«Le Hameau des Fleurs»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Le Hameau des Fleurs»"

Transcription

1 Pour aider les jeunes à trouver le sens de leur vie et à devenir des acteurs conscients de notre devenir Terre du Ciel crée «Le Hameau des Fleurs» Complexe pédagogique dédié aux «Fleurs du Vivant» école privée d enseignement supérieur Appel à dons pour construire le campus Terre du Ciel et SCI Domaine de Chardenoux Printemps 2013

2 «la lettre du président Pour refaire une société digne de ce nom, il faut refaire des hommes. Georges Bernanos Création du «Hameau des Fleurs» Sommaire La lettre du Président page 2 «Les Fleurs du Vivant» page 6 Le projet page 17 Pour participer page 25 Chers adhérents et amis de Terre du Ciel, En s appuyant sur cinq points forts de la situation actuelle de Terre du Ciel, qui sont : le passage de toutes les activités de Terre du Ciel fin 2011 de la SARL à l association, ce qui facilite beaucoup notre travail, le remboursement intégral fin 2012 de tous les emprunts faits pour l achat du domaine, et diverses constructions et travaux, la venue dans notre équipe de Rachel Liu, HEC, directrice opérationnelle. C est l alter ego des fondateurs chargée principalement de l administration, de la gestion, des relations humaines, de la communication espérée depuis longtemps, le remboursement des associés de la SCI qui l ont souhaité, la création des «Fleurs du Vivant», école privée d enseignement supérieur, formation au «Sens» de la vie et du travail, et aux multiples métiers d un centre culturel, par une pédagogie innovante, Terre du Ciel, après 23 ans d existence dont 13 au Domaine de Chardenoux, se lance dans une nouvelle phase de son développement en créant «Le Hameau des Fleurs». 2

3 Photo satellite du Domaine, avec superposition du plan cadastral

4 Le projet était dans un tiroir depuis longtemps : construire dans une vaste clairière du domaine un complexe pédagogique retiré de l agitation du monde, et dédié à une contemplation et une acquisition de la sagesse, à une formation profonde, dans la durée, en résidentiel. Il nous semblait qu il y avait là quelque chose d important à faire à notre époque de mutation culturelle pour en faciliter l avènement. C était, alors, un rêve qui, aujourd hui, peut devenir réalité ; son temps semble venu. En décembre 2011 a démarré, très naturellement, la formation des «Fleurs du Vivant». Ce fut pendant un an une merveilleuse expérience, qui nous a valu un courrier extrêmement positif de la part de ceux qui l ont approchée. Nous avons démarré une 2 e promotion en décembre 2012, et cela continue aujourd hui. Cette Formation pour jeunes nous enthousiasme et nous voulons la continuer et la développer. Mais pour cela il faut lui créer son espace et l installer dans un cadre adéquat, d où la sortie de nos tiroirs du vieux projet. 4 Installée dans la clairière, dans des bâtiments spécialement conçus pour elle, avec les équipements dont elle a besoin, cette Formation pourra vraiment s épanouir. Désormais à l aise dans une structure dédiée, nous pourrons augmenter les effectifs de la formation de base des jeunes de ans, y adjoindre une formation similaire pour adultes, et accueillir des stages pour étudiants des grandes écoles. Projet architectural

5 Une partie des locaux se libérant l été, période pendant laquelle les jeunes sont dispersés sur divers sites, nous pourrons aussi y accueillir des stages ouverts à tous, conduits par des philosophes et sages de diverses traditions, dans les meilleures conditions. Également, lorsque le moment en sera venu, nous envisageons la création d un «Centre Jiva ayurveda» pour l expérimentation et l enseignement de l ayurveda. Ce «rêve» est pour nous très puissant, et nous déversons dans le projet toute notre énergie. Mais c est un gros projet que nous ne pourrons conduire entièrement par nos propres moyens, et nous lançons un appel à toutes les personnes et toutes les structures qui partagent notre rêve et veulent nous aider à le réaliser. La Nef est à nouveau à nos côtés et nous prêtera l argent nécessaire au tiers de la construction de la première tranche de travaux. Une autre banque est aujourd hui sollicitée pour un autre tiers. Mais il nous faut d autres partenaires. Ceux qui le veulent peuvent participer par : un «don manuel» à l association ; l argent servira à l achat de parts de la SCI qui financera la construction, et pour les frais d équipements qui incombent à l association. un don ou legs au fonds de dotation «Terre du Ciel Soutien». Tous les dons donneront droit à un reçu fiscal. 5 Vous trouverez dans les pages suivantes plus de détails concernant ces possibilités de participation au projet. Nous sommes nombreux, très nombreux à vouloir un changement radical dans la société. Avec le Hameau des Fleurs, nous allons créer une structure dédiée à la préparation d hommes et de femmes qui seront des artisans de ce changement. Et nous espérons que cette réalisation en inspirera d autres similaires, entraînant une puissante spirale positive de changement. Merci d être avec nous pour cette belle œuvre. Sincèrement et chaleureusement, Alain Chevillat»

6 Les Fleurs du Vivant école privée d enseignement supérieur «Chaque homme abrite un seigneur qu il importe de libérer de sa gangue.» Antoine de Saint-Exupéry «Cette formation pour jeunes adultes est inspirée de ma propre histoire. Jusqu à l âge de 29 ans, j ai refusé l école, refusé d entrer dans le monde professionnel, refusé de m insérer dans la société. Je n adhérais à aucune de ses structures, comment aurais je pu y participer? 6 Profondément, il m apparaissait que notre manière de vivre était fausse, et ce sentiment était renforcé par de longs voyages sur d autres continents où l on vivait différemment et de façon plus juste. C est en Inde que j ai trouvé la clé : il existe une autre dimension à la vie, qui la fonde et lui donne sens, par laquelle on est relié à la source de vie. Ne pas connaître cela c est vivre mutilé, c est vivre en dehors de la Vie. Notre société ne connaît pas cela. Sans vision juste, son action n est pas juste et les humains n y sont pas heureux. Comment en vouloir aux jeunes de ne pas y adhérer, de ne pas vouloir s y insérer? Pourquoi tant de drogues, tant de violence, tant de suicides, tant d incivilités, tant de misère? Pourquoi toutes ces manifestations de refus? Pour eux, la vie n a pas de sens.

7 «Privé du divin, l homme est mutilé.» M. M. Davy Dire que c est le sens qui manque, c est dire que c est la relation à la source de vie qui est coupée. Pour que la vie ait du sens, il faut qu elle soit reliée. Et c est pourquoi l élément fondamental d une juste éducation, aujourd hui, est le rétablissement d une reliance. C est ce qui s était passé pour moi, en Inde, à 29 ans. 7 Car, ensuite, on peut vivre dans le monde sans forcément adhérer à ses valeurs, s y investir et y jouer un rôle sans lui appartenir. Car on appartient désormais à cette plénitude infinitude éternité, au delà de tout, hors de toute atteinte. On est libre et l on assume les fonctions que la destinée nous a réservées. Ce sera toujours dans la Joie, la joie de l Être que je suis, la joie qui m accompagne dans la Vérité à la joie jaillie du OUI à ce qui m est demandé. C est cela qu une juste éducation doit enseigner, car c est par cela et par cela uniquement que l on peut s insérer et s engager totalement. L apprentissage des techniques d un métier est secondaire, et se fera ensuite sans difficulté, car la volonté d apprendre sera pleine et entière.

8 Une formation en trois étapes Après de longs séjours dans des structures éducatives de divers pays et l organisation de quatre colloques «Eduquer à la Vie», après la mise en place de plusieurs structures pédagogiques innovantes après une longue maturation sur ce sujet qui me passionne m est venu le désir d une mise en œuvre de ces acquis dans une formation pour jeunes adultes qui se cherchent comme je le faisais moi même à leur âge. Cette formation a débuté en décembre 2011 et a été baptisée du beau et juste nom «Les Fleurs du Vivant». Cette formation sur 1 an et en résidentiel se déroule en 3 étapes : Retrouver le sens Il s agit de retrouver le sens de la Vie et du travail. Cela se fait par un enseignement philosophique régulier. On y réexamine nos concepts sur la vie à la lumière de «la philosophie éternelle» chère à Aldous Huxley, et du Sanatana Dharma, «les Lois éternelles» de la tradition indienne. 8 Ces apports sont nourris de nombreux films provenant de toutes les traditions, de rencontres avec de «belles personnes» venant de tous horizons, et de visites de lieux remarquables. Cet enseignement est appuyé de diverses pratiques. Certaines sont très régulières : la méditation, le Yoga ou les arts martiaux, le chant d autres sont ponctuelles et au choix des élèves : danse, clown, qi gong, communication non violente L intégration de tout ce travail se fait dans le seva ou service désintéressé, où chacun met sa propension naturelle à l action au service de la collectivité : cuisine, jardin, nettoyage, bureau Le seva est essentiel. Si les «pratiques» de méditation et yoga, par exemple, font passer la Connaissance du cerveau au cœur, le seva la fait passer du cœur à la main. Il permet, ou facilite, l intégration, la cohésion. Il fait une personne unifiée, dans l esprit de Service. Cette première étape dure 7 mois environ.

9 Trouver son espace d action Pendant la première étape les sevas attribués à chacun changent régulièrement. L élève fait l expérience de différents métiers, et aussi cette diversité lui enseigne «l adaptabilité». Il ne s agit pas d être figé dans sa vie et de fonctionner en roulant sur des rails. Il faut pouvoir changer, s adapter, et cela sollicite la créativité. Car l une des choses essentielles qui est enseignée est de vivre le quotidien de façon créative. Dans la deuxième étape de la formation, le «cadrage» du seva est moins clair. Il est beaucoup demandé à chacun de voir par lui même où il est le plus utile, et d être en capacité quasi instantanée de s adapter avec efficacité à une nouvelle situation. C est aussi un entraînement au lâcher prise. C est à ce niveau, plus ou moins tôt selon les personnes, que l élève découvre l espace de travail dans lequel il a envie de s investir. Il y est alors encouragé et aidé. Cette 2ème étape dure trois mois. 9 Approfondir son engagement et ses compétences Pendant l été, l élève est mis en situation de (relative) autonomie et responsabilité dans son poste pour qu il puisse exprimer pleinement son potentiel dans le métier qu il a choisi. Cette 2ème étape dure deux mois.

10 Un cadre de vie La formation est en résidentiel, partiellement autogérée, pour des jeunes de 18 à 28 ans, de niveau bac minimum. Elle dure un an, avec possibilité d une deuxième année d approfondissement. Si l on analyse davantage, on peut noter : Vie collective Le groupe vit très uni dans un espace qui lui est propre : chambre, sanitaires, cuisine et salle à manger, salle de réunion, salles de pratiques. Les jeunes aiment en général, cette convivialité étroite qui leur permet beaucoup d échanger et de partager, d être «entre eux». Autogestion Les élèves sont responsables de la gestion de leur espaces spécifiques : mise en ordre, nettoyage, plannings Ils apprennent à se concerter, s organiser, vivre ensemble sans «chef» désigné. L acceptation des quelques «frictions» que cela peut engendrer fait partie de la formation. 10 Amour et confiance La saveur principale de la relation entre tous, élèves entre eux, et élèves/enseignants, doit être l amour et la bienveillance. C est la condition de l ouverture des élèves et de leur apprentissage. Le corollaire est la confiance. Les élèves doivent sentir, à tous les niveaux et dans tous les aspects du quotidien, qu on leur fait confiance. Alors seulement ils se donnent et feront toujours de leur mieux pour honorer cette confiance que souvent personne ne leur a vraiment donnée auparavant. Partages réguliers Les enseignants partagent beaucoup de la vie des élèves. En plus des cours et pratiques, ils mangent souvent avec eux, et ont de multiples échanges libres et parfois formels quand c est demandé. Mais à côté, il y a des séances de «Partages» formels généralement hebdomadaires. Assis en cercle, chacun partage ses joies et ses difficultés, dans les pratiques ou le seva, et peut poser toutes les questions qu il souhaite. C est un moment où la parole est pleinement libérée, où l on «fait le point». De temps en temps, il y a aussi des exercices et des propositions de partages écrits.

11 Rapports enseignants et enseignés Il y a un fondement important à l école, qui fixe clairement les rapports entre enseignants et enseignés. «Elèves et enseignants sont réunis dans l école pour le plaisir d être et de travailler ensemble. Si l un des deux, à un moment quelconque, n a plus ce plaisir, il est libre de rompre la relation immédiatement». Sans en avoir trop l air, cette phrase est assez révolutionnaire. Car elle implique qu il n y a pas de droits et de devoirs formalisés, qu il n y a pas d obligation pour quiconque ni de sanction pour quiconque, élève ou enseignant. Il y a une relation libre, fondée sur le désir d apprendre de l élève et le désir de transmettre de l enseignant. Il n y a aucun lien de subordination. A l expérience, cela donne la transmission dans la joie. Initiations 11 L évolution d une personne n est pas quelque chose de continu, mais se fait par paliers. Il y a de petits paliers et de grands paliers. Il y a des paliers vécus spontanément à la faveur des évènements de la vie, et d autres qui peuvent être suscités par des épreuves proposées de façon ritualisée. C est ce qu on appelle des initiations. Par ailleurs, on distingue généralement deux niveaux d initiations : les initiations pubertaires qui accompagnent le développement psychophysique de la personne, et les initiations spirituelles par lesquelles on accède à l au delà de l esprit, à des fonctionnements de la psyché qui transcendent la raison. L école des «Fleurs du Vivant» est concernée essentiellement par les initiations pubertaires. Il en est proposé trois au fil de l année: une maîtrise des sens par diverses restrictions, alimentaires et autres, pendant un mois, tout en continuant la vie quotidienne ; une méharée de 15 jours dans le désert, avec un cadre de vie rigoureux. quatre jours d isolement et de solitude dans la nature, en espace restreint, avec très peu de nourriture et sans rien à lire. Une façon de s éprouver seul face à soi même ; L initiation ancre la personne à un niveau de conscience supérieur, lui donne une maturité plus grande.

12 La première année de fonctionnement de l école a été un succès éclatant. Les jeunes ont fait l unanimité pour eux auprès de tous ceux qui les ont côtoyés. Tous ont témoigné par écrit de ce qu ils ont vécu, et qui est extrêmement positif. Une deuxième promotion vient de commencer et elle s annonce devoir aller sur les traces de la première. Après ces deux années d expérimentation avec 8 et 10 élèves, j aimerais maintenant donner à cette formation plus d ampleur. On pourrait, dans un premier temps, accueillir un groupe initial de 12 jeunes de 18 à 28 ans, puis dans un deuxième temps un groupe de 24, et ouvrir la formation également à un petit groupe d adultes de 28 à 45 ans. Un approfondissement (2 e année) serait ensuite ouvert aux personnes qui voudraient continuer à travailler avec nous.» Mais pour cela il faut installer la formation dans ses propres locaux. A.C. «Devenez vous-même le changement que vous voulez voir dans le monde.» Gandhi 12

13

14 Témoignages Véronique Mère de quatre enfants 5 juin 2012 Je suis très émue après la lecture du récit de l aventure des «Fleurs du Vivant». Je suis maman de 4 enfants de 8 à 26 ans, et lorsque j ai découvert ces jeunes emplis de soleil à Chardenoux au dernier festival «Lumières de l Inde», je me suis dit : «Comme les parents de ces jeunes doivent être fiers de voir leurs enfants si épanouis et aimants!» Je les ai beaucoup observés, avec tellement de plaisir et de tendresse, ils me rappelaient par moments mes enfants dont je suis aussi très fière et qui développent de belles qualités. Ils me rappelaient ma propre jeunesse lorsque je me suis engagée à 18 ans dans la vie communautaire d un mouvement religieux... J aurais presque aimé revivre cette aventure aujourd hui avec eux parmi vous... Mes deux aînés ont choisi de s engager dans les Compagnons du Devoir, ils terminent leur tour de France. Je retrouve dans leur choix les valeurs que vous développez également dans les «Fleurs du vivant» : partage et vie en communauté, transmission des aînés aux plus jeunes, amour et passion du travail, excellence, créativité, le goût d aller au bout de ses talents et de se donner sans compter... J aime les voir prendre cette direction, la seule chose qui leur manque encore pour l instant, c est le besoin de spiritualité, cela viendra peut être, avec les expériences de la vie... Je vous embrasse tous très fort, et vous prends dans mes bras avec beaucoup d affection, je connais Terre du Ciel depuis une douzaine d années, et chaque stage ou forum ou festival m a ouvert tellement de portes et d horizons intérieurs que je vous remercie chaque jour. Je suis la maman d Enzo, 8 ans, dont vous vous êtes si bien occupés pendant le festival «Lumières de l Inde», et qui ne fait que réclamer de revenir à Chardenoux! Que vous souhaiter? De continuer à rayonner comme vous le faites sur cette si belle route que vous vous êtes tracée. Je ne peux que vous dire MERCI et BRAVO! Une maman qui vous aime. Les jeunes avec Pierre-Yves Albrecht Anne de Grossouvre Enseignante 17 octobre 2012 Je suis enseignante en lycée. J y ai pour élèves des jeunes de 15 à 19 ans qui ont effectué toutes leurs études à l Éducation Nationale. Ce que je constate chez beaucoup d entre eux, c est un désinvestissement d intérêt pour ce qu on leur demande ou apporte, et chez certains beaucoup une forte propension à chercher le meilleur moyen d obtenir une note, le baccalauréat en «grugeant» : recours intempestifs à internet, contestation des résultats s ils ne sont pas favorables, retard ou absence de rendu du travail, absentéisme sans rattrapage des cours, oubli du matériel nécessaire au travail, etc. avec, en parallèle, une totale mauvaise foi sur leur façon de faire. C est comme si ce qu on leur demandait ne faisait pas sens mais était un passage obligé qu il convient d effectuer à moindres frais. Parallèlement à cela, je les sens insatisfaits, grognons, en attente d autre chose sans savoir de quoi exactement. Ce que j ai constaté chez les jeunes en formation à Terre du Ciel : Je précise que j ai eu deux de ces jeunes en stage d écriture, mélangés à des stagiaires adultes, et que j ai animé d autres stages alors qu ils étaient eux mêmes responsables de certains postes à Terre du Ciel. J ai rencontré des jeunes souriants, ouverts, à l aise, disponibles et efficaces. Les échos que j ai eus de mes propres stagiaires insistaient sur la qualité humaine de ces jeunes gens au moment de l accueil à Terre du Ciel. Je dirais que j ai vu des jeunes installés dans leur «verticalité» et cela me changeait des corps avachis de mes lycéens ; des jeunes heureux au regard pétillant et cela me changeait de la morosité de mes lycéens ; des jeunes enthousiastes et cela me changeait de la grogne de mes lycéens ; des jeunes responsables de leurs actes et cela me changeait de la contestation de mes lycéens ; des jeunes efficaces et investis, et cela me changeait du désintérêt de mes lycéens. Je tiens beaucoup à ajouter ici que, pour moi, il s agit des mêmes jeunes : ceux en formation à Terre du Ciel ne sont pas, en essence, différents de mes lycéens. Ce sont tous des jeunes en attente, prêts à donner le meilleur d eux mêmes, qui veulent 14

15 que la vie ait un sens, que des adultes leur ouvrent la porte de ce sens tout en leur laissant la responsabilité de le vérifier par eux mêmes. Alors je pose cette question : qui réussit le mieux dans cette prodigieuse aventure qu est la formation des jeunes? Pour moi, la réponse est trouvée. Nadine Deswasière Professeur à HEC Executive, à l ENA et à l Institut catholique de Paris Ancienne directrice générale chez Nestlé 18 octobre 2012 Comme tu le sais, après avoir beaucoup formé «sur le tas» en tant que Directeur Général chez Nestlé, je suis moi même professeur, à HEC Executive, à l ENA et à l Institut Catholique de Paris. Je peux attester que la pédagogie que tu utilises et dont nous avons largement parlé, correspond tout à fait à une approche de formation et d apprentissage à la vie réelle pour des jeunes. Beaucoup de jeunes sont en quête de sens et pas seulement des marginaux, les jeunes et moins jeunes que je côtoie dans mes formations sont rarement des enfants défavorisés. Pour te donner une idée, dans mes formations HEC, on m a maintenant demandé de donner plus de place à une réflexion en profondeur sur ce qui fait un leader : éthique et gouvernance... et aussi, maîtrise de soi, lutte contre l avidité et la corruption, identification d idéaux nobles, recherche du bien commun, lutte contre l égoïsme et l égocentrisme, travail gratuit pour la communauté... Dans les entreprises aussi, j interviens pour former les administrateurs (Thalès par exemple, la Fédération des Experts Comptables...) et aussi j interviens pour mettre en relation les entreprises comme Danone, Total... avec des ONG et des Entrepreneurs Sociaux, et là aussi on parle de mobilisation des compétences sur des causes plus grandes que l organisation stricte qui verse des salaires, on parle de déploiement de compétences, de mécénat de compétences et donc de travail gratuit offert par les entreprises (qui rémunèrent leurs salariés), mais gratuits pour les ONG. Tout cela faisant partie d une démarche de Responsabilité Sociétale de l Entreprise qui est grandement encouragée par le Gouvernement et devient de plus en plus effectif par le Grenelle II. Il s agit de motiver, mobiliser et développer les talents des personnes, de donner un sens à leur vie qui va au delà de leurs petits intérêts personnels... On voit bien que c est une clé pour réduire les risques psycho sociaux dans les entreprises et aussi les risques de corruption ou disons pudiquement, de conflits d intérêt. Des groupes comme Danone ou Accenture, envoient en formation dans les pays du Sud, plus de 30 salariés par an pour les former dans des ONG ou avec des entrepreneurs sociaux. L approche est structurée, mais moins que ce que fait Terre du Ciel avec les Fleurs. La démarche est très proche, sauf que les entreprises «récupèrent» cette démarche dans leurs rapports RSE/ Développement Durable. C est exactement ce que tu fais avec tes jeunes, la différence étant que tu les prends plus jeunes et donc, tu dois, en même temps, les former à gérer des projets, à prendre des décisions de manière juste, à discerner... et à agir, rapidement et efficacement. Franchement, je les ai vus quand vous avez démarré... bon, comme beaucoup de jeunes, un peu rebelles, en marge de la société, tristes, ne sachant pas quoi faire de leur vie... je les ai vus lors d un de leur stage et je les ai vus en action au Forum TdC où chacun avait sa tâche, était épanoui, souriant, actif... Je sais qu ils ont eu des responsabilités en équipes cet été et que ça les a fait grandir en force, en sagesse et en structuration de leur personnalité. J ai lu le 1 er rapport qui a été rédigé par eux... un excellent travail! J aimerais bien que mes étudiants me rendent des choses aussi structurées et enthousiastes, franchement! Si ça ce n est pas de la pédagogie destinée aux jeunes, je ne sais pas bien ce qu entend la préfecture par formation... De plus, il y a de plus en plus de développements de Centres comme Terre du Ciel, d Associations, d ONG qui pourront être autant d employeurs potentiels pour ces jeunes qui pourront aussi éventuellement eux mêmes décider d entreprendre une activité qui leur convient et devenir auto entrepreneurs ou créateurs de leur propre structure... autant de chômeurs en moins, d assistés et de déprimés en moins... Pôle emploi et la sécurité sociale, les mutuelles devraient te sponsoriser! Je veux bien échanger avec un responsable de la préfecture pour comprendre leurs réticences si tu le souhaites. Dis moi. Michèle Albertin Responsable des Ressources humaines 19 octobre 2012 Il y a quelques mois j avais lu votre présentation de cette formation en cours et les interventions des jeunes stagiaires et j avais trouvé le concept innovant et digne d intérêt. 15

16 Séduite aussi par l enthousiasme et la maturité de ces jeunes et leur façon d accueillir cette formation, car, à mes yeux, il s agit bien d une réelle formation professionnelle. Je vous précise bien connaître l Éducation Nationale (j y ai travaillé pendant 6 ans pendant mes études et mes parents étaient proviseurs de lycée), par ailleurs, je suis retraitée et ai été pendant 30 ans Responsable de Ressources Humaines et, à ce titre, responsable du recrutement et de la Formation. Je dois avouer qu au fil des années, j ai souvent constaté, malheureusement, un écart ÉNORME, entre les formations données par l Éducation Nationale et les besoins de nos entreprises. Et je n étais pas seule à le constater : nos échanges entre collègues arrivaient souvent aux mêmes conclusions. Cette critique ne vise pas la compétence des enseignants mais plutôt le manque de réactivité des programmes et systèmes scolaires qui ne s approchent que de très loin à ce qui se vit en entreprise. En revanche, j ai souvent conclu des contrats d apprentissage et de Qualification avec d excellents résultats, et pour les jeunes et pour l entreprise qui recrutait volontiers ces jeunes formés, motivés et compétents à l issue des contrats. A qualification égale, Bac professionnel ou BTS, je n hésitais pas à embaucher les jeunes qui avaient une pratique en entreprise, et l on constatait à quel point ils étaient plus compétents que les jeunes sortis directement de l école (pourtant homologués Éducation Nationale!). Si, aujourd hui, je devais recruter pour des métiers de service (gestion, accueil, organisation, restauration collective : tels que ceux pour lesquels vous avez formé ces jeunes), je ferais confiance à l un d entre eux, bien plus qu à un jeune tout frais sorti de la Formation, pourtant homologuée, de l Éducation Nationale, mais souvent mal adaptée. Cette formation que vous leur avez donnée leur a permis de faire un choix réel de profession, en connaissance réelle des métiers existants parce qu ils les ont pratiqués sous la conduite de parrains expérimentés qui leur ont fait confiance et les ont réellement encadrés. Je vous ai dit combien j ai apprécié les contrats d apprentissage et de qualification, mais je trouve que votre formation va au delà, parce qu elle permet, avant décision, de choisir entre différentes possibilités d emplois alors que l orientation est difficile pour un jeune qui ne connaît pas vraiment les différents emplois. Si le choix qu il fait d un contrat d apprentissage pour un métier s avère une erreur d orientation (cela arrive plus souvent qu on ne pense), il doit soit perdre son temps et sa motivation dans un contrat qui ne le mènera nulle part soit tout recommencer... s il trouve un employeur : souvent un parcours du «combattant»! Je trouve donc votre formation innovante et porteuse d espoir : ceci, à la fois pour les jeunes et pour les entreprises qui peuvent les embaucher. Armelle Jouannic Bac octobre 2012 J ai fait un stage cet été au Val de Consolation et, sans savoir qu il faisait partie de la formation «Fleurs du Vivant», j ai trouvé Charles Chatelain tout à fait remarquable. Je me suis dit intérieurement : cet homme si jeune, déjà si centré, si juste dans ses interventions, si ouvert à l autre, si concerné et compétent pour les responsabilités de son poste Moi j ai 48 ans, j ai reçu une formation universitaire de haut niveau (bac +10), qui me permet d exercer depuis des années le métier d orthodontiste, tout ça est parfaitement reconnu et validé par les inspecteurs, n est ce pas? Eh bien, je dis haut et fort que ces longues années d études ne m ont aucunement préparée à la vie, à la relation juste avec autrui, à apporter ma contribution au monde avec bonheur. Il m a fallu «ramer» très longtemps (beaucoup plus longtemps que Charles!) pour compléter les lacunes, aller chercher où je pouvais une façon plus juste et plus satisfaisante d exercer mon métier, et tout simplement d être au monde. Et c est entre autre grâce aux stages de Terre du Ciel que j ai pu trouver du sens à ce que je faisais «mécaniquement» tous les jours. Depuis que tous ces efforts ont porté leurs fruits, mon action est devenue bien plus engagée, beaucoup plus profitable pour mes patients et pour mon entourage professionnel et personnel. Mais quelles difficultés pour en arriver là, quel long chemin... «Les fleurs du Vivant» offrent l opportunité exceptionnelle de former des jeunes sur le plan professionnel et aussi personnel. Au lieu de les conformer à un moule, de les «formater» pour une société en train de s asphyxier par manque de sens, cette formation les prépare à la Vie dans toutes ses dimensions, créatives à l infini. Quel chance inouïe, à la fois pour eux et pour les entreprises qu ils intègreront par la suite. Car c est de telles personnes, réellement vivantes, dont nous avons besoin pour faire face aux défis actuels. Soyez assurés que vous avez toute ma gratitude et mon soutien pour votre action! Un dossier rassemblant plus de 100 lettres similaires est accessible sur notre site du ciel.org. 16

17 17 La clairière se situe derrière le verger. Le projet Depuis longtemps, nous avions repéré dans les 20 ha du domaine, cette belle clairière propice à la construction d un complexe pédagogique pour des retraites d accompagnement vers la sagesse. Nous avions baptisé ce projet : «L école de la forêt».

18 Plan de masse du Campus

19 La naissance et le succès de l école des «Fleurs du Vivant» nous invitent aujourd hui à fusionner les deux projets. Car que faisons-nous avec les jeunes si ce n est un accompagnement vers la sagesse? Les locaux se libérant de mai à septembre pourront aussi accueillir des stages de même vocation pour tous publics. Ce projet est en grande cohérence avec le cœur de notre vocation, notre expérience et nos capacités d action, le site et son environnement. La clairière est très «en retrait» tout en étant très proche du château, et donc de toute l infrastructure administrative et logistique de Terre du Ciel. Elle est simultanément isolée et intégrée. C est un site idéal pour notre projet. Une analyse financière montre que le projet est économiquement viable, même si à l égal de toutes les activités de Terre du Ciel il s appuie aussi sur les bonnes volontés qui viendront l aider à vivre. Le projet est très porteur : porteur d espoir, porteur de sens, porteur d avenir ; il ne fait aucun doute pour nous que nous serons aidés à le porter. C est pour tout cela que nous nous y engageons. 19

20 Un projet en 4 phases 1 Ouverture septembre 2014 Construction d un premier bâtiment pour 12 élèves 4 chambres + salle + salle à manger/cuisine + dojo 120 m2 Équipement pour les 1 re année 3 Construction d un troisième bâtiment de 24 lits + d une salle indépendante de 100 m2 + d une salle à manger indépendante Salle + salle à manger peuvent ainsi réunir toutes les personnes du Campus 60 à 80 personnes Ouverture septembre 2015 Construction d un second bâtiment identique 12 lits + salle + salle à manger/cuisine Équipement pour les 2 e années et des adultes 4 Construction du bâtiment administratif + bibliothèque + logements résidents et intervenants en single 8 chambres + petit salon + petite cuisine/salle à manger + bibliothèque + 2/3 bureaux Selon opportunité Construction d une école ayurvédique 2 salles de massage + 1 salle de cours + 4 chambres à 3 + cuisine/salle à manger pour 15 personnes

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Programme 2014. Vivre et être dans l instant Présent

Programme 2014. Vivre et être dans l instant Présent Programme 2014 Séminaire Résidentiel d été Découverte et Apprentissage des techniques de la Sophrologie, la Méditation et la Pleine conscience Du 18 Juillet au 22 Juillet - Du 1 er août au 5 août Et du

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, +

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, + Valorisez votre entreprise en devenant mécène pour orphelins sida international! Michel JONASZ «Le temps de la solidarité est venu. Il n est plus possible de croire que l on peut vivre heureux sans se

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

2 tournées dans cette dernière partie de l année : septembre et décembre.

2 tournées dans cette dernière partie de l année : septembre et décembre. Chers amis, Merci encore pour tous ces beaux et chaleureux échanges que nous avons eus avec vous lors des tournées d avril, de juin et de fin juillet /début août. Voici donc le programme des activités

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Formation à l Accompagnement Sacré

Formation à l Accompagnement Sacré Formation à l Accompagnement Sacré But Espace intense de «travail» intérieur, individuel et collectif, cette formation a pour but de permettre à chacune et chacun d accompagner, en soi et autour de soi,

Plus en détail

DOSSIER de présentation

DOSSIER de présentation Projet d Habitat Participatif intergénérationnel et écologique DOSSIER de présentation 2015 Sommaire Mots d Ecoravissants Présentation d Ecoravie Donnez du sens à votre argent Chiffres et dates Contact

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie et éducation Faculté des lettres et sciences humaines Espace Louis-Agassiz 1 CH-2000 Neuchâtel La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION INTERNATIONALE SUR DOSSIER EN 1ERE ANNEE

PROCEDURE D ADMISSION INTERNATIONALE SUR DOSSIER EN 1ERE ANNEE PROCEDURE D ADMISSION INTERNATIONALE SUR DOSSIER EN 1ERE ANNEE RENTRÉE 2015-2016 L ESAM offre la possibilité aux élèves de terminale scolarisés dans : un lycée français à l étranger DOM TOM d intégrer

Plus en détail

Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda

Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda Le mot Swami ( sanskrit ) désigne un maître spirituel. Le terme littéralement signifie celui qui sait celui qui est maître de lui-même. Nous avons donc un cheminement

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Dossier de. candidature PROGRAMME MASTER GRANDE ÉCOLE - ESC MONTPELLIER CONCOURS INTERNATIONAL NOM... Prénom... Année académique...

Dossier de. candidature PROGRAMME MASTER GRANDE ÉCOLE - ESC MONTPELLIER CONCOURS INTERNATIONAL NOM... Prénom... Année académique... Dossier de candidature PROGRAMME MASTER GRANDE ÉCOLE - ESC MONTPELLIER CONCOURS INTERNATIONAL EXCLUSIF! 32 ème Meilleur Master in Management dans le Monde (Classement Financial Times Septembre 2014) NOM.

Plus en détail

QUELLES PORTES S OUVRENT À LA FIN DE LA 11 E (12 E )

QUELLES PORTES S OUVRENT À LA FIN DE LA 11 E (12 E ) SI VOUS CHERCHEZ POUR VOTRE FILLE UNE ÉCOLE SECONDAIRE QUI CONTRIBUE À SA RÉUSSITE ET À SON ÉPANOUISSEMENT, QUI LUI DONNE CONFIANCE EN ELLE-MÊME, QUI STIMULE SON ENVIE D APPRENDRE. QUELLES PORTES S OUVRENT

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT «Amener chacun à une autonomie responsable» INTRODUCTION Dans l esprit du Projet Educatif défini par le Pouvoir Organisateur du Collège Notre-Dame et dans la volonté de respecter

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Paroisse Saint-François-Xavier des missions étrangères Ce dossier présente les motivations

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L

ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L OCCASION DE LA CEREMONIE DE REMISE DE DIPLÔMES Dakar,

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

Le projet de L Arche à Nancy, c est

Le projet de L Arche à Nancy, c est Vivre Avec des personnes ayant un handicap mental... Le projet de L Arche à Nancy Au plus près de la vie ordinaire Dans le partage des gestes quotidiens Le projet de L Arche à Nancy, c est de créer trois

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Rappel méthodologique Contexte & objectifs 1 2 Semaine pour l emploi des personnes handicapées : après avoir longtemps centré le regard

Plus en détail

les 3-4-5 octobre et 8-9 novembre 2014

les 3-4-5 octobre et 8-9 novembre 2014 Danielle SOLEILLANT FORMATRICE & ANIMATRICE DE SEMINAIRES P.E.A.T. certifiée par Z. MIHAJLOVIC SLAVINSKI p r o p o s e les 3-4-5 octobre et 8-9 novembre 2014 Formation aux systèmes PEAT à Paris Activer

Plus en détail

KIALATOK, KEZAKO? EXEMPLE D UN ATELIER KIALATOK. «Cuisine et culture de Guinée avec Madame Fofana» 3 heures 12 participants 65 euros par participant

KIALATOK, KEZAKO? EXEMPLE D UN ATELIER KIALATOK. «Cuisine et culture de Guinée avec Madame Fofana» 3 heures 12 participants 65 euros par participant Dossier de presse KIALATOK, KEZAKO? La cuisine du monde attire de plus en plus : le couscous est le 3 ème plat préféré des Français, d après un sondage TNS Sofres réalisé en 2011! Cette cuisine traditionnelle

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Programme Bourses Diversité et Réussite

Programme Bourses Diversité et Réussite Donner à chacun les meilleures chances de réussir Programme Bourses Diversité et Réussite La Fondation INSA de Lyon Ensemble développons notre vocation L INSA de Lyon tire sa force de l intégration de

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour INTRODUCTION Je remercie la région Rhône-Alpes pour m avoir permis d effectuer ce stage dans de bonnes conditions, grâce au soutien non négligeable qu a représenté la bourse Explor

Plus en détail

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Bénévolat Portefeuille de compétences Modes d emploi pour Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Tout bénévole Votre mode d emploi Le Portefeuille de compétences vous aide

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions.

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Ces quelques lignes ne rendent pas compte d une expérimentation organisée à priori mais d un changement de pratique qui demeure en évolution.

Plus en détail

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise.

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise. «AVANCER EN AGE» «C est pourquoi nous ne perdons pas courage, et même si en nous l homme extérieur va vers sa ruine, l homme intérieur se renouvelle de jour en jour.» (2 Corinthiens 4, 16) 1. Prêtres en

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris 3 En 2005, trois étudiants de l école lançaient sur le campus le premier Class Gift des Elèves, illustrant par leur action solidaire l entraide qui fait la force du réseau HEC. Jamais démenti depuis, cet

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience GUIDE POUR AGIR Comment SE PRÉPARER à la validation des acquis de son expérience JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi se préparer à la validation des acquis

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Rencontre avec P. De La Chevasnerie, fondateur de Souscritoo Philippe De La Chevasnerie, 25ans,

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Stages Erasmus à l étranger

Stages Erasmus à l étranger BROCHURE ERASMUS PARTIE 1 GENERALITES FEVRIER 2012 Stages Erasmus à l étranger HAUTE ECOLE GALILEE ISSIG Institut Supérieur de Soins Infirmiers Galilée TABLE DES MATIERES Avant-propos : - Prends le large

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août)

Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août) Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août) Les Compagnons de St François sont un mouvement œcuménique chrétien

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 20 janvier 2014. Contact presse. Service de la communication

DOSSIER DE PRESSE. 20 janvier 2014. Contact presse. Service de la communication L Université de Strasbourg signe sa première convention clause sociale «Jeunes décrochés et politique d achats» Une clause pour la lutte contre le décrochage scolaire Contact presse Service de la communication

Plus en détail

MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES

MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES UNIVERSITE DE BOURGOGNE MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES Discipline : Sciences de Gestion Matière : Finance Candidate : Aurélie SANNAJUST Fonction : Maître de Conférences à l Université

Plus en détail

Pour accompagner votre parrainage!

Pour accompagner votre parrainage! Pour accompagner votre parrainage! Chères Marraines, Chers Parrains, Ce livret a pour objectif de répondre à la demande de certains d entre vous et de vous transmettre les retours d expérience d autres

Plus en détail

Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E

Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E D E Le Salaire-Jeunesse pour les enfants K I N R - C A S H A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche Apprendre à gérer l argent doit être intégré dans l apprentissage

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE

QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE 1 QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE 4 BIS RUE DE PARIS 94470 BOISSY ST LEGER 01 45 95 42 47 moniqueprudet@aol.com 2 MA GENESE : Je suis devenue assistante sociale non par

Plus en détail

Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire.

Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire. Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire. Fondacio, un mouvement au service de l humain. Cette aventure œcuménique naît à Poitiers en 1974, à l initiative

Plus en détail

Formation de Yoga du Son

Formation de Yoga du Son Dossier d inscription Promo Genève 2015 Formation de Yoga du Son 1202 Genève Année 2015 - Niveau 2 Formation professionnelle agréée par la FNYS Adresse de correspondance : 4 rue de Martray - 17290 Ardillières

Plus en détail

Dossier de. candidature BACHELOR OF INTERNATIONAL BUSINESS ADMINISTRATION (BIBA)

Dossier de. candidature BACHELOR OF INTERNATIONAL BUSINESS ADMINISTRATION (BIBA) Dossier de candidature BACHELOR OF INTERNATIONAL BUSINESS ADMINISTRATION (BIBA) CHARGÉ DE PROJETS COMMERCIAUX ET MARKETING À L INTERNATIONAL CONCOURS INTERNATIONAL (POUR LES TITULAIRES D UN DIPLÔME NON

Plus en détail

Sous l égide de la Fondation de France Avec le soutien de L association Montessori Internationale (AMI)

Sous l égide de la Fondation de France Avec le soutien de L association Montessori Internationale (AMI) Avec le soutien de L association Montessori Internationale (AMI) 13 rue de la Grange Batelière 75009 Paris Avec le soutien de L Association Montessori Internationale (AMI) Le paysage Montessori en France

Plus en détail

LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE.

LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE. KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Enseignants Nombre de pages : 7 INFORMER ET ASSOCIER LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE. Cette fiche s adresse

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail