COMPTE-RENDU. Comité de prévention de la maltraitance envers les aînés des Laurentides. Date : 2 octobre 2018 Heure : 8h45

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE-RENDU. Comité de prévention de la maltraitance envers les aînés des Laurentides. Date : 2 octobre 2018 Heure : 8h45"

Transcription

1 Comité de prévention de la maltraitance envers les aînés des Laurentides Date : 2 octobre 2018 Heure : 8h45 Complexe Val d Espoir rue du Val d Espoir, Mirabel COMPTE-RENDU PRÉSENCES Lucien Doucet, AQDR Laval-Laurentides Micheline Dubois, Table Parole aux Aînés d Argenteuil Stéphane Giguère, Police de Blainville Violaine Guerin, Coordonnatrice TCRAL Marie-Chantal Jarry, TRARA Françoise Lamond, Table des aînés des Pays-d'en-Haut, Prévoyance envers les aînés des Laurentides Renée Laplace, l Appui Laurentides Mickael Leduc, FADOQ Laurentides Kathleen Gagnon, Coordonnatrice régionale Laurentides - Lutte à la maltraitance envers les personnes ainées Caroline Martel, Conseillère aux opérations par intérim, Curateur Public Hélène Martineau, Comité local abus MRC Deux-Montagnes Pierre Morel, Police de Mirabel Virginie Munger, FADOQ des Laurentides Radha Prakash Iyer, Table des aînés d Antoine-Labelle Nancy Thivierge, Services de police de Saint-Eustache Bernard Vannerum, agent section prévention, Police de Terrebonne Maurice Rivet, AQRP (Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic) et président de la TCRAL ABSENCES Stephanie Helmer, 4 Korners Family Resource Center Geneviève Boisvert, CISSS des Laurentides et CASA Stéphanie Bérard, CAAP Danielle Giroux, CAVAC des Laurentides Anick Lorrain, Table de concertation communautaire de Mirabel Eric Cadotte, police de Mont-Tremblant Pierre Caron, police de Mont-Tremblant Lisane, C. Bédard, Comité des usagers 1

2 Pierrette Guilbault, Table des Aînés de Thérèse de Blainville Christopher Harding, Police deux-montagne Chantal Lefebvre, préventionniste-enquêteur, Régie intermunicipale de police Thérèse- De Blainville Denis, Jean, Police de Terrebonne Pierre Lemay, Police de Deux-Montagnes Steve Perreault, CASA Laurentides Robin Pouliot, Police de Saint-Jérôme 1. Ouverture de la réunion et présentation de la nouvelle coordonnatrice de la TCRAL, tour de table Maurice Rivet ouvre la séance à 8h Lecture et adoption du projet d'ordre du jour L ordre du jour suivant est proposé par Françoise Lamond, appuyé par Renée Laplace et adopté à l unanimité. 1. Ouverture de la réunion et présentation de la nouvelle coordonnatrice, tour de table 2. Lecture et adoption de l ordre du jour 3. Compte rendu de l assemblée précédente tenue le 26 février Adoption 3.2. Suivis 4. Présentation des comités milieu de vie de l AQDR 5. Diffusion du programme «Ce n est pas correct», info sur reddition de compte 6. Définition du lieu de tenue des rencontres 7. Plan d action du Comité régional de prévention de la maltraitance relecture et suivis (frais de déplacement implication des ITMAV ) 8. Tour de table : redéfinition du déroulement des rencontres, propositions 9. Appel de projet en lien avec la maltraitance (ITMAV, Intimidation, Nouveaux horizons) : Qui a déposé quoi? tour de piste. 10. Coordonnatrice régionale en prévention de la maltraitance 11. Calendrier des rencontres 12. Autres sujets : 13. Évaluation de la rencontre 14. Levée de l assemblée 3. Compte rendu de l assemblée précédente tenue le 26 février Adoption Il est proposé par Françoise Lamond Appuyé par Lucien Doucet 2

3 QUE le compte rendu de la réunion du 26 février 2018 soit adopté tel que déposé. ADOPTÉ À L UNANIMITÉ 3.2 Suivis Rien à signaler 4. Présentation des comités milieu de vie de l AQDR Mme Paule Trudelle n a pas pu être présente aujourd hui. Elle nous a cependant fait parvenir de la documentation que Violaine Guerin remet aux personnes présentes. Nous lui demanderons de venir nous rencontrer. La FADOQ questionne le fait que l AQDR présente ce programme au comité maltraitance. Quelle est la pertinence en rapport au sujet qu on couvre? Est-ce que l on parle de maltraitance ou de bientraitance. La FADOQ demande à pouvoir présenter son programme également. Le comité accepte de recevoir une présentation de la FADOQ. L information reçue au comité régional doit circuler dans vos organisations et faire rayonner l ensemble des services existants pour faire redescendre l information au niveau local. Les actions du comité doivent rejoindre tout le monde. Il est important d être présent également dans les résidences privées pour aînés. 5. Diffusion du programme «Ce n est pas correct», info sur reddition de compte Kathleen Gagnon Il n y a plus beaucoup d animateurs. Pour ceux qui le sont toujours, merci d informer Kathleen Gagnon en lui indiquant combien de présentation ont été faites dans leur communauté. Quels sont vos besoins? Qui souhaiterait devenir animateur? Vous pouvez acheminer les commandes pour avoir des brochures. M. Rivet rappelle que des cartables avec ordinateur sont disponibles dans chaque table locale pour faire les présentations. 6. Définition du lieu de tenue des rencontres Lors des précédentes réflexions du comité, il avait été proposé que les rencontres se fassent dans un lieu plus central, soit dans les alentours de Saint-Sauveur, Sainte-Adèle. La question est posée aux membres du comité s ils souhaitent toujours changer de lieu de réunion. Le comité décide à l unanimité de maintenir les rencontres à Mirabel. 3

4 7. Plan d action du Comité régional de prévention de la maltraitance relecture et suivis (frais de déplacement implication des ITMAV ) Kathleen Gagnon En lisant le PV du 26 février, il est indiqué que le plan d action avait été approuvé. Or, plusieurs tables locales ne sont pas au courant. En le relisant, elle s est rendu compte de plusieurs coquilles, donc une nouvelle version est présentée par Kathleen Gagnon. Elle propose aux membres de le relire de sorte à ce qu il soit approuvé et que les partenaires l amènent au niveau local. Au cours de la relecture, une question est posée quant aux certifications des résidences privées et leur évaluation aux 3 ans pour garder leur conformité. Mickael Leduc s engage à nous trouver l information. Kathleen propose de chercher une personne qui pourrait venir nous dresser un portrait des résidences dans les Laurentides et qui nous parle des obligations des résidences privées et publiques. Quelques petites modifications sont apportées au plan d action. Mme Gagnon va nous faire parvenir la version finale numérique. 8. Tour de table - redéfinition du déroulement des rencontres, propositions La formule jusqu à midi conviendrait, de 9h à midi, trois réunions par année. Si nous devons avoir des ateliers, la réunion sera prolongée en après-midi. Hélène Martineau informe que les ITMAV se réunissent régulièrement dans le cadre d une communauté d apprentissage, elle se propose d être la représentante pour ramener l information. Nous demandons une liste à jour des ITMAV pour la mettre en lien sur notre site Web. Il serait intéressant qu un travailleur de rue vienne nous présenter leur travail, peut-être se mettre en lien avec l écluse. Table Antoine Labelle Radha Prakash Iyer Table des aînés de la MRC des Pays-d'en-Haut Françoise Lamond Le comité de prévention de la maltraitance des Pays-d en-haut s est rencontré en mars et en juillet cette année. Activités offertes sur notre territoire : Prévoyance envers les aînés a proposé une pièce de théâtre «les hauts et les bas des proches aidants» qui a été présentée à Sainte-Agathe. L ensemble des partenaires de la MRC des Pays-d en-haut y ont été invités. 4

5 Le programme des éclaireurs a démarré depuis le 1er mai, l objectif était de former 150 personnes, à ce jour 320 éclaireurs ont été formés. FADOQ : Le programme sur l intimidation Micro 1 et 2 a été donné aux intervenants des HLM du territoire. FADOQ + Sûreté du Québec : Aînés avisés a été présenté à la RI Wilfried-Grignon, 22 personnes étaient présentes. Chacun à sa place a été présenté en mars à Piedmont et en avril 2018 à l Habitat saint- Sauveur. Entraide bénévole : 5 présentations de «ce n est pas correct» ont été données : - Personnel de la Coop Sore - Groupe de soutien des proches aidants de la Société Alzheimer des Laurentides - 2 groupes de bénévoles de l Entraide bénévole - Intervenants de la maison des Jeunes de Sainte-Adèle Table des Aînés : présentation de «Ce n est pas correct» le 15 juin dans le cadre de la Journée Mondiale de lutte contre la Maltraitance des Aînés. La prochaine rencontre du comité aura lieu le 9 octobre à 13h30 et portera sur la rédaction du plan d action du comité maltraitance. Prévoyance envers les aînés des Laurentides François Lamond Rencontre des nouveaux élus à la MRC des Pays-d en-haut et de la MRC des Laurentides. En avril, Prévoyance a reçu le prix Hommage bénévolat dans la catégorie organisme. En mai Prévoyance à participer au colloque des organisateurs communautaires. Participation à 2 comités pour contrer la maltraitance dans PDH, et 3 rencontres avec le comité abus dans les Laurentides. Il y a eu 3 présentations du programme aîné avisés et 2 présentations et animation d ateliers contre l intimidation. Présentation de la pièce de théâtre Les hauts et les bas des proches aidants pour la journée mondiale de la lutte contre la maltraitance le 15 juin. Déploiement du programme des éclaireurs dans PDH, un peu plus de 300 éclaireurs ont été formés. Traduction en anglais des dépliants de Prévoyance et du site Web À venir : retour dans les commerces pour les éclaireurs.. 5

6 L Appui Laurentides Renée Laplace Mme Laplace mentionne qu elle rencontrera sous peu la coordonnatrice régionale lutte à la maltraitance envers les personnes aînées afin d arrimer les actions en lien avec le plan d action régional. La formation des intervenants pour Ce n est pas correct sera envisagée. FADOQ des Laurentides Virginie Munger Formation d initiation à l accompagnement dans une situation d intimidation (entre aînés) - Regroupe 3 microprogrammes de 5 heures chacun; - MICRO 1 Les notions de base : l accompagnement, l intervention, l intimidation, l empathie et l éthique (Prérequis : activités et lectures préparatoires); - MICRO 2 L écoute bienveillante et l accompagnement de l aîné intimidé et ses proches. - MICRO 3 L accompagnement de l aîné intimidateur, les témoins et leurs proches; - Donnée à plus de 50 intervenants et bénévoles (MICRO 1 et 2) dans 3 territoires (MRC des Laurentides, Pays-d en-haut et Rivière-du-Nord); - Un guide de poche imagé (incluant un organigramme de la dynamique d une situation d intimidation et des aide-mémoire) sera prêt en novembre 2018; - Le MICRO 3 sera donné à l hiver et au printemps 2019; - ECI-MFA : Projet de formation en intimidation Phase 2 déposée pour couvrir les autres territoires avec 2 animatrices; Et présentation du jeu aux organismes et responsables Bilan des conférences et causeries Aîné-Avisé données de janvier à septembre conférences et causeries aînés - Résidences privées, HLM, OBNL, clubs FADOQ et organismes de : Lachute, Mirabel, Saint-Jérôme, Mont-Tremblant, Labelle, Lac-du-Cerf, Sainte-Agathedes-Monts, Sainte-Adèle, Mont-Laurier, Sainte-Lucie-des-Laurentides, Boisbriand Prochaines conférences - Jeudi 18 octobre 2018 à 13 h 30 : AREQ À la place Lagny de Sainte-Agathe-des- Monts - Mardi 23 octobre 2018 à 10 h 00 : Place du Patrimoine Sainte-Anne-des-Plaines - Mardi 30 octobre 2018 à 9 h 45 : Proches aidants du CAB d Argenteuil Villa- Mont-Joie Dans le cadre d un plan d action régional, on pourrait voir : Réseau FADOQ Région des Laurentides 6

7 - Prône et promeut la bientraitance chez les 50 ans et plus; - Dispense des conférences «Aîné-Avisé», en collaboration avec la police et autres professionnels, dans des lieux publiques (clubs FDOQ, municipalités, associations d aînés, etc.) partout dans la région des Laurentides ; - Dispense des formations et de l accompagnement, dans le cadre du programme ECI (ensemble pour contrer l intimidation) «Des changements d attitudes et de comportements, pour plus de respect entre les aînés» ; - Déploie, auprès des clubs d aînés affiliés, diverses informations et outils pour contrer la maltraitance ainsi que l intimidation auprès 50 ans et plus, partout dans la région des Laurentides afin de promouvoir l identification et la dénonciation de situations de maltraitance. Police de Blainville Stéphane Giguère Rien à signaler. Parole aux aînés d Argenteuil Micheline Dubois Grande présence lors des vaccinations, matériel de prévention distribué, accompagné des services de Police. À Lachute : 2 novembre, à Grenville : 7 novembre, à Harrington : 6 novembre, à Gore : 21 novembre Le comité abus aura des rencontres cliniques au besoin. Le théâtre la Belle Gang a fait écrire une pièce sur l intimidation grâce au programme Nouveaux Horizons : La pension Auclair. Il s agit d une pièce de théâtre d intervention. Plusieurs dates de représentation, 4 representations a Lachute soit les 25, 26,27 et 28 octobre. Le billet est 5$. La responsable est Suzanne Gaudette. AQDR Laval-Laurentides Lucien Doucet 9 conférences prévues. 4 Korners Family Resource Center Stephanie Helmer (absente) 4 Korners n a pas de financement à offrir pour des projets directs sur la maltraitance mais nous communiquons sur ce sujet continuellement avec notre population. Nous avons acheté aussi le DVD «chacun à sa place» et allons le montrer et discuter sur un Wednesday Wellness à Deux-Montagnes. Comité Deux-Montagnes et sud de Mirabel Hélène Martineau 1. Ce n est pas correct! Co-animation avec la coordonnatrice, Chantal Ouellette de prévue pour les bénévoles de l Hôpital Saint-Eustache le 6 novembre

8 2. Projet intimidation. Nous avons reçu le projet, notre intervenante Brigitte Bolduc et moi, on poursuite l éboration d un jeu sur l intimidation, maltraitance et bientraitance. Nous avons rencontré 3 focus-groupe jusqu en maintenant. Une rencontre avec une partie des personnes des Laurentides qui travaille également sur un jeu sur l intimidation. 3. Étudiants-stagiaires du Cégep Lanaudière en technique sociale. Nous avons mené à bien le sondage destiné aux aînés de 55 ans et plus de la Ville de Saint-Eustache. Des retours d appels ont débutés selon les réponses en lien avec des questions clés. (bénévoles, loisirs, proche-aidants, besoin d aide, ) Permettant du repérage à se poursuivre 4. Infolettre. De notre côté, nous avons débuté une première infolettre qui s adresse aux intervenants du réseau de la santé, les organismes communautaires, résidences privées et autres entreprises qui côtoient les aînés. 5. Implication ITMAV. De notre côté, la ITMAV (Hélène Martineau) est déjà impliquée sur le comité abus local et sur le comité régional maltraitance. 6. Proche-aidant, pièce de théâtre le 4 novembre à la Petite église organisé par le comité Proche-aidant. 7. Comité local, rencontre le 3 octobre Il est prévu entre-autre: mise à jour de l entente de collaboration (déjà 2 ans), élaboration de discussion de cas, plan d action local en lien avec le régional. 8. Atelier culinaire pour hommes. Un groupe a démarré le 25 septembre Les prochaines dates au printemps, deux groupes de prévu qui démarreront lundi 18 mars et le mardi 19 mars Briser l isolement et la sécurité alimentaire. TRARA Marie Chantal Jarry Entente de collaboration : les nouveaux organismes participants au comité local sont invités à la signer. Exercice d évaluation : le Comité local a sondé ses membres via un Survey Monkey. Aux diverses questions posées, 99% de participants se sont montrés satisfaits ou très satisfaits. Bientraitance : un comité de travail a conçu divers outils pour encourager la bientraitance auprès des aînés, soit une charte à signer par les membres et un questionnaire d autoévaluation de sa pratique. Les derniers correctifs sont en cours avant diffusion officielle. Ciné-Maltraitance : maintenant promu sous le nom de Ciné-Aîné, il s est déroulé le 22 septembre dernier dans le cadre du Salon des Aînés de Saint-Jérôme, organisé par la TRARA. Six projections ont été présentées et animées pendant la journée sur des thèmes comme la fraude, l âgisme, la maltraitance, l intimidation, les arnaques amoureuses et l homophobie. Grâce au matériel ludique développé par les partenaires, «l intimidation n est pas un jeu» a été animé au cours de la journée pour sensibiliser à l intimidation entre les aînés. Curateur public Caroline Martel Rôle du curateur public : voir le document en annexe. 8

9 Pour toute information supplémentaire, allez visiter le site Web : Le curateur public et la maltraitance : De par sa mission, le curateur public est concerné par ce phénomène et engagé dans la lutte contre les abus, notamment : En recevant et traitant environ 400 signalements rapportant des situations susceptibles de compromettre la sécurité, la dignité ou l intégrité de la personne; En adoptant une politique sur la détection et le traitement des abus financiers; En intervenant au besoin dans toute instance relative à une ouverture d un régime de protection et au remplacement d un tuteur ou curateur. Entente de collaboration avec la commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse; Participation au plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées; Une entente socio-judiciaire prometteuse dans la région de la Mauricie-Centre-du- Québec et une implantation progressive envisagée dans chacune des régions du Québec. 9. Appel de projet en lien avec la maltraitance (ITMAV, Intimidation, Nouveaux horizons) : Qui a déposé quoi? tour de piste. Nouveaux Horizons : Prévoyance envers les ainés (projet des éclaireurs région des Laurentides), Table des Aînés Pays-d en-haut (trousses PRÉVENT OR), Table Antoine- Labelle Intimidation : Table Antoine-Labelle, FADOQ, TCRAL 4 Korners. ITMAV : les CAB Mickael Leduc fait remarquer qu il faudrait développer notre réflexe de concertation quand on a l objectif de développer un projet, pour s arrimer dans les projets déposés, de sorte à ne pas faire de doublon. Malheureusement chaque organisme défend son projet pour avoir du financement, il faudrait avoir une philosophie de partage et de concertation des actions et des projets développés. Il faudrait avoir un inventaire des outils actuels et à venir en lien avec la maltraitance pour avoir un portrait qui évite les dédoublements. Kathleen Gagnon va se renseigner pour voir si cette démarche avait été commencée par Danielle Longpré. 10. Coordonnatrice régionale en prévention de la maltraitance Kathleen Gagnon Processus d interventions concerté : Mesure du plan d'action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées Mesure 28: Élaborer une entente-cadre nationale pour garantir une meilleure protection et apporter l'aide nécessaire aux personnes aînées en situation de vulnérabilité qui sont victimes de maltraitance (fait et signé au niveau 9

10 nationale en février 2018). Et mesure 29: Déployer les processus d'intervention concertés de l'entente-cadre nationale concernant la maltraitance envers les personnes aînées sur l'ensemble du territoire québécois. Les Laurentides font partie de la phase deux du processus de déploiement. Entamons ce déploiement par la formation des représentants désignés par le ministère et organisme signataire de l'entente pour notre région. Mise en place du comité 1ere rencontre 18 septembre, formation des représentants. Par la suite nommeront des intervenants désignés dans chaque organisation. Formation des intervenants envisagée pour décembre. Le processus d'intervention concerté vise les situations de maltraitance criminelle et pénale. Ce processus permettra entre autre la mise en commun de l'information et de l'expertise afin de faire cesser la situation de maltraitance le plus rapidement possible. Une meilleure coordination des services et l'efficacité de l'intervention judiciaire. L'entente de collaboration signée par les différents partenaires multisectoriels est encore valide et requise pour l'ensemble des situations de maltraitance ne nécessitant pas le déclenchement du processus d'intervention concertés. Politique type CISSSL : Des travaux sont entamés, date butoir 30 novembre Obligation dans la loi pour les CISSS de mettre sur pied une politique de lutte à la maltraitance envers les personnes aînées et les personnes en situation de vulnérabilité. S applique à tout employés, bénévoles, contractuels, organismes partenaires financés. Sera présenté aux partenaires lorsque approuvé, envisageons présentations en hiver LAAA : Du matériel promotionnel est toujours disponible sur demande. Dépliants, cartes et affiche. Rappel la ligne offre service de consultation professionnel aux intervenants. Il est possible de faire la demande pour consultation via la ligne téléphonique ou formulaire en ligne. Un courriel a été acheminé antérieurement à ce sujet. Formation : une plateforme web pour intervenant du réseau sera disponible en janvier Un sondage sera effectué auprès de quelques organismes communautaires de chaque région automne 2018 afin de connaître les besoins de formation dans le but d'adapter le contenu qui leur sera offert par la suite afin de répondre aux besoins de formation du milieu communautaire. Enrouleur LAAA est disponible pour les partenaires qui souhaitent l utiliser pour des événements. Communiquer avec Kathleen. Bientraitance : La roue de l approche relationnelle est un outil intéressant. Il est proposé de le présenter lors d une prochaine rencontre. Maltraitances matérielles et financières; Envisager que le 15 juin 2019 traite de ce type de maltraitance. Pas une obligation mais l'idée a été soumise au niveau national. 10

11 11. Calendrier des rencontres 15 janvier h 30 avril h 12. Autres sujets Évaluation de la rencontre Kathleen Gagnon Elle questionne sur la pertinence du contenu de la rencontre et la satisfaction des partenaires. Les membres sont satisfaits. Ils souhaiteraient avoir une liste des activités offertes dans tous les territoires pour être informés. 14. Levée de l assemblée Françoise Lamond et Renée Laplace proposent la levée de l assemblée à 11h50. Maurice Rivet, responsable du Comité Violaine Guerin, coordonnatrice TCRAL Compte-rendu rédigé par Violaine Guerin le 2 octobre