Le PEP et SEMATEC s associent. La Tomographie à rayon X #24 SOMMAIRE. Page 2. Page 3. Page 4. Avril 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le PEP et SEMATEC s associent. La Tomographie à rayon X #24 SOMMAIRE. Page 2. Page 3. Page 4. Avril 2011"

Transcription

1 #24 Avril 2011 SOMMAIRE Page 2 Le PEP et SEMATEC s associent dans la tomographie à rayons X Le PEP crée une nouvelle Business Unit pour son activité «Plastronique» Un virage pour PLATINNO Page 3 Economies d énergie : une méthodologie d E-Learning à tester Les JT du PEP, rencontres technologiques des experts de la Plasturgie Page 4 FIP solution plastique 2011 Une nouvelle image pour le PEP Centre Technique de la Plasturgie Depuis plusieurs années déjà, le PEP propose à ses clients la technologie de la tomographie X pour expertiser les produits plastiques à forte valeur ajoutée. Ce service est proposé par le laboratoire du PEP. De son côté, l entreprise iséroise SEMATEC, spécialisée dans la métrologie, a été l une des sociétés pionnières sur cette technologie en investissant en 2006 dans un tomographe Zeiss de grande dimension. En 2010, SEMATEC s est implantée dans les murs du PEP en reprenant l activité de métrologie du groupe Hexagon Metrology. Devant l intérêt croissant de la profession pour la tomographie X, un projet d association entre nos deux structures a rapidement vu le jour : le PEP amenant son savoir-faire dans l expertise de défaillance des pièces plastiques et SEMATEC sa maîtrise du fonctionnement des tomographes et de la métrologie. Concrètement, un nouvel équipement, un tomographe OPTIV CT 160 de chez HEXAGON a été installé dans les locaux du PEP à Bellignat afin de servir en priorité les applications de la plasturgie. Cette association de compétences pointues et de matériel high-tech est un atout de plus à utiliser par nos industriels pour se différencier et amener de la valeur ajoutée à leurs offres. Alexis BRICOUT Directeur Général du PEP - Centre Technique de la Plasturgie Supplément technique n 24 La Tomographie à rayon X 01

2 En direct NEWS Le PEP crée une nouvelle Business Unit pour son activité «Plastronique» La Plastronique a pour ambition d apporter de la valeur ajoutée «intelligente» aux produits thermoplastiques injectés en y associant de l électronique. Les premières applications sont apparues ces dernières années grâce aux MID (Cf Visions #20 et #23) et ouvrent des perspectives prometteuses dans de nombreux secteurs industriels. Le PEP a estimé que cette activité était une des voies d avenir majeures pour la profession, et a décidé de créer une BU spécifique, s organisant autour de 3 axes d expertises principaux : Les technologies de micro structuration de pièces plastiques injectées : utechnologies des empreintes : micro/nano structuration et traitements de surface utechnologies d injection : Chaud/ froid, sous vide, compression utechnologies de contrôle in situ umatériaux dédiés plastronique Les MID (Molded Inteconnect Device) : uconception des MID uréalisation d interconnexions ureport de composants ucaractérisations systèmes Les microsystèmes sur plastique : upackaging de puces uréalisation de fonctions MEMS plastiques uintégration de fonctions microélectroniques silicium ou organiques sur plastique L équipe Plastronique, animée par Maël Moguedet, est constituée de : u2 ingénieurs experts sur les technologies de microstructuration : Stéphane Dessors et David Baud u2 ingénieurs experts des technologies MID : Amaury Veille et Catherine Artaux u1 ingénieur expert en conception de pièces et moules, Pascal Grandclément, en lien avec l équipe de conception et simulation du PEP, uet depuis le 1er Avril 2011 un docteur spécialiste des procédés microélectroniques, Lionel Tenchine. La BU Plastronique s appuie également sur les nombreux moyens et compétences des 3 autres BU du PEP. Pour tout complément d informations : Un virage pour PLATINNO Pour sa deuxième année d existence PLATINNO, la plateforme d innovation dédiée aux moules, évolue notamment avec un nouveau logo caractérisant une forte volonté de dynamisme et avec de nouveaux investissements. L activité de réalisation des empreintes de moules par la fusion laser de poudres de métal prend un nouvel essor avec l arrivée d une machine de nouvelle génération PHENIX PXL. Cette machine subit actuellement des tests de validation très stricts par les experts du PEP. N oublions pas que cette technologie dite additive et très innovante est déjà utilisée depuis 4 ans par le PEP pour des applications dans les moules destinés à la production de moyennes et grandes séries. En effet, le PEP possède déjà une machine M270 EOS depuis Le virage pour servir les industriels français du moule est donc clairement pris et confirmé par l acquisition d une machine RODERS RXP 600 DSH. Rappelons que la plateforme PLA- TINNO est installée dans les locaux du PEP et qu elle fonctionne avec la participation du CETIM. Elle est ouverte à tous les industriels moulistes et transformateurs nationaux. Les moyens sont destinés à être utilisés de façon collaborative pour permettre une différenciation par l innovation. Machine PHENIX PXL Cet investissement est accompagné de l achat de logiciels DELCAM POWER SOLUTION dédiés à la maîtrise de l usinage à grande vitesse en 5 axes continus. L ensemble sera visible au PEP au cours du mois de septembre PLATINNO 02 VISIONS #24 04 / 2011

3 Evénements Economies d énergie : une méthodologie d E-Learning à tester AGENDA Journées Techniques du PEP : les dates à retenir pour 2011 Les modules d E-learning développés dans le cadre du programme ENERGYWISE Plastics, financé par le fonds européen Lifelong Learning Programme étant sur le point d être finalisés, le PEP, Centre Technique de la Plasturgie lance une campagne de recrutement de sociétés désireuses de tester ces modules interactifs. La plateforme ENERGYWISE Plastics met à disposition de la profession une plateforme d E-learning dédiée aux économies d énergie : Que ce soit pour mettre en place une stratégie d économies d énergie dans l entreprise ou pour élaborer une démarche de prise de conscience des problématiques énergétiques et des gains potentiels pour l entreprise, la plateforme ENERGYWISE Plastics a pour ambition de conduire la profession vers une amélioration de son efficacité énergétique. Le succès d un programme de gestion de l énergie au sein d une organisation dépend non seulement de solutions techniques mais également et à parts égales d un bon management. La technologie seule ne permet pas de réaliser des économies optimales, mais lorsqu elle est associée à des pratiques opérationnelles et de management elle peut mener à des économies significatives. Si vous souhaitez tester gratuitement le matériel mis en place dans le cadre de ce projet, contactez Marie-Pierre Béatrix, au PEP : Pour bénéficier de nombreuses informations, enregistrez-vous sur le site : JT Simulation Numérique Le 30 juin 2011 au PEP Bellignat JT Moules Innovants Le 06 octobre 2011 au PEP - Bellignat JT Plastronique Le 08 décembre 2011 au PEP - Bellignat Evénement 2011 FIP Solution Plastique 2011 Du 24 au 27 mai 2011 Stand PEP : D54 Lyon Eurexpo Les JT du PEP, rencontres technologiques des experts de la Plasturgie Retrouvez notre actualité sur notre site : Les JT du PEP sont des occasions uniques de rencontrer les experts de la plasturgie et de débattre entre professionnels, d échanger entre partenaires scientifiques et industriels et d aborder des problématiques dans leur contexte économique. Notez dès à présent dans vos agendas les thématiques abordées lors des JT du PEP pour l année 2011 : u30/06/11 : Plasturgie numérique (simulation, optimisation de conception, calculs à haute VA ) u06/10/11 : Les Outillages Innovants u08/12/11 : Plastronique Découvrez prochainement le nouveau site des JT du PEP accessible depuis VISIONS est une publication du PEP Centre Technique de la Plasturgie Oyonnax Distribuée par en PDF Directeur de la publication : Gérard Machurat Comité de rédaction : Marie-Pierre Béatrix, Alexis Bricout, Jérôme Gauthier, Maud Parat, Fabienne Perrier. Illustrations : Tous droits réservés Réalisation : Concept Image 2011 Merci à tous ceux qui ont participé à ce numéro! VISIONS #24 04 /

4 Communication FIP solution plastique 2011 Le PEP - Centre Technique de la Plasturgie sera présent pour la prochaine édition du FIP Solution Plastique, qui se déroulera du 24 au 27 mai 2011, à Lyon Eurexpo. Associé à ses partenaires (Allizé Plasturgie, Plastic Ecodesign Center, Matériautech, INSA de Lyon, Plastipolis et CCO), le PEP exposera ses savoir-faire sur le stand D54, et plus particulièrement ses activités en plastronique. Deux applications intégrant des technologies issues des innovations du PEP seront également en démonstration : usur le stand ENGEL, un outillage intégrant un insert régulé en Conformal Cooling, réalisé en fusion laser de poudre métallique par le PEP (avec nos partenaires : ENGEL et PERNOUD) D autre part, le PEP animera 2 conférences thématiques pendant la semaine. La première se déroulera le mardi 24 mai à 13 h 45, en collaboration avec l Ecole du Design de Nantes, sur le thème : «Les outils numériques avancés au service de la plasturgie : de la réalité virtuelle à l éco-conception». création d espaces restreints». Dans un second temps, David GAR- CIA, Responsable BU Conception et Simulation au PEP présentera les «Outils numériques innovants au service de l éco-conception». La seconde conférence se tiendra le vendredi 27 mai matin sur le thème : «Comment la plasturgie et l électronique s associent pour créer des produits intelligents?» Le PEP a également été chargé de co-animer le «Point Xpert Technique», afin de recevoir et orienter les visiteurs porteurs de projets. Enfin, au cours du FIP, le PEP tiendra son Assemblée Générale annuelle le jeudi 26 mai à 14 h 00. Venez nous rencontrer au FIP, sur notre stand (n D54). usur le stand BILLION, un outillage instrumenté et équipé d un système PSP (maîtrise du process) co-développé par le PEP (avec nos partenaires : BILLION, SISE, SMP et KISTLER) La première partie sera animée par Jean-Luc BARASSARD, Directeur Stratégie Entreprises de l Ecole du Design de Nantes, sur le projet VR4D : «Développement de nouveaux outils numériques pour la Elle sera animée par Maël MOGUE- DET, Responsable BU Plastronique au PEP, et Isabelle CHARTIER, Responsable Programme Electronique Organique au CEA LITEN. Contact : PEP Valo Une nouvelle image pour le PEP - Centre Technique de la Plasturgie Un nouveau logo, une nouvelle maquette pour Visions, un nouveau site Internet (www.poleplasturgie.com) déjà disponible, trois nouveaux sites satellites (JT, PLA- TINNO et PLASTURGIENET) à venir, 2011 est une année charnière pour le PEP en terme de communication. Après 20 ans d existence, le PEP - Centre Technique de la Plasturgie, se dote d une nouvelle identité visuelle, en adéquation avec sa stratégie d innovation et sa volonté de changement d image et de perception de celle-ci par la profession. Le nouveau logo du PEP, symbolise ainsi, à la fois la continuité et la modernité indispensable à cette nouvelle stratégie. Ces nouveaux outils de communication se veulent l illustration de l expertise à forte valeur ajoutée que le PEP propose à ses clients, tout en indiquant clairement sa volonté de porter et d accompagner l innovation technologique en plasturgie. Le nouveau site du PEP se veut informatif et interactif. Il a pour objectif de présenter l actualité du PEP et de mettre à disposition de ses visiteurs et adhérents de nombreuses informations et publications. Mis à jour quotidiennement, il offrira aux visiteurs une actualité en adéquation avec les évolutions de la profession. Le PEP se positionne aujourd hui comme le moteur d innovation et de transfert industriel au service de la profession plasturgie. L ambition du PEP en 2011 : mieux communiquer pour être encore plus à l écoute des besoins et attentes de la plasturgie. 04 VISIONS #24 04 / 2011

5 VISIONS La Tomographie à rayon X L usage croissant de la tomographie en plasturgie réside dans son apport d informations à la fois pertinentes et incontournables dans le cadre d études de santé matière sur des produits finis de plus en plus complexes et où la qualité et le zéro défaut deviennent la norme. Dès les phases prototypes, cette technologie permet de mettre en exergue des problèmes de remplissage de l outillage en visualisant notamment des zones particulières du produit comportant des cavités (zone de turbulences, problème d évents) et donc de travailler sur le produit ou l outillage avant de rentrer en phase série, ou encore de tester les pièces sensibles détectées et de voir l impact de ces défauts sur leurs propriétés mécaniques. Cette technologie permet de s affranchir des méthodologies par coupes microtomiques, usuellement employées jusqu alors, et qui ne permettaient d observer qu une zone limitée des produits (en raison des durées de coupes importantes) tout en conduisant à la destruction complète du produit, et ce, sans pouvoir travailler sur des produits «mixtes» de type plastiques / inserts métalliques, plastiques / composants électroniques,. Cette technologie est donc un moyen astucieux, qui permet d inspecter l intérieur d un produit, et d accéder ainsi à des informations jusqu alors insoupçonnées. Un des avantages incontestables de la technologie étant son caractère non destructif Principe de fonctionnement La tomographie est une technique d imagerie par rayon X qui Sematec permet, à partir de l acquisition d une succession d images en 2D, de reconstituer le volume 3D d un objet. L objet, situé entre une source de rayonnement X et un détecteur, est mis en rotation sur 360, suivant un pas défini, permettant l obtention d un nombre plus ou moins important de vues 2D. A partir de ces données, un algorithme mathématique permet la reconstruction de notre objet en 3D et donc par la suite de le visualiser sur un ordinateur. Le principe de fonctionnement est donc basé sur la différence de densité des atomes constituant l objet qui absorbent plus ou moins le rayonnement X émis et qui permet d obtenir un contraste plus ou moins important en fonction de la densité des atomes rencontrés sur le trajet source X / détecteur. La précision de mesure dépend de plusieurs facteurs, dont les principaux sont les suivants : la source, le détecteur employé (ou imageur), le temps d acquisition (nombre de vues programmées) mais également les dimensions du produit à caractériser ; sur un même équipement, la résolution sera généralement inversement proportionnelle aux dimensions de l échantillon. Pour avoir un ordre de grandeur, le seuil de détection des porosités est de l ordre de 50 µm pour un volume de 10 cm 3 avec une source micro foyer. Les applications A l origine, cette technologie était appliquée essentiellement dans les domaines de la médecine, ou des géosciences. Depuis quelques années, les applications en plasturgie se développent à grande vitesse car elles permettent d apporter un nombre croissant de réponses notamment sur la qualité d une pièce injectée, mais également sur des assemblages complexes de diverses pièces (soudure, boutroulage, ), des opérations d encapsulation de produits, de surmoulage, De plus, le #24 04 / 2011

6 VISIONS caractère non destructif de cette technologie permet par exemple de réaliser une sélection spécifique de pièces (sur 2 populations bien distinctes) pour la réalisation de tests d endurance, qui auraient été autrement prélevées de façon aléatoire et donc pas forcément représentatifs de la production. Ci après quelques applications types : Porosités/vacuoles La différence de densité induite par la présence de cavités (gaz), en lieu et place de la matière, permet de visualiser avec précision le positionnement de ces imperfections dans la géométrie de la pièce. Ces porosités peuvent être repérées et identifiées en fonction de leur volume par l intermédiaire d un code colorimétrique. Dans le cas de pièce où l étanchéité doit être parfaite, nous pouvons déterminer s il existe un chemin de fuite induit par l ensemble des porosités. Le projet Plast X Dans le cadre de ses activités de recherche et d innovation, le PEP a initié en Janvier 2011 le projet PLASTX qui a pour objectif de développer des solutions de contrôle non destructif très performantes, capables de répondre aux exigences de la production (contrôle temps réel, traitement de grand volume, ). Le projet PLASTX s appuie sur la technologie tomographie X CRS (Contrôle Radio Synthétique) brevetée par la société Spectroscan, cette technologie permet d améliorer de manière très significative les temps d acquisition et de traitement d une analyse tomographie X. Ce projet qui a reçu le soutien du ministère chargé de l industrie (DGCIS) durera 24 mois, des sessions de démonstrations seront organisées au PEP en 2012 pour exposer les solutions Tomographie X-CRS à la filière Plasturgie. Fissures Sur le même principe, et par un examen minutieux des images, des fissures peuvent être mises en évidence et localisées dans l épaisseur d un produit. Contrôle d assemblage de pièces plastiques L observation de la zone de soudure entre 2 pièces permet de visualiser la qualité de cette zone et de voir son homogénéité. Nous pouvons ainsi voir si le «V» de soudure est uniformément déformé, ou si au contraire, il est encore présent de façon total, synonyme alors d une mauvaise soudure. Ou encore, observer le positionnement des 2 pièces assemblées pour voir un éventuel décalage dû à un positionnement imparfait lors de l opération d assemblage. Orientation de fibres Visualisation de l orientation des fibres de verre au sein d une matrice polymère et observation d éventuelles ségrégations de phases. La répartition spatiale peut permettre dans certains cas d aller jusqu à l estimation du tenseur d orientation des fibres nécessaire à un calcul de structure. Analyse fonctionnelle Sur des pièces complexes, non Figure 1 : Fibres, problème de ségrégation de phase (source photo : Spectroscan) démontables, des fonctions peuvent être contrôlées pour déterminer si l ensemble des contacts est optimum en position de fonctionnement. Contrôles dimensionnels L atout de la tomographie par rapport aux technologies de métrologie standard est d accéder aisément à des «cotes» jusqu alors inaccessibles dans un objet par un système de mesure par palpage ou optique. La Tomographie au PEP Fort d une expérience de plusieurs années au PEP à travers son réseau de partenaires, le PEP renforce aujourd hui sa compétence dans l expertise de défaillance et de contrôle santé matière par l intermédiaire d un équipement (source nano foyer) sur site à Bellignat, et ce grâce à son partenariat avec la société Sematec Ain, spécialisée dans la métrologie dimensionnelle. Figure 2 : Identification de porosités dans un produit plastique (source photo : Spectroscan) Contact : Jérôme Saint André Responsable laboratoire Tél : #24 04 / 2011

Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie

Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie PEP 03 juillet 2012 BU Matériaux BU Matériaux ORGANISATION BU Mtéi Matériaux Laboratoire Développement Matériaux Recherche Formulation Compoundage Expertise

Plus en détail

Le polissage par laser

Le polissage par laser B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 Le polissage par laser Contexte Un traitement de surface est généralement réalisé dans le but d améliorer les caractéristiques

Plus en détail

Le partenaire de votre innovation technologique

Le partenaire de votre innovation technologique w w w.. s y n e r r v v i a i a. f. r f r Quelques chiffres Création en 2002 Association loi 1901 20 salariés 17 Ingénieurs et techniciens experts dans leurs domaines et présents dans les centres de compétences

Plus en détail

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance Experts & partenaires pour une offre globale haute performance MONT-BLANC MEDICAL INDUSTRIES MÉTIERS & COMPÉTENCES DES ENTREPRISES EXPERTES RÉUNIES POUR UNE OFFRE GLOBALE DÉDIÉE AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

PC-DMIS NC. 3D Form Inspect. PC-DMIS NC Gage

PC-DMIS NC. 3D Form Inspect. PC-DMIS NC Gage Mesurer dans la machine-outil Solutions logicielles de mesure Contrôle sur machine suivi du processus Solutions logicielles évolutives En tant que leader technologique du palpage et du contrôle outils

Plus en détail

INtelligence En VAlidation :

INtelligence En VAlidation : INtelligence En VAlidation : Simplifiez-vous la Validation. www.ineva.fr Siège social: 14 rue du Girlenhirsch 67400 Illkirch France SAS au capital de 370 000 Euros RCS Strasbourg TI 799 828 462 APE 7112B

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE

PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE DES module national Lundi 3 Février 2014 PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE Antoine Feydy, Jean-Luc Drapé Université Paris Descartes CHU Cochin - APHP Service de Radiologie B Effet Compton Effet

Plus en détail

Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale

Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale Règlement du concours de janvier 2010 pour le recrutement de septembre 2010 Sommaire Conditions d inscription au concours... page 1 Date du

Plus en détail

Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing. Philippe Cassagnau

Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing. Philippe Cassagnau Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing Philippe Cassagnau Que dit Internet? http://mediamef.utt.fr Mise en forme des polymères: Approche thermomécanique de la plasturgie ANTEC, the plastic

Plus en détail

Accompagnement de projet environnement. Entreprise : Scell-it Yourself

Accompagnement de projet environnement. Entreprise : Scell-it Yourself Accompagnement de projet environnement Entreprise : Scell-it Yourself 1. Présentation de l entreprise Raison sociale : Scell-it Yourself Adresse : 104, rue du Courbillon 59175 VENDEVILLE/FRANCE Dirigeant

Plus en détail

Oct. 2012. Présentation de la Société

Oct. 2012. Présentation de la Société Oct. 2012 Présentation de la Société Notre Mission: Accompagnement des sociétés Innovantes dans leurs démarches et Projets CFAO* et PLM** *CFAO: Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. **PLM:

Plus en détail

IberPrecis. Organigramme Iberprecis GÉRANCE IBERPRECIS QUALITÉ LABORATOIRE DE MÉTROLOGIE FINANCES VENTES FABRICATION EXPORT PROCESSUS D INGÉNIERIE

IberPrecis. Organigramme Iberprecis GÉRANCE IBERPRECIS QUALITÉ LABORATOIRE DE MÉTROLOGIE FINANCES VENTES FABRICATION EXPORT PROCESSUS D INGÉNIERIE CATALOGUE GÉNÉRAL 3 IberPrecis est une entreprise spécialisé dans la fabrication des pièces de précision. Nous disposons aussi d une section de qualité, une section de traitement de surface, une section

Plus en détail

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale.

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Morgan DAL 1, Philippe LE MASSON 1, Michel DUMONS 1, Didier LAWRJANIEC 2 1 LIMATB, Université

Plus en détail

MACHINE D ATELIER MULTI-FONCTION

MACHINE D ATELIER MULTI-FONCTION etude de cas MACHINE D ATELIER MULTI-FONCTION EN MODE MANUEL OU AUTOMATIQUE La MICRO-HITE 3D, une machine de mesure 3D tactile d entrée de gamme permettant un emploi intensif en atelier, est le produit

Plus en détail

Le MeiLLeuR RappORt qualité-prix

Le MeiLLeuR RappORt qualité-prix FORM 20 FORM 30 2 Le meilleur rapport qualité-prix Sommaire Points forts Mécanique Contrôle 4 6 10 Le générateur Préparation du travail GF AgieCharmilles 12 13 14 FORM 20 FORM 30 La qualité des applications

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation > Les nuances de carbure à grain ultra-fin se caractérisent par une dureté très élevée et une excellente résistance à l usure. Elles sont utilisées à la fabrication d outils de fraisage et de forets pour

Plus en détail

Le numérique est au cœur de la stratégie de développement de notre territoire.

Le numérique est au cœur de la stratégie de développement de notre territoire. Les organisateurs et les partenaires Le numérique est au cœur de la stratégie de développement de notre territoire. Depuis plus de 10 ans, Roannais Agglomération, la CCI Roanne Loire Nord et Numélink œuvrent

Plus en détail

JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014

JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014 JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014 Introduction des méthodes CND innovantes au service de la Catherine HERVE; Henri WALASZEK; Mohammed CHERFAOUI CETIM Page 1 Plan de la présentation Les méthodes CND

Plus en détail

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE Distributeur exclusif de GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE INTRODUCTION...2 GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE...2 La température...2 Unités de mesure de température...3 Echelle de température...3

Plus en détail

LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES

LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES Notre nouvelle génération de scanneurs à main HandySCAN 3D MC a été optimisée expressément à l intention des professionnels

Plus en détail

CIAMED 2012. 4ème convention d'affaires de la sous-traitance des matériels et équipements médicaux

CIAMED 2012. 4ème convention d'affaires de la sous-traitance des matériels et équipements médicaux CIAMED 2012 4ème convention d'affaires de la sous-traitance des matériels et équipements médicaux 23 et 24 octobre 2012 / Espace Tête d'or - Lyon - France Liste provisoire des participants au 13/09/2012

Plus en détail

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux Appellations Agent / Agente de contrôle destructif en mécanique et travail des métaux Contrôleur-vérificateur / Contrôleuse-vérificatrice en mécanique Agent / Agente de contrôle non destructif en mécanique

Plus en détail

possibilités et limites des logiciels existants

possibilités et limites des logiciels existants possibilités et limites des logiciels existants Dominique Groleau CERMA, UMR CNRS 1563, Ecole d Architecture de Nantes Journée thématique SFT- IBPSA, Outils de simulation thermo-aéraulique du bâtiment.

Plus en détail

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée.

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du

Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du cancer : enjeux et opportunités Début de cartographie des enjeux cliniques et technologiques gq Jean-François MENUDET, Cluster I-Care Cartographie

Plus en détail

PRESENTOIR VERRES ET BOUTEILLE A WHISKY

PRESENTOIR VERRES ET BOUTEILLE A WHISKY Plan d'expériences TAGUCHI Nom Prénom Protocole d'expérimentation Date Indice PRESENTOIR VERRES ET BOUTEILLE A WHISKY GROUPE D'EXPERIMENTATION Nom Prénom Nom Prénom Nom Prénom Nom Prénom Fonction Fonction

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1 Gamme I-Max Touch Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D Panoramique évolutif 3 en 1 3D Une nouvelle dimension pour un diagnostic complet I-MAX TOUCH 3D Evolutive, simple, rapide La panoramique réalise

Plus en détail

NIKON METROLOGY I VISION BEYOND PRECISION. Focus 10 : logiciel de nuage de points Inspection par MMT et par scanning laser portable

NIKON METROLOGY I VISION BEYOND PRECISION. Focus 10 : logiciel de nuage de points Inspection par MMT et par scanning laser portable NIKON METROLOGY I VISION BEYOND PRECISION Focus 10 : logiciel de nuage de points Inspection par MMT et par scanning laser portable Focus fluidifie le processus d inspection numérique Le logiciel Focus

Plus en détail

SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE

SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE Denis DEFAUCHY Gilles REGNIER Patrice PEYRE Amine AMMAR Pièces FALCON - Dassault Aviation 1 Présentation

Plus en détail

Les stages inter entreprises Vous trouverez dans ce catalogue le sommaire détaillé, les filières et les programmes condensés.

Les stages inter entreprises Vous trouverez dans ce catalogue le sommaire détaillé, les filières et les programmes condensés. Notre savoir-faire L ISPA centre de formation continue allie la pratique des métiers, l expertise pédagogique et la veille industrielle pour vous proposer des formations en cohérence avec vos besoins.

Plus en détail

MODULES DE DETECTION TRAJECTOGRAPHE DE CMS. Silicium Assemblage connectique - tests

MODULES DE DETECTION TRAJECTOGRAPHE DE CMS. Silicium Assemblage connectique - tests MODULES DE DETECTION TRAJECTOGRAPHE DE CMS Silicium Assemblage connectique - tests CMS France 11 au 13 mai 2004 François Didierjean PLAN 1. Introduction 2. Capteurs Silicium 3. Assemblage des modules 4.

Plus en détail

vos créations nous inspirent

vos créations nous inspirent Lyon (siège) Avignon Bordeaux Chambéry Grenoble Lille Nantes Paris Strasbourg Toulouse Suisse (Neuchâtel) Maroc vos créations nous inspirent «Les bureaux verts», 26 rue Benoit Bennier 69260 Charbonnières-les-Bains

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

Simulation 3D en image de synthèse (SIM)

Simulation 3D en image de synthèse (SIM) ASIMCO école www.asimco.ch 2014-2015 page 39 Simulation 3D en image de synthèse (SIM) Cours : 3D Studio MAX & Photoshop Modélisation, rendu et photomontage - NIVEAU 1 PUBLIC CIBLE Architectes en bâtiment

Plus en détail

SOLUTIONS DE CND SOLUTION DE NUMÉRISATION 3D POUR DES PIPELINES CONFORME AU CODE

SOLUTIONS DE CND SOLUTION DE NUMÉRISATION 3D POUR DES PIPELINES CONFORME AU CODE SOLUTIONS DE CND SOLUTION DE NUMÉRISATION 3D POUR L É VALUATION DE L INTÉGRITÉ DES PIPELINES CONFORME AU CODE Les exploitants de pipelines et les entreprises de services en contrôle non destructif (CND)

Plus en détail

RENCONTRE LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT PRESCRIRE. www.rencontreprescrire.com PRESCRIPTEURS VILLES

RENCONTRE LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT PRESCRIRE. www.rencontreprescrire.com PRESCRIPTEURS VILLES RENCONTRE PRESCRIRE LA NOUVELLE ALTERNATIVE AUX SALONS DU BÂTIMENT LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT 2014 40 1200 VILLES PRESCRIPTEURS A ROAD SHOW BY www.rencontreprescrire.com RENCONTRE PRESCRIRE Un

Plus en détail

Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies.

Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies. LUDIVINE TASSERY 1ere S 5 Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies. Lors de la seconde visite, Monsieur PAREIGE, nous a parlé des nanotechnologies et

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Les métiers de la Physique Le domaine Sciences, Technologies, Santé Alexis, chargé de recherche diplômé d un Master Physique du rayonnement et de la matière et d un Doctorat en

Plus en détail

INSTITUT INTERDISCIPLINAIRE D INNOVATION TECHNOLOGIQUE (3IT)

INSTITUT INTERDISCIPLINAIRE D INNOVATION TECHNOLOGIQUE (3IT) INSTITUT INTERDISCIPLINAIRE D INNOVATION TECHNOLOGIQUE (3IT) Conception, intégration et valorisation : des nanotechnologies aux systèmes et à leurs applications NOTRE VISION L INSTITUT INTERDISCIPLINAIRE

Plus en détail

À propos de Phenix Systems

À propos de Phenix Systems À propos de Phenix Systems L innovation, les délais de mise au point et de fabrication, la recherche d économies d énergie, de matières et de coûts, la qualité et la flexibilité constituent aujourd hui

Plus en détail

Céramique. Apprentissage. CFA Céramique Bourgogne. CFA Céramique Limousin. Institut Céramique Française

Céramique. Apprentissage. CFA Céramique Bourgogne. CFA Céramique Limousin. Institut Céramique Française Apprentissage CFA Bourgogne CFA Limousin Institut Française Cette représentation ou reproduction par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2

Plus en détail

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Henkel Votre partenaire en solutions de réparation des surfaces Grâce à de nombreuses années d expérience dans

Plus en détail

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs FISH GEEK La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs dans une perspective de développement durable et une approche d écoconception Seul Pôle de Compétitivité

Plus en détail

H1203 - Conception et dessin produits mécaniques

H1203 - Conception et dessin produits mécaniques Appellations (Métiers courants) Dessinateur / Dessinatrice en construction mécanique Dessinateur / Dessinatrice en construction métallique Dessinateur / Dessinatrice en installations industrielles Définition

Plus en détail

S I S C E N T A U R E 1 5

S I S C E N T A U R E 1 5 Club Utilisateurs Centaure 15 Jeudi 18 et Vendredi 19 juin 2009 - NANTES Centaure 15 est la solution informatique choisie en 1999 par le CHU de NANTES pour équiper son Samu- Centre 15. C est un progiciel

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Prototype de module de bloc «Tous Champions!»

DOSSIER TECHNIQUE. Prototype de module de bloc «Tous Champions!» DOSSIER TECHNIQUE Prototype de module de bloc «Tous Champions!» Axonométrie. Vue arrière Le projet L association Open Sources livre un prototype de mur de bloc à trois pans (positif, dalle et dévers) afin

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Matière. Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M)

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Matière. Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M) FFRE DE FRMATIN Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la Matière Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M) M2 0

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

Atelier «Innovation et Société»

Atelier «Innovation et Société» Atelier «Innovation et Société» Journée de présentation AAP Andra,15 décembre Luis Aparicio, Direction R&D Andra Les installations à l arrêt ou en démantèlement en France Usines de retraitement de La Hague

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée.

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

3 ème édition. Dossier de présentation

3 ème édition. Dossier de présentation 3 ème édition Dossier de présentation Les trophées Cet événement national et annuel a pour objectif d accompagner les dirigeants de PME-PMI dont les innovations sont en adéquation avec les attentes sociétales

Plus en détail

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS Domaine ministériel : Droit, Economie, Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 1 Présentation Les

Plus en détail

L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE

L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE EcoMundo, Fangcun ZHOU 1 Présentation du Projet CORINE Conception

Plus en détail

Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée

Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée Association Loi 1901 créée à l initiative de Pascale Lang-Mouginot et Céline Faivre http://breizhsmallbusinessact.fr/-

Plus en détail

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT Enjeux et objectifs du projet 1 Réduire les pressions environnementales et les risques potentiels pour la santé des opérateurs ainsi que la pénibilité des tâches Visé 20 à 30% de réduction d énergie, produits

Plus en détail

Thème : Les achats et les approvisionnements

Thème : Les achats et les approvisionnements BTS Management des Unités Commerciales Epreuve E5 : Analyse et Conduite de la Relation Commerciale Session : 2011 Sujet n 3 Thème : Les achats et les approvisionnements Question 1 : Rappeler les différentes

Plus en détail

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Thèmes de Formation 2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Tél. / Fax direct J.P. André. 02.51.83.19.50 Portable 06.98.15.98.22 E MAIL : futuris@wanadoo.fr Sarl au capital de 15 245 euros

Plus en détail

Design industriel : un pôle émerge dans l Arc jurassien

Design industriel : un pôle émerge dans l Arc jurassien LE JOURNAL DE LA RECHERCHE ET DU TRANSFERT DE L ARC JURASSIEN Le dossier ////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Design industriel : un pôle émerge dans l Arc jurassien

Plus en détail

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012 Présentation du programme de physique-chimie de Terminale S applicable en septembre 2012 Nicolas Coppens nicolas.coppens@iufm.unistra.fr Comme en Seconde et en Première, le programme mélange la physique

Plus en détail

Expertise - Conseils - Créativité

Expertise - Conseils - Créativité Expertise - Conseils - Créativité ANGERS - PARIS - LYON Plus de 15 ans d Expertise sur le marché - 5 239 574 pièces vendues en 2013 6 293 dossiers traités en 2013-573 designs uniques proposés en 2013 Notre

Plus en détail

FORMATION. Mot de l équipe formation S O M M A I R E 4 5 6 7 8 9 10-13 14 15 16 17

FORMATION. Mot de l équipe formation S O M M A I R E 4 5 6 7 8 9 10-13 14 15 16 17 Mot de l équipe formation Faire le choix du matériel CATERPILLAR, c est investir dans des outils hauts de gamme et performants. Mais cet investissement doit être préservé et entretenu pour être rentabilisé

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique

Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique Périmètre Le périmètre du PEPI concerne les méthodes et outils utilisés pour le traitement informatisé des données scientifiques.

Plus en détail

ÉLECTROMÉCANIQUE. Électricité 4 4 Mécanique 4 4 T.P. Électricité 4 - T.P. Mécanique 4 - T.P. Électromécanique - 8 Total 16 16

ÉLECTROMÉCANIQUE. Électricité 4 4 Mécanique 4 4 T.P. Électricité 4 - T.P. Mécanique 4 - T.P. Électromécanique - 8 Total 16 16 SUITES AU 3 e ÉLECTROMÉCANIQUE 2 e degré Technique de Qualification Électricien(ne) automaticien(ne) Mécanicien(ne) automaticien(ne) Technicien(ne) en électronique Technicien(ne) en usinage Technicien(ne)

Plus en détail

Innovation. Qu est-ce que l innovation? On considère deux types d innovation

Innovation. Qu est-ce que l innovation? On considère deux types d innovation Innovation Qu est-ce que l innovation? Une innovation est quelque chose : - de nouveau, de différent ou de meilleur (produit, service, ), - qu une entreprise apporte à ses clients ou à ses employés, -

Plus en détail

Université de la Transformation

Université de la Transformation Université de la Transformation L E X P E R I E N C E U N I Q U E La mission de l Université de la Transformation au sein de Capgemini Consulting Accompagner l évolution des compétences et comportements

Plus en détail

22-23-24. Paris expo - Hall 4 PORTE DE VERSAILLES SEPTEMBRE 2015. Embarqué M2M. Objets connectés. FabLabs

22-23-24. Paris expo - Hall 4 PORTE DE VERSAILLES SEPTEMBRE 2015. Embarqué M2M. Objets connectés. FabLabs Le salon des technologies et des services ÉLECTRONIQUE I EMBARQUÉ I IoT MESURE I VISION I OPTIQUE 22-23-24 SEPTEMBRE 2015 Paris expo - Hall 4 PORTE DE VERSAILLES THÈMES À L HONNEUR Embarqué M2M Objets

Plus en détail

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé Votre partenaire pour les solutions d air comprimé KAESER COMPRESSEURS Fournisseur de systèmes d air comprimé de réputation mondiale L entreprise fondée en 1919 par Carl Kaeser père était à l origine un

Plus en détail

Scanner de film numérique

Scanner de film numérique HD-CR 35 NDT Le nouveau standard de la radiographie numérique avec la technologie TroisFocales Scanner de film numérique Données techniques HD-CR 35 NDT Taille ajustable des spots laser : 12,5-25 - 50

Plus en détail

Réalisation et conception des stands pilotés par Advancity au salon Pollutec Lyon 2 au 5 décembre 2014. Cahier des charges techniques.

Réalisation et conception des stands pilotés par Advancity au salon Pollutec Lyon 2 au 5 décembre 2014. Cahier des charges techniques. Réalisation et conception des stands pilotés par Advancity au salon Pollutec Lyon 2 au 5 décembre 2014 Cahier des charges techniques Consultation CONTACTS Jean-Noël GUERRE Responsable salon Pollutec 01

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

1. La sauvegarde des données

1. La sauvegarde des données 1. La sauvegarde des données La sauvegarde des données Plan de la présentation: 1. Pourquoi sauvegarder? 2. Les supports de sauvegarde 3. Comment sauvegarder. 1. Pourquoi sauvegarder? Qu est-ce qu une

Plus en détail

Campagne Web Marketing 2014

Campagne Web Marketing 2014 Campagne Web Marketing 2014 France Wallonie Suisse Romande Dossier technique Eléments techniques Direction du Marketing et de la Communication Dossier suivi par : David Queffelec - dqueffelec@herault-tourisme.com

Plus en détail

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Dossier de conception 1/21 1. PRESENTATION GENERALE DU MINI PROJET 1.1 Contexte de l étude Situation existante avec un problème. Présentation de l objectif

Plus en détail

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Formation de qualité Inépuisable, durable, naturel L avenir est

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION DOSSIER D INFORMATION PRESSE SOMMAIRE TECNOMA 2- Entreprise Champenoise créée en 1952 2- De TECNOMA au groupe EXEL Industries 3 - De la conception à la production 4 & 5- Des domaines d application variés

Plus en détail

= Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED

= Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED Dossier de Presse Octobre 2014 LCIE Bureau Veritas + PISEO + Serma Technologies = Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED ForumLED Europe Grande Halle de La Villette 211 avenue

Plus en détail

LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation:

LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation: 1 www.cetime.ind.tn LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation: met à votre disposition des compétences et des moyens techniques pour vous assister dans vos démarches d innovation et d

Plus en détail

JTIC. 4 e Défi Jeunes Talents. Les Journées Techniques de la Meunerie et des Industries Céréalières. www.jtic.eu. www.jtic.eu INTERNATIONAL CALENDRIER

JTIC. 4 e Défi Jeunes Talents. Les Journées Techniques de la Meunerie et des Industries Céréalières. www.jtic.eu. www.jtic.eu INTERNATIONAL CALENDRIER Les Journées Techniques de la Meunerie et des Industries Céréalières JTIC e 66 INTERNATIONAL 4 e Défi Jeunes Talents A l attention des étudiants inscrits dans l une des écoles partenaires de l AEMIC (ENSMIC,

Plus en détail

«Grâce à BELFOR, la fuite a été immédiatement localisée. Des résultats certifiés. et le dégât des eaux évité» Des prestations associées

«Grâce à BELFOR, la fuite a été immédiatement localisée. Des résultats certifiés. et le dégât des eaux évité» Des prestations associées INSTALLATIONS TECHNIQUES DANS LA MAISON Conduites d eau froide et d eau chaude Conduites de chauffage/ chauffage au sol Conduites d eaux usées Inspection de cavités Problèmes de condensation Moisissure

Plus en détail

Le point sur les biomatériaux

Le point sur les biomatériaux N 8 juin 200 Le point sur les biomatériaux Au Sommaire Les travaux du CST Suite à l étude sur les priorités en matière d innovation pour la filière plasturgie, réalisée pour la DGE par Ernst & Young en

Plus en détail

GUIDE DE COMMUNICATION. Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013

GUIDE DE COMMUNICATION. Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013 GUIDE DE COMMUNICATION Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013 1 En détails dans les pages qui viennent LES OUTILS DE COMMUNICATION GRATUITS... Page 3 Pour vos clients & invités. Page 3 - Communiquez

Plus en détail

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015.

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Principe de collaboration A l occasion de la 1 ère édition TRANSFAIR, le Groupe Les Echos propose d associer

Plus en détail

Filière MMIS. Modélisation Mathématique, Images et Simulation. Responsables : Stefanie Hahmann, Valérie Perrier, Zoltan Szigeti

Filière MMIS. Modélisation Mathématique, Images et Simulation. Responsables : Stefanie Hahmann, Valérie Perrier, Zoltan Szigeti Filière MMIS Modélisation Mathématique, Images et Simulation Responsables : Stefanie Hahmann, Valérie Perrier, Zoltan Szigeti Valerie.Perrier@imag.fr Modélisation mathématique, Images et simulation (MMIS)

Plus en détail

Courte introduction à la visualisation pour les géosciences à IFPEN

Courte introduction à la visualisation pour les géosciences à IFPEN Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Courte introduction à la visualisation pour les géosciences à IFPEN Sébastien Schneider

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

La fabrication additive

La fabrication additive UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE BELFORT-MONTBÉLIARD La fabrication additive «du micro au macro» en quelques clics JOURNÉE TECHNIQUE Organisée par le laboratoire LERMPS de l UTBM Jeudi 9 décembre 2010 UTBM,

Plus en détail

MODALITES DE SELECTION 2012

MODALITES DE SELECTION 2012 MODALITES DE SELECTION 12 SITE PARIS GOBELINS, l'école de l'image Site Paris - 73 boulevard Saint Marcel - 75013 PARIS tél. 01 40 79 92 12 - info-concours@gobelins.fr - www.gobelins.fr JEU VIDEO MASTERE

Plus en détail

PACK ÉCO-CONCEPTION. Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l École Centrale de Lyon de la Chaire Éco-Emballages

PACK ÉCO-CONCEPTION. Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l École Centrale de Lyon de la Chaire Éco-Emballages PACK ÉCO-CONCEPTION Participants : Directeurs, responsables ou chef de projets marketing Service achat, qualité Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l de Lyon de la Chaire Éco-Emballages

Plus en détail

Gratuit et non-polluant,

Gratuit et non-polluant, By Gratuit et non-polluant, le vent est une inépuisable source d électricité. Grâce à la de récoltez votre électricité! Performance La société américaine Southwest Windpower, basée à Flagstaff en Arizona

Plus en détail

FILIÈRE «PHYSIQUE» La formation en un coup d œil. Objectifs. Le programme de cours. Les débouchés. La recherche

FILIÈRE «PHYSIQUE» La formation en un coup d œil. Objectifs. Le programme de cours. Les débouchés. La recherche FILIÈRE «PHYSIQUE» Président: Prof. Marc Haelterman marc.haelterman@ulb.ac.be Vice-président : Prof. Pierre-Etienne Labeau pelabeau@ulb.ac.be La formation en un coup d œil Objectifs Former les étudiants

Plus en détail

Service Communication DC-10/140_FR. dompter lemétal. copper art & silver art

Service Communication DC-10/140_FR. dompter lemétal. copper art & silver art Service Communication DC-10/140_FR dompter lemétal copper art & silver art copper art, silver art une qualité esthétique remarquable pour un revêtement novateur dompter le métal 2 Libérer la créativité

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

Direction générale de l enseignement supérieur. Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME

Direction générale de l enseignement supérieur. Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME Direction générale de l enseignement supérieur Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME Septembre 2008 SOMMAIRE GÉNÉRAL Arrêté portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

S.A. au capital de 352 275.- euros r.c.s. Versailles B 331 815 266 00035 code NAF 511T

S.A. au capital de 352 275.- euros r.c.s. Versailles B 331 815 266 00035 code NAF 511T 9 Rue de la Gare 78640 Villiers Saint Frédéric Tel : 01 34 89 68 68 Fax : 01 34 89 69 79 APPAREIL DE TEST DE DURETE, ADHERENCE RESISTANCE à LA TRACTION, FLEXION, ARRACHEMENT.. L appareil ROMULUS se compose

Plus en détail