M a n u e l J o s é T r i n d a d e C o e l h o C o r r e i a M a r q u e s

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "M a n u e l J o s é T r i n d a d e C o e l h o C o r r e i a M a r q u e s"

Transcription

1 E N G L I S H V E R S I O N ( P o u r l a v e r s i o n F r a n ç a i s e, c l i q u e z i c i ) M a n u e l J o s é T r i n d a d e C o e l h o C o r r e i a M a r q u e s L i s b o n, P o r t u g a l M o b i l e : ; E m a i l : m a n u e l _ t r i n d a d l y c o s. c o m P E R S O N A L I N F O R M A T I O N. D A T E & P L A C E O F B I R T H , P o r t u g a l O B J E C T I V E S. M y m a i n o b j e c t i v e i s t o u s e m y c o m m u n i c a t i o n, c o m m e r c i a l a n d o r g a n i s a t i o n a l a b i l i t i e s. I a m a d y n a m i c, c r e a t i v e a n d m o t i v a t e d p e r s o n, w h o l i k e s t o w o r k h a r d a n d a i m s t o r e a c h h i g h g o a l s. I a m a n a u t o n o m o u s, s e l f - m o t i v a t e d p e r s o n a n d a t e a m p l a y e r. H o n e s t, e f f i c i e n t a n d a m b i t i o u s, I m a b l e t o t a k e r e s p o n s i b i l i t i e s a n d w i l l i n g t o l e a r n. I v e g o t s t r o n g i n t e r p e r s o n a l a n d l i n g u i s t i c s k i l l s. H a v i n g l i v e d i n e i g h t c o u n t r i e s P o r t u g a l, S c o t l a n d, T h e N e t h e r l a n d s, F r a n c e, A n g o l a, P o l a n d, E n g l a n d a n d C a m b o d i a, a n d t r a v e l e d t o d o z e n s o f o t h e r s I u n d e r s t a n d t h e i m p o r t a n c e o f c u l t u r a l a c c e p t a n c e a n d a m a b l e t o c o m m u n i c a t e e f f e c t i v e l y c r o s s - c u l t u r a l l y. D u r i n g m y e x p e r i e n c e I v e w o r k e d w i t h C u s t o m e r S e r v i c e, C R M a n d E - C o m m e r c e a n d d e v e l o p e d m y k n o w l e d g e o f t h e I T i n d u s t r y i n g e n e r a l a n d C u s t o m e r C o n t a c t C e n t e r s i n p a r t i c u l a r. I n t h e p a s t y e a r s I v e m o v e d m o r e i n t o H R. P R O F E S S I O N A L E X P E R I E N C E. S i n c e S e p t e m b e r T e a m M a n a g e r a t F u j i t s u, L i s b o n. M a n a g i n g o n e S e r v i c e D e s k f o r T o t a l P e t r o c h e m i c a l s a n d a n o t h e r f o r L e g r a n d E l e c t r i c, F r e n c h c o m p a n y w o r l d l e a d e r i n e l e c t r i c a l a p p l i a n c e s. D e c e m b e r / M a i C o n s u l t a n t a t P h a r e P o n l e u S e l p a k, C a m b o d i a n N G O. R e s p o n s i b l e f o r t h e p r o m o t i o n, p r o d u c t i o n a n d l o g i s t i c s o f C a m b o d i a s i n t e r n a t i o n a l C i r c u s F e s t i v a l, T i n i T i n o u , w i t h 9 c o m p a n i e s f r o m 8 c o u n t r i e s i n 4 c o n t i n e n t s. A u g u s t / O c t o b e r A c c o u n t M a n a g e r a t A l d e l i a L i m i t e d, a s t a r t - u p r e c r u i t m e n t c o m p a n y i n W e s t m i n s t e r, L o n d o n. R e s p o n s i b l e f o r n e w b u s i n e s s d e v e l o p m e n t a n d r e c r u i t i n g f o r s e v e r a l M a j o r O i l & G a s c o m p a n i e s a n d s e r v i c e c o m p a n i e s. M a r c h / J u n e S e n i o r R e c r u i t m e n t S p e c i a l i s t f o r H e w i t t A s s o c i a t e s, t h e w o r l d s H R O u t s o u r c i n g l e a d e r t h a t d o e s r e c r u i t m e n t f o r S u n M i c r o s y s t e m s i n t h e w h o l e E M E A. R e c r u i t m e n t i n F r a n c e, I t a l y a n d P o r t u g a l. R e p o r t i n g a n d s u p p o r t i n g a t e a m o f R e c r u i t m e n t S p e c i a l i s t s. N o v e m b e r / J a n u a r y J o u r n a l i s t i n t h e I n t e r n a t i o n a l s e c t i o n a t t h e R a d i o C l u b e P o r t u g u ê s, t h e o l d e s t p r i v a t e l y h e l d r a d i o i n P o r t u g a l S e p t e m b e r / F e b r u a r y H R a s s i s t a n t a t A m e c / S p i e, c o n t r a c t e d t o T o t a l E & P A n g o l a a s R e c r u i t m e n t O f f i c e r. R e s p o n s i b l e f o r s e l e c t i n g a n d h i r i n g t e c h n i c i a n s a n d e n g i n e e r s, f o r t h e w h o l e l i f e c y c l e o f t h e r e c r u i t m e n t p r o c e s s a n d i n t e g r a t i o n o f 1 / / 0 4 / 0 9

2 s t a f f d u r i n g t h e i r f i r s t y e a r a n d f o r t h e m e d i a p l a n i n A n g o l a, P o r t u g a l, B r a z i l a n d S o u t h A f r i c a S y k e s - N o v e m b e r / J u l y M o v e d t o S y k e s F r a n c e a s P K I M a n a g e r ( P r o c e s s, K n o w l e d g e a n d I n f o r m a t i o n ), r e s p o n s i b l e f o r T r a i n i n g, P r o c e d u r e s a n d Q u a l i t y a n d n e w i m p l e m e n t a t i o n s i n a C o n t a c t C e n t r e w i t h s e a t s. C O P C Q u a l i t y S t a n d a r d R e g i s t e r e d C o o r d i n a t o r, c e r t i f i c a t i o n a c h i e v e d i n D u b l i n, J a n u a r y A p r i l / N o v e m b e r P r o m o t e d t o A c c o u n t S e r v i c e s a n d S u p p o r t M a n a g e r i n S y k e s A m s t e r d a m. R e s p o n s i b l e f o r t h r e e a c c o u n t s w i t h a t o t a l o f 3 5 e m p l o y e e s. F i n a n c i a l, r e c r u i t m e n t, o p e r a t i o n a l a n d p l a n n i n g r e s p o n s i b i l i t i e s - N o v e m b e r P r o m o t e d t o S u p e r v i s o r i n S y k e s A m s t e r d a m - J a n u a r y S t a r t e d a s C u s t o m e r S u p p o r t R e p r e s e n t a t i v e f o r S y k e s A m s t e r d a m ( c a l l c e n t r e e n v i r o n m e n t ). E u r o p e a n f l a g s h i p C o n t a c t C e n t r e a n d E M E A h e a d q u a r t e r s f o r t h i s A m e r i c a n c o m p a n y. S i n c e , I v e h a d s e a s o n a l a n d p a r t - t i m e j o b s r e l a t e d t o t o u r i s t a c t i v i t i e s : w o r k e d i n c a f e s / b a r s, d i d p r o b o n o w o r k a n d t r a n s l a t i o n s. A C A D E M I C Q U A L I F I C A T I O N S T r a i n e r q u a l i f i c a t i o n, b y t h e P o r t u g u e s e I n s t i t u t e f o r E m p l o y m e n t a n d P r o f e s s i o n a l T r a i n i n g ( I E F P ) H o n o r s i n J o u r n a l i s m, a c h i e v e d a t t h e L i s b o n P o l y t e c h n i c I n s t i t u t e ( P o r t u g a l ) D A L F ( D i p l ô m e A p p r o f o n d i d e L a n g u e F r a n ç a i s e ), b y t h e A l l i a n c e F r a n ç a i s e D e g r e e i n P u b l i c R e l a t i o n s / B u s i n e s s C o m m u n i c a t i o n s, a c h i e v e d a t t h e L i s b o n P o l y t e c h n i c I n s t i t u t e ( P o r t u g a l ) T r a n s l a t i o n C o u r s e s i n E n g l i s h / P o r t u g u e s e a n d P o r t u g u e s e / E n g l i s h, b y t h e B r i t i s h C o u n c i l o f L i s b o n D i p l o m a o f P r o f i c i e n c y i n E n g l i s h b y t h e U n i v e r s i t y o f C a m b r i d g e P r e p y e a r ( Y e a r 0 ) o f t h e E c o n o m i c s D e g r e e f r o m t h e P o r t u g u e s e C a t h o l i c U n i v e r s i t y, w i t h f r e q u e n c y o f t h e 1 s t y e a r o f t h e D e g r e e L A N G U A G E P R O F I C I E N C I E S. P o r t u g u e s e n a t i v e l a n g u a g e E x c e l l e n t k n o w l e d g e o f t h e E n g l i s h l a n g u a g e ( B i l i n g u a l L e v e l ) E x c e l l e n t k n o w l e d g e o f t h e F r e n c h l a n g u a g e ( B i l i n g u a l L e v e l ) G o o d k n o w l e d g e o f t h e S p a n i s h l a n g u a g e ( W o r k i n g l e v e l ) G o o d k n o w l e d g e o f t h e I t a l i a n l a n g u a g e ( b e t t e r s p o k e n / W o r k i n g l e v e l ) B a s i c k n o w l e d g e o f t h e D u t c h l a n g u a g e ( m o s t l y s p o k e n / W o r k i n g l e v e l ) R u d i m e n t a r y k n o w l e d g e o f t h e G e r m a n, P o l i s h a n d K h m e r l a n g u a g e s I h a v e s e v e r a l d i p l o m a s a n d m y i n t e r n a t i o n a l e x p e r i e n c e a n d e x p o s u r e d u l y j u s t i f y t h i s, p l e a s e a s k f o r c e r t i f i c a t e s i f n e e d e d. 2 / / 0 4 / 0 9

3 I m a l s o a v a i l a b l e f o r l a n g u a g e t e s t i n g. P. C. A N D I. T. S K I L L S. I T I L V e r s i o n 3 F o u n d a t i o n E x a m i n a t i o n, b y t h e O G C ( O f f i c e o f G o v e r n m e n t C o m m e r c e, i n V e r y g o o d k n o w l e d g e o f W i n d o w s / N T / X P a n d o f t h e M i c r o s o f t O f f i c e p a c k a g e ( W o r d, W o r k s, P u b l i s h e r, P o w e r P o i n t, A c c e s s, E x c e l, P r o j e c t a n d I n t e r n e t E x p l o r e r ), S u n S t a r O f f i c e a n d s e v e r a l c o n t a c t c e n t e r a p p l i c a t i o n s B a s i c n o t i o n s o f N e t w o r k i n g a n d T e l e c o m m u n i c a t i o n s ( s w i t c h e s, r o u t i n g ) G o o d k n o w l e d g e o f t h e I n t e r n e t ( a l s o m a n a g e d a n E - C o m m e r c e a c c o u n t ) a n d o f C R M t o o l s ( s p e c i a l l y S i e b e l ) W o r k i n g n o t i o n s o f A d o b e P h o t o s h o p H O B B I E S A N D A C T I V I T I E S. I n v o l v e d i n s t u d e n t a s s o c i a t i o n s f o r o v e r f i v e y e a r s, w i t h d i f f e r e n t r e s p o n s i b i l i t i e s a n d i n d i f f e r e n t o r g a n i s a t i o n s. T h r o u g h t h i s, g a i n e d e x p e r i e n c e i n w o r k i n g w i t h d i f f e r e n t p e o p l e a n d c u l t u r e s a n d w a s a l r e a d y r e s p o n s i b l e f o r a b u d g e t, p r o f i t a n d l o s s. R e s p o n s i b l e f o r n u m e r o u s c o n f e r e n c e s a n d e v e n t s H o b b i e s : t r a v e l s, p h o t o g r a p h y, r e a d i n g, p l a y i n g t e n n i s, s k i i n g a n d s w i m m i n g S i x p h o t o g r a p h y t r a i n i n g m o d u l e s a t C e n j o r, t h e P o r t u g u e s e t r a i n i n g c e n t r e f o r J o u r n a l i s t s, i n a n d K e y w o r d s S e c t i o n A c c o u n t E x e c u t i v e O f f i c e r B u s i n e s s B 2 B B 2 C C a l l C e n t r e C o n t a c t C e n t e r C o m m u n i c a t e C o m m u n i c a t i o n s C o m m u n i c a t o r C O P C C o p y w r i t e r C o n t i n g e n c y C o n t i n g e n t C u s t o m e r R e l a t i o n s h i p M a n a g e m e n t C R M C u s t o m e r S e r v i c e D e v e l o p e d D e v e l o p e r D e v e l o p m e n t E c o m m e r c e E c o m m e r c e E m p o w e r E m p o w e r m e n t E n g a g e E n g a g e d E n g a g e m e n t E n v i r o n m e n t E n v i r o n m e n t a l F o c u s F o c u s e d F o r m a t i o n F o t o H R H u m a n R e s o u r c e s H u m a n R e s o u r c e s M a n a g e r H u m a n R e s o u r c e s O f f i c e r I n d i v i d u a l I n t e r p r e t a t i o n I n t e r p r e t e r I n t e r n e t I n v e s t I n v e s t i g a t i o n I n v e s t i g a t o r I n v e s t o r I n v e s t o r s I T T I J a c k o f a l l t r a d e s J o u r n a l i s m J o u r n a l i s t J o u r n a l i s t i c L a n g u a g e L a n g u a g e s L e a d e r L e a d e r s h i p s k i l l s L i n g u i s t L i n g u i s t i c M a n a g e M a n a g e d M a n a g e r M e n t o r M u l t i t a s k M u l t i t a s k e d M u l t i t a s k i n g N a t u r a l N a t u r e O i l & G a s O i l & G a s O n l i n e O n l i n e O f f i c e r O p e r a t i o n a l O p e r a t i o n s O r g a n i s a t i o n O r g a n i s e O r g a n i s e d O r g a n i z a t i o n O r g a n i z e O r g a n i z e d O r i e n t a t i o n O r i e n t e d O r i e n t e e r P h o t o j o u r n a l i s t P h o t o g r a p h y P h o t o j o u r n a l i s m P h o t o j o u r n a l i s t P r a c t i c a l P r a c t i c e P r a g m a t i c P r o a c t i v e P r o a c t i v e P u b l i c R e l a t i o n s Q u a l i t y M a n a g e r Q u a l i t y O f f i c e r R a d i o R e c r u i t R e c r u i t e r R e c r u i t i n g R e c r u i t m e n t M a n a g e r R e c r u t e u r R e c r u t e m e n t R e l a t i o n s R e p o r t R e p o r t e r R e p o r t a g e R e s o u r c e R e s o u r c e f u l R e s o u r c e s R e s s o u r c e s H u m a i n e s R e s p o n s i b l e R e t a i n e r R e t a i n e d S k i l l S k i l l e d S k i l l s S t a n d a l o n e S t a n d a l o n e S e r v i c e s S u n M i c r o s y s t e m s S u p e r v i s e S u p e r v i s i o n S u p e r v i s o r y T e a m l e a d e r T e a m p l a y e r T e a m T E P A T r a i n e r T e a m w o r k e r T o t a l T r a d e T r a d e r T r a i n e d T r a i n e r T r a i n i n g O f f i c e r T r a n s l a t e T r a n s l a t i o n T r a n s l a t i o n s T r a n s l a t o r T r a v e l j o u r n a l i s t T r a v e l o p e r a t o r T r a v e l l e d T r a v e l l e r T r a v e l l i n g V e r i f i c a t i o n V e r i f y W r i t e r W r i t i n g 3 / / 0 4 / 0 9

4 V E R S I O N F R A N Ç A I S E M A N U E L J o s é T R I N D A D E C o e l h o C o r r e i a M a r q u e s L i s b o n n e, P o r t u g a l C é l i b a t a i r e a n s ; ; m a n u e l _ t r i n d a d l y c o s. c o m E X P É R I E N C E P R O F E S S I O N N E L L E D e p u i s s e p t e m b r e T e a m M a n a g e r a t F u j i t s u, L i s b o n G e s t i o n d u n e S e r v i c e D e s k p o u r T o t a l P é t r o c h i m i e e t u n e a u t r e p o u r L e g r a n d E l e c t r i c, e n t r e p r i s e F r a n ç a i s e l e a d e r m o n d i a l d a p p l i c a t i o n s e t i n s t a l l a t i o n s é l e c t r i q u e s. D é c e m b r e a m a i C o n s u l t a n t a t P h a r e P o n l e u S e l p a k, O N G C a m b o d g i e n n e R e s p o n s a b l e p o u r l a p r o m o t i o n, p r o d u c t i o n e t l o g i s t i q u e d u F e s t i v a l i n t e r n a t i o n a l d e C i r q u e d u C a m b o d g e, T i n i T i n o u , a v e c 9 c o m p a g n i e s d e 8 c o u n t r i e s e n 4 c o n t i n e n t s. A o u t a o c t o b r e A c c o u n t M a n a g e r c h e z A l d e l i a L i m i t e d, L o n d r e s, R U D é v e l o p p ement d e nouveaux b u s i n e s s, r e sponsable p o u r d e s c o m p t e s d e p l u s i e u r s M a j o r s p é t r o l i è r e s et sociétés de services. M a r s a j u i n S e n i o r R e c r u i t m e n t S p e c i a l i s t c h e z H e w i t t A s s o c i a t e s, P o l o g n e R e c r u t e m e n t p o u r S u n M i c r o s y s t e m s, d a n s t o u t e l a r é g i o n E M E A. R e s p o n s a b l e p o u r l e s r e c r u t e m e n t s e n F r a n c e, I t a l i e e t l e P o r t u g a l. S u p p o r t d u n e é q u i p e d e r e c r u t e u r s. E l a b o r a t i o n d e r a p p o r t s e t r e s p o n s a b l e p o u r l e s r e c r u t e m e n t s e n F r a n c e, P o r t u g a l e t I t a l i e. N o v e m b r e à j a n v i e r J o u r n a l i s t e c h e z R a d i o C l u b e P o r t u g u ê s, L i s b o n J o u r n a l i s t e s u r l a s e c t i o n i n t e r n a t i o n a l e d e l a p l u s a n c i e n n e s t a t i o n p r i v é e d e r a d i o a u P o r t u g a l. S e p t e m b r e â f é v r i e r C h a r g é d e R e c r u t e m e n t c h e z T o t a l E & P A n g o l a, s o u s c o n t r a c t é a A m e c / S p i e O i l & G a s S e r v i c e s ( s e c t i o n F r a n ç a i s e ) S é l e c t i o n, e m b a u c h e e t s u i v i p e n d a n t l a p r e m i è r e a n n é e d e c o n t r a t d e t e c h n i c i e n s e t i n g é n i e u r s p o u r l a f i l i a l e A n g o l a i s e d e l a m u l t i n a t i o n a l e p é t r o l i è r e T O T A L. C o n c e p t i o n e t m i s e e n p l a c e d u p l a n m é d i a, e n A n g o l a, B r é s i l, P o r t u g a l e t A f r i q u e d u S u d. M i s e s à j o u r a n n u e l l e s d u p l a n d e R e c r u t e m e n t. S y k e s N o v e m b r e â j u i l l e t S y k e s F r a n c e S A C e n t r e d a p p e l s, p e r s. - L e s U l i s R e s p o n s a b l e q u a l i t é - f o r m a t i o n M a n a g e m e n t d u n e é q u i p e d e 4 c o n s u l t a n t s i n t e r n e s M i s e e n o e u v r e d e C O P C , s t a n d a r d Q u a l i t é M i s e e n o e u v r e d e B l u e P u m p k i n, l o g i c i e l d e g e s t i o n d e p l a n n i n g s 4 / / 0 4 / 0 9

5 R e c r u t e m e n t C o o r d i n a t i o n d e s a c t i v i t é s d e f o r m a t i o n C o a c h i n g d u m i d d l e m a n a g e m e n t R é d a c t i o n d e p r o c é d u r e s R H M a i â n o v e m b r e S y k e s E n t e r p r i s e s B. V. A m s t e r d a m R e s p o n s a b l e d e c o m p t e s R e s p o n s a b i l i t é f i n a n c i è r e d e t r o i s c o m p t e s c l i e n t s E n c a d r e m e n t d e 3 5 p e r s o n n e s, m a î t r i s e d u t u r n - o v e r R e c r u t e m e n t, c o a c h i n g S u i v i c l i e n t s S e p t e m b r e â m a r s S u p e r v i s e u r S u i v i d e 2 c o m p t e s c l i e n t s E n c a d r e m e n t d e 1 5 p e r s o n n e s R e s p o n s a b i l i t é d u r e p o r t i n g c l i e n t q u o t i d i e n C o a c h i n g, d é v e l o p p e m e n t, r e c r u t e m e n t M a î t r i s e d e l a b s e n t é i s m e e t d u t u r n - o v e r M a i à a o û t T e c h n i c i e n s e r v i c e s u p p o r t J a n v i e r â m a r s G A N A s s u r a n c e s A g e n t a d m i n i s t r a t i f J u i n â a o û t R a d i o X F M - L i s b o n n e S t a g i a i r e O c t o b r e â m a i C o o p e r a t i v e o f U n i v e r s i t a r y E d u c a t i o n, L i s b o n A u t o n o m i c U n i v e r s i t y A g e n t a d m i n i s t r a t i f. S e c t e u r d u l o i s i r J o b s d é t é d i v e r s O R G A N I S A T I O N D É V È N E M E N T S O r g a n i s a t e u r e x é c u t i f d e : L a 1 4 è m e é d i t i o n d e l a S e m a i n e A c a d é m i q u e e t d u F e s t i v a l d e L i s b o n n e. B u d g e t 0, 5 m i l l i o n s d E u r o. M a i - j u i n L e s R e n c o n t r e s N a t i o n a l e s d A s s o c i a t i o n s E t u d i a n t e s à l a H i g h e r S c h o o l o f S o c i a l C o m m u n i c a t i o n a s s o c i a t i o n s, p a r t i c i p a n t s. J u i n U n d é b a t s u r l é v a l u a t i o n d e l e n s e i g n e m e n t s u p é r i e u r a u P o r t u g a l. H i g h e r S c h o o l o f S o c i a l C o m m u n i c a t i o n. O c t o b r e I n v i t é m o d é r a t e u r à : L a p r e m i è r e é d i t i o n d u R o a d S h o w U n i v e r s i t é s d e l A s s o c i a t i o n N a t i o n a l e d e s J e u n e s M a n a g e r s ( A N J E ) 2 3 e t 2 4 a v r i l M e m b r e d u c o m i t é e x é c u t i f d e : 5 / / 0 4 / 0 9

6 C o l l o q u e I n t e r n a t i o n a l S u r v e y s a n d P u b l i c O p i n i o n. J o i n t p r o d u c t i o n e n t r e l a H i g h e r S c h o o l o f S o c i a l C o m m u n i c a t i o n, l e H i g h e r I n s t i t u t e o f t h e L a b o u r a n d B u s i n e s s S c i e n c e s e t l a H i g h A u t h o r i t y f o r S o c i a l C o m m u n i c a t i o n e t 2 7 m a i C r é a t i o n e t o r g a n i s a t i o n d e : U n e r a d i o i n t e r n e à l a H i g h e r S c h o o l o f S o c i a l C o m m u n i c a t i o n, i n a u g u r é e e n o c t o b r e D i v e r s d é b a t s e t a c t i v i t é s à l a H i g h e r S c h o o l o f S o c i a l C o m m u n i c a t i o n. D i v e r s d é b a t s e t a c t i v i t é s a v e c d e s f a c u l t é s, u n i v e r s i t é s, G r a n d e s É c o l e s e t I n s t i t u t s. E T U D E S : M a î t r i s e e n J o u r n a l i s m e - E s c o l a S u p e r i o r d e C o m u n i c a ç ã o S o c i a l ( É c o l e S u p é r i e u r e d e C o m m u n i c a t i o n S o c i a l e, E S C S ), I n s t i t u t P o l y t e c h n i q u e d e L i s b o n n e : L i c e n c e e n M a n a g e m e n t e t C o m m u n i c a t i o n - E S C S : E r a s m u s. P r o g r a m m e d é c h a n g e e u r o p é e n. ( G l a s g o w C a l e d o n i a n U n i v e r s i t y ) : c o u r s d e t r a d u c t i o n a n g l a i s - p o r t u g a i s e t p o r t u g a i s - a n g l a i s. ( B r i t i s h C o u n c i l d e L i s b o n n e ) : d i p l ô m e d e c o m p é t e n c e ( P r o f i c i e n c y ) e n a n g l a i s. ( U n i v e r s i t é d e C a m b r i d g e à L i s b o n n e ) : B a c c a l a u r é a t B u s i n e s s e t E c o n o m i e : p r o p é d e u t i q u e. ( U n i v e r s i t é C a t h o l i q u e d e L i s b o n n e ) : F i r s t C e r t i f i c a t e e n a n g l a i s ( C a m b r i d g e ). F O R M A T I O N S C O M P L É M E N T A I R E S I T I L V e r s i o n 3 F o u n d a t i o n E x a m i n a t i o n, p a r l e O G C ( O f f i c e o f G o v e r n m e n t C o m m e r c e ) e n P h o t o g r a p h i e ( C E N J O R, L i s b o n n e ) I l l u m i n a t i o n P h o t o R e p o r t a g e I C o u l e u r e t T r a i t e m e n t n u m é r i q u e d e l I m a g e T e c h n i q u e s p h o t o g r a p h i q u e s I e t I I S y k e s E n t e r p r i s e s I n c. - A m s t e r d a m «F o r m a t i o n s u p e r v i s e u r» P r o c e s s u s e t o u t i l s d e s é l e c t i o n T e a m b u i l d i n g e t m o t i v a t i o n L e s f o n d a m e n t a u x d u l e a d e r s h i p e t m a n a g e m e n t p a r o b j e c t i f s G e s t i o n d u t e m p s e t r é u n i o n s e f f i c a c e s L e s m é t h o d e s d e n t r e t i e n S u p p o r t t e c h n i q u e c l i e n t s L a r e l a t i o n c l i e n t L a r c h i t e c t u r e P C 6 / / 0 4 / 0 9

7 M S - D o s / W i n 9 5 / W i n 9 8 W i n N T 4 P C T r o u b l e s h o o t i n g B a s e s d e d o n n é e s, b a s e s d e r e s s o u r c e s N e d e r l a n d s B u r e a u B r a n d w e e r e x a m e n s - A m s t e r d a m B r e v e t d e s e c o u r i s t e d u t r a v a i l ; F o r m a t i o n s e r r e - f i l e i n c e n d i e C o n n a i s s a n c e s p r o g r a m m e s e t s y s t è m e s d e x p l o i t a t i o n T r è s b o n n e m a î t r i s e u t i l i s a t e u r : M S - D O S ; W i n 9 5 / 9 8 / N T / X P ; M S O f f i c e ; M i c r o s o f t I n t e r n e t E x p l o r e r ; N e t s c a p e N a v i g a t o r ; M S O u t l o o k. M a î t r i s e u t i l i s a t e u r : S i e b e l ; S t a r O f f i c e ; W i n N T T S E ; L i n u x ; A S ; M a c / O S ; M S E x c e l ; M S P o w e r P o i n t ; M S A c c e s s ; L o t u s N o t e s ; A d o b e P h o t o s h o p ; o u t i l s p o u r l e W e b. L A N G U E S P o r t u g a i s : l a n g u e m a t e r n e l l e F r a n ç a i s : b i l i n g u e ( D A L F ) A n g l a i s : b i l i n g u e ( P r o f i c i e n c y i n E n g l i s h ) E s p a g n o l : p a r l é, c o u r a n t P o l o n a i s : ( n o t i o n s, 4 m o i s d a p p r e n t i s s a g e e n P o l o g n e ) I t a l i e n : p a r l é, c o u r a n t ( S e g o n d o L i v e l l o, I n s t i t u t o I t a l i a n o d i C o l t u r a ) N é e r l a n d a i s : l a n g u e d e t r a v a i l A l l e m a n d : n o t i o n s ( 3 m o i s, G o e t h e I n s t i t u t e L i s b o n n e ) A C T I V I T É S A C A D É M I Q U E S V i c e - C o n v e n o r d e l a I n t e r n a t i o n a l S t u d e n t s S o c i e t y d e l a G l a s g o w C a l e d o n i a n U n i v e r s i t y. S e p t e m b r e à j a n v i e r V i c e - P r é s i d e n t d e l A s s o c i a t i o n A c a d é m i q u e d e L i s b o n n e. F é v r i e r à j a n v i e r M e m b r e d u n c o m i t é p é d a g o g i q u e p o u r l é v a l u a t i o n d e l É c o l e S u p é r i e u r e d e C o m m u n i c a t i o n S o c i a l e, a u s e i n d u c o n s e i l p é d a g o g i q u e. N o v e m b r e à f é v r i e r P r é s i d e n t d e l a s s o c i a t i o n d e s é t u d i a n t s d e l É c o l e S u p é r i e u r e d e C o m m u n i c a t i o n S o c i a l e M e m b r e d u c o n s e i l p é d a g o g i q u e d e l É c o l e S u p é r i e u r e d e C o m m u n i c a t i o n S o c i a l e M e m b r e d u b u r e a u d e l a F é d é r a t i o n N a t i o n a l e d e s A s s o c i a t i o n s d E t u d i a n t s d E c o l e s P o l y t e c h n i q u e s. A v r i l f é v r i e r M e m b r e d u n c o m i t é s p é c i a l i s é p e r m a n e n t s u r l e m p l o i e t l i n s e r t i o n d a n s l a v i e a c t i v e a u s e i n d e l A s s o c i a t i o n A c a d é m i q u e d e L i s b o n n e L O I S I R S, C E N T R E S D I N T É R Ê T A s s o c i a ç ã o N a c i o n a l d e J o v e n s E m p r e s à r i o s, A N J E M e n s a F r a n c e Q u e r c u s P o r t u g a l M u s i q u e, S k i, T e n n i s, g o l f, r a n d o n n é e s, a c t i v i t é s d e x t é r i e u r 7 / / 0 4 / 0 9

8 I n t é r ê t p o u r l e n v i r o n n e m e n t, l a p o l i t i q u e, l é d u c a t i o n, l a s o c i o l o g i e, l a p s y c h o l o g i e e t l a p h i l o s o p h i e 8 / / 0 4 / 0 9

Dépouillement questionnaire satisfaction TAP

Dépouillement questionnaire satisfaction TAP Dépouillement questionnaire satisfaction TAP Un questionnaire par élève avait été remis. Il y a eu le retour de 102 questionnaires sur 240 distribués (soit 42.). Ceci est un bon taux de réponse qui permet

Plus en détail

9 h 30 à 16 h 30 (le samedi) et de 18 h à 21 h (le mercredi)

9 h 30 à 16 h 30 (le samedi) et de 18 h à 21 h (le mercredi) ASSURANCE DES ENTREPRISES PRIX RÉDUIT : Si vous souhaitez vous inscri aux ateliers en assurance des entprises et bénéficier du prix réduit, vous devez vous inscri à chacun des ateliers et lorsque vous

Plus en détail

FRENCH 3900- Language (Advanced Level III)

FRENCH 3900- Language (Advanced Level III) Professeur : Ivan Chow (ichow3@uwo.ca) Consultation : Par rendez-vous enligne ou par courriel Description générale du cours : FRENCH 3900- Language (Advanced Level III) grammaticale fournie dans & al.

Plus en détail

EXECUTIVE EDUCATION CESA MANAGEMENT D UNE UNITÉ STRATÉGIQUE - ABIDJAN

EXECUTIVE EDUCATION CESA MANAGEMENT D UNE UNITÉ STRATÉGIQUE - ABIDJAN EXECUTIVE EDUCATION CESA MANAGEMENT D UNE UNITÉ STRATÉGIQUE - ABIDJAN CLASSEMENT DU FINANCIAL TIMES CLASSEMENT DU FINANCIAL TIMES CLASSEMENT DU FINANCIAL TIMES CLASSEMENT DU FINANCIAL TIMES CESA CERTIFICAT

Plus en détail

Rapport de statistiques de consultations citoyennes Centre de Justice de Proximité de Québec

Rapport de statistiques de consultations citoyennes Centre de Justice de Proximité de Québec Rapport de statistiques de consultations citoyennes Centre de Justice de Proximité de Québec Date du rapport: 13 avril 2015 Couverture du rapport: Avril 2015 Mois Nombre de consultation Avril 2015 13 Total

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014-2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014-2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2014-2015 L organisme de formation professionnelle 72 33 09109 33 SIRET 793 870 684 000 16 1 CATALOGUE DE FORMATIONS Sommaire Qui sommes-nous 2 Modules de formation proposés Module

Plus en détail

Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein

Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein Chargé de Recherche CEPS/INSTEAD Pôle Géographie et Développement Esch-Belval, Luxembourg 2 Préambule

Plus en détail

A - Quelques rappels préalables

A - Quelques rappels préalables PLANS DE FINANCEMENT Note : les exemples de cette fiche sont expliqués au taux de co-financement à 55% (cas du PDRH, du PDRC). Ce taux est à adapter pour les DOM. A - Quelques rappels préalables La règle

Plus en détail

Bon de commande manuels numériques Lib Premium LYCÉE PRO

Bon de commande manuels numériques Lib Premium LYCÉE PRO Bon de commande manuels numériques Lib Premium LYCÉE PRO n Qu est-ce que le manuel numérique Lib Premium : Le Lib Premium est un manuel enrichi, interactif et personnalisable. Il permet de capter l attention

Plus en détail

ITSMby Diademys. Business plan. Présentation

ITSMby Diademys. Business plan. Présentation ITSMby Diademys Business plan Présentation ITSM Définition -p3- Sommaire Notre vision Approche client -p2- -p3- Les offres ITSM par Diademys -p4-2 ITSM Définition Un pas vers votre nouvelle organisation

Plus en détail

1 - ETATE L ICENCE PROFESSIONNELLE. à distance. Formation initiale. Formation continue CIVIL

1 - ETATE L ICENCE PROFESSIONNELLE. à distance. Formation initiale. Formation continue CIVIL Département de s METI ERS DE L A CULTURE A rts du s pecta cle, Touris m e, Livre et M ultim édia D O S S I E R D E C A N D I DAT U R E L ICENCE PROFESSIONNELLE «Ressources documentaires et bases de données»

Plus en détail

IGN Usages et besoins d informations géographiques sur le littoral

IGN Usages et besoins d informations géographiques sur le littoral IGN Usages et besoins d informations géographiques sur le Septembre 2007 Nadine GARRABET Guillaume FHAL Véronique VERRIER 2, rue Antoine Etex- 94020 Créteil cedex Tel : 01 45 15 11 11 - Fax : 01 45 15

Plus en détail

Sites internet professionnels

Sites internet professionnels Sites internet professionnels Evoluer au fur et à mesure de la progression de votre activité en toute sérénité. Réalisateurs de sites web professionnels, nous sommes aussi architectes d'architectures logicielles

Plus en détail

Compte de l agence qui porte votre nom. Une agence virtuelle, des services bien réels.

Compte de l agence qui porte votre nom. Une agence virtuelle, des services bien réels. Compte de l agence qui porte votre nom Une agence virtuelle, des services bien réels. Une combinaison gratuite de produits de paiement, prête à l emploi CBC vous propose une combinaison gratuite de produits

Plus en détail

RGROSS R.GROSS 11/09/2007

RGROSS R.GROSS 11/09/2007 1 1.2 La démarche mercatique RGROSS / 2 La mercatique Un état d esprit qui consiste à se placer systématiquement du point de vue du consommateur afin de satisfaire au mieux ses besoins. Unedémarche qui

Plus en détail

LE REGIME DE MUTUELLE/FRAIS DE SANTE DANS LA BRANCHE DES H.C.R SYNHORCAT Décembre 2010. www.synhorcat.com synhorcat@synhorcat.com

LE REGIME DE MUTUELLE/FRAIS DE SANTE DANS LA BRANCHE DES H.C.R SYNHORCAT Décembre 2010. www.synhorcat.com synhorcat@synhorcat.com LE REGIME DE MUTUELLE/FRAIS DE SANTE DANS LA BRANCHE DES H.C.R SYNHORCAT Décembre 2010 L accord collectif du 6 octobre 2010 instaure une mutuelle obligatoire au profit des salariés des Hôtels, Cafés, Restaurants.

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

BRÉSIL. Frais techniques: e 140,- par couleur/position. techniques: 350,- Frais. 27x12cm EGALEMENT POSSIBLE. 21x10cm

BRÉSIL. Frais techniques: e 140,- par couleur/position. techniques: 350,- Frais. 27x12cm EGALEMENT POSSIBLE. 21x10cm BRÉSIL 27x12cm EGALEMENT POSSIBL E Frais techniques: e 140,- par couleur/position o 21x10cm EGALEMENT POSSIBLE Frais techniques: 350,- BRÉSIL Tous les visuels et textes sont protégés par copyright. Le

Plus en détail

Santé des TPE face à la crise

Santé des TPE face à la crise Santé des TPE face à la crise Etude quantitative RAPPORT - Juin 2012 Version n 1 De: Nadia Auzanneau et Stéphanie Chardron A : Sylvie du Cray-Patouillet et Delphine Eriau OpinionWay, 15 place de la République,

Plus en détail

Faire le MENAGE dans son ordinateur

Faire le MENAGE dans son ordinateur Faire le ménage lié à l utilisation de son PC Ranger ses documents Avant de se lancer dans un ménage plus approfondit, il est conseillé de classer ses documents. Comment? Faire des dossiers / des sous-dossiers

Plus en détail

Bon de commande manuels numériques Lib Premium PRIMAIRE

Bon de commande manuels numériques Lib Premium PRIMAIRE Bon de commande manuels numériques Lib Premium PRIMAIRE n Qu est-ce que le manuel numérique Lib Premium : Le Lib Premium est un manuel enrichi, interactif et personnalisable. Il permet de capter l attention

Plus en détail

La contribution des pères au développement de leur enfant

La contribution des pères au développement de leur enfant Activité 1 La contribution des pères au développement de leur enfant Le père: Un rôle en évolution Théorie de l évolution Question de survie! Homme Animaux Christine Gervais, Ph. D., Professeur au département

Plus en détail

La corruption à la Ville de Montréal II. Le Journal de Montréal Projet 11679-177

La corruption à la Ville de Montréal II. Le Journal de Montréal Projet 11679-177 La corruption à la Ville de Montréal II Le Journal de Montréal Projet 11679-177 1 er novembre 2012 2 La présente étude a été réalisée par le biais d un sondage Internet auprès de 629 Montréalais, âgés

Plus en détail

La Presse Le conflit étudiant

La Presse Le conflit étudiant La Presse Le conflit étudiant Vague 2-22 au 25 mai 2012 - Méthodologie La collecte de données en ligne s est déroulée du 22 au 25 mai 2012 par le biais d un panel web. Un total de 1 500 questionnaires

Plus en détail

Les pratiques intermodales en Suisse

Les pratiques intermodales en Suisse Les pratiques intermodales en Suisse Les chiffres-clés issus du Microrecensement Mobilité et Transports Sébastien Munafò EPFL TraCE LaSUR Strasbourg, le 19 novembre 2014 Plan 1. Introduction > Le Microrecensement

Plus en détail

Collecteur de distribution de fluide

Collecteur de distribution de fluide Collecteur de distribution de fluide Guide des applications Un sous-système prêt-à-monter Des sous-systèmes prêts-à-monter, disponibles en quelques semaines et non en quelques mois. Une conception testée

Plus en détail

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI Information PACES 20 Septembre 2012 Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI 1 Institut de Formation de Manipulateurs d Electroradiologie Médicale

Plus en détail

17/19 avril 2009 Maroc Immo 2009 Lyon, 17/19 avril 2009

17/19 avril 2009 Maroc Immo 2009 Lyon, 17/19 avril 2009 17/19 avril 2009 Maroc Immo 2009 Lyon, 17/19 avril 2009 Salon de l Immobilier, Maroc Immo 2009 Mme M. BEL HOUSSEIN, Directrice de l Agence Urbaine de Kenitra Participants M. A. BOUHADDOU, Directeur de

Plus en détail

ENGAGEMENT ÉTHIQUE ENVIRONNEMENT RESPONSABILITÉ RÉGLEMENTATION

ENGAGEMENT ÉTHIQUE ENVIRONNEMENT RESPONSABILITÉ RÉGLEMENTATION ENGAGEMENT RÉGLEMENTATION RESPONSABILITÉ ÉTHIQUE ENVIRONNEMENT 43 04 Un développement RESPONSABLE La démarche Développement Durable est une préoccupation centrale et stratégique du Groupe, inscrit dans

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Marché établi en application du décret 2006-975 du 1er août 2006 modifié portant code des marchés publics, selon la procédure adaptée prévue à l article 28 du code des

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LA SOCIETE MINIERE DE BAKWANGA «MIBA» ET INDO AFRIQUE MINING

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LA SOCIETE MINIERE DE BAKWANGA «MIBA» ET INDO AFRIQUE MINING 92 6 PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LA SOCIETE MINIERE DE BAKWANGA «MIBA» ET INDO AFRIQUE MINING PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LA SOCIETE MINIERE DE BAKWANGA «MIBA» ET INDO AFRIQUE MINING 93 1. Historique En date

Plus en détail

Le dilemme de la rémunération : Toucher un salaire ou des dividendes?

Le dilemme de la rémunération : Toucher un salaire ou des dividendes? décembre 2013 Le dilemme de la rémunération : Toucher un salaire ou des dividendes? Jamie Golombek Avec l arrivée prochaine de la fin d exercice de plusieurs entreprises, les propriétairesdirigeants devront

Plus en détail

L organisation du cabinet d expertise comptable varie en Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

L organisation du cabinet d expertise comptable varie en Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit L organisation du cabinet d expertise comptable varie en fonction de sa taille L organisation des cabinets se structure autour des activités suivantes Saisie /numérisation Produ ction, Révisi on Relati

Plus en détail

Comité de pilotage 2014. Site natura 2000 des carrières de Cénac

Comité de pilotage 2014. Site natura 2000 des carrières de Cénac Comité de pilotage 2014 Site natura 2000 des carrières de Cénac Ordre du jour Bilan de la première tranche d animation (2011 2014) Perspectives pour la future tranche (2015-2017) SE2 Acquisition, pose

Plus en détail

Autoris ations pour :

Autoris ations pour : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction de l Economie Division des Relations Economiques et Financières Extérieures Tél (00228) 22326950/ 22210250 Autoris ations pour : Exercice en qualité de

Plus en détail

F. Barthélemy. 17 mai 2005

F. Barthélemy. 17 mai 2005 Typage de la généricité en Java F. Barthélemy 17 mai 2005 1 Le shéma général La g én éricit é en Java est un ajout r éalis é sur un langage existant depuis d éjà une dizaine d ann ées, avec des contraintes

Plus en détail

Autoris ations pour :

Autoris ations pour : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction de l Economie Division des Relations Economiques et Financières Extérieures REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail-Liberté-Patrie Autoris ations pour : Exercice

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3078 Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS IDCC : 1000. Personnel

Plus en détail

APPLICABLES AUX PARTICULIERS En vigueur au 1 er janvier 2015

APPLICABLES AUX PARTICULIERS En vigueur au 1 er janvier 2015 PRINCIPALES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS En vigueur au 1 er janvier 2015 Sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE CREDIT RENOUVELABLE SERVICES

Plus en détail

LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL AU QUÉBEC

LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL AU QUÉBEC LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL AU QUÉBEC Par: Jean-Pierre Brun, professeur Éric Plante, Professionnel de recherche Sondage par: Léger Marketing Mars 2004 DÉFINITION DU HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE

Plus en détail

Exigences internationales harmonisées pour la certification d un lot

Exigences internationales harmonisées pour la certification d un lot 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 Exigences internationales harmonisées pour la certification d un

Plus en détail

Sage Cockpit. Solution de Business Intelligence basée sur le Web et destinée aux évaluations et aux analyses

Sage Cockpit. Solution de Business Intelligence basée sur le Web et destinée aux évaluations et aux analyses Sage Cockpit Solution de Business Intelligence basée sur le Web et destinée aux évaluations et aux analyses Connaissez-vous votre entreprise? C est évident, vous connaissez votre entreprise. Mais savez-vous

Plus en détail

COMMUNE DE SALINS-LES-BAINS

COMMUNE DE SALINS-LES-BAINS COMMUNE DE SALINS-LES-BAINS Principaux enseignements de l audit financier réalisé en octobre 2014 26 JANVIER 2015 4 rue Galilée 75782 PARIS cedex 16 Tél. : 01 43 06 08 10 Web : www.cabinetmichelklopfer.fr

Plus en détail

Le Prêt Lumifinance. Faites entrer la lumière dans votre maison grâce à la solution de financement de votre Aluminier Agréé TECHNAL

Le Prêt Lumifinance. Faites entrer la lumière dans votre maison grâce à la solution de financement de votre Aluminier Agréé TECHNAL Le Prêt Lumifinance TAUX BONIFIÉS À PARTIR DE 1,95% TEG ANNUEL FIXE (B) Faites entrer la lumière dans votre maison grâce à la solution de financement de votre Aluminier Agréé TECHNAL Le Prêt Lumifinance

Plus en détail

Une introduction au nouveau guide de la SCHL sur les réserves de remplacement

Une introduction au nouveau guide de la SCHL sur les réserves de remplacement Supplément technique à l intention des coopératives qui ont Octobre 1998 une convention d exploitation administrée par la SCH Une introduction au nouveau guide de la SCH sur les réserves de remplacement

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession PSLA

Le Prêt Social de Location Accession PSLA Le Prêt Social de Location Accession PSLA LES OBJECTIFS Favoriser l accession sociale à la propriété Faciliter le parcours résidentiel Permettre aux ménages à revenus modestes de devenir propriétaires

Plus en détail

Les Algèbres de Tarski avec un nombre fini de générateurs libres

Les Algèbres de Tarski avec un nombre fini de générateurs libres Les Algèbres de Tarsi avec un nombre fini de générateurs libres Antonio Monteiro et Luisa Iturrioz Instituto de Matemática - Universidad Nacional del Sur - 1965 1 Introduction Bahía Blanca - Argentina

Plus en détail

au Chèque emploi service universel bancaire

au Chèque emploi service universel bancaire Réseau Urssaf DEMANDE D ADHÉSION au Chèque emploi service universel bancaire Qu est-ce que le Chèque emploi service universel (Cesu)? C est une offre proposée aux particuliers pour leur faciliter l accès

Plus en détail

Catherine Tremblay, CA, EEE, ASA Richard M. Wise, FCA, FEEE, FASA, CA EJC, Arb.A

Catherine Tremblay, CA, EEE, ASA Richard M. Wise, FCA, FEEE, FASA, CA EJC, Arb.A L INSTITUT CANADIEN NOTIONS DE MBA POUR AVOCATS Québec STRATÉGIES D ÉVALUATION DE LA VALUER D UNE ENTREPRISE POUR MAXIMISER LES RETOMBÉES DE VOS TRANSACTIONS ET NÉGOCIATIONS par Richard M. Wise, FCA, FEEE,

Plus en détail

LISTE DES PIECES A FOURNIR

LISTE DES PIECES A FOURNIR LISTE DES PIECES A FOURNIR Sur présentation : Une pièce légale d identité Père/Mère au foyer: livret de famille Travailleur handicapé : pièce justificative (RQTH) Etrangers : titre de séjour valide pour

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité آتابة الدولة المكلفة بالتعليم المدرسي الا طار المرجعي للامتحان الموحد الوطني للبكالوريا شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك العلوم الاقتصادية المادة: المحاسبة Filière : Sciences économiques Matière :

Plus en détail

BILAN D EXECUTION AU 30 NOVEMBRE DU PTA 2013 DE LA DDS MONO/COUFFO

BILAN D EXECUTION AU 30 NOVEMBRE DU PTA 2013 DE LA DDS MONO/COUFFO BILAN D EXECUTION AU 30 NOVEMBRE DU PTA 2013 DE LA DDS MONO/COUFFO Plan de présentation Introduction Présentation du PTA 2013 de la DDS Mono/Couffo Bilan physique d activités Bilan financier d activités

Plus en détail

Ill. Commentaire des articles p. S IV. Fiche financiere p.s v. Fiche d' impact p. 6

Ill. Commentaire des articles p. S IV. Fiche financiere p.s v. Fiche d' impact p. 6 LE GOUVERNEMENT DU GRAND- DUCHE DE LUXEMBOURG Ministere de I'Economie Projet de reglement grand-ducal fixant le programme et Ia dun~e de Ia formation professionnelle speciale portant sur Ia recherche et

Plus en détail

Services téléphoniques supplémentaires. Votre raccordement téléphonique est très doué. Novembre 2008

Services téléphoniques supplémentaires. Votre raccordement téléphonique est très doué. Novembre 2008 Services téléphoniques supplémentaires Votre raccordement téléphonique est très doué. Novembre 2008 Sommaire 5 6 7 8 9 10 11 13 14 15 16 17 18 19 20 22 Votre raccordement téléphonique est très doué Déviation

Plus en détail

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI u EBICS Les relevés de cmptes transmis via ces prtcles respectent la nrme CFONB (Cmité Français

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES Tableau de bord des indicateurs financiers Première Partie Situation financière globale du Système

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant : Le : 23/08/2011 Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 12 juillet 2011 N de pourvoi: 10-16911 Publié au bulletin M. Petit (conseiller doyen faisant fonction de président), président

Plus en détail

Manomètre à tube manométrique à contacts électriques Types PGS23.1x0, version acier inox

Manomètre à tube manométrique à contacts électriques Types PGS23.1x0, version acier inox Mesure mécatronique de pression Manomètre à tube manométrique à contacts électriques Types PGS23.1x0, version acier inox k Applications Fiche technique WIKA PV 22.02 Contrôle et régulation des industriels

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Relevé de mai 2009 Le coût des services bancaires La a Maison de la consommation et de l environnement a enquêté auprès des banques présentes en Ille-et et-vilaine. Sur 11 établissements interrogés, 9

Plus en détail

Les 10 nouvelles règles orthographiques d après www.orthographe-recommandee.info.

Les 10 nouvelles règles orthographiques d après www.orthographe-recommandee.info. Les 10 nouvelles règles orthographiques d après www.orthographe-recommandee.info. 1. Les numéraux composés sont tous reliés par des traits d union. TRAIT D UNION quarante et un tiers (40 + 1/3) quarante

Plus en détail

Tarif des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques au 08/04/2013

Tarif des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques au 08/04/2013 TARIF Tarif des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques au 08/04/2013 Arrêté royal du 23 mars 1995 relatif à l'indication du prix des services financiers homogènes. Cette

Plus en détail

Le réseau informatique des bibliothèques du Nord (RIBINO)

Le réseau informatique des bibliothèques du Nord (RIBINO) COMMUNAUTE DE COMMUNES DU NORD DE LA MARTINIQUE Département Informatique Le réseau informatique des bibliothèques du Nord (RIBINO) Référence : DI/PROJ/2010/2 Rédigé par : Corinne GRANVILLE Date : 17 Mars

Plus en détail

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance. Présentation du dispositif national et des médiateurs régionaux

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance. Présentation du dispositif national et des médiateurs régionaux Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Présentation du dispositif national et des médiateurs régionaux Septembre 2010 1 SOMMAIRE 1. Présentation de la Médiation

Plus en détail

Pour votre génération, le meilleur reste à venir

Pour votre génération, le meilleur reste à venir Pour votre génération, le meilleur reste à venir Votre génération? Une génération qui a osé rêver et fait vivre au monde de mémorables instants. Vous faites partie de la Happy Generation. Chez AXA, nous

Plus en détail

ÉTUDE DE BENCHMARK SUR LA DIVERSITÉ AUX USA

ÉTUDE DE BENCHMARK SUR LA DIVERSITÉ AUX USA ÉTUDE DE BENCHMARK SUR LA DIVERSITÉ AUX USA Amanda de Montal Fondatrice du cabinet WOMF LLC Consulting Co nstruisons ensemble une diversité engagée et durable 33 avenue Mac Mahon, 75017 Paris, Tel: +33

Plus en détail

SCPI UFFI Performances Énergétiques

SCPI UFFI Performances Énergétiques GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI - OPCI groupements forestiers SCPI UFFI Performances Énergétiques Date d ouverture de la souscription : 22 novembre 2011 Donnons plus de valeur au temps UFFI REAM - UFFI

Plus en détail

Tarif des principales opérations sur valeurs mobilières

Tarif des principales opérations sur valeurs mobilières Tarif des principales opérations sur valeurs mobilières Tarif en vigueur au er août 25 Achat et vente de titres 3. Fonds 3.2 Actions, warrants et certificats fonciers 4.3 Strips VVPR, droits de souscription

Plus en détail

DISPOSITIF MARKETING & PARTENARIAT SAISON 2012-2013

DISPOSITIF MARKETING & PARTENARIAT SAISON 2012-2013 DISPOSITIF MARKETING & PARTENARIAT SAISON 2012-2013 2000-2001 2007-2008 2010-2011 1974 : Création du club Champion de France D3 Champion de France D1 Champion de France D1 3 titres de Champion de France

Plus en détail

Directeurs de laboratoires d analyses médicales. Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie

Directeurs de laboratoires d analyses médicales. Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie Directeurs de laboratoires d analyses médicales Décisions UNCAM du 9 juin et du 6 juillet 2009 Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie Référence :

Plus en détail

L A M. A. I. J. M I S S I O N D A C C U E I L E T D I N F O R M A T I O N S S U R L E L O G E M E N T D E S J E U N E S

L A M. A. I. J. M I S S I O N D A C C U E I L E T D I N F O R M A T I O N S S U R L E L O G E M E N T D E S J E U N E S R A P P O R T D A C T I V I T E S 2 0 1 1 L A M. A. I. J. M I S S I O N D A C C U E I L E T D I N F O R M A T I O N S S U R L E L O G E M E N T D E S J E U N E S P A R U E N 2 0 1 2 Q U E S T - C E Q U

Plus en détail

Association Suisse de Médecine Equine (ASME) Statuts

Association Suisse de Médecine Equine (ASME) Statuts Association Suisse de Médecine Equine (ASME) Statuts 2 Article 1 Nom et siège 1.1. L Association Suisse de Médecine Equine (ASME) est une association selon les articles 60 et suivants du Code Civil Suisse

Plus en détail

Convention portant sur l'adoption du nom «FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT»

Convention portant sur l'adoption du nom «FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT» Convention portant sur l'adoption du nom «FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT» Entre : association soumise à la loi du 1er juillet 1901, dont le siège social est situé, n Siret code NAF, et représentée par, dument

Plus en détail

Principaux tarifs bancaires au 1 er juillet 2015

Principaux tarifs bancaires au 1 er juillet 2015 Principaux tarifs bancaires au 1 er juillet 2015 COMPTES COURANTS Comptes courants classiques Frais de gestion de compte : Commission d arrêté de compte : EUR 2,50 / trimestre Frais d envoi : - extrait

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Janvier 2010 Le coût des services bancaires La Maison de la consommation et de l environnement a enquêté auprès de 9 banques d Ille-et et-vilaine. Les établissements CIC et Caisse C d Épargne de Pays de

Plus en détail

International : les références d Ineo Systrans

International : les références d Ineo Systrans International : les références d Ineo Systrans Ineo Systrans Références SAEIV* *Système d Aide à l Exploitation et d Information des Voyageurs ZONE EUROPE BELGIQUE Bruxe l les Liège Mons ROYAUME-UNI Edimbourg

Plus en détail

L automatisme de portail sans fils

L automatisme de portail sans fils Bo t erensa l l e enconnect onw F Feucl gnot antàl ed enconnect onw F Bo t erdépor t é ( enopt on) enconnect on W F Phot ocel l ul esen connect onw F 3cabl esàbr ancher Phase-Neut r e-ter r e 220V Bar

Plus en détail

Contexte général. Contenu de la mission d expertise

Contexte général. Contenu de la mission d expertise Cahier des charges type à l usage des établissements sociaux et médico-sociaux, pour la réalisation d un audit hydraulique des installations de distribution d ECS Contexte général Il est prévu au sein

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Relevé d octobre 2009 Actualisé en novembre 2009 Le coût des services bancaires La Maison de la consommation et de l environnement a enquêté auprès des banques présentes en Ille-et et-vilaine. Sur 10 établissements

Plus en détail

c est tout de suite plus castoche!

c est tout de suite plus castoche! Je veux :. Tout savoir sur mon magasin, un conseil avant de passer commande ou suite à un achat. Être conseillé sur l utilisation de ma carte. Connaître la position de mon compte. Demander un virement

Plus en détail

Professionnels. Conditions générales de Banque

Professionnels. Conditions générales de Banque Conditions générales de Banque Professionnels Le présent document indique les principales commissions généralement appliquées à notre clientèle à compter du 11/01/2010. Celles-ci ne sont pas limitatives

Plus en détail

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur levenok.com Architectes D.P.L.G. RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l'établissement du constat établi à l'occasion de la vente d'un immeuble bâti REFERENCES

Plus en détail

POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES INDUSTRIELLES

POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES INDUSTRIELLES POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES INDUSTRIELLES RENDEZ VOTRE ENTREPRISE PLUS RENTABLE AVEC SOFTBRANDS ET SAP Vingt ans à aider les PMI et plus de 5 000 clients font de SoftBrands l un des fournisseurs

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : GESTION DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX www.managementpublic.univ-cezanne.fr Aix-en-Provence : 21,

Plus en détail

Me Mandessi Bell Evelyne. www.ohadalegis.com. Avocat - Consultante. 2013. Tous droits réservés

Me Mandessi Bell Evelyne. www.ohadalegis.com. Avocat - Consultante. 2013. Tous droits réservés Me Mandessi Bell Evelyne Avocat - Consultante www.ohadalegis.com 2013. Tous droits réservés Version française du Kit, à partir de la p. 3. Sommaire p. 6. Version anglaise du Kit, à partir de la p. 110.

Plus en détail

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine)

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) R èglement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Chapitre I du Titre VIII Livre V du Code de l Environnement élaboré par

Plus en détail

L ORIENTATION POST-BAC

L ORIENTATION POST-BAC L ORIENTATION POST-BAC EN CLASSE DE TERMINALE MERCREDI 8 OCTOBRE 2014 1 Adeline Neumann, David Hammond, Jean-Yves Guarneri Personne ressource information orientation Lycée Français International de Hong

Plus en détail

La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011

La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011 Dossier de presse 09 mai 2011 La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011 Communiqué de Presse La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat

Plus en détail

COMMUNIQUÉ AU SECTEUR

COMMUNIQUÉ AU SECTEUR 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

Reconnaitre la complexité de l environnement multicanal

Reconnaitre la complexité de l environnement multicanal La gestion du risque dans un environement client multicanal Rachel Hunt Head, EMEA IDC Financial Insights #IDC-FI Reconnaitre la complexité de l environnement multicanal 2 1 Les nouvelles stratégies de

Plus en détail

A LA RECHERCHE DE L'ÉCOLE «EFFICACE»

A LA RECHERCHE DE L'ÉCOLE «EFFICACE» A LA RECHERCHE DE L'ÉCOLE «EFFICACE» ONTRAIREMENT aux impressions pessimistes ressor tant des rapports des années soixante (cf. Coleman, Plowden, Jencks) les écoles font une différence et les dif férences

Plus en détail

DESTINATION INCENTIVE

DESTINATION INCENTIVE V 14 0 2 b o t c 1 & b m t p 30 R P PR XP M G U B M M É V É U R F U MU V RÉMP cuill c a c n a F d V ud l d n é l alon uop V ctob 2014 1 & b m t 30 p V st dédié aux pofssionnls qui planifint, oganisnt ou

Plus en détail

l énergie et le changement

l énergie et le changement Ls bâimns, l éngi l changmn climaiqu, qul appo? En Fanc, l scu ds bâimns (logmns, commcs, buaux ) s l pmi consommau d éngi (43 %) il s à l oigin d 22 % ds émissions d gaz à ff d s. Equipmns élconiqus 18

Plus en détail

PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed

PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed Collection Guides Pratiques (EN,FR,AR) Les Guides pratiques ont pour but de donner des conseils, de l information ainsi que des astuces à destination des pofessionnels

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

UML Mise en œuvre dans un projet. Emmanuel Pichon 2013

UML Mise en œuvre dans un projet. Emmanuel Pichon 2013 UML Mise en œuvre dans un projet 2013 Introduction Rôles et activités dans un projet Définir la méthode de votre projet Adapter la modélisation à la méthode de votre projet Conseils de mise en œuvre de

Plus en détail

Les pentes de devraient pas être réalisées au détriment des points suivants:

Les pentes de devraient pas être réalisées au détriment des points suivants: VOLUME 29 JUIN 1983 ADDITION DE PENTES À DES TOITS PLATS par R.G. Turenne Depuis s années, l'accumulation d'eau sur les toits dits plats est considérée comme une cause importante la détérioration précoce

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Allégements fiscaux pour les Canadiens

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Allégements fiscaux pour les Canadiens Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Allégements fiscaux pour les Canadiens février 1998 En ce qui concerne maintenant la fiscalit, je tiens rappeler tout d abord notre objectif. Notre

Plus en détail

Assises Métallerie 2013. ERP GPAO en métallerie: quelle offres, comment bien choisir son outil de gestion?

Assises Métallerie 2013. ERP GPAO en métallerie: quelle offres, comment bien choisir son outil de gestion? Assises Métallerie 2013 ERP GPAO en métallerie: quelle offres, comment bien choisir son outil de gestion? ERP dans une PME de métallerie ERP dans une PME de métallerie OBJECTIF DE LA PRESENTATION DEFINITION

Plus en détail