Les internautes français et la CONFIANCE NUMÉRIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les internautes français et la CONFIANCE NUMÉRIQUE"

Transcription

1 Les internautes français et la CONFIANCE NUMÉRIQUE

2 Edito Nous ne nous connectons plus, nous sommes connectés. L étude TNS Sofres sur les internautes français et la confiance numérique montre clairement que le numérique est désormais installé dans nos vies quotidiennes : adresse(s) , réseaux sociaux, achat et vente en ligne, relation bancaire, stockage de documents, avec un niveau de confiance (déclarée) souvent très élevé pour ces nouveaux usages numériques. En même temps, les internautes - quel que soit leur profil et leur niveau d expérience digitale partagent tous une même inquiétude : la sécurité/ confidentialité de leurs données personnelles. La généralisation des usages du numérique a ainsi replacé la question de la confiance au cœur des débats. L Association de l économie numérique (ACSEL), a consacré à ce thème l un de ses cahiers en 2013, la relation numérique de confiance : des enjeux des identités numériques, dans laquelle les auteurs finissent par se demander si une augmentation de la défiance pourrait menacer l éco-système de l économie numérique. C est pour ces raisons que toutes les entreprises, tous les acteurs de l Internet s interrogent et suivent avec intérêt le degré de confiance que leurs clients leur accordent. Pour les acteurs de l économie numérique, la construction de la confiance n est donc pas une question abstraite, mais bien un déterminant de leur développement d affaires et de l accroissement de leurs clientèles. Ces derniers mois, la constitution de mega bases de données à caractère personnel a réactivé les inquiétudes et les fantasmes d un contrôle généralisé de nos vies. Dans ce contexte, il nous apparaît capital de pouvoir mesurer l opinion des citoyens et des consommateurs sur ces questions. Je vous invite à le faire avec l étude que nous vous présentons dans ce livre blanc. Nathalie Andrieux, Directrice Générale du Groupe La Poste en charge du Numérique. Sommaire I Les français et le numérique : une révolution en marche > 5 II Usages numériques : la confiance plutôt de mise > 11 III la sécurité des données personnelles au cœur des préoccupations > 15 IV UN enjeu du 21 e siècle : concilier usages et maîtrise > 19 Le combat de la littératie numérique - 21 Créer un environnement «safe & fair*» - 24 Méthodologie de l étude "Les internautes français et la confiance numérique" Interviews réalisées par Internet du 12 au 17 mars individus âgés de 15 ans et plus La représentativité de l échantillon est assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession et catégorie socioprofessionnelle du référent, région) *sécurisé, sain, maîtrisé, juste 2 3

3 I Les Français et le numérique : une révolution en marche 4 5

4 Nous vivons une période clé sur le plan historique. Un moment de conquêtes technologiques sans précédent. Et ces conquêtes, loin d être imposées d en haut, se font en grande partie par le bas, individuellement, à travers les usages qu adoptent les Français, tous les jours un peu plus. En la matière, la rapidité des évolutions comportementales est impressionnante. Le premier ordinateur personnel a été mis sur le marché il y a 40 ans Aujourd hui, 83% des Français en sont équipés, un tiers en a même plusieurs. Le premier téléphone portable a été commercialisé il y a 30 ans Aujourd hui, 93% en possèdent un, près de 4 sur 10 ont un smartphone et 1 sur 6 une tablette. Le Web est né il y a 25 ans, Google il y a 16 ans Aujourd hui, 8 Français sur 10 sont des internautes et près des deux tiers d entre eux se connectent tous les jours. Facebook est né il y a 10 ans, Twitter il y a 8 ans, Instagram il y a 4 ans... Aujourd hui, 68% des internautes ont un compte Facebook, 19% disposent d un compte Twitter et 72% des internautes consultent ou postent du contenu sur les réseaux sociaux. 9 internautes français sur 10 effectuent des achats en ligne 8 sur 10 consultent leurs comptes bancaires et font des opérations en ligne 8 sur 10 stockent des documents sur un appareil numérique 3 sur 10 stockent des documents en ligne En très peu de temps, les usages numériques sont donc entrés dans les habitudes de vie des Français. La rapidité d'adoption de ces technologies est à la mesure de l'ampleur des innovations que ces services ont apportées aux individus. Leur très haute valeur d'usage explique largement leur succès planétaire avec, bien entendu, la baisse des coûts d'accès à ces matériels. Le numérique est devenu l'affaire de tous. La vie des individus se trouve augmentée : tous les comportements trouvent désormais leur expression ou leur prolongement digitaux. Ce faisant, le pouvoir se redistribue. Sur le plan de la consommation par exemple, si l internaute français n a pas toujours plus de pouvoir d achat, il a en revanche acquis un pouvoir sans précédent dans l acte d achat. Une information plus complète, large et transparente que jamais pour évaluer et comparer la valeur et la qualité d un bien ou d un service. Un nouveau rapport aux marques plus actif, plus collaboratif se fait jour. Un nouveau rapport aux marques, aux entreprises, mais aussi à l'économie en général. Plus informé, il est aussi plus entouré 85% consultent des avis en ligne avant d acheter et s insère dans une vaste communauté, déclinée en sous-groupes d intérêt où l avis des uns influencent le comportement des autres. Au-delà d une réponse immédiate à la crise, la consommation collaborative marque l avènement de nouvelles stratégies d achat en marge de l économie classique. Des pratiques qui, si elles existaient depuis toujours dans l univers de proximité des Français, prennent des proportions exponentielles dopées par les technologies et se généralisent pour, à présent, concerner plus d un internaute sur deux. 56% achètent/échangent en ligne avec des particuliers 64% donnent leur avis en ligne suite à un achat 6 7

5 5 profils d internautes français Les Sociaux 13% 26% 25% Ce sont plus souvent : Des femmes Des jeunes Des CSP modestes Leurs usages spécifiques : Se connectent à partir d'un appareil mobile Échangent sur les réseaux sociaux Ont plus souvent confiance en : Les personnes avec lesquelles ils échangent sur les réseaux sociaux Poster des photos sur les réseaux sociaux 13% 22% 14% 14% Les Ubiquitaires Des Ce sont plus souvent : hommes Des CSP supérieures De la région parisienne Leurs usages spécifiques : Ont plusieurs adresses mail Echangent sur les réseaux sociaux Achètent en ligne Gèrent leur argent en ligne Sauvegardent leurs documents sur des supports numériques et en ligne Consultent / donnent leur avis en ligne avant ou après l achat de produits ou services Ont plus souvent confiance en : Eux-mêmes, les autres, l avenir Les personnes qui s expriment sur les réseaux sociaux Acheter / échanger des produits ou des services en ligne avec des particuliers Stocker en ligne Les Mobiles 22% Les Collaboratifs Des Ce sont plus souvent : femmes Des jeunes Des CSP modestes Des diplômés de l'enseignement supérieur Leurs usages spécifiques : Connexion à partir d un appareil mobile, échanges sur les réseaux sociaux, Gestion en ligne de leur argent Ont plus souvent confiance en : Leurs proches, le progrès Les médias traditionnels (journaux, radios, télévision) Les relations transactionnelles en ligne (achats, paiements, relations avec leurs banques) 25% 26% Les Utilitaires Des personnes d âges intermédiaires Ce sont plus souvent : Ce sont plus souvent : Des hommes Des membres d associations de Des plus de 50 ans consommateurs Des CSP supérieures Leurs usages spécifiques : Leurs usages spécifiques : Achètent ou échangent des produits Consultent /envoient des mails ou des services en ligne avec des Gérent leur argent en ligne particuliers Achetent des produits ou des services en Achètent ou échangent des produits ligne sur des sites marchands ou des services en ligne sur des Consultent des avis en ligne avant d'acheter sites marchands des produits ou des services Donnent leur avis en ligne suite à Sauvegardent leurs documents sur des l achat de produits ou de services appareils numériques Ont plus souvent confiance en : Ont plus souvent confiance en : Les associations de consommateurs Eux-mêmes, le progrès Acheter ou échanger des produits Les acteurs institutionnels (entreprises, ou des services en ligne avec des particuliers services publics, associations ) Les relations transactionnelles en ligne (achats, paiements, relations avec leurs banque) 8 9

6 II Usages numériques : la confiance plutôt de mise 10 11

7 Economie en crise, avenir incertain, société de la défiance et du repli Le tableau que l on dresse actuellement de la société française est bien souvent très sombre. Trop sombre. Car en s emparant du numérique, les Français ont fait preuve - et continuent de manifester - une impressionnante vitalité. A travers les usages qu ils en ont, ils n ont de cesse d inventer de nouvelles façons de socialiser, de consommer, de se déplacer, de communiquer. Et finalement, d élaborer la France de demain. Preuve aussi que la défiance n est pas généralisée. Car si ses circuits traditionnels semblent dévitalisés, la confiance se modifie, se recompose, se redistribue différemment. L'étude révèle que le niveau de confiance dont bénéficie le numérique est d ailleurs bien plus élevé que ce à quoi on aurait pu s attendre. Avec quelques variations tout de même selon les usages. Mais, même quand certains d entre eux suscitent une défiance majoritaire chez les internautes, celle-ci n atteint que rarement les records qu ont à déplorer les institutions ou élites traditionnelles. Il semble en outre que les internautes aient atteint un certain niveau de maturité dans leurs usages. A y regarder de plus près, l expérience apparaît en effet déterminante dans leurs attitudes. Plus ils effectuent d achats en ligne et plus ils ont confiance dans cette pratique. Pour ceux dont l usage d Internet s avère être plus intensif et varié, confiance en général et confiance numérique fonctionnent même en cercle vertueux. Ainsi et même si la défiance reste majoritaire, les ubiquitaires se révèlent avoir davantage confiance en général : Confiance en soi : 86% versus 78% en moyenne Confiance aux personnes qu ils rencontrent pour la première fois : 38% vs 27% Confiance aux autres : 30% vs 22% Confiance dans l avenir : 32% vs 27% Tout se passe donc comme s ils se trouvaient dans une dynamique positive qui génère de la confiance, elle-même génératrice du développement de ces pratiques en ligne La transaction en ligne : confiance dans......les achats à des enseignes de marque...la consultation de ses comptes bancaires Le stockage en ligne : confiance dans......les espaces de stockage Confiance dans les personnes qui......s expriment sur les réseaux sociaux...les achats/ échanges avec 79% 86% des particuliers 39% 66%...le stockage des factures 35% 61% 41% 48% 23% 36%...les paiements 86% 95% 68% 79%...s expriment sur les réseaux professionnels Pour l ensemble des internautes Pour les utilisateurs fréquents* Pour l ensemble des internautes Pour les utilisateurs fréquents* Pour l ensemble des internautes Pour les utilisateurs fréquents** 34% 45% *Plusieurs fois par mois **Au moins une fois par semaine

8 III La sécurité des données personnelles au cœur des préoccupations 14 15

9 Le numérique offre aux Français des conquêtes toujours plus affirmées sur lesquelles ils ne voudraient revenir pour rien au monde : en termes d accès à la connaissance, d ouverture vers l extérieur, d information, de communication, de collaboration Mais toutes ces possibilités, et les pouvoirs qui en sont les corollaires, les interrogent aussi sur les responsabilités et les régulations à y associer. A mesure que les usages se répandent et s intensifient, on observe aussi une progression de la conscience de ce qu ils impliquent. Et la montée en puissance d une inquiétude à travers de réelles interrogations sur la sécurité et la confidentialité des données. Un sujet sur lequel on n observe pas, pour le coup, de différences notables selon le profil des internautes : quels que soient leurs usages et leurs niveaux d expérience numérique, tous l expriment avec la même intensité. Il est vrai que la question des données personnelles soulève à la fois des questions de respect de la vie privée, d éthique et de citoyenneté numérique. Les internautes le savent car ils l expérimentent : les technologies ayant évolué, elles permettent aux sociétés commerciales, aux autorités chargées de l application de la loi et à d autres entités de recueillir des données et de contrôler les activités en ligne. Surfer sur Internet, envoyer des mails, poster des photos sur le mur de ses amis, twitter ou acheter en ligne sont toutes des actions qui laissent des traces partout. Autant de données qui en disent long sur leurs habitudes, comportements, activités et relations. Big Data ou Big Brother Le réel potentiel de ces données est interrogé en même temps que les potentiels abus des utilisations qui peuvent en être faits. Dans un contexte où, en la matière, la médiatisation de scandales se fait de plus en plus fréquente. Rien d étonnant à ce que le sujet des données personnelles soit sensible : surveillance, atteinte à la vie privée, vol d identité, il engage aussi la liberté d expression, de convictions et d activités. In fine, il questionne les valeurs, les responsabilités mais aussi et surtout les droits humains fondamentaux. 80% pensent que les données personnelles qu'ils partagent ne leur appartiennent plus réellement 81% s'inquiètent du fait que l'on puisse acéder à leurs informations personneles ( s) 74% n'ont pas confiance dans la protection de leurs données personnelles sur Internet Un enseignement majeur Les niveaux d inquiétude sont aussi élevés chez les internautes les plus complets et intensifs (les ubiquitaires) que chez le reste des internautes. 70% n'ont pas confiance dans le fait de pouvoir supprimer définitivement les doculents personnels stockés en ligne 67% n'ont pas confiance dans le fait que l'on ne puisse accéder à ses documents personnels stockés en ligne sans son accord 16 17

10 IV Un enjeu du 21e siècle : concilier usages et maîtrise 18 19

11 L inquiétude qu expriment les internautes français quant à la protection des données personnelles s affirme aujourd hui comme une demande sociale vis-à-vis des pouvoirs publics comme des entreprises privées. Les Français ont fait une grande partie du chemin. Une plus grande maturité apparaît dans leurs comportements mais ils demandent aujourd hui à être respectés, accompagnés et mis en situation d accompagner leurs enfants dans la maîtrise de leurs usages. L enjeu est important. Avec le développement de la géolocalisation, des objets connectés, du e-commerce, de la e-administration, de la e-santé cette question de la sécurité et de la protection des données devient centrale. Il s agit de faire en sorte que les Français soient en mesure de suivre les évolutions technologiques toujours plus rapides et en saisir les opportunités comme ce fut le cas ces dernières années. Sans que cela s accompagne de trop d embarras, de craintes ou de réelles pertes d autonomie au plan individuel. Et alors même que le risque est grand de voir croître les inégalités en la matière au sein de notre société. Le combat de la littératie numérique L accès au numérique demeure un sujet majeur. En 2009, il est d ailleurs devenu un droit fondamental découlant de la liberté d expression et de communication. Il est donc essentiel d assurer l effectivité de ce droit pour près de 2 Français sur 10 qui, encore aujourd hui, n en disposent pas et pour qui cette situation est synonyme de marginalisation. Au-delà de l accès, se pose la question de l usage. Des usages. Pour l heure, l apprentissage du numérique se fait de façon empirique. Tout se passe de façon organique, spontanée, individuelle, sur le tas par le biais des devices (smartphone, tablette, ordinateur). Pourtant, cet apprentissage suppose un nouveau langage. Donc une nouvelle alphabétisation. Et celle-ci est continue car de nouvelles applications du numérique apparaissent chaque jour appelant de nouveaux usages. Outre la nécessaire résorption de la fracture numérique, il est donc désormais nécessaire, comme le prône le Conseil National du Numérique, d engager aussi le combat de l inclusion et de la littératie numérique. Peu de gens en France ont conscience de l omniprésence de compétences issues du numérique dans toutes les opérations de la vie courante. Sophie Pène, membre du CNNum, pilote de la saisine Education Développer la littératie numérique doit permettre de résorber les tensions et dissonances cognitives douloureuses entre les usages auxquels les Français sont attachés et les préoccupations que génère leur insuffisante maîtrise de ceuxci. Combler l écart entre la confiance et la maîtrise. Savoir quelles données sont collectées, pourquoi et ce qui en est fait, sur combien de temps. Connaître et comprendre les règles du jeu et être en mesure de les transmettre. La littératie numérique : aptitude à comprendre et à utiliser le numérique dans la vie courante, à la maison, au travail, et dans la collectivité en vue d atteindre les buts personnels et d étendre ses compétences et capacités. OCDE, La littératie à l ère de l information,

12 Cette montée en compétences des Français doit pouvoir les amener à se poser les bonnes questions pour eux-mêmes, mais leur permettre aussi d être capables de poser les bonnes questions pour la société, en termes de sécurité publique, d open data, de neutralité du net. Les pouvoirs publics ont bien entendu un rôle à jouer, mais aussi les grands acteurs de la société civile qui sont en posture d intermédiation et représentent des tiers de confiance essentiels. Des alertes : 61% des internautes se sentent à l aise dans leurs usages du numérique Mais 43% seulement se disent à l aise pour accompagner leurs enfants dans ces usages Paradoxe? Plus on se dit soi-même à l aise, et moins on l est proportionnellement pour accompagner ses enfants! Sur la base de l infographie ci-dessous, faire la même sur les internautes qui ne connaissent pas les paramètres de sécurité, avec les chiffres suivants : Ne connaissent pas leurs paramètres de sécurité / confidentialité Total : 30 % Sociaux : 14 %/Ubiquitaires : 27 %/Mobiles : 26 %/Collaboratifs : 34 %/Utilitaires : 42 % 21% 37% 14% 11% 25% 23% Total Sociaux Ubiquitai res M obiles Collabo ratifsu tilitai res 22 23

13 Connaissent bien leurs paramètres de sécurité / confidentialité 37% 21% 25% 23% 14% 11% Créer un environnement «safe & fair*» Le rôle des acteurs du monde numérique, publics comme privés, doit aussi être de créer le cadre et les conditions idoines pour que les Français soient en situation d exercer facilement leur maîtrise numérique. Mettre en place les outils par lesquels les compétences seront développées et acquises et l autonomie comme les droits de l individu, protégés en toute conscience. L internaute veut pouvoir échanger, conserver ou au contraire supprimer ses données et documents, bénéficier du droit à l'oubli. Il souhaite continuer à consommer et être informé de façon toujours plus personnalisée et ciblée. Mais il doit pouvoir le faire dans un environnement transparent et respectueux. Outre la nature des données collectées et l usage qui en est fait, des garanties doivent lui être apportées dans l identification des acteurs auxquels il a à faire, des précautions dans la répartition géographique du stockage de ses données ou encore dans les possibilités de recours au chiffrement. La prise en main des mesures de sécurité doit lui être facilitée, tout comme le fait de savoir ce qu elles recouvrent exactement. Il doit être en mesure d avoir recours à des solutions numériques «safe*», des informations certifiées. C'est dans ce contexte que prend toute son importance le rôle des tiers de confiance, ces acteurs du monde numérique intervenant dans la protection de l'identité, des documents, des transactions numériques, et engageant leur responsabilité juridique dans les opérations qu'ils effectuent. Total Sociaux Ubiquitaires Mobiles Collaboratifs Utilitaires Les éléments de réassurance numérique 61% seraient rassurés de savoir que leurs données sont stockées sur des serveurs en France 6 caractéristiques déterminantes pour les internautes 75% Interface de paiement sécurisé 65% Site connu 60% Les bonnes expériences avec ce site 46% Site français 70% trouvent utile la certification numérique pour les documents qu ils échangent ou pour les transactions faites en ligne 40% Garanties, labels de confiance 28% Site recommandé par d autres utilisateurs Source : Les internautes français et la confiance numérique, L observatoire de la confiance du Groupe La Poste. *sécurisé, sain, maîtrisé, juste 24 25

14 De même, les pratiques que l on nomme VRM (Vendor Relationship Management), où le client potentiel est en mesure de s approprier le contrôle de la relation avec les vendeurs potentiels, vont dans le bon sens en renversant la logique du CRM (Customer Relationship Management) par laquelle c est l entreprise qui contrôle la relation avec le client. Les principes fondamentaux du VRM selon le VRM project à Harvard : Les clients doivent entrer en relation avec les entreprises de façon libre C est au niveau des clients que les données les concernant doivent être centralisées Les clients doivent contrôler la façon dont les données sont transmises aux entreprises Les clients doivent pouvoir imposer leurs conditions d engagement Les clients doivent pouvoir exprimer leurs demandes et intentions sans aucun contrôle des entreprises Consommateurs et entreprises sont en délicatesse. Et cette situation est dûe, au moins en partie, à la collecte des données personnelles et l inquiétude sur l utilisation qui est faite de cette connaissance. «A ce jour il n existe aucun moyen de faire le distinguo entre l accès légitime à ces informations et les abus. Les entreprises disposent d outils de plus en plus élaborés de gestion de leur clients, notre idée, portée aux Etats-Unis par le projet VRM (Vendor Relationship Management), est de donner les mêmes aux clients. Si ces données ont tant d importance pour les entreprises, pourquoi n en auraient-elles pas pour nous?» Daniel Kaplan, Délégué général de la Fondation pour l Internet Nouvelle Génération (FING), membre du CNNum. Pour que la confiance que les internautes manifestent aujourd hui ne soit pas trahie demain. Pour que le progrès, la liberté, l ouverture et le partage que permet la vie connectée ne se transforme pas en surveillance ou abus de position dominante généralisés. Surtout, pour permettre aux internautes de passer de l usage à la maîtrise, de la confiance à la conscience, d un rôle d utilisateurs à une place de véritables acteurs! 26 27

15 La Poste - Société Anonyme au capital de euros RCS PARIS - Siège social : 44 Boulevard de Vaugirard PARIS CEDEX 15 Direction des Systèmes d Information Groupe La Poste - CP V BOULEVARD DE VAUGIRARD PARIS CEDEX 15 ANCI NE (67) - mai photos Fotolia.com - Imprimé sur un papier issu de forêts gérées durablement. DIRECTION DU NUMÉRIQUE CP R93 - TOUR CRISTAL 7 - QUAI ANDRÉ CITROEN PARIS 29

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014 Les internautes français et la confiance numérique Lundi 7 avril 2014 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1007 individus âgés de 15 ans et plus. La représentativité de l échantillon

Plus en détail

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014 «LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange Février 2014 La fiche technique du sondage Echantillon de 1002 individus âgés de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Baromètre Gemalto - TNS Sofres Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Amsterdam, 12 mars 2008 Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO),

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

LE FUTUR DU COMMERCE par

LE FUTUR DU COMMERCE par LE FUTUR DU COMMERCE par Présentation de OpinionWay Quelles sont les attentes des consommateurs Français? Suivez le débat sur Twitter avec le hashtag #ebayfdc Méthodologie Étude réalisée auprès échantillon

Plus en détail

Des compétences numériques à la littératie numérique

Des compétences numériques à la littératie numérique Note d éducation permanente de l ASBL Fondation Travail-Université (FTU) N 2014 10, juin 2014 www.ftu.be/ep Des compétences numériques à la littératie numérique Quels enjeux derrière l évolution de ces

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet?

Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet? Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet? Dans le cadre de sa campagne d éducation «Internet, les autres et moi», RSA a commandité une étude qui interroge et compare les perceptions

Plus en détail

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Juin 2014 Contact - BVA Opinion Erwan LESTROHAN, directeur d études erwan.lestrohan@bva.fr - 01 71 16 90 9 Victor CHAPUIS, chargé d études Victor.chapuis@bva.fr

Plus en détail

L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles

L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 1 er octobre 2013 L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles Focus sur les conclusions du nouveau livre

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Les usages pédagogiques du numérique

Les usages pédagogiques du numérique Les usages pédagogiques du numérique Septembre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 1004 étudiants

Plus en détail

Contexte et Objectifs

Contexte et Objectifs Contexte et Objectifs Véritable phénomène de société, les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus importante dans la vie personnelle des français. Face à l engouement suscité par ce type de

Plus en détail

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE Résultats de l enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2 315 individus âgés de 15 ans et plus, en conformité avec la loi n 78-17 relative à l'informatique, aux

Plus en détail

Perception croisée enfants/parents face à l usage d Internet

Perception croisée enfants/parents face à l usage d Internet Janvier 2013 N 36825 Contacts : Bruno LENAIN Directeur du pôle Média et Numérique bruno.lenain@ifop.com Isabelle TREVILLY Directrice de clientèle isabelle.trevilly@ifop.com Jean-Charles MALBERNARD Chargé

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus.

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. L échantillon a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants n 0900922 V3 Juillet 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011

Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011 Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011 Sommaire Méthodologie Résultats 1. Equipement : ordinateurs, téléphonie, Internet 2. Usages Internet et téléphonie 3. Logiciels

Plus en détail

Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées

Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées Objectifs et méthodologie: La Commission Emploi - Formation - Education de La Mêlée a pour vocation de connaître, entre

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 8 Du 20 heures à Twitter : Les réseaux sociaux bousculent l info n 1101347 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul

Plus en détail

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013 1 Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Août 2013 Sommaire Contexte... 2 Les équipements TIC des mairies... 3 Les compétences présentes en mairie... 4 Les usages TIC des mairies... 5 La communication

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Les internautes et les comparateurs de prix

Les internautes et les comparateurs de prix FM N 19410 Contact L Atelier : Sandra Edouard Baraud Tél : 01 43 16 90 22 sandra.edouardbaraud@atelier.net, Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les internautes

Plus en détail

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE SONDAGE SUR LA REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE Date: 27 juin 2011 Etude menée par Opinion Way pour les industriels du GITEP TICS Méthodologie Méthodologie Sondage quantitatif mené sur un échantillon de

Plus en détail

Les Français et l accessibilité Rapport des résultats

Les Français et l accessibilité Rapport des résultats Les Français et l accessibilité Rapport des résultats Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën - 75015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com 20 septembre 2013 Contexte et objectifs de l enquête

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015 LesFurets.com Etude réalisée par pour Publiée le 13 octobre 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 10 et 11

Plus en détail

L arbre de décision d achat des Français

L arbre de décision d achat des Français L arbre de décision d achat des Français Avril 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 Bruxelles, le 16 juillet 2015 Vous pouvez désormais consulter l édition 2015 du Baromètre annuel de la société

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

Tablettes : Perception & Usages des Français 6 ème édition du Baromètre Semestriel

Tablettes : Perception & Usages des Français 6 ème édition du Baromètre Semestriel Communiqué de presse Septembre 2013 Tablettes : Perception & Usages des Français 6 ème édition du Baromètre Semestriel La tablette : toujours plus complémentaire à la télévision et au smartphone 70% des

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Les Français et la dépendance au téléphone portable

Les Français et la dépendance au téléphone portable Les Français et la dépendance au téléphone portable Février 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : ROOMn Echantillon: Echantillon de 995 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Directorate-General for Communication PUBLIC OPINION MONITORING UNIT Bruxelles, 28 avril 2014 Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Couverture

Plus en détail

LA NOUVELLE DIMENSION DU MARKETING DIGITAL N 2

LA NOUVELLE DIMENSION DU MARKETING DIGITAL N 2 LA NOUVELLE DIMENSION DU MARKETING DIGITAL N 2 RAPPEL COURS N 1 UNE LECTURE DU WEB SOUS 2 AXES L INFORMATION CONNECTÉE LE SOCIAL CONNECTÉ Degré du social connecté Agent intelligents Knowledge Netwoks Réseau

Plus en détail

Publié le 3 et 4 avril 2014

Publié le 3 et 4 avril 2014 Publié le 3 et 4 avril 2014 Enquête nationale «Comment accompagner le choix des Français dans les Magasins Spécialisés?» Votre contact : Irina Tshelnakova Directrice Conseil : it@institut-viavoice.com

Plus en détail

La considération et la reconnaissance de la profession par les pouvoirs publics apparaissent déficitaires :

La considération et la reconnaissance de la profession par les pouvoirs publics apparaissent déficitaires : Note détaillée Le regard des masseurs-kinésithérapeutes sur leur profession Etude Harris Interactive pour L Ordre National des Masseurs-Kinésithérapeutes Les résultats sont issus d une enquête réalisée

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012)

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) 12,2 millions ont réservé en ligne, soit 73 % de transformation. (Source

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

A LA RENCONTRE DES EVERYNAUTES

A LA RENCONTRE DES EVERYNAUTES A LA RENCONTRE DES EVERYNAUTES La multi-connexion à internet est déjà un phénomène de masse puisque plus de 50% des internautes français fréquentent déjà le web sur plusieurs écrans (entre ordinateurs,

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE

LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE Sondage Ipsos - Présentation des résultats Ipsos Public Affairs pour le Conseil de Commerce de France Janvier 2009 Cadre méthodologique QUI AVONS-NOUS INTERROGÉ? 1013 personnes,

Plus en détail

Sommaire. 1 La méthodologie... 1. 2 Les principaux enseignements... 3. 3 Les résultats de l'étude... 11 A La promotion multi canal...

Sommaire. 1 La méthodologie... 1. 2 Les principaux enseignements... 3. 3 Les résultats de l'étude... 11 A La promotion multi canal... FM N 110522 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français Résultats d enquête Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris 23 octobre 2014 Quelques mots sur la méthodologie de l enquête

Plus en détail

La responsabilité sociétale de l entreprise numérique

La responsabilité sociétale de l entreprise numérique La responsabilité sociétale de l entreprise numérique Comme toute organisation, l entreprise numérique génère des attentes fortes en matière de responsabilité sociale, environnementale et de respect des

Plus en détail

Le parcours d achat des Français

Le parcours d achat des Français Le parcours d achat des Français Juin 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

La mesure d audience de l Internet Global 3 écrans

La mesure d audience de l Internet Global 3 écrans La mesure d audience de l Internet Global 3 écrans Coralie Fourmentraux, Directeur pôle marketing/projets/production Bertrand Krug Directeur Adjoint Au sommaire 1. Contexte 2. Périmètre de la mesure 3.

Plus en détail

1. Les types d enquêtes

1. Les types d enquêtes La conduite d une enquête par questionnaire La conception d un questionnaire ne doit pas être réalisée de façon hasardeuse. Elle suit une méthodologie stricte qui permet d atteindre des résultats utilisables

Plus en détail

L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT

L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT DU CRM AU VRM LIVRE BLANC NOVEMBRE 2013 Frédéric Donati Directeur Général Délégué Directeur du Développement b2s Sandra Heyde Responsable Marketing Produits et Services

Plus en détail

Enquête Médecine prédictive

Enquête Médecine prédictive Enquête Médecine prédictive Mars 2015 Version n 1-BJ11234 Date : 12 mars 2015 From: Nadia AUZANNEAU/ Claire URBAN To: Karim OULD-KACI OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94

Plus en détail

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE Diagnostic numérique de territoire Comité D Expansion Touristique et Economique de la Drôme Provençale 8 bd Joliot Curie 26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 SOMMAIRE I. L étude en quelques mots II. Méthodologie & Profil des répondants III. Faits marquants IV. Personas V. Conclusion I. L étude EMA BtoC en quelques

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

Pour ou contre les Soldes flottants?

Pour ou contre les Soldes flottants? Pour ou contre les Soldes flottants? Le 04/01/2013, Bons-de-Reduction.com, le site de référence en matière de code promo, publie son analyse suite au sondage réalisé en collaboration avec l institut Ifop

Plus en détail

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Agenda 1. Le Big Data et les enjeux du marché 2. La réponse de Mediapost Communication 3. Comment ça marche? 4. Planning de lancement des offres 5. Conclusion

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Les Français et les moyens de paiement Etude de l Institut CSA pour le Ministère des Finances et des

Plus en détail

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

Les cartes entreprises en 2014 et demain

Les cartes entreprises en 2014 et demain 2014 Les cartes entreprises en 2014 et demain Analyse prospective du marché des cartes entreprises L APECA accompagne depuis 10 ans le développement de la carte achat en France et se consacre, plus largement,

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

LES e-donateurs en france

LES e-donateurs en france LES e-donateurs en france Baromètre 2014 4 e édition Étude réalisée par et 1. BENCHMARK Présence digitale de 103 associations françaises membres de France Générosités. SOMMAIRE 2. QUESTIONNAIRE AUX associations

Plus en détail

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009 L utilisation d Internet par les femmes Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A- Les usages d Internet B- Les achats sur Internet Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Baromètre de l innovation Janvier 2015

Baromètre de l innovation Janvier 2015 Baromètre de l innovation Janvier 2015 Les pratiques culturelles des français et leurs usage s numériques Un baromètre BVA Syntec numérique Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales kpmg.fr 1 Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales 2 La gestion de la trésorerie,

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail