Collège Français Bilingue de Londres. Programmes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Collège Français Bilingue de Londres. Programmes"

Transcription

1 Collège Français Bilingue de Londres Ltd 87 Holmes Road, London NW5 3AX Tel: Fax: Collège Français Bilingue de Londres Programmes Introduction CFBL est une école indépendante bénéficiant du statut de «charity» qui scolarise les enfants de 5 à 15 ans ayant une connaissance suffisante de la langue française. Pour être inscrit dans la classe de «grande section de maternelle», les élèves doivent atteindre leur cinquième année durant l année scolaire et répondre aux obligations précisées dans le règlement relatif aux inscriptions. L école met en place un enseignement qui correspond parfaitement aux directives du ministère français de l éducation nationale. Cependant les programmes peuvent avoir été adaptés aux spécificités locales et aux enseignements en langue anglaise. 1. Les programmes français. CFBL a signé une convention avec l Agence pour l Enseignement Français à l Etranger (AEFE). L AEFE est un opérateur dépendant du ministère français des Affaires Etrangères, qui a pour principale mission la scolarisation des enfants de nationalité française à l étranger. L école enseigne les programmes tels que définis par le ministère français de l éducation nationale. Les enseignants sont tous titulaires de diplômes d enseignement et sont soit recrutés localement par l établissement soit détachés auprès de l établissement par l AEFE. Parce que l établissement est bilingue, une importance particulière est accordée à l enseignement de la langue anglaise. Le ministère français de l éducation nationale permet à l école d adapter ses programmes, son calendrier scolaire et ses emplois du temps afin de lui permettre de renforcer son enseignement de la langue anglaise. Ce programme est implanté avec l accord et sous le contrôle de l inspecteur de l éducation nationale en résidence à Londres. 2. Les programmes de la section primaire. Les programmes officiels français sont publiés deux ouvrages intitulés «Qu apprend-on à l école maternelle?» et «Qu apprend-on à l école élémentaire?». Ces ouvrages sont consultables en Français ou en Anglais directement sur le site du «centre national de la documentation pédagogique» Ils peuvent aussi être consultés au secrétariat d accueil de l établissement. Registered in England Registered Charity

2 Les deux principales composantes des programmes de l école primaire sont : - La capacité d expression (plus particulièrement dans la langue française) - L Education civique. Du CP au CE1 (deux premières années de l école élémentaire), les élèves acquerront des compétences dans les domaines suivants : - Les langues étrangères et régionales - Les mathématiques - La géographie - Les arts et la musique - Le sport Du CE2 au CM2, ils acquerront aussi des compétences en : - Littérature - Histoire et géographie - Expérimentation scientifique - Technologie Les outils informatiques sont utilisés durant tout le parcours scolaire, et les compétences des élèves dans ce domaine sont évaluées à travers un brevet certifiant leur bonne connaissance des outils (B2i). Un professeur coordinateur de l enseignement dans la langue anglaise a été engagé par l établissement afin de veiller à ce que l enseignement dans la langue anglaise soit parfaitement coordonné avec l enseignement dans la langue française. Ce coordinateur travaille de façon concertée avec le coordinateur de la section primaire. Evaluations nationales Les compétences des élèves de CE1 et de CM2 sont évaluées en Français et en Mathématiques. Ces tests déterminent les niveaux de compétence et de connaissance au regard des objectifs déterminés par les programmes officiels. Ces évaluations permettent aussi de déterminer les réponses pédagogiques à mettre en place pour mieux correspondre aux besoins des élèves. Ils contribuent aussi à l élaboration de statistiques rendues publiques sur une base anonyme par le ministère.

3 3. Les programmes de la section secondaire. Les programmes de la section secondaire s organisent autour des domaines suivants : - Le Français - Les mathématiques - L histoire et la géographie - L Education civique - La biologie - L informatique - La physique et la Chimie - Les arts - La musique - L Education physique Tout au long de la scolarité au collège les arts et l histoire sont enseignés à la fois dans durant les cours d art et d histoire. Les programmes de la section secondaire sont définis par les programmes officiels de l éducation nationale. Le socle commun des connaissances doit permettre aux élèves d acquérir les savoirs et les compétences nécessaires à la réussite de leurs études, l accomplissement de leur vie personnelle et citoyenne. 4. Organisation pédagogique. Section primaire : Dans la section primaire, les cours sont enseignés alternativement en Français et en Anglais sur la base de la parité horaire. Les cours en langue anglaise sont enseignés par des enseignants anglophones natifs. Les classes sont organisées en deux niveaux : - Le cycle des apprentissages fondamentaux ou cycle 2 : (Grande section maternelle, Cours préparatoire et Cours élémentaire 1) : élèves de 5 à 8 ans. - Le cycle des approfondissements ou cycle 3 : (Cours élémentaire 2, Cours moyen 1, et Cours moyen 2) élèves de 8 à 11 ans

4 Section secondaire : Le collège ou section secondaire est organisé en trois cycles : Sixième : le cycle d adaptation L objectif est de consolider les compétences acquises dans la section primaire et de faire acquérir par l élève des méthodes de travail et d étude spécifiques à l enseignement dans le secondaire. Une attention particulière est apportée au tutorat et à l adaptation de l élève. Dès la classe de sixième l élève fait le choix de l étude d une seconde langue vivante. Cinquième et quatrième : le cycle central L objectif de ce cycle est de permettre à l élève de renforcer ses connaissances et ses savoirfaire. L enseignement des programmes de ce cycle se déroule sur deux années. Il est enrichi par des programmes optionnels pour lesquels les élèves sont guidés dans leurs choix. En cinquième l étude de la chimie et de la physique est introduite. Les élèves peuvent aussi faire le choix d étudier le latin. A la fin de la quatrième les élèves peuvent demander à intégrer la section britannique du lycée Charles de Gaulle s ils souhaitent par la suite continuer leurs études dans le système britannique. Cette possibilité est liée à la disponibilité des places. Il est conseillé aux familles de prendre conseil auprès de différents interlocuteurs s ils souhaitent scolariser leurs enfants dans un établissement britannique qui ne serait pas la section britannique du lycée. Troisième : le cycle d orientation L année de troisième doit permettre aux élèves de compléter les compétences acquises au collège et les préparer au lycée ou à l enseignement technique ou professionnel. L étude de la seconde langue vivante se poursuit. Les élèves qui le souhaitent peuvent entreprendre une étude du grec ancien. Durant tout le cursus du collège, les élèves du CFBL bénéficieront d un enseignement en langue anglaise pour les matières suivantes : - Histoire (complément du programme de l éducation nationale) - Sport - Art - Musique

5 A la fin du troisième cycle (fin de troisième), les élèves passent le «Diplôme National du Brevet» et pourront s ils le souhaitent intégrer une classe de seconde au lycée Charles de Gaulle. Cependant il ne sera pas possible à un élève d intégrer une classe de seconde de la section britannique à la fin de la classe de troisième. 5. Conseils pédagogiques : Des conseils pédagogiques sont organisés à la fois en sections primaire et secondaire. Appelés «conseils des maitres» en section primaire, ces conseils décident de la progression de chaque élève et définit les programmes d enseignement pour chacun des trois cycles. Au secondaire, les conseils de classe examinent les problèmes pédagogiques spécifiques à chaque classe et les progressions de chaque élève. Ce conseil qui se réunit chaque trimestre est présidé par le chef d établissement, il réunit aussi deux représentants des parents d élèves, le CPE et des élèves ainsi qu éventuellement l infirmière de l établissement. 6. Comportement et difficultés dans les apprentissages : Les enseignants tiennent compte des capacités de chaque élève au moment de mettre en place des évaluations et plus particulièrement pour les élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages ou dans leur comportement. Au cas où un enfant rencontre des difficultés que ce soit dans ses apprentissages ou dans son comportement, il reviendra aux deux enseignants en charge de l élève ainsi qu au coordinateur de la section primaire de mettre en place des stratégies afin de répondre aux besoins de l élève. Dans la section secondaire, c est le professeur principal de l élève qui en partenariat avec le conseiller principal d éducation proposera les procédures adaptées. Une aide aussi élaborée que possible sera proposée à l élève qui le nécessite. Toutefois au cas où ce support ne pourrait être mis en place dans le cadre scolaire, les familles se verraient offrir conseils et informations. Une intervention de psychologue scolaire et d orthophoniste sera possible dans l établissement dans le cadre d un contrat privé avec les parents et ceci à la charge des familles.

CURRICULUM & CAREER GUIDANCE POLICY Collège Français Bilingue de Londres (The "School")

CURRICULUM & CAREER GUIDANCE POLICY Collège Français Bilingue de Londres (The School) CURRICULUM & CAREER GUIDANCE POLICY Collège Français Bilingue de Londres (The "School") A- CURRICULUM Le CFBL est une école indépendante bénéficiant du statut de «charity» qui scolarise les enfants de

Plus en détail

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège?

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? Pourquoi réformer le collège? La réforme répond à un constat : le collège

Plus en détail

Le système éducatif français. l enseignement des sciences

Le système éducatif français. l enseignement des sciences Le système éducatif français et l enseignement des sciences Séminaire international sur l enseignement des sciences à l école Mardi 18 mai 2010 1 L enseignement scolaire en France Organisation de la scolarité

Plus en détail

LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE

LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE 3 SOMMAIRE PRÉSENTATION 04 06 A L ECOLE PRIMAIRE 07 LES OFFRES COMPLEMENTAIRES 4 PROJET BILINGUE

Plus en détail

ARRÊTÉ. relatif à l organisation des enseignements dans les classes de collège NOR : MENE

ARRÊTÉ. relatif à l organisation des enseignements dans les classes de collège NOR : MENE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche ARRÊTÉ relatif à l organisation des enseignements dans les classes de collège NOR : MENE La ministre

Plus en détail

LA RÉFORME DU COLLÈGE. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle

LA RÉFORME DU COLLÈGE. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle LA RÉFORME DU COLLÈGE Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle Les leviers pour améliorer les apprentissages au collège Réformer les contenus : socle et programmes Mieux

Plus en détail

Italie 1. Education préscolaire : L école maternelle : Scuola dell infanzia.

Italie 1. Education préscolaire : L école maternelle : Scuola dell infanzia. Italie 1 Education préscolaire : L école maternelle : Scuola dell infanzia. L école maternelle est le premier degré du système scolaire italien et la première forme de scolarisation. Elle reste une partie

Plus en détail

Enseignement général. Réussites scolaires depuis 1957. À DISTANCE. Primaire - Collège - Lycée

Enseignement général. Réussites scolaires depuis 1957. À DISTANCE. Primaire - Collège - Lycée Enseignement général Primaire - Collège - Lycée Réussites scolaires depuis 1957. À DISTANCE L enseignement à distance aux Cours Legendre Une formule originale Les COURS LEGENDRE ont été fondés en 1957

Plus en détail

École internationale de Differdange (EIDD)

École internationale de Differdange (EIDD) LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de l'éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse Dossier de presse École internationale de Differdange (EIDD) 18 janvier 2016 École internationale

Plus en détail

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des coles Vous pouvez choisir des Unités d nseignement dans la liste de cours ci-dessous en aster et aster : Premier semestre emestre 7 (7) econd semestre

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC LE PARLEMENT DES JEUNES 2014

ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC LE PARLEMENT DES JEUNES 2014 ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC LE PARLEMENT DES JEUNES 2014 Première session 12 e législature PROJET DE LOI N o 1 (Loi encadrant l enseignement d une langue seconde au niveau primaire et secondaire) QUÉBEC

Plus en détail

Le lycée français de Jérusalem est un établissement du réseau de l AEFE : l Agence pour l Enseignement Français à l Etranger.

Le lycée français de Jérusalem est un établissement du réseau de l AEFE : l Agence pour l Enseignement Français à l Etranger. Le lycée français de Jérusalem est un établissement du réseau de l AEFE : l Agence pour l Enseignement Français à l Etranger. Ce réseau dépendant du Ministére français des Affaires étrangères compte plus

Plus en détail

RENTREE 2016 LA REFORME DU COLLEGE. De la liaison CM2-6ème au nouveau cycle de consolidation LFIGP 21 AVRIL 2016

RENTREE 2016 LA REFORME DU COLLEGE. De la liaison CM2-6ème au nouveau cycle de consolidation LFIGP 21 AVRIL 2016 RENTREE 2016 LA REFORME DU COLLEGE De la liaison CM2-6ème au nouveau cycle de consolidation LFIGP 21 AVRIL 2016 La réforme du collège définit une nouvelle organisation structurelle dans le but d'améliorer

Plus en détail

RÉFORME DU COLLÈGE : DECRYPTAGE

RÉFORME DU COLLÈGE : DECRYPTAGE RÉFORME DU COLLÈGE : DECRYPTAGE CALENDRIER PRÉVISIONNEL 8 Juillet 2013 : Loi de refondation de l école, dite «loi Peillon» 31 Mars 2015 : Décret sur le Socle commun de connaissances, de compétences et

Plus en détail

La réforme du collège. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle

La réforme du collège. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle La réforme du collège Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle Les leviers pour améliorer les apprentissages au collège Réformer les contenus : socle et programmes Mieux

Plus en détail

Présentation des filières

Présentation des filières Présentation des filières S orienter en fin de seconde au lycée vers La filière L : Littéraire La filière ES : Économique et Sociale La filière S : Scientifique Concrètement, en classe de première Des

Plus en détail

La réforme du collège. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle

La réforme du collège. Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle La réforme du collège Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle Socle commun de connaissances,

Plus en détail

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique La classe seconde: ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique La classe seconde: ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le nouveau lycée d enseignement général et technologique La classe seconde: ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Enseignement supérieur

Plus en détail

ARTS, LETTRES, LANGUES. METIERS de l ENSEIGNEMENT, de l EDUCATION et de la FORMATION LETTRES LETTRES CLASSIQUES

ARTS, LETTRES, LANGUES. METIERS de l ENSEIGNEMENT, de l EDUCATION et de la FORMATION LETTRES LETTRES CLASSIQUES 2012-2016 Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : Spécialité : ARTS, LETTRES, LANGUES METIERS de l ENSEIGNEMENT, de l EDUCATION et de la FORMATION LETTRES M2 120 ECTS Option : LETTRES CLASSIQUES Volume

Plus en détail

Centre d Information et d Orientation. 64, avenue Carnot 78500 Sartrouville : 01.61.04.41.60. cio-sartrouville@ac-versailles.fr

Centre d Information et d Orientation. 64, avenue Carnot 78500 Sartrouville : 01.61.04.41.60. cio-sartrouville@ac-versailles.fr Centre d Information et d Orientation 64, avenue Carnot 78500 Sartrouville : 01.61.04.41.60 cio-sartrouville@ac-versailles.fr Procédure d orientation Deux temps forts L ORIENTATION Dialogue famille-équipe

Plus en détail

Filière A : Formation à l'enseignement au degré secondaire 1

Filière A : Formation à l'enseignement au degré secondaire 1 Filière A : au degré secondaire 1 a. Parcours de formation Pour être admis-e à la formation à l'enseignement au secondaire 1, vous devez avoir obtenu un baccalauréat universitaire dans au moins deu disciplines

Plus en détail

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1: L'ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1: LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE AU PLAN DE COURS PAGE : 1 Adoptée : CET-3407 (08 06 93) Modifiée

Plus en détail

L enseignement en Finlande

L enseignement en Finlande L enseignement en Finlande De l école sélective à la réussite pour tous L organisation et les moyens mis en place La formation des enseignants La pédagogie L évaluation 03/03/2010 FINLANDE- Cl.Anttila

Plus en détail

1. L organisation des enseignements dans l établissement

1. L organisation des enseignements dans l établissement La loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République confie au collège unique, dont elle réaffirme le principe, la mission de conduire les

Plus en détail

REUNION D EQUIPE BSE STMS BAC PRO ASSP Académie du RHÔNE

REUNION D EQUIPE BSE STMS BAC PRO ASSP Académie du RHÔNE REUNION D EQUIPE BSE STMS BAC PRO ASSP Académie du RHÔNE IEN Sciences biologiques et sciences sociales appliquées P. PETITJEAN Année 2013-2014 Bac pro accompagnement soins et services à la personne Objectifs

Plus en détail

Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master?

Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master? Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master? Pour l année scolaire 2015-2016, les lauréats des concours de recrutement déjà titulaires d un master ou

Plus en détail

D. 14-03-1995 M.B. 17-08-1995

D. 14-03-1995 M.B. 17-08-1995 Lois 19069 p.1 Décret relatif à la promotion d'une école de la réussite dans l'enseignement fondamental D. 14-03-1995 M.B. 17-08-1995 Le Conseil de la Communauté française a adopté et Nous, Gouvernement,

Plus en détail

Parcours et séquences mathématiques 2014-2015

Parcours et séquences mathématiques 2014-2015 Parcours et séquences mathématiques 2014-2015 Présentation à l intention des parents d élèves Par: Nathalie Labelle conseillère d orientation Louis Racine Pascal Vaillancourt Jean-François Michaud conseillers

Plus en détail

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form INITIATION AU RÉFÉRENTIEL DES DOUZE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES EN ENSEIGNEMENT LE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA PROFESSION ENSEIGNANTE La Direction de la formation et de la titularisation

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL MUNICIPAL DES ENFANTS

CHARTE DU CONSEIL MUNICIPAL DES ENFANTS CHARTE DU CONSEIL MUNICIPAL DES ENFANTS Permettre à tous les habitants de devenir des citoyens responsables et actifs, conscients de leurs droits et de leurs devoirs, est un axe fort du projet municipal

Plus en détail

Politique relative à la qualité de l expression française

Politique relative à la qualité de l expression française Politique relative à la qualité de l expression française Direction des services administratifs et secrétariat général Adoptée par le Conseil d administration le 11 juin 2004 Résolution CA-273-1688 TABLE

Plus en détail

Sciences et techniques des activités physiques et sportives STAPS

Sciences et techniques des activités physiques et sportives STAPS Licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives STAPS Carte d identité de la formation Diplôme Licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) Spécialités

Plus en détail

Mieux se connaître, se valoriser, s orienter

Mieux se connaître, se valoriser, s orienter Mieux se connaître, se valoriser, s orienter Durant sa scolarité au collège l élève prend conscience de ses aptitudes et développe des compétences nouvelles ; il apprend à s évaluer et trouve des occasions

Plus en détail

LE SYSTÈME SCOLAIRE SUISSE

LE SYSTÈME SCOLAIRE SUISSE LE SYSTÈME SCOLAIRE SUISSE LE SYSTÈME SCOLAIRE SUISSE N EXISTE PAS! Mais 26 systèmes scolaires cantonaux existent HarmoS Concordat suisse sur l harmonisation de la scolarité obligatoire entre les différents

Plus en détail

DIPLÔME D ACCÈS AUX ÉTUDES UNIVERSITAIRES SPÉCIALITÉ LITTÉRAIRE (DAEU A) Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation

DIPLÔME D ACCÈS AUX ÉTUDES UNIVERSITAIRES SPÉCIALITÉ LITTÉRAIRE (DAEU A) Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation DIPLÔME D ACCÈS AUX ÉTUDES UNIVERSITAIRES SPÉCIALITÉ LITTÉRAIRE (DAEU A) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DAEU Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Diplôme d accès aux études universitaires

Plus en détail

Document de travail. Inspection générale d histoire et de géographie. Nouveaux programmes d histoire, géographie et éducation civique au collège.

Document de travail. Inspection générale d histoire et de géographie. Nouveaux programmes d histoire, géographie et éducation civique au collège. Document de travail Inspection générale d histoire et de géographie Nouveaux programmes d histoire, géographie et éducation civique au collège. Ressources pour faire la classe Programmes de sixième Introduction

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVES D APPOINT Enseignement secondaire, 2 e cycle MATHÉMATIQUE 4 e année du secondaire Sciences naturelles 065-420 Technico-sciences 064-420 Culture, société et technique 063-420

Plus en détail

Styliste. Document pour les professeurs/es

Styliste. Document pour les professeurs/es Styliste Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences du parcours Avenir

Plus en détail

Périodes de Formation en Milieu Professionnel

Périodes de Formation en Milieu Professionnel PRÉAMBULE Les périodes de formation en milieu professionnel doivent participer activement à l acquisition des compétences du référentiel. Elles font l objet d une évaluation certificative. Les 22 semaines

Plus en détail

FLM / FLE / FLS / FLSco

FLM / FLE / FLS / FLSco Ecole Internationale Provence-Alpes-Côte d Azur 159, Avenue du Docteur Bernard Foussier 04100 MANOSQUE http://www.ecole-internationale.ac-aix-marseille.fr/spip/ FLM / FLE / FLS / FLSco Français Langue

Plus en détail

République algérienne démocratique et populaire. Ministère de l éducation nationale

République algérienne démocratique et populaire. Ministère de l éducation nationale République algérienne démocratique et populaire Ministère de l éducation nationale Groupe Scolaire Privé Les Glycines Collège Bouzareah Projet d établissement 2014-2016 1- PREAMBULE Le groupe scolaire

Plus en détail

On ne naît pas professeur, on le devient

On ne naît pas professeur, on le devient 1- Enseigner ne s improvise pas 2- Enseigner ne s improvise pas 3- Prendre en compte la différence ne s improvise pas 5- Former des enseignants ne s improvise pas 4- Prendre en compte la différence ne

Plus en détail

ELÈVES EN HORAIRES AMÉNAGÉS QUESTIONS - RÉPONSES ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE 2016-17

ELÈVES EN HORAIRES AMÉNAGÉS QUESTIONS - RÉPONSES ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE 2016-17 ELÈVES EN HORAIRES AMÉNAGÉS ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE 2016-17 QUESTIONS - RÉPONSES CONSERVATOIRE FRANCIS POULENC 2 ter, rue du Petit-Pré 37000 Tours 02 47 60 29 19 www.conservatoiretours.fr APEC 2 ter rue du Petit

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE SUR L USAGE DU FRANÇAIS

POLITIQUE LINGUISTIQUE SUR L USAGE DU FRANÇAIS MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE LINGUISTIQUE SUR L USAGE DU FRANÇAIS Code : Politique 3.9 Date d entrée en vigueur : Le 28 mai 2012 Nombre de pages: 5 Origine :

Plus en détail

La Seconde. professionnelle

La Seconde. professionnelle La Seconde La rénovation de la voie se traduit, à partir de la rentrée 2009, par l'ouverture de secondes s qui couvrent des champs professionnels communs à plusieurs Baccalauréats professionnels. Ces secondes

Plus en détail

PROCESSUS DE VÉRIFICATION SUR PLACE DE L EFFECTIF SCOLAIRE DES ÉTABLISSEMENTS COLLÉGIAUX SUBVENTIONNÉS

PROCESSUS DE VÉRIFICATION SUR PLACE DE L EFFECTIF SCOLAIRE DES ÉTABLISSEMENTS COLLÉGIAUX SUBVENTIONNÉS PROCESSUS DE VÉRIFICATION SUR PLACE DE L EFFECTIF SCOLAIRE DES ÉTABLISSEMENTS COLLÉGIAUX SUBVENTIONNÉS Objectifs et modalités d application - Version Juin 2012 Le présent document a été réalisé par le

Plus en détail

1. Normes relatives au Cycle

1. Normes relatives au Cycle B.O N 5752 du 23 rejeb 1430 (16 juillet 2009) ARRETE DU MINISTRE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA FORMATION DES CADRES ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE N 2136-08 DU 19 RABII

Plus en détail

Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS

Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS DOSSIER PERIODES DE FORMATION EN MILIEU - Les périodes de formation en entreprise Pour ce qui est de l enseignement professionnel et sur les deux années de formation, les élèves passent autant d heures

Plus en détail

Séance d information

Séance d information Mardi 10 mai 2011 Séance d information 1. Mot de bienvenue 2. Groupes de concentration sport, projet particulier en arts (musique) et groupe option arts plastiques 3. Présentation des différentes structures

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION. Modification :

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION. Modification : POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION Adoption : Résolution 20 du Conseil des commissaires du 26 octobre 2011 Modification : CHAPITRE 1. PRÉAMBULE/FONDEMENTS En vertu de l article 257 de la Loi sur l instruction

Plus en détail

PARCOURS PÉDAGOGIQUE SMART NOTEBOOK FICHE PROFESSEUR

PARCOURS PÉDAGOGIQUE SMART NOTEBOOK FICHE PROFESSEUR Rentrée en sixième Support Niveau Objectifs Durée de l activité Public Thème https://www.youtube.com/watch?v=goumimnobra (extrait) 31sec. http://www.youtube.com/watch?v=i-cmvzzzn3s 1 min32 B1 enrichir

Plus en détail

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT Sous-section 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE POLITIQUE EN MATIÈRE DE MAÎTRISE DU FRANÇAIS DANS LES PAGE : 1 Adoptée : CAD-9846

Plus en détail

LICENCE. Psychologie

LICENCE. Psychologie LICENCE Psychologie Qu est-ce que la psychologie? La psychologie vise à comprendre et à expliquer les activités mentales et comportementales des individus placés dans des situations simples ou complexes.

Plus en détail

JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO. Juillet 2014

JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO. Juillet 2014 JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO Juillet 2014 PLAN DE LA PRESENTATION La méthode Jàngandoo L atteinte des objectifs Questions pédagogiques Jàngandoo,

Plus en détail

Convention de collaboration inter établissements

Convention de collaboration inter établissements Convention de collaboration inter établissements Entre le lycée AGORA de Puteaux et le Lycée Table des matières 1 1.1 1.2 2. 2.1 2.2 3 3.1 3.2 4 5 5.1 5.2 Préambule Objectifs de la collaboration Objectifs

Plus en détail

Master Education, Enfance, Enseignement [EEE]

Master Education, Enfance, Enseignement [EEE] Master Education, Enfance, Enseignement [EEE] Enquête menée auprès des diplômés 2011, 6 mois après l obtention du diplôme En 2011, 232 étudiants ont obtenu un master «Education, Enfance, Enseignement [EEE]»,

Plus en détail

Mercredi 31 aout 2016

Mercredi 31 aout 2016 I LE DEROULEMENT DU JOUR DE LA PRE RENTREE Le matin Mercredi 31 aout 2016 8h00 8h15 8h45 Accueil garderie des enfants du personnel (sauf enfants en PS) dans la cour de La maternelle Accueil café sous le

Plus en détail

MASTER PARISIEN DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE

MASTER PARISIEN DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE MASTER PARISIEN DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE Université Paris 7 - ENS de Cachan - ENS de Paris - École Polytechnique Conditions d accès en M1 http://mpri.master.univ-paris7.fr Année universitaire 2005-2006

Plus en détail

La classe de seconde. Le Lycée Montaigne. Rentrée 2010

La classe de seconde. Le Lycée Montaigne. Rentrée 2010 La classe de seconde Rentrée 2010 Le Lycée Montaigne Vieille institution bordelaise que son nom rattache au fameux Collège de Guyenne du XVIème siècle, le lycée Montaigne est riche de son histoire, tantôt

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire

Assises de l éducation prioritaire Assises de l éducation prioritaire Demijournée de concertation (partie 1 : constats du diagnostic) Recueil des commentaires et compléments des équipes des réseaux Pour faciliter une synthèse académique,

Plus en détail

Cahier de gestion. Date d entrée en vigueur de la première version de la Politique :

Cahier de gestion. Date d entrée en vigueur de la première version de la Politique : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 14

Plus en détail

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT Sous-section 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU PAGE : 1 Adoptée : CAD-9847

Plus en détail

L enseignement des sciences au primaire au Maroc: un combat contre l ignorance?

L enseignement des sciences au primaire au Maroc: un combat contre l ignorance? L enseignement des sciences au primaire au Maroc: un combat contre l ignorance? XXV e Journées internationales sur la communication, l él éducation et la culture Scientifiques, techniques et industrielles

Plus en détail

11. Écoles provinciales et écoles d application

11. Écoles provinciales et écoles d application 11. Écoles provinciales et écoles d application Les écoles provinciales et les écoles d application : sont gérées par le ministère de l Éducation ; assurent l enseignement aux élèves sourds ou aveugles,

Plus en détail

Liaison GS CP. Mercredi 16 janvier 2013. Ien Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc

Liaison GS CP. Mercredi 16 janvier 2013. Ien Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc Liaison GS CP Mercredi 16 janvier 2013 Ien Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc Objectif de l animation Plan de l animation 1. Ce que disent les textes. 2. Etat des lieux. 3. Vos propositions. Par groupes

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS _ CAHIER DES CHARGES

HISTOIRE DES ARTS _ CAHIER DES CHARGES HISTOIRE DES ARTS _ CAHIER DES CHARGES L histoire des arts fait partie des 4 épreuves passées au moment de l examen du Brevet des Collèges et son coefficient est de 2. C est une épreuve orale devant un

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE Service des ressources pédagogiques

COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE Service des ressources pédagogiques COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE Service des ressources pédagogiques ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 - Le temps hebdomadaire d'enseignement est 25 heures au primaire. - L'éducation physique et à

Plus en détail

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Classe de seconde Cycle terminal : classes de première et de terminale

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Classe de seconde Cycle terminal : classes de première et de terminale Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Classe de seconde Cycle terminal : classes de première et de terminale 1 Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Thème de la réforme

Plus en détail

1. C est un atout dans le parcours académique et professionnel (admission dans les universités françaises, recherche d'emploi ou de stage)

1. C est un atout dans le parcours académique et professionnel (admission dans les universités françaises, recherche d'emploi ou de stage) Tu apprends le français à l'école et tu souhaites étudier, voyager, faire un stage en français. La meilleure preuve de tes compétences est un diplôme de langue DELF Scolaire. Vous êtes professeur de français

Plus en détail

L APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS DANS NOS ÉCOLES

L APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS DANS NOS ÉCOLES L APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS DANS NOS ÉCOLES Colombie-Britannique et Yukon Quel est le meilleur choix pour mon enfant? Immersion française précoce Immersion française tardive Français de base Français intensif

Plus en détail

CHAPITRE 3 : ELABORATION DES POLITIQUES DE SANTE PUBLIQUE

CHAPITRE 3 : ELABORATION DES POLITIQUES DE SANTE PUBLIQUE CHAPITRE 3 : ELABORATION DES POLITIQUES DE SANTE PUBLIQUE Récapitulatif 1. Problème de santé publique? 2. Politique de santé publique? 3. Plan de santé publique (national et/ou régional)? 4. Un ou plusieurs

Plus en détail

Les enjeux du collège :

Les enjeux du collège : Les enjeux du collège : Nouvelles attentes, nouvelle organisation : l arrivée au collège est souvent vécue comme une rupture importante par les élèves de sixième et, de ce fait, l entrée de vos enfants

Plus en détail

Licence Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales parcours Italien

Licence Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales parcours Italien Licence Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales parcours Italien Nature : Formation diplômante Diplôme national Niveau de diplôme : Bac + 3 Lieu(x) d'enseignement : Caen Durée des

Plus en détail

Points saillants des modifications apportées au Programme de scolarisation à domicile

Points saillants des modifications apportées au Programme de scolarisation à domicile Points saillants des modifications apportées au Programme de scolarisation à domicile Politique et règlement de 1993-1994 Politique et règlement de 2013 Dispositions générales Le Règlement de 1993 sur

Plus en détail

POL-07 Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

POL-07 Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française POL-07 Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Adoptée par le Conseil d administration le 25 octobre 2004. La Politique sur la valorisation du français (POL-07) adoptée par

Plus en détail

Licence de lettres modernes

Licence de lettres modernes Licence de lettres modernes Le goût des textes littéraires et de la lecture, le plaisir d écrire, le désir de partager et de transmettre La licence de lettres modernes de l Université de Savoie, à Chambéry,

Plus en détail

Destinataires de la circulaire

Destinataires de la circulaire Circulaire n 5384 du 26/08/2015 Dates de passation des épreuves externes certificatives et non certificatives pour l année scolaire 2015-2016 Cette circulaire remplace la circulaire 4876 du 13/06/2014

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2009-2110 Date: 04 novembre 2009

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2009-2110 Date: 04 novembre 2009 MINISTERE DE L ALIMENTATION DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Service de l'enseignement technique Sous-Direction des Politiques de Formation et d Education

Plus en détail

ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE

ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE POUR UNE ÉDUCATION AXÉE SUR LA RECHERCHE STRUCTURÉE ET RÉFLÉCHIE BUT DE L ÉDUCATION INTERNATIONALE Développer chez les jeunes la curiosité intellectuelle, les

Plus en détail

ULIS en réseau. lycée professionnel Bartholdi. lycée des métiers Louise Michel

ULIS en réseau. lycée professionnel Bartholdi. lycée des métiers Louise Michel Rappel des principaux textes : ULIS en réseau lycée professionnel Bartholdi et lycée des métiers Louise Michel La loi n 2005-102 du 11.02.2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation

Plus en détail

FICHE FILIERE L3 LLCE ITALIEN

FICHE FILIERE L3 LLCE ITALIEN Niveau : LICENCE Année Domaine : Mention : Arts, Lettres, Langues L3 Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Italien 180 ES Volume horaire étudiant : 168/198 h 228/276 h 0/12

Plus en détail

La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles. (BO n 31 du 01/09/2011)

La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles. (BO n 31 du 01/09/2011) La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles (BO n 31 du 01/09/2011) 1 Présentation générale Objectifs généraux : Permettre aux élèves de se remobiliser autour d un projet de formation Viser

Plus en détail

Classe préparatoire intégrée aux concours externes de conservateur du patrimoine

Classe préparatoire intégrée aux concours externes de conservateur du patrimoine Classe préparatoire intégrée aux concours externes de conservateur du patrimoine Archéologie - Archives - Monuments historiques et Inventaire - Musées L Institut national du patrimoine L'Institut national

Plus en détail

AVENANT CAHIER DES CHARGES CADRE DU PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2014-2017. des premier et second degrés. Rectorat

AVENANT CAHIER DES CHARGES CADRE DU PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2014-2017. des premier et second degrés. Rectorat AVENANT Rectorat Délégation académique à la formation des personnels DAFOP Téléphone 04 72 80 66 70 Télécopie 04 72 80 66 79 Courriel dafop@ac-lyon.fr 92 rue de Marseille BP 7227 69354 Lyon CEDEX 07 www.ac-lyon.fr

Plus en détail

ACCORD DU 21 JANVIER 2009

ACCORD DU 21 JANVIER 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel TYPOLOGIE DES EMPLOIS REPÈRES DANS LES ATELIERS ET CHANTIERS D

Plus en détail

TRADUCTION LIBRE Appel de candidature pour un emploi temporaire dans l enseignement de la Commune de Lontzen Année scolaire 2016 2017

TRADUCTION LIBRE Appel de candidature pour un emploi temporaire dans l enseignement de la Commune de Lontzen Année scolaire 2016 2017 TRADUCTION LIBRE Appel de candidature pour un emploi temporaire dans l enseignement de la Commune de Lontzen Année scolaire 2016 2017 I. Listes des institutions de recrutement voir formulaire de candidature

Plus en détail

CONVENTION. Préambule

CONVENTION. Préambule CONVENTION Etablie entre les soussignés : le ministère de l Education nationale la fédération française d escrime (FFE) l union sportive de l enseignement du premier degré (USEP) l union nationale du sport

Plus en détail

FORMATION DE FORMATEURS

FORMATION DE FORMATEURS FORMATION DE FORMATEURS Spécificité «Adultes en situation d illettrisme» Module 1 du brevet fédéral de formateur/formatrice d adultes en vue de l obtention du Certificat FSEA Formation 01-01 Descriptif

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE 2002

LES PROGRAMMES DE 2002 LES PROGRAMMES DE 2002 I. Les programmes scolaires Dans le monde scolaire, le programme est la prévision de ce qui doit être étudié à un niveau donné, dans une discipline donnée, dans un temps donné. Les

Plus en détail

ASSOCIATION BADOUMA «Les Caméléons d Afrique» 11, rue Bertrand 34500 BEZIERS

ASSOCIATION BADOUMA «Les Caméléons d Afrique» 11, rue Bertrand 34500 BEZIERS ASSOCIATION BADOUMA «Les Caméléons d Afrique» 11, rue Bertrand 34500 BEZIERS Waldec: W341001749 N SIRET. 51150143900018 APE. 9499Z Tel. 04.67.21.52.68 - Portable : 06.50.60.46.43 Email. cameleons-dafrique@wanadoo.fr

Plus en détail

Droit du travail et de la protection sociale

Droit du travail et de la protection sociale MASTER Droit du travail et de la protection sociale Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 recherche Mention Droit privé Spécialité Droit du travail et de la protection sociale Conditions d

Plus en détail

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS L APPRENTISSAGE Développement et apprentissage de l élève C1 : Le futur enseignant comprend la façon dont l élève se développe et la

Plus en détail

ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE

ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE Information des élèves par les établissements scolaires RLR : 525-0 CIRCULAIRE N 2007-171 DU 13-11-2007 MEN DGESCO B3-3 NOR : MENE0701784C Texte adressé aux rectrices

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES SECRETARIAT D ETAT CHARGE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES SECRETARIAT D ETAT CHARGE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER 1 MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES SECRETARIAT D ETAT CHARGE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER ALLOCUTION DE M. DAVID DOUILLET, SECRETAIRE D ETAT CHARGE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER AU LYCEE FRANÇAIS

Plus en détail

Suivi de la vérification de la gestion financière RCN

Suivi de la vérification de la gestion financière RCN Suivi de la vérification de la gestion financière RCN Juin 2001 Direction de la vérification et de l évaluation Étapes d approbation du rapport Exécution des mesures de suivi 19 septembre 2000 Parachèvement

Plus en détail

Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne au. périscolaire.

Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne au. périscolaire. Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne au service des temps d activité périscolaire. Participer à l apprentissage du public, avec une cible privilégiée sur les élèves des cycles

Plus en détail

Internat de la réussite pour tous

Internat de la réussite pour tous DOSSIER D INTENTION rentrée 2014 Département d origine : A adresser aux établissements concernés par la demande d internat - pour le 3 mai 2014. ATTENTION! Ce dossier ne constitue pas une inscription à

Plus en détail

CIO LA FLECHE. Collège Paul Chevallier APRES LA TROISIEME. COP: Mme BROSSET Karine. Permanence : le mardi matin

CIO LA FLECHE. Collège Paul Chevallier APRES LA TROISIEME. COP: Mme BROSSET Karine. Permanence : le mardi matin CIO LA FLECHE JANVIER 2015 Collège Paul Chevallier APRES LA TROISIEME COP: Mme BROSSET Karine Permanence : le mardi matin APRES LA 3ème VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE VOIE PROFESSIONNELLE CALENDRIER DE

Plus en détail

Demande de dérogation

Demande de dérogation Demande de dérogation (nouvelle inscription) Volet 1 : Admission précoce à l éducation préscolaire (4 ans) Volet 2 : Admission précoce en première année (5 ans) Volet 3 : Admission tardive à l éducation

Plus en détail

FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE FORMATION

FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE FORMATION FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE FORMATION PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROGRAMME DES ETUDES CONDUISANT AU DIPLOME D ETATD'AUXILIAIRE DE PUERICULTURE D après l'arrêté du 16 janvier 2006 modifié

Plus en détail