Association loi 1901 à but non lucratif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association loi 1901 à but non lucratif"

Transcription

1 Association loi 1901 à but non lucratif Entreprise sociale et solidaire Rapport annuel 2012

2 Partie 1 éditorial Une UCPA ACCessible au plus grand Nombre de jeunes Les jeunes générations sont particulièrement touchées par la crise économique. Près d un quart des jeunes vit désormais sous le seuil de pauvreté 1 et les ans sont ceux qui partent le moins en vacances 2. Aussi, la reconquête des ans constitue un défi pour l UCPA qui en fait l une de ses priorités. Au cours de l année écoulée, l UCPA a élaboré des propositions nouvelles de séjours sportifs à des conditions accessibles pour les étudiants, apprentis et jeunes travailleurs. L accueil des clubs de jeunes de sportifs et des publics scolaires a également tenu une place importante dans les sites de loisirs sportifs de proximité gérés pour le compte de collectivités territoriales. L UCPA a élargi les parcours de formation initiale et d insertion professionnelle dans les métiers du sport et de l animation. L accueil des jeunes en situation de handicap a été développé dans les séjours sportifs et les loisirs sportifs de proximité. Ces efforts envers les jeunes ont été réalisés dans un contexte économique difficile pour le secteur des séjours sportifs. Les séjours et nuitées des Français ont reculé de 2,8 % sur la saison estivale 2012, tandis que les réservations hivernales dans les stations alpines subissaient, au 1 er décembre, un retard de 3,3 % par rapport à l an dernier. Les acteurs du tourisme ont perdu plus de emplois au cours des trois dernières années 3. Dans ces conditions, le résultat économique de l UCPA, bien que non satisfaisant, n est pas inquiétant dans la mesure où le niveau des investissements reste élevé avec la rénovation des centres de séjours et le développement des activités à long terme. Dans le domaine des loisirs, l action associative est de plus en plus mise en concurrence avec des opérateurs marchands qui sacrifient le projet éducatif et l accessibilité sociale pour leurs profits. Pourtant, l UCPA a maintenu le cap de partenariats avec les collectivités territoriales au service d une offre éducative et sportive de qualité. L amélioration des résultats économiques est mise au service du public, en lien avec les acteurs locaux du mouvement sportif et les mouvements de jeunesse, et en faveur d une maintenance responsable des équipements sportifs. Pour rester fidèle à son projet humaniste éducatif et social au service de l intérêt général, l UCPA continue de déployer toutes les capacités d une entreprise sociale et solidaire performante, conjuguant la gouvernance bénévole et désintéressée de ses membres avec l engagement et le savoir-faire de ses collaborateurs. L agrément «Entreprise solidaire» qui lui a été attribué conforte cet ancrage dont tous les acteurs de l UCPA peuvent être fiers. Alain Sauvreneau, président de l UCPA 1. «Inégalités entre jeunes sur fond de crise», Observatoire de la Jeunesse INJEP, La Documentation Française, «Les vacances des Français», Centre d analyse stratégique, n 234, juillet Dépêche Agence France Presse, 12 juillet 2012.

3 Rapport annuel Année 2012

4 4 Partie 1 Passionnés de sport, tisseurs de lien social FACteur de bien-être et de cohésion sociale, l ACCès au sport pour tous contribue autant à la santé qu à la culture du vivre ensemble. Répondre à ce besoin social est la raison d être de l UCPA. Allier plaisir de l activité physique en pleine autonomie et passion d aventures collectives au-delà des différences, telle est la promesse des femmes et hommes collaborant à l UCPA et des jeunes en parcours de formation et d insertion professionnelle. À travers leur savoir-faire et leur engagement tout au long de l année, chacun d eux donne vie au projet de l association. Libérer son énergie et vivre des rencontres, c est l expérience authentique partagée, cette année encore, par jeunes dont mineurs partis en séjours sportifs à la montagne, à la mer ou en itinérance, et les 3 millions de pratiquants de loisirs sportifs sur des sites animés par l UCPA. REJOINDRE LES JEUnes GÉNÉRATions Si les activités dédiées aux mineurs et jeunes adultes conservent leur dynamisme, celles des ans se trouvent directement impactées par l évolution des comportements socioculturels et les difficultés liées la conjoncture économique. Pour l UCPA, rejoindre les jeunes générations là où elles évoluent demeure une priorité. Elle s appuie d abord sur le choix d un modèle économique privilégiant l accessibilité pour tous. Malgré les difficultés économiques, l évolution du tarif moyen d un séjour UCPA est ainsi restée proportionnelle à l évolution du SMIC. L autre enjeu est celui de l innovation permanente, indispensable pour pénétrer l univers de la jeunesse de plus en plus numérique et créer une offre suffisamment diversifiée de produits en phase avec ses attentes. Concrètement, cette année, l UCPA a misé sur le développement de l individualisation de la relation clients, les offres multisport, des propositions de séjours adaptées aux possibilités économiques des étudiants (Happy ski, Happy Summer, Destination mystère) et l élargissement des partenariats avec des clubs de jeunes sportifs dans le champ des loisirs.

5 Passionnés de sport, tisseurs de lien social 5 L E S P o r T, VECTEUR DE RELATions Faire partager une vision du sport qui relie les individus demeure plus que jamais un axe fort de l UCPA. Avec l objectif de vivre le sport comme un levier pour la santé, la rencontre et la coopération avec les autres. Dans les 80 sports qu elle propose, l UCPA décline une gamme pédagogique alliant apprentissage par le plaisir, convivialité de pratiques en groupes, découverte du milieu environnant et encadrement sécurisant. Une offre hautement qualitative valorisée par les démarches de certification. En phase avec son projet qui consiste à faire du sport un lieu d éducation pour tous et de mixité sociale, l UCPA renforce son accueil de publics scolaires, de comités d entreprises et de clubs sportifs. En 2012, elle a aussi accentué ses actions de solidarité en particulier en direction des jeunes en situation de handicap. Enfin, à travers un parcours de formation professionnelle aux métiers du sport proposé à 1800 jeunes, l UCPA transmet ses valeurs et assoit sa démarche d entreprise tournée vers l insertion des jeunes. S ADAPTer AUX MUTATions ÉConomiQUes Afin de préserver la croissance à long terme, l UCPA a poursuivi son effort d investissement avec 18 millions d euros engagés en 2012 par UCPA Patrimoine et 15 millions d euros par l Association. Cela lui a permis d acquérir les centres de Montalivet et de Port d Albret et de rénover les centres de Flaine, Plagne Le France, Val Thorens, Argentière, La Plagne 1800 et Niolon. Au plan de l exploitation, les comptes agrégés de l UCPA (cumulant ceux de l UCPA à ceux d UCPA Sports Loisirs* et d UCPA Patrimoine**) dégagent un résultat d exploitation de - 1,5 million d euros pour un chiffre d affaires agrégé de 193 millions d euros à l occasion de l exercice Le chiffre d affaires de l association progresse de + 0,7 % à 165,7 millions d euros (dont 129 en séjours sportifs) mais son résultat d exploitation de - 1,5 million d euro est en recul par rapport à 2011, notamment en raison de la part accrue des groupes qui ont un panier moyen inférieur à celui des individuels. Le chiffre d affaires des filiales Sports Loisirs progresse de 8 % à 24,3 millions d euros et leur résultat net consolidé est stable (- 0,6 million d euros). Ces résultats ont conduit l UCPA à engager des efforts accrus de maîtrise des charges et d amélioration de la performance de son exploitation, une accélération de la transformation de son organisation ainsi que la recherche de nouveaux leviers de financement au sein de l économie sociale et solidaire. Malgré un contexte économique difficile, la vive concurrence du secteur commercial et le retrait croissant des collectivités publiques, l UCPA continue d innover pour mettre la performance économique au service des personnes et développer sa mission sociale d intérêt général au service d un plus grand nombre de jeunes. GuillAume LEGAut, DIRECteur GÉNÉR A L de L UCPA * UCPA Sports Loisirs (SL), filiale à 100 % de l Association UCPA, regroupe les équipements de loisirs gérés et animés pour le compte de collectivités territoriales. ** UCPA Patrimoine, filiale à 91 % de l Association UCPA, assure la gestion du patrimoine immobilier des centres de montagne en rénovation.

6

7 7 Partie I L UCPA engagée En ces temps difficiles de crise économique qui s installe de manière durable, le projet associatif et sportif de l UCpa fondé sur la rencontre, le partage et le faire vivre ensemble ne prend que plus de sens. Il apporte des réponses concrètes aux besoins accrus de cohésion sociale exprimés par la jeunesse.

8 8 Partie 1 1 Une mission éducative et sportive en évolution «Plus que jamais, l action de l ucpa trouve son sens auprès des jeunes de 16 à 25 ans, particulièrement touchés par la précarité. L évolution du projet éducatif et sportif s inscrit dans l objectif d apporter des réponses ambitieuses, concrètes et innovantes à cette situation.» Maixent Genet (FAGE), président de la Commission éducative de l UCpa La pratique d un sport est la première motivation des jeunes qui viennent à l UCPA, en quête également de rencontre et de partage autour de cette même passion sportive. L e s at o U T s éducatifs de l UCPA Avec près de 80 activités sportives, l UCPA développe à leur intention une large gamme de produits adaptés au débutant ou à l expert, au mineur ou à l adulte, selon des rythmes d intensité variables, en France ou dans des territoires lointains, n hésitant pas à mélanger sport et culture lors des séjours en itinérance. Au cœur de la relation éducative propre à l UCPA, le moniteur, l animateur ou le guide permettent au jeune, stagiaire ou usager, d acquérir savoir, savoir-faire et savoir-être par le biais de l expérience de l activité sportive et de la vie collective. Avec son «école» citoyenne des sports, l UCPA propose aux jeunes un parcours d activité intégrant des apprentissages non formels pour : développer l autonomie et la responsabilité en maîtrisant les risques d un milieu pour soi et pour autrui et à choisir une activité adaptée à sa maîtrise technique ; être acteur et créateur de lien social en favorisant la rencontre, la coopération et le partage avec d autres, quelles que soient leurs capacités ; accroître son bien-être et sa santé en pratiquant le sport avec plaisir et passion ; habiter l espace de manière responsable en développant la compréhension et le respect de l environnement et des cultures. Pour y parvenir, la pédagogie développée par l UCPA privilégie le plaisir dans l apprentissage, valorise les progrès et accélère la réussite. Elle responsabilise aussi les jeunes sur la sécurité, propose de découvrir les activités sportives en groupe, améliore la compréhension et le respect de l environnement pour une pratique responsable et durable. En avance sur son temps et fidèle à ses valeurs Plus que jamais, l UCPA entend conserver le «Quart d heure d avance» qui la caractérise depuis près de 50 ans en matière d innovation sociale et d activités sportives. «Afin de répondre au mieux aux besoins de la jeunesse, l UCPA a engagé en 2012 une réflexion sur les questions de société qui touchent particulièrement les jeunes. L enjeu consiste à faire évoluer nos propositions éducatives, pour être en phase avec leurs attentes, tout en tenant compte des réalités économiques» explique Magali Andrier, directrice générale adjointe en charge des activités sportives et éducatives. Ce travail, qui associe les organisations membres de l UCPA, vient enrichir les gammes d activité déjà proposées dans chacune des filières sportives.

9 L Ucpa Engagée 9 Des expérimentations seront conduites en Elles porteront notamment sur l actualisation des stages indépendance à destination des ans ou sur celle du projet «ExplEAUrateur» développé sur les activités nautiques (voir encadré page 21). Activités aquatiques et subaquatiques : de la terre à la mer, des loisirs aux séjours sportifs En 2012, l UCPA s est vue attribuer l animation et la gestion des piscines des Weppes dans le Nord et Roger Le Gall à Paris, illustrant l investissement de l association dans un secteur porteur d enjeux majeurs au plan éducatif et social. En 2013, deux nouveaux centres aquatiques devraient rejoindre le giron de l UCPA, ce qui portera à 18 le nombre de complexes aquatiques et de baignades gérés par l Union. «Avec plus de 3 millions d entrées dans les centres aquatiques, les bases de loisirs, les baignades temporaires et les campings animés par l UCPA, on peut véritablement parler de l émergence d une filière et d une culture des activités aquatiques», souligne Cyril Gautier, référent activités aquatiques. Un essor étroitement associé au développement de la formation dans cette filière à l UCPA avec 42 stagiaires de la formation professionnelle ayant obtenu le titre de Maître-nageursauveteur (MNS) et 324 lauréats de la qualification «Surveillant de baignade» du BAFA. Parmi ces établissements aquatiques, plusieurs sont équipés de bassins ou de fosses de plongée permettant à de nombreux plongeurs À terme, la démarche vise à préciser les indicateurs sociétaux qui permettront de rendre compte et piloter l impact social et sociétal de l UCPA auprès des jeunes sur les plans éducatif et sportif. Elle doit également contribuer à maintenir et développer les actions de coopération à l extérieur, notamment avec les fédérations sportives, le CNOSF et les collectivités territoriales. En 2012, plusieurs conventions de partenariat ont déjà été actualisées avec la Fédération française handisport (FFH), la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT) ou la Fédération française d études et de sports sous-marins (FFESSM). et apnéistes de pratiquer leur passion, de se former ou de maintenir un certain niveau de technicité avant de retrouver le milieu naturel et ainsi profiter de la faune et flore sous-marines. «Très prisée des citadins, l apnée de loisir se développe très rapidement car elle est accessible à tous les publics. Couplée avec des exercices de respiration, elle permet de maîtriser sa ventilation et de prendre confiance en soi dans le milieu subaquatique» explique Patricia Breton, référent plongée sous-marine. La récompense ultime? Poursuivre la pratique des activités subaquatiques dans des sites UCPA, en France ou à l étranger, comme aux Maldives, où l apprentissage de la plongée se double d une rencontre avec d extraordinaires poissons tropicaux. Les chiffres 80 activités sportives 70 pays journées de séjours sportifs stagiaires scolaires jeunes venus skier 70 % des surfers à l UCPA sont des mineurs journées stagiaires pour les sports aériens journées stagiaires pour le VTT journées stagiaires pour le kite surf journées et 8,35 % de fréquentation mineurs pour la plongée

10 10 Partie 1 2 La solidarité, une priorité de l ucpa «Nous nous réjouissons du rapprochement entre la FFH et l ucpa qui a donné lieu à la signature d une convention-cadre et à la réalisation d actions très concrètes. On notera en particulier l organisation d un séjour handisport à Serre Chevalier cet été pour des adolescents en situation de handicap accueillis avec d autres jeunes valides. Un partenariat qui laisse envisager de nombreuses perspectives.» Jean-pAul Moreau (Fédération française handisport), membre de l UCpa Partout où elle est implantée, et en particulier dans les territoires où les besoins sociaux sont importants, l UCPA s investit, dans un esprit de solidarité et de mixité sociale, en faveur des enfants et des jeunes qui rencontrent des difficultés sociales, de santé ou un handicap. Mis en œuvre grâce au soutien de partenaires nationaux, des services déconcentrés de l État et de nombreuses collectivités territoriales, cet engagement au service des populations et des acteurs locaux s inscrit dans le prolongement des politiques sportives, de jeunesse, de cohésion sociale et d égalité des chances. L ensemble des actions menées par l UCPA en lien avec les collectivités territoriales, les associations sociales et de jeunesse, et le mouvement sportif, est traditionnellement structuré autour de cinq programmes qui se traduisent chaque année par des réalisations concrètes. prévention et animation La prévention et l animation dans les territoires ont pour double objectif de soutenir et développer des actions pour les enfants et les jeunes ne partant pas en vacances, dans une volonté de mixité sociale, mais aussi d utiliser le sport et la culture comme supports pédagogiques pour aborder des thématiques liées à la prévention santé, l environnement ou la citoyenneté. En 2012, il s est traduit par plusieurs réalisations : sur la Base régionale du port aux cerises (Essonne), «S'port aux cerises» a accueilli enfants durant l été. À Villeurbanne (Rhône), le Carré d été et sa déclinaison Carré d été mobile sont allés à la rencontre des adolescents dans les quartiers prioritaires avec des activités de glisse urbaine (roller, BMX ) ; en lien avec la ville de Marseille, le Conseil général des Bouches-du-Rhône, le Conseil régional PACA et les acteurs locaux, sociaux et de jeunesse, des dispositifs d accès à la pratique sportive ont été mis en place en PACA ; enfin, en Martinique, un projet d accès à la pratique des sports nautiques pour les jeunes a été relancé. accès aux vacances L accès aux vacances des publics en difficulté sociale, de santé ou de handicap, grâce à des dispositifs et un accompagnement spécifiques, a pour but de favoriser leur intégration et la mixité sociale.

11 L Ucpa Engagée 11 L année dernière, il s est concrétisé de manière originale : en marge des Jeux olympiques de Londres, auprès des services déconcentrés du ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'éducation populaire et de la Vie associative, le «Camp préolympique de la jeunesse en Nord» installé à Gravelines du 9 juillet au 3 août a accueilli 240 enfants pour une découverte des disciplines olympiques. HANDICAP L accessibilité aux pratiques sportives aux enfants et jeunes en situation de handicap, en partenariat systématique avec les acteurs spécialisés, se donne pour objectif de favoriser leur intégration dans la société. En 2012, les réalisations afférentes ont été particulièrement importantes, qu il s agisse de la première édition de «Vacances sportives handisport», de la création de CAP Loisirs Sportifs ou de la spécialisation de moniteurs d équitation dans l accompagnement et l intégration de personnes handicapées dans les centres équestres (voir encadré ci-dessous). Les chiffres jeunes bénéficiaires 11 régions concernées 114 actions de solidarité et de mixité sociale La pratique sportive des enfants et jeunes en situation de handicap En 2012, l UCPA a franchi une nouvelle étape dans son action en faveur de la pratique sportive des enfants et jeunes en situation de handicap. Elle a, en effet, conforté ses liens avec ses partenaires institutionnels et, parmi eux, la Fédération française handisport (FFH), membre de l UCPA, à travers une conventioncadre pluriannuelle signée le 13 juillet, et la Fédération française du sport adapté (FFSA). «À partir d un diagnostic finalisé en 2011, l UCPA s est appuyée sur son projet éducatif et sportif pour bâtir son plan d actions 2012 en lien avec les partenaires spécialisés et dans ses trois métiers», souligne Laurence Laval, responsable Solidarité de l UCPA. des vacances sportives handisport L un des projets les plus emblématiques de 2012 a été la première édition de «Vacances sportives handisport» menée en partenariat avec la FFH. Grâce à celui-ci, 16 jeunes de 13 à 17 ans en situation de handicap moteur ou sensoriel sont partis du 22 au 28 juillet sur le centre UCPA de Serre-Chevalier dans des conditions d accueil et de pratique sportives optimales. Au programme : des activités sportives de plein air comme le rafting ou le fauteuil tout terrain. Le partage des temps de vie quotidienne et d animation avec les jeunes valides présents en stage dans le centre a favorisé les échanges et la mixité handicapés-valides. Des loisirs sportifs adaptés En partenariat avec la FFH et la FFSA, l UCPA a créé CAP Loisirs Sportifs, un dispositif d Espaces sportifs mobiles (ESM) adaptés afin de faciliter une pratique sportive pérenne chez les jeunes handicapés. Les ESM se déplacent directement sur les lieux de vie, notamment au sein des structures médico-sociales, avant de créer des passerelles vers les clubs FFSA/FFH et les établissements sportifs UCPA. Six moniteurs d équitation ont suivi une nouvelle session du Brevet fédéral d encadrement équihandi et un Certificat de spécialisation «Accompagnement et intégration des personnes en situation de handicap» a été créé en partenariat avec la FFH et la FFSA. La première session débutera en septembre 2013.

12 12 Partie 1 remobilisation ET INSERTion La pratique sportive à destination des jeunes en difficulté d insertion, d emploi ou en situation de décrochage scolaire ambitionne de contribuer à leur remobilisation et à leur insertion sociale et professionnelle. L année écoulée a vu se poursuivre les ateliers de remobilisation par l équitation dans les centres équestres UCPA Bayard de Vincennes et de La Courneuve. Fonctionnant en partenariat avec des structures spécialisées, ils aident les jeunes en situation de marginalisation et/ ou de décrochage scolaire à retrouver des repères et la confiance en soi. solidarité internationale La solidarité internationale contribue à l accès aux pratiques sportives, à la formation et à l emploi des jeunes dans les pays où l UCPA est implantée. Ainsi, l UCPA continue d apporter son soutien à l association UCPA Maroc (expertise en ingénierie de projet, formation). Par ailleurs, de nombreuses actions de formation facilitent l accès à l emploi dans l animation et le sport à des jeunes Turcs, Égyptiens, Tunisiens ou Marocains. NomBre de Jeunes concernés NomBre de Séances-jeunes réalisées Prévention et animation Développement des pratiques sportives, prévention et animation dans les territoires accès aux VACANCES Accès aux vacances sportives des enfants et des jeunes pour leur intégration et la mixité sociale TOTAL jeunes concernés séances-jeunes réalisées HANDICAP Développement de l accessibilité aux pratiques sportives des enfants et des jeunes en situation de handicap remobilisation et insertion Remobilisation, insertion sociale et professionnelle des jeunes en difficulté d insertion, d emploi ou en situation de décrochage scolaire par les activités sportives Ils renouvellent leur confiance à l ucpa aux côtés des nombreuses collectivités solidarité internationale Co-développement et solidarité internationale

13 L Ucpa Engagée 13 3 L insertion des jeunes, un investissement quotidien «Les personnes formées à l ucpa et qui y travaillent ont des profils très recherchés sur le marché de l emploi. Pour les jeunes, c est le gage de la qualité de la formation que dispense l ucpa et pour l ucpa, un gage de dynamisme grâce à cette attractivité qu elle suscite auprès des jeunes.» Vianney Sevestre (ministère des Sports, de la Jeunesse, de l Éducation populaire et de la Vie associative), sous-directeur de la Direction des sports en charge de l emploi et de la formation Comptant parmi les principaux employeurs de personnels sportifs en France, l UCPA s est fixé l objectif d offrir à des jeunes, souvent déscolarisés, des voies d insertion dans leur premier emploi. «Nous proposons des dispositifs d emploi-formation pour leur faciliter l accès à un métier et une carrière à l UCPA : animateur, moniteur, moniteurchef, directeur de centre sans oublier tous les autres métiers nécessaires au bon fonctionnement des centres», précise Frédéric Bas, responsable emploi -formation de l UCPA. En 2012, jeunes ont ainsi bénéficié d un parcours de formation aux métiers du sport et de l animation dont plus de la moitié en région Rhône-Alpes et en Île-de-France. Au total, UCPA Formation a dispensé plus de heures de formation en mobilisant des dispositifs très variés : apprentissage, programmes des conseils régionaux, formations financées par les Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA). Une passerelle sociale vers les métiers du sport Soucieuse de mettre en œuvre une Gestion prévisionnelle de l emploi et des compétences, l UCPA intervient dans les champs de l insertion, de la pré-qualification, de la qualification et de l emploi, de la formation initiale et continue au bénéfice des jeunes sans qualification, des demandeurs d emploi et de ses collaborateurs. Chaque année, près de 400 jeunes sont ainsi accueillis à l UCPA dans le cadre de contrats aidés - via les contrats de professionnalisation et contrats d apprentissage visant l acquisition d une qualification professionnelle diplômante en alternance et le contrat unique d insertion qui privilégie l insertion, par l accès à une expérience professionnelle. «Proposer à des jeunes d intégrer la vie de l entreprise au travers de l alternance correspond véritablement au rôle de primo-employeur qui est celui de l association» insiste Philippe Versavaud, directeur des ressources humaines et des relations sociales de l UCPA. Une expérience vécue par Sylvain Zind, devenu moniteur de voile et de ski grâce à UCPA Formation : «Une fois le test technique et la préformation réalisés en ski, je me suis lancé dans la biqualification en signant un contrat d apprentissage pour la voile. Lorsque j ai été breveté en voile, je suis devenu moniteur et ai alors signé un contrat de professionnalisation pour me consacrer, de nouveau en ski, à l Eurotest, que j ai eu. Ces deux contrats m ont permis de me former tout en étant rémunéré.» La pré-qualification : 220 jeunes formés Les parcours de pré-qualification sont destinés à faire connaître l environnement professionnel, valider un projet

14 14 Partie 1 Tous les métiers sont dans le sport À l écoute des candidats de plus en plus exigeants vis-à-vis de leur environnement de travail, l UCPA a engagé à l été 2011 et durant toute l année 2012 un vaste projet de définition et de valorisation de sa marque employeur. Objectif : préciser son positionnement en tant qu employeur pour attirer et fidéliser les profils dont elle a besoin, en particulier dans les métiers des centres de vacances et de loisirs comme la restauration, l activité sportive, l animation et la maintenance. «L UCPA est une entreprise en phase avec la société qui entend offrir une expérience de vie professionnelle différente et unique et donner à ses collaborateurs la possibilité de devenir maîtres de leurs compétences et de leur avenir professionnel» insiste Philippe Versavaud, directeur des ressources humaines et des relations sociales. Pour asseoir son image d employeur, l UCPA s est même dotée d une signature : «Tous les métiers sont dans le sport». Une réalité vécue au quotidien par ses salariés, qu ils soient moniteur sportif, second de cuisine, hôtesse d accueil ou chargé de communication au siège. À découvrir sur les sites de recrutement spécialisés, les réseaux sociaux, la presse loisirs spécialisée, lors des actions de sponsoring et évènements spécifiques. et préparer à la poursuite d un cursus qualifiant. En 2012, grâce à UCPA Formation, 220 jeunes ont bénéficié de heures de formation. L insertion : près de 300 jeunes formés En matière d insertion, l UCPA travaille principalement, via sa filière équitation, pour préparer des jeunes en difficulté et éloignés de l emploi au métier de palefrenier. Les centres concernés sont situés en Île-de-France Vincennes (94), Maisons-Laffitte (78), La Courneuve (93), Bry-sur-Marne (94), Montigny-le-Bretonneux (78) et à Marcq-en-Barœul (59). En 2012, 20 jeunes ont été embauchés en Contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) dans les centres équestres d Île-de- France. Cette même année, UCPA Formation a également dispensé heures de formation diplômante au profit de 286 jeunes dans les centres équestres et poneys clubs UCPA concernés. Ski alpin, alpinisme et randonnée : 300 jeunes formés Acteur historique des sports de montagne, l UCPA est le premier centre de formation en France pour accéder aux premières étapes du diplôme d État ski Un dialogue social vivant Le dialogue social a naturellement toute sa place dans le projet d économie sociale et solidaire de l UCPA. Outre les instances légales de représentation du personnel, l UCPA permet aux représentants du personnel d être présents dans les organes de décision de l association (Conseil d administration, commissions) comme dans ses instances RH (commission paritaire). En 2012, UCPA SL a signé avec les représentants syndicaux au sein des filiales, un accord sur le temps de travail permettant aux filiales d adapter au mieux, dans le respect des droits des salariés relatifs à la durée du travail, leur activité. Pour UCPA Association, a été signé un accord sur le droit syndical et le dialogue social, reconnaissant ainsi pleinement ce dernier. En tout, ce ne sont pas moins de six accords dans des domaines divers tels que les élections professionnelles, les frais de santé, la durée du alpin. En 2012, 300 jeunes, majoritairement en Rhône-Alpes, ont bénéficié de heures de formation sur les sites UCPA de Tignes, Vallée de Chamonix, Val Thorens, Les 2 Alpes, Serre-Chevalier, Les Orres et Flaine. En alpinisme et randonnée, l UCPA forme également à la préparation à l examen probatoire d Accompagnateur moyenne montagne (AMM) et à la préparation au métier de Guide de haute montagne (GHM). Nautisme : plus de 200 jeunes formés Les formations se regroupent autour des activités de la voile et des disciplines associées, du surf, du canoë-kayak et de la plongée sous-marine. Les formations à la voile ont lieu à Bombannes, sur l un des plus grands plans d eau intérieurs. qui autorise une navigation toute l année. Elles se déroulent également autour de la presqu île de Giens, sur l un des meilleurs spots de glisse. Les modules croisières sont quant à eux organisés à Pauillac, site de référence des chefs de bord. En 2012, UCPA Formation a dispensé plus travail ou la filière maintenance et propreté qui ont été signés au sein de l Association. Ce dernier est particulièrement représentatif : en lien direct avec la politique patrimoniale de l UCPA et son plan de rénovation, il était en effet devenu nécessaire de revoir, au niveau RH, l ensemble de cette filière. Ainsi, en accord avec les organisations syndicales, l ensemble des métiers concernés a été revu tant au niveau des profils de fonction que des classifications (les futures rémunérations étant programmées en 2013).

15 L Ucpa Engagée 15 de heures de formation aux brevets ou certificats professionnels à la voile au profit de 200 jeunes en Aquitaine, PACA et Auvergne. Multiactivité : 400 jeunes formés Les formations au multiactivité répondent aux besoins de l UCPA mais aussi des collectivités territoriales, des associations sportives et des centres sociaux en quête de professionnels polyvalents capables d animer des activités sportives, éducatives et socioculturelles variées auprès de différents publics. En 2012, UCPA Formation a délivré heures de formation au profit de 400 jeunes. À noter que près de 90 jeunes, pour la plupart en Île-de-France, se sont formés au BP JEPS Activités aquatiques et de la natation afin de pouvoir encadrer des séances de bébés-nageurs, d aquagym et leur permettant d obtenir le titre de maître-nageur-sauveteur. Animation musicale et scénique : 135 jeunes formés Unique en Europe, la formation à l Animation musicale et scénique (AMS) de l UCPA est la seule école de DJs à délivrer des diplômes professionnels, reconnus par les spécialistes du métier. Mix musical, lumière, diffusion vidéo, infographie, production MAO et animation sont autant de domaines dans lesquels UCPA Formation propose une professionnalisation de qualité. Située à Lyon, l AMS s appuie sur une équipe pédagogique d une vingtaine de professionnels dotés d un matériel performant. En 2012, heures de formation ont été dispensées auprès de 135 jeunes. Animation : jeunes formés En lien avec ses activités d encadrement de séjours de mineurs, et au-delà de la formation professionnelle, l UCPA forme des volontaires aux diplômes de l animation : Brevet d aptitudes aux fonctions d animateur (BAFA) et Brevet d aptitude aux fonctions de directeur (BAFD). En 2012, jeunes ont bénéficié de journées de formation BAFA-BAFD, principalement en régions Rhône-Alpes, PACA et Aquitaine. Les chiffres jeunes formés dont 1400 en Rhône-Alpes et Île-de-France heures de formation 650 jeunes formés en apprentissage 90 sont sous Contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) 3 filières majeures de formation professionnelle (multiactivité, activités neige, équitation) Apprentissage : l UCPA mise sur le tutorat Intégrée dans cinq centres de formation d apprentis en France*, l UCPA a acquis une solide expérience dans la mise en place de parcours d apprentissage. Cela s est traduit en 2012 par la formation de 650 apprentis (sur jeunes en formation à l UCPA), essentiellement dans les régions Rhône-Alpes et Île-de-France. L équitation, l animation musicale et scénique et le multiactivité sont les trois activités sportives les plus attractives. À noter que 140 de ces apprentis sont sous contrat d apprentissage avec l UCPA, en tant qu employeur, et qu ils préparent principalement le Brevet professionnel de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport (BP JEPS). Pour les accompagner et les guider sur le chemin de l insertion professionnelle, l Union a mis en place un dispositif de tutorat, à la fois valorisant pour le tuteur qui leur transmet son savoir-faire et facilitateur pour le jeune. Le tuteur étant le référent de l apprenti à l UCPA durant 18 à 24 mois, l UCPA considère qu il doit maîtriser les règles du tutorat et cerner précisément sa mission. C est pourquoi, en 2012, elle a organisé deux sessions de formation de deux jours pour une dizaine de tuteurs dans le secteur du nautisme. Au programme : s approprier la fonction tutorale, transmettre les compétences, encadrer et évaluer, assurer le lien avec les différents acteurs. L objectif étant de développer une formation transversale à tous les secteurs. * Le CFA Sport animation Rhône- Alpes, l ARFA CFA des Métiers du sport et de l animation Île-de- France, le CFA des Métiers du sport, de l animation, du tourisme et des loisirs d Aquitaine, l ADASA CFA des Métiers du sport et de l animation en Auvergne, le FUTUROSUD CFA des Métiers du sport et de l animation en Provence-Alpes-Côte d Azur.

16

17 L Ucpa Engagée 17 Partie II L UCPA en action Les chiffres 1976 L Ucpa est déclarée organisme de formation professionnelle jeunes accueillis par an en formation professionnelle dont 150 en formation continue BAFA sur 22 régions 80% de réussite aux examens 1965 À l écoute des jeunes dont les besoins se renouvellent sans cesse, l UCpa innove en permanence pour faire évoluer et adapter son offre de séjours sportifs création de l UCPA, et de loisirs sportifs de proximité. l Union nationale des Fidèle à ses valeurs, elle conserve centres sportifs de plein air néanmoins la même ambition de qualité et d accessibilité qu elle place au cœur de son projet. Près de 50 années d expérience 730 salariés permanents 190 millions d euros de chiffre d affaires en jeunes bénéficiaires d actions de solidarité par l Ucpa

18 18 Partie 2 1 Les séjours sportifs : innover sans cesse pour s adapter «La Caisse des dépôts et consignations, investisseur d intérêt général, accompagne l ucpa dans la rénovation de son parc immobilier en montagne, via un montage innovant et pionnier dans la sphère du tourisme social.» Olivier Bailly (Caisse des Dépôts et Consignation), membre du Bureau du Conseil d administration de l UCpa L originalité du positionnement de l UCPA, à l interface des mouvements d éducation populaire et des fédérations sportives, repose sur son école de sports où l activité sportive est à la fois une finalité et un moyen de son projet éducatif. «L envie de faire du sport» : une passion à partager De l initiation au perfectionnement, il est très facile de trouver à l UCPA l activité de plein air qui comblera ses envies. D autant qu à la diversité de l offre vient s ajouter la richesse d un enseignement collectif dans des sports considérés comme individuels. «À l UCPA, le groupe est au cœur de la démarche pédagogique. Glisser, surfer, grimper à plusieurs décuple le plaisir et suscite l échange autour d émotions, de réussites et de difficultés rencontrées. Sans compter que le collectif favorise l entraide et la solidarité. Cette cohésion de groupe se prolonge au-delà du temps de pratique sportive, durant toute la durée du stage. Ce qui est communément appelé L après sport fait partie de nos leviers d action pour faciliter la rencontre et le partage de sa passion avec les autres», souligne Benoit Despres, directeur d exploitation du Pôle littoral et international. ACTeur dans sa pratique En vue de développer l autonomie et la responsabilisation des jeunes stagiaires, la démarche pédagogique de l UCPA place l individu au centre de son action et le met à l épreuve dans un cadre déterminé. Professionnel de l activité, le moniteur se charge de créer les conditions favorables à l apprentissage au sein d un groupe stable en favorisant le développement de l autonomie du jeune par le biais d une évaluation individuelle préalable et de mises en situation pédagogiques de résolution de problèmes. Ainsi, en golf, les 9 trous d un parcours seront joués par le débutant dès le début de son apprentissage. À ses stagiaires les plus perfectionnés, l UCPA garantit adrénaline et sensations fortes sans jamais négliger la sécurité, laquelle est en permanence prise en compte dans la démarche pédagogique via l apprentissage des caractéristiques du milieu, des techniques gestuelles individuelles, des règles de progression en groupe et de sécurisation active. De cette manière, l UCPA s attache à «démysthifier» certaines pratiques dites «extrêmes» et, à travers son approche pédagogique, à organiser les conditions de pratique.cela permet ainsi au sportif averti de vivre les émotions et sensations fortes du ski hors piste ou de la grimpe en terrain d aventure, par exemple.

19 L Ucpa en action 19 Les jeunes en lien avec la nature et l environnement Qu il s agisse de l état du manteau neigeux pour le skieur hors piste ou du pic de la vague pour le surfeur, la progression technique et l autonomie dans les activités physiques et sportives passent par une très bonne maîtrise du fonctionnement du milieu naturel. Cette connaissance du milieu pour engager les jeunes sur la piste du progrès est une des spécificités de l UCPA qui, intégrée dans sa démarche pédagogique, lui permet d atteindre les objectifs éducatifs qu elle se fixe en matière environnementale. «Valorisés socialement auprès des jeunes, les sports de nature, pourvoyeurs de sensations, de plaisir et d émotions fortes, sont un levier majeur pour appréhender activement le milieu naturel et le moyen idéal de découvrir et comprendre un territoire. Complémentaire des missions sociales et de solidarité portées par l UCPA, cette sensibilisation à l environnement participe à une véritable éducation au développement durable», indique François Pernette, directeur général adjoint chargé des loisirs sportifs de proximité et du développement territorial. Innover pour préserver l ACCessibiliTÉ pour tous L implantation des centres dans des spots d activité stratégiques et la polyvalence de ses personnels permettent à l UCPA de proposer des séjours attractifs pour les jeunes. Afin de pérenniser ce modèle tout en continuant de répondre aux attentes de ses stagiaires, notamment en termes d accessibilité, l UCPA s est engagée dans une démarche de rationalisation de ses coûts, impliquant l ensemble des directeurs de centre et la Direction de l exploitation (renégociation de l approvisionnement des centres en produits consommables, meilleure maîtrise du recours à la sous-traitance ou diversification de l offre avec des séjours break de 4 jours ). Outre une meilleure satisfaction des jeunes stagiaires, l amélioration de la qualité est également devenue un puissant levier d efficacité et de modernisation de l UCPA. L UCPA en pointe sur le multisport avec 190 programmes À l UCPA, le développement des programmes multisport répond aux attentes nouvelles des pratiquants en matière de développement personnel, polyvalence, adaptabilité, compétences Un soutien inconditionnel aux ans Le Spot by UCPA Au cœur de Paris, dans le quartier des Halles, très fréquenté par les jeunes et en particulier les ans, l UCPA a ouvert en avril 2012 sa nouvelle boutique : le Spot by UCPA. En proposant des écrans, tablettes tactiles, smart TV, bornes interactives et jeux vidéo pour se divertir et pratiquer un sport virtuel, ce concept store est un lieu totalement novateur pour préparer et réserver ses vacances, se réunir et vivre une expérience unique dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Happy ski et Happy summer, des offres spéciales étudiants En 2012, l UCPA a innové avec Happy ski, une offre spéciale sports d hiver pour les étudiants : 399 euros le stage hors transport et 449 euros avec le transport, quelle que soit la ville de départ. L action s est poursuivie sur le littoral en juin et septembre. L UCPA a par ailleurs offert une réduction de 50 euros par stage à près de jeunes actifs (sur les âgés de 18 à 25 ans qui partent avec l UCPA). Pour les enfants de salariés AUX revenus modestes Depuis cinq ans, l UCPA propose au CGOS (Comité de gestion des œuvres sociales des établissements hospitaliers), pour ses personnels aux revenus modestes et leurs enfants, des séjours à des tarifs préférentiels (350 euros pour un stage de ski) sur des périodes de faible remplissage. En 2012, plus de mineurs et adultes ont profité de ce dispositif. NoUVeAU partenariat AVec le Crous de Paris et l Unef Un nouveau partenariat initié entre l UCPA, le Crous de Paris et l UNEF a permis à des étudiants-boursiers de partir skier à un tarif très accessible : 205 euros, transport en car et assurance compris, pour un séjour de ski/snow de cinq jours aux 2 Alpes Mont-de-Lans. Le premier séjour, à Pâques 2012, a profité à 30 d entre eux. Le deuxième, en décembre, a également été une réussite. Comme le précise Nicolas Mérigot, représentant de l Union Nationale des étudiants de France et vice-président de l UCPA, «Il est vrai que le syndicat, première organisation étudiante de France, est très actif en termes de communication auprès des étudiants de l Académie de Paris. Cela garantit que toutes les places mises à disposition seront vendues. Cela permet aussi de faire remonter des informations de premier plan à l UCPA, qui peut faire évoluer ses dispositifs afin qu ils soient les plus adaptés aux contraintes estudiantines.» Cette expérimentation va permettre de modéliser ce programme et d élargir le partenariat auprès du CNOUS à la tête du réseau national des CROUS pour l étendre à d autres régions et avec le soutien de l Agence Nationale du Chèque Vacances.

20 20 transversales, sociomotricité et appropriation d environnements variés. Composés autour de trois activités, issues de filières monovalentes distinctes et encadrées chacune par des spécialistes, les programmes multisport ne peuvent être réduits à un simple assemblage, au regard de leur portée éducative. Du stage «touche-à-tout» à la découverte d une sensorialité plurielle, à l aventure itinérante plus énergétique, en passant par le raid ludique mobilisant les qualités de chacun pour partager une empathie collective, chaque programme multisport raconte une histoire et engage les pratiquants dans une dynamique de progrès, déclencheur de motivations futures. Dans ce type de programmes «patchwork», le choix des stratégies d intervention des éducateurs constitue en effet un exercice à haute valeur pédagogique, chacun devant délivrer un message fort aux stagiaires, sur un nombre limité de séances par activité. «Les stages multisport rencontrent de plus en plus d adeptes. Aussi la Direction client a-t-elle réalisé une étude durant l été 2012 auprès de ses clients, en les interrogeant sur les sujets suivants : quelles sont leurs attentes, comment vivent-ils le contenu des stages UCPA, comment s y prennent-ils pour s informer et réserver? Les enseignements tirés de l étude vont permettre de revisiter à la fois l offre de séjours sportifs et la communication sur ce type de stage», indique Jean-Claude Aguillon, directeur marketing adjoint. Action Marquante Dans un territoire À Val Thorens, un centre rénové pour mieux répondre aux attentes des clients Les activités de montagne représentent historiquement une part importante de la fréquentation de l UCPA. Afin de garantir leur pérennité sur le long terme, la mise à niveau des sites est donc apparue comme indispensable pour satisfaire au mieux les attentes des clients mineurs comme adultes. «Les récentes études marketing indiquent que le confort est devenu une priorité majeure pour les clients français et étrangers, et plus encore pour les adeptes des sports d hiver» indique Laurence Weissenburger, chef de marché. C est la raison pour laquelle l UCPA a engagé, dès 2008, son «Plan patrimoine», un ambitieux programme de modernisation de seize de ses centres de montagne. En 2012, c est le centre de Val Thorens qui en a bénéficié. «Un signe fort de la politique d implantation de l UCPA sur les meilleurs sites de pratique des jeunes», précise à ce sujet Louis- Marie Lairet, directeur du Pôle montagne. Ce centre, devenu vétuste, ne correspondait plus en effet aux attentes des prospects et clients en termes d hébergement, de confort, de fonctionnalité et de conformité réglementaire. D où la décision de le moderniser et de l agrandir. Les travaux, qui ont représenté un investissement de près de 12 millions d euros, ont été achevés pour la saison d hiver 2012/2013. «La création d un nouveau bâtiment a permis de plus que doubler la capacité d accueil du centre, le faisant passer de 156 à 388 lits. L ancien site a, pour sa part, bénéficié d une rénovation totale, l ensemble étant relié par une passerelle fermée», détaille Francis Vaas, directeur immobilier et juridique. Résultat : les chambres, plus spacieuses, disposent de meubles de rangement pratiques et fonctionnels, d espaces de séchage et d une literie de bonne qualité. Modulaires, elles ont la capacité d accueillir quatre ou deux personnes, en fonction de la fréquentation. Cela séduit particulièrement les couples, qui représentent 27 % des stagiaires adeptes des sports d hiver. «Les espaces de vie communs ont aussi été repensés pour offrir une ambiance chaleureuse et conviviale autour de l espace bar, précise Sébastien Heude, le directeur du centre. Le magasin à skis, vitré, est très lumineux, reflétant notre volonté de favoriser l activité sportive. Et entre la cuisine et l espace restauration, la transparence domine pour rapprocher nos cuisiniers de nos stagiaires.» Les stagiaires bénéficient d un accès Wifi. Les personnels, hébergés sur place comme dans tous les centres de vacances de l Union, ne sont pas en reste. Chacune de leur chambre a été dotée d un sas avec coin cuisine, salle de bains et toilettes. Autre nouveauté : le centre réalise des performances énergétiques remarquables à cette altitude (2 150 m). L extension répond, en effet, aux normes des bâtiments de très hautes performances énergétiques et le bâtiment existant, réhabilité aux normes des bâtiments basse consommation, a été sélectionné à l appel à projets DEFFIBAT lancé par le Conseil régional Rhône-Alpes, qui apporte un soutien financier aux projets de rénovation tenant compte de l efficacité énergétique.

Une association qui entreprend au service de l intérêt général

Une association qui entreprend au service de l intérêt général Une association qui entreprend au service de l intérêt général Des métiers au service du lien social L UFCV, UNE ASSOCIATION QUI ENTREPREND AU SERVICE DE L INTÉRÊT GÉNÉRAL 1907 Naissance de l Union Parisienne

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS BAFA

FOIRE AUX QUESTIONS BAFA FOIRE AUX QUESTIONS BAFA Le BAFA (en général) Quelles sont les conditions d'accès pour réaliser une formation BAFA? Quel sont les délais pour passer son BAFA? Pourquoi passer son BAFA? Quels sont les critères

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure!

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! Cette année sera la 12 e Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! édition des Rencontres Sports Nature organisées par la Fédération Française Sports pour Tous. Ce projet, né au sein de la région

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Sport de montagne et sports nature

Sport de montagne et sports nature Sport de montagne et sports nature Quelle maîtrise d ouvrage pour quel projet de territoire? Les acteurs et leurs stratégies L innovation dans les stations de montagne -Un enjeu d utilisation du territoire

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

- Communiqué de presse-

- Communiqué de presse- - Communiqué de presse- Création de la Foncière Rénovation Montagne et des foncières locales en station en collaboration avec les collectivités locales 25 avril 2013 Afin de lutter contre la débanalisation

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation.

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation. cohérence ÉGALITÉ DES CHANCES/DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE Concertation Innovation Innovation www.regionreunion.com Concertation cohérence 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION A L ENTRÉE EN FORMATION pour une UCC associée au BPJEPS AN

DOSSIER D INSCRIPTION A L ENTRÉE EN FORMATION pour une UCC associée au BPJEPS AN DIRECTION RÉGIONALE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA COHESION SOCIALE DES PAYS DE LA LOIRE Mme M. DOSSIER D INSCRIPTION A L ENTRÉE EN FORMATION pour une UCC associée au BPJEPS AN (cocher le support

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE Textes de référence : Circulaire n 2011-090 du 7 juillet 2011-BO n 28 du 14 juillet 2011 PEAMBULE : - La natation est partie intégrante de l enseignement de l EPS à l école

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1 Le guide de l apprentissage 2014-2015 Page 1 Bienvenue au CFA Sport et Animation Rhône-Alpes Le CFA* Sport et Animation Rhône-Alpes est, depuis 1996, l acteur régional unique de la formation par l apprentissage

Plus en détail

LABEL «ESPACE LOISIR HANDISPORT»

LABEL «ESPACE LOISIR HANDISPORT» LABEL «ESPACE LOISIR HANDISPORT» CAHIER DES CHARGES Edition 2014 1 Avant Propos La Fédération Française Handisport (FFH) est une association reconnue d utilité publique, membre du Comité National Olympique

Plus en détail

Diplôme d Université

Diplôme d Université Formation Continue Diplôme d Université Gérer et Développer votre Association I.A.E de Lyon - Université Jean Moulin - Lyon 3 6, cours Albert Thomas - BP 8242-69355 Lyon cedex 08 Tél. : 04 78 78 71 88

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Le partenaire. sport & loisirs. des collectivités

Le partenaire. sport & loisirs. des collectivités SPAS PALAIS DES SPORTS patinoires CentreS aquatiques stades SITES culturels golfs PISCINES PARCS DE LOISIRS Le partenaire sport & loisirs des collectivités EDITO Aux côtés des collectivités, pour servir

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : GESTION DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX www.managementpublic.univ-cezanne.fr Aix-en-Provence : 21,

Plus en détail

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER esi ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER UNIS LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER www.groupe-esi.fr PROFIL 1 RE ÉCOLE-ENTREPRISE SPÉCIALISÉE DANS L IMMOBILIER L École Supérieure de l Immobilier (ESI)

Plus en détail

SOMMAIRE. EMSP en un clin d œil 3. Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3. Nos Pôles d Expertise 4

SOMMAIRE. EMSP en un clin d œil 3. Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3. Nos Pôles d Expertise 4 SOMMAIRE EMSP en un clin d œil 3 Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3 Nos Pôles d Expertise 4 Notre Module «Sportif Professionnel» Unique en Europe 5 Nos Pôles d Expertise en détails 6 EMSP

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

ANIMATION,TOURISME ET SPORT. Tous bacs Sauf pour STAPS: accès après un bac S, ES et STL principalement

ANIMATION,TOURISME ET SPORT. Tous bacs Sauf pour STAPS: accès après un bac S, ES et STL principalement ANIMATION,TOURISME ET SPORT Tous bacs Sauf pour STAPS: accès après un bac S, ES et STL principalement Formations courtes (bac+2) Points communs BTS et DUT Finalités Rythme de travail Formation en entreprise

Plus en détail

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : novembre 2010 Observatoire d Aintourisme Le marché français Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais Dans cette fiche marché, le Bassin Lyonnais correspond à la

Plus en détail

Programme Bourses Diversité et Réussite

Programme Bourses Diversité et Réussite Donner à chacun les meilleures chances de réussir Programme Bourses Diversité et Réussite La Fondation INSA de Lyon Ensemble développons notre vocation L INSA de Lyon tire sa force de l intégration de

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état Dossier de presse Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état le mercredi 11 janvier 2015 à la Clusaz Contact : Service

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

La réforme : une opportunité pour la fonction formation

La réforme : une opportunité pour la fonction formation Nombreux sont les articles concernant la réforme de la formation professionnelle. Grâce à ses experts qui récoltent l information législative et réglementaire à sa source, Demos fait un tour d horizon

Plus en détail

Mention : ANIMATEUR LOISIRS SPORTIFS

Mention : ANIMATEUR LOISIRS SPORTIFS GUIDE PRATIQUE CQP ALS CERTIFICAT DE QUALFICATION PROFESSIONNELLE Mention : ANIMATEUR LOISIRS SPORTIFS CREPMM Sports Pour Tous Poitou Charentes ZI Pecheurs d Islande Hotel des Entreprises 10 Rue Paimpol

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Étude établie par le troisième pôle 2014 ETUDE D OPPORTUNITÉ ET DE FAISABILITÉ

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

L Ecole Supérieure de l Alternance

L Ecole Supérieure de l Alternance «Votre Partenaire Formation» Vous accompagne vers un diplôme 1 GROUPE, 3 SITES www.atlantique-formation.fr POITIERS - LA ROCHELLE - LA ROCHE-SUR-YON SITE POITIERS : 13, allée des Anciennes Serres - 86280

Plus en détail

UC1 Cadre Réglementaire

UC1 Cadre Réglementaire Stage Initial MF1 Commission Technique Régionale EST Septembre 2011 UC1 Cadre Réglementaire - La Loi de 1901 - Organisation du Sport en France - Établissements d'aps Principes généraux - La vie associative

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

Bilan 2014 et perspectives 2015

Bilan 2014 et perspectives 2015 Communiqué de presse - 9 janvier 2015 Bilan 2014 et perspectives 2015 Une année 2014 florissante et une année 2015 ambitieuse, marquée par la célébration du 60 e anniversaire de de France de France, leader

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des RH Page 1 Introduction

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Trophée contrat de génération

Trophée contrat de génération Trophée contrat de génération EDITION 2014 Entreprises de plus de 50 salariés -- 17 septembre 2014 -- Contact presse cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr Sommaire Qu est-ce que le contrat de génération?

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseil et développement agricole de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES

Plus en détail

CAMPAGNE MER MONTAGNE. Arpajon Les centres de vacances de 4 à 17 ans Aide aux départs et «Bon Plans Vacances» pour les 16-25 ans

CAMPAGNE MER MONTAGNE. Arpajon Les centres de vacances de 4 à 17 ans Aide aux départs et «Bon Plans Vacances» pour les 16-25 ans CAMPAGNE MER MONTAGNE été 2015 Arpajon Les centres de vacances de 4 à 17 ans Aide aux départs et «Bon Plans Vacances» pour les 16-25 ans Séjours proposés par le service Enfance de la Mairie et les accueils

Plus en détail

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires Contribuer au Développement de Territoires Solidaires des entreprises en mouvement! Les 500 adhérents* COORACE défendent depuis 1985 le droit au travail pour tous. Ils participent sur l ensemble du territoire

Plus en détail

1. ORGANISME DE FORMATION 2. PRÉROGATIVES

1. ORGANISME DE FORMATION 2. PRÉROGATIVES 1. ORGANISME DE FORMATION Les formations et examens «Pilote Initiateur Bateau» sont organisés et mis en œuvre par les Ligues régionales, dans le respect du cahier des charges élaboré par la commission

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

TEAM-BUILDING BOOK 2015

TEAM-BUILDING BOOK 2015 L ÎLE DE LOISIRS LE PORT AUX CERISES LS Port aux Cerises - filiale de l UCPA / Rue du Port aux Cerises - 91210 DRAVEIL TEAM-BUILDING BOOK 2015 DÉCOUVREZ NOS PRODUITS TEAM BUILDING Améliorer la communication,

Plus en détail

SPORTS MANAGEMENT SCHOOL. Le meilleur chemin vers le business du sport

SPORTS MANAGEMENT SCHOOL. Le meilleur chemin vers le business du sport SPORTS MANAGEMENT SCHOOL Le meilleur chemin vers le business du sport L univers du SPORT BUSINESS Aujourd hui, le sport est un univers de business, aux mains de spécialistes du droit, de la finance, de

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE LES MAGASINS DE SPORT en montagne RECRUTENT À partir de 10h St-Pierre-en-Faucigny 05 OCTOBRE Grenoble 07 OCTOBRE Alpes Nouveau Moûtiers 09 OCTOBRE Tarbes 06 OCTOBRE Pyrénées L ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES IDCC : 438. ÉCHELONS INTERMÉDIAIRES DES SERVICES EXTÉRIEURS DE PRODUCTION DES SOCIÉTÉS D

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé L Exploratoire raconte la «belle histoire» d un territoire engagé à maintenir et accroître le niveau de santé de toute sa population,

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

RENTREE 2011. Inscriptions. Dès maintenant sur rendez-vous. Contactez-nous. Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY

RENTREE 2011. Inscriptions. Dès maintenant sur rendez-vous. Contactez-nous. Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY Inscriptions Dès maintenant sur rendez-vous Contactez-nous Mme CHAREYRON - Chef d établissement Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY 02 38 44 51 25 02 38 44 14 62 RENTREE 2011 Ouverture

Plus en détail

Livret «Spécial jeunes»

Livret «Spécial jeunes» Jeunes travailleurs & Apprentis avantages Livret Action sociale «Spécial jeunes» Découvrez les prestations réservées aux jeunes et aux apprentis SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE

Plus en détail

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence DORDOGNE-PERIGORD Le label d excellence Les Gîtes de France, c est la force d un réseau bien établi et bien structure, qui oeuvre depuis 55 ans au service des propriétaires et des clients : Premier réseau

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes www.rhonealpes.fr Accueillir et accompagner des jeunes en contrat d engagement de service civique Rhône-Alpes Alors que la jeunesse doit rester l âge des projets et des rêves, aujourd hui, dans notre région,

Plus en détail