Remplissons d eau chaude une bouteille en matière plastique ; vidons-la après une minute environ et bouchons-la immédiatement.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Remplissons d eau chaude une bouteille en matière plastique ; vidons-la après une minute environ et bouchons-la immédiatement."

Transcription

1 Activité 3 : Enigme : 1) Expérimentation : Remplissons d eau chaude une bouteille en matière plastique ; vidons-la après une minute environ et bouchons-la immédiatement. Versons de l eau froide sur la bouteille. Réalise les schémas annotés de l expérience (situations initiale et finale). AVANT APRES Lycée Émile Jacqmain/Cours de physique 2 ème /Références : Voir fin de séquence Séquence 2 / 12

2 2) Observation La bouteille s écrase, se contracte. 3) Questionnement : Pourquoi la bouteille se contracte-t-elle? 4) Hypothèses :.. Retenons les pistes les plus citées : I. à cause de la différence de température ; II. car il y a moins d air dans la bouteille ; III. car il n y a plus du tout d air dans la bouteille ; IV. car l air de la bouteille se contracte ; V. parce qu il y a une pression exercée par la différence de chaleur ; VI. à cause de la pression. Lycée Émile Jacqmain/Cours de physique 2 ème /Références : Voir fin de séquence Séquence 2 / 13

3 5) Vérifications expérimentales : Pour vérifier ces pistes, réalise les expériences suivantes : Piste 1. EXP. 1 : «à cause de la différence de température». Matériel : - 1 bouteille en plastique ; - 1 bouchon en caoutchouc ; - eau froide ou cristallisoir + glaçons. Mode opératoire : boucher la bouteille, verser de l eau froide ou poser sur un lit de glaçons. Constatation : la bouteille ne se déforme pas. Quelle condition est indispensable pour réussir l expérience initiale? Il faut d abord de l eau chaude dans la bouteille. Pistes 2-3. EXP. 2 : «Car il y a moins d air dans la bouteille». «Car il n y a plus du tout d air dans la bouteille». Matériel : - 1 bouteille en plastique ; - eau chaude ; - eau froide + glaçons. Mode opératoire : - verser l eau chaude dans la bouteille. Attendre environ une minute ; - vider la bouteille. Verser de l eau froide ou poser sur un lit de glaçons. Constatation : la bouteille ne s écrase pas. Quelle condition est indispensable pour réussir l expérience initiale? Il faut que la bouteille soit bouchée. Lycée Émile Jacqmain/Cours de physique 2 ème /Références : Voir fin de séquence Séquence 2 / 14

4 Piste 4 EXP. 3 : «car l air de la bouteille se contracte». Matériel : - 1 bouteille en plastique ; - 1 bouchon en caoutchouc percé, traversé par un tube en U ou en L ; - seringue d eau colorée ou compte-gouttes ; - eau chaude, eau froide. Mode opératoire : - verser l eau chaude dans la bouteille. Attendre environ une minute ; - vider l eau puis fermer la bouteille avec le bouchon percé en appuyant sur le bouchon et pas sur le tube ; - placer une goutte d eau colorée au bout du tube ; - schématise l expérience. Goutte d eau colorée Déplacement de la goutte Bouteille déformée Constatation : La goutte d eau est aspirée dans la bouteille. La bouteille s écrase. Que provoque le refroidissement de l air enfermé dans la bouteille? Une contraction de l air resté dans la bouteille et donc une diminution de la pression de l air dans la bouteille. Lycée Émile Jacqmain/Cours de physique 2 ème /Références : Voir fin de séquence Séquence 2 / 15

5 Pistes 5 et 6 EXP. 4 : «Parce qu il y a une pression exercée par la différence de chaleur». «A cause de la pression». Matériel : - 1 bouteille en plastique ; - ballon de baudruche ; - eau chaude, eau froide. Mode opératoire : - verser de l eau chaude dans la bouteille ; - attendre une minute ; - vider ; - fermer la bouteille avec le ballon ; - verser l eau froide ; - tirer sur le ballon comme un élastique en le maintenant autour du goulot ; - le lâcher. Constatation : Le ballon entre dans la bouteille et y gonfle, la bouteille ne se déforme pas. Comment expliques-tu le phénomène observé? L air s est contracté dans la bouteille. Comme il y en a moins dans la bouteille, l air extérieur entre dans la bouteille et fait gonfler le ballon. Lycée Émile Jacqmain/Cours de physique 2 ème /Références : Voir fin de séquence Séquence 2 / 16

6 Montrons l existence de la pression atmosphérique : Matériel : - 1 verre et un carton ( ou mieux une compresse médicale) - de l eau Mode opératoire : verser de l eau dans le verre y déposer le carton, la gaze retourner le tout en maintenant le carton (la gaze ) contre le bord du verre lâcher le carton la gaze. Constatation : Le carton ne tombe pas ;(l eau ne coule pas). Comment expliques-tu le phénomène observé? L air extérieur empêche le carton de tomber ; l eau de couler. (la pression de l air est plus forte ou égale à la pression exercée par l eau (sur le carton)). 6) Conclusion : Que nous indiquent les pistes suivies pour la résolution de notre énigme? que nous avons besoin : o d eau chaude puis d eau froide ; o d un bouchon qui emprisonne l air de la bouteille ; o de la contraction de l air resté dans la bouteille. que c est la pression de l air extérieur qui gonfle le ballon. Lycée Émile Jacqmain/Cours de physique 2 ème /Références : Voir fin de séquence Séquence 2 / 17

7 7) Résolution de l énigme : pourquoi la bouteille s écrase-t-elle? A partir de ces éléments, quelle résolution «scientifique» pouvez-vous donner à l énigme? L air chauffé se dilate et une partie de l air contenu dans la bouteille sort. Le bouchon empêche l air extérieur d entrer dans la bouteille. En refroidissant, on crée une dépression (diminution de pression) dans la bouteille. La pression due à l air extérieur de la bouteille l emporte sur la pression due à l air qui est resté à l intérieur de la bouteille : la bouteille s écrase. ainsi le volume de l air enfermé dans la bouteille diminue, ce qui augmente à nouveau la pression jusqu à redevenir égale à la pression extérieure ( la pression atmosphérique) N.B. Pression de l air à l extérieur = pression atmosphérique. Lycée Émile Jacqmain/Cours de physique 2 ème /Références : Voir fin de séquence Séquence 2 / 18

8 Notre modèle moléculaire : interprétation de la pression dans un gaz d Document Document Document Document Lycée Émile Jacqmain/Cours de physique 2 ème /Références : Voir fin de séquence Séquence 2 / 19

9 Conclusion : Un gaz est constitué de molécules en mouvement, séparées par des espaces intermoléculaires importants. Cette agitation moléculaire engendre des chocs : entre molécules ; entre molécules et la surface des objets à leur contact. Ce sont les chocs des molécules sur les surfaces de contact qui sont à l'origine de la pression. Le nombre de chocs est en relation avec : le nombre de molécules ; le volume disponible ; la vitesse des molécules. Si, pour un même volume, le nombre de molécules augmente, le nombre de chocs augmente également et donc aussi la pression. Si, pour un même nombre de molécules, on réduit le volume dont elles disposent, le nombre de chocs augmente et donc aussi la pression. Si, pour un même nombre de molécules, on augmente la vitesse des molécules, le nombre de chocs augmente et donc aussi la pression. Conclusion : La Terre est entourée d une couche d air de plusieurs dizaines de kilomètres appelée atmosphère. La pression atmosphérique diminue avec l altitude. Ce phénomène s explique par une diminution de la quantité de molécules par unité de volume. L air se raréfie et par conséquent, le nombre de chocs diminue. Lycée Émile Jacqmain/Cours de physique 2 ème /Références : Voir fin de séquence Séquence 2 / 20

10 Un peu d Histoire sur l évolution de la pression atmosphérique. Jusqu aux environs de 1640, on expliquait l ascension de l eau dans les tuyaux des pompes par «la nature a horreur du vide». Cependant, Galilée ne put expliquer pourquoi l eau ne s élevait pas à plus de 10 m de haut au-dessus du réservoir d une fontaine de Florence. En 1 643, Torricelli propose une autre explication : «l atmosphère est pesante, l eau qui est un liquide - est plus pesante et il suffit d une hauteur d environ 10 m d eau pour équilibrer le poids de toute l atmosphère. Si l on choisit un liquide encore plus lourd, la hauteur qui équilibre l atmosphère sera moindre que les 10 m d eau». Il choisit le vif argent appelé aujourd hui le mercure. Il prit une cuvette de mercure et retourna sur celle-ci un tube d environ 1 m rempli lui aussi de mercure. L expérience montra que le mercure descendait dans le tube jusqu à une hauteur de 76 cm environ, hauteur suffisante pour équilibrer le poids de l atmosphère. Le savant français Pascal ( ) demanda à son beau-frère Perrier qui habitait Clermont- Ferrand de recommencer l expérience de Torricelli en faisant l ascension du Puy-de-Dôme (1 463 m). En 1648, Perrier réalisa l expérience. Il constata que le mercure dans le tube de Torricelli descendait au cours de l ascension. L altitude diminuant, l atmosphère devait être moins pesante, donc la colonne de mercure qui l équilibrait devait être moins haute, ce qui fut confirmé. Réponds aux questions : 1) Quels savants se sont intéressés à la pression atmosphérique? Classe-les par ordre chronologique : Galilée, Torricelli, Pascal. 2) Qu est-ce qu un baromètre? (recherche au dictionnaire). Un instrument qui mesure la pression atmosphérique. Lycée Émile Jacqmain/Cours de physique 2 ème /Références : Voir fin de séquence Séquence 2 / 21

4. LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz

4. LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz 4 La pression atmosphérique 4.1 L atmosphère La Terre est entourée d une couche d air qui nous permet de respirer et de vivre. Cette couche d air s élève à une grande altitude en devenant de moins en moins

Plus en détail

DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE

DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE Conception : Roland Cros et Jacques-Olivier Baruch Réalisation : Michel Vérot CNDP, La Cinquième, 1998 Durée: 04min 49 s L histoire met en scène Galilée,

Plus en détail

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée Unité 3 LA PREION Un corps peut se déformer s il est soumis à une force pressante, c est-à-dire, une action de contact répartie sur sa surface. Ainsi, si on fixe une affiche sur un mur à l aide d une punaise,

Plus en détail

Nous pensons que : - Tous les liquides coulent. - Tous les liquides ne coulent pas de la même manière (pas à la même vitesse).

Nous pensons que : - Tous les liquides coulent. - Tous les liquides ne coulent pas de la même manière (pas à la même vitesse). s sur les liquides. 1 - Tous les liquides coulent. - Tous les liquides ne coulent pas de la même manière (pas à la même vitesse). une planche inclinée 4 verres Incliner la planche. Mettre la même quantité

Plus en détail

La chimie c est extrêmement élémentaire :

La chimie c est extrêmement élémentaire : La chimie c est extrêmement élémentaire : Les états de la matière : Toute la matière qui nous entoure, de nos vêtements à nos maisons, en passant par les feuilles des arbres, le sol et notre propre corps,

Plus en détail

Fiche n 1 : Qu est-ce que l air?

Fiche n 1 : Qu est-ce que l air? Fiche n 1 : Qu est-ce que l air? 1. L air* est présent autour de nous mais il est invisible (il est inodore et incolore). 2. L air* est un mélange de différents gaz. L air est constitué d azote (78%),

Plus en détail

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Diffusion de NO 2 : FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Quatre ballon de petite taille reliés à deux supports (noix + pinces) dont deux munis de bouchons ; tournure de cuivre ; acide nitrique concentré ;

Plus en détail

Fiche 2 : La voiture à air pulsé

Fiche 2 : La voiture à air pulsé FICHES TECHNIQUES POUR LA FABRICATION D OBJETS QUI UTILISENT LA FORCE DE L AIR. Fiche 1 : l aéroglisseur. - Un cd. - ballon de baudruche. - Une bobine de fil ou un bouchon de bouteille plastique. - De

Plus en détail

Ducatez Raphaël Avec l aide de M Jeanjacquot

Ducatez Raphaël Avec l aide de M Jeanjacquot Johanna Singvongsa Ducatez Raphaël Avec l aide de M Jeanjacquot Lycée Charlie Chaplin Année 2007-2009 1 Sommaire Partie 1 : présentation du projet 3 - Description théorique 3 - Exp. : Mesure d énergie

Plus en détail

FICHES TECHNIQUES POUR LA FABRICATION D OBJETS QUI UTILISENT LA FORCE DE L AIR.

FICHES TECHNIQUES POUR LA FABRICATION D OBJETS QUI UTILISENT LA FORCE DE L AIR. FICHES TECHNIQUES POUR LA FABRICATION D OBJETS QUI UTILISENT LA FORCE DE L AIR. Fiche 1 : l aéroglisseur. Matériel : - Un cd. - ballon de baudruche. - Une bobine de fil ou un bouchon de bouteille plastique.

Plus en détail

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève Nicolas di Scala TP de quatrième (4 ème ) qui rentre dans la partie du programme : «A. De l air qui nous entoure à la molécule». Il s agit d un TP évalué où les élèves doivent réaliser une expérience par

Plus en détail

Page 1/7 - Des expériences pour animer vos repas entre amis

Page 1/7 - Des expériences pour animer vos repas entre amis 05/06/2015 - Par Jack Guichard, Professeur des Universités Des expériences pour animer vos repas entre amis Vous allez surprendre vos amis avec ces expériences plus étonnantes les unes que les autres :

Plus en détail

Expérience avec le professeur

Expérience avec le professeur Expérience avec le professeur On relie l extrémité de la seringue à un manomètre. Un manomètre est un appareil qui mesure la pression de l air (ici la pression de l air enfermé dans la seringue). 1/ En

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air.

LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air. LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air.? L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L'air. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Questionnement initial à propos de l air

Plus en détail

Chapitre 2 : Quelles sont les propriétés de l air?

Chapitre 2 : Quelles sont les propriétés de l air? Chapitre 2 : Quelles sont les propriétés de l air? Plan : 1. Peut-on comprimer l air? 2. Qu est ce qu une pression? 3. Comment mesure t on une pression? 4. Comment exprime t on une pression? 5. L air possède

Plus en détail

A Matériel pour la physique et la chimie à l école primaire

A Matériel pour la physique et la chimie à l école primaire Association Vithyalay Battambang Enseignement Primaire Programme «de Coulgeans» - Le programme «de Coulgeans» a été lancé par des anciens professeurs ou élèves du lycée Monivong, résidants en France, afin

Plus en détail

Tous les conseils sodastream

Tous les conseils sodastream Tous les conseils! {tab=sirops } {slide=quelle est la quantité appropriée de concentré par bouteille?} Nous vous conseillons d ajouter 1 bouchon de concentré (voir mesure sur le bouchon) par litre d eau.

Plus en détail

Défi Scientifique 2015 Classe de KC French American School of New York

Défi Scientifique 2015 Classe de KC French American School of New York Défi Scientifique 2015 Classe de KC French American School of New York Pour lancer notre défi science sur l air, nous nous sommes interrogés dans un premier temps sur l existence de l air: 1. Qu y a- t-

Plus en détail

LE BALLON-GRUE GONFLÉ À L HÉLIUM QUELQUES SOLUTIONS...

LE BALLON-GRUE GONFLÉ À L HÉLIUM QUELQUES SOLUTIONS... LE BALLON-GRUE GONFLÉ À L HÉLIUM QUELQUES SOLUTIONS... Mars 2005 Dynamomètre pour mesurer la capacité de charge d un ballon gonflé à l hélium Fonction de l appareil L appareil mesure la force ascensionnelle

Plus en détail

Déboucher un WC. Les bons outils. Les matériaux. Les équipements. Comment déboucher un WC? Débutant

Déboucher un WC. Les bons outils. Les matériaux. Les équipements. Comment déboucher un WC? Débutant Déboucher un WC Débutant Comment déboucher un WC? Épreuve incontournable des petits problèmes domestiques, déboucher un WC est une intervention à la portée de tous. Déboucheur liquide, ventouse, furet

Plus en détail

Atelier 4. Les séismes et les plaques tectoniques

Atelier 4. Les séismes et les plaques tectoniques Atelier 4 Observation de la carte du monde et des tremblements de terre ; chercher les corrélations. Les séismes et les plaques tectoniques Présentation des plaques tectoniques : structure en oignon de

Plus en détail

Qu est-ce que la température?

Qu est-ce que la température? Qu est-ce que la température? Hélène Perrin, Laboratoire de physique des lasers, Paris 13 et CNRS Résumé : Nous avons tous l expérience du chaud et du froid. Mais qu est-ce qui fait la différence entre

Plus en détail

EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU

EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU Projet Comenius Regio Fiches réalisées par les élèves de 4 ème de l Enseignement Agricole Promotions 2011-2012 / 2012-2013 Expériences amusantes sur L EAU 1 Table des matières

Plus en détail

Chapitre 1 : L air qui nous entoure

Chapitre 1 : L air qui nous entoure Version élèves Chapitre 1 : L air qui nous entoure. L atmosphère terrestre Document A p14 Réponses aux questions en cours, sauf la numéro 5 : 1/ Qu est ce que l atmosphère terrestre? Où se situe t-elle?

Plus en détail

HYDRO MATERIELS. Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat

HYDRO MATERIELS. Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat Energie et environnement En Franche Comté MATERIELS HYDRO YDRO-ECONOMES Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat Version 1 AJENA Espace inf eau 28 boulevard Gambetta BP 30149 39 004 LONS

Plus en détail

FABRIQUEZ VOTRE MATERIEL DE JONGLERIE

FABRIQUEZ VOTRE MATERIEL DE JONGLERIE FABRIQUEZ VOTRE MATERIEL DE JONGLERIE BALLES DE JONGLAGE FOULARDS MASSUES BOLAS BATON SIMPLE BATON DU DIABLE BAGUETTES DE BATON DU DIABLE N hésitez pas à explorer tout autre matériel : plumes, ballons

Plus en détail

Quels sont les différents états de l eau?

Quels sont les différents états de l eau? La matière Quels sont les différents états de l eau? Sur ton cahier, réponds à cette question : quels sont les différents états de l eau? Observe ces photos. Sur ton cahier, classe ces photos en deux catégories.

Plus en détail

Chapitre 6 : Une eau, des eaux. 1. Que contient une eau minérale?

Chapitre 6 : Une eau, des eaux. 1. Que contient une eau minérale? Chapitre 6 : Une eau, des eaux 1. Que contient une eau minérale? Chapitre 6 : Une eau, des eaux 1. Que contient une eau minérale? Activité 1 p 36 Etude d une étiquette d une eau minérale. 1/ L eau minérale

Plus en détail

P = F S S.BINET FORCES PRESSANTES 1/5. relation Pression / Force / Surface. forces pressantes : Les solides : Cas n 1 : cas n 2 :

P = F S S.BINET FORCES PRESSANTES 1/5. relation Pression / Force / Surface. forces pressantes : Les solides : Cas n 1 : cas n 2 : ACTIVITE 1 : relation Pression / Force / Surface. forces pressantes : Les solides : Cas n 1 : cas n 2 : Mousse Mousse 1. Placez la masse sur le morceau de mousse. Que se passe t-il à l équilibre? La mousse

Plus en détail

Chapitre C 02. L'air qui nous entoure

Chapitre C 02. L'air qui nous entoure Chapitre C 02. L'air qui nous entoure I. L'air est-il un corps pur? Un corps est dit ''corps pur'' s'il est constitué d'un seul type de molécules. S'il y a plusieurs types de molécules, il s'agît d'un

Plus en détail

Perfectionnement depannezvous.com. Électricien

Perfectionnement depannezvous.com. Électricien r Richard Roy Perfectionnement depannezvous.com Électricien Mécanicien Vous présente Électrotechnicien Électromécanicien r Richard Roy Technique du vide r Richard Roy Pression La pression est une force

Plus en détail

Les cycles de l eau. Découvrir le monde des objets et de la matière L eau, nuage et pluie

Les cycles de l eau. Découvrir le monde des objets et de la matière L eau, nuage et pluie Découvrir le monde des objets et de la matière L eau, nuage et pluie Les cycles de l eau Objectifs : - Connaître et représenter le trajet de l eau dans la nature. - Identifier les changements d état et

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

Expérience 1 : Compression d une canette

Expérience 1 : Compression d une canette Expériences visant à montrer les effets de la pression : Expérience 1 : Compression d une canette Objectifs de l expérience: - Présenter le phénomène des pressions. - Ses implications. Matériel Requis

Plus en détail

Le parcours de l eau dans la maison Du château d eau à la rivière

Le parcours de l eau dans la maison Du château d eau à la rivière Le parcours de l eau du château d eau à la maison L épuration de l eau Le parcours de l eau dans la maison Du château d eau à la rivière Les vases communicants L arrivée de l eau dans la maison Mises en

Plus en détail

Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma,

Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma, 1 1. Savoir-faire du module 3 S informer Modéliser Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma, Utiliser un modèle Élaborer un modèle Sélectionner des données Choisir,

Plus en détail

LES ESSAIS PORCHET. Christophe LACHERE Responsable d agence - FONDASOL INFILTRER LES EAUX PLUVIALES LES ENJEUX DES ESSAIS DE PERMEABILITE

LES ESSAIS PORCHET. Christophe LACHERE Responsable d agence - FONDASOL INFILTRER LES EAUX PLUVIALES LES ENJEUX DES ESSAIS DE PERMEABILITE LES ESSAIS PORCHET Christophe LACHERE Responsable d agence - FONDASOL INFILTRER LES EAUX PLUVIALES LES ENJEUX DES ESSAIS DE PERMEABILITE 15 Novembre 2012 ESSAI PORCHET ESSAI DE PERMEABILITE A CHARGE CONSTANTE

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

Défi sciences CM1.A. Groupe scolaire La Rhumerie

Défi sciences CM1.A. Groupe scolaire La Rhumerie Défi sciences CM1.A Groupe scolaire La Rhumerie Défi sciences N 2 Cycle 3 Intitulé du défi : Concevoir un véhicule pouvant se déplacer sans contact avec son utilisateur. Preuve : - Photo des différentes

Plus en détail

Procédure sur l utilisation sécuritaire de l azote liquide

Procédure sur l utilisation sécuritaire de l azote liquide Émise le : 12 septembre 2008 Secteur santé et sécurité du travail et Service de sécurité et prévention PROCÉDURE DE TRAVAIL Procédure sur l utilisation sécuritaire de l azote liquide 1. Objet : Cette procédure

Plus en détail

Plus de confort moins de dépenses

Plus de confort moins de dépenses Carnet de bord Plus de confort moins de dépenses Sans investissement, nous avons réduit de 20% nos consommations... Astuces et bonnes pratiques... soit une économie de 350 euros par An. Réalisation: E

Plus en détail

What s in the experiment bag?

What s in the experiment bag? What s in the experiment bag? Dans votre kit d expériences, vous trouverez Un plateau à coloration (il pourra être remplacé en classe par des barquettes en plastiques ayant contenu des chewing gum ou des

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ

CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ Aujourd hui, c est décidé : tu deviens apprenti météorologue grâce à Meteoz! Il fait beau : c est l occasion idéale pour construire ta propre station météo et faire

Plus en détail

Plus d évaporation en drain back. Ou drain back en circuit fermé.

Plus d évaporation en drain back. Ou drain back en circuit fermé. Plus d évaporation en drain back. Ou drain back en circuit fermé. Installation d origine: Classique, circuit primaire, capteurs-réserve-serpentin-circulateurcapteurs-etc Modèle Yves Guern, avec réserve

Plus en détail

Comment faire des mesures en altitude avec une radiosonde?

Comment faire des mesures en altitude avec une radiosonde? Comment faire des mesures en altitude avec une radiosonde? L atmosphère est une enveloppe qui n a pas les mêmes caractéristiques partout. Il est donc utile de compléter les mesures météorologiques classiques,

Plus en détail

Introduire de façon efficace une expérience dans une démarche d investigation La poussée d Archimède

Introduire de façon efficace une expérience dans une démarche d investigation La poussée d Archimède Introduire de façon efficace une expérience dans une démarche d investigation La poussée d Archimède Première partie: Présentation du sujet de la leçon. Idée centrale Pourquoi avons-nous l impression d

Plus en détail

1. Les états de la matière et la théorie cinétique des gaz. 4. Les calculs mettant en application la loi générale des gaz

1. Les états de la matière et la théorie cinétique des gaz. 4. Les calculs mettant en application la loi générale des gaz Chapitre 11 Le comportement des gaz 1. Les états de la matière et la théorie cinétique des gaz 2. La pression et le volume des gaz 3. Les gaz et les variations de température 4. Les calculs mettant en

Plus en détail

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES INSTANTANÉS DJS QUESTIONS/ REPONSES. b) Peut-on raccorder un chauffe-eau DJS sur le lavabo et la douche en même temps?

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES INSTANTANÉS DJS QUESTIONS/ REPONSES. b) Peut-on raccorder un chauffe-eau DJS sur le lavabo et la douche en même temps? CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES INSTANTANÉS DJS QUESTIONS/ REPONSES 1- Installation a) Peut-on raccorder une douche au chauffe eau instantané DJS? Oui, à partir du modèle FDCH 70 (7,5 kw). En dessous le débit

Plus en détail

Physique Niveau Ⅳ Première Partie

Physique Niveau Ⅳ Première Partie Physique Niveau Ⅳ Première Partie Les pressions. La Flottabilité Archimède. La compressibilité des gaz Mariotte. Le gonflage des bouteilles. Son et Lumière en plongée. Exercices d application. Les pressions

Plus en détail

Fiche technique Interfilt Installations de filtration Filtres par gravité automatiques en PE-HD Série SK

Fiche technique Interfilt Installations de filtration Filtres par gravité automatiques en PE-HD Série SK Fiche technique Interfilt en PE-HD ProMinent Réf.: 987758 ProMinent Dosiertechnik GmbH 69123 Heidelberg Germany TM IT 002 06/04 F Interfilt Filtration avec le filtre par gravité automatique (SK) Quels

Plus en détail

Valise environnement UW600 avec ph mètre

Valise environnement UW600 avec ph mètre Valise environnement UW600 avec ph mètre Ce kit peu coûteux de mesure de l environnement facilite l analyse rapide de l eau sur place. L ensemble des tests que contient cette valise sont caractérisés par

Plus en détail

2. Principe de fonctionnement du moteur Stirling sauteur

2. Principe de fonctionnement du moteur Stirling sauteur Le moteur Stirling sauteur gilles.charles@univ-orleans.fr Résumé : Cet article présente la réalisation d'un petit moteur Stirling assez simple à fabriquer, et fonctionnant selon le principe d'un oscillateur

Plus en détail

Séquence 2 : les mélanges aqueux

Séquence 2 : les mélanges aqueux Séquence 2 : les mélanges aqueux Le plus simple écolier sait maintenant des vérités pour lesquelles Archimède eût sacrifié sa vie. Ernest Renan (1823-1892) Niveau 5 ième Voir le manuel de la page 22 à

Plus en détail

IMAGES MENTALES DES ENFANTS

IMAGES MENTALES DES ENFANTS Mon cahier d expérience sur l air - je manipule. - j observe. - j écris ce que je vois. - je formule des hypothèses (réponses au pourquoi) sur ce que j ai constaté. IMAGES MENTALES DES ENFANTS : - Déplacement

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

CHAUFFAGE SOLEIL & BOIS. Chauffe-eau solaire

CHAUFFAGE SOLEIL & BOIS. Chauffe-eau solaire CHAUFFE EAU SOLAIRE CHAUFFAGE SOLEIL & BOIS CHAUFFAGE PISCINE SOLEIL & BOIS Chauffe-eau solaire La solution la plus économique pour faire entrer le soleil dans votre chauffe-eau Simple Évolutif A moindre

Plus en détail

ALTERRENATIVE Sept. 2009 SYNTHÈSE «Introduction au moulage» COD PLÂTRE

ALTERRENATIVE Sept. 2009 SYNTHÈSE «Introduction au moulage» COD PLÂTRE 1/12 - Moulage d un bol en verre gravé : moule éclaté (C.2) avec contre-dépouilles volontaires. - L éclatement n a servi qu à libérer le modèle. Le moule sera utilisé bloqué comme un moule à ciel ouvert

Plus en détail

Pascal Garnier. L Année sabbatique. Nouvelles. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Pascal Garnier. L Année sabbatique. Nouvelles. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Pascal Garnier L Année sabbatique Nouvelles P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e L ANNÉE SABBATIQUE Ils n avaient nulle part où aller, alors, ils y allèrent. Ils partirent le 28 février vers 9

Plus en détail

Prélèvements d échantillons d eau de mer au cours de la campagne ARAMIS-2.

Prélèvements d échantillons d eau de mer au cours de la campagne ARAMIS-2. CENTRE DE BRETAGNE Tél + 33 (0)2 98 22 45 61 US025 «Moyens à la mer Fax + 33 (0)2 98 22 45 14 et observatoire océanique» Technopôle Brest-Iroise B.P. 70 29280 PLOUZANĖ Mel secrétariat : Francoise.Cudennec@ird.fr

Plus en détail

Expériences magnétisme

Expériences magnétisme Expériences magnétisme Matériel: Aimants avec les pôles, Aimants droits, Boussole (aiguille), Limaille de fer, Pastille en métal: cuivre ou laiton (matériau non magnétique), Ferrofluide. Tube de Foucault.

Plus en détail

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION :

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Page 1 sur 7 LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Circuit fermé dans le but d'évacuer des calories créées sous forme de chaleur. Le plus souvent, il s agit d eau avec un additif permettant d augmenter

Plus en détail

Fiche sur la technique du montage à reflux. Introduction. Présentation du matériel

Fiche sur la technique du montage à reflux. Introduction. Présentation du matériel Fiche sur la technique du montage à reflux Manuscrit d'une séquence expérimentale sur une technique, méthode ou savoir faire expérimental :l e montage à reflux, accessible en film sur ce site, rédigé par

Plus en détail

Chapitre 4 Statique des fluides

Chapitre 4 Statique des fluides Chapitre 4 Statique des fluides Un fluide est corps liquide (état compact et désordonné) ou gazeux (état dispersé et désordonné). On ne s intéresse ici qu à une partie de la statique des fluides : la notion

Plus en détail

Jeux d eau - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Jeux d eau - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Jeux d eau - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - On trouve de l eau partout : dans les étangs, les rivières et les lacs, et même dans notre corps. L eau est aussi un excellent moyen de s

Plus en détail

Des volcans en éruption

Des volcans en éruption Activité 1 Des volcans en éruption Les volcanologues observent les éruptions volaniques afin de découvrir leur cause et de comprendre le fonctionnement des volcans. Quelles sont les caractéristiques des

Plus en détail

LE FONCTIONNEMENT D UN SIPHON par Jacques Chaurette ing.

LE FONCTIONNEMENT D UN SIPHON par Jacques Chaurette ing. LE FONCTIONNEMENT D UN SIPHON par Jacques Chaurette ing. Résumé L objectif de cet article est d expliquer comment fonctionne un siphon. Puisque le changement de pression est le mécanisme principale du

Plus en détail

Valider Percevoir la différence entre réalité et simulation. Domaines travaillés du socle commun

Valider Percevoir la différence entre réalité et simulation. Domaines travaillés du socle commun Objectifs du chapitre 2 : L air qui nous entoure. Livre p 32 et p46 à 47 Mobiliser ses connaissances Connaître la composition de l air en volume. Autoévaluation Acquis Non-acquis Remédiation (I)-N 2-14

Plus en détail

Table des matières : Procédure de branchement et de calibrage du tensiomètre IRROMETER (RSU 0-16 Kpa; 4-20 ma ou 0-5 V)

Table des matières : Procédure de branchement et de calibrage du tensiomètre IRROMETER (RSU 0-16 Kpa; 4-20 ma ou 0-5 V) Procédure de branchement et de calibrage du tensiomètre IRROMETER (RSU 0-16 Kpa; 4-20 ma ou 0-5 V) Table des matières : 1.1 Plan de branchement général (9-24 VDC):... 2 1.2 À LIRE AVANT USAGE - NOTES IMPORTANT

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 5. NOTION DE PRESSION

THEME 2. LE SPORT CHAP 5. NOTION DE PRESSION 1. ATMOSPHERE, ATMOSPHERE. THEME 2. LE SPORT CHAP 5. NOTION DE PRESSION Vue depuis l espace lointain, la couche d air qui entoure la Terre, l atmosphère apparaît comme une très mince pellicule bleutée.

Plus en détail

DESCRIPTION DE L APPAREIL PLEUR-ÉVAC L appareil est composé de trois parties :

DESCRIPTION DE L APPAREIL PLEUR-ÉVAC L appareil est composé de trois parties : Titre : APPAREIL PLEUR-ÉVAC Modèle : Teleflex Ref. A-6000-08 Utilisation : Lors de l installation d un drain thoracique Préparé par : Comité de techniques Approuvé par : Direction de la qualité, des pratiques

Plus en détail

Etape n 1 étude du besoin.

Etape n 1 étude du besoin. L objet mystère Les enfants posent des questions fermées. L enseignant répond par OUI ou NON. Jusqu à ce que les élèves trouvent le sablier. Alors on peut observer plusieurs sabliers verbaliser sur sa

Plus en détail

Estimer le volume d un objet grâce au principe d Archimède Durée : 7-20 minutes (variable) Matériel nécessaire. Nom Coût (CHF) Où trouver

Estimer le volume d un objet grâce au principe d Archimède Durée : 7-20 minutes (variable) Matériel nécessaire. Nom Coût (CHF) Où trouver Estimer le volume d un objet grâce au principe d Archimède Durée : 7-20 minutes (variable) But de l expérience : Connaissances requises de la part de l élève: En réalisant l expérience, l élève aura compris

Plus en détail

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT CYCLES 2 et 3 Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Minimum à savoir (enseignant) Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT Définition : On observe une

Plus en détail

Sommaire. Séquence 4. La combustion du méthane La combustion du butane. Séance 1. Séance 2. Séance 3. Séance 4 Je fais le point sur la séquence 4

Sommaire. Séquence 4. La combustion du méthane La combustion du butane. Séance 1. Séance 2. Séance 3. Séance 4 Je fais le point sur la séquence 4 Sommaire La combustion du méthane La combustion du butane Séance 1 La combustion du méthane Séance 2 Les atomes pour comprendre la combustion du méthane Séance 3 La combustion du butane Séance 4 Je fais

Plus en détail

Qu est-ce que le respect du vivant?

Qu est-ce que le respect du vivant? Le respect de l environnement Qu est-ce que le respect du vivant? JE DÉCOUVRE QU EST-CE QUI EST VIVANT? Tu sais déjà que les animaux, les végétaux et les champignons sont des êtres vivants. Ils ont tous

Plus en détail

Tours solaires : une alternative énergétique

Tours solaires : une alternative énergétique Tours solaires : une alternative énergétique Ah que c est beau ces oiseaux qui volent sans un battement d aile, spiralant avec grâce dans l azur, imités par les planeurs et autres objets ailés sans moteur.

Plus en détail

LE MOTEUR STIRLING CAHIER DE L ÉLÈVE

LE MOTEUR STIRLING CAHIER DE L ÉLÈVE LE MOTEUR STIRLING CAHIER DE L ÉLÈVE Janvier 2009 Table des matières Il était une fois une machine surprenante!... 3 Réchauffons-nous un peu... 4 Théorie cinétique des gaz... 6 Nombre de molécules et volume

Plus en détail

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL Ecs 300LT CAPTEUR SoL 1 Pose du Capteur Manuel d installation et utilisation Le capteur se pose à 80 cm de profondeur, il doit être installé dans le sol et sera recouvert de terre.(tolérance du terrassement

Plus en détail

Sommaire. COMMENT PRÉPARER VOTRE CLIMATISEUR Consignes de Sécurité... 3 Vue de l unité intérieure... 8

Sommaire. COMMENT PRÉPARER VOTRE CLIMATISEUR Consignes de Sécurité... 3 Vue de l unité intérieure... 8 Sommaire COMMENT PRÉPARER VOTRE CLIMATISEUR Consignes de Sécurité................................................. 3 Vue de l unité intérieure............................................... 8 CONSEILS

Plus en détail

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire.

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament CINRYZE de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

Volume et température d un gaz

Volume et température d un gaz Volume et température d un gaz Par Pascal Rebetez Janvier 7 Introduction Après avoir étudié expérimentalement la relation entre le volume et la température d un gaz (de l air), nous comparons les données

Plus en détail

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre.

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre. Connaissances Capacités Propositions d activités A- OPTIQUE I- La vision : pourquoi? comment? 1- Introduction généralités a- Source propagation récepteur b- Milieux transparents, homogènes, opaques vide

Plus en détail

QCM5 - P H Y S I Q U E

QCM5 - P H Y S I Q U E QCM5 - P H Y S I Q U E 1. Une pression de 3 bars équivaut à : (Pa : Pascal) a. 300 Pa b. 3000 Pa c. 30000 Pa d. 300000 Pa 2. La pression atmosphérique vaut : a. 25 bars b. 1 bar c. 10 bars d. 100 bars

Plus en détail

d engagement pour la sauvegarde de l environnement, RIEJU S.A. vous remet ce manuel d entretien de base. Il contient les explications des concepts

d engagement pour la sauvegarde de l environnement, RIEJU S.A. vous remet ce manuel d entretien de base. Il contient les explications des concepts MANUEL D ENTRETIEN Fidèle à sa politique d engagement pour la sauvegarde de l environnement, RIEJU S.A. vous remet ce manuel d entretien de base. Il contient les explications des concepts élémentaires

Plus en détail

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange Chapitre 4 : Séparer les constituants d un mélange 1. Que faut-il pour récupérer un gaz? 2. A quoi sert l eau de chaux? 3. Comment utilise-t-on l eau de chaux? 4. Qu'utilise-t-on pour tester la présence

Plus en détail

Machine à Espresso ES-800 avec mousseur de lait Mode d emploi

Machine à Espresso ES-800 avec mousseur de lait Mode d emploi Machine à Espresso ES-800 avec mousseur de lait Mode d emploi NC-3473-675 2 Machine à Espresso ES-800 avec mousseur de lait 09/2011 - EX:CK//EX:CK//JS TABLE DES MATIÈRES Votre nouvelle machine à Espresso...

Plus en détail

Construction d'un four à pain en terre crue

Construction d'un four à pain en terre crue Construction d'un four à pain en terre crue Valérie Calvat Céramiste www.creation-ceramique.com http://www.onpeutlefaire.com/ilslontfait/ilof-four-a-pain-en-terre-crue.php Site de référence dans lequel

Plus en détail

FOG MACHINE. Notice d utilisation Manual de intrucciones

FOG MACHINE. Notice d utilisation Manual de intrucciones FOG MACHINE Notice d utilisation Manual de intrucciones A lire avant toute première utilisation Lea atentamente antes de utilizar el producto por primera vez 1 REMARQUE Prêtez une attention toute particulière

Plus en détail

MODELE DE LA FORMATION DES NUAGES COMPOSITION

MODELE DE LA FORMATION DES NUAGES COMPOSITION : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr MODELE DE LA FORMATION DES NUAGES Ref: ME-6813 COMPOSITION 1- Chambre atmosphérique a. 2 orifices pour capteurs de pression PASCO b. 8 Ecrous

Plus en détail

Astronautes en herbe. Programme des STIM - Exploration spatiale. Astronautes en herbe

Astronautes en herbe. Programme des STIM - Exploration spatiale. Astronautes en herbe Le defi Les scouts louveteaux vont visiter plusieurs stations d activités qui leur permettront de découvrir différents aspects de la vie dans l espace. a. Sous-vêtement refroidi à l eau : Les scouts louveteaux

Plus en détail

Daniel Bernoulli 1700 1782

Daniel Bernoulli 1700 1782 Capacités C1 mesurer la pression à l aide d un manomètre ; C2 calculer une pression et la convertir en bar ou en pascal ; C3 vérifier expérimentalement la loi de Boyle-Mariotte (pv = n RT ); C4 calculer

Plus en détail

Physique Fiche3 3eme. Intesité de la tension du 3.5 3 2.5 2 1.5 1 0.5. ressort (N) 0 1 2 3 4 5 6 7 Allongement (cm)

Physique Fiche3 3eme. Intesité de la tension du 3.5 3 2.5 2 1.5 1 0.5. ressort (N) 0 1 2 3 4 5 6 7 Allongement (cm) Physique Fiche3 3eme Exercice 1 On dispose d'un ressort de longueur à vide 8 cm. Une boule en fer de masse 500 g, est accrochée à ce ressort. L'ensemble est posé sur un plan lisse et incliné. l'équilibre,

Plus en détail

La serre de VeRT-SeRRe. GUIDE DE PRÉPARATION DU MATÉRIEL (Ce document s adresse à des adultes.)

La serre de VeRT-SeRRe. GUIDE DE PRÉPARATION DU MATÉRIEL (Ce document s adresse à des adultes.) La serre de VeRT-SeRRe GUIDE DE PRÉPARATION DU MATÉRIEL (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011 Activité 2 : Démonstration de «La transpiration des plantes» Matériel : 1 plante verte 1 sac de

Plus en détail

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT PRINCIPE DE LA PCR Ref: PCR A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker les articles

Plus en détail

Manuel d installation

Manuel d installation SS Systèmes de bio-épuration sur l exploitation : Elimination, par biodégradation, des pesticides contenus dans les eaux de rinçage du pulvérisateur Manuel d installation (Version n 4 2015) +32 (0) 81627172

Plus en détail

SCEANCE N 1. Que savons-nous sur l air? Y en a-t-il partout? Peut-on l attraper?

SCEANCE N 1. Que savons-nous sur l air? Y en a-t-il partout? Peut-on l attraper? SCEANCE N 1 On cherche à répondre à la question suivante : Que savons-nous sur l air? Y en a-t-il partout? Peut-on l attraper? Que savons-nous sur l air? A quoi sert l air? L air nous sert à respirer Peut-on

Plus en détail

Thermo-moulage. Là tout est clair, non?

Thermo-moulage. Là tout est clair, non? Thermo-moulage La construction des verrières, capots moteurs ou bien d'autres pièces peuvent se se faire selon la méthode du thermo-moulage. Une matière est déformée sous une source de chaleur sur un "master".

Plus en détail

Définitions de la pression 1. Variations spatio-temporelles de la pression 2. Les causes des variations de la pression 3. Conclusion 4.

Définitions de la pression 1. Variations spatio-temporelles de la pression 2. Les causes des variations de la pression 3. Conclusion 4. Définitions de la pression 1 Variations spatio-temporelles de la pression 2 Les causes des variations de la pression 3 Conclusion 4 Exercices 5 Défini&on de la pression Rappel sur le poids et la masse

Plus en détail

Animations optionnelles

Animations optionnelles Animations optionnelles Le premier objectif des sciences expérimentales est de donner à l élève des éléments de culture scientifique indispensables à la compréhension du monde qui l entoure. Les élèves

Plus en détail