L hôtellerie dans l arrondissement de lille enjeux et perspectives

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L hôtellerie dans l arrondissement de lille enjeux et perspectives"

Transcription

1 NOVEMBRE 2009 L hôtellerie dans l arrondissement de lille enjeux et perspectives

2

3 NOVEMBRE 2009 L hôtellerie dans l arrondissement de lille enjeux et perspectives Espace International 299, Boulevard de LEEDS EURALILLE T. : (33) F. : (33)

4

5 SOMMAIRE PRÉAMBULE SYNTHÈSE UNE OFFRE HôTELIÈRE RENFORCÉE HôTELS, PRÈS DE CHAMBRES QUELQUES ACTEURS MAJEURS L ÉVOLUTION RÉCENTE ET À VENIR UNE CAPACITÉ MOYENNE DE 61 CHAMBRES PAR HÔTEL HôTELS ET 4400 CHAMBRES ACCESSIBLES SANS VOITURE, À PARTIR DE LILLE GRAND PALAIS L HÔTELLERIE LILLOISE SELON LES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET TOURISTIQUES DE LA MÉTROPOLE UNE HÔTELLERIE PERFORMANTE DES INDICATEURS DE PERFORMANCE EN CROISSANCE L'HÔTELLERIE LILLOISE EST-ELLE SATURÉE? LILLE EN PROGRESSION PAR RAPPORT AUX GRANDES AGGLOMÉRATIONS FRANCAISES DES PERSPECTIVES 2009 IMPACTÉES PAR LA CRISE ÉCONOMIQUE DEUX QUESTIONS CLÉS SUR L HÔTELLERIE MÉTROPOLITAINE QUE PENSER D UN GROS PORTEUR DANS LA MÉTROPOLE? LA MÉTROPOLE PEUT-ELLE ACCUEILLIR DE NOUVELLES GRANDES ENSEIGNES INTERNATIONALES? ANNEXES ANNEXE 1 : GLOSSAIRE ANNEXE 2 : COMPARAISON DE L OFFRE ET DES PROJETS HÔTELIERS 4* DE LYON, MARSEILLE ET LILLE ANNEXE 3 : L OFFRE ACCESSIBLE SANS VOITURE (au départ de Lille Grand Palais) ANNEXE 4 : ENQUÊTE «PERCEPTION DE L OFFRE HÔTELIÈRE» ANNEXE 5 : LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES l hotellerie dans l arrondissement de lille 3

6

7 PRÉAMBULE Depuis 2003, l'agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole s'intéresse à l'hébergement touristique dans l'arrondissement de Lille. L'Agence observe et analyse, en particulier, l'évolution de l'hôtellerie, qui représente plus de 80% de la capacité d'hébergement touristique de la métropole. Ce suivi permanent permet de décrire périodiquement l'évolution du paysage hôtelier. La présente étude fait un nouveau point de ces travaux. Elle présente : - un état des lieux détaillé de l'offre hôtelière et de son évolution récente ; - une analyse de l'activité des hôtels de la métropole depuis 2003 ; - des éléments de réponse à certaines questions récurrentes sur l'hôtellerie dans la métropole lilloise, sans avoir toutefois la prétention d'être exhaustive. Les données de l étude relatives au nombre d hôtels et de chambres ont été arrêtées au 31 janvier Cette étude intervient à la fin d'un cycle de développement important de l'hôtellerie. Croissance du parc et des prix moyens, amélioration du revenu par chambre ont suscité beaucoup d'espoir et d'enthousiasme. La conscience croissante des questions d environnement a entrainé pour l hôtellerie, comme pour d autres domaines, une meilleure prise en compte du développement durable. Mais l évolution la plus significative se relie à la dégradation du contexte économique qui entraîne des révisions importantes des stratégies des acteurs de l hôtellerie, plus soucieux de la limitation des coûts. l hotellerie dans l arrondissement de lille 5

8

9 SYNTHèSE La dernière étude, consacrée par l Agence à l hébergement touristique (conduite en 2005, en partenariat avec le Comité Départemental de Tourisme du Nord 1 ), indiquait qu'avec 119 hôtels (classés et non classés) et chambres, l'hôtellerie représentait plus de 80% de la capacité d'hébergement de l'arrondissement. Elle soulignait également la tendance à l'élévation de la qualité de l'offre, grâce à deux ouvertures haut de gamme (4* et 4* luxe) en 2003 et Une offre en évolution permanente Depuis 2005, le parc hôtelier de la métropole s'est sensiblement étoffé, avec plus de 200 chambres supplémentaires (3,4%) alors qu'il compte moins d'établissements (-4,2%). 7 hôtels ont également changé d'enseigne entre 2005 et Le développement de l'offre s'est concentré dans Lille intra-muros alors que les fermetures ont essentiellement concerné des petits hôtels indépendants d'entrée de gamme, en périphérie. L'offre a peu évolué qualitativement et reste orientée vers la moyenne gamme : en effet, 37% des chambres sont classées 2* alors que celles classées 3* et 0* représentent respectivement 25% et 21% des chambres. Avec respectivement 7% et 6% des chambres, les catégories haut de gamme (4* et 4* luxe) et économique (1*) proposent une offre plus réduite. L'hôtellerie de la métropole se distingue, par rapport à celles d'autres métropoles françaises, par une plus grande part de l'offre économique (1*) et super économique (0*) (19,6% à Lyon, 27,5% à Lille) alors que l'offre haut de gamme y est moins présente (respectivement 13,8% et 7%). L'offre métropolitaine est également marquée par la forte présence de l'hôtellerie de chaîne : 70% des chambres appartiennent à des chaînes intégrées, contre 40% dans les autres grandes villes de France. Le groupe Accor, né dans la métropole, est particulièrement important avec 38% de la capacité métropolitaine. Par ailleurs, trois acteurs (Accor, SLIH et HF Investissement) sont fortement représentés dans l offre 3*, 4* et 4*L, avec 75% des chambres. Les hôtels de l'arrondissement offrent, en moyenne, 61 chambres, mais sont plus grands dans Lille Centre (où ont eu lieu les ouvertures les plus récentes et les plus importantes) et pour les gammes les plus élevées. La taille moyenne des hôtels est pami les plus importantes des grandes villes de France même si 12 d'entre eux seulement, dont 9 appartiennent au groupe Accor, proposent 100 chambres ou plus. Deux tiers des chambres de la métropole sont accessibles sans voiture au départ de Lille Grand Palais : plus d un tiers à pied (1/2h de marche maximum), plus d un quart supplémentaire par les transports en commun en site propre. L offre non desservie par les transports en commun, essentiellement localisée sur les axes autoroutiers, propose près de chambres classées 2* ou plus. Les développements futurs devraient bénéficier aux principales villes de la métropole : à Lille tout d'abord, avec les ouvertures prévues dans les prochaines années de l'hôtel Casino et du Kyriad, mais aussi à Tourcoing et, à échéance plus lointaine à La Madeleine, Roubaix et Armentières. Ces évolutions devraient permettre à la métropole d'atteindre 10% de chambres classées 4* et 4*L. D'autres implantations sont également prévues dans les projets structurants de la métropole (grand stade, pôles d'excellence ). Des indicateurs d activité en hausse Le taux d'occupation des hôtels de la métropole, en croissance ces dernières années, est supérieur aux données régionales et nationales. Il figure même parmi les plus élevés des grandes villes de France. Cette performance s'explique essentiellement par la très bonne santé de l'hôtellerie d'entrée de gamme (0* et 1*), dont les taux d'occupation sont 5 à 10 points supérieurs à ceux des autres grandes villes. En 2008, les indicateurs de performance de l'hôtellerie lilloise (taux d'occupation, prix moyen et revenu par chambre) ont retrouvé et même dépassé les niveaux exceptionnels atteints en 2004, année de Lille, Capitale Européenne de la Culture. Cette croissance, linéaire entre 2003 et 2008 (si on excepte 2004), s'explique entre autres par la montée en gamme de l'hôtellerie du territoire mais aussi et surtout par le gain de notoriété dont a bénéficié la métropole, qui a permis d'en faire une véritable destination touristique pour l'agrément, les affaires et les congrès. La question de la saturation du parc est souvent évoquée : il serait difficile, à certaines périodes de l'année, de trouver une chambre d'hôtel à Lille. Dans les faits, le parc hôtelier approche de la saturation (c'est-à-dire que les taux d'occupation de Lille et de la périphérie dépassent les 90%) pendant 40 jours par an (les mardis et mercredis, surtout en juin, septembre et novembre). Il connaît également une période de forte activité (taux d'occupation de 80 à 90%) pendant 42 autres jours. Ces périodes de grande activité 1- "L'hébergement touristique dans l'arrondissement de Lille : état des lieux 2005 évolution ", ADULM / CDT Nord, 2006 l hotellerie dans l arrondissement de lille 7

10 s opposent aux périodes creuses, week-end et vacances scolaires (93 jours par an), en particulier en juillet et août pendant lesquels le taux d'occupation descend parfois sous les 50%. Certaines faiblesses persistent toutefois pour l hôtellerie métropolitaine : le revenu par chambre, véritable indicateur de la santé économique des hôtels, même s il est en plus forte croissance qu'ailleurs, reste toujours plus faible à Lille que dans d'autres villes comme Lyon, Marseille ou Toulouse. Ensuite, les perspectives pour l'année 2009 se révèlent peu favorables, du fait de la conjoncture économique. La baisse d'activité déjà ressentie fin 2008 se prolonge début 2009 et le comportement des clientèles s'adapte aux effets de la crise (choix d'hôtels de catégorie inférieure, réduction de la durée des séjours, baisse du ticket moyen dans l'hôtellerie restauration ). Deux questions clés pour le développement de l hôtellerie L absence de grandes enseignes internationales et la création d un hôtel de grande capacité sont deux des questions récurrentes pour renforcer le tourisme et l'industrie des réunions et des congrès dans la métropole. Les grandes enseignes internationales expriment le vœu de s'implanter à Lille à court terme ; des démarches sont déjà engagées en ce sens. Elles recherchent des emplacements dits "premium" (centre-ville de Lille, Lille Grand Palais) et ont déjà évalué le type d'offre qu'elles souhaiteraient implanter (hôtel 3 à 4*, de 120 à 200 chambres, voire 250 en mixant les enseignes). Ces intentions d'implantation attestent de l'attractivité et du dynamisme économique de la métropole ; la présence de ces enseignes représenterait un atout supplémentaire de qualité et de confort indispensable pour attirer certaines clientèles internationales. La question de la création d'un hôtel de grande capacité est plus complexe et nécessiterait une étude spécifique d'opportunité. Un besoin a été identifié pour l'accueil de séminaires et de congrès de grande capacité et l'offre du territoire reste peu adaptée à une telle demande. Toutefois, la question du fonctionnement annuel d un tel équipement, notamment pendant les périodes creuses, reste en débat. Le point de vue des professionnels est intéressant à ce sujet : à court et moyen terme, ils envisagent des développements de projets de 100 à 200 chambres, voire plus en mixant les enseignes sur un même site, mais pas la création d un «gros porteur» de 300 ou 400 chambres. A cet égard, l'exemple de Lyon mérite réflexion : alors qu'elle constitue depuis longtemps une destination pour les congrès, la ville ne dispose pas d un très grand hôtel (248 chambres pour le plus grand) mais de multiples hôtels de grande taille (3 hôtels de plus de 200 chambres, 8 de 150 à 200 chambres). Hôtel Campanile - Lomme 8 l hotellerie dans l arrondissement de lille

11 Des pistes pour l avenir La présente étude apporte de nombreuses informations utiles pour toute réflexion prospective sur l'hôtellerie du territoire métropolitain. Elle met en évidence des forces (le bon fonctionnement de l'hôtellerie, sa variété, sa qualité (pour les établissements les plus récents) ) mais aussi des faiblesses (le nombre réduit d'hôtels de plus de 100 chambres, l'absence de desserte par les transports en commun d'une certaine partie de l'offre ), des opportunités (les projets structurants de l'économie et du tourisme métropolitain ) et des interrogations (la présence d acteurs fortement dominants ; le développement de la concurrence d autres métropoles). L'étude ne constitue toutefois qu'une première étape vers la mise en place d'un véritable schéma hôtelier de la métropole lilloise : cet objectif réclamerait que cet état des lieux soit d'abord enrichi et partagé par les acteurs publics et privés de la métropole, de l'aire Métropolitaine, du Département et de la Région. Il pourrait utilement être complété par : - Un travail approfondi sur les clientèles ; - Une comparaison de l hôtellerie existante et en projet dans des métropoles européennes comparables à Lille ; - Une analyse de l'offre concurrente dans un rayon de 300 kilomètres autour de Lille. L'étude doit également être intégrée dans une démarche globale de développement économique et touristique : en effet, envisager le renforcement d'une offre sans anticiper sur les moyens et les actions nécessaires à son bon fonctionnement serait inefficace. Cette anticipation est d'autant plus importante que le contexte règlementaire évolue et que des équipements structurants vont voir le jour dans les prochaines années, à Lille, dans sa métropole et son aire métropolitaine : fin 2009 début 2010, le casino de Lille ouvrira ses portes, le Louvre Lens et le Grand Stade sont attendus pour 2012, l'extension (de m²) de la surface d'exposition de Lille Grand Palais est également en cours d'étude. Le développement économique de la métropole va se poursuivre grâce aux pôles d excellence (Euralille, la Haute-Borne, Eurasanté, Euratechnologies et l Union), aux pôles de compétitivité (Industries du Commerce, Up-tex, I-Trans, MaUD et Nutrition Santé Longévité) et aux nouvelles filières émergentes. Ces projets vont appuyer une forte évolution du tourisme, qu'il soit d'agrément ou d'affaires, individuel ou collectif. Une véritable stratégie associant acteurs publics et privés permettrait d'en tirer le meilleur parti, comme le rappelle le projet de mandature de Lille Métropole Communauté urbaine 2. Hôtel Crowne Plaza - Euralille 2- "Vivre ensemble notre euro-métropole'", Lille Métropole Communauté urbaine l hotellerie dans l arrondissement de lille 9

12

13 1 Hôtel B & B - Euralille une offre hôtelière renforcée l hotellerie dans l arrondissement de lille 11

14

15 114 HôTELS, PRèS DE CHAMBRES 92% de chambres classées L arrondissement de Lille dispose de 114 établissements hôteliers, classés ou non, pour chambres. La grande majorité de ces établissements (92% des hôtels, 97% des chambres) sont classés, de la catégorie «0 étoile» au «4 étoiles luxe». Les établissements hôteliers non classés constituent donc une part minime de l offre (3% des chambres). Début 2009, un hôtel était en cours de classement (le B&B Lille Grand Palais, 127 chambres) et sollicitait un classement 2*. LE PARC HÔTELIER DE LA MÉTROPOLE LILLOISE SELON LE CLASSEMENT Hôtels Chambres 4* et 4* luxe * * * * En cours de classement TOTAL CLASSE non classé TOTAL Source : ADULM, novembre 2008 Une offre majoritairement 2* A Lille comme en France, l offre est nettement tournée vers le moyen de gamme : - 37% des chambres sont en effet classées 2* (39% si l hôtel B&B de Lille Grand Palais obtient le classement 2* qu il sollicite au moment de la rédaction de l étude) ; - Les chambres classées 3* et 0* occupent également une part importante de l offre, 25% et 21% de l offre totale. La part des autres catégories est plus réduite : - L offre haut de gamme (4* et 4* luxe) représente 7% des chambres. Aucune ouverture n a eu lieu dans cette catégorie depuis 2003, mais la construction de l hôtel du Casino Lucien Barrière (ouverture 2010) devrait sensiblement modifier le paysage de cette catégorie ; - Enfin, 6% des chambres sont classées 1*. RÉPARTITION DU PARC HÔTELIER DE LA MÉTROPOLE LILLOISE SELON LE CLASSEMENT 50% 44% 40% 30% 20% 10% 0% 5% 7% 18% 25% 37% 6% 21% 18% 4* et 4*luxe 3* 2* 1* sans * en cours non classe Hôtels Chambres Source : ADULM novembre 2008 Une taille variable selon la catégorie La capacité moyenne des établissements s établit à 61 chambres, avec des différences toutefois selon les établissements : - Ainsi les hôtels 2* (37% des chambres, 44% des hôtels), proposent en moyenne 50 chambres ; - A l inverse, les établissements de gamme supérieure (3*, 4* et 4*L) proposent des capacités moyennes plus importantes. Ainsi, un hôtel 3* de la métropole dispose de 85 chambres en moyenne et un 4* de 77 chambres (et 91 chambres par hôtel si l on retire la Howarderie d Emmerin qui, avec 8 chambres, fait figure d exception dans le paysage métropolitain). Une localisation de centre urbain et de proximité d autoroute L hôtellerie de la métropole est implantée dans les centres-villes et le long des axes autoroutiers avec des localisations préférentielles qui diffèrent selon la gamme de l établissement. Ainsi : - L hôtellerie non classée est essentiellement située dans le centreville de Lille, à Seclin (près de 30% de l offre non classée chacune), Croix et Haubourdin (respectivement de 12,5% et 17% des chambres de cette catégorie). Elle rassemble une offre hétérogène aussi bien en qualité qu en quantité, du petit hôtel non classé au salon de réception qui propose une offre d hébergement ; 6% 1% 2% 8% 3% l hotellerie dans l arrondissement de lille 13

16 L'OFFRE HÔTELIÈRE DE LA MÉTROPOLE LILLOISE Armentières PARIS 226 LONDON 80'km London 237 LONDON 237 km km Tourcoing Mouscron Gent 74 km Antwerpen 126 km Brugge 60 km Roubaix TG V BRUXELLES 112 km Villeneuve d Ascq Lille Lesquin TGV KÖLN 2H35 3H20 FIN H35 FIN 2009 AMSTERDAM 3H30 2H40 FIN H40 FIN 2009 PARIS 226 km BRUXELLES 35' TGV Lens Classe des hôtels Quatre étoiles PARIS 60' 226 km Valenciennes 52 km PARIS 226 km Capacité des hôtels (Nbre de Chambres) Centre-ville de Lille et quatre étoiles luxe 215 Deux étoiles 100 Une étoile 50 Sans étoile 20 Non classé 10 Autoroutes et voies rapides Voies principales et secondaires Ligne TGV Métro Tramway Gare Lille Flandres Lille Grand Palais Limites Frontière Limite de l'arrondissement 14 l hotellerie dans l arrondissement de lille Source : Adu 2008 Réseaux Trois étoiles Gare Lille Europe 500 m Réalisation Février Km

17 - L hôtellerie d entrée de gamme (0* et 1*) se situe essentiellement le long des axes autoroutiers. Elle est particulièrement importante au sud de la métropole (Lesquin et Seclin représentent 20,2% des chambres de cette catégorie), à Villeneuve d Ascq et Lezennes (18%), à Lille Centre (16,8%), à Tourcoing et Roncq (15,6%) et à l Ouest (Lille-Lomme, Englos, Ennetières-en-Weppes avec 14%) ; - Plus de la moitié des hôtels 2* est localisée dans Lille Centre. Le reste de l offre est réparti de manière assez homogène, dans la zone urbaine dense de l arrondissement, notamment dans les centres-villes des principales villes (Villeneuve d Ascq dispose de plus de 10% de l offre de cette catégorie, Roubaix et Tourcoing de plus de 5% chacune) ; - 40% des chambres classées 3* sont localisées dans Lille intra-muros et 25% dans le sud de la métropole (Seclin, Lesquin et Faches-Thumesnil). Les capacités importantes d Englos et Neuville-en-Ferrain permettent à ces deux villes de représenter respectivement 7,2% et 8,7% des chambres de cette catégorie ; - Enfin, plus de 70% des chambres classées 4* et 4* luxe sont localisées dans Lille intra-muros, Marcq-en-Baroeul disposant de 27% des chambres de cette catégorie et Emmerin de 1,7%. - De même, la part de l hôtellerie 3* est un peu moins importante à Lille (25,7%) qu à Lyon ou en France où elle compte pour 28% des chambres ; - La part des hôtels 2* est équivalente dans les deux agglomérations, aux environs de 39%, alors qu elle est sensiblement supérieure en France (43,6%) ; - Enfin, l offre d entrée de gamme 3 est plus importante à Lille (27,5% des chambres) qu à Lyon (19,6%) ou qu en France (18,2%). La métropole se distingue des autres agglomérations françaises (Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse et Strasbourg, à l exception de Nantes 4 ) par une offre de qualité globalement inférieure : - La part de l offre lilloise en 4* et 4*L (7% des chambres) est inférieure à celle des autres villes, en particulier Lyon, Marseille et Bordeaux où cette catégorie représente de 12 à 14% des chambres ; - La part des chambres 2* et 3* de la métropole se situe dans la moyenne des grandes villes ; - La part des chambres 0* et 1* est sensiblement supérieure à Lille que dans les autres villes. RÉPARTITION DU PARC HÔTELIER CLASSÉ EN FRANCE, À LYON ET LILLE Le haut de gamme moins présent à Lille que dans les autres métropoles France 10,1% 28,0% 43,6% 18,2% Le parc hôtelier classé lillois est sensiblement différent de celui du Grand Lyon et de la moyenne nationale : il est davantage orienté vers les gammes les plus basses alors que l offre haut de gamme est plus importante à Lyon et en France de manière générale. Ainsi : - La catégorie des 4* et 4* luxe représente à peine 7% de l offre à Lille, part inférieure à la moyenne nationale (10%) et deux fois moins élevée qu à Lyon (près de 14%) ; Lyon Lille 13,8% 6,9% 25,7% 28,1% 39,8% 38,5% 19,6% 27,5% 4* et 4*L 3* 2* 0* / 1* Source : ADULM pour Lille, CCI Lyon pour Lyon, Tourisme Info Stat 2008 pour la France 3- Hôtels d'entrée de gamme : hôtels 0* et 1* réunis 4- Source : "L hôtellerie dans la métropole lilloise, sa place dans le paysage hôtelier français", CCI Grand Lille, février 2009 l hotellerie dans l arrondissement de lille 15

18 L'HÔTELLERIE DE CHAÎNE DANS LA MÉTROPOLE LILLOISE Armentières PARIS 226 LONDON 80'km London 237 LONDON 237 km km Tourcoing Mouscron Gent 74 km Antwerpen 126 km Brugge 60 km Roubaix TG V BRUXELLES 112 km Villeneuve d Ascq Lille Lesquin TGV KÖLN 2H35 3H20 FIN H35 FIN 2009 AMSTERDAM 3H30 2H40 FIN H40 FIN 2009 PARIS 226 km BRUXELLES 35' TGV Lens Hôtels de chaîne PARIS 60' 226 km Valenciennes 52 km PARIS 226 km Capacité des hôtels (Nbre de chambres) Centre-ville de Lille Groupe Accor Gare Lille Europe 215 Groupe Louvre Hôtel 100 Autre chaîne (intégrée ou volontaire) 50 Hôtels indépendants 20 Gare Lille Flandres 10 Lille Grand Palais Autoroutes et voies rapides Voies principales et secondaires Ligne TGV Métro Tramway Limites Frontière Limite de l'arrondissement 16 l hotellerie dans l arrondissement de lille Source : Adu 2008 Réseaux 500 m Réalisation Février Km

19 QUELQUES ACTEURS MAJEURS Le parc hôtelier métropolitain est marqué par deux caractéristiques très fortes : - L importance de l hôtellerie de chaîne ; - Le nombre réduit d acteurs pour les gammes supérieures. 70% des chambres liées à une chaîne intégrée Dans la métropole lilloise, l hôtellerie de chaîne est prépondérante : en effet, deux hôtels sur trois (76 établissements) et quatre chambres sur cinq (5622 chambres) font partie d une chaîne, qu elle soit intégrée ou volontaire 5. Représentant 54,4% des hôtels et 70,4% des chambres, les chaînes intégrées sont particulièrement nombreuses. La métropole lilloise se distingue nettement des autres métropoles, dans lesquelles l hôtellerie de chaîne représente 29% des hôtels et 40% des chambres 6 (17,5% des hôtels et 40,8% des chambres en France 7 ). Hôtels de chaîne et hôtels indépendants dans la métropole lilloise Type d hôtel Hôtels Chambres Nb % Nb % Chaînes intégrées 62 54,4% ,4% dont Accor 28 24,6% ,0% dont Louvre Hôtel 18 15,8% ,5% Chaînes volontaires 14 12,3% ,8% Indépendants 38 33,3% ,8% TOTAL ,0% ,0% Accor et Louvre Hôtels sont les deux principaux groupes hôteliers dans l arrondissement de Lille, comme en France 8. Le groupe Accor Le groupe Accor est très implanté dans la métropole : il représente à lui seul près de 25% des hôtels et 38% des chambres de l arrondissement, du 0* au 4*, au travers des nombreuses marques du groupe (Mercure, Novotel, SuiteHotel, Ibis, All Seasons, Formule 1, Etap Hotel et bientôt M Gallery). L enseigne Sofitel, marque du très haut de gamme chez Accor, n existe plus dans la métropole depuis que le Sofitel de Marcq-en-Baroeul a rejoint la marque Mercure. Le groupe Louvre Hôtels Avec un peu moins de 16% des hôtels et des chambres de la métropole, Louvre Hôtels (ex Envergure et aujourd hui détenu par Starwood Capital) est la deuxième chaîne intégrée de la métropole. Elle est essentiellement positionnée sur les marchés du 0* et du 2*, au travers des marques Première Classe (0*), Campanile et Kyriad (2*). Les autres chaînes intégrées La métropole lilloise compte d autres membres des chaînes intégrées, moins nombreux en proportion (Mister Bed, Balladins ), mais dont certains se développent ces dernières années : ainsi, l enseigne B&B (2*) qui a acquis le village hôtel de Lezennes et ouvert un établissement à Euralille ces dernières années, devrait poursuivre sa croissance en métropole grâce à un établissement supplémentaire de 83 chambres à Tourcoing, en face de l hospice d Havré. Trois acteurs majeurs dans les catégories supérieures Enfin trois acteurs sont prépondérants dans l offre de gamme supérieure (3*, 4* et 4*L) de la métropole lilloise : - Le groupe Accor (SuiteHotel, Novotel et Mercure) qui dispose de près de la moitié des chambres de ces catégories ; - La Société Lilloise d Investissement Hôtelier (SLIH) (hôtel Alliance, Art Déco Romarin, Crowne Plaza, Hermitage Gantois, et Grand Hôtel Bellevue) qui dispose de 20% des chambres ; - Et, dans une moindre mesure, H.F. investissement (hôtel Carlton et hôtel des Tours), avec 5,6% des chambres. Ces trois groupes représentent à eux seuls deux tiers des hôtels et trois quarts des chambres classées 3*, 4* et 4*L. 5- Voir définition en annexe p «Le tourisme urbain en 2007 Tableaux de bord détaillés», Direction du Tourisme 7 & 8- Source : MKG Hospitality l hotellerie dans l arrondissement de lille 17

20 Principaux acteurs de l hôtellerie 3*, 4* et 4*L Hôtels Chambres Nb % Nb % Accor 9 34,6% ,1% SLIH 6 23,1% ,6% HF investissement 2 7,7% 123 5,6% Autres 9 34,6% ,7% TOTAL % % Un avantage ou un risque pour la métropole? L importance de certains acteurs dans l hôtellerie de la métropole constitue à la fois un avantage et un certain risque. Des acteurs qui ont construit l offre lilloise Ce sont ces acteurs qui ont construit l hôtellerie lilloise telle qu elle est actuellement. Ainsi, l histoire du groupe Accor a débuté dans la métropole lilloise avec l ouverture du premier Novotel à Lesquin, en Accor y a ensuite développé la large gamme de ses produits, a testé ses concepts (le premier SuiteHotel à Lesquin en 1999), en ville et en périphérie. Le groupe, leader en France et présent dans le top 5 des groupes hôteliers mondiaux, est un ambassadeur économique de la métropole, comme le sont Auchan, Leroy Merlin ou Décathlon dans la grande distribution. De même, en investissant par exemple l ancien Hospice Gantois ou dans le Couvent des Minimes, la Société Lilloise d Investissement Hôtelier a permis la valorisation de bâtiments anciens (classé aux Monuments Historiques pour l Hospice Gantois) pour en faire les plus beaux hôtels de la métropole. Des garanties assurées mais une offre standardisée Par certains aspects, l hôtellerie de chaîne rassure le client en lui proposant une garantie de confort et de standard. Elle peut cependant constituer un frein pour certains types de clientèles qui fuient la banalisation de l offre et recherchent des produits moins standardisés et plus originaux. Une prédominance qui peut constituer un frein Cette situation de forte prépondérance peut constituer un frein pour la métropole et le développement de l hôtellerie : - En limitant les possibilités d entrée sur le marché de nouveaux acteurs ; - En ne contribuant pas systématiquement à l accueil de grandes manifestations pour lesquelles la métropole est en compétition avec d autres sites en France ou à l étranger. Ces acteurs peuvent en effet trouver moins d intérêt à «jouer la carte du congrès» (qui leur demande de mobiliser un certain nombre de chambres et de pratiquer des tarifs réduits) si leur activité hors congrès leur permet de tirer un meilleur chiffre d affaires de leurs chambres. Hôtel de France - Roubaix Hôtel Mercure - Marcq en Barœul 18 l hotellerie dans l arrondissement de lille

21 L évolution RéCENTE ET à VENIR : 5 établissements en moins, 229 chambres en plus Entre 2005 et 2008 : - 2 ouvertures ont eu lieu à Euralille : le Suite Hôtel (3*, 126 chambres) et le B&B Euralille Grand Palais (en cours de classement, 127 chambres) 9 ; - 1 établissement non classé (le Moulin de Lesquin) ne propose plus qu exclusivement une offre long séjour ; - 6 établissements ont fermé ; il s agit pour la plupart des petits hôtels indépendants d entrée de gamme, à l exception notable de l Hôtel Verdy à Tourcoing (3*, 16 chambres). Au final, la métropole compte 5 établissements en moins mais 229 chambres supplémentaires, pour compter, début 2009, 114 hôtels et chambres : évolution du nombre d hôtels et de chambres Evolution Hôtels Chambres Hôtels Chambres (nb chb) 4* et 4* luxe * % 2* % 1* % 0* % En cours de classement n.s. Non classé % TOTAL ,5% : sept changements d enseigne Sept changements d enseigne sont intervenus, sans influence sur la capacité hôtelière ou le classement des établissements. En l espace de 3 ans, le groupe Accor a largement modifié ses positions pour les rapprocher de Lille. Il a été acteur de la plupart des changements d enseigne dans la métropole. Le groupe s est en effet séparé de deux établissements à Roubaix et Tourcoing, en a acquis un à Villeneuve d Ascq. Il a également repositionné ses enseignes en transformant le Sofitel de Marcq-en-Baroeul en Mercure et l Ibis Lille Hôtel de Ville en All Seasons. Ce repositionnement se poursuit : - Le Mercure Lille Opéra va devenir un M Gallery (objectif fin début 2010) ; - Le groupe s intéresse également à l idée d un nouvel hôtel Mercure dans le centre-ville de Lille ; - Le Saab Hôtel de Lomme va passer sous l enseigne Ibis en Enfin, détenant 49% du capital du groupe Lucien Barrière, Accor est partiellement présent dans le projet d hôtel du Casino : Changements d enseigne Commune Ancien nom (groupe) Nouveau nom (groupe) Marcq-en-Baroeul Lille Neuville en Ferrain Roubaix Lezennes Villeneuve d Ascq Lille Sofitel Lille Métropole (Accor) Ibis Centre Beffroi (Accor) Novotel Lille Tourcoing (Accor) Grand Hôtel mercure (Accor) Village Hôtel (Accor) Stop Hôtel (indépendant) Hôtel de France (indépendant) 2005 / 2008 : un renforcement de l offre au profit de Lille Mercure Lille Métropole (Accor) All Seasons (Accor) Hôtel Altia (indépendant) Grand Hôtel (indépendant) B&B (Galaxie SA) Etap hôtel (Accor) Hôtel Kanai (indépendant) La période avait été marquée par la montée en gamme significative (notamment grâce à 2 établissements et près de 200 chambres supplémentaires en 4*) de l hôtellerie mais une légère baisse du nombre de chambres (-1%) 11. Ces trois dernières années ont, à l inverse, connu : - Une augmentation du nombre de chambres (3,5%) alors que le nombre total d établissements a diminué, les capacités des créations étant supérieures à celles des établissements fermés ; 9- Ainsi qu'une extension de 3 chambres du Novotel Centre Gares, 3* 10- Source : «Accor porte à 49% sa participation dans le groupe Lucien Barrière», L'Hôtellerie Restauration, 31 mars Source : «L hébergement touristique dans l arrondissement de Lille», ADULM, 2006 l hotellerie dans l arrondissement de lille 19

Hôtellerie métropolitaine éléments sur les équipements de grande capacité

Hôtellerie métropolitaine éléments sur les équipements de grande capacité février 2012 LESNOTEs Hôtellerie métropolitaine éléments sur les équipements de grande capacité Le tourisme est un levier de développement clairement identifié pour la métropole lilloise dont les marges

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

LISTE DES HOTELS A PROXIMITE DE LA CCI GRAND LILLE

LISTE DES HOTELS A PROXIMITE DE LA CCI GRAND LILLE LISTE DES HOTELS A PROXIMITE DE LA CCI GRAND LILLE Liste non exhaustive* 2 ETOILES ** GRAND HOTEL LILLE 51, rue Faidherbe 59000 LILLE Tél 03 20 06 31 57 Le Grand Hôtel Lille est situé à proximité immédiate

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMUNIQUÉ... page 1 LE MEET PRO un nouveau salon pour le tourisme d Affaires en Bretagne... page 2 UNE ORGANISATION Haute Bretagne Evénement... page 3 UN PROGRAMME dédié aux

Plus en détail

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005 Les parcs de logements et leur occupation dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence Situation 2005 et évolution 1999-2005 Décembre 2008 Le territoire d étude 2 Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

Les territoires ruraux prennent leur avenir en main! Des campagnes innovantes au cœur de la métropolisation. Tramway : LIEU DE LA MANIFESTATION

Les territoires ruraux prennent leur avenir en main! Des campagnes innovantes au cœur de la métropolisation. Tramway : LIEU DE LA MANIFESTATION Les territoires ruraux prennent leur avenir en main! Des campagnes innovantes au cœur de la métropolisation Dijon, les 26 et 27 novembre 2013 LIEU DE LA MANIFESTATION PALAIS DES CONGRES DE DIJON 3 boulevard

Plus en détail

Communiqué de Presse - 10 septembre 2009

Communiqué de Presse - 10 septembre 2009 Communiqué de Presse - 10 septembre 2009 L inauguration prochaine du nouveau Palais des Congrès (Square) repose la question de la diminution indispensable de la TVA dans l Horeca, particulièrement pour

Plus en détail

Accor : une nouvelle dynamique

Accor : une nouvelle dynamique Communiqué de presse Paris, le 19 mai 2010 Accor : une nouvelle dynamique Accor devient un «pure player» hôtelier concentré sur : Son portefeuille de marques et ses clients Son métier d opérateur et de

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

SEMINAIRES Business Méditerranée Le SALON

SEMINAIRES Business Méditerranée Le SALON 1ère édition Mercredi 17 et Jeudi 18 OCTOBRE 2007 PALAIS DES CONGRES - PARC CHANOT Marseille 2 JOURS POUR LES PROFESSIONNELS DU SEMINAIRE, INCENTIVE ET TOURISME D AFFAIRES. Dossier de Présentation du Salon

Plus en détail

Générateur. d Emotions

Générateur. d Emotions Générateur d Emotions 6 configurations événementielles Un stade du XXI e siècle La nouvelle destination référence Situé au carrefour de l Europe, le Grand Stade Lille Métropole est une nouvelle référence

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

L IMMOBILIER PROFESSIONNEL EN MÉTROPOLE LILLOISE. Immo DesPros PÉRENCHIES

L IMMOBILIER PROFESSIONNEL EN MÉTROPOLE LILLOISE. Immo DesPros PÉRENCHIES L IMMOBILIER PROFESSIONNEL EN MÉTROPOLE LILLOISE La revue Immo DesPros SÉLECTION 1 er semestre 2013 EXCLUSIVITÉ BONDUES RAVENNES-LES-FRANCS LOCATION de 500 à 1.685 m 2 632 Positionné à l entrée du nouveau

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

OBSERVATOIRE TOURISME D AFFAIRES. Année 2012 CONTEXTE

OBSERVATOIRE TOURISME D AFFAIRES. Année 2012 CONTEXTE OBSERVATOIRE TOURISME D AFFAIRES Année 2012 CONTEXTE Depuis septembre 2012, le bassin de vie de Bourg-en-Bresse s est doté d un service congrès situé dans les bureaux de l office de tourisme de Bourg-en-Bresse

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

euralille l la ville continue u u

euralille l la ville continue u u euralille l la ville continue déc 2013 e f u u h Bocquet photos aériennes Au cœur des échanges nord-européens et au centre de la métropole lilloise, euralille est un quartier d affaires étonnant, qui offre

Plus en détail

Paris, ville mondiale

Paris, ville mondiale Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 2 La France dans la mondialisation Paris, ville mondiale Cours 3 I Un rayonnement planétaire 1. Une mégapole de

Plus en détail

À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires

À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires ME MEN TO À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires ÉDITO Luc Doublet, Président Christine Batteux, Vice-Présidente du Conseil Régional, Chargée du Tourisme Avec 5,8 milliards

Plus en détail

> UN NOUVEAU CENTRE DE CONGRÈS POUR ANGERS

> UN NOUVEAU CENTRE DE CONGRÈS POUR ANGERS DOSSIER DE PRESSE > UN NOUVEAU CENTRE DE CONGRÈS POUR ANGERS Christophe Guérin, Balloïde Photo - Angers Expo Congrès Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d'angers

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

IBIS OUVRE UN NOUVEL ETABLISSEMENT "FLAGSHIP" A LILLE

IBIS OUVRE UN NOUVEL ETABLISSEMENT FLAGSHIP A LILLE COMMUNIQUE DE PRESSE LE BIEN-ÊTRE AU MEILLEUR PRIX IBIS OUVRE UN NOUVEL ETABLISSEMENT "FLAGSHIP" A LILLE Lille, le 21 avril 2015 La marque leader européen de l hôtellerie économique ouvre un nouvel établissement

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

City Pass Mulhouse. Un City Pass à Mulhouse? Mais pourquoi? Les prestataires partenaires. City Pass Mode d emploi

City Pass Mulhouse. Un City Pass à Mulhouse? Mais pourquoi? Les prestataires partenaires. City Pass Mode d emploi City Pass Mulhouse Un City Pass à Mulhouse? Mais pourquoi? Les prestataires partenaires City Pass Mode d emploi Le Club 32, une ambition pour Mulhouse et sa région Contact presse : Marie-France EHRET Office

Plus en détail

les projets d infrastructures et de services de transport en Nord-Pas de Calais

les projets d infrastructures et de services de transport en Nord-Pas de Calais les projets d infrastructures et de services de transport Au cœur de près de 80 millions de consommateurs, située à moins de 300 kilomètres de six centres économiques et décisionnels d envergure mondiale

Plus en détail

SEMINAIRES Business Rhône-Alpes Le SALON

SEMINAIRES Business Rhône-Alpes Le SALON 4éme édition Mercredi 17 et Jeudi 18 JANVIER 2007 CENTRE DES CONGRES Lyon 2 JOURS POUR LES PROFESSIONNELS DU SEMINAIRE, INCENTIVE ET TOURISME D AFFAIRES. Dossier de Présentation du Salon «Séminaires &

Plus en détail

octobre 2011 L offre de bureaux et les besoins à l horizon 2030

octobre 2011 L offre de bureaux et les besoins à l horizon 2030 octobre 2011 L offre de bureaux dans la métropole lilloise et les besoins à l horizon 2030 octobre 2011 L offre de bureaux dans la métropole lilloise et les besoins à l horizon 2030 Agence de développement

Plus en détail

Appart City Cap Affaires Lille Centre

Appart City Cap Affaires Lille Centre Au coeur du triangle Paris Londres Bruxelles, grâce aux réseaux TGV et autoroutier et au Tunnel sous la Manche, se situe à moins de 350 kms de 6 capitales européennes. Mégapole, transfrontalière et européenne,

Plus en détail

PRÉSENTATION D EXTENDAM

PRÉSENTATION D EXTENDAM MANDAT DE GESTION ISF 2015 PRÉSENTATION D EXTENDAM Un métier : l investissement pour compte de tiers Extendam est une société de gestion indépendante qui réalise des investissements pour le compte de clients,

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

BREST LILLE LYON NICE ROUEN

BREST LILLE LYON NICE ROUEN BORDE BREST AUX IS D PAR GRAN BLE GRENO LILLE LYON EILLE MARS ER PELLI T N O M ES NANT NICE ES RENN ROUEN BOURG STRAS USE TOULO COMMUNIQUÉ DE PRESSE SIMI 2014 L immobilier de bureaux et l attractivité

Plus en détail

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE SITUATION TOURISME 2013 Situation du tourisme en Europe Visiteurs internationaux : + 5%(essentiellement en provenance, d Europe, Asie-Pacifique et Moyen-Orient)

Plus en détail

Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie

Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie 3ième journée d'étude nationale Nouveaux Services à la Mobilité Tours, 04 octobre 2012. Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie Un travail prospectif

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de février 2014 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de février 2014

Plus en détail

Toujours plus de mobilité avec Lilas Autopartage

Toujours plus de mobilité avec Lilas Autopartage vard de La LibertéMairie de LilleGare Lille FlandresPlace Rihour topolwazemmesplace Louise de BettigniesHalle aux sucresplace du rechal LeclercPlace Jeanne d ArcFivesSt MaurLille HellemmesMairie onspont

Plus en détail

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs Synthèse avril 2004 Source : Agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole - 2004 2 L Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Crédit photo : J. Basile D, Chateau de Belle Fontaine, Normandie Challenge, C. Bielsa, Hotel du Golf de Carbourg Calvados Tourisme, X

Plus en détail

Melty Basket-Ball Ligue Universitaire 26-27-28 Mai 2015 - LILLE

Melty Basket-Ball Ligue Universitaire 26-27-28 Mai 2015 - LILLE Mardi 26 Mai 2015 9h00 11h00 10h00 12h45 13h45 Accueil au Palais Saint Sauveur, 78 Av du Président Kennedy, 59000 LILLE Téléphone du Palais St Sauveur : 03.20.52.24.97 - Retrait du dossier d accueil. -

Plus en détail

Hôtels AGORA HOTEL. Hôtels B&B LILLE CENTRE GRAND PALAIS

Hôtels AGORA HOTEL. Hôtels B&B LILLE CENTRE GRAND PALAIS AGORA HOTEL 14 rue du Molinel Téléphone : 03 20 31 55 52 Fax : 03 20 06 27 54 Site web : agorahotel.com Email : agorahotel@yahoo.fr 45 chambres. Tarifs : de 51 à 70euros - petit déjeuner : 6,10euros. Métro

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

«Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions»

«Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions» «Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions» L exemple Sem Charles DESCOURS Président d honneur délégué aux transports, sénateur

Plus en détail

Situation, trafic et emploi

Situation, trafic et emploi Situation, trafic et emploi Situation MONTPELLIER - MÉDITERRANNÉE L'aéroport de Montpellier Méditerranée est situé sur la commune de Mauguio, à 10 km de Montpellier, 30 de Sète, 50 de Nîmes et 70 de Béziers.

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

LILLE CHR O.LAMBRET GARE LILLE FLANDRES. transpole.fr. Horaires Hiver 2014/2015 LAMBERSART VIEUX-LILLE LOMME LOOS PARTIR DU 1ER SEPTEMBRE 2014

LILLE CHR O.LAMBRET GARE LILLE FLANDRES. transpole.fr. Horaires Hiver 2014/2015 LAMBERSART VIEUX-LILLE LOMME LOOS PARTIR DU 1ER SEPTEMBRE 2014 0US A Horaires Hiver 2014/2015 PARTIR DU 1ER SEPTEMBRE 2014 GARE LILLE FLANDRES VIEUX-LILLE transpole.fr LAMBERSART LOMME LOOS LILLE CHR O.LAMBRET M2 M1 TER Vers LILLE CHR O.LAMBRET 10 Place aux Bleuets

Plus en détail

447 destinations 1 000 résidences 105 500 appartements. Affaires ou loisirs, préférez le prêt-à-vivre. SNRT.fr

447 destinations 1 000 résidences 105 500 appartements. Affaires ou loisirs, préférez le prêt-à-vivre. SNRT.fr 447 destinations 1 000 résidences 105 500 appartements Affaires ou loisirs, préférez le prêt-à-vivre. SNRT.fr NOTRE MÉTIER, l hébergement touristique. Le SNRT regroupe l essentiel des exploitants professionnels

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Accor est une entreprise d origine française, mais dont le capital et l activité se sont largement internationalisés. Premier hôtelier

Plus en détail

haute école catégorie économique Bachelier en gestion hôtelière

haute école catégorie économique Bachelier en gestion hôtelière haute école catégorie économique 1 NOS ATOUTS Une Haute Ecole à taille humaine. Un accueil et un suivi personnalisés des étudiants. Des activités pédagogiques (séminaires, visites techniques, voyages culturels,

Plus en détail

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée.

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée. Agent de Voyages Rome G1303 1 Le métier Le métier : Agent de voyage Recevoir le client, le conseiller, conclure une vente en réglant toutes les formalités nécessaires tel est l objectif de l agent de voyages.

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce de proximité Carole Delaporte et Christine Tarquis

Plus en détail

HOTEL VERGEZE et ALENTOURS

HOTEL VERGEZE et ALENTOURS PAR LA ROUTE ACCES STADE DE VERGEZE En venant de PARIS LYON MARSEILLE ou NICE : sur l autoroute A9 sortir N 25 NIMES OUEST, prendre direction MONTPELLIER RN 113, faire 14 Kms environ, au rond point «source

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne

DOSSIER DE PRESSE. Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne DOSSIER DE PRESSE Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne Conseil général de la Lozère Elodie LEHNEBACH, Rue de la Rovère 48000 Mende 04 66 49 66 07 Comité dép.. du Tourisme Brigitte

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

Étude sur les retombées économiques de l activité des congrès en France et en Île-de-France. Décembre 2012

Étude sur les retombées économiques de l activité des congrès en France et en Île-de-France. Décembre 2012 Étude sur les retombées économiques de l activité des congrès en France et en Île-de-France Décembre 2012 1 1 PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Lieux d échanges, de connaissance et d innovation, mais surtout lieux

Plus en détail

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015 1 Modèle économique de TIGNES 2 SOMMAIRE 1. Les spécificités de la capacité d accueil 2. La fréquentation selon les saisons 3. L activité du domaine skiable 4. Les performances commerciales sur les marchés

Plus en détail

Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013

Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013 Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013 SOMMAIRE : I Un positionnement géographique qui place le territoire au carrefour de l Europe du Nord. II Nouvelle piste de

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence DORDOGNE-PERIGORD Le label d excellence Les Gîtes de France, c est la force d un réseau bien établi et bien structure, qui oeuvre depuis 55 ans au service des propriétaires et des clients : Premier réseau

Plus en détail

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 Note réalisée par le Comité Départemental du Tourisme à l attention des

Plus en détail

Saint-Brieuc Agglomération

Saint-Brieuc Agglomération Dossier de presse Saint-Brieuc Agglomération destination tourisme d affaires Création du bureau des congrès : l Office de tourisme devient Office de tourisme et des congrès de la Baie de Saint-Brieuc Contact

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Présentation de l'enquête Contexte - Objectifs Calvados Tourisme s'est engagé depuis plusieurs années sur le segment du tourisme d'affaires

Plus en détail

Faits significatifs de l exercice. Mise en place institutionnelle du Voyage à Nantes

Faits significatifs de l exercice. Mise en place institutionnelle du Voyage à Nantes Faits significatifs de l exercice L Assemblée Générale Extraordinaire du 13 décembre 2010 a décidé la dissolution de l Association ainsi que sa mise en liquidation amiable. En effet, une convention de

Plus en détail

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE :

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE : Novembre 2009 Orient Asie N 14 Editorial Chers lecteurs, Pour ce numéro 14 d Orient Asie, nous commencerons à nous pencher sur les licences sélectives qu elle préparent ou non à un double diplôme. Ces

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Informations Grand Public : +33 (0) 892 707 407 (0,34 /mn) www.nicetourisme.com - email : info@otcnice.com

Informations Grand Public : +33 (0) 892 707 407 (0,34 /mn) www.nicetourisme.com - email : info@otcnice.com Nice France A propos de l économie touristique Dossier de presse Coordonnées : Direction de la Communication Tél. +33 (0) 4 92 14 46 10 - Fax +33 (0) 4 92 14 46 19 email : communication@otcnice.com Convention

Plus en détail

L EVOLUTION DE LA FILIERE TOURISME, EN ANJOU, A L HORIZON 2020

L EVOLUTION DE LA FILIERE TOURISME, EN ANJOU, A L HORIZON 2020 L EVOLUTION DE LA FILIERE TOURISME, EN ANJOU, A L HORIZON 2020 Les messages à retenir pour La complexité croissante des environnements fragilise les démarches décisionnelles, exclusivement articulées autour

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE. 4 ème trimestre. 2013 Chiffres-clés. Bureaux 1ER RÉSEAU PARTENAIRE

LILLE MÉTROPOLE. 4 ème trimestre. 2013 Chiffres-clés. Bureaux 1ER RÉSEAU PARTENAIRE MÉTROPOLE ème trimestre 03 Chiffres-clés Bureaux ER RÉSEAU PARTENAIRE LE MARCHÉ DE LA TRANSACTION Arthur Loyd er réseau national en immobilier d entreprise Analyse des transactions conclues au Transactions

Plus en détail

Pour les participants aux deux jours de conférence, 3 points à noter :

Pour les participants aux deux jours de conférence, 3 points à noter : Organisation 26-27 MARS 2015 / GENEVE & ANNEMASSE La conférence se déroule : Jeudi 26 mars à Lignon (Genève), dans les locaux des Services Industriels de Genève SIG Vendredi 27 mars à Ville la Grand (Annemasse),

Plus en détail

Compagnie des Transports Strasbourgeois. Rénovation et modernisation du réseau tram : poursuite du plan pluriannuel cet été

Compagnie des Transports Strasbourgeois. Rénovation et modernisation du réseau tram : poursuite du plan pluriannuel cet été Compagnie des Transports Strasbourgeois Rénovation et modernisation du réseau tram : poursuite du plan pluriannuel cet été 4 juin 2015 La ligne A, première ligne du réseau tramway de l agglomération strasbourgeoise,

Plus en détail

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse Une offre complète de 60 boutiques au cœur d un projet urbain ambitieux Toulouse Métropole une agglomération dynamique Croissance démographique la plus élevée d Europe

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

enri atisse Lille Métropole - Tourcoing Une exclusivité EHPAD par

enri atisse Lille Métropole - Tourcoing Une exclusivité EHPAD par enri atisse Lille Métropole - Tourcoing Une exclusivité EHPAD par La métropole Lilloise au cœur de l Europe Quelques chiffres 15ème métropole européenne avec 1,9 million d habitants, 1ère ville transfrontalière

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 Une règle de base au bon déroulé de l atelier : Toutes les idées

Plus en détail

Le confort et la sérénité au cœur de la ville...

Le confort et la sérénité au cœur de la ville... Le confort et la sérénité au cœur de la ville... 13 hectares de nature pour travailler en toute quiétude Hébergement Réunion Restaurant Détente Un concept unique et original d hébergement à proximité immédiate

Plus en détail

Le nouveau classement

Le nouveau classement Le nouveau classement des hébergements touristiques marchands Comment décrocher les nouvelles étoiles? Edito Un an après la publication de la loi de développement et de modernisation des services touristiques,

Plus en détail

L IMPACT DE LA MUTUALISATION SUR LES RESSOURCES HUMAINES

L IMPACT DE LA MUTUALISATION SUR LES RESSOURCES HUMAINES ANNEXES L ISTE DES ANNEXES ANNEXE I : ANNEXE II : ANNEXE III : ANNEXE IV : ÉVOLUTION DES DEPENSES DES COMMUNES ET DES EPCI DE 2006 A 2013 OUTILS JURIDIQUES DE MUTUALISATION A DISPOSITION DES ACTEURS LOCAUX

Plus en détail

Résidence Bioparc LYON 8 è. Résidence hôtelière

Résidence Bioparc LYON 8 è. Résidence hôtelière Résidence Bioparc LYON 8 è Résidence hôtelière Lyon Lyon, pôle de compétitivité européen Rejoindre Lyon, c est choisir l une des métropoles européennes les plus attractives. De multiples entreprises aux

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008.

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008. TOULOUSE, le 7 février 2008 Aux adhérents de l Association Vélo Assemblée Générale du 9 février 2008 Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre

Plus en détail

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme Grand Angle Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme commercial touche aussi fortement les consommateurs, qu ils soient résidents ou de passage, et plus largement toute l économie de notre territoire,

Plus en détail

Réalisation : Maison de l Emploi de Villeneuve d Ascq - Mons-en-Barœul Mise à jour : septembre 2015 (Edition initiale : septembre 2012 - Mise à jour

Réalisation : Maison de l Emploi de Villeneuve d Ascq - Mons-en-Barœul Mise à jour : septembre 2015 (Edition initiale : septembre 2012 - Mise à jour Réalisation : Maison de l Emploi de Villeneuve d Ascq - Mons-en-Barœul Mise à jour : septembre 2015 (Edition initiale : septembre 2012 - Mise à jour précédente : septembre 2014) 2 Le guide pratique Où

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Renseignements Hôtels

Renseignements Hôtels Renseignements Hôtels A proximité du Centre de Congrès de Lyon (à 1 min à pied) Hilton Lyon 4* Tél : 04.78.17.50.50 Capacité : 199 Chambres Tarifs single : de 150 à 365 197 à 365 Hôtel Crowne Plaza 4*

Plus en détail

Sommaire LES ENJEUX DE L HÔTELLERIE RESTAURATION EN NORD-PAS DE CALAIS. 02 Etat des lieux. 04 Capacité d hébergement. 05 Conjoncture.

Sommaire LES ENJEUX DE L HÔTELLERIE RESTAURATION EN NORD-PAS DE CALAIS. 02 Etat des lieux. 04 Capacité d hébergement. 05 Conjoncture. Nord-Pas de Calais N 182 JUILLET 2014 LES ENJEUX DE L HÔTELLERIE RESTAURATION EN NORD-PAS DE CALAIS Sommaire 02 Etat des lieux 04 Capacité d hébergement 05 Conjoncture 06 Clientèle 08 Défis à relever 11

Plus en détail