Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Documents de Physique-Chimie M. MORIN"

Transcription

1 1 I. Domaines d étude de ces deux techniques. Thème : Analyse spectrale. Partie : Spectroscopie Cours 9 : Spectroscopie I.R et R.M.N I.R. : Infrarouge R.M.N. : Résonance Magnétique Nucléaire. 1. Calculer l énergie apportée par un photon de longueur d onde 5,00 µm. A quel type de spectroscopie appartient-il? 2. Les photons utilisés en RMN ont des longueurs d onde comprises entre 1 = 4,00 m et 2 = 50,0 m. En déduire le domaine de fréquences utiles. Données : - Célérité de la lumière dans le vide c = 3, m.s -1 - Constante de Planck h = 6, J.s - 1 ev = 1, J Correction 1. E = h = hc λ = 6, , , = 3, J = 2, ev. Ce photon appartient au domaine des I.R. 2. Les longueurs d onde correspondent aux ondes radios. La spectroscopie R.M.N. f1 = c = 3, = 7, Hz. λ 1 4,00 f2 = c = 3, = 6, Hz. λ 2 50,0 Le domaine de fréquences utiles est compris entre [6, Hz - 7, Hz]

2 2 II. La spectroscopie I.R. 1. Absorption dans l I.R. et vibrations des liaisons covalentes. Les molécules peuvent être assimilées à un ensemble de masses (les atomes) reliées par des ressorts de raideur variable (les liaisons). En apportant de l'énergie, le système liaison- atomes peut vibrer. A chaque type de liaison correspond une fréquence de vibration qui lui est propre. Chaque groupe d atomes peut ainsi entrer en vibration, dites d élongation ou de valence (le ressort est comprimé/étiré), mais peut subir aussi des déformations (modifications des angles de liaisons). Wikipedia Ces nombreuses possibilités font que les spectres I.R. possèdent de nombreuses bandes d absorption, d autant plus marquées que la liaison est polarisée, dont une «empreinte» correspondant aux liaisons C-C, C- H que l on retrouve dans les spectres de la plupart des molécules étudiées et qui est donc difficilement exploitable. La spectroscopie IR est une méthode très utilisée pour déterminer les groupes fonctionnels d une molécule. Une table plus complète est donnée en annexe (page 10). Les tables ne donnent pas la valeur de la longueur d onde absorbée mais celle du nombre d onde noté ou ν dont l expression est = 1 λ (exprimé en cm-1 ). Les liaisons C-C et C=C peuvent s étirer (ou se comprimer). En vous aidant de la table simplifiée ci-dessous, déterminer laquelle de ces deux liaisons nécessite le plus d énergie pour vibrer. Corrigé L énergie est donnée par la relation E = hc λ ou en fonction du nombre d onde E = hcν. Pour la liaison simple carbone-carbone C-C, le nombre d onde est plus petit[ ] que le nombre d onde pour les doubles liaisons carbone-carbone C=C [ ]. Les doubles liaisons C=C nécessitent plus d énergie pour vibrer que les liaisons simples C-C.

3 3 2. Cas particulier : Les vibrations de valence de la liaison OH des alcools ou des acides mettant en jeu des liaisons hydrogène. La liaison O-H étant polarisée, il en résulte l existence de liaisons hydrogène intermoléculaires et certaines fois intramoléculaires. En phase gazeuse et/ou dans des solutions très diluées, les liaisons hydrogène sont inexistantes et le spectre IR montre une bande d absorption moyenne et étroite. Dans des conditions plus usuelles, c'est-à-dire en solution, ou avec un solide, les liaisons hydrogène modifient les conditions vibratoires de la molécule et la vibration de valence se traduit par un pic intense et large. Propan-1-ol dilué Propan-1-ol non dilué 2.1. Pourquoi la liaison O-H est-elle polarisée? 2.2. Rappeler ce qu est une liaison hydrogène Pourquoi sont-elles inexistantes en solution aqueuse diluée? Corrigé 2.1. La liaison O-H est polarisée car l atome d oxygène est électronégatif (il attire vers lui les électrons de la liaison covalente), tandis que l atome d hydrogène est électropositif Une liaison hydrogène Une liaison hydrogène est une liaison de nature essentiellement électrostatique d intensité faible qui relie des molécules en impliquant des atomes d hydrogène. Cette liaison est directionnelle mais peut se tordre, se rompre ou se reformer à température ambiante En solution diluée, les liaisons hydrogène entre les molécules de propan-1-ol rentrent en compétition avec les liaisons hydrogène entre le propan-1-ol et les molécules d eau très nombreuses. Il se forme alors moins de liaisons hydrogène entre ces alcools. On met en évidence l existence de liaisons hydrogène par spectroscopie I.R. lorsqu on observe l apparition d un pic d absorption large et intense vers Elles peuvent se former principalement à partir de groupements OH ou NH2

4 4 3. Exemples de spectres I.R. Spectres I.R. de l acide benzoïque, de l alcool benzylique et du benzaldéhyde. Observer les spectres ci-dessous Quelles sont les grandeurs portées chaque axe? 3.2. Qu indique le tableau de données? 3.3. Retrouver des points communs et les différences dans les spectres ci-dessous, en particulier déterminer la zone correspondant à «l empreinte» de la molécule [ ].

5 5 Correction 3.1. Grandeurs sur les axes. - En ordonnée est indiquée la transmittance (ou transmission) qui correspond à la fraction de l intensité lumineuse qui traverse la solution. Moins la radiation est absorbée, plus la transmission est grande, donc absence de pic. Elle a pour expression T = I 0 (sans unité). I I étant l intensité de la radiation après absorption. I0 étant l intensité de la radiation incidente. - En abscisse est indiqué le nombre d onde ν exprimé en 3.2. Le tableau de données indique les valeurs de tous les nombres d onde correspondants à chaque raie. La valeur de la transmittance correspondante est affichée Les points communs et différences entre les 3 spectres. Les spectres sont découpés en 3 zones principales : - Région Région Région La région peut être subdivisée.

6 6 Rien Ces bandes diffèrent selon les trois spectres. Il s agit des groupements : acide carboxylique CO 2H alcool OH aldéhyde CHO La présence d une bande intense et fine vers les montre l existence d un groupement C=O Empreinte de la molécule. Cette zone indique la présence de liaisons C-O et O-H Ces multiples bandes correspondent à des doubles liaisons C=C et à des cycles aromatiques On observe une bande large et intense pour l acide benzoïque et l alcool benzylique qui traduit l existence de liaisons hydrogène avec le groupement -OH

7 7 III. Méthode pour l analyse d un spectre I.R. (hors programme)? OUI NON Début Bandes caractéristiques Vérifier la présence C=O Doublet C-H Aldéhyde C=O Bande moyenne à large O-H Bande très forte 3350 Alcool Bande large et forte O-H Bande très forte C-O 1200 Acide carboxylique Ester C=O 1700 C=O Bande moyenne à faible 3300 Amine I aire 2 bandes Amine II aire 1 bande C-H Amine Alcane Bande N-H 1650 et bande(s) forte(s) 3300 Amide I aire 2 bandes Amide II aire 1 bande Amide C=O C-H C=C 1640 Alcène Cétone C=O 1715 C-H C=C 1640 Aromatiques

8 8 1. Exemple d étude. Les spectres IR ci-dessous sont ceux de : l éthanoate de méthyle : et de la benzamide : Retrouvez-les en justifiant. Spectre n 1 Spectre n 2

9 9 Correction Spectre n 1 : - Etape n 1 : Il y a-t-il une bande vers ? Oui C=O - Etape n 2 : Il y a-t-il une bande très forte vers cm 1 Oui Ester Conclusion : Le spectre n 1 correspond à l éthanoate de méthyle. Spectre n 2 : - Etape n 1 : Il y a-t-il une bande vers ? Oui C=O - Etape n 2 : Il y a-t-il une bande large et forte vers 2500 et 3300 cm 1 Oui -OH ou NH2 - Etape n 3 : Il y a-t-il une bande forte vers cm 1 Non pas de OH -NH2 - Etape n 4 : Dans la zone cm 1, il y a-t-il une ou deux bandes? 2 Amine primaire Conclusion : Le spectre n 2 correspond à la benzamide. Les principales bandes d absorption

10 10 IV. Spectroscopie R.M.N. du proton. 1. Intérêt de la R.M.N. R.M.N. signifie résonance magnétique nucléaire et concerne les noyaux des atomes ce qui nécessite de grandes énergies. Seuls certains noyaux, aux propriétés magnétiques spécifiques, peuvent se prêter au phénomène de résonance magnétique quand on les place dans un champ magnétique de haute fréquence. La RMN du proton H est la plus utilisée mais la RMN du carbone 13 est aussi très pratiquée. La RMN permet de déterminer la structure complète d une molécule simple à partir de sa formule brute. 2. Définitions à partir d un exemple de la molécule d éthanol. Nous distinguons 3 types de protons CH3-CH2-OH a b c 2.1. Intégration. Le spectre est composé de pics dont l aire sous la courbe est proportionnelle au nombre d atomes d hydrogène concernés. (Ce calcul est appelé intégration en Mathématiques) Le déplacement chimique. En abscisse on lit le déplacement chimique en ppm (partie par million) qui est un écart relatif de fréquence : = ( e - r) / 0 où r est la fréquence de résonance d un produit de référence, e est la fréquence de résonance d un proton de l échantillon et 0 est la fréquence de l appareil. Exemple : = 1200/ = 4, = 4,00 ppm (en multipliant par 10 6 ) est compris entre 0 et 16 ppm. Le déplacement chimique des protons H dépend directement de leur environnement. Le 0 est le pic de la référence utilisée, ici le TMS ou tétraméthylsilane (CH3)4-Si. Cette molécule, inerte chimiquement vis-à-vis des molécules organiques, comporte 4 groupes méthyles équivalents car ayant le même voisinage (ils sont indiscernables) : ces 12 atomes H ne donnent qu un seul pic. Des protons ayant même environnement résonnent à la même fréquence et conduisent à une unique valeur du déplacement chimique. Des tables de déplacement chimique (en annexe page ) permettent de dépouiller les spectres. En règle générale, un déplacement chimique vers la droite (augmentation de ) est dû : o o La présence d un atome électronégatif (O, N, S ). La présence d hydrogènes d un cycle aromatique.

11 11 o o D un groupe carbonyle (C=O). Et pour un même environnement, on observe toujours CH > CH2 > CH Multiplicité du signal : Règle des (n + 1) upplets (pics).. Dans la molécule d éthanol, il y a 3 types d atomes H : CH3-CH2-O-H a b c Protons a : ils sont 3, équivalents, avec 2 voisins (les H b) qui interfèrent. Protons b : ils sont 2, équivalents chimiquement, avec 3 voisins (les H a) qui interfèrent. Proton c : il est seul, n a pas d hydrogène directement dans son voisinage de part la présence de l élément oxygène (explication simplifiée et simpliste). Le proton c du groupe alcool est facile à trouver : 5,5 ppm. On voit les protons a ( a 1,1 ppm) et les protons b ( b 3,5 ppm). Les protons a ont 2 voisins et le pic est un triplet. Les protons b ont 3 voisins et le pic est un quadruplet. Dans les molécules simples, si des protons équivalents ont n protons H voisins, le nombre de raies du pic sera égal à n + 1 V. Méthode d étude d un spectres R.M.N. R.M.N. et I.R. se complètent très bien : l I.R. donne des renseignements sur les fonctions chimiques, la R.M.N. en donnant davantage sur la chaîne carbonée. 1. Exemple guidé. Spectre RMN de la molécule de formule brute C2H40 Spectre IR de la même molécule :

12 12 Aide à la recherche : - Chercher une fonction chimique en s aidant du spectre I.R. - La molécule étant simple, chercher une formule semi-développée possible. - Vérifier avec le spectre RMN et en justifiant. Correction Exploitation du spectre I.R. - Etape n 1 : Il y a-t-il une bande vers ? Oui C=O - Etape n 2 : Il y a-t-il un doublet entre et cm 1? Oui Aldéhyde CHO Sachant que la formule brute est C2H4O, on peut proposer comme formule à partir du spectre I.R. : CH3-CHO Vérification avec la R.M.N. On observe un quadruplet d intégration égale à 1 avec un fort déplacement chimique = 5,1 ppm : o L intégration indique la présence d 1 hydrogène. o Le fort déplacement indique la présence d un atome électronégatif à proximité O o Le quadruplet (n + 1) indique que cet hydrogène à 3 voisins équivalents -CH3 On observe un doublet d intégration égale à 3 avec un déplacement chimique modéré = 2,2 ppm : o L intégration indique la présence de 3 hydrogènes. o Le déplacement modéré indique la présence d un atome électronégatif éloigné CH3-CO o Le duet (n + 1) indique que cet hydrogène à 1 voisin. Conclusion : Il s agit bien de l éthanal de formule :

13 13 2. Applications. Ci-dessous sont représentés les spectres I.R. et R.M.N. des alcools isomères de formule brute C4H10O. Attribuer chaque spectre à une molécule après avoir déterminé les formules semi-développées des différents isomères, puis identifier les protons équivalent dans chaque molécule. Ce travail est la première partie du DM sur la spectroscopie. L analyse guidée du spectre n 1 est ici décrite. Il n est pas demandé dans le DM, une analyse aussi détaillée. Vous pouvez n utilisé qu un seul critère pour justifier «avec rigueur» votre réponse. Spectre n 1 A 1,17 ppm 3 H B 3,71 ppm 1 H C 1,46 ppm 2 H D 0,93 ppm 3 H E 2,37 ppm 1H Correction Dans un premier temps, il faut écrire les différents isomères possible de cet alcool. CH 3 CH 2 CH 2 CH 2 - OH Isomère n 1 : Isomère n 2 : CH 3 CH 2 CH OH CH 3 CH 3 CH CH 2 OH CH 3 Isomère n 3 : Isomère n 4 : CH 3 CH 3 C OH CH 3

14 14 Dans un deuxième temps, on analyse les spectres R.M.N. Etude du spectre n 1. o 3 pics à 0,93 ppm d intégration 3. 3 pics donc 2 H voisins Déplacement très faible : 0,94 ppm donc très éloigné de l oxygène. Intégration 3 : 3 H equivalents. Conclusion : 1 groupement CH3 voisin d un CH2- o 2 pics à 1,17 ppm d intégration 3. 2 pics donc 1 H voisin Déplacement faible : 1,17 ppm donc éloigné de l oxygène. Intégration 3 : 3 H. Conclusion : 1 groupement CH2- proche d un CH o 5 pics à 1,46 ppm d intégration 2. 5 pics donc 4 H voisins Déplacement plus élevé : 1,39 ppm donc plus proche de l oxygène. Intégration 2 : 2 H. Conclusion : 1 groupement CH2- proche d un CH3 et d un CH2- o 1 pic à 2,37 ppm d intégration 1. 1 pic donc pas de H voisin. Déplacement plus élevé : 2,37 ppm donc proche de l oxygène. Intégration 1 : 1 H. Conclusion : 1 groupement O-H o 6 pics à 3,71 ppm d intégration 1. 6 pics donc 5 H voisins Déplacement plus élevé : 3,71 ppm donc proche de l oxygène. Intégration 1 : 1 H. Conclusion : -CH- proche d un CH3 et d un CH2- Conclusion : Le spectre n 1 correspond au butan-2-ol. CH3-CH2-CH OH CH 3-CH 2-CH(OH)-CH 3 -CH2-CH3 CH CH3-CH2-CH2-

15 15 Table des déplacements RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse Spectroscopie infrarouge Sommaiire -I- Comment se présente un spectre IR? -----------------------------------2 -II- Quelles sont les informations apportées par un spectre IR? -----------------4 1. Spectre

Plus en détail

Spectres UV-visible IR

Spectres UV-visible IR Spectres UV-visible IR I. Molécules organiques VOIR TP II. Spectroscopie d absorption 1. Spectroscopie UV-visible a. Principe Dans un spectrophotomètre, on fait passer une radiation électromagnétique à

Plus en détail

TP N 3 : SPECTROSCOPIES UV-VISIBLE ET IR

TP N 3 : SPECTROSCOPIES UV-VISIBLE ET IR TP N 3 : SPECTROSCOPIES UV-VISIBLE ET IR S'approprier Analyser Réaliser Valider Communiquer Avec les progrès des techniques, l analyse qualitative organique est de moins en moins en utilisée car elle nécessite

Plus en détail

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Objectifs : Connaître et appliquer les règles de nomenclature des composés en chimie organique. Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le

Plus en détail

Correction des exercices TS2 2013 Chapitre 4 Spectroscopie IR

Correction des exercices TS2 2013 Chapitre 4 Spectroscopie IR Correction des exercices TS2 213 Chapitre 4 Spectroscopie IR Exercice n o 16 p. 15 Reconnaître des bandes d absorption 1. Hexan-2-ol : chaîne à six atomes de carbones, portant un groupement hydroxyle OH

Plus en détail

Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide du nombre d onde correspondant ; détermination des groupes.

Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide du nombre d onde correspondant ; détermination des groupes. Thème : Analyse spectrale Infra-Rouge 1/16 Type de ressources : - Des pistes d activités - Des spectres IR illustrant les notions du programme Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide

Plus en détail

Spectroscopie infra-rouge

Spectroscopie infra-rouge Chimie organique 8 : Spectroscopie infra-rouge Jusqu au début du XX ème siècle, l identification de molécules organiques constituait un lourd travail. Les grosses molécules étaient d abord fragmentées

Plus en détail

Chapitre 2 Chimie organique

Chapitre 2 Chimie organique Chapitre 2 Chimie organique Analyses spectroscopiques Plan du chapitre Objectifs du chapitre I. Analyse fonctionnelle organique 1. Principe des spectroscopies moléculaires d absorption a) Niveaux d énergie

Plus en détail

Résumé de cours : Spectres Infrarouge

Résumé de cours : Spectres Infrarouge Résumé de cours : Spectres Infrarouge I. Introduction : Le rayonnement infrarouge (IR), invisible à l œil nu, est situé dans domaine de longueur d onde supérieur à 800 nm. Lorsqu un échantillon est traversé

Plus en détail

CHAPITRE 13- ANALYSE SPECTROSCOPIQUE

CHAPITRE 13- ANALYSE SPECTROSCOPIQUE CHAPITRE 13- ANALYSE SPECTROSCOPIQUE 1-Les Objectifs du chapitre. Ce que je dois connaître Définition de absorbance, transmittance, nombre d'onde. La loi de Beer-Lambert notions de déplacement chimique

Plus en détail

Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR)

Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) 1 Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) Pour déterminer la formule développée d une molécule, on peut utiliser diverses méthodes : Des méthodes chimiques

Plus en détail

Séquence 2. Spectroscopies. Sommaire

Séquence 2. Spectroscopies. Sommaire Séquence 2 Spectroscopies Problématique L imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique utilisée dans le domaine médical permettant de reconstruire une image en 2 ou 3 dimensions de tissus

Plus en détail

I- Spectres UV-visible

I- Spectres UV-visible Objectif : Comprendre comment l étude de spectre donne des informations sur les composés chimiques. I- Spectres UV-visible 1. Activité 1 p 88 Matériel : B : un spectrophotomètre et ses cuves ; une solution

Plus en détail

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie d absorption http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie Usage de la lumière pour mesurer une concentration Basée sur l absorption des radiations lumineuses L absorption

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. tous les ; tous les b. deux c. remplacé d. électronégatif ; liaison e. moins f. donneur g. donneur ; accepteur h. donneur 2. QCM a. Addition.

Plus en détail

On se propose dans ce qui suit de rappeler quelques propriétés générales des acides -aminés et des peptides.

On se propose dans ce qui suit de rappeler quelques propriétés générales des acides -aminés et des peptides. Année 2003 / 2004 Les exercices 1, 2, 3 et 4 peuvent être traités indépendamment les uns des autres mais les résolutions de 2, 3 et 4 sont facilitées après avoir répondu à l exercice 1. L aspartame (A)

Plus en détail

Terminale S Chapitre 4 Observer : ondes et matière. Analyse spectrale

Terminale S Chapitre 4 Observer : ondes et matière. Analyse spectrale Analyse spectrale 1 Spectroscopie UV-visible 1.1 Présentation des spectres UV-visible La spectroscopie est l étude quantitative des interactions entre la lumière et la matière. Lorsque la lumière traverse

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Comment identifier la structure d une molécule à partir de ses différents spectres? Introduction : La spectroscopie est

Plus en détail

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES TS 1-2-3 DS n 3 12 /12/2013 EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES Un dispositif à fentes d Young est utilisé pour réaliser des interférences lumineuses à partir de la lumière rouge d un laser S du

Plus en détail

I. Spectroscopie UV - visible

I. Spectroscopie UV - visible hap. A5 Spectres UV visible et I I. Spectroscopie UV - visible 1- ouleurs et solutions La lumière blanche contient toutes les radiations visibles dont les couleurs s'étendent du rouge au violet. - le vert

Plus en détail

Le CALCIN est du carbonate de calcium de formule CaCO 3

Le CALCIN est du carbonate de calcium de formule CaCO 3 1-L origine de l aspect ciré des fresques de Pompéi a) Quelle est le nom et la formule chimique du calcin qui se forme à la surface des fresques? Ecrire l équation-bilan de la formation de cette couche

Plus en détail

Ouverture au monde quantique

Ouverture au monde quantique Ouverture au monde quantique I) QUELQUES RAPPELS 1) Force de gravitation et force électrique 2) Les ondes électromagnétiques a) Domaine des ondes électromagnétiques - les infrarouges (IR), de 800 à 1400

Plus en détail

SPECTROSCOPIE INFRAROUGE A TRANSFORMEE DE FOURIER (IRTF)

SPECTROSCOPIE INFRAROUGE A TRANSFORMEE DE FOURIER (IRTF) SPECTROSCOPIE INFRAROUGE A TRANSFORMEE DE FOURIER (IRTF) Introduction La Spectroscopie Infrarouge à Transformée de Fourier (ou FTIR : Fourier Transformed InfraRed spectroscopy) est basée sur l'absorption

Plus en détail

Spectroscopies. Chapitre 11.1 : spectroscopie infrarouge. Cours de chimie de première période de PCSI. Chapitre 11.2 : spectroscopie R.M.

Spectroscopies. Chapitre 11.1 : spectroscopie infrarouge. Cours de chimie de première période de PCSI. Chapitre 11.2 : spectroscopie R.M. Spectroscopies Chapitre 11.1 : spectroscopie infrarouge Chapitre 11.2 : spectroscopie R.M.N Cours de chimie de première période de PCSI 1 Aide à l élucidation des structures des molécules Le Plan du cours

Plus en détail

Chapitre 15 Transformations en chimie organique

Chapitre 15 Transformations en chimie organique Chapitre 15 Transformations en chimie organique Manuel pages 303 à 320 Choix pédagogiques Le cours de ce premier chapitre présente tout d'abord la nomenclature des espèces chimiques polyfonctionnelles

Plus en détail

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE OBJECTIFS ANALYSE SPECTRALE Préparation d une solution par dilution, réalisation d un spectre uv- visible et interprétation Utilisation des spectres IR I ) SPECTRE UV-VISIBLE Cette spectroscopie fait intervenir

Plus en détail

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Manuel pages 499 à 514 Choix pédagogiques Ce chapitre est lié au chapitre 24 sur la stratégie de synthèse qu il illustre dans le cas précis de la sélectivité.

Plus en détail

SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE

SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE 1 CHAPITRE I SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE I - DOMAINE UV-VISIBLE Dans une molécule, les transitions électroniques ont lieu dans la région de l ultraviolet (400-10 nm environ) et du visible

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE I - DOMAINE UV-VISIBLE Le domaine UV-visible s'étend environ de 800 à 10 nm. visible : 800 nm (rouge) - 400 nm (indigo) proche-uv : 400 nm - 200

Plus en détail

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014)

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Exercice 1 : Etude de l acide lactique (6,5 pts) La formule semi-développée de l acide lactique est la suivante : 1.1. Étude

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE

LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE Parmi les 12 critères de base définissant la "chimie verte" (green chemistry), énoncés en 1998 par deux chimistes, Paul Anastas et John C. Warner,

Plus en détail

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE :

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE : P7 SPETROSOPIE UV-VISILE : Données : Spectre de la lumière blanche : (ci-contre) ercle chromatique : (ci-contre) Deux couleurs diamétralement opposées sont complémentaires. Loi de eer-lambert : Soit une

Plus en détail

AC1 activité 4 Spectres RMN

AC1 activité 4 Spectres RMN A1 activité 4 Spectres RMN prérequis : spectres IR, familles organiques sites : http://riodb01.ibase.aist.go.jp/sdbs/cgi-bin/direct_frame_top.cgi http://www.uel.education.fr/consultation/reference/chimie/spectro/index.htm

Plus en détail

Introduction à la spectroscopie UV-Visible. 1. Présentation. 2. Principe de la spectroscopie UV - Visible

Introduction à la spectroscopie UV-Visible. 1. Présentation. 2. Principe de la spectroscopie UV - Visible Introduction à la spectroscopie UV-Visible Article rédigé par Antoine Eloi (Professeur Agrégé de Chimie en Classes Préparatoires BCPST), édité par Nicolas Lévy (Responsable Editorial de CultureSciences-Chimie).

Plus en détail

TD CHAPITRE 12: SPECTROSCOPIE

TD CHAPITRE 12: SPECTROSCOPIE TD CHAPITRE 12: SPECTROSCOPIE Ce qu il faut savoir : Energie, longueur d onde, nombre d onde d un rayonnement infrarouge ; correspondance avec les transitions énergétiques entre niveaux vibrationnels Définition

Plus en détail

Chapitre O.1 Notions de spectroscopies IR et RMN

Chapitre O.1 Notions de spectroscopies IR et RMN Chapitre O.1 Notions de spectroscopies IR et RMN Exercice 1 : Etude IR de cétones 1. Attribuer un spectre à l'acétone (propanone) et l'autre à la 4-méthylpent-3-ène-2-one. 2. commenter la position de la

Plus en détail

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait Classe : 1 ère STL Enseignement : Physique et chimie en laboratoire THEMES du programme : Analyse physico-chimiques Chimie : enjeux sociétaux, économique et environnementaux Sous-thèmes : Dosages par titrage

Plus en détail

Thème : Les ondes. Lentille convergente Biprisme Solution colorée Ecran. (Cette expérience peut-être réalisée sur rétroprojecteur).

Thème : Les ondes. Lentille convergente Biprisme Solution colorée Ecran. (Cette expérience peut-être réalisée sur rétroprojecteur). TS-Physique-chimie Compétences. Partie : bserver Thème : Les ondes TP n 6 Analyse spectrale UV-Visible-IR Caractériser une espèce colorée ; Exploiter un spectre UV-visible ; Exploiter un spectre IR pour

Plus en détail

Ouverture au monde quantique

Ouverture au monde quantique Ouverture au monde quantique I Les forces newtoniennes Les forces d interaction gravitationnelle et électrostatique ont une propriété commune : leur 1 valeur est proportionnelle à, où r représente la distance

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. topologique ; ligne brisée b. double c. hydroxyle d. amines e. longueur d'onde ; coefficient 2. QCM a. 3-méthylbutan-2-one. b. Carbonyle.

Plus en détail

Licence Sciences de la Vie et de la Terre L2 module P4 Chimie des Polyfonctionnels

Licence Sciences de la Vie et de la Terre L2 module P4 Chimie des Polyfonctionnels Licence Sciences de la Vie et de la Terre L2 module P4 Chimie des Polyfonctionnels Correction - CC durée : 1h30 Vendredi 30 mars 2007 La calculatrice n est pas autorisée. L utilisation du téléphone portable

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques Exercices résolus p 101 à 103 N 01 à 06 Exercices qui ne serons pas corrigé intégralement : p 104 à 107

Plus en détail

Spectroscopie infrarouge

Spectroscopie infrarouge Spectroscopie infrarouge I Spectroscopies d absorption 1. Généralités Reposent sur les interactions entre la matière et la lumière absorption : excitation après absorption d un quanta d énergiehν transitions

Plus en détail

Analyse d un spectre RMN

Analyse d un spectre RMN 2. Blindage et déplacement chimique δ du signal : Analyse d un spectre RMN Déplacement chimique δ : - Grandeur en abscisse du spectre de RMN ; unité ppm (partie par million) - Caractérise 1 groupe de protons

Plus en détail

Spectroscopie infrarouge

Spectroscopie infrarouge Spectroscopie Infrarouge Page 1 sur 14 Spectroscopie infrarouge Les transitions énergétiques se font ici entre les niveaux d énergie de rotation des molécules ou entre leurs niveaux d énergie de vibration.

Plus en détail

CORRECTION DES EXERCICES

CORRECTION DES EXERCICES CORRECTION DES EXERCICES Exercice 17 page 98 1. Molécule a : vers 2 200 cm -1 pour la liaison C-N ; Molécule b : vers 3 300 cm -1 pour la liaison O H. 2. Molécule a : spectre 1 ; molécule b : spectre 2.

Plus en détail

λ = 2.5-25 µm E = 48-4.6 kj mol -1 v = 1.2x10 14-1.2x10 13 Hz ṽ = 1/λ = 4000-400 cm -1

λ = 2.5-25 µm E = 48-4.6 kj mol -1 v = 1.2x10 14-1.2x10 13 Hz ṽ = 1/λ = 4000-400 cm -1 IR λ = 2.5-25 µm E = 48-4.6 kj mol -1 v = 1.2x10 14-1.2x10 13 Hz ṽ = 1/λ = 4000-400 cm -1 hv hv Base: transi1on entre des états de vibra1on (et rota1on) d une molécule par absorp1on de rayonnement infrarouge

Plus en détail

Chimie Physique III. Université de Genève, Science II, Laboratoire 106 Groupe 3. 30 juin 2009

Chimie Physique III. Université de Genève, Science II, Laboratoire 106 Groupe 3. 30 juin 2009 Chimie Physique III Spectroscopie électroniques et vibrationnelles du benzène Daniel Abegg Nicolas Calo Pedro Surriabre Université de Genève, Science II, Laboratoire 6 Groupe 3 3 juin 29 Question Spectre

Plus en détail

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE Lycée International des Pontonniers Novembre 2015 I. Généralités 1. Spectre d absorption - Lorsqu elle traverse une substance autre que l air ou le vide, la lumière

Plus en détail

Corrigés de chimie. Voici les corrigés des derniers exercices de chimie non corrigé (TD dérivés d acide et TD diagrammes E-pH).

Corrigés de chimie. Voici les corrigés des derniers exercices de chimie non corrigé (TD dérivés d acide et TD diagrammes E-pH). Corrigés de chimie Voici les corrigés des derniers exercices de chimie non corrigé (TD dérivés d acide et TD diagrammes E-pH). TD chimie organique dérivés d acide Exercice n 4 : synthèse de l aspartame.

Plus en détail

Analyse d un spectre RMN

Analyse d un spectre RMN Analyse d un spectre RMN La RMN (résonance magnétique nucléaire) est une méthode spectroscopique permettant l identification et la détermination de la structure d une molécule organique. Cette méthode

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SESSION 2013 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

I. Spectroscopie UV-visible

I. Spectroscopie UV-visible CHAPITRE N 8 PARTIE A SPECTRE UV-VISIBLE ET SPECTRE INFRAROUGE TS I. Spectroscopie UV-visible 1. Introduction à la spectroscopie La spectroscopie est une technique d analyse de la matière basée sur l étude

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE:

COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE: TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Université de Créteil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE: Infrarouge Année universitaire 2003/2004 Sommaire. I OBJECTIF...3 II MATERIEL....

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

Devoir de physique-chimie n 4 (2H) Nom:... Documents de l'exercice A

Devoir de physique-chimie n 4 (2H) Nom:... Documents de l'exercice A TS Jan2015 Devoir de physique-chimie n 4 (2H) Nom:....... LES EXERIES SNT INDEPENDANTS ALULATRIE INTERDITE PHYSIQUE HIMIE : LES NDES /40 Exercice A : La RMN en archéologie (1h conseillée) /17 Dans une

Plus en détail

Présentation des exercices pour l épreuve orale du Baccalauréat S

Présentation des exercices pour l épreuve orale du Baccalauréat S BANQUE D EXERCICES POUR L EPREUVE ORALE DU BACCALAUREAT S Nouveaux programmes 2013 Enseignement spécifique THEME OBSERVER COMPRENDRE AGIR Enseignement de spécialité Thème Thème 1 : l eau Thème 2 : son

Plus en détail

40 mg ---------------> 1 kg? mg----------------> 80 kg

40 mg ---------------> 1 kg? mg----------------> 80 kg BACCALAUREAT BLANC SESSION 2016 Série ST2S CORRIGE UREE E L EPREUVE : 2h Coefficient 3 EXERCICE I Aspartame et acides aminés 6 points Un médecin évoque le régime alimentaire de son patient. 1. L aspartame

Plus en détail

Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) Connaître la nomenclature des molécules organiques

Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) Connaître la nomenclature des molécules organiques Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) PLAN 1 Connaître la nomenclature des molécules organiques A) Je sais représenter des molécules Les molécules organiques sont composées

Plus en détail

CHM 2520 Chimie organique II

CHM 2520 Chimie organique II M 2520 M 2520 himie organique II RMN et IR l étude de l interaction entre la matière et l absorbance, l émission ou la transmission de. utilisée pour déterminer la (e.g. en synthèse organique) infrarouge

Plus en détail

Licence Sciences de la Vie et de la Terre L2 Chimie des Polyfonctionnels

Licence Sciences de la Vie et de la Terre L2 Chimie des Polyfonctionnels Licence Sciences de la Vie et de la Terre L2 Chimie des Polyfonctionnels CC durée : 2h Jeudi 14 avril 2011 La calculatrice n est pas autorisée. L utilisation du téléphone portable est interdite. Document

Plus en détail

Analyse spectrale. Comment exploiter un spectre RMN du proton?

Analyse spectrale. Comment exploiter un spectre RMN du proton? Analyse spectrale. Comment exploiter un spectre RMN du proton? Thème : Observer Type de ressources : - Des pistes d activités - Des spectres RMN illustrant les notions du programme Notions et contenus

Plus en détail

I) spectroscopie infrarouge (IR)

I) spectroscopie infrarouge (IR) Observer: ondes et matière TP 4 : analyse spectrale / le logiciel Specamp Matériel: - logiciel Specam I) spectroscopie infrarouge (IR) 1) principe de la spectroscopie IR Ouvrir le logiciel specamp. Cliquer

Plus en détail

Comprendre la spectroscopie infrarouge : principes et mise en œuvre

Comprendre la spectroscopie infrarouge : principes et mise en œuvre 68 DÉCOUVRIR Comprendre la spectroscopie infrarouge : principes et mise en œuvre Les vibrations moléculaires sont à l'origine de l'absorption du rayonnement infrarouge (IR) par la matière, car les niveaux

Plus en détail

Comment les chimistes utilisent les ondes pour caractériser des atomes, des molécules?

Comment les chimistes utilisent les ondes pour caractériser des atomes, des molécules? Terminale S Partie a : bserver : ndes et matière. Chapitre 2 : Comment à partir de l étude d ondes peut-on identifier des molécules? Comment les chimistes utilisent les ondes pour caractériser des atomes,

Plus en détail

TS1, TS2 et TS3 BAC BLANC de PHYSIQUE CHIMIE

TS1, TS2 et TS3 BAC BLANC de PHYSIQUE CHIMIE TS1, TS2 et TS3 BAC BLANC de PHYSIQUE CHIMIE Date : 17/12/13 Durée : 3h30 Calculatrice : autorisée Exercice à ne pas traiter pour les spé : 1 Consignes : L exercice de spécialité fait l objet d un texte

Plus en détail

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR 1. Spectroscopie moléculaire d absorption 1.1 Aspect théorique a) Energie d une molécule La spectroscopie est une technique d analyse des molécules

Plus en détail

Autoévaluation par compétences. Vérifier son cours. Savoirs Niveaux électroniques, vibrationnels, rotationnels, de spin nucléaire.

Autoévaluation par compétences. Vérifier son cours. Savoirs Niveaux électroniques, vibrationnels, rotationnels, de spin nucléaire. Autoévaluation par compétences En analysant la manière dont vous avez traité ces exercices, et les réponses apportées pendant les séances de T.D. à vos questions, remplissez le bilan de compétences ci-dessous.

Plus en détail

Fiche professeur. L analyse spectrale : spectroscopies IR et RMN

Fiche professeur. L analyse spectrale : spectroscopies IR et RMN Fiche professeur L analyse spectrale : spectroscopies IR et RMN Thème : Observer, ondes et matières Analyse spectrale Type de ressource : Documents de formation en spectroscopies IR et RMN, pistes d activités

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Exercice 3 : SYNTHESE DE LA PHENACETINE (5 points)

Exercice 3 : SYNTHESE DE LA PHENACETINE (5 points) Exercice 3 : SYNTHESE DE LA PHENACETINE (5 points) BRUXELLES - Dimanche 01 juin 2008 06h00 La police a interpellé dans la nuit de samedi à dimanche un ressortissant néerlandais qui était en possession

Plus en détail

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm. février 2013 Année 2012-2013 DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.fr Test de connaissances 1. Quelle est la caractéristique des

Plus en détail

1/ Représentation d un spectre IR :

1/ Représentation d un spectre IR : Compétences travaillées : - Exploiter un spectre IR pour déterminer ses caractéristiques à l aide de tables de données. Les rayonnements infrarouges ont été découverts en 1800 par l astronome William Herschel

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BLANC. Lycée de Chamalières Novembre 2012 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BLANC. Lycée de Chamalières Novembre 2012 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S BACCALAUÉAT GÉNÉAL BLANC Lycée de Chamalières Novembre 212 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DUÉE DE L ÉPEUVE : 2h Sur 9 points CŒFFICIENT : 6 L usage des calculatrices est autorisé. Un rapporteur d angle est nécessaire.

Plus en détail

RADIOGRAPHIE. Problème. m e = 9,1.10-31 kg = 5,5.10-4 u. 1 ev = 1,6.10-19 J 1 u = 931,5 MeV.c -2

RADIOGRAPHIE. Problème. m e = 9,1.10-31 kg = 5,5.10-4 u. 1 ev = 1,6.10-19 J 1 u = 931,5 MeV.c -2 RADIOGRAPHIE Problème Données : constante de Planck : h = 6,62.10-34 J.s masse de l électron : m e = 9,1.10-31 kg = 5,5.10-4 u charge élémentaire : e = 1,6.10-19 C célérité de la lumière dans le vide :

Plus en détail

TERMINALE S FICHE PROFESSEUR

TERMINALE S FICHE PROFESSEUR TERMINALE S FIHE PRFESSEUR TERMINALE S FIHE ELEVE Discipline impliquée : himie EXPLITATIN DE SPETRES RMN Nature de l activité : SUTIEN ET APPRFNDISSEMENT EXPLITATIN DE SPETRES RMN MPETENE(S) TRAVAILLEE

Plus en détail

Spectre RMN du proton

Spectre RMN du proton Spectre RMN du proton 1. Principe de la spectroscopie RMN La spectroscopie de résonance magnétique nucléaire (RMN) permet d identifier les atomes d hydrogène d une molécule et informe sur leur environnement

Plus en détail

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe :

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe : Nom / Prénom : Classe : DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30 TELEPHONE INTERDIT CALCULATRICE AUTORISEE I- Les étoiles : Compétences : Lire un graphique - Effectuer un calcul - Raisonner - Argumenter

Plus en détail

Analyse spectrale. Comment identifier la structure d'une molécule à partir de ses différents spectres? 1) Comment interpréter un spectre UVvisible?

Analyse spectrale. Comment identifier la structure d'une molécule à partir de ses différents spectres? 1) Comment interpréter un spectre UVvisible? 8h Analyse spectrale Comment identifier la structure d'une molécule à partir de ses différents spectres? 1) Comment interpréter un spectre UVvisible? T.P. : Tracé et analyse de spectres UV-visible 1) Spectroscopie

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Chapitre 5 : chimie et spectroscopie

Chapitre 5 : chimie et spectroscopie 1. omment mer les composés organiques? 1.1. Les alcanes hapitre 5 : chimie et spectroscopie Un alcane est un hydrocarbure dont la molécule ne comporte que des liaisons covalentes simples. n dit que la

Plus en détail

Exercice 1 Synthèse organique

Exercice 1 Synthèse organique DEVOIR SURVEILLE N 2 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 2h00 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte un exercice présenté sur 4 pages numérotées de 1 à 8. Exercice 1 Synthèse

Plus en détail

Thème 1 : OBSERVER Ondes et matière p : 1 Ch.4. Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE

Thème 1 : OBSERVER Ondes et matière p : 1 Ch.4. Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE Thème 1 : OBSERVER Ondes et matière p : 1 Ch.4. Analyse spectrale Ch.4 ANALYSE SPECTRALE I. LA SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE : 1) Introduction à la spectroscopie : La spectroscopie est une technique d analyse

Plus en détail

Comment déterminer la structure des molécules organiques?

Comment déterminer la structure des molécules organiques? Comment déterminer la structure des molécules organiques? Quelques notions de Résonance Magnétique Nucléaire RMN du «proton» 1 H et d infrarouge IR. En accompagnement de la vidéo disponible sur le site

Plus en détail

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Classe : Terminale S Section linguistique : toutes Matière : Physique et Chimie Obligatoire Langue d enseignement : français Nom de l ensei gnant : GOULARD Hélène Nombre

Plus en détail

T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite

T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite Exercice n 1 : Stéréochimie de l'éphédrine, molécule naturelle. L éphédrine A est une molécule naturelle qui peut être extraite de petits arbustes appelés

Plus en détail

Terminale S - ANALYSE SPECTRALE

Terminale S - ANALYSE SPECTRALE Terminale S - ANALYSE SPECTRALE La spectroscopie est l étude quantitative des interactions entre la lumière et la matière. 1 Spectroscopie UV - Visible 1.1 Absorbance 1.1.1 Définition Lorsque la lumière

Plus en détail

.,~. V RVB RVB. Données: ~ 1 ev = 1,60 X 10-19 J ; ~ constante de Planck h = 6,63 x 10-34 J.s ; ~ 1 octet = 8 bits. 1. Du capteur à l'image numérique

.,~. V RVB RVB. Données: ~ 1 ev = 1,60 X 10-19 J ; ~ constante de Planck h = 6,63 x 10-34 J.s ; ~ 1 octet = 8 bits. 1. Du capteur à l'image numérique EXERCICE - LE SMARTPHONE, L'OUTIL MULTIMÉDIA (6 points) De nos jours, le smartphone est devenu un outil multimédia de plus en plus apprécié. À lui seul, il combine toutes les fonctionnalités «high-tech)}

Plus en détail

Chapitre 4 Spectres UV-visible, IR et RMN

Chapitre 4 Spectres UV-visible, IR et RMN Chapitre 4 Spectres UV-visible, IR et RMN Correction DM AP : Représenter et nommer des molécules 1. Analyser les documents a. I-4 ; II-5 ; III-3 ; IV-2 ; V-1. b. c. On connaît déjà les classes fonctionnelles

Plus en détail

Cours de physique appliqué Terminale STI électronique epix@fr.st. L optique (Chap 3)

Cours de physique appliqué Terminale STI électronique epix@fr.st. L optique (Chap 3) L optique (Chap 3)! Révisé et compris! Chapitre à retravaillé! Chapitre incompris 1. La lumière : La lumière est une onde électromagnétique, caractérisé par sa fréquence f. Les ondes électromagnétiques

Plus en détail

Résumé de cours : RMN

Résumé de cours : RMN Résumé de cours : RMN I. Introduction : RMN signifie Résonance magnétique nucléaire: il s'agit d'une technique d'analyse qui permet de déterminer la structure d'une molécule organique. Il existe plusieurs

Plus en détail

Spectroscopie UV-Visible. Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr

Spectroscopie UV-Visible. Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr Spectroscopie UV-Visible Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr Spectroscopie d absorption UV-Visible I. Introduction. Spectroscopie : Etude

Plus en détail

Exercices supplémentaires en spectroscopie

Exercices supplémentaires en spectroscopie Exercices supplémentaires en spectroscopie 1 Exercices supplémentaires Question 1 Vous voulez faire une analyse multicomposants des trois produits suivants. 1- Sure le graphique qui suit, tracez de manière

Plus en détail

Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S. Cours n 5 «Analyse spectrale»

Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S. Cours n 5 «Analyse spectrale» Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S Cours n 5 «Analyse spectrale» Les compétences à acquérir - Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le cas des alcool, aldéhyde,

Plus en détail

Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé. D après l oscillogramme, B reçoit le signal avec un décalage de 6,0 divisions par rapport à A.

Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé. D après l oscillogramme, B reçoit le signal avec un décalage de 6,0 divisions par rapport à A. Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé Partie A : Ondes ultrasonores. I. Mesure de la célérité des ultrasons dans l air. A. Première méthode : émetteur en mode «salves» 1. Détermination du retard τ avec

Plus en détail

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503 Chapitre 16 Synthèses organiques Effectuer une analyse critique de protocoles expérimentaux pour identifier les espèces mises en jeu, leurs quantités et les paramètres expérimentaux. Justifier le choix

Plus en détail