Community Dermatology Journal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Community Dermatology Journal"

Transcription

1 ISSUE No. 7 Community Dermatology Journal Le Journal de dermatologie communautaire Remerciement pour le président du Conseil de Rédaction. Merci au Dr Paul Buxton, MBBChir FRCPEd Cela fait maintenant dix ans depuis la première édition du Journal de Dermatologie Communautaire. Notre journal international pour la santé de peau communautaire a été créé grâce à l'enthousiasme et le dévouement du Dr Paul Buxton. Le Dr Buxton s est retiré de sa fonction de président du conseil de rédaction l'année dernière et a été remplacé par le Dr Christopher Lovell et Michèle Murdoch. Le Dr Buxton avait une passion de longue date pour l'afrique. Il est né en Éthiopie, où son père était un missionnaire médical, Kenneth Buxton FRCS, a commencé une faculté de médecine. Cette première exposition a influencé ses choix et favorisé un engagement profond à souci de ceux dont les ressources médicales étaient pauvres. Après l achèvement de sa formation Paul Buxton and Kassahun Bilcha at Gondar Hospital Photo: Chris Lovell COMMUNITY DERMATOLOGY JOURNAL: 204; 0: -2 Journal de Dermatologie Communautaire C04; 0: -2

2 médicale au Royaume-Uni, il a travaillé avec la Mission Grenfell à Newfoundland et ensuite a continué sa formation de spécialiste en dermatologie au Royaume-Uni. Comme consultant en Écosse, il a développé avec un grand enthousiasme l enseignement et a rédigé de nombreux articles. Son texte pédagogique le plus connu ABC du Dermatologue qui a commencé comme une série d articles dans «The British Medical Journal» et en est maintenant à sa 5ème édition et continuant à vouloir enseigner les connaissances dermatologiques aux étudiants en médecine et aux non spécialistes. Il a même produit une édition adaptée aux "climats chauds" en 999. Avec plus de 40 publications depuis 966 et une carrière distinguée, le Dr Buxton a développé et enseigné ses juniors dermatologues et a toujours gardé une place pour l Afrique et le soutien en général de la dermatologie dans les pays pauvres. En 2004 encouragé par le succès d'ophtalmologie Communautaire, il a crée un journal pour communiquer l'enseignement de l OPH pour aider les travailleurs de soin en mauvaise santé, Le Dr Buxton a ainsi lancé la Dermatologie Communautaire. Paul Buxton teaching at ALERT Hospital, Addis Ababa Photo: Chris Lovell Le but du journal au début était d'actualiser, l information appropriée sur les diagnostics et le traitement des maladies de la peau et d éduquer les travailleurs de la santé publique dans les zones rurales, utilisant les ressources disponibles. Actuellement dans sa 7ème édition, le journal continue à se développer et progresser atteignant une communauté plus large et est maintenant disponible sur internet via le site web community-dermatologyjournals. Il comporte aussi bien des articles pédagogiques, des aspects pratiques du soin de ses maladies de la peau, des contributions des lecteurs et ainsi il agit comme le forum et la voix pour ceux dont les ressources son pauvres dans les zones rurales. Le Dr Buxton est maintenant parti en retraite et nous lui souhaitons une bonne continuation pour ses autres intérêts en particulier le du code médicale déontologique la religion Chrétienne, l'art et la vie de marin. Nous sommes enchantés qu'il continue à nous aider dans le Conseil de Rédaction comme l'éditeur fondateur. Traité de la lèpre : une revue systématique Girão RJ et al. Int. Arch. Med 203; 6: 34. (Article gratuit en ligne) Dans cette étude du Brésil, les auteurs ont passé en revue des papiers publiés entre 2005 et 203 incluant des patients lépreux en échec de traitement. Malgré la résolution de l OMS visant à supprimer la lèpre, plus de 200,000 cas ont été notifiés dans le monde entier en 200. Bien que la maladie soit potentiellement traitable, la non- compliance augmente le réservoir d'individus potentiellement infectieux et contribue à la multi-résistance-médicamenteuse. Les raisons pour abandonner le traitement incluent les effets indésirables des médicaments et de manière plus importante des facteurs personnels et sociaux. Ceux-ci varient dans les régions différentes du monde. 2

3 Ainsi, en Inde, la non-compliance lié au le statut socio-économique bas mais ceci semble être moins pertinent en Philippines; Où le patient a 3.6 fois plus de chance de compléter le traitement s'il est prescrit dans un centre médico-social et si on lui donne le nom de la maladie. Au Népal, beaucoup d'individus considèrent la lèpre comme un signe Dieu, comme une punition pour ses péchés - les traitements médicaux ont échoué. Quelques patients abandonnent le traitement parce qu'il ne supprime pas les signes ou les symptômes comme les dégâts sur les nerfs. Au Brésil, les jeunes hommes productifs (20-39 ans) sont particulièrement exposés au manque d'observance, en partie par la perte d'heures de travail pour assister aux consultations. Quelques patients peuvent vouloir ne pas assister à une consultation locale à cause du stigmate associé à la maladie. Clairement, des solutions doivent être trouvées pour le problème de non-compliance. Ces solutions, cependant, doivent être identifiées localement et devront inclure l'éducation de la maladie et les raisons pour, et les espérances du traitement. Télédermatologie au Népal Un modèle fournissant les services de santé et éducatifs durables aidant le développement communautaire global Anil Kumar Jha Président, De l éducation à la santé Communautaire et Services de TéléSanté (CHEST), et DI Hôpital de la peau et Centre de la recherche (DISHARC), Kathmandu, Nepal Dipendra Gurung Directeur Médical et Consultant Dermatologue, DISHARC, Kathmandu Nepal Correspondance d'auteurs: Prof. Anil Kumar Jha, DI Hôpital de la peau et Centre de la recherche, Maharajgunj, Kathmandu, Népal Conflit d'intérêts : Aucun Résumé: La télémédecine est maintenant aussi utilisée dans beaucoup de pays en voie de développement pour fournir des services médicaux aux communautés éloignées. Avec la pénétration croissante des nouvelles technologies de l information.et des coûts diminuants, plusieurs projets de télémédecine ont été introduits au Népal. En plus des difficultés de construction de l'infrastructure et des connexions internet causées par les zones géographiques isolées. La gestion de réseau avec les communautés bénéficiaire et la maintenance des services restent un défi majeur. L éducation à la santé Communautaire et les Services de TéléSanté (CHEST Nepal), une organisation à but non lucratif, ont développé un modèle unique pour la TéléSanté et l'ont mis en œuvre dans deux communautés éloignées. Les caractéristiques uniques de ce modèle sont un hôpital en réseau communautaire, complètement pris en charge par la communauté, y compris les 3

4 prises de décisions. Et ce modèle génère des revenus par l utilisation maximale de l'infrastructure, l'organisation de téléconférences et en fournissant des services d'autre formation professionnelle et éducative en plus de la télé dermatologie. Introduction: Beaucoup de nations développées ont incorporé la télémédecine dans leurs systèmes de santé pour servir des communautés éloignées à cause de la pénurie en main-d'œuvre de spécialiste. La télémédecine est maintenant aussi utilisée dans beaucoup de pays en voie de développement pour fournir des services médicaux aux communautés éloignées, qui a été rendue possibles par les développements dans l information et les technologies de communication. Des technologies semblables ont été utilisées pour d'autres buts, y compris la formation sur ordinateur, et des projets agricoles. Certificate distribution by Prof. Gunter Burg in remote village. Photo: l auteur Le Népal est un pays sans littoral de 800 kilomètres le long de l'axe de l Himalaya et de 50 à 250 kilomètres en large, couvrant une zone de 47,8 kilomètres carrés. Géographiquement composé de montagnes au nord, de moyennes collines et de plaines plates au sud, il a une population de 26.6 millions, avec une majorité résidant dans les zones rurales. Un réseau fournit la grande partie du service de santé du pays avec plus de 95 hôpitaux publics, 209 centres de services médicaux principaux, 676 postes de santé et 329 postes de sous-santé. Le rapport de morbidité des maladies montre les maladies de la peau comme une des raisons les plus communes de requérir les services médicaux. Cependant, la main-d'œuvre de dermatologie comprend moins de 00 dermatologues, la majorité d entre eux pratique dans les villes. Il y a plusieurs projets de télémédecine au Népal gérés par les secteurs privés aussi bien que gouvernemental. Des barrières diverses ont été mises en évidence, notamment la mise en œuvre et la durabilité des projets. Il y a un besoin de développer un modèle durable pour la télé dermatologie adapté aux besoins de la communauté. Matériels et méthodes : Le projet L'éducation de la santé communautaire et les Services de télésanté au Népal sont une 4

5 organisation à but non lucratif qui proposent santé, l'éducation et services de formation professionnelle aux communautés rurales qui sont éloignées par télé dermatologie. Depuis 2009, elle a lancé une initiative qui utilise l'infrastructure de la télésanté comme une plate-forme pour les informations des services de dermatologie et d'autres telles que l'éducation et la formation professionnelle aux populations rurales, visant au développement de l'ensemble de la communauté. Une communauté rurale éloignée où un tel service possible d'être mis en œuvre est d abord identifiées. Les dirigeants de la Communauté sont ensuite évalués pour suivre le projet et plusieurs membres responsables sont nommés pour coordonner les divers aspects des services devant être fournis. Un mémorandum d'accord est ensuite signé entre CHEST et la communauté. Divers besoins de la Communauté sont identifiés et les coordonnateurs travaillent avec CHEST au Népal pour aider à mettre en œuvre les services requis. Assistance technique initiale est fournie par CHEST. Toutefois, afin d'assurer la viabilité du projet, les membres sont conseillés pour planifier un système de paiement pour les services et générer des revenus. Une caractéristique unique de ce projet est qu'il est possédé et géré par les membres de la communauté. Le centre CHEST de télémédecine au Népal est situé au centre de recherche à Katmandou (DISHARC) et à l hôpital de la peau DI. Un programme d'installation de la télémédecine en temps réel est utilisé pour fournir des services de consultation pour les patients atteints de maladies de la peau de façon régulière. Établissement et des méthodes avancées sont utilisés pour soutenir la téléconférence où il y a des problèmes de connexion, ainsi que pour le suivi. La même infrastructure est également utilisée pour fournir l'éducation et autres services de formation professionnelle aux communautés rurales, selon leurs besoins. Les formations aux technologies de l'information, agriculture, conférences éducatives et interaction avec des experts adjoints sont fournies à l'aide de cette infrastructure de DISHARC. Par opposition à d'autres projets de télémédecine au Népal qui communique entre l hôpital de la ville et les hôpitaux périphériques, celui-là est un hôpital en réseau de la communauté. L équipement de base comprend un ordinateur portable, un appareil photo et un accès à l internet par câble et connexions sans fil, ainsi qu un téléphone portable et du courrier électronique. Les données de chaque patient sont stockées par la communauté et l'hôpital. Résultat Cette première phase de ce projet a été menée à bien dans les quartiers du village de Nuwakot Gerkhutar au Népal. Les habitants de ce village et plusieurs villages environnants n'avaient aucuns soins locaux. 30 télé-soumissions ont été reçues, concernant principalement les dermatoses communes telles que les infections (fongiques, bactériennes ou virales), eczéma, psoriasis, vitiligo et la peau sèche (xérose).les consultations virtuelles ont eu lieu au moins une fois par semaine. Les villageois reçoivent désormais des traitements et consultation dermatologique régulièrement. CHEST Népal organise également les distributions de médicaments locaux pour les patients atteints de maladies de la peau et d autres médicaments essentiels à la Communauté, permettant ainsi aux villageois d'acheter des médicaments à un prix inférieur à celui des autres points de vente. En outre, plus de 20 membres de la communauté ont reçu également une formation de 5

6 base en technologies de l'information, renforçant leurs capacités pour l'enseignement supérieur et un emploi potentiel. Il convient de noter que les habitants reçoivent les services dans un environnement communautaire favorable et sauvegarde beaucoup de temps et d'argent. L objective à moyen terme du projet est de s étendre à la totalité de la population potentielle (environ ), dont plusieurs villages environnants. Le coût minimum de départ était d'environ 3,000 dollars US. La deuxième phase de ce modèle a été mise en place à Bavangama Lohana, une communauté du village de Terai dans le district de Dhanusha (plaines du sud du Népal). Avec la devise «Atteindre les délaissés», CHEST Népal travaille en permanence afin d'identifier les communautés rurales démunies et de tendre la main à beaucoup d'autres. Discussion Télé consultation de Kathmandu à Bavangama, un village Eloigné dans Terai. Photo: L auteur Une des barrières les plus fréquentes à la mise en œuvre de programmes de télésanté est le montant financier. Ceci sous-tend diverses questions comme l'accessibilité, la qualité de service et la rentabilité. Cependant, les développements plus récents dans l information et la technologie de communication (ICT) ont permis la réduction du coût et la pénétration plus grande de tels services dans les zones éloignées de nombreux pays en développement. Au Népal aussi, le service d ICT a connu une croissance exceptionnelle ces dernières années allantes vers les zones du pays de plus en plus éloignées. Néanmoins, plusieurs facteurs socioculturels et humains ont également eu une influence significative sur l'acceptabilité, la mise en œuvre et la durabilité des programmes de télésanté. Le Népal est un pays avec une majorité rurale de la population et de nombreux programmes de développement dans d'autres secteurs travaillant pour la communauté. La clé du succès de ces programmes se situe principalement dans la participation active de la communauté. Nous pensons que les programmes qui appartiennent et sont gérés par la communauté avec l'aide d'experts seront utiles pour mobiliser des fonds et la motivation de la communauté. L'Organisation mondiale de la santé estime que 40 % des nations dans le monde ont une certaine forme de télé dermatologie services. 7 Compte tenu de la faisabilité de la mise en œuvre CHEST a commencé avec les services de télé dermatologie et a travaillé sur ce modèle de télésanté pour maximiser l'utilisation de l'infrastructure des ICT afin d'en assurer la durabilité. 6

7 Les membres communautaires d'un village de montagne éloigné qui ont profité de la formation d'ordinateur et des services d'état général via Télédermatologie. Photo: L auteur Dans ce prototype, nous avons utilisé la téléconférence en personne, plutôt que dans les établissements et l utilisation de la technologie moderne lorsque cela est possible, car ce type de consultation peut conduire à une plus grande confiance des patients vis-à-vis des consultants. Cependant, les perturbations des connexions internet sont fréquentes, et on a besoin de préserver les établissements et autre méthodes. Conclusion Un des défis majeurs posés par les services de télésanté est la persévérance. La possibilité d'autoproduction de recettes, la motivation persistante des membres de la communauté pour assurer leur participation active est cruciale. Il est également essentiel d'identifier d'autres obstacles et évaluer objectivement les résultats à intervalles réguliers. Références. Rao B, Lombardi A.Telemedicine: current status in developed and developing countries. J Drugs Dermatol 2009 Apr; 8(4): Geography of Nepal. of Nepal. accessed on Population Census 20: Central Bureau of Statistics, Nepal 4. Annual Report 200/20. Department of Health Services. Government of Nepal. 5. Subedi RR, Peterson CB, Kyriazakos S.Telemedicine for Rural and Underserved Communities of Nepal. In Dremstrup K, Rees S, Jensen MO (Eds): 5 th NBC on Biomedical Engineering & Medical Physics, IFMBE Proceedings 34, pp. 7-20, Jha AK, Gurung D. Reaching the Unreached: A model for sustainable community development through information and communication technology. J Nepal Med Assoc 20; 5(84): Telemedicine: Opportunities and developments in member states. Report on the second global survey on ehealth Global Observatory for ehealth series- Volume 2. World Health Organization 200. Une réapparition d'une maladie oubliée 7

8 Matilda Ong ondi MBCHB MMed Internal Medicine, Physician, Tenwek Mission Hospital, Bomet, Kenya Deux cas avec des présentations semblables sont discutés ci-dessous pour rappeler au clinicien dans les pays en voie de développement une maladie parfois oubliée. Cas Une jeune fille de 7 ans présentait une douleur abdominale aiguë et, ayant des signes de péritonite, a été emmenée en salle d opération où un iléon terminal perforé et des abcès intraabdominaux localisées ont été trouvés. Elle avait une maladie de peau depuis les deux derniers mois. Elle n'avait pas de diarrhée, agitation, irritabilité ou démence. Elle venait d'une famille de 0 frères et sœurs, et malgré des parents vivant, sa grand-mère était son soutien. Leur régime alimentaire était principalement constitué d'ugali (repas traditionnel fait de maïs), de lait et de chou frisé ; rarement avaient-ils de la viande ou des œufs. Lésions hyperpigmentées Bien délimitées sur extrémités. Photo: the author 8

9 Photo : L auteur Lésion sur nez et hyperpigmentation en V sur coucas 2 A l examen il y avait des lésions cutanées touchant ses mains y compris les zones intertrigineuses, les poignets, les avant-bras, les aspects d'extenseur de ses coudes et zones malaires. Elles étaient hyper pigmentées avec des marges bien définies et liées à léger prurit. Elle avait une chéilite angulaire et se plaignait de la faiblesse générale du corps. Le reste de l'examen s'est déroulé sans incident. Lésions de peau sur mains, poignets, avant-bras et cou. Photo : l'auteur QUEL EST LE DIAGNOSTIC? QUELLE EST LA CAUSE? COMMENT TRAITER? Voir page pour la réponse Myiases Giuseppe Gaido Médical Officier responsable, Cottolengo Mission Hôpital. Chaaria, PO BOX Meru, Kenya Les Myiases sont une infestation par le stade larvaire (asticots) de 9

10 mouches différentes. Des mouches de plusieurs genres peuvent causer une myiase chez l'homme. Les myiases surviennent le plus souvent dans les zones tropicales et subtropicales. Personnes atteintes de blessures non traitées et ouverts sont plus à risque d attraper les myiases. Fig. 2: Wound myiases Photo: l'auteur Cycle de vie Il y a plusieurs façons pour les mouches de transmettre leurs larves aux gens. Quelques mouches (p. ex. Dermatobia hominis) attachent leurs œufs aux moustiques et attendent que les moustiques aient mordu les gens. Puis leurs larves entrent par les morsures. Les larves se nourrissent dans une cavité sous-cutanée pendant 5 à 0 semaines, respirent par une effraction dans la peau de l'hôte. Les larves tombent au sol et se nymphoses dans l'environnement. Les larves des autres mouches s'enfouissent dans la peau. Les larves de ces mouches sont connues sous le nom de ver macaque. Ils peuvent atteindre la peau des personnes quand ils marchent pieds nus sur un sol contenant des œufs de mouche ou s attacher sur les vêtements et puis se terrer dans leur peau. Quelques mouches déposent leurs larves sur ou près d'une blessure ou d'une plaie, déposant les œufs à coté ou dans les plaies pourrissante. Pathophysiologie Fig. : myiases furonculeuses Photo: l'auteur Le pathophysiologie de myiases dépend du type de mouche impliquée. Dans le monde entier, les mouches plus fréquentes responsables des myiases sont les Dermatobia hominis, ou les hypodermes humaine ou Cordylobia anthropophaga ou la mouche tumbu. Elles sont toutes responsables de myiases furonculeuses. Cochliomyia hominivorax en Amérique et Chrysomyia bezziana en Afrique, Australie et Asie causent des myiases des plaies. Oestrus Ovis ou hypodermes moutons, provoque les ophthalmomyiasis (infestation oculaire). La mouche tumbu est endémique en Afrique subsaharienne. Les mouches adultes ressemblent à des mouches domestiques trapues et sont actives tôt le matin et l'après-midi. Elles sont attirées par l'odeur de l'urine et les fèces. Les femelles pondent sur les sols sableux ou les vêtements : c'est pourquoi elles provoquent des lésions sur les parties du corps normalement recouvertes. Les 0

11 œufs éclosent en -3 jours et peuvent survivre jusqu'à 2 semaines en attendant le contact avec un hôte. Lorsqu'ils sont exposés à la chaleur locale, ils migrent et pénètrent la peau. Au sein de l'hôte, ils grandissent jusqu'à 3-5 mm, généralement remplir leur stade larvaire en 9 à 4 jours. Les enfants sont le plus souvent touchés. Signes et Symptômes Myiases furonculeuses, la manifestation la plus commune de myiases (Fig. ), entraine typiquement des lésions purulentes - douloureuses ou prurigineuses. Une papule érythémateuse d -3 cm de diamètre et jusqu'à cm de hauteur, se développe dans 24 heures suivant l'infection. Il peut y avoir une sensation de <<quelque chose qui bouge sous la peau>>. La lésion a un punctum central avec séro-sanguin exsudat. La perforation centrale permet aux larves d avoir le débit d'air nécessaire pour respirer et des bulles peuvent être vues, exsudant de la perforation. La réaction primaire ou une infection secondaire peut entrainer une lymphangite et une adénopathie satellite (fièvre, tuméfaction ganglionnaire œdème des extrémités). Si elles ne sont pas supprimées, les larves de l espèce plus agressive émergeront, laissant derrière elle une sortie enroulée. En cas de myiases nasales, les patients peuvent se plaindre d épistaxis, odeur nauséabonde, douleur, obstruction, rhinorrhée, céphalée, dysphagie et sensation de corps étranger. Elles sont caractérisée par des muqueuses ulcérées oedémateuses remplies de matériel nécrotique et d asticots rampants. Il peut y avoir une perforation septale ou palatine, une érosion de l'arête nasale ou une cellulite orbitale ou de la face. Les myiases des plaies (Fig. 2) se produisent lorsque les larves sont déposées sur de la chair non viable. Elle est généralement causée par C hominivorax et C bezziana. Habituellement, ces larves n envahissent pas la peau saine. Cette préférence pour les tissus morts est à la base de l utilisation de l asticothérapie. Un grand nombre de petits asticots consomme des tissus nécrosés beaucoup plus nettement que cela ne serait possible dans une opération chirurgicale normale et une plaie peut débrider en un ou deux jours. Dans les pays occidentaux, les larves de la mouche verte bouteille stériles, sont utilisables de façon courante, pour les patients présentant des plaies chroniques, comme les ulcères du pied diabétique. Diagnostic Le diagnostic de myiases est fait par la visualisation directe des larves. Une numération globulaire complète peut montrer une hyperleucocytose et une hyper éosinophilie. Traitement

12 Le traitement des myiases nécessite typiquement l'extraction chirurgicale directe des larves sous anesthésie locale. Une deuxième ligne peut être d utiliser des techniques de suffocation pour faciliter la migration hors de la peau des larves grâce à l'utilisation de la vaseline, de la paraffine liquide, de la cire d'abeille ou de lanières de viande. Enfin l'ivermectine topique ou systémique peut être très utile dans les myiases orbitaires. Une bonne hygiène des plaies est très importante lors du traitement de myiases et est fondamentale pour la prévention. Le débridement, avec prélèvement de tissus morts et nécrotiques, crée un environnement défavorable pour les asticots. Correspondance Dr Annie Banda Écrit: Je vous écris depuis le District de Kitwe (Zambie). Je suis un ClinicalOfficer formé en dermatovénéréologie de RDTC et une lectrice de la revue de dermatologie de la communauté. L'article sur les recommandations du traitement pour MTS (Maladie Transmis Sexuellement) (CDJ 9:2-6, 203) était opportun car je l ai lu quand je faisais mon mentorat sur les Maladies Transmis Sexuellement pour les centres de santé sélectionnés Le désaccord général était que la ciprofloxacine tabs.500mg stat plus bd de 00mg de doxycycline pendant 5 jours (selon les 2006 Zambien lignes directrices de la gonorrhée) n'était pas très efficace..les patients revenait avec les mêmes plaintes. La résistance survient-elle? Évidemment on peut seulement répondre à ceci après que nous ayons quelques références de réussite. Nous n'avons eu aucune nouvelle directive depuis Je vous remercie beaucoup pour l'article. Réponse de l'auteur, Dr Michael Waugh: «Oui, j'ai peur que la résistance aux antibiotiques se développe dans le cas de la gonorrhée. C'est vraiment très préoccupant, particulièrement en ce qui concerne les antibiotiques oraux facilement donnés. La communauté internationale des MST a tenu une conférence importante à Vienne au début de juillet, et ce que j'ai écrit comme traitement contre la gonorrhée, i.e. La ceftriaxone 500mg IM semble être le pilier du traitement à l'heure actuelle. Une bonne alternative, utilisée avec succès au Malawi, est la gentamicine 240mg IM associe à la doxycycline 00mg par jour pendant 7 jours supplémentaires pour traiter une Chlamydiae associée ; à cette dose, la doxycycline devrait probablement empêcher le développement de la syphilis. Ce n ai qu'une question d'années avant que la gonorrhée redevienne résistante. C'est ce qui s est passé lors de la gonorrhée résistante aux sulfonamides vers 942, affectant les forces allemandes et alliées, avec résistance à la pénicilline retard dans les années 960.L'utilisation généralisée des antibiotiques par voie orale, surtout sans ordonnance et à des doses trop faibles, provoque la 2

13 résistance. Les tentatives de trouver un vaccin n'ont pas abouties, et tôt ou tard nous aurons des gonorrhées complètement impossibles à traiter. Les hommes doivent utiliser des préservatifs pour toute relation sexuelle avec toute personne autre que leur partenaire régulière, qu'ils le veuillent ou non! L espoir fait vivre". Réponse du Dr Paul Buxton, CDJ de l'éditeur : «Je vous remercie pour votre message. Il est encourageant que vous ayez trouvé l'article utile, et je suis content que cela soit arrivé à temps pour votre formation. Le livre «Préparations dermatologiques dans les tropiques» est livré gratuitement aux professionnels de santé dans les pays en développement. Il peut être commandé par courrier électronique à en mentionnant votre nom, adresse, adresse , la profession et l'utilisation prévue du livre.» Page 0 Diplôme d'afrique de l'est de Hygiène et médecine tropicale Rachael Morris-Jones Le diplôme d Afrique de l'est en médecine tropicale et d'hygiène est un diplôme décerné par l'université de Londres de l'hygiène et de la médecine Tropical. Une duration de trois mois, le cours est enseigné par le personnel de l'école et ses collègues en Tanzanie et en Ouganda. Il est conçu pour les médecins souhaitant travailler ou qui travaillent déjà en Afrique. Le dernier tiers du cours est consacré aux examinant des questions contemporaines en Afrique de l'est concernant les soins de santé, y compris l'évaluation clinique des nourrissons et des enfants, la santé maternelle chez les personnes à ressource limitée et une introduction à l'épidémiologie clinique. Le cours comprend un module de dermatologie avec des séminaires, consultations en cliniques et consultations dans des écoles locales ou il a été signalé des besoins en dermatologie pédiatrique. Une partie des frais payés par les étudiants étrangers servira à financer des bourses pour les médecins de l'afrique de l'est. Nous réserverons au moins un tiers des places pour les médecins locaux dans le cadre de notre engagement à renforcer la capacité de médecine de troisième cycle dans la région. Nous pensons que ce cours présentiel sera enrichi par le mélange académique et social entre médecins d'afrique et outre-mer. Les frais de scolarité pour 203 sont 6,300. Pour des renseignements au sujet de l'afrique de l'est DTM&H S'il vous plaît envoyer un courrier électronique à et copier 3

14 QUEL EST LE DIAGNOSTIC? QUELLE EST LA CAUSE? COMMENT TRAITÉR? Chez ces deux patients, le diagnostic est la pellagre. Il s'agit d'une affection secondaire à une carence cellulaire en niacine (acide nicotinique), une vitamine B soluble dans l'eau et tryptophane, un acide aminé essentiel qui peut être converti en niacine dans le corps. Cette maladie a été décrite par Casal en 735, qu il l'a appelée maladie de Rose. En 937, Elvehjem et coll. ont signalé un remède contre la pellagre chez le chien quand ils ont administré de l'acide nicotinique. La même année, Foust et coll. ont signalé la rémission possible de pellagre humaine par l'administration de niacine. Cette maladie est fréquente dans les zones rurales pauvres ; C'est en raison de la faible teneur en protéines et des habitudes alimentaires qui incluent de grandes quantités de maïs cuits ou cuits à la vapeur ou de maïs avec faible apport de légumes et de fruits. Le millet et le sorgho à leucine qui empêche le métabolisme tryptophane donc interférant avec la synthèse de niacine. Les autres situations qui peuvent entraîner une carence en niacine comprennent alcoolisme chronique, stéatorrhée, malabsorption, régime pauvre en niacine chez les patients psychiatrique ou lors de l'utilisation prolongée d'antibiotiques à large spectre. L'isoniazide peut provoquer un pellagre par antagonisme métabolique avec niacine, qui lui ressemble chimiquement. Les sources de niacine sont la viande surtout la viande rouge, mais aussi les œufs, le foie, la levure, le lait et les céréales. La quantité journalière nécessaire est de 0 à 20mg et cette vitamine est absorbée par la muqueuse intestinale par simple diffusion. 4

15 Les zones endémiques qui ont rapporté cette maladie sont l'inde et quelques zones de la Chine et l'afrique. Présentation Clinique Le tableau clinique est variable, mais cette maladie est surtout connue pour sa triade classique de 3 D: Dermatite, Diarrhée et Démence. Il a un début insidieux qui se manifeste par une faiblesse, des maux de tête, une perte d'appétit, des douleurs abdominales, une dépression et une photosensibilité. Les lésions cutanées sont symétriques, comme le montrent les patients une aréolées distinct radio-vasculaires et prédominant sur les secteurs exposés au soleil surtout le dos des mains, les poignets et avant-bras (gants de Pellagrin), le visage et le cou. Ces lésions peuvent être prurigineuses ou avoir une douleur à type de brûlure. La symétrie et la claire ligne de démarcation avec la peau normale sont frappantes. Les lésions du visage ont une distribution en ailes de papillon sur le nez ; Il peut être associé à la séborrhée nasale ou du visage. Le nez peut apparaître rouge terne avec une fine desquamation (Fig, nez de pellagrin). Le V (voir photo cidessous a formé une dermatite autour du bas du cou s'étendant jusqu à la région du sternum cette caractéristique s appelle le col de Casal ou collier. Les lèvres, la langue et la bouche sont enflammées et couverts d'ulcères et de petites vésicules. La langue est rouge vif, gonflée et douloureuse (aspect de langue de bœuf cru). Chéilite et aphtes sont fréquents. Les glandes parotides peuvent être gonflées par la salivation excessive. Les symptômes gastro-intestinaux incluent douleur et diarrhée aqueuse profuse, qui est parfois sanglante. La présentation neurologique est variable incluant faiblesse, anxiété, dépression, irritabilité, démence, délire, convulsions. Des symptômes plus rares incluent une rétinite et une névrite optique. Une entité appelée «Le syndrome pellagroïde» doit être considérée comme cela. Elle peut présenter des motifs dermatologiques similaires (lésions lichénifiées, pigmentées, sèches, écailleuses sur le dos des mains et des pieds). La muqueuse buccale et la langue peuvent être atteintes de manière modérée; diarrhée et manifestations nerveuses sont cependant absentes. Pathologie Les lésions précoces montrent des bulles sous-épidermiques et des infiltrats inflammatoires dans le derme supérieur. Les anciennes lésions sont caractérisées par une hyperkératosis avec parakératose inégale et un degré modéré d'acanthosis avec augmentation de la mélanine sousépidermiques. Généralement la guérison se déroule façon centrifuge avec bordure inflammatoire une desquamation centrale. Traitement Dans des cas sévère, 00mg de niacine sont administrés solution intraveineuse dans 25 % de dextrose. Le traitement standard comporte des doses allant de 500 à 000mg de niacine par voie orale en doses fractionnées. 5

16 Cours Non traitée, cette maladie est lentement progressive et peut être fatale en quatre à cinq ans. Références. Tyring S K, Lupi O, Hergge UR (2005) Tropical Dermatology, Churchill Livingstone, London 2. Canizares O, Harman RRM (992) Clinical Tropical Dermatology, Blackwell Scientific Publications, Oxford La revue de dermatologie de Communauté apporte des informations à jour et pertinentes sur le diagnostic et le traitement des maladies de la peau aux agents de santé dans les pays en développement. Il fournit également des informations qui peuvent servir à former les travailleurs de la santé et les populations qu'ils desservent. Elle vise à accroître la prise de conscience de la nécessité d avoir des services de dermatologie dans les pays en développement et ces travailleurs médicaux dans ces pays sont invités à participer. Elle est publiée deux fois par an et 7,000 copies de chaque publication sont envoyées, gratuitement, à plus de 00 pays. Elle a un Comité de rédaction honoraire tandis qu elle est publiée, imprimée et distribuée par des professionnels, ce qui est la principale dépense. La revue est soutenue par les dons spontanés et des contributions peuvent être envoyées à la rédaction. Ceux qui prennent un abonnement régulier par payement bancaire de plus de 25 reçoivent un exemplaire de chaque numéro. Le formulaire à remplir se trouve sur le site Web Le Comité de Rédaction accueille des articles originaux, des rapports et des lettres. Tous les articles sont examinés avant la publication. Les articles originaux ne doivent pas dépasser 200 mots ; courts rapports / lettres ne doit pas dépasser 500 mots. Cotisations devraient suivre les lignes directrices détaillées qui sont sur le site Web Envoyez S'il vous plaît les communications par le courrier électronique à et copier Ou par la poste à : Mrs Eve Arnold Community Dermatology Journal 4 Fitzroy Square, London WT 5HQ United Kingdom 6

17 Nous sommes impatients de recevoir vos lettres, rapports et articles BOURSES et PRIX La Fondation de l éducation internationale de dermatologiques (www.fide-derm.org) attribue des subventions de voyage et bourses pour permettre aux dermatologues de l'amérique latine, en Asie et RDTC à Moshi, en Tanzanie, pour assister à des réunions internationales. Mémorial de non-européens Imrich Sarkany non-européens Mémorial Bourse. L Imrich Sarkany bourse est décernée à jeunes dermatologues non-européens pour permettre de participer à une réunion de l académie européenne de dermatologie et vénérologie (EADV). Détails complémentaires sur Date de clôture April 204 With special thanks to Ms. Sophia Sahli for this translation and to Prof. Olivier Chosidow for editing.. 7

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Gale ou Scabiose Epidémiologie, clinique et thérapeutique

Gale ou Scabiose Epidémiologie, clinique et thérapeutique Gale ou Scabiose Epidémiologie, clinique et thérapeutique Dr Nelly Contet-Audonneau et Isabelle Glatz Parasitologie- Mycologie n.contet-audonneau@chunancy.fr Dr Jean-Philippe Schurra Dermatologue Dr M-F

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. Historique et actualité... 3 2. Agent pathogène et cycle... 4 3.

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LYSOPAÏNE MAUX DE GORGE AMBROXOL CITRON 20 mg SANS SUCRE, pastille édulcorée au sorbitol et au sucralose. Chlorhydrate d ambroxol

Plus en détail

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014 Psoriasis Rapport du Secrétariat 1. Le Conseil exécutif, à sa cent trente-troisième session,

Plus en détail

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis?

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Nathalie QUILES TSIMARATOS Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Ce que nous savons Le psoriasis Affection dermatologique très fréquente,

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French)

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) L acné, dont le nom scientifique est l acné vulgaire, est la maladie de la peau la plus répandue. Elle survient chez 85 % des adolescents, parfois dès

Plus en détail

HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES

HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L herpès est une infection systémique qui se manifeste surtout par des lésions muco-cutanées causées par le virus herpès simplex des types 1 et 2. Ne sera abordé

Plus en détail

Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients

Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients Centre de médecine familiale Herzl, Clinique d allaitement Goldfarb Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients Définition Le Candida albicans est un type de

Plus en détail

Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par

Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par le présent site web! Un merci spécial à FatimZahra! Erythème

Plus en détail

Albane Crassous Franck-Olivier Mallaval Marianne Combaz. Contexte

Albane Crassous Franck-Olivier Mallaval Marianne Combaz. Contexte GESTION D UNE EPIDEMIE DE DERMATITES LIEES A CIMEX LECTULARIUS DANS UNE UNITE DE SOINS DU CENTRE HOSPITALIER SPECIALISE DE LA SAVOIE : RETOUR D EXPERIENCE Albane Crassous Franck-Olivier Mallaval Marianne

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie de Huntington?

Qu est-ce que la maladie de Huntington? Qu est-ce que la maladie de Huntington? Description sommaire Qu est-ce que la maladie de Huntington? La maladie de Huntington (MH) est une maladie neurodégénérative longtemps connue sous le nom de Chorée

Plus en détail

Les problèmes de santé liés aux punaises de lit et la situation à Montréal Sommet sur les punaises de lit 1 juin 2011

Les problèmes de santé liés aux punaises de lit et la situation à Montréal Sommet sur les punaises de lit 1 juin 2011 Les problèmes de santé liés aux punaises de lit et la situation à Montréal Sommet sur les punaises de lit 1 juin 2011 Stéphane Perron M.D., M.Sc., FRCPC Les infestations à Montréal Montréal : De 2006 à

Plus en détail

Soins du post-partum

Soins du post-partum Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU Soins du post-partum Prise en charge des complications lors de la grossesse et de l accouchement Objectifs de la séance Définir

Plus en détail

Maladies transmises sexuellement (MTS)

Maladies transmises sexuellement (MTS) Maladies transmises sexuellement (MTS) La sexualité est une dimension normale et saine de la vie De nos jours, de nombreuses infections se transmettent par les relations sexuelles. On les appelle infections

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées

Plus en détail

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Concernant l orchi-épididymite : A - C est une affection souvent sexuellement transmissible chez

Plus en détail

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON 20-14 Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON Chaque personnel navigant est responsable de la mise à jour des ses vaccins. 1 - VACCINATION OBLIGATOIRE La vaccination contre la fièvre jaune (vaccination anti-amarile)

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant ayant une drépanocytose Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de drépanocytose. Aujourd hui, votre enfant va bien,

Plus en détail

PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES

PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES SOMMEIL SANS INSECTES, SOMMEIL PROFOND Personne n aime l idée de partager son lit avec des invités indésirables, encore moins avec un parasite hautement prolifique

Plus en détail

4. Comment la maladie est-elle transmise à l homme? 2. Les composantes des soins de santé primaires : 1. Qu est-ce que l Initiative de Bamako (IB)?

4. Comment la maladie est-elle transmise à l homme? 2. Les composantes des soins de santé primaires : 1. Qu est-ce que l Initiative de Bamako (IB)? GENERALITES SUR : SANTE et MALADIE SOINS de SANTE PRIMAIRES (SSP) INITIATIVE de BAMAKO (IB) Objectifs généraux Au terme de ce module de formation, les participants devraient être capables de: Comprendre

Plus en détail

Tuberculose bovine. Situation actuelle

Tuberculose bovine. Situation actuelle Tuberculose bovine Situation actuelle 21 mai 2013 Dr G. Peduto Vétérinaire cantonal Service de la consommation et des affaires vétérinaires 1 Tuberculose bovine La Suisse est indemne depuis 1959 Dernier

Plus en détail

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il?

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il? Psoriasis, let s sport together! Psoriasis & Sport Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives Qui le psoriasis touche-t-il? On estime que 2 à 3 % de la population belge est

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 24/07/80 MM les Directeurs des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine : SDAM Réf. : SDAM

Plus en détail

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant Page 2 u Epidémiologie u Physiopathologie u Présentations Cliniques u Traitements

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant phénylcétonurique Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de phénylcétonurie. Aujourd'hui votre enfant va bien mais vous

Plus en détail

Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre

Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre Figure 1b Wasmannia auropunctata Taille relative et diversité morphologique (Reine et ouvrière) Figure 2 Wasmannia auropunctata (mâle

Plus en détail

Protéger. son animal. la gamme FRONTLINE. grâce à la gamme. Contre les puces et les tiques. Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie,

Protéger. son animal. la gamme FRONTLINE. grâce à la gamme. Contre les puces et les tiques. Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie, la gamme Frontline Contre les puces et les tiques Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie, aux bains et aux shampooings (2) Protéger son animal grâce à la gamme FRONTLINE La gamme FRONTLINE

Plus en détail

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte Psoriasis et travail dans le BTP Pr E. Delaporte 30 Mai 2013 Janvier 2013 : File active de 335 malades traités (293) ou ayant été traités (42) par immunosupp./ modulateurs (MTX CyA biomédicaments) 214

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'EVALUATION DES ENFANTS

QUESTIONNAIRE D'EVALUATION DES ENFANTS CONFIDENTIEL QUESTIONNAIRE D'EVALUATION DES ENFANTS Veuillez SVP répondre à toutes les questions. Tout les renseignements que vous fournissez dans ce questionnaire resteront strictement confidentielles.

Plus en détail

PEDICULOSES PARASITOSES. Hélène DALMAS

PEDICULOSES PARASITOSES. Hélène DALMAS PEDICULOSES PARASITOSES Hélène DALMAS Les pédiculoses (poux), la gâle sont dues à une infestation de l homme par des parasites. Ile se transmettent par contact avec une personne atteinte. Ils sont surtout

Plus en détail

DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES

DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES I ECZEMA ET LESIONS ECZEMATIFORMES II LICHEN PLAN III LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE IV MALADIE LUPIQUE V PSORIASIS VI AUTRES Parapsoriasis Kératodermies

Plus en détail

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Qu'est-ce-que la douleur? La douleur est une sensation désagréable et complexe (sensorielle et émotionnelle). Cette sensation provient de l'excitation

Plus en détail

Ulcère de Buruli : guide de poche à l intention des agents de santé communautaires

Ulcère de Buruli : guide de poche à l intention des agents de santé communautaires Ulcère de Buruli : guide de poche à l intention des agents de santé communautaires 1 L ulcère de Buruli est une maladie causée par un microbe qui affecte la peau mais peut aussi parfois toucher les os.

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. L'agent pathogène... 3 2.1. Morphologie et biologie... 4 2.1.1. Les

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L Herpès : une maladie très répandue En France, on estime qu environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l herpès à

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉS RÉSERVÉES : Infirmières, infirmiers Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique Administrer et ajuster des médicaments lorsqu ils font l objet d une ordonnance Initier

Plus en détail

Perfusions de corticoïdes à domicile

Perfusions de corticoïdes à domicile Perfusions de corticoïdes à domicile Livret Infirmier Copyright France 2009 Physiopathologie de la SEP La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique inflammatoire, caractérisée par la destruction

Plus en détail

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques!

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! Brochure d information En utilisant mal une ressource, elle devient inefficace! Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! z6creation.net Une initiative européenne en matière de santé. Rhume ou grippe? Pas

Plus en détail

Douleur et gestion de la douleur. Renseignez-vous sur les services de soutien et de soins sur www.palliativecare.org.au

Douleur et gestion de la douleur. Renseignez-vous sur les services de soutien et de soins sur www.palliativecare.org.au Douleur et gestion de la douleur Renseignez-vous sur les services de soutien et de soins sur www.palliativecare.org.au French - Pain Management Department of Health and Ageing Financé par le gouvernement

Plus en détail

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002.

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. Le diagnostic de la tuberculose bovine La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. 1. Tuberculination Dans la première phase d une infection de tuberculose bovine (Mycobacterium

Plus en détail

Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné!

Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné! 0 Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné! À votre travail, vous utilisez des peintures, colles, graisses, encres, solvants, désherbants, ce sont des produits chimiques. Ils se présentent

Plus en détail

Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST)

Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST) Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST) MST est le terme utilisé pour décrire toute maladie, toute infection transmise par un rapport sexuel avec une personne déjà contaminée, et qui

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (36)/15.12 Date de publication : 24 juin 2015 TRENTE-SIXIÈME RÉUNION Date : 30 juin - 2 juillet 2015 Lieu : Salle du conseil exécutif,

Plus en détail

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit.

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. Introduction Au cours de la dernière décennie, il y a eu une augmentation exponentielle du nombre d infestation

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES DE INTERNATIONAL COUNCIL OF OPHTHALMOLOGY 1. Les Bourses de trois mois de International Council of Ophthalmology

PROGRAMME DE BOURSES DE INTERNATIONAL COUNCIL OF OPHTHALMOLOGY 1. Les Bourses de trois mois de International Council of Ophthalmology PROGRAMME DE BOURSES DE INTERNATIONAL COUNCIL OF OPHTHALMOLOGY 1. Les Bourses de trois mois de International Council of Ophthalmology Dans le cadre de la promotion et du renforcement des capacités en ophtalmologie,

Plus en détail

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE!

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! Les liens hypertextes vers d'autres sites de l'internet ne signifient nullement que l'organisation approuve officiellement les opinions, idées, données

Plus en détail

et l utilisation des traitements biologiques

et l utilisation des traitements biologiques et l utilisation des traitements biologiques Choisir le meilleur traitement pour retrouver la qualité de vie que vous êtes en droit d avoir Les agents biologiques (biothérapies) Étant les plus récents

Plus en détail

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier L évolution des rôles en soins infirmiers Un changement à s approprier Les formateurs Louise Leduc Coordonnatrice du développement clinique de la pratique en soins infirmiers, DPSSS-DSI Stéphane Gagnon

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Questions / Réponses Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Quelques chiffres sur les troubles du sommeil et la consommation de benzodiazépines

Plus en détail

NOTICE Advantage pour chats

NOTICE Advantage pour chats NOTICE Advantage pour chats 1. NOM ET ADRESSE DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ ET DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE FABRICATION RESPONSABLE DE LA LIBÉRATION DES LOTS, SI DIFFÉRENT Titulaire

Plus en détail

Les Punaises de lit Connaître et prévenir. Stéphane Perron M.D., M.Sc., FRCPC

Les Punaises de lit Connaître et prévenir. Stéphane Perron M.D., M.Sc., FRCPC Les Punaises de lit Connaître et prévenir Stéphane Perron M.D., M.Sc., FRCPC Plan Une introduction aux punaises Effets sur la santé Gestions des punaises Cas d intervention Ampleur du problème Jusque dans

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C Vivre avec une hépatite chronique C Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Réduire les hospitalisations évitables :

Réduire les hospitalisations évitables : Réduire les hospitalisations évitables : Une politique pour rentabiliser les dépenses de soins de santé Introduction L échec dans le domaine de la prévention et dans l accès adapté et satisfaisant aux

Plus en détail

Ça pique, ça démange et ça sillonne. Forum mars 2015 Delphine Zbinden Cheffe de clinique HPCi

Ça pique, ça démange et ça sillonne. Forum mars 2015 Delphine Zbinden Cheffe de clinique HPCi Ça pique, ça démange et ça sillonne Forum mars 2015 Delphine Zbinden Cheffe de clinique HPCi Histoire de démangeaisons Un patient sans domicile fixe est hospitalisé depuis 3 jours en chirurgie. Il se gratte

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire Qu est-ce qu une IST? p. 5 La blennorragie gonococcique p. 7 La chlamydiose p. 8 L hépatite B p. 9 L herpès génital p. 10 Les mycoplasmes et

Plus en détail

Projet de création d'un centre de santé (dispensaire - maternité) à Diabal - Sénégal

Projet de création d'un centre de santé (dispensaire - maternité) à Diabal - Sénégal Projet de création d'un centre de santé (dispensaire - maternité) à Diabal - Sénégal Organisme sollicitant la demande Association Pour le Développement de Diabal - Sénégal 10 rue de vannes 29 200 Brest

Plus en détail

Le Psoriasis Qui est touché?

Le Psoriasis Qui est touché? LE PSORIASIS 1 Le Psoriasis Qui est touché? De 2 à 5 % de la population française soit2 à 3 millionsde personnes en France Deux "pics" de survenue : à l'adolescence et vers la soixantaine Parfois sur des

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

CIGNA INTERNATIONAL EXPATRIATE BENEFITS. MBA : Medical Benefits Abroad. (Prestations médicales à l étranger) Documents de voyage importants

CIGNA INTERNATIONAL EXPATRIATE BENEFITS. MBA : Medical Benefits Abroad. (Prestations médicales à l étranger) Documents de voyage importants CIGNA INTERNATIONAL EXPATRIATE BENEFITS MBA : Medical Benefits Abroad (Prestations médicales à l étranger) Documents de voyage importants Carte de contact Téléphone gratuit : +1.800.243.1348 Fax gratuit

Plus en détail

Guide sur l eczéma des mains

Guide sur l eczéma des mains Guide sur l eczéma des mains Série éducative sur l eczéma www.eczemahelp.ca Qu est-ce que l eczéma des mains? L eczéma des mains, ou dermatite des mains, décrit toute forme d eczéma qui apparaît sur les

Plus en détail

Après la stérilisation, les femelles n'ont plus de cycle sexuel et par conséquence n ont plus de chaleurs.

Après la stérilisation, les femelles n'ont plus de cycle sexuel et par conséquence n ont plus de chaleurs. Castration 1- Généralités 2- Stérilisation des chiennes 3- Castration des chiens 4- Castration des chats 5- Castration des lapins et des cobayes 1- Généralité s La castration consiste à enlever les glandes

Plus en détail

Cas clinique ORL n 2

Cas clinique ORL n 2 Cas clinique ORL n 2 Mme B. âgée de 37 ans consulte pour de violentes douleurs de la région sous orbitaire droite majorées lorsqu elle penche la tête en avant. Ces douleurs durent depuis 12 heures environ

Plus en détail

2011 Mosaïque-Santé 1, rue Jean de Brion 77520 Donnemarie-Dontilly EAN : 9782849390511

2011 Mosaïque-Santé 1, rue Jean de Brion 77520 Donnemarie-Dontilly EAN : 9782849390511 2011 Mosaïque-Santé 1, rue Jean de Brion 77520 Donnemarie-Dontilly EAN : 9782849390511 Toute reproduction même partielle sur quelque support que ce soit ne peut se faire qu avec l autorisation de l éditeur.

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Il y a différents types d accidents qui peuvent arriver en plongée, et il est important de savoir comment les éviter. En premier lieu, nous allons aborder les accidents barotraumatiques

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Quand le stress nous rend malade

Quand le stress nous rend malade Yuri Arcurs Quand le stress nous rend malade Tous concernés! De quoi s agit-il? Le stress stimule notre organisme pour qu'il s'adapte à une nouvelle situation, bonne ou mauvaise. Deux hormones sont alors

Plus en détail

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Stress et enseignement Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Recherche sur Internet Moteur de recherche: GOOGLE Mots-clés: + stress + enseignement Nombre de pages francophones

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

Ensemble de documents d orientation sur la maladie à virus Ebola

Ensemble de documents d orientation sur la maladie à virus Ebola Ensemble de documents d orientation sur la maladie à virus Ebola Août 2014 l enfance aux enfants Organisation mondiale de la Santé 2014 Tous droits réservés. Les appellations employées dans la présente

Plus en détail

Sémiologie ORL Introduction, anatomie, clinique, pathologies, imagerie. Plan. Anatomie (info)

Sémiologie ORL Introduction, anatomie, clinique, pathologies, imagerie. Plan. Anatomie (info) Sémiologie ORL Introduction, anatomie, clinique, pathologies, imagerie Pharmacie 2 année Dr Sophie Figon, Département de Médecine générale de Lyon Abréviations Info = pour info : ne sera pas demandé à

Plus en détail

PATCH, ANNEAU, IMPLANT LES NOUVELLES CONTRACEPTIONS HORMONALES

PATCH, ANNEAU, IMPLANT LES NOUVELLES CONTRACEPTIONS HORMONALES PATCH, ANNEAU, IMPLANT LES NOUVELLES CONTRACEPTIONS HORMONALES Rémy SCHMIED Mai 2005 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 INTRODUCTION Offres plus ou moins récentes 3 produits disponibles : Patch contraceptif

Plus en détail

Qu est-ce que la peste?

Qu est-ce que la peste? Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique Qu est-ce que la peste? État : 1 juin 2008 Réponses aux questions fréquemment posées concernant

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Prescription d une cure thermale ou la cure thermale en 7 questions

Prescription d une cure thermale ou la cure thermale en 7 questions Prescription d une cure thermale ou la cure thermale en 7 questions Professeur CF ROQUES Université Toulouse Sabatier Lyon Novembre 2014 Quelques éléments clefs Une intervention thérapeutique complexe

Plus en détail

L essentiel. Complément québécois

L essentiel. Complément québécois L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel L essentiel

Plus en détail

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires chez l enfant M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires en 2004 Age: 12 mois 10 ans Nombre total: 30 Tests réussis:

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

OUI. Principes du traitement. Faut-il traiter l acné? Acné rétentionnelle. Hyperséborrhée isolée

OUI. Principes du traitement. Faut-il traiter l acné? Acné rétentionnelle. Hyperséborrhée isolée Stratégie thérapeutique dans l acné de l adolescent Liens d intérêt 30 janvier 2014 Pr Ludovic Martin Service de Dermatologie Invitation à des congrès: Galderma Participation à des essais cliniques: 0

Plus en détail

l accès aux données médicales partout en Europe

l accès aux données médicales partout en Europe l accès aux données médicales partout en Europe En 2011, la directive européenne 1 «relative à l application des droits des patients en matière de soins de santé transfrontaliers» a identifié la nécessité

Plus en détail

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING TECHNIQUES D AVENIR Jonathan LONDNER, Aurélie HAUTIER Centre Régional de Traitement des Grands Brûlés Service de chirurgie Plastique, Hôpital de la Conception, Marseille. DIAGNOSTIC DÉTERSION BOURGEONNEMENT

Plus en détail

Parasites externes du chat et du chien

Parasites externes du chat et du chien Parasites externes du chat et du chien Identification, prévention et traitement Les tiques Les tiques transmettent des maladies parfois mortelles. La prévention est la meilleure arme. 1 - Où les trouve-t-on?

Plus en détail

Actualités thérapeutiques dans le VHC : les recommandations de l AFEF Vendredi 8 et samedi 9 avril 2011 à Paris

Actualités thérapeutiques dans le VHC : les recommandations de l AFEF Vendredi 8 et samedi 9 avril 2011 à Paris Actualités thérapeutiques dans le VHC : les recommandations de l AFEF Vendredi 8 et samedi 9 avril 2011 à Paris Des journées scientifiques pour accompagner l arrivée des nouvelles molécules qui vont modifier

Plus en détail

HépatiteC n 4. onseil. Pourquoi faut-il que je me soigne?

HépatiteC n 4. onseil. Pourquoi faut-il que je me soigne? HépatiteC n 4 onseil Ma maladie Mon traitement Ma vie sociale Pourquoi faut-il que je me soigne? Sommaire ( Pourquoi faut-il que je me soigne? 1 2 3 Le virus qui m a infecté : un ennemi pour mon foie L

Plus en détail

PROGRAMME D ÉLABORATION D UN BUSINESS PLAN POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES

PROGRAMME D ÉLABORATION D UN BUSINESS PLAN POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES PROGRAMME D ÉLABORATION D UN BUSINESS PLAN POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES Des systèmes de santé plus solides. Un meilleur impact sur la santé. EN PARTENARIAT AVEC LES ORGANISATIONS LOCALES Depuis

Plus en détail