Le Règlement «Biocides» UE 528/2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Règlement «Biocides» UE 528/2012"

Transcription

1 Le Règlement «Biocides» UE 528/ juin 2015 Romy COLLET Anses Unité coordination biocides, DPR

2 Règlement (UE) 528/2012 du 22 mai 2012 concernant la mise à disposition et l utilisation des produits biocides Entré en vigueur le 1 er septembre 2013 (abroge la Directive 98/8/CE) OBJECTIFS Améliorer le fonctionnement du marché intérieur par l harmonisation des règles pour : La mise à disposition et l utilisation des produits biocides La mise sur le marché des articles traités (AT) Assurer un niveau de protection élevée de la santé humaine, animale (organismes non cibles) et de l environnement Principe de précaution

3 QUELQUES DEFINITIONS Substance active (SA) Substance ou microorganisme qui exerce une action sur ou contre les organismes nuisibles Produit Biocide (PB) Toute substance ou mélange, sous la forme dans laquelle il est livré à l utilisateur, constitué d une ou plusieurs SA, en contenant ou en générant, qui est destiné à détruire, repousser ou rendre inoffensifs les organismes nuisibles, à en prévenir l action ou à les combattre par toute autre action qu une simple action mécanique ou physique Article traité (AT) Substance, mélange ou article qui a été traité avec un ou plusieurs PB, ou dans lequel un ou plusieurs PB ont été délibérément incorporés. Un AT ayant une fonction primaire biocide est considéré comme un PB

4 PRINCIPES Substance active (SA) => APPROBATION Etablissement d une liste communautaire de SA «approuvées», pouvant être utilisées dans les produits biocides Produit Biocide (PB) => AUTORISATION AMM nationales /RMUT/ (AMM de l Union) En France : - la DGPR est autorité compétente - l Anses réalise l évaluation Les SA et les produits biocides sont catégorisés en 22 «types de produits» (TP) => Annexe 5 du BPR

5 EVALUATION DES SA Règlement Biocides (BPR) Dépôt des dossiers de SA par les industriels pour évaluation et approbation Calendrier de dépôt par TP, EM désignés comme rapporteurs (2003) Evaluation nationale des SA puis «peer-review» UE, pour approbation des couples SA/TP au fur et à mesure Règlement délégué No 1062/2014 du 4 août 2014 (abroge règ. 1451/2007) : mise à jour de la liste des SA existantes au programme de révision (PR); calendrier de finalisation de l évaluation des SA par listes de priorités avec objectif 2024 (sur base de 50 décisions /an) Une SA est approuvée si elle ne remplit pas les critères d exclusion (dangers) et si un usage représentatif est efficace, et sans risque inacceptable pour l homme, l animal (organismes non cibles) et pour l environnement

6 EVALUATION DES SA Règlement Biocides (BPR) Le règlement d approbation d une SA pour un TP précise : La date de dépôt des dossiers d AMM produits (date d approbation) La durée d approbation (cas général 10 ans) Les spécifications de la SA autorisée (source approuvée) Si la substance est candidate à substitution Si la SA est sous forme nano Des restrictions / conditions d emploi «génériques», imposées pour tous ou certains usages de la SA, ou en fonction du TP Des restrictions / conditions d emploi issues de risques identifiés lors de l évaluation du/des produits représentatifs Provisions spécifiques pour l étiquetage des AT

7 Prochaines échéances d approbation des couples SA/TP Substances actives Types de produit Date limite de dépôt des demandes d AMM Cyperméthrine 8 1er juin 2015 Propiconazole 9 1er juin 2015 Dioxyde de carbone 15 1er juin 2015 Dinotéfurane 18 1er juin 2015 Acide bromoacétique 4 1er juillet 2015 Sulfate de cuivre pentahydraté 2 1er juillet 2015 Phosphure d aluminium libérant de la phosphine 20 1er juillet 2015 Acide benzoïque 3, 4 1er juillet 2015 Etofenprox 18 1er juillet 2015 IPBC 6 1er juillet 2015 Tébuconazole 7, 10 1er juillet 2015 (1R)-trans-phénothrine 18 1er septembre 2015 Bis(N-cyclohexyl-diazonium-dioxy)cuivre (Cu-HDO) 8 1er septembre 2015 Acide décanoïque 4, 18, 19 1er septembre 2015 (S)-méthoprène 18 1er septembre 2015 Acide octanoïque 4, 18 1er septembre 2015 Iode et polyvinylpyrrolidone iodée 1, 3, 4, 22 1er septembre 2015 Acide nonanoïque 2 1er octobre 2015 Acide laurique 19 1er novembre 2015 Ethyl butylacetylaminopropionate 19 1er novembre 2015 Transfluthrine 18 1er novembre 2015 Dioxyde de silicium amorphe synthétique 18 1er novembre 2015 Cyproconazole 8 1er novembre 2015 Zinèbe 21 1er janvier ,5-dichloro-2-octyl-2H-isothiazol-3-one 21 1er janvier 2016 Perméthrine 8, 18 1er mai 2016 Alpha-cyperméthrine 18 1er juillet 2016 Bacillus thuringiensis sous-espèce israelensis, H14-SA3A 18 1er juillet 2016 Propanol-2 1, 2, 4 1er juillet 2016 Bacillus sphaericus 2362 H5a5b-ABTS er juillet 2016 Tolylfluanide 21 1er juillet 2016 A ce jour 78 couples SA/TP sont approuvés

8 Délais entre décision d approbation et date d approbation d une SA/TP Opinion BPC Publication Règlement d approbation SA Date d approbation SA (= date dépôt dossiers AMM produits (± 6 mois) (± 3 mois) (±18 mois)* Préparation dossier de demande d AMM produit (±24 mois) Vote Approbation SA Standing Committee *Pour SA nouvelles: délai ±3/6 mois entre décision approbation et date d approbation

9 EVALUATION DES PRODUITS si une SA n a pas été soutenue ou est non approuvée, les produits contenant cette SA sont interdits (retrait du marché) si une SA est en cours d examen, les produits contenant cette SA sont autorisés selon les procédures nationales période transitoire : Pas d évaluation en France pour les produits, sauf quelques cas particuliers (AMM transitoires) les produits sont soumis à AMM quand toutes ses SA sont approuvées pour le ou les TP pertinent(s) dépôt obligatoire d une demande de 1ere AMM à une date butoir si aucune demande d AMM n est déposée dans l UE, le produit est retiré du marché

10 FOCUS Critères d exclusion / SA candidates à substitution / Evaluation comparative Liste Article 95 (fournisseurs de SA) Articles traités SA générées IN SITU

11 FOCUS Critères d exclusion / SA candidates à substitution / Evaluation comparative Liste Article 95 (fournisseurs de SA) Articles traités SA générées IN SITU

12 CRITERES D EXCLUSION (art.5) C/M/R (1A et 1B) PBT / vpvb PE => Non approbation de la SA Dérogations à l exclusion possibles si: Exposition négligeable «essentialité» de la SA Conséquences négatives majeures pour la société en cas de non approbation Les SA qui dérogent à l exclusion = durée d approbation 5 ans max et candidates à substitution

13 CRITERES DE SUBSTITUTION (art.10) SA qui dérogent à l exclusion Sensibilisant respiratoire 2 critères PBT sur les 3 SA présentant des niveaux de préoccupation significativement supérieurs aux autres SA du même usage SA présentant de niveaux de préoccupation importants même avec des mesures de gestion des risques Pourcentage significatif d isomères non actifs ou d impuretés SA candidates à substitution Consultation publique ECHA (avant rendu opinion à la COM): 60 jours Durée d approbation de la SA (critères d exclusion non remplis) : 7 ans max Evaluation comparative au niveau des AMM produits (art. 23) => durée de l AMM : 5 ans max.

14 CRITERES D EXCLUSION / SUBSTITUTION A noter! CA-March14-Doc Final NOTE ON THE PRINCIPLES FOR TAKING DECISIONS ON THE APPROVAL OF ACTIVE SUBSTANCES UNDER THE BPR Pour les SA dont les CARs (Competent Authority Reports) ont été soumis avant le 1/09/13 => principes de la Directive 98/8/CE s appliquent pour la décision : Durée d approbation (cas général): 10 ans SA qui rempliraient les critères d exclusion sous BPR: approbation = 5 ans SA qui rempliraient les critères de substitution sous BPR: approbation = 10 ans Pour les SA dont les CARs (Competent Authority Reports) ont été soumis après le 1/09/13 => principes du BPR s appliquent pour la décision d approbation

15 FOCUS Critères d exclusion / SA candidates à substitution / Evaluation comparative Liste Article 95 (fournisseurs de SA) Articles traités SA générées IN SITU

16 ARTICLE 95 Objectif: «garantir le traitement équitable des personnes qui mettent des substances actives sur le marché» (parag.8 du BPR) => lutter contre le «free-riding» Au 1er Septembre 2015, les produits biocides ne sont plus mis à disposition si le fournisseur de la SA ou du PB n est pas inscrit sur la liste Art. 95 des substances actives pertinentes pour le TP requis SA pertinente = pour laquelle un dossier ou des informations complets sur la SA ont été acceptés par un Etat Membre ou par l European Chemicals Agency (ECHA).

17 ARTICLE 95 En pratique! Pour chaque produit mis à disposition sur le marché, une société devra être en mesure de prouver que son produit provient d un fournisseur de produit inclus sur la liste Art.95 pour le TP pertinent, ou que la SA du produit provient d un fournisseur de SA inclus sur la liste Art.95 pour le TP pertinent Liste Art.95 tenue et MAJ par ECHA, consultable sur son site => Informations à vérifier!!! Pour plus d infos FAQ et Documents guides disponibles sur site ECHA (LoA, consortium, partage de données obligatoire)

18 ARTICLE 95 A noter! Pas de période de suppression progressive (phase-out) prévue par le BPR si exigences non remplies! La date butoir du 1er septembre 2015 s applique aussi aux produits en période transitoire! (art.89(2)) Quelques exceptions où l Art.95 ne s appliquera pas immédiatement au 1er septembre 2015 SA in situ (pour les combinaisons non soutenues actuellement dans le PR) produits couverts par l Art.93 (= produits hors champ Directive 98/8/CE mais dans celui du BPR) Produits couverts par autres mesures transitoires (cf autres procédures de notification prévues, impliquant le dépôt d un dossier SA)

19 FOCUS Critères d exclusion / SA candidates à substitution / Evaluation comparative Liste Article 95 (fournisseurs de SA) Articles traités SA générées IN SITU

20 ARTICLES TRAITES (art. 58) Mise sur le marché possible si Toutes les SA sont approuvées Les conditions/restrictions spécifiées dans règlement d approbation de la SA sont remplies (art. 58.2) AT = Pas d AMM requise Exigence d étiquetage AT (art 58.3) si: Revendication biocide (propriétés biocides de l AT) Exigé par les conditions de l approbation de la SA => applicable depuis l entrée en vigueur du BPR (eg 1/09/13 )!

21 ARTICLES TRAITES (art. 58) PB vs. AT? Statut parfois complexe à déterminer, décision au cas par cas => Frequently asked questions on treated articles (CA-Sept13-Doc.5.1.e (Revision 1, December 2014) = Document guide pour tout savoir sur les AT (eg propriété biocide vs. fonction biocide, fonction primaire biocide, revendication biocide de l AT, étiquetage ) Règlementation / étiquetage des AT: Toujours des discussions en cours au niveau UE (approche pragmatique requise, permettant applicabilité et contrôle, égalité de traitement AT importés / AT en UE..) A NOTER!! A partir du 1er Septembre 2016: sont autorisés sur le marché UE seulement les AT avec des SA approuvées, en cours d examen, ou si dossier approbation SA soumis (art. 94)

22 FOCUS Critères d exclusion / SA candidates à substitution / Evaluation comparative Liste Article 95 (fournisseurs de SA) Articles traités SA générées IN SITU

23 IN SITU Définition «produit biocide» (BPR): «Toute substance ou mélange [.], constitué d une ou plusieurs SA, en contenant ou en générant [ ]» Objectif: améliorer la qualité de l évaluation en tenant compte des risques liés au(x) précurseur(s) ET à la SA qu il(s) génère(nt) Liste établie par la COM, des combinaisons précurseur(s)/sa générée(s) / TP supportées / non supportées dans le programme de révision : CA-March15-Doc.5.1-Final.

24 IN SITU Important! Pour les combinaisons «in situ» non soutenues actuellement : reprise du rôle de participant possible => notification requise en vue du dépôt d un dossier SA Communication sur le site ECHA, avec appel à notification de combinaisons additionnelles (liste des SA concernées, procédures, délais) Pour certaines combinaisons non supportées actuellement, l Art.93 s applique => dépôt d un dossier SA avant le 1 er septembre 2016, pour que le(s) produit(s), c.à.d le(s) précurseur(s) la générant, puissent rester légalement sur le marché)

25 Résumons Prochaines échéances pour le dépôt de vos dossiers d AMM (dates d approbation des SA) : A suivre! Dates butoirs pour remplir vos exigences règlementaires et rester légalement sur le marché UE (Liste Art. 95, notification au titre du règ. 1062/2014, de l Art. 93, Art. 94) = A surveiller ATTENTIVEMENT!! Évolutions règlementaires et discussions UE en cours (In situ, AT,..) : Restez informés! Supports / documents guides disponibles (sites ECHA, COM): A consulter

26 Merci de votre attention! Avez-vous des questions..?

L approbation des. substances actives biocides. Les mardi de la DGPR 17/09/2013. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie

L approbation des. substances actives biocides. Les mardi de la DGPR 17/09/2013. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie L approbation des Les mardi de la DGPR 17/09/2013 substances actives biocides Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité de l environnement

Plus en détail

Parasitec 14/11/2012. Ministère de l'écologie, du Développement Durable et de l'energie

Parasitec 14/11/2012. Ministère de l'écologie, du Développement Durable et de l'energie Points clés du Règlement - biocides Parasitec 14/11/2012 Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité de l environnement Département produits

Plus en détail

Evaluation des demandes d AMM pour les produits biocides à l Anses

Evaluation des demandes d AMM pour les produits biocides à l Anses Evaluation des demandes d AMM pour les produits biocides à l Anses Direction des produits réglementés Unité de Coordination Biocides 23 juin 2015 DPR - Circuit d un dossier Biocide Pétitionnaire Soumission

Plus en détail

Règlement biocides : Focus sur les dispositions relatives aux articles traités - FAQ

Règlement biocides : Focus sur les dispositions relatives aux articles traités - FAQ Règlement biocides : Focus sur les dispositions relatives aux articles traités - FAQ Mardi de la DGPR La réglementation des produits biocides Paris, France 4 Novembre 2014 M. Ludovic Chatelin Commission

Plus en détail

Les Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) délivrées au titre du Règlement (UE) n 528/2012 (dit BPR)

Les Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) délivrées au titre du Règlement (UE) n 528/2012 (dit BPR) Les mardis de la DGPR 17/09/2013 Les Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) délivrées au titre du Règlement (UE) n 528/2012 (dit BPR) Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention

Plus en détail

Enterprise Europe Network, CCI de Lyon Contact : Catherine Jamon-Servel Tél : 04 72 40 57 46 Mail : jamon@lyon.cci.fr www.lyon.cci.

Enterprise Europe Network, CCI de Lyon Contact : Catherine Jamon-Servel Tél : 04 72 40 57 46 Mail : jamon@lyon.cci.fr www.lyon.cci. FICHE PRATIQUE LES PRODUITS BIOCIDES Enterprise Europe Network, CCI de Lyon Contact : Catherine Jamon-Servel Tél : 04 72 40 57 46 Mail : jamon@lyon.cci.fr www.lyon.cci.fr/een La Chambre de commerce et

Plus en détail

Les articles traités : les nouvelles exigences du règlement n 528/2012

Les articles traités : les nouvelles exigences du règlement n 528/2012 Journée réglementation biocides FCBA 08/04/2014 Les articles traités : les nouvelles exigences du règlement n 528/2012 Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances

Plus en détail

La réglementation Mardi de la DGPR. sur les produits biocides 05/04/2011

La réglementation Mardi de la DGPR. sur les produits biocides 05/04/2011 La réglementation r Mardi de la DGPR 05/04/2011 sur les produits biocides Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité de l environnement Département

Plus en détail

LES IMPACTS DU REGLEMENT REACH DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE

LES IMPACTS DU REGLEMENT REACH DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE LES IMPACTS DU REGLEMENT REACH DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE : Fabrication de denrées alimentaires et de matériaux en contact avec les denrées alimentaires Le règlement REACH 1 («Registration, Evaluation

Plus en détail

COMMUNICATION DANS LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT POUR UNE UTILISATION SÛRE DES PRODUITS CHIMIQUES

COMMUNICATION DANS LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT POUR UNE UTILISATION SÛRE DES PRODUITS CHIMIQUES COMMUNICATION DANS LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT POUR UNE UTILISATION SÛRE DES PRODUITS CHIMIQUES 31 mars 2015 Laurène Chochois Helpdesk REACH&CLP Luxembourg SOMMAIRE 1 / Introduction 2 / Bonnes pratiques

Plus en détail

Classification et étiquetage des produits chimiques

Classification et étiquetage des produits chimiques Journée régionale du GIT : La réglementation et les produits chimiques - Palaiseau, 18 octobre 2012 Classification et étiquetage des produits chimiques Annabel MAISON Les 2 systèmes de classification et

Plus en détail

DREAL BRETAGNE PRESENTATION

DREAL BRETAGNE PRESENTATION DREAL BRETAGNE PRESENTATION Olivier ORHANT Service de la Prévention des Pollutions et des Risques Ministère de l'écologie, de l'énergie, 1 du Développement durable et de l'aménagement du territoire WWW.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Produits biocides: Les différents types de demandes. Conférence «Biocides» MEDDTL - ANSES 10/04/2012

Produits biocides: Les différents types de demandes. Conférence «Biocides» MEDDTL - ANSES 10/04/2012 Produits biocides: Conférence «Biocides» MEDDTL - ANSES 10/04/2012 Les différents types de demandes Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité

Plus en détail

Les procédures de reconnaissance mutuelle

Les procédures de reconnaissance mutuelle Les Mardis de la DGPR _ 04/11/2014 Les procédures de reconnaissance mutuelle Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité de l environnement Département

Plus en détail

(Actes législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes législatifs) RÈGLEMENTS 27.6.2012 Journal officiel de l Union européenne L 167/1 I (Actes législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) N o 528/2012 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 22 mai 2012 concernant la mise à disposition

Plus en détail

Fiches de Données de Sécurité : présentation du contexte règlementaire

Fiches de Données de Sécurité : présentation du contexte règlementaire Fiches de Données de Sécurité : présentation du contexte règlementaire Chambre de Commerce, 28 octobre 2010 Virginie PIATON Helpdesk REACH & CLP Luxembourg www.reach.lu ou www.clp.lu Copyright European

Plus en détail

Règlement sur les produits biocides

Règlement sur les produits biocides 1 Règlement sur les produits biocides quelques nouveaux concepts Forum 2014 Dumortier Kathelyn 2 Ordre du jour Nouvelle législation Génération in situ Famille de produits biocides Liste de l'article 95

Plus en détail

Notification des substances extrêmement préoccupantes (SVHC) présentes dans les articles

Notification des substances extrêmement préoccupantes (SVHC) présentes dans les articles Notification des substances extrêmement préoccupantes (SVHC) présentes dans les articles Café REACH&CLP 12 mai 2011 Carine Kolber, Virginie Piaton Helpdesk REACH&CLP Luxembourg www.reach.lu - www.clp.lu

Plus en détail

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale des entreprises et de l industrie Document d orientation 1 Bruxelles, le 1 er février 2010 - L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures

Plus en détail

REACH La nouvelle réglementation européenne pour les substances chimiques

REACH La nouvelle réglementation européenne pour les substances chimiques REACH La nouvelle réglementation européenne pour les substances chimiques Danielle LE ROY INRS PARIS Décembre 2007 REACH ETAT DES LIEUX décembre 2006 Adoption du règlement par le Parlement européen puis

Plus en détail

Norme CIP-003-1 Cybersécurité Mécanismes de gestion de la sécurité

Norme CIP-003-1 Cybersécurité Mécanismes de gestion de la sécurité A. Introduction 1. Titre : Cybersécurité Mécanismes de gestion de la sécurité 2. Numéro : CIP-003-1 3. Objet : La norme CIP-003 exige des entités responsables qu elles aient en place des mécanismes minimaux

Plus en détail

Rôle et utilisation des outils électroniques (IUCLID et R4BP)

Rôle et utilisation des outils électroniques (IUCLID et R4BP) Rôle et utilisation des outils électroniques (IUCLID et R4BP) La réglementation des produits biocides 17 Septembre 2013, Paris François Le Goff European Chemicals Agency Contents Le rôle d ECHA Les outils

Plus en détail

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Communiqué Juin 2011 Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Les provinces du Québec et de l Ontario ont adopté l

Plus en détail

Formation à l outil REACH EXCEL TOOL

Formation à l outil REACH EXCEL TOOL Formation à l outil REACH EXCEL TOOL 25 octobre 2012 Virginie PIATON Helpdesk REACH & CLP Luxembourg www.reach.lu - www.clp.lu Sommaire 1. Introduction 2. Objectifs du REACH EXCEL TOOL 3. Fonctionnement

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

Sommaire 2 ILNAS 04/12/2015

Sommaire 2 ILNAS 04/12/2015 Fit 4 Conformity Directive 2006/95/CE & 2014/35/UE concernant la mise à disposition sur le marché du matériel électrique destiné à être employé dans certaines limites de tension Romain Nies Chef de service

Plus en détail

Partie 1. Présentation générale du SGH

Partie 1. Présentation générale du SGH Partie 1 Présentation générale du SGH Qu est-ce que le SGH? SGH Système Général Harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques GHS Globally Harmonized System of classification and labelling

Plus en détail

REACH. Quels enjeux? Comment se préparer efficacement? CCI d Eure-et-Loir (Chartres) - 20 septembre 2007

REACH. Quels enjeux? Comment se préparer efficacement? CCI d Eure-et-Loir (Chartres) - 20 septembre 2007 REACH Quels enjeux? Comment se préparer efficacement? CCI d Eure-et-Loir (Chartres) - 20 septembre 2007 Pourquoi une législation communautaire en matière environnementale? Partout, les nuisances s amplifient

Plus en détail

Fiches de Données de Sécurité et Scénarios d Exposition

Fiches de Données de Sécurité et Scénarios d Exposition Fiches de Données de Sécurité et Scénarios d Exposition 25 septembre 2014 Laurène CHOCHOIS Helpdesk REACH & CLP Luxembourg www.reach.lu Sommaire 1 / Introduction FDS : support de la communication 2 / Réglementation

Plus en détail

Table Ronde - Actualités REACH et CLP. Jones Day - 7 avril 2011 Elodie Simon (elodiesimon@jonesday.com) Avocat à la Cour

Table Ronde - Actualités REACH et CLP. Jones Day - 7 avril 2011 Elodie Simon (elodiesimon@jonesday.com) Avocat à la Cour Table Ronde - Actualités REACH et CLP Jones Day - 7 avril 2011 Elodie Simon (elodiesimon@jonesday.com) Avocat à la Cour 1 INTRODUCTION Règlement n 1907/2006 du Parlement européen et du Conseil du 18 décembre

Plus en détail

POINT SUR LA LEGISLATION BIOCIDES ET SON ARTICULATION AVEC LE REGLEMENT REACH

POINT SUR LA LEGISLATION BIOCIDES ET SON ARTICULATION AVEC LE REGLEMENT REACH POINT SUR LA LEGISLATION BIOCIDES ET SON ARTICULATION AVEC LE REGLEMENT REACH I. La législation sur les produits biocides 1. Présentation du contexte réglementaire La directive communautaire 98/8/CE 1

Plus en détail

Conclusion. Virginie PIATON Helpdesk REACH & CLP Luxembourg www.reach.lu- www.clp.lu

Conclusion. Virginie PIATON Helpdesk REACH & CLP Luxembourg www.reach.lu- www.clp.lu Conclusion Virginie PIATON Helpdesk REACH & CLP Luxembourg www.reach.lu- www.clp.lu Informations complémentaires European chemicals agency : http://echa.europa.eu/ Guide d application : http://guidance.echa.europa.eu/

Plus en détail

REACH, FDS et communication le long de la chaîne d approvisionnement

REACH, FDS et communication le long de la chaîne d approvisionnement REACH, FDS et communication le long de la chaîne d approvisionnement 28/11/13 - CCI Pays de la Loire Gaëlle DUFFORT Unité ETES/Service national d assistance réglementaire REACH et CLP reach-clp-helpdesk@ineris.fr

Plus en détail

BULLETIN DE VEILLE REGLEMENTAIRE PERSONNALISE N 1 Du 1 er janvier au 28 février 2014

BULLETIN DE VEILLE REGLEMENTAIRE PERSONNALISE N 1 Du 1 er janvier au 28 février 2014 BULLETIN DE VEILLE REGLEMENTAIRE PERSONNALISE N 1 Du 1 er janvier au 28 février 2014 REGLEMENTATIONS HORIZONTALES Biocides Produits de nettoyage Avis aux opérateurs économiques sur l'obligation de communiquer

Plus en détail

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent:

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent: Convention intercantonale sur la surveillance, l autorisation et la répartition du bénéfice de loteries et paris exploités sur le plan intercantonal ou sur l ensemble de la Suisse adoptée par la Conférence

Plus en détail

REACH. Entré en vigueur le 1er juin 2007

REACH. Entré en vigueur le 1er juin 2007 Le règlement (CE) n 1907/2006 du 18/12/2006 concernant l enregistrement, l évaluation et l autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances REACH Entré en

Plus en détail

Questions/Réponses. 1. Système de pharmacovigilance

Questions/Réponses. 1. Système de pharmacovigilance Questions/Réponses Questions faisant suite à la publication du décret n 2012-1244 du 8 novembre 2012 relatif au renforcement des dispositions en matière de sécurité des médicaments à usage humain soumis

Plus en détail

L évaluation des biocides à l Anses

L évaluation des biocides à l Anses L évaluation des biocides à l Anses Catherine Gourlay-Francé Direction des produits réglementés 23 juin 2015 L Anses Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

Plus en détail

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Séminaire ANSES (21 novembre 2011) Direction générale de l alimentation SA/SDSSA/BETD 1 Architecture des règlements du Paquet Hygiène FOOD

Plus en détail

REACH. = enregistrement. Registration, Evaluation, Authorisation of Chemicals. Évaluation Autorisation des produits Chimiques

REACH. = enregistrement. Registration, Evaluation, Authorisation of Chemicals. Évaluation Autorisation des produits Chimiques REACH Registration, Evaluation, Authorisation of Chemicals = enregistrement Évaluation Autorisation des produits Chimiques Système global de contrôle des substances chimiques 1 I - Historique - Directive

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. CLP : Classification, étiquetage et emballage des produits chimiques. Contexte : classifier et identifier les substances chimiques

FICHE PRATIQUE. CLP : Classification, étiquetage et emballage des produits chimiques. Contexte : classifier et identifier les substances chimiques FICHE PRATIQUE CLP : Classification, étiquetage et emballage des produits chimiques Contexte : classifier et identifier les substances chimiques «En vue de faciliter les échanges internationaux tout en

Plus en détail

Introduction : Informations clés et activités du Helpdesk REACH et CLP Luxembourg

Introduction : Informations clés et activités du Helpdesk REACH et CLP Luxembourg Helpdesk REACH & CLP Luxembourg Café REACH&CLP - 6 octobre 2011 1 2 3 Introduction : Informations clés et activités du Helpdesk REACH et CLP Luxembourg Helpdesk REACH&CLP Luxembourg Chambre de Commerce

Plus en détail

Mise sur le marché des engrais en Europe. Paris, le 9 septembre 2009. Vincent Delvaux

Mise sur le marché des engrais en Europe. Paris, le 9 septembre 2009. Vincent Delvaux Mise sur le marché des engrais en Europe Paris, le 9 septembre 2009 Vincent Delvaux Implémentation pratique des Articles 28 et 30 et 95 du Traité CE Législation harmonisée garantit que les produits sont

Plus en détail

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001 Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, Alors on saura que l argent ne se mange pas. Géronimo, chef apache SYSTEMES

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

Guide de l usager sur le système de déclaration des BPC en ligne : créer un nouveau compte

Guide de l usager sur le système de déclaration des BPC en ligne : créer un nouveau compte Guide de l usager sur le système de déclaration des BPC en ligne : créer un nouveau compte Préparé par Environnement Canada Décembre 2010 Table des matières Table des matières...2 Glossaire...3 Contexte...

Plus en détail

EIOPA-BoS-12/069 FR. Orientations sur le traitement des réclamations par les entreprises d assurance

EIOPA-BoS-12/069 FR. Orientations sur le traitement des réclamations par les entreprises d assurance EIOPA-BoS-12/069 FR Orientations sur le traitement des réclamations par les entreprises d assurance 1/7 1. Orientations Introduction 1. Conformément à l article 16 du règlement instituant l EIOPA 1 (European

Plus en détail

Les familles de produits biocides

Les familles de produits biocides Les Mardis de la DGPR _ 04/11/2014 Les familles de produits biocides Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité de l environnement Département

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

REACH : Actualités et Perspectives

REACH : Actualités et Perspectives : Actualités et Perspectives Sylvie Drugeon DGPR,SPNQE 5 avril 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr = Règlement n 1907/2006

Plus en détail

M. Souleau Février 2011

M. Souleau Février 2011 M. Souleau Février 2011 1 DÉFINITION La «Protection des Données» est une période durant laquelle les autorités réglementaires ne peuvent ni divulguer ni s'appuyer sur les résultats d essais cliniques ou

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

FUCHS et le Système Général Harmonisé

FUCHS et le Système Général Harmonisé FUCHS et le Système Général Harmonisé SGH - Système Général Hamonisé GHS - Globally Harmonized System 10/2014 SGH - Système Général Harmonisé GHS - Globally Harmonized System Le développement du SGH ou

Plus en détail

L 129/52 Journal officiel de l Union européenne 28.5.2010

L 129/52 Journal officiel de l Union européenne 28.5.2010 L 129/52 Journal officiel de l Union européenne 28.5.2010 RÈGLEMENT (UE) N o 461/2010 DE LA COMMISSION du 27 mai 2010 concernant l application de l article 101, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement

Plus en détail

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL Coopératives de services financiers Publication initiale : Décembre 2007 Mise à jour : TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes généraux...

Plus en détail

B 2 15.01. Règlement d application de la loi sur les archives publiques (RArch) Disposition générale. Titre II (3) Organisation de l archivage

B 2 15.01. Règlement d application de la loi sur les archives publiques (RArch) Disposition générale. Titre II (3) Organisation de l archivage Règlement d application de la loi sur les archives publiques (RArch) B 2 15.01 du 21 août 2001 (Entrée en vigueur : 1 er septembre 2001) Le CONSEIL D ÉTAT de la République et canton de Genève vu l article

Plus en détail

Spécifications techniques - STS Définition Statut Rôle Signification Contenu

Spécifications techniques - STS Définition Statut Rôle Signification Contenu BURTCB/CTC-2013-002Frev5 2014-02-17 Spécifications techniques - STS Définition Statut Rôle Signification Contenu Le présent document établit la procédure relative aux exigences en ce qui concerne la demande,

Plus en détail

La politique européenne en matière d alternatives à l amiante: quelles tendances en matière de réglementation?

La politique européenne en matière d alternatives à l amiante: quelles tendances en matière de réglementation? La politique européenne en matière d alternatives à l amiante: quelles tendances en matière de réglementation? Colloque RISE, 16 Décembre 2003 Tony Musu Bureau Technique Syndical Européen 1 1. Le cadre

Plus en détail

Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH

Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION DE L AVIS N 2009-13 DU 1 er OCTOBRE 2009 Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH Sommaire

Plus en détail

Sommaire. Les pictogrammes de danger changent et de nouveaux sont introduits :

Sommaire. Les pictogrammes de danger changent et de nouveaux sont introduits : Synthèse des obligations réglementaires concernant le Règlement (CE) n 1272/2008 relatif à la classification, l étiquetage et l emballage des substances et des mélanges () Le Règlement est entré en vigueur

Plus en détail

RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION. du 17.12.2014

RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION. du 17.12.2014 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 17.12.2014 C(2014) 9656 final RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION du 17.12.2014 complétant la directive 2004/109/CE du Parlement européen et du Conseil en

Plus en détail

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé)

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT HSEQ Questionnaire de pré qualification HSEQ (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT-HSEQ-07-01-F02 Page 1 sur 7 A propos de ce questionnaire 1. Ce questionnaire a été développé selon

Plus en détail

Le règlement 1907/2006 REACh

Le règlement 1907/2006 REACh Le règlement 1907/2006 REACh Bénédicte La Rocca Matthieu Lassus Tunis, 22-25 juin 2009 1/ 30 Enregistrement obligations générales des UA titre V Appliquer les RMM (FDS) pour la S classées dangereuses Vérification

Plus en détail

LES RELATIONS ENTRE LA COMMUNE ET LE CPAS APRÈS LE 1 ER JANVIER 2004

LES RELATIONS ENTRE LA COMMUNE ET LE CPAS APRÈS LE 1 ER JANVIER 2004 LES RELATIONS ENTRE LA COMMUNE ET LE CPAS APRÈS LE 1 ER JANVIER 2004 Le 1 er janvier 2004 est entrée en vigueur l ordonnance du 3 juin 2003 relative à la tutelle administrative et aux règles financières,

Plus en détail

GREP (10) 2 FR FR FR

GREP (10) 2 FR FR FR FR GREP (10) 2 FR FR REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR DUGROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES POSTAUX (GREP) LE GROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES

Plus en détail

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES AGREMENT DES CORRESPONDANTS REGLEMENT Préambule Conformément à l article 4 du Règlement Général 1 du Conseil des Bureaux qui a pour objet de régir les relations entre les Bureaux nationaux d assurance

Plus en détail

CONFORMITE REACH Modèles de Courriers aux Fournisseurs REACH COMPLIANCE. EU-27 & Worldwide

CONFORMITE REACH Modèles de Courriers aux Fournisseurs REACH COMPLIANCE. EU-27 & Worldwide B Lands Consulting CONFORMITE REACH Modèles de Courriers aux Fournisseurs REACH COMPLIANCE EU-27 & Worldwide Serving the Industry B-Lands Consulting World Trade Center, 5 Place Robert Schuman BP1510-38025

Plus en détail

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II...

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II... CADRE D AGRÉMENT Agrément de l approche de notation interne (NI) avancée du risque de crédit Fonds propres Décembre 2007 TABLE DE MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes... 4 3. Principales phases...

Plus en détail

< Instructions aux fournisseurs concernant la mise sur le marché et

< Instructions aux fournisseurs concernant la mise sur le marché et < Instructions aux fournisseurs concernant la mise sur le marché et > Reference: Application date: Version: U : A utiliser en l état Objet Le présent document définit les

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

RÈGLEMENTS. 16.6.2009 Journal officiel de l Union européenne L 152/1

RÈGLEMENTS. 16.6.2009 Journal officiel de l Union européenne L 152/1 16.6.2009 Journal officiel de l Union européenne L 152/1 I (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (CE) N o 469/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN

Plus en détail

CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT

CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT Article 15.1 : Droit et politique en matière de concurrence 1. Chacune des Parties adopte ou maintient des mesures prohibant les

Plus en détail

Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010

Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010 Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010 Parmi les objectifs tracés par le Plan Maroc Vert : Améliorer la compétitivité

Plus en détail

Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire

Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire E. Bourgois Juriste, Bureau Juridique FAO SOMMAIRE Création d un espace sanitaire commun (1) grace au concours d institutions

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

AVIS. de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS. de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le Directeur général Maisons-Alfort, le 1 er avril 2014 AVIS de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à la demande d autorisation de mise

Plus en détail

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR POITIERS le 28 Mars 2013 Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs Pascal BAR 1 Obligations pour les fabricants 1. Détermination du «produit-type» Déclarer l usage attendu du produit

Plus en détail

Procédures d enregistrement des médicaments

Procédures d enregistrement des médicaments Vie du Médicament Procédures d enregistrement des médicaments Avis scientifiques Essais cliniques ATU Inspections AMM Vigilances Contrôle Veille Sanitaire Procédures d enregistrement Soumission du dossier

Plus en détail

Règlement relatif à la formation permanente Institut professionnel des Agents immobiliers

Règlement relatif à la formation permanente Institut professionnel des Agents immobiliers Règlement relatif à la formation permanente Institut professionnel des Agents immobiliers Ratio legis du règlement relatif à la formation professionnelle permanente: Le Conseil national plaide pour un

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 11.3.2013 SWD(2013) 67 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION Résumé de l analyse d impact concernant les dispositions sur l expérimentation animale

Plus en détail

La carte professionnelle européenne

La carte professionnelle européenne CPE La carte professionnelle européenne Procédure électronique pour la reconnaissance des qualifications professionnelles Union européenne CPE La carte professionnelle européenne (CPE) De quoi s agit il?

Plus en détail

APPENDICE 3 FORMULES UTILISÉES EN APPLICATION DU TRAITÉ DE BUDAPEST ET DE SON RÈGLEMENT D EXÉCUTION

APPENDICE 3 FORMULES UTILISÉES EN APPLICATION DU TRAITÉ DE BUDAPEST ET DE SON RÈGLEMENT D EXÉCUTION APPENDICE FORMULES UTILISÉES EN APPLICATION DU TRAITÉ DE BUDAPEST ET DE SON RÈGLEMENT D EXÉCUTION page. Cet appendice contient 4 formules, numérotées de BP/ à BP/4. Elles ont été préparées par le Bureau

Plus en détail

Produits chimiques FDS et étiquetage CLP, premiers retours d expériences :

Produits chimiques FDS et étiquetage CLP, premiers retours d expériences : Session Expoprotection Produits chimiques FDS et étiquetage CLP, premiers retours d expériences : christophe.sintez@etiquetage-legal.eu Sommaire 1 - REACH et CLP : 2 réglementations complémentaires 2 -

Plus en détail

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc.

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. 1. OBJET Le conseil d administration a délégué au Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie les fonctions

Plus en détail

Articles traités sous le BPR

Articles traités sous le BPR Articles traités sous le BPR et leur étiquetage Articles traités Articles pertinents dans le BPR ** : Articles 58 et 94 Les règles concernant l étiquetage de TA* s appliquent depuis le 1/9/2013, au moment

Plus en détail

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE DSC-DIR-04-01 MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE Expéditeur : Directrice des services à la clientèle Destinataires : Tout le personnel

Plus en détail

Règlement REACH Opération collective en région Nord-Pas de Calais. 28 / 01 / 2009 Mercredi de l info - cd2e Emilie GORCE

Règlement REACH Opération collective en région Nord-Pas de Calais. 28 / 01 / 2009 Mercredi de l info - cd2e Emilie GORCE Règlement REACH Opération collective en région Nord-Pas de Calais 28 01 2009 Mercredi de l info - cd2e Emilie GORCE SOMMAIRE Règlement REACH Obligations, impacts, coûts Opération REACH et Technologies

Plus en détail

3. Négliger de présenter au conseil d administration dans les plus brefs délais un rapport dans les circonstances suivantes :

3. Négliger de présenter au conseil d administration dans les plus brefs délais un rapport dans les circonstances suivantes : TITRE : Conformité aux lois CATÉGORIE : Limitation des pouvoirs exécutifs SURVEILLANCE : mai Numéro : LE 2j En vigueur : 13 mai 2008 Dernière révision : 13 mai 2014 Révisée le : 12 mai 2015 Les politiques

Plus en détail

Centre wallon de Recherches agronomiques. Nouvelle réglementation r. Phyto. F. Cors, B. Weickmanset M. De Proft Département Phytophamacie

Centre wallon de Recherches agronomiques. Nouvelle réglementation r. Phyto. F. Cors, B. Weickmanset M. De Proft Département Phytophamacie Centre wallon de Recherches agronomiques Nouvelle réglementation r Phyto F. Cors, B. Weickmanset M. De Proft Département Phytophamacie La protection des plantes en péril! Dossier empoisonné ou salutaire?

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE PARTIE I. STRUCTURE

Plus en détail

Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation potentielle des règles antidopage Guide de consultation rapide

Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation potentielle des règles antidopage Guide de consultation rapide Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation potentielle des règles antidopage Guide de consultation rapide Octobre 2011 Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation

Plus en détail

FICHE PRATIQUE REACH : «P,» Le contexte

FICHE PRATIQUE REACH : «P,» Le contexte FICHE PRATIQUE REACH : «P,» Le contexte Le Règlement européen REACH 1, en vigueur depuis le 1 er Juin 2007, a permis une harmonisation de l enregistrement, de l évaluation et de l autorisation des substances

Plus en détail

Exigences internationales harmonisées pour la certification d un lot

Exigences internationales harmonisées pour la certification d un lot 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 Exigences internationales harmonisées pour la certification d un

Plus en détail

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9 Page : 1 / 9 Exigences applicables aux Fournisseurs d Astrium résultant des Législations relatives à la Protection de l Environnement et à la Santé des Travailleurs La version actuelle applicable de ce

Plus en détail

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN Ce document est un addendum à la première édition du manuel d application pratique du règlement (CE) n 1005/2008 du Conseil du 29 septembre 2008

Plus en détail

Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire

Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative à la mise en œuvre du protocole régissant les échanges transfrontaliers d animaux de boucherie et volailles d abattage entre

Plus en détail

Réglementation REACH :

Réglementation REACH : REACH : des obligations à respecter dès maintenant Fiche d information Décembre 2010 Réglementation REACH : Quelle incidence pour les professionnels de la carrosserie? Améliorer la connaissance des substances

Plus en détail

Strasbourg. L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective

Strasbourg. L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective PLAN REGLEMENTATION : Le règlement 178/2002 : traçabilité et retrait Le règlement 852/2004 : la base Le règlement 853/2004 : spécifique aux

Plus en détail

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006 RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION du 14 décembre 2006 portant modalités d application du règlement (CE) no 510/2006 du Conseil relatif à la protection des indications géographiques et des appellations

Plus en détail