Demande de bourse de thèse Dossier de proposition de sujet de thèse 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Demande de bourse de thèse Dossier de proposition de sujet de thèse 2015"

Transcription

1 Demande de bourse de thèse Dossier de proposition de sujet de thèse 2015 à transmettre pour le 20 décembre à la SFR (Laurent Urban ou Nadia Bertin) Laboratoires de la SFR impliqués EA 4279, Laboratoire de Physiologie des Fruits et Légumes, UMR QualiSud (Jawad Aarrouf/ Florence Charles) Unité de Pathologie Végétal, INRA Avignon (Marc Bardin) Titre de la thèse* Les rayonnements UV-C, un moyen pour stimuler les défenses du fraisier contre Botrytis cinerea en cours de culture et améliorer la qualité de conservation des fruits après récolte Résumé (10 15 lignes) La qualité des produits végétaux et leur potentiel de conservation dépendent des conditions de conservation mais également de facteurs pré-récolte comme le stade de récolte et les conditions de culture. Nous proposons de tester l hypothèse qu il est possible d influencer l état des défenses des fruits de fraisier APRES récolte, et donc leur qualité et leur potentiel de conservation, et cela en agissant AVANT récolte, en l occurrence en stimulant la défense de fruits pendant la phase de culture par l application de rayonnements ultraviolets (UV) sur les feuilles. Le pathosystème retenu est fraisier/botrytis en raison de son importance économique, y compris pour les pays du Sud. Les rayonnements retenus sont les UV-C pour lesquels les références scientifiques sont peu nombreuses mais avec lesquels l EA 4279/UMR QualiSud a obtenu des résultats préliminaires très encourageants. Axe(s) de la SFR TERSYS concerné(s) Le sujet se situe exactement à l interface des axes 2a et 2b (étude de l effet des facteurs avant récolte sur la qualité finale des produits conservés, transformés ou frais). Enjeu structurant pour la SFR Le projet de recherche déposé est un projet collaboratif entre des équipes universitaires (Laboratoire de Physiologie des Fruits et Légume) et des équipes INRA (Unité de Pathologie Végétale) dans une perspective de renforcement des liens entre les axes 2a et 2b (voir plus haut). Le projet de thèse permettra donc de renforcer les liens entre pathologistes, cytophysiologistes et spécialistes de la post-récolte au sein de TERSYS. *Le titre doit pouvoir être publié sur le site web de l ED et de la SFR

2 Encadrement Responsable(s) de la thèse Noms et labos d appartenance Directeur(s) de la thèse (si différent du (des) responsable(s) Nombre de doctorants dirigés par le(s) responsable(s) de la thèse Jawad Aarrouf (MCF), HDR soutenance le 15 janvier 2015 Florence Charles (MCF) EA 4279, Laboratoire Physiologie des Fruits et Légumes, UMR Qualisud Marc Bardin (CR), HDR Unité de Pathologie Végétale/INRA/PACA 1 HDR? (O/N) HDR? (O/N) Nombre de post-docs ou CDD dirigés par le(s) responsable(s) de la thèse O Description du projet (4 pages maximum) Contexte, enjeux socio-économiques et scientifiques pour la SFR TERSYS Les organismes fongiques sont très dommageables pour les cultures végétales mais aussi pour la conservation des produits d origine végétale en post-récolte. Parmi tous les champignons nocifs, Botrytis cinerea occupe une place prééminente en raison de son large spectre de plantes hôtes. Botrytis cinerea est un problème majeur en cours de culture mais aussi après récolte où il est à l origine d importantes pertes. Aujourd hui, les restrictions vis-à-vis des fongicides de synthèse imposent de trouver des solutions qui visent davantage à stimuler les défenses des plantes ou des organes qu à protéger ces derniers en détruisant l agent infectieux. Parmi toutes les méthodes existantes, les méthodes physiques, malgré leurs nombreux avantages théoriques, semblent en retrait par rapport aux approches biologiques et chimiques (Stimulants des Défenses des Plantes). Les rayonnements ultra-violets B (UV-B) ont été utilisés comme potentialisateurs des défenses de la plante et de renforcement de sa résistance contre les maladies (Stratmann, 2003). Les mécanismes d action des UV-B commencent à être bien décrits. On sait par exemple que les UV-B, par l'intermédiaire de photorécepteurs spécifiques, peuvent être un modulateur important de voies de signalisation hormonales impliqués dans la défense des plantes (Ballare 2011, Kazan et Manners, 2011). Un photorécepteur spécifique aux UV-B, UVR8, a été identifié et décrit récemment (Christie et al., 2012; Di et al., 2012; Rizzini et al., 2011). Parmi les processus influencés par les UV-B et impliqués dans la résistance, on trouve l accumulation de composés phénoliques de protection et une stimulation de la production d acide jasmonique et d acide salicylique (Rousseaux et al. 1998, Mazza et al. 1999, Stratmann 2003, Izaguirre et al. 2007, Kuhlmann et Müller 2009, Demkura et al. 2010, Gunasekera et Paul. 2007, Kunz et al. 2008, Demkura and Ballaré 2012). Les rayonnements UV-B stimulent la transcription de gènes 2

3 impliqués dans la défense des plantes, ceux codant pour la phénylalanine ammonia-lyase et la chalcone synthase, deux enzymes clés contrôlant la synthèse des composés phénoliques liés à la défense, ainsi que les gènes codant pour des protéines de défense, comme la chitinase et la ß- 1,3-glucanase (El Ghaouth et al. 2003, Bonomelli et al. 2004, Borie et al. 2004). Malheureusement, exploiter les UV-B pose des problèmes concrets. En général une exposition prolongée est requise pour être efficace et les expositions prolongées sont difficiles à imposer dans la pratique. D où l idée de ce projet d exploiter les UV-C, plus fortement énergétiques, en lieu et place des UV-B, pendant des temps beaucoup plus courts, plus faciles à gérer. Programme de recherches Les mécanismes de perception des rayonnements UV-C par les plantes et leurs effets sur la stimulation des défenses des plantes sont peu connus. La recherche s est beaucoup moins intéressée à ces derniers qu aux UV-B, l atmosphère actuelle filtrant efficacement les premiers. Les connaissances actuelles ont montré que les forts rayonnements d UV-C peuvent être à l origine de stress oxydatif dans les cellules vivantes et donc causer des dégâts, en particulier au niveau des membranes lipidiques et des molécules d ADN (Petit et al., 2009). D ailleurs les rayonnements UV- C sont utilisés à des fins de décontamination/désinfection, justement en post-récolte. Des effets biologiques autres ont également été relevés. Allende et al. (2006) ont ainsi observé un effet positif des UV-C sur la durée de vie de laitue rouge en 4 ième gamme. Charles et al. (2008) ont observé que l application d une faible dose d UV-C de 3.7 kj.m -2 sur les tomates ralentissait la dégradation de la chlorophylle et retardait la maturation du fruit. Pombo et al. (2009) ont observé que les radiations UV-C retardaient le ramollissement des fraises à la faible dose de 4.1 kj m 2. En ce qui concerne la stimulation des défenses des plantes par les UV-C, (Charles et al., 2008; Charles et al., 2009; Mercier et al., 1993) ont montré que les UV-C permettaient d induire une résistance naturelle à Botrytis cinerea chez la carotte et les fruits de tomate en post-récolte. Il existe toutefois une seule référence de l effet stimulant des UV-C sur les défenses des plantes AVANT récolte, en l occurrence contre l oomycète pathogène Hyaloperonospora parasitica (Kunz et al., 2008), mais il s agit d une observation réalisée sur Arabidopsis thaliana L., une plante-modèle pour les physiologistes, dépourvue d intérêt agronomique. Des résultats préliminaires obtenus par l EA 4279/UMR QualiSud ont montré que les rayonnements UV-C avaient le pouvoir de réduire les développements de nécrose liés à l infection par Botrytis cinerea, par exemple sur des feuilles de laitue et de fraisier, sans qu il soit par contre possible à ce stade d attribuer cet effet au stress oxydatif associé aux UV-C ou à des mécanismes plus spécifiques impliquant des récepteurs. Des travaux portent actuellement, en collaboration avec l unité de Pathologie végétale de l INRA d Avignon, sur l impact de la combinaison des UV-C avec d autres méthodes d induction de défense des plantes (utilisation de SDP) sur la sensibilité de la plante à différentes souches de B. cinerea. S il est maintenant certain que l exploitation des rayonnements UV-C peut se révéler bénéfique pour stimuler la défense des plantes en culture et en post récolte, la compréhension des mécanismes responsables reste à élucider et la transmission durable de l effet des UV-C de la plante aux fruits jusqu après récolte reste à 3

4 vérifier elle aussi. Il est intéressant de noter que la question de la transmission d un signal depuis des feuilles stressées jusqu à des fruits a déjà été abordée par certains chercheurs de l EA 4279/UMR QualiSud. Il a été ainsi montré qu un stress phootoxydatif (abiotique) appliqué à des feuilles pouvaient influencer les métabolismes primaire, secondaire et oxydatif dans des fruits proches (Poiroux-Gonord et al., 2013), et notamment favoriser la production de composés secondaires dont on sait que beaucoup d entre eux sont impliqués dans la défense des plantes et dans la qualité des produits. Cette observation est cohérente avec le concept ancien de Résistance Systémique Acquise et avec le concept beaucoup plus récent d Acclimatation Systémique Acquise. Sur cette base, il paraît donc tentant d évaluer le potentiel de doses d UV-C appliquées sur des feuilles en cours de culture sur la sensibilité à Botrytis cinerea de fruits après récolte. Originalité du projet Le projet de thèse présente plusieurs originalités fortes. 1) Il n existe à notre connaissance que très peu de projets portant sur l effet des pratiques avant récolte sur la qualité et le comportement des produits après récolte. 2) Il n existe pas d études concernant le potentiel de facteurs environnementaux au sens large (biotiques et abiotiques) pour induire des effets systémiques de stimulation des défenses des plantes se prolongeant après récolte sur les produits récoltés. 3) Les références sur le potentiel de stimulation des défenses des plantes par les UV-C, et d une manière générale sur les mécanismes de perception et d action des UV-C, sont très peu nombreuses. 4) Alors que la question (et l intérêt) du stress maîtrisé se pose de plus en plus (Ripoll et al., 2014), les paramètres issus des modèles exploitant les courbes d induction de la fluorescence ont rarement été utilisés comme outils d évaluation et d ajustement des niveaux de stress (ici des niveaux d UV-C). 5) Les liens entre concentrations en composés secondaires, qualité, potentiel de conservation et défenses ont rarement été étudiés. Stratégie de travail La stratégie retenue consiste à administrer des faibles doses non délétères d UV-C à des plants de fraisier pendant leur croissance puis à évaluer l impact sur l induction des mécanismes de défenses des plantes et des fruits, à travers des approches de cytologie, de transcriptomique et de métabolomique. L évaluation de la sensibilité de la plante et du fruit à B. cinerea ainsi que des analyses de qualitéet de conservation des fruits seront réalisées. Les doses non délétères de rayonnements UV-C seront déterminées grâce à des informations physiologiques fournies 4

5 par des paramètres innovants issus des modèles mathématiques fondés sur les données intermédiaires de la phase d induction de la fluorescence de la chlorophylle (Stirbet, 2011). Ces approches de pointe sont actuellement développées par l EA Matériel nécessaire (disponible et/ou à produire), et méthodes envisagées Le pathosystème Fraisier/Botrytis cinerea a été retenu parce qu il revêt une importance économique considérable, y compris pour les pays du Sud, et parce qu il permet de disposer rapidement de feuilles et de fruits. Plusieurs outils sont disponibles au sein de l équipe pour mener à bien ce projet : systèmes de mesure de la fluorescence de la chlorophylle et des échanges gazeux, microscopie et imagerie, Q-PCR, HPLC (qui sera complétée par les outils projetés dans le cadre de la plateforme de métabolomique). Les outils pour la culture des plantes existent également (serre de l EA 4279), de même que les chambres requises pour les tests pathologiques et de comportement après récolte (chambres et armoires climatiques). A noter que l EA 4279 possède des compétences très originales autour des UV-C et aussi autour de l utilisation des paramètres issus de l analyse de la courbe d induction de la fluorescence. L EA 4279 vient par ailleurs d acquérir un outil permettant d analyser la fluorescence en imagerie. Ce dernier outil peut, entre autres, servir à analyser la progression de Botrytis cinerea de manière non destructrice dans les feuilles et les fruits, en fournissant une information précoce, inaccessible à l œil nu. Question de recherche proposée au candidat Ce projet vise à répondre à la fois à des questions de recherche mais aussi à des attentes industrielles fortes. D un point de vue scientifique, les questions posées sont les suivantes : Quels sont les mécanismes responsables de la perception des rayonnements UV-C chez le fraisier au niveau des feuilles (stress oxydant ou existence de récepteurs éventuellement spécifiques)? Le signal perçu par les feuilles peut-il être transmis jusqu aux fruits pour une meilleure défense et conservation de ces derniers? Quels sont les mécanismes responsables de l augmentation de la résistance des plantes de fraisier et de leurs fruits contre Botrytis cinerea après traitement aux UV-C (rôle en particulier des composés secondaires)? Quels sont les liens entre concentrations en composés secondaires, qualité, potentiel de conservation et défenses? D un point de vue appliqué, ce projet a pour but d évaluer le potentiel des rayonnements UV-C pendant la culture comme alternative aux traitements chimiques contre B. cinerea en postrécolte, et à déterminer les modalités d application les plus efficaces et les plus faciles à mettre en œuvre sur le terrain. Calendrier 5

6 1 ère année de thèse : Application des traitements d UV-C à différents stades de culture du fraisier puis évaluation de l impact de ces traitements sur la réponse des feuilles et des fruits avant et après récolte. Les premiers tests sont largement destinés à déterminer les doses et modalités d application les plus efficaces et consisteront avant tout en des mesures non destructrices de fluorescence de la chlorophylle (Handy PEA, Multiplex), des observations cytologiques, et surtout des tests phytopathologiques et de conservation après récolte. Des analyses biochimiques pourront éventuellement être effectuées dès la première année. 2 nde année de thèse : Les modalités d application des rayonnements UV-C les plus efficaces identifiées la première année seront analysées à travers des approches de transcriptomique et de métabolomique en comparaison avec un stress photooxydatif généré par ombrage/désombrage de feuilles (Poiroux-Gonord et al., 2013) ou par l exposition brutale des feuilles à des niveaux de lumière élevés obtenus grâce à des lampes à LEDs. L objectif est de commencer à tester l hypothèse de l existence de récepteurs ou de mécanismes de perception des UV-C spécifiques (existant en dehors du stress oxydatif associé aux UV-C), et d analyser les mécanismes de résistance des plantes et de leur fruits contre Botrytis cinerea après application des UV-C. Les analyses effectuées devraient également permettre d analyser le dialogue moléculaire entre les fruits et les feuilles après traitement de ces dernières aux UV-C. 3 ème année de thèse : La troisième année de thèse sera une année d approfondissement des hypothèses testées et de valorisation des résultats obtenus. Publications envisageables Plusieurs publications sont envisagées notamment sur l effet des UV-C sur la phyto résistance du fraisier en culture et les mécanismes de perception, et l effet des UV-C appliqué en culture sur la conservation post-récolte des fruits et le lien entre composés secondaires, mise en place de système de défense et qualité. Compétences cognitives et techniques acquises par le doctorant Le doctorant développera des compétences techniques en agronomie et autour des procédés de conservation, ainsi que des compétences scientifiques en phytopathologie et en physiologie végétale, et en particulier des compétences en cytologie (microscopie lumière blanche ou fluorescence), en écophysiologie (mesures d échanges gazeux et de fluorescence de la chlorophylle, modèles liés à ces mesures), en transcriptomique et en biochimie/métabolomique. 6

7 Consortium dans lequel s inscrit le travail Le projet s appuie sur des compétences solides en pathologie végétale et en cytologie (Marc Bardin, Jawad Aarrouf) et en post-récolte (Florence Charles). Il pourra également compter sur des compétences fortes au sein de l EA 4279 en écophysiologie végétale (Laurent Urban, Huguette Sallanon), en physiologie végétale/transcriptomique (Félicie Lauri, David Roux), en physiologie végétale/biochimie/métabolomique (Raphaël Lugan, Véronique Vidal). Références bibliographiques des porteurs de projet ( ) Aarrouf J., Castro-Quezada P., Mallard S., Caromel B., Lizzi L., Lefebvre V. (2012) - Agrobacterium rhizogenes-dependent production of transformed roots from foliar explants of pepper (Capsicum annuum): a new and efficient tool for functional analysis of genes. Plant Cell reports 31: Aarrouf J., Ouhibi C., Azzouz N., Lizzi L., Nicot P., Urban L. (2014) UV-C radiations can be used to stimulate the resistance of lettuce of plants (Lactuca satia L.) against Botrytis cinerea L. while avoiding negative effects on plants. (voir annexe) Abro MA, Lecompte F, Bardin M, and Nicot PC Nitrogen fertilization impacts biocontrol of tomato gray mold. Agron. Sustai. Dev, DOI /s Aguilo-Aguayo, I. Charles, F. Renard C. M. G. C. Page, D. Carlin, F Pulsed light effects on surface decontamination, physical qualities and nutritional composition of tomato fruit. Postharvest Biology and Technology, 86, Ajouz S, Bardin M, Nicot PC, and El Maataoui M Comparison of the development in planta of a pyrrolnitrin-resistant mutant of Botrytis cinerea and its sensitive wild-type parent isolate. European Journal of Plant Pathology, 129: Ajouz S., Walker AS, Fabre F, Leroux P, Nicot PC, and Bardin M Variability of Botrytis cinerea sensitivity to pyrrolnitrin, an antibiotic produced by biological control agents. BioControl 56: Bardin M, Bornard I, Troulet C, Boulon JP Lutte biologique contre la sclérotiniose de la salade par Coniothyrium minitans : mise en évidence par microscopie électronique à balayage que C. minitans parasite les sclérotes de Sclerotinia minor. Phytoma 662 : Bardin M, Decognet V, Nicot PC Remarkable predominance of a small number of genotypes in greenhouse populations of Botrytis cinerea. Phytopathology 104: Caromel B, Aarrouf J., Chauvin L., Kerlan M.C., Speck A., Lefebvre V. (2011) Gène GpaV de résistance aux nématodes chez les solanacées (Brevet WO/2011/080329). Castro-Quezada P., Aarrouf J., Claverie M., Favery B., Mugniéry D., Lefebvre V., Caromel B. (2013) - Identification of Reference Genes for Normalizing RNA Expression in Potato Roots Infected with Cyst Nematodes. Plant Molecular Biology Reporter 31: Charles F., Vidal V., Olive, F., Filgueiras H., Sallanon H Pulsed light treatment as new method to maintain physical and nutritional quality of fresh-cut mangoes. Innovative Food Science & Emerging Technologies. Volume 18, Charles F., Vidal V.,Domisse, C., El Maâtaoui, M. Sallanon H Effect of the climate and seasons on tissue browning of fresh-cut chicory. Postharvest Unlimited, June 2014, Cyprus. Charles, F., Morgado, C.M.A., Mattiuz, B., Sallanon H Combined effects of postharvest heat treatment and modified atmosphere on quality of fresh-cut melons and mangoes. VI International conference on Managing Quality in Chains. Cranfield, UK, 2 5 September. Chovelon V., Restier V., Giovinazzo., Dogimont C., Aarrouf J. (2011) Histological study of 7

8 organogenesis in Cucumis melo L. after genetic transformation: why is it difficult to obtain transgenic plants? Plant Cell Reports 30: Fillinger S, Ajouz S, Nicot P, Leroux P, Bardin M Functional and Structural Comparison of Pyrrolnitrin-and Iprodione-Induced Modifications in the Class III Histidine-Kinase Bos1 of Botrytis cinerea. PLoS ONE 7(8): e42520 Garchery C., Gest N., P.T. Do, Alhagdow M., Baldet P., Menard G., Rothan C., Massot C., H. Gautier H., Aarrouf J., Fernie A.R., Stevens S. (2013) - A diminution in ascorbate oxidase activity affects carbon allocation and improves yield in tomato under water deficit. Plant cell environment 36: Jankovics T, Dolovac N, Bulajić A, Krstić B, Pascal T, Bardin M, Nicot PC and Kiss L Peach rusty spot is caused by the apple powdery mildew Monteil C, Bardin M and Morris CEM Features of air masses associated with the deposition of Pseudomomas syringae and Botrytis cinerea by rain and snowfall. The ISME Journal Nicot PC, Bardin M, Alabouvette C, Köhl J, Ruocco M Potential of biological control based on published research. 1. Protection against plant pathogens of selected crops. In: Classical and augmentative biological control against diseases and pests: critical status analysis and review of factors influencing their success (Nicot ed.) IOBC-WPRS press, pp Nilprapruck P., Roux D., Charles F., Sallanon H Postharvest mid light exposure to improve the storage of fresh-cut lettuce. 10ème congrès de la Société Française de Biologie Végétale, Paris, décembre Ouhibi C., Attia H., Rebah F., Msilini N., Chebbi M., Aarrouf J., Urban L., Lacchaal M. (2014) Salt stress mitigation by seed priming with UV-C in lettuce plants: growth and phenolic compounds. Plant Physiology and Biochemestry 83: Roux D., Bojolly D., Charles F., Lauri F., Sallanon H Characterization of lettuce leaves senescence during post-harvest treatments. 7ème colloque Jeune Chercheurs de la Société Française de Biologie Végétale, Grenoble, 4 6 juillet Walker AS, Gladieux P, Decognet V, Fermaud M, Confais J, Roudet J, Bardin M, Bout A, Nicot P, Poncet C, Fournier E. Population structure and temporal maintenance of the multihost fungal pathogen Botrytis cinerea: causes and implications for disease management. Environmental Microbiology doi: / Références bibliographiques Allende A., McEvoy J.L., Luo Y., Artes F., Wang C.Y. (2006) Effectiveness of two-sided UV-C treatments in inhibiting natural microflora and extending the shelf-life of minimally processed ÄòRed Oak Leaf Äô lettuce. Food Microbiology 23: DOI: Charles M.T.r.s., Benhamou N., Arul J. (2008) Physiological basis of UV-C induced resistance to Botrytis cinerea in tomato fruit: III. Ultrastructural modifications and their impact on fungal colonization. Postharvest Biology and Technology 47: Charles M.T.r.s., Tano K., Asselin A., Arul J. (2009) Physiological basis of UV-C induced resistance to Botrytis cinerea in tomato fruit. V. Constitutive defence enzymes and inducible pathogenesis-related proteins. Postharvest Biology and Technology 51: Christie J.M., Arvai A.S., Baxter K.J., Heilmann M., Pratt A.J., O ÄôHara A., Kelly S.M., Hothorn M., Smith B.O., Hitomi K., Jenkins G.I., Getzoff E.D. (2012) Plant UVR8 Photoreceptor Senses UV-B by Tryptophan-Mediated Disruption of Cross-Dimer Salt Bridges. Science 335: DOI: /science Di W., Hu Q., Yan Z., Chen W., Yan C., Huang X., Zhang J., Yang P., Deng H., Wang J., Deng X., Shi Y. (2012) Structural basis of ultraviolet-b perception by UVR8. Nature 484: DOI: 8

9 Kunz B.A., Dando P.K., Grice D.M., Mohr P.G., Schenk P.M., Cahill D.M. (2008) UV-Induced DNA Damage Promotes Resistance to the Biotrophic Pathogen Hyaloperonospora parasitica in Arabidopsis. Plant Physiology 148: DOI: /pp Mercier J., Arul J., Julien C. (1993) Effect of UV-C on Phytoalexin Accumulation and Resistance to Botrytis cinerea in Stored Carrots. Journal of phytopathology 139: Petit A.N.l., Baillieul F., Vaillant-Gaveau N., Jacquens L., Conreux A., Jeandet P., Clement C., Fontaine F. (2009) Low responsiveness of grapevine flowers and berries at fruit set to UV-C irradiation. Journal of Experimental Botany 60: DOI: /jxb/ern361. Poiroux-Gonord F., Santini J., Fanciullino A.-L., Lopez-Lauri F., Giannettini J., Sallanon H., Berti L., Urban L. (2013) Metabolism in orange fruits is driven by photooxidative stress in the leaves. Physiologia Plantarum:n/a-n/a. DOI: /ppl Pombo M.A., Dotto M.C., Martinez G.A., Civello P.M. (2009) UV-C irradiation delays strawberry fruit softening and modifies the expression of genes involved in cell wall degradation. Postharvest Biology and Technology 51: DOI: Ripoll J., Urban L., Staudt M., Lopez-Lauri F.l., Bidel L.P., Bertin N. (2014) Water shortage and quality of fleshy fruits Äîmaking the most of the unavoidable. Journal of Experimental Botany:eru197. Rizzini L., Favory J.-J., Cloix C., Faggionato D., OÄHara A., Kaiserli E., Baumeister R., Sch fer E., Nagy F., Jenkins G.I., Ulm R. (2011) Perception of UV-B by the Arabidopsis UVR8 Protein. Science 332: DOI: /science Stirbet A. (2011) On the relation between the Kautsky effect (chlorophyll a fluorescence induction) and photosystem II: basics and applications of the OJIP fluorescence transient. Journal of Photochemistry and Photobiology B: Biology 104: Stratmann J. (2003) Ultraviolet-B radiation co-opts defense signaling pathways. Trends in plant science 8: DOI: Autres informations (1/2 page maximum) Plusieurs demandes ont été déposées et seront déposées pour donner à la thèse les moyens financiers requis, sachant qu une bonne partie des analyses envisagées peut être réalisée avec les moyens actuels de l EA Avis du directeur d unité / laboratoire Avis des directeurs de laboratoires 9

10 H. Sallanon (Directrice adjointe UMR qaulisud) Le conseil de laboratoire a donné un avis très favorable et soutien très fortement ce projet. Il permet de relier en son sein la thématique protection des plantes avec la conservation post récolte qui devient le sujet prioritaire de l UMR Qualisud. M. Bardin (DU UR407 Pathologie Végétale) Le projet de thèse s inscrit dans les thématiques de l unité de Pathologie Végétale et permet de renforcer les liens entre les deux Unités, membres de Tersys. Avis très favorable 0 1

exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr

exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr Approches écotoxicogénomiques et application à la biosurveillance exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr Laboratoire des Sciences végétales et fongiques,

Plus en détail

Académie d'agriculture de France

Académie d'agriculture de France Académie d'agriculture de France Les rhamnolipides : des stimulateurs de défense des plantes prometteurs? Conditions contrôlées du laboratoire versus champ Fabienne Baillieul 6 février 2013 Immunité induite

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

PIC Meeting, 9 et 10 juin 2015 à Angers

PIC Meeting, 9 et 10 juin 2015 à Angers PIC Meeting, 9 et 10 juin 2015 à Angers Saisissez l opportunité du PIC Meeting pour participer à des groupes de travail internationaux, intégrer les projets européens et rencontrer vos futurs partenaires.

Plus en détail

2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences

2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences 2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences Jean-Etienne Poirrier Centre de Neurobiologie Cellulaire et Moléculaire Centre de Recherches du Cyclotron Université de

Plus en détail

Titre: Domaine scientifique : Mots clés : Directeurs de thèse : Institution des directeurs de thèse : Adresse email des directeurs de thèse :

Titre: Domaine scientifique : Mots clés : Directeurs de thèse : Institution des directeurs de thèse : Adresse email des directeurs de thèse : Titre: Détermination de l ensemble des ARNs non codants chez Ostreococcus, un modèle d algue unicellulaire marine infectée par des virus à ADN double brin Domaine scientifique : Génomique Mots clés : ARN

Plus en détail

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012 CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012 ETABLISSEMENT : UM2 COMPOSANTE : Faculté des Sciences SITE : Campus Triolet IDENTIFICATION DU POSTE : N : Corps : Section CNU : 67 Nature demandée : Maître de Conférence

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

Sciences de l'environnement Toxicologie génétique, réalisation de tests in vitro en vue de détecter les propriétés mutagènes (et antimutagènes)

Sciences de l'environnement Toxicologie génétique, réalisation de tests in vitro en vue de détecter les propriétés mutagènes (et antimutagènes) Toxicologie Mycologie & Aérobiologie Toxicologie Sciences biomédicales Sciences de l'environnement Toxicologie génétique, réalisation de tests in vitro en vue de détecter les propriétés mutagènes (et antimutagènes)

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

WHEATPEST, simulating multiple pest damage in varying winter wheat production situations

WHEATPEST, simulating multiple pest damage in varying winter wheat production situations WHEATPEST, simulating multiple pest damage in varying winter wheat production situations J. SOUDAIS (INRA Toulouse) Séminaire modélisation pour la protection / production intégrée des cultures RMT Modélisation

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur Contact Tél.: 02 504 92 40 Fax: 02 504 92 10 prix@frs-fnrs.be LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

Lettre d information N 3 Juin 2015

Lettre d information N 3 Juin 2015 Lettre d information N 3 Juin 2015 Au sommaire Tour d horizon d AMAIZING en 2014 p. 2 Zoom sur quelques résultats et faits marquants : Effet de la sélection moderne sur la diversité génétique chez le maïs

Plus en détail

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne VITICULTURE 27 Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne Marc Chovelon Grab Mathieu Combier Chambre d Agriculture du Var Gilles Masson Centre du

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Génomique et Biotechnologie des fruits UMR 990 INRA/ INP-ENSA Toulouse sous tutelle des établissements et organismes : INRA INP-ENSAT Toulouse

Plus en détail

AOI ECCOREV 2011 Common databases for field sites dedicated to experimental studies on climate change in Southern France

AOI ECCOREV 2011 Common databases for field sites dedicated to experimental studies on climate change in Southern France AOI ECCOREV 2011 Common databases for field sites dedicated to experimental studies on climate change in Southern France Ilja REITER IR CNRS, FR ECCOREV How do ecosystems respond to climate change species

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Gene Predictis parce que je suis unique

Gene Predictis parce que je suis unique Gene Predictis parce que je suis unique Route de Chantemerle 64 - CP 160 - CH-1763 Granges-Paccot Téléphone: +41 26 466 15 45 Fax: +41 26 466 15 46 info@genepredictis.com www.genepredictis.com Gene Predictis

Plus en détail

Conseil Spécialisé fruits et légumes

Conseil Spécialisé fruits et légumes Conseil Spécialisé fruits et légumes Proposition d axes pour l expérimentation pour 2013/2015 dans la filière fruits et légumes frais (hors pomme de terre) 18 décembre 2012 FranceAgriMer Préparation de

Plus en détail

Examen MIS M1 BMC 2012-2013. Rechercher l information : Méthodes de recherche : 3 questions. Jubil : 4 questions

Examen MIS M1 BMC 2012-2013. Rechercher l information : Méthodes de recherche : 3 questions. Jubil : 4 questions Examen MIS M1 BMC 2012-2013 25 questions à 0,8 point chacune. NB : Les réponses sont exactes au mois de décembre 2012. Le nombre de résultats dans les bases de données bibliographiques est susceptible

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Mars 2009 Présentation Générale 1- Le Master Recherche en Sciences de la Vie et de la Santé à Nice Objectifs, environnement scientifique, organisation Enseignements, les spécialités, les cours et les stages

Plus en détail

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Parcours: Master 1 : Bioinformatique et biologie des Systèmes dans le Master

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

BOURSE DE RECHERCHE QUICK : SECURITE ET HYGIENE ALIMENTAIRE

BOURSE DE RECHERCHE QUICK : SECURITE ET HYGIENE ALIMENTAIRE BOURSE DE RECHERCHE QUICK : SECURITE ET HYGIENE ALIMENTAIRE Professionnels de la restauration rapide : Perception et mise en pratique des recommandations d hygiène pour une maîtrise du risque infectieux

Plus en détail

Impact de la disponibilité en azote sur la formation du bois: une analyse fonctionnelle

Impact de la disponibilité en azote sur la formation du bois: une analyse fonctionnelle Impact de la disponibilité en azote sur la formation du bois: une analyse fonctionnelle Frédéric Pitre Laboratoire de Chimie Biologique GDR-AMV, Pessac 2005 Plantations (quelque part en Normandie) Introduction

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Monitor LRD. Table des matières

Monitor LRD. Table des matières Folio :1/6 Table des matières 1.Installation du logiciel... 3 2.Utilisation du logiciel... 3 2.1.Description de la fenêtre de commande... 3 2.1.1.Réglage des paramètres de communication... 4 2.1.2.Boutons

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DE LA BIOLOGIE DE SYNTHESE SYNTHETIC BIOLOGY OBSERVATORY

L OBSERVATOIRE DE LA BIOLOGIE DE SYNTHESE SYNTHETIC BIOLOGY OBSERVATORY L OBSERVATOIRE DE LA BIOLOGIE DE SYNTHESE Un outil au service du dialogue entre sciences et société SYNTHETIC BIOLOGY OBSERVATORY A resource to foster dialogue between sciences and society Solène Margerit,

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Durée i1 24 h. TD 24 h Semestre 3 Objectifs. Savoir présenter un rapport de travail en anglais et commenter le déroulement d une expérimentation.

Durée i1 24 h. TD 24 h Semestre 3 Objectifs. Savoir présenter un rapport de travail en anglais et commenter le déroulement d une expérimentation. SOM3AG23 scientifique 2 Le semestre 3 et 4 Maquette enseignements Intitulé ECTS Coeff. CM TD TP scientifique 2 3 3 24 Biostatistiques 2 3 3 12 12 Synthèse documentaire et projet stage 2 2 6 Filières professionnelles

Plus en détail

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2011

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2011 CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2011 ETABLISSEMENT : UM2 COMPOSANTE : IUT DE NIMES SITE : NIMES IDENTIFICATION DU POSTE : N : 0136 Corps : PR Section CNU : 63 Nature demandée : Professeur Article de référence

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

INVESTISSEMENTS D AVENIR

INVESTISSEMENTS D AVENIR INVESTISSEMENTS D AVENIR LABORATOIRES D EXCELLENCE (LABEX) SYNTHESE DU SUIVI 2012 Compte-rendu scientifique Relevé de dépenses Indicateurs Mai 2013 SYNTHESE DU SUIVI D ACTION LABEX (Années 2011 et 2012)

Plus en détail

Outils de gestion des ressources biologiques

Outils de gestion des ressources biologiques Le Cahier des Techniques de l INRA 2015 (84) N 1 Outils de gestion des ressources biologiques Frédéric Sanchez 1 *, Tou Cheu Xiong 1 Résumé. Les recherches en biologie génèrent un grand nombre d échantillons

Plus en détail

GénoToul 2010, Hôtel de Région Midi Pyrénées, Toulouse, 10 décembre 2010

GénoToul 2010, Hôtel de Région Midi Pyrénées, Toulouse, 10 décembre 2010 GénoToul 2010, Hôtel de Région Midi Pyrénées, Toulouse, 10 décembre 2010 Analyse de la diversité moléculaire des régions génomiques de 30 gènes du développement méristématique dans une core collection

Plus en détail

Le potentiel phénolique du Cabernet franc

Le potentiel phénolique du Cabernet franc Le potentiel phénolique du Cabernet franc Synthèse de 8 années dʼexpérimentations Yves Cadot INRA, UE 1117 Vigne et Vin, F-49070 Beaucouzé, France Avec la collaboration de : Michel Chevalier INRA, UMR

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Gérard Gilbert agr. phytopathologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection MAPAQ -Direction

Plus en détail

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Section des formations et des diplômes Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Contexte général L Ecole doctorale n 251 «Sciences de l

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs

Notice biographique Repères biographiques communs Notice biographique Repères biographiques communs Nom : GOURBAL Prénom : BENJAMIN Section : 67 Corps : Maître de conférences Equipe de recherche Grade : CN Ecologie et Evolution des Interactions UMR 5244

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 pour l École nationale supérieure des Arts Décoratifs Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) est ouvert à tous

Plus en détail

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM TUNISIE MAROC ALGERIE

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM TUNISIE MAROC ALGERIE TUNISIE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM MAROC ALGERIE FACULTES Sciences Economiques, Commerciales et de Gestion Sciences

Plus en détail

Rapport d'évaluation. de l'université Paris Descartes. Unité de recherche : Centre de droit des affaires et de gestion (CEDAG) - EA 1516

Rapport d'évaluation. de l'université Paris Descartes. Unité de recherche : Centre de droit des affaires et de gestion (CEDAG) - EA 1516 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Centre de droit des affaires et de gestion (CEDAG) - EA 1516 de l'université Paris Descartes Mars 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

L INSTITUT DE RECHERCHE EN

L INSTITUT DE RECHERCHE EN 1 L INSTITUT DE RECHERCHE EN IMMUNOLOGIE ET EN CANCÉROLOGIE COMMERCIALISATION DE LA RECHERCHE VISION Être un centre reconnu internationalement pour ses activités de maximisation de la valeur de la recherche

Plus en détail

Projet ANR SAMOGWAS. Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies. Journée de lancement officielle. Nantes - vendredi 11 octobre 2013

Projet ANR SAMOGWAS. Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies. Journée de lancement officielle. Nantes - vendredi 11 octobre 2013 Projet ANR SAMOGWAS Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies Journée de lancement officielle Nantes - vendredi 11 octobre 2013 1 Les partenaires LINA Nantes GIGA-R Liège INSERM Nantes

Plus en détail

Photoactivatable Probes for Protein Labeling

Photoactivatable Probes for Protein Labeling Photoactivatable Probes for Protein Labeling THÈSE N O 4660 (2010) PRÉSENTÉE LE 26 MARS 2010 À LA FACULTÉ SCIENCES DE BASE LABORATOIRE D'INGÉNIERIE DES PROTÉINES PROGRAMME DOCTORAL EN CHIMIE ET GÉNIE CHIMIQUE

Plus en détail

La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale

La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale Yves Tarte, dmv Vétérinaire chargé du développement vétérinaire Hill s Pet Nutrition Canada Inc A.T.S.A.Q. Février 2009 La nutrigénomique Science toute

Plus en détail

Projet ARMED Assessment and Risk Management of MEdical Devices in plasticized polyvinylchloride

Projet ARMED Assessment and Risk Management of MEdical Devices in plasticized polyvinylchloride Projet ARMED Assessment and Risk Management of MEdical Devices in plasticized polyvinylchloride Evaluation et Gestion des risques liés aux Dispositifs Médicaux en polychlorure de vinyle Plastifié V. Sautou,

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 063 325 A2 (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (51) Int Cl.: G04B 17/06 (2006.01) G04B 17/34 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 08167317.0

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

Sarah MACHAT. IUT La Rochelle 15 rue de Vaux de Foletier 17026 La Rochelle cedex 01 06 19 03 13 17 e-mail : sarah.machat@univ-lr.

Sarah MACHAT. IUT La Rochelle 15 rue de Vaux de Foletier 17026 La Rochelle cedex 01 06 19 03 13 17 e-mail : sarah.machat@univ-lr. Sarah MACHAT IUT La Rochelle 15 rue de Vaux de Foletier 17026 La Rochelle cedex 01 06 19 03 13 17 e-mail : sarah.machat@univ-lr.fr FONCTION Depuis sept 2011 Maître de conférences, Université La Rochelle,

Plus en détail

Conception d un préleveur destiné à quantifier les banques de graines des sols

Conception d un préleveur destiné à quantifier les banques de graines des sols Le Cahier des Techniques de l INRA 2014 (81) n 1 Conception d un préleveur destiné à quantifier les banques de graines des sols Sylvie Niollet 1, Maya Gonzalez 2, Laurent Augusto 1 Résumé. Les banques

Plus en détail

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE IUFRO International Congress, Nice 2015 Global challenges of air pollution and climate change to the public forest management in France Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Manuel Nicolas

Plus en détail

Quelles représentations des interactionsbiotiques dans les modèles?

Quelles représentations des interactionsbiotiques dans les modèles? Session 1. Quelles représentations des interactionsbiotiques dans les modèles? Exemple du Modèle GEMINI Nicolas Gross, Vincent Maire, Jean François Soussana Nicolas Gross Chargé de recherche 1 er Classe

Plus en détail

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Le rayonnement lumineux joue un rôle critique dans le processus biologique et chimique de la vie sur terre. Il intervient notamment dans sur les

Plus en détail

PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN

PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN L'OZONE L'OZONE EST UN GAZ INCOLORE (À HAUTES CONCENTRATIONS, IL EST BLEUTÉ), D'ODEUR ACIDE, ODEUR ATYPIQUE QUI SE SENT APRÈS UN ORAGE ACCOMPAGNÉ D'ÉCLAIRS. LE SYMBOLE EST

Plus en détail

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Mention Sciences du Vivant Spécialité de Master : Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Pourquoi, comment, combien, contourner, greffer, restaurer, inhiber, suppléer Responsables : Dr Gilles Prévost

Plus en détail

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre 2007. Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre 2007. Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester Service Science et Technologie Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester Un budget de la science et de l innovation en augmentation pour 2008 à 2011 Politique scientifique Un

Plus en détail

Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms

Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms Dr E. van Deventer HSE/PHE/IHE 239 Le Projet International EMF Etabli en 1996 Coordonné au siège de l'oms Un effort

Plus en détail

T.M. Konlechner 1, M.J. Hilton 1 & S.M. Arens 2 Department of Geography, University of Otago 1, Bureau of Beach & Dune Research 2

T.M. Konlechner 1, M.J. Hilton 1 & S.M. Arens 2 Department of Geography, University of Otago 1, Bureau of Beach & Dune Research 2 DUNE DEVELOPMENT FOLLOWING DELIBERATE DE-VEGETATION DUNE RESTORATION IN THE NETHERLANDS AND NEW ZEALAND DÉVELOPPEMENT DES DUNES AU TRAVERS DU PRÉLÈVEMENT DÉLIBÉRÉ DE LA VÉGÉTATION RESTAURATION DES DUNES

Plus en détail

Les appareillages des Spectrométrie optique

Les appareillages des Spectrométrie optique ATELIERS DE BIOPHOTONIQUE Les appareillages des Spectrométrie optique 1. Spectroscopies optiques conventionnelles Spectrophotomètre, Spectrofluorimètre, 2. Analyse Spectrale en Microscopie de fluorescence

Plus en détail

Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus

Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus : implication des voies de signalisation intracellulaire du processus de RVD. Audrey Fouchs Confrontées

Plus en détail

Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring. Saintis Laurent Laboratoire LASQUO (futur LARIS)

Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring. Saintis Laurent Laboratoire LASQUO (futur LARIS) 2ème Colloque National de la Performance Industrielle LA MAINTENANCE A DISTANCE & E-MAINTENANCE Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring Saintis Laurent Laboratoire

Plus en détail

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours Biologie cellulaire Perfectionnement à la culture cellulaire durée : 4 jours ingénieurs, chercheurs et chefs de projet connaissances de base en culture cellulaire ou validation du module «initiation à

Plus en détail

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS Séminaire scientifique annuel Université Sorbonne Paris Cité 2015 Programmes de recherche interdisciplinaires Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre

Plus en détail

4.3 Influence de la transgénèse sur les relations Plante-insecte, en particulier sur les interactions par voie chimique

4.3 Influence de la transgénèse sur les relations Plante-insecte, en particulier sur les interactions par voie chimique 4.3 Influence de la transgénèse sur les relations Plante-insecte, en particulier sur les interactions par voie chimique Ute Vogler, Anja Rott, Cesare Gessler 1, Silvia Dorn* ETH Zurich, Institute for Plant

Plus en détail

Environmental Research and Innovation ( ERIN )

Environmental Research and Innovation ( ERIN ) DÉpartEment RDI Environmental Research and Innovation ( ERIN ) Le département «Environmental Research and Innovation» (ERIN) du LIST élabore des stratégies, des technologies et des outils visant à mieux

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

ETUDE D'ECOBIOS VIGNE

ETUDE D'ECOBIOS VIGNE Centre de Recherches de Bordeaux Unité Mixte de Recherches en Santé Végétale Equipe "Epidémiologie de la Pourriture grise" 71, avenue E. Bourleaux - B.P. 81 33883 VILLENAVE D'ORNON Cedex ETUDE D'ECOBIOS

Plus en détail

De la physico-chimie à la radiobiologie: nouveaux acquis (I)

De la physico-chimie à la radiobiologie: nouveaux acquis (I) De la physico-chimie à la radiobiologie: nouveaux acquis (I) Collaboration: - Laboratoire de Radiotoxicologie et Oncologie (L. Sabatier) CEA, DSV - Laboratoire de Génotoxicité et Modulation de l Expression

Plus en détail

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat Laboratoire de Zoologie et de Biologie générale Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Histologie-Embryologie

Plus en détail

Les principales maladies des cultures maraîchères protégées

Les principales maladies des cultures maraîchères protégées Les principales maladies des cultures maraîchères protégées Amira Mougou Hamdane M ed BéchirAllagui Journée de formation AVFA- 07 Avril 2015 Champignons foliaires -Oïdium -Mildiou - Alternariose - Pourriture

Plus en détail

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France 1968 2008 Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux Pascal Brunou, David Bastien Partec France en Allemagne et partout dans le Monde Société basée à Münster

Plus en détail

Les Maladies Tropicales, la Société de Pathologie Exotique. et l Institut Pasteur

Les Maladies Tropicales, la Société de Pathologie Exotique. et l Institut Pasteur Les Maladies Tropicales, la Société de Pathologie Exotique et l Institut Pasteur Un partenariat qui a bien plus de 100 ans Beaucoup des grands noms de la recherche française sur les maladies tropicales

Plus en détail

Les fondements de la directive européenne : de la science à la réglementation pour la sécurité sanitaire.

Les fondements de la directive européenne : de la science à la réglementation pour la sécurité sanitaire. IMEP-LAHC Les fondements de la directive européenne : de la science à la réglementation pour la sécurité sanitaire. Anne Perrin Salon Microwave & RF- CNIT Paris la Défense Session 20 mars 2014 «Expositions

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN?

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? Divana YOUSSEF Olga ZHADENOVA Ayoub BOUCHOUCHA Olivier GUILLAUME Anthéa SUPPLY Intervenant

Plus en détail

Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche

Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche Assises SFD- Partenaires de l Industrie - 19 juin 2015, Paris Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche Marie Beylot-Barry Présidente du Conseil Scientifique de la SFD Présidente

Plus en détail

Enjeux de la biologie haut débit en oncologie

Enjeux de la biologie haut débit en oncologie Enjeux de la biologie haut débit en oncologie Pascal BARBRY, CNRS, Sophia Antipolis o Les technologies haut-débit ont enrichi considérablement nos approches quantitatives en biologie. o Des applications

Plus en détail

INAUGURATION Labex SIGNALIFE 30 Avril 2013

INAUGURATION Labex SIGNALIFE 30 Avril 2013 INAUGURATION Labex SIGNALIFE 30 Avril 2013 Réseau d innovation sur les voies de signalisation en sciences du vivant Network for Innovation on Signal Transduction Pathways in Life Sciences TUTELLES et PARTENAIRES

Plus en détail

thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010

thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010 thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010 Qu est-ce qu une cellule souche? Une cellule souche a la capacité unique de: s auto-renouveler

Plus en détail

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Depuis la création de Syngenta en 2000, nous avons accordé la plus haute importance à la santé, à la sécurité et à l environnement (SSE) ainsi qu

Plus en détail

Ingénieur c est bon pour la Santé? 10 ans de X-Biotech FM, 17 mars 2014

Ingénieur c est bon pour la Santé? 10 ans de X-Biotech FM, 17 mars 2014 Ingénieur c est bon pour la Santé? 10 ans de X-Biotech FM, 17 mars 2014 biomérieux 50 ans. Pure player de diagnostic in vitro (#1 en microbiologie clinique, #1 en contrôle industriel). > 8 000 personnes

Plus en détail

dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris

dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris 1 General Context The issue of sustainable food systems raises several challenges:

Plus en détail

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Nice, le 16 juin 2014 NOM : JA BARY E-MAIL PRENOM : HALA HALAJABARY@YAHOO.COM Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Page 1 :

Plus en détail

La mise en place d une cellule de veille

La mise en place d une cellule de veille La mise en place d une cellule de veille Floriane Giovannini IST - Antony 24 ème Rencontres OMER Lyon, les 29-30 mars 2007 Plan de la présentation Introduction à la veille Une cellule de veille : - Pourquoi?

Plus en détail

Aspects de santé publique et réglementaires

Aspects de santé publique et réglementaires Contexte général : les jeunes et l écoute de la musique amplifiée Aspects de santé publique et réglementaires Yves CAZALS, Directeur de Recherche à l INSERM, Université Aix-marseille Rapporteur du groupe

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre d études et de recherches en droit administratif, constitutionnel, financier et fiscal (CERDACFF) sous tutelle des établissements

Plus en détail

Possibilités offertes après la L2?

Possibilités offertes après la L2? Possibilités offertes après la L2? Licence Pro Licence Générale Formation professionnel Diplôme Bac +3 Diplôme Bac +3 Master Vie Active : Technicien Assistant Ingénieur Laboratoire Public et Privé Master

Plus en détail

Présentation de la plateforme de modélisation VLE+Record

Présentation de la plateforme de modélisation VLE+Record Contexte Fonctions Cas d utilisation Perspectives Références Présentation de la plateforme de modélisation VLE+Record P. Casadebaig INRA, UMR AGIR 21 novembre 2011 Contexte Fonctions Cas d utilisation

Plus en détail

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol Lionel RANJARD, Samuel Dequiedt, Pierre-Alain Maron, Anne-Laure Blieux. UMR Agroécologie-plateforme

Plus en détail

dans le cas de l appareil foliaire d une hauteur de 140 cm (9257m 2 /ha) par rapport à l appareil

dans le cas de l appareil foliaire d une hauteur de 140 cm (9257m 2 /ha) par rapport à l appareil RÉSUMÉ La protection phytosanitaire des vignobles représente une des chaînons les plus importantes des systèmes de production viticole (Enoiu I., 2006, Tomoioagă, 2006). Les dépenses liées aux produits

Plus en détail

L équipe doit être constituée d'au moins 3 membres dont le chef de projet. Informations sur le Projet. Scientifiques. Secteurs développement

L équipe doit être constituée d'au moins 3 membres dont le chef de projet. Informations sur le Projet. Scientifiques. Secteurs développement L équipe doit être constituée d'au moins 3 membres dont le chef de projet Soumission d'un Projet Les champs précédés d un astérisque * sont obligatoires Établissement * Laboratoire * Faculté /institut

Plus en détail

Programme international de formation

Programme international de formation Programme international de formation La science n a pas de patrie, car la connaissance appartient à l humanité, c est un flambeau qui illumine le monde. Louis Pasteur Le Réseau International des Instituts

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

BOTRYTIS PSEUDOCINEREA, UNE NOUVELLE ESPECE DISTINCTE DE B. CINEREA RESPONSABLE DE LA POURRITURE GRISE DE LA VIGNE

BOTRYTIS PSEUDOCINEREA, UNE NOUVELLE ESPECE DISTINCTE DE B. CINEREA RESPONSABLE DE LA POURRITURE GRISE DE LA VIGNE AFPP- 10 e CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES MALADIES DES PLANTES TOURS- 3, 4 ET 5 DÉCEMBRE 2012 BOTRYTIS PSEUDOCINEREA, UNE NOUVELLE ESPECE DISTINCTE DE B. CINEREA RESPONSABLE DE LA POURRITURE GRISE DE

Plus en détail