Demande de bourse de thèse Dossier de proposition de sujet de thèse 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Demande de bourse de thèse Dossier de proposition de sujet de thèse 2015"

Transcription

1 Demande de bourse de thèse Dossier de proposition de sujet de thèse 2015 à transmettre pour le 20 décembre à la SFR (Laurent Urban ou Nadia Bertin) Laboratoires de la SFR impliqués EA 4279, Laboratoire de Physiologie des Fruits et Légumes, UMR QualiSud (Jawad Aarrouf/ Florence Charles) Unité de Pathologie Végétal, INRA Avignon (Marc Bardin) Titre de la thèse* Les rayonnements UV-C, un moyen pour stimuler les défenses du fraisier contre Botrytis cinerea en cours de culture et améliorer la qualité de conservation des fruits après récolte Résumé (10 15 lignes) La qualité des produits végétaux et leur potentiel de conservation dépendent des conditions de conservation mais également de facteurs pré-récolte comme le stade de récolte et les conditions de culture. Nous proposons de tester l hypothèse qu il est possible d influencer l état des défenses des fruits de fraisier APRES récolte, et donc leur qualité et leur potentiel de conservation, et cela en agissant AVANT récolte, en l occurrence en stimulant la défense de fruits pendant la phase de culture par l application de rayonnements ultraviolets (UV) sur les feuilles. Le pathosystème retenu est fraisier/botrytis en raison de son importance économique, y compris pour les pays du Sud. Les rayonnements retenus sont les UV-C pour lesquels les références scientifiques sont peu nombreuses mais avec lesquels l EA 4279/UMR QualiSud a obtenu des résultats préliminaires très encourageants. Axe(s) de la SFR TERSYS concerné(s) Le sujet se situe exactement à l interface des axes 2a et 2b (étude de l effet des facteurs avant récolte sur la qualité finale des produits conservés, transformés ou frais). Enjeu structurant pour la SFR Le projet de recherche déposé est un projet collaboratif entre des équipes universitaires (Laboratoire de Physiologie des Fruits et Légume) et des équipes INRA (Unité de Pathologie Végétale) dans une perspective de renforcement des liens entre les axes 2a et 2b (voir plus haut). Le projet de thèse permettra donc de renforcer les liens entre pathologistes, cytophysiologistes et spécialistes de la post-récolte au sein de TERSYS. *Le titre doit pouvoir être publié sur le site web de l ED et de la SFR

2 Encadrement Responsable(s) de la thèse Noms et labos d appartenance Directeur(s) de la thèse (si différent du (des) responsable(s) Nombre de doctorants dirigés par le(s) responsable(s) de la thèse Jawad Aarrouf (MCF), HDR soutenance le 15 janvier 2015 Florence Charles (MCF) EA 4279, Laboratoire Physiologie des Fruits et Légumes, UMR Qualisud Marc Bardin (CR), HDR Unité de Pathologie Végétale/INRA/PACA 1 HDR? (O/N) HDR? (O/N) Nombre de post-docs ou CDD dirigés par le(s) responsable(s) de la thèse O Description du projet (4 pages maximum) Contexte, enjeux socio-économiques et scientifiques pour la SFR TERSYS Les organismes fongiques sont très dommageables pour les cultures végétales mais aussi pour la conservation des produits d origine végétale en post-récolte. Parmi tous les champignons nocifs, Botrytis cinerea occupe une place prééminente en raison de son large spectre de plantes hôtes. Botrytis cinerea est un problème majeur en cours de culture mais aussi après récolte où il est à l origine d importantes pertes. Aujourd hui, les restrictions vis-à-vis des fongicides de synthèse imposent de trouver des solutions qui visent davantage à stimuler les défenses des plantes ou des organes qu à protéger ces derniers en détruisant l agent infectieux. Parmi toutes les méthodes existantes, les méthodes physiques, malgré leurs nombreux avantages théoriques, semblent en retrait par rapport aux approches biologiques et chimiques (Stimulants des Défenses des Plantes). Les rayonnements ultra-violets B (UV-B) ont été utilisés comme potentialisateurs des défenses de la plante et de renforcement de sa résistance contre les maladies (Stratmann, 2003). Les mécanismes d action des UV-B commencent à être bien décrits. On sait par exemple que les UV-B, par l'intermédiaire de photorécepteurs spécifiques, peuvent être un modulateur important de voies de signalisation hormonales impliqués dans la défense des plantes (Ballare 2011, Kazan et Manners, 2011). Un photorécepteur spécifique aux UV-B, UVR8, a été identifié et décrit récemment (Christie et al., 2012; Di et al., 2012; Rizzini et al., 2011). Parmi les processus influencés par les UV-B et impliqués dans la résistance, on trouve l accumulation de composés phénoliques de protection et une stimulation de la production d acide jasmonique et d acide salicylique (Rousseaux et al. 1998, Mazza et al. 1999, Stratmann 2003, Izaguirre et al. 2007, Kuhlmann et Müller 2009, Demkura et al. 2010, Gunasekera et Paul. 2007, Kunz et al. 2008, Demkura and Ballaré 2012). Les rayonnements UV-B stimulent la transcription de gènes 2

3 impliqués dans la défense des plantes, ceux codant pour la phénylalanine ammonia-lyase et la chalcone synthase, deux enzymes clés contrôlant la synthèse des composés phénoliques liés à la défense, ainsi que les gènes codant pour des protéines de défense, comme la chitinase et la ß- 1,3-glucanase (El Ghaouth et al. 2003, Bonomelli et al. 2004, Borie et al. 2004). Malheureusement, exploiter les UV-B pose des problèmes concrets. En général une exposition prolongée est requise pour être efficace et les expositions prolongées sont difficiles à imposer dans la pratique. D où l idée de ce projet d exploiter les UV-C, plus fortement énergétiques, en lieu et place des UV-B, pendant des temps beaucoup plus courts, plus faciles à gérer. Programme de recherches Les mécanismes de perception des rayonnements UV-C par les plantes et leurs effets sur la stimulation des défenses des plantes sont peu connus. La recherche s est beaucoup moins intéressée à ces derniers qu aux UV-B, l atmosphère actuelle filtrant efficacement les premiers. Les connaissances actuelles ont montré que les forts rayonnements d UV-C peuvent être à l origine de stress oxydatif dans les cellules vivantes et donc causer des dégâts, en particulier au niveau des membranes lipidiques et des molécules d ADN (Petit et al., 2009). D ailleurs les rayonnements UV- C sont utilisés à des fins de décontamination/désinfection, justement en post-récolte. Des effets biologiques autres ont également été relevés. Allende et al. (2006) ont ainsi observé un effet positif des UV-C sur la durée de vie de laitue rouge en 4 ième gamme. Charles et al. (2008) ont observé que l application d une faible dose d UV-C de 3.7 kj.m -2 sur les tomates ralentissait la dégradation de la chlorophylle et retardait la maturation du fruit. Pombo et al. (2009) ont observé que les radiations UV-C retardaient le ramollissement des fraises à la faible dose de 4.1 kj m 2. En ce qui concerne la stimulation des défenses des plantes par les UV-C, (Charles et al., 2008; Charles et al., 2009; Mercier et al., 1993) ont montré que les UV-C permettaient d induire une résistance naturelle à Botrytis cinerea chez la carotte et les fruits de tomate en post-récolte. Il existe toutefois une seule référence de l effet stimulant des UV-C sur les défenses des plantes AVANT récolte, en l occurrence contre l oomycète pathogène Hyaloperonospora parasitica (Kunz et al., 2008), mais il s agit d une observation réalisée sur Arabidopsis thaliana L., une plante-modèle pour les physiologistes, dépourvue d intérêt agronomique. Des résultats préliminaires obtenus par l EA 4279/UMR QualiSud ont montré que les rayonnements UV-C avaient le pouvoir de réduire les développements de nécrose liés à l infection par Botrytis cinerea, par exemple sur des feuilles de laitue et de fraisier, sans qu il soit par contre possible à ce stade d attribuer cet effet au stress oxydatif associé aux UV-C ou à des mécanismes plus spécifiques impliquant des récepteurs. Des travaux portent actuellement, en collaboration avec l unité de Pathologie végétale de l INRA d Avignon, sur l impact de la combinaison des UV-C avec d autres méthodes d induction de défense des plantes (utilisation de SDP) sur la sensibilité de la plante à différentes souches de B. cinerea. S il est maintenant certain que l exploitation des rayonnements UV-C peut se révéler bénéfique pour stimuler la défense des plantes en culture et en post récolte, la compréhension des mécanismes responsables reste à élucider et la transmission durable de l effet des UV-C de la plante aux fruits jusqu après récolte reste à 3

4 vérifier elle aussi. Il est intéressant de noter que la question de la transmission d un signal depuis des feuilles stressées jusqu à des fruits a déjà été abordée par certains chercheurs de l EA 4279/UMR QualiSud. Il a été ainsi montré qu un stress phootoxydatif (abiotique) appliqué à des feuilles pouvaient influencer les métabolismes primaire, secondaire et oxydatif dans des fruits proches (Poiroux-Gonord et al., 2013), et notamment favoriser la production de composés secondaires dont on sait que beaucoup d entre eux sont impliqués dans la défense des plantes et dans la qualité des produits. Cette observation est cohérente avec le concept ancien de Résistance Systémique Acquise et avec le concept beaucoup plus récent d Acclimatation Systémique Acquise. Sur cette base, il paraît donc tentant d évaluer le potentiel de doses d UV-C appliquées sur des feuilles en cours de culture sur la sensibilité à Botrytis cinerea de fruits après récolte. Originalité du projet Le projet de thèse présente plusieurs originalités fortes. 1) Il n existe à notre connaissance que très peu de projets portant sur l effet des pratiques avant récolte sur la qualité et le comportement des produits après récolte. 2) Il n existe pas d études concernant le potentiel de facteurs environnementaux au sens large (biotiques et abiotiques) pour induire des effets systémiques de stimulation des défenses des plantes se prolongeant après récolte sur les produits récoltés. 3) Les références sur le potentiel de stimulation des défenses des plantes par les UV-C, et d une manière générale sur les mécanismes de perception et d action des UV-C, sont très peu nombreuses. 4) Alors que la question (et l intérêt) du stress maîtrisé se pose de plus en plus (Ripoll et al., 2014), les paramètres issus des modèles exploitant les courbes d induction de la fluorescence ont rarement été utilisés comme outils d évaluation et d ajustement des niveaux de stress (ici des niveaux d UV-C). 5) Les liens entre concentrations en composés secondaires, qualité, potentiel de conservation et défenses ont rarement été étudiés. Stratégie de travail La stratégie retenue consiste à administrer des faibles doses non délétères d UV-C à des plants de fraisier pendant leur croissance puis à évaluer l impact sur l induction des mécanismes de défenses des plantes et des fruits, à travers des approches de cytologie, de transcriptomique et de métabolomique. L évaluation de la sensibilité de la plante et du fruit à B. cinerea ainsi que des analyses de qualitéet de conservation des fruits seront réalisées. Les doses non délétères de rayonnements UV-C seront déterminées grâce à des informations physiologiques fournies 4

5 par des paramètres innovants issus des modèles mathématiques fondés sur les données intermédiaires de la phase d induction de la fluorescence de la chlorophylle (Stirbet, 2011). Ces approches de pointe sont actuellement développées par l EA Matériel nécessaire (disponible et/ou à produire), et méthodes envisagées Le pathosystème Fraisier/Botrytis cinerea a été retenu parce qu il revêt une importance économique considérable, y compris pour les pays du Sud, et parce qu il permet de disposer rapidement de feuilles et de fruits. Plusieurs outils sont disponibles au sein de l équipe pour mener à bien ce projet : systèmes de mesure de la fluorescence de la chlorophylle et des échanges gazeux, microscopie et imagerie, Q-PCR, HPLC (qui sera complétée par les outils projetés dans le cadre de la plateforme de métabolomique). Les outils pour la culture des plantes existent également (serre de l EA 4279), de même que les chambres requises pour les tests pathologiques et de comportement après récolte (chambres et armoires climatiques). A noter que l EA 4279 possède des compétences très originales autour des UV-C et aussi autour de l utilisation des paramètres issus de l analyse de la courbe d induction de la fluorescence. L EA 4279 vient par ailleurs d acquérir un outil permettant d analyser la fluorescence en imagerie. Ce dernier outil peut, entre autres, servir à analyser la progression de Botrytis cinerea de manière non destructrice dans les feuilles et les fruits, en fournissant une information précoce, inaccessible à l œil nu. Question de recherche proposée au candidat Ce projet vise à répondre à la fois à des questions de recherche mais aussi à des attentes industrielles fortes. D un point de vue scientifique, les questions posées sont les suivantes : Quels sont les mécanismes responsables de la perception des rayonnements UV-C chez le fraisier au niveau des feuilles (stress oxydant ou existence de récepteurs éventuellement spécifiques)? Le signal perçu par les feuilles peut-il être transmis jusqu aux fruits pour une meilleure défense et conservation de ces derniers? Quels sont les mécanismes responsables de l augmentation de la résistance des plantes de fraisier et de leurs fruits contre Botrytis cinerea après traitement aux UV-C (rôle en particulier des composés secondaires)? Quels sont les liens entre concentrations en composés secondaires, qualité, potentiel de conservation et défenses? D un point de vue appliqué, ce projet a pour but d évaluer le potentiel des rayonnements UV-C pendant la culture comme alternative aux traitements chimiques contre B. cinerea en postrécolte, et à déterminer les modalités d application les plus efficaces et les plus faciles à mettre en œuvre sur le terrain. Calendrier 5

6 1 ère année de thèse : Application des traitements d UV-C à différents stades de culture du fraisier puis évaluation de l impact de ces traitements sur la réponse des feuilles et des fruits avant et après récolte. Les premiers tests sont largement destinés à déterminer les doses et modalités d application les plus efficaces et consisteront avant tout en des mesures non destructrices de fluorescence de la chlorophylle (Handy PEA, Multiplex), des observations cytologiques, et surtout des tests phytopathologiques et de conservation après récolte. Des analyses biochimiques pourront éventuellement être effectuées dès la première année. 2 nde année de thèse : Les modalités d application des rayonnements UV-C les plus efficaces identifiées la première année seront analysées à travers des approches de transcriptomique et de métabolomique en comparaison avec un stress photooxydatif généré par ombrage/désombrage de feuilles (Poiroux-Gonord et al., 2013) ou par l exposition brutale des feuilles à des niveaux de lumière élevés obtenus grâce à des lampes à LEDs. L objectif est de commencer à tester l hypothèse de l existence de récepteurs ou de mécanismes de perception des UV-C spécifiques (existant en dehors du stress oxydatif associé aux UV-C), et d analyser les mécanismes de résistance des plantes et de leur fruits contre Botrytis cinerea après application des UV-C. Les analyses effectuées devraient également permettre d analyser le dialogue moléculaire entre les fruits et les feuilles après traitement de ces dernières aux UV-C. 3 ème année de thèse : La troisième année de thèse sera une année d approfondissement des hypothèses testées et de valorisation des résultats obtenus. Publications envisageables Plusieurs publications sont envisagées notamment sur l effet des UV-C sur la phyto résistance du fraisier en culture et les mécanismes de perception, et l effet des UV-C appliqué en culture sur la conservation post-récolte des fruits et le lien entre composés secondaires, mise en place de système de défense et qualité. Compétences cognitives et techniques acquises par le doctorant Le doctorant développera des compétences techniques en agronomie et autour des procédés de conservation, ainsi que des compétences scientifiques en phytopathologie et en physiologie végétale, et en particulier des compétences en cytologie (microscopie lumière blanche ou fluorescence), en écophysiologie (mesures d échanges gazeux et de fluorescence de la chlorophylle, modèles liés à ces mesures), en transcriptomique et en biochimie/métabolomique. 6

7 Consortium dans lequel s inscrit le travail Le projet s appuie sur des compétences solides en pathologie végétale et en cytologie (Marc Bardin, Jawad Aarrouf) et en post-récolte (Florence Charles). Il pourra également compter sur des compétences fortes au sein de l EA 4279 en écophysiologie végétale (Laurent Urban, Huguette Sallanon), en physiologie végétale/transcriptomique (Félicie Lauri, David Roux), en physiologie végétale/biochimie/métabolomique (Raphaël Lugan, Véronique Vidal). Références bibliographiques des porteurs de projet ( ) Aarrouf J., Castro-Quezada P., Mallard S., Caromel B., Lizzi L., Lefebvre V. (2012) - Agrobacterium rhizogenes-dependent production of transformed roots from foliar explants of pepper (Capsicum annuum): a new and efficient tool for functional analysis of genes. Plant Cell reports 31: Aarrouf J., Ouhibi C., Azzouz N., Lizzi L., Nicot P., Urban L. (2014) UV-C radiations can be used to stimulate the resistance of lettuce of plants (Lactuca satia L.) against Botrytis cinerea L. while avoiding negative effects on plants. (voir annexe) Abro MA, Lecompte F, Bardin M, and Nicot PC Nitrogen fertilization impacts biocontrol of tomato gray mold. Agron. Sustai. Dev, DOI /s Aguilo-Aguayo, I. Charles, F. Renard C. M. G. C. Page, D. Carlin, F Pulsed light effects on surface decontamination, physical qualities and nutritional composition of tomato fruit. Postharvest Biology and Technology, 86, Ajouz S, Bardin M, Nicot PC, and El Maataoui M Comparison of the development in planta of a pyrrolnitrin-resistant mutant of Botrytis cinerea and its sensitive wild-type parent isolate. European Journal of Plant Pathology, 129: Ajouz S., Walker AS, Fabre F, Leroux P, Nicot PC, and Bardin M Variability of Botrytis cinerea sensitivity to pyrrolnitrin, an antibiotic produced by biological control agents. BioControl 56: Bardin M, Bornard I, Troulet C, Boulon JP Lutte biologique contre la sclérotiniose de la salade par Coniothyrium minitans : mise en évidence par microscopie électronique à balayage que C. minitans parasite les sclérotes de Sclerotinia minor. Phytoma 662 : Bardin M, Decognet V, Nicot PC Remarkable predominance of a small number of genotypes in greenhouse populations of Botrytis cinerea. Phytopathology 104: Caromel B, Aarrouf J., Chauvin L., Kerlan M.C., Speck A., Lefebvre V. (2011) Gène GpaV de résistance aux nématodes chez les solanacées (Brevet WO/2011/080329). Castro-Quezada P., Aarrouf J., Claverie M., Favery B., Mugniéry D., Lefebvre V., Caromel B. (2013) - Identification of Reference Genes for Normalizing RNA Expression in Potato Roots Infected with Cyst Nematodes. Plant Molecular Biology Reporter 31: Charles F., Vidal V., Olive, F., Filgueiras H., Sallanon H Pulsed light treatment as new method to maintain physical and nutritional quality of fresh-cut mangoes. Innovative Food Science & Emerging Technologies. Volume 18, Charles F., Vidal V.,Domisse, C., El Maâtaoui, M. Sallanon H Effect of the climate and seasons on tissue browning of fresh-cut chicory. Postharvest Unlimited, June 2014, Cyprus. Charles, F., Morgado, C.M.A., Mattiuz, B., Sallanon H Combined effects of postharvest heat treatment and modified atmosphere on quality of fresh-cut melons and mangoes. VI International conference on Managing Quality in Chains. Cranfield, UK, 2 5 September. Chovelon V., Restier V., Giovinazzo., Dogimont C., Aarrouf J. (2011) Histological study of 7

8 organogenesis in Cucumis melo L. after genetic transformation: why is it difficult to obtain transgenic plants? Plant Cell Reports 30: Fillinger S, Ajouz S, Nicot P, Leroux P, Bardin M Functional and Structural Comparison of Pyrrolnitrin-and Iprodione-Induced Modifications in the Class III Histidine-Kinase Bos1 of Botrytis cinerea. PLoS ONE 7(8): e42520 Garchery C., Gest N., P.T. Do, Alhagdow M., Baldet P., Menard G., Rothan C., Massot C., H. Gautier H., Aarrouf J., Fernie A.R., Stevens S. (2013) - A diminution in ascorbate oxidase activity affects carbon allocation and improves yield in tomato under water deficit. Plant cell environment 36: Jankovics T, Dolovac N, Bulajić A, Krstić B, Pascal T, Bardin M, Nicot PC and Kiss L Peach rusty spot is caused by the apple powdery mildew Monteil C, Bardin M and Morris CEM Features of air masses associated with the deposition of Pseudomomas syringae and Botrytis cinerea by rain and snowfall. The ISME Journal Nicot PC, Bardin M, Alabouvette C, Köhl J, Ruocco M Potential of biological control based on published research. 1. Protection against plant pathogens of selected crops. In: Classical and augmentative biological control against diseases and pests: critical status analysis and review of factors influencing their success (Nicot ed.) IOBC-WPRS press, pp Nilprapruck P., Roux D., Charles F., Sallanon H Postharvest mid light exposure to improve the storage of fresh-cut lettuce. 10ème congrès de la Société Française de Biologie Végétale, Paris, décembre Ouhibi C., Attia H., Rebah F., Msilini N., Chebbi M., Aarrouf J., Urban L., Lacchaal M. (2014) Salt stress mitigation by seed priming with UV-C in lettuce plants: growth and phenolic compounds. Plant Physiology and Biochemestry 83: Roux D., Bojolly D., Charles F., Lauri F., Sallanon H Characterization of lettuce leaves senescence during post-harvest treatments. 7ème colloque Jeune Chercheurs de la Société Française de Biologie Végétale, Grenoble, 4 6 juillet Walker AS, Gladieux P, Decognet V, Fermaud M, Confais J, Roudet J, Bardin M, Bout A, Nicot P, Poncet C, Fournier E. Population structure and temporal maintenance of the multihost fungal pathogen Botrytis cinerea: causes and implications for disease management. Environmental Microbiology doi: / Références bibliographiques Allende A., McEvoy J.L., Luo Y., Artes F., Wang C.Y. (2006) Effectiveness of two-sided UV-C treatments in inhibiting natural microflora and extending the shelf-life of minimally processed ÄòRed Oak Leaf Äô lettuce. Food Microbiology 23: DOI: Charles M.T.r.s., Benhamou N., Arul J. (2008) Physiological basis of UV-C induced resistance to Botrytis cinerea in tomato fruit: III. Ultrastructural modifications and their impact on fungal colonization. Postharvest Biology and Technology 47: Charles M.T.r.s., Tano K., Asselin A., Arul J. (2009) Physiological basis of UV-C induced resistance to Botrytis cinerea in tomato fruit. V. Constitutive defence enzymes and inducible pathogenesis-related proteins. Postharvest Biology and Technology 51: Christie J.M., Arvai A.S., Baxter K.J., Heilmann M., Pratt A.J., O ÄôHara A., Kelly S.M., Hothorn M., Smith B.O., Hitomi K., Jenkins G.I., Getzoff E.D. (2012) Plant UVR8 Photoreceptor Senses UV-B by Tryptophan-Mediated Disruption of Cross-Dimer Salt Bridges. Science 335: DOI: /science Di W., Hu Q., Yan Z., Chen W., Yan C., Huang X., Zhang J., Yang P., Deng H., Wang J., Deng X., Shi Y. (2012) Structural basis of ultraviolet-b perception by UVR8. Nature 484: DOI: 8

9 Kunz B.A., Dando P.K., Grice D.M., Mohr P.G., Schenk P.M., Cahill D.M. (2008) UV-Induced DNA Damage Promotes Resistance to the Biotrophic Pathogen Hyaloperonospora parasitica in Arabidopsis. Plant Physiology 148: DOI: /pp Mercier J., Arul J., Julien C. (1993) Effect of UV-C on Phytoalexin Accumulation and Resistance to Botrytis cinerea in Stored Carrots. Journal of phytopathology 139: Petit A.N.l., Baillieul F., Vaillant-Gaveau N., Jacquens L., Conreux A., Jeandet P., Clement C., Fontaine F. (2009) Low responsiveness of grapevine flowers and berries at fruit set to UV-C irradiation. Journal of Experimental Botany 60: DOI: /jxb/ern361. Poiroux-Gonord F., Santini J., Fanciullino A.-L., Lopez-Lauri F., Giannettini J., Sallanon H., Berti L., Urban L. (2013) Metabolism in orange fruits is driven by photooxidative stress in the leaves. Physiologia Plantarum:n/a-n/a. DOI: /ppl Pombo M.A., Dotto M.C., Martinez G.A., Civello P.M. (2009) UV-C irradiation delays strawberry fruit softening and modifies the expression of genes involved in cell wall degradation. Postharvest Biology and Technology 51: DOI: Ripoll J., Urban L., Staudt M., Lopez-Lauri F.l., Bidel L.P., Bertin N. (2014) Water shortage and quality of fleshy fruits Äîmaking the most of the unavoidable. Journal of Experimental Botany:eru197. Rizzini L., Favory J.-J., Cloix C., Faggionato D., OÄHara A., Kaiserli E., Baumeister R., Sch fer E., Nagy F., Jenkins G.I., Ulm R. (2011) Perception of UV-B by the Arabidopsis UVR8 Protein. Science 332: DOI: /science Stirbet A. (2011) On the relation between the Kautsky effect (chlorophyll a fluorescence induction) and photosystem II: basics and applications of the OJIP fluorescence transient. Journal of Photochemistry and Photobiology B: Biology 104: Stratmann J. (2003) Ultraviolet-B radiation co-opts defense signaling pathways. Trends in plant science 8: DOI: Autres informations (1/2 page maximum) Plusieurs demandes ont été déposées et seront déposées pour donner à la thèse les moyens financiers requis, sachant qu une bonne partie des analyses envisagées peut être réalisée avec les moyens actuels de l EA Avis du directeur d unité / laboratoire Avis des directeurs de laboratoires 9

10 H. Sallanon (Directrice adjointe UMR qaulisud) Le conseil de laboratoire a donné un avis très favorable et soutien très fortement ce projet. Il permet de relier en son sein la thématique protection des plantes avec la conservation post récolte qui devient le sujet prioritaire de l UMR Qualisud. M. Bardin (DU UR407 Pathologie Végétale) Le projet de thèse s inscrit dans les thématiques de l unité de Pathologie Végétale et permet de renforcer les liens entre les deux Unités, membres de Tersys. Avis très favorable 0 1

Que nous apprennent les mécanismes de défense des plantes? Master BIP 26-10-2015 Alia Dellagi

Que nous apprennent les mécanismes de défense des plantes? Master BIP 26-10-2015 Alia Dellagi Que nous apprennent les mécanismes de défense des plantes? Master BIP 26-10-2015 Alia Dellagi Des épidémies, des choix à faire.. wikipedia apsnet.org Pour réduire les traitements phytosanitaires Trouver

Plus en détail

EPIDEC Création d un cadre pour évaluer le risque d émergence de maladies dans le contexte agronomique et climatique des décennies à venir.

EPIDEC Création d un cadre pour évaluer le risque d émergence de maladies dans le contexte agronomique et climatique des décennies à venir. EPIDEC Création d un cadre pour évaluer le risque d émergence de maladies dans le contexte agronomique et climatique des décennies à venir. Porteur: Cindy E. Morris l équipe MISTRAL UR407 Pathologie Végétale

Plus en détail

Traitements biologiques de semences

Traitements biologiques de semences Traitements biologiques de semences Préparé par la Commission pour le traitement des semences et l environnement (STEC) de la Fédération internationale du commerce des semences (FIS) 2000 Fédération internationale

Plus en détail

PNV 2009. Travaux dirigés n 1

PNV 2009. Travaux dirigés n 1 PNV 2009 Travaux dirigés n 1 Le maintien du statut hydrique est une contrainte majeure pour la croissance et le développement des plantes terrestres. Ces organismes peuvent en particulier être soumis à

Plus en détail

exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr

exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr Approches écotoxicogénomiques et application à la biosurveillance exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr Laboratoire des Sciences végétales et fongiques,

Plus en détail

LA PROBLÉMATIQUE DU TRANSFERT DU LABO AU TERRAIN EXEMPLE DES RHAMNOLIPIDES

LA PROBLÉMATIQUE DU TRANSFERT DU LABO AU TERRAIN EXEMPLE DES RHAMNOLIPIDES LA PROBLÉMATIQUE DU TRANSFERT DU LABO AU TERRAIN EXEMPLE DES RHAMNOLIPIDES Fabienne Baillieul URCA-URVVC GÉNÉRALISATION EN VITICULTURE Nicolas Aveline IFV Colloque Elicitra Avignon 13 & 14 Juin 2013 Les

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

physiologie Ludovic FAESSEL (K+S France), Jean-François MOROT-GAUDRY (INRA)

physiologie Ludovic FAESSEL (K+S France), Jean-François MOROT-GAUDRY (INRA) Avec la participation i de l Les stimulateurs de la nutrition et autres produits émergeants, à la lumière de la physiologie Ludovic FAESSEL (K+S France), Jean-François MOROT-GAUDRY (INRA) Plan Introduction

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Biostatistique, recherche clinique et mesures subjectives en santé sous tutelle des établissements et organismes : Université de Nantes

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

Stérilisation-Décontamination

Stérilisation-Décontamination Objectifs : Etudier les performances de différentes sources plasmas vis-à-vis de la décontamination biologique, la cible pouvant être aussi bien des microorganismes pathogènes (à l état planctonique ou

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net DOSSIER DE PRESSE Mardi 12 juin 2012 NOUVEAU TRAITEMENT POUR LE CANCER DU POUMON ET LE MELANOME : LA FONDATION ARC POUR LA RECHERCHE SUR LE CANCER SOUTIENT LES TRAVAUX D UNE ÉQUIPE DE CHERCHEURS À MONTPELLIER

Plus en détail

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies 114-1 - - 1 -Les Utilisation des processus biologiques pour produire des biens et des services. Les biotechologies tirent leur efficacité des techniques clés engendrées par les progrès conjoints de la

Plus en détail

Des nouveaux outils de mesure nondestructives. spectroscopie laser et IRM

Des nouveaux outils de mesure nondestructives. spectroscopie laser et IRM Des nouveaux outils de mesure nondestructives de la qualité du fruit: spectroscopie laser et IRM Mehinagic E., Musse M. SIVAL, 15 Janvier 2014 1 JP L'Hullier, M Askoura, E Madieta, V Piron G. Winisdorffer,

Plus en détail

CPR du 20 Février 2015 ANNEXE

CPR du 20 Février 2015 ANNEXE CPR du 0 Février 05 ANNEXE Ecole Doctorale «Santé, Sciences Biologiques (SSBCV)» Santé, Sciences et Technologies Sujets de thèses pour les bourses doctorales 00% Région Année universitaire 05-06 N DECISION

Plus en détail

Règlement intérieur EDPHENIICS

Règlement intérieur EDPHENIICS Règlement intérieur EDPHENIICS 1. PERIMETRE DE L ED PHENIICS 2 2. RECRUTEMENT DES DOCTORANTS 3 FINANCEMENT DES THESES APPELS D OFFRES 4 ü ATTRIBUTION DES CONTRATS DOCTORAUX UNIVERSITE PARIS- SUD 4 ü AUTRES

Plus en détail

Concours sur la protection du climat

Concours sur la protection du climat Concours sur la protection du climat Les maisons des Amis de la Nature tissent un réseau international pour protéger le climat 3 La protection du climat nous concerne tous! La protection du climat est

Plus en détail

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R.

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R. 60 ÉCOLE EUROPÉENNE DES SCIENCES ANALYTIQUES Connaissances de base en chimie sur l atome et la lumière 4 jours Être capable de choisir la technique appropriée Fiabiliser les résultats Définitions en absorption

Plus en détail

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Prestation d expertise et d assistance à maitrise d ouvrage pour la conception d un nouveau service. Page 1 sur 7 SUIVI DES MODIFICATIONS Version Eléments

Plus en détail

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT Ce texte spécifie des dispositions propres à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education (FPSE). Ces dispositions ne dérogent en aucune

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

MODALITES DE PARTICIPATION

MODALITES DE PARTICIPATION MODALITES DE PARTICIPATION POUR LES PARTICIPANTS FRANÇAIS IMPORTANT : 1. Le présent document énonce les modalités de participation des partenaires français à l appel à projets de l ERA-NET COFUND du JPI-AMR.

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : R.I.I. de l'université du Littoral

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : R.I.I. de l'université du Littoral Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : R.I.I. de l'université du Littoral Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche R.I.I. de

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2013. Mesure 3, Action 3.6

APPEL A PROJETS 2013. Mesure 3, Action 3.6 APPEL A PROJETS 2013 Mesure 3, Action 3.6 Projets de recherche dans le domaine des approches multidisciplinaires de la modélisation des processus biologiques complexes appliqués au cancer (Biologie des

Plus en détail

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits 2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits L interprétation des cotes attribuées dans le cadre des évaluations des risques relatifs aux produits décrite plus loin repose

Plus en détail

Expérience professionnelle : 2007-2011 : Professeur en cycle préparatoire et en cycle ingénieur à l ISA ;

Expérience professionnelle : 2007-2011 : Professeur en cycle préparatoire et en cycle ingénieur à l ISA ; Nom : MUCHEMBLED Prénom : Jérôme Pôle : Agriculture / Laboratoire BioGAP Fonction : Enseignant-Chercheur Tél : 03 28 38 48 48 / Poste 58 00 Email : jerome.muchembled@isa-lille.fr Parcours Formation : Doctorat

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

Mireille Navarrete INRA Unité Ecodéveloppement Avignon

Mireille Navarrete INRA Unité Ecodéveloppement Avignon Mireille Navarrete INRA Unité Ecodéveloppement Avignon Objectif: mettre au point des SdC alternatifs sous tunnels plastiques Pour contrôler les bioagresseurs du sol sur le long-terme: nématodes à galles;

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

FRAP & FLIP. Dossier technique. M1 VRV 2011 Université de Strasbourg

FRAP & FLIP. Dossier technique. M1 VRV 2011 Université de Strasbourg Adrien Paoli Aurore Strugala FRAP & FLIP Technique FRAP Technique FLIP Avantages & inconvénients Exemples d application Alternatives Adrien Paoli Aurore Strugala Introduction > Technique FRAP > Technique

Plus en détail

Présentation de la mention. Biologie-Santé. School BMP. 11 décembre 2013

Présentation de la mention. Biologie-Santé. School BMP. 11 décembre 2013 Présentation de la mention Biologie-Santé School BMP 11 décembre 2013 Etablissements d enseignement supérieur impliqués Mention Biologie-Santé Agro Paris Tech (Grignon) UVSQ UFR des sciences UVSQ UFR Sciences

Plus en détail

Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais

Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais Deux appels à manifestation d intérêt «Arts & sciences»

Plus en détail

Parcours Mycologie Fondamentale du MASTER INFECTIOLOGIE: MICROBIOLOGIE, VIROLOGIE, IMMUNOLOGIE. Université Paris 7 - Denis Diderot

Parcours Mycologie Fondamentale du MASTER INFECTIOLOGIE: MICROBIOLOGIE, VIROLOGIE, IMMUNOLOGIE. Université Paris 7 - Denis Diderot Parcours Mycologie Fondamentale du MASTER INFECTIOLOGIE: MICROBIOLOGIE, VIROLOGIE, IMMUNOLOGIE Université Paris 7 - Denis Diderot Mycologie fondamentale 12 ects 2EMHFWLIGXSDUFRXUV Les champignons tant

Plus en détail

La valorisation du séquençage de la vigne. La filière vitivinicole française : questions posées à la recherche

La valorisation du séquençage de la vigne. La filière vitivinicole française : questions posées à la recherche La valorisation du séquençage de la vigne La filière vitivinicole française : questions posées à la recherche Christophe Riou Directeur Technique Inter Rhône Cniv Le séquençage du génome de la vigne :

Plus en détail

Mention Communication des organisations

Mention Communication des organisations MASTER Mention Communication des organisations Parcours «Communication et ressources humaines» en Formation continue Responsable : Isabelle AURIEL Secrétariat : Khedidja KHAMADJ tél : 01 49 40 32 72 mail

Plus en détail

L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques)

L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques) L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques) Thème 1 : Etude sur l évolution des métiers de supervision pédagogique et sur l impact éventuel de nouveaux modes de formation sur cette évolution Des enquêtes

Plus en détail

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde Tutoriel pour les enseignants de lycée Ce document sert à l enseignant pour préparer différentes séquences pédagogiques afin d aborder : les questions de la génétique, des maladies génétiques, et les métiers

Plus en détail

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA INRA Versailles-Grignon Service de la Formation Permanente Contacts : Françoise BOUDET-BÖNE Responsable formation

Plus en détail

Un réseau de recherche pour les entreprises dans le domaine de la santé animale

Un réseau de recherche pour les entreprises dans le domaine de la santé animale Un réseau de recherche pour les entreprises dans le domaine de la santé animale Santé : définitions Santé Health is a state of complete physical, mental and social well being and not merely the absence

Plus en détail

Pour une politique de prévention des risques psychosociaux

Pour une politique de prévention des risques psychosociaux Note de la CSL Pour une politique de prévention des risques psychosociaux Luxembourg, le 25.05.2016 1/6 Situation actuelle et constats : Les pays européens assistent depuis une quinzaine d années à une

Plus en détail

Master of Business Administration

Master of Business Administration UFR LSHS Cellule de Formation Continue Master of Business Administration Diplôme Universitaire Associé à un Master 2 Professionnel Diplôme : MBA Management Territorial Durable Associé au : Master 2 professionnel

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Laboratoire d Economie Appliquée au développement (LEAD) - EA 3163 sous tutelle des établissements et organismes : Université du Sud Toulon-Var

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2016 1 Public Cible Diplômés de niveau Bac +4 1 souhaitant acquérir

Plus en détail

CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE

CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE UNIVERSITE MONTPELLIER 1 UFR MEDECINE THÈSE Présentée pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE MONTPELLIER I Discipline : Biochimie et Biologie Moléculaire École doctorale : Sciences Chimiques

Plus en détail

CAMPAGNE DE RECRUTEMENT ATER 2013-2014 Du 26 avril 2013 au 20 mai 2013. Page 1 / 5

CAMPAGNE DE RECRUTEMENT ATER 2013-2014 Du 26 avril 2013 au 20 mai 2013. Page 1 / 5 Tous les recrutements d'ater feront l'objet d'un contrat conclu du 01/09/2013 au 31/08/2014. Aucun contrat ne sera conclu au-delà de cette date. 1 100% 1 Droit privé Enseignement en TD et animation des

Plus en détail

Extraction d informations pour la veille technologique avec le système VIGITEXT

Extraction d informations pour la veille technologique avec le système VIGITEXT Extraction d informations pour la veille technologique avec le système VIGITEXT GOUJON Bénédicte Équipe LaLIC du CAMS (UMR 17) - Bureau Van Dijk Ingénieurs Conseils 96 bd Raspail, 75006 Paris - 57 bd de

Plus en détail

Vous allez déposer une demande de bourse dans le cadre du programme BGF (Bourse du Gouvernement Français).

Vous allez déposer une demande de bourse dans le cadre du programme BGF (Bourse du Gouvernement Français). Vous allez déposer une demande de bourse dans le cadre du programme BGF (Bourse du Gouvernement Français). Assurez-vous que vous êtes éligible à ce programme qui demeure ouvert exclusivement pour les doctorants

Plus en détail

BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN DROIT FONDATION KEBA MBAYE MANUEL DE PROCEDURES

BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN DROIT FONDATION KEBA MBAYE MANUEL DE PROCEDURES BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN DROIT FONDATION KEBA MBAYE MANUEL DE PROCEDURES 2 I. Objectifs La FONDATION KEBA MBAYE, consciente du rôle que peuvent jouer le Droit, l Ethique, l Education et le Sport

Plus en détail

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Document soumis au conseil d administration du 19 décembre 2013 En tant qu agence sanitaire

Plus en détail

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 4. Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 4. Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083 de l'université Paris 4 Mars 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

La Menace du Stéréotype

La Menace du Stéréotype La Menace du Stéréotype Fabrice GABARROT Bureau M6158 - Uni Mail Université de Genève 40, Bld du Pont d'arve CH-1205 Genève SUISSE Courriel : Fabrice.Gabarrot@pse.unige.ch Les stéréotypes sont, pour simplifier,

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER 2 Poste n 212

UNIVERSITE MONTPELLIER 2 Poste n 212 UNIVERSITE MONTPELLIER 2 Poste n 212 Corps : Article : Chaire : Section 1 : Section 2 : Section 3 : Profil : Localisation : Code postal de la localisation : Etat du poste : Adresse d'envoi du dossier :

Plus en détail

Diss. ETH No. 18521. Prof. Dr. Wilhelm Gruissem, examiner Dr. John Beeching, co-examiner Dr. Peng Zhang, co-examiner

Diss. ETH No. 18521. Prof. Dr. Wilhelm Gruissem, examiner Dr. John Beeching, co-examiner Dr. Peng Zhang, co-examiner Diss. ETH No. 18521 Molecular and Biochemical Understanding of Post-harvest Physiological Deterioration in Cassava Roots and Approaches for its Modulation A dissertation submitted to the ETH Zurich for

Plus en détail

Convention sur la lutte contre la désertification

Convention sur la lutte contre la désertification NATIONS UNIES Convention sur la lutte contre la désertification Distr. GÉNÉRALE 29 juillet 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ CHARGÉ DE L EXAMEN DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION Septième session

Plus en détail

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 1. L épreuve de PSE au baccalauréat professionnel : 1.1. Les modifications : BO n 30 du 23 juillet 2015 À partir de la session 2016, l épreuve

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Electronique, informatique et communication embarquées appliquées aux transports de l Université de Valenciennes

Plus en détail

La recherche infirmière en management: fournir des savoirs utiles aux cadres soignants

La recherche infirmière en management: fournir des savoirs utiles aux cadres soignants Séminaire EHESP-ANFH Paris, 10 février 2015 La recherche infirmière en management: fournir des savoirs utiles aux cadres soignants Christophe Debout Inf,PhD Directeur de l Institut de Soins Infirmiers

Plus en détail

Formation consultants juniors en recrutement

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement ESSEC Management Education Julie Le Gouëz HAOUACHI : legouez@essec.fr CNIT BP 230 2 place de la défense 92053 PARIS

Plus en détail

Vaincre Alzheimer DOSSIER DE PRESSE

Vaincre Alzheimer DOSSIER DE PRESSE Vaincre Alzheimer DOSSIER DE PRESSE Février 20 CONFÉRENCE DE PRESSE LECMA / Vaincre Alzheimer ALZHEIMER : QUE CONNAÎT-ON DES MÉCANISMES DE LA MALADIE? OÙ EN EST LA RECHERCHE? QUELS SONT LES NOUVEAUX AXES

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2014 1 Public Cible Diplômés de niveau Bac +4 1 souhaitant acquérir

Plus en détail

Gene Predictis parce que je suis unique

Gene Predictis parce que je suis unique Gene Predictis parce que je suis unique Route de Chantemerle 64 - CP 160 - CH-1763 Granges-Paccot Téléphone: +41 26 466 15 45 Fax: +41 26 466 15 46 info@genepredictis.com www.genepredictis.com Gene Predictis

Plus en détail

Appel à projets dans les domaines prioritaires de la recherche scientifique et du développement technologique

Appel à projets dans les domaines prioritaires de la recherche scientifique et du développement technologique Appel à projets dans les domaines prioritaires de la recherche scientifique et du développement technologique Dans le cadre de la promotion de la recherche scientifique, l innovation et le développement

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Académie d'agriculture de France

Académie d'agriculture de France Académie d'agriculture de France Les rhamnolipides : des stimulateurs de défense des plantes prometteurs? Conditions contrôlées du laboratoire versus champ Fabienne Baillieul 6 février 2013 Immunité induite

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

2.2. Les bourses doctorales "cofinancées" par la Région et un organisme de recherche ou un autre établissement ou une entreprise

2.2. Les bourses doctorales cofinancées par la Région et un organisme de recherche ou un autre établissement ou une entreprise Direction de l Enseignement Supérieur de la Recherche et du Transfert de Technologie 2.2. Les bourses doctorales "cofinancées" par la Région et un organisme de recherche ou un autre établissement ou une

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé

Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Déterminants moléculaires et spécificité du Priming immunitaire chez le mollusque d eau douce Biomphalaria glabrata.

Déterminants moléculaires et spécificité du Priming immunitaire chez le mollusque d eau douce Biomphalaria glabrata. Délivré par UNIVERSITE DE PERPIGNAN VIA DOMITIA Préparée au sein de l école doctorale ED305 Energie et Environnement Et de l unité de recherche UMR5244 Ecologie et Evolution des Interactions Spécialité

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 1ère journée Compte-rendu de l atelier 6 : Nouveaux clusters numériques Journée contributive n 1 : Croissance, innovation,

Plus en détail

Equipe porteuse du projet Nom du porteur de projet. Titre du projet. N de téléphone et adresse mail du porteur

Equipe porteuse du projet Nom du porteur de projet. Titre du projet. N de téléphone et adresse mail du porteur Appels à projets internes Demande de soutien financier 2013 Dossier de candidature à déposer au plus tard le 22 avril 2013 adresser à : valerie.fromentin@u-bordeaux3.fr pierre.guibert@u-bordeaux3.fr b.maureille@pacea.u-bordeaux1.fr

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 129

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 129 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 129 Sciences de l environnement Ile de France de l Université Paris 6 Pierre et Marie Curie Vague D - 2014-2018 Campagne

Plus en détail

Congrès AGRH 2013. Conférences sur le thème de la connaissance praticable. Nature du document

Congrès AGRH 2013. Conférences sur le thème de la connaissance praticable. Nature du document Congrès AGRH 2013 Conférences sur le thème de la connaissance praticable Nature du document Paris, le 28 novembre 2013 Document3/fmr Congrès AGRH 2013 Catherine VOYNNET FOURBOUL Directrice Master Executive

Plus en détail

Dispositif INCa pour la recherche SHS-E-SP sur le cancer Informatives Cancéropôle CLARA

Dispositif INCa pour la recherche SHS-E-SP sur le cancer Informatives Cancéropôle CLARA Dispositif INCa pour la recherche SHS-E-SP sur le cancer Informatives Cancéropôle CLARA 20/05/2015 Plan présentation. I. Place de la recherche SHS-E-SP dans le Plan Cancer 2014-2019 II. Actions du Département

Plus en détail

Guides des déposants Thèses - 2015

Guides des déposants Thèses - 2015 Guides des déposants Thèses - 2015 I. PROCEDURE D INSTRUCTION... 2 II. DUREE DES FINANCEMENTS... 3 III. PROJETS MENES DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT (PED)... 3 IV. CONDITIONS DE RECEVABILITE ET MODALITES

Plus en détail

Totems (5ème HarmoS) :

Totems (5ème HarmoS) : Totems (5ème HarmoS) : Une activité mathématique pour apprendre à développer des stratégies de recherche Lucie Passaplan Etudiante à l Université de Genève Introduction La résolution de problèmes au sens

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation Sommaire Présentation p.2 La tournée p.3 Le format p.4 La première séance p.5 La seconde séance p.7 Fiche technique p.8 filière du médicament 1 Présentation Un projet à l initiative

Plus en détail

Règlement du 2 e appel à projets 2015 de l ANRS Allocation de recherche

Règlement du 2 e appel à projets 2015 de l ANRS Allocation de recherche Règlement du 2 e appel à projets 2015 de l ANRS Allocation de recherche L appel à projets est ouvert du 15 janvier au 16 mars 2015 L'ANRS soutient des projets de recherche dans les domaines suivants :

Plus en détail

Créateur de la Cosmétique Végétale ANTI-FATIGUE. Marque déposée par Yves Rocher

Créateur de la Cosmétique Végétale ANTI-FATIGUE. Marque déposée par Yves Rocher Créateur de la Cosmétique Végétale Dossier scientifique ANTI-FATIGUE Le facteur perçu par les femmes N 1: la FATIGUE. La Recherche en Cosmétique Végétale Yves Rocher a mis en lumière l importance d une

Plus en détail

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2 Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Ajouter ici le logo de la structure évaluatrice Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé. Biologie Intégrative des Interactions Plantes Microbes Environnement

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé. Biologie Intégrative des Interactions Plantes Microbes Environnement Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : 109 h p. 129 h p. pro Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé Biologie Intégrative des Interactions

Plus en détail

Les contrats de performance énergétique Synthèse générale

Les contrats de performance énergétique Synthèse générale Les contrats de performance énergétique générale Rapport à Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Par Olivier Ortega, Avocat

Plus en détail

The role of HXK1 in perceiving changes in endogenous sugars in Arabidopsis

The role of HXK1 in perceiving changes in endogenous sugars in Arabidopsis Diss. ETH NO.20188 The role of HXK1 in perceiving changes in endogenous sugars in Arabidopsis A dissertation submitted to ETH ZURICH For the Degree of Doctor of Science Presented by HSIANG-CHUN LIN Master

Plus en détail

Le potentiel phénolique du Cabernet franc

Le potentiel phénolique du Cabernet franc Le potentiel phénolique du Cabernet franc Synthèse de 8 années dʼexpérimentations Yves Cadot INRA, UE 1117 Vigne et Vin, F-49070 Beaucouzé, France Avec la collaboration de : Michel Chevalier INRA, UMR

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

Bruxelles, 18 décembre 2007. Madame, Monsieur,

Bruxelles, 18 décembre 2007. Madame, Monsieur, Politique prudentielle banques et assurances PB Bruxelles, 18 décembre 2007. CIRCULAIRE PPB-2007-15-CPB-CPA aux établissements de crédit et entreprises d investissement indiquant certaines attentes prudentielles

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ LOGO de L EA Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ Préambule L unité de recherche XYZ, EA??? d Aix-Marseille Université, est spécialisée dans l étude de Les locaux de

Plus en détail

Réalisation d un mini aspirateur de type «cyclone» pour récolter des spores de champignons à sec

Réalisation d un mini aspirateur de type «cyclone» pour récolter des spores de champignons à sec Réalisation d un mini aspirateur de type «cyclone» pour récolter des spores de champignons à sec Frédéric Pascal 1 et Philippe Nicot¹ Résumé. L appareil que nous avons conçu et réalisé utilise l effet

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Rappel Le «Prix Recherche» a pour objectif de créer et de diffuser des «supports d application 1» à destination des acteurs de terrain 2 pour que

Plus en détail

Intelligence Inventive & Mapping des réseaux de Recherche. Expernova & Active Innovation Management GFII 5 Mars 2015

Intelligence Inventive & Mapping des réseaux de Recherche. Expernova & Active Innovation Management GFII 5 Mars 2015 Intelligence Inventive & Mapping des réseaux de Recherche Expernova & Active Innovation Management GFII 5 Mars 2015 Identification d experts & Mapping des Réseaux de Recherche [ expernova, qui sommes nous?]

Plus en détail

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Débat sur la transition ENERGETIQUE Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Cette démarche s inscrit dans le cadre du débat national

Plus en détail

«Rice Functional Genomics and Plant Biotechnology»

«Rice Functional Genomics and Plant Biotechnology» Projet de Laboratoire Mixte International «Rice Functional Genomics and Plant Biotechnology» présenté par L Institut de Génétique Agronomique de Hanoi (Vietnam Academy of Agricultural Science) l UMR DIADE

Plus en détail

Appels à projets recherche 2006 : Les lauréats reçus à l Hôtel de Région

Appels à projets recherche 2006 : Les lauréats reçus à l Hôtel de Région Appels à projets recherche 2006 : Les lauréats reçus à l Hôtel de Région Hôtel de Région des Pays de la Loire Mercredi 20 décembre 2006 Relations presse Conseil Régional des Pays de la Loire Sophie Le

Plus en détail

S informer sur un métier

S informer sur un métier Fiche d animation Compétence A S informer sur un métier Objectif Découvrir les 7 catégories de questions qu il faut se poser pour mieux connaître les métiers. Matériel nécessaire «Quizz métiers» Collection

Plus en détail