Les stratégies gagnantes dans l assurance METIER. numéro 88 février Les horizons 2012 de Gan Eurocourtage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les stratégies gagnantes dans l assurance METIER. numéro 88 février 2012. Les horizons 2012 de Gan Eurocourtage"

Transcription

1 STRATÉGIE Les horizons 2012 de Gan Eurocourtage À SUIVRE Sécurité sociale : nouveau tour de vis fiscal pour les entreprises METIER Marchés des Entreprises IARD : les nouveaux managers sont à l œuvre numéro 88 février 2012 Internet, extranets, mobiles Les stratégies gagnantes dans l assurance

2 ENQUÊTE POOLING D ASSURANCES COLLECTIVES Les grands acteurs professionnels de l Internet se sont retrouvés à Paris début décembre pour «Le Web 11», trois journées d étude de la Internet, extranets, mobiles La demande multi Les technologies de l information et de la communication (TIC) occupent une place de plus en plus importante dans les entreprises. Elles ne se contentent pas de simplifier ou d industrialiser certains process. Elles créent également de nouveaux usages et de nouveaux marchés. Le secteur de l assurance ne fait pas exception. P remier bon point pour les entreprises françaises : en matière d infrastructures et d équipement, elles se situent dans le haut de la moyenne européenne d après les statistiques de l Observatoire du numérique : 93 % d entre elles disposent d une connexion fixe à haut débit, ce qui place la France près de 10 points au-dessus de la moyenne européenne (83 %), devant l Allemagne (88 %) et le Royaume-Uni (87 %). De plus, la quasi-totalité des entreprises sont équipées en micro-ordinateurs. En revanche, seulement 44 % des salariés français utilisent Internet dans 20 Projets courtage - n 88 - février 2012

3 NOUVELLES TECHNOLOGIES >> SOMMAIRE AVIS D EXPERT Benoît Tabaka, secrétaire général du Conseil national du numérique 22 INTERVIEWS Vincent Vagogne, directeur commercial IARD 26 Michel Dejean, directeur commercial Collectives 27 STRATÉGIE Un portail unique 28 Les courtiers plébiscitent les extranets de Gan Eurocourtage 29 EDI : gagner en productivité 31 RISQUES D ENTREPRISE Une aide à la vente 32 Tarificateur express : plébiscité par les courtiers 34 Espace Affaires : retours d expériences 35 Des Lauriers pour l application «Risques pays» 35 ASSURANCES MARITIMEET TRANSPORT Efficacité : la preuve par trois 37 ASSURANCES COLLECTIVES Une source d informations incomparable 38 Une application de consultation des prestations de santé 39 Les commissions en temps réel 40 Services aux grandes entreprises : des outils sur mesure 41 diversité des changements induits par les nouvelles technologies. canal s accélère leur travail, contre 64 % au Danemark et 49 % en Allemagne Si seulement 58 % des entreprises françaises disposent d un site Internet (89 % en Suède) et 77 % ont connecté leurs ordinateurs en réseau (85 % en Espagne), elles sont cependant très bien équipées en outils de partage de l information : 44 % d entre elles utilisent un réseau intranet (moyenne européenne : 33 %) et 35 % un extranet accessible à leurs partenaires (moyenne européenne : 20 %). Au chapitre des outils de gestion, les entreprises françaises obtiennent, là encore, des résultats contrastés. Elles sont encore peu nombreuses à utiliser des progiciels de gestion de la relation client (CRM) : 22 %, contre 43 % en Allemagne. Idem pour les progiciels de gestion intégrés : le taux d équipement français (24 %) se situe dans la fourchette basse, loin derrière les pays du Nord. > Les progrès rapides de l e-business En matière d e-business, les performances des entreprises françaises progressent très rapidement. Elles se situent Projets courtage - n 88 - février

4 ENQUÊTE NOUVELLES TECHNOLOGIES Avis d expert Benoît Tabaka, secrétaire général du Conseil national du numérique «Le numérique est une logique d innovation» Ne voir dans le numérique que des outils est, selon vous, réducteur. Pourquoi? Le numérique, c est n est pas que de l informatique, des logiciels ou Internet. C est d abord une logique d innovation qui peut faire émerger de nouveaux process, de nouveaux usages, voire de nouveaux marchés. Prenons le cas de la dématérialisation des bulletins de salaire : elle génère un gain de productivité, une réduction des frais d envoi, une forme d immédiateté, de nouvelles possibilités d archivage plus sécurisées qu un classeur Toutes les entreprises sont-elles à armes égales? Avec les plates-formes de services, les PME peuvent désormais bénéficier des mêmes services et fonction - nalités que les grandes entreprises, sans avoir besoin de compétences informatiques très pointues. C est toute la magie du numérique : il permet d automatiser et d industrialiser les tâches sans valeur ajoutée, de se recentrer sur son cœur de métier et d avoir une meilleure vision de son activité. Avec des outils de Business intelligence, par exemple, il est possible de suivre une campagne de prospection ou une stratégie marketing en temps réel, d en mesurer les résultats et, le cas échéant, de la réorienter. Qu est-ce que le Web 2.0 peut apporter aux entreprises? «Quand les hommes travaillent ensemble, les montagnes se transforment en or.» Ce proverbe chinois illustre bien l importance de l intelligence collective. Je sais que les PME ont encore du mal à travailler en réseau ou en mode communautaire. De culture foncièrement individualiste, elles sont réticentes à l idée de partager leurs savoirs, leur intelligence, par peur de la concurrence. Pour surmonter ces craintes, elles doivent admettre que la valeur ajoutée d une entreprise ne découle pas de ce qu elle crée aujourd hui mais de ce qu elle créera demain. Or, pour trouver de nouvelles idées, de nouveaux produits, elles doivent rester connectées avec leur marché, à l écoute de leurs partenaires, clients, fournisseurs C est tout l intérêt du Web 2.0. Le marché des TIC pèse plus de 200 milliards d euros, ce qui représente 4,1 % du produit intérieur brut et près de emplois. légèrement au-dessus de la moyenne européenne en matière d usage des services bancaires et financiers (83 %) et d appels d offres publiques en ligne (16 %). Mais, pour les achats et ventes en ligne, elles restent à la traîne : 19 % achètent et 12 % vendent en ligne, alors qu en Suède, 53 % des entreprises achètent et 24 % vendent en ligne. Ce qui n empêche par ces ventes de représenter, sur le marché du B to B (Business to Business), pas moins de 237,5 milliards d euros : 76,5 milliards de ventes sur Internet et 181,5 milliards de ventes via un système d échange de données informatisé (EDI). Au total, le marché des TIC pèse plus de 200 milliards d euros, ce qui représente 4,1 % du produit intérieur brut (PIB) et près de emplois. Au volet «social» du Web s ajoute, à mesure que les ventes de smartphones et de tablettes numériques explosent, un volet «mobile» : où qu ils se trouvent, les utilisateurs de smartphones ou de tablettes veulent accéder aux mêmes applications qu avec leur ordinateur. À ce jour, 11 % des Français utilisent un smartphone dans le cadre de leurs activités professionnelles (étude réalisée par le cabinet Markess International). En 2013, ils seront au moins deux fois plus nombreux et probablement deux fois plus exigeants. Car la mobilité n est pas seulement un enjeu technologique. C est aussi un challenge commercial et marketing majeur : les mobinautes veulent toujours plus de réactivité, de sécurité, d efficacité dans l accès à l information, de complémentarité des canaux de distribution, de dématérialisation des échanges et de géolocalisation. Où qu ils se trouvent, ils veulent qu on leur indique comment trouver les services dont ils ont besoin. > Les enjeux de la mobilité Il n en fallait pas davantage aux geeks de la Silicon Valley pour former l acronyme SoLoMo (pour SOcial-LOcal-MObile), qui représente à leurs yeux l avenir du Web. De fait, tous les leaders de la nouvelle économie (Facebook, Google, Groupon ) ont intégré ces trois dimensions dans leur stratégie marketing. Prenons l exemple de Facebook : 22 Projets courtage - n 88 - février 2012

5 NOUVELLES TECHNOLOGIES ENQUÊTE >> en tant que réseau social, le «SO» est sa raison d être ; il compte aujourd hui plus de 250 millions d utilisateurs des applications destinées aux iphones et autres téléphones MObiles ; enfin, un système de géolocalisation permet à ses équipes commerciales d adapter les bandeaux publicitaires au lieu où l utilisateur se trouve. SoLoMo risque toutefois de se heurter à quelques barrières culturelles : 72 % des Français estiment qu il est risqué de diffuser en temps réel sa géolocalisation sur Internet. mais l expérience prouve que si le service proposé les intéresse, ils sont prêts à surmonter leurs réticences. Autre barrière culturelle : les services informatiques des entreprises continuent à considérer que l ordinateur est le seul véritable outil de travail des cadres, mêmes mobiles ; le smartphone ou la tablette ne sont, à leurs yeux, que des accessoires. Le triptyque «social, local, mobile» n en risque pas moins d accélérer la tendance, déjà largement amorcée, à l hypersegmentation des cibles visées. Preuve que les technologies de l information et de la communication ne sont pas seulement un outil, mais aussi un facteur de progrès et de remises en question, une incitation à repenser entièrement certains modèles économiques. > Internet réinvente l assurance Le baromètre de la relation client, réalisé par Solucom pour L Argus de l assurance en septembre dernier, fait apparaître qu en deux ans, Internet est devenu le premier canal d information des clients, devant les agences : près de 77 % des personnes qui cherchent des informations sur un produit d assurance sur Internet utilisent un compa rateur. Toutefois, information ne rime pas toujours avec souscription : incontournable dans l avant-vente, Internet doit ensuite s inscrire dans une stratégie multicanal qui permet de passer facilement de la relation virtuelle à un contact physique ou téléphonique avec un conseiller. L intégration des différents canaux Internet, agence, plateforme téléphonique et la gestion des dossiers en temps réel sont essentielles. Car pour finaliser et, ensuite, gérer un contrat (changer d adresse, faire évoluer une garantie, déclarer un sinistre), les clients recourent encore principalement au téléphone et à la visite à l agence ou au cabinet. Mais Internet gagne du terrain, malgré les difficultés ressenties par les clients pour finaliser leurs demandes : en matière de «clarté des informations», de «possibilités offertes par le site» et de «facilité d accès à l information» les trois premiers critères de satisfaction des internautes, les assureurs obtiennent des notes médiocres, en tout cas inférieures à la moyenne des autres secteurs d activité. > La souscription en ligne progresse Ce décalage entre l avant-vente et l après-vente est confirmé par l étude réalisée par Benchmark Group en 2011 : les outils d information (présentation des produits, des tarifs, des garanties et réalisation d un devis) obtiennent de bien meilleurs taux de satisfaction que la souscription et la gestion des sinistres. S ils ne trouvent pas l information qu ils recherchent sur le site, seulement 22 % des internautes formulent une demande en ligne ; 22 % préfèrent téléphoner et 54 % se rendre en agence. Ça tombe bien : ces deux canaux de vente sont jugés plus performants par les assureurs. Ils obtiennent de meilleurs taux de transformation et génèrent des ventes additionnelles. Les assureurs pourraient améliorer leurs performances sur Internet en utilisant davantage le mail, un canal encore négligé alors qu il recueille des taux de satisfaction exceptionnels : 94 % des clients ayant En deux ans, Internet est devenu le premier canal d information des clients de l assurance. Projets courtage - n 88 - février

6 Avec Gan, où qu ils soient, vos clients peuvent suivre leurs remboursements de santé. Gan Eurocourtage - S.A. au capital de /10 rue d Astorg Paris cedex RCS Paris. Gan Eurocourtage distribue, via les courtiers, les produits de Groupama Gan Vie - Entreprises régies par le code des assurances -* Smartphone : téléphone intelligent - Crédit photo : Getty Images. Votre espace santé sur Smartphone * Avec Gan, vos clients peuvent suivre leurs remboursements, mettre à jour leur attestation de tiers payant, géolocaliser les professionnels de santé partenaires les plus proches, et ce, partout et tout le temps. Assuré d avancer Contactez votre inspecteur ou

7 NOUVELLES TECHNOLOGIES ENQUÊTE >> >> (suite de la page 23) échangé avec leur assureur par mail se disent satisfaits de la rapidité et de la qualité de la réponse. Autre piste à creuser : la gestion et le stockage des données. De plus en plus mobiles, les clients doivent en effet pouvoir retrouver l exacte transcription de leurs contrats où qu ils se trouvent. Parce qu on se casse plus souvent la jambe au ski que dans sa chambre, il doit pouvoir être possible d accéder à ses contrats où que l on se trouve. Ses contrats d assurance, mais aussi le carnet d entretien de son véhicule, ses pièces d identité, l attestation d entretien de sa chaudière Autant de pièces indispensables pour déclarer un sinistre, qui peuvent être stockées dans un coffre-fort électronique. > La piste des applications mobiles L avenir de la relation client se trouve aussi du côté des applications mobiles. Pour la première fois l an passé, il s est vendu dans le monde davantage de smartphones (près de 488 millions) et de tablettes tactiles (63 millions) que d ordinateurs individuels (415 millions). Les assureurs ont doublement intérêt à s emparer de ce nouvel outil, qui devrait révolutionner la relation client : parce qu il est mobile, bien sûr, mais aussi parce qu il est vraiment personnel. Alors qu un ordinateur peut être partagé entre plusieurs membres d une même famille, le smartphone est un objet très personnel qui permet de nouer une relation unique entre le client et l assureur. Considérées comme de simples gadgets il y a seulement deux ans, les applications mobiles se sont imposées très rapidement dans le monde de l e-assurance. Il ne s agit pas seulement d un point de contact supplémentaire : les applications mobiles pourraient révolutionner la relation client. > Services à valeur ajoutée D abord et ce n est pas un détail en modernisant l image des assureurs. En figurant parmi les pionniers de la mobilité, ils gagnent clairement des points. Ils peuvent aussi nouer une relation de proximité avec leurs clients : alors que les assureurs se sont toujours plaints d avoir moins d occasions de contacts que les banquiers, les applications mobiles leur permettent de se rapprocher de leurs clients. Tout en leur rendant et c est, bien entendu, l essentiel des services à valeur mobile ajoutée : la géolocalisation des agences et des prestataires agréés, par exemple. Ou encore la déclaration d un sinistre en temps réel, qui semble réduire les risques de fraude. De quoi répondre aux aspirations de la fameuse «génération Y», qui veut tout, tout de suite : «Je dépose ma voiture au garage samedi après-midi. Mon garagiste me conseille de l assurer tous risques. Si je ne le fais pas tout de suite, je sais que je ne le ferai jamais!» Pour l heure, le nombre de clients ayant téléchargé puis utilisé les applications mobiles des assureurs reste modeste : aucune application ne dépasse le cap des téléchargements nécessaires pour intégrer les charts de l Apple Store. La croissance viendra à mesure que la palette de services proposés par les assureurs s élargira et, surtout, répondra aux attentes des assurés. Les premières applications ludiques (bonne conduite ou alcootest) ont fait long feu. Les compagnies doivent donc inventer des fonctionnalités personnalisées et à valeur ajoutée : alertes météo pour prévenir les sinistres, calendrier d entretien des véhicules, localisation des personnes dépendantes Le développement des applications permettant de consulter les affiliations et prestations santé montre bien que les assurés sont demandeurs > SOUSCRIRE SUR INTERNET Gagner du temps et de l argent Vous avez souscrit sur Internet. Pourquoi? 50 % Parce que c est possible en dehors des horaires d ouverture. 45 % Parce que les conditions tarifaires étaient plus intéressantes sur Internet. 45 % Pour gagner du temps. 20 % Pour éviter un contact avec un commercial. 10 % Parce que ce produit ou cet assureur n était présent que sur Internet. Source : Benchmark Group Enquête menée en juin 2011 auprès de 402 internautes ayant consulté des sites d assurance au cours des six derniers mois. Les applications mobiles se sont imposées très rapidement dans le monde de l e-assurance. > Projets courtage - n 88 - février

8 ENQUÊTE NOUVELLES TECHNOLOGIES Interview Vincent Vagogne, directeur commercial et délégations régionales IARD de Gan Eurocourtage «Les affaires au cœur du dialogue avec les courtiers» Plus dense, plus convivial, plus pratique : pour Vincent Vagogne, le nouvel extranet de Gan Eurocourtage doit avant tout développer des affaires nouvelles. L une des clés est la personnalisation : permettre au courtier d organiser les boutons du clavier comme bon lui semble. Votre extranet est régulièrement récompensé, pour la qualité de ses applicatifs de tarification et de souscription notamment. Pourquoi l avoir fait évoluer? Pour garder cette longueur d avance! La concurrence progresse. Nous devons constamment innover pour aller vers davantage de simplicité et d ergonomie. De ce point de vue, je trouve notre nouvel extranet très réussi, à la fois plus moderne et intuitif. Il propose des contenus enrichis, spécialement conçus pour répondre aux questions des courtiers. Quelles en sont les principales nouveautés? Sur la forme, un point important : un portail unique qui permet d accéder à tous les extranets : IARD Entreprises, IARD Particuliers et Professionnels, Transport et Collectives, ce qui donne aux internautes une vision globale de Gan Eurocourtage. Il est bon de rappeler que nous sommes un assureur généraliste! Sur le fond, de nouvelles rubriques sont entièrement destinées aux courtiers spécialistes de l assurance dommages. Je pense notamment aux «analyses sectorielles» : une quarantaine d activités industrielles ou de services sont présentées, ce qui permet aux courtiers de mieux appréhender les problématiques de risques de ces secteurs. Votre objectif? Notre priorité, je dirais même notre obsession, est d aider les courtiers à décrocher des affaires. Les différents boutons du clavier, présentés à la manière d un smartphone, donnent des accès directs à l ensemble des services à la disposition des courtiers. À commencer par l accès à Gan e-courtage, évidemment, mais également à l espace Affaires avec ses tarificateurs et les questionnaires Cap Perspectives PME en ligne. Chacun peut naviguer selon ses priorités sur l espace Club Elite ou bien encore accéder à l espace marketing direct Ema, pour suivre en temps réel les opérations de prise de rendez-vous sur son agenda en télémarketing À quoi sert le bouton «Mon inspecteur»? C est une novation qui me semble capitale : ce nouvel espace de dialogue replace l inspecteur au cœur de la relation entre la compagnie et le courtier. Nous mettons une masse d informations considérable à la disposition de nos partenaires : ils peuvent naviguer dans un environnement plus intuitif et convivial que par le passé. Sans oublier toutefois que rien ne vaut le contact humain : ces outils permettent aux inspecteurs et aux courtiers de se recentrer sur leur cœur de métier : la relation commerciale et le conseil. Comment cet outil peut-il être plus proche encore des courtiers? L une des clés est la personnalisation : permettre au courtier d organiser les boutons du clavier comme bon lui semble afin de créer des raccourcis vers les informations ou les applicatifs qui l intéressent le plus, constituer une «bibliothèque» personnelle avec les imprimés et les guides de souscription qu il utilise le plus souvent, partager cette bibliothèque avec ses collaborateurs > 26 Projets courtage - n 88 - février 2012

9 NOUVELLES TECHNOLOGIES ENQUÊTE >> Interview Michel Dejean, directeur commercial du Marché des Collectives de Gan Eurocourtage «L ergonomie au service de l efficacité» Gan Eurocourtage a toujours été reconnu pour la qualité de son information assurée aux courtiers et de ses outils Internet. Michel Dejean explique quels sont les atouts de ces outils sur le marché des assurances collectives. Quelles ont été vos priorités dans la rénovation de l extranet? Primo, des contenus plus riches ; secundo, une navigation plus simple ; tertio, des échanges plus interactifs. Ces trois objectifs me semblent atteints. J apprécie tout particulièrement l ergonomie globale du portail, qui permet d accéder aux extranets très facilement et ce, depuis un point d entrée unique. On accède également à l ensemble de l environnement de Gan Eurocourtage : la Web TV, notre célèbre blog «Deexit», l actualité du groupe et de la profession. Sur chacun des extranets, le système du clavier inspiré d un smartphone est particulièrement bien pensé : il suffit de cliquer sur un bouton pour accéder à une base de données ou à un applicatif. Après une première phase de découverte, les courtiers semblent s être approprié très vite ce nouvel extranet. Les assurances collectives sont une matière complexe. Qu apporte l extranet aux courtiers? Pour souscrire un contrat collectif en santé, prévoyance ou retraite, un courtier ne doit pas seulement maîtriser les produits : il doit notamment suivre l actualité réglementaire et fiscale ainsi que les spécificités des conventions collectives de chaque branche... On trouve sur l extranet des informations de veille professionnelle, des dossiers techniques, des bases de données, des outils de toutes sortes : des tarificateurs, des simulateurs Le courtier dispose ainsi aujourd hui d une boîte à outils complète beaucoup plus accessible qu auparavant. Quelles sont les nouveautés les plus intéressantes à vos yeux? La rubrique Mon inspecteur, qui permet aux inspecteurs d envoyer des messages collectifs ou personnalisés aux courtiers de leur territoire, est une vraie nouveauté. C est un canal de communication supplémentaire, qui trouvera très vite sa place entre le téléphone et le mail. À venir également très prochainement : l espace Réseau Retraite réservé aux partenaires courtiers répartis sur toute la France. D une manière plus générale, la nouvelle ergonomie du site est, à mes yeux, une avancée considérable. Et pas seulement sur le plan de la forme : mieux présentée et plus accessible, l information devient plus efficace. En quoi ce nouveau portail Internet est-il un «plus» pour Gan Eurocourtage? Nous avons toujours été reconnus comme précurseurs en matière d information et d outils Internet. Les récents Lauriers décernés par les courtiers nous le prouvent. Il n est donc pas question de perdre cette longueur d avance. C est véritablement un avantage concurrentiel pour Gan Eurocourtage, mais aussi pour les courtiers : n oublions pas que ces outils sont avant tout destinés à simplifier C est véritablement un avantage concurrentiel pour Gan Eurocourtage, mais aussi pour les courtiers. Projets courtage - n 88 - février

10 ENQUÊTE NOUVELLES TECHNOLOGIES Stratégie Un portail unique Extranets, Web TV, e-courtage, blogs tous ces sites sont désormais accessibles à partir d un seul et même portail plus ergonomique et plus convivial. De quoi simplifier la vie des courtiers tout en valorisant la diversité de l offre de Gan Eurocourtage. nouveau portail, lancé officiellement le 23 novembre dernier. Et quand on connaît le nombre d extranets concurrents et de codes d accès que les cabinets de courtage doivent gérer, c est tout d abord un grand pas en avant pratique! «N ous avons cru très tôt en l importance des technologies de l information et de la communication pour nos métiers, se félicite Marie-Annick Degey, directrice Communication et Promotion des ventes de Gan Eurocourtage. C est ce qui nous permet, seize ans après le lancement de notre premier extranet, de garder une longueur d avance.» Convaincue que les technologies de l information et de la communication conviennent particulièrement bien aux «business immatériels tels que l assurance», Marie-Annick Degey a aujourd hui une obsession : «Faire en sorte que TIC et business se fécondent mutuellement, et de manière parfaitement intuitive!» C est précisément l objectif assigné au > En un seul clic En une connexion, les courtiers peuvent découvrir les quatre marchés de Gan Eurocourtage : IARD Entreprises, IARD Particuliers et Professionnels, Transport et Collectives. «En regroupant les assurances de personnes et l IARD, le portail donne une meilleure vision de l étendue de notre expertise et de nos prestations», précise Stéphane Huber, responsable Internet, Extranets et Multimédia. Site institutionnel, extranets, espaces affaires, Gan e-courtage l ensemble du dispositif de communication est réuni au grand complet et intègre même la Web TV pionnière «Gan Eurocourtage TV», dédiée à la prévention des risques. Sur le plan ergonomique, l espace central de la page d accueil présente, en un carrousel d images, les quatre dernières actualités de Gan Eurocourtage et de Groupama. «Nous avons considérablement renforcé l information institutionnelle», explique Elisa Cavanna, responsable Communication corporate et produits marketing opérationnel. «Dans une période complexe, Gan Eurocourtage joue la transparence en diffusant toute l actualité relative à l entreprise et au groupe Groupama», précise Marie-Annick Degey. À droite de l écran, sur la page d accueil du portail, les «informations professionnelles» proposent un mix d informations juridiques, économiques ou sectorielles. À gauche, la colonne des «Réponses 28 Projets courtage - n 88 - février 2012

11 NOUVELLES TECHNOLOGIES ENQUÊTE >> d experts» est une véritable foire aux questions (FAQ) sur des thèmes aussi variés que l automobile, la dépendance, l assurance des entreprises, la prévoyance > Des extranets réservés aux courtiers L accès aux extranets s effectue en haut à droite de la page d accueil : il suffit de cliquer sur le pavé de son choix pour pénétrer dans l espace thématique voulu : IARD Particuliers et Professionnels, IARD Entreprises, Collectives, Transport. À condition, bien sûr, de s identifier avec un code d accès confidentiel : les extranets sont en effet réservés aux courtiers partenaires de Gan Eurocourtage, qui peuvent ainsi accéder aux espaces Affaires, aux divers services et contenus à valeur ajoutée. Le design des extranets est une déclinaison de celui du portail. Côté contenu, les informations sont ici totalement orientées vers le marché concerné : IARD Entreprises, IARD Professionnels et Particuliers, Transport ou Collectives. À noter parmi les nouveautés, une revue de presse hebdomadaire d actualité économique, assurance, financière et internationale qui défile en bandeau au centre de la page. Il est également pos- sible d accéder à l historique en cliquant sur l onglet Actualités du bandeau situé en haut de la page. «Nous avons voulu donner un accès aussi simple et intuitif que possible aux informations et aux commentaires de nos experts», précise Aymeric Le Gouvello, chef de projets en charge du dossier refonte des extranets. Avec, dans tous les cas, différentes voies d accès pour valoriser les contenus : les pavés de la page d accueil, les onglets du bandeau, des liens spécifiques... À chacun ensuite de naviguer selon ses propres priorités et centres d intérêt : le clavier situé à gauche de l écran, qui reprend le principe d un clavier de smartphone, est à la main des utilisateurs qui peuvent l organiser comme bon leur semble. Ce clavier, c est la grande nouveauté et la grande réussite, selon les observateurs du nouvel extranet. Il mène À terme, nous voulons créer une véritable communauté d échanges avec les courtiers, à la manière d un réseau social. Marie-Annick Degey, directrice Communication et Promotion des ventes de Gan Eurocourtage Les courtiers plébiscitent les extranets de Gan Eurocourtage «Les extranets de Gan Eurocourtage obtiennent de très bons scores d appréciation de la part des courtiers, explique Philippe Christau, responsable Marketing et innovation d Epsy, en commentant le baromètre réalisé tous les deux ans par ce cabinet pour Gan Eurocourtage. Dès lors que l on approche la note de 7, on est clairement dans la surperformance.» Or, les courtiers qui réalisent plus de 20 % de leur chiffre d affaires avec Gan Eurocourtage autrement dit ceux qui utilisent le plus ses extranets attribuent des notes encore plus élevées que les autres : jusqu à 7,5/10 pour la souscription sur l extranet IARD Particuliers et Professionnels ; 7,2/10 pour l ergonomie de l extranet IARD Entreprises > LES SCORES DANS LE DÉTAIL Extranet IARD Particuliers et professionnels Souscription... 7,5/10 Ergonomie... 7,4/10 Efficacité du système Echo... 6,9/10 Extranet IARD Entreprise Qualité du contenu, de l information et des services... 7,1/10 Ergonomie de la navigation... 7,2/10 Extranet Vie et Collectives Souscription assistée... 6,7/10 Établissement de devis... 6,9/10 Accès à la base d information... 6,8/10 Ergonomie... 6,9/10 Enquête réalisée par Epsy entre le 14 janvier et le 17 février 2011 auprès de 600 courtiers : 200 intervenant sur le marché IARD Particuliers et Professionnels, 200 sur le marché IARD Entreprises et 200 sur le marché Vie et Collectives. Projets courtage - n 88 - février

12 ENQUÊTE NOUVELLES TECHNOLOGIES Stéphane Huber, responsable Internet, Extranets et Multimédia Toutes les fonctions du site Gan Eurocourtage sont actives sur un ipad. directement aux principales fonctions : informations sur les produits, actualité technique, contact avec l inspecteur - via le bouton Mon inspecteur, applicatifs «business» (les tarificateurs et Gan e- courtage). > Une nouvelle plate-forme technique Le clavier est un ensemble d icônes de type smartphone, qui donne accès à tous les outils que les courtiers utilisent au quotidien. Les contenus ont certes été enrichis, mais ils n ont pas été fondamentalement bouleversés. «Nos extranets recèlent depuis des années déjà une mine d informations dont les courtiers n ont pas forcément connaissance. Nous n avons pas fait le choix de la révolution, mais celui de la proximité : nous avons veillé à mieux mettre en valeur ces informations et à rendre notre expertise plus accessible», résume Elisa Cavanna. Le chantier a pris près d un an. Les équipes ont surtout veillé à se mettre dans la peau des courtiers pour répondre à leurs attentes : «Nous avons enrichi les contenus qui les intéressent», explique Jean-Claude Vignaud, responsable Marketing & Développement PME standard à la direction du Marché des Entreprises. Ce qui a été permis grâce à l utilisation d une nouvelle plate-forme technique qui rend toutes les mises à jour beaucoup plus simples. «Le site est aujourd hui plus clair et plus simple à utiliser, explique Stéphane Huber tout en précisant que l espace Affaires Collectives et Gan e-courtage, qui connaissent un grand succès auprès des courtiers, n ont pas changé.» Depuis les débuts d Internet, Gan Eurocourtage est reconnu comme leader sur le marché du courtage, «avec le meilleur extranet et le plus large éventail de transactions, se félicite Patrick Courtois, responsable Administration/Gestion des délégations régionales IARD de Gan Eurocourtage. Année après année, nous arrivons en tête du classement des extranets établi par la Chambre syndicale des courtiers d assurances (CSCA). La dernière fois, en 2010, nous l avons emporté dans les huit catégories du classement : rapidité du process, ergonomie, gains de productivité, qualité des documents de sortie, souplesse tarifaire, hotline, qualité du contenu et aide en ligne.» En simplifiant la vie des courtiers, «nos extranets et nos applicatifs leur permettent de se recentrer sur leur cœur de métier : la relation commerciale et le conseil», estime Thierry Prod homme, inspecteur commercial Paris Ile-de- France au Marché des Collectives. Reste, dans les mois qui viennent, à nourrir le dialogue. C est l un des principaux enjeux de l extranet : «À terme, nous voulons créer une véritable communauté d échanges avec les courtiers, à la manière d un réseau social», explique Marie-Annick Degey. La porte du Web 2.0 est déjà ouverte, avec des outils tels que le blog Deexit créé en 2008 ou la toute nouvelle fenêtre de dialogue Mon inspecteur lancée cette année avec la sortie du portail. «La philosophie du Web 2.0, c est la communication à double sens, de la compagnie vers les courtiers, mais aussi des courtiers vers la compagnie». La parole n est plus seulement aux experts, mais à l ensemble de la communauté du courtage. > 30 Projets courtage - n 88 - février 2012

13 NOUVELLES TECHNOLOGIES ENQUÊTE >> Echange de données informatisé (EDI) Gagner en productivité La nouvelle plate-forme du courtage est opérationnelle. «Disposer d un système d échange de données informatisé performant et commun à l ensemble du marché ouvre de nouveaux horizons au courtage qui va ainsi gagner en compétitivité par rapport aux autres canaux de distribution», se réjouit Patrick Courtois, responsable Administration/Gestion des délégations régionales IARD de Gan Eurocourtage, en charge du dossier EDI à la direction commerciale IARD. Retour en arrière, il y a une quinzaine d années alors que les compagnies d assurances commencent à se doter d extranets et d applicatifs, les courtiers tirent la sonnette d alarme de la double saisie. Pour leur simplifier la tâche, certains assureurs mettent en place un système d «écho informatique» permettant de récupérer les informations saisies sur extranet pour les intégrer au système informatique du courtier. Mais tout cela se fait en ordre dispersé. > Une norme commune L heure du renouveau est venue pour une norme commune à l ensemble du marché. La norme Edi Courtage avait fait ses premiers pas au milieu des années 90 : «Elle était alors essentiellement orientée vers la comptabilité et le grand courtage», se souvient Patrick Courtois. Dix ans plus tard, la fusion entre la FCA et le Sfac, désormais réunis sous la bannière de la CSCA, accélère les choses, avec la création du Getic : Groupe d études Technologies de l information et de la communication. Sous la houlette de la FFSA, cinq compagnies dont Gan Eurocourtage et cinq courtiers de toutes tailles se mettent autour de la table pour actualiser et élargir le périmètre de la norme EDI Courtage. Et puis coup de théâtre : France Télécom annonce que le système support des échanges de données doit être abandonné en 2011, se souvient Patrick Courtois. Nous avions développé les bons formats, les bons messages mais nous n avions plus les tuyaux pour les faire passer!» > Un nouveau système Il faudra alors dix-huit mois pour que soit créé un nouveau système, agrégateur et convertisseur de flux, lancé au printemps 2011 en mode test. «Nous avons été la première compagnie à migrer sur la plate-forme du courtage, se félicite Patrick Courtois. Pour l heure, la quasi-totalité de nos partenaires EDI Courtage historique nous a accompagnés et les autres nous rejoindront bientôt après avoir réalisé les adaptations informatiques nécessaires. Un tel succès n est pas surprenant, l automatisation des échanges génère un retour sur investissements très rapide avec à la clé la vitesse et la sécurité dans l exécution ; peu d investissements s avèrent aussi performants dans l amortissement! Prochaine étape : après le terme (message 500), l encaissement (message 502) devrait suivre rapidement. «L industrialisation de nos process pourra ensuite s intéresser à l indemnisation, puis à la production.» À suivre > L automatisation des échanges génère un retour sur investissements très rapide. Patrick Courtois, responsable Administration/Gestion des délégations régionales IARD de Gan Eurocourtage Projets courtage - n 88 - février

14 ENQUÊTE NOUVELLES TECHNOLOGIES Risques d entreprises Une aide à la vente Les nouveaux outils mis en ligne par Gan Eurocourtage sur son extranet et sur e-courtage sont conçus pour être de véritables aides à la vente : les courtiers peuvent les utiliser pour préparer leurs visites, conseiller leurs clients, et dans un certain nombre de cas, souscrire eux-mêmes les affaires. De gauche à droite : Jean-Claude Vignaud, responsable Marketing & Développement PME standard à la direction du Marché des Entreprises, Aymeric Le Gouvello, chef de projet en charge du dossier refonte des extranets, Jean-Pierre Le Guernevé, responsable Inspection Ile-de-France & animation commerciale IARD à la direction commerciale Réseau, Christian Garnier et Antoine Cerri, inspecteurs IARD Paris/Ile-de-France à la direction commerciale Réseau. tous les documents questionnaires, documents contractuels, plaquettes commerciales permettant non seulement de préparer mais aussi de finaliser un projet ; et, bien sûr, un espace Affaires, où il est possible de réaliser des devis et de souscrire en accédant à l application phare «Gan e- courtage» qui remporte depuis plus de six ans les premières places aux palmarès des courtiers de la CSCA. Pour accéder à toutes ces fonctions, le principe est simple et direct : il suffit de cliquer sur l un des boutons du clavier conçu comme le clavier d un smartphone, situé dans la partie gauche de l écran : Produits, Gan e-courtage, Prévention des risques, Risques des PME, Club Elite, International, Analyses sectorielles autant de points d entrée conduisant directement aux services proposés. L extranet est aussi une base de données qui peut aider les courtiers à bien préparer leurs visites de clients Jean-Claude Vignaud Une fois le portail franchi, les courtiers partenaires de Gan Eurocourtage, identifiés par leur code confidentiel, peuvent accéder aux trois extranets spécialisés par marché : Collectives, IARD Entreprises, IARD Particuliers et professionnels. À signaler depuis janvier, un quatrième extranet venu se greffer au dispositif : il s agit de l extranet Transport accessible aux courtiers partenaires de Groupama Transport (voir page 36). Les courtiers trouvent ainsi depuis le point d entrée unique l ensemble de la palette d outils nécessaires à chaque étape de leur démarche commerciale : des outils de veille et d anticipation pour suivre l actualité économique et jurisprudentielle liée à l environnement des entreprises et de leurs risques ; des informations technico-commerciales pour chaque étape de la vie d un client : prospection, visite de risque et prévention, recherche de la meilleure offre, fidélisation du client ; la liste et les coordonnées des souscripteurs compétents pour chaque type de risque à assurer ; > Des fonctions essentielles pour une forte réactivité à l égard des clients Jean-Claude Vignaud, responsable Marketing & Développement PME standard à la direction du Marché des Entreprises, détaille l espace Affaires, «la partie transactionnelle de l extranet», qui constitue le cœur du dispositif «business». On y retrouve : Les questionnaires en ligne Cap Perspectives PME, permettant de faire établir en 48 heures un devis personnalisé dans les secteurs d activités industrielles ou de services ciblés par cette offre multirisque standardisée réservée aux entreprises de moins de 10 millions d euros de chiffre d affaires. Le tarificateur express : un outil d aide à la vente pour les affaires standardisées de la gamme GSC (Garantie sociale des dirigeants) mais aussi pour assurer les 32 Projets courtage - n 88 - février 2012

15 NOUVELLES TECHNOLOGIES ENQUÊTE >> risques missions et manifestations professionnelles correspondant à certains profils d affaires (offres Gan Pacifique Mission II et Gan Evenementia Pro). Enfin, en dernier lieu, Gan e-courtage, l application star de Gan Eurocourtage depuis laquelle il est possible de souscrire en ligne les produits destinés aux particuliers et professionnels ainsi que, en risques d entreprise, l offre Cap Pilote Dirigeants (pour les entreprises de moins de 10 millions d euros de chiffre d affaires), et le tout dernier produit Assurtech Tous risques Matériels (permettant d assurer jusqu à euros de matériels). > Une base de données interactive pour réussir sa démarche commerciale Cantonner l extranet à ses seuls applicatifs de souscription serait réducteur. «L extranet dispose d une base de données très riche qui a pour vocation d aider les courtiers à bien préparer leurs visites de clients et à identifier tous les risques pour proposer les meilleures couvertures possibles.», rappelle Jean-Claude Vignaud. Exemple emblématique selon lui : la rubrique Analyses sectorielles, qui présente les principales caractéristiques d une quarantaine d activités industrielles travail des métaux, des matières plastiques, du bois, imprimerie, etc. ou de services SSII, agences de publicité, agences de voyages, sociétés de nettoyage, etc. «C est une bonne façon de découvrir un marché, sa conjoncture et ses problématiques métiers», commente Jean-Claude Vignaud, citant une autre rubrique utile pour préparer une visite client : Risques des PME. «Elle aide le courtier à recenser tous les risques d un secteur d activité, à proposer les bonnes garanties et à trouver immédiatement le bon interlocuteur dans nos services.» Dans la même logique, l extranet va s enrichir dans les semaines qui viennent d un nouveau module : Assurer un risque. «Nous avons conçu cette fonction en nous mettant à la place d un courtier pas nécessairement familiarisé avec les subtilités de notre organisation et la variété de nos solutions : face à un risque donné, quelles garanties proposer à mon client et surtout qui contacter qui saura répondre à ma demande?» En fonction du type de client et du risque à assurer, il suffira de deux clics pour avoir accès à toutes les informations utiles à la réussite d une démarche commerciale : connaissance de l environnement de Point de vue l entreprise, des risques spécifiques à son activité, solutions produits et prévention, souscripteur à contacter. > Tarification et souscription en ligne «En tant qu inspecteur, j ai fait partie du groupe de travail chargé de préparer la refonte du portail de Gan Eurocourtage, explique Christian Garnier, inspecteur IARD Paris/Ilede-France. J ai ainsi pu apporter ma vision très terrain des besoins des courtiers. Je suis ainsi convaincu que les courtiers, qui sont amenés à utiliser les extranets de toutes les compagnies, ont une priorité absolue : la navigation doit être simple, rapide et intuitive. Dans 80 % des cas, ils viennent sur l extranet pour tarifer une affaire, imprimer un document ou trouver les coordonnées d un souscripteur. Ils doivent pouvoir les trouver en quelques clics.» Autre inspecteur francilien, Antoine Cerri abonde dans son sens : «Au sein du groupe de travail, nous avons pu exprimer notre priorité : avoir un outil simple, dans la tendance, rendant l accès à l information plus facile. Quand un courtier se rend sur l extranet Patrice Le Luduec, cabinet YAC à Saint-Brieuc (22) «Des articles précis, concis, bien construits» Coloré, avecde nombreuses informations, le nouvel extranet est particulièrement agréable. Je l utilise notamment pour consulter l annuaire de Gan Eurocourtage, pour commander des imprimés et pour m informer sur les produits, l actualité du groupe et ses programmes de formation. D une manière générale, je trouve les articles précis, concis et bien construits. C est une excellente source d information que j aimerais voir, un jour, complétée par une base de données jurisprudentielle. Par rapport à ses concurrents, cet outil Gan Eurocourtage est clairement dans le haut du panier... Point de vue Christophe Espanet, cabinet Espanet à Vals-les-Bains (07) «Un vrai coup de jeune» L extranet a pris un vrai coup de jeune mais j avoue en zapper une bonne partie : j ai installé une icône sur le bureau de mon ordinateur qui me donne un accès direct au tarificateur en ligne. Ce qui prouve à quel point c est, au quotidien, un outil essentiel! Mais c est promis : en 2012, j exploiterai davantage la richesse des informations de l extranet. Je suis convaincu qu il y a plein de choses intéressantes. Reste à avoir le temps de les consulter Projets courtage - n 88 - février

16 ENQUÊTE NOUVELLES TECHNOLOGIES Tarificateur express Plébiscité par les courtiers Jean-Michel Guitter, Le Comptoir Auvergnat à Clermont-Ferrand (63) «Le contrat peut être finalisé très rapidement» Je suis convaincu qu en 2012, les PME vont aller chercher la croissance où elle se trouve, c est-à-dire à l export. Point de vue Il faut bien que leurs salariés soient couverts lors de leurs déplacements à l étranger! Encore faut-il le leur faire comprendre : je vois encore trop de chefs d entreprise envoyer leurs collaborateurs dans des pays à risques avec, pour seule couverture, les garanties de leur carte bancaire. Depuis son lancement, Cap Pacifique Mission est un très bon produit, particulièrement bien adapté aux problématiques des PME. La nouveauté, c est qu avec le nouvel outil extranet Tarification express, il est aussi très facile à vendre : pas besoin de faire des allers-retours avec l assureur, le contrat peut être finalisé très rapidement. Aujourd hui, j envisage de lancer une action commerciale auprès des PME de mon territoire pour développer l assurance des salariés en mission. Sans le tarificateur, je ne l aurais probablement pas fait. C est vraiment un outil d aide à la vente.» Olivier Matos, responsable du département Individuelle accidents et risques spéciaux d Aon Le tarificateur proposé pour Gan Événementia Pro est particulièrement adapté à notre mode de souscription : quand les engagements sont limités (moins de euros), nous pouvons faire la cotation nous-mêmes et donner une réponse rapide au client. Ne pas avoir besoin d appeler un souscripteur, de lui retranscrire le brief du client, d attendre sa réponse représente un véritable gain de temps et d efficacité. Cela renforce également notre crédibilité vis-à-vis de nos clients. Utile sur le fond, ce tarificateur est aussi «Efficace sur le fond et sur la forme» très bien conçu dans la forme : le process est simple, bien structuré. Nous sommes guidés pas à pas jusqu à l édition des pièces. C est incontestablement un outil d aide à la vente. Mais il ne fait pas tout : si nous plaçons le produit Gan Événementia Pro, c est aussi parce que ses garanties de base (annulation, RC organisateur et dommages) sont bien conçues et tarifées. Point de vue > Anne-Sybille Vuaille, souscriptrice RC à la délégation régionale Rhône-Alpes Auvergne IARD Entreprises, c est pour trouver nos critères de souscription, l interlocuteur vers lequel il doit se tourner et les questionnaires permettant d élaborer une proposition comme Cap Perspectives PME L information pour aller plus loin ne vient qu une fois ce service de première nécessité rendu.» Les deux inspecteurs s accordent sur l avantage concurrentiel considérable de l extranet de Gan Eurocourtage : «Nos systèmes de tarification et de souscription en ligne restent incontestablement notre point fort, reconnu par les courtiers et par l ensemble du marché. Sans doute parce qu ils ont intégré les deux priorités absolues des courtiers : la simplicité et la rapidité.» > Enfin un véritable outil d aide à la vente qui fait rimer simplicité avec efficacité! Souscriptrice RC à Lyon, Anne-Sybille Vuaille en est tout aussi convaincue : elle cite notamment parmi les nouveaux outils d aide à la vente le tout nouvel outil dénommé Tarification express, qui devrait notamment booster les ventes de l offre Gan Pacifique Mission destinée aux collaborateurs d une entreprise en mission à l étranger. «C est un produit que les PME connaissent encore mal. Après l avoir présenté à son client, le courtier peut, sur la base d un questionnaire très simple, tarifer instantanément une proposition pour une entreprise ayant un effectif de 100 salariés maximum, avec une présentation très claire du tableau des garanties et des exclusions. Une fois confirmé, le contrat est émis en reprenant mot pour mot cette proposition, si bien que le courtier n a pas besoin d aller le revendre à son client.» Parmi les nouveautés, les inspecteurs disposent désormais d un canal de communication directement connecté à leur réseau de courtiers : la rubrique Mon inspecteur leur donne la possibilité d envoyer des messages individuels ou collectifs à leurs partenaires. En se connectant, le courtier accède ainsi aux messages de son inspecteur, explique Christian Garnier, en précisant que 34 Projets courtage - n 88 - février 2012

17 NOUVELLES TECHNOLOGIES ENQUÊTE >> Services clients Des Lauriers pour l application «Risques pays» Gan Eurocourtage a remporté les Lauriers d argent du voyage d affaires 2011 catégorie Innovation technologique et meilleur service au voyageur d affaires, un prix décerné par les professionnels du tourisme à l occasion du salon annuel Top Resa. Cette application, conçue en partenariat avec le groupe Geos, leader européen en prévention et management des risques, est proposée gratuitement aux entreprises assurées par un contrat d assistance/assurance Gan Pacifique Mission. Dédiée aux PME soucieuses de la sécurité de leur personnel et de leurs obligations légales, elle permet d accéder à deux services : le service Infos Risques Pays, via un système de notation des risques et d alerte en continu, aide l entreprise à piloter sa politique de gestion des risques ; par exemple, un pays noté 5 ou 4 recommande le départ immédiat ou le report du voyage cinq domaines sensibles sont analysés : criminalité, climat social, terrorisme, enlèvements, géopolitique ; la hotline «sûreté» permet, en situation d insécurité à l étranger, de joindre 24 h/24 et en un seul clic, un expert en sûreté et en gestion de crise de la société Geos. > NOUVEAU Informations internationales Geos La revue de presse de l extranet s enrichit d une rubrique «Infos internationales» réalisée par le Bureau Veille et Analyse Risques Pays du groupe Geos. Il est désormais possible de suivre chaque vendredi une synthèse des événements sécuritaires importants survenus dans des pays à risques. Pour en savoir plus : «ce module n en est encore qu à ses balbutiements.» À terme, ce nouveau canal de communication devrait trouver sa place entre le téléphone et l . «Les courtiers spécialistes de l assurance Dommages sont moins accro à l actualité juridique et réglementaire que les courtiers Collectives. Ils fréquentent donc moins les bases de données et les rubriques d actualité de l extranet. À nous de lancer des alertes quand une actualité ou une analyse jurisprudentielle nous semble mériter le détour», explique Antoine Cerri. Il suffira alors de surveiller les icônes du clavier pour savoir, grâce à un petit chiffre en surimpression, qu une ou plusieurs actualités sont à consulter! > Espace Affaires Retours d expériences Thierry Guyonnet, cabinet Sogemont à Paris «La qualité du questionnaire, un vrai plus» Point de vue Quand je vais chez un client, j emporte la trame du questionnaire Cap Perspectives PME pour mener l entretien. De retour au cabinet, je le remplis en ligne et j obtiens en général une offre dès le lendemain. Cette réactivité est importante. Mais le vrai «plus», c est la qualité du questionnaire, avec juste assez de questions pour être précis sans être trop long. Les questionnaires des concurrents comptent jusqu à 40 % de questions en plus. Ça finit par être dissuasif Pierre Moreau, cabinet A2S Courtage à Senlis (60) «Pratique et simple à utiliser» Pour un petit cabinet comme le mien, le questionnaire Cap Perspectives PME en ligne est un excellent outil, pratique et simple à utiliser. Mais je préfère le remplir au calme, dans mon cabinet : quand je suis chez le client, c est moi qui mène l entretien. Les équipes de Gan Eurocourtage sont très réactives : le délai de réponse de 48 h est toujours tenu. Entre nous, un ou deux jours de plus ne changeraient pas grand-chose! Point de vue > Projets courtage - n 88 - février

18 ENQUÊTE NOUVELLES TECHNOLOGIES Assurances Maritime et Transport Efficacité : la preuve par trois Pratiques, rapides et accessibles 24 heures sur 24 pour les courtiers et les clients, efficaces et rentables pour la compagnie : les dix modules de l extranet Maritime et Transport s inscrivent dans une stratégie gagnant-gagnant. Gros plan sur trois d entre eux : GTyacht, GTtransports privés et GTcargo international. De gauche à droite : Nils Ygout, chargé de développement du marché Cargo, Samantha Pelfresne, responsable du service Marketing du Marché Maritime et Transport de Gan Eurocourtage, François-Xavier Piedfort, directeur du marché Cargo, Thierry Gervais, directeur du marché Plaisance > GTyacht : l incontournable Avec plus de cotations réalisées en 2011, l extranet GTyacht voit transiter 97 % des demandes adressées à cette activité de la branche Plaisance. «Il suffit de cinq à six minutes pour remplir le questionnaire, éditer le projet, valider l ordre ferme et imprimer le contrat et l attestation», note Thierry Gervais, directeur Plaisance pour expliquer le succès de cet extranet devenu un outil indispensable pour la trentaine de courtiers autorisés à y accéder. «L extranet est destiné aux courtiers cotant entre 20 et 200 projets par an, poursuit Thierry Gervais. Au-dessus, mieux vaut passer à l EDI (Echange de données informatisé).» Décliné en Italie (où il réalise déjà cotations par an) et, prochainement, dans tous les autres bureaux, l extranet GTyacht cible plutôt le segment de la moyenne plaisance, dont la valeur assurée est comprise entre et euros. «Nous avons fixé un plancher et un plafond de valeur assurée à chaque courtier en fonction de son profil et de sa clientèle.» Avantages pour les courtiers : la rapidité de souscription, bien sûr, mais aussi la possibilité d éditer l attestation en tout lieu et à tout moment, en français, anglais, italien, espagnol ou néerlandais, d archiver l historique des contrats, etc. Avantage coté assureur : une souscription entièrement automatisée qui alimente directement l outil de gestion. Tout le monde y trouve son compte > Le tarificateur de GTtransports privés Comme son nom ne l indique pas forcément, l activité «Cargo» est l assurance des marchandises transportées. 36 Projets courtage - n 88 - février 2012

19 NOUVELLES TECHNOLOGIES ENQUÊTE >> Elle regroupe différents types de garanties, dont l assurance «transports privés» qui couvre toutes les marchandises transportées dans le véhicule d un assuré qui n est pas transporteur professionnel (ce peutêtre un artisan ou un antiquaire, par exemple). «C est un risque très difficile à standardiser, commente Nils Ygout, chargé de développement Cargo. Nous avons réussi à mettre au point un modèle mathématique évaluant une palette de risques inégalée sur le marché.» Un contrat «standardisé sur-mesure», en somme. Le tarificateur guide le courtier pas à pas : nombre de véhicules (jusqu à quinze), capital assuré (jusqu à euros par véhicule), marchandises transportées (ordinaires ou sensibles), garanties complémentaires (aménagements intérieurs du véhicules, bagages et effets personnels de l assuré) «Le courtier peut assurer des risques très spécifiques : le transport d animaux vivants, la température dirigée, le transport en citerne, par exemple. Le tarificateur élimine tout risque d erreur, est accessible 24 h sur 24 et permet d éditer son contrat à tout moment.» Résultat : depuis son lancement, en 2007, le tarificateur GTtransports privés a coté projets, soit en moyenne 600 par an. Un chiffre en progression constante. > GTcargo international au service du client Cet extranet n est pas destiné aux courtiers mais à leurs clients : les «chargeurs», c est-à-dire les importateurs, exportateurs, distributeurs et autres entreprises souhaitant assurer une marchandise pendant son expédition. «GTcargo international est un extranet de gestion, qui permet de déclarer ses chargements et d éditer son attestation d assurance, explique François-Xavier Piedfort, directeur Cargo. Le client n a qu à indiquer la date de l expédition, sa destination et le montant de la valeur assurée. Tous les autres paramètres sont pré-enregistrés en fonction de son profil et de son activité pour générer automatiquement le taux de prime.» Avantage pour le client : il peut éditer son attestation à tout moment, sans le moindre risque d erreur. «De plus, comme la souscription est automatisée, nous ne lui facturons pas de frais d émission». Ce qui peut représenter des sommes importantes pour certains importateurs. «Nous ne sommes pas le seul assureur à coter en ligne, admet François-Xavier Piedfort, mais notre tarificateur est le plus précis.» La preuve : «De certificats émis en ligne il y a douze ans, nous sommes passés à en 2011 : c est un gain de temps considérable pour nos équipes.» > Nous ne sommes pas le seul assureur à coter en ligne, mais notre tarificateur est le plus précis. Les extranets GT proposent un outil comptable pour les intermédiaires de l assurance, des outils de tarification et des outils de gestion d ordre pour les intermédiaires, les assurés et leurs agences. Projets courtage - n 88 - février

20 ENQUÊTE NOUVELLES TECHNOLOGIES Assurances collectives Une source d informations incomparable Soumis aux aléas réglementaires et fiscaux ainsi qu aux dispositions des conventions collectives, les produits d assurance collective drainent dans leur sillage une matière de plus en plus mouvante et complexe. Gan Eurocourtage met à la disposition des courtiers des sources d informations à valeur ajoutée. Les spécialistes des assurances collectives ont suivi le chantier de refonte de l extranet de très près. Car c est un canal d information absolument essentiel sur ce marché en mouvement perpétuel : «La réglementation juridique et fiscale et les conventions collectives évoluent si vite que les courtiers spécialistes des assurances collectives sont de grands consommateurs d informations et d actualité», observe Thierry Régnier, responsable d études à la direction du Marché des Collectives. Il ajoute avec satisfaction : «Il faut croire que nous savons bien décrypter cette actualité puisque nous avons obtenu les Lauriers du Sycarif dans la catégorie Accompagnement des réformes.» Elisa Cavanna, responsable Communication corporate, produits et marketing opérationnel, Thierry Régnier, responsable d'études à la direction commerciale du Marché des Collectives et Thierry Prod homme, inspecteur Collectives Paris Ile-de- France à la direction commerciale du Marché des Collectives «Le nouvel extranet a déjà réussi à faire oublier l ancien, sourit Eric Thollois, inspecteur Collectives à la délégation régionale Ouest. C est plutôt bon signe!» «Il est très agréable et dans l air du temps avec son clavier de smartphone», ajoute Jacques Gazeau-Rousseau, inspecteur Collectives à la délégation régionale Est. Point de vue > Du blog Deexit aux conventions collectives L extranet Collectives est accessible, comme les extranets IARD, à partir de la page d accueil du portail, via un code réservé aux courtiers partenaires de Gan Eurocourtage. Il fonctionne sur le même Laurent Moutou, cabinet Axios à Lyon (69) «Je cours lire M e Briens» Notre difficulté, en tant que courtier, est de gérer la quantité considérable d informations qui nous parviennent. J avoue, donc, ne pas avoir le temps de me rendre régulièrement sur l extranet de Gan Eurocourtage. Sauf pour des consultations ponctuelles, sur des produits de la gamme Galya (gérant majoritaire, notamment). En revanche, dès que je reçois une alerte, je cours lire les chroniques de M e Briens, qui sont toujours passionnantes pour quelqu un qui s intéresse à l actualité juridique. 38 Projets courtage - n 88 - février 2012

Partenaires bancaires

Partenaires bancaires Generali Patrimoine Partenaires bancaires Un partenariat à votre mesure Generali, un acteur de référence dans le monde Créé à Trieste en 1831, le Groupe s est développé dans toutes les branches de l assurance

Plus en détail

«Ton assureur dans ta poche»

«Ton assureur dans ta poche» Séminaire Innovation «Ton assureur dans ta poche» - mars 2013-1 Sommaire Chiffres clés Le champ des possibles et les solutions existantes Ton assureur dans ta poche Déclinaison possible sur d autres offres

Plus en détail

Manuel d achat-vente automobile en ligne Pour revendeurs et concessionnaires automobiles professionnels

Manuel d achat-vente automobile en ligne Pour revendeurs et concessionnaires automobiles professionnels Manuel d achat-vente automobile en ligne Pour revendeurs et concessionnaires automobiles professionnels Tables des matières 03 03 04 06 08 08 09 10 12 14 15 15 16 17 18 19 20 22 25 26 Présentation de CarsOnTheWeb

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

Le digital et l assurance Antoine Denoix AXA France. 17 février 2015 / FANAF / Madagascar

Le digital et l assurance Antoine Denoix AXA France. 17 février 2015 / FANAF / Madagascar Le digital et l assurance Antoine Denoix AXA France 17 février 2015 / FANAF / Madagascar Agenda ce matin Evoquer les enjeux de transformation Illustrer par des réalisations concrètes 2 Agenda ce matin

Plus en détail

Nouveaux services clients : les innovations mobiles d Air France

Nouveaux services clients : les innovations mobiles d Air France Nouveaux services clients : les innovations mobiles d Air France L ère numérique a complètement modifié la relation entre le client et l entreprise. Cette relation est désormais continue. De ce fait, les

Plus en détail

En souscrivant. au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant :

En souscrivant. au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant : Editeur de progiciels de gestion experts pour les professionnels : Agroalimentaire Transport Douane Entreposage En souscrivant au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant

Plus en détail

CRM MANAGER LES SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT

CRM MANAGER LES SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT CRM MANAGER S SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT CRM MANAGER plus que jamais, un outil d actualité et de conquête Votre connaissance du et de vos clients est fondamentale pour assurer vos succès.

Plus en détail

Les extranets de gestion en assurance collective DECEMBRE 2010

Les extranets de gestion en assurance collective DECEMBRE 2010 Les extranets de gestion en assurance collective DECEMBRE 2010 En 2001, la revue Action Commerciale écrivait : «L extranet, technologie Internet permettant de mettre sur pied des sites Web dédiés, à accès

Plus en détail

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Sonia Besnard, Pascale Chevalier, Patrice Victor, Insee Pays de la Loire Danièle Guillemot, Yusuf Kocoglu, Centre d études de l emploi En France,

Plus en détail

Mag. Solution marketing sur application mobile. Communiquez directement dans la poche de vos clients!

Mag. Solution marketing sur application mobile. Communiquez directement dans la poche de vos clients! http5000 Mag Communiquez directement dans la poche de vos clients! Solution marketing sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile Tapez http5000

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

Dématérialisation et mobilité

Dématérialisation et mobilité Dématérialisation et mobilité Comment gérer le dernier maillon du processus? 1 LA DEMATERIALISATION, UN ENJEU ECONOMIQUE ET ECOLOGIQUE La dématérialisation n est pas un sujet nouveau pour les entreprises,

Plus en détail

Conférence de presse. #DigitalAXA. 12 novembre 2014

Conférence de presse. #DigitalAXA. 12 novembre 2014 Conférence de presse #DigitalAXA 12 novembre 2014 Conférence de presse #DigitalAXA Bienvenue au NUMA Eric Lemaire Directeur de la Communication et de la Responsabilité d Entreprise 2 Conférence de presse

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux Meilleurs vœux Place à 014 Plus que jamais, dans ce monde en perpétuel mouvement, voire en ébullition, les entreprises de demain sont les entreprises mobiles, agiles, collaboratives, plaçant la satisfaction

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée.

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

CRM PERFORMANCE CONTACT

CRM PERFORMANCE CONTACT CRM PERFORMANCE CONTACT PREMIUM 3ème génération Un concentré de haute technologie pour augmenter de 30 % vos rendez-vous Le Vinci, 2 place Alexandre Farnèse 84000 Avignon Tél : + 33 (0)4 90 13 15 88 Télécopie

Plus en détail

COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE?

COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE? COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE? Application web vs. native Application mobile web Application mobile native Créer une application Pourquoi développer une appli? Quelles questions se poser? Concevoir

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

Mon. m de de c ntact. selon mes besoins. En toute sécurité. 7j/7 et 24h/24

Mon. m de de c ntact. selon mes besoins. En toute sécurité. 7j/7 et 24h/24 Mon m de de c ntact selon mes besoins En toute sécurité 7j/7 et 24h/24 Je me rends à mon agence Je cherche une agence proche de mon domicile Espace Accueil et Espace Conseil Grâce à ma banque : Je bénéficie

Plus en détail

ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020

ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020 Jean-Louis DELPÉRIÉ Directeur ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020 Antoine FOURNIER Directeur LES DEUX DERNIÈRES DÉCENNIES ONT VU L ÉMERGENCE EN FRANCE DES

Plus en détail

ViaMichelin et les services géolocalisés web 2.0, pour les entreprises et développeurs

ViaMichelin et les services géolocalisés web 2.0, pour les entreprises et développeurs Boulogne, le 8 novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ViaMichelin et les services géolocalisés web 2.0, pour les entreprises et développeurs «Maps & Drive API» Contacts presse 3d Communication Adélaïde Mulot

Plus en détail

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée.

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne 1 Sommaire 3 Introduction 4-6 Faites votre choix Une fiche d identité des

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire Introduction... 1 Les enjeux

Plus en détail

Une application web optimisée pour Knauf.

Une application web optimisée pour Knauf. Newsmag n 1 - Février 2012 www.maps-system.com................................................................................................................................. m u l t i c h a n n e l m

Plus en détail

www.premier-ministre.gouv.fr

www.premier-ministre.gouv.fr Portail du Gouvernement Site du Premier ministre Les Chantiers EN PERSPECTIVE Projets pour la France Tableau de bord du Gouvernement LES THÈMES Garantir la sécurité routière Les derniers titres Les dossiers

Plus en détail

APPLICATION MOBILE PERSPECTIVES Version Androïd/iPhone. Guide d utilisation. Une communication proche de vous, Un espace à votre image

APPLICATION MOBILE PERSPECTIVES Version Androïd/iPhone. Guide d utilisation. Une communication proche de vous, Un espace à votre image APPLICATION MOBILE PERSPECTIVES Version Androïd/iPhone Guide d utilisation Une communication proche de vous, Un espace à votre image Bienvenue sur l application Perspectives et son Espace Privé. Désireux

Plus en détail

Assurance Vie en Ligne

Assurance Vie en Ligne Synthèse - Mars 2014 Benchmark concurrentiel de l expérience client en ligne e Assurance Vie en Ligne 6 sites d acteurs de référence de l Assurance Vie en Ligne plus de 7.000 internautes mobilisés www.observatoire-eperformance.com

Plus en détail

Nous vous accompagnons. avec de produits et de services

Nous vous accompagnons. avec de produits et de services Nous vous accompagnons avec de produits et de services RÉUSSIR ENSEMBLE Notre objectif : vous accompagner pour développer votre chiffre d affaires en vous apportant des services dédiés et une panoplie

Plus en détail

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Sortir des murs, démultiplier les contacts 2013 T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons nos Talents 1 Introduction Entre discours incantatoires

Plus en détail

CREER UNE APPLICATION MOBILE

CREER UNE APPLICATION MOBILE Le cap des 1 million d applications pour Smartphones et tablettes numériques a été franchi en décembre 2011. La boutique en ligne d applications d Apple a quant à elle enregistré 25 milliards de téléchargements

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Sage 30 pour les petites entreprises

Sage 30 pour les petites entreprises Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min) Informations Export : +33 (0)5 56 136 988 (hors France métropolitaine) www.sage.fr/pme Sage 30 pour les petites entreprises Abordez votre gestion en toute

Plus en détail

bpce assurances L ESSENTIEL 2012

bpce assurances L ESSENTIEL 2012 bpce assurances L ESSENTIEL 2012 I ÉDITO Pierre Garcin Président du conseil d administration Paul Kerangueven Directeur général Sommaire Faits marquants ÉDITO p. 1 à propos de BPCE Assurances p. 2 l assurance

Plus en détail

QLIKVIEW POUR SALESFORCE

QLIKVIEW POUR SALESFORCE QLIKVIEW POUR SALESFORCE Exploiter rapidement et facilement les données issues de votre CRM QlikView simplifie l intégration de la Business Discovery à une Plate-forme PaaS (Platform as a Service) éprouvée

Plus en détail

Dossier de Presse Conviviance -

Dossier de Presse Conviviance - Dossier de Presse La Société Fondée en 2006 et issu de compétences télécom et informatiques réunies, Conviviance est un éditeur de solutions télécom vocales destinées à l amélioration de la relation clients.

Plus en détail

Plus de 85% des utilisateurs BOB Software ont déjà fait le pas vers Sage BOB 50.

Plus de 85% des utilisateurs BOB Software ont déjà fait le pas vers Sage BOB 50. Plus de 85% des utilisateurs BOB Software ont déjà fait le pas vers Sage BOB 50. Découvrez les nombreux bénéfices immédiats que vous procurera cette migration. Sage BOB 50 Encore plus de simplicité et

Plus en détail

SERVICES DE CHANGE ET DE GESTION DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX POUR LES ENTREPRISES

SERVICES DE CHANGE ET DE GESTION DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX POUR LES ENTREPRISES SERVICES DE CHANGE ET DE GESTION DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX POUR LES ENTREPRISES PRÉAMBULE Nous nous sommes vite aperçus que dans le domaine des paiements internationaux et du change physique de devises,

Plus en détail

Tour Franklin, 100-101 Terrasse Boieldieu, La Défense 8 92042 Paris La Défense Cedex Tél. : 01 49 03 25 00 Fax. : 01 49 03 25 01 www.solucom.

Tour Franklin, 100-101 Terrasse Boieldieu, La Défense 8 92042 Paris La Défense Cedex Tél. : 01 49 03 25 00 Fax. : 01 49 03 25 01 www.solucom. Tour Franklin, 00-0 Terrasse Boieldieu, La Défense 8 92042 Paris La Défense Cedex Tél. : 0 49 03 25 00 Fax. : 0 49 03 25 0 www.solucom.fr Tous droits réservés - crédits photos : Fotolia - ISBN 978-2-98872-00-9

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur www.club-coiffure-domicile.fr Réalisation : Optima & Co Illustrations : Emmanuel Simmonet Visuels : Fotolia Edito Vincent

Plus en détail

Qu est-ce COMMENT que lafourchette et myfourchette?

Qu est-ce COMMENT que lafourchette et myfourchette? Centralisez vos réservations - Boostez votre CA - Rendez service à vos clients myfourchette PRO lafourchette Qu est-ce COMMENT que lafourchette CA MARCHE et myfourchette?? SOMMAIRE lafourchette 1. Qu est-ce

Plus en détail

SECIBEXPERT. Fonctionnalités Technologie Services. L excellence du logiciel pour Cabinets d Avocats. www.secib.fr

SECIBEXPERT. Fonctionnalités Technologie Services. L excellence du logiciel pour Cabinets d Avocats. www.secib.fr SECIBEXPERT L excellence du logiciel pour Cabinets d Avocats Fonctionnalités Technologie Services SECIB DES SOLUTIONS INFORMATIQUES POUR LES AVOCATS CERTIFIÉ ISO 9001 www.secib.fr SECIB est le seul éditeur

Plus en détail

Portfolio Boutique en ligne - Site internet

Portfolio Boutique en ligne - Site internet Portfolio Boutique en ligne - Site internet Sommaire PRÉSENTATION 3 l équipe 4 e-commerce 5 www.philibertnet.com 6 www.racing-equipements.com 7 www.lubuniversal.com 8 www.plugnplay.re 9 www.paroledesioux.com

Plus en détail

Capter la. Pour faire face au comportement

Capter la. Pour faire face au comportement Capter la en mobilité pour l Pour faire face au comportement naturel des internautes qui recherchent de l information sur internet et font l achat en magasin, les distributeurs mettent en place des outils

Plus en détail

L offre Ciel Grands Comptes : une réponse adaptée à vos besoins

L offre Ciel Grands Comptes : une réponse adaptée à vos besoins L offre Ciel Grands Comptes : une réponse adaptée à vos besoins Sommaire Ciel : une marque du groupe Sage... p3 Le service Grands Comptes : Notre savoir-faire... p4 L offre Ciel... p5 La Comptabilité...

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@tic ecommerce Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi passer le cap du e-commerce? (e-commerce signifiant commerce électronique)

Plus en détail

La lettre d information de LEADER Informatique

La lettre d information de LEADER Informatique La lettre d information de LEADER Informatique Page 2 MoDeLi : le décisionnel selon LEADER En cette fin d année 2011, LEADER Informatique propose toujours plus de services à ses clients. Des nouvelles

Plus en détail

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Karine Pasquier 6 mai 2011 HEG, Genève 1 Sommaire 1. Introduction... 3 1.1 Qu est-ce que c est... 3 1.2 A quoi ça sert pour la veille?... 3 1.3 Netvibes

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Solutions EMC Documentum pour les assurances

Solutions EMC Documentum pour les assurances Caractéristiques d EMC Documentum La famille de produits EMC Documentum aide les compagnies d assurance à gérer tous les types de contenu de plusieurs départements au sein d un seul référentiel. Grâce

Plus en détail

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement Direction des Partenariats Les solutions sur mesure de votre développement La DIRECTION des Partenariats de Generali une organisation dédiée pour accompagner vos projets Forte de son expérience en solutions

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse FRONTeO Plateforme digitale pour les banques Dossier de presse 2015 Sommaire Page 3 Editorial «La banque se digitalise, l informatique évolue, MAINSYS anticipe...» Page 4 Une gamme complète de solutions

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

Mag INTERVIEW P.10. Tarification obsèques en démonstration sur le. Stand T40 - Hall TERNES. & Prévoyance

Mag INTERVIEW P.10. Tarification obsèques en démonstration sur le. Stand T40 - Hall TERNES. & Prévoyance Mag & Prévoyance Tarification obsèques en démonstration sur le Stand T40 - Hall TERNES INTERVIEW P.10 Frédéric Fournet d Alptis Assurances nous parle de son partenariat avec Courtage Street. & Prévoyance

Plus en détail

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Dossier de Presse Sommaire p.3 Synthèse p.4 3 questions à Thomas Ciemniewski, créateur de JobPhoning p.6 Présentation de la plateforme p.6 Comment

Plus en détail

Bienvenue sur votre service de Banque à Distance

Bienvenue sur votre service de Banque à Distance 1 2 Bienvenue sur votre service de Banque à Distance Parce que vous avez besoin d autonomie dans la gestion courante de vos comptes, la Caisse d Epargne de Lorraine Champagne Ardenne vous accompagne dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005 L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises Décembre 2005 Sommaire Analyse des taux d adoption des différents outils Présentation des spécificités par outil Analyse des

Plus en détail

Forums et Ateliers numériques

Forums et Ateliers numériques 2015 Programme Animation Numérique de Territoire Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S A T E L I E R S ACCOMPAGNEMENT N U M E R I Q U E ANIMATION NUMERIQUE DE TERRITOIRE EN CHÂTAIGNERAIE

Plus en détail

TaaS. Cahier des charges application mobile Master MDSI. Transport as a Service. Business Process Reengineering

TaaS. Cahier des charges application mobile Master MDSI. Transport as a Service. Business Process Reengineering Business Process Reengineering Cahier des charges application mobile Master MDSI TaaS Transport as a Service Peter Hartlieb François-Xavier Verriest Table des matières Business Model... 4 Cible... 4 Partenaires...

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Une analyse de fond des forces en présence et des impacts en matière de développement pour les compagnies d assurances Un écosystème

Plus en détail

B I E N V E N U E D A N S

B I E N V E N U E D A N S BIENVENUE DANS Depuis 2012, nous avons entrepris une transformation profonde de Bouygues Telecom pour adapter l entreprise à un marché des télécoms profondément bouleversé. Aujourd hui, il nous apparaît

Plus en détail

Félicitation, votre site est créé!

Félicitation, votre site est créé! Guide de démarrage e-monsite.com Félicitation, votre site est créé! Vous avez fait le plus difficile. A présent, découvrez comment administrer votre site web. 1 Comprendre l interface du manager de votre

Plus en détail

pour vos ventes à distance

pour vos ventes à distance professionnels ENTREPRISES ASSOCIATIONS ENCAISSEMENT à distance Découvrez nos solutions d encaissement par carte pour vos ventes à distance L encaissement à distance est un moyen efficace pour vous permettre

Plus en détail

MARCHE A SUIVRE ASSURANCES FFVV 2015 ESPACE WEB FFVV OFFRES COMPLEMENTAIRES «SPECIAL FFVV» Nous contacter. www.air-assurances.com

MARCHE A SUIVRE ASSURANCES FFVV 2015 ESPACE WEB FFVV OFFRES COMPLEMENTAIRES «SPECIAL FFVV» Nous contacter. www.air-assurances.com ESPACE WEB FFVV www.air-assurances.com Accédez 7j/7 et 24h/24 : > Extranet Clubs FFVV > Les outils de gestion de votre assurance en ligne (Déclaration de parc, Déclaration des pilotes autorisés à faire

Plus en détail

Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts

Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts SOMMAIRE Avant Propos 3 Faites un bilan de votre situation actuelle 4 Quelle est la différence entre un logiciel de gestion de contacts et mon organisation

Plus en détail

Saphir & ImportWeb. logiciel de gestion de courtage en assurances. www.galise.net

Saphir & ImportWeb. logiciel de gestion de courtage en assurances. www.galise.net Saphir & ImportWeb logiciel de gestion de courtage en assurances SOMMAIRE Gestion du portefeuille Le fichier des prospects et des clients Les projets et les contrats Le quittancement et la comptabilité

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Assurance Assistance et Prévention

Assurance Assistance et Prévention Assurance Assistance et Prévention Solutions Partenaire Services Protéger votre Activité Animer vos Hommes Optimiser vos Finances Atouts Parc : la solution adaptée aux besoins d assurance, d assistance

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Du nouveau sur la toile!

Du nouveau sur la toile! Saisons N 138 juillet 2015 É V E A g R I C O l E l O R R A I N E l E J O u R N A l D E l A C O O P É R At I V E A g R I C O l E l O R R A I N E Numéro spécial SITE INTERNET SItE INtERNEt Du nouveau sur

Plus en détail

... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE

... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE @... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes 12 boulevard des Frères Lumière - BP 48 29260 LESNEVEN

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

SECIBEXPERT. SECIB Le choix de l excellence. Fonctionnalités Technologie Services. L excellence du logiciel pour Cabinets d Avocats

SECIBEXPERT. SECIB Le choix de l excellence. Fonctionnalités Technologie Services. L excellence du logiciel pour Cabinets d Avocats EXPERT Fonctionnalités Technologie Services L excellence du logiciel pour Cabinets d Avocats Le choix de l excellence est le seul éditeur de logiciels à offrir à ses clients des prestations haut de gamme

Plus en détail

BLUE CHAMELEON. La solution de gestion d entreprise. Suivi Client. Comptabilité. Ressources humaines

BLUE CHAMELEON. La solution de gestion d entreprise. Suivi Client. Comptabilité. Ressources humaines BLUE CHAMELEON La solution de gestion d entreprise Prospection commerciale Offres-Projets Facturation Stocks Comptabilité Suivi Client Ressources humaines Business solutions www.internet.lu corporate@internet.lu

Plus en détail

Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats

Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats Trois notions sont devenues incontournables dans les affaires et ne peuvent que

Plus en détail

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits Ateliers Commerce Internet Ma première visibilité sur le Web en 60 min avec des outils gratuits 23/04/2015 1 Ma première visibilité sur Internet Même sans site internet! Pourquoi être présent sur Internet?

Plus en détail

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Véronique Brionne Marilyn Faugas Karine Paul Jean-Christophe Boccon-Gibod Sommaire 1. Pourquoi avons-nous choisi Progressive?

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

«La gestion externalisée des contrats et sinistres dans l industrie de l assurance»

«La gestion externalisée des contrats et sinistres dans l industrie de l assurance» «La gestion externalisée des contrats et sinistres dans l industrie de l assurance» FANAF 2014 Ouagadougou www.theoreme.fr Présentation Max de Font-Réaulx Président de la société Théorème (www.theoreme.fr)

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 07 octobre 2008 Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 2.0 Place de marché clients ecommerce Internet intranet esourcing extranet MARCHÉ nouveaux métiers PROSPECTS mobilité nouvelle économie

Plus en détail

Développez. votre entreprise. avec Sage SalesLogix

Développez. votre entreprise. avec Sage SalesLogix Développez votre entreprise avec Sage SalesLogix Prospectez, fidélisez, développez Sage SalesLogix est la solution de gestion de la relation client puissante et sécurisée qui vous offre une vision complète

Plus en détail

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE Tablette tactile, ardoise électronique 1 ou encore tablette PC, ce terminal mobile à mi-chemin entre un ordinateur et un smartphone a d abord séduit le grand public avant d être adopté par les entreprises.

Plus en détail

Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français

Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français Le tourisme français point d'appui de l'image et du rayonnement de la France De l ordre de 80 millions de visiteurs étrangers se

Plus en détail