Processus tumoraux UE 2.9

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Processus tumoraux UE 2.9"

Transcription

1 Processus tumoraux UE 2.9 Dominique Béchade Institut Bergonié Bordeaux

2 Généralités en cancérologie (2)

3 Plan du cours généralités en cancérologie (2) Introduction Circonstances de découverte d un cancer Investigations cliniques Evaluation de l état général (échelles d évaluation) Investigations para-cliniques Bilan d extension (classification TNM)

4 Objectifs pédagogiques Connaître les circonstances de découverte des cancers Connaître les buts des investigations cliniques et para-cliniques Savoir évaluer l état général du patient cancéreux Savoir que seul l examen anatomopathologique affirme le diagnostic de cancer Connaître les principes et les moyens du bilan d extension Connaître la classification TNM et ses intérêts (thérapeutiques et pronostiques)

5 Introduction Les cancers sont souvent diagnostiqués à un stade symptomatique Aucun signe clinique n est spécifique d un cancer Le diagnostic de cancer doit être suspecté devant des arguments épidémiologiques cliniques radiologiques (ou endoscopiques) Le diagnostic de cancer doit être affirmé par l examen histologique

6 Introduction Les explorations mises en œuvre ont trois buts : affirmer le diagnostic = Diagnostic positif déterminer le stade du cancer = Bilan d extension déterminer l état du patient = Bilan pré-thérapeutique Les facteurs liés au patient (= hôte) influencent de manière importante l efficacité et la tolérance (TOXICITE) des traitements anti-tumoraux Évaluation GLOBALE du patient

7 Les circonstances de découverte d un cancer - Signes généraux fréquents - AEG - Fièvre au long cours - Syndromes paranéoplasiques : troubles endocriniens, hématologiques, neurologiques, cutanés - Signes en lien avec une extension tumorale directe ou métastatique - Perception d une masse ou d une adénopathie - Douleurs - Signes fonctionnels en rapport avec l organe atteint - mais parfois, «primitif inconnu» (métastase hépatique révélatrice) - Signes de compression : OMI, syndrome cave, compression médullaire

8 Les investigations cliniques Interrogatoire antécédents familiaux et/ou personnels de cancers suspecter une prédisposition génétique si - sujet jeune - plusieurs cas familiaux - plusieurs cancers non liés épidémiologiquement chez le même sujet rechercher l exposition à des carcinogènes - TABAC - ALCOOL - Infections chroniques (virus de l hépatite B, C, HPV, VIH) - expositions professionnelles à risque (amiante, arsenic, chrome, chlorure de vinyle, )

9 L évaluation de l état général Poids habituel Perte de poids à quantifier une perte de poids 5 % en un mois ou une perte de poids 10 % en 6 mois = DENUTRITION (Indice de Masse Corporelle) Outils permettant d évaluer l état général ou l activité générale Échelle de l OMS Échelle de Karnovsky

10 L évaluation de l état général Échelle de l'oms 0 - Activité normale sans restriction 1 - Restreint pour des activités physiques importantes, mais patient ambulatoire et capable de fournir un travail léger 2 Ambulatoire et capable de se prendre en charge, mais incapable de fournir un travail et alité pendant moins de 50 % de son temps 3 - Capacité de prise en charge propre beaucoup plus limitée. Passe plus de 50 % de son temps au lit ou dans une chaise. 4 - Complètement grabataire. Incapable de se prendre en charge. Le patient reste totalement confiné au lit ou dans une chaise.

11

12 Les investigations cliniques L examen clinique Complet, systématique et répété (refait à chaque consultation) Caractéristiques d une masse (dessin, photos, ) Aires ganglionnaires Permet d apprécier le terrain et les COMORBIDITES - état cardio-vasculaire - état respiratoire - troubles neurologiques - état psychiatrique

13 Les examens para-cliniques Ceux qui servent au diagnostic positif du cancer Ceux qui servent au bilan d extension du cancer

14 Les examens para-cliniques Radiologiques : n affirment pas le diagnostic mais confortent la suspicion et permettent de guider la biopsie Échographie Scanner IRM Scintigraphies, dont le TEP scan et 18-fluorodéoxyglucose (FDG) Endoscopiques : digestives, bronchiques, urologiques qui permettent aussi les biopsies mais aussi les gestes thérapeutiques Anatomopathologiques : le diagnostic de cancer n est affirmé que par l examen histologique ou cytologique

15 IRM

16 Scanner

17

18 TEP au 18-FDG

19 Endoscopie

20 L examen anatomopathologique L analyse cytologique porte sur des cellules isolées - prélèvement à l aiguille fine - prélèvement d un liquide biologique (ascite) - prélèvement d une expectoration L analyse histologique porte sur un tissu permettant aussi l analyse de l architecture du tissu : elle est donc plus fiable - biopsie dirigée sous scanner ou échographie - biopsie lors d une endoscopie - biopsie chirurgicale (laparotomie ou par cœlioscopie) - ou analyse d une pièce opératoire

21 Adénocarcinome de petite taille de la tête du pancréas

22 Analyse cytologique

23

24 Biopsie pour une analyse histologique

25 L examen anatomopathologique Affirme la nature maligne Précise les facteurs histopronostiques : - grade histologique (cancer de prostate : score de Gleason) - index mitotique (cancer du sein; tumeurs neuroendocrines) - emboles tumoraux vasculaires ou lymphatiques (côlon) - engainements péri-nerveux Permet des analyses supplémentaires : - Immunohistochimie : expression d une protéine (HER2) cytokératines (CK7, CK20 pour les ADK) - Biologie moléculaire (FISH, RT-PCR, )

26 Le bilan d extension Classification TNM Essentiel pour la stratégie thérapeutique et le pronostic (survie) Bilan clinique : adénopathies, hépatomégalie, Bilan radiologique : Scanner TAP (thoraco-abdomino-pelvien) Scanner cérébral (non systématique) TEP-scan Bilan biologique : hépatique : ASAT; ALAT, phosphatases alcalines, bilirubine NFS Calcémie Marqueurs tumoraux : pour suivre un cancer traité

27 Le bilan d extension Classification TNM La classification TNM précise l extension locale, régionale et à distance La classification TNM a une valeur pronostique TNM : T (Tumeur) : extension tumorale primitive de Tis à T4 N (ganglions ou Nodes) : ganglions loco-régionaux envahis (N+) ou non (N0) M (Métastases) : métastases (M+) ou non (M0)

28

29 Le bilan d extension Classification TNM Les différentes catégories TNM sont regroupées en stades Stade I : contrôle local facile; guérison potentielle (70 % à 90 % des cas) Stade II : extension loco-régionale avec risque de métastases occultes Contrôle loco-régional possible Stade III : extension aux organes de voisinage et forte probabilité de métastases occultes; contrôle loco-régional aléatoire Stade IV : Métastatique

30 Le bilan d extension Classification TNM Les différentes catégories TNM sont regroupées en stades permettant de prévoir des différences de survie entre les groupes Taux de survie des cancers du colon en fonction du stade Stade I IIa IIb IIIa IIIb IIIc IV T1-T2,N0 T3,N0 T4,N0 T1-T2,N1 T3-T4,N1 TX,N2 M1 Survie à 5 ans 93.2% 84.7% 72.2% 83.4% 64.1% 44.3% 5% Et par voie de conséquence, les modalités de traitement ont définies

31 Le bilan d extension Classification TNM Taux de survie des cancers du colon en fonction du stade Stade I IIa IIb IIIa IIIb IIIc IV T1-T2,N0 T3,N0 T4,N0 T1-T2,N1 T3-T4,N1 TX,N2 M1 Survie à 5 ans 93.2% 84.7% 72.2% 83.4% 64.1% 44.3% 5% Stade I : Surveillance après chirurgie Stade II : Surveillance ou chimiothérapie adjuvante de 6 mois après chirurgie Stade III : chimiothérapie adjuvante de 6 mois après chirurgie Stade IV : Chimiothérapie Toutes ces stratégies thérapeutiques sont définies par des Recommandations officielles : Thésaurus de la FFCD, par exemple

32

Processus tumoraux UE 2.9

Processus tumoraux UE 2.9 Processus tumoraux UE 2.9 Dominique Béchade Institut Bergonié Bordeaux Généralités en cancérologie (2) Plan du cours généralités en cancérologie (2) Introduction Circonstances de découverte d un cancer

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Liège

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Adjoint Adjoint Indications neurologiques 1. Epilepsie Si la thérapie sous forme d une intervention chirurgicale est influencée de manière décisive, pour la localisation d un foyer épileptogène d une épilepsie

Plus en détail

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique De l évaluation la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique Jean-Marc BEREDER, Nadia ARAB, Jean-François QUARANTA 1 CHOIX DE LA PATHOLOGIE Le cancer du colon est au premier rang s cancers

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Anatomie pathologique - Définition Application aux cellules et tissus prélevés de diverses méthodes d analyse basées principalement sur

Plus en détail

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules Carcinome neuroendocrine à grandes cellules C. Clément-Duchêne Institut de Cancérologie de Lorraine Introduction Groupe hétérogène de tumeurs (histologie, immunohistochimie, moléculaire, pronostic et thérapeutique)

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

Cancérologie ORL. Dr Olivier de Crouy-Chanel

Cancérologie ORL. Dr Olivier de Crouy-Chanel Cancérologie ORL 2014 Dr Olivier de Crouy-Chanel Cancers en ORL Cancer des VADS Cancer des sinus Cancer de la thyroïde Cancer des glandes salivaires Plan: cancer des VADS Anatomie Epidémiologie Bilan Traitement

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques sans primitif connu. Patrick DUFOUR Centre Paul Strauss Strasbourg

Prise en charge des métastases hépatiques sans primitif connu. Patrick DUFOUR Centre Paul Strauss Strasbourg Prise en charge des métastases hépatiques sans primitif connu Patrick DUFOUR Centre Paul Strauss Strasbourg Données épidémiologiques Les cancers sans site primitif connu représentent environ 5% des cancers

Plus en détail

Ampullome. Clinique : ictère cholestatique (prurit) continu progressif, amaigrissement récent, antécédents

Ampullome. Clinique : ictère cholestatique (prurit) continu progressif, amaigrissement récent, antécédents Ampullome Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Peut-on ne pas faire de bilan d extension?

Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Dr Claudia Lefeuvre-Plesse 12/06/2015 Avec le soutien de Pierre Kerbrat De Jean-Sebastien Fresnel 2 histoires en parallèle. Noemie, 38 ans Autopalpation Bilan

Plus en détail

Item 308 (Item 158) Cancer du rein EVALUATIONS

Item 308 (Item 158) Cancer du rein EVALUATIONS Item 308 (Item 158) Cancer du rein EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/6 : Quel(s) est (sont) le(s) facteur(s) de risque du cancer du rein? A - HTA B - Anémie C - Tabagisme D - Obésité E - HTAP (Réponse : ACD

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

LES CANCERS DIGESTIFS

LES CANCERS DIGESTIFS LES CANCERS DIGESTIFS Les cancers digestifs n ont souvent pas de symptômes. Ils peuvent toucher tous les organes : œsophage, estomac, foie, pancréas, rectum, colon Cancer colorectal C est une transformation

Plus en détail

Cancer du Rein Pr. R.Sayoud

Cancer du Rein Pr. R.Sayoud Cancer du Rein Pr. R.Sayoud I/Intoduction: Le cancer du rein de l adulte représente 2% de l ensemble des cancers. C est le 3ème cancer urologique après la prostate et la vessie. l homme est deux fois plus

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 1 L3 2016-2017 Cas clinique Mr H, 60 ans, éthylique et grand tabagique (50 paquets-années), Consulte en raison d une difficulté à avaler les aliments. Ce qui

Plus en détail

Mélanome cutané. Examen clinique exhaustif : revêtement cutané, cuir chevelu, organes génitaux externes, aires ganglionnaires...

Mélanome cutané. Examen clinique exhaustif : revêtement cutané, cuir chevelu, organes génitaux externes, aires ganglionnaires... Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS DIAGNOSTIC ET IDENTIFICATION DU TYPE DE CANCER L EXAMEN ANATOMOPATHOLOGIQUE (1,2) Le diagnostic de cancer repose sur un examen anatomopathologique : Étude macroscopique et microscopique du tissu tumoral,

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Dr Sandrine Martin-Françoise Chirurgie gynécologique Centre François Baclesse CAEN Le 21 Novembre 2015 Généralités 4000 nouveaux cas par an 5 ème cancer

Plus en détail

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Le cancer du poumon Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Définition Anatomie pathologique Définition : classification OMS 2004 Epithélioma épidermoïde Adénocarcinome Carcinomes à grandes cellules

Plus en détail

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) 201 3 1 Table des matières 1. Fréquence, épidémiologie... 3 2. Types histologiques... 3 3. Facteurs de risque, carcinogenèse, modalités d'extension...3

Plus en détail

CARCINOSARCOME DE L UTÉRUS À propos de 8 cas

CARCINOSARCOME DE L UTÉRUS À propos de 8 cas HÔPITAL NATIONAL DE GYNÉCOLOGIE - OBSTÉTRIQUE CARCINOSARCOME DE L UTÉRUS À propos de 8 cas Pr. VU Ba Quyet Dr PHAM Duy Duan Dr NGUYEN Ngoc Phuong INTRODUCTION Les carcinosarcomes (CS) utérins sont des

Plus en détail

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES Stade pour le phéochromocytome / paragangliome ANNEXES Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4 5 cm A : Extension locale B : N1 C : Thrombose Métastases Classification par stades : cancer médullaire Stade

Plus en détail

Item 308 (ex item 158) Tumeurs du rein Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 308 (ex item 158) Tumeurs du rein Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 308 (ex item 158) Tumeurs du rein Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Épidémiologie... 3 2. Types histologiques principaux... 3 3. Oncogénèse du carcinome rénal

Plus en détail

métastase au cours du cancer

métastase au cours du cancer Je comprends ce qu'est une métastase au cours du cancer Un cancer peut, dans certains cas, se compliquer par l apparition de métastases. Une métastase correspond à la dissémination de cellules cancéreuses

Plus en détail

LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE

LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE GENERALITES Définition Syndrome lymphoprolifératif Prolifération monoclonale maligne de lymphocytes B matures Infiltration médullaire, gg et sanguine Evolution lente Etiologie

Plus en détail

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques.

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques. De OncologiK. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

III/ Prise en charge des cancers. III.1. Diagnostic III.2. Classifications et pronostics III.3. Dépistage III.4. Traitement III.5.

III/ Prise en charge des cancers. III.1. Diagnostic III.2. Classifications et pronostics III.3. Dépistage III.4. Traitement III.5. III/ Prise en charge des cancers III.1. Diagnostic III.2. Classifications et pronostics III.3. Dépistage III.4. Traitement III.5. Rôle du manip Sitographie III.1. Imagerie Le diagnostic de certitude

Plus en détail

I/ Classification. II/ Définition. III/ Les cancers bronchiques primitifs. Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires

I/ Classification. II/ Définition. III/ Les cancers bronchiques primitifs. Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires LES CANCERS THORACIQUES I/ Classification Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires Les cancers de plèvre primitifs Les cancers secondaires de la plèvre Les lymphomes médiastinaux

Plus en détail

Imagerie des cancers:

Imagerie des cancers: Imagerie des cancers: Dépistage et bilan d extension HTrillaud Trillaud, Herve.trillaud@chu-bordeaux.fr Service de radiologie Hôpital Saint-André Bordeaux Objectif Définir la notion de dépistage en imagerie

Plus en détail

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES Objectifs pédagogiques : Classifications OMS TNM Options thérapeutiques et indications Réseaux TENPATH et RENATEN Catherine Lombard-Bohas Service

Plus en détail

Le cancer du rein Dr MOULIN Morgan

Le cancer du rein Dr MOULIN Morgan Rappels Le cancer du rein Dr MOULIN Morgan Rappels Epidémiologie Incidence : France en 2012: 11573 cas 3% des tumeurs malignes de l adultel 7 ème rang des cancers Age moyen de découverte d : 65 ans Sex

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire Suspicion de tumeur séreuse de bas grade de l ovaire Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : CA 125 Scanner TAP +/- cérébral (si maladie métastatique) Exploration chirurgicale de diagnostic

Plus en détail

Prise en charge des cancers du colon

Prise en charge des cancers du colon Prise en charge des cancers du colon Pr B. HEYD Service de Chirurgie Viscérale, Digestive et Cancérologique Unité de transplantation Hépatique CHU Besançon Cancers colo rectaux 34 000 nouveaux cas 65 %

Plus en détail

TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM

TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM - 1/6- Lundi 02/04/07 13h30>15h30 UF : affections digestives Les pathologies en digestif Dr Cabasset TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM I/ INTRODUCTION : En France le cancer colorectal est le premier des cancers

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis : histologie de la paroi vésicale...3 2. Épidémiologie... 3 3. Types histologiques

Plus en détail

Centre Hospitalo Universitaire Tlemcen Service d Oncologie Médicale. VIème Journées Internationales de Cancérologie de Constantine

Centre Hospitalo Universitaire Tlemcen Service d Oncologie Médicale. VIème Journées Internationales de Cancérologie de Constantine Centre Hospitalo Universitaire Tlemcen Service d Oncologie Médicale VIème Journées Internationales de Cancérologie de Constantine Expérience du service Pr.S.Ghomari-Bezzar Dr.H.Aris Introduction : Le cancer

Plus en détail

Cancer du pancreas Item 305. Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André

Cancer du pancreas Item 305. Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André Cancer du pancreas Item 305 Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André LE CANCER du pancréas : généralités Adénocarcinome peu différencié dans 95% des cas 69 74 ans / sex ratio 1,5-2 Autres tumeurs - endocrines:

Plus en détail

Journée de Sénologie Interactive. Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid

Journée de Sénologie Interactive. Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Journée de Sénologie Interactive Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Mme S 51 ans XVII journées de sénologie le 18/09/14 Cas clinique interactif Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Mme S., 51ans, consulte

Plus en détail

I- Epidémiologie et facteurs de risques :

I- Epidémiologie et facteurs de risques : Tumeurs de la vessie Dr Chettih I- Epidémiologie et facteurs de risques : - Les tumeurs de vessie représentent 3 à 4 % de l ensemble des cancers. - 5ème cancer de l homme, 2ème cancer urologique. - L homme

Plus en détail

Prise en charge des tumeurs frontières de l ovaire. Bilan

Prise en charge des tumeurs frontières de l ovaire. Bilan Suspicion tumeur maligne de l ovaire dite rare Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : AFP, HCG, LDH, CA 19.9, CA 125, Oestradiol, Inhibine B, NSE, AMH Scanner TAP +/- cérébral (si maladie

Plus en détail

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central Cancer colorectal Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central PLAN 1. Cancer 2. Colorectal 3. Epidémiologie 4. Causes et développement 5. Dépistage 6. Manifestations

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Cancer des voies biliaires: le thésaurus Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Introduction Dernière mise à jour: 11/07/2007 Cancer rare: 3% des cancers digestifs 2000 nouveaux cas

Plus en détail

12/09/2011. Objectifs pédagogiques. Définition - anatomie. Définition ADÉNOCARCINOMES (ADK) Savoir évoquer le diagnostic de cancer colo-rectal

12/09/2011. Objectifs pédagogiques. Définition - anatomie. Définition ADÉNOCARCINOMES (ADK) Savoir évoquer le diagnostic de cancer colo-rectal Processus tumoraux UE 2.9 Dominique Béchade Institut Bergonié Bordeaux Cancer colo-rectal (CCR) Plan du cours Définition Épidémiologie Étiologie Clinique Bilan d extension Bilan pré-thérapeutique Principes

Plus en détail

Cancer du pancréas : je m'informe

Cancer du pancréas : je m'informe Cancer du pancréas : je m'informe Dr Frank Tusseau Adresse du site : www.docvadis.fr/tusseau Validé par le Comité Scientifique Oncologie Le cancer du pancréas est relativement rare et concerne généralement

Plus en détail

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Chirurgie des métastases hépatiques des cancers colorectaux Pr Belkouchi - Pr Chihab - Pr Zentar - Pr Benkabbou 1. Introduction La présence

Plus en détail

Le carcinome hépato-cellulaire

Le carcinome hépato-cellulaire Chapitre 7 Le carcinome hépato-cellulaire Bilan minimal Bilan minimal : - Examen clinique : état général, recherche de métastases - Biologie : NFS, créatinine, bilan hépatique (AST, ALT, TP, Bilirubine,

Plus en détail

Dossier. Question 1. Question 2 Que comporte le traitement spécifique de cette patiente?

Dossier. Question 1. Question 2 Que comporte le traitement spécifique de cette patiente? Dossier 1 Madame V, 60 ans est suivie depuis peu pour un cancer pulmonaire à petites cellules sans aucun signe de complications diagnostiqué lors d un bilan réalisé pour asthénie persistante. Il s agit

Plus en détail

Thésaurus du cancer du thymus

Thésaurus du cancer du thymus Thésaurus du cancer du thymus - 1 - Suspicion de tumeur épithéliale du thymus Bilan préthérapeutique Standards : * Radiographie thoracique * Tomodensitométrie thoracique * Epreuves fonctionnelles respiratoires

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des sarcomes des tissus mous non métastatiques

Recommandations régionales Prise en charge des sarcomes des tissus mous non métastatiques Recommandations régionales Prise en charge des sarcomes des tissus mous non métastatiques - janvier 2006 - Diagnostic clinique Examen clinique (standard) : anamnèse examen de la région tumorale : localisation

Plus en détail

LYMPHOMES et MYELOME du sujet âgé

LYMPHOMES et MYELOME du sujet âgé LYMPHOMES et MYELOME du sujet âgé Pr Eric DECONINCK INSERM U-645 Université de Franche-Comté / IFR 133 Service d hématologie CHU BESANÇON DEFINITION Hémopathie maligne: cancer du système hématopoïétique,

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules - avril 2009 - Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP) Tout nouveau patient ayant un cancer bronchique

Plus en détail

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer Chimiothérapie I. Généralités Cancer = ensemble de cellules qui échappent au contrôle de l organisme et multiplient indéfiniment, envahissant les tissus voisins et distants et les détruisant Trois caractéristiques

Plus en détail

CHIRURGIE DU CANCER BRONCHO- PULMONAIRE N.P C HAYSSAM BAKDACH

CHIRURGIE DU CANCER BRONCHO- PULMONAIRE N.P C HAYSSAM BAKDACH HPA JO CHIRURGIE DU CANCER BRONCHO- PULMONAIRE N.P C HAYSSAM BAKDACH Introduction L incidence du cancer bronchique croît en France. Actuellement près de 25000 français meurent chaque année de cette affection.

Plus en détail

Cancer du pancréas : je m'informe

Cancer du pancréas : je m'informe Cancer du pancréas : je m'informe Centre François BACLESSE - CAEN Adresse du site : www.docvadis.fr/oncologie-baclesse Validé par le Comité Scientifique Oncologie Le cancer du pancréas est relativement

Plus en détail

TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES

TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES Donnou Céline Faoucher Marie 18/03/11 Anapath, Sarcomes, N. Rioux-Leclerc Diaporama bientôt disponible sur le réseau pédagogique! Bon courage à tous. TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES I - Tumeurs des tissus

Plus en détail

Diapositive 1 : Ecran de démarrage. Diapositive 2 : Accueil. Diapositive 3 : Objectifs de la séquence. Diapositive 4 : Observations

Diapositive 1 : Ecran de démarrage. Diapositive 2 : Accueil. Diapositive 3 : Objectifs de la séquence. Diapositive 4 : Observations Diapositive 1 : Ecran de démarrage Diapositive 2 : Accueil Voyons maintenant l exemple d un cas de cancer colique, l un des quatre cancers les plus diagnostiqués en France. Diapositive 3 : Objectifs de

Plus en détail

Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions. Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY

Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions. Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY + Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY + Introduction Cancer du pénis = rare Incidence : 1/100 000 hommes en Europe Pic de fréquence entre 60-70

Plus en détail

Item 311 (Item 160 bis) Tumeurs de la vessie Collège Français des Urologues

Item 311 (Item 160 bis) Tumeurs de la vessie Collège Français des Urologues Item 311 (Item 160 bis) Tumeurs de la vessie Collège Français des Urologues 2014 1 Table des matières 1. Pour comprendre... 3 2. Physiopathologie... 3 2.1. L urothélium... 3 2.2. Les carcinogènes... 3

Plus en détail

LES MASTOCYTOMES CANINS

LES MASTOCYTOMES CANINS CAHIER DE PATHOLOGIE N 2 LES MASTOCYTOMES CANINS Dr Sandra Jolly DVM, DScV, responsable du département de pathologie 1. Epidémiologie 2. Caractéristiques techniques 3. Diagnostic 4. Bilan d extension en

Plus en détail

UE4-Appareil respiratoire Dr. C REVEL. TEP et cancer pulmonaire

UE4-Appareil respiratoire Dr. C REVEL. TEP et cancer pulmonaire UE4-Appareil respiratoire Dr. C REVEL Date: 19/10/2015 Promo: DFGSM2 2015/2016 Ronéistes : TSANG Ronan LEBEAU Greg Plage horaire: 10h30-11h45 Enseignant : Dr. C Revel TEP et cancer pulmonaire I. Diagnostic

Plus en détail

9/ Tumeurs gynécologiques

9/ Tumeurs gynécologiques SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux I. Cancer de l'endomètre 9/ Tumeurs gynécologiques Endomètre: muqueuse qui tapisse la cavité utérine Epidémiologie Femmes ménopausées dans 80% des cas Pic de prévalence

Plus en détail

Echographie interventionnelle D.I.U.E

Echographie interventionnelle D.I.U.E Echographie interventionnelle D.I.U.E 3 applications. Diagnostique Thérapeutique Per-opératoire Ponction écho guidée. Geste de base (diagnostique et thérapeutique) Exemple de réalisation pratique (pathologie

Plus en détail

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses Jean-François REGNARD Hôtel-Dieu Université Paris Descartes Email : jean-francois.regnard@htd.aphp.fr MODIFICATION DU T T0 no primary tumor T1 T 3 cm surronded

Plus en détail

TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE

TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE La mise à jour à jour a été effectuée à partir des recommandations 2010 en onco-urologie (AFU, EAU, ESMO, INCA), et de publications importantes nouvelles

Plus en détail

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise H. NJEH¹, H. ABID¹, M. ABDELKEFI¹, M. BRADAI¹, B. SOUISSI¹, S. MSAAED², S. HADDAR¹, KH. BEN MAHFOUDH¹

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge Référentiel -version mars 2014 Page 1 sur 6 Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie pelvienne

Plus en détail

Sous thème 3 Quelques notions de cancérologie

Sous thème 3 Quelques notions de cancérologie La cancérologie ou oncologie est l étude des tumeurs. Une tumeur est le résultat d une prolifération cellulaire anormale aboutissant à ce que l on appelle une «néo-formation» ou formation néoplasique (équivalent

Plus en détail

Bilan d extension et surveillance du cancer du testicule. L. BRUNEREAU, F. BRUYERE, C. LINASSIER, JL. BAULIEU CHU de TOURS

Bilan d extension et surveillance du cancer du testicule. L. BRUNEREAU, F. BRUYERE, C. LINASSIER, JL. BAULIEU CHU de TOURS Bilan d extension et surveillance du cancer du testicule L. BRUNEREAU, F. BRUYERE, C. LINASSIER, JL. BAULIEU CHU de TOURS Cancer du testicule Tumeurs germinales uniquement (95%) TG séminomateuse (35-45

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

Institut Rizzoli. Méta OstéoS ChondroS Ewing Myelomes Lymphomes MFH FibroS Chordomes

Institut Rizzoli. Méta OstéoS ChondroS Ewing Myelomes Lymphomes MFH FibroS Chordomes LES METASTASES OSSEUSES D ORIGINE INCONNUE Dr H. NOURI STAFF INTER-SERVICES OCTOBRE 2008 INTRODUCTION Le squelette est un site métastatique fréquent pour de multiples carcinomes. 3 à 4% des métastases

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

Item 311 (Item 160 bis) Tumeurs de la vessie EVALUATIONS

Item 311 (Item 160 bis) Tumeurs de la vessie EVALUATIONS Item 311 (Item 160 bis) Tumeurs de la vessie EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Quelles substances sont des carcinogènes vésicaux? A - Tabac B - Alcool C - Virus HPV D - Amines aromatiques E - Cyclosporine

Plus en détail

Histoire naturelle du cancer

Histoire naturelle du cancer TUMEURS MALIGNES Histoire naturelle du cancer - Transformation cancéreuse d une cellule - Expansion clonale de la cellule cancéreuse - Lésions cancéreuses pré-invasives: dysplasies, carcinome in situ -

Plus en détail

Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire

Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire Anamnèse (appendicectomie, antécédents de chirurgie ovarienne pour cystadénome ou borderline mucineux, troubles digestifs) Examen

Plus en détail

Tumeurs endocrines digestives:

Tumeurs endocrines digestives: Tumeurs endocrines digestives: Aspects anatomo-pathologiques, classification OMS Apramen, 9 Janvier 2007, Paris Anne Couvelard, Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon, Clichy Les tumeurs endocrines. problèmes

Plus en détail

Cancérologie pratique cancer VADS-thérapies ciblées. Pr Soubeyran Dr Daste

Cancérologie pratique cancer VADS-thérapies ciblées. Pr Soubeyran Dr Daste Cancérologie pratique cancer VADS-thérapies ciblées Pr Soubeyran Dr Daste Vous voyez en consultation en Janvier 2017 Mr D. Michel 49 ans. Ses antécédents sont: Tabagisme non sevré estimé à 4 PA Amygdalectomie

Plus en détail

PATHOLOGIE DU CANCER PULMONAIRE

PATHOLOGIE DU CANCER PULMONAIRE PATHOLOGIE DU CANCER PULMONAIRE Vincent Thomas de Montpréville Service de Pathologie Institut d Oncologie Thoracique Centre Chirurgical Marie Lannelongue Diplôme d Université de Carcinologie Clinique 8

Plus en détail

Répartition par topographie - Hommes 7,7% 7,2%

Répartition par topographie - Hommes 7,7% 7,2% III-2 Cancer de la prostate Généralités En 2013, le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez les hommes avec 102 nouveaux cas. 6% des patients avaient développé une autre tumeur primitive

Plus en détail

Généralités sur la prise en charge chirurgicale des pathologies digestives. Masse abdominale. Pr PA Lehur Dr E Duchalais CCDE

Généralités sur la prise en charge chirurgicale des pathologies digestives. Masse abdominale. Pr PA Lehur Dr E Duchalais CCDE Enseignement de Chirurgie Digestive DFASM1 2016/2017 Cours 1 Généralités sur la prise en charge chirurgicale des pathologies digestives Masse abdominale Pr PA Lehur Dr E Duchalais CCDE Med-Line Editions

Plus en détail

RTC 3D CANCER DU PANCRÉAS. Principes généraux

RTC 3D CANCER DU PANCRÉAS. Principes généraux RTC 3D CANCER DU PANCRÉAS Principes généraux Classification T1 : T. limitée au pancréas 2 cm T2 : T. limitée au pancréas > 2 cm IA T1 N0 M0 T3 : T. étendue hors du pancréas mais sans envahissement de l

Plus en détail

Diapositive 1 : Page principale. Diapositive 2 : Ecran Accueil. Diapositive 3 : Objectifs pédagogiques. Diapositive 4 : Introduction

Diapositive 1 : Page principale. Diapositive 2 : Ecran Accueil. Diapositive 3 : Objectifs pédagogiques. Diapositive 4 : Introduction Diapositive 1 : Page principale Diapositive 2 : Ecran Accueil Bonjour à toutes et à tous, bienvenue dans cette séquence qui porte sur le cas clinique ayant trait au cancer du sein. Diapositive 3 : Objectifs

Plus en détail

Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric

Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric Diagnostic et traitement des cancer du poumon Dr Fiteni Frédéric Données essentielles en France métropolitaine Nombre de nouveaux cas estimés de cancer du poumon en 2012 = 39 495 (28 211 hommes et 11 284

Plus en détail

Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS

Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS Dr Damien Le Pennec Problématique du délai Contenu de la première consultation : Anticipation des prises en charge Prise en charge diagnostique

Plus en détail

Tumeurs neuroendocrines gastriques

Tumeurs neuroendocrines gastriques Tumeurs neuroendocrines gastriques Jean-Yves Scoazec Hospices Civils de Lyon Centre de Recherche contre le Cancer de Lyon INSERM U1052-CNRS UMR5286 Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d

Plus en détail

REFERENTIEL MELANOME

REFERENTIEL MELANOME REFERENTIEL MELANOME Tout dossier doit être présenté en RCP Si possible avant tout acte thérapeutique Conformément au plan cancer 2, tout patient doit pouvoir bénéficier d une proposition d un essai thérapeutique

Plus en détail

DIAGNOSTIC DU CANCER DE L'OVAIRE

DIAGNOSTIC DU CANCER DE L'OVAIRE DIAGNOSTIC DU CANCER DE L'OVAIRE Les signes cliniques ou la consultation médicale Le cancer de l ovaire est le plus souvent diagnostiqué à un stade évolué de la maladie car il peut évoluer longtemps sans

Plus en détail

Prise en charge des tumeurs endocrines pancréatiques < 2 cm Pour une surveillance L de Calan

Prise en charge des tumeurs endocrines pancréatiques < 2 cm Pour une surveillance L de Calan Prise en charge des tumeurs endocrines pancréatiques < 2 cm Pour une surveillance L de Calan Service de chirurgie digestive, endocrinienne et de transplantation hépatique Hôpital Trousseau, 37 044 Tours

Plus en détail

Listes des contributeurs... Préface... Avant-propos de la nouvelle collection... Liste des abréviations...

Listes des contributeurs... Préface... Avant-propos de la nouvelle collection... Liste des abréviations... Listes des contributeurs.... Préface.... Avant-propos de la nouvelle collection.... Liste des abréviations.... V VII IX XXI I Généralités en cancérologie 1 Les compétences infirmières.... 3 Compétences

Plus en détail

UE Biopathologie, moléculaire, cellulaire et tissulaire

UE Biopathologie, moléculaire, cellulaire et tissulaire UE Biopathologie, moléculaire, cellulaire et tissulaire ED Imagerie Médecine Nucléaire Mars 2016 PLAN DE L ED 1. Scintigraphie Osseuse 2. TEP/TDM au 18 F-FDG 3. Cancer du sein 4. Lymphome 5. Cancer du

Plus en détail

Cancers pancréas et foie

Cancers pancréas et foie Cancers pancréas et foie généralités C.Demoor IFSI décembre 2016 Cancers du pancréas Anatomie Cancer pancréas: quelques données Epidémiologie: 5000 décès par an Age de survenue 70 ans Survie à 1 an :

Plus en détail

Prise en charge initiale du cancer colorectal en Aquitaine

Prise en charge initiale du cancer colorectal en Aquitaine Prise en charge initiale du cancer colorectal en Aquitaine Résultats de l étude 17 mars 2006 version finale 1 Introduction Un des objectifs du RCA est de contribuer à l amélioration de la qualité des soins,

Plus en détail

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CAS Mr G, 64 ans Homme de 64 ans sans antécédents notables, tabagisme actif

Plus en détail

PLACE DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE LA JONCTION ŒSOGASTRIQUE

PLACE DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE LA JONCTION ŒSOGASTRIQUE vendredi 01/02/2013 EVDG - Paris PLACE DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE LA JONCTION ŒSOGASTRIQUE Pr. Gérald BONARDEL Service de médecine nucléaire HIA Val

Plus en détail