Une méthode inédite de due diligence et d évaluation. A consulter en ligne, l Evaluation de notre «Cause témoin» : L Aide Alimentaire en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une méthode inédite de due diligence et d évaluation. A consulter en ligne, l Evaluation de notre «Cause témoin» : L Aide Alimentaire en France"

Transcription

1 Une méthode inédite de due diligence et d évaluation A consulter en ligne, l Evaluation de notre «Cause témoin» : L Aide Alimentaire en France

2 Une méthode inédite de due diligence et d évaluation L Aide Alimentaire en France - Evaluation Faible niveau de connaissance de la Cause (chiffres 2008) Moyens engagés : près de 500 M! dont 190 M! de dons financiers privés.estimation VitaBona en l absence de données stables et consolidées sur les moyens affectés à l Aide alimentaire. Bénéficiaires : 2,8 millions (chiffre fourni par les associations) Mais : en l absence de système de comptage unifié on ne connaît pas le nombre exact de bénéficiaires de l aide alimentaire ; leur répartition géographique; leurs caractéristiques socio-économiques, leur situation sanitaire et nutritionnelle. Réseau de distribution : centres (estimation UE) Mais : les points de distribution, gérés par près de associations, ne sont pas tous recensés ; leur répartition territoriale n est pas connue, ni leur ventilation par mode de distribution (repas chauds, colis ) Produits distribués : au moins 235 M! de dons en nature, publics et privés (estimation VitaBona.fr) Mais : on ne connaît pas les quantités de denrées disponibles chaque année pour l aide alimentaire; moins encore les quantités distribuées par familles de produits. Nombre de repas : 280 millions de repas? (chiffre fourni par les associations) Mais : si, selon les associations, 280 millions de repas avaient été distribués en 2008, d autres sources publiques estiment que l aide alimentaire aurait permis de fournir 700 millions de repas. La méconnaissance des bénéficiaires, l absence de données stables sur les quantités et la variété des produits distribués rendent difficiles le ciblage de l aide et ne permettent pas d ajuster finement la distribution aux besoins différenciés des 2,8 millions de bénéficiaires.

3 Une méthode inédite de due diligence et d évaluation L Aide Alimentaire en France - Evaluation Faible niveau de coordination et d évaluation des actions Les objectifs généraux du programme ne sont pas déclinés en objectifs opérationnels pas de critères communs concernant les conditions d éligibilité et d accès à l Aide Alimentaire pas de critères communs concernant les modalités de distribution ( quantité/qualité des produits à distribuer) pas de critères communs de pertinence et d Evaluation des actions sociales complémentaires Absence d outils de suivi de l activité pas de système unifié de comptage et de suivi statistique (quantitatif et qualitatif) des bénéficiaires pas de suivi statistique unifié des approvisionnements et de la gestion des stocks pas de suivi des sorties du dispositif Absence de coordination sur la gestion des approvisionnements et leur répartition géographique en fonction des besoins sur la gestion des capacités de transport et de stockage De premières évaluations réalisées tardivement en 2004/2005 : sur les bénéficiaires de l aide alimentaire : Etude nutritionnelle Abena (INVS) ; Etude E3A en 2008 et 2009 : IGAS - Consultation UE - Cour des Comptes Européenne Le défaut de coordination entrave l efficacité de l aide et son optimisation, autant que son accompagnement social et économique.

4 Une méthode inédite de due diligence et d évaluation L Aide Alimentaire en France - Evaluation Après 25 ans : l impossible mesure des résultats et de l impact Mesure de l activité - mesure des résultats Seul résultat connu : le chiffre, chaque année en augmentation, du nombre de bénéficiaires, inélastique à la croissance et à la baisse de 30% du taux de pauvreté depuis la naissance de la Cause. Activité et résultats non mesurables en l état : taux d entrées, durée de présence dans l aide, récurrence du recours à l aide, taux de sorties positives. Mesure de l impact sur le «bien être» des bénéficiaires Impact économique : pour quelles populations l aide alimentaire est-elle une source d approvisionnement essentielle ou un appoint? Degré de dépendance à l aide et impact sur l économie familiale selon les différents publics? Taux d orientation vers des entreprises d insertion: non évaluable en l état. Impact nutritionnel : impact sur la santé des bénéficiaires ; sur les habitudes de consommation et les savoir faire culinaires. Conclusion de l étude Abena (INVS) de 2004 : «les produits de l AA ne sont pas dans l ensemble, adaptés aux besoins nutritionnels des bénéficiaires». Des corrections partielles ont été apportées depuis. Impact social : taux d accompagnement social des bénéficiaires, taux d orientation vers d autres structures; rôle de l aide alimentaire sur la prévention ou la sortie de situations d exclusion ou de grande précarité : non évaluables en l état. Au regard des moyens engagées ( +/- 500 M!), il est impossible de mesurer la contribution de l aide alimentaire à l objectif de lutte contre la pauvreté

5 L Aide Alimentaire en France : Synthèse de l évaluation Pourquoi le système ne fonctionne plus

6 L Aide Alimentaire en France : des propositions pour mieux investir Réorienter progressivement le système vers un nouvel état d équilibre. Réorienter 200 M! sur les 500 M! mobilisés à des dépenses de prévention et d insertion Le Le 20 juin 2011, la Commission européenne a annoncé une baisse radicale des subventions allouées chaque année aux états membres dans le domaine de l aide alimentaire. L extinction du PEAD dans sa forme actuelle va entraîner de fait un réaménagement du système de la Cause, un repositionnement des différents acteurs publics et privés et une réallocation des moyens mis en oeuvre. 1. Créer un système unifié de suivi et de ciblage des bénéficiaires. UE - Etat - Entreprises privées ( dons financiers - mécénat de compétence) - Associations - Donateurs individuels vers la création d un système unifié de suivi quantitatif et qualitatif des bénéficiaires pour un meilleur ciblage de l aide vers la création d un système unifié de suivi des approvisionnements et de gestion des stocks éducation nutritionnelle massive Avantages : ajuster l aide alimentaire aux besoins sociaux, économiques et nutritionnels des publics concernés informer les politiques sociales et ajuster les aides socio-économiques mieux articuler et mettre en cohérence les initiatives publiques et privées 2. Diversifier les modes d accès à l aide par la mise en circulation de titres alimentaires UE - Etat- Entreprises de la Grande Distribution - Associations. Avantages : ciblage de la distribution actuelle et de l accompagnement social sur les plus démunis plus d autonomie et de choix pour les autres bénéficiaires allégement de la contrainte et des coûts de logistique

7 L Aide Alimentaire en France : des propositions pour mieux investir 3. Développer des réponses sociales et marchandes en amont de l aide alimentaire : Pour favoriser la prévention par l autonomie et l inclusion sociale et économique des bénéficiaires : Par exemple : soutenir fortement le développement de jardins familiaux et collectifs soutenir le développement de commerces de proximité en liaison avec le monde agricole. UE - Etat - Collectivités locales - Tous financeurs privés développer les expériences de «social business» alimentaire Entreprises de la Grande Distribution et de l agro-alimentaire Avantages : ciblage de la distribution et de l accompagnement social sur les plus démunis maintien des autres bénéficiaires dans les circuits commerciaux traditionnels renforcement du lien social 4. Réorienter massivement le dispositif vers l insertion par l économie Tous acteurs allouer les moyens humains et financiers libérés par un meilleur ciblage des distributions à des actions visant l insertion sociale et économique des bénéficiaires. Avantages : permettre aux opérateurs sociaux de mieux se consacrer à l accompagnement des bénéficiaires et la c renforcer les liens entre les acteurs de l aide alimentaire et ceux de l insertion économique sur chaque bassin d emploi, faire du dispositif de l aide alimentaire un levier de l insertion économique

8 L Aide Alimentaire en France : synthèse des propositions Comment améliorer l efficacité sociale et économique du système

PLANS D ACTIONS REGIONAUX POUR UNE POLITIQUE DE L OFFRE ALIMENTAIRE

PLANS D ACTIONS REGIONAUX POUR UNE POLITIQUE DE L OFFRE ALIMENTAIRE PLANS D ACTIONS REGIONAUX POUR UNE POLITIQUE DE L OFFRE ALIMENTAIRE Contexte Décret n 2008 1406 du 19 décembre relatif à l organisation et aux attributions des Directions Régionales de l Alimentation,

Plus en détail

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes La contribution proposée par l Adie, au titre du microcrédit accompagné, souhaite mettre en avant le rôle très important de la création

Plus en détail

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide alimentaire

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide alimentaire Alimentation, santé et précarité : dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2017 Programme National pour l Alimentation en région

APPEL A PROJETS 2017 Programme National pour l Alimentation en région Direction régionale de l alimentation, de l agriculture et de la forêt de Normandie APPEL A PROJETS 2017 Programme National pour l Alimentation en région Date limite de dépôt des dossiers : 24 mars 2017

Plus en détail

Rapprocher l aide alimentaire et les petits producteurs locaux

Rapprocher l aide alimentaire et les petits producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Assurer la sécurité alimentaire des populations précaires. Soutenir une agriculture durable et locale. Rapprocher l aide alimentaire et les petits producteurs

Plus en détail

Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion

Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion Développement économique, emploi et insertion : quelle mobilisation pour les quartiers? Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion Pour une meilleure prise en compte de

Plus en détail

Le groupe thématique «précarité et alimentation»

Le groupe thématique «précarité et alimentation» Appel à projets 2015 1. Contexte et objectifs de l appel à projets Le Fonds français pour l alimentation et la santé (FFAS) est une structure de mécénat scientifique qui finance des travaux de recherche

Plus en détail

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE Comme les 274 régions des 28 États membres de l Union européenne, la Champagne-Ardenne bénéficie d un soutien financier de l Europe : un budget d environ 430 M

Plus en détail

SEMOULIERS - Union des Associations des Semouliers de l Ue UN.A.F.P.A. - Union des Associations de Fabricants de Pâtes Alimentaires de l Ue

SEMOULIERS - Union des Associations des Semouliers de l Ue UN.A.F.P.A. - Union des Associations de Fabricants de Pâtes Alimentaires de l Ue La PAC post 2013 Position des acteurs de la filière blé dur européenne pour répondre aux enjeux d une production de blé dur répondant aux attentes quantitatives et qualitatives SEMOULIERS - Union des Associations

Plus en détail

Groupe de travail B Accès aux droits, aux biens essentiels, minimas sociaux, santé, accès aux soins

Groupe de travail B Accès aux droits, aux biens essentiels, minimas sociaux, santé, accès aux soins Suivi du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l inclusion sociale Année 2016 Groupe de travail B Accès aux droits, aux biens essentiels, minimas sociaux, santé, accès aux soins Groupe de travail

Plus en détail

Fonds social Européen ASPECTS GENERAUX Mise en œuvre par le Conseil Général de la Gironde

Fonds social Européen ASPECTS GENERAUX Mise en œuvre par le Conseil Général de la Gironde Fonds social Européen ASPECTS GENERAUX Mise en œuvre par le Conseil Général de la Gironde Geographie GEOGRAPHIE La Région Aquitaine le Département de la Gironde Un cadre général Le cadre européen la stratégie

Plus en détail

5 Soutenir le maintien et le développement d équipements

5 Soutenir le maintien et le développement d équipements LEADER 2014-2020 GAL Causses Cévennes ACTION 5 Soutenir le maintien et le développement d équipements pour un maillage territorial solidaire SOUS-MESURE DATE D EFFET 19.2 Aide à la mise en œuvre d opérations

Plus en détail

Intervention de Monsieur Samir TAZI Adjoint au directeur du Budget

Intervention de Monsieur Samir TAZI Adjoint au directeur du Budget Royaume du Maroc MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Direction du Budget Intervention de Monsieur Samir TAZI Adjoint au directeur du Budget 1 I Contexte Général II Nouveaux dispositifs budgétaires

Plus en détail

Programme Régional FEDER/FSE Projet V1 - septembre 2013

Programme Régional FEDER/FSE Projet V1 - septembre 2013 Programme Régional FEDER/FSE 2014-2020 Projet V1 - septembre 2013 Une concentration de l intervention des fonds sur 11 objectifs thématiques (OT) listés par l UE et contribuant à UE2020 OT1 - Renforcer

Plus en détail

GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE»

GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE» GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE» Sommaire : Etape 1 : L appel à manifestation d intérêt... 2 Etape 2 : Orientation des projets... 4 Etape 3 : Présentation

Plus en détail

Appel à projets 2015 Aide alimentaire et inclusion sociale

Appel à projets 2015 Aide alimentaire et inclusion sociale Appel à projets 2015 Aide alimentaire et inclusion sociale Date de l ouverture de l appel à projets : 25/09/2015 Date de clôture de l appel à projets : 30/10/2015 Adresses de publication de l appel à projets

Plus en détail

générale l action sociale DGAS La Direction Des défis majeurs : La lutte contre les exclusions Les réponses à la dépendance

générale l action sociale DGAS La Direction Des défis majeurs : La lutte contre les exclusions Les réponses à la dépendance La Direction générale de l action sociale DGAS Des défis majeurs : La lutte contre les exclusions Les réponses à la dépendance 11, Place des Cinq Martyrs du Lycée Buffon 75696 Paris cedex 14 Tél : 01 40

Plus en détail

Journée d étude PRDS 14 juin 2012

Journée d étude PRDS 14 juin 2012 La coordination territoriale : définition, enjeux et défis actuels? Journée d étude PRDS 14 juin 2012 Marie DURAN-DECROIX 1 Déroulement 1 Quel lien avec le développement social local? 2 C est quoi la coordination

Plus en détail

Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence

Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence 1 La Restauration collective à Salon-de-Provence Une restauration en régie directe, en liaison froide, assurant des livraisons

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN REPERAGE ET ACCOMPAGNEMENT DES MENAGES EN SITUATION DE PRECARITE ENERGETIQUE

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN REPERAGE ET ACCOMPAGNEMENT DES MENAGES EN SITUATION DE PRECARITE ENERGETIQUE APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN REPERAGE ET ACCOMPAGNEMENT DES MENAGES EN SITUATION DE PRECARITE ENERGETIQUE Contexte et constats La loi du 12 juillet 2010 (loi Grenelle II) précise qu : «est

Plus en détail

Soutenir avec force l activité d élevage qui caractérise le Pays

Soutenir avec force l activité d élevage qui caractérise le Pays Module 12 : Agriculture 12.1 - Soutenir avec force l activité d élevage qui caractérise le Pays réservée : 150 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES Encourager les modes de production responsables (Axe opérationnel

Plus en détail

jeunes inscrits à Pôle emploi sont en contrat aidé

jeunes inscrits à Pôle emploi sont en contrat aidé Les enjeux de la mise en œuvre des emplois d avenir en Nord - Pas-de-Calais La région la plus jeune de France mais celle dont le taux de chômage des jeunes est le plus élevé 553 000 jeunes âgés de 15 à

Plus en détail

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013 Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Le 25 novembre 2013 Une définition commune du gaspillage alimentaire dans le cadre du pacte national de lutte contre le gaspillage Gaspillage

Plus en détail

Réunions du Conseil International du Cacao et des organes subsidiaires de l ICCO

Réunions du Conseil International du Cacao et des organes subsidiaires de l ICCO Réunions du Conseil International du Cacao et des organes subsidiaires de l ICCO Zurich du 10 au 14/03/2014 Hôtel RADISON BLU Pierre Etoa Abena CT1 ONCC/NCCB Le travail d actualisation du Plan 2002 qui

Plus en détail

GUYANE PIONNIERES. "Accélérateur de mixité, fabrique de patronnes"

GUYANE PIONNIERES. Accélérateur de mixité, fabrique de patronnes GUYANE PIONNIERES "Accélérateur de mixité, fabrique de patronnes" 1 GUYANE PIONNIERES Le projet «Guyane Pionnières» a vu le jour suite au concours «Entreprendre, Accompagner Encourager au féminin» lancé

Plus en détail

Restauration collective durable. Sonia Curto

Restauration collective durable. Sonia Curto Restauration collective durable Sonia Curto Sommaire INTRO Qu est-ce que l alimentation et la restauration collective durable? Principes et enjeux de l alimentation durable Alimentation écologique Pilier

Plus en détail

ANNEXE 7 sur le CTA : COMITE TECHNIQUE D ANIMATION

ANNEXE 7 sur le CTA : COMITE TECHNIQUE D ANIMATION ANNEXE 7 sur le CTA : COMITE TECHNIQUE D ANIMATION Rôle Thèmes abordés Participants Organisation Fréquence Pilotage 1 Rôle Selon l annexe 3 de la circulaire DGEFP du 3 octobre 2003 : Le CTA a la «responsabilité

Plus en détail

Programme Opérationnel National FSE 2014 / 2020 «pour l Emploi et l inclusion en Métropole» Axe 3 «lutter contre la pauvreté et promouvoir l

Programme Opérationnel National FSE 2014 / 2020 «pour l Emploi et l inclusion en Métropole» Axe 3 «lutter contre la pauvreté et promouvoir l Programme Opérationnel National FSE 2014 / 2020 «pour l Emploi et l inclusion en Métropole» Axe 3 «lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion OT9 : Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre

Plus en détail

Table ronde régionale. «Manger local & Manger français en restauration collective»

Table ronde régionale. «Manger local & Manger français en restauration collective» Table ronde régionale «Manger local & Manger français en restauration collective» en présence de Stéphane Le Foll ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la Forêt, Porte Parole du Gouvernement

Plus en détail

Présentation et signature du Pacte Territorial d Insertion

Présentation et signature du Pacte Territorial d Insertion m e r c r e d i 3 0 j u i n 2 0 1 0 dossier de presse Présentation et signature du Pacte Territorial d Insertion par Jean-François BARNIER, conseiller général délégué à l Insertion Le premier Pacte Territorial

Plus en détail

Action N 6 Planifier et mettre en œuvre des projets de coopération interterritoriale et transnationale

Action N 6 Planifier et mettre en œuvre des projets de coopération interterritoriale et transnationale Action N 6 Planifier et mettre en œuvre des projets de coopération interterritoriale et transnationale Sous mesure n 19.2 Aide à la mise en œuvre d opérations dans le cadre de la stratégie de développement

Plus en détail

FICHE ACTION N 3 : ACCOMPAGNER LES MUTATIONS DE L ECONOMIE DE PROXIMITE

FICHE ACTION N 3 : ACCOMPAGNER LES MUTATIONS DE L ECONOMIE DE PROXIMITE FICHE ACTION N 3 : ACCOMPAGNER LES MUTATIONS DE L ECONOMIE DE PROXIMITE AXE 2/AMENAGER L ESPACE RURAL DE FAÇON EQUILIBREE Objectif stratégique : Soutenir la création, le développement et le maintien d

Plus en détail

De l évaluation des politiques publiques à l évaluation d un projet territorial de développement durable

De l évaluation des politiques publiques à l évaluation d un projet territorial de développement durable L évaluation d un projet territorial de développement durable s intéresse à trois objets complexes L évaluation des politiques publiques. Dans un souci de transparence, de rendre compte, d améliorer et

Plus en détail

Programme opérationnel national Emploi et Inclusion en métropole

Programme opérationnel national Emploi et Inclusion en métropole Programme opérationnel national Emploi et Inclusion en métropole 2014-2020 Politique de cohésion 2014-2020 La politique de cohésion est le principal outil pour atteindre les objectifs de la stratégie UE2020

Plus en détail

Cadre d Intervention Régional ASIE Présentation aux parties prenantes Grégory Clémente 04 février 2013

Cadre d Intervention Régional ASIE Présentation aux parties prenantes Grégory Clémente 04 février 2013 Cadre d Intervention Régional ASIE 2013-2015 Présentation aux parties prenantes Grégory Clémente 04 février 2013 1. Une région stratégique pour l avenir de la planète Le «siècle asiatique» 56% de la population

Plus en détail

État des lieux des circuits courts et de la restauration collective dans l Orne et enjeux d un ancrage territorial

État des lieux des circuits courts et de la restauration collective dans l Orne et enjeux d un ancrage territorial État des lieux des circuits courts et de la restauration collective dans l Orne et enjeux d un ancrage territorial Par : Farid KIKANI, stagiaire à la DDT de l Orne 20 Octobre 2016 État des lieux des circuits

Plus en détail

Table ronde Restauration hors domicile

Table ronde Restauration hors domicile Table ronde Restauration hors domicile Préfecture DOSSIER DE PRESSE 19 février 2015 Contact presse Service départemental de veille et de communication interministérielle Christèle TILY: 02 43 01 50 70

Plus en détail

LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EN PAYS DE LA LOIRE

LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EN PAYS DE LA LOIRE 2014 2020 LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EN PAYS DE LA LOIRE Région Pays de la Loire - Ouest Médias - Pierre Minier L EUROPE S ENGAGE EN PAYS DE LA LOIRE 01 02 03 Qu est-ce que le fse? Le FSE géré par la Région

Plus en détail

DELIBERATION N JUIN 2014

DELIBERATION N JUIN 2014 DELIBERATION N 14-585 27 JUIN 2014 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Participation de la Région à l'augmentation de capital de la SAS PACA EMERGENCE Convention Bulletin de souscription Affectation d'autorisation

Plus en détail

Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015

Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015 Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015 Banque Alimentaire de Rouen et sa Région 165 Rue du Général de Gaulle 76770 LE HOULME Tél. 02.35.08.44.04 ba.rouen@barrouen.fr www.banquealimentaire.org

Plus en détail

Abréviations 9. Recommandations 76

Abréviations 9. Recommandations 76 Sommaire Sommaire Introduction Quelques mots sur ce rapport 1 Abréviations 9 Résumé 13 Première partie : les raisons 19 Recommandations 76 Deuxième partie : l analyse et les faits 93 1 Vue d ensemble :

Plus en détail

La lutte contre le changement climatique

La lutte contre le changement climatique Programme pluriannuel pour des actions dans le domaine de l énergie (2003-2006) Présentation succincte des propositions de la Commission avril 2002 1 La sécurité d approvisionnement Si aucune mesure n

Plus en détail

APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRÉNÉES 2016

APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRÉNÉES 2016 APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRÉNÉES 2016 PLAN BIO MIDI-PYRÉ NÉ ÉS 2014-2020 1. CONTEXTE Première région en nombre d hectares consacrés à la bio (145 686 ha), Midi-Pyrénées a converti 6,4 % de sa surface

Plus en détail

2015 DEVE 38 Approbation du plan alimentation durable de la Ville de Paris pour la période PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 DEVE 38 Approbation du plan alimentation durable de la Ville de Paris pour la période PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction des Espaces Verts et de l Environnement Agence d écologie urbaine 2015 DEVE 38 Approbation du plan alimentation durable de la Ville de Paris pour la période 2015-2020. PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

Mise en œuvre des politiques d intégration au niveau local. L exemple de l Île-de-France

Mise en œuvre des politiques d intégration au niveau local. L exemple de l Île-de-France L intégration des Roms: le rôle des collectivité locales Mise en œuvre des politiques d intégration au niveau local L exemple de l Île-de-France 24.10.13 Laure ANTONIOTTI Portrait de l Ile-de-France 8

Plus en détail

ANNEXE FINANCIÈRE 2015

ANNEXE FINANCIÈRE 2015 ANNEXE FINANCIÈRE 43 ANNEXE FINANCIÈRE 2015 Les Banques Alimentaires se sont construites autour de valeurs fortes : solidarité, partage, lutte contre le gaspillage alimentaire et gratuité. Cette dernière

Plus en détail

Fiche de synthèse des nouvelles modalités du Fond d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce (FISAC) pour les opérations collectives

Fiche de synthèse des nouvelles modalités du Fond d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce (FISAC) pour les opérations collectives Fiche de synthèse des nouvelles modalités du Fond d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce (FISAC) pour les opérations collectives Préambule : rappel des objectifs généraux du FISAC

Plus en détail

LES FONDS STRUCTURELS EUROPÉENS

LES FONDS STRUCTURELS EUROPÉENS LES FONDS STRUCTURELS EUROPÉENS QUE SONT LES FONDS STRUCTURELS? La Stratégie Europe 2020 se traduit par le financement par l UE de plusieurs centaines de programmes couvrant tous les domaines du développement

Plus en détail

SAGE du bassin versant de l Allan Etablissement Public Territorial de Bassin (EPTB) Saône-et-Doubs

SAGE du bassin versant de l Allan Etablissement Public Territorial de Bassin (EPTB) Saône-et-Doubs [Tapez un texte] SAGE du bassin versant de l Allan Etablissement Public Territorial de Bassin (EPTB) Saône-et-Doubs Synthèse des scénarios globaux Novembre 2014 Sommaire Introduction... 4 Rappel de la

Plus en détail

Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire. Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015

Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire. Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015 Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015 11/03/2015 2 PLAN Qu est-ce qu un CLS? L étude d opportunité Les modalités d élaboration

Plus en détail

Stratégie Internationale Régionale des Ecosystèmes de Nouvelle-Aquitaine (SIRENA)

Stratégie Internationale Régionale des Ecosystèmes de Nouvelle-Aquitaine (SIRENA) 1 Stratégie Internationale Régionale des Ecosystèmes de Nouvelle-Aquitaine (SIRENA) Profils : Association, Collectivité territoriale et établissement public, Entreprise, Établissement d enseignement, Organisme

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE MAYOTTE APPEL A PROJETS n /OS.10.3

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE MAYOTTE APPEL A PROJETS n /OS.10.3 PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE MAYOTTE 204-2020 AXE 0 : Promouvoir l'inclusion sociale et combattre la pauvreté OBJECTIF SPECIFIQUE 0.3 : Augmenter la capacité et la professionnalisation des dispositifs

Plus en détail

Programme d Investissement d Avenir

Programme d Investissement d Avenir Programme d Investissement d Avenir «PROJETS TERRITORIAUX INTEGRES POUR LA TRANSITION ENERGETIQUE» Juin 2015 Département politique de la ville et développement urbain Les fondamentaux Vers la transition

Plus en détail

Les aides régionales en faveur des industries agroalimentaires

Les aides régionales en faveur des industries agroalimentaires Les aides régionales en faveur des industries agroalimentaires Maxime SION - Chef du pôle alimentation et qualité Service Alimentation, Agriculture, Pêche et Bois Direction Action économique, innovations

Plus en détail

FÖRDERGELDER. Programmation des fonds européens Séance d information : 10 février 2015

FÖRDERGELDER. Programmation des fonds européens Séance d information : 10 février 2015 FÖRDERGELDER Programmation des fonds européens 2014-2020 Séance d information : 10 février 2015 Le cadre financier européen Nouvelles opportunités de financement Programme 2014-2020 L Union européenne

Plus en détail

Présentation des Orientations du PON FSE

Présentation des Orientations du PON FSE Présentation des Orientations 2016-2018 du PON FSE Les orientations 2016-2018 reposent sur plusieurs principes : la concentration des crédits une cohérence plus grande avec les autres dispositifs financés

Plus en détail

Les vertus supposées des circuits Économiques : courts Relocalisation de la production et maintien d activités de transformation des produits agricole

Les vertus supposées des circuits Économiques : courts Relocalisation de la production et maintien d activités de transformation des produits agricole Les leviers logistiques de performance des circuits courts de produits alimentaires Présentation du projet de thèse INRETS Les vertus supposées des circuits Économiques : courts Relocalisation de la production

Plus en détail

Rencontre du 12 novembre 2014

Rencontre du 12 novembre 2014 Rencontre du 12 novembre 2014 SOMMAIRE Le Fongecif Rhône-Alpes : 2 métiers Une offre de service qui préfigure le conseil en évolution professionnelle Un maillage territorial dense Le financement : chiffres

Plus en détail

Les financements non bancaires : comment les décrocher, les renouveler et maîtriser leur gestion? Atelier A 24

Les financements non bancaires : comment les décrocher, les renouveler et maîtriser leur gestion? Atelier A 24 comment les décrocher, les renouveler et maîtriser leur gestion? Atelier A 24 Animateurs Karim BANGOURA EC-CAC Membre de la Commission «Associations» Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France Françoise

Plus en détail

Le projet de club. Construire un projet est devenu une des priorités de nombreux clubs. La formalisation du projet associatif

Le projet de club. Construire un projet est devenu une des priorités de nombreux clubs. La formalisation du projet associatif Pourquoi un projet de club? Le projet de club Construire un projet est devenu une des priorités de nombreux clubs. La formalisation du projet associatif est en effet un exercice qui permet d envisager

Plus en détail

La place d une démarche intégrée de formation des différents acteurs des collectivités territoriales

La place d une démarche intégrée de formation des différents acteurs des collectivités territoriales La place d une démarche intégrée de formation des différents acteurs des collectivités territoriales Colloque «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» 17 mars 2009 CNFPT Pôles de

Plus en détail

FICHE 9 : ÉVALUER LA PARTICIPATION

FICHE 9 : ÉVALUER LA PARTICIPATION Évaluer la démarche de participation FICHE 9 : ÉVALUER LA PARTICIPATION POURQUOI ÉVALUER? L évaluation peut viser deux types d objectifs : Analyser le fonctionnement du dispositif de participation pour

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux.

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux. Bordeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Emploi repère CCN : Responsable de secteur Cotation 15 Intitulé de poste : Responsable de secteur Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est

Plus en détail

REUNION DE LA COMMISSION PERMANENTE DU 29 Janvier 2016

REUNION DE LA COMMISSION PERMANENTE DU 29 Janvier 2016 REPUBLIQUE FRANCAISE RAPPORT N 58 CONSEIL DEPARTEMENTAL DES BOUCHES-DU-RHONE REUNION DE LA COMMISSION PERMANENTE DU 29 Janvier 2016 SOUS LA PRESIDENCE DE MME MARTINE VASSAL RAPPORTEUR(S) : MME MARINE PUSTORINO

Plus en détail

Programme régional pour l alimentation

Programme régional pour l alimentation Appel à projets Programme régional pour l alimentation Année 2017 1 1. Contexte et objectifs DAAF Martinique Service de l Alimentation La Loi d avenir pour l Agriculture, l Alimentation et la Forêt définit

Plus en détail

Accroitre la qualification et les compétences des jeunes NEET pour leur permettre un retour durable dans l emploi.

Accroitre la qualification et les compétences des jeunes NEET pour leur permettre un retour durable dans l emploi. Objectif Spécifique n n 8.ii.1 ACCROITRE LE NOMBRE DE JEUNES NEET EN SORTIES POSITIVES (- de 26 ans) ACTION 33 FORMATIONS PREPARANT AUX METIERS Dernière approbation 17/09/2015 OBJECTIFS : Accroitre la

Plus en détail

Accroitre la qualification et les compétences des jeunes NEET pour leur permettre un retour durable dans l emploi.

Accroitre la qualification et les compétences des jeunes NEET pour leur permettre un retour durable dans l emploi. Objectif Spécifique n n 8.ii.1 ACCROITRE LE NOMBRE DE JEUNES NEET EN SORTIES POSITIVES (- de 26 ans) ACTION 33 FORMATIONS PREPARANT AUX METIERS Dernière approbation 26/01/2017 OBJECTIFS : Accroitre la

Plus en détail

PLACEMENT SOLIDAIRE CREDIT

PLACEMENT SOLIDAIRE CREDIT Administration Comment mesurer l impact social? PLACEMENT SOLIDAIRE CREDIT UN PLACEMENT SOLIDAIRE Quels moyens? Pour quelle utilisation? 24 millions placés par 2100 coopérateurs 954 crédits solidaires

Plus en détail

Appel a projets interne concernant l assistance technique FSE pour la période du 01 janvier 2015 au 31 décembre 2017

Appel a projets interne concernant l assistance technique FSE pour la période du 01 janvier 2015 au 31 décembre 2017 Programme Opérationnel National FSE 2014 / 2020 «pour l Emploi et l inclusion en Métropole» Axe 4 : Assistance technique OS 1: Piloter, coordonner, animer, évaluer le PON et appuyer sa mise en œuvre Appel

Plus en détail

Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise. Chapitre V La mise en œuvre des stratégies. Les deux types de croissance

Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise. Chapitre V La mise en œuvre des stratégies. Les deux types de croissance Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de de

Plus en détail

Dispositif d accompagnement et de formation des intervenants et bénéficiaires de l aide alimentaire : «Cuisine et potager nourriciers» en Picardie

Dispositif d accompagnement et de formation des intervenants et bénéficiaires de l aide alimentaire : «Cuisine et potager nourriciers» en Picardie Alimentation, santé et précarité : dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire Dispositif d accompagnement et de formation des intervenants et bénéficiaires de l

Plus en détail

Alimentation et état nutritionnel des bénéficiaires de l aide alimentaire :

Alimentation et état nutritionnel des bénéficiaires de l aide alimentaire : Alimentation et état nutritionnel des bénéficiaires de l aide alimentaire : Etude Abena 2011-2012 et évolutions depuis 2004-2005 C. Vincelet 1 D. Grange 1, K. Castetbon 2, G. Guibert 1, M. Vernay 2, H.

Plus en détail

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PREALABLE Le partenariat renforcé du réseau des Missions Locales avec le Pôle Emploi entre dans une nouvelle

Plus en détail

Département de Seine-Maritime. Cahier des charges

Département de Seine-Maritime. Cahier des charges UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen Département de Seine-Maritime Cahier des charges «Accompagnement des bénéficiaires du RSA dans la création de leur emploi» 2015/2016 «Accompagnement des bénéficiaires

Plus en détail

APPEL des Banques Alimentaires

APPEL des Banques Alimentaires APPEL des Banques Alimentaires aux candidats à l élection présidentielle 2012 : VAINCRE l insécurité alimentaire en France. La faim n a pas de couleur politique. La France ne peut plus accepter l insécurité

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère des affaires sociales et de la santé Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l inclusion sociale, de l insertion et de la lutte contre la pauvreté Bureau accès aux droits et insertion Personne chargée du dossier : Céline

Plus en détail

APPEL A PROJETS THEMATIQUE. Soutien à l aide alimentaire en Ile-de-France. Règlement d intervention

APPEL A PROJETS THEMATIQUE. Soutien à l aide alimentaire en Ile-de-France. Règlement d intervention APPEL A PROJETS THEMATIQUE Soutien à l aide alimentaire en Ile-de-France Règlement d intervention I - CONTEXTE ET OBJECTIF Une augmentation des besoins en aide alimentaire en Ile-de-France En 2012, l enquête

Plus en détail

3 Juin 2016 Hôtel du Département

3 Juin 2016 Hôtel du Département «Forum des Initiatives Européennes en Gironde pour Lutter contre la Pauvreté et une Croissance Inclusive» 3 Juin 2016 Hôtel du Département Ce forum est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre

Plus en détail

GENRE ET MARCHE BURKINA -FASO

GENRE ET MARCHE BURKINA -FASO GENRE ET MARCHE BURKINA -FASO ANALYSE DE L AUTONOMISATION DES FEMMES SOUS LA PERSPECTIVES DES INTERVENTIONS BASÉES SUR LE MARCHE AU BURKINA FASO HPE/PAM-Burkina : Genre et marché/ Atelier regional Dakar

Plus en détail

Comptes 2014 de l Etat de Neuchâtel

Comptes 2014 de l Etat de Neuchâtel Comptes 2014 de l Etat de Neuchâtel Conférence de presse du lundi 27 avril 2015, Le Château, galerie Philippe-de-Hochberg CONSEIL D ETAT 1 Déroulement Appréciation générale Résultats détaillés des comptes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Appel à projets régional 2017 «Alimentation, activité physique, précarité»

CAHIER DES CHARGES Appel à projets régional 2017 «Alimentation, activité physique, précarité» CAHIER DES CHARGES Appel à projets régional 2017 «Alimentation, activité physique, précarité» 1. Le contexte national Les populations défavorisées pauvres et/ou peu diplômées sont davantage touchées par

Plus en détail

LE DISPOSITIF FAMILLE GOUVERNANTE

LE DISPOSITIF FAMILLE GOUVERNANTE FAMILLE Mars 2016 Définition et de «Famille-Gouvernante» Définition et Définition de «Famille Gouvernante» Née d une initiative associative, une réponse souple et concrète qui s est développée en s adaptant

Plus en détail

EFFICIENCE ET PRODUCTIVITE COMME LEVIERS DE CROISSANCE DE L AGRICULTURE SENEGALAISE. Pr. Abdoulaye DIAGNE

EFFICIENCE ET PRODUCTIVITE COMME LEVIERS DE CROISSANCE DE L AGRICULTURE SENEGALAISE. Pr. Abdoulaye DIAGNE EFFICIENCE ET PRODUCTIVITE COMME LEVIERS DE CROISSANCE DE L AGRICULTURE SENEGALAISE Pr. Abdoulaye DIAGNE 1 PLAN DE L EXPOSE INTRODUCTION I- ALLOCATION RÉGIONALE DES DÉPENSES ET CROISSANCE DANS L AGRICULTURE

Plus en détail

L INFO-SOLUTION AU SERVICE DE LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ, DE L AIDE À L INSERTION ET DE LA PRÉVENTION DE LA PRÉCARITÉ

L INFO-SOLUTION AU SERVICE DE LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ, DE L AIDE À L INSERTION ET DE LA PRÉVENTION DE LA PRÉCARITÉ L INFO-SOLUTION AU SERVICE DE LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ, DE L AIDE À L INSERTION ET DE LA PRÉVENTION DE LA PRÉCARITÉ LA GENÈSE DU PROJET Projet initié en 2013 par Violaine du Châtellier : 20 ans d expérience

Plus en détail

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole La Département de l Isère et sa politique agricole Isère : Superficie : 7 431 km² Population : 1,225 millions d habitants Agriculture : 6300 exploitations agricoles ; SAU = 241000 ha 2000 agriculteurs

Plus en détail

Un nouveau cadre politique pour une agriculture européenne plus durable. Pierre Bascou DG Agriculture et développement rural Commission européenne

Un nouveau cadre politique pour une agriculture européenne plus durable. Pierre Bascou DG Agriculture et développement rural Commission européenne Un nouveau cadre politique pour une agriculture européenne plus durable Pierre Bascou DG Agriculture et développement rural Commission européenne Objectifs de la future PAC Objectifs politiques Objectifs

Plus en détail

Signature du contrat de cohésion territoriale «Limoges capitale» 5 juin 2015 Ester technopole

Signature du contrat de cohésion territoriale «Limoges capitale» 5 juin 2015 Ester technopole «Limoges capitale» 5 juin 2015 Ester technopole Genèse Depuis 2005, la Région Limousin contractualise avec les territoires de projets (agglos, pays, parcs naturels régionaux) et un certain nombre de partenaires.

Plus en détail

Les femmes de l artisanat alimentaire au Sénégal : un défi pour la sécurité alimentaire L exemple du milieu urbain dakarois

Les femmes de l artisanat alimentaire au Sénégal : un défi pour la sécurité alimentaire L exemple du milieu urbain dakarois Les femmes de l artisanat alimentaire au Sénégal : un défi pour la sécurité alimentaire L exemple du milieu urbain dakarois Fatou Ndoye Yamoussoukro, Juin 2013 Contexte Depuis très longtemps le Sénégal

Plus en détail

Plan de lutte contre la pauvreté, domaine

Plan de lutte contre la pauvreté, domaine Plan de lutte contre la pauvreté, domaine 15 min 01 Contexte, objectifs principes et outils méthodologiques des diagnostics territoriaux Contexte et philosophie des diagnostics territoriaux : une perspective

Plus en détail

FSE INCLUSION EN MEURTHE-ET-MOSELLE

FSE INCLUSION EN MEURTHE-ET-MOSELLE REUNION INFORMATION FSE 2014-2020 INCLUSION EN MEURTHE-ET-MOSELLE 10 décembre 2014 14h30-17h30 1 Introduction Architecture de gestion FSE 2007-2013 2007-2013 ité de Autorité gestion de gestion 2014-2020

Plus en détail

Quelle place pour l entreprise dans le futur paysage de la formation professionnelle?

Quelle place pour l entreprise dans le futur paysage de la formation professionnelle? Quelle place pour l entreprise dans le futur paysage de la formation professionnelle? La présente chronique rend compte d une note d actualité, conçue comme une contribution au débat public, réalisée en

Plus en détail

Leader / GAL «Angoumois»

Leader / GAL «Angoumois» Leader 2015 2020 / GAL «Angoumois» Candidature Leader / Réunion de concertation N 2, Balzac, le mercredi 14 janvier 2015. 1 Une seconde réunion de concertation dans le cadre d un programme en comportant

Plus en détail

ASSISES DEPARTEMENTALES DE L'INSERTION. Conseil Général de la Corrèze 18 novembre 2010

ASSISES DEPARTEMENTALES DE L'INSERTION. Conseil Général de la Corrèze 18 novembre 2010 ASSISES DEPARTEMENTALES DE L'INSERTION Conseil Général de la Corrèze 18 novembre 2010 1 La politique départementale d de l'insertion Un dispositif : le rsa Des moyens mobilisés : financiers : plus de 17

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de l'action Sociale, de l'enfance et de la Santé Sous Direction de l Insertion et de la Solidarité Service de la Prévention et de la Lutte contre les Exclusions 2017 DASES 156 G : Subventions

Plus en détail

PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015

PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015 PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015 Article 69 I. Le code de la santé publique est ainsi modifié : 1 La première

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La région Grand Est dispose d ores et déjà d un potentiel important dans le secteur du numérique. Celui-ci peut être un support de croissance

Plus en détail

Thème [Numéro du thème] - «[Intitulé du thème de l atelier].»

Thème [Numéro du thème] - «[Intitulé du thème de l atelier].» RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DE L AGROALIMENTAIRE ET DU BOIS [Logo de la Préfecture de région] [Logo de la Région] Atelier thématique n [Numéro de l atelier] : Thème [Numéro du thème] - «[Intitulé

Plus en détail

ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI

ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI DANS LA BRANCHE DES SERVICES DE L AUTOMOBILE Entre L Association nationale pour la formation automobile (ANFA) 41-49

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS DE DEVELOPPEMENT AGROALIMENTAIRES (TYPE D OPERATION 04.02

SOUTIEN AUX PROJETS DE DEVELOPPEMENT AGROALIMENTAIRES (TYPE D OPERATION 04.02 SOUTIEN AUX PROJETS DE DEVELOPPEMENT AGROALIMENTAIRES (TYPE D OPERATION 04.02.02 DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL REGIONAL NORD ET PAS-DE- CALAIS) CADRAGE GENERAL POUR 2016/2017 Date limite de réception

Plus en détail

Les modalités de mise en œuvre du

Les modalités de mise en œuvre du Les modalités de mise en œuvre du Fonds d Intervention Régional (FIR) Quelques rappels sur le FIR (1) FIR entre en vigueur le 1 er mars 2012 mais certaines dispositions applicables en 2013 Maintien des

Plus en détail