Plan National d alerte sur les Antibiotiques 2011/2016 Déclinaison régionale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan National d alerte sur les Antibiotiques 2011/2016 Déclinaison régionale"

Transcription

1 Plan National d alerte sur les Antibiotiques 2011/2016 Déclinaison régionale Pr Pierre DELLAMONICA CHU de NICE 14ème Journée Méditerranéenne de Prévention des Infections Nosocomiales 29/11/13 - Aix en Provence 1 Plans précédents 2001/2005 et 2007/2010 «Menace de santé publique majeure» : Nombre croissant d impasses thérapeutiques contre les infections bactériennes du fait du développement des résistances aux antibiotiques ( décès en UE associés à des BMR 2010) Plan associant hôpital et ville car 70% des prescriptions sont en ville Sauver l arsenal thérapeutique, car pas de nouveautés : «New drugs for bad bugs» 2 1

2 De moins en moins de nouveaux antibiotiques ATB systémiques autorisés par la FDA/EMA 2009 : 506 phase II et III 6 antibiotiques 67 cancérologie 33 inflammation et douleur 34 maladies métaboliques Pourquoi? : RSI non attractif! Clin Infect Dis. 2011;52:S397-S428 3 PSDP et usage des pénicillines - ESAC Goossens et al., Lancet

3 5 Antimicrobial resistance surveillance in Europe

4 Le plan national pour préserver l efficacité des antibiotiques (plan Kouchner) Instaurer une dynamique nationale : Plan national d action Intégration dans le cursus de formation universitaire et post universitaire Création d une Commission de coordination et de suivi national Sensibiliser le public : Campagne d information grand public Suivi effectué par un comité national aidé de groupes de travail, composés d experts et de représentants des partenaires officiels Pilotage : la DGS s appuie sur comité national de suivi constitué par l arrêté du 29 mars «Les Antibiotiques, c est pas automatique» : une action qui a porté ses fruits A fait suite : «Antibio quand il faut» en 2000 Plus de 40 millions de prescriptions évitées depuis 2002 (l équivalent d un hiver de prescriptions) 2012: 29,4/DDJ/1000 hab/j ; 2004: 22,1/DDJ/1000 hab/j Évolution de la consommation d antibiotiques remboursés en ville en DDD/1000 personnes/jour et comparaison européenne 40,0 35,0 30,0 25,0 20,0 32,2 28,9 27,0 30,4 28,9 29,7 27,9 30,5 30,8 28,6 32,0 France (données de remboursement issues du régime général) France (ESAC) Allemagne (ESAC) Grèce (ESAC) Mais une tendance à la reprise de la consommation depuis 2007 Italie (ESAC) 15,0 10,0 Hollande (ESAC) Danemark (ESAC) Norvège (ESAC) Belgique (ESAC) Sources : Cnamts (régime général, hors SLM) et ESAC, Données de remboursement, rapprochées des données européennes publiées par l ESAC. 5,

5 LE PLAN Bon usage Moindre usage -> JUSTE USAGE! 9 Plan : mise en œuvre territorialisée, sous la responsabilité des ARS! Mobiliser les établissements de santé, via les CPOM (Contrat Pluriannuel des Objectifs et des Moyens), avec des indicateurs adaptés de consommation et de surveillance Mobiliser l ensemble des professionnels de santé du secteur des soins de ville, en motivant les URPS Structurer l offre régionale d aide et de conseil aux prescripteurs, avec possibilité de mutualisations interrégionales Promouvoir les actions visant à réduire les inégalités territoriales, notamment les variations interrégionales et infrarégionales observées en termes de consommation d antibiotiques et de résistance (problèmes sociaux) Relayer au niveau régional les actions conduites au niveau national, en contribuant notamment à l atteinte des groupes de population ciblés 10 5

6 Les 3 axes stratégiques du plan 11 Nouveautés au 26/03/2013 (après 1 an sans réunion plénière) Simplification administrative : suppression des Comités et Commissions Nomination des membres du Comité de Suivi du Plan d Alerte sur les Antibiotiques, par lettre de mission Missions à l identiques 12 6

7 Etat des lieux - Ville 2004 : 27,1 DDJ/1000 hab/j ; 2012 : 29,4 = hausse Les fluoroquinolones diminuent mais les C3G augmentent (IMS health). 28% des infections virales respiratoires sont traitées par AB!! Les femmes (52% de la population) consomment 57% des AB Disparité régionale Consommation augmentée dans les zones les plus précaires (géolocalisation) 13 Quelques éclairages sur les disparités géographiques Nord Pas de Calais et Limousin : prescription très élevée Corse du Sud : la + grande diminution de prescriptions (- 9%) La Guyane : taux le + élevé (+ 12%) Haute-Marne : évolution la + élevée en France Métropolitaine (+ 2%) Les Savoies : niveau européen moyen Source : ROSP du 11/04/

8 15 Etat des lieux - Hôpital 2012: reprise des consommations Diminution des fluoroquinolones, mais augmentation des carbapénèmes!! Consommations toujours au-dessus de la moyenne européenne L augmentation de la ceftriaxone semble corrélée à l augmentation des BLSE 16 8

9 Santé animale Plan vétérinaire mis en place Objectif : diminuer de 25% les antibiotiques Mais les vétérinaires restent prescripteurs et dispensiateurs! Seraient-ils aussi contrôleurs de leurs prescriptions et de leurs bénéfices? 17 Actions de la Cnamts 2012: visites confraternelles Référentiel infections respiratoires hautes de la Cnamts : validé par l HAS Convention ROSP (rémunération sur objectif de SP): 15/65 ans hors ALD médiane prescription : 42. Objectif : diminution de 10% < 37 Génériques : 75% en Augmentation programmée: 90% 18 9

10 Tableaux de bord trimestriel adressés aux praticiens Messages spécifiques : Résistances en augmentation TROD angine sous utilisation? Alerte sur le bénéfice/risque de la pristinamycine Modification RCP levofloxacine (limitation des indications) 19 RCP Levofloxacine Les indications de la lévofloxacine ont été modifiées. Tavanic est désormais indiqué chez l adulte dans le traitement des : Sinusites aiguës bactériennes, exacerbations aiguës de bronchite chronique, pneumonies communautaires, infections compliquées de la peau et des tissus mous lorsque les antibiotiques recommandés dans les traitements initiaux de ces infections sont jugés inappropriés Pyélonéphrites et infections urinaires compliquées, prostatites chroniques bactériennes, cystites non compliquées,..(prophylaxie post-exposition et traitement curatif du charbon) Les informations relatives à la sécurité d emploi contenues dans le résumé des caractéristiques du produit et dans la notice ont été renforcées 20 10

11 DGOS Bon usage des AB : partie intégrante de la politique qualité : FMC «Le bon usage des AB» : orientation n 3 du plan Formation initiale, objectif terminal du 1er cycle : «Bon usage des AB» : thème prioritaire (arrêté du 08/04/2013) Intégration du bon usage aux indicateurs ICSHA2 et ICATB2 (2014) 21 Modification de l Article R du CSP Officialisation du «référent» hôpital et ville Rapport ANSM : liste d «Antibiotiques sensibles» : mesure d encadrement de la prescription (à paraître) 22 11

12 Actions en discussion Communication «Classement des AB au Patrimoine Mondial» Ordonnance spécifique antibiotique! Vaccination et réduction de la prescription des AB? 23 Les indicateurs relatifs à la vaccination antigrippale évoluent légèrement à la baisse : Baisse de 2% en 2012 des > 65 ans Baisse de 1% des adultes en ALD de ans Les efforts doivent porter sur les personnes à risque de complications et surtout patients de ans en ALD. Objectif : 75% contre 35% aujourd hui ALERTE : Augmentation des entérobactéries résistantes aux carbapénèmases IMPASSE THERAPEUTIQUE! Trop de prescriptions inutiles 24 12

13 25 13

La maîtrise médicalisée: définition

La maîtrise médicalisée: définition La maîtrise médicalisée: définition Convention médicale de 2005 : «une régulation médicalisée des dépenses de santé, s appuyant sur des référentiels médicaux scientifiquement validés.» Convention de 2011

Plus en détail

Suivi de la consommation des antibiotiques en ville Pour une «juste utilisation»

Suivi de la consommation des antibiotiques en ville Pour une «juste utilisation» Suivi de la consommation des antibiotiques en ville Pour une «juste utilisation» Dr Corinne DUPONT, Réunion ARLIN Mardi 2 octobre 2012 Pharmacien conseil Direction de la Stratégie des Etudes et de l Evaluation

Plus en détail

Le genre bactérien est le plus grand succès s de vie sur terre!

Le genre bactérien est le plus grand succès s de vie sur terre! Du bon usage des antibiotiques: le nouveau plan Bernard GARO Maladies Infectieuses Le genre bactérien est le plus grand succès s de vie sur terre! Stephen Jay Gould La vie est belle : les surprises de

Plus en détail

ANTIBIOTIQUES: les actions de l assurance maladie pour promouvoir le bon usage. rencontres santé publique ATB - CNAMTS 1

ANTIBIOTIQUES: les actions de l assurance maladie pour promouvoir le bon usage. rencontres santé publique ATB - CNAMTS 1 ANTIBIOTIQUES: les actions de l assurance maladie pour promouvoir le bon usage 1 ATB: actions de l Assurance Maladie! L assurance Maladie sur tous les fronts: " accompagnement des médecins prescripteurs

Plus en détail

Déclinaison régionale de la lutte contre les résistances aux antibiotiques. Expériences vers les praticiens

Déclinaison régionale de la lutte contre les résistances aux antibiotiques. Expériences vers les praticiens Déclinaison régionale de la lutte contre les résistances aux antibiotiques Expériences vers les praticiens Réflexions et actions en cours dans la région Nord Pas-de-Calais Dr C. Lahoute, C. Dupont 4 ème

Plus en détail

Pr Ch RABAUD, infectiologue, CHU de Nancy Responsable CClin Est SF2H, Paris, Vendredi 31 Mai 2013

Pr Ch RABAUD, infectiologue, CHU de Nancy Responsable CClin Est SF2H, Paris, Vendredi 31 Mai 2013 Pr Ch RABAUD, infectiologue, CHU de Nancy Responsable CClin Est SF2H, Paris, Vendredi 31 Mai 2013 Board : Subvention d études : EPU/ Colloque : Boehringer PARTENAIRES OFFICIELS 2013 Pouvons nous faire

Plus en détail

Avis 127 10 Juin 2014

Avis 127 10 Juin 2014 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 127 10 Juin 2014 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation: LOVANIC 250 mg, Lévofloxacine

Plus en détail

Réévaluation des prescriptions antibiotiques Pourquoi?

Réévaluation des prescriptions antibiotiques Pourquoi? Réévaluation des prescriptions antibiotiques BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES CHEZ LES PATIENTS DIALYSÉS 1 Réévaluation des prescriptions antibiotiques Pourquoi? Contexte mondial En 2050, estimation de décès

Plus en détail

COLLOQUE 14 11 2013 Encouragement à la juste prescription en médecine humaine: profils de prescription des médecins - la convention médicale

COLLOQUE 14 11 2013 Encouragement à la juste prescription en médecine humaine: profils de prescription des médecins - la convention médicale COLLOQUE 14 11 2013 Encouragement à la juste prescription en médecine humaine: profils de prescription des médecins - la convention médicale 1 RAPPEL DES ACTIONS ANTIBIOTIQUES portées par l Assurance Maladie

Plus en détail

Antibiorésistance Hospitalière : l avenir à la lumière du passé Qu est-ce qui a bien marché sur le SARM et pas sur les entérobactéries

Antibiorésistance Hospitalière : l avenir à la lumière du passé Qu est-ce qui a bien marché sur le SARM et pas sur les entérobactéries Antibiorésistance Hospitalière : l avenir à la lumière du passé Qu est-ce qui a bien marché sur le SARM et pas sur les entérobactéries Pr Ch RABAUD Nice, le 8 Juin 2017 LIENS D INTERÊTS (5 ANS) Board :

Plus en détail

La politique de bon usage des antibiotiques en ville et à l hôpital. Propias Instruction Task force Quèsaco. Dr R Gauzit Pr Ch Rabaud

La politique de bon usage des antibiotiques en ville et à l hôpital. Propias Instruction Task force Quèsaco. Dr R Gauzit Pr Ch Rabaud La politique de bon usage des antibiotiques en ville et à l hôpital. Propias Instruction Task force Quèsaco. Dr R Gauzit Pr Ch Rabaud Premier plan national pour préserver l efficacité des antibiotiques

Plus en détail

Antibiotiques. Objectif : réduire les résistances aux antibiotiques

Antibiotiques. Objectif : réduire les résistances aux antibiotiques Antibiotiques Objectif : réduire les résistances aux antibiotiques Un enjeu de Santé Publique Chaque année, dans l Union européenne, environ 25 000 patients meurent des suites d infections provoquées par

Plus en détail

d antibiotiques Streptococcus pneumoniæ est responsable d un large

d antibiotiques Streptococcus pneumoniæ est responsable d un large Streptococcus pneumoniæ est responsable d un large éventail d affections, s étendant des infections des voies respiratoires supérieures à des infections invasives graves. (1) Il est naturellement sensible

Plus en détail

PSDP et usage des pénicillines - ESAC

PSDP et usage des pénicillines - ESAC Plan National d alerte sur les Antibiotiques 2011/2016 Déclinaison régionale Pr Pierre DELLAMONICA CHU de Nice ARS 29/11/12 1 Plans précédents 2001/2005 et 2007/2010 «Menace de santé publique majeure»

Plus en détail

Mise en place d un contrôle des prescriptions de carbapénèmes: expérience d une équipe pluridisciplinaire

Mise en place d un contrôle des prescriptions de carbapénèmes: expérience d une équipe pluridisciplinaire Mise en place d un contrôle des prescriptions de carbapénèmes: expérience d une équipe pluridisciplinaire P. Hochedez (1), R. Théodose (2), G. Dunoyer (3), C. Olive (2), F. Lengellé (4), Y. Jacquens (3),

Plus en détail

Quel avenir pour la politique de bon usage des antibiotiques en France?

Quel avenir pour la politique de bon usage des antibiotiques en France? Quel avenir pour la politique de bon usage des antibiotiques en France? ORIENTATIONS ET PERSPECTIVES C. Brun-Buisson, RICAI 2016 LE CONTEXTE FRANÇAIS ET EUROPÉEN SARM, 2001-2015 Ir Range 2015 [1 57] Fr

Plus en détail

THÉMATIQUE ANTIBIOLOGIE

THÉMATIQUE ANTIBIOLOGIE THÉMATIQUE ANTIBIOLOGIE COMMISSION ANTIBIOLOGIE Plan national d alerte sur les antibiotiques 2011-2016 Action 4 : Organiser le conseil auprès des prescripteurs Action 7 : Développer la formation continue

Plus en détail

Consommation antibiotique et Plan national Antibiotiques

Consommation antibiotique et Plan national Antibiotiques Consommation antibiotique et Plan national Antibiotiques Objectifs : 1. Connaitre les grandes lignes du cadre règlementaire 2. Connaitre les tendances sur les chiffres de consommation Séminaire SPILF «Bon

Plus en détail

Lutte contre les résistances bactériennes : Recommandations de la STPI (2010)

Lutte contre les résistances bactériennes : Recommandations de la STPI (2010) Lutte contre les résistances bactériennes : Recommandations de la STPI (2010) M. Chakroun Service des Maladies Infectieuses CHU F. Bourguiba - Monastir Tunis, 24 Février 2015 «En 2010, la consommation

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016 amoxicilline et inhibiteur d enzyme AUGMENTIN 100 mg/12,50 mg par ml Enfant, poudre pour suspension buvable en flacon [8/1] Fl/60 ml (CIP: 34009 343 925

Plus en détail

2 ème journée régionale des Référents ATB du Languedoc Roussillon

2 ème journée régionale des Référents ATB du Languedoc Roussillon 2 ème journée régionale des Référents ATB du Languedoc Roussillon Jeudi 21 Mai 2015 Sarah Delorme, interne en 6 ème semestre de Médecine Générale à Montpellier Vers de nouvelles stratégies participatives

Plus en détail

Plan national pour préserver l'efficacité des antibiotiques

Plan national pour préserver l'efficacité des antibiotiques 1 sur 7 Plan national pour préserver l'efficacité des antibiotiques

Plus en détail

Consommation ATB en 2010

Consommation ATB en 2010 Recommandations de bonnes pratiques en antibiothérapie en EHPAD S. Alfandari CH Tourcoing Mai 2013 Consommation ATB en 2010 Source: ANSM 11/12 Surconsommation des > 65 ans Source: CPAM NPC Des grosses

Plus en détail

Maladies contagieuses transmissibles à l hôpital et en EHPAD

Maladies contagieuses transmissibles à l hôpital et en EHPAD Maladies contagieuses transmissibles à l hôpital et en EHPAD Epidémiologie et conduite à tenir autour d un cas Dr JAFFUEL Sylvain Définitions Maladies infectieuses à transmission directe inter-humaine

Plus en détail

QUELLES STRATEGIES POUR PROMOUVOIR LE JUSTE USAGE DES ANTIBIOTIQUES EN MEDECINE DE VILLE?

QUELLES STRATEGIES POUR PROMOUVOIR LE JUSTE USAGE DES ANTIBIOTIQUES EN MEDECINE DE VILLE? Journée Régionale d Infectiologie 2015 QUELLES STRATEGIES POUR PROMOUVOIR LE JUSTE USAGE DES ANTIBIOTIQUES EN MEDECINE DE VILLE? Dr Violaine Mauffrey, CCU, MG Dr Mariane Giry, MG Déclarations Aucun lien

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 8 février 2017

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 8 février 2017 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 8 février 2017 Date d examen par la Commission : 30 novembre 2016 L avis de la commission de la Transparence adopté le 30 novembre 2016 a fait l objet d une audition

Plus en détail

Les outils de la CRAI : vos attentes? S. PROVÔT - Pharmacien - CHRU Tours

Les outils de la CRAI : vos attentes? S. PROVÔT - Pharmacien - CHRU Tours Les outils de la CRAI : vos attentes? S. PROVÔT - Pharmacien - CHRU Tours 21/10/2014 1 Des environnements très différents 21/10/2014 2 Les exigences 21/10/2014 3 Textes réglementaires Décret 2013 841 du

Plus en détail

CoTéPrAgmatique. Et si on faisait autrement en Ile de France. Les médicaments miracle ont détruit le miracle

CoTéPrAgmatique. Et si on faisait autrement en Ile de France. Les médicaments miracle ont détruit le miracle Et si on faisait autrement en Ile de France Conseil Téléphonique pour la Prescription Antibiotique Les sociétés scientifiques de médecine générale : CNGE, SFDRMG, SFMG, SFTG En collaboration avec la SPILF

Plus en détail

La démarche «Une seule santé appliquée» à l antibiorésistance : le temps des actions Paris, 17 novembre2015

La démarche «Une seule santé appliquée» à l antibiorésistance : le temps des actions Paris, 17 novembre2015 Rôle de l Agence régionale de santé (ARS) dans la mise en œuvre de la lutte contre l antibiorésistance Didier OLLANDINI En remplacement du Dr. Zinna BESSA Sous-directrice de la santé des populations et

Plus en détail

Emergence des résistances aux antibiotiques, tous concernés! Cécile Mourlan, PH Arlin Languedoc Roussillon

Emergence des résistances aux antibiotiques, tous concernés! Cécile Mourlan, PH Arlin Languedoc Roussillon Emergence des résistances aux antibiotiques, tous concernés! Cécile Mourlan, PH Arlin Languedoc Roussillon La vie du résident: pas toujours un long fleuve tranquille ES Soins ++ Transmission Antibiotiques

Plus en détail

LA GRIPPE EN MEDECINE GENERALE : La prescription d antibiotiques COMMENT PRESCRIRE JUSTE? Dr BARANGER Jacques CLERMONT-FERRAND

LA GRIPPE EN MEDECINE GENERALE : La prescription d antibiotiques COMMENT PRESCRIRE JUSTE? Dr BARANGER Jacques CLERMONT-FERRAND LA GRIPPE EN MEDECINE GENERALE : La prescription d antibiotiques COMMENT PRESCRIRE JUSTE? Dr BARANGER Jacques 63000 CLERMONT-FERRAND LA GRIPPE Maladie virale saisonnière très contagieuse Epidémie de 10

Plus en détail

COMMENT DIMINUER LES CONSOMMATIONS DES ANTIBIOTIQUES CRITIQUES

COMMENT DIMINUER LES CONSOMMATIONS DES ANTIBIOTIQUES CRITIQUES COMMENT DIMINUER LES CONSOMMATIONS DES ANTIBIOTIQUES CRITIQUES FLUOROQUINOLONES, CÉPHALOSPORINES ET AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE S JAFFUEL SMIT CHRU de Brest 4 ème journée régionale Antibiotiques en

Plus en détail

Antibiotiques. Journée DIALIN Lyon Le 7 octobre Bon Usage des Antibiotiques

Antibiotiques. Journée DIALIN Lyon Le 7 octobre Bon Usage des Antibiotiques Bon usage des Antibiotiques Notre expérience à l ATIR Journée DIALIN Lyon Le 7 octobre 2014 Bon Usage des Antibiotiques Augmentation de la résistance aux ATB Vieillissement de la population mondiale, Réseau

Plus en détail

Docteur Isabelle HERLUISON-PETIT 25 septembre 2014

Docteur Isabelle HERLUISON-PETIT 25 septembre 2014 LA CEFTRIAXONE AU CH FALAISE A PROPOS D UNE EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES SUR LA PERTINENCE DES PRESCRIPTIONS DES ANTIBIOTIQUES A DISPENSATION CONTROLEE Docteur Isabelle HERLUISON-PETIT 25

Plus en détail

Bon usage des antibiotiques en EHPAD et kit antibiotique

Bon usage des antibiotiques en EHPAD et kit antibiotique Bon usage des antibiotiques en EHPAD et kit antibiotique 14 ème colloque ABCPH Antibiothérapie et épidémiologie des BMR Dominique Hettler - Pharmacien Coordonnateur OMEDIT Elise Michelet-Huot - Interne

Plus en détail

Le nouveau dispositif de prévention des infections associées aux soins:

Le nouveau dispositif de prévention des infections associées aux soins: Le nouveau dispositif de prévention des infections associées aux soins: Les centres d appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPias) le 30 juin 2017 Contexte Evolution du programme

Plus en détail

Déclinaison régionale du plan d alerte sur les antibiotiques. Christine Chansiaux,ARS IDF Patricia Le Gonidec,OMEDIT

Déclinaison régionale du plan d alerte sur les antibiotiques. Christine Chansiaux,ARS IDF Patricia Le Gonidec,OMEDIT Déclinaison régionale du plan d alerte sur les antibiotiques Christine Chansiaux,ARS IDF Patricia Le Gonidec, 4 ème journée de formation et d information destinée aux EHPAD en Ile de France 14 février

Plus en détail

Tableau de bord des infections nosocomiales

Tableau de bord des infections nosocomiales Tableau de bord des infections nosocomiales - Résultats 2007 et évolution des indicateurs - Quelles évolutions prévoir dans le cadre du plan stratégique national? François LEFEBVRE, Dr Claire BAUDE Drass

Plus en détail

SUIVI DE LA CONSOMMATION D ANTIBIOTIQUES EN RHÔNE- ALPES, DE L HIVER 2001/2002 A L HIVER 2002/2003 SUITE AU PROGRAMME NATIONAL DE L ASSURANCE MALADIE

SUIVI DE LA CONSOMMATION D ANTIBIOTIQUES EN RHÔNE- ALPES, DE L HIVER 2001/2002 A L HIVER 2002/2003 SUITE AU PROGRAMME NATIONAL DE L ASSURANCE MALADIE SUIVI DE LA CONSOMMATION D ANTIBIOTIQUES EN RHÔNE- ALPES, DE L HIVER 2001/2002 A L HIVER 2002/2003 SUITE AU PROGRAMME NATIONAL DE L ASSURANCE MALADIE INTRODUCTION La progression alarmante des résistances

Plus en détail

Bonnes pratiques d antibiothérapie en EHPAD. Pierre Tattevin Maladies Infectieuses et Réanimation Médicale Hôpital Pontchaillou CHU Rennes

Bonnes pratiques d antibiothérapie en EHPAD. Pierre Tattevin Maladies Infectieuses et Réanimation Médicale Hôpital Pontchaillou CHU Rennes Bonnes pratiques d antibiothérapie en EHPAD Pierre Tattevin Maladies Infectieuses et Réanimation Médicale Hôpital Pontchaillou CHU Rennes Au menu Généralités sur les bonnes pratiques d antibiothérapie

Plus en détail

EPP REGIONALE BON USAGE DES. Dr Elise FIAUX, Dr Anaïs BRETEAU 7 ème réunion régionale des référents en antibiothérapie - 23 juin

EPP REGIONALE BON USAGE DES. Dr Elise FIAUX, Dr Anaïs BRETEAU 7 ème réunion régionale des référents en antibiothérapie - 23 juin EPP REGIONALE BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES Dr Elise FIAUX, Dr Anaïs BRETEAU 7 ème réunion régionale des référents en antibiothérapie - 23 juin 2016 - 2 PLAN 1. CONTEXTE 2. OBJECTIFS 3. METHODOLOGIE 4. RESULTATS

Plus en détail

CRCA «made in Normandie» : créé par l ARS Normandie au 1 er janvier 2016 rattaché à l OMEDIT avec financement délégué aux 3 ES supports pour mise à

CRCA «made in Normandie» : créé par l ARS Normandie au 1 er janvier 2016 rattaché à l OMEDIT avec financement délégué aux 3 ES supports pour mise à CRCA «made in Normandie» : créé par l ARS Normandie au 1 er janvier 2016 rattaché à l OMEDIT avec financement délégué aux 3 ES supports pour mise à disposition de praticien sans statut juridique propre

Plus en détail

Enquête nationale de prévalence (ENP) des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012

Enquête nationale de prévalence (ENP) des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012 Enquête nationale de prévalence (ENP) des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012 Principaux résultats B. Coignard pour le groupe ENP-Raisin XX ème JRPI, Lille, 1 er octobre 2013

Plus en détail

Bon usage des antibiotiques en EHPAD DES OUTILS A LA DISPOSITION DES EQUIPES CLINIQUES

Bon usage des antibiotiques en EHPAD DES OUTILS A LA DISPOSITION DES EQUIPES CLINIQUES Bon usage des antibiotiques en EHPAD DES OUTILS A LA DISPOSITION DES EQUIPES CLINIQUES Contexte d élaboration des outils Volonté d améliorer la prise en charge des problèmes infectieux des patients dans

Plus en détail

Maîtriser la résistance aux antibiotiques: quels moyens pour le futur proche?

Maîtriser la résistance aux antibiotiques: quels moyens pour le futur proche? Maîtriser la résistance aux antibiotiques: quels moyens pour le futur proche? Bruno Fantin Médecine Interne, Hôpital Beaujon, AP-HP EA3964 «Emergence de la résistance bactérienne» Université Denis Diderot,

Plus en détail

Réévaluation de l antibiothérapie dans les 72 heures

Réévaluation de l antibiothérapie dans les 72 heures Réévaluation de l antibiothérapie dans les 72 heures M O D U L E O P T I O N N E L P O U R L A H A U T E - N O R M A N D I E Elise Remy Pharmacien coordonnateur OMEDIT HN Contexte 2 ENP en 2012 Problème

Plus en détail

Les actualités en Bretagne : Suivi du programme d action de la Commission Antibiologie Régionale

Les actualités en Bretagne : Suivi du programme d action de la Commission Antibiologie Régionale Les actualités en Bretagne : Suivi du programme d action de la Commission Antibiologie Régionale Gilles PIRIOU Coordonnateur de l OMéDIT Bretagne Journée régionale du 15 novembre 2016 La Commission Antibiologie

Plus en détail

Principes generaux de l antibiotherapie. Prof RANDRIA Mamy

Principes generaux de l antibiotherapie. Prof RANDRIA Mamy Principes generaux de l antibiotherapie Prof RANDRIA Mamy Introduction Antibiotiques: substances d origine biologique ou synthétique capables d inhiber la croissance des bactéries Médicaments d usage courant

Plus en détail

Nouvelles activités en Infectiologie Conseil en Infectiologie Pr Pierre DELLAMONICA CHU de Nice

Nouvelles activités en Infectiologie Conseil en Infectiologie Pr Pierre DELLAMONICA CHU de Nice Nouvelles activités en Infectiologie Conseil en Infectiologie Pr Pierre DELLAMONICA CHU de Nice 1ers Etats Généraux d'infectiologie Paris 14/01/2011 1 Circulaire DHOS/E2 DGS/SD5A n 272 du 02/05/2002 Relative

Plus en détail

Journée des Référents Antibiotiques - 4 Mai Vannes

Journée des Référents Antibiotiques - 4 Mai Vannes Retour d expérience Rôle du Pharmacien dans la politique de bon usage des antibiotiques Centre Hospitalier Saint Méen-Le-Grand Centre Hospitalier Montfort-Sur-Meu Journée des Référents Antibiotiques -

Plus en détail

Plan national d alerte sur les antibiotiques

Plan national d alerte sur les antibiotiques Plan national d alerte sur les antibiotiques 2011-2016 Plan national d alerte sur les antibiotiques 2011-2016 Plan national d alerte sur les antibiotiques 2011-2016 1 Sommaire PREAMBULE... 5 LES ANTIBIOTIQUES

Plus en détail

Mise en place d une équipe opérationnelle d hygiène dans les EHPAD

Mise en place d une équipe opérationnelle d hygiène dans les EHPAD Mise en place d une équipe opérationnelle d hygiène dans les EHPAD Nathalie ARMAND, Catherine MICHEL Mireille ROCHE, Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Origine et contexte Projet élaboré

Plus en détail

Surveillance de la Consommation des Antibiotiques au Luxembourg 2014

Surveillance de la Consommation des Antibiotiques au Luxembourg 2014 Page 1 Surveillance de la Consommation des Antibiotiques au Luxembourg 214 Les médicaments antibiotiques ne sont délivrés que sur prescription médicale. Les données utilisées concernent la prescription

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE HALTE A LA RESISTANCE BACTERIENNE SAUVONS LES ANTIBIOTIQUES LA RÉSISTANCE BACTÉRIENNE UNE VERITABLE BOMBE A RETARDEMENT

DOSSIER DE PRESSE HALTE A LA RESISTANCE BACTERIENNE SAUVONS LES ANTIBIOTIQUES LA RÉSISTANCE BACTÉRIENNE UNE VERITABLE BOMBE A RETARDEMENT DOSSIER DE PRESSE HALTE A LA RESISTANCE BACTERIENNE SAUVONS LES ANTIBIOTIQUES - LA RÉSISTANCE BACTÉRIENNE UNE VERITABLE BOMBE A RETARDEMENT Contact presse Sarah Izza 03.62.72.86.26 sarah.izza@ars.sante.fr

Plus en détail

de prévalence des infections nosocomiales et des traitements

de prévalence des infections nosocomiales et des traitements Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux en établissement de santé France, mai - juin 2012 Les principaux chiffres clés En 2012, l enquête nationale

Plus en détail

Bon usage des antibiotiques en EHPAD

Bon usage des antibiotiques en EHPAD Journée régionale ARLIN Bretagne - Jeudi 28 mars 2013 Bon usage des antibiotiques en EHPAD Dr Aurélie Marquet Pharmacien Centre MedQual Centre d information et de ressources pour le bon usage des produits

Plus en détail

Bonnes pratiques d antibiothérapie en EHPAD

Bonnes pratiques d antibiothérapie en EHPAD Bonnes pratiques d antibiothérapie en EHPAD Pierre Tattevin Maladies Infectieuses et Réanimation Médicale Hôpital Pontchaillou CHU Rennes Au menu Généralités sur les bonnes pratiques d antibiothérapie

Plus en détail

NOUVELLE AGENCE-NOUVEAUX ENJEUX PLACE DE LA SURVEILLANCE ET AUTRES LEVIERS POUR LA PIAS

NOUVELLE AGENCE-NOUVEAUX ENJEUX PLACE DE LA SURVEILLANCE ET AUTRES LEVIERS POUR LA PIAS NOUVELLE AGENCE-NOUVEAUX ENJEUX PLACE DE LA SURVEILLANCE ET AUTRES LEVIERS POUR LA PIAS Anne BERGER-CARBONNE DMI_Unité Infections associées aux soins et antibiorésistance NOUVELLE AGENCE NATIONALE DE SANTÉ

Plus en détail

Lien entre incidence des infections à Clostridium difficile et consommations antibiotiques au CHU de CAEN entre 2007 et 2013

Lien entre incidence des infections à Clostridium difficile et consommations antibiotiques au CHU de CAEN entre 2007 et 2013 + Lien entre incidence des infections à Clostridium difficile et consommations antibiotiques au CHU de CAEN entre 2007 et 2013 Lucile COCHARD, Audrey MOUET, Marguerite FINES, Rémy DE MIL, Arnaud de LA

Plus en détail

«Les ANTIBIOS, juste ce qu il faut» Les principes. Professeur Bruno MARCHOU Service des Maladies Infectieuses et Tropicales CHU Toulouse

«Les ANTIBIOS, juste ce qu il faut» Les principes. Professeur Bruno MARCHOU Service des Maladies Infectieuses et Tropicales CHU Toulouse «Les ANTIBIOS, juste ce qu il faut» Les principes Professeur Bruno MARCHOU Service des Maladies Infectieuses et Tropicales CHU Toulouse Les raisons de s inquiéter 09/03/2016 AB_justcequilfaut 2016 2 26

Plus en détail

NORMANTIBIO. Docteurs Emmanuel Piednoir, Elise Fiaux et Pascal Thibon Réunion de l ARLIN Normandie, 26 avril 2016, CHU de Caen

NORMANTIBIO. Docteurs Emmanuel Piednoir, Elise Fiaux et Pascal Thibon Réunion de l ARLIN Normandie, 26 avril 2016, CHU de Caen NORMANTIBIO Docteurs Emmanuel Piednoir, Elise Fiaux et Pascal Thibon Réunion de l ARLIN Normandie, 26 avril 2016, CHU de Caen PLAN Historique française Rationnel et Efficacité des politiques antibiotiques

Plus en détail

Infection Urinaire.et sujet âgé. Des questions. 6 eme Journée Intergroupe SPILF SFGG

Infection Urinaire.et sujet âgé. Des questions. 6 eme Journée Intergroupe SPILF SFGG 6 eme Journée Intergroupe SPILF SFGG Infection Urinaire.et sujet âgé Des questions Gaëtan Gavazzi Clinique universitaire de Médecine Gériatrique CHU Grenoble Université J. Fourrier GGavazzi@Chu-grenoble.fr

Plus en détail

ConsoRes est un outil Web

ConsoRes est un outil Web Suivi de la consommation et de la résistance des antibiotiques. Intérêt de ConsoRes J Grellet 5ème Journée d Infectiologie en Aquitaine 25 septembre 2015 ConsoRes est un outil Web - Dédié au suivi des

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 171 - Mars 2017 SOMMAIRE Pourquoi et comment réduire la prescription d antibiotiques? 1. Eviter les prescriptions inutiles d antibiotiques p 2 2. Limiter les durées de prescription

Plus en détail

Accord-cadre d amélioration des pratiques hospitalières. Le bon usage des antibiotiques en établissement de santé

Accord-cadre d amélioration des pratiques hospitalières. Le bon usage des antibiotiques en établissement de santé Accord-cadre d amélioration des pratiques hospitalières Le bon usage des antibiotiques en établissement de santé Cadre juridique (1) Loi du 13 août 2004 relative à l assurance maladie (art 13) Décret du

Plus en détail

CONSOMMATIONS ANTIBIOTIQUES ET RÉSISTANCES BACTÉRIENNES EN EHPAD. Aurélie MARQUET. Pharmacien Omédit Bretagne/MedQual

CONSOMMATIONS ANTIBIOTIQUES ET RÉSISTANCES BACTÉRIENNES EN EHPAD. Aurélie MARQUET. Pharmacien Omédit Bretagne/MedQual CONSOMMATIONS ANTIBIOTIQUES ET RÉSISTANCES BACTÉRIENNES EN EHPAD Aurélie MARQUET Pharmacien Omédit Bretagne/MedQual 2 CONSOMMATIONS ANTIBIOTIQUES Que disent les enquêtes de prévalence? EUROPE 1 2013, ECDC

Plus en détail

Rencontre régionale autour du bon usage des antibiotiques. www.omedit-paysdelaloire.fr @OmeditPdl

Rencontre régionale autour du bon usage des antibiotiques. www.omedit-paysdelaloire.fr @OmeditPdl Rencontre régionale autour du bon usage des antibiotiques www.omedit-paysdelaloire.fr @OmeditPdl Observatoire des médicaments, des dispositifs médicaux et de l innovation thérapeutique = structure régionale

Plus en détail

Etude des déterminants de la consommation d'antibiotiques en réanimation en 2010

Etude des déterminants de la consommation d'antibiotiques en réanimation en 2010 Etude des déterminants de la consommation d'antibiotiques en réanimation en 2010 Etude conduite dans le cadre du réseau ATB-RAISIN Résultats, août 2012 Réseau ATB-RAISIN : Surveillance de la consommation

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 12 Décembre 2001

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 12 Décembre 2001 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 12 Décembre 2001 KETEK 400 mg, comprimé pelliculé (boite de 10 et 100) Laboratoires AVENTIS télithromycine Liste I Date de l AMM centralisée : 9 juillet

Plus en détail

Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière

Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2015-2016 1 Une campagne dans un contexte particulièrement sensible Une épidémie 2014/2015 Forte : 9 semaines d épidémie ayant entraîné près de 3 millions

Plus en détail

Pertinence de la prescription de Fluoroquinolones : où en sommes-nous?

Pertinence de la prescription de Fluoroquinolones : où en sommes-nous? Pertinence de la prescription de Fluoroquinolones : où en sommes-nous? LO PRESTI Coralie 1, BLAISE Agathe 2, MAESTRACCI Michèle 1, LARUE Michèle 1. 1 Service Pharmacie, CH Salon de Provence 2 Pneumologie

Plus en détail

Antibiothérapie des infections courantes: aidez-nous à sauver les antibiotiques

Antibiothérapie des infections courantes: aidez-nous à sauver les antibiotiques Antibiothérapie des infections courantes: aidez-nous à sauver les antibiotiques Quoi de Neuf au HNFC 7 Juin 2016 Vincent GENDRIN, service des Maladies Infectieuses Antibio-résistance: un péril grave Texte

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 février 2006 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 31 mai 2000 (JO du 30 septembre 2000) B/8 (CIP : 331 311-3) OROKEN NOURRISSONS

Plus en détail

EVOLUTION DES CCLIN/ARLIN

EVOLUTION DES CCLIN/ARLIN EVOLUTION DES CCLIN/ARLIN Anne BERGER-CARBONNE Unité Infections associées aux soins et Résistance aux antibiotiques Direction des maladies infectieuses SF2H 2017-NICE ELEMENTS DE CONTEXTE PLANS ET PROGRAMMES

Plus en détail

RESISTANCES ACQUISES AUX ANTIBIOTIQUES UN PASSE, UN AVENIR. Jean-Didier CAVALLO Hôpital d Instruction des armées Bégin - St Mandé

RESISTANCES ACQUISES AUX ANTIBIOTIQUES UN PASSE, UN AVENIR. Jean-Didier CAVALLO Hôpital d Instruction des armées Bégin - St Mandé RESISTANCES ACQUISES AUX ANTIBIOTIQUES UN PASSE, UN AVENIR Jean-Didier CAVALLO Hôpital d Instruction des armées Bégin - St Mandé Les acteurs en présence Antibiotiques Hôte (terrain) Flores commensales

Plus en détail

Enquête Nationale de Prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux en Hospitalisation à Domicile

Enquête Nationale de Prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux en Hospitalisation à Domicile Enquête Nationale de Prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux en Hospitalisation à Domicile B. Migueres, K. Miliani, D. Verjat-Trannoy, P. Astagneau, B. Coignard et le

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL POUR LA SECURITÉ DES PATIENTS

PROGRAMME NATIONAL POUR LA SECURITÉ DES PATIENTS JOURNÉE RÉGIONALE DE FORMATION EN HYGIÈNE HOSPITALIÈRE Lorient Mercredi 27 mars 2013 PROGRAMME NATIONAL POUR LA SECURITÉ DES PATIENTS Un engagement de tous Dr Grégory EMERY Bureau Qualité et sécurité des

Plus en détail

LE REFERENT EN ANTIBIOTHERAPIE

LE REFERENT EN ANTIBIOTHERAPIE JOURNEE DES REFERENTS ATB - 12/01/2017 - ANGERS 1 LE REFERENT EN ANTIBIOTHERAPIE RETOUR D EXPERIENCE Dr Armelle RABJEAU JOURNEE DES REFERENTS ATB - 12/01/2017 - ANGERS 2 Présentation Profession : Pharmacien

Plus en détail

Les infections respiratoires basses

Les infections respiratoires basses Les infections respiratoires basses Francine de Salvador Bronchites Pneumonies Les différents niveaux Trachéïte Inflammation de la trachée Bronchite Inflammation des bronches Bronchiolite Inflammation

Plus en détail

Résistance bactérienne et choix antibiotique. JP Lavigne Laboratoire de Bactériologie CHU Nîmes

Résistance bactérienne et choix antibiotique. JP Lavigne Laboratoire de Bactériologie CHU Nîmes Résistance bactérienne et choix antibiotique JP Lavigne Laboratoire de Bactériologie CHU Nîmes LA RESISTANCE BACTERIENNE en France Espèces bactériennes Antibiotiques %R en 2005* S. pneumoniae Pénicilline

Plus en détail

Actualités de printemps

Actualités de printemps Actualités de printemps RIPHH Avril 2016 Roanne Sabine Peltriaux, IDE Hygiéniste - Arlin Auvergne Page 1 Alertes Dispositifs médicaux: octobre 2015 à janvier 2016 Laveur Désinfecteur pour Endoscopes -

Plus en détail

Une campagne en France en 2015

Une campagne en France en 2015 Une campagne en France en 2015 Campagne d engagement des établissements de santé et des praticiens des établissements de santé sur le juste usage des ATB Comprenant Un slogan : Les antibios juste ce qu

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 12 décembre 2001

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 12 décembre 2001 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 12 décembre 2001 IZILOX 400 mg, comprimé pelliculé (Boites 5 7 50) Laboratoires BAYER Moxifloxacine Liste I Date de l'amm : 31 août 2001 motif de la

Plus en détail

Actualisation des recommandations du

Actualisation des recommandations du Actualisation des recommandations du Actualités Thérapeutiques D. Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales 1 dimanche 2 décembre Actualisation AFFSAPS 2011 2 dimanche 2 décembre Contexte : évolution

Plus en détail

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne. Novembre 2014

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne. Novembre 2014 Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne Novembre 2014 Contexte Pré-requis: Ehpad ayant participé à l état des lieux sécurité du circuit du médicament et bon usage des ATB 179

Plus en détail

Informations régionales. 22 Juin 2017

Informations régionales. 22 Juin 2017 Informations régionales 22 Juin 2017 Dispositif National de Lutte contre les Infections Associées aux Soins (2017) Santé Publique France ou ANSP Ministère de la Santé DGS DGCS DGOS PROPIAS HCSP CPIAS

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 Juillet 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 Juillet 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 Juillet 2006 CIFLOX 200mg/100ml, solution pour perfusion Boîte de 1 flacon (CIP : 376 227 1) CIFLOX 400mg/200ml, solution pour perfusion Boîte de 1 flacon (CIP : 376

Plus en détail

Evaluation des pratiques professionnelles et des besoins en EHPAD

Evaluation des pratiques professionnelles et des besoins en EHPAD Evaluation des pratiques professionnelles et des besoins en EHPAD RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS 1. Personne remplissant le questionnaire : Nom, Prénom, Fonction, Téléphone, Mail. 2. Nom de l établissement

Plus en détail

Grippe, maladies chroniques et seniors

Grippe, maladies chroniques et seniors Grippe, maladies chroniques et seniors Résultats t d une étude rétrospective ti menée en France de 2003 à 2013 Anne Mosnier 1 Isabelle Daviaud 1 Martine Valette 2 Vincent Enouf 2 1 Coordination Nationale

Plus en détail

RIPHH Languedoc Roussillon

RIPHH Languedoc Roussillon RIPHH Languedoc Roussillon 12 avril 2016 LES OBLIGATIONS / INCITATIONS MINISTÉRIELLES 2016 2017 5 Cclin 26 ARlin 5 CCLIN 17 ARlin 17 CEPIAS 2015 «Cepias?» «Equipe de proximité» SOCLE COMMUN DE MISSIONS

Plus en détail

Evolution de la résistance bactérienne aux antibiotiques (SARM & EBLSE)

Evolution de la résistance bactérienne aux antibiotiques (SARM & EBLSE) Evolution de la résistance bactérienne aux antibiotiques (SARM & EBLSE) Résultats BMR et tendances. Sud Est, RAISIN (régionaux/nationaux). européen Actualités Sud-Est A. Savey, E. Caillat Vallet CClin

Plus en détail

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne Juin 2016 Dr Aurélie Marquet - MedQual Objectifs Objectif Améliorer la prescription des antibiotiques dans les Ehpad Objectifs secondaires

Plus en détail

Importance de la méthodologie. 5 mn (10 à 15 dias) de présentation! et 5 mn de discussion

Importance de la méthodologie. 5 mn (10 à 15 dias) de présentation! et 5 mn de discussion Importance de la méthodologie 5 mn (10 à 15 dias) de présentation! et 5 mn de discussion PRESCRITION DES QUINOLONES SYSTEMIQUES ET ANTI-PNEUMOCOCCIQUES Évaluation des Pratiques Professionnelles 2006 /

Plus en détail

QUICK READ CRP Etude de faisabilité sur l utilisation d un appareil de mesure rapide de la protéine C réactive en pratique courante de médecine

QUICK READ CRP Etude de faisabilité sur l utilisation d un appareil de mesure rapide de la protéine C réactive en pratique courante de médecine QUICK READ CRP Etude de faisabilité sur l utilisation d un appareil de mesure rapide de la protéine C réactive en pratique courante de médecine générale Nicolas GROFFAL 19 avril 2012 INTRODUCTION(1) CRP

Plus en détail

Suivi des prescriptions d antibiotiques en EHPAD : propositions d actions d d amélioration suite à une enquête de prévalence

Suivi des prescriptions d antibiotiques en EHPAD : propositions d actions d d amélioration suite à une enquête de prévalence Suivi des prescriptions d antibiotiques en EHPAD : propositions d actions d d amélioration suite à une enquête de prévalence Véronique GARCIA Praticien hygiéniste CH Gériatrique du Mont d Or, Albigny sur

Plus en détail

Déclaration de conflits d intérêts : Tatiana Galpérine

Déclaration de conflits d intérêts : Tatiana Galpérine Mise en perspective : Recommandations AFSSAPS pour le Traitement des Infections Urinaires Communautaires et données des réseaux de l Onerba Dr Tatiana GALPERINE Hôpital Tenon Service des Maladies Infectieuses

Plus en détail

BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES, LA CLEF DE LA LUTTE CONTRE LES BMR

BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES, LA CLEF DE LA LUTTE CONTRE LES BMR 1 BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES, LA CLEF DE LA LUTTE CONTRE LES BMR Nancy J.Birgé Antibiolor Mes liens d intérêts 2 Spécialiste en médecine générale en activité Membre des commissions de bonnes pratiques

Plus en détail

Bilan du Plan national pour préserver l efficacité des antibiotiques (Lyon, 16/11/2010)

Bilan du Plan national pour préserver l efficacité des antibiotiques (Lyon, 16/11/2010) Ministère de la Santé et des sports Bilan du Plan national pour préserver l efficacité des antibiotiques 2007-2010 (Lyon, 16/11/2010) JM Azanowsky, Direction générale de la santé, Sous-Direction prévention

Plus en détail

ORGANISATION DU CONSEIL EN ANTIBIOTHERAPIE: EXPERIENCE DU CH DE PAU

ORGANISATION DU CONSEIL EN ANTIBIOTHERAPIE: EXPERIENCE DU CH DE PAU ORGANISATION DU CONSEIL EN ANTIBIOTHERAPIE: EXPERIENCE DU CH DE PAU Dr PICARD W COMMISSION DES ANTI INFECTIEUX CELLULE INTERVENTIONELLE DES ANTI INFECTIEUX Service d Infectiologie Absence d Hématologie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 11 avril 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 11 avril 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 11 avril 2012 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans par arrêté du 06 juillet 2007 (JO du 29 avril 2009) KETEK 400 mg, comprimé pelliculé

Plus en détail