L hôtellerie dans l arrondissement de lille enjeux et perspectives

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L hôtellerie dans l arrondissement de lille enjeux et perspectives"

Transcription

1 NOVEMBRE 2009 L hôtellerie dans l arrondissement de lille enjeux et perspectives

2

3 NOVEMBRE 2009 L hôtellerie dans l arrondissement de lille enjeux et perspectives Espace International 299, Boulevard de LEEDS EURALILLE T. : (33) F. : (33)

4

5 SOMMAIRE PRÉAMBULE SYNTHÈSE UNE OFFRE HôTELIÈRE RENFORCÉE HôTELS, PRÈS DE CHAMBRES QUELQUES ACTEURS MAJEURS L ÉVOLUTION RÉCENTE ET À VENIR UNE CAPACITÉ MOYENNE DE 61 CHAMBRES PAR HÔTEL HôTELS ET 4400 CHAMBRES ACCESSIBLES SANS VOITURE, À PARTIR DE LILLE GRAND PALAIS L HÔTELLERIE LILLOISE SELON LES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET TOURISTIQUES DE LA MÉTROPOLE UNE HÔTELLERIE PERFORMANTE DES INDICATEURS DE PERFORMANCE EN CROISSANCE L'HÔTELLERIE LILLOISE EST-ELLE SATURÉE? LILLE EN PROGRESSION PAR RAPPORT AUX GRANDES AGGLOMÉRATIONS FRANCAISES DES PERSPECTIVES 2009 IMPACTÉES PAR LA CRISE ÉCONOMIQUE DEUX QUESTIONS CLÉS SUR L HÔTELLERIE MÉTROPOLITAINE QUE PENSER D UN GROS PORTEUR DANS LA MÉTROPOLE? LA MÉTROPOLE PEUT-ELLE ACCUEILLIR DE NOUVELLES GRANDES ENSEIGNES INTERNATIONALES? ANNEXES ANNEXE 1 : GLOSSAIRE ANNEXE 2 : COMPARAISON DE L OFFRE ET DES PROJETS HÔTELIERS 4* DE LYON, MARSEILLE ET LILLE ANNEXE 3 : L OFFRE ACCESSIBLE SANS VOITURE (au départ de Lille Grand Palais) ANNEXE 4 : ENQUÊTE «PERCEPTION DE L OFFRE HÔTELIÈRE» ANNEXE 5 : LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES l hotellerie dans l arrondissement de lille 3

6

7 PRÉAMBULE Depuis 2003, l'agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole s'intéresse à l'hébergement touristique dans l'arrondissement de Lille. L'Agence observe et analyse, en particulier, l'évolution de l'hôtellerie, qui représente plus de 80% de la capacité d'hébergement touristique de la métropole. Ce suivi permanent permet de décrire périodiquement l'évolution du paysage hôtelier. La présente étude fait un nouveau point de ces travaux. Elle présente : - un état des lieux détaillé de l'offre hôtelière et de son évolution récente ; - une analyse de l'activité des hôtels de la métropole depuis 2003 ; - des éléments de réponse à certaines questions récurrentes sur l'hôtellerie dans la métropole lilloise, sans avoir toutefois la prétention d'être exhaustive. Les données de l étude relatives au nombre d hôtels et de chambres ont été arrêtées au 31 janvier Cette étude intervient à la fin d'un cycle de développement important de l'hôtellerie. Croissance du parc et des prix moyens, amélioration du revenu par chambre ont suscité beaucoup d'espoir et d'enthousiasme. La conscience croissante des questions d environnement a entrainé pour l hôtellerie, comme pour d autres domaines, une meilleure prise en compte du développement durable. Mais l évolution la plus significative se relie à la dégradation du contexte économique qui entraîne des révisions importantes des stratégies des acteurs de l hôtellerie, plus soucieux de la limitation des coûts. l hotellerie dans l arrondissement de lille 5

8

9 SYNTHèSE La dernière étude, consacrée par l Agence à l hébergement touristique (conduite en 2005, en partenariat avec le Comité Départemental de Tourisme du Nord 1 ), indiquait qu'avec 119 hôtels (classés et non classés) et chambres, l'hôtellerie représentait plus de 80% de la capacité d'hébergement de l'arrondissement. Elle soulignait également la tendance à l'élévation de la qualité de l'offre, grâce à deux ouvertures haut de gamme (4* et 4* luxe) en 2003 et Une offre en évolution permanente Depuis 2005, le parc hôtelier de la métropole s'est sensiblement étoffé, avec plus de 200 chambres supplémentaires (3,4%) alors qu'il compte moins d'établissements (-4,2%). 7 hôtels ont également changé d'enseigne entre 2005 et Le développement de l'offre s'est concentré dans Lille intra-muros alors que les fermetures ont essentiellement concerné des petits hôtels indépendants d'entrée de gamme, en périphérie. L'offre a peu évolué qualitativement et reste orientée vers la moyenne gamme : en effet, 37% des chambres sont classées 2* alors que celles classées 3* et 0* représentent respectivement 25% et 21% des chambres. Avec respectivement 7% et 6% des chambres, les catégories haut de gamme (4* et 4* luxe) et économique (1*) proposent une offre plus réduite. L'hôtellerie de la métropole se distingue, par rapport à celles d'autres métropoles françaises, par une plus grande part de l'offre économique (1*) et super économique (0*) (19,6% à Lyon, 27,5% à Lille) alors que l'offre haut de gamme y est moins présente (respectivement 13,8% et 7%). L'offre métropolitaine est également marquée par la forte présence de l'hôtellerie de chaîne : 70% des chambres appartiennent à des chaînes intégrées, contre 40% dans les autres grandes villes de France. Le groupe Accor, né dans la métropole, est particulièrement important avec 38% de la capacité métropolitaine. Par ailleurs, trois acteurs (Accor, SLIH et HF Investissement) sont fortement représentés dans l offre 3*, 4* et 4*L, avec 75% des chambres. Les hôtels de l'arrondissement offrent, en moyenne, 61 chambres, mais sont plus grands dans Lille Centre (où ont eu lieu les ouvertures les plus récentes et les plus importantes) et pour les gammes les plus élevées. La taille moyenne des hôtels est pami les plus importantes des grandes villes de France même si 12 d'entre eux seulement, dont 9 appartiennent au groupe Accor, proposent 100 chambres ou plus. Deux tiers des chambres de la métropole sont accessibles sans voiture au départ de Lille Grand Palais : plus d un tiers à pied (1/2h de marche maximum), plus d un quart supplémentaire par les transports en commun en site propre. L offre non desservie par les transports en commun, essentiellement localisée sur les axes autoroutiers, propose près de chambres classées 2* ou plus. Les développements futurs devraient bénéficier aux principales villes de la métropole : à Lille tout d'abord, avec les ouvertures prévues dans les prochaines années de l'hôtel Casino et du Kyriad, mais aussi à Tourcoing et, à échéance plus lointaine à La Madeleine, Roubaix et Armentières. Ces évolutions devraient permettre à la métropole d'atteindre 10% de chambres classées 4* et 4*L. D'autres implantations sont également prévues dans les projets structurants de la métropole (grand stade, pôles d'excellence ). Des indicateurs d activité en hausse Le taux d'occupation des hôtels de la métropole, en croissance ces dernières années, est supérieur aux données régionales et nationales. Il figure même parmi les plus élevés des grandes villes de France. Cette performance s'explique essentiellement par la très bonne santé de l'hôtellerie d'entrée de gamme (0* et 1*), dont les taux d'occupation sont 5 à 10 points supérieurs à ceux des autres grandes villes. En 2008, les indicateurs de performance de l'hôtellerie lilloise (taux d'occupation, prix moyen et revenu par chambre) ont retrouvé et même dépassé les niveaux exceptionnels atteints en 2004, année de Lille, Capitale Européenne de la Culture. Cette croissance, linéaire entre 2003 et 2008 (si on excepte 2004), s'explique entre autres par la montée en gamme de l'hôtellerie du territoire mais aussi et surtout par le gain de notoriété dont a bénéficié la métropole, qui a permis d'en faire une véritable destination touristique pour l'agrément, les affaires et les congrès. La question de la saturation du parc est souvent évoquée : il serait difficile, à certaines périodes de l'année, de trouver une chambre d'hôtel à Lille. Dans les faits, le parc hôtelier approche de la saturation (c'est-à-dire que les taux d'occupation de Lille et de la périphérie dépassent les 90%) pendant 40 jours par an (les mardis et mercredis, surtout en juin, septembre et novembre). Il connaît également une période de forte activité (taux d'occupation de 80 à 90%) pendant 42 autres jours. Ces périodes de grande activité 1- "L'hébergement touristique dans l'arrondissement de Lille : état des lieux 2005 évolution ", ADULM / CDT Nord, 2006 l hotellerie dans l arrondissement de lille 7

10 s opposent aux périodes creuses, week-end et vacances scolaires (93 jours par an), en particulier en juillet et août pendant lesquels le taux d'occupation descend parfois sous les 50%. Certaines faiblesses persistent toutefois pour l hôtellerie métropolitaine : le revenu par chambre, véritable indicateur de la santé économique des hôtels, même s il est en plus forte croissance qu'ailleurs, reste toujours plus faible à Lille que dans d'autres villes comme Lyon, Marseille ou Toulouse. Ensuite, les perspectives pour l'année 2009 se révèlent peu favorables, du fait de la conjoncture économique. La baisse d'activité déjà ressentie fin 2008 se prolonge début 2009 et le comportement des clientèles s'adapte aux effets de la crise (choix d'hôtels de catégorie inférieure, réduction de la durée des séjours, baisse du ticket moyen dans l'hôtellerie restauration ). Deux questions clés pour le développement de l hôtellerie L absence de grandes enseignes internationales et la création d un hôtel de grande capacité sont deux des questions récurrentes pour renforcer le tourisme et l'industrie des réunions et des congrès dans la métropole. Les grandes enseignes internationales expriment le vœu de s'implanter à Lille à court terme ; des démarches sont déjà engagées en ce sens. Elles recherchent des emplacements dits "premium" (centre-ville de Lille, Lille Grand Palais) et ont déjà évalué le type d'offre qu'elles souhaiteraient implanter (hôtel 3 à 4*, de 120 à 200 chambres, voire 250 en mixant les enseignes). Ces intentions d'implantation attestent de l'attractivité et du dynamisme économique de la métropole ; la présence de ces enseignes représenterait un atout supplémentaire de qualité et de confort indispensable pour attirer certaines clientèles internationales. La question de la création d'un hôtel de grande capacité est plus complexe et nécessiterait une étude spécifique d'opportunité. Un besoin a été identifié pour l'accueil de séminaires et de congrès de grande capacité et l'offre du territoire reste peu adaptée à une telle demande. Toutefois, la question du fonctionnement annuel d un tel équipement, notamment pendant les périodes creuses, reste en débat. Le point de vue des professionnels est intéressant à ce sujet : à court et moyen terme, ils envisagent des développements de projets de 100 à 200 chambres, voire plus en mixant les enseignes sur un même site, mais pas la création d un «gros porteur» de 300 ou 400 chambres. A cet égard, l'exemple de Lyon mérite réflexion : alors qu'elle constitue depuis longtemps une destination pour les congrès, la ville ne dispose pas d un très grand hôtel (248 chambres pour le plus grand) mais de multiples hôtels de grande taille (3 hôtels de plus de 200 chambres, 8 de 150 à 200 chambres). Hôtel Campanile - Lomme 8 l hotellerie dans l arrondissement de lille

11 Des pistes pour l avenir La présente étude apporte de nombreuses informations utiles pour toute réflexion prospective sur l'hôtellerie du territoire métropolitain. Elle met en évidence des forces (le bon fonctionnement de l'hôtellerie, sa variété, sa qualité (pour les établissements les plus récents) ) mais aussi des faiblesses (le nombre réduit d'hôtels de plus de 100 chambres, l'absence de desserte par les transports en commun d'une certaine partie de l'offre ), des opportunités (les projets structurants de l'économie et du tourisme métropolitain ) et des interrogations (la présence d acteurs fortement dominants ; le développement de la concurrence d autres métropoles). L'étude ne constitue toutefois qu'une première étape vers la mise en place d'un véritable schéma hôtelier de la métropole lilloise : cet objectif réclamerait que cet état des lieux soit d'abord enrichi et partagé par les acteurs publics et privés de la métropole, de l'aire Métropolitaine, du Département et de la Région. Il pourrait utilement être complété par : - Un travail approfondi sur les clientèles ; - Une comparaison de l hôtellerie existante et en projet dans des métropoles européennes comparables à Lille ; - Une analyse de l'offre concurrente dans un rayon de 300 kilomètres autour de Lille. L'étude doit également être intégrée dans une démarche globale de développement économique et touristique : en effet, envisager le renforcement d'une offre sans anticiper sur les moyens et les actions nécessaires à son bon fonctionnement serait inefficace. Cette anticipation est d'autant plus importante que le contexte règlementaire évolue et que des équipements structurants vont voir le jour dans les prochaines années, à Lille, dans sa métropole et son aire métropolitaine : fin 2009 début 2010, le casino de Lille ouvrira ses portes, le Louvre Lens et le Grand Stade sont attendus pour 2012, l'extension (de m²) de la surface d'exposition de Lille Grand Palais est également en cours d'étude. Le développement économique de la métropole va se poursuivre grâce aux pôles d excellence (Euralille, la Haute-Borne, Eurasanté, Euratechnologies et l Union), aux pôles de compétitivité (Industries du Commerce, Up-tex, I-Trans, MaUD et Nutrition Santé Longévité) et aux nouvelles filières émergentes. Ces projets vont appuyer une forte évolution du tourisme, qu'il soit d'agrément ou d'affaires, individuel ou collectif. Une véritable stratégie associant acteurs publics et privés permettrait d'en tirer le meilleur parti, comme le rappelle le projet de mandature de Lille Métropole Communauté urbaine 2. Hôtel Crowne Plaza - Euralille 2- "Vivre ensemble notre euro-métropole'", Lille Métropole Communauté urbaine l hotellerie dans l arrondissement de lille 9

12

13 1 Hôtel B & B - Euralille une offre hôtelière renforcée l hotellerie dans l arrondissement de lille 11

14

15 114 HôTELS, PRèS DE CHAMBRES 92% de chambres classées L arrondissement de Lille dispose de 114 établissements hôteliers, classés ou non, pour chambres. La grande majorité de ces établissements (92% des hôtels, 97% des chambres) sont classés, de la catégorie «0 étoile» au «4 étoiles luxe». Les établissements hôteliers non classés constituent donc une part minime de l offre (3% des chambres). Début 2009, un hôtel était en cours de classement (le B&B Lille Grand Palais, 127 chambres) et sollicitait un classement 2*. LE PARC HÔTELIER DE LA MÉTROPOLE LILLOISE SELON LE CLASSEMENT Hôtels Chambres 4* et 4* luxe * * * * En cours de classement TOTAL CLASSE non classé TOTAL Source : ADULM, novembre 2008 Une offre majoritairement 2* A Lille comme en France, l offre est nettement tournée vers le moyen de gamme : - 37% des chambres sont en effet classées 2* (39% si l hôtel B&B de Lille Grand Palais obtient le classement 2* qu il sollicite au moment de la rédaction de l étude) ; - Les chambres classées 3* et 0* occupent également une part importante de l offre, 25% et 21% de l offre totale. La part des autres catégories est plus réduite : - L offre haut de gamme (4* et 4* luxe) représente 7% des chambres. Aucune ouverture n a eu lieu dans cette catégorie depuis 2003, mais la construction de l hôtel du Casino Lucien Barrière (ouverture 2010) devrait sensiblement modifier le paysage de cette catégorie ; - Enfin, 6% des chambres sont classées 1*. RÉPARTITION DU PARC HÔTELIER DE LA MÉTROPOLE LILLOISE SELON LE CLASSEMENT 50% 44% 40% 30% 20% 10% 0% 5% 7% 18% 25% 37% 6% 21% 18% 4* et 4*luxe 3* 2* 1* sans * en cours non classe Hôtels Chambres Source : ADULM novembre 2008 Une taille variable selon la catégorie La capacité moyenne des établissements s établit à 61 chambres, avec des différences toutefois selon les établissements : - Ainsi les hôtels 2* (37% des chambres, 44% des hôtels), proposent en moyenne 50 chambres ; - A l inverse, les établissements de gamme supérieure (3*, 4* et 4*L) proposent des capacités moyennes plus importantes. Ainsi, un hôtel 3* de la métropole dispose de 85 chambres en moyenne et un 4* de 77 chambres (et 91 chambres par hôtel si l on retire la Howarderie d Emmerin qui, avec 8 chambres, fait figure d exception dans le paysage métropolitain). Une localisation de centre urbain et de proximité d autoroute L hôtellerie de la métropole est implantée dans les centres-villes et le long des axes autoroutiers avec des localisations préférentielles qui diffèrent selon la gamme de l établissement. Ainsi : - L hôtellerie non classée est essentiellement située dans le centreville de Lille, à Seclin (près de 30% de l offre non classée chacune), Croix et Haubourdin (respectivement de 12,5% et 17% des chambres de cette catégorie). Elle rassemble une offre hétérogène aussi bien en qualité qu en quantité, du petit hôtel non classé au salon de réception qui propose une offre d hébergement ; 6% 1% 2% 8% 3% l hotellerie dans l arrondissement de lille 13

16 L'OFFRE HÔTELIÈRE DE LA MÉTROPOLE LILLOISE Armentières PARIS 226 LONDON 80'km London 237 LONDON 237 km km Tourcoing Mouscron Gent 74 km Antwerpen 126 km Brugge 60 km Roubaix TG V BRUXELLES 112 km Villeneuve d Ascq Lille Lesquin TGV KÖLN 2H35 3H20 FIN H35 FIN 2009 AMSTERDAM 3H30 2H40 FIN H40 FIN 2009 PARIS 226 km BRUXELLES 35' TGV Lens Classe des hôtels Quatre étoiles PARIS 60' 226 km Valenciennes 52 km PARIS 226 km Capacité des hôtels (Nbre de Chambres) Centre-ville de Lille et quatre étoiles luxe 215 Deux étoiles 100 Une étoile 50 Sans étoile 20 Non classé 10 Autoroutes et voies rapides Voies principales et secondaires Ligne TGV Métro Tramway Gare Lille Flandres Lille Grand Palais Limites Frontière Limite de l'arrondissement 14 l hotellerie dans l arrondissement de lille Source : Adu 2008 Réseaux Trois étoiles Gare Lille Europe 500 m Réalisation Février Km

17 - L hôtellerie d entrée de gamme (0* et 1*) se situe essentiellement le long des axes autoroutiers. Elle est particulièrement importante au sud de la métropole (Lesquin et Seclin représentent 20,2% des chambres de cette catégorie), à Villeneuve d Ascq et Lezennes (18%), à Lille Centre (16,8%), à Tourcoing et Roncq (15,6%) et à l Ouest (Lille-Lomme, Englos, Ennetières-en-Weppes avec 14%) ; - Plus de la moitié des hôtels 2* est localisée dans Lille Centre. Le reste de l offre est réparti de manière assez homogène, dans la zone urbaine dense de l arrondissement, notamment dans les centres-villes des principales villes (Villeneuve d Ascq dispose de plus de 10% de l offre de cette catégorie, Roubaix et Tourcoing de plus de 5% chacune) ; - 40% des chambres classées 3* sont localisées dans Lille intra-muros et 25% dans le sud de la métropole (Seclin, Lesquin et Faches-Thumesnil). Les capacités importantes d Englos et Neuville-en-Ferrain permettent à ces deux villes de représenter respectivement 7,2% et 8,7% des chambres de cette catégorie ; - Enfin, plus de 70% des chambres classées 4* et 4* luxe sont localisées dans Lille intra-muros, Marcq-en-Baroeul disposant de 27% des chambres de cette catégorie et Emmerin de 1,7%. - De même, la part de l hôtellerie 3* est un peu moins importante à Lille (25,7%) qu à Lyon ou en France où elle compte pour 28% des chambres ; - La part des hôtels 2* est équivalente dans les deux agglomérations, aux environs de 39%, alors qu elle est sensiblement supérieure en France (43,6%) ; - Enfin, l offre d entrée de gamme 3 est plus importante à Lille (27,5% des chambres) qu à Lyon (19,6%) ou qu en France (18,2%). La métropole se distingue des autres agglomérations françaises (Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse et Strasbourg, à l exception de Nantes 4 ) par une offre de qualité globalement inférieure : - La part de l offre lilloise en 4* et 4*L (7% des chambres) est inférieure à celle des autres villes, en particulier Lyon, Marseille et Bordeaux où cette catégorie représente de 12 à 14% des chambres ; - La part des chambres 2* et 3* de la métropole se situe dans la moyenne des grandes villes ; - La part des chambres 0* et 1* est sensiblement supérieure à Lille que dans les autres villes. RÉPARTITION DU PARC HÔTELIER CLASSÉ EN FRANCE, À LYON ET LILLE Le haut de gamme moins présent à Lille que dans les autres métropoles France 10,1% 28,0% 43,6% 18,2% Le parc hôtelier classé lillois est sensiblement différent de celui du Grand Lyon et de la moyenne nationale : il est davantage orienté vers les gammes les plus basses alors que l offre haut de gamme est plus importante à Lyon et en France de manière générale. Ainsi : - La catégorie des 4* et 4* luxe représente à peine 7% de l offre à Lille, part inférieure à la moyenne nationale (10%) et deux fois moins élevée qu à Lyon (près de 14%) ; Lyon Lille 13,8% 6,9% 25,7% 28,1% 39,8% 38,5% 19,6% 27,5% 4* et 4*L 3* 2* 0* / 1* Source : ADULM pour Lille, CCI Lyon pour Lyon, Tourisme Info Stat 2008 pour la France 3- Hôtels d'entrée de gamme : hôtels 0* et 1* réunis 4- Source : "L hôtellerie dans la métropole lilloise, sa place dans le paysage hôtelier français", CCI Grand Lille, février 2009 l hotellerie dans l arrondissement de lille 15

18 L'HÔTELLERIE DE CHAÎNE DANS LA MÉTROPOLE LILLOISE Armentières PARIS 226 LONDON 80'km London 237 LONDON 237 km km Tourcoing Mouscron Gent 74 km Antwerpen 126 km Brugge 60 km Roubaix TG V BRUXELLES 112 km Villeneuve d Ascq Lille Lesquin TGV KÖLN 2H35 3H20 FIN H35 FIN 2009 AMSTERDAM 3H30 2H40 FIN H40 FIN 2009 PARIS 226 km BRUXELLES 35' TGV Lens Hôtels de chaîne PARIS 60' 226 km Valenciennes 52 km PARIS 226 km Capacité des hôtels (Nbre de chambres) Centre-ville de Lille Groupe Accor Gare Lille Europe 215 Groupe Louvre Hôtel 100 Autre chaîne (intégrée ou volontaire) 50 Hôtels indépendants 20 Gare Lille Flandres 10 Lille Grand Palais Autoroutes et voies rapides Voies principales et secondaires Ligne TGV Métro Tramway Limites Frontière Limite de l'arrondissement 16 l hotellerie dans l arrondissement de lille Source : Adu 2008 Réseaux 500 m Réalisation Février Km

19 QUELQUES ACTEURS MAJEURS Le parc hôtelier métropolitain est marqué par deux caractéristiques très fortes : - L importance de l hôtellerie de chaîne ; - Le nombre réduit d acteurs pour les gammes supérieures. 70% des chambres liées à une chaîne intégrée Dans la métropole lilloise, l hôtellerie de chaîne est prépondérante : en effet, deux hôtels sur trois (76 établissements) et quatre chambres sur cinq (5622 chambres) font partie d une chaîne, qu elle soit intégrée ou volontaire 5. Représentant 54,4% des hôtels et 70,4% des chambres, les chaînes intégrées sont particulièrement nombreuses. La métropole lilloise se distingue nettement des autres métropoles, dans lesquelles l hôtellerie de chaîne représente 29% des hôtels et 40% des chambres 6 (17,5% des hôtels et 40,8% des chambres en France 7 ). Hôtels de chaîne et hôtels indépendants dans la métropole lilloise Type d hôtel Hôtels Chambres Nb % Nb % Chaînes intégrées 62 54,4% ,4% dont Accor 28 24,6% ,0% dont Louvre Hôtel 18 15,8% ,5% Chaînes volontaires 14 12,3% ,8% Indépendants 38 33,3% ,8% TOTAL ,0% ,0% Accor et Louvre Hôtels sont les deux principaux groupes hôteliers dans l arrondissement de Lille, comme en France 8. Le groupe Accor Le groupe Accor est très implanté dans la métropole : il représente à lui seul près de 25% des hôtels et 38% des chambres de l arrondissement, du 0* au 4*, au travers des nombreuses marques du groupe (Mercure, Novotel, SuiteHotel, Ibis, All Seasons, Formule 1, Etap Hotel et bientôt M Gallery). L enseigne Sofitel, marque du très haut de gamme chez Accor, n existe plus dans la métropole depuis que le Sofitel de Marcq-en-Baroeul a rejoint la marque Mercure. Le groupe Louvre Hôtels Avec un peu moins de 16% des hôtels et des chambres de la métropole, Louvre Hôtels (ex Envergure et aujourd hui détenu par Starwood Capital) est la deuxième chaîne intégrée de la métropole. Elle est essentiellement positionnée sur les marchés du 0* et du 2*, au travers des marques Première Classe (0*), Campanile et Kyriad (2*). Les autres chaînes intégrées La métropole lilloise compte d autres membres des chaînes intégrées, moins nombreux en proportion (Mister Bed, Balladins ), mais dont certains se développent ces dernières années : ainsi, l enseigne B&B (2*) qui a acquis le village hôtel de Lezennes et ouvert un établissement à Euralille ces dernières années, devrait poursuivre sa croissance en métropole grâce à un établissement supplémentaire de 83 chambres à Tourcoing, en face de l hospice d Havré. Trois acteurs majeurs dans les catégories supérieures Enfin trois acteurs sont prépondérants dans l offre de gamme supérieure (3*, 4* et 4*L) de la métropole lilloise : - Le groupe Accor (SuiteHotel, Novotel et Mercure) qui dispose de près de la moitié des chambres de ces catégories ; - La Société Lilloise d Investissement Hôtelier (SLIH) (hôtel Alliance, Art Déco Romarin, Crowne Plaza, Hermitage Gantois, et Grand Hôtel Bellevue) qui dispose de 20% des chambres ; - Et, dans une moindre mesure, H.F. investissement (hôtel Carlton et hôtel des Tours), avec 5,6% des chambres. Ces trois groupes représentent à eux seuls deux tiers des hôtels et trois quarts des chambres classées 3*, 4* et 4*L. 5- Voir définition en annexe p «Le tourisme urbain en 2007 Tableaux de bord détaillés», Direction du Tourisme 7 & 8- Source : MKG Hospitality l hotellerie dans l arrondissement de lille 17

20 Principaux acteurs de l hôtellerie 3*, 4* et 4*L Hôtels Chambres Nb % Nb % Accor 9 34,6% ,1% SLIH 6 23,1% ,6% HF investissement 2 7,7% 123 5,6% Autres 9 34,6% ,7% TOTAL % % Un avantage ou un risque pour la métropole? L importance de certains acteurs dans l hôtellerie de la métropole constitue à la fois un avantage et un certain risque. Des acteurs qui ont construit l offre lilloise Ce sont ces acteurs qui ont construit l hôtellerie lilloise telle qu elle est actuellement. Ainsi, l histoire du groupe Accor a débuté dans la métropole lilloise avec l ouverture du premier Novotel à Lesquin, en Accor y a ensuite développé la large gamme de ses produits, a testé ses concepts (le premier SuiteHotel à Lesquin en 1999), en ville et en périphérie. Le groupe, leader en France et présent dans le top 5 des groupes hôteliers mondiaux, est un ambassadeur économique de la métropole, comme le sont Auchan, Leroy Merlin ou Décathlon dans la grande distribution. De même, en investissant par exemple l ancien Hospice Gantois ou dans le Couvent des Minimes, la Société Lilloise d Investissement Hôtelier a permis la valorisation de bâtiments anciens (classé aux Monuments Historiques pour l Hospice Gantois) pour en faire les plus beaux hôtels de la métropole. Des garanties assurées mais une offre standardisée Par certains aspects, l hôtellerie de chaîne rassure le client en lui proposant une garantie de confort et de standard. Elle peut cependant constituer un frein pour certains types de clientèles qui fuient la banalisation de l offre et recherchent des produits moins standardisés et plus originaux. Une prédominance qui peut constituer un frein Cette situation de forte prépondérance peut constituer un frein pour la métropole et le développement de l hôtellerie : - En limitant les possibilités d entrée sur le marché de nouveaux acteurs ; - En ne contribuant pas systématiquement à l accueil de grandes manifestations pour lesquelles la métropole est en compétition avec d autres sites en France ou à l étranger. Ces acteurs peuvent en effet trouver moins d intérêt à «jouer la carte du congrès» (qui leur demande de mobiliser un certain nombre de chambres et de pratiquer des tarifs réduits) si leur activité hors congrès leur permet de tirer un meilleur chiffre d affaires de leurs chambres. Hôtel de France - Roubaix Hôtel Mercure - Marcq en Barœul 18 l hotellerie dans l arrondissement de lille

21 L évolution RéCENTE ET à VENIR : 5 établissements en moins, 229 chambres en plus Entre 2005 et 2008 : - 2 ouvertures ont eu lieu à Euralille : le Suite Hôtel (3*, 126 chambres) et le B&B Euralille Grand Palais (en cours de classement, 127 chambres) 9 ; - 1 établissement non classé (le Moulin de Lesquin) ne propose plus qu exclusivement une offre long séjour ; - 6 établissements ont fermé ; il s agit pour la plupart des petits hôtels indépendants d entrée de gamme, à l exception notable de l Hôtel Verdy à Tourcoing (3*, 16 chambres). Au final, la métropole compte 5 établissements en moins mais 229 chambres supplémentaires, pour compter, début 2009, 114 hôtels et chambres : évolution du nombre d hôtels et de chambres Evolution Hôtels Chambres Hôtels Chambres (nb chb) 4* et 4* luxe * % 2* % 1* % 0* % En cours de classement n.s. Non classé % TOTAL ,5% : sept changements d enseigne Sept changements d enseigne sont intervenus, sans influence sur la capacité hôtelière ou le classement des établissements. En l espace de 3 ans, le groupe Accor a largement modifié ses positions pour les rapprocher de Lille. Il a été acteur de la plupart des changements d enseigne dans la métropole. Le groupe s est en effet séparé de deux établissements à Roubaix et Tourcoing, en a acquis un à Villeneuve d Ascq. Il a également repositionné ses enseignes en transformant le Sofitel de Marcq-en-Baroeul en Mercure et l Ibis Lille Hôtel de Ville en All Seasons. Ce repositionnement se poursuit : - Le Mercure Lille Opéra va devenir un M Gallery (objectif fin début 2010) ; - Le groupe s intéresse également à l idée d un nouvel hôtel Mercure dans le centre-ville de Lille ; - Le Saab Hôtel de Lomme va passer sous l enseigne Ibis en Enfin, détenant 49% du capital du groupe Lucien Barrière, Accor est partiellement présent dans le projet d hôtel du Casino : Changements d enseigne Commune Ancien nom (groupe) Nouveau nom (groupe) Marcq-en-Baroeul Lille Neuville en Ferrain Roubaix Lezennes Villeneuve d Ascq Lille Sofitel Lille Métropole (Accor) Ibis Centre Beffroi (Accor) Novotel Lille Tourcoing (Accor) Grand Hôtel mercure (Accor) Village Hôtel (Accor) Stop Hôtel (indépendant) Hôtel de France (indépendant) 2005 / 2008 : un renforcement de l offre au profit de Lille Mercure Lille Métropole (Accor) All Seasons (Accor) Hôtel Altia (indépendant) Grand Hôtel (indépendant) B&B (Galaxie SA) Etap hôtel (Accor) Hôtel Kanai (indépendant) La période avait été marquée par la montée en gamme significative (notamment grâce à 2 établissements et près de 200 chambres supplémentaires en 4*) de l hôtellerie mais une légère baisse du nombre de chambres (-1%) 11. Ces trois dernières années ont, à l inverse, connu : - Une augmentation du nombre de chambres (3,5%) alors que le nombre total d établissements a diminué, les capacités des créations étant supérieures à celles des établissements fermés ; 9- Ainsi qu'une extension de 3 chambres du Novotel Centre Gares, 3* 10- Source : «Accor porte à 49% sa participation dans le groupe Lucien Barrière», L'Hôtellerie Restauration, 31 mars Source : «L hébergement touristique dans l arrondissement de Lille», ADULM, 2006 l hotellerie dans l arrondissement de lille 19

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte général 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement 2 Projet

Plus en détail

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte géographique et économique 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement

Plus en détail

Hôtellerie métropolitaine éléments sur les équipements de grande capacité

Hôtellerie métropolitaine éléments sur les équipements de grande capacité février 2012 LESNOTEs Hôtellerie métropolitaine éléments sur les équipements de grande capacité Le tourisme est un levier de développement clairement identifié pour la métropole lilloise dont les marges

Plus en détail

Observatoire de l hôtellerie saumuroise. 28 avril 2015

Observatoire de l hôtellerie saumuroise. 28 avril 2015 Observatoire de l hôtellerie saumuroise 2014 28 avril 2015 Contexte et objectifs Contexte : La CCI de Maine-et-Loire a été sollicitée pour mettre en place un observatoire de l hôtellerie du Grand Saumurois,

Plus en détail

LES HÔTELS EN CÔTE-D OR

LES HÔTELS EN CÔTE-D OR LES HÔTELS EN CÔTE-D OR Décembre 2010 PREAMBULE Cette étude porte sur les dit de «tourisme» à l exclusion des les meublés, gîtes, chambres d hôtes, résidences hôtelières DEFINITIONS ET NORMES DE CLASSEMENT

Plus en détail

Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008

Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008 Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte géographique et économique 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement

Plus en détail

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon Lyon 25 novembre Real Estate & Hotels Tourisme - Hôtellerie - Loisirs Présentation de la 38 ème édition

Plus en détail

Nord-Pas de Calais: au cœur de l Europe. EN AVION Aéroport de Lille: 10 min du centre ville avec une navette toutes les heures.

Nord-Pas de Calais: au cœur de l Europe. EN AVION Aéroport de Lille: 10 min du centre ville avec une navette toutes les heures. Nord-Pas de Calais: au cœur de l Europe EN AVION Aéroport de Lille: 0 min du centre ville avec une navette toutes les heures. Aéroport international Roissy Charles de Gaulle: TGV direct entre Paris et

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

Le marché de l hôtellerie en France

Le marché de l hôtellerie en France Le marché de l hôtellerie en France Georges DAHAN - 21 mars 2013 Sommaire Introduction Comment mesurer les performances hôtelières? L offre hôtelière en France Le parc hôtelier en France La part des chaînes

Plus en détail

Communiqué de Presse - 10 septembre 2009

Communiqué de Presse - 10 septembre 2009 Communiqué de Presse - 10 septembre 2009 L inauguration prochaine du nouveau Palais des Congrès (Square) repose la question de la diminution indispensable de la TVA dans l Horeca, particulièrement pour

Plus en détail

LISTE DES HOTELS A PROXIMITE DE LA CCI GRAND LILLE

LISTE DES HOTELS A PROXIMITE DE LA CCI GRAND LILLE LISTE DES HOTELS A PROXIMITE DE LA CCI GRAND LILLE Liste non exhaustive* 2 ETOILES ** GRAND HOTEL LILLE 51, rue Faidherbe 59000 LILLE Tél 03 20 06 31 57 Le Grand Hôtel Lille est situé à proximité immédiate

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Hôtellerie traditionnelle

Hôtellerie traditionnelle Hôtellerie traditionnelle 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 a. Condition d ouverture d un établissement hôtelier... 6 b. Demande de classement d un établissement

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail

Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne. juillet 10

Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne. juillet 10 Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne juillet 10 1 Modalités de l étude Enquête réalisée du 10 Mai au 10 Juin 2010 auprès de : 144 entreprises 68 agences événementielles Mode d

Plus en détail

L HÉBERGEMENT TOURISTIQUE DANS L ARRONDISSEMENT DE LILLE

L HÉBERGEMENT TOURISTIQUE DANS L ARRONDISSEMENT DE LILLE L HÉBERGEMENT TOURISTIQUE DANS L ARRONDISSEMENT DE LILLE ÉTAT DES LIEUX 2005 ÉVOLUTION 2003-2005 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION.............................................................. 5 1.1. Contexte

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE CONSTAT 2002

STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE CONSTAT 2002 1 STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE Le stationnement constitue l un des leviers les plus importants pour le choix modal, il occupe donc une place privilégiée dans la politique des déplacements. Seul le stationnement

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013 LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE Bilan économique 2013 I. PANEL ET METHODOLOGIE 1. Nouveau panel, nouvelle mobilisation Le dispositif d observation de l activité du tourisme

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Étude de la distribution en gare du Mans. Octobre 2010

Étude de la distribution en gare du Mans. Octobre 2010 Étude de la distribution en gare du Mans Octobre 2010 Contexte LE MANS : DEUX ZONES DE VENTE AUX RESULTATS DESEQUILIBRES Accès Nord : nouvel espace de vente (NEV) depuis 2008-10 postes de vente et d un

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008

Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008 Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008 novembre 2009 Objectif : connaître les déplacements en 2008 Les objectifs du Plan de Déplacements

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

L année a incontestablement été marquée par l impact de

L année a incontestablement été marquée par l impact de Une année marquée par l'impact de Lille 2004 L année a incontestablement été marquée par l impact de «Lille 2004 - Capitale européenne de la culture». Cet évènement a eu des répercussions très importantes

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

REPO RTING Mars 2015

REPO RTING Mars 2015 REPORTING Mars 2015 SYNTHÈSE Hôtellerie Ouest Hôtellerie Nord Hôtellerie IDF Hôtellerie Sud Hôtellerie Est Senior IDF Senior Régions Immo IDF/Nord Immo Ouest Immo Sud Statut de l opération Description

Plus en détail

Les Ateliers de la Fabrique. Mercredi 20 novembre 2013

Les Ateliers de la Fabrique. Mercredi 20 novembre 2013 Les Ateliers de la Fabrique Mercredi 20 novembre 2013 Les projets urbains comparés LILLE TURIN MARSEILLE LILLE EURALILLE Population Ville 226 000 habitants (Toulouse : 440 000) Agglomération 1 016 000

Plus en détail

Depuis 5 ans, nous avons acquis une solide expérience et une réelle légitimité dans le secteur de la dépendance/santé.

Depuis 5 ans, nous avons acquis une solide expérience et une réelle légitimité dans le secteur de la dépendance/santé. HÔTELS & EHPAD POURQUOI INVESTIR DANS LES EHPAD? Le vieillissement de la population française est une tendance inscrite dans la pyramide des âges. Il engendre une progression mécanique du nombre de personnes

Plus en détail

Tour Mercure ROUBAIX - TOURCOING MÉTROPOLE LILLOISE (59)

Tour Mercure ROUBAIX - TOURCOING MÉTROPOLE LILLOISE (59) Tour Mercure ROUBAIX - TOURCOING MÉTROPOLE LILLOISE (59) Donnez de la hauteur à votre activité dans un immeuble indépendant à usage de bureaux, situé au cœur de la métropole lilloise, à la croisée des

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de février 2014 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de février 2014

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre Bilan de l activité touristique de l année 2013 Résultats de janvier à décembre Analyse de la conjoncture économique Contexte international En 2013, l économie mondiale a enregistré une progression de

Plus en détail

Guide Pour Simplifier. vos événements professionnels en Nord-Pas de Calais

Guide Pour Simplifier. vos événements professionnels en Nord-Pas de Calais Guide Pour Simplifier vos événements professionnels en Nord-Pas de Calais Londres 80 min Bruxelles 38 min ÉDITO Luc Doublet, Président Laurence Péan-Cousin, Directeur L organisation d un événement professionnel,

Plus en détail

Les séjours touristiques dans les villes wallonnes Liège, Namur, Mons, Tournai, Charleroi 2004-2012

Les séjours touristiques dans les villes wallonnes Liège, Namur, Mons, Tournai, Charleroi 2004-2012 Les séjours touristiques dans les villes wallonnes,,,, 24-212 Marchés : Belgique, Pays-Bas, France, Royaume-Uni, Allemagne Italie, Espagne OPT - Pascale Beroujon OPT - J.Jeanmart Direction Marchés, Perspectives

Plus en détail

PRÉVISIONS. Performances hôtelières 2014/2015 EDITION 2014

PRÉVISIONS. Performances hôtelières 2014/2015 EDITION 2014 EDITION 2014 Performances hôtelières 2014/2015 PRÉVISIONS 50, rue Dombasle 75015 Paris T. : +33 (0)1 56 56 87 87 F. : +33 (0)1 56 56 87 88 hcs@mkg-hospitality.com www.mkg-hospitality.com SOMMAIRE 1. Caractéristiques

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1.1 - Quels passagers dans les aéroports français? Elisabeth Bouffard-Savary (Chef de Bureau Direction du Transport Aérien DGAC) Chaque acteur

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de janvier 2015 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de janvier 2015

Plus en détail

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème :

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème : LES ATELIERS DU TOURISME DU TERRITOIRE DE BELFORT 12 avril 2012, l ATRIA, Belfort Atelier 4 La communication et la commercialisation du territoire Animateur : Emilie LUA MaHoC Rapporteur : xxx Thème de

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

Saint-Brieuc Agglomération

Saint-Brieuc Agglomération Dossier de presse Saint-Brieuc Agglomération destination tourisme d affaires Création du bureau des congrès : l Office de tourisme devient Office de tourisme et des congrès de la Baie de Saint-Brieuc Contact

Plus en détail

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France ----------------- Synthèse Etude sur les structures d accueil réalisée par l Unat IDF, pour le compte de la DRT IDF et du CRT IDF Septembre 2001 Unat

Plus en détail

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DU FINISTERE REVISION DE JUIN 2006 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION...

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010 Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008 22 Avril 2010 En 2008, le Pays de Saint-Omer a accueilli 534 646 visiteurs + 7,7 % + 7,7 % 23 équipements touristiques répondants Soit une

Plus en détail

Les hôtels. Quelle est la réglementation qui s applique?

Les hôtels. Quelle est la réglementation qui s applique? Les hôtels Qu est-ce qu un hôtel?. C est une établissement commercial d hébergement classé qui offre des chambres ou des appartements meublés en location à une clientèle de passage de séjour.. Il peut

Plus en détail

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national A. Les déplacements 1. La mobilité A - Contexte national Avec les enjeux liés à l'environnement et au changement climatique, les déplacements sont au cœur des préoccupations : indispensable à nos modes

Plus en détail

"Fausse montée en gamme"

Fausse montée en gamme Une analyse exclusive du marché par Coach Omnium 21 e édition annuelle "Fausse montée en gamme" + 25 hôtels classés en 2011-736 hôtels 2 étoiles Le nouveau classement hôtelier provoque une montée en gamme

Plus en détail

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne Inter Bio Bretagne vous informe Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne - Synthèse des résultats - Début, Inter Bio Bretagne

Plus en détail

Guide Logistique Donneurs d Ordres

Guide Logistique Donneurs d Ordres Guide Logistique Donneurs d Ordres Les Rendez-vous d Affaires de l Industrie Ferroviaire 4 et 5 décembre 2013, Lille Grand Palais - Lille 1 1 Sommaire I. VOS INTERLOCUTEURS RAIL INDUSTRY MEETINGS 2013

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 30 juin 2015 Principaux enseignements - Bilan du début de saison : une bonne dynamique générale, particulièrement marquée

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007

L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007 L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007 SOMMAIRE Introduction... 5 Méthodologie... 6 Le paysage associatif dans l arrondissement de Lille... 7 Le secteur «Santé et action sociale»...

Plus en détail

Marketing Sujet. Marketing Ce cas a été rédigé par l IESC Strasbourg Durée : 2 heures. CONSIGNES SUJET TRAVAIL ÀFAIRE LE MARCHÉ DE L HÔTELLERIE

Marketing Sujet. Marketing Ce cas a été rédigé par l IESC Strasbourg Durée : 2 heures. CONSIGNES SUJET TRAVAIL ÀFAIRE LE MARCHÉ DE L HÔTELLERIE Marketing Ce cas a été rédigé par l IESC Strasbourg Durée : heures. CONSIGNES Aucun document n est autorisé. SUJET LE MARCHÉ DE L HÔTELLERIE Sous l impulsion de la globalisation des marchés et de la concurrence,

Plus en détail

et de l Artisanat de Saint-André

et de l Artisanat de Saint-André Ville de Saint-André-Lez-Lille U n i on C o mmerc i a l e & A rt i s a n a l e D e S a i n t - An d ré Charte de Développement du Commerce et de l Artisanat de Saint-André CHARTE DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL

Plus en détail

Un investissement dans 3 hôtels minimum en France. Des investissements principalement majoritaires

Un investissement dans 3 hôtels minimum en France. Des investissements principalement majoritaires M a n d a t d e g e s t i o n Mandat hôtelier ISF 05 LE MANDAT HÔTELIER 05, UNE CLASSE D ACTIFS ORIGINALE Un investissement dans 3 hôtels minimum en France Turenne Capital choisit d investir dans des PME

Plus en détail

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA PÔLE AMÉNAGEMENT ET HABITAT DOSSIER DE PRESENTATION MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA Développement Urbain & Grands Projets Espace Naturel & Urbain Un

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Journée Valaisanne du Tourisme

Journée Valaisanne du Tourisme Journée Valaisanne du Tourisme Défis, Tendances et Innovations en matière d hébergement touristique Martigny - 5 Octobre 2015 Pierre Olivier TOUMIEUX - CEO Groupe LAGRANGE SOMMAIRE 2 1. Le Groupe LAGRANGE

Plus en détail

HOTELS SITUES PRES DE LA GARE DE LILLE

HOTELS SITUES PRES DE LA GARE DE LILLE HOTELS SITUES PRES DE LA GARE DE LILLE - TARIFS 2016 - Ces informations sont données à titre indicatif pour vous aider dans vos recherches, nous ne pouvons en garantir l'exhaustivité, ni la disponibilité.

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Enseignement et formation

Enseignement et formation TERRITOIRE Enseignement et formation Un réseau éducatif dense marqué par l importance de l enseignement Il existe un lien étroit entre la répartition spatiale des équipements d enseignement et la localisation

Plus en détail

Présentation de l équipe

Présentation de l équipe Présentation de l équipe Les compétences du Nord France Convention Bureau sont à la disposition des organisateurs d évènements professionnels pour la tenue de leur manifestation en Région Nord-Pas de Calais:

Plus en détail

Les territoires ruraux prennent leur avenir en main! Des campagnes innovantes au cœur de la métropolisation. Tramway : LIEU DE LA MANIFESTATION

Les territoires ruraux prennent leur avenir en main! Des campagnes innovantes au cœur de la métropolisation. Tramway : LIEU DE LA MANIFESTATION Les territoires ruraux prennent leur avenir en main! Des campagnes innovantes au cœur de la métropolisation Dijon, les 26 et 27 novembre 2013 LIEU DE LA MANIFESTATION PALAIS DES CONGRES DE DIJON 3 boulevard

Plus en détail

La situation géographique

La situation géographique vous présente La situation géographique BRUXELLES Venir à Douai Une situation stratégique au carrefour des grandes voies de communication : Autoroutes Gares TGV Aéroports Ports PARIS DOUAI LILLE Aéroport

Plus en détail

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009 L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Une hausse de

Plus en détail

Notoriété, image et marque de la Bretagne

Notoriété, image et marque de la Bretagne Notoriété, image et marque de la Bretagne Soucieuse de son image, la Bretagne a engagé plusieurs études passionnantes : Un portrait de la Bretagne L'étude dessine très précisément le portrait physique

Plus en détail

Synthèse sur les gains d accessibilité permis par la mise en service de la ligne 15 sud

Synthèse sur les gains d accessibilité permis par la mise en service de la ligne 15 sud Service de la Connaissance des Études et de la Prospective Synthèse sur les gains d accessibilité permis par la mise en service de la ligne 15 sud Eric Magdelénat Janvier 2015 La ligne 15 sud du Grand

Plus en détail

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 Dans une région où la clientèle potentielle est conséquente Une position stratégique au cœur de l Europe du Nord-Ouest et du triangle

Plus en détail

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Les récents travaux de recherche nationaux et européens sur le sujet du financement des transports publics à moyen et long

Plus en détail

INTERNATIONAL SYMPOSIUM ON ANTIMICROBIAL PEPTIDES Lundi 6 au mercredi 8 juin 2016 LE CORUM de Montpellier INNOVATION - AUDACE - SERVICE

INTERNATIONAL SYMPOSIUM ON ANTIMICROBIAL PEPTIDES Lundi 6 au mercredi 8 juin 2016 LE CORUM de Montpellier INNOVATION - AUDACE - SERVICE INTERNATIONAL SYMPOSIUM ON ANTIMICROBIAL PEPTIDES Lundi 6 au mercredi 8 juin 2016 LE CORUM de Montpellier INNOVATION - AUDACE - SERVICE 1 UNE DESTINATION PLEINE DE CHARME Montpellier et sa région 1- DESTINATION

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

L investissement hôtelier: un bon couple risque /rendement? 15 octobre 2014

L investissement hôtelier: un bon couple risque /rendement? 15 octobre 2014 L investissement hôtelier: un bon couple risque /rendement? 15 octobre 2014 1. Présentation de Turenne Hôtellerie 2. Un constat: l essor de l investissement hôtelier en France 3. Pourquoi cet essor? Indicateurs

Plus en détail

5 - VOLET HOTELIER. Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004

5 - VOLET HOTELIER. Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004 5 - VOLET HOTELIER Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004 1 SOMMAIRE I L ETAT DES LIEUX 1/ - Cartographie 2/ -

Plus en détail

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 Cette publication a été réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine à partir de l analyse des résultats de l Enquête de fréquentation hôtelière

Plus en détail

Création de la charte graphique et conception des supports de communication du Centre de Congrès l Etoile

Création de la charte graphique et conception des supports de communication du Centre de Congrès l Etoile MARCHE DE FOURNITURES ET SERVICES Office Municipal de Tourisme de Gréoux-les-Bains 7, Place de l Hôtel de Ville 04800 GREOUX LES BAINS Création de la charte graphique et conception des supports de communication

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

Le panel de l enquête

Le panel de l enquête Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de Loire-Atlantique en matière d implantation économique, la CCI Nantes St-Nazaire a réalisé une enquête auprès des chefs d entreprise sur leurs

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

*** Confirmation de l objectif 2009 de résultat avant impôt entre 400 et 450 millions d euros

*** Confirmation de l objectif 2009 de résultat avant impôt entre 400 et 450 millions d euros Communiqué de presse Paris, le 19 janvier 2010 Chiffre d affaires 2009 : -7,9% en données comparables Dans un environnement économique encore sévèrement touché par la crise, Chiffre d affaires des Services

Plus en détail

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 LOCATION DE VOITURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA LOCATION DE VOITURES... 4 L'ACTIVITÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA LOCATION

Plus en détail

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise?

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Une étude réalisée par OpinionWay àl occasion du 6 ème Salon des Entrepreneurs Lyon Rhône-Alpes (17 & 18 juin 2009 - Palais des Congrès

Plus en détail

TOURISME. Bilan annuel de la conjoncture hôtelière

TOURISME. Bilan annuel de la conjoncture hôtelière TOURISME Bilan annuel de la conjoncture hôtelière 2 Avec cette édition 2015 de Tendances Hôtellerie Gironde et agglomération bordelaise, nous souhaitons donner une image fidèle de l activité hôtelière

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail