Association le Square

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association le Square"

Transcription

1 Association le Square «Dis-moi et j oublierai, montre-moi et je me souviendrai, implique-moi et je comprendrai.» Confucius

2 «le Square» en bref Cette association dynamique et innovante a été fondée en 2002 afin de répondre aux besoins en évolution de la population multiculturelle de la commune de Marly. En 2008, elle a été lauréate du prix du social décerné par le canton de Fribourg. Notre démarche est simple «aller vers», afin de favoriser les liens et la participation d un maximum d acteurs. Actuellement, l Association propose: Des moments de loisirs et de bricolage dans les quartiers. Des interventions dans la rue en soirée pour les adolescents. L ouverture hebdomadaire des halles de gym et d un bar sans alcool. Des moments d «accueil des nouveaux habitants» et des «soirées d échange» entre adultes sur des thématiques à la demande des habitants des quartiers.

3

4 Les «aides à l animation» r Pour permettre la réalisation de nos activités, nous pouvons compter sur l investissement et l énergie d une trentaine d aides à l animation issus de milieux divers. La collaboration avec ces nombreux intervenants, âgés de 14 à 76 ans permet d enrichir notre offre et de lui donner une dimension réellement communautaire et humaine. Pour permettre cette implication de citoyens comme «animateurs», un concept de formation s est développé progressivement, et nous avons décidé de vous le présenter aujourd hui

5 Qui est en formation? Toutes les personnes qui interviennent en tant qu «aides à l animation» dans les activités du Square: des personnes de 14 ans à 76 ans des habitants de la commune ou alentours des jeunes en attente de formation des étudiants et apprentis des mères de famille des retraités des stagiaires de la HES en travail social

6 Comment sont-elles articulées? Les 3 axes essentiels de nos formations : des espaces d échanges et de réflexions (intervisions) des moments d apprentissages théoriques (formations) l'application pratique des outils (activités)

7 Les intervisions les «aides à l animation» se rencontrent régulièrement en équipe, avec l animateur responsable des activités du square, afin d échanger et de réfléchir à leur pratique. Les problèmes rencontrés dans la pratique peuvent être discutés avec un professionnel formé. Ces moments sont aussi des moments de création et de coconstruction des activités du Square.

8 Les journées de formation Des journées de formation avec des intervenants externes sont organisées tous les 3 mois. Notre objectif: amener de nouveaux outils et de nouvelles perspectives d action. (A droite: journée de formation avec l association ludocréative) Ces journées réunissent tous les «aides à l animation» qui reçoivent des certificats de formation continue suite à leur participation.

9 Le travail de terrain L association engage des personnes sans formation préalable en tant qu «aides à l animation» et ils ont la possibilité de devenir responsables d activités si ils développent les compétences nécessaires. La commune de Marly assure la rémunération horaire des intervenants. L équipe de l Animation de jeunesse de Marly encadre le travail de terrain afin d assurer la qualité des prestations.

10 Les formations

11 Les formations

12 Les points forts Permettre à des non professionnels de découvrir un métier. Permettre à des personnes sans activité de s investir en tant qu «acteurs» dans un projet communautaire. Permettre a des jeunes (en formation ou non) de prendre des responsabilités et de se confronter au monde du travail. Permettre le développement des compétences et de la confiance en soi.

13 Les points forts ++ Allers-retours perpétuels entre théorie et pratique. Transmission des savoirs à l interne de l équipe. Suivi assuré par des professionnels. Donner une grande liberté d expérimentation. Intensifier les contacts et intégrer les personnes dans le réseau social et culturel de la commune. (Integration)

14 Un cursus atypique... Participant-e Responsable Accompagnant Stagiaire L expérience d une vie

15 Témoignages

16 «Evidemment, sans la participation de tous ces intervenants, les activités proposées par le Square ne seraient pas possible Au Square brico, nous accueillons parfois 10 ou 15 enfants, qui profitent de l encadrement de jeunes et d adultes compétents et motivés. Ces moments de socialisation sont riches et les parents peuvent compter sur l engagement et la présence des aides à l animation pour encadrer les jeunes et les enfants et prendre ainsi un peu de temps pour eux Cette énergie participe à l éducation des citoyens de demain J ai travaillé en tant que responsable d activités durant ma formation à l Université de Fribourg et cette expérience m a permise de consolider mes acquis. Le soutien et la présence de l équipe de l ANJM, lors des intervisions et dans le travail m a permis d avancer en tant que professionnelle.» Kerima, Travailleuse sociale et aide à l animation entre 2006 et 2009.

17 «Je travaille comme aide à l animation au Square bricolage depuis 10 ans et cette expérience m apporte énormément Je suis logopédiste retraitée et ai travaillé toute ma vie avec des enfants. Le Square me permet de continuer d utiliser mes compétences et d être à l écoute des enfants. J ai énormément de plaisir dans les activités et aime voir la joie et le plaisir des enfants dans les activités. Le fait de rencontrer des jeunes (enfants et jeunes qui travaillent à l animation) me donne plein d énergie Mes petits-enfants habitent loin de Marly et le Square me permet d être un peu une grand-maman au quotidien» Claudia, Citoyenne retraitée de Marly et aide à l animation.

18 «J ai travaillé un peu plus de 5 ans comme aide, puis responsable des activités du square Bricolage, square ado et de mangez-bougez et ai beaucoup appris de cette expérience Comme nouvelle habitante à Marly, le Square m a permis de connaître beaucoup de monde, des parents, des enfants, d autres jeunes et l équipe de l animation. Pour moi, le Square a été une première expérience de travail avec des enfants et m a apporté un bagage qui m a ouvert des portes pour un métier dans le social. Je suis maintenant formée comme «animatrice en accueil extra-scolaire». Mon expérience au Square m a beaucoup servi, aussi dans ma formation à la HES. En tant que responsable d activités, j ai appris à soutenir les aides, les motiver et encadrer des groupes d enfants. Mon souvenir est que les enfants appréciaient énormément ces moments Les formations et les intervisions avec Benjamin m ont donné des outils. Je dirai que le Square permet aux jeunes de s ouvrir, de prendre de l assurance et de la confiance en soi Xhemile, Animatrice en accueil extra-scolaire et aide à l animation de 2006 à 2012.

www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE

www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE Institut Romand de Formation en Assurances www.irfa.ch 3 L IRFA L Institut Romand de Formation en Assurances est le fruit d un processus d études sur

Plus en détail

CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN

CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN MILIEU SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE, (CONVENTION DE PARTENARIAT) 1. PRESENTATION DU RESEAU VERVIETOIS ET DE SES OBJECTIFS Le réseau Verviétois

Plus en détail

ACCUEILLIR EDUQUER FORMER INSÉRER LES ENFANTS DU PARC LE PROJET EN BREF

ACCUEILLIR EDUQUER FORMER INSÉRER LES ENFANTS DU PARC LE PROJET EN BREF ACCUEILLIR EDUQUER FORMER INSÉRER LES ENFANTS DU PARC LE PROJET EN BREF Pays/ Lieu Suisse, Genève Objectif Accueillir et accompagner des enfants issus de milieux précaires et/ou en difficultés scolaires

Plus en détail

FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ

FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ «Le cours sur le leadership du programme de FPAA m a été extrêmement utile et j ai pu mettre immédiatement en pratique mes nouvelles connaissances au travail. J ai

Plus en détail

DES ADOS A L ECOLE: Ados Pilifs et le projet Sinpa. Nathalie Dieu Christelle Ninforge

DES ADOS A L ECOLE: Ados Pilifs et le projet Sinpa. Nathalie Dieu Christelle Ninforge DES ADOS A L ECOLE: Ados Pilifs et le projet Sinpa Nathalie Dieu Christelle Ninforge L école Ados Pilifs Enseignement secondaire de type 2, pédagogie adaptée à l autisme Ouverture en septembre 2011 : Origine

Plus en détail

SIDAJ 2 Bis Rue Victor Hugo La Mothe Achard «Livret d Accueil»

SIDAJ 2 Bis Rue Victor Hugo La Mothe Achard «Livret d Accueil» SIDAJ 2 Bis Rue Victor Hugo 85150 La Mothe Achard jeunesse@sidaj.fr 02 28 97 58 96 06 42 80 94 60 «Livret d Accueil» I. Présentation générale 1. Le SIDAJ Le SIDAJ, Syndicat Intercommunal du Développement

Plus en détail

La commune de FUVEAU compte habitants, dont environ 700 adolescents scolarisés au collège de Fuveau ou dans les communes avoisinantes.

La commune de FUVEAU compte habitants, dont environ 700 adolescents scolarisés au collège de Fuveau ou dans les communes avoisinantes. La commune de FUVEAU compte 10 000 habitants, dont environ 700 adolescents scolarisés au collège de Fuveau ou dans les communes avoisinantes. La Municipalité de FUVEAU organise sur les temps de vacances

Plus en détail

Mise en place du réseau 12 novembre 2009.

Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Rappel du contexte. La période actuelle est marquée par un certain nombre d interrogations, voire d inquiétudes, sur la mise en place des politiques enfance/jeunesse

Plus en détail

Agrément collectif service civique. Mission de service civique

Agrément collectif service civique. Mission de service civique Agrément collectif service civique 2015 Mission de service civique Sommaire 1) Le service civique dans les MJC : Pour un engagement réciproque et des valeurs partagées 2) Définition et éthique de l engagement

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL ECOLOGIE HUMAINE

MASTER PROFESSIONNEL ECOLOGIE HUMAINE MASTER PROFESSIONNEL ECOLOGIE HUMAINE Mention : Géographie, science de l'espace et du territoire Spécialité : Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation Contacts

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement Secondaire II. Vous souhaitez enseigner à des étudiants de 15 à 20 ans?

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement Secondaire II. Vous souhaitez enseigner à des étudiants de 15 à 20 ans? Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement Secondaire II Vous souhaitez enseigner à des étudiants de 15 à 20 ans? La HEP Vaud vous prépare au Master of Advanced Studies en enseignement

Plus en détail

Les formations de base au tutorat

Les formations de base au tutorat Les formations de base au tutorat FRAJE - Promouvoir la fonction de tutorat et définir les conditions nécessaires à sa mise en place - Améliorer la qualité d accueil des stagiaires dans les lieux de stage

Plus en détail

L OFPC et Contact-Entreprise: mesures concrètes d aide à l orientation et à l insertion professionnelle

L OFPC et Contact-Entreprise: mesures concrètes d aide à l orientation et à l insertion professionnelle L OFPC et Contact-Entreprise: mesures concrètes d aide à l orientation et à l insertion professionnelle L OFPC et le Service de l information scolaire et professionnelle Le Service de l information scolaire

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015

PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015 PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015 Les pré-ados que nous allons appeler «Jeunes» dans ce document sont au centre de plusieurs enjeux éducatifs (citoyenneté, ), territoriaux (mobilité des jeunes,

Plus en détail

Réflexion pédagogique et conduite du changement à l INSA de Toulouse

Réflexion pédagogique et conduite du changement à l INSA de Toulouse Réflexion pédagogique et conduite du changement à l INSA de Toulouse Geneviève Moore, Bernard Bourret, Anne Hernandez, Claude Maranges Dessins : Benoit Raucent (UCL) 1. Le contexte 2. La problématique

Plus en détail

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse Projet Educatif Territorial Dossier de presse Vendredi 18 mars 2016 14h École élémentaire Victor Hugo Contact : Véronique Marizier-Bouhelier Directrice de la Communication et des Relations publiques Tél

Plus en détail

Informations relatives à l accueil des stagiaires

Informations relatives à l accueil des stagiaires MASTER Travail social et politiques sociales Programme d études «Problèmes sociaux, action sociale et préventions des risques» Informations relatives à l accueil des stagiaires Fribourg, Octobre 2014 Informations

Plus en détail

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures)

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

SITUATION DE FAMILLE! Marié(e)! Vie commune! Pacsé(e)! Séparé(e)! Divorcé(e)! Autres...

SITUATION DE FAMILLE! Marié(e)! Vie commune! Pacsé(e)! Séparé(e)! Divorcé(e)! Autres... ENFANT Nom : Prénom : Né(e) le : à : Dépt : Sexe :! Masculin! Féminin Niveau scolaire :! primaire! collège E-mail : Portable : Nom et numéro d'assurance extrascolaire : MONSIEUR Nom Nom Prénom Prénom N

Plus en détail

UN TENNIS ETUDE DE PROXIMITE EN PARTENARIAT AVEC LE TENNIS CLUB DE BOURG LES VALENCE

UN TENNIS ETUDE DE PROXIMITE EN PARTENARIAT AVEC LE TENNIS CLUB DE BOURG LES VALENCE UN TENNIS ETUDE DE PROXIMITE EN PARTENARIAT AVEC LE TENNIS CLUB DE BOURG LES VALENCE UNE SCOLARITE ADAPTEE POUR PLUS DE TENNIS Tennis-Études de la 6ème à la Terminal Préparation au diplôme d état d enseignant

Plus en détail

Accueil parascolaire des adolescent-e-s à midi: offres lausannoises

Accueil parascolaire des adolescent-e-s à midi: offres lausannoises direction de l'enfance, de la jeunesse et des quartiers Atelier 9 : Développer l accueil extrafamilial Accueil parascolaire des adolescent-e-s à midi: offres lausannoises Morat, le 14 octobre 2016 Service

Plus en détail

FORMATIONS 2014. des salariés et bénévoles. Réseau des centres sociaux et socioculturels des Pays de la Loire

FORMATIONS 2014. des salariés et bénévoles. Réseau des centres sociaux et socioculturels des Pays de la Loire FORMATIONS 2014 des salariés et bénévoles Réseau des centres sociaux et socioculturels des Pays de la Loire Union Régionale centres sociaux et socioculturels des Pays de la Loire Organisme de formation

Plus en détail

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale»

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» 1 Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» Actuellement, plus de 100 Conseils locaux de santé mentale (Clsm) sont opérationnels dont plus de la moitié ont une

Plus en détail

Siège social : Au pied des marches 15,rue Robert 42000 Saint-Etienne

Siège social : Au pied des marches 15,rue Robert 42000 Saint-Etienne Siège social : Au pied des marches 15,rue Robert 42000 Saint-Etienne Contact (Porteuse de projet) : Cécile Venard 06 26 10 34 16 cafedesmatrus@gmail.com Blog : http://cafedesmatrus.blogspot.fr Facebook

Plus en détail

Les activités de loisir Des sorties pour les jeunes Des activités de reconnaissance

Les activités de loisir Des sorties pour les jeunes Des activités de reconnaissance 02/11/2009 Présent dans la communauté depuis 25 ans Présentement, 90 ados de 12 à 17 ans effectuent au moins une activité d entraide par semaine Il y a 38 % de garçons et 62 % de filles 76 % des adolescents

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

1. LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN SUISSE

1. LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN SUISSE 1. LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN SUISSE 1.1 Le déroulement du choix professionnel 1.1.1 Les possibilités de passage au degré secondaire II 1.1.2 Le choix d une profession 1.1.3 Itinéraire du choix professionnel

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des emplois et des compétences de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement Secondaire I. Vous souhaitez enseigner à des élèves de 12 à 15 ans?

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement Secondaire I. Vous souhaitez enseigner à des élèves de 12 à 15 ans? Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement Secondaire I Vous souhaitez enseigner à des élèves de 12 à 15 ans? La HEP Vaud vous prépare au Master en enseignement pour le degré secondaire

Plus en détail

Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue

Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue 2016 Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue Vous formez des apprenti-e-s en entreprise? Vous exercez la fonction de commissaire? Vous êtes expert-e aux examens? Cette

Plus en détail

Un modèle unique et visionnaire au Québec d entreprise d économie sociale pour les jeunes âgés de ans, issus des communautés ethniques et

Un modèle unique et visionnaire au Québec d entreprise d économie sociale pour les jeunes âgés de ans, issus des communautés ethniques et Un modèle unique et visionnaire au Québec d entreprise d économie sociale pour les jeunes âgés de 13-17 ans, issus des communautés ethniques et vivant en logement social UNE RÉPONSE AUX BESOINS? Au 1 er

Plus en détail

- Présentation. - Modalités d inscription. - Charte de bonne conduite. - Les obligations au sein de l Espace Jeunesse de Wittelsheim

- Présentation. - Modalités d inscription. - Charte de bonne conduite. - Les obligations au sein de l Espace Jeunesse de Wittelsheim - Présentation - Modalités d inscription - Charte de bonne conduite - Les obligations au sein de l Espace Jeunesse de Wittelsheim - Relations entre les animateurs et les parents - Sanctions - Acceptation

Plus en détail

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Dossier de Presse Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Défense Mobilité - Séverine Petitgas - 01 57 24 80 95 severine.petitgas@defense.gouv.fr Publicis Consultants - Cécile Draunet - 01 44 82

Plus en détail

POLITIQUE SUR L INTERNATIONAL

POLITIQUE SUR L INTERNATIONAL Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1362-00-14 Nombre de pages : 8 POLITIQUE SUR L INTERNATIONAL Adoptée par le Conseil d administration (Résolution CA-3010) le 14 février 2012 TABLE DES MATIÈRES 1.0 Préambule...

Plus en détail

Une début de carrière optimal: la formation commerciale de base d Allianz Suisse. Mon parcours. allianz.ch/apprentis

Une début de carrière optimal: la formation commerciale de base d Allianz Suisse. Mon parcours. allianz.ch/apprentis Une début de carrière optimal: la formation commerciale de base d Allianz Suisse Mon parcours allianz.ch/apprentis Évoluer ensemble Es-tu prêt à démarrer ta vie professionnelle avec Allianz Suisse? Nous

Plus en détail

Tu aimes les relations humaines et tu t occupes volontiers des Autres en veillant à leur bien-être?

Tu aimes les relations humaines et tu t occupes volontiers des Autres en veillant à leur bien-être? Tu aimes les relations humaines et tu t occupes volontiers des Autres en veillant à leur bien-être? Choisis la section Agent d Éducation à la Sainte-Union de Kain. Formation accessible, dans l enseignement

Plus en détail

ÉNONCÉ OPÉRATIONNEL 5.3 RÉDIGER LES GRILLES D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN ENTREPRISE.

ÉNONCÉ OPÉRATIONNEL 5.3 RÉDIGER LES GRILLES D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN ENTREPRISE. La durée de chacune des séquences de développement de compétences en milieu de travail est déterminée en fonction des seuils de performance fixés dans le programme d études. Elles se déroulent durant les

Plus en détail

PROJET EDUCATIF Secteur Enfance/Jeunesse MJC DOUARNENEZ

PROJET EDUCATIF Secteur Enfance/Jeunesse MJC DOUARNENEZ PROJET EDUCATIF Secteur Enfance/Jeunesse MJC DOUARNENEZ 2014 Contact : MJC de Douarnenez 11 Boulevard Camille Réaud BP 421 29174 Douarnenez Cédex Tél. 02 98 92 10 07 Fax. 02 98 92 45 55 Equipe d Animation

Plus en détail

L atelier d Education Populaire Un centre de Formation dédié aux secteurs du social et de l éducatif

L atelier d Education Populaire Un centre de Formation dédié aux secteurs du social et de l éducatif Fédération de l Hérault L atelier d Education Populaire Un centre de Formation dédié aux secteurs du social et de l éducatif Le Projet Pédagogique SOMMAIRE L émergence du projet, le contexte... 3 Présentation

Plus en détail

Le Tour de lire fête ses 25 ans d alphabétisation de milieu de vie, de projets

Le Tour de lire fête ses 25 ans d alphabétisation de milieu de vie, de projets Bonjour à tous, Le Tour de lire fête ses 25 ans d alphabétisation de milieu de vie, de projets intéressants, de sorties éducatives, de plaisirs, de luttes et de belles rencontres. C est avec joie, que

Plus en détail

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre?

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre? Offre de formation 2013 Le pouvoir d agir Appui à la vie associative Projets sociaux des collectivités locales Projet associatif Actions citoyennes Bénévolat Développement social local La participation

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE JEUNES

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE JEUNES PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE JEUNES 2011-2014 CENTRE DE LOISIRS MUNICIPAL DE MAUBOURGUET Centre de Loisirs de Maubourguet Groupe Scolaire Fernand Camescasse 65700 Maubourguet Tél. : 05.62.43.03.11 Mèl

Plus en détail

QUESTIONS DE VILLE LA DUCHÈRE EN (RE)CONSTRUCTION

QUESTIONS DE VILLE LA DUCHÈRE EN (RE)CONSTRUCTION 237 rue des Érables 69009 Lyon 04 78 35 39 21 www.mjcduchere.org exposition du 19 septembre au 20 décembre 2010 présentée par la MJC Duchère entrée gratuite - du lundi au vendredi : 15h-20h - le mercredi

Plus en détail

Un parcours de formation en 2 étapes

Un parcours de formation en 2 étapes Un parcours de formation en 2 étapes Aujourd hui Formation de base «Les fondamentaux du Service Civique et du rôle du tuteur.» Approfondissement 1 ou 2 modules thématiques parmi : Dans quelques temps 1.Réussir

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE LA POLITIQUE ENFANCE-JEUNESSE DE LA COMMUNAUTE DE

PROJET EDUCATIF DE LA POLITIQUE ENFANCE-JEUNESSE DE LA COMMUNAUTE DE PROJET EDUCATIF DE LA POLITIQUE ENFANCE-JEUNESSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS MELUSIN Cadre général : La Communauté de communes du Pays Mélusin est un établissement public de coopération intercommunale

Plus en détail

Expertise et Actions en Nutrition-Santé

Expertise et Actions en Nutrition-Santé Expertise et Actions en Nutrition-Santé ACTIONS...Nutrition! Nutri&Co est une structure ayant pour mission l'aide au développement des actions en nutrition santé. Elle accompagne les collectivités, les

Plus en détail

3. Tâches principales

3. Tâches principales 1 sur 5 Directive Descriptif de fonction Conseiller en insertion atelier TRE et portfolio Pour faciliter la lecture du présent document, la forme masculine a été privilégiée. La teneur des informations

Plus en détail

Structures Multi-accueil

Structures Multi-accueil Structures Multi-accueil Edition du 23.01.2014 2/9 Le SIVOM de la communauté du béthunois est doté de la compétence crèches dans ses statuts et peut donc exercer cette compétence avec les communes du territoire.

Plus en détail

PRESENTATION PARCE QUE TISSER DES LIENS ENTRE LES HOMMES EST NOTRE METIER NOS REFERENCES

PRESENTATION PARCE QUE TISSER DES LIENS ENTRE LES HOMMES EST NOTRE METIER NOS REFERENCES 1 PRESENTATION PARCE QUE TISSER DES LIENS ENTRE LES HOMMES EST NOTRE METIER Depuis plus de 15 ans, nos Formations en langues étrangères : français/ anglais et chinois des Affaires sont développées dans

Plus en détail

OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015

OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015 OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015 ECOCENE, association loi 1901 Maison Leroy, 6 place JB Bareille, 64000 PAU 05.59.32.12.36 info@ecocene.fr www.ecocene.fr

Plus en détail

Projet Educatif Accueil de loisirs

Projet Educatif Accueil de loisirs www.csf-ud35.org Projet Educatif Accueil de loisirs Un Projet Éducatif pour quoi faire? Se définir un projet éducatif, c'est porter un regard sur ce que nous sommes et sur ce qui nous distingue. C'est

Plus en détail

Projet de Formation. BPJEPS Activités du «CIRQUE» B.P.J.E.P.S «Activités du cirque» : Le diplôme de l animateur professionnel

Projet de Formation. BPJEPS Activités du «CIRQUE» B.P.J.E.P.S «Activités du cirque» : Le diplôme de l animateur professionnel Projet de Formation BPJEPS Activités du «CIRQUE» 2016-2017 1. B.P.J.E.P.S «Activités du cirque» : Le diplôme de l animateur professionnel Le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

centre social et culturel ambroise-croizat activités

centre social et culturel ambroise-croizat activités centre social et culturel ambroise-croizat activités 2013-2014 Pierrefitte si pratique www.mairie-pierrefitte93.fr Attachée à la consolidation du lien social, la dynamique équipe du centre social et culturel

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

les rêves les plus fous semblent réalisables

les rêves les plus fous semblent réalisables Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d oser les tenter. Le CFI vous propose de vous associer à l aventure en permettant à de jeunes apprentis, de 18 à 25 ans,

Plus en détail

Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques

Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques RÉGIE RÉGIONALE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DIRECTION

Plus en détail

Compte Rendu Workshop de FINE Europe

Compte Rendu Workshop de FINE Europe Compte Rendu Workshop de FINE Europe ROME 30 Avril 2015 Rapporteur : Annie santucci Fine Belgique Ce texte est élaboré sur base d une prise de notes personnelle et d une traduction libre à partir d exposés

Plus en détail

ANIMATEUR EN GERONTOLOGIE

ANIMATEUR EN GERONTOLOGIE ANIMATEUR EN GERONTOLOGIE MISSIONS L'animateur coordinateur en gérontologie intervient auprès de personnes âgées, qu'elles soient ou non dépendantes Il vise à favoriser le bien-être des résidents dans

Plus en détail

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole»

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Nombre de réunions en 2009 : 4 3 (13 février, 10 avril, 22 septembre 2009) + 1 dérivée : «mutualisation des

Plus en détail

BPJEPS. Activités du «CIRQUE» B.P.J.E.P.S «Activités du cirque» : Le diplôme de l animateur professionnel

BPJEPS. Activités du «CIRQUE» B.P.J.E.P.S «Activités du cirque» : Le diplôme de l animateur professionnel Projet de Formation BPJEPS. Activités du «CIRQUE» 2014-2015 1. B.P.J.E.P.S «Activités du cirque» : Le diplôme de l animateur professionnel Le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT. petits ECOLE MATERNELLE ET PRIMAIRE ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

PROJET D ETABLISSEMENT. petits ECOLE MATERNELLE ET PRIMAIRE ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE PROJET D ETABLISSEMENT petits les Boulis ECOLE MATERNELLE ET PRIMAIRE ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE 1 Presentation P. 1 2 La CoMMUniCation P. 2 3 PoUrqUoi L immersion? P. 3 4 enfant

Plus en détail

Structures du sport CH

Structures du sport CH Structures du sport CH Entraîneur de la relève J+S, 1ere partie Les acteurs de la promotion du sport de base et d élite 2 1 Buts Les participants connaissent les acteurs principaux et leurs rôles dans

Plus en détail

professionnels dans leur recherche de poursuites d études»

professionnels dans leur recherche de poursuites d études» A propos de la Journée de l Après Bac «Accompagner les bacheliers professionnels dans leur recherche de poursuites d études» Décembre 2013 Le Baccalauréat professionnel : un diplôme en constante évolution

Plus en détail

Les ans ont-ils encore des valeurs? Les valeurs, la place dans la société

Les ans ont-ils encore des valeurs? Les valeurs, la place dans la société Les valeurs, la place dans la société 30 Vie quotidienne Sociabilité Les valeurs Les scouts Les ados et leur corps En ce moment je me sens Les adolescents, à 11-15 ans, paraissent relativement à l aise,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. - Contribuer à créer un environnement favorable aux apprentissages et à l enseignement au sein de l ESSC. ESSC

CAHIER DES CHARGES. - Contribuer à créer un environnement favorable aux apprentissages et à l enseignement au sein de l ESSC. ESSC ESSC CAHIER DES CHARGES 1. Identification du poste Institution : Ecole de soins et santé communautaire Dénomination du poste : Infirmier-ère scolaire en santé communautaire (ISC) 2. Positionnement hiérarchique

Plus en détail

IFAPE. La lutte contre l illettrisme, grande cause nationale 2013

IFAPE. La lutte contre l illettrisme, grande cause nationale 2013 La lutte contre l illettrisme, grande cause nationale 2013 L acquisition des savoirs fondamentaux est une véritable clé de l intégration ainsi qu un enjeu essentiel pour les entreprises. 43, rue Saint-Augustin

Plus en détail

Le travail, entre prescription et réalisation

Le travail, entre prescription et réalisation Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale «Direction des Missions Locales : Nouveaux enjeux, nouveaux métiers» 25 et 26 Juin 2015, Rennes Le travail,

Plus en détail

Direction : JEHANNO Valentin

Direction : JEHANNO Valentin Direction : JEHANNO Valentin Juillet 2016 Vu le projet éducatif du Pôle Jeunesse Accueil de loisirs Envoyé en préfecture le 29/06/2016 1. PRESENTATION DU CENTRE L espace Jeunes de JOSSELIN COMMUNAUTE ouvert

Plus en détail

Vous voulez devenir animateur? Votre Caf peut vous aider. Qu est-ce que le Bafa? Pourquoi la Caf offre-t-elle cette aide? A quoi sert-il?

Vous voulez devenir animateur? Votre Caf peut vous aider. Qu est-ce que le Bafa? Pourquoi la Caf offre-t-elle cette aide? A quoi sert-il? Vous voulez devenir animateur? 1 2 Votre Caf peut vous aider Qu est-ce que le Bafa? Le brevet d aptitude aux fonctions d animateur est un brevet conçu pour encadrer à titre non professionnel et de façon

Plus en détail

Ma Charte Bénévolat à votre service!

Ma Charte Bénévolat à votre service! Ma Charte Bénévolat LeS CentreS SoCIAux MunICIPAux à Votre SerVICe à votre service! Famille, parentalité - Dignité - Insertion sociale Participation ou concertation - Activités de loisirs, sportives et

Plus en détail

PROJET P r é - e m p l o y a b i l i t é

PROJET P r é - e m p l o y a b i l i t é Le PROJET P r é - e m p l o y a b i l i t é UN PROJET CONJOINT U n e entreprise, le Centre intégré de s a n té e t de services sociaux d e la Montérégie-Est ( C ISSS-ME) et la Fondation d u Centre jeunesse

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE LIVRET

GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE LIVRET GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE LIVRET COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE L objectif de ce chapitre est de vous inciter à intégrer

Plus en détail

I. Fiche synthétique. ESCDD de Die «ESPACES JEUNES 2006/2010» ans Projet pédagogique

I. Fiche synthétique. ESCDD de Die «ESPACES JEUNES 2006/2010» ans Projet pédagogique Contact : ESCDD Place de l Evêché 26 150 Die Tel : 04-75-22-20-45 Fax : 04-75-22-28-06 E.mail : arnaud.miceli@escdd.fr ESCDD de Die «ESPACES JEUNES 2006/2010» 13-18 ans Projet pédagogique Directeur ESCDD

Plus en détail

Les ambitions éducatives de la réforme :

Les ambitions éducatives de la réforme : Les rythmes de l enfant parlons-en! Réflexion du Foyer Laïque de saint Marc sur la réforme des rythmes scolaires Le FLSM s est saisi de l opportunité de la Refondation de l Ecole, du décret modifiant l

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC DIRECTION DE LA FORMATION, DE LA DOCUMENTATION ET DE LA COMMUNICATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC Présentation : Monsieur KASSI N GUESSAN N Jacques DIRECTEUR DE LA FORMATION,

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES. RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts)

PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES. RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts) PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts) PRÉPARÉ PAR SYLVAIN RAYMOND, RESPONSABLE DE L ATELIER PATRICIA LEMELIN, SECRÉTAIRE D ATELIER LE

Plus en détail

LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire

LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire GUIDE DE SUGGESTIONS D ACTIVITÉS PAGE 1 Les Journées de la persévérance scolaire...3 La situation au Centre-du-Québec...4 Encourager les jeunes à persévérer...5

Plus en détail

Des cantous d hier aux unités de vie Alzheimer de demain

Des cantous d hier aux unités de vie Alzheimer de demain DR Florence LEBERT Centre de la Mémoire, CHU de Lille et centre médical des Monts-de-Flandre à Bailleul Michel PLETS Directeur des maisons de retraite de Halluin et Roncq ISABELLE KNAFF Adjointe au délégué

Plus en détail

Paysages éducatifs en Suisse Développons ensemble une éducation globale de qualité. Paysages éducatifs en Suisse 1

Paysages éducatifs en Suisse Développons ensemble une éducation globale de qualité. Paysages éducatifs en Suisse 1 Paysages éducatifs en Suisse Développons ensemble une éducation globale de qualité Paysages éducatifs en Suisse 1 2 Paysages éducatifs en Suisse Information aux communes et aux régions du canton de Fribourg

Plus en détail

15 OCTOBRE 2014. GESTION DES NUISANCES SONORES DANS LES QUARTIERS HoReCa EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE. Médiation Communication Actions de terrain

15 OCTOBRE 2014. GESTION DES NUISANCES SONORES DANS LES QUARTIERS HoReCa EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE. Médiation Communication Actions de terrain 15 OCTOBRE 2014 GESTION DES NUISANCES SONORES DANS LES QUARTIERS HoReCa EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE Médiation Communication Actions de terrain Contexte Les multiples activités liées au divertissement

Plus en détail

Directive Travailleur social

Directive Travailleur social 1 sur 5 Directive Travailleur social Pour faciliter la lecture du présent document, la forme masculine a été privilégiée. La teneur des informations transcrites sur ce descriptif de poste s applique dans

Plus en détail

CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL Session Spécialité : Animation

CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL Session Spécialité : Animation CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL Session 2012 Spécialité : Animation Epreuve de rédaction, à l aide des éléments d un dossier relatif au secteur de l animation dans une collectivité

Plus en détail

Guide du stage en entreprise

Guide du stage en entreprise L3 MIAGE I. Mirbel U.N.S. Année universitaire 2011/2012 Guide du stage en entreprise Le présent document a pour objet de résumer les principes relatifs aux stages en entreprise des étudiants en L3 MIAGE

Plus en détail

Cet accueil sans hébergement est prévu pour les préadolescents de 10 à 14 ans et fonctionnera du 6 juillet au 14 août 2015

Cet accueil sans hébergement est prévu pour les préadolescents de 10 à 14 ans et fonctionnera du 6 juillet au 14 août 2015 PROJET PÉDAGOGIQUE : ACCUEIL PASSERELLE 10-14 ANS ALSH MUNICIPAL PONT-SCORFF ANNÉE 2015 Projet pédagogique Nous souhaitons proposer un accueil qui permettent aux 1014 ans de participer aux activités du

Plus en détail

Inauguration de l Ecole Dauphine Assurance

Inauguration de l Ecole Dauphine Assurance Dossier de presse Inauguration de l Ecole Dauphine Assurance Le mercredi 7 janvier 2015 Contact presse : Florent Got Université Paris-Dauphine 06 25 25 21 60 florent.got@dauphine.fr 2 COMMUNIQUE DE PRESSE

Plus en détail

SOMMAIRE. Politique d intégration des enfants à besoins particuliers page 2

SOMMAIRE. Politique d intégration des enfants à besoins particuliers page 2 Politique d intégration des enfants à besoins particuliers, adopté par le conseil d administration en novembre 2008 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 PRÉSENTATION DU MILIEU... 4 LES OBJECTIFS GÉNÉRAUX...

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE DU POINT JEUNES

PROJET PÉDAGOGIQUE DU POINT JEUNES PROJET PÉDAGOGIQUE DU POINT JEUNES Année 2015/2016 1/Rappel des objectifs - Éducatifs - Pédagogiques 2/Modalités d accueil et de vie des jeunes - Public accueilli - Heures d ouverture - Organisation des

Plus en détail

IMPULSION CONSEIL INNOVATION

IMPULSION CONSEIL INNOVATION f FORMULAIRE DE DEMANDE SUBVENTION IMPULSION CONSEIL INNOVATION FORMULAIRE, ACCOMPAGNÉ DE LA PROPOSITION DÉTAILLÉE DU PRESTATAIRE CONSEIL, À RETOURNER PAR LE PORTEUR DE PROJET LE PORTEUR DE PROJET Nom

Plus en détail

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN PROTECTION SOCIALE

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN PROTECTION SOCIALE CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN PROTECTION SOCIALE UNE FORMATION DIPLOMANTE Devenez l expert en protection l acteur incontournable du cabinet pour développer le conseil en optimisation retraite

Plus en détail

Ententes de transfert relatives au marché du travail

Ententes de transfert relatives au marché du travail 1 MAINTENANT ET ET DEMAIN L EXCELLENCE DANS DANS TOUT TOUT CE CE QUE QUE NOUS NOUS ENTREPRENONS Ententes de transfert relatives au marché du travail Congrès national d Invalidité et travail au Canada 28

Plus en détail

LE PROJET PROFESSIONNEL

LE PROJET PROFESSIONNEL 1 LE PROJET PROFESSIONNEL UE 3.3 C9 S5 :ORGANISATION DE TRAVAIL ET PLURI PROFESSIONNALITÉ IFSI CH Sud Francilien Promotion 2012-2015 Corinne PERROT Objectifs 2 L ESI sera capable d écrire son projet professionnel

Plus en détail

Référentiel opérationnel. «Accompagnement d opérateurs sur les démarches participatives en direction des usagers/ habitants du territoire Cévennes»

Référentiel opérationnel. «Accompagnement d opérateurs sur les démarches participatives en direction des usagers/ habitants du territoire Cévennes» Association I. Projets. Echanges Internationaux. Culture. Citoyenneté Association d éducation populaire affiliée à l union Peuple et Culture Référentiel opérationnel «Accompagnement d opérateurs sur les

Plus en détail

EXPÉRIENCE DE L ORGANISME

EXPÉRIENCE DE L ORGANISME AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME GRETA OUEST 1 bd contre allée Bellony BP 803, 97388, KOUROU Cedex, Guyane Tel: 0594322615 Fax: 0594322615 FICHE ACTEUR PRÉSIDENT: NC NC DIRECTEUR: NC NC RÉFÉRENT

Plus en détail

La posture managériale

La posture managériale d ALAIN RENAULT COMMUNICATION La posture managériale d ALAIN RENAULT COMMUNICATION Entre les nouveaux modèles et concepts de management, il est parfois bien difficile de s y retrouver pour les managers

Plus en détail

Association professionnelle pour l éducation sociale et la pédagogie spécialisée Fachverband Sozial- und Sonderpädagogik

Association professionnelle pour l éducation sociale et la pédagogie spécialisée Fachverband Sozial- und Sonderpädagogik Association professionnelle pour l éducation sociale et la pédagogie spécialisée Fachverband Sozial- und Sonderpädagogik Standards dans l enseignement spécialisé Conditions cadre minimales pour un travail

Plus en détail

dossier de partenariat

dossier de partenariat l école de la 2 ème chance de marseille Insertion professionnelle et sociale de jeunes adultes sans diplôme dossier de partenariat edito Un enjeu sociétal L emploi et la professionnalisation des jeunes

Plus en détail

CRÉATION D ENVIRONNEMENTS FAVORABLES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS DE PLEIN AIR CHEZ LES ADOLESCENTS

CRÉATION D ENVIRONNEMENTS FAVORABLES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS DE PLEIN AIR CHEZ LES ADOLESCENTS Ados plein air CRÉATION D ENVIRONNEMENTS FAVORABLES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS DE PLEIN AIR CHEZ LES ADOLESCENTS Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Conseil québécois du loisir et leurs partenaires

Plus en détail

Plan d action 2015-2019

Plan d action 2015-2019 Plan d action 2015-2019 La réalisation du plan d action de la Politique familiale de Nicolet a été rendue possible par le comité de travail : Geneviève Dubois, responsable des questions familiales et conseillère

Plus en détail