BILAN D EXECUTION AU 30 NOVEMBRE DU PTA 2013 DE LA DDS MONO/COUFFO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN D EXECUTION AU 30 NOVEMBRE DU PTA 2013 DE LA DDS MONO/COUFFO"

Transcription

1 BILAN D EXECUTION AU 30 NOVEMBRE DU PTA 2013 DE LA DDS MONO/COUFFO

2 Plan de présentation Introduction Présentation du PTA 2013 de la DDS Mono/Couffo Bilan physique d activités Bilan financier d activités Niveau d atteinte de quelques indicateurs de performance Point de contribution aux OMD Points forts de la mise en œuvre du PTA 2013 Difficultés rencontrées et attitudes adoptées Perspectives Conclusion

3 Introduction Les départements sanitaires du Mono et du Couffo = 4 ZS, le CHD et les services centraux des la DDS Les 4 ZS sont sous FBR(CTB et BM) Une bonne partie des ressources des ZS se présente donc sous forme d espérance de gain FBR, donc difficulté de mise en œuvre à temps de certaines activités. Nécessité du renforcement du rôle régulation et d accompagnement des ZS par la DDS

4 Présentation du PTA 2013 Le budget général exercice 2013 du PTA: DDS Mono/Couffo (services centraux seulement) Budget National : 290,67 millions de FCFA PARZS : 50 millions de FCA ZS Comé : 73,2 millions de FCFA ZS LA : 65,2 millions de FCFA ZS ADD : 68,4 millions de FCFA ZS KTL : 68,0 millions de FCFA CHD : 106,0 millions de FCFA

5 Bilan physique d activités Point des activités prévues dans le PTA 2013 et réalisées au 30 septembre 2013 Structu res Nombre d'activités programmés par sources de financement PARZ S BN FC PPE A FBR Autr es Nombre d'activités exécutées par source de financement PAR ZS BN FC PPE A FBR Autr es Taux d'exécution physique PAR ZS BN FC PPE A FBR Autres ZS Comé % 71% ZS LA % 69% 63% ZS KTL ZS ADD DDS % 63 % 100 % % % % % % 100 % 50% 48 % 33% 100 % 67% Départ ement % 96%75% 66% 83% 60%

6 Bilan physique d activités Point des activités non prévues mais réalisées au 30 novembre 2013 Activités Mettre en œuvre de la stratégie de l amélioration de l eau des puits par pots diffuseurs Superviser la construction d un incinérateur de type MONFORT au CHD Faire l audit administratif, financier et comptable de l HZ Comé Organiser une supervision semestrielle des structures périphériques des sites de CDV, PTME et de prise en charge Organiser une supervision trimestrielle des structures périphérique impliquant les EEZS Organiser une supervision des activités de la séro surveillance Organiser une supervision pour l acheminement et le positionnement des kits sur les sites PTME suivi de briefing des acteurs Source de financement PARZS PARZS PIP/PARZS Fonds Mondial Fonds Mondial Observations Reste 0,235 pour le suivi du chlore résiduel Activité initialement programmée mais supprimée à la validation CIPEC CIPEC Fonds Mondial CIPEC UNICEF Organiser la collecte de données et de monitoring Fonds Mondial CIPEC Organiser la formation sur site des techniciens de laboratoire PARZS Réalisée par le Ministère de la Santé Effectuer la réparation de l ambulance de la ZS LA PARZS CIPEC Organiser une collecte de sang à Grand Popo lors de la fête de NONVITCHA BN

7 Bilan financier d activités Natures de Taux d'engagement Taux de dépense Montant Prévu Montant Engagé (%) Montant Décaissé décaissement (%) DDS EN GENERAL (departement ) 671,47 667,991 99,48 667,991 99,48 SERVICES CENTRAUX DE LA DDS 290,7 287,3 98,8 287,3 98,8 CHD ,96 99,96 105,96 99,96 ZONE SANITAIRE LOKOSSA (LA) 65,2 65,195 99,99 65,195 99,99 ZONE SANITAIRECOME (CBGH) 73,2 73, , ZONE SANITAIRE KLOUEKANMEY - (KTL) ,971 99,96 187,971 99,96 ZONE SANITAIRE APLAHOUE - (ADD) 68,4 68,396 99,99 68,396 99,99 A la date du 19 décembre 2013, le point de consommation des crédits délégués de tous le départements= 99,48%.

8 Quelques indicateurs de performance Couverture 30 septembre 2013 (par rapport à la cible annuelle) Objectifs Indicateurs nationaux pour 2013 Performance 2012 Taux d Utilisation des services de santé (%) ,2 Taux d Utilisation des services de santé par ,6 les enfants de 0 5ans(%) Taux de couverture vaccinale BCG ,1 Taux de couverture pentavalent ,6 Taux de couverture pentavalent ,7 Taux de couverture vaccinale VAR ,8 Taux de couverture vaccinale VAT2+ (FE) 67 64,5 Taux d'incidence du paludisme grave pour 15,3 3, habitants Ratio de mortalité maternelle pour ,5 63,4 accouchements Taux de décès néonatal précoce pour 4,3 8,3 1000NV Taux de CPN (%) 95,5 90,7 77,1 Taux d'utilisation de PF (%) >15 6,1 3,6 Taux de césarienne en % 5 4,2 4,7

9 Contribution aux OMD Les audits des décès maternels, des nears miss et des nouveaux nés est une réalité dans tous les hôpitaux de zone et du CHD Au CHD se mènent également les audits dans les autres services comme le médecine et la chirurgie Les renforcement du plateaux techniques (en ressources humaines et en équipement) dans tous les hôpitaux pour la prise en charge 24h/24 des urgences obstétricales Des efforts sont faits pour rendre plus disponibles les produits sanguins afin de sauver les parturientes et de prise en charge des anémies chez les enfants de moins de 5 ans

10 Contribution aux OMD Des campagnes d offres gratuites des produits contraceptifs aux femmes réalisées dans toutes les zones sanitaires ont impacté très positivement le taux de prévalence contraceptives dans les deux départements

11 Points forts de la MEO du PTA 2013 Un effort de planification concertée entre la DDS et les ZS au cours des CODIR départementaux a permis de réduire de manière substantielle les interférences et les chevauchement d activité mais surtout a permis d atteindre un bon niveau d exécution du PTA L institutionalisation du mécanisme d intégration des supervisions entre différent services mise en place et expérimentée a été un succès ; réduction des cloisonnements, meilleure efficience et a augmenté l efficacité de l accompagnement des ZS par la DDS tout en réduisant le nombre de visites de supervision au sein des structures.

12 Difficultés rencontrées et attitudes adoptées Manque de ressources humaines ( agents qualifiés) surtout dans les zones enclavées ( surtout la zone sanitaire KTL) Faible réactivité des structures périphériques ( BZ, HZ, FS) dans la réponse aux courriers du cabinet ou de la DDS. Cette faible réactivité se lit aussi à travers la supervision intégrée, au suivi de la mise en œuvre des recommandations et à la transmission des données statistiques. Certaines communes manquent de médecins chefs ( Houéyogbé, Bopa)

13 Perspectives Au regard des performances obtenues et des difficultés rencontrées, la DDS opte pour la poursuite des activités de plus en plus intégrées, et pour la mise en place d un mécanisme plus efficace du suivi de mise en œuvre des recommandations. La DDS se propose également de mener une série d activités en vue d améliorer la performance du SNIGS et la qualité des données à tous les niveaux du sous système local de santé.

14 Conclusion La réalisation du bilan d exécution du PTA 2013 permet d affirmer l assez bonne fonctionnalité des structure de la DDS Mono/Couffo. Cette session a permis aux différents acteurs de la DDS de faire des analyses qui vont au delà du simple comptage des activités réalisées et des crédits consommés ; la méthodologie utilisée a en effet permis aux uns et aux autres de passer au peigne fin chaque activité réalisée notamment dans la méthodologie utilisée pour la mettre en œuvre et dans l appréciation des résultats induits en rapport avec les indicateurs traceurs du PNDS.

15 Conclusion Le point de réalisation du PTA 2013 ( point physique et financier) est satisfaisant. Si pour le point d exécution physique, des efforts restent encore à faire pour le point financier reste les acquis à conserver. Nous remercions le MFE a travers le gouvernement qui cette année n'a pratiquement pas fermé le SIGFIP

16 Merci de votre aimable attention et bonne réflexion

MINISTERE DE LA SANTE ---------- DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SANTE DU MONO-COUFFO ---------- SERVICE DES ETUDES DE LA PLANIFICATION ET DU SUIVI

MINISTERE DE LA SANTE ---------- DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SANTE DU MONO-COUFFO ---------- SERVICE DES ETUDES DE LA PLANIFICATION ET DU SUIVI m MINISTERE DE LA SANTE ---------- DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SANTE DU MONO-COUFFO ---------- SERVICE DES ETUDES DE LA PLANIFICATION ET DU SUIVI RAPPORT AUTO EVALUATION 2010 Février 2011 Rapport d'auto

Plus en détail

EFFICACITE DES CREDITS DELEGUES SUR LE FONCTIONNEMENT DES ZONES SANITAIRES SANITAIRES DE:

EFFICACITE DES CREDITS DELEGUES SUR LE FONCTIONNEMENT DES ZONES SANITAIRES SANITAIRES DE: REPUBLIQUE DU BENIN SECRETARIAT GENERAL DU MINISTERE EFFICACIT MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DES RESSOURCES FINANCIERES ET DU MATERIEL EFFICACITE DES CREDITS DELEGUES SUR LE FONCTIONNEMENT DES ZONES

Plus en détail

Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière)

Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière) Royaume du Maroc Ministère de la Santé Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière) C. Boukhalfa, S. Abouchadi, N. Cunden, S.

Plus en détail

CONCEPTUELLES DE LA MEO DU PARZDS. d'appui/projets. AIMS Institutionnel. Appui au SYLOS PARZDS SYLOS. Amélioration du B-E Populations

CONCEPTUELLES DE LA MEO DU PARZDS. d'appui/projets. AIMS Institutionnel. Appui au SYLOS PARZDS SYLOS. Amélioration du B-E Populations CADRE CONCEPTUEL DE LA MEO DU PASS Pyramide sanitaire Production Niveaux Central Structures Ministère + Autres acteurs Type d'appui/projets AIMS Institutionnel PNDS Politiques de santé Orientations stratégiques

Plus en détail

Fòk pèp la jwenn! ÉNONCÉ DE POLITIQUE GÉNÉRALE DU PREMIER MINISTRE S.E.M. LAURENT SALVADOR LAMOTHE - CHAMBRE DES DÉPUTÉS LUNDI 14 MAI 2012

Fòk pèp la jwenn! ÉNONCÉ DE POLITIQUE GÉNÉRALE DU PREMIER MINISTRE S.E.M. LAURENT SALVADOR LAMOTHE - CHAMBRE DES DÉPUTÉS LUNDI 14 MAI 2012 Fòk pèp la jwenn! Les modèles de contractualisation relative à la gestion des maternités: Achats de services Atelier national de santé de la reproduction/ planification familiale, 12-14 décembre 2012 Plan

Plus en détail

Projet d appui au. capacités en gestion de la santé en Haïti PARC. Objectifs du projet

Projet d appui au. capacités en gestion de la santé en Haïti PARC. Objectifs du projet Projet d appui au renforcement des capacités en gestion de la santé en Haïti PARC Unité de santé internationale Objectifs du projet Le PARC contribue à l amélioration de la gouvernance du système de santé

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

Réduction de la Mortalité Infantile : Expérience de la Tunisie et Perspectives. Présentée par Dr. Mounira Garbouj - Tunisie

Réduction de la Mortalité Infantile : Expérience de la Tunisie et Perspectives. Présentée par Dr. Mounira Garbouj - Tunisie Réduction de la Mortalité Infantile : Expérience de la Tunisie et Perspectives Présentée par Dr. Mounira Garbouj - Tunisie * Superficie 154530 Km2 * Population générale : 9 779 000 habitants * Taux de

Plus en détail

Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014

Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014 Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014 DNSP(PNLS)-DSME Cotonou, 26 mars 2015 Plan Introduction Rappel du processus PTME Quelques indicateurs Grandes

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale ****

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** 1 «DONNER AUX FEMMES LES MOYENS DE VIVRE EN MEILLEURE SANTE» 2 Introduction 1. Etat des lieux de la santé des femmes au Bénin 2.Causes essentielles

Plus en détail

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ----------------------------------------------------------------------------------------- Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des

Plus en détail

SOINS APRES AVORTEMENT AU BENIN. 6 au 11 octobre 2013 Saly, SENEGAL Equipe Bénin

SOINS APRES AVORTEMENT AU BENIN. 6 au 11 octobre 2013 Saly, SENEGAL Equipe Bénin SOINS APRES AVORTEMENT AU BENIN 6 au 11 octobre 2013 Saly, SENEGAL Equipe Bénin PLAN Introduction Les avortements en chiffre au Bénin Historique des SAA Etapes de la mise en oeuvre des SAA Faiblesses/contraintes

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE

PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE Royaume du Maroc Ministère de la Santé PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE Fin du Compte à rebours 2015 Avec l appui de Contexte En souscrivant aux

Plus en détail

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 MINISTERE DU PLAN, DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT PROGRAMME CONJOINT MARADI Niger RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 Janvier

Plus en détail

RAPPORT DE PERFORMANCE 2011 DE LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SANTE OUEME/PLATEAU

RAPPORT DE PERFORMANCE 2011 DE LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SANTE OUEME/PLATEAU REPUBLIQUE DU BENIN *********** MINISTERE DE LA SANTE ************** DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SANTE DE L OUEME ET DU PLATEAU ****************************** SERVICE DES ETUDES DE LA PLANIFICATION

Plus en détail

CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE

CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE M i n i s t è r e d e l a S a n t é CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE *-*-*-* Cotonou, Hotel du Lac le 11 novembre 2014 Discours

Plus en détail

Dr. Ronald V. Laroche, M.P.H., R.Sc Directeur Exécutif

Dr. Ronald V. Laroche, M.P.H., R.Sc Directeur Exécutif Dr. Ronald V. Laroche, M.P.H., R.Sc Directeur Exécutif CONTEXTE - EPIDEMIOLOGIQUE Pires paramètres épidémiologiques de l hémisphère occidental Mortalité infantile 0-5ans: 73 décès /1000 naissances vivantes

Plus en détail

L évaluation et le suivi de la performance

L évaluation et le suivi de la performance Royaume du Maroc MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION DU BUDGET Upscaling Gender Responsive Budgeting for Accelerated Action on Gender Equality GRB Phase III Mars 2010 L évaluation et le suivi

Plus en détail

Système logistique optimisé: Projet de mise à l échelle

Système logistique optimisé: Projet de mise à l échelle Système logistique optimisé: Projet de mise à l échelle Présentation du Projet aux Partenaires Cotonou, Bénin 26 Mars 2015 Plan de présentation Contexte Démarche et orientation stratégique Mise en œuvre

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE www.parlonsentreprise.com Objectifs de l atelier Prendre conscience des besoins des clients Apporter un service supplementaire utile a nos clients Presenter une

Plus en détail

Rapport de mission de supervision

Rapport de mission de supervision Rapport de mission de supervision 11-17 Novembre 2012 Département de l Alibori et de l Alibori I Introduction contexte Le MEDISTOCK demeure l un des logiciels efficaces dans la gestion des médicaments

Plus en détail

Restitution sur la session internationale de formation sur le thème : Partage d expériences à travers les résultats

Restitution sur la session internationale de formation sur le thème : Partage d expériences à travers les résultats Restitution sur la session internationale de formation sur le thème : «Traitement et valorisation des déchets: Partage d expériences à travers les résultats du Projet Stratégie té de Réduction des Déchets

Plus en détail

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive ROLE DE LA SAGE FEMME DANS LA PREVENTION, LE DIAGNOSTIC ET ORIENTATION DES FISTULES Présenté par Mme Atchoumi Annie Hortense Sage-femme DU épidémiologie-bordeaux CHU de Yaoundé Introduction Définition

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE LA MAINTENANCE BIOMEDICALE ET HOSPITALIERE

PROBLEMATIQUE DE LA MAINTENANCE BIOMEDICALE ET HOSPITALIERE PROBLEMATIQUE DE LA MAINTENANCE BIOMEDICALE ET HOSPITALIERE PLAN INTRODUCTION I- ETAT DES LIEUX II- DIFFICULTES III-PERSPECTIVES ET RECOMMANDATIONS CONCLUSION INTRODUCTION La conception, la réalisation

Plus en détail

Activités sanitaires- région de Kidal

Activités sanitaires- région de Kidal Mission Mali 1 Activités sanitaires- région de Kidal 1 S1 à S20 Année 2013 Médecins du Monde - Belgique 2 Plan de l exposé» Contexte» Réponse à l Urgence Sanitaire» Etat des lieux» Paquet d activités mené

Plus en détail

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE FAITS ET CHIFFRES 1 NOMBRE D HABITANTS : 9,2 millions (estimation World Gazetteer) 2 POURCENTAGE DE LA POPULATION VIVANT AVEC MOINS DE 1,25 $

Plus en détail

UNION DES COMORES Unité solidarité - développement

UNION DES COMORES Unité solidarité - développement UNION DES COMORES Unité solidarité - développement PROJET DE CREATION D UNE ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE POUR LES FONCTIONNAIRES EN UNION DES COMORES - Ministère de la Santé Publique et de la Solidarité

Plus en détail

Aide à la réduction de la Mortalité Maternelle et Néonatale: Participation Communautaire Cas de «Dar Al Oumouma»

Aide à la réduction de la Mortalité Maternelle et Néonatale: Participation Communautaire Cas de «Dar Al Oumouma» Royaume du Maroc Ministère de la santé Direction de la Population المملكة المغربية وزارة الصحة مديرية السكان Aide à la réduction de la Mortalité Maternelle et Néonatale: Participation Communautaire Cas

Plus en détail

QUEL BILAN TIRER DE L INTRODUCTION DU PRIVE DANS LE SECTEUR DE L EAU DANS LE DEPARTEMENT DU MONO

QUEL BILAN TIRER DE L INTRODUCTION DU PRIVE DANS LE SECTEUR DE L EAU DANS LE DEPARTEMENT DU MONO QUEL BILAN TIRER DE L INTRODUCTION DU PRIVE DANS LE SECTEUR DE L EAU DANS LE DEPARTEMENT DU MONO PLAN DE PRESENTATION 1- Rappel du cadre réglementaire et institutionnel de l eau au Bénin 2- Impacts de

Plus en détail

Projet de Renforcement de Performance du Système de Santé (PRPSS)

Projet de Renforcement de Performance du Système de Santé (PRPSS) 1 Le Financement Basé sur les Résultats, une perspective pour l obtention des soins de qualité au Bénin! Projet de Renforcement de Performance du Système de Santé (PRPSS) Ensemble, œuvrons pour la qualité

Plus en détail

Inspection générale de l administration de l éducation nationale et de la recherche (IGAENR), Paris, 6 juillet 2004

Inspection générale de l administration de l éducation nationale et de la recherche (IGAENR), Paris, 6 juillet 2004 Gestion des actions indirectes de RDT relevant du cinquième programme-cadre (5e PC) en matière de recherche et de développement technologique (RDT): 1998-2002 Inspection générale de l administration de

Plus en détail

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Symposium Plan cancer Bruxelles, 26 novembre 2012 Catherine Morin, responsable du suivi du Plan cancer - INCa Sommaire de la présentation

Plus en détail

PLANIFICATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES ACTIONS CORRECTRICES DANS LE CADRE DU MONITORAGE PLUS

PLANIFICATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES ACTIONS CORRECTRICES DANS LE CADRE DU MONITORAGE PLUS République du Bénin +++++++++ Ministère de la Santé +++++++++ Direction Départementale de la Santé du Zou et des Collines +++++++++ ZONE SANITAIRE DE ZOGBODOMEY-BOHICON-ZAKPOTA +++++++++ PLANIFICATION

Plus en détail

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1 Quel rôle peuvent jouer les régimes d assurance maladie pour amener l individu à avoir une gestion active de son capital santé : l exemple du Parcours Prévention au RSI Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe

Plus en détail

République du Burundi

République du Burundi République du Burundi Ministère: Santé Publique et lutte contre le SIDA Agence nationale d exécution : Cellule Technique Nationale FBP Accès financier aux soins de santé pour la couverture universelle

Plus en détail

DOCUMENTATION DES MEILLEURES PRATIQUES EN SANTE DE LA REPRODUCTION AU BENIN

DOCUMENTATION DES MEILLEURES PRATIQUES EN SANTE DE LA REPRODUCTION AU BENIN DOCUMENTATION DES MEILLEURES PRATIQUES EN SANTE DE LA REPRODUCTION AU BENIN Table des matières Remerciements... 3 Liste des abréviations... 4 INTRODUCTION... 5 1- Généralités et définitions... 7 2- Objectifs

Plus en détail

ATELIER APPRECIATION

ATELIER APPRECIATION ATELIER APPRECIATION COMPTE-RENDU DE LA SESSION DU 22/03/2012: «SECTEUR SANTE» RAPPORTEUR : Dr. René PARE CTB, Agence belge de développement 1/7 POINTS DEBATTUS Les points suivants ont été débattus lors

Plus en détail

Conférence annuelle. «Une région en transition, l Etat en mutation : quelles approches, quels outils? Quelle place pour la réforme?

Conférence annuelle. «Une région en transition, l Etat en mutation : quelles approches, quels outils? Quelle place pour la réforme? Conférence annuelle «Une région en transition, l Etat en mutation : quelles approches, quels outils? Quelle place pour la réforme?» La modernisation de l Etat et l accompagnement de la réforme budgétaire

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2 333 Mars 2014 MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE, CHARGE DU BUDGET MARCHES PUBLICS COMMUNICATION EN CONSEIL DES MINISTRES RELATIVE A LA SITUATION DES OPERATIONS DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS A FIN

Plus en détail

Société des Gynécologues et Obstétriciens du Burkina. Objectif 1 : Influences. Succès

Société des Gynécologues et Obstétriciens du Burkina. Objectif 1 : Influences. Succès Objectif 1 : Influences Succès Participation à la révision des documents de Politique, Normes et Protocoles Formation des membres de la en technique de plaidoyer par FCI Plaidoyer auprès de la Première

Plus en détail

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Table ronde ReMed «Améliorer l acc accès aux soins des Femmes et des Enfants» Paris, 4 novembre 2011 Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Jean-Marie Trapsida Coordonnateur,

Plus en détail

PRESENTEE PAR M. YANKHOBA SOW DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES

PRESENTEE PAR M. YANKHOBA SOW DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN AFRIQUE EXPERIENCE DU SENEGAL DANS LA REORGANISATION DU MINISTERE DE LA SANTE POUR UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE DE LA GESTION DES RHS

Plus en détail

Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution des contraceptifs et des produits de la santé de la reproduction (SR)

Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution des contraceptifs et des produits de la santé de la reproduction (SR) Conférence «Population, développement etplanification familiale en Afrique de l Ouest francophone : l urgence d agir», Ouagadougou 8-10 février 2011 Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution

Plus en détail

Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar

Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar Résumé L'article de ce mois présente le résumé des résultats issus de l'étude

Plus en détail

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

Les Centres d Examens de Santé du régime général d assurance maladie 2007 2013 : Bilan des évolutions et perspectives

Les Centres d Examens de Santé du régime général d assurance maladie 2007 2013 : Bilan des évolutions et perspectives Les Centres d Examens de Santé du régime général d assurance maladie 2007 2013 : Bilan des évolutions et perspectives DDGOS/DAS/DIP/MCK 13 mars 2013 Les CES : qui et combien sont-ils? 86 CES (+ 2 en création

Plus en détail

L'assurance qualité dans l'audit Expériences pratiques

L'assurance qualité dans l'audit Expériences pratiques L'assurance qualité dans l'audit Expériences pratiques Présentation de l'inspection cantonale des finances de Genève Séminaire international EURORAI àvilnius Le Système de contrôle interne dans l'audit

Plus en détail

Présentation du Programme

Présentation du Programme Ministère de l Hydraulique et de l Assainissement République du Sénégal ATELIER DE LANCEMENT SECTORIEL EAU-ASSAINISSEMENT Jeudi 25 septembre 2014, King Fahd Palace Hôtel - Dakar Présentation du Programme

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR DU SYSTEME NATIONAL D INFORMATION SANITAIRE ET SOCIALE (SNISS) Dr. DIABATE

SCHEMA DIRECTEUR DU SYSTEME NATIONAL D INFORMATION SANITAIRE ET SOCIALE (SNISS) Dr. DIABATE SCHEMA DIRECTEUR DU SYSTEME NATIONAL D INFORMATION SANITAIRE ET SOCIALE (SNISS) Dr. DIABATE Historique- Rappel (1/2) Avant 1960 : Collecte des données sur : grandes endémies, vaccinations, accouchements

Plus en détail

DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE

DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie ------------------ MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ------------------ SECRETARIAT GENERAL -------------------- DIRECTION DE LA PROMOTION DE LA SANTE ----------------------

Plus en détail

Mission SANTE 3. Rapport final. Appui au développement d un outil d interface à l exploitation des données des enquêtes annuelles

Mission SANTE 3. Rapport final. Appui au développement d un outil d interface à l exploitation des données des enquêtes annuelles MINISTERE DE LA SANTE ------------------------- DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION Appui au Renforcement des Capacités Statistiques au Burkina Faso 8 ACP BK 40 Mission SANTE 3 Rapport final Appui

Plus en détail

Analyse de l offre de soins dans le cadre de la mise en œuvre de l Assurance Maladie Obligatoire (AMO) au Mali

Analyse de l offre de soins dans le cadre de la mise en œuvre de l Assurance Maladie Obligatoire (AMO) au Mali Analyse de l offre de soins dans le cadre de la mise en œuvre de l Assurance Maladie Obligatoire (AMO) au Mali B DAOU, M KOUAME, C ATIM Institut National de recherche en santé Publique (INRSP)- Bamako,

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

Atelier Régional HHA pour le renforcement des capacités dans l analyse des budgets et le plaidoyer pour la santé de la mère et de l enfant

Atelier Régional HHA pour le renforcement des capacités dans l analyse des budgets et le plaidoyer pour la santé de la mère et de l enfant Atelier Régional HHA pour le renforcement des capacités dans l analyse des budgets et le plaidoyer pour la santé de la mère et de l enfant Dr Alice N. Soumare & Secrétariat de HHA, Brazzaville Mme Kadi

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

RÉDUIRE ENFIN LA MORTALITÉ MATERNELLE : UNE PERSPECTIVE À LA PORTÉE DES PAYS D AFRIQUE SUBSAHARIENNE ** Hubert Balique 26/03/2013 1

RÉDUIRE ENFIN LA MORTALITÉ MATERNELLE : UNE PERSPECTIVE À LA PORTÉE DES PAYS D AFRIQUE SUBSAHARIENNE ** Hubert Balique 26/03/2013 1 RÉDUIRE ENFIN LA MORTALITÉ MATERNELLE : UNE PERSPECTIVE À LA PORTÉE DES PAYS D AFRIQUE SUBSAHARIENNE ** Hubert Balique 26/03/2013 1 1. LA MORTALITE MATERNELLE 26/03/2013 2 1.1. La mort maternelle «Décès

Plus en détail

Planification familiale et. Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM

Planification familiale et. Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM Planification familiale et assurance santé Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM - Situation sanitaire Plan de présentation -Description des régimes d assurance

Plus en détail

L ETME au cœur de la politique nationale de santé maternelle, néonatale et infantile : l exemple du Rwanda

L ETME au cœur de la politique nationale de santé maternelle, néonatale et infantile : l exemple du Rwanda Conférence internationale pour l Afrique de l Ouest et du Centre «Eliminons la transmission du VIH de la mère à l enfant» Paris, 16-17 Novembre 2011 L ETME au cœur de la politique nationale de santé maternelle,

Plus en détail

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato 1 ONG ENTRAIDE-BENIN www.entraide-africa.org PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato Novembre 2013 2 1- PRESENTATION GENERALE ET RESUME Nom du Demandeur Adresse

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LE PILOTAGE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. Séminaire du 17 juillet 2005

SEMINAIRE SUR LE PILOTAGE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. Séminaire du 17 juillet 2005 Programme d Appui à la Modernisation du Secteur Financier Algérien SEMINAIRE SUR LE PILOTAGE DES COMPAGNIES D ASSURANCES Séminaire du 17 juillet 2005 Le pilotage d une compagnie d assurances SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

PARTICULARITÉS DE LA SANTÉ MATERNELLE DANS LES PAYS À RESSOURCES LIMITÉES. Julie TORT 04/04/2014 DIU Médecine tropicale Santé Internationale

PARTICULARITÉS DE LA SANTÉ MATERNELLE DANS LES PAYS À RESSOURCES LIMITÉES. Julie TORT 04/04/2014 DIU Médecine tropicale Santé Internationale 1 PARTICULARITÉS DE LA SANTÉ MATERNELLE DANS LES PAYS À RESSOURCES LIMITÉES Julie TORT 04/04/2014 DIU Médecine tropicale Santé Internationale Plan 2 Santé maternelle dans les pays à ressources limitées:

Plus en détail

Thématique: sécurité humaine et Développement en Afrique

Thématique: sécurité humaine et Développement en Afrique Sujet: «Santé et sécurité humaine en milieu rural: stratégie de prise en charge des problèmes d accessibilité aux soins de santé des populations dans la zone du Ferlo au Sénégal» Thématique: sécurité humaine

Plus en détail

Présentations. de la Direction Générale du MEF et du Service d Economie de la santé de l UEP/MSPP

Présentations. de la Direction Générale du MEF et du Service d Economie de la santé de l UEP/MSPP Présentations de la Direction Générale du MEF et du Service d Economie de la santé de l UEP/MSPP Les dépenses de santé dans le contexte général des dépenses publiques et de l economie 2015-2016 Proclamation

Plus en détail

«LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE»

«LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE» «LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE» I. Introduction II. Définitions des notions clés III. Optimisation des régies financières IV. Conclusion INTRODUCTION

Plus en détail

Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte. Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar

Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte. Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte prévalence : expérience du service des Maladies Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar Diop NA, Ndoye D, Niang

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE LA SANTE/PROJETS. Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida Hon. Dr. Sabine NTAKARUTIMANA

DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE LA SANTE/PROJETS. Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida Hon. Dr. Sabine NTAKARUTIMANA DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE LA SANTE/PROJETS Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida Hon. Dr. Sabine NTAKARUTIMANA Plan de présentation Introduction Etat des lieux du secteur Stratégies

Plus en détail

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement Atelier sur les statistiques de l'environnement en appui à la mise en œuvre du Cadre pour le Développement des Statistiques de l'environnement Lomé, 19-23 novembre 2015 Aperçu de l utilisation de l information

Plus en détail

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED EUROPAID/119860/C/SV/multi Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED LOT N 8 DEMANDE N 2009/201619/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES

Plus en détail

Journée stratégie santé 2009

Journée stratégie santé 2009 Journée stratégie santé 2009 Intégration orientée SOA des outils médico administratifs du Groupe Hospitalier Saint Vincent Paris - 9 avril 2009 JF DURELLE Responsable Informatique - GHSV Intégration orientée

Plus en détail

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO REPUBLIQUE DU RWANDA Districts de Karongi et Rutsiro Province de l Ouest/Rwanda PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO Présentation synthétique du document de Programme de renforcement de la

Plus en détail

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

SÉMINAIRE CONCLUSIONS

SÉMINAIRE CONCLUSIONS RBB (2012) Conclusions SÉMINAIRE SUR LES BUDGETS BASÉS SUR DES RÉSULTATS: OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Strasbourg, 25 septembre 2012 CONCLUSIONS A l initiative du Comité du

Plus en détail

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc.

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc. L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître Jean Mireault, M.D., M.Sc. Objectifs de la présentation Démontrer l importance de l utilisation des données dans l engagement médical Présenter

Plus en détail

Session 2 : Étude de cas: Implication du DSRP dans le Processus Budgétaire au Bénin

Session 2 : Étude de cas: Implication du DSRP dans le Processus Budgétaire au Bénin Formation Commune sur un Partenariat pour la Réduction de la Pauvreté MODULE 2: DSRP, BUDGETS ET INSTRUMENTS DE FINANCEMENT Session 2 : Étude de cas: Implication du DSRP dans le Processus Budgétaire au

Plus en détail

NOTE SUR LES PRIMES DE ZONE ET DE TECHNICITE

NOTE SUR LES PRIMES DE ZONE ET DE TECHNICITE NOTE SUR LES PRIMES DE ZONE ET DE TECHNICITE PRESENTEE PAR : Mr. NDIM HAMET CHEF DE SERVICE DU PERSONNEL DE LA PROGRAMMATION & DES NORMES DOUALA DU 6 AU 8 JUIN 2007 PLAN I. CONTEXTE ET JUSTIFICATIONS II.

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

L expérience de contractualisation au Ministère de la Santé - MAROC

L expérience de contractualisation au Ministère de la Santé - MAROC ROYAUME DU MAROC Ministère de la Santé وزارة الصحة L expérience de contractualisation au Ministère de la Santé - MAROC TUNIS 26-27 JUIN 2006 Atouts majeurs (Niveau national) - Volonté politique au plus

Plus en détail

Fiscalité des médicaments, consommables et équipements médicaux dans les pays membres de l UEMOA

Fiscalité des médicaments, consommables et équipements médicaux dans les pays membres de l UEMOA Fiscalité des médicaments, consommables et équipements médicaux dans les pays membres de l UEMOA Dr Amadou Moctar MBAYE & Gérard FOULON Direction santé - Département du Développement Social 2ème Colloque

Plus en détail

Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati

Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati Termes de référence de l étude sur la mobilisation, la gestion et l impact

Plus en détail

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Bureau de la coopération suisse au Bénin Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Selon l Organisation Mondiale de la Santé «la santé est un état complet

Plus en détail

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1 Kit organisation Synthèse méthodologique VERSION 0.1 SOMMAIRE Présentation de la démarche... 3 1 ETAT DES LIEUX... 3 1.1 Cartographie des processus et de l organisation existants... 3 1.2 Diagnostic de

Plus en détail

Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale

Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale Dr Seipati Mothebesoane-Anoh Conseillère en Santé maternelle OMS/Équipe Inter-Pays/Afrique de l Ouest Conférence Population, Développement

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Enjeux de santé globale à partir de 2015 la Couverture santé universelle accès équitable aux soins pérenne et pour tous»

Enjeux de santé globale à partir de 2015 la Couverture santé universelle accès équitable aux soins pérenne et pour tous» Enjeux de santé globale à partir de 2015 la Couverture santé universelle accès équitable aux soins pérenne et pour tous» Les Amis du Fonds mondial Cycle d information et d échanges Yous Hannah 30/09/2014

Plus en détail

GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL

GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL BPR-Bechtel dispense les meilleurs services d ingénierie d usine auprès des industries lourdes et favorise une relation à long terme basée sur la confiance,

Plus en détail

1. Administration et exécution des opérations financières du programme

1. Administration et exécution des opérations financières du programme UNITED NATIONS ENTITY FOR GENDER EQUALITY AND THE EMPOWERMENT OF WOMEN DESCRIPTION DE POSTE I. Information sur le poste Titre du poste: Assistant(e) aux Opérations Type de Contrat : Contrat de Service

Plus en détail

Rapport Final du Projet 2013-285 TRICYCLES BOUTIQUES

Rapport Final du Projet 2013-285 TRICYCLES BOUTIQUES P : 11 BP 1840 C.M.S. Ouagadougou 11 T : (226) 50 34 39 34 E : bouman@fasonet.bf I : www.fbs-bf.org I Rapport descriptif Rapport Final du Projet 2013-285 TRICYCLES BOUTIQUES Assez différent du projet tricycles

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

TRANSFERT SOCIAL ET SOLIDARITE ENTRE

TRANSFERT SOCIAL ET SOLIDARITE ENTRE TRANSFERT SOCIAL ET SOLIDARITE ENTRE TRAVAILLEURS DE L ECONOMIE INFORMELLE ET DES PME POUR RENDRE ACCESSIBLE UN PRODUIT DE MICRO ASSURANCE SANTE : Cas de la Mutuelle de Sécurité Sociale du Bénin (MSSB)

Plus en détail

Le bilan de la généralisation des indicateurs et les perspectives pour l amélioration de la qualité et de la sécurité des soins

Le bilan de la généralisation des indicateurs et les perspectives pour l amélioration de la qualité et de la sécurité des soins Haute Autorité de Santé Le bilan de la généralisation des indicateurs et les perspectives pour l amélioration de la qualité et de la sécurité des soins Thomas LE LUDEC Directeur délégué, Directeur de l'amélioration

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS COMPOSANTE 1 : AMELIORATION DE L EFFICACITE ET DE LA TRANSPARENCE

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives République du Sénégal Un Peuple- Un But- Une Foi Ministère de la Santé et de l Action Sociale Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives Symposium sur la Protection

Plus en détail

Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)"

Rapport spécial n 1/2004 5e PC (1998 à 2002) Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)" Gestion des actions indirectes de RDT relevant du cinquième programme-cadre (5e PC) en matière de recherche et de développement technologique (1998-2002)

Plus en détail

SESSION PARTAGE 4 Santé bucco-dentaire et ophtalmologie. SHARING SESSION 4 0ral healthcare and ophthalmology. Modérateur / Moderator : Maurice PAGE

SESSION PARTAGE 4 Santé bucco-dentaire et ophtalmologie. SHARING SESSION 4 0ral healthcare and ophthalmology. Modérateur / Moderator : Maurice PAGE 19 & 20 Nov 2013 SESSION PARTAGE 4 Santé bucco-dentaire et ophtalmologie SHARING SESSION 4 0ral healthcare and ophthalmology Modérateur / Moderator : Maurice PAGE Souleymane BOUGOUM Aziz DRISSI Nicolas

Plus en détail

Le Financement des soins de santé en Haïti: Une Nouvelle Perspective

Le Financement des soins de santé en Haïti: Une Nouvelle Perspective Conférence sur le Financement de la Santé, Port-au-Prince 28-29 Avril, 2015 Le Financement des soins de santé en Haïti: Une Nouvelle Perspective Dr. Georges Dubuche, DG, MSPP MSPP Le problème Haïti a fortement

Plus en détail

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor Z I G U I N C H O R REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

Plus en détail

Optimisation du financement des pensions dans un contexte de changements démographiques et d économie volatile

Optimisation du financement des pensions dans un contexte de changements démographiques et d économie volatile Association internationale de la sécurité sociale Quinzième Conférence internationale des actuaires et statisticiens de la sécurité sociale Helsinki, Finlande, 23-25 mai 2007 Optimisation du financement

Plus en détail

Virologie en Pédiatrie

Virologie en Pédiatrie Virologie en Pédiatrie Pr Coumba Touré Kane ANRS-SENEGAL Introduc3on 3,4 millions d enfants en 2010 (OMS 2011) 90% de ces enfants en Afrique sub- saharienne 260 000 enfants infectés en 2012 Baisse de 52

Plus en détail