Faculté d administration FIS-734 MANDAT FISCAL COMPLÉTER UNE T2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Faculté d administration FIS-734 MANDAT FISCAL COMPLÉTER UNE T2"

Transcription

1 Faculté d administration FIS-734 MANDAT FISCAL COMPLÉTER UNE T2

2 Le cours FIS-734 a pour but d'amener l'étudiant à une maîtrise du calcul des impôts des sociétés, en vertu de la Loi de l'impôt sur le revenu. En pratique, cela se présente le plus souvent sous la forme de la préparation d une déclaration de revenus d une société (affectueusement dénommée «T2»). Le présent mandat a donc pour mission de préparer l étudiant à être en mesure de compléter une T2. MISE EN SITUATION Vous travaillez actuellement dans un bureau comptable de moyenne envergure de la région métropolitaine à titre de fiscaliste. L associé principal de votre cabinet, M. Fictif, viens vous voir et requiert votre aide afin d être en mesure de rencontrer un important client du bureau, «Jemamuse Inc.». Il vous remet les états financiers de la société ainsi que quelques notes qu il a prises pour vous. PARTIE I Dans un premier temps, il vous demande de préparer la T2 de ce client dès que possible. Dans ce cadre, il vous demande également de lui soulever tout élément de planification fiscale qui pourrait améliorer la situation fiscale de Jemamuse. Nous discuterons par la suite de cette partie du travail en classe afin de s assurer que vous avez bien maitrisé chacun des aspects de la T2. Cette partie du travail ne comptera pas comme évaluation. PARTIE II Dans un deuxième temps, il vous demande de bien vouloir regarder l organigramme du groupe de sociétés de Jemamuse Inc. et vous demande de lui indiquer, avec référence à la loi et explications, si chacune des sociétés présentes sur l organigramme est : a. Une SPCC; b. Une société liée à Jemamuse Inc.; c. Jemamuse est-elle rattachée à cette société; d. Une société associée à Jemamuse Inc.; Il vous est recommandé d utiliser la forme de tableaux pour répondre à chacun des points précédents. En, voici un exemple : 2

3 Détermination du statut de SPCC Entité SPCC? Référence à la Loi Explications Cette section du travail comptera pour 20% de votre note de la session. DIRECTIVES i. Le travail doit être fait en équipe d un minimum de 3 et d un maximum de 6 personnes; ii. iii. iv. Le travail doit être fait à l aide d un logiciel fiscal; Date de remise du travail : -----, au début du cours car nous analyserons le cas ensemble; Retard : aucun retard ne sera toléré; 3

4 DONNÉES SUPPLÉMENTAIRES : i. M. Albert Sanschagrin (ci-après M. Sanschagrin) a créé Jemamuse inc., une société exploitant une entreprise de divertissement, le 10 septembre 1994 en vertu de la partie IA de Loi sur les compagnies du Québec; ii. Le numéro d entreprise (NE) de Jemamuse Inc. est le RC0001 et l adresse de son siège social est le 999 des Seigneurs, Hull, Qc, J2W 7J1; iii. iv. Jemamuse inc. a un établissement stable au Québec et un en Colombie- Britanique, toutefois tous les salaires sont attribuables à l établissement stable du Québec; L organigramme du Groupe Sanschagrin est présenté à la fin du document. v. M. Sanschagrin est un résident canadien; vi. vii. viii. ix. M. Sourire est un non-résident; M. Sourire n a aucun lien avec M. Sanschagrin (autre que le fait qu ils sont heureux); M. Sourire s occupe de toutes les affaires quotidiennes de la société Sourire inc. et prend toutes les décisions en tant qu administrateur; Mme Sanschagrin est la conjointe de M. Sanschagrin et est une résidente canadienne; x. Gabriel Sanschagrin, l enfant de M. et Mme Sanschagrin, est un adolescent ordinaire passionné par les sports, âgé de 15 ans et résident canadien; xi. xii. xiii. La fiducie Funny est une fiducie discrétionnaire où les décisions sont prise à la majorité des fiduciaires; La seule société du groupe à faire des profits est Jemamuse inc., les autres sociétés sont à perte depuis quelques années; Aucune autre société que Jemamuse inc. ne fait d activités RS&DE; xiv. L exercice financier de toutes les sociétés est le 31 juillet 2012; xv. La juste valeur des sociétés peut être résumée comme suit : a. Jemamuse inc. : $; b. Sourire inc. : $; 4

5 c. Yogadurire inc. : $; d. Mr Patate inc. : $; e. Ribambelle inc. : $; xvi. xvii. xviii. Le capital imposable de l année précédente de l ensemble des sociétés associées était de $; Le revenu imposable de Jemamuse inc. l an dernier était de $. La totalité du plafond des affaires lui avait alors été attribué; Certaines données sont évidemment manquantes (ex : NEQ, capital imposable par société, etc.). Ces données ne devraient cependant pas vous empêcher de remplir la déclaration afin d obtenir les bons chiffres; 5

6 JEMAMUSE INC. ÉTATS FIANCIERS EXERCICE TERMINÉ LE 31 JUILLET

7 JEMAMUSE INC. ÉTATS FINANCIERS 31 JUILLET 2012 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS 8 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS 9 BILAN 10 NOTES AUX ÉTATS FINANCIERS 11 7

8 JEMAMUSE INC RÉSULTATS Pour l exercice terminé le 31 juillet PRODUITS (Note 1) CHARGES Salaires et avantages sociaux Publicité (note 5) Frais de matériel roulant Loyer Papeterie et frais de bureau Frais de représentation (note 3) Assurances (note 2) Amortissement Taxes et permis (note 6) Intérêts et frais de banque Téléphone Électricité et chauffage Honoraires professionnels (note 4) Intérêts sur la dette à long terme Entretien et réparations Mauvaises créances et divers AUTRES REVENUS (note 7) BÉNÉFICE AVANT IMPÔT SUR LE REVENU IMPÔT SUR LE REVENU Exigibles (note 8) BÉNÉFICE NET

9 JEMAMUSE INC BÉNÉFICES NON RÉPARTIS Pour l exercice terminé le 31 juillet BÉNÉFICES NON RÉPARTIS AU DÉBUT Bénéfice net de l exercice Dividendes versés (note 9) ( ) (45 000) BÉNÉFICES NON RÉPARTIS À LA FIN

10 JEMAMUSE INC BILAN Au 31 juillet ACTIF À COURT TERME Encaisse Débiteurs Stocks Frais payés d avance Dépôt à terme (note 10) IMMOBILISATIONS (note 11) AUTRES ACTIFS (note 12) PASSIF À COURT TERME Créditeurs Dû à l actionnaire Portion court terme de la dette à long terme DETTE À LONG TERME AVOIR DES ACTIONNAIRES CAPITAL-ACTIONS (note 13) BÉNÉFICES NON RÉPARTIS

11 JEMAMUSE INC Notes aux états financiers Pour l exercice terminé le 31 juillet 2012 Note 1 - Produits Les produits de 2012 ont été générés par les deux établissements suivants de la société : Établissement Produits générés Québec Colombie-Britannique Total Note 2 Assurances La dépense d assurances figurant aux états financiers inclut une assurance vie dont la prime pour 2012 est de $. Cette assurance a été donnée en garantie à la banque pour garantir la totalité de la dette à long terme de la société. La police a une couverture totale de $. Note 3 Frais de représentation Les frais de représentation en 2012 incluent les frais suivants : Description des frais Montant Party de Noël du bureau (incluant tous les employés) $ Frais de repas de l actionnaire un samedi soir avec sa conjointe Frais de repas avec les clients (dont 500$ ont été refacturés au client sur une facture distincte) 2 000$ 972$ Droits de jeu de golf 3 500$ Abonnement annuel au golf 6 400$ Total $ 11

12 Note 4 Honoraires professionnels Les frais d honoraires professionnels en 2012 incluent notamment : Description des frais Formulaire de roulement pour effectuer un échange d actions ordinaires en actions privilégiées, effectué l an dernier Montant 1 000$ Frais de préparation des états financiers 5 842$ Total 6 842$ Note 5 Publicité Les frais de publicité en 2012 sont constitués de : Description des frais Don de charité effectué à un organisme de bienfaisance enregistré Montant 3 000$ Autres frais de publicité $ Total $ Note 6 Taxes et permis Les taxes et permis sont constitués en 2012 de 2 500$ de taxe sur le capital provincial et d autres permis divers de 9 235$. 12

13 Note 7 Autres revenus Les autres revenus en 2012 sont constitués de : Description des revenus Montant Dividende de Ribambelle Inc $ Revenu d intérêts provenant des dépôts à terme 4 950$ Gain sur la vente d immobilisation $ Revenu de dividende provenant d Étrange Inc $ Total $ Note 8 - Impôts exigibles Les impôts exigibles incluent notamment un impôt retenue à la source d un montant de $ sur le dividende provenant d Étrange inc. Note 9 Dividendes versés La société a versé en 2012 pour $ de dividendes dont $ provenant de son compte de dividende en capital (non imposable pour la société qui le reçoit) et $ provenant de son CRTG 3. Ces dividendes ont été déclarés en entier sur les actions de catégorie G. 1 Ribambelle Inc. a versé un total de $ en dividendes non déterminés en 2012 et ils recevront un remboursement au titre de dividende de $ relativement à ce dividende. Son NE est RC Voir la note sur les immobilisations pour plus de détails. 3 Le compte de CRTG à la fin de l an passé était de $ et un dividende déterminé de $ a été versé l an passé 13

14 Note 10 Dépôt à terme En 2012, les dépôts à terme conservés dans la société le sont parce que l actionnaire ne savait pas encore quoi en faire et a donc décidé de le laisser dans la société temporairement. Note 11 Immobilisations Les FNACC de fin au 31 juillet 2011 étaient les suivantes : Description Catégorie FNACC Équipements de bureau $ Matériel roulant $ Matériel informatique $ Total $ La disposition d immobilisation suivante a eu lieu en 2012 : Des actifs de la catégorie «Équipement de bureau» ayant une juste valeur (et un produit de disposition) de $ et une valeur nette comptable de $ (coût de $ et amortissement cumulé de $) Les acquisitions d immobilisations suivantes ont eu lieu en janvier 2012 : Matériel informatique pour $; Équipement de bureau pour $; Acura MDX 2009 pour un des employés dans le cadre de ses fonctions pour $ 14

15 Note 12 Autres actifs Les autres actifs sont constitués de : Description Actions d une société non liée, établie aux États-Unis (Étrange inc.) exploitant une mine d or 2 000$ 2 000$ Actions de Ribambelle inc. 50$ 50$ Valeur nette de l achalandage $ $ Total $ $ Note 13 Capital actions Le capital-actions de Jemamuse Inc. est constitué des actions suivantes, ayant les caractéristiques suivantes : Nombre d actions Catégorie des actions Montant à l É/F Caractéristiques 100 A 100$ Actions ordinaires (votantes, participantes, etc.) C 1 000$ Actions de contrôle (100 votes par action, non participantes, rachetables au gré du détenteur à 1$/action) E $ Actions de gel (non-votantes, non participantes, rachetables au gré du détenteur à 1$/action) 10 G 10$ Actions à dividendes discrétionnaires (non-votantes, non participantes, rachetables au gré du détenteur ou de la compagnie à 1$/action et donnant droit à un dividende à la discrétion du conseil d administration) Total $ 4 D un point de vue fiscal, cet achalandage a été traité comme un bien en immobilisation admissible lors de son achat et un solde non amorti de $ est encore présent à la déclaration de revenus de la société. 15

16 Note 14 Pertes fiscales reportées Jemamuse Inc. a des pertes autres qu en capital reportées de l année 2008 d une somme de $. Note 15 IMRTD et RTD Jemamuse Inc. avait un solde reporté d impôt en main remboursable au titre de dividende (IMRTD) de $ au 31 juillet Elle a reçu un remboursement au titre de dividende en 2011 de 9 300$. 16

17 ORGANIGRAMME GROUPE SANSCHAGRIN Bénéficiaires: Toute la famille Sanschagrin Toute société contrôlée par un ou plusieurs bénéficiaires M. SOURIRE Fiducie Funny Fiduciaires : M. Sanschagrin Mme Sanschagrin Leur comptable Mme SANSCHAGRIN 50 actions ordinaries E de roulement (pas de vote, pas de part. Profit, valeur rachat 1$/act.) 50 actions ordinaires 70 actions ordinaires 30 actions ordinaires GABRIEL SANSCHAGRIN 100 actions ordinaires SOURIRE INC. YOGADURIRE INC. 50 actions A 400 actions C actions E 50 actions A 450 actions C actions E 5 actions G 150 actions C 5 actions G MR. PATATE INC. 50 actions ordinaires JEMAMUSE INC. 50 actions ordinaires RIBAMBELLE INC.

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE 1.1 Résidence et assises juridiques de l impôt (Q)...................... 1 1.2 Textes fiscaux

Plus en détail

L état des flux de trésorerie

L état des flux de trésorerie CHAPITRE 2 L état des flux de trésorerie 9 RECUEIL DE SOLUTIONS POUR ÉTUDIANTS CHAPITRE 2 LIBRAIRIE LACOSTE INC. chap. 2, n o 1 CHIFFRIER DE L ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE pour l exercice terminé le 31

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois,

Plus en détail

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Bulletin fiscal Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois, peu de

Plus en détail

FISCALITÉ PRESENTÉ PAR LA FAMILLE MICHEL LAPOINTE

FISCALITÉ PRESENTÉ PAR LA FAMILLE MICHEL LAPOINTE FISCALITÉ PRESENTÉ PAR LA FAMILLE MICHEL LAPOINTE Avertissement: Ce cas a été préparé par Mike Castelino, Professeur à l école de gestion John Molson en Novembre 2009. LA FAMILLE MICHEL LAPOINTE Michel

Plus en détail

SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC

SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC PRÉFACE... vii LISTE DES ABRÉVIATIONS... ix SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC...1 1.1 LA GRILLE DE COMPÉTENCES SECTION FISCALITÉ : VUE D ENSEMBLE...1 1.2 EXEMPLE DE CONNAISSANCES ATTENDUES À CHAQUE NIVEAU

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11 RAPPORT FINANCIER INTERMÉDIAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Résultats 1 Bilan 2 Déficit et surplus d apport 3 Flux de trésorerie 4 Notes afférentes aux états financiers 5-11 1 RÉSULTATS CONSOLIDÉS POUR

Plus en détail

1.6 Responsabilité des fiduciaires et des représentants successoraux... 4 1.7 Certificats de décharge... 5

1.6 Responsabilité des fiduciaires et des représentants successoraux... 4 1.7 Certificats de décharge... 5 TABLE DES MATIÈRES Remerciements...iii Chapitre 1 Exigences de déclaration et administration 1.1 Qui doit produire une déclaration?... 1 1.2 Où faut-il envoyer la déclaration?... 2 1.3 Comment produire...

Plus en détail

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES Vous trouverez dans ce fascicule de l information importante en ce qui concerne le traitement fiscale d une déclaration de revenus d une personne décédée.

Plus en détail

Comment réduire les impôts des propriétaires d entreprises:

Comment réduire les impôts des propriétaires d entreprises: Comment réduire les impôts des propriétaires d entreprises: Pour voir une différence au quotidien! «In this world nothing can be said to be certain, except death and taxes!» Benjamin Franklin Le principe

Plus en détail

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013 Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Rapport de mission d'examen 2 États financiers Résultats 3 Réserve 4 Flux de trésorerie

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

Exercice 2.7. Maison D isabelle. Problèmes et solutions

Exercice 2.7. Maison D isabelle. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.7 Maison D isabelle À l automne 20-6, Isabelle Gilbert a accepté de quitter son poste de travailleuse sociale à l hôpital où elle exerçait sa profession et en contrepartie,

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Exercice 2.22. Problèmes et solutions. Question 1

Exercice 2.22. Problèmes et solutions. Question 1 Date : Août 004 Exercice. Question Jean Sétout, votre beau-frère, est l unique actionnaire d une entreprise de distribution de matériel informatique nommée Informatique Expert inc. Mordu d informatique

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.3 Conception J.A. inc Le 2 janvier 2001, Jérôme Anderson démarre sa propre entreprise Conception J.A. inc. Jérôme est un informaticien ayant accumulé plus de dix années d expérience

Plus en détail

Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie

Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie Introduction En quoi consistent les dividendes? Les avantages fiscaux de la rémunération sous forme de dividendes Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie Par DON GOODISON, CFP, FCGA Introduction

Plus en détail

Tax Window Files. 2014-0526431R3 Post-Mortem Planning. Income Tax Act: 84.1(1) 84(2) 245(2) 2015 Wolters Kluwer. All rights reserved.

Tax Window Files. 2014-0526431R3 Post-Mortem Planning. Income Tax Act: 84.1(1) 84(2) 245(2) 2015 Wolters Kluwer. All rights reserved. http://resource.intelliconnect.ca/resource/scion/document/default/ cchca591d5e2ee36acbe23ba7e0420b635953?cfu=wkcan&cpid=wkca-tal-ic&uappctx=rwi Tax Window Files Date: 2015-XX-XX 2014-0526431R3 Post-Mortem

Plus en détail

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant Cet article est le deuxième d une série de quatre visant à examiner les implications fiscales canadiennes et états-uniennes dans le cadre d une affectation temporaire d un employé du Canada aux États-Unis.

Plus en détail

INTEMA SOLUTIONS Inc.

INTEMA SOLUTIONS Inc. Intégration des technologies au marketing INTEMA SOLUTIONS Inc. États financiers Consolidés Intermédiaires (non vérifiés) Périodes de trois mois terminées les 31 mars 2009 et 2008 AVIS EXIGIBLES EN VERTU

Plus en détail

Les sociétés par actions

Les sociétés par actions CHAPITRE 9 Les sociétés par actions chap. 9, n o 1 a) ARCOBEC INC. 20X5 Juill. 01 Banque opérations 100 000,00 ordinaire 100 000,00 (pour enregistrer l émission de 1 000 actions ordinaires à Annie Lavoie)

Plus en détail

Avis de la direction : Ces états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen par les vérificateurs externes de la compagnie.

Avis de la direction : Ces états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen par les vérificateurs externes de la compagnie. PricewaterhouseCoopers s.r.l. Comptables agréés Place de la Cité, Tour Cominar 2640, boulevard Laurier, bureau 1700 Sainte-Foy (Québec) Canada G1V 5C2 Téléphone +1 (418) 522 7001 Télécopieur +1 (418) 522

Plus en détail

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers par LORI MATHISON Voici le dernier d une série de trois articles rédigés par Lori Mathison et publiés sur le Reper portant

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 QU EST-CE QUE LA COMPTABILITÉ?... 2 Les grandes fonctions de la comptabilité... 2 La distinction

Plus en détail

5 éléments essentiels à retenir pour optimiser vos revenus nets après impôt. www.planimedic.com

5 éléments essentiels à retenir pour optimiser vos revenus nets après impôt. www.planimedic.com 5 éléments essentiels à retenir pour optimiser vos revenus nets après impôt 1. Report d impôt 1. L incorporation Un outil de report d impôt Taux d imposition marginal en 2014 d un particulier: 50% Taux

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Coupé cousu! Ronde finale Cas de comptabilité. Place à la jeunesse 2009

Coupé cousu! Ronde finale Cas de comptabilité. Place à la jeunesse 2009 Coupé cousu! Place à la jeunesse 2009 COUPÉ COUSU! Paul et Louise Cousu offrent depuis plus de 30 ans des services de confection et de réparation de vêtements. Aujourd hui, leurs économies et leurs investissements

Plus en détail

ÉCO LOGIQUE LTÉE. Cas produit par Francis Montreuil, professeur JEUX DU COMMERCE 2009 FISCALITÉ

ÉCO LOGIQUE LTÉE. Cas produit par Francis Montreuil, professeur JEUX DU COMMERCE 2009 FISCALITÉ ÉCO LOGIQUE LTÉE Cas produit par Francis Montreuil, professeur ÉCO LOGIQUE LTÉE exploite depuis plus de vingt ans une entreprise qui se spécialise dans le recyclage de divers produits. L éventail des produits

Plus en détail

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE Je suis le demandeur / requérant / défendeur de cette demande pour l obtention ou

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS COMME FORME JURIDIQUE D ENTREPRISE

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS COMME FORME JURIDIQUE D ENTREPRISE LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS COMME FORME JURIDIQUE D ENTREPRISE La société par actions est une entité juridique distincte et indépendante de ses actionnaires. LE CLASSEMENT DES SOCIÉTÉS PAR ACTIONS Une société

Plus en détail

Démystifiez votre comptabilité et fiscalité

Démystifiez votre comptabilité et fiscalité Démystifiez votre comptabilité et fiscalité PRÉSENTÉ AUX MEMBRES DE MON RÉSEAU PLUS Présenté par Diane Fortin 23 septembre 2014 Qui sommes-nous? Cabinet de comptables professionnels agréés (CPA) Fondé

Plus en détail

SOCIÉTÉ SYLVICOLE D'ARTHABASKA-DRUMMOND INC.

SOCIÉTÉ SYLVICOLE D'ARTHABASKA-DRUMMOND INC. SOCIÉTÉ SYLVICOLE D'ARTHABASKA-DRUMMOND INC. ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 31 MARS 2007 Rapport des vérificateurs Aux actionnaires de SOCIÉTÉ SYLVICOLE D'ARTHABASKA-DRUMMOND INC. Nous avons vérifié le bilan

Plus en détail

13 Les flux de trésorerie

13 Les flux de trésorerie 13 Les flux de trésorerie Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension L utilité et le contenu de 1, 5 1, 5, 9 b) l état des flux de trésorerie

Plus en détail

Stratégies fiscales pour la succession d une entreprise agricole

Stratégies fiscales pour la succession d une entreprise agricole Stratégies fiscales pour la succession d une entreprise agricole Le secteur agricole représente une partie importante de l économie canadienne. Il s agit d un secteur où la plupart des entreprises sont

Plus en détail

Fonctionnement du gel successoral

Fonctionnement du gel successoral Planification de la relève Deuxième partie : La génération qui suit par LORI MATHISON Voici le deuxième d une série de trois articles rédigés par Lori Mathison sur les aspects fiscaux de la succession

Plus en détail

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Présenté par Sonia Pouliot, CGA Octobre 2008 St-Nicolas 418-836-1014 Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Objectifs de la rencontre Se rappeler les dispositions générales Éclaircir certains

Plus en détail

Présenté par Me Cathy Nehme, avocatefiscaliste STRATÉGIES DE RÉDUCTION D IMPÔTS POUR PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ

Présenté par Me Cathy Nehme, avocatefiscaliste STRATÉGIES DE RÉDUCTION D IMPÔTS POUR PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ Présenté par Me Cathy Nehme, avocatefiscaliste STRATÉGIES DE RÉDUCTION D IMPÔTS POUR PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ NOTRE ÉQUIPE POURQUOI S INCORPORER? POURQUOI FRACTIONNER SES REVENUS AVEC LA FAMILLE PROTÉGER

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2012-124

BULLETIN FISCAL 2012-124 BULLETIN FISCAL 2012-124 Mai 2012 FIDUCIE ET CHOIX DES FIDUCIAIRES PROBLÈMES POTENTIELS Le Code civil du Québec requiert pour toutes les fiducies la présence d au moins un fiduciaire (fiduciaire indépendant)

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE FORME JURIDIQUE DE L LE CHOIX DE LA FORME JURIDIQUE DE L Démarche à effectuer Exploitation de par l entrepreneur sous ses noms et prénoms complets Aucune démarche particulière Exploitation de par l entrepreneur

Plus en détail

Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise

Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise Numéro 2016-06 www.bdo.ca Le facteur fiscal REMPLACEMENT DU RÉGIME DES IMMOBILISATIONS ADMISSIBLES Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise en œuvre des propositions destinées

Plus en détail

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.27 La société Jus Frais inc. La société Jus Frais inc. (JFI), constituée le 1 er novembre 1990 par Monsieur Léon Kerr, est spécialisée dans l embouteillage, la distribution

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au Au 31 août Actif à court terme Espèces 43 418 $ 25 864 $ Placements temporaires 958 1 487 Comptes débiteurs

Plus en détail

Planification successorale

Planification successorale Planification successorale Suzanne Désy L.L.B, D.D.N, Pl. Fin Aujourd hui Fiducie exclusive au conjoint Compte de dividende en capital (CDC) Règle sur la minimisation des pertes Fiducie exclusive au conjoint

Plus en détail

À l intention des centres de la petite enfance, des bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial et des garderies subventionnées

À l intention des centres de la petite enfance, des bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial et des garderies subventionnées À l intention des centres de la petite enfance, des bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial et des garderies subventionnées Septembre 2012 Le présent guide s adresse aux centres de la petite

Plus en détail

Impôt des particuliers 2014 1

Impôt des particuliers 2014 1 Impôt des particuliers 0 Impôt des particuliers 0 TABLEAU P QUÉBEC (0) TABLE D IMPÔT Revenu Impôt Taux Taux marginal imposable Fédéral Québec Total effectif Fédéral Québec Total $ $ $ $ 0 000 - - - 0,0

Plus en détail

Transfert d un bien agricole selon le mode de détention. Exemple utilisé : Monsieur John Deere désire transférer sa ferme à son fils Johnny Deere

Transfert d un bien agricole selon le mode de détention. Exemple utilisé : Monsieur John Deere désire transférer sa ferme à son fils Johnny Deere Transfert d un bien agricole selon le mode de détention Entreprise à propriétaire unique Société en nom collectif (ou société de personnes) Société par actions (ou compagnie) Fiducie Transférer son entreprise

Plus en détail

GUIDE POUR L ÉLABORATION DES ÉTATS FINANCIERS SCHL RÉGION DU QUÉBEC

GUIDE POUR L ÉLABORATION DES ÉTATS FINANCIERS SCHL RÉGION DU QUÉBEC GUIDE POUR L ÉLABORATION DES ÉTATS FINANCIERS SCHL RÉGION DU QUÉBEC ÉTABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES CANADIENNES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) SCHL Décembre 2014 Le Centre d administration

Plus en détail

12 Le passage de la comptabilité de

12 Le passage de la comptabilité de 12 Le passage de la comptabilité de caisse à la comptabilité d exercice Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La comptabilité de caisse 1 3

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

ÉTAT ANNUEL À L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS

ÉTAT ANNUEL À L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS Société de fiducie Société d épargne NEQ 052 Numéro d entreprise du Québec : 054 À L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS Pour l exercice du : 058 (AAAAMMJJ) au : 059 (AAAAMMJJ) Autres provinces ou territoires

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 55

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 55 TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS...................................... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE.................................. 55 Table des matières 3 TITRE I LES ÉTATS

Plus en détail

Énergie NB Rapport trimestriel - Depuis le début de l année 2011-2012 T3

Énergie NB Rapport trimestriel - Depuis le début de l année 2011-2012 T3 Énergie NB Rapport trimestriel - Depuis le début de l année 2011-2012 T3 Pour la période prenant fin le 31 décembre 2011 Message du président du Conseil d administration et du président directeur général

Plus en détail

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral L impôt des sociétés Calcul de l impôt fédéral Les différentes sortes de sociétés La société publique; La société privée; La société privée sous contrôle canadien (SPCC) Préparé par Guy Grégoire Hiver

Plus en détail

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES BULLETIN C+G Janvier 2012 Les renseignements et données contenus dans le présent bulletin ont été rédigés par l Ordre des comptables agréés du Québec sous la direction de Monsieur Gilles Chiasson. Ils

Plus en détail

Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS

Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS EN CAPITAL ALLÉGEMENT DE L IMPÔT SUR LE REVENU POUR LES ACHETEURS D UNE PREMIÈRE HABITATION LE RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES NOUVEL IMPÔT DE PÉNALITÉ POUR LES

Plus en détail

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers But de la présentation Cette présentation s adresse à vous si vous avez quitté un pays, ou une province ou un territoire du Canada, pour venir vous établir

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

Guide pratique sur les successions et fiducies

Guide pratique sur les successions et fiducies Guide pratique sur les successions et fiducies 2 e édition M e Patrick-Claude Caron, LL.B., M.Fisc. Une adaptation française de A Practical Guide to Estates and Trusts par Laurie Ouellette, TEP, FCGA Table

Plus en détail

11 Les résultats et les bénéfices

11 Les résultats et les bénéfices 11 Les résultats et les bénéfices non répartis des sociétés par actions Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les résultats des sociétés par

Plus en détail

CHAMBRE IMMOBILIÈRE DU GRAND MONTRÉAL

CHAMBRE IMMOBILIÈRE DU GRAND MONTRÉAL États financiers consolidés de CHAMBRE IMMOBILIÈRE DU GRAND MONTRÉAL pour l exercice clos le 31 décembre 2013 KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (514) 840-2100 Tour KPMG Télécopieur (514) 840-2187 Bureau

Plus en détail

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA États financiers de la FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet

Plus en détail

BULLETIN FISCAL MAI 2012

BULLETIN FISCAL MAI 2012 BULLETIN FISCAL MAI 2012 Liste des sujets traités : FIDUCIE ET CHOIX DES FIDUCIAIRES PROBLÈMES POTENTIELS... 1 Acquisition du contrôle d une société... 1 Sociétés associées... 1 Gel successoral... 1 Acquisition

Plus en détail

SERVICES DE COMPTABILITÉ

SERVICES DE COMPTABILITÉ BULLETIN N O 057 Publié en avril 2004 Révisé en juillet 2013 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL SERVICES DE COMPTABILITÉ Ce bulletin et les questions et réponses annexées explique l application de

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 Considérations civiles. Chapitre 2 Calcul du revenu et impôts payables au décès. Paragraphe

Table des matières. Chapitre 1 Considérations civiles. Chapitre 2 Calcul du revenu et impôts payables au décès. Paragraphe Table des matières Chapitre 1 Considérations civiles Paragraphe La planification fiscale au décès du contribuable...100 La dévolution légale...102 Les ordres de successibles...104 Les testaments...106

Plus en détail

FNX MINING COMPANY INC.

FNX MINING COMPANY INC. États financiers consolidés pro forma de FNX MINING COMPANY INC. Neuf mois terminés le 30 septembre 2005 et exercice terminé le 31 décembre 2004 RAPPORT SUR LA COMPILATION DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

Plus en détail

Harmonisation des règles comptables

Harmonisation des règles comptables CONTEXTE À compter de l année 2007, l ensemble des municipalités appliqueront les principes comptables généralement reconnus (PCGR) recommandés par le conseil sur la comptabilité du secteur public (CCSP)

Plus en détail

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis RÉGLEMENTATION DES MEMBRES INVESTMENT DEALERS ASSOCIATION OF CANADA avis ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES Personne-ressource : L. Piergeti : (416) 865-3026 lpiergeti@ida.ca RM

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 Table des matières xv Table des matières Table des schémas et tableaux...xxv Liste des sigles et acronymes... xxvii Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 1. Le cadre fiscal canadien et

Plus en détail

BILAN (ACTIF ) AU: 31 /12/ 2004

BILAN (ACTIF ) AU: 31 /12/ 2004 ACTIF AU: 31 /12/ 2004 au 31/12/2003 Amortissements Brut et provisions Net Net IMMOBLISATIONS EN NON VALEUR (A) 0,00 0,00 0,00 0,00. Frais préliminaires. Charges à répartir sur plusieurs éxercices 0,00

Plus en détail

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.)

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) 31 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des revenus et dépenses et de l actif net... 3 État de

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mars 2011 RÉSIDENCE PRINCIPALE EXEMPTION POUR GAIN EN CAPITAL Nous allons aborder trois sujets touchant l exemption pour gain en capital relative à une résidence principale. Choix

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-121

BULLETIN FISCAL 2011-121 BULLETIN FISCAL 2011-121 Novembre 2011 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Ordre de la présentation

Ordre de la présentation Ordre de la présentation 1- Présentation des conférenciers; 2- Société de gestion administrant une SENC 2.1- Code de déontologie 2.2- Avantages et exemples chiffrés 2.3- Transformation en société de professionnel(s)

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014 États financiers de La Fondation du Grand Montréal Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats et de l évolution des soldes de fonds... 3 État de la situation financière... 4 État des flux

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT BILAN ( ACTIF ) ACTIF EXERCICE EXERCICE Brut Amortissements Net PRECEDENT et Provisions Net IMMOBILISATION EN NON VALEUR (a) 113 109,00 47 643,60 65 465,40 88 087,22 Frais préliminaires 113 109,00 47 643,60

Plus en détail

Impôt des particuliers Québec 2015

Impôt des particuliers Québec 2015 des particuliers Québec 2015 Tableau P1 Québec (2015) Taux Taux marginal imposable Québec Total effectif Québec Total $ $ $ $ 10 000 - - - 0,0 0,0 0,0 0,0 11 000 - - - 0,0 8,4 0,0 8,4 12 000 84-84 0,7

Plus en détail

Les conventions entre actionnaires devraient-elles tenir compte des dividendes déterminés?

Les conventions entre actionnaires devraient-elles tenir compte des dividendes déterminés? Dossier Les conventions entre actionnaires devraient-elles tenir compte des dividendes déterminés? par Johanne Dubé, avocate, LL.M. fisc. Depuis le début de janvier 2006, de nouvelles règles fiscales ont

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CREDIT SUISSE AG (Succursale) Dotation : 60 244 902 Adresse de la succursale en France : 25, avenue Kléber, 75784 Paris

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

2 Le chiffrier, les écritures de clôture

2 Le chiffrier, les écritures de clôture 2 Le chiffrier, les écritures de clôture et les écritures de contrepassation Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le chiffrier 1, 3, 11 1,

Plus en détail

!!!!!!! INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers Intermédiaires pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2014 (non audités)

!!!!!!! INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers Intermédiaires pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2014 (non audités) INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers Intermédiaires pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2014 (non audités) 1 INTEMA SOLUTIONS INTEMA SOLUTIONS INC. INC. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION RELATIVEMENT

Plus en détail

Exonération des gains en capital de 750 000 $

Exonération des gains en capital de 750 000 $ 1 Exonération des gains en capital de 750 000 $ Introduction Le présent numéro d Actualité fiscale traite des règles contenues dans l article 110.6 de la Loi de l impôt sur le revenu (la «Loi») concernant

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Questionnaire examen intra SSH5201. Sigle du cours. Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe :

Questionnaire examen intra SSH5201. Sigle du cours. Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe : Questionnaire examen intra SSH5201 Sigle du cours Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre SSH5201 Économique de l ingénieur

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

Picard, Choronzey Ilarvey. Picard,Choronzey,IlarveyInc. CGA, EXPERTS-COMPTABLES. Fondation des écoles Victor-Doré et Joseph-Charbonneau

Picard, Choronzey Ilarvey. Picard,Choronzey,IlarveyInc. CGA, EXPERTS-COMPTABLES. Fondation des écoles Victor-Doré et Joseph-Charbonneau Picard, Choronzey Ilarvey - Fondation des écoles Victor-Doré États financiers 30 juin 2011 Picard,Choronzey,IlarveyInc. CGA, EXPERTS-COMPTABLES - Table des matières Rapport de mission d'examen 2 États

Plus en détail