Legs, donations et assurances-vie en faveur de Sidaction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Legs, donations et assurances-vie en faveur de Sidaction"

Transcription

1 Parce que nous n en avons pas fini avec le sida. Line Renaud Legs, donations et assurances-vie en faveur de Sidaction

2 Le sida, le combat de ma vie C est en 1984, aux Etats-Unis, aux côtés de mon amie Liz Taylor, que je me suis engagée dans la lutte contre le sida. J étais bouleversée par les discriminations que subissaient les personnes séropositives. J ai poursuivi ce combat à mon retour en France avec l aide de mes amis artistes à travers mon association «Les artistes contre le sida», dissoute à la création d «Ensemble contre le sida», qui allait devenir par la suite «Sidaction». Nous avons ainsi financé l équipement du premier laboratoire dédié au diagnostic de l infection des nouveau-nés. Combien d amis et d anonymes sont partis depuis le début de l épidémie? Combien vont encore nous quitter? Ces pertes sont là pour nous rappeler qu il faut continuer le combat. Le virus n est pas invincible. Nos chercheurs ont réalisé de grandes avancées, ils sont notre fierté, nous devons les aider. Si nous voulons que nos enfants, nos petits-enfants, n aient pas peur de l amour, unissons nos forces! Grâce à votre assurance-vie, votre legs, votre donation, vous associerez durablement votre nom à ce combat. Pour que la vie et l amour reprennent leurs droits. Du fond du cœur, merci. Line Renaud Pour vous informer et vous accompagner dans vos démarches, Carole Grillé-Lucas est à votre disposition. Elle pourra vous aider à chaque étape de votre décision, n hésitez pas à la solliciter : Par courrier : Sidaction Responsable assurances-vie, legs et donations 228, rue du Faubourg Saint-Martin Paris Par téléphone : Par mail : Sur internet : rubrique «Nous soutenir».

3 Sidaction : Ensemble contre le sida Créée en 1994 à l initiative de Line Renaud et Pierre Bergé pour répondre à l urgence du moment, Sidaction, association Loi 1901 reconnue d utilité publique, a réussi à s inscrire dans la durée et reste à la fois un opérateur de collecte de fonds important et un acteur central de la lutte contre le VIH/ sida, en France comme dans 29 pays en développement. Elle est la seule association française de lutte contre le sida à être présente sur tous les fronts de l épidémie. Nos missions à l échelon national : La recherche et les soins «La recherche a toujours été une de nos priorités. Dix-huit ans après sa création, Sidaction est, aujourd hui encore, le seul exemple dans le secteur privé, de la volonté de transversalité et de multidisciplinarité qu ont, depuis le début, les chercheurs et les soignants de la lutte contre le sida» Pr Yves Lévy, président du comité scientifique et médical jusqu en juin 2012 Sidaction est, en France, la seule association de lutte contre le sida qui soutient la recherche sur le VIH. Son but : stimuler la capacité d innovation des chercheurs et leur donner la liberté d ouvrir de nouvelles voies dans tous les domaines de la recherche contre le sida. L association accompagne également les jeunes chercheurs en investissant dans leur formation et leurs travaux de thèse. Parce que ce sont eux la relève de demain et que, même si s engager dans ce domaine est difficile, c est aussi une aventure scientifique excitante pour cette génération de savants. Chaque année, Sidaction soutient une centaine de jeunes chercheurs pour un montant de 3 millions d euros environ. La prévention et l aide aux malades Les conditions de vie des personnes vivant avec le VIH sont de plus en plus préoccupantes : faiblesse des ressources, mesures gouvernementales qui renforcent les inégalités (augmentation du reste à charge, franchises, etc.), perte d emploi, problème de logement, solitude, discriminations sont les principales difficultés auxquelles elles doivent faire face. Le défi est donc de répondre à la fois aux besoins des quelques personnes qui vivent et vieillissent avec le VIH et d adapter les services offerts à celles qui le découvrent, de travailler en prévention en promouvant entre autres le dépistage, notamment auprès des populations les plus exposées. Chaque année, Sidaction soutient 200 associations pour un montant d environ 5 millions d euros.

4 Sidaction : Ensemble contre le sida Nos missions à l échelon international : L Afrique subsaharienne concentre plus des deux tiers de l épidémie de VIH. Les défis sont nombreux pour atteindre l accès universel à la prévention, aux soins et aux traitements. L engagement de Sidaction dans les pays en développement se traduit par un soutien financier et un accompagnement technique, sur le long terme, d associations locales et indépendantes, pour mettre en place des projets de soins multidisciplinaires. Actuellement, ce sont plus de enfants et adultes qui ont accès aux traitements grâce aux structures de santé soutenues par Sidaction. Chaque année, Sidaction soutient environ 80 associations internationales pour un montant de plus de 5 millions d euros. Nos valeurs : La transversalité Dès sa création, l association a fondé son organisation sur un principe essentiel : réunir la recherche et le milieu associatif. Ainsi, le Conseil d administration de Sidaction comprend des chercheurs, des médecins, des cliniciens et des représentants d associations. Suivant les recommandations de trois comités d experts, il accorde ou refuse les financements de programmes de recherche, de soins, de prévention et d aide aux malades. La priorité aux personnes vivant avec le VIH Les financements de Sidaction bénéficient aux malades sans distinction aucune. La défense de leurs droits fait partie intégrante des valeurs de notre association. Sidaction mène des actions de plaidoyer lorsque ces droits ne sont pas respectés et s attache à être présente là où il y a des manques. La transparence et la rigueur Devoir moral vis-à-vis des malades, des chercheurs et des donateurs, la transparence est au cœur des valeurs de Sidaction. Plus qu une exigence, c est une éthique, un engagement pris solennellement le jour de sa création. Cette transparence a été reconnue par la Cour des comptes, dans son rapport publié le 17 juin Chaque année, Sidaction mandate également un cabinet d audit indépendant, pour contrôler sur place et en détail plus de 20 associations et structures de recherche qu elle soutient. Nos défis pour l avenir : - Continuer à faire avancer la recherche pour éradiquer le virus ; - Lutter contre les effets indésirables des traitements des personnes séropositives : vieillissements précoces, cancers prématurés, problèmes cardiovasculaires ; - Développer les actions de prévention auprès des populations les plus exposées ; - Garantir et améliorer l accès aux traitements pour tous, notamment dans les pays en développement.

5 Assurance-vie Vous pouvez, par la souscription d un contrat d assurance-vie, vous inscrire dans une continuité d actions et d engagements et vous associer durablement au combat mené contre une maladie, le sida. L assurance-vie est un contrat d épargne et de transmission qui vous permet de constituer ou valoriser un capital à votre rythme tout en ayant la possibilité de désigner à l avance le bénéficiaire de la somme ainsi obtenue, ou de la rente. Les banques, assureurs et autres organismes financiers proposent différentes formules qui s adaptent à vos besoins. Sauf exceptions, les fonds ainsi placés seront transmis hors succession. En souscrivant une assurance-vie au profit de Sidaction, vous transmettez la somme obtenue au moment du dénouement du contrat, nette d impôt et de droits de succession. En effet, Sidaction est une association reconnue d utilité publique et, en cette qualité, est exonérée de toute taxation, quelle que soit la date d ouverture de votre contrat et l âge auquel vous aurez versé les primes qui viendront l alimenter. Vous pouvez désigner le bénéficiaire de votre contrat d assurance-vie de deux façons : Soit en mentionnant le nom de la personne retenue par vous directement lors de la rédaction du contrat, dans le paragraphe destiné à cette fonction «Bénéficiaire en cas de décès» ; Soit par tout document écrit (simple lettre qu il vaut mieux adresser à l assureur en recommandé avec avis de réception, testament, avenant au contrat).

6 Assurance-vie Le savez-vous? Depuis fin 2005, les assureurs sont dans l obligation de rechercher et de prévenir la personne bénéficiaire que vous avez désignée dans votre contrat. C est une garantie supplémentaire que votre décision sera bien exécutée. Vous pouvez également nous informer de votre choix en nous communiquant une copie de votre contrat. Cela ne vous engage pas pour l avenir, vous pouvez toujours changer d avis et modifier librement l identité de la personne nommée dans le contrat. Exemple d utilisation des fonds : Prise en charge de la dépendance Sidaction a contribué à l ouverture, en mai 2010, d une maison d accueil spécialisée (MAS) à Saint- Denis, qui reçoit des personnes séropositives dépendantes. Grâce à votre générosité, des installations pour compenser la perte d autonomie et favoriser le maintien des liens sociaux, ont pu être financées. Face à des besoins croissants, liés à une augmentation du nombre de demandes et aux difficultés d accès aux structures de prise en charge, Sidaction souhaite encourager la création d autres établissements adaptés à cette problématique. A RETENIR : - La rédaction de la clause bénéficiaire doit être la plus claire possible ; - Le nom de la personne désignée ainsi que son adresse doivent être écrits de manière lisible et détaillée. Par exemple : Sidaction 228 rue du Faubourg Saint-Martin Paris.

7 Legs Vous pouvez, par la rédaction d un testament, soutenir efficacement Sidaction qui collecte et répartit des fonds destinés au financement de la recherche et des soins, des activités de prévention, d entraide, d amélioration de la qualité de la vie, et de soutien aux personnes atteintes par l infection à VIH et/ou à leurs proches. A défaut de manifester votre volonté, votre succession sera réglée en application des règles légales qui désignent vos héritiers ou ayants droit : Si vous ne laissez pas de descendants (enfants ou petits-enfants) ou de conjoint survivant, ce sont vos neveux ou nièces voire de lointains parents qui hériteront de vous. A défaut, ce sera l État français ; Si vous laissez des descendants et/ou un conjoint survivant, vous pouvez librement disposer d une partie de votre patrimoine appelée «quotité disponible» dont l importance varie en fonction du nombre de personnes concernées et de leur qualité. Votre notaire sera à même de vous renseigner à ce sujet. Les formes de testament Il existe quatre formes de testaments dont deux sont les plus fréquents : Le testament olographe qui est la forme la plus courante de testament. Il doit être écrit de la main de son auteur sur papier libre (non dactylographié), daté (jour, mois et année) et signé. Aucune formule n est nécessaire ; Le testament authentique dicté par le testateur à deux notaires ou à un notaire assisté de deux témoins. Les trois catégories de legs Vous pouvez instituer Sidaction en tant que légataire : Universel : c est-à-dire de la totalité de vos biens sans distinction ; A titre universel : c est-à-dire d une fraction de votre héritage (un quart, un tiers, ) ou d une catégorie de biens (tout mon mobilier, tous mes immeubles, ) ; ou une quotité de biens (un quart de mes immeubles par exemple) ; A titre particulier : c est-à-dire d un bien déterminé (un compte bancaire, une somme d argent, un immeuble, ).

8 Legs Le savez-vous? Si vous précisez dans votre testament, que le legs particulier que vous consentez est net de frais et de droits, c est votre succession qui les supportera à la place de votre légataire (legs dit «net de frais et de droits»). En usant de cette faculté, vous pouvez à la fois gratifier une personne qui vous est chère et une association reconnue d utilité publique. Exemple : vous voulez laisser une somme de à une amie. Les règles successorales imposent cette personne à hauteur de 60 % soit % = Il ne lui restera donc que = Il aurait fallu lui léguer pour qu elle recueille après impôt. Or, si vous désignez Sidaction en qualité de légataire universel, à charge pour lui de verser net de droits à votre amie, Sidaction devra payer de droits mais gardera pour ses actions ( ) et votre amie recevra bien Exemple d utilisation des fonds : Financement de jeunes chercheurs Parce qu ils représentent l espoir de demain, Sidaction encourage l implication des jeunes chercheurs dans la recherche contre le sida. Soutenue par Sidaction, Lucie Etienne (IRD, Montpellier) a été la première des bénéficiaires du financement de trois ans de salaire pour un doctorat, et a soutenu sa thèse en Ce financement lui a permis de mener des travaux sur les origines du VIH et les risques de nouvelles transmissions du singe à l homme. Comme elle, ils sont aujourd hui vingt doctorants à bénéficier de ce dispositif avec un engagement global de 1,8 million d euros. A RETENIR : - Quelle que soit la forme de votre testament et la part de succession que vous entendez léguer, l important est de formuler clairement l identité de votre légataire. Par exemple : Sidaction 228 rue du Faubourg Saint-Martin Paris ; - Votre testament est individuel, librement modifiable et révocable à tout moment. N oubliez pas de révoquer alors vos dispositions antérieures ; - Pour assurer sa conservation et sa révélation lors de votre décès, il est préférable que votre testament fasse l objet d une inscription par un notaire au fichier central des dispositions de dernières volontés (coût moyen : 50 hors conseils).

9 Donation Vous pouvez, par le biais d une donation, aider Sidaction qui, en sa qualité d association reconnue d utilité publique, est exonérée de toute taxation. La donation est un acte notarié par lequel une personne (le donateur) se déssaisit gratuitement en faveur d une autre (le donataire), de façon irrévocable et de son vivant, d un bien. Elle doit faire l objet d une acceptation par le donataire. L importance de ce que vous pouvez donner varie en fonction du nombre et du lien de parenté avec vos ayants droit. Votre notaire sera à même de vous renseigner à ce sujet. Les caractéristiques de la donation Une donation ne peut porter que sur des biens existants. Elle peut être simple ou avec charge (par exemple, vous pouvez prévoir que la somme ou le bien donné devra être affecté à une action en particulier), voire comporter des clauses particulières telles que la réserve d usufruit. Dans ce dernier cas, vous vous réservez le droit de jouir du bien et d en percevoir les revenus votre vie durant. A votre décès, la propriété entière de votre bien revient à la personne à laquelle vous avez donné antérieurement la nue-propriété. La donation temporaire d usufruit Cette forme de donation s inscrit dans une double démarche de gratification d une personne ou d une association telle que Sidaction et de diminution de l assiette de l Impôt de Solidarité sur la Fortune (I.S.F.). D une durée au moins égale à trois ans, conclue par acte notarié, elle porte idéalement sur des valeurs mobilières (de type obligations par exemple), voire sur des revenus locatifs. En effet, le gain obtenu par l association de cette opération doit être important. Enfin, si la gestion du bien donné peut être confiée à un professionnel, c est l usufruitier qui garde le pouvoir de gestion des biens. Pendant la durée de la donation, l association désignée par vous profite des gains générés par vos placements. En contrepartie, la valeur de ce placement n est plus imposable au titre de l I.S.F.

10 Donation Le savez-vous? Il existe un autre dispositif législatif proche de la donation qui permet de transmettre une partie d un héritage à une association reconnue d utilité publique comme Sidaction. Il suffit pour cela, dans les six mois du décès d une personne dont vous héritez, d abandonner une part de ce qui vous revient à titre définitif et en pleine propriété. En contrepartie, la fraction donnée ne sera pas soumise aux droits de succession. Ce don doit être fait en numéraire (un immeuble doit être vendu par vos soins afin de donner sa valeur sous forme de liquidités). Un justificatif doit être joint à la déclaration de succession. N.B. : le recours à l acte de donation se justifie également lorsque vous désirez faire un don d une somme d argent importante par rapport à la valeur de votre patrimoine global. Parlez-en à votre notaire. Exemple d utilisation des fonds : Soutien pédiatrique Aujourd hui encore, plus d un millier de bébés naissent chaque jour avec le VIH. Partant du constat alarmant que les enfants paient un tribut inacceptable au virus, Sidaction a décidé de se mobiliser pour assurer un renforcement des capacités des acteurs de la prévention et de la prise en charge du VIH chez l enfant en Afrique. Au travers du programme Grandir, en collaboration avec Initiative Développement, l association met l accent sur l accès au diagnostic, aux soins et aux traitements pour les enfants séropositifs, au sein d unités de prise en charge familiale du VIH afin que ces derniers aient accès à un suivi de qualité à proximité de leur lieu de vie. A RETENIR : - Une donation est irrévocable et toujours sans contrepartie ; - Il s agit d un acte notarié ; - Les frais d acte peuvent être pris en charge par Sidaction.

11 228 rue du Faubourg Saint Martin Paris Tél. : Fax : Contact Carole Grillé-Lucas Responsable assurances-vie, legs et donations Mail : Tél : Crédit photo : Sidaction, The Global Fund, Getty images, S. Lucas, istockphoto, pandore - Fotolia.com, DR. Conception et réalisation : Charles Harvey

BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE

BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE Envie de faire quelque chose d utile, de soutenir une cause qui nous concerne tous, de manifester sa reconnaissance... Derrière

Plus en détail

Legs & Donations PlaquetteMSF.indd 1 15/05/09 16:41

Legs & Donations PlaquetteMSF.indd 1 15/05/09 16:41 Legs & Donations Mot de la Présidente Madame, Monsieur, Je tiens à vous remercier chaleureusement pour l intérêt que vous portez à notre association. Consentir un legs à Médecins Sans Frontières est un

Plus en détail

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles transmettre www.notaires.paris-idf.fr Transmettre «Donner c est donner». La donation est un acte important car le donateur transmet immédiatement et définitivement la propriété des

Plus en détail

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE Gambie Concern Universal-Jason Florio-2011 Comité Français pour la Solidarité Internationale COMITE CHARTE COM_12_0000_Don_Logo 17/07/2012 24, rue Salomon de Rothschild - 92288 Suresnes - FRANCE Tél. :

Plus en détail

Transmettre son patrimoine :

Transmettre son patrimoine : Transmettre son patrimoine : quelques repères pour y voir plus clair Paris, Espace Actionnaires 11/12/2014 l Webconférence En cas de difficultés techniques, n hésitez pas à joindre l un des 2 numéros suivants:

Plus en détail

II. - Dispositions du projet de loi

II. - Dispositions du projet de loi Le développement de l économie passe en priorité par la réhabilitation du travail comme moyen de procurer aux salariés un meilleur confort de vie et de relancer la machine économique. Le confort de vie,

Plus en détail

DONATION, ASSURANCE-VIE, LEGS LA SOLIDARITÉ DES GENS DE MER EN HÉRITAGE

DONATION, ASSURANCE-VIE, LEGS LA SOLIDARITÉ DES GENS DE MER EN HÉRITAGE DONATION, ASSURANCEVIE, LEGS LA SOLIDARITÉ DES GENS DE MER EN HÉRITAGE La tradition de l engagement solidaire et bénévole des Sauveteurs en Mer est très ancienne et toujours aussi vivante au XXI e siècle.

Plus en détail

POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété

POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété Tout actif peut faire l objet d une donation. L intérêt d associer le mécanisme de la donation et celui

Plus en détail

Brochure d information LEGS, DONATIONS, ASSURANCES-VIE. Offrez-leur UNE VIE DE FAMILLE en héritage

Brochure d information LEGS, DONATIONS, ASSURANCES-VIE. Offrez-leur UNE VIE DE FAMILLE en héritage Brochure d information LEGS, DONATIONS, ASSURANCES-VIE Offrez-leur UNE VIE DE FAMILLE en héritage Faites de votre vie le plus beau des pro Benno Neeleman katerina ilievska Permettre aux frères et sœurs

Plus en détail

Édition 2014. mes. démarches. pour. préparer. etorganiser. ma succession

Édition 2014. mes. démarches. pour. préparer. etorganiser. ma succession Édition 2014 mes démarches pour préparer etorganiser ma succession ÉDITO Vous guider dans vos démarches Pour protéger vos proches, il est essentiel de préparer votre succession. Cette démarche, si elle

Plus en détail

Dons, Donations, Legs Savoir pour Prévoir

Dons, Donations, Legs Savoir pour Prévoir Fondation de la Résistance 1 FONDATION DE LA RESISTANCE Fondation Reconnue d Utilité Publique par décret du 5 mars 1993 Dons, Donations, Legs Savoir pour Prévoir Fondation de la Résistance 2 Ce que vous

Plus en détail

Les cohabitants et l immobilier

Les cohabitants et l immobilier Les cohabitants et l immobilier 3Des cohabitants non mariés achetant ensemble un terrain à bâtir ou une habitation acquièrent ce bien en copropriété. Cela veut dire que le terrain ou l habitation appartient

Plus en détail

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte L ASSURANCE VIE L essentiel sur Fiscalité Fonds en euros Unités de compte Qu est ce que c est? Un produit d épargne à moyen et long terme L assurance vie sert à épargner et faire fructifier son capital,

Plus en détail

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? :

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Conférence d information du Me Cécile SADELER Chambre des Notaires de Paris Existe-t-il réellement une liberté de transmettre?

Plus en détail

L E G S A S S U R A N C E - V I E D O N A T I O N. Transmettez-leur l espoir d une vie meilleure

L E G S A S S U R A N C E - V I E D O N A T I O N. Transmettez-leur l espoir d une vie meilleure L E G S A S S U R A N C E - V I E D O N A T I O N Transmettez-leur l espoir d une vie meilleure 3 4 5 6 8 10 Vos questions, nos réponses Notre histoire et nos missions Transmettre un avenir aux enfants

Plus en détail

La clause bénéficiaire démembrée

La clause bénéficiaire démembrée La clause bénéficiaire démembrée 1 Sommaire Chapitre 1 : Le démembrement du droit de propriété : Généralités Chapitre 2 : Le principe du démembrement de la clause bénéficiaire d un contrat d assurance-vie

Plus en détail

Église catholique Legs Donations Assurances-vie

Église catholique Legs Donations Assurances-vie Église catholique Legs Donations Assurances-vie Brochure explicative Diocèse de Nantes Service legs 7, rue Cardinal-Richard BP 52204 44322 Nantes Cedex 3. Tél : 02 40 76 22 00 Léguer pour une Église vivante

Plus en détail

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte Exposé sur les successions du 26 février 2015 Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte «Les formalités bancaires formalités diverses et déclaration fiscale de succession»

Plus en détail

Offrez-lui un avenir en héritage

Offrez-lui un avenir en héritage Guide conseil des successions LEgs - donation - assurance vie Offrez-lui un avenir en héritage «D e plus en plus de personnes désirent inclure l Unicef dans leur succession afin de prolonger leur engagement

Plus en détail

Léguez-leur un avenir

Léguez-leur un avenir GS ACTE HUMANITAIRE DONS Léguez-leur un avenir MSF Francesco Zizola Yann Libessart / MSF Conseils sur les legs et donations au Luxembourg ÉNÉROSITÉ DONSACTE OFFREZ-LEUR LA VIE EN HÉRITAGE! Inscrire Médecins

Plus en détail

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit Donations, successions Droits de mutation à titre gratuit Août 2012 Henry Royal 1 Tél : 01 47 68 96 92 contact@royalformation.com www.royalformation.com Territorialité I. - Exonérations des droits de mutation

Plus en détail

CELESTIA CAPITALISATION

CELESTIA CAPITALISATION ASSURANCE VIE CELESTIA CAPITALISATION UN CADRE D INVESTISSEMENT OPTIMISÉ 100 % CAPITALISATION Contrat individuel de capitalisation libellé en euros et/ou en unités de compte CELESTIA CAPITALISATION Complémentaire

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie. Incidences de la réforme de la fiscalité successorale

La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie. Incidences de la réforme de la fiscalité successorale La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie Incidences de la réforme de la fiscalité successorale Sommaire Grandes lignes de la réforme : - Exonération des successions entre époux ou

Plus en détail

MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE

MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE 2 Sommaire Comprendre et anticiper sa succession Pour protéger vos proches, il est essentiel de préparer votre succession. Cette démarche, si elle est anticipée,

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Septembre 2011 2011 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire I Petits-enfants venant à une succession par suite de la renonciation de leur auteur, enfant unique : impossibilité d appliquer l abattement

Plus en détail

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg _ FR PLANIFICATION SUCCESSORALE La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale La planification successorale au Grand-Duché de Luxembourg Planification successorale

Plus en détail

Transmettre son patrimoine forestier

Transmettre son patrimoine forestier Transmettre son patrimoine forestier SOMMAIRE +,#+%-.+/(-. *,#$/$&/+$./,#$0-1$$./-$&/($ +,#2++//$$./,#$&%-(/&++4$,%(&-&(/(-.&&$((51$&+16($.&-$&/($& 3 7 Transmettre son patrimoine forestier Dans notre département,

Plus en détail

Parlons Assurance-vie

Parlons Assurance-vie Parlons Assurance-vie Aléa : événement incertain lié au risque assuré par le contrat. Arbitrage : possibilité de modifier la répartition entre les différents supports de placement des primes. Arrérage

Plus en détail

15 La donation-partage transgénérationnelle

15 La donation-partage transgénérationnelle LES LIBÉRALITÉS-PARTAGES 15 La donation-partage transgénérationnelle Pourquoi choisir une donationpartage transgénérationnelle? Avantages au point de vue juridique... 691 Avantages au point de vue fiscal...

Plus en détail

«Succession, comment ça marche?»

«Succession, comment ça marche?» «Succession, comment ça marche?» JARVILLE Jeudi 19 mars 2015 Serge CONSTANT Notaire à NANCY Président de la Chambre des Notaires PLAN I. Comment est composée la succession? Cela dépend de la situation

Plus en détail

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint Les régimes matrimoniaux et la protection financière du Conjoint Le jeudi 28 novembre 2013 de 18h30 à 20h30, au Château de Brindos, 1 Allée du château à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection

Plus en détail

Sumatra Patrimoine vous présente les dernières mesures fiscales 2011

Sumatra Patrimoine vous présente les dernières mesures fiscales 2011 Sumatra Patrimoine vous présente les dernières mesures fiscales 2011 - Mesures concernant le patrimoine - Mesures concernant l assurance vie - Zoom sur quelques dispositions du Projet de Loi de Finances

Plus en détail

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Qu est ce que la Philanthropie? Sens général La philanthropie est tout acte de générosité

Plus en détail

Chaque est différente LEGS -- DONATIONS -- ASSURANCES-VIE

Chaque est différente LEGS -- DONATIONS -- ASSURANCES-VIE Chaque est différente LEGS -- DONATIONS -- ASSURANCES-VIE La vraie différence dans sa vie, c est vous. LEGS -- DONATIONS -- ASSURANCES-VIE Association reconnue d utilité publique, habilitée à recevoir

Plus en détail

Lundi 8 octobre 2007. Nancy. Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008?

Lundi 8 octobre 2007. Nancy. Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008? Lundi 8 octobre 2007 Nancy Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008? Frédéric Gros Directeur Nancy Élise Moras Ingénieur patrimonial

Plus en détail

COMMENT DONNER OU LÉGUER?

COMMENT DONNER OU LÉGUER? Mise à jour Aurige mai 2010 COMMENT DONNER OU LÉGUER? Legs et donations Le legs comme la donation est un moyen juridique de transmettre tout ou partie de ses biens. Le legs et la donation sont des libéralités,

Plus en détail

«DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL»

«DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL» UFE-Japon COMPTE RENDU DES CONFERENCES DU 20 MARS 2014 «DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL» Avec la participation de : Maître

Plus en détail

Succession L un de vos proches est décédé

Succession L un de vos proches est décédé Succession L un de vos proches est décédé Qui hérite? Dans quelle proportion? Quel en est le coût? Votre notaire est là pour vous aider et vous assister dans les opérations successorales que vous aurez

Plus en détail

FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal

FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal Faire un don Que vous soyez une personne physique ou une société, faire don d une somme d argent à l ASBL Crédal vous permet de déduire cette somme de

Plus en détail

SAVOIR TIRER PARTI DES OPPORTUNITES FISCALES DE LA SOCIETE CIVILE A L'IR

SAVOIR TIRER PARTI DES OPPORTUNITES FISCALES DE LA SOCIETE CIVILE A L'IR SAVOIR TIRER PARTI DES OPPORTUNITES FISCALES DE LA SOCIETE CIVILE A L'IR Outil d'optimisation fiscale très performant par rapport à la détention directe d'un patrimoine, la société civile permet de choisir

Plus en détail

1. Donation B. 1.1.1. Introduction

1. Donation B. 1.1.1. Introduction 1. Donation 1.1. Aspect civil 1.1.1. Introduction On parle souvent de planification successorale sous un angle purement fiscal et des avantages financiers qui en découlent. Certes ils peuvent parfois être

Plus en détail

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux Personnes et familles Vie familiale / vie à deux les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux LES CONTRATS DE MARIAGE ET LES RÉGIMES MATRIMONIAUX

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

Ce guide a pour objectif de vous

Ce guide a pour objectif de vous La défiscalisation des dons aux fondations et associations déclarées d utilité publique Ce guide a pour objectif de vous permettre de déterminer au mieux la répartition des imputations de vos dons sur

Plus en détail

Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt

Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt Les obligations fiscales Droits de succession à régler dans les 6 mois La déclaration de succession est une étape importante du règlement d une succession.

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

Diversifier son patrimoine tout en réduisant ses impôts

Diversifier son patrimoine tout en réduisant ses impôts Diversifier son patrimoine tout en réduisant ses impôts 1 Diversifier son patrimoine. Problématiques liées au développement du patrimoine Minorer les risques Optimiser la fiscalité Développer son patrimoine

Plus en détail

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique?

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? Conseillers en gestion de patrimoine Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? sommaire Pourquoi recommander la Fondation de France à vos clients? Pour son expertise Pour son offre

Plus en détail

> Abréviations utilisées

> Abréviations utilisées Aide-mémoire fiscalité des particuliers 2015 > Abréviations utilisées BNC : bénéfices non commerciaux IR : impôt sur le revenu NP : nue-propriété PFL : prélèvement forfaitaire libératoire PVI : plus-value

Plus en détail

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession DROITS D AUTEUR Préparer sa succession Tout savoir, tout prévoir Une succession en matière de droits d auteur comporte de nombreuses spécificités. Deux régimes s appliquent : d une part, le droit successoral

Plus en détail

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV sous la direction de M. Philippe DELMAS SAINT-HILAIRE Professeur à l Université Montesquieu-Bordeaux

Plus en détail

LES CLAUSES PARTICULIERES DE DONATION

LES CLAUSES PARTICULIERES DE DONATION MAJ 23/04/12 Avec la collaboration du Cridon Nord-Est LES CLAUSES PARTICULIERES DE DONATION Une donation peut imposer au donataire une ou plusieurs obligations (charge), ou prévoir une résolution de l

Plus en détail

LEGS > > > DONATIONS > > > ASSURANCE-VIE. Léguer, c est voir autrement, voir plus loin

LEGS > > > DONATIONS > > > ASSURANCE-VIE. Léguer, c est voir autrement, voir plus loin LEGS > > > DONATIONS > > > ASSURANCE-VIE Léguer, c est voir autrement, voir plus loin Une empreinte dans le monde de demain Prendre le temps de désigner un héritier dont on partage les valeurs, dont on

Plus en détail

Vademecum du. patrimoine 2013. Version de démonstration : consultation du chapitre Transmission-Donation

Vademecum du. patrimoine 2013. Version de démonstration : consultation du chapitre Transmission-Donation Vademecum du patrimoine 2013 1 8 e é d i t i o n / E x t r a i t Version de démonstration : consultation du chapitre Transmission-Donation S o u s l a d i r e c t i o n d e V é r o n i q u e C o u t u

Plus en détail

LA PLANIFICATION SUCCESSORALE EN BELGIQUE: MODE D EMPLOI

LA PLANIFICATION SUCCESSORALE EN BELGIQUE: MODE D EMPLOI LA PLANIFICATION SUCCESSORALE EN BELGIQUE: MODE D EMPLOI Emmanuel de Wilde d'estmael Avril 2015 1 LA PLANIFICATION SUCCESSORALE: LE MODE D EMPLOI... 5 A. LE BUT DE LA PLANIFICATION SUCCESSORALE... 5 B.

Plus en détail

LA DONATION ENTRE VIFS

LA DONATION ENTRE VIFS Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA DONATION ENTRE VIFS La donation entre vifs est l acte par lequel le donateur se dépouille actuellement et irrévocablement d un bien ou d un droit au profit

Plus en détail

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS LA FISCALITE DES SUCCESSIONS La succession est assujettie à une fiscalité et peut générer des droits de succession. Les droits de succession sont calculés sur l actif net recueilli par chaque héritier

Plus en détail

Les stratégies de démembrement restent-elles pertinentes? Les clés d optimisation

Les stratégies de démembrement restent-elles pertinentes? Les clés d optimisation Les stratégies de démembrement restent-elles pertinentes? Les clés d optimisation Animé par : Benoît Baron, Rédacteur en chef - L AGEFI ACTIFS Intervenants : Grégoire SALIGNON Directeur de l ingénierie

Plus en détail

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U N O T A I R E S OUVERTURE DE SUCCESSION LISTE DES PIECES A FOURNIR AU NOTAIRE Concernant le défunt : - Deux extraits de son acte de décès, - Livret de famille et

Plus en détail

A la découverte de l assurance vie HSBC France

A la découverte de l assurance vie HSBC France A la découverte de l assurance vie HSBC France L assurance vie, le placement qui vous accompagne dans tous vos projets Depuis quelques années, l assurance vie est devenue le placement préféré des Français

Plus en détail

LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010

LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010 LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010 DROITS D ENREGISTREMENT (donation, succession et ISF) 1. PRINCIPAUX ABATTEMENTS 2. TARIFS SUCCESSIONS ET DONATIONS EVALUATION DES BIENS

Plus en détail

FISCALITE DES DONS, LEGS ET DATION

FISCALITE DES DONS, LEGS ET DATION FISCALITE DES DONS, LEGS ET DATION AU PROFIT DU MUSEE DU QUAI BRANLY I. Définitions, avantages fiscaux et limites relatifs aux donations, legs et dations A. Don d argent ou d œuvres d art à un musée :

Plus en détail

DOSSIER PRATIQUE Latransmission depatrimoine

DOSSIER PRATIQUE Latransmission depatrimoine DOSSIER PRATIQUE Latransmission depatrimoine Édition 2011 Comprendre les règles de l héritage Anticiper et préparer sa succession Transmettre efficacement son patrimoine Préparer la transmission de son

Plus en détail

L assurance vie est-elle toujours un outil privilégié pour préparer sa succession?

L assurance vie est-elle toujours un outil privilégié pour préparer sa succession? L assurance vie est-elle toujours un outil privilégié pour préparer sa succession? 1 SOMMAIRE Les nouveautés successorales de la loi TEPA 2007 Allégement des droits de mutation à titre gratuit Assurance

Plus en détail

L assurance-vie. Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions

L assurance-vie. Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions L assurance-vie Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions L assurance-vie Caractéristiques 3 Atouts 7 Solutions 8 2 Caractéristique du contrat d assurance-vie Un contrat d assurance- vie est un contrat en

Plus en détail

Lettre Patrimoniale. Les clés d une transmission réussie. Hors Série /// Transmission AVRIL 2015 SOMMAIRE

Lettre Patrimoniale. Les clés d une transmission réussie. Hors Série /// Transmission AVRIL 2015 SOMMAIRE Lettre Patrimoniale B A N Q U E P R I V É E Hors Série /// Transmission AVRIL 2015 SOMMAIRE P.2 à 7 Transmission de patrimoine : de l intérêt d anticiper - Simple ou partage : quelle donation privilégier?

Plus en détail

Le guide sur LES DONATIONS. Tout savoir pour transmettre et protéger vos proches

Le guide sur LES DONATIONS. Tout savoir pour transmettre et protéger vos proches maif.fr Le guide sur LES DONATIONS maif.fr Tout savoir pour transmettre et protéger vos proches Le guide sur LES DONATIONS Aider ses enfants et petits-enfants, c est investir dans un avenir durable. Vous

Plus en détail

Plus-values immobilières des particuliers

Plus-values immobilières des particuliers > Fiscalité patrimoniale Fiscalité personnelle Plus-values immobilières des particuliers Abattement pour durée de détention Abattement identique pour tous les biens >> Abattement pour durée de détention

Plus en détail

Le couple. et l argent

Le couple. et l argent LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Le couple Mariage, PACS, ou concubinage, la vie à deux implique le plus souvent des choix mais aussi des obligations. Alors, qu en est-il en matière de gestion

Plus en détail

PACTE ADJOINT AU DON MANUEL. Dès maintenant, donnez un sens à son avenir

PACTE ADJOINT AU DON MANUEL. Dès maintenant, donnez un sens à son avenir PARTICULIERS professionnels entreprises PACTE ADJOINT AU DON MANUEL Dès maintenant, donnez un sens à son avenir Mode d emploi du pacte adjoint à la donation manuelle Pour mieux comprendre le pacte adjoint

Plus en détail

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE. Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE. Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté transmettez leur la liberté! Si, comme nous, vous pensez que la plus belle des valeurs est la liberté, vous pouvez,

Plus en détail

7. Comment éviter que votre patrimoine ne revienne à votre belle-famille?

7. Comment éviter que votre patrimoine ne revienne à votre belle-famille? 7. Comment éviter que votre patrimoine ne revienne à votre belle-famille? 7.1. De quoi s agit-il? Si vous organisez un planning patrimonial et successoral, vous essayerez sans doute que votre patrimoine

Plus en détail

LEGS/DONATION/ASSURANCE-VIE

LEGS/DONATION/ASSURANCE-VIE 1001_0534_MVE_1001_0534_MVE 01/03/10 09:23 Page3 LEGS/DONATION/ASSURANCE-VIE Donnez un sens à votre héritage, protégez l enfance en danger 1001_0534_MVE_1001_0534_MVE 01/03/10 09:23 Page4 Avant tout, je

Plus en détail

la donation La donation, oui... mais dans quelles circonstances?

la donation La donation, oui... mais dans quelles circonstances? la donation La donation, oui... mais dans quelles circonstances? Dans cette brochure La donation Quels sont mes avantages? 2 Quels sont mes risques? 3 Le rapport Revenir sur le passé? 4 C est au donateur

Plus en détail

Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser?

Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser? Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser? Daniel Bruneau, directeur de la recherche de fonds et la communication, petits frères des Pauvres Frédéric Théret, directeur du développement, Fondation

Plus en détail

F I C H E 57: L A RÉCUPÉRATION DES CRÉANCES D AIDE SOC I ALE

F I C H E 57: L A RÉCUPÉRATION DES CRÉANCES D AIDE SOC I ALE F I C H E 57: L A RÉCUPÉRATION DES CRÉANCES D AIDE SOC I ALE Code de l action sociale et des familles Articles L 132-8 et suivant Articles L 132-9 R 132-13 à R 132-16 Article L 344-5 Article L 351-1 Code

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial global que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

La Succession et la donation

La Succession et la donation La Succession et la donation Le droit des successions Lors d un décès dans une famille, la question de la succession semble tout d abord secondaire mais peut être la source de problèmes administratifs,

Plus en détail

Conférence. Le 22 mars 2007 Château de la Pioline Aix en Provence

Conférence. Le 22 mars 2007 Château de la Pioline Aix en Provence Conférence Le 22 mars 2007 Château de la Pioline Aix en Provence «Assurance-vie, contrat de capitalisation et optimisation patrimoniale» NOVALFI «Gestion Cardinale, réconcilier prudence et performance»

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE DIRECTION DES SERVICES ADMINISTRATIFS SERVICE POPULATION ET CITOYENNETE SECTEUR ETAT CIVIL INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE Annexe du décret n 2002 1556 du 23 décembre 2002 Ce document est destiné

Plus en détail

PARTICULIERS FISCALITÉ

PARTICULIERS FISCALITÉ PARTICULIERS FISCALITÉ 2014 SOMMAIRE CE QUI CHANGE EN 2014 p.4 1 - IMPÔT SUR LE REVENU p.6 2 - IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE p.7 3 - REVENUS DE CAPITAUX MOBILIERS p.7 4 - PLUS-VALUES DE CESSION DE

Plus en détail

Site «héritiers légaux»

Site «héritiers légaux» Site «héritiers légaux» Clause bénéficiaire Lorsque vous souscrivez une assurance-vie, le contrat doit indiquer un ou plusieurs bénéficiaires. Par cette désignation, en tant que preneur d assurance, vous

Plus en détail

DOSSIER PRATIQUE La transmission de patrimoine

DOSSIER PRATIQUE La transmission de patrimoine DOSSIER PRATIQUE La transmission de patrimoine Édition 2014 Comprendre les règles de l héritage Anticiper et préparer sa succession Transmettre efficacement son patrimoine Avant-propos Préparer la transmission

Plus en détail

Carnet. L assurance vie et le démembrement. Juin 2012

Carnet. L assurance vie et le démembrement. Juin 2012 Carnet à Thème thème L assurance vie et le démembrement Juin 2012 L ASSURANCE VIE ET LE DÉMEMBREMENT 3 Introduction L assurance vie et le démembrement : une solution pour la transmission du patrimoine

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR VOTRE ASSURANCE VIE

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR VOTRE ASSURANCE VIE CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR VOTRE ASSURANCE VIE L assurance vie n est pas un sujet des plus palpitants, mais vos proches peuvent être dans le pétrin, au moment de votre décès, si vous n avez pas réfléchi

Plus en détail

QUAND FISCALITE RIME AVEC CREATIVITE

QUAND FISCALITE RIME AVEC CREATIVITE QUAND FISCALITE RIME AVEC CREATIVITE Kristiaan TOKKA - Xavier DELATTRE Fondation Apprentis-Auteuil Ces slides ont servi de support à la session ci-dessus. Ils ne peuvent donc pas être pleinement utiles

Plus en détail

CONSEILS -EN - PATRIMOINE

CONSEILS -EN - PATRIMOINE CONSEILS -EN - PATRIMOINE BILAN DE TRANSMISSION à l attention de M. et Mme XXXXXXXXXXX réalisé le XXXX par XXXXXXXXXX Préambule Ermont, le XXXXXXXXXXXXXX Bien gérer votre patrimoine, optimiser sa fiscalité

Plus en détail

EXAMEN DE CERTIFICATION. Unité de valeur 1. Droit et fiscalité du patrimoine. Durée : 2 heures. Coefficient : 1. Documents à disposition : Néant

EXAMEN DE CERTIFICATION. Unité de valeur 1. Droit et fiscalité du patrimoine. Durée : 2 heures. Coefficient : 1. Documents à disposition : Néant Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION GUIDE PRATIQUE SUCCESSION Vous venez d'hériter. Il s'agit d'une situation difficile et douloureuse pour laquelle diverses démarches doivent être faites. Les questions que vous vous posez sont nombreuses

Plus en détail

Attention, lors de la rédaction, aux vices de forme et de fonds : n hésitez pas à demander conseil auprès de votre notaire, avant de vous lancer.

Attention, lors de la rédaction, aux vices de forme et de fonds : n hésitez pas à demander conseil auprès de votre notaire, avant de vous lancer. LUNDI Quelles sont les différentes formes de testament? Tout d abord, Le testament olographe Il doit être entièrement écrit de la main du testateur, daté et signé. Il ne peut être ni dactylographié, ni

Plus en détail

LA SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE FICHE TECHNIQUE

LA SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE FICHE TECHNIQUE LA SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE FICHE TECHNIQUE Introduction : REGIME GENERAL DES SOCIETES CIVILES 1. Constitution 2. Fonctionnement 3. Statut juridique des associés LA SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE I. Pourquoi

Plus en détail

DONNER ET CONTROLER TABLE DES MATIERES

DONNER ET CONTROLER TABLE DES MATIERES DONNER ET CONTROLER TABLE DES MATIERES I. POURQUOI DONNER?... 2 I.A. NECESSITE DE LA TRANSMISSION... 2 I.B. AVANTAGES ET INCONVENIENTS DES DONATIONS MOBILIERES (REGION WALLONNE)... 3 I.B.1. AVANTAGES...

Plus en détail

FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime particulier : amendement Monichon

FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime particulier : amendement Monichon FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime particulier : amendement Monichon Texte : Philippe Dubeau (Notaire honoraire) Mise en page : CRPF Limousin Mise à jour : janvier 2013 Historique Au départ,

Plus en détail

au service des plus démunis Léguer à une œuvre millénaire LA FONDATION FRANÇAISE DE L ORDRE DE MALTE

au service des plus démunis Léguer à une œuvre millénaire LA FONDATION FRANÇAISE DE L ORDRE DE MALTE LA FONDATION FRANÇAISE DE L ORDRE DE MALTE Léguer à une œuvre millénaire au service des plus démunis 42, rue des Volontaires - 75015 PARIS - Tél. : +33 1 55 74 53 20 - Fax : +33 1 53 69 92 60 UNE ŒUVRE

Plus en détail

TRANSMISSION D ENTREPRISE FAMILIALE : VAINCRE LES OBSTACLES!

TRANSMISSION D ENTREPRISE FAMILIALE : VAINCRE LES OBSTACLES! TRANSMISSION D ENTREPRISE FAMILIALE : VAINCRE LES OBSTACLES! 1 Caroline EMERIQUE GAUCHER, Etude 1768, Paris Chargée d enseignement à Paris Dauphine Hubert FABRE, Notaire SCP Rozès Fabre, Paris Chargé d

Plus en détail

Conférence Association des savoirs à Dunkerque

Conférence Association des savoirs à Dunkerque Conférence Association des savoirs à Dunkerque 1 Allianz parmi les leaders mondiaux Chiffres clés 2012 Allianz 1er assureur européen par sa capitalisation boursière Allianz SE : 58,6 M. AXA : 44,3 M Zürich

Plus en détail

Les délais à respecter

Les délais à respecter Les délais à respecter Dans les 24 heures Contacter les pompes funèbres et organiser les obsèques Si le défunt a souscrit une assurance Garantie obsèques au Crédit Agricole*, prévenir Assistance Obsèques

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial professionnel que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

LÉGUEZ-LEUR UN AVENIR!

LÉGUEZ-LEUR UN AVENIR! LÉGUEZ-LEUR UN AVENIR! 1 SOMMAIRE Page 3 Unhéritage àpartager Pages 4-5 Le legs: un geste pour la vie Pages 6-8 Tendez-leur la main en leur offrant un avenir! Pages 9-11 Vous vous posez des questions?

Plus en détail