Rapport d activités 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d activités 2014"

Transcription

1 Rapport d activités 2014

2 Éditeur responsable Jean-Benoît Le Boulengé Administrateur délégué UCM GSE Siège social Chaussée de Marche, Namur (Wierde) ucm.be 2 RAPPORT D ACTIVITéS UCM 2014

3 Table des matières Introduction UCM National UCM GSE UCM, c est aussi Mot des présidents... 4 groupe UCM... 6 Itinéraire de l indépendant et de l employeur... 8 Chiffres clés... 9 Ligne du temps Mot de la secrétaire générale UCM, Mouvement patronal. 14 service communication service d études nouveau produit membres développement économique Fédérations professionnelles Mot de l administrateur délégué UCM, groupe de services Guichet d entreprises Caisse d assurances sociales Secrétariat social Formatech Caisse d allocations familiales Partenaires source de votre information Ressources Humaines bilan financier visibilité dans les médias Liste des bureaux RAPPORT D ACTIVITéS UCM

4 Nos présidents Philippe Godfroid, président UCM national Baudhuin GERARD, Président UCM GSE Quand les services rencontrent le Mouvement Échange de vues entre Philippe Godfroid, Président UCM National et Baudhuin Gérard, Président UCM GSE 4 RAPPORT D ACTIVITéS UCM 2014

5 Philippe Godfroid, Président UCM National : 2014 est une année charnière. Une année au cours de laquelle UCM a adopté son plan stratégique, tant pour le Mouvement que pour les métiers. Il est à souligner que l ensemble des cadres de direction et des administrateurs se sont mobilisés et ont participé à l élaboration de ce plan. Pour le Mouvement plus spécifiquement, 2014 a aussi été l année du nouveau produit membres. Il offre à celles et ceux qui soutiennent notre action collective des outils et des avantages personnalisés, pour pouvoir exercer leur métier dans la sérénité. C est une fierté d avoir pu améliorer notre offre. Baudhuin Gérard, Président UCM GSE : Pour le Groupe Social, 2014 est aussi une année charnière : on a connu de nombreuses incertitudes liées à la régionalisation des allocations familiales et à la mise en place des nouveaux gouvernements ; les faits marquants sont, outre la préparation de cette régionalisation, celle de la réforme du calcul des cotisations sociales, le transfert des allocations familiales des indépendants de la Caisse d assurances sociales à la Caisse d allocations familiales et la poursuite des migrations informatiques. Mais surtout, je retiendrai, comme Philippe, la mise en place d un plan stratégique du Groupe UCM au travers duquel se dessine la vision commune Services Mouvement. Tout cela s est fait dans un contexte économique difficile pour les indépendants et les PME, dans lequel UCM a bien résisté par rapport aux autres groupes sociaux. P.G : UCM Mouvement a été fortement mobilisé avec les élections et la mise en place des nouveaux gouvernements. Nous avons défendu notre mémorandum auprès de tous les ministres concernés au Fédéral et aux Régions a aussi été une année d intenses négociations, notamment au sein du Groupe des Dix. Des négociations qui ne sont d ailleurs pas terminées. 2014, c est également la 6 ème réforme de l État, avec tout ce que cela implique, comme la mise en place du GPS (Groupe des partenaires sociaux) wallon, Une année intense! Comment voyez-vous l évolution d UCM en 2015? B.G : Je suis assez optimiste : nous sommes en mesure d anticiper les problèmes, de maintenir notre rigueur budgétaire et de nous profiler comme acteur incontournable dans le paysage socio-économique francophone ; ma confiance dans l avenir tient aussi à celle que je mets dans le travail des quelques 800 collaborateurs UCM. P.G : Je suis également très confiant. Nous avons mis en place de nombreux outils tels que des feuilles de route, des tableaux de bord, des outils de gestion, qui vont nous aider à tenir le cap. Nous récolterons en 2015 ce que nous avons semé en On n arrête pas de parler de régionalisation des compétences. Qu est-ce que cela vous inspire pour UCM? B.G : Personnellement, je reste favorable à un modèle fédéral de sécurité sociale. Mais il faut bien constater que la régionalisation est en marche : il est donc important de ne pas rater le train. Il faut faire en sorte que cette régionalisation soit positive pour nos clients et pour nos affiliés. Là, UCM a un atout de taille : son ancrage wallon et francophone. Nous entendons d ailleurs bien rester n 1 des groupes sociaux en Wallonie et nous déployer davantage sur Bruxelles. P.G : L une de mes principales inquiétudes est la multiplication des instances dans lesquelles UCM doit siéger pour représenter et défendre les intérêts de ses membres. Au lieu de siéger dans une seule structure, les représentants UCM devront dorénavant siéger dans trois instances (fédérale, wallonne et bruxelloise). UCM est le seul groupe social qui possède un mouvement patronal et des services. Pensez-vous que c est une difficulté ou au contraire, un atout? P.G : Un atout, sans hésiter! Il y a clairement plus d avantages que d inconvénients. La notoriété de l un rejaillit sur l autre, et vice versa. C est aussi un élément de différenciation par rapport à nos concurrents. B.G : Je pense que l adossement de notre groupe social a un mouvement patronal est un atout mais c est aussi une grande responsabilité parce que cela nous impose d avoir la même cohérence tant vis-à-vis des clients de l un ou l autre service que des affiliés du Mouvement. Le Mouvement est aussi un levier qui permet de transmettre aux décideurs politiques les revendications et les espoirs de tous ceux qui entreprennent. P.G : Ce rapprochement Mouvement Services est un atout pour nos clients qui sont ainsi défendus, représentés à tous les niveaux de pouvoir mais aussi accompagnés tout au long de leur parcours professionnel. Chez UCM, la relation client dépasse largement le cadre de la relation «client fournisseur». UCM est partenaire de ses clients et affiliés. 2014, une année d intenses négociations et d adaptations internes pour accompagner au mieux nos clients RAPPORT D ACTIVITéS UCM

6 UCM, une collaboration rapprochée entre un Mouvement patronal et des services aux indépendants et entreprises UCM, plus qu un groupe de services Construit au départ de son Mouvement patronal de défense, de représentation et d accompagnement, le Groupe UCM s est diversifié pour offrir aux indépendants, chefs d entreprises et PME toute une gamme de produits et services adaptés à chaque moment de la vie de leur projet professionnel ou d entreprise. Le Mouvement facilite la vie des entrepreneurs en amont, en négociant pour eux et à tous les niveaux de pouvoir. Les services ont été créés en comprenant les besoins réels des indépendants, chefs d entreprises et PME et en répondant par une offre adaptée à leurs attentes. Dans les deux cas, la priorité d UCM est de servir le client au mieux. Ces 2 axes (Mouvement patronal, d une part et Services, d autre part), UCM tient à ce qu ils ne fassent qu un, dans l intérêt de ses clients et affiliés. C est la raison pour laquelle UCM Liaison a été créé afin de coordonner la stratégie des 2 piliers du Groupe UCM. UCM Liaison D un côté, un Mouvement Le Mouvement est véritablement la base du Groupe UCM : il lui revient en effet la responsabilité de la représentativité et de la défense collective des indépendants et PME ; UCM Mouvement porte leurs voix à Bruxelles et en Wallonie et y défend leurs intérêts. La cause défendue par UCM les indépendants, les PME et la liberté d entreprendre! UCM anticipe également les défis de demain pour peser dans les débats en cours, pour aiguiller les décideurs politiques et autres partenaires dans le sens le plus favorable aux indépendants et entreprises. de l autre, des Services! Pour aider concrètement les entrepreneurs et PME, UCM a créé, au fil du temps, une série de services dont les principaux sont le Guichet d entreprises, la Caisse d assurances sociales, le Secrétariat social, la Caisse d allocations familiales. A ceux-ci, s ajoute toute une palette de services plus axés sur le développement économique, tels que la réalisation de plans d affaires, la recherche de financements ou d aides publiques, le passage en société, le conseil juridique, le soutien concret du démarrage à la transmission, les conseils dans les matières environnementales et énergétiques UCM NationaL UCM GSE Présent en Wallonie et à Bruxelles, UCM accompagne et soutient tous les porteurs de projets, indépendants, chefs d entreprises et PME à tous les stades de développement de leur projet d entreprise, de la création à la transmission/cession, en passant par le développement et la diversification de celui-ci. UCM inspire et facilite ainsi la création et le développement d activités professionnelles par la mise en place de solutions innovantes. 6 RAPPORT D ACTIVITéS UCM 2014

7 à la tête du Groupe UCM, le Comité de Direction d UCM Liaison Arnaud Deplae, Chief Operations Officer UCM National Christine Lhoste, Secrétaire générale UCM National David Sienaert, Chief Strategy Officer UCM Liaison Jean-Pierre Christiaens, Manager de la BU Solutions RH (Secrétariat social, Caisse d allocations familiales, FormaTech) Jean-Paul Blondeel, Manager de la BU Starters & Indépendants (Guichet d entreprises, Caisse d assurances sociales) Jean-Benoît Le Boulengé, Administrateur délégué UCM GSE RAPPORT D ACTIVITéS UCM

8 L ITINéRAIRE DE L INDéPENDANT ET DE L EMPLOYEUR JE REPRENDS UNE ENTREPRISE COMMENT FAIRE? Pour reprendre une activité en toute sérénité, les conseillers UCM m accompagnent à chaque étape de la reprise : évaluation de la valeur de l entreprise, analyse fiscale... 8 RAPPORT D ACTIVITéS UCM 2014 Mon entreprise se développe Suis-je sur la bonne voie? JE SOUHAITE DEVENIR INDéPENDANT COMMENT M Y PRéPARER? Pour permettre à mon entreprise de perdurer, les conseillers UCM réalisent un diagnostic général et financier de mon activité. Pour bien démarrer, les conseillers UCM m accompagnent à chaque étape de la création de mon entreprise : réalisation de plans d affaires, aide à la recherche de financement... J engage du personnel QUE DOIS-JE FAIRE? Mon projet d entreprise est validé COMMENT débuter? Pour engager malin, les conseillers UCM optimalisent la gestion RH de mon entreprise : estimation des coûts salariaux, assistance pour toute démarche liée à l engagement de personnel Pour débuter en toute légalité, les conseillers UCM prennent en charge toutes mes obligations administratives : inscription à la Banque-Carrefour des entreprises, attribution de mon numéro d entreprise, inscription à la TVA Ils m informent sur mes obligations en matière de cotisations sociales. Je souhaite faire entendre mes revendications. UCM, organisation patronale, assure ma défense et me représente à tous les niveaux de pouvoir. J arrive à l âge de la pension COMMENT CESSER? Je cède mon entreprise COMMENT M Y PRENDRE? Mes collaborateurs ont des enfants Quelles sont mes obligations? Pour accompagner mes collaborateurs, les conseillers UCM assurent le calcul et le paiement des allocations familiales et autres primes (naissance, adoption). Pour clôturer posément, les conseillers UCM prennent en charge toutes mes obligations administratives Parallèlement, UCM me conseille sur mes droits à la pension comme indépendant. Pour assurer la pérennité de mon entreprise, les conseillers UCM m accompagnent à chaque étape de la transmission, notamment dans l évaluation de la valeur de mon entreprise

9 CHIFFRES CLéS Guichet d entreprises Parts de marché en Belgique francophone 25 % EN SOCIÉTÉ 48 % EN PERSONNE PHYSIQUE CROISSANCE 7% des missions publiques par rapport à 2013 Parts de marché en Wallonie 39 % EN SOCIÉTÉ 61 % EN PERSONNE PHYSIQUE Caisse d assurances sociales indépendants Sociétés Chiffre d affaires Parts de marché 23 % EN BELGIQUE FRANCOPHONE 29 % EN WALLONIE Secrétariat social employeurs Travailleurs PAIES Croissance de 3,5 % du chiffre d affaires Parts de marché en employeurs 27% EN BELGIQUE FRANCOPHONE 38% EN WALLONIE Hors Province de Liège Caisse d allocations familiales Parts de marché 24 % EN WALLONIE 18 % 5 % Familles À BRUXELLES EN BELGIQUE FRANCOPHONE TAUX DE QUALITÉ 98 %, D ALLOCATIONS FAMILIALES PAYÉES Ressources humaines 800 Collaborateurs 20 Formateurs heures de formation interne + de Curriculum vitae Reçus et traités 77 recrutements Mouvement MEMBRES AVIS D INDÉPENDANTS ET DE PME RECUEILLIS LORS DE NOS DIFFÉRENTS SONDAGES 815 CRÉATEURS NOUS ONT FAIT CONFIANCE 1100 CITATIONS UCM DANS LES MÉDIAS RAPPORT D ACTIVITéS UCM

10 Ligne du temps Juin L année 2014, une année chargée en évènements importants pour ucm Christine Lhoste est la première femme à présider le CSIPME (Conseil Supérieur des Indépendants et PME) JANVIER Février Lancement de la page Facebook de la Caisse d allocations familiales Evolution et amélioration des services en ligne du Guichet d entreprises Organisation d un débat pré-électoral où UCM invite 200 entrepreneurs à rencontrer les Présidents des 5 partis politiques démocratiques Avril Lancement du site reseaudelta.be qui facilite la relation clients partenaires UCM UCM n hésite pas à se remettre en question et lance une grande enquête de satisfaction auprès des clients de sa Caisse d allocations familiales : taux de satisfaction de 98,09 % Mai Régionalisation des accès à la profession pour le Guichet d entreprises : UCM veille à ce que les décisions politiques aient le moins d impacts négatifs pour les indépendants et PME Dans le cadre de la campagne électorale, UCM présente son mémorandum à la presse et l adresse aux différents partis francophones MARS 10 RAPPORT D ACTIVITéS UCM 2014

11 Juillet Août Suite au transfert de compétences, les caisses d allocations familiales privées gèrent dorénavant les allocations familiales des indépendants : UCM s est assuré que la transition s effectue sans répercussion pour ses clients Participation de la Caisse d allocations familiales au salon Babydays de Charleroi. La Caisse UCM est également présente aux éditions liégeoise, namuroise et bruxelloise. Par solidarité vis-à-vis des fruiticulteurs belges, UCM achète plus d une tonne de pommes et poires et les met à la disposition de ses collaborateurs et clients Septembre Octobre Lancement en anglais et néerlandais des services en ligne de la Caisse d allocations familiales Lancement du site ucmnamur.be Lancement du site ucmbruxelles.be Mise en place d un partenariat UCM CBC Banque au bénéfice de tous les affiliés UCM qui profiteront d une gamme spécifique de produits Novembre Décembre Lancement de l application mobile appipay move, adaptée aux entreprises dont le personnel est constamment en déplacement UCM invite le Ministre Willy Borsus à présenter son programme «indépendants et PME» à quelques 200 entrepreneurs Sortie du nouveau produit Mouvement et lancement du site ucmmouvement.be RAPPORT D ACTIVITéS UCM

12 12 RAPPORT D ACTIVITéS UCM 2014 UCM NAtional Mouvement patronal de défense, représentation et accompagnement des indépendants, chefs d entreprises et PME

13 L union fait l action. Ce jeu de mots inspiré du titre du magazine d UCM a été, en 2014, notre leitmotiv. Nous voulons être toujours plus efficaces, toujours plus énergiques pour construire une société où il fait bon entreprendre. C est plus qu un rêve, c est plus qu une utopie. C est notre objectif! C est avec nos membres que nous avons rédigé avant les élections de mai le mémorandum d UCM, notre feuille de route pour les cinq années à venir. Notre cahier de revendications est ainsi celui des indépendants et des chefs de PME francophones. Il traduit leurs craintes, leurs attentes, leurs espoirs. Nous avons développé des outils (études, sondages, baromètres), nous avons aussi donné la parole à nos membres. Des rencontres, appelées UCM Labs, ont été organisées pour débattre, pour recueillir leurs témoignages et leurs avis. La communication qui a suivi, la campagne des «paroles d entrepreneurs», a donné un visage à nos propositions lors de la période préélectorale. Dans notre journal, sur notre site internet et sur nos médias sociaux, les priorités des indépendants et des PME ont été diffusées, likées, commentées ou encore retweetées. Une belle mobilisation! C est à nouveau ensemble, avec plus de 200 indépendants et PME, que nous avons débattu avec les présidents des partis démocratiques francophones sur l avenir socioéconomique de la Belgique. Cette soirée exceptionnelle a fait émerger la nécessité de baisser le coût du travail, de réformer la fiscalité, de faciliter l accès au financement et de diminuer les charges administratives. Les responsables des cinq partis étaient d accord, avec leurs nuances propres, sur ces priorités. Nous sommes là pour que ces engagements soient tenus. UCM est la seule organisation francophone qui porte la voix des entrepreneurs, dossier après dossier, jour après jour, au fédéral, au régional et dans les instances locales. C est le rôle et la fierté de notre Mouvement, dont la force, la représentativité et la légitimité viennent des indépendants et des PME qui nous font confiance et qui nous soutiennent. Plus nous sommes nombreux, plus nous avons de poids et plus notre voix porte haut et loin. Mais le Mouvement n est pas que la défense collective. Il a aussi comme rôle d épauler ses adhérents, de leur faciliter la vie et de fournir des outils et des armes à chacun. En 2014, nous avons sollicité les avis des entrepreneurs, membres et non membres, pour savoir en quoi nous pouvions leur être le plus utile. Leurs réponses nous ont guidés pour offrir un nouveau produit plus complet à nos affiliés. Aux services traditionnels (avec le conseil juridique en vedette), nous avons ajouté trois avantages : le bouclier fiscal en cas de contrôle qui tourne mal, la récupération de créances et, en option, la protection juridique pour les employeurs. En développant des partenariats, nous avons pu améliorer notre offre sans augmenter le prix de l affiliation. Notre message aux entrepreneurs est clair : vous n êtes pas seuls, nous sommes là pour vous et avec vous. Christine Lhoste, Secrétaire générale RAPPORT D ACTIVITéS UCM

14 UCM, Mouvement patronal DANS LES RÉGIONS Pour UCM Mouvement, la proximité n est pas un concept, c est une réalité. Cette proximité géographique est un axe important permettant une relation directe et personnalisée dans chaque région. UCM a pour mission de porter la voix des indépendants et PME à Bruxelles et en Wallonie, de promouvoir leurs intérêts et de leur assurer le respect auquel ils ont droit. À ce titre, UCM est présent à la table des négociations interprofessionnelles mais également dans toute une série d organes représentatifs à tous les niveaux de pouvoir, de la commune à l Europe. En tant qu organisation interprofessionnelle, neutre et indépendante, UCM agit pour une évolution positive des conditions des indépendants et des PME francophones. UCM travaille en permanence, notamment à l amélioration du statut des indépendants et à l allègement des charges des entreprises. UCM est attaché à la liberté d entreprendre, levier de développement, de croissance et d épanouissement. Pour cela, UCM agit comme un véritable stimulateur de réussite et de bonnes pratiques. UCM, proche des sources d information qui touchent les entrepreneurs francophones, informe rapidement ses membres des changements, modifications et adaptations à prévoir dans le cadre de leurs activités. UCM a également pour mission d anticiper les défis de demain pour peser dans les débats en cours, pour aiguiller les décideurs politiques et autres partenaires dans son sens. UCM est la première organisation patronale interprofessionnelle francophone, représentant indépendants et PME. POINTS DE CONTACT EN WALLONIE 21ET À BRUXELLES MEMBRES UCM est présent dans PLUS DE 200 organes représentatifs à tous les niveaux de pouvoir, de la commune à l Europe. 14 RAPPORT D ACTIVITéS UCM 2014

15 Les entités provinciales et régionale UCM informent, soutiennent et conseillent tout (futur) entrepreneur dans son projet. Des spécialistes de terrain sont en contact permanent avec les indépendants et chefs de PME. Elles interviennent aussi pour soutenir ou pour contrer des décisions des communes ou des provinces ; elles ont ainsi pu obtenir des suppressions de taxes anti-économiques, par exemple sur les surfaces de bureaux. Elles travaillent également à la mise en réseau de leurs membres, via de nombreuses activités. De plus, UCM a beaucoup de contacts et collaborations étroites avec d autres partenaires, dans l intérêt des entrepreneurs et PME. EXEMPLES D ACTIONS MENÉES EN 2014 : ATELIERS DE PROXIMITÉ : LES MEMBRES ONT LA PAROLE UCM Bruxelles a organisé pour ses membres trois ateliers de réflexion, dont le plus important avait pour objectif de finaliser le mémorandum pour la prochaine législature en Région de Bruxelles Capitale. L atelier a donné l occasion d un exercice créatif au cours duquel une vingtaine d entrepreneurs ont pu exprimer leurs attentes concrètes, qui ont été reprises et présentées de vive voix aux décideurs politiques. BRUXELLES CAPITALE LES AFTERWORKS : LES RENDEZ-VOUS DE L INFORMATION ET DU RÉSEAUTAGE Organisés par la Province et l UCM du Brabant wallon, les afterworks économiques se déroulent chaque 2 ème mardi du mois. Leur objectif est double : informer les participants sur un sujet spécifique présenté par un orateur spécialiste et favoriser la mise en réseau via une séance informelle de networking. En 2014, ce sont neuf afterworks, rassemblant près de 400 indépendants. OBJECTIFCOM : POUR LA 5 E ÉDITION, LE SUCCÈS SE CONFIRME! Quelque visiteurs ont assisté aux conférences, participé activement aux «speed-coachings» ou tout simplement déambulé parmi les stands des professionnels de la communication. Objectif Com, dont l objectif est d aider les indépendants et PME à mieux communiquer, est organisé conjointement par l UCM Hainaut et par l asbl InnovaTech. HAINAUT BRABANT WALLON NAMUR ATELIERS «COMM UP, VOTRE COMMERCE AU TOP!» De nombreux commerçants ont participé à «Comm Up, votre commerce au Top!», un programme d ateliers interactifs visant à (re-)définir la stratégie de développement de l activité commerciale. Suite à ces ateliers et à l expertise de consultants, les commerçants ont établi leur cadre stratégique et leurs futurs plans d actions. LIÈGE LUXEMBOURG PRÉSIDENCE DU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DE LA GRANDE RÉGION Le président exécutif UCM Luxembourg,Philippe Ledent, assure ce mandat pour le compte des partenaires sociaux wallons, et ce jusque fin Le CESGR regroupe depuis 1995 les partenaires sociaux de la Wallonie, du Grand-Duché de Luxembourg, de France, et d Allemagne. Pour le nouveau président, la Wallonie doit davantage s impliquer dans la dynamique transfrontalière. RAPPORT D ACTIVITéS UCM

16 service communication UNION & ACTIONS, Un journal pour indépendants et PME Union & Actions est le bimensuel d UCM. Tous les quinze jours, il est édité à environ exemplaires et envoyé aux affiliés UCM Mouvement, indépendants et chefs de PME. Union & Actions veut fournir à ses lecteurs toute l information qui leur est utile, de façon exacte et précise. Il analyse l actualité politique, économique et sociale sous un angle original dans le paysage médiatique wallon et bruxellois. Le bimensuel comporte également des pages pratiques, publie des témoignages et des portraits d entreprises et reflète l activité du Groupe UCM, des provinces, des organisations professionnelles avec une attention particulière à l animation économique. Union & Actions est un organe d information, mais aussi un outil pour promouvoir la liberté d entreprendre et les valeurs (travail, initiative, responsabilité ) communes à ses affiliés : artisans, commerçants, titulaires de profession libérale, chefs de PME En son et en images Dans son rôle de service public, la RTBF offre des temps d antenne aux syndicats, mouvements patronaux, cultes et partis politiques en télévision et en radio. UCM exploite cette opportunité et réalise des émissions d opinions pour les deux médias. En radio, le magazine «Entreprendre», diffusé sur la Première après le flash de 20 heures, généralement le jeudi, est consacré à l actualité et à l agenda d UCM. L émission est mise à disposition sur les sites web de la RTBF et d UCM. En télévision, l émission, «Du côté des entreprises», est réalisée en deux formats : 28 et 10 minutes. L émission de 28 minutes est diffusée sur la Une tous les mois. Elle est également mise en ligne sur le site d UCM. 16 RAPPORT D ACTIVITéS UCM «UNION & ACTIONS RÉALISÉS Source COMMUNIQUÉS DE PRESSE émissions TV «DU CÔTÉ DES ENTREPRISES» ÉMISSIONS RADIO11 ENTREPRENDRE» ARTICLES MIS EN LIGNE SUR LE SITE UNIONETACTIONS.BE d information pour les médias Le service communication rédige et diffuse les communiqués de presse auprès des médias afin d informer des positions, combats et réussites d UCM. Beaucoup de journalistes connaissent le savoirfaire et la disponibilité d UCM et l interpellent spontanément sur des sujets relatifs aux entrepreneurs. Le service communication leur fournit la matière, les oriente vers les experts internes et, au besoin, leur propose des témoins.

17 service d études Service d études, de représentation et de positionnement (SERP) Le SERP réalise des études pour nourrir la réflexion et conforter les positions et actions d UCM. Il propose des positionnements sur les matières qui touchent les indépendants, chefs de PME, artisans, commerçants et titulaires de profession libérale. Il assure la représentation d UCM et défend ses positions dans près de 200 organes et institutions. Le service d études a réalisé le mémorandum en vue des élections régionales, fédérales et européennes du 25 mai À chaque élection, UCM remet un mémorandum. Celui de 2003, ciblé sur le statut social des indépendants, a été quasiment intégralement adopté et concrétisé. Il faut ajouter que les recommandations d UCM ne tombent pas du ciel. Elles sont le fruit d études, de réflexions, de confrontations avec les entrepreneurs créateurs d emplois et de richesses, qui tiennent en main l avenir de notre économie. Le Service d études a mené des analyses pointues sur les freins et les leviers de la création d entreprises, sur le financement, sur la transmission d entreprises De plus, il a interrogé les affiliés Mouvement, via une enquête quantitative sur leurs priorités et via des panels de réflexion, appelés «UCM Labs». Les demandes contenues dans le mémorandum, véritable cahier des revendications des indépendants et PME francophones, sont claires, concrètes et chiffrées. En tant que relais constructif entre les entrepreneurs et les décideurs, UCM fait pression pour que ses recommandations servent de feuille de route économique aux différents gouvernements. Première victoire dans la déclaration de politique générale du gouvernement fédéral figure un plan spécifique pour les PME. RAPPORT D ACTIVITéS UCM

18 Liste des mandats UCM Afin de représenter, promouvoir et défendre les intérêts des indépendants et patrons de PME, UCM est présent dans de nombreux cénacles et lieux de décisions. Parmi les principaux : Institut wallon de formation en alternance et des indépendants et PME (IFAPME) : comité de gestion Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale CESW Conseil central de l Economie Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire Actiris Conseil national du travail FOREM Comité national belge des PME Awex Conseil de l égalité des chances entre hommes et femmes Inami Sowalfin Comités sub-régionaux pour l emploi et la formation Conseil national du travail Agence de simplification administrative (ASA) Union européenne de l artisanat et des petites et moyennes entreprises (UEAPME) Groupe des 10 Fost Plus Comité général de gestion de la sécurité sociale Commission des marchés publics Comité de gestion de la Banquecarrefour de la sécurité sociale Commissions paritaires Comité général de gestion pour le statut social des travailleurs indépendants Conseil supérieur des indépendants et des PME Comité socio-économique national pour la distribution Inasti Juges sociaux Conseil supérieur des professions économiques Conseil de la concurrence 18 RAPPORT D ACTIVITéS UCM 2014

19 2014 En chiffres... Quelques victoires en AVIS D INDÉPENDANTS ET DE PME RECUEILLIS LORS DE NOS DIFFÉRENTS SONDAGES i obtention de l aide SESAM pour les PME (incitant financier de la Région wallonne visant à favoriser l engagement de personnel dans le secteur marchand) ; i suppression du système de «malus» sur les pensions anticipées ; 10BAROMÈTRES CONJONCTURELS RÉALISÉS ET PUBLIÉS 100 propositions concrètes pour l avenir des indépendants et PME i limitation de l utilisation des «funding loss» par les banques ; i calcul des cotisations sociales sur base des revenus de l année en cours au 1er janvier 2015 ; i décret sur les implantations commerciales : les demandes UCM sont intégrées et le commerce indépendant est mieux protégé. RAPPORT D ACTIVITéS UCM

20 UCM mouvement un tout nouveau produit membres Début 2014, UCM lance une étude de satisfaction auprès de ses membres et autres indépendants ou entreprises. La question centrale était : «De quoi avez-vous besoin? Quelle aide utile et concrète pouvons-nous vous apporter?». C est en fonction des réponses que le «produit UCM Mouvement» a été redessiné pour offrir un package sur-mesure pour les entrepreneurs dans le cadre du développement de leur business. UCM Mouvement offre aux entrepreneurs qui soutiennent son action collective des outils personnalisés, pour pouvoir exercer leur métier dans la sérénité. Depuis le mois d octobre, trois nouveaux avantages exceptionnels ont été introduits dans le «produit Mouvement». i le bouclier fiscal couvre les frais de défense suite à un litige dans le cadre d un contrôle fiscal, depuis la phase de contentieux administratif et/ou judiciaire ; i le service performant de recouvrement de créances permet de récupérer les montants de factures impayées ; i de manière optionnelle, l assurance protection juridique couvre les employeurs lors d un litige avec un de leurs collaborateurs ou avec l administration. Ce n est pas tout UCM Mouvement a négocié avec différents partenaires des avantages et privilèges pour ses membres. Des réductions importantes sont, par exemple, octroyées par Reprobel (taxe sur les droits d auteurs), Edenred (système de paiement via titres-repas) et le journal L Écho. Outre ces nouveaux avantages, UCM a veillé à ce que le prix du produit Mouvement reste inchangé. Les membres en règle d affiliation ont directement accès aux nouveaux avantages, sans formalité. C est une fierté et un bonheur pour UCM d améliorer ainsi son offre sans en modifier le prix. 20 RAPPORT D ACTIVITéS UCM 2014

Créer votre propre emploi? Relevez le défi!

Créer votre propre emploi? Relevez le défi! Créer votre propre emploi? Relevez le défi! chapitre 5 Créer son propre emploi. Beaucoup en rêvent mais peu en font une réalité. Pourtant, devenir indépendant peut être un moyen de créer son emploi. Les

Plus en détail

Des engagements concrétisés : le Plan Fédéral pour les PME

Des engagements concrétisés : le Plan Fédéral pour les PME Des engagements concrétisés : le Plan Fédéral pour les PME Le Conseil des Ministres a approuvé ce vendredi 27 février le «Plan fédéral pour les PME» porté par le MR par l intermédiaire du Ministre des

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Touchez plus de 45 000 indépendants, dirigeants de PME et titulaires de professions libérales!

Touchez plus de 45 000 indépendants, dirigeants de PME et titulaires de professions libérales! BIMENSUEL N 124 1 MAI 2015 WWW.UCM.BE FISCALITÉ LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL ATTAQUE LE "TAX SHIFT" P 2, 4-5 La priorité : réduire les charges sur le travail pairidaiza.eu Concours Cinq abonnements famille

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Dossier de presse 28 janvier 2013

Dossier de presse 28 janvier 2013 Dossier de presse 28 janvier 2013 1. Pourquoi un Centre pour Entreprises en difficulté en Wallonie? Certes, le nombre de faillites augmente. Mais, c est surtout, le fait de voir qu un conseil rapide et

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

Communiqué de presse. Un «Plan PME» pour faciliter la vie des entreprises. 27 février 2015

Communiqué de presse. Un «Plan PME» pour faciliter la vie des entreprises. 27 février 2015 Willy BORSUS Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'agriculture et de l'intégration sociale Contact: Pauline Bievez 0477/38.45.01 pauline.bievez@borsus.fgov.be Communiqué de presse

Plus en détail

[2014-11-07] L?ACCORD DE GOUVERNEMENT: LES DISPOSITIONS QUI VOUS IMPORTENT (2)

[2014-11-07] L?ACCORD DE GOUVERNEMENT: LES DISPOSITIONS QUI VOUS IMPORTENT (2) [2014-11-07] L?ACCORD DE GOUVERNEMENT: LES DISPOSITIONS QUI VOUS IMPORTENT (2) Par un circulaire précédent, nous vous avons informés sur quelques dispositions de l accord de gouvernement relatives à l

Plus en détail

Faillites : évolution, dispositif et pistes d actions

Faillites : évolution, dispositif et pistes d actions Faillites : évolution, dispositif et pistes d actions Table des matières : 1 Faits et chiffres... 2 1.1 Evolution... 2 1.1.1 Taux de faillite 2 1.1.2 Nombre absolu 2 1.2 Ventilation par classe de taille

Plus en détail

Demande d accès aux données de la Banque-Carrefour des Entreprises et de la base de données «Activités ambulantes et foraines»

Demande d accès aux données de la Banque-Carrefour des Entreprises et de la base de données «Activités ambulantes et foraines» Formulaire à renvoyer complété au Service de Gestion de la Banque-Carrefour des Entreprises, Bd du Roi Albert II, 16 à 1000 Bruxelles Helpdesk : Tél. : 02/277 64 00 e-mail : helpdesk.bce@economie.fgov.be

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/08/114 DELIBERATION N 08/029 DU 3 JUIN 2008 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL DU RÉPERTOIRE

Plus en détail

Bruxelles Invest & Export

Bruxelles Invest & Export Bruxelles Invest & Export Réserve d Attachés économiques et commerciaux (h/f) Règlement de sélection 2012 CODE FONCTION 1259 I. CONTEXTE DE LA FONCTION Né de la fusion d Invest in Brussels et de Bruxelles

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION. l Institut des juristes d entreprise

FORMULAIRE D INSCRIPTION. l Institut des juristes d entreprise FORMULAIRE D INSCRIPTION à renvoyer à l IJE, rue des Sols 8, 1000 Bruxelles Par la présente, je souhaite poser ma candidature comme membre de l Institut des juristes d entreprise MERCI D ECRIRE EN LETTRES

Plus en détail

L Institut du Mentorat Entrepreneurial Wallon (IMEW) Cap sur la croissance!

L Institut du Mentorat Entrepreneurial Wallon (IMEW) Cap sur la croissance! L Institut du Mentorat Entrepreneurial Wallon (IMEW) Cap sur la croissance! Le mentorat entrepreneurial en Wallonie pour : apporter un accompagnement d'excellence pour les PME à haut potentiel de croissance

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable «Le développement durable, c est un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.» - Rapport Brundtland - 1987

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME F REGL PROF - Qualifications prof. A2 Bruxelles, 26 mai 2011 MH/JC/JP A V I S sur LA REFORME DE LA DIRECTIVE RELATIVE A LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS

Plus en détail

«Airbag en détails» Objectif. Pour qui? Critères de sélection SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES

«Airbag en détails» Objectif. Pour qui? Critères de sélection SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES ARLON Espace Didier, Rue de Diekirch, 38-6700 ARLON Tel. 063/67 03 56 - Fax 063/67 02 99 «Airbag en détails» CHARLEROI Rue de l'ecluse, 16-6000 CHARLEROI

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste

SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste DESCRIPTIF DE VISION SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste Un centre d expertise en tant que balise pour le huissier de justice soucieux

Plus en détail

Notre engagement de service

Notre engagement de service Heures d ouverture Lundi 8.30-12h 13-16h Mardi 8.30-12h 13-16h Mercredi 8.30-12h Jeudi 8.30-12h 13-16h Vendredi 8.30-12h Ou sur rendez-vous en dehors des heures d ouverture Notre engagement de service

Plus en détail

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire»

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire» Une implantation forte de l Economie Sociale et Solidaire de part et d autre de la frontière. Forte de plus de 13 000 établissements et de plus de 200 000 emplois sur le territoire transfrontalier, l économie

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est?

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Version n : 1 Dernière actualisation : 13-10-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu un CPAS (Centre Public d Action Sociale)? 3)

Plus en détail

ATTACHES METIER : INGENIEUR INDUSTRIEL, OPTION ELECTRICITE, MECANIQUE, ELECTROMECANIQUE, ELECTRONIQUE ET TELECOMMUNICATIONS (M/F)

ATTACHES METIER : INGENIEUR INDUSTRIEL, OPTION ELECTRICITE, MECANIQUE, ELECTROMECANIQUE, ELECTRONIQUE ET TELECOMMUNICATIONS (M/F) ATTACHES METIER : INGENIEUR INDUSTRIEL, OPTION ELECTRICITE, MECANIQUE, ELECTROMECANIQUE, ELECTRONIQUE ET TELECOMMUNICATIONS (M/F) MINISTERES ET CERTAINS ORGANISMES D INTERET PUBLIC DE LA REGION WALLONNE

Plus en détail

2 ème COLLOQUE DE LA CARROSSERIE EN AQUITAINE

2 ème COLLOQUE DE LA CARROSSERIE EN AQUITAINE DOSSIER DE PRESSE 2 ème COLLOQUE DE LA LIBRE CHOIX DE SON REPARATEUR, REGROUPEMENT DES COMPAGNIES D ASSURANCES, REGLEMENT DIRECT DES REPARATIONS AUX CARROSSIERS CONSOMMATEURS, CARROSSIERS : LA LIBERTE

Plus en détail

Newsletter 01. www.formationtitresservices.be

Newsletter 01. www.formationtitresservices.be Newsletter 01 www.formationtitresservices.be Avant-propos Cher lecteur, Le secteur des titres-services est toujours en pleine croissance. Avez-vous déjà parcouru l étude IDEA commandée par les autorités

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

Sommaire. Préambule. Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité

Sommaire. Préambule. Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité Sommaire Préambule I Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité II La stratégie : définition des messages et des cibles Professionnalisme

Plus en détail

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers - Madame la Ministre, - (Monsieur le député), - Monsieur le Président du comité de direction BGL BNP PARIBAS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE Introduction Depuis plus de 30 ans, Syntec Numérique, première chambre syndicale des métiers du numérique, représente les entreprises de son secteur pour défendre

Plus en détail

ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES

ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES Entre : - L Etat, représenté par Madame Christine LAGARDE, Ministre de l économie, de l industrie et de l emploi, - La Médiation du crédit aux

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

Une ambition, construire l avenir ensemble. Expertise comptable Commissariat aux comptes Conseil

Une ambition, construire l avenir ensemble. Expertise comptable Commissariat aux comptes Conseil Une ambition, construire l avenir ensemble. Expertise comptable Commissariat aux comptes Conseil 1 L EXPERTISE COMPTABLE : NOTRE COEUR DE MÉTIER Prise de connaissance de votre entreprise et proposition

Plus en détail

Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Agence Securex : Bureau comptable :

Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Agence Securex : Bureau comptable : Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Tél. : Fax : E-mail : Siège(s) d exploitation : Activité : Agence Securex : Bureau comptable : Se lancer Procuration Securex guichet d entreprises

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

Avec Euler Hermes, assurez le succès de vos échanges commerciaux

Avec Euler Hermes, assurez le succès de vos échanges commerciaux Euler Hermes France Avec Euler Hermes, assurez le succès de vos échanges commerciaux *Notre savoir au service de votre réussite www.eulerhermes.fr * Cap sur la croissance rentable! Comment anticiper l

Plus en détail

Maîtriser vos risques et choisir votre partenaire assureur. Décembre 2010

Maîtriser vos risques et choisir votre partenaire assureur. Décembre 2010 Maîtriser vos risques et choisir votre partenaire assureur Décembre 2010 1 Une démarche personnelle Quelles sont les assurances adaptées à mon entreprise? Comment choisir mon partenaire assureur pour répondre

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

Dossier de presse. Septembre 2014

Dossier de presse. Septembre 2014 Septembre 2014 Dossier de presse Contacts presse CREDIT AGRICOLE ASSURANCES Françoise Bololanik + 33 (0)1 57 72 46 83 / 06 25 13 73 98 Camille Langevin + 33 (0)1 57 72 73 36 / 06 23 35 60 28 service.presse@ca-assurances.fr

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Les Analyses du Centre Jean Gol La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Décembre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

HEC-ULg Executive School

HEC-ULg Executive School PERFORMANCE CRÉATIVITÉ INNOVATION HEC-ULg Executive School MBA GESTION DE L ENTREPRISE RESSOURCES HUMAINES FINANCES STRATÉGIE ORGANISATION MARKETING ET COMMUNICATION ETHIQUE ET PERFORMANCE DROIT ET GOUVERNANCE

Plus en détail

Donnez un nouveau souffle à vos stratégies : gagnez des clients grâce au web à l aide d une stratégie efficace!

Donnez un nouveau souffle à vos stratégies : gagnez des clients grâce au web à l aide d une stratégie efficace! Il est temps d entrer dans une nouvelle ère conseil formation accompagnement webmarketing web 2.0 Donnez un nouveau souffle à vos stratégies : gagnez des clients grâce au web à l aide d une stratégie efficace!

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 Axe Emploi et Solidarité PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 PME - Indépendants Etat des lieux

Plus en détail

PROMOUVOIR «LE DIALOGUE INTERNE EN TANT QUE FACTEUR D AMÉLIORATION»

PROMOUVOIR «LE DIALOGUE INTERNE EN TANT QUE FACTEUR D AMÉLIORATION» PROMOUVOIR «LE DIALOGUE INTERNE EN TANT QUE FACTEUR D AMÉLIORATION» Février 2012 1. INTRODUCTION Depuis quelques années, la Justice s interroge sur la qualité de son fonctionnement. En novembre 2010, le

Plus en détail

guide du créateur d entreprise 63

guide du créateur d entreprise 63 06 Choisir une forme juridique guide du créateur d entreprise 63 1. Entreprise individuelle ou société? Prendre la décision d exercer vos activités en tant qu indépendant en personne physique ou de constituer

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Plateforme EUROQUITY. Bernard LIEBIN, Membre du CD Sowalfin. Conférence Presse, 6 février 2015

Plateforme EUROQUITY. Bernard LIEBIN, Membre du CD Sowalfin. Conférence Presse, 6 février 2015 Plateforme EUROQUITY Bernard LIEBIN, Membre du CD Sowalfin Conférence Presse, 6 février 2015 Ordre du jour 1. Contexte & Enjeux 2. La plateforme EUROQUITY 3. Le concept des Communautés 4. En pratique pour

Plus en détail

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228*

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228* RAPPORT D ACTIVITE Année 2014 Le réseau national Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France Initiative Vendée Bocage est l une des 228* plateformes qui constituent Initiative France,

Plus en détail

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants En France, l Administration emploie plus de cinq millions de personnes, réparties dans les trois grandes fonctions publiques : la fonction publique

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine L'art de mettre en valeur votre patrimoine Votre Agent Général vous ouvre les portes d'axa Gestion Privée AXA Gestion Privée est l'entité dédiée à la gestion du patrimoine haut de gamme d'axa France AXA

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

{ElEctions sociales 2008

{ElEctions sociales 2008 { E l e c t i o n s Sociales 2008 { UNE ASSISTANCE GLOBALE POUR RÉUSSIR VOS élections SOCIALES 2008 Les élections sociales en temps réel. Dès à présent sur notre site WWW.GROUPES.BE Informations en ligne

Plus en détail

F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S. sur

F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S. sur F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S sur L AVANT-PROJET DE PLAN D ACTION EN MATIERE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES EN BELGIQUE *** 2 Dans sa lettre du 10 juillet

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT QUI SOMMES NOUS? WEBGEM EST UNE AGENCE WEB QUI PROPOSE DE VOUS ACCOMPAGNER DANS LA CRÉATION DE VOTRE SITE INTERNET, DE REFLÉTER UN UNIVERS DE MARQUE,

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Le salon de la PME au service de l entreprise!

Le salon de la PME au service de l entreprise! Le salon de la PME au service de l entreprise! Un salon avec conférences et ateliers destinés aux fournisseurs et prestataires de services et de biens d équipement pour les PME Expo Beaulieu Lausanne Palexpo

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail

Déclaration conjointe de la CoESS et d UNI-Europa sur l harmonisation européenne des législations gouvernant le secteur de la sécurité privée

Déclaration conjointe de la CoESS et d UNI-Europa sur l harmonisation européenne des législations gouvernant le secteur de la sécurité privée Déclaration conjointe de la CoESS et d UNI-Europa sur l harmonisation européenne des législations gouvernant le secteur de la sécurité privée Introduction Dans l Union européenne, le secteur de la sécurité

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER Mesdames, Messieurs, Avant d introduire mon rapport moral, je tiens à renouveler mes remerciements à l ensemble des

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

DEMANDE DE RÉINSCRIPTION AU TABLEAU DES EXTERNES INFORMATIONS ET DOCUMENTS À JOINDRE

DEMANDE DE RÉINSCRIPTION AU TABLEAU DES EXTERNES INFORMATIONS ET DOCUMENTS À JOINDRE DEMANDE DE RÉINSCRIPTION AU TABLEAU DES EXTERNES INFORMATIONS ET DOCUMENTS À JOINDRE La demande de réinscription au tableau des externes doit être formulée par écrit à l attention de la Chambre exécutive

Plus en détail

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit)

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit) 2015 Dans le cadre du renouvellement pour l'année 2015, La Miel lance des appels d'offres pour l'animation des ateliers de formation sur les thématiques suivantes: DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE...

Plus en détail

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17. DOSSIER > PRESSE salon 15 e édition de l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 15 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE VENTE DIRECTE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.fr Conception & organisation

Plus en détail

STRESSÉ À L IDÉE DE LANCER VOTRE ACTIVITÉ? 1.2 LOGO & CATÉGORIES

STRESSÉ À L IDÉE DE LANCER VOTRE ACTIVITÉ? 1.2 LOGO & CATÉGORIES 1.2 LOGO & CATÉGORIES STRESSÉ À L IDÉE DE LANCER VOTRE ACTIVITÉ? COMPASS Le logo «Partena Professional Compass» sera utilisé pour les documents et supports de communication qui concernent les solutions

Plus en détail

agrément DES professions paramédicales

agrément DES professions paramédicales agrément DES professions paramédicales LES ERGOTHÉRAPEUTES Table des matières Pourquoi agréer les ergothérapeutes?...3 Un ergothérapeute au sens de la loi : de qui s'agit-il?...4 L'agrément est obligatoire...5

Plus en détail

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Élections municipales et scolaires de 2014 en Ontario Le lundi 27 octobre 2014 En Ontario, les élections municipales

Plus en détail

INTRODUCTION PRÉSENTATION DE L'ORGANISME. Origine, historique & structure. Développements futurs. Vision 1. Activités et spécificités

INTRODUCTION PRÉSENTATION DE L'ORGANISME. Origine, historique & structure. Développements futurs. Vision 1. Activités et spécificités INTRODUCTION Nom officiel Début des activités Formation : 2002 Consultance : 2005 Adresse Rue des Ursulines 2a Forme juridique actuelle sa Ville 1000 Bruxelles Constitution forme juridique 1996 Tél. 02/507

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA FORMATION Prospecter et fidéliser grâce aux réseaux sociaux- Facebook 29 et 30 juin 2015 Aujourd hui, les réseaux sociaux font partie de notre quotidien pour un usage privé ou professionnel.

Plus en détail

Quelles aides publiques pour l indépendant et la petite entreprise à Bruxelles?

Quelles aides publiques pour l indépendant et la petite entreprise à Bruxelles? Quelles aides publiques pour l indépendant et la petite entreprise à Bruxelles? Table des matières Introduction 4 I. Législations d expansion économique 5 II. Fonds Bruxellois de Garantie 11 III. Fonds

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

Livret d accueil. Sommaire. Présentation Pages 1 à 3. Nos services Pages 4 à 9. Vos intérêts Page 10

Livret d accueil. Sommaire. Présentation Pages 1 à 3. Nos services Pages 4 à 9. Vos intérêts Page 10 Fédération Indépendante du Rail et des Syndicats des Transports Livret d accueil Sommaire Présentation Pages 1 à 3 Nos services Pages 4 à 9 Vos intérêts Page 10 FiRST, notre histoire La Fédération Indépendante

Plus en détail

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude:

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude: RÉSUMÉ Contexte de l étude Le 4 septembre 2003, le Parlement européen a adopté une résolution contenant des recommandations à la Commission sur les langues européennes régionales et moins répandues les

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail

EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES

EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES SÉANCES DE LOGOPÉDIE POUR LES ENFANTS DONT LE QUOTIENT INTELLECTUEL EST INFÉRIEUR À 86 PAR THOMAS DABEUX ANAHM ASBL 29 OCTOBRE 2014 Des études récentes

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/010 DÉLIBÉRATION N 14/006 DU 14 JANVIER 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À L ADMINISTRATION

Plus en détail

PROGRAMME DE TRANSITION PROFESSIONNELLE GUIDE DE COLLABORATION. Guide de collaboration

PROGRAMME DE TRANSITION PROFESSIONNELLE GUIDE DE COLLABORATION. Guide de collaboration PROGRAMME DE TRANSITION PROFESSIONNELLE Guide de collaboration Table des matières I. Concernant la base de données PTP... 3 1. Modalités de transmission des informations... 3 2. Mise à jour... 3 II. Concernant

Plus en détail

Ouvrir un commerce à Braine- le-comte

Ouvrir un commerce à Braine- le-comte AD L-B Ouvrir un commerce à Braine- le-comte Ce qu il faut savoir LC n o ati m or inf Je veux m installer à Braine-le-Comte Que faire? - Vous envisagez d ouvrir un commerce à Braine-le-Comte? - Vous avez

Plus en détail