L informatique au service du projet d architecture

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L informatique au service du projet d architecture"

Transcription

1 L informatique au service du projet d architecture

2 1 Sommaire I Introduction II- L importance du dessin à la main III- La conception A) La forme sans la fonction B) Visualisation spatiale C) La précision du trait D) La richesse du vide E) Illustrer ses propos F) La pensée en plan, coupe et perspective G) Formes d algorithmes IV Analyse constructive V L informatique et la maquette A) La découpe laser B) L impression 3D VI Conclusion

3 2 I Introduction L architecture est intrinsèquement liée à l Histoire. Depuis les premières constructions de l homme jusqu'à notre aire, elle a évolué et avec le temps s est métamorphosée. Elle est datée mais intemporelle, elle ne fait pas que suivre son temps, elle le devance et lui survie. Depuis ses débuts, les outils de l architecte n ont cessé d évoluer et pourtant, c est toujours avec un papier et un crayon que nous exprimons notre pensée. Cependant, il est un outil qui est très décrié et qui pourtant est devenu indispensable : l outil informatique. Le projet d architecture est une discipline qui fait appel à de nombreux intervenants, maître d œuvre, maître d ouvrage, bureaux d études, artisans divers, ouvriers,. Pour pouvoir se comprendre et construire ensemble, il est important qu ils se comprennent mutuellement. L informatique permet de faciliter grandement cette coordination : format de fichiers communs (comme le dwg du sacro- saint Autocad), échange de fichiers en temps réel (Cloud, mail, ), possibilité de pouvoir échanger ou consulter des fichiers n importe où (Smartphone, tablette, ordinateur portable, ). Les outils informatiques permettent aussi de réduire significativement le temps de production. Les outils de dessins comme Autocad permettent de pouvoir tracer des plans beaucoup plus vite et précisément qu à la main. Les logiciels tels que Archicad ou Revit permettent de construire le projet directement en plan, coupe et 3D. Certains architectes vont même plus loin en détournant des logiciels qui n étaient pas conçus pour l architecture, comme le célèbre Frank Gehry et son utilisation du logiciel Catia à la base destiné à l aérospatial, lui permettant de pouvoir concevoir et analyser la structure et la faisabilité de formes improbables. Dans la recherche de forme pure, d autres logiciels tel que Zbrush permettent une réflexion sur les formes sans limite. Tout le travail effectué sur un projet d architecture resterait incompréhensible si on ne présente pas une image de notre idée. Là encore l informatique nous aide, il est possible de faire des images photoréalistes ou stylisées, tout dépend de ce qui servira le mieux l intention et le projet. Avant même mon entrée dans l école d architecture de la Villette, j étais passionné par les possibilités offertes par l informatique. Au lycée en parallèle des cours de dessins techniques, on apprenait le dessin informatique, et en un même temps il était impressionnant de voir la différence de travail effectué entre ces deux méthodes. Le dessin à la main que ce soit sous forme de croquis, de perspective construite ou de plans, reste indispensable au projet d architecture, cependant l informatique permet de compléter ses techniques.

4 3 II- L importance du dessin à la main La compréhension de l espace du projet, du lieu, de la vie de tous les jours est indispensable pour l architecte. Comprendre un espace, l appréhender ce n est pas seulement le voir, ce n est pas avec une visite via Google street view, à travers des photos ou avec un modèle en 3dimensions que l on peut s approprier l espace. C est en pratiquant l espace qu on le fait sien, dessiner a la main permet cette pratique. Une ligne sur ordinateur c est 2 clics avec un mouvement de souris, une ligne dessinée sur une feuille c est un mouvement, une sensation. Le dessin à la main n est pas forcément strictement conforme à la réalité et c est important, car dès les premières esquisses on s aperçois que l on commence à dessiner ce que l on s imagine et plus ce qui est devant nous. Il n y a aucun outil au jour d aujourd hui capable de retransmettre aussi rapidement les idées, émotions et intuitions que le dessin à la main. Dessiner c est aussi regarder, regarder les contours, les formes, les détails. C est se poser la question de savoir ce qu est ce trait, si je le dessine c est que je le comprend. Dans les premières phases du projet d architecture, il est important de mettre de coté l ordinateur et de reprendre son crayon. Contrairement à l informatique, le dessin c est une main un papier, pas besoin d interface, ma main bouge et le papier révèle ce mouvement. C est avec des croquis que nait le projet, un plan ou une perspective esquissé en quelques minutes nous guide. On dessine et redessine pour trouver ce qui nous convient. Et petit à petit le projet apparaît, se précise et prend forme à force de réflexions sur le papier. Dans la recherche d idées pour le projet, dessiner à la main permet de se rendre compte très vite d une idée, d en faire plusieurs déclinaisons afin de trouver la bonne ou juste de se rendre compte que c est une mauvaise piste. Le dessin ne nous mène pas toujours où le cerveau voudrait et c est là sa force, contrairement au outils informatique il ouvre la réflexion vers des horizons insoupçonnés. Le dessin permet aussi de se faire comprendre, de pouvoir échanger une idée qui soit compréhensible par tous. Pour ça pas besoin d un dessin raffiné, quelques lignes rapidement esquissées suffisent à faire comprendre là où des milliers de mot n y seraient sûrement pas arrivés. Un papier un crayon! Aujourd hui, le dessin à la main peut aussi se servir des innovations technologiques. Dessiner sur sa tablette tactile, sur une tablette graphique ou avec un stylo numérique a un avantage non négligeable : le partage instantané du dessin numérisé. Les stylos numériques numérisent chaque mouvement et enregistrent toute prise de note, croquis ou dessin permettant ainsi de pouvoir les partager facilement ou de s en servir sur l ordinateur. Pour les dessins plus travaillés, certaines tablettes graphiques permettent de travailler avec l avantage d un papier et d un crayon et la puissance des outils informatiques comme photoshop ou sketchbook.

5 4 III- La conception A) La forme sans la fonction En architecture, la forme et la fonction sont interconnectées, agissant l une sur l autre. Pendant de nombreuses années, c est la célèbre maxime de Louis Sullivan : form follows function, qui a dirigé la pensée à la base de la conception formelle en architecture. Depuis quelques années déjà, les réflexions sur la forme architecturale ont beaucoup évolué, et l outil informatique a permis la construction de ses formes jusque là irréalisable. La découverte de nouveaux matériaux de construction liée à l amélioration des outils informatiques permet de créer quasiment tout ce que notre esprit peut imaginer et s assurer que ce soit constructible. Bien que la plus grande difficulté pour un architecte reste de lier la forme et la fonction, les possibilités formelles et spatiales sont infinies. J ai réalisé ce travail pour le cours d art plastique du premier semestre de deuxième année de licence avec Mr. Jacques Julien. C était un travail sur le thème de l étrange. Pour ce travail, je me suis aidé d un logiciel dont j avais entendu parler sur internet : Zbrush. Ce logiciel permet, avec l utilisation d une tablette graphique, de faire de la sculpture numérique. Sans rentrer dans les détails techniques, il permet de pouvoir créer des formes en 3D de plusieurs millions de polygones, donc de pouvoir sculpter un modèle de façon très précise. La manipulation des formes est un mélange de dessin au crayon et de sculpture à l argile avec les avantages de l informatique. J ai ensuite inséré ses formes dans des lieux réels que j avais filmé. J ai trouvé ce travail très plaisant et intéressant, il m a permis de créer des formes dénuées de fonctions, de me concentrer uniquement sur l objet, sa texture, sa couleur. Ce n est que récemment, suite à une discussion avec Mme. Laidet que je me suis rendu compte de l importance que peut avoir la recherche purement formelle et son application dans le projet d architecture. Loin de créer des constructions «fuck the context», une approche formelle liée à d autres domaines de recherches enrichissent à coup sûr le projet. Les recherches sur la forme et l espace même si elles n ont pas vocation à construire, aident à développer nos réflexions sur l architecture.

6 5

7 6 B) Visualisation spatiale Le vide ou plutôt l espace pas encore investi. La pointe du crayon se rapproche du papier, se pose et vient le premier trait, le deuxième, le troisième, puis bien d autres encore. Au final un amalgame de traces de crayon, transforme l espace de la feuille en un espace sorti de notre cerveau. Si la perspective du croquis d intention est compréhensible elle n est pas forcément le résultat réel du plan et de la coupe que nous avons tracés. Il faut donc prendre son dessin, placé son ou ses points de fuites, prendre les mesures, une règle et un crayon bien tailler pour réaliser sa perspective. Enfin je dis il faut mais ce n est plus forcément le cas aujourd hui. Encore une fois, l outil informatique nous aide dans notre démarche de conception et nous donne le dessin juste de ce que nous avons tracé. Pour le TD partagé de la seconde année de licence, nous devions étudier l église Notre- Dame du Raincy, construite en par les architectes français Auguste et Gustave Perret. Le travail a été divisé en plusieurs groupes : étude spatiale, étude constructive, étude urbaine. Mr. Sécher, Mr. Jolly et moi même formions le groupe en charge de l étude spatiale de l église. J ai modélisé l église sur Sketchup à l aide des mesures et du référencement précis des claustras que l on avait pris sur place. L agencement des claustras à représenté le plus gros du travail sur ordinateur. Une fois la modélisation en place, nous avons choisi les perspectives qui illustraient le plus nos propos sur les espaces intérieurs de l église. La grande question pour la présentation de ce travail a été de savoir comment on pourrait réussir à rendre visuellement les sensations d espace que l on voulait expliquer. On a donc réalisé une planche de 0,84m de haut sur 2,5m de large sur laquelle on a redessiné au rotring les perspectives créées sur l ordinateur. Bien loin d être inutile, ce travail m a confirmé l importance du support de rendu, Les trois perspectives prenant entièrement un pan de mur plongeaient le spectateur dans nos perspectives, et la qualité de l encre de chine améliorait grandement le rendu visuel. Ces perspectives auraient été impossible pour nous a réaliser uniquement à la main.

8 7

9 8 C) La précision du trait J ai fait un BAC STI Génie Civil. Pendant les deux années qui ont précédé mon entrée à l école de la Villette, j ai donc appris le dessin technique d abord au rotring, puis à l informatique avec Autocad. Le dessin technique à la main est un procédé qui demande de la rigueur, de la précision et de la patience. Le dessin technique sur informatique avec des logiciels de type Autocad ne demande peut être pas autant de ces qualités mais il ne demande pas moins la compréhension de ce que l on dessine. Lorsque, comme moi, on à appris très tôt à ce servir d Autocad après avoir connus les joies du grattage a la lame de rasoir sur papier calque, on préfère utiliser l informatique pour les nombreux avantages qu elle offre. Affranchi des désagréments du dessin technique à la main et fort des outils de conception proposés par le logiciel, le temps de travail est énormément raccourci. Bien que ce logiciel soit appeler CAO, Conception Assisté par Ordinateur, la compréhension du dessin doit être complète pour pouvoir produire les élévations et coupes à partir du plan. Pour ce premier projet de deuxième année sous la tutelle de Mr Germes, nous devions réaliser une bibliothèque privée et réfléchir à son insertion dans le fond d une parcelle comprenant déjà un pavillon. Nous avions comme impératif que cette bibliothèque comporte un espace de lecture personnel, un espace de travail et un espace pour recevoir, chacun ayant une superficie imposé. En plus de cela il fallait intégrer des toilettes et un mobilier conçu pour ces espaces. Pour ce qui est du terrain, nous avions tout loisir de le modeler pour qu il corresponde à notre projet. Ce premier travail avec Mr. Germes a été très riche. Demandant toujours plus de travail, refaire semaine après semaine les maquettes, plans et projets fut éreintant mais avec du recul ce fut très bénéfique. Il m a enseigné l importance de chaque trait dessiné, le danger d utiliser des objets préfabriqué comme les blocs d Autocad et surtout j ai énormément appris sur l architecture. I ne faut pas se laisser enfermer dans des normes standard. Les objets prédéfinis peuvent être utile mais sont dangereux en ce qu ils empêchent de réfléchir à leur nature et leur fonction. Le mobilier doit être dimensionné selon sa fonction et l espace dans lequel il se trouve. Les blocs ne sont donc pas totalement à proscrire mais il faut faire attention lorsqu on les utilise. Chaque trait doit résulter une volonté, si je dessine ce trait ici c est que j ai conscience de son impact dans l espace et qu il va servir mes intentions.

10 9

11 10 D) La richesse du vide Cette année j ai appris la différence entre le traitement d image et l image de synthèse : lorsque l on fait du traitement d image sur photoshop par exemple, on part d une image existante, alors que lorsque l on fait de l image de synthèse il n y a rien, rien que la raison qui nous a poussé à ouvrir le logiciel. Ce n est pas partir de rien car on a une consigne, une suite de quelques lettres qui doit déboucher sur un projet. Dans ce vide, l informatique n aide en rien, il faut d abord donner forme a nos idées, en image ou en texte, pourquoi pas en musique même, mais l important lorsque l on commence, lorsque l on est devant l espace de sa feuille, c est de pouvoir coucher sur le papier aussi vite que l on pense, et ça l ordinateur en est incapable. C est le dernier projet que j ai mené dans le cours de Mr. Jacques Julien. C était le rendu final de la deuxième année. Le sujet : le mouvement perpétuel. Ces deux mots devant mes yeux, une feuille devant moi je sens la boulimie d idée arriver, j ai à peine fini de mettre en forme la première que les autres se bousculent pour passer de mon imagination a la feuille de papier. Tout de suite je sais que je veux faire une vidéo en 3D. Le pari était risqué car j avais déjà Jacques Julien comme professeur d art plastique en première année et mon manque de maîtrise du logiciel 3D m avait desservie dans certains rendus. Le mouvement perpétuel, me voilà parti sur un exercice d un mois et demi pendant lequel je vais changer cent fois d idée et au final réussir à faire ce que je voulais en charrette la veille au soir. Ce bilan est aussi le bilan de ce que j ai pu apprendre au travers de l enseignement de Mr. Jacques Julien. Il a coutume de dire que le plus intéressant ce n est pas tant le rendu final mais toutes les démarches qui m y ont amené et que au final la consigne n est que le point de départ. Et avec le recul j en prends pleinement conscience, dans le processus créatif toutes les étapes, toutes les réflexions et tout les problèmes engendrés par le projet en sont le principal intérêt. Avec ce projet, j ai aussi pu me rendre compte de ce que la liberté a de terrifiant. Plus il y a de consignes plus on peut se laisser aller, il suffit de suivre la route et on arrivera tant bien que mal au rendu final. Mais décider de suivre la route enlève tout l intérêt à un exercice de conception. Alors oui être libre de son projet fait peur, mais il faut se retrousser les manches, il faut saisir l occasion qui nous est donné de pouvoir affronter des problèmes et proposer nos propres réponses. On se trompera sûrement mais c est en faisant des erreurs que l on apprend et l école est le seul lieu ou en temps qu architecte il nous est permit de tomber pour mieux se relever.

12 11

13 12 E) Illustrer ses propos L architecte construit pour quelqu un, et il se peut que cette personne ne soit pas initiée à la compréhension d un plan. Donc comment rendre compte de ce que l on imagine? J ai déjà évoqué l outil sketchup qui permet une prévisualisation rapide de son travail. Mais lorsque l on vent son projet, son idée, on a tout intérêt à ce que le client voit sa commande comme réelle. Un rendu d image qui tend vers le photoréalisme permet de faire en sorte que l interlocuteur se voit dans le projet. Alors oui un dessin à la main à un charme indéniable, mais un rendu photoréaliste donne à mon sens plus de crédit au projet, lui donne une légitimité. Il est par contre important de choisir ses méthodes de représentation pour illustrer ses propos, si une image de synthèse réaliste est importante, elle peut ne pas être adaptée selon le discours que l on a. C est le premier projet de logements que j ai réalisé, sous la tutelle de Mr. Duguet et Mr. Sobot. J ai réalisé ces logements avec l aide de Pauline Texier et de Mathieu Morrit. Il nous a été demandé de concevoir trois logements comprenant trois chambres et ayant chacun des stratégies différentes. La superficie des pièces était aussi imposée. Le projet devait s intégrer à la place d un bâtiment existant à la butte Bergeyre. La topographie du lieu a été le premier obstacle. Lors de cet exercice, nous avons réfléchi sur la conception d un meuble qui pourrait servir de paroi, il a permis de gérer la séparation entre l espace privé et l espace public sans monter jusqu au plafond, créant ainsi un effet beaucoup plus riche qu une simple cloison. Il a été aussi très intéressant de s essayer à l exercice du changement de niveau dans un logement ainsi qu aux répercussions que cela a sur le logement situé au- dessus. La chose que je retiens le plus de cet exercice c est la complexité du travail en groupe. Bien que très bons amis il n a pas toujours été simple de s entendre. Il faut savoir écouter les autres, apprécier la critique lorsqu elle est argumentée et surtout ne pas céder sur des idées qui nous paraissent importantes. Ce travail m a permis de m intéresser aux espaces du logements et les problèmes qu ils posent, espaces servants / espace servis, penser à l utilisation et la pratique des espaces crées. Travailler sur trois logements qui se superposent et qui ne doivent pas avoir le même plan oblige à prendre conscience de tout l impact de nos espaces sur les espaces mitoyens. Je regrette cependant d avoir eu cet exercice aussi tôt et de ne pas avoir pu faire un exercice plus abstrait sur les espaces.

14 13

15 14 F) La pensée en plan, coupe et perspective Lorsqu on dessine, on doit avoir conscience de ce que représentent nos trait, deux traits parallèles peuvent représenter un mur, d une certaine hauteur, matériaux, couleur Ces deux traits ont donc une incidence en coupe et forcément en perspective. Avoir cette vision dans ses trois dimensions, plan, coupe, perspective, est obligatoire pour tout architecte. Car ce que l on dessine est le plus souvent voué à être construit, et donc prendre en compte qu un mur ce n est pas que des traits. Depuis déjà plus de vingt cinq ans, l outil BIM (Building Information Model, en français : modèle d information unique du bâtiment) a été créé. Il est présent dans des logiciels tel que Archicad ou Revit. Ce qui est très intéressant dans cette façon de concevoir c est que l on construit le bâtiment plus qu on ne le dessine : chaque objet peut être entièrement paramétré, si on trace un mur on peut paramétrer sa hauteur, son épaisseur, sa composition. Ce que l on vient de placer en plan interagit donc automatiquement sur la coupe et la perspective. Et le plus intéressant c est qu il permet de dialoguer avec tout les intervenant du bâtiment : avec les paramètres rentré, on peut en sortir une maquette de structure, d acoustique ou de thermique avec des logiciels adéquats. Mr. Henry et Mr Hannequin nous ont proposé de concevoir un bâtiment pouvant accueillir quatre- vingt logements répartis en un nombre défini de T1 jusqu au T4. Le terrain où l on devait placer cette construction était au croisement de la rue de Crimée et la rue de Thionville. Le rez- de- chaussée doit accueillir des commerces et les locaux poubelles et vélos. Les séjours devaient être orientés à l Ouest pour avoir le soleil de fin de journée, il devait y avoir des cages d escaliers tout les dix mètres. Toutes les pièces de la maison sauf la buanderie devaient être aérées naturellement. Il ne nous était pas demandé de s occuper des gaines mais le placement des murs porteurs était vérifié. Lors de ce travail j ai pu voir un autre type de méthodologie pour concevoir un bâtiment de plusieurs logements. Au quatrième semestre j avais déjà réalisé une construction de vingt- trois logements sur un site situé deux rues plus loin. Voir plusieurs façons de travailler est important pour essayer de trouver sa propre méthode. Je pense qu il n y a pas de solution miracle, de recette toute faite, il faut donc avoir une culture méthodologique importante pour pouvoir s adapter à tout type de situation. Pour ce projet, j ai utilisé Archicad pour la plus grosse partie de conception. Bien qu étant très utile pour pouvoir visualiser directement l impact d un mur, d une fenêtre, d un débord sur le projet, il faut faire attention à ne pas se concentrer uniquement sur la perspective. Il me permet néanmoins de rendre plus claire la relation entre forme et fonction et la difficulté de les faire s accorder.

16 15 Séjour Chambre 1 Chambre 2 Cuisine Cuisine Séjour W C Séjour WC Séjour Buan derie Cuisine WC Séjour Buanderie Séjour Buanderie SDB SDB Cuisine Séjour Chambre 1 SDB + WC Chambre Chambre 2 Chambre 1 SDB + WC Chambre Chambre 2 Séjour Chambre 1 SDB + WC Chambre SDB + WC Cuisine SDB SDB

17 16 G) Formes d algorithmes L informatique en architecture peut faire peur. Si l on demande à un logiciel de résoudre un problème, il va prendre en compte toutes les variables et effectuer très vite et sans se fatiguer une suite de calculs logiques dénuée de toute erreur. Le processus d imagination permettant la résolution chez un être humain est bien plus long et complexe. On va chercher, faire des erreurs, continuer de chercher encore et encore jusqu'à ce que la solution vienne de ce processus de réflexion, la solution vient aussi et surtout des erreurs que nous avons commises, et c est peut être même là que réside le génial, l imprévu, la faute de réflexion mène à un résultat inattendu. Alors que peut donc bien créer la machine qui ne sait pas faire d erreur? Rien, la machine seule ne crée rien, c est comme une voiture sans conducteur. Cependant comme il a été dit elle peut et même elle ne peut que faire des calculs selon des algorithmes et ceci très rapidement et sans erreur. Nous n en sommes pas capable, mais si nous laissons à la machine le travail fastidieux de calcul, nous pouvons nous concentrer sur l essentiel et libérer notre sensibilité des contraintes actuelles. Makoto sei watanabe est un architecte japonais qui depuis les années 1990 s intéresse aux interrelation entre des formes créées par des algorithmes et celles créées par l homme. Il va développer plusieurs logiciels tel que KeiRiki qui permettent de rationaliser la structure d une forme courbe avec des éléments droits, ou encore neosungod CITY qui va créer des unités spatiales selon la luminosité et de la co- visibilité. Il s inspire des formes obtenues par les logiciels pour concevoir ses bâtiments. D autres architectes ont eux aussi utilisé l informatique au sein de leur processus créatif. Frank O. Gehry par exemple a détourné le logiciel CATIA à la base destiné au domaine de l aéronautique pour s aider dans la réalisation de son architecture. Bien que reconnaissant l importance du logiciel dans ses œuvres, l architecte du très célèbre Guggenheim de Bilbao tient à préciser qu il utilise ce logiciel uniquement comme support technique. L architecte Zaha Hadid utilise entre autres dans ses conceptions le logiciel créé par l équipe de Frank Gehry. A l instar de F. Gehry, elle intègre les logiciels de conception sur ordinateur tout au long de son processus créatif, utilisant un logiciel précis selon le problème à résoudre. Il y a de nombreux autres projets qui démontrent de l utilité d allier l outil informatique au processus de création comme la structure complexe de la verrière de la cour centrale du British Museum est le fruit d'un algorithme informatisé. Les architectes de Foster & Partner ont entré dans la machine les contraintes techniques de répartition des charges de la toiture et c'est la machine qui leur a ensuite proposé des formes. Ou encore la taille et les positions aléatoires des 13 colonnes qui soutiennent la structure de la Médiathèque de Sendai conçu par l architecte Toyo Ito, au Japon qui ont été créées par ordinateur.

18 17 Keiriki- 3 neosungod CITY

19 18

20 19 IV Analyse constructive Lorsqu un architecte imagine un bâtiment il doit avoir en tête que son dessin est voué a être construit. C est là l importance d avoir des notions de structure, car même si au final c est le bureau d étude qui va effectuer les calculs dans les moindres détails et approuver ou non la structure du bâtiment, il est important que les architectes aient conscience de quelques règles constructives. En plus de ces notions, le vocabulaire de la construction doit être maîtrisé pour pouvoir échanger avec les différents intervenants. Aujourd hui, les bureaux d études et certains bureaux d architectes peuvent compter sur des logiciels pour effectuer entre autres les calculs de structure à partir du dessin de l architecte. Dans ce TD partagé dirigé par Mr. Sandorov, nous devions étudier la structure d une construction. J étais en binôme avec Pauline Texier et nous avons choisi d étudier une maison individuelle située à Lyon dans le quartier de Vaise et conçue par les architectes Jourda et Perraudin. Que ce soit au service documentation de l école ou sur internet, il y a très peu de documents qui étaient susceptible de nous aider à comprendre la construction de la structure de ce projet. Mr. Sandorov nous a aidé et nous a poussé toujours plus loin dans nos recherches, au point de nous mettre parfois charrette. Pour le rendu de ce projet j ai modélisé la structure sur Maya, ce qui a permit de produire une axonométrie permettant de mettre en avant la structure ainsi que de créer un patron pour les pièces de notre maquette. De ce projet, je retiendrais l implication et la passion de Mr Sandorov dans son travail. J ai travaillé trois fois avec lui et ces trois fois ont été riches en apprentissage. Il pousse toujours plus loin la compréhension de la construction, à un certain point qu on fini toujours par être charrette au vue de la masse de documents qu il nous demande de fournir. Bien qu en période de charrette je me plains de lui, avec le recul je reconnais la valeur de son enseignement. De la structure générale, aux détails d étanchéité en passant par les fondations, la plomberie ou les techniques de soudure, ce TD a englobé entièrement le bâtiment. La modélisation en 3D de la structure nous a vraiment permis de mieux comprendre son fonctionnement et nous a vraiment aidé lors de la réalisation de la maquette.

21 20

22 21 V L informatique et la maquette A) La découpe laser Les yeux plein d étoiles, le visage ébahi collé sur la vitre de protection, un sourire de bonheur simple sur mon visage Voilà qui résume bien mon état lorsque le trait de lumière vient percer le carton placé dans la machine. Lorsqu on l a essayé on ne peut plus s en passer, voir cette plaque de carton se métamorphoser en fine dentelle de structure métallique est juste impressionnant. La machine à découpe laser nécessite autant de savoir que pour réaliser une maquette à la main. Comme pour une maquette classique il faut dessiner ce qui va être découpé, seulement dans le cas de la découpe laser le dessin se fait à l ordinateur ce qui représente un gain de temps énorme. La découpe laser n a pas été un projet à part entière, mais elle m a permis de pouvoir créer des maquettes qui faites à la main auraient pris énormément de temps ou auraient simplement pas été réalisable. La première maquette pour laquelle j ai utilisé ce procédé c est la maquette de la cité universitaire de Paris pour un projet de bibliothèque publique sous la tutelle de Mr. Germes. Nous devions faire une maquette collective de la cité universitaire afin d y inclure nos maquettes de projet personnel. J ai donc, à l aide des relevés, dessiné les façades du bâtiment principal de la cité universitaire, ce qui a permis de réduire grandement le temps de fabrication de cette maquette. Le second projet utilisant la machine à découpe laser est la maquette pour le TD de construction de troisième année avec Mr. Sandorov. Grâce a cette machine on a pu créer les profils de la structure acier du bâtiment étudié de façon très précise. La finesse des pièces créées était irréalisable à la main. La découpe laser permet de gagner en temps et aussi en précision sur la fabrication de maquette. Il faut cependant préparer la découpe en pensant chaque pièce et s il y en a beaucoup, penser à les numéroter quelque part sous peine de prendre beaucoup de temps pour essayer de savoir a quelle pièce cela correspond. L élaboration des fichiers Autocad ne demande pas une connaissance approfondie du logiciel, ce qui permet de pouvoir très vite créer ses maquettes. Cet outil m a permis de pouvoir créer des maquettes qu il m aurait été impossible de faire avec autant de précision voir impossible de faire tout cours. Sans avoir un don pour les maquettes cette machine permet de créer des maquettes sans être freiné par le travail à la main.

23 22

24 23 VI Conclusion Utiliser l informatique ne veut pas dire ne rien faire à la main, les dessins à la main reste la meilleure façon de prendre conscience d un environnement et de poser ses idées sur le papier. Le trait dessiné à la main possède une force que le trait d Autocad ne peut remplacer. Une ligne tracée à la main possède un sens, une vitesse, varie continuellement. L architecture ne vise pas forcément à s accomplir et l étude par l architecture virtuelle permet d appréhender des formes, des espaces et des idées improbables. Il existe des myriades de logiciels pouvant servir pour l architecture, il est important lorsque l on choisi un logiciel d avoir un but précis et donc de connaître les différentes possibilités offertes par certains logiciels et la place qu ils peuvent avoir au sein du processus de conception. Rien que pour la conception de modèles 3D il existe plusieurs logiciels selon ce que l on veut faire. Le problème reste l apprentissage de ces outils. En école d architecture nous n avons que cinq ans pour appréhender les bases des pratiques de l architecture et il est tout à fait normal que l école donne priorité à l apprentissage de l architecture plutôt qu a l utilisation de logiciels. Malgré tout, les quelques heures de cours qui nous sont dispensées sur les logiciels nous permettent de créer des images et il ne tient qu à l étudiant s il est intéressé d aller plus avant et d apprendre à maîtriser ces logiciels. A l heure où l utilisation de l informatique est inévitable, il ne faut pas nous apprendre à avoir peur d elle mais à la maîtriser et à connaître ses limites. Il n est pas question d opposer le travail à la main au travail informatique, chacun a ses avantages et ses limites. En architecture, le but n est pas que celui de permettre à l homme de travailler plus vite et plus précisément, mais de pouvoir élever les capacités humaines, de les faire évoluer à un niveau nouveau et plus élevé. Un ordinateur peut proposer des solutions mais celui qui choisi au final c est l architecte.

Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces

Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces La gestion des Surfaces, des infrastructures/cvse devient : pratique, simple et abordable avec les nouveaux logiciels de CAO AutoCAD Revit

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

FORMATION INTER-ENTREPRISE. Editeur - Intégrateur de solutions de gestion

FORMATION INTER-ENTREPRISE. Editeur - Intégrateur de solutions de gestion FORMATION INTER-ENTREPRISE 2015 Editeur - Intégrateur de solutions de gestion LA FORMATION INTER-ENTREPRISE Les stages inter-entreprises sont planifiés à dates fixes. Ils réunissent des participants issus

Plus en détail

Page 1 sur 24. 2015 Catalogue des formations Assurées par : ROBOBAT AFRIQUE

Page 1 sur 24. 2015 Catalogue des formations Assurées par : ROBOBAT AFRIQUE Page 1 sur 24 2015 Catalogue des formations Assurées par : ROBOBAT AFRIQUE Page 2 sur 24 AutoCAD - AutoCAD 2D de base... 3 -AutoCAD 2D avancé... 4 -AutoCAD modelisation 3D...5 AutoCAD Mep...6 AutoCAD Structural

Plus en détail

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes : Dessin de bâtiment Secteur de formation : Bâtiment et travaux publics Sanction des études : DEP Numéro du programme : 5250 Durée de la formation : 1 800 heures Nombre d'unités : 120 unités Objectifs du

Plus en détail

LE LIVRE BLANC DU RELEVE DE BÂTIMENTS

LE LIVRE BLANC DU RELEVE DE BÂTIMENTS LE LIVRE BLANC DU RELEVE DE BÂTIMENTS Le Livre blanc du Relevé de Bâtiments Edition 2014 1 Sommaire Présentation... 3 Pourquoi des Relevés de Bâtiments?... 3 Les différentes missions de relevé de bâtiment...

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Les outils de dessin. Sweet Home 3D 1 EAI NEWS

Les outils de dessin. Sweet Home 3D 1 EAI NEWS Les outils de dessin L ordinateur a remplacé de nos jours la planche à dessin, que ce soit dans les bureaux d études ou les cabinets d architectes, tout est fait à partir de logiciels spécialisés. Même

Plus en détail

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada Les enfants sont exposés aux livres illustrés tôt

Plus en détail

aerty entrée du bâtiment mur fenêtre toit

aerty entrée du bâtiment mur fenêtre toit et hôtel créé par l architecte Gehry est différent de ceux que l on voit habituellement. Pourtant on peut retrouver certains éléments qui nous permettent de défi nir qu il s agit bien d un bâtiment. g

Plus en détail

A/ Vie pratique : Logement :

A/ Vie pratique : Logement : A/ Vie pratique : Logement : Au cours de mon année universitaire à Wrexham, j ai logé en résidence universitaire. Wrexham village est l une des deux résidences universitaires situées au sein même du campus

Plus en détail

Charles WOEHREL. TRAITÉ de PERSPECTIVE. d Architecture Intérieure. Éditions VIAL

Charles WOEHREL. TRAITÉ de PERSPECTIVE. d Architecture Intérieure. Éditions VIAL Charles WOEHREL TRAITÉ de PERSPECTIVE d Architecture Intérieure Éditions VIAL SOMMAIRE Introduction.... 6 I. LA SENSATION DE PERSPECTIVE... 9 1. Les stimuli... 10 Présence de notre corps à l espace...

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014. HomeByMe, créé grâce aux technologies Dassault Systèmes, pour concevoir, explorer et partager ses projets d aménagement en 3D.

DOSSIER DE PRESSE 2014. HomeByMe, créé grâce aux technologies Dassault Systèmes, pour concevoir, explorer et partager ses projets d aménagement en 3D. DOSSIER DE PRESSE 2014 9 m 12 m 4 m HomeByMe, créé grâce aux technologies Dassault Systèmes, pour concevoir, explorer et partager ses projets d aménagement en 3D. EDITO A l heure où l engouement des français

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Titre de l atelier : Ecrire devant une œuvre d art avec la tablette Rappel de sa problématique : A la rencontre d une architecture

Plus en détail

Améliorez votre productivité grâce à une solution tout-en-un

Améliorez votre productivité grâce à une solution tout-en-un basé sur la technologie Autodesk logiciel 3d de cao/fao pour la construction bois Améliorez votre productivité grâce à une solution tout-en-un Le logiciel hsbcad a été spécialement conçu pour les entreprises

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer MODULE ÉVALUER SON PROJET COMPRENDRE UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer L ÉVALUATION DE L IMPACT SOCIAL L Impact Social

Plus en détail

Rapport de fin de séjour :

Rapport de fin de séjour : Emmanuel PARIS Etudiant en droit Etablissement d envoi : Université Catholique de Lyon Etablissement d accueil : Université de Trèves (Allemagne) Rapport de fin de séjour : a) Vie pratique : Logement :

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE Décembre 2012 «Sécurité des personnes et des biens (incendie, sûreté) : comprendre les nouvelles réglementations» Conférence en avant-première des Congrès/Salons Préventica Mercredi

Plus en détail

Le contexte de mise en place

Le contexte de mise en place Le contexte de mise en place Depuis 2006, l Ecole des mines de Saint-Etienne collabore avec la main à la pâte, la direction des services départementaux de l éducation nationale de la Loire, et les autorités

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

VILLAS CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT. 1. Une conception simple et une modularité dans le temps

VILLAS CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT. 1. Une conception simple et une modularité dans le temps CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT TimberTeam construit des superbes maisons et villas en panneaux bois massif contrecollés. Celles-ci peuvent avoir une architecture classique ou au contraire

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans

Plus en détail

etude de cas vectorworks

etude de cas vectorworks etude de cas vectorworks FR CASINO ROYALE 2006 DANJAQ, LLC, UNITED ARTISTS CORPORATION AND COLUMBIA PICTURES INDUSTRIES, INC. ALL RIGHTS RESERVED. 007 PROPULSE VECTORWORKS SUR LE GRAND ÉCRAN CASINO ROYALE

Plus en détail

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image Degré : 4P «Sous l océan» Buts Donner une intention précise à son œuvre Distinguer les couleurs chaudes des couleurs froides Appliquer les couleurs en fonction de son intention Associer un sentiment ou

Plus en détail

I / Le bilan technique. II / Le bilan personnel

I / Le bilan technique. II / Le bilan personnel I / Le bilan technique L animation des écrans qui était prévu d être programmé sous flash ou d être réalisé avec photoshop a finalement était faite sous after effect. Après avoir commencé à colorier le

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 SOMMAIRE 3 Semestre 4 Maquette de la maison Schröder Centre de loisirs à Sadirac 7 Semestre 5 Habiter à Pau Fontarrabie 12 Semestre 6 Grand-Parc, Bordeaux 15 Semestre 7 Logement,

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Ecritech-3 Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Christiane Caitucoli, professeur d histoire-géographie, Lycée Bonaparte, Toulon Académie

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

Jean-Pierre Couwenbergh. guide de référence. AutoCAD 3D. et Autodesk VIZ. Éditions OEM (Groupe Eyrolles), 2003 ISBN : 2-7464-0450-8

Jean-Pierre Couwenbergh. guide de référence. AutoCAD 3D. et Autodesk VIZ. Éditions OEM (Groupe Eyrolles), 2003 ISBN : 2-7464-0450-8 Jean-Pierre Couwenbergh guide de référence AutoCAD 3D et Autodesk VIZ ISBN : 2-7464-0450-8 Table des matières Introduction : L univers 3D d AutoCAD........................................................

Plus en détail

Proposez des conceptions de produits 3D de meilleure qualité. Plus rapidement.

Proposez des conceptions de produits 3D de meilleure qualité. Plus rapidement. Présentation Proposez des conceptions de produits 3D de meilleure qualité. Plus rapidement. Autodesk Product Design Suite est une solution complète intégrant des outils de conception, de simulation, de

Plus en détail

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique.

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Laboratoire Electronique Méthodologie. Jamart Jean-François. - 1 - La fabrication d un circuit imprimé. SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

Mickael Louchez présente. Adobe FLASH. Présentation et bases de Flash CS3. Mickael Louchez présente FLASH CS3

Mickael Louchez présente. Adobe FLASH. Présentation et bases de Flash CS3. Mickael Louchez présente FLASH CS3 Mickael Louchez présente Adobe FLASH Présentation et bases de Flash CS3 Copyright 2006-2008 http://www. www.mickdez.com/ 1 Familiarisation à l espace de travail Flash : Flash est un outil de programmation

Plus en détail

La question suivante était bien sur comment créer un groupe d étude avec des compagnons distants de plusieurs milliers de km? La réponse fût: Skype.

La question suivante était bien sur comment créer un groupe d étude avec des compagnons distants de plusieurs milliers de km? La réponse fût: Skype. Je voudrais partager avec vous l expérience de notre groupe d étude avec la technologie Skype. Pour autant que je sache c est le premier groupe d étude à utiliser Skype hebdomadairement et d une manière

Plus en détail

Qu est-ce qu une tâche?

Qu est-ce qu une tâche? Qu est-ce qu une tâche? «Tâches», «Perspective actionnelle», «activités centrées sur le sens» Ce sont des concepts dont on entend beaucoup parler dans notre profession, mais que signifient-ils exactement?

Plus en détail

Compte-rendu de la rencontre «Etre parent avec une tablette numérique» - le 9 avril 2013

Compte-rendu de la rencontre «Etre parent avec une tablette numérique» - le 9 avril 2013 Compte-rendu de la rencontre «Etre parent avec une tablette numérique» - le 9 avril 2013 Introduction de Claire Hédin-Vignaud, responsable de la Médiathèque Markoff : Rappel des motivations qui ont amené

Plus en détail

Liste des nouveautés ArchiCAD SE 2010

Liste des nouveautés ArchiCAD SE 2010 Liste des nouveautés ArchiCAD SE 2010 Nouveautés pour les nomenclatures interactives Nouveautés pour les bibliothèques Options nouvelles pour la cotation automatique des Portes/Fenêtres Outil Feuille de

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

pcon.planner 6 Préparer et présenter une implantation en toute simplicité

pcon.planner 6 Préparer et présenter une implantation en toute simplicité pcon.planner 6 Préparer et présenter une implantation en toute simplicité Sommaire 1. Installation :... 3 2. Démarrer le logiciel :... 3 3. Interface :... 3 4. Naviguer :... 4 5. Réaliser une implantation

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

Financez vos projets sur MyGaloo.fr

Financez vos projets sur MyGaloo.fr Au service des associations et des clubs Financez vos projets sur MyGaloo.fr Lancez et réussissez vos campagnes de financement participatif Au service des associations et des clubs Sommaire Le site MyGaloo.fr

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Copyright 2008 Patrick Marie.

Copyright 2008 Patrick Marie. 2008 Par Patrick Marie et Supply Money En vous procurant cet ebook Supply Money vous donne l'autorisation de le donner uniquement par le moyen de votre choix, à vos abonnés clients etc... A le seul condition

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT EGF.BTP SUR LA NUMERISATION DE LA FILIERE BATIMENT

NOTE DE POSITIONNEMENT EGF.BTP SUR LA NUMERISATION DE LA FILIERE BATIMENT NOTE DE POSITIONNEMENT EGF.BTP SUR LA NUMERISATION DE LA FILIERE BATIMENT 1 ) Expérience et perception de la numérisation Les entreprises générales de BTP sont familiarisées avec la numérisation du bâtiment

Plus en détail

SEANCE 1 : Ecole L OMNIPRESENCE DE L ELECTRICITE DANS NOTRE VIE.

SEANCE 1 : Ecole L OMNIPRESENCE DE L ELECTRICITE DANS NOTRE VIE. PARCOURS 3 : Electricité Domaine : Circuits électriques alimentés par des piles. Règles de sécurité, dangers de l électricité. Ouverture vers d autres disciplines : Français / Mathématiques / Arts Visuels.

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du plan à l ouvrage Visites et rencontres possibles - Rencontre avec un architecte o Voir la création des plans (orientation

Plus en détail

PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE

PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE PRÉSENTATION Cette formation s adresse à un public de personnes désireuses d apprendre les bases de l architecture

Plus en détail

Agencement vitrines / merchandising

Agencement vitrines / merchandising Agencement vitrines / merchandising On ne passera plus devant votre magasin, on s y arrêtera. Préparez vous à vous faire remarquer! Connaissance théorique et mise en application des techniques de gestes

Plus en détail

Didacticiel n 11 - Créer un demi-niveau

Didacticiel n 11 - Créer un demi-niveau Architecte d intérieur 3D 2006 - Manuel d utilisation Didacticiel n 11 - Créer un demi-niveau Les didacticiels précédents ont permis d acquérir les bases indispensables pour la modélisation de projets

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

T. +33 (0)4 76 12 25 84 F. +33 (0)4 76 12 90 36. 14 rue Génissieu 38000 Grenoble France. 49 rue de la République 69002 Lyon France

T. +33 (0)4 76 12 25 84 F. +33 (0)4 76 12 90 36. 14 rue Génissieu 38000 Grenoble France. 49 rue de la République 69002 Lyon France 14 rue Génissieu 38000 Grenoble France 49 rue de la République 69002 Lyon France T. +33 (0)4 76 12 25 84 F. +33 (0)4 76 12 90 36 T. +33 (0)4 78 59 78 22 F. +33 (0)4 76 12 90 36 contact@amplitude-architectes.com

Plus en détail

Transformation des espaces à la bibliothèque: Défis, opportunités et leçons apprises. CMD atelier 42

Transformation des espaces à la bibliothèque: Défis, opportunités et leçons apprises. CMD atelier 42 Transformation des espaces à la bibliothèque: Défis, opportunités et leçons apprises CMD atelier 42 Sylvain Champagne Bibliothèque Myriam et J.-Robert Ouimet Congrès des milieux documentaires du Québec

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com 7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com Notre approche Riofluo, studio de création visuelle et d événementiel artistique, spécialisé en Street Art, développe une démarche

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 ECOLE SPECIALE DES TRAVAUX PUBLICS PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 AUTEUR : GABILLAT Arnaud PACAUD Fabien BUSSUTIL Clothilde TAN Vincent B3 1 IMPLANTATION DU PROJET Programme : Réalisation

Plus en détail

SKETCHUP PRO SKETCH UP PRO - ARTLANTIS

SKETCHUP PRO SKETCH UP PRO - ARTLANTIS INTITULE SKETCH UP PRO - ARTLANTIS Que vous soyez architectes, designers, architectes d intérieur, concepteurs et aménageurs d espace, SketchUp Pro est le logiciel qui vous permettra, de façon simple et

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

CYCLE 3D. Certification RNCP "Lead Infographiste 2D/3D" Niveau II - Bac +3

CYCLE 3D. Certification RNCP Lead Infographiste 2D/3D Niveau II - Bac +3 CYCLE 3D Certification RNCP "Lead Infographiste 2D/3D" Niveau II - Bac +3 Objectif : Acquérir des compétences et se former aux métiers créatifs et dans le domaine de l'infographie 3D avec une nouvelle

Plus en détail

Bilan de mission. Au collège : «Les clés de la culture»

Bilan de mission. Au collège : «Les clés de la culture» Bilan de mission Au collège : «Les clés de la culture» La co-intervention en 6 e La formation des Assistants pédagogiques Dans le R.A.R. : Accompagner le projet «chorale» par l histoire Histoire de Montpellier

Plus en détail

PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR

PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR CHAPITRE 1 PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR Présentation... 13 Contenu du livre... 13 Les nouveautés... 14 Composants de l interface... 15 Afficher les documents... 20 Organiser son espace de travail... 21

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Anthony, ingénieur d études diplômé d un Master Réseaux, application documentaire, ingénierie et sécurité Les métiers de l Informatique Le domaine Sciences, Technologies, Santé

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD

PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD Mail : leonardlouisearchitecte@yahoo.fr Site Web : www.leonardlouisearchitecte.sitew.com BI-CURSUS, DESS, MATERIAUX POUR L ARCHITECTURE 2003-2004 École d

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Introduction Dans

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEES 4 à 7 DU SECONDAIRE

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEES 4 à 7 DU SECONDAIRE Ecoles européennes Bureau du Secrétaire Général Ref. : 2010-D-441-fr-5 Orig. : FR PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEES 4 à 7 DU SECONDAIRE Préambule aux programmes SUIVI DU COMITE PEDAGOGIQUE MIXTE DES 9,

Plus en détail

Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage

Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage D Histoires en Patrimoine J ai fondé D Histoires en Patrimoine en juillet 2013, sous le statut d autoentrepreneur.

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

PortFolio. Gabriel Aboo Infographiste Multimédia 3D

PortFolio. Gabriel Aboo Infographiste Multimédia 3D PortFolio Gabriel Aboo Infographiste Multimédia 3D Sommaire Présentation 3 Architecture & Design 4 Modélisation Organique 6 Suite Adobe, Photoshop 8 Indesign & Illustrator 9 Webdesign 10 Remerciements

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LE SOL AU-DESSUS

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les Promoteurs Immobilier

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les Promoteurs Immobilier Le logiciel de gestion intégré conçu pour les Promoteurs Immobilier Solution globale et intégrée qui couvre l'ensemble des principaux aspects de la gestion des projets immobiliers. Depuis l'étude d'une

Plus en détail

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement?

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Ce livret vous a été remis en complément de la vidéo «4 éléments pour travailler plus efficacement». Visitez http://methode-prepa.com pour

Plus en détail

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE (Préparation : 5 heures -- Exposé et Questions : 1 heure) Rapport établi par : P.J. BARRE, E. JEAY, D. MARQUIS, P. RAY, A. THIMJO 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1.

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software 1. Informations générales sur le logiciel Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software Version : 0.9.13 Licence : GPL Date de parution : octobre 2004 Environnement requis :

Plus en détail

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 1 Sommaire 1) objectif de la charte graphique patrimoniale 2) Type de fichiers 3) Propriété des travaux 4) Procédure de transmissions

Plus en détail

Bâtissez-vous un avenir certain

Bâtissez-vous un avenir certain 1 1 Etape 1 Etape 2 Bâtissez-vous un avenir certain AUTEUR LEADER SYDNEY Adresse email imygpc@gmail.com Contact téléphonique +225 41 52 92 06 2 Bâtissez-vous un avenir certain Vous en avez rêvé, créer

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Localiser S orienter «Le local»

Localiser S orienter «Le local» «Le local» 5-11 Niveau 1 Entraînement 1 Objectifs - Etre capable de repérer en fonction des points cardinaux. - Etre capable de se repérer en fonction des points cardinaux. Applications En classe : orienter

Plus en détail

Ce tutoriel, créé sans prétention artistique, à pour but de mettre en avant l une des nombreuses possibilités qu offre ce logiciel.

Ce tutoriel, créé sans prétention artistique, à pour but de mettre en avant l une des nombreuses possibilités qu offre ce logiciel. Ce tutoriel, créé sans prétention artistique, à pour but de mettre en avant l une des nombreuses possibilités qu offre ce logiciel. Prélude (pour ceux qui ne connaissent pas ou peux art rage) : Il serait

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail