Présenté par : Services financiers Elavon. Yves Delisle Vice président adjoint Ventes au secteur public Elavon Financial Services

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présenté par : Services financiers Elavon. Yves Delisle Vice président adjoint Ventes au secteur public. 2012 Elavon Financial Services"

Transcription

1 Payez moins cher, sauver des arbres : Comment l automatisation des paiements peut assurer la survie de votre entreprise tout en assurant celle de la planète 2010 Présenté par : Services financiers Elavon Yves Delisle Vice président adjoint Ventes au secteur public 1

2 Sujets traités Paysage du secteur public Tendances relatives au paiement au Canada et aux États Unis Pourquoi sans papier? Aperçu des versements payables électroniques Options qui soutiennent les économies et la durabilité 2

3 Paysage du secteur public Problèmes de budget dans l ensemble du Canada Gouvernement fédéral Réductions de budget Provinces et municipalités Compressions budgétaires Universités et écoles Compressions budgétaires Réduction du financement privé Déficits sans précédent Augmentation d impôt probable 3

4 Pression sur les organismes du secteur public Les organismes du secteur public devront : Réduire leurs coûts opérationnels selon les compressions. Accroître le contrôle des dépenses. Étendre la surveillance et la visibilité. Améliorer la transparence et l obligation redditionnelle. Passer au vert et réduire les processus fondés sur l'imprimé. Objectif du gouvernement fédéral canadien de cesser d émettre des chèques complètement d ici

5 L argent et les tendances relatives à l économie de papier 5

6 Intérêt croissant pour les comptes créditeurs La limitation des coûts et la gestion de trésorerie sont les deux secteurs prioritaires de bien des calendriers. Les comptes créditeurs sont plus stratégiques en raison de l accent mis sur la gestion de trésorerie en réponse à l étroitesse des marchés du crédit et de l'incertitude commerciale. Les comptes créditeurs sont très bien positionnés pour soutenir les objectifs de gestion de trésorerie. Source: Aberdeen Group, février 2009 Importance stratégique des comptes créditeurs 6

7 Force motrice de l automatisation des comptes créditeurs Principaux facteurs poussant les organismes à se concentrer sur les comptes créditeurs électroniques. Exigences pour une amélioration de l'éfficacité opérationnelle Mandat pour réduire les coûts des paiements Manque de prévisibilité du cash flow Croissance rapide des risques de fraudes Conformité avec SOX et autres règlementations Niveau élevé d'erreurs de paiement de factures 19% 15% 11% 10% 62% 61% Source: Aberdeen Group, August 2011 Source: Aberdeen Group, August

8 Tendances canadiennes Qu est ce qui bloque? 86 % des consommateurs et des fournisseurs choisiraient les transactions électroniques plutôt que les transactions sur papier. Seulement 27 % des personnes du même groupe ont indiqué que les transactions électroniques constituent la majorité. Source: 2011 Canadian Financial Executive Research Foundation 8

9 Principales méthodes de paiement des canadiens Méthodes de paiement Chèques 85 % TEF Dépôts directs 55 % Cartes 52 % Remises de factures électroniques 52 % Intérac, Débits pré payés et Paypal 6 % Source: 2011 Canadian Financial Executive Research Foundation 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 9

10 Réduction des dépenses d exploitation Le Groupe Gartner estime qu une réduction de 5 % des coûts d exploitation a le même effet qu une augmentation de 30 % dans les ventes. 10

11 Le courant change rapidement de direction Source: IAPP, Accounts Payable Automation Survey, Sept

12 Paiement et rapprochement Les paiements électroniques sont une occasion importante de réaliser des économies de coûts. On réalise les meilleures économies de coûts en passant des paiements sur papier aux paiements électroniques. Coûts des paiements : Virement bancaire 9,86 $ Chèque 7,15 $ TEF/TAF 4,72 $ Carte 3,96 $ PPEF 2,35 $ Coûts de rapprochement : Manuel PPEF 12 $ 5 $ Étude du Group Aberdeen de mai 2010: "Global Payments: Maximizing Cash Flow with Electronic Payments and Process Automation" Étude d Accenture de 2007 : "The Role of Procurement Cards in the Source to Settle Process" À titre d exemple seulement. Le rapprochement automatisé électronique permet de gagner un temps précieux en ETP et d employer ce temps à des activités plus profitables. 12

13 Intérêt du secteur public pour les comptes créditeurs Maintien ou augmentation des contrôles Augmentation de la visibilité Amélioration de Ia conformité réglementaire Augmentation de l exactitude et de l opportunité des dépenses Réduction des coûts de facturation Réduction des taux d exception Réduction des temps de cycle et des paiements en retard Réduction du risque 13

14 Combien peut on économiser? Réduction de coût de 4 $ à 30 $ par facture Réduction du temps de cycle de 5 à 20 jours Classe de maturité Meilleur de la catégorie Coût de traitement d une facture Temps de cycle de traitement d une facture 7,78 $ 5,3 jours Moyenne 12,05 $ 10,2 jours Adopteurs tardif 37,45 $ 24,5 jours 25,83 $ 41,3 18,27 $ 14,2 4,84 $ 3,7 Source: Aberdeen Group, E Payables 2011 Efficiency, Visibility, and Collaboration in the Financial Supply Chain Copyright U.S. Bank: Confidential and Proprietary.

15 Paiements du secteur public viables 15

16 Beaucoup d outils dans la trousse d outil des comptes créditeurs électroniques. Paiements électroniques EDI Cartes commerciales Virements bancaires Comptes créditeurs électroniques Payable Comptes fantômes Comptes virtuels Comptes à usage unique Comptes à ajustement dynamiques Présentation et paiement électroniques de factures électroniques (PPEF) Automatisation de bout en bout 16

17 Comptes de cartes virtuelles USAGES COURANTS Gestion de relations stratégiques avec les fournisseurs CARDS Comptes fantômes Comptes virtuels Comptes à usage unique Traitement direct intégral AVANTAGES Visibilité et contrôle accru Coûts d exploitation réduits grâce à l amélioration du processus Réduction de la fraude Amélioration des paiements en temps opportun Rabais pour paiement hâtif accrus Augmentation des occasions de partage des recettes. Améliorations des prévisions de trésorerie 17

18 Considérations relatives aux comptes virtuels Idéal si l on a beaucoup de fournisseurs offrant des rabais pour les paiements hâtifs. Les organismes acheteurs et vendeurs n ont pas nécessairement à investir beaucoup dans la technologie. Pour de meilleurs résultats, il faut «vendre» les paiements électroniques comme la norme pour faire affaire avec l ensemble des partenaires internes et externes. 18

19 Croissance des comptes virtuels Plus de 25 % des organismes ont adopté des comptes de carte d achat virtuels Pour les organismes ayant un milliard de dollars de recettes et plus, le rythme d adoption est près du double. Au cours des trois prochaines années, l utilisation de CCP augmentera de plus de 40%. 60.0% 50.0% 40.0% 30.0% 20.0% 10.0% 0.0% Utilisation de Compte approvisionnement Virtuel/Sans Cartes 16.2% <250$M 21.9% 250$M à 1$B 1$B à 5$B 45.3% >5$B 37.9% 26.4% tous les revenus Source : Purchasing Card Benchmark Survey Report, RPMG,

20 PRÉSENTATION ET PAIEMENT ÉLECTRONIQUES DE FACTURES (PPEF) USAGES COURANTS Quand l objectif de l acheteur est l automatisation de la facturation CARDS au paiement. Quand l objectif est la réduction des coûts de paiement, la réduction de l utilisation du papier et l optimisation de l efficacité. La banque peut payer les fournisseurs de la façon qu ils le veulent. Les acheteurs peuvent payer la banque de la façon qu ils le veulent. La banque joue le rôle de «convertisseur». AVANTAGES Conversion facile du papier à l électronique. Tout, de la facture au paiement final, est électronique. L acheteur et le fournisseur ont un accès égal aux données, ce qui favorise la collaboration et atténue les conflits. Neutralité de la méthode de paiement. Moins de pertes ou de factures manquantes. La fraude et le factures en double réduites au minimum. Options de financement pour les acheteurs et les fournisseurs. Maintien d une piste de vérification complète. 20

21 Considérations relatives aux PPEF Les organismes acheteurs et vendeurs n ont pas nécessairement à investir beaucoup dans la technologie. La mise en œuvre peut exiger un peu plus de temps. Les rabais n en font pas partie, mais les économies peuvent surpasser n importe quels rabais. 21

22 Résultats : économies et durabilité 22

23 Usage des comptes virtuels par le secteur public Les organismes gouvernementaux, les universités et les écoles qui se servent de comptes virtuels ont : Réduit les coûts opérationnels globaux; Intégré les outils d approvisionnement électroniques (p. ex., SciQuest et Skyward); Éliminé les chèques pour beaucoup de paiements de contrat; Augmenté la taille moyenne des transactions; La taille moyenne des transactions des universités est de $ Améliorer les rabais pour amener un financement additionnel à des programmes essentiels. Augmenter la visibilité et le contrôle des dépenses. 23

24 Usage des PPEF par le secteur public Coût de traitement réduit et soutien aux initiatives vertes «Nous sommes au 21 e siècle et nous sortons des processus commerciaux sur papier.» Gestion des contrats Construction Frais juridiques Commissions du logement services publics Services de santé pharmaceutique Conseils scolaires fournitures scolaires, équipement et manuels 24

25 Prochaines étapes 25

26 Par où commencer? Examiner les processus de créditeurs et de créance actuels. Consulter les partenaires bancaires. Obtenir l appui du cadre supérieur. Favoriser Examiner les ressources en TI; déterminer le niveau d automatisation souhaité. Consulter les partenaires commerciaux pour déterminer leur intérêt et l effort nécessaire. l adoption. 26

27 Les fruits murs RÉSEAUX DE PAIEMENT INTERENTREPRISES CARTES COMMERCIALES TRAITEMENT DE FACTURES ET SOLUTIONS DE PAIEMENT LES TEF/TAF POUR LES PAIEMENTS RÉCURRENTS PEU ÉLEVÉS LES VIREMENTS BANCAIRES POUR LE FINANCEMENT IMMÉDIAT, LES PAIEMENTS IMPORTANTS 27

28 Est ce le bon moment? Devrais je attendre la révolution mobile, plutôt? Vous avez maintenant des outils pour répondre à vos besoins. Vous devez commencer hier. Les cartes, les PPEF, les TEF et les virements bancaires constitueront l épine dorsale de l avenir prévisible. Le mobile et les autres innovation tireront parti de ces options. 28

29 Des questions? Yves Delisle Assistant Vice President Vice-président adjoint

Corporate Cards. Embarquement immédiat pour l Europe

Corporate Cards. Embarquement immédiat pour l Europe Corporate Cards Embarquement immédiat pour l Europe Oliver Lauterwein - Principle Cash Management Consultant ING Commercial Banking Paris, March 2015 Agenda 1 2 3 Le marché des Cartes en Europe: Panorama

Plus en détail

Programmes de cartes commerciales Visa pour l industrie de la construction. Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre.

Programmes de cartes commerciales Visa pour l industrie de la construction. Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour l industrie de la construction Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour l industrie de la construction construction : pour des Les

Plus en détail

Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre.

Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour les hôpitaux Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour les hôpitaux pour une meilleure Les contraintes budgétaires et les demandes

Plus en détail

Programmes de cartes commerciales Visa pour les services professionnels. Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre.

Programmes de cartes commerciales Visa pour les services professionnels. Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour les services professionnels Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour les services professionnels professionnels : la gestion de

Plus en détail

Programmes de cartes commerciales Visa pour le secteur de l hôtellerie restauration. Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre.

Programmes de cartes commerciales Visa pour le secteur de l hôtellerie restauration. Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour le secteur de l hôtellerie restauration Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour le secteur de l hôtellerie restauration l hôtellerie

Plus en détail

FUNDDIRECT D ADP CAPITALISEZ SUR VOTRE INVESTISSEMENT

FUNDDIRECT D ADP CAPITALISEZ SUR VOTRE INVESTISSEMENT FundDirectMD > Une solution souple et efficace de gestion des transferts de fonds qui complète les fonctions de votre progiciel de gestion intégré ou de votre solution maison de traitement de la paie.

Plus en détail

Programme de la carte Visa Approvisionnement

Programme de la carte Visa Approvisionnement Programme de la carte Visa Approvisionnement LA CARTE VISA APPROVISIONNEMENT EST IDÉALE POUR LES ENTREPRISES AYANT : des ventes annuelles ou un budget d exploitation de plus de 10 millions de dollars plus

Plus en détail

Direction des accords bancaires

Direction des accords bancaires Direction des accords bancaires Secteur de la gestion bancaire et de la trésorerie Christine Lacroix Le 26 novembre 2013 Agenda 1. Direction des accords bancaires 2. Intervenants et partenaires 3. Approvisionnement

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

Atelier La Gestion du Cash Flow. CBDC, NB Février, 2008. Présenté par: ACSBE (Traduit de l anglais par André Chamberland : andre.cham@sympatico.

Atelier La Gestion du Cash Flow. CBDC, NB Février, 2008. Présenté par: ACSBE (Traduit de l anglais par André Chamberland : andre.cham@sympatico. Atelier La Gestion du Cash Flow CBDC, NB Février, 2008 Présenté par: ACSBE (Traduit de l anglais par André Chamberland : andre.cham@sympatico.ca) Précédente session de formation Les sept (7) attributs

Plus en détail

Recommandations sur l examen des approvisionnements État d avancement et projets

Recommandations sur l examen des approvisionnements État d avancement et projets Recommandations sur l examen des approvisionnements État d avancement et projets Comité consultatif sur les points de référence en matière d approvisionnement Le 4 juillet 2013 Randall Meades, Directeur

Plus en détail

Optimisez vos échanges commerciaux. avec la Dématérialisation Fiscale de Factures

Optimisez vos échanges commerciaux. avec la Dématérialisation Fiscale de Factures Optimisez vos échanges commerciaux avec la Dématérialisation Fiscale de Factures Mars 2012 Sommaire 1. Pourquoi dématérialiser les factures? Les motivations / le ROI 2. Dématérialiser mes factures oui,

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

Crédit-bail d équipement agricole

Crédit-bail d équipement agricole Services financiers à l entreprise Crédit-bail d équipement agricole Un moyen rapide et souple d équiper votre entreprise. Qu est-ce que le crédit-bail? n Le crédit-bail est une solution de financement

Plus en détail

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence 1 Sommaire Les avantages d une participation WIR Les avantages d une participation WIR page 1 Succès avec WIR page 2 Budget WIR et placement des

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

Collections360 MC de CGI pour les gouvernements Solution centralisée de gestion des créances

Collections360 MC de CGI pour les gouvernements Solution centralisée de gestion des créances Collections360 MC de CGI pour les gouvernements Solution centralisée de gestion des créances ENGAGEMENT. COLLABORATION. RÉSULTATS. Depuis plus de 30 ans, CGI fournit des solutions de gestion de recouvrement

Plus en détail

Programme de la carte Visa Commerciale

Programme de la carte Visa Commerciale Programme de la carte Visa Commerciale LA CARTE VISA COMMERCIALE EST IDÉALE POUR LES ENTREPRISES AYANT : des ventes annuelles de plus de 10 millions de dollars plus de 50 employés des employés qui ont

Plus en détail

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >>

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >> Access MD Online Vue d ensemble Access MD Online fournit aux organisations un accès en temps réel à leurs programmes de carte commerciale au sein d un environnement sécurisé, n importe où et n importe

Plus en détail

Solutions commerciales Offre avantageuse pour le client Programme de la carte Visa Commerciale

Solutions commerciales Offre avantageuse pour le client Programme de la carte Visa Commerciale Solutions commerciales Offre avantageuse pour le client Programme de la carte Visa Commerciale Marque déposée de Visa International Service Association; Visa Canada est un usager licencié. Paramètres du

Plus en détail

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada IGF Québec : Journée thématique sur la gestion des risques Philippe Lajeunesse, Directeur principal Planification

Plus en détail

Résumé de l interchange de VISA Canada par type de produit de carte

Résumé de l interchange de VISA Canada par type de produit de carte VISA est une société de technologie de paiement mondiale qui relie les consommateurs, les entreprises, les institutions financières et les gouvernements de plus de 200 pays et territoires à une monnaie

Plus en détail

Occasions d affaires en Fédération de Russie

Occasions d affaires en Fédération de Russie Occasions d affaires en Fédération de Russie Justine Hendricks Vice-présidente, Groupe des ressources Énoncé des occasions d affaires La Russie est un marché exigeant qui offre des occasions d affaires

Plus en détail

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011 Rapport de vérification interne Octobre 2011 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION... 3 1.1 CONTEXTE... 3 1.2 ÉVALUATION

Plus en détail

Solutions à l exportation

Solutions à l exportation Solutions à l exportation Le rôle d Exportation et développement Canada (EDC) est d appuyer et de développer les activités internationales des exportateurs et des investisseurs canadiens. La tolérance

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget (2015)

Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Préparé pour : le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Préparé par : La Canadian Independent Petroleum Marketers Association Sommaire

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Des compétences financières et techniques enfin réunies pour un meilleur service au développement des entreprises.

Des compétences financières et techniques enfin réunies pour un meilleur service au développement des entreprises. Des compétences financières et techniques enfin réunies pour un meilleur service au développement des entreprises. Siège 83 bis rue de rouen 95300 Pontoise Tél: 01 34 35 02 31 www.cinergy.fr Analyse financière

Plus en détail

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada Antécédents de crédit Les renseignements rassemblés qui montrent le temps que cela vous prend à payer l argent que vous avez emprunté. Banque Une institution financière qui dépose de l argent, prête de

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette Pour bâtir votre avenir financier Groupe Lavoie Bergeron Racette Notre équipe Martin Lavoie, B.A.A Conseiller en placement et directeur de succursale Compte une quinzaine d années dans le domaine du placement

Plus en détail

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Frais bancaires Troisième rapport annuel 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Aperçu Cette année, le rapport annuel porte sur : 1. L attitude des Canadiens à l égard des frais bancaires

Plus en détail

Activité de mobilisation de l industrie

Activité de mobilisation de l industrie Activité de mobilisation de l industrie CONSULTATION SUR LES SOLUTIONS D INFORMATIQUE EN NUAGE EN578 151297/A Le 13 novembre 2014 Hôtel Delta, Ottawa. Règles d exonération Cette présentation contient de

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Les décideurs financiers des entreprises de taille moyenne du Canada ont un point de vue éclairé quant à la conjoncture

Plus en détail

CADRE POUR FINANCIER D OPTION NATIONALE L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC. Document préparé par l équipe économique d Option nationale

CADRE POUR FINANCIER D OPTION NATIONALE L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC. Document préparé par l équipe économique d Option nationale CADRE FINANCIER D OPTION NATIONALE POUR L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC Autorisé et payé par Sylvain Gauthier, agent officiel du parti Document préparé par l équipe économique d Option nationale Vers un Québec

Plus en détail

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015 Université d Ottawa Cadre de référence Budget 2014-2015 L Université d Ottawa souhaite communiquer à la communauté universitaire les priorités, les enjeux et les défis auxquels elle fera face pour la préparation

Plus en détail

L outil d accroissement des dons de bienfaisance

L outil d accroissement des dons de bienfaisance Le plus important fournisseur de solutions d assurance-vie au Canada en matière de planification successorale et fiscale L outil d accroissement des dons de bienfaisance Une façon d accroître gratuitement

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

Vérification de la fonction de trésorerie

Vérification de la fonction de trésorerie Vérification de la fonction de trésorerie La fonction de trésorerie est conforme à l ensemble des dispositions législatives et des politiques Ottawa, le 28 novembre 2013 Le vérificateur général Alain Lalonde

Plus en détail

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants Contexte À mesure que la concurrence s intensifie à l échelle mondiale, l innovation en matière de logistique* pour les manufacturiers canadiens s étend du niveau de à la chaîne d approvisionnement. Pour

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants

Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants Pour atteindre vos objectifs financiers, vous devez pouvoir compter sur un partenaire fiable pour la gestion de votre patrimoine. Et, à ce titre,

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR

TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR INTRODUCTION TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR Compte rendu soulignant les résultats, les risques et les changements importants quant au fonctionnement, au personnel et aux programmes Le présent

Plus en détail

Prenez le Contrôle BancPay. La facturation en ligne intelligente.

Prenez le Contrôle BancPay. La facturation en ligne intelligente. Prenez le Contrôle BancPay. La facturation en ligne intelligente. Qu est-ce que BancPay BancPay est un service de facturation intelligent, qui automatise le traitement de vos factures et facilite vos opérations

Plus en détail

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière MANUEL DU COMITÉ LOCAL Module 5 Gestion financière TABLE DE CONTENU Introduction p. 2 Questions financières p. 2 Comptes bancaires p. 3 Rôle de la trésorière ou du trésorier p. 3 Budget annuel p. 4 Tenue

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

Étude sur la monnaie numérique

Étude sur la monnaie numérique Étude sur la monnaie numérique Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et Opérations Association des banquiers canadiens Prononcée devant le Comité sénatorial des banques et

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 L Institut canadien des évaluateurs (ICE) soumet les recommandations

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Manuvie Un La majorité des Canadiens gèrent leurs finances comme suit : 1. Ils déposent leur revenu et autres actifs

Plus en détail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Janvier 2015 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important Aux termes de la Loi sur la gestion des finances publiques,

Plus en détail

Comptes bancaires selon vos besoins Ce que vous devez savoir

Comptes bancaires selon vos besoins Ce que vous devez savoir 02 Comptes bancaires selon vos besoins Ce que vous devez savoir Vous disposez d un vaste choix : il existe près de 100 forfaits offerts par plus de 20 banques au Canada. Vous pouvez comparer les caractéristiques

Plus en détail

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100 La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100, la solution innovante pour les PME à l avenir prometteur Une PME a des besoins de gestion spécifiques, parfois sophistiqués,

Plus en détail

NetSuite pour les éditeurs et entreprises high-tech

NetSuite pour les éditeurs et entreprises high-tech NetSuite pour les éditeurs et entreprises high-tech NetSuite est la seule solution ERP en mode Cloud conçue spécialement pour les éditeurs de logiciels et les entreprises technologiques. Agissant comme

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Stratégie de gestion financière Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Communication des résultats / 1 La Stratégie de gestion financière annuelle de la Province du Manitoba

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux Points saillants du chapitre Les dépenses totales des régimes consacrées à la santé demeurent stables en moyenne

Plus en détail

Lien. D ENSEMBLE avec. et obtenez une vue. Mon argent pour la vie FAITES LE. with Money for Life POUR FAIRE LE LIEN ENTRE LES CONSEILS EN PLACEMENT

Lien. D ENSEMBLE avec. et obtenez une vue. Mon argent pour la vie FAITES LE. with Money for Life POUR FAIRE LE LIEN ENTRE LES CONSEILS EN PLACEMENT Lien FAITES LE CONSEILS SUR LES PLACEMENTS PROTECTION DU PATRIMOINE DE VRAIES SOLUTIONS et obtenez une vue D ENSEMBLE avec Mon argent pour la vie with Money for Life POUR FAIRE LE LIEN ENTRE LES CONSEILS

Plus en détail

Enquête sur les allégations visant l Association des

Enquête sur les allégations visant l Association des Enquête sur les allégations visant l Association des pompiers autochtones du Manitoba 2014 Contexte La Direction générale des services d examen et d enquête du Ministère a reçu des allégations de détournement

Plus en détail

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE?

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? SERVICES DE FINANCEMENT DU COMMERCE INTERNATIONAL LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? PRENDRE AVANTAGE DE L INFORMATION DISPONIBLE Un accès sécuritaire à de l information

Plus en détail

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu :

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : un contexte difficile pour faire face au choc du vieillissement de la population 39 e Congrès de l ASDEQ Ottawa 15 mai 2014 François

Plus en détail

Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada

Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada Le 17 avril 2015 Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada En tant que commerçant partenaire de MasterCard, il est important que vous connaissiez le modèle économique sur lequel reposent

Plus en détail

Investir dans l avenir : le financement des infrastructures municipales

Investir dans l avenir : le financement des infrastructures municipales Investir dans l avenir : le financement des infrastructures municipales Financement municipal : prendre l équité au sérieux Congrès de 2015 de la Fédération canadienne des municipalités Edmonton (Alberta),

Plus en détail

7 bonnes raisons d automatiser le traitement des commandes

7 bonnes raisons d automatiser le traitement des commandes LIVRE BLANC 7 bonnes raisons d automatiser le traitement des commandes Le processus Order-to-Cash selon ReadSoft. Logiciel d automatisation du traitement des commandes clients Janvier 2012 Copyright 2012

Plus en détail

Gagnez sur tous les tableaux taux d intérêt réduit et commodité. GUIDE DES AVANTAGES

Gagnez sur tous les tableaux taux d intérêt réduit et commodité. GUIDE DES AVANTAGES GUIDE DES AVANTAGES Carte Visa Classique RBC Banque Royale avec option à taux d intérêt réduit Gagnez sur tous les tableaux taux d intérêt réduit et commodité. Meilleur taux d intérêt, économies supérieures.

Plus en détail

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013 Vérification des pratiques de gestion du Secteur du dirigeant principal des finances () 1. Le dirigeant principal des finances () doit s assurer qu on dispose d une vue consolidée et intégrée des structures

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Affacturage : concept, évolution et défis. Peter Brinsley Directeur, POINT FORWARD LTD

Affacturage : concept, évolution et défis. Peter Brinsley Directeur, POINT FORWARD LTD Affacturage : concept, évolution et défis Peter Brinsley Directeur, POINT FORWARD LTD Evolution - Les débuts de l affacturage Initialement utilisé pour le commerce international. Les affactureurs agissent

Plus en détail

Le statut des coopératives au Canada

Le statut des coopératives au Canada Le statut des coopératives au Canada Allocution de Marion Wrobel Vice-président, Politique et opérations Association des banquiers canadiens Devant le Comité spécial sur les coopératives de la Chambre

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Le secteur de la fabrication de matériel ferroviaire roulant rationalise

Plus en détail

Tarification. Compte de transaction GÉRER. Compte Travailleurs autonomes ($ CA) Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes

Tarification. Compte de transaction GÉRER. Compte Travailleurs autonomes ($ CA) Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes GÉRER TARIFICATION 01 Tarification Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes En vigueur à compter du 29 juillet 2013 Vous cherchez plus que jamais des services bancaires adaptés à vos besoins

Plus en détail

Forfait Bienvenue au Canada de RBC. Tout ce dont vous avez besoin pour vous établir rapidement et facilement

Forfait Bienvenue au Canada de RBC. Tout ce dont vous avez besoin pour vous établir rapidement et facilement Forfait Bienvenue au Canada de RBC Tout ce dont vous avez besoin pour vous établir rapidement et facilement Bienvenue au Canada 3 Lorsque vous choisissez RBC Banque Royale, vous obtenez : n n Un accès

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada Financière Banque Nationale Présentation à la conférence des chefs de la direction des banques canadiennes Présentation aux investisseurs Raymond McManus Président et chef de la direction Banque Laurentienne

Plus en détail

Rapport de surveillance

Rapport de surveillance Politique : Rapport de surveillance LPD-3 Situation financière ANNEXE 3.3.3d Période de référence : Janvier à mars 2015 Type de politique : Limites des pouvoirs de la direction ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE DU

Plus en détail

StartNet. Client-Serveur

StartNet. Client-Serveur Prélèvements Gestion des effets Gestion des chèques Gestion de trésorerie Virements étrangers Saisie des flux pour les LCR Rapprochement comptable Gestion des relevés de comptes Prélèvements Gestion des

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

Choisir le bon compte d épargne

Choisir le bon compte d épargne OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte d épargne Un compte d épargne est un bon moyen de mettre de l argent de côté pour atteindre des objectifs à court terme ou constituer un fonds d urgence pour

Plus en détail

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Don d assurance vie Une stratégie de constitution d un legs Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Plusieurs personnes disposent d une partie de revenu qu elles investissent et souhaitent

Plus en détail

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD Façon d utiliser le présent document Cet outil est fourni pour aider les candidats aspirant au titre de (CIM MD ) à évaluer la pertinence de leurs activités de formation continue en ce qui a trait aux

Plus en détail

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES La réforme européenne sur les prélèvements (Règlement SEPA, pour Single Euro Payments Area) entre en vigueur dans quelques mois (1er août 2014). Ce nouveau système de

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

Paiement préautorisé ou chèque en blanc? S O M M A I R E E X É C U T I F. par

Paiement préautorisé ou chèque en blanc? S O M M A I R E E X É C U T I F. par ? S O M M A I R E E X É C U T I F par avril 2005 LES PAIEMENTS PAR DÉBIT PRÉAUTORISÉS Le nombre de paiements par débit préautorisé (DPA) effectués dans les comptes des consommateurs a connu depuis plusieurs

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail