Un B pour le budget fédéral de 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un B pour le budget fédéral de 2015"

Transcription

1 Un B pour le budget fédéral de 2015 Les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) décernent un B au budget fédéral, car le gouvernement cherche à s attaquer aux problèmes actuels tout en aidant les Canadiens à mieux se préparer en vue de l avenir. La croissance économique est toujours plus soutenue lorsqu elle repose sur des assises financières solides. Le gouvernement prévoit un excédent budgétaire de 1,4 million de dollars pour , de même que des excédents un peu plus élevés au cours des quatre prochaines années. Il n aura toutefois pas beaucoup de marge de manœuvre pour gérer ses finances puisque son fonds de prévoyance passera de 3 milliards à 1 milliard de dollars. Le budget prévoit entre autres une baisse du taux d imposition des petites entreprises, un incitatif à l investissement de 10 ans qui permettra l amortissement accéléré au titre des machines et du matériel, et une augmentation des plafonds de cotisation aux comptes d épargne libre d impôt qui permettra aux contribuables de doubler pratiquement leur cotisation annuelle. Bien que le soutien accordé aux entreprises et aux particuliers soit important pour la prospérité du pays, le gouvernement n a pas adopté une approche plus globale, en ceci qu il n a pas annoncé son intention de mettre en œuvre une réforme considérable du système fiscal.

2 2 Résumé du budget fédéral 2015 Il est temps de revoir en profondeur l ensemble du système fiscal afin d en réduire la complexité et les inefficiences. La réforme et la simplification du système fiscal permettraient d améliorer la compétitivité du Canada sur la scène internationale, d augmenter sa productivité et de stimuler sa croissance économique. Voici le résumé des principales mesures présentées dans le budget de 2015 et de leurs incidences sur les Canadiens et sur les entreprises du pays. Soutenir les petites entreprises Taux d imposition des petites entreprises Le budget de 2015 propose de réduire progressivement le taux d imposition des petites entreprises, en le faisant passer de 11 % au taux cible de 9 % d ici Ce taux s applique à la première tranche de $ par année des bénéfices admissibles tirés d une entreprise exploitée activement par une société privée sous contrôle canadien (SPCC). Le budget de 2015 propose également de rajuster le facteur de majoration et le taux du crédit d impôt pour dividendes (CID) qui s appliquent aux dividendes payés à même ces revenus, de sorte que l avantage que constitue ce faible taux est compensé lorsque les dividendes sont versés aux actionnaires. Taux d imposition des petites entreprises et rajustement du CID à l'égard des dividendes non déterminés Taux d imposition des petites entreprises (%) 11 10,5 10 9,5 9 Majoration (%) CID (%) 11 10,5 10 9,5 9 Source : Ministère des Finances Canada, Plan d action économique de 2015 Taux marginal d imposition fédéral le plus élevé à l égard des dividendes non déterminés 21,22 21,62 22,21 22,61 22,97 Source : CPA Canada

3 3 Résumé du budget fédéral 2015 Soutien des agriculteurs et des pêcheurs Le budget de 2015 fait passer de $ à 1 million de dollars le plafond de l exonération cumulative des gains en capital réalisés lors de la disposition de biens agricoles ou de pêche admissibles. Le montant de l'exonération cumulative des gains en capital au titre des actions de petites entreprises admissibles, lui, reste le même, soit $. De plus, la mesure temporaire qui visait à accorder un report d'impôt applicable aux ristournes payées aux membres par une coopérative agricole admissible sous forme d'actions admissibles est prolongée et s appliquera aux actions admissibles émises avant Mesures visant l impôt des sociétés Réforme de la DPA Le gouvernement doit faire plus Depuis 2007, le matériel de fabrication et de transformation est admissible à un taux spécial de 50 % de la déduction pour amortissement (DPA) selon la méthode linéaire, dont l application devait arriver à expiration à la fin de Le budget de 2015 propose d accorder aux fabricants un taux de la DPA accéléré de 50 % selon la méthode de l amortissement dégressif pour les actifs admissibles acquis après 2015 et avant Cet incitatif à l investissement aidera le secteur canadien de la fabrication, mais CPA Canada encourage le gouvernement à s engager davantage dans la réforme de la DPA. Compte tenu du rythme actuel de l évolution des technologies et du raccourcissement des cycles de vie, les taux de DPA pour toutes les catégories de matériel doivent être révisés, afin qu ils correspondent à la véritable durée de vie économique des actifs. Une révision des taux de DPA encouragerait les fabricants à investir dans du matériel à la fine pointe de la technologie leur permettant d accroître leur productivité et, par conséquent, d améliorer leur compétitivité sur le marché mondial. Une réduction du nombre de catégories de DPA contribuerait largement à simplifier le régime fiscal.

4 4 Résumé du budget fédéral 2015 Consultation sur la distinction entre les entreprises actives et les entreprises de placement Le budget de 2015 annonce un examen des circonstances où le revenu tiré d'une entreprise dont le but principal est de tirer un revenu de biens devrait être considéré comme un revenu tiré d'une entreprise exploitée activement. L examen portera notamment sur la définition actuelle d une «entreprise de placement déterminée». Simplification des règles relatives aux immobilisations admissibles Dans le budget fédéral de l an dernier, le gouvernement a annoncé la tenue d une consultation en réponse aux recommandations formulées par CPA Canada et d autres intervenants, qui préconisaient le remplacement des règles fiscales relatives à la dépréciation des biens incorporels (comme l achalandage, les permis et les droits de franchise) par une nouvelle catégorie de biens amortissables visant les immobilisations admissibles. Dans le budget de 2015, le gouvernement annonce qu il compte publier un projet de loi détaillé aux fins de consultation. Mesures fiscales visant les particuliers Crédits d impôt ciblés vs allègements de portée générale Dans son budget de 2015, le gouvernement fédéral continue de privilégier l allègement du fardeau fiscal des particuliers par des mesures ciblées. Il instaure un nouveau crédit d impôt de 15 % pour des améliorations permettant d accroître l accessibilité domiciliaire pour les aînés et les personnes handicapées, allègement accordé sur un montant maximum de $ de dépenses. Le crédit d impôt s appliquera dès 2016 et toute demande devra être appuyée par un reçu. CPA Canada salue l avantage supplémentaire que présente ce crédit, qui décourage la tenue d activités économiques clandestines, et souscrit aux efforts de réduction du fardeau fiscal des particuliers. Toutefois, ces mesures ciblées rendent le régime fiscal canadien encore plus complexe. Il serait plus simple d accorder des allègements fiscaux de portée générale (par exemple, abaisser

5 5 Résumé du budget fédéral 2015 les taux d imposition des particuliers), pour autant que la situation financière du Canada le permette. Encourager l épargne et la planification de la retraite Compte d épargne libre d impôt Le budget propose de porter le plafond annuel de cotisation à un compte d épargne libre d impôt à $ (au lieu de $) pour 2015 et les années suivantes. Le plafond ne sera plus indexé au taux de l'inflation. L un des principaux défis posés par le vieillissement de la population concerne l épargne-retraite. Le compte d épargne libre d impôt est une mesure d encouragement opportune pour aider les Canadiens à épargner davantage en vue de leur retraite et à gérer leurs finances une fois à la retraite. Fonds enregistrés de revenu de retraite Un autre changement proposé dans le budget de 2015 offrira aux aînés plus de flexibilité dans la gestion de leurs finances à la retraite, soit la réduction, dès 2015, des facteurs de retrait minimal d un FERR applicables aux personnes âgées de 71 à 94 ans. Le facteur de retrait minimal pour les détenteurs âgés de 71 ans diminue pour s établir à 5,28 % (au lieu de 7,28 %), et augmente graduellement chaque année jusqu à atteindre 20 % après l âge de 94 ans. Soutien aux organismes de bienfaisance Dons relatifs à des actions de sociétés privées et à des biens immobiliers Afin de soutenir les organismes de bienfaisance canadiens, le budget de 2015 propose d accorder une exonération de l impôt sur les gains en capital relativement à la vente, à une partie sans lien de dépendance, d actions de sociétés privées et de biens immobiliers si les produits sont offerts en don à un organisme dans un délai de 30 jours suivant la vente. Cette mesure s appliquera pour 2017 et les années suivantes.

6 6 Résumé du budget fédéral 2015 Fondations de bienfaisance étrangères Le budget propose d étendre le droit à un crédit d impôt ou à une déduction pour don de bienfaisance aux fondations de bienfaisance étrangères si elles reçoivent un don du gouvernement fédéral et si elles exercent des activités de secours par suite d un désastre, fournissent une aide humanitaire d urgence ou exercent des activités dans l intérêt national du Canada. Réduction des formalités administratives Les formalités administratives imposées aux entreprises constituent un fardeau inutile qui nuit à leur compétitivité et à leur croissance, particulièrement lorsqu il s agit de petites entreprises. Nous approuvons les changements proposés dans le budget, mais nous estimons que le gouvernement peut, et doit, faire mieux. Retenues d impôt pour les employés non-résidents Le gouvernement propose, dans le budget de 2015, de résoudre les problèmes administratifs récurrents qu entraîne le processus suivi actuellement pour l obtention d une dispense relative aux retenues d impôt sur la rémunération des employés non-résidents qui travaillent au Canada. Le budget propose une exception aux exigences en matière de retenue pour les sommes versées par des employeurs non-résidents admissibles à des employés non-résidents admissibles qui sont : exemptés de l impôt canadien sur le revenu en vertu d une convention fiscale; et présents au Canada moins de 90 jours au cours de toute période de 12 mois qui comprend le moment où le paiement est effectué. Nous encourageons le gouvernement à adopter la même stratégie pour les formalités relatives aux retenues sur les sommes versées à des non-résidents pour des services rendus au Canada aux termes de l article 105 du Règlement de l impôt sur le revenu, comme le recommandent CPA Canada et plusieurs autres, notamment le Groupe consultatif sur le régime canadien de fiscalité internationale dans son rapport de décembre 2008.

7 7 Résumé du budget fédéral 2015 Déclaration des actifs étrangers Formulaire T1135 Nous sommes heureux de constater que l ARC simplifie le régime de déclaration des actifs étrangers à compter de Selon le formulaire révisé en cours d élaboration par l ARC, si le coût total des biens étrangers déterminés d un contribuable est supérieur à $, mais inférieur à $ tout au long de l année, le contribuable pourra déclarer ces actifs à l ARC en vertu d un nouveau régime simplifié de déclaration des actifs étrangers. Les exigences actuelles en matière de déclaration continueront de s appliquer aux contribuables dont le coût total des biens étrangers déterminés s élève à $ ou plus à tout moment en cours d année. Nous nous réjouissons de l adoption de cette mesure, que nous avons réclamée dans nos démarches auprès du gouvernement. Cela dit, cette exigence pourrait être simplifiée davantage. Ainsi, le gouvernement pourrait adopter nos autres recommandations, par exemple repousser l échéance de production actuelle et exclure la déclaration de titres étrangers détenus dans des comptes auprès de courtiers en valeurs mobilières inscrits canadiens. Pénalité pour omission répétée de déclarer un revenu Nous applaudissons à la proposition du gouvernement de modifier la pénalité pour omission répétée de déclarer un revenu. Comme nous l avons soulevé dans nos démarches auprès du gouvernement, cette pénalité est souvent imposée de façon disproportionnée pour des omissions de peu d importance. Le montant de la pénalité est maintenant réduit et celle-ci ne s appliquera, dans le cadre d une année d imposition, qu aux contribuables qui omettent de déclarer au moins 500 $ en revenu pour cette année d imposition et pour l une des trois années d imposition précédentes. Autres mesures de réduction des formalités administratives D autres mesures sont proposées pour réduire les formalités administratives du système fiscal, notamment les suivantes : la réduction de la fréquence des versements que l ARC exige des nouveaux employeurs pour permettre à ces derniers d effectuer leurs versements trimestriellement; une plus grande utilisation du numéro d entreprise de manière que celui-ci serve d identificateur commun pour simplifier les interactions d une entreprise avec les gouvernements fédéral et provinciaux et les administrations municipales;

8 8 Résumé du budget fédéral 2015 l amélioration par l ARC de ses services aux contribuables, notamment au moyen de mesures lui permettant d accroître ses services en ligne, de pousser l utilisation d un langage clair dans ses produits de communication, de faire de l Initiative relative aux agents de liaison un programme permanent et de veiller à ce que les contribuables puissent se fier aux renseignements transmis dans une lettre de l ARC ou affichés sur le site Web de l ARC. Protéger l assiette fiscale Contrer l évitement fiscal et l évasion fiscale Le budget de 2015 prévoit de nouveaux fonds pour aider l Agence du revenu du Canada (ARC) à renforcer l observation des règles fiscales au Canada et à l étranger : le budget propose la somme de 118,2 millions de dollars sur cinq ans pour permettre à l ARC d agrandir ses équipes qui se consacrent à l économie souterraine; le budget propose la somme de 25,3 millions sur cinq ans pour permettre à l ARC d élargir ses activités qui visent à lutter contre l évasion fiscale internationale et l évitement fiscal agressif. Freiner l évasion fiscale des entreprises multinationales Le budget de 2015 annonce que le Canada continuera de participer au projet de l OCDE et du G20 sur l érosion de la base d imposition et le transfert de bénéfices, qui vise à élaborer des solutions multilatérales coordonnées afin de s attaquer aux stratégies de planification fiscale internationale adoptées par les entreprises multinationales dans le but de minimiser leurs impôts de manière inappropriée. Le gouvernement attend avec intérêt la conclusion du projet et les discussions avec la communauté internationale sur la mise en œuvre des recommandations. CPA Canda appuie la position du gouvernement selon laquelle l amélioration de la compétitivité du régime d imposition des sociétés permet de créer un climat d affaires propice à la croissance et à la compétitivité des entreprises dans l économie mondiale. Les impôts et les taxes constituent l un des principaux facteurs qui influencent les décisions en matière d investissement.

9 9 Résumé du budget fédéral 2015 CPA Canada continuera de travailler étroitement avec le ministère des Finances du Canada et l ARC pour faire en sorte que les mesures prises dans ce domaine soient dûment ciblées et n entraînent pas de conséquences non voulues sur la compétitivité des entreprises et investisseurs canadiens sur la scène internationale. CPA Canada est heureuse de voir que le gouvernement a indiqué qu il équilibrerait ses efforts visant à réduire l évasion fiscale et l évitement fiscal tout en veillant à ne pas nuire à la compétitivité du Canada. Règles visant à contrer expressément l évitement fiscal à l international Le budget de 2015 propose de nouveaux moyens de lutter contre l évasion fiscale et l évitement fiscal à l international, notamment les suivants : mettre en œuvre, à compter du 1 er juillet 2017, la nouvelle norme commune de l OCDE de déclaration pour les échanges automatiques de renseignements fiscaux afin de permettre un premier échange en 2018; veiller à ce que les sociétés n obtiennent pas d avantages fiscaux non intentionnels découlant des arrangements de capitaux propres synthétiques; améliorer la règle antiévitement existante qui vise à empêcher les sociétés de convertir leurs gains en capital imposables en dividendes libres d impôt; améliorer la règle antiévitement existante du régime canadien d imposition du revenu étranger accumulé, tiré de biens, relatif aux sociétés captives d assurance pour veiller à ce que le revenu découlant de la cession de risques canadiens assurés par les sociétés étrangères affiliées de contribuables canadiens demeure imposable au Canada; préciser que l ARC ou les tribunaux peuvent augmenter ou rajuster un montant compris dans une cotisation qui fait l objet d une opposition ou d un appel, pourvu que le montant total d impôt, de taxes ou de droits fixé par la cotisation en question n augmente pas.

10 10 Résumé du budget fédéral 2015 Promouvoir la croissance économique Renforcer la littératie financière Le gouvernement fédéral s engage, dans son budget de 2015, à publier en une stratégie nationale visant à améliorer la littératie financière des Canadiens de tous âges. Cette stratégie énoncera les buts et les priorités se rapportant au développement de la littératie financière chez les Canadiens tout au long de leur vie. Comme les capacités financières varient grandement au sein de la population, nous devons veiller à ce que tous possèdent les compétences, les connaissances, les informations et les ressources nécessaires pour prendre des décisions réfléchies au sujet de leur sécurité financière à long terme. CPA Canada fait activement la promotion de l amélioration de la littératie financière, comme en attestent ses programmes et sa représentation au sein du premier Comité directeur national sur la littératie financière. Soutenir les professionnels qualifiés Le gouvernement propose de réaffecter jusqu à 35 millions de dollars sur cinq ans, à compter de , afin de faire du projet pilote de prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers un projet permanent, de façon à aider les travailleurs formés à l étranger à demander la reconnaissance de leurs titres de compétences étrangers. Il est essentiel pour l avenir économique du Canada de pouvoir compter sur des professionnels qualifiés. C est pourquoi CPA Canada se réjouit des efforts consentis par le gouvernement fédéral pour aider les professionnels formés à l étranger à s intégrer le plus rapidement possible au marché du travail. CPA Canada est heureuse de pouvoir travailler avec le gouvernement fédéral à la mise en place d initiatives visant à accélérer l intégration des comptables professionnels formés à l étranger à la main-d œuvre canadienne. Le financement fédéral joue un rôle important dans la création d outils en ligne d auto-évaluation des titres de compétences étrangers et dans la mise à la disposition des immigrants potentiels des informations utiles avant leur arrivée.

11 11 Résumé du budget fédéral 2015 Intensifier le commerce Le commerce et les investissements internationaux sont importants pour maintenir la croissance économique du Canada, et ils contribuent à assurer la prospérité des particuliers et des entreprises de tout le pays. CPA Canada appuie les efforts visant à négocier des accords commerciaux qui suppriment les obstacles à la libre circulation des biens, des services, des capitaux et de la main-d œuvre tant à l étranger que dans notre pays. Mesures proposées dans le budget de 2015 : consentir 50 millions de dollars sur cinq ans pour mettre sur pied un programme visant à partager les coûts liés à l étude de nouvelles possibilités d exportation avec les petites et moyennes entreprises; accorder 42 millions de dollars sur cinq ans afin d élargir la présence et d accroître les ressources du Service des délégués commerciaux; créer un Bureau de promotion du commerce intérieur au sein d Industrie Canada en vue d appuyer les efforts de renouvellement de l Accord sur le commerce intérieur. Promouvoir l innovation La capacité d innover est essentielle pour assurer la compétitivité et la prospérité à long terme du Canada. On s accorde de plus en plus pour dire que la croissance relativement faible de la productivité au Canada par rapport aux autres grandes économies industrialisées est imputable au manque d investissement des entreprises canadiennes dans des activités de R-D. Le budget de 2015 annonce des mesures visant à soutenir la recherche de pointe de calibre mondial, notamment des investissements dans l infrastructure de recherche de pointe et l octroi de financement supplémentaires aux conseils subventionnaires. D autres mesures visent expressément à promouvoir l innovation dans les entreprises. CPA Canada accueille favorablement ces initiatives, mais elle estime que des incitatifs fiscaux améliorés sont nécessaires pour encourager les entreprises à faire plus de R-D et à commercialiser leurs innovations au Canada, pour autant que la situation financière du pays le permette. Par exemple, certains pays ont adopté un régime fiscal favorable aux brevets (patent box regime), lequel prévoit l application d un taux d imposition réduit sur les profits tirés de la commercialisation des innovations. L instauration d un régime fiscal favorable aux brevets favoriserait la croissance économique et la création d emplois à

12 12 Résumé du budget fédéral 2015 valeur ajoutée et améliorerait la productivité au pays ainsi que le niveau de vie des Canadiens. À propos de CPA Canada La profession comptable canadienne s unit sous une bannière nouvelle et unique, celle du titre de comptable professionnel agréé (CPA). L organisation nationale de la profession, Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), représente et soutient plus de membres au pays. Les CPA sont reconnus pour leur expertise financière et fiscale, leur capacité de réflexion stratégique, leur compréhension des affaires, leurs compétences en gestion et leur leadership. CPA Canada réunit les activités des trois organisations comptables nationales qui l ont précédée, soit l Institut Canadien des Comptables Agréés, l Association des comptables généraux accrédités du Canada et la Société des comptables en management du Canada. Elle mène des recherches sur des sujets d actualité dans le domaine des affaires et soutient l établissement de normes de comptabilité et de normes d audit et de certification pour les secteurs privé et public ainsi que pour les organismes sans but lucratif. CPA Canada publie également des recommandations sur le contrôle et la gouvernance ainsi que des documents destinés à la profession comptable, en plus d élaborer des programmes d agrément et de formation continue.

BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015

BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015 BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015 RÉSUMÉ Par : Service de fiscalité Page 2 TABLE DES MATIÈRES Veuillez prendre note qu'il ne s'agit pas d'un résumé exhaustif de toutes les mesures contenues dans le budget.

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016. Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Consultations prébudgétaires 2016. Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Comptables professionnels agréés du Canada 277, rue Wellington Ouest, Toronto (0ntario) Canada

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2015. Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Consultations prébudgétaires 2015. Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2015 Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes 2 Consultations prébudgétaires 2015 Consultations prébudgétaires 2015 Résumé Les Comptables

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance 1 Introduction À la mi-2014, l économie canadienne demeure robuste. Le gouvernement du Canada est solidement

Plus en détail

MESURES IMPACTANT LES FABRICANTS DE MEUBLES DU QUÉBEC

MESURES IMPACTANT LES FABRICANTS DE MEUBLES DU QUÉBEC BUDGET FÉDÉRAL 2016 MESURES IMPACTANT LES FABRICANTS DE MEUBLES DU QUÉBEC Le présent document résume les mesures annoncées dans le budget fédéral 2016 2017 déposé le 22 mars dernier et qui pourraient toucher

Plus en détail

Résumé du budget du Québec de 2011

Résumé du budget du Québec de 2011 Résumé du budget du Québec de 2011 Le 17 mars 2011 Table des matières RÉSUMÉ DU BUDGET DU QUÉBEC DE 2011 Page INTRODUCTION... 1 1. MESURES RELATIVES AUX IMPÔTS... 1 1.1 Instauration d un crédit d impôt

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016

Consultations prébudgétaires 2016 Consultations prébudgétaires 2016 La Société canadienne de psychologie (SCP) est heureuse de présenter les recommandations suivantes au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le

Plus en détail

Mémoire au. Comité parlementaire permanent des finances. Étude sur les incitatifs fiscaux pour les dons de bienfaisance. Janvier 2012.

Mémoire au. Comité parlementaire permanent des finances. Étude sur les incitatifs fiscaux pour les dons de bienfaisance. Janvier 2012. Mémoire au Comité parlementaire permanent des finances Étude sur les incitatifs fiscaux pour les dons de bienfaisance Présenté par The Canadian Association of Gift Planners/ Association canadienne des

Plus en détail

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises Faits saillants Budget Québec Mesures concernant les particuliers Élimination graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 Mise en place en place d un bouclier fiscal Croissance de

Plus en détail

InfoBudget 2014. Survol. CGA-Canada. Table des matières. Février 2014. Mesures fiscales...2. Survol...1

InfoBudget 2014. Survol. CGA-Canada. Table des matières. Février 2014. Mesures fiscales...2. Survol...1 vous fait parvenir ses commentaires sur le budget fédéral 2014. Table des matières Survol...1 Survol 82 4 Mesures fiscales...2 Simplification du fardeau de l observation des règles fiscales... 2 Mesures

Plus en détail

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante.

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante. Budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le gouvernement du Canada a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines sont favorables aux entreprises manufacturières, donc aux

Plus en détail

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer Créer des emplois bien rémunérés et aider les entreprises à prospérer LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2013

Consultations prébudgétaires 2013 Consultations prébudgétaires 2013 Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Comptables professionnels agréés du Canada Association des comptables généraux accrédités

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Préparé par l Association des banquiers canadiens Août 2014 EXPERTISE CANADA BANKS ON LA

Plus en détail

LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK

LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK Pour publication immédiate : 6 janvier 2014 LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK L État passe

Plus en détail

Mesures portant sur les impôts, les taxes et les prestations

Mesures portant sur les impôts, les taxes et les prestations Budget de l Ontario 2016 Ministère des Finances Février 2016 Mesures portant sur les impôts, les taxes et les prestations Le budget de l Ontario de 2016, déposé le 25 février 2016, propose un certain nombre

Plus en détail

Dix astuces sur les REER

Dix astuces sur les REER PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Dix astuces sur les REER Janvier 2016 Un REER vous permet d épargner une partie de vos revenus en prévision de votre retraite. Les montants cotisés à un REER et les

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

Faits saillants. Particuliers. Particuliers et fiducies. Entreprises. Autres mesures

Faits saillants. Particuliers. Particuliers et fiducies. Entreprises. Autres mesures Faits saillants Particuliers 1. Ventes de billets liés 2. Imposition des actions de fonds de substitution 3. Rétablir les âges d admissibilité au programme de la sécurité de la vieillesse 4. Crédit de

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-121

BULLETIN FISCAL 2011-121 BULLETIN FISCAL 2011-121 Novembre 2011 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

2014 : un budget de transition vers le surplus budgétaire

2014 : un budget de transition vers le surplus budgétaire 2014 : un budget de transition vers le surplus budgétaire L emploi demeure la pièce maîtresse Bulletin fiscal Budget fédéral, 11 février 2014 À l aube d une année électorale, le ministre des Finances,

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information Gouvernement du Québec Ministère des Finances 98-8 Le 22 décembre 1998 Sujet : Modalités d application de la réforme de la fiscalité des entreprises et autres mesures fiscales Le

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS Pour en savoir davantage, consultez le site www.manitoba.ca C o m m u n i c a t i o n d e s r é s u l t a t s / 1 COMMUNICATION DES

Plus en détail

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre Le 3 novembre 2014 Si votre prévoit la création d une fiducie testamentaire, ou si vous êtes bénéficiaire d une fiducie ou exécuteur testamentaire,

Plus en détail

Présentation pré-budgétaire. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. l Association of Equipment Manufacturers

Présentation pré-budgétaire. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. l Association of Equipment Manufacturers Présentation pré-budgétaire À l attention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Sommaire par l Association of Equipment Manufacturers L AEM représente plus de 850 membres qui offrent

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016 Sommaire L'Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM) est reconnaissante

Plus en détail

Une augmentation du taux d imposition sur les dividendes non admissibles 2,3 milliards de dollars.

Une augmentation du taux d imposition sur les dividendes non admissibles 2,3 milliards de dollars. BUDGET FÉDÉRAL 2015 Par Jerry S. Rubin, B.E.S., B.Comm.(Hons), CMA, TEP, CFP Points saillants fiscaux du budget fédéral 2015 Le ministre des Finances, Joe Oliver, a déposé le budget fédéral 2015, le 21

Plus en détail

Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise

Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise Numéro 2016-06 www.bdo.ca Le facteur fiscal REMPLACEMENT DU RÉGIME DES IMMOBILISATIONS ADMISSIBLES Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise en œuvre des propositions destinées

Plus en détail

Équilibrer le budget et protéger l assiette fiscale

Équilibrer le budget et protéger l assiette fiscale Équilibrer le budget et protéger l assiette fiscale L Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) * accorde la note de B+ au gouvernement fédéral puisque son budget vise à équilibrer les finances et

Plus en détail

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE 1.1 Résidence et assises juridiques de l impôt (Q)...................... 1 1.2 Textes fiscaux

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Les budgets de mars et avril, provincial et fédéral, nous ont apporté plusieurs mesures effectives immédiatement et d'autres qui seront mises en place à

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada»

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» CGC HC-FIN-CTE/2007 «Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» Présentation au Comité des finances de la Chambre des communes Consultations

Plus en détail

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Stratégie de gestion financière Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Communication des résultats / 1 La Stratégie de gestion financière annuelle de la Province du Manitoba

Plus en détail

Canada : projet de règle nationale contre le chalandage fiscal

Canada : projet de règle nationale contre le chalandage fiscal Canada : projet de règle nationale contre le chalandage fiscal Le 21 février 2014 N o 2014-13 Les multinationales établies à l étranger et les sociétés étrangères qui investissent au Canada ou par l intermédiaire

Plus en détail

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État de l actif net disponible pour le service des prestations

Plus en détail

Revenus de placement

Revenus de placement PUBLICATION SPÉCIALE DE FIN D ANNÉE STRATÉGIES F ISCALES PERSONNELLES EN 2008 Automne 2008 Comme l année tire à sa fin, les contribuables devraient étudier les stratégies de planification disponibles afin

Plus en détail

Programme des droits de cession immobilière

Programme des droits de cession immobilière Chapitre 4 Section 4.06 Ministère des Finances Programme des droits de cession immobilière Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.06 du Rapport annuel 2004 Contexte En vertu

Plus en détail

Bonne lecture, L équipe du CQFF Centre québécois de formation en fiscalité CQFF.com

Bonne lecture, L équipe du CQFF Centre québécois de formation en fiscalité CQFF.com Mise à jour de votre cartable de cours à la suite du dépôt du budget du Québec le 20 novembre 202 et à la suite de la victoire des contribuables dans la saga concernant la déductibilité des versements

Plus en détail

Stratégies et approches du financement pour le climat à long terme

Stratégies et approches du financement pour le climat à long terme Stratégies et approches du financement pour le climat à long terme Le Canada est heureux de répondre à l invitation, contenue au paragraphe 10 de la décision 3/CP.19, de préparer des rapports bisannuels

Plus en détail

MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC

MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC République Démocratique du Congo Ministère du Plan et Révolution de la Modernité Agence Nationale pour la Promotion des Investissements MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC Kinshasa,

Plus en détail

Pour la viabilité des régimes de retraite du secteur privé

Pour la viabilité des régimes de retraite du secteur privé Pour la viabilité des régimes de retraite du secteur privé Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite principalement quant au financement des régimes de retraite à prestations déterminées

Plus en détail

Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public

Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public Août 2013 En bref Introduction En avril 2013, le Conseil des normes comptables («CNC») et

Plus en détail

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES Vous trouverez dans ce fascicule de l information importante en ce qui concerne le traitement fiscale d une déclaration de revenus d une personne décédée.

Plus en détail

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 Communiqué premier TRIMESTRE 2011 Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers consolidés

Plus en détail

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE Donnez à vos clients le moyen d assurer la sécurité financière de toute leur famille Stratégie faisant appel à l assurance-vie universelle exonérée La situation Jean

Plus en détail

Flash Impôt. Faits saillants du budget fédéral 2015

Flash Impôt. Faits saillants du budget fédéral 2015 Flash Impôt Faits saillants du budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le ministre fédéral des Finances Joe Oliver, déposait son premier budget, intitulé Plan d action économique de 2015. L annonce confirmait

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Ministère des Finances Le 2 novembre 2015 Le 23 avril 2015, le gouvernement a annoncé des changements proposés

Plus en détail

SOCIÉTÉ EXPLOITANT UNE PETITE ENTREPRISE

SOCIÉTÉ EXPLOITANT UNE PETITE ENTREPRISE Septembre 2012 Les renseignements et données contenus dans le présent bulletin ont été rédigés par l Ordre des comptables agréés du Québec sous la direction de Monsieur Gilles Chiasson. Ils sont notamment

Plus en détail

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE PERSPECTIVES DE CONTEXTE Le tourisme est un vaste secteur à croissance rapide qui a de profondes répercussions sur l économie nationale. Toutefois, le Canada ne tire pas le meilleur parti des perspectives

Plus en détail

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Préparé par l Association canadienne pour l intégration communautaire

Plus en détail

Société des comptables en management accrédités

Société des comptables en management accrédités Société des comptables en management accrédités Présentation prébudgétaire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Août 2011 Présentation prébudgétaire au Comité permanent des finances

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ

BULLETIN DE FISCALITÉ BULLETIN DE FISCALITÉ MAI 2010 CRÉDIT D IMPÔT À L INVESTISSEMENT REMBOURSABLE DU QUÉBEC POUR LES BIENS DE FABRICATION ET DE TRANSFORMATION PRÊTS ET AVANCES AUX ACTIONNAIRES DÉMOLITION D UN BÂTIMENT SAVIEZ-VOUS

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION DES RISQUES DE L ENTREPRISE

PROGRAMMES DE GESTION DES RISQUES DE L ENTREPRISE Cultivons l avenir 2 est un cadre stratégique quinquennal pour le secteur canadien de l agriculture et de l agroalimentaire sur lequel s appuie la prestation des programmes fédéraux-provinciauxterritoriaux.

Plus en détail

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis 20 novembre 2015 Au cours d une conférence de presse aujourd hui, le ministre des Finances,

Plus en détail

Compte rendu provisoire 11-1

Compte rendu provisoire 11-1 Conférence internationale du Travail Compte rendu provisoire 104 e session, Genève, juin 2015 11-1 Quatrième question à l ordre du jour: Les petites et moyennes entreprises et la création d emplois décents

Plus en détail

CONCILIER LE BIEN-ÊTRE DE NOS ANIMAUX D ÉLEVAGE ET LA COMPÉTITIVITÉ DE L INDUSTRIE

CONCILIER LE BIEN-ÊTRE DE NOS ANIMAUX D ÉLEVAGE ET LA COMPÉTITIVITÉ DE L INDUSTRIE CONCILIER LE BIEN-ÊTRE DE NOS ANIMAUX D ÉLEVAGE ET LA COMPÉTITIVITÉ DE L INDUSTRIE Mémoire de La Coop fédérée dans le cadre des consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n

Plus en détail

BUDGET DE 2015 Une question d équilibre

BUDGET DE 2015 Une question d équilibre BUDGET DE 2015 Une question d équilibre TIM CESTNICK, directeur général, Planification financière avancée KEVIN TRAN, directeur général, Services-conseils en fiscalité Table des matières 2 4 5 6 des particuliers

Plus en détail

Revue du budget fédéral 2015

Revue du budget fédéral 2015 BMO Assurance 21 avril 2015 Revue du budget fédéral 2015 Le 21 avril, le ministre des Finances, Joe Oliver, a dévoilé son premier budget fédéral, sous le titre «Un leadership fort : Un budget équilibré

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE

LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE BUDGET FÉDÉRAL 2015 LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour 2015 Le gouvernement conservateur

Plus en détail

Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses Mesures pour stimuler la construction domiciliaire

Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses Mesures pour stimuler la construction domiciliaire Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses... 103 Faits saillants... 104 Stratégie canadienne de transition et d acquisition de compétences... 107 Poursuivre le développement d une main-d

Plus en détail

NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE

NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE Le présent bulletin d information expose en détail les mesures fiscales qui seront mises en place pour tenir compte des recommandations

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins CFP 011M C.P. P.L. 39 Régimes volontaires d épargne-retraite Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins PROJET DE LOI N O 39 Loi Consultations sur les régimes prébudgétaires volontaires d épargne-retraite

Plus en détail

L élargissement des bandes salariales à la Banque Nationale du Canada 1

L élargissement des bandes salariales à la Banque Nationale du Canada 1 Centre de cas 9 30 1999 006 L élargissement des bandes salariales à la Banque Nationale du Canada 1 Cas rédigé par Marine MESSIN sous la direction de la professeure Sylvie ST-ONGE. La Banque Nationale

Plus en détail

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Les idées peuvent bâtir le Canada Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Août 2015 1 Les idées peuvent bâtir le Canada Les défis auxquels font

Plus en détail

Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada

Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada Résumé et extraits du rapport du Groupe de travail sur les services financiers internationaux de la C.-B. AdvantageBC Centre d affaires

Plus en détail

PRÉSENTATION AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES POUR LE BUDGET FÉDÉRAL 2012 ING DIRECT

PRÉSENTATION AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES POUR LE BUDGET FÉDÉRAL 2012 ING DIRECT Résumé PRÉSENTATION AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES POUR LE BUDGET FÉDÉRAL 2012 ING DIRECT ING DIRECT est heureuse de contribuer aux consultations du Comité permanent des finances

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Mallette SENCRL Comptables agréés

Plus en détail

Budget fédéral de 2015

Budget fédéral de 2015 Mémoire de l Association canadienne des compagnies d assurances de personnes inc. Budget fédéral de 2015 à l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Août 2014 1 RÉSUMÉ L Association

Plus en détail

ALERTE budget provincial

ALERTE budget provincial Mars 2015 ALERTE budget provincial présence locale portée mondiale Dans un premier budget équilibré depuis des années, le ministre des Finances Carlos Leitão a introduit plusieurs changements qui affectent

Plus en détail

Budget Fédéral 2015. Mesures fiscales proposées. dans le budget fédéral 2015. Services de gestion de patrimoine RBC

Budget Fédéral 2015. Mesures fiscales proposées. dans le budget fédéral 2015. Services de gestion de patrimoine RBC Services de gestion de patrimoine RBC Budget Fédéral 2015 Mesures fiscales proposées dans le budget fédéral 2015 Résumé des principales mesures fiscales pouvant avoir une incidence sur vous Le ministre

Plus en détail

Coups de ciseaux verts : où couper et où investir

Coups de ciseaux verts : où couper et où investir COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate 26 mars 2012 Coups de ciseaux verts : où couper et où investir OTTAWA - Éliminer le gaspillage et renforcer l économie doit être le principal objectif de prochain

Plus en détail

Aperçu du nouveau droit des sociétés commerciales OHADA applicable au Congo depuis le 5 mai 2014

Aperçu du nouveau droit des sociétés commerciales OHADA applicable au Congo depuis le 5 mai 2014 Aperçu du nouveau droit des sociétés commerciales OHADA applicable au Congo depuis le 5 mai 2014 Article juridique publié le 12/05/2014, vu 6711 fois, Auteur : YAV & ASSOCIATES 1. Liminaires Dans notre

Plus en détail

Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada

Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2014 Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada Nicholas

Plus en détail

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada FONDATION DES MALADIES DU CŒUR ET DE L AVC La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada Mémoire à l intention

Plus en détail

FASCICULE POUR TRAVAILLEUR AUTONOME

FASCICULE POUR TRAVAILLEUR AUTONOME FASCICULE POUR TRAVAILLEUR AUTONOME Exploiter une entreprise consiste à exercer une activité en vue de réaliser un bénéfice. Ceci inclut l exploitation d un commerce ou d une entreprise de fabrication

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

IMMIGRATION. Résidence p ermanente 127 Permis de travail 128 Admission temporaire 130. Par Naseem Malik

IMMIGRATION. Résidence p ermanente 127 Permis de travail 128 Admission temporaire 130. Par Naseem Malik Résidence p ermanente 127 Permis de travail 128 Admission temporaire 130 Par Naseem Malik Immigration 127 L immigration est une responsabilité fédérale, bien que quelques provinces aient conclu des accords

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES DU QUÉBEC INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES DU QUÉBEC INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LA GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES DU QUÉBEC INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Société admissible... 3 Régions admissibles... 3 Certificat

Plus en détail

AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE CANADA. État des résultats prospectif consolidé (non audité) Pour les exercices terminés le 31 mars 2016 et 2017

AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE CANADA. État des résultats prospectif consolidé (non audité) Pour les exercices terminés le 31 mars 2016 et 2017 État des résultats prospectif consolidé (non audité) Pour les exercices terminés le 31 mars 2016 et 2017 État des résultats prospectif consolidé (non audité) (en milliers de dollars) Charges Gestion des

Plus en détail

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Renseignements L'assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison de la croissance

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

Mesures visant l impôt sur le revenu des sociétés

Mesures visant l impôt sur le revenu des sociétés Mesures visant l impôt sur le revenu des sociétés Taux d imposition des petites entreprises À l heure actuelle, la déduction accordée aux petites entreprises a pour effet d abaisser à 11 % le taux de l

Plus en détail

RÉSUMÉ DU BUDGET FÉDÉRAL DE 2015

RÉSUMÉ DU BUDGET FÉDÉRAL DE 2015 RÉSUMÉ DU BUDGET FÉDÉRAL DE 2015 Le 21 avril 2015 TABLE DES MATIÈRES Table des matières Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant l impôt sur le revenu des sociétés

Plus en détail

Faits saillants du budget fédéral 2016

Faits saillants du budget fédéral 2016 Faits saillants du budget fédéral 2016 Le 22 mars 2016 N o 2016-12 Le ministre des Finances du Canada, M. Bill Morneau, a déposé aujourd hui le budget fédéral 2016. Ce budget anticipe un déficit de 5,4

Plus en détail

Imposition des frais de formation et de perfectionnement

Imposition des frais de formation et de perfectionnement Prise de position Imposition des frais de formation et de perfectionnement I. Exigences de l usam Organisation faîtière des PME, l Union suisse des arts et métiers usam représente 280 associations et quelque

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS BULLETIN FISCAL 2014-133 Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS Voici les taux marginaux combinés d imposition des particuliers, fédéral et provincial, en vigueur depuis

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE OBLIGATOIRE

FOIRE AUX QUESTIONS SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE OBLIGATOIRE Mise en garde À jour au 21 janvier 2013, cette foire aux questions a été préparée uniquement à des fins d information. Son contenu est toutefois sujet à modification d ici l implantation du régime le 1

Plus en détail

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Le 21 avril 2016 Les questions concernant le présent rapport doivent être envoyées directement à : Eric Scharf Chef de pratique, Relations

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Échéancier fiscal personnel 2016

Échéancier fiscal personnel 2016 BMO Nesbitt Burns Échéancier fiscal personnel 2016 La plupart des Canadiens savent que le 30 avril est la date limite de production des déclarations de revenus. D autres échéances importantes doivent toutefois

Plus en détail

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil 1 Modifications fiscales de 217 touchant l assurance-vie EN DÉTAIL offre une protection, mais certains L assurance-vie contrats permettent en plus d accumuler de l épargne de façon fiscalement avantageuse.

Plus en détail