PLANIFICATION FAMILIALE ET FINANCEMENT BASE SUR LES RESULTATS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLANIFICATION FAMILIALE ET FINANCEMENT BASE SUR LES RESULTATS"

Transcription

1 PLANIFICATION FAMILIALE ET FINANCEMENT BASE SUR LES RESULTATS Dr BASINGA Paulin Université Nationale du Rwanda Ecole de Santé Publique Conférence «Population développement et planification familiale en Afrique de l Ouest Francophone : L URGENCE D AGIR» Ouagadougou 8-10 Février 2011

2 Remerciements Cette presentation s est inspirée des travaux de : Eichler, Rena, Barbara Seligman, Alix Beith, and Jenna Wright. September Performance-based Incentives: Ensuring Voluntarism in Family Planning Initiatives. Bethesda, MD: Health Systems 20/20 project, Abt Associates Inc. Experience du Rwanda décrit dans le cours sur les incitation donné par l OMS / IRSP et ESP Kigali Presentation Dr Rusa Louis (Coordinateur CAAC Rwanda) Dr NGABO Fidel, MCH Rwanda MUGENI Cathy, Santé Communautaire / Rwanda

3 Pourquoi la Planification familiale? Fournir les méthodes contraceptives a 500 millions femmes des pays en voie de développent qui ne veulent pas concevoir déjà prévient chaque année : 187 million des grossesses non désirées 60 million d accouchements non planifiés 105 million d avortement 22 million de fausses couches 2.7 million des décès infantiles 215,000 de décès maternels 685,000 enfants de perdre leur mères Source: Singh, Susheela, J. Darroch, and M. Vlassoff, Adding it Up: The Costs and Benefits of Investing in Family Planning and Maternal and Newborn Health. The Guttmacher Institute and UNFPA. Washington, DC, December.

4 Considérer un centre de santé dans un pays en voie de développement

5 Les prestataires sont motivées par les facteurs/ forces internes et externes Interne: ex., Motivation intrinsèque, fierté professionnelle (Muganga,..) Externe: ex., primes, reconnaissance, prix / cadeaux Le PBF augmente la motivation externe, les paiements viennent d une source externe Le but est de motiver avec une source externe de manière a renforcer la motivation interne.

6 On souhaiterait que les prestataires offrent des services de qualité mais Ce qu ils font ( qualité) Frontière de possibilité de production Ce qu ils savent ( Compétence/Technologie)

7 Objectif: utiliser la rémunération au résultat pour combler l écart de productivité Ce qu ils font Frontière de possibilité de production Écart de productivité sous condition de performance Performance actuelle Compétence/Tech nologie

8 Incitations Basées sur la Performance (IBP) : Incitation de l offre C est le transfert des incitations en termes monétaires ou pas sous condition d avoir atteint des indicateurs de performance préalablement définis. * Pas de résultats pas de payement *From the Center for Global Development Working Group on Performance-Based Incentives

9 Incitations Basées sur la Performance (IBP) est en expansion Ces derrières années plusieurs partenaires ont adoptés le IBP comme mode de financement: Les initiatives globales de de la santé insistent sur le IBP USAID en Egypte, Ghana, Haiti, Liberia, Sud-Sudan et Rwanda et des petits programmes au Honduras, RDC, Kenya et Pakistan. La banque mondiale est entrain de piloter et d evaluer dans 9 pays des initiatives FBR avec 420 millions de $ venant l Angleterre et de la Norvege. L Allemagne finance le IBP au Malawi, Kenya et Ouganda sous différentes formes Il y a un groupe technique inter agence sur IBP DFID, Union européenne, GAVI et les fonds mondiales soutiennent le IBP

10 IBP présente des opportunités et des défis pour la planification familiale Opportunités: Défis: Stimuler le conseil de qualité pour la PF, augmenter la disponibilité des méthodes contraceptives, éliminer les barrières d accessibilité Intégrer la PF dans le mécanisme globale des IBP Promouvoir le conseil volontaire et informé sur la PF Eviter l oubli de la promotion de la PF si non inclue dans les indicateurs a rémunérer

11 Risque particulier du volontariat pour la PF et IBP L Inde et le Bangladesh ont mis en place un système de payer les prestataires de soins pour chaque méthode de stérilisation faite ceci a suscite le problème de coersion. En 1982, USAID a introduite alors une politique ( PD-3 ). La mission de l USAID été conseillée de: «Encourager la promotion de l offre des services et méthodes de payement qui ne mettent pas une attention particulière sur la promotion des méthodes de stérilisation volontaire comparée aux autres méthodes de contrôle de fertilité.» En 1998, Le Congres Américain a vote le Tiahrt Amendment qui prevoit la protection du volontariat en ce qui concerne le choix des methodes contraceptives.

12 Autres Modalités d'incitation au travers de la demande : 3 catégories d'incitation possibles 8 12

13 Conditional Cash transfers Ces mécanismes consistent, pour un financeur (Ministère de la Santé ou partenaire au développement): à donner de l'argent à une population cible, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté pour qu'elle développe des activités génératrices de revenus. ce financeur va mettre des conditions à l'attribution de cet argent Ces conditions peuvent porter sur la santé ou sur l'éducation. Le financeur demandera que le bénéficiaire de l aide envoie ses enfants à l'école, qu'il les fasse vacciner ou que la femme enceinte accouche dans une formation sanitaire 9 13

14 Les systèmes de bons - Vouchers Les systèmes de bons ("vouchers") accordent une priorité à l identification des populations cibles et au fait d aller au devant d elles. La distribution aux populations cibles des bons qu'elles peuvent utiliser pour accéder gratuitement ou à prix réduits à des services de santé désignés. Cette gratuité ou réduction du prix stimule une plus forte demande de services de santé 10 14

15 Les mécanismes d'assurance ou d'exemption Les mécanismes d'assurance ou d'exemption des paiements directs: en amenant les populations à recourir à des systèmes d'assurance en finançant l'exemption des paiements directs, Les financeurs amènent là encore les populations à recourir davantage aux prestataires de services de santé. Ces populations, parce qu'elles savent qu'elles n'auront plus à supporter les incidences catastrophiques de leur recours aux prestataires de santé, hésiteront beaucoup moins à les fréquenter 14 15

16 Quelques examples des programmes d incitation incluant la PF Depuis 2006, la KFW soutient un programme de Vouchers dans 3 districts ruraux et dans la périphérie de Nairobi. Il y a des programmes similaires soutenus par la KFW en Ouganda, Tanzanie et Pakistan. Il s'agit d'aider les familles pauvres à accéder à des services de qualité pour la santé maternelle et le planning familial Les agents de santé communautaire sont rémunérées suite a l offre d un paquet des services de sante maternelle incluant la PF (Inde, Philippines et Rwanda). Les formations sanitaires reçoivent une incitation monétaire liée au nombre des nouvelles utilisatrices et le nombre total des utilisateurs (Burundi, DRC, Egypte, Rwanda) Transfert du budget de l état vers les provinces / districts sur base de la performance en PF (Argentine, Brésil).

17 Financement basé sur la performance (PBF) : Exemple du RWANDA Développé après un programme pilote extensif de 2001 à 2005 Objectifs Concentration sur la santé maternelle et infantile (OMD 4 & 5) Accroître la qualité et la quantité des services santé dispensés Accroître la motivation du personnel santé Incitations financières aux prestataires de santé pour les encourager à augmenter le nombre de consultations et donner des services d une qualité supérieure à l actuelle. Repose sur contrats entre Gouvernement Établissements de santé rendant les services 17

18 Cadre institutionnel : RWANDA

19 Tableau 1: indicateurs de résultats (U s) et paiements unitaires sur formule de financement basé sur la performance Indicateurs des visites: nombre de Indicateurs de résultats Montant payé par unité ($US) 1 Visites de soins curatifs Visite premier soin prénatal Femmes ayant completé 4 visites de soins prénatals Visites pour 1ère planification familiale ( nouveaux adhérents à la contraception) 5 Visites de réapprovisionnement en contraceptifs D accouchements en établissement de santé Visites de soins préventifs (0-59 mois) 0.18 Contenu des indicateurs de soins: nombre de 8 9 De femmes ayant reçu vaccins antitétaniques durant soin prénatal De femmes ayant reçu un traitement prophylactique contre le paludisme durant soin prénatal 10 De grossesses à risque référées aux hôpitaux pour accouchement De transferts d urgence à l hôpital pour soin obstétrique D enfants vaccinés ( soin infantile préventif) D enfants traités pour malnutrition Autres références d urgences

20 Les indicateurs PF du dispositif national Activités Indicateurs Quanti tés relevé es Critères de validation Quanti tés validée s Barè me (en Frw) Monta nt Planificatio Nbre de nouvelles Fiches PF n familiale inscrites aux méthodes contraceptives modernes 1000 Planificatio n familiale Nbre d'utilisatrices de méthodes contraceptives modernes Fiches PF contenant les informations sur le contrôle et le suivi 100

21 Comment le Rwanda à coordonner ses partenaires (alignement des règles de paiement) pour passer a l echelle l IBP (PBF au Rwanda)? 1. Gouvernement: Paie les outputs via le budget récurrent Depuis 2007, une ligne budgétaire pour financer les activités du comité de pilotage au niveau du district 2. Le système administratif du PBF permet que l argent du Gvt et des partenaires passe par un seul et même circuit: directement sur les comptes des structures de santé. E.g. MSH USG contractant- paie les activités VIH PBF sur le même compte que le gouvernement. Même outils de gestion, même base de donnée. Autres partenaires font de même.

22 Comment le Rwanda à coordonner ses partenaires pour établir le lien entre paiement et résultats? Un défi: l argent VIH/SIDA. 3. Evaluation attentive de la problématique des incitants liés au VIH: solution trouvée: protéger les services SSP en liant le paiement SIDA et activités SSP par une prise en compte de la qualité générale des services. Forfait de l acte * Quantité * % Qualité = Paiement 4. Le fond global se joint aux autres partenaires pour les sites qu ils supportent (Round 7); 5. => Une approche nationale, un seul cadre institutionnel, mêmes coûts unitaires, et un système administratif qui aligne le tout

23 Paiement au résultats: prendre la qualité en compte Mensuellement le volume produit par le centre de santé est évalué (SSP & VIH) Trimestriellement la qualité de 13 services du CS est appréciée (185 indicateurs!)

24 Le dispositif national: Evaluation trimestriel de la qualité Activité évaluée Points disponibles Points attribués 1. Organisation générale Hygiène et assainissement Consultation primaire curative et 85 hospitalisation 4. Accouchement Consultation prénatale Planification familiale Vaccination Surveillance de la croissance 26

25 Le dispositif national: Evaluation trimestriel de la qualité (suite) Activité évaluée Points disponibles Points attribués 9. Lutte contre le VIH Tuberculose Laboratoire Gestion de la pharmacie Gestion financières

26 Le dispositif national: qualité Pour un centre de santé donné, le coefficient "qualité" est calculé ainsi: Nbre de points attibués 500 x 100

27 Le revenu qu'un Centre de santé obtient de la Performance est chaque trimestre : Revenu = (Quantité X Prix) X % Qualité

28 Rwanda: Augmentation nette de la proportion des femmes en âge de procréer utilisant les méthodes modernes de PF Urbain Rurale EDS 2000 EDS 2005 EDS I 2007

29 Les dangers possibles de lbp : Attention! Attention particulière a atteindre les objectifs fixes au détriment des autres types de performance (ex: qualité : souvent difficile a mesurer) Les prestataires risque de se concentrer seulement sur les indicateurs rémunérés Augmenter la quantité, sans tenir compte de la qualité Incitations données soit aux prestataires ou au clientes qui peuvent résulter a une utilisation involontaire des méthodes contraceptives. Sans une bonne communication, les clients peuvent incorrectement interpréter l offre de remboursement des frais de transports pour atteindre les services de PF ou autres comme un paiement d avoir accepter d adopter une méthode particulière. Négligence de la motivation interne, l offre des soins de sante risque de devenir mécanique business Tricherie, les prestataires peuvent falsifier les indicateurs pour gagner plus d incitations

30 Ce qu il faut faire.et ce qu il ne faut pas faire.pour protéger le volontariat! Considérer donner les incitations: Disponibilité des médicaments et autres équipements Conseil PF de qualité Réduction des perdues de vue (discontinuation) Centre de sante, équipes, niveau districts / zones de sante Ne pas donner des incitations : Prestataires individuel pour avoir atteint un certain objectif. Clients pour avoir adopter une méthode contraceptive donnée

31 Le message... La planification familiale peut être incorporer dans un programme de financement basée sur les résultats tout en protégeant la demande volontaire.

32 -Plus de 230 membres actifs -Contact par et échanges d experiences -Un groupe de discussion google group -Un séminaire a Bujumbura, Février Séminaire a Saly, Sénégal, March 2011 : plans de développement et expérience du PBF en Afrique de l Ouest. En marge de la conférence de AFHEA. -Pour plus d information :

33 MERCI! MURAKOZE!

Financement Basé sur la Performance

Financement Basé sur la Performance Financement Basé sur la Performance et son rôle dans les réformes des systèmes de santé dans les pays en développement: cas de l Argentine, du Burundi et de la Turquie Cycle des conférences de l ENSP Rabat

Plus en détail

République du Burundi

République du Burundi République du Burundi Ministère: Santé Publique et lutte contre le SIDA Agence nationale d exécution : Cellule Technique Nationale FBP Accès financier aux soins de santé pour la couverture universelle

Plus en détail

L ETME au cœur de la politique nationale de santé maternelle, néonatale et infantile : l exemple du Rwanda

L ETME au cœur de la politique nationale de santé maternelle, néonatale et infantile : l exemple du Rwanda Conférence internationale pour l Afrique de l Ouest et du Centre «Eliminons la transmission du VIH de la mère à l enfant» Paris, 16-17 Novembre 2011 L ETME au cœur de la politique nationale de santé maternelle,

Plus en détail

L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial. Quelques chiffres

L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial. Quelques chiffres L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial L aide au développement en matière de santé a subi un changement radical ces cinq dernières années. De nouvelles

Plus en détail

L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie

L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie Hailu Zelelew 28 avril 2015 Port-au-Prince Abt Associates Inc. In collaboration with: Broad

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Note sur l extension de la couverture d assurance maladie au Rwanda

Note sur l extension de la couverture d assurance maladie au Rwanda Note sur l extension de la couverture d assurance maladie au Rwanda Alexandra Panis, BIT / STEP. Kigali, Janvier 2008 1) Contexte historique des mutuelles de santé au Rwanda En 1999, le gouvernement rwandais

Plus en détail

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède Cette année, la Journée internationale de l alphabétisation mettra l accent sur les liens existant entre l alphabétisation

Plus en détail

DRC-IHP: Plans de communication, positionnement et de marquage LA PLANIFICATION FAMILIALE DANS LE PMA. Par Dr Colette LOSSO. PF Advisor PROSANI

DRC-IHP: Plans de communication, positionnement et de marquage LA PLANIFICATION FAMILIALE DANS LE PMA. Par Dr Colette LOSSO. PF Advisor PROSANI DRC-IHP: Plans de communication, positionnement et de marquage LA PLANIFICATION FAMILIALE DANS LE PMA Par Dr Colette LOSSO PF Advisor PROSANI 1 PLAN DE LA PRESENTATION 1. LE PROJET PROSANI ET LES DOMAINES

Plus en détail

ACCÈS AUX SYSTÈMES ET SOINS DE SANTÉ PRIMAIRE

ACCÈS AUX SYSTÈMES ET SOINS DE SANTÉ PRIMAIRE ACTION INTERNATIONALE Novembre 2009 N 3 Accès aux systèmes et soins de santé primaire Emetteur : DROI p.1/6 ACCÈS AUX SYSTÈMES ET SOINS DE SANTÉ PRIMAIRE Un défi pour améliorer l accès à des services de

Plus en détail

Fòk pèp la jwenn! ÉNONCÉ DE POLITIQUE GÉNÉRALE DU PREMIER MINISTRE S.E.M. LAURENT SALVADOR LAMOTHE - CHAMBRE DES DÉPUTÉS LUNDI 14 MAI 2012

Fòk pèp la jwenn! ÉNONCÉ DE POLITIQUE GÉNÉRALE DU PREMIER MINISTRE S.E.M. LAURENT SALVADOR LAMOTHE - CHAMBRE DES DÉPUTÉS LUNDI 14 MAI 2012 Fòk pèp la jwenn! Les modèles de contractualisation relative à la gestion des maternités: Achats de services Atelier national de santé de la reproduction/ planification familiale, 12-14 décembre 2012 Plan

Plus en détail

en Haiti: Integrer la Santé Reproduction au VIH/SIDA 1995-2007

en Haiti: Integrer la Santé Reproduction au VIH/SIDA 1995-2007 L expérience en Haiti: Integrer la Santé Reproduction au VIH/SIDA 1995-2007 Marie Marcelle Deschamps, MD Faculte de Medecine et Pharmacie de UEH 5-6 Mars 2008 Le contexte Haiti est. le pays le plus affecté

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives République du Sénégal Un Peuple- Un But- Une Foi Ministère de la Santé et de l Action Sociale Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives Symposium sur la Protection

Plus en détail

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN Publié en novembre 2014 Afin de bien former des interventions, évaluer les progrès, et selon le cas, raffiner leurs stratégies, les décideurs ont

Plus en détail

Séminaire régional. L achat de services de santé, le financement basé sur les résultats, le financement basé sur la performance ;

Séminaire régional. L achat de services de santé, le financement basé sur les résultats, le financement basé sur la performance ; Séminaire régional L achat de services de santé, le financement basé sur les résultats, le financement basé sur la performance ; Partage des expériences de République Démocratique du Congo, du Burundi,

Plus en détail

Le système de protection sociale en santé en RDC

Le système de protection sociale en santé en RDC REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Le système de protection sociale en santé en RDC 13/09/2013 1 I. Contexte national Plan II. Mesures de protection

Plus en détail

AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE

AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE LE PROGRAMME DE TELEMEDECINE AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT N 4-5-6-8 1 CFAO : Membre

Plus en détail

Planification familiale et soins post-avortement en Guinée. Jhpiego (Guinée) Ouagadougou 8-10 février 2011

Planification familiale et soins post-avortement en Guinée. Jhpiego (Guinée) Ouagadougou 8-10 février 2011 Planification familiale et soins post-avortement en Guinée Yolande HYJAZI, Jhpiego (Guinée) Ouagadougou 8-10 février 2011 OBJECTIFS Rappeler brièvement le contexte dans lequel les Soins Après Avortements

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE LA SANTE/PROJETS. Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida Hon. Dr. Sabine NTAKARUTIMANA

DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE LA SANTE/PROJETS. Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida Hon. Dr. Sabine NTAKARUTIMANA DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE LA SANTE/PROJETS Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida Hon. Dr. Sabine NTAKARUTIMANA Plan de présentation Introduction Etat des lieux du secteur Stratégies

Plus en détail

LES OMD EN CHIFFRES. Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION

LES OMD EN CHIFFRES. Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION 1 LES OMD EN CHIFFRES Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION Faisant suite à la Déclaration du Millénaire, le bureau du PNUD en Haïti s est attelé à faire la promotion des Objectifs du Millénaire pour

Plus en détail

RÉDUIRE ENFIN LA MORTALITÉ MATERNELLE : UNE PERSPECTIVE À LA PORTÉE DES PAYS D AFRIQUE SUBSAHARIENNE ** Hubert Balique 26/03/2013 1

RÉDUIRE ENFIN LA MORTALITÉ MATERNELLE : UNE PERSPECTIVE À LA PORTÉE DES PAYS D AFRIQUE SUBSAHARIENNE ** Hubert Balique 26/03/2013 1 RÉDUIRE ENFIN LA MORTALITÉ MATERNELLE : UNE PERSPECTIVE À LA PORTÉE DES PAYS D AFRIQUE SUBSAHARIENNE ** Hubert Balique 26/03/2013 1 1. LA MORTALITE MATERNELLE 26/03/2013 2 1.1. La mort maternelle «Décès

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS KENYA. février 2014. une initiative du plaidoyer fondée sur des résultats prouvés

ÉTUDE DE CAS KENYA. février 2014. une initiative du plaidoyer fondée sur des résultats prouvés une initiative du plaidoyer fondée sur des résultats prouvés KENYA ÉTUDE DE CAS Plaider à l aide de données et avec déférence à l égard des acteurs clés: Augmentation de l accès communautaire aux contraceptifs

Plus en détail

Planification familiale et. Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM

Planification familiale et. Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM Planification familiale et assurance santé Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM - Situation sanitaire Plan de présentation -Description des régimes d assurance

Plus en détail

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO REPUBLIQUE DU RWANDA Districts de Karongi et Rutsiro Province de l Ouest/Rwanda PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO Présentation synthétique du document de Programme de renforcement de la

Plus en détail

Outils MSH/RPM Plus. Emmanuel Y. Nfor Dakar, Mars 2006

Outils MSH/RPM Plus. Emmanuel Y. Nfor Dakar, Mars 2006 Outils MSH/RPM Plus Emmanuel Y. Nfor Dakar, Mars 2006 3 Outils RPM Plus Quantimed ORION@MSH Outil de distribution des antirétroviraux (ARV) Outil de suivi du stock des ARV Indicateur de Prix Internationaux

Plus en détail

1 OCTOBRE 2004 30 SEPTEMBRE

1 OCTOBRE 2004 30 SEPTEMBRE HHFDS/HS-2007 HAITI HEALTHIER FAMILIES OF DESIRED SIZE 1 OCTOBRE 2004 30 SEPTEMBRE 2007 Uder Antoine, Chef de Mission Adjoint Plan Brève présentation du projet Stratégies spécifiques Mécanismes de financement

Plus en détail

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Table ronde ReMed «Améliorer l acc accès aux soins des Femmes et des Enfants» Paris, 4 novembre 2011 Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Jean-Marie Trapsida Coordonnateur,

Plus en détail

Stratégies pour la mise en place des tarifs dans les Fosas - Rwanda

Stratégies pour la mise en place des tarifs dans les Fosas - Rwanda H* D* P* asbl HEALTH, DEVELOPMENT & PERFORMANCE Stratégies pour la mise en place des tarifs dans les Fosas - Rwanda Habineza Christian HDP 14/02/2011 Plan Historique : PBF au Rwanda Organisation des fosas

Plus en détail

Dr. Ronald V. Laroche, M.P.H., R.Sc Directeur Exécutif

Dr. Ronald V. Laroche, M.P.H., R.Sc Directeur Exécutif Dr. Ronald V. Laroche, M.P.H., R.Sc Directeur Exécutif CONTEXTE - EPIDEMIOLOGIQUE Pires paramètres épidémiologiques de l hémisphère occidental Mortalité infantile 0-5ans: 73 décès /1000 naissances vivantes

Plus en détail

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Commission 2.7 - Africa Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Professor M. Guelaya Sall World Conference on Early Childhood Care

Plus en détail

PROGRAMME D ÉLABORATION D UN BUSINESS PLAN POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES

PROGRAMME D ÉLABORATION D UN BUSINESS PLAN POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES PROGRAMME D ÉLABORATION D UN BUSINESS PLAN POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES Des systèmes de santé plus solides. Un meilleur impact sur la santé. EN PARTENARIAT AVEC LES ORGANISATIONS LOCALES Depuis

Plus en détail

Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda

Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda!"#$%&'()*"#+," &-).!!/&01&23425,)&6778 Données générales du pays Contexte historique des mutuelles

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n Burundi / Assistance technique pour l appui au renforcement du système de gestion des achats et des approvisionnements Demandeur : Secrétariat Exécutif Permanent du Conseil

Plus en détail

UMASIDA : une mutuelle de santé au profit des travailleurs informels de Dar es Salaam

UMASIDA : une mutuelle de santé au profit des travailleurs informels de Dar es Salaam Vers une protection et une inclusion sociales des Bonne UMASIDA : une mutuelle de santé au profit des travailleurs informels de Dar es Salaam A retenir : un système pour les travailleurs informels et leurs

Plus en détail

dossier de presse septembre 2011 G20 et santé PROTECTION SOCIALE ET GRATUITE DES SOINS POUR LES PLUS PAUVRES

dossier de presse septembre 2011 G20 et santé PROTECTION SOCIALE ET GRATUITE DES SOINS POUR LES PLUS PAUVRES dossier de presse septembre 2011 DE 32 G20 et santé PROTECTION SOCIALE ET GRATUITE DES SOINS POUR LES PLUS PAUVRES La Santé n est pas un Luxe La Santé n est pas un Luxe médecins du monde alerte La santé

Plus en détail

«Muskoka» 2011-2016 to support the reduction of maternal and child mortality in Francophone W. Africa and Haiti

«Muskoka» 2011-2016 to support the reduction of maternal and child mortality in Francophone W. Africa and Haiti 9 December 2013 «Muskoka» 2011-2016 to support the reduction of maternal and child mortality in Francophone W. Africa and Haiti Suzanne Reier WHO/Department of Reproductive Health and Research Secretariat,

Plus en détail

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale ****

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** 1 «DONNER AUX FEMMES LES MOYENS DE VIVRE EN MEILLEURE SANTE» 2 Introduction 1. Etat des lieux de la santé des femmes au Bénin 2.Causes essentielles

Plus en détail

Le Fonds mondial et le renforcement des systèmes de santé. Quels sont les arguments à apporter à l appui d une proposition des Séries 8, 9 et 10?

Le Fonds mondial et le renforcement des systèmes de santé. Quels sont les arguments à apporter à l appui d une proposition des Séries 8, 9 et 10? Le Fonds mondial et le renforcement des systèmes de santé Quels sont les arguments à apporter à l appui d une proposition des Séries 8, 9 et 10? Document de travail Cette note a été préparée par l OMS

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012 MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012 Septembre 2013 REMERCIEMENTS Le Ministère de la Santé Publique et de la Population

Plus en détail

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008)

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Excellences, Chers collègues, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Quelles méthodes, quels instruments pour

Plus en détail

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Médecins du Monde http://www.medecinsdumonde.org/ Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Nombre de projets de santé en cours : 100% Nombre de projets en cours portant

Plus en détail

L Appui Budgétaire Sectoriel dans la Pratique

L Appui Budgétaire Sectoriel dans la Pratique L Appui Budgétaire Sectoriel dans la Pratique Étude de cas le secteur de la santé en Zambie Ann Bartholomew Novembre 2009 Overseas Development Institute 111 Westminster Bridge Road London SE1 7JD UK et

Plus en détail

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Bureau de la coopération suisse au Bénin Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Selon l Organisation Mondiale de la Santé «la santé est un état complet

Plus en détail

Guide d application et de vérification de l Approche Contractuelle dans la Province de Cyangugu

Guide d application et de vérification de l Approche Contractuelle dans la Province de Cyangugu REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE CYANGUGU PROGRAMME D APPUI AUX SOINS DE SANTE DE BASE/CORDAID Guide d application et de vérification de l Approche Contractuelle dans la Province de Cyangugu 2003-2005

Plus en détail

Evaluation des preuves: Résumé d une revue systématique

Evaluation des preuves: Résumé d une revue systématique Evaluation des preuves: Résumé d une revue systématique A qui est destiné ce résumé? Ce résumé est destiné aux décideurs, aux chefs de service de Santé de Districts, aux organisations non gouvernementales

Plus en détail

FEMMES SANTÉ DES. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

FEMMES SANTÉ DES. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr SANTÉ DES FEMMES Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de

Plus en détail

Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015

Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015 Document de travail 20.02.2014 Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015 20.02.2014 Les questions liées à la santé sont des éléments clés dans le cadre des objectifs actuels du Millénaire

Plus en détail

Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine

Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine Déclaration d'alger Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine Réduire le déficit des connaissances pour améliorer la santé en Afrique 23-26 juin 2008 Catalogage

Plus en détail

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Micro-assurance Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Objectifs de développement du millénaire Réduire la pauvreté extrême et la faim Éducation primaire pour tous Promouvoir l égalité des sexes et l

Plus en détail

Enjeux de santé globale à partir de 2015 la Couverture santé universelle accès équitable aux soins pérenne et pour tous»

Enjeux de santé globale à partir de 2015 la Couverture santé universelle accès équitable aux soins pérenne et pour tous» Enjeux de santé globale à partir de 2015 la Couverture santé universelle accès équitable aux soins pérenne et pour tous» Les Amis du Fonds mondial Cycle d information et d échanges Yous Hannah 30/09/2014

Plus en détail

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La situation dans le monde Chaque année 1 on évalue à quelque 290.000 le nombre de femmes

Plus en détail

PBF et Mutuelles de Santé

PBF et Mutuelles de Santé PBF et Mutuelles de Santé Par Dr NIMPAGARITSE Manassé MD,MPH HNTPO Introduction De nombreux pays Africains sont en train d adopter le FBP pour redynamiser leurs secteurs de santé Au Burundi, cette stratégie

Plus en détail

Avantages liés à la satisfaction des besoins en matière de contraception moderne au Burkina Faso

Avantages liés à la satisfaction des besoins en matière de contraception moderne au Burkina Faso En In Brief Bref Avantages liés à la satisfaction des besoins en matière de contraception moderne au Burkina Faso Série 2011, N o 1 Au Burkina Faso, beaucoup de femmes et de couples n ont pas les connaissances,

Plus en détail

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES POPULATION REFERENCE BUREAU AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES SCÉNARIO DE LA PRÉSENTATION UNE PRÉSENTATION > La présentation commencera par

Plus en détail

Conférence internationale sur la population et le développement

Conférence internationale sur la population et le développement Conférence internationale sur la population et le développement Conférence ministérielle Projet de Document d engagement Document d'engagement du troisième examen quinquennal de la mise en œuvre du Programme

Plus en détail

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible)

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible) Objectif 4 : Réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans Cible 4A Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans L Afrique continue de marquer

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT BASE SUR LES RESULTATS

PROGRAMME DE FINANCEMENT BASE SUR LES RESULTATS PROGRAMME DE FINANCEMENT BASE SUR LES RESULTATS MANUEL DU FINANCEMENT BASE SUR LES RESULTATS-PROSANI Octobre 2011 Manuel FBR PROSANI Page 1 REMERCIEMENTS La République Démocratique du Congo (RDC) a adopté

Plus en détail

Les Mutuelles de Santé au Rwanda

Les Mutuelles de Santé au Rwanda Les Mutuelles de Santé au Rwanda A retenir Il existe 426 mutuelles de santé dans les 30 districts sanitaires du Rwanda. La collaboration entre le gouvernement rwandais, des ONGs locaux et internationaux,

Plus en détail

Ameliorer la Nutrition au Moyen d Approches Multisectorielles Santé

Ameliorer la Nutrition au Moyen d Approches Multisectorielles Santé Ameliorer la Nutrition au Moyen d Approches Multisectorielles Santé Les liens entre la dénutrition et la santé La dénutrition est la cause de mortalité infantile la plus importante dans la plupart des

Plus en détail

COLLABORATION SUD-SUD ET DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS DANS LA LUTTE INTERNATIONALE CONTRE LE TABAGISME. Saouna Inoussa President de SOS Tabagisme-Niger

COLLABORATION SUD-SUD ET DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS DANS LA LUTTE INTERNATIONALE CONTRE LE TABAGISME. Saouna Inoussa President de SOS Tabagisme-Niger COLLABORATION SUD-SUD ET DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS DANS LA LUTTE INTERNATIONALE CONTRE LE TABAGISME Saouna Inoussa President de SOS Tabagisme-Niger Situation générale dans les pays du sud Cible privilégiés

Plus en détail

L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES. Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres

L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES. Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres Promotion de l égalité des sexes

Plus en détail

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

Perspectives sur le Besoin non satisfait en planification familiale en Afrique de l Ouest : le Togo

Perspectives sur le Besoin non satisfait en planification familiale en Afrique de l Ouest : le Togo Perspectives sur le Besoin non satisfait en planification en Afrique de l Ouest : le Togo Conférence sur le Repositionnement de la Planification Familiale en Afrique de l Ouest le 15 au 18 février 25 Accra,

Plus en détail

SOINS APRES AVORTEMENT AU BENIN. 6 au 11 octobre 2013 Saly, SENEGAL Equipe Bénin

SOINS APRES AVORTEMENT AU BENIN. 6 au 11 octobre 2013 Saly, SENEGAL Equipe Bénin SOINS APRES AVORTEMENT AU BENIN 6 au 11 octobre 2013 Saly, SENEGAL Equipe Bénin PLAN Introduction Les avortements en chiffre au Bénin Historique des SAA Etapes de la mise en oeuvre des SAA Faiblesses/contraintes

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Opportune N. SANTOS CV/02/14 1

CURRICULUM VITAE. Opportune N. SANTOS CV/02/14 1 CURRICULUM VITAE Opportune N. SANTOS CV/02/14 1 CURRICULUM VITAE NOM SANTOS PRENOMS Opportune N. DATE DE NAISSANCE 22-04 1953 ADRESSE BP 1996 Lomé TOGO Téléphone:(228) 22278268 ;(228) 90 11 97 97 /99495582

Plus en détail

ASSURANCE MALADIE ET STRATEGIES DE PROTECTION SOCIALE EN AFRIQUE FRANCOPHONE (Cas du RWANDA) Kigali novembre décembre 2005

ASSURANCE MALADIE ET STRATEGIES DE PROTECTION SOCIALE EN AFRIQUE FRANCOPHONE (Cas du RWANDA) Kigali novembre décembre 2005 ASSURANCE MALADIE ET STRATEGIES DE PROTECTION SOCIALE EN AFRIQUE FRANCOPHONE (Cas du RWANDA) Kigali novembre décembre 2005 1 Travail réalisé par : 1. Dr Innocent GAKWAYA : RAMA 2. Dr Charles RUDAKUBANA

Plus en détail

Mobilisation de ressources dans le cadre de l avancement vers l accès et la couverture universelles

Mobilisation de ressources dans le cadre de l avancement vers l accès et la couverture universelles Mobilisation de ressources dans le cadre de l avancement vers l accès et la couverture universelles Conférence sur le financement de la santé en Haïti, PAP, avril 2015 Dr. James Fitzgerald Directeur, Département

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 12 octobre 2015 Français Original: anglais Conférence générale Seizième session Vienne, 30 novembre-4 décembre 2015 Point

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

Le plan d'action pour cheminer vers la couverture universelle (CU)

Le plan d'action pour cheminer vers la couverture universelle (CU) Le plan d'action pour cheminer vers la couverture universelle (CU) David B Evans, Directeur Département Financement des Systèmes de Santé Rappel des concepts fondateurs Les 2 piliers de la couverture universelle

Plus en détail

Résultats des Comptes de la Santé 2012 en RD Congo

Résultats des Comptes de la Santé 2012 en RD Congo REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE Secrétariat Général PROGRAMME NATIONAL DES COMPTES NATIONAUX DE LA SANTE «PNCNS» Résultats des Comptes de la Santé 2012 en RD Congo Pr ELOKO

Plus en détail

Enquête Ménage de Base Enquête Qualité des Structures de Santé Analyse des Constats

Enquête Ménage de Base Enquête Qualité des Structures de Santé Analyse des Constats République du Burundi VERSION 23 01 2007 Enquête Ménage de Base Enquête Qualité des Structures de Santé Analyse des Constats Provinces de Cankuzo, Bubanza, Makamba, Karuzi et Gitega pour le programme «Achat

Plus en détail

Indice des composantes du programme maternel et néonatal

Indice des composantes du programme maternel et néonatal Haïti Un outil pour le plaidoyer en santé maternelle Indice des composantes du programme maternel et néonatal Haïti Le taux de mortalité maternelle en Haïti se situe encore à un niveau inacceptable. Si

Plus en détail

4. Comment la maladie est-elle transmise à l homme? 2. Les composantes des soins de santé primaires : 1. Qu est-ce que l Initiative de Bamako (IB)?

4. Comment la maladie est-elle transmise à l homme? 2. Les composantes des soins de santé primaires : 1. Qu est-ce que l Initiative de Bamako (IB)? GENERALITES SUR : SANTE et MALADIE SOINS de SANTE PRIMAIRES (SSP) INITIATIVE de BAMAKO (IB) Objectifs généraux Au terme de ce module de formation, les participants devraient être capables de: Comprendre

Plus en détail

La gestion des finances publiques est une composante essentielle

La gestion des finances publiques est une composante essentielle L IDA en action Gestion des finances publiques : effectuer un suivi des ressources pour obtenir de meilleurs résultats La gestion des finances publiques est une composante essentielle du processus de développement.

Plus en détail

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Pourquoi faut-il changer la définition des besoins non satisfaits en matière de planification familiale? Le concept de besoins

Plus en détail

PREFACE LA MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA. Hon. Dr Sabine NTAKARUTIMANA. ième

PREFACE LA MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA. Hon. Dr Sabine NTAKARUTIMANA. ième PREFACE ième Le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida présente la 7 édition de la Liste Nationale des Médicaments Essentiels en exécution de la Politique Nationale de Santé. Il s'agit

Plus en détail

Nombre de supervision/formatio n pratique en PF/CS Approvisionner les CS en produits contraceptifs District Stock out 0

Nombre de supervision/formatio n pratique en PF/CS Approvisionner les CS en produits contraceptifs District Stock out 0 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L'EST DISTRICT DE NYAGATARE HOPITAL DE NYAGATARE Pop: 346726 PLAN OPERATIONNEL DE L'HOPITAL DE NYAGATARE DE JUILLET 2010 A JUIN 2011 Objectifs Résultats atendus Activités

Plus en détail

Renforcement des systèmes de santé

Renforcement des systèmes de santé SOIXANTE-QUATRIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A64/13 Point 13.4 de l ordre du jour provisoire 7 avril 2011 Renforcement des systèmes de santé Tendances et défis actuels Rapport du Secrétariat POUR

Plus en détail

FINANCEMENT DE L OFFRE DE SOINS EN AFRIQUE. Prof DIE-KAKOU

FINANCEMENT DE L OFFRE DE SOINS EN AFRIQUE. Prof DIE-KAKOU 1 FINANCEMENT DE L OFFRE DE SOINS EN AFRIQUE Prof DIE-KAKOU 2 PLAN INTRODUCTION I- SITUATION II- FINANCEMENT IV- COUVERTURE MALADIE V- DEFIS CMU CONCLUSION 3 INTRODUCTION Services de santé offerts avec

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Contexte de la fistule obstétricale Situation en Mauritanie Progrès au niveau Pays/ Mise en œuvre Défis pour les années à

Plus en détail

AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX

AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX FRANÇAIS (FR) AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX Au regard des principes généraux des axes stratégiques, la Fondation Rotary considère que : 1. Elle a pour objectifs d optimiser le traitement des dossiers

Plus en détail

Société des Gynécologues et Obstétriciens du Burkina. Objectif 1 : Influences. Succès

Société des Gynécologues et Obstétriciens du Burkina. Objectif 1 : Influences. Succès Objectif 1 : Influences Succès Participation à la révision des documents de Politique, Normes et Protocoles Formation des membres de la en technique de plaidoyer par FCI Plaidoyer auprès de la Première

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Réseau des points focaux SUN des gouvernements :

Réseau des points focaux SUN des gouvernements : Réseau des points focaux SUN des gouvernements : Rapport de la 16 e réunion, du 3 au 6 novembre 2014 La 16 e réunion du Réseau de points focaux SUN des gouvernements a eu lieu entre le 3 et le 6 novembre

Plus en détail

CONVENTION de COLLABORATION. La Mutuelle de Santé de KPAOLE, La communauté du District de KPAOLE, L hôpital préfectoral de YOMOU et

CONVENTION de COLLABORATION. La Mutuelle de Santé de KPAOLE, La communauté du District de KPAOLE, L hôpital préfectoral de YOMOU et CONVENTION de COLLABORATION entre La Mutuelle de Santé de KPAOLE, La communauté du District de KPAOLE, L hôpital préfectoral de YOMOU et Le Poste de Santé de KPAOLE La Mutuelle de Santé, et la communauté

Plus en détail

Dans le contexte de dépenses

Dans le contexte de dépenses Partenaires pour la réforme du secteur de la santé Septembre 2004 21 Questions sur le FCS : Les Mutuelles de Santé Un aperçu du financement communautaire de la santé Dans le contexte de dépenses publiques

Plus en détail

FOSA : C S x _ Plan _d Affaires _FR.doc District : GASABO

FOSA : C S x _ Plan _d Affaires _FR.doc District : GASABO FOSA : C S x _ Plan _d Affaires _FR.doc District : GASABO Pour des centres de santé contractés pour le financement basé sur la performance District GASABO Nom du centre de Santé x. Population de rayonnement

Plus en détail

LISTE DES TABLEAUX ET DES GRAPHIQUES

LISTE DES TABLEAUX ET DES GRAPHIQUES LISTE DES TABLEAUX ET DES GRAPHIQUES Page CHAPITRE 1 PRÉSENTATION DU PAYS, OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE DE L ENQUÊTE Tableau 1.1 Résultats de l enquête ménage et de l enquête individuelle...11 CHAPITRE 2

Plus en détail

Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière)

Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière) Royaume du Maroc Ministère de la Santé Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière) C. Boukhalfa, S. Abouchadi, N. Cunden, S.

Plus en détail

Publications récentes de l OMS en matière de planification familiale

Publications récentes de l OMS en matière de planification familiale Repositionnement de la Planification Familiale Réunion de plaidoyer pour le financement de la Planification Familiale en RDC Kinshasa, RDC, du 13 au 14 juin 2012 Publications récentes de l OMS en matière

Plus en détail

Réduire les barrières financières à l accès aux soins obstétricaux

Réduire les barrières financières à l accès aux soins obstétricaux Réduire les barrières financières à l accès aux soins obstétricaux Vincent De Brouwere INAS 22 janvier 2009 Fabienne Richard: Institut de Médecine Tropicale, Anvers Sophie Witter: Université d Aberdeen

Plus en détail

LES AXES STRATÉGIQUES DU ROTARY. PASSER À L ACTION : www.rotary.org

LES AXES STRATÉGIQUES DU ROTARY. PASSER À L ACTION : www.rotary.org LES AXES STRATÉGIQUES DU ROTARY : www.rotary.org LES AXES STRATÉGIQUES DU ROTARY Le travail du Rotary débute dans votre ville et chacune d elles a ses propres besoins et préoccupations. Nous agissons dans

Plus en détail

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres 33 % de nouvelles infections à VIH en moins depuis 2001 29 % de décès liés au sida en moins (adultes et enfants) depuis 2005 52 % de nouvelles infections à VIH en moins

Plus en détail

POURQUOI C EST LE MOMENT D AGIR EN AFRIQUE

POURQUOI C EST LE MOMENT D AGIR EN AFRIQUE L INVESTISSEMENT DANS LA SANTE POUR LE DEVELOPPEMENT SOCIOECONOMIQUE DE L AFRIQUE ARRIERE-PLAN La Commission macroéconomie et santé (CMS), qui réunit des économistes de premier plan et des experts de la

Plus en détail

Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE

Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE Contexte Créé par Arrêté N 279 du 08 Août 2001 MSHP modifié par l arrêté N 118 du 06 mai 2009 Siège: situé dans

Plus en détail

Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati

Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati Termes de référence de l étude sur la mobilisation, la gestion et l impact

Plus en détail