Revitalisation urbaine intégrée Airlie-Bayne Rapport final

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Revitalisation urbaine intégrée Airlie-Bayne Rapport final"

Transcription

1 Revitalisation urbaine intégrée Airlie-Bayne Rapport final 2014

2 TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction 4 2. Objectifs et activités de la RUI entre 2010 et Implication citoyenne et partenaires Participation citoyenne Achalandage au local Airlie Implication citoyenne et bénévolat Partenariats et implication du milieu lasallois Ressources humaines Comités de la RUI Implication des partenaires Programmation et évènements Faits saillants Engagement concrète des citoyens Café urbain LaSalle au féminin Approche systémique Marchés de quartier Inauguration de Bon C Bon Projet rassembleur et porteur Journée de réflexion RUI Partenariat SPVM et RUI Local RUI : Une référence. 6. Plan d action Plan d action du comité Vie de quartier Représentations

3 Liste des tableaux Tableau 1 : Objectifs et actions de la RUI Tableau 2 : Présences à la RUI entre le 10 mars et le 31 décembre Tableau 3 : Plan d action Tableau 4 : Plan d action du comité Vie de quartier Liste des Acronymes CDEC CGFL CJE CLLL CPE CRA CSSS DLL DAUSE DÉL DSP ÉSCL GRT HL INSPQ MAMROT MDJ NCL RUI SPVM TDSL Corporation de développement économique et communautaire LaSalle-Lachine Club Garçons et Filles de LaSalle Carrefour jeunesse emploi/destination Travail Comité Logement Lachine LaSalle Centre de la petite enfance Comité de revitalisation Airlie Centre de santé et de services sociaux Dorval Lachine LaSalle Direction de l aménagement, de l urbanisme et du service aux entreprises Développement Économique LaSalle Direction de la santé publique École secondaire Cavelier-De LaSalle Groupe de ressources techniques pour la mise en place de logements sociaux Héritage Laurentien Institut national de santé publique du Québec Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Maison des Jeunes La Bicoque Nutri-Centre LaSalle Revitalisation urbaine intégrée Service de police de la ville de Montréal Table de Développement social de LaSalle 3

4 INTRODUCTION En novembre 2008, la (TDSL) recevait de l arrondissement de LaSalle le mandat de coordonner la démarche de revitalisation urbaine intégrée (RUI) du secteur Airlie-Bayne. La première phase consistait en la mise sur pied d un comité de revitalisation local, formé des partenaires institutionnels et communautaires du milieu ainsi que de citoyens du secteur, et en l élaboration d un diagnostic du quartier et d un plan d intervention. Soucieuse de transposer ses valeurs de partenariat, de démocratie et de participation citoyenne, la Table a misé sur le consensus qui s imposait autour de l urgence d agir dans ce quartier aux lourdes problématiques, pour rassembler l ensemble des acteurs au sein du Comité de revitalisation Airlie (CRA) et susciter la mobilisation des citoyens autour des enjeux prioritaires. L ensemble des partenaires réunis ont défini une vision globale de la revitalisation de ce quartier et ont affirmé la volonté de mettre en œuvre un Plan d intervention sur 10 ans. C est sur ce dernier que s appuie l ensemble des efforts mis en œuvre au cours des dernières années afin d améliorer la qualité de vie des citoyens de ce quartier. La première section de ce rapport présente, sous forme de tableau, les réalisations de la RUI pour chacun des objectifs en deux étapes. Premièrement, vous trouverez les actions depuis le premier jour, soit de 2010 à 2013; et deuxièmement, celles de 2014 ainsi que les actions en continue. Dans la seconde section, l accent est mis sur l apport des citoyens et des partenaires dans la revitalisation du quartier Airlie-Bayne. La troisième section présente la programmation et les évènements, avant de laisser place aux faits saillants dans la dernière section. Il est important de noter que la réalisation des actions relatives à la démarche de revitalisation du quartier Airlie-Bayne ne pourrait être possible sans l apport financier de divers bailleurs de fonds, dont la Ville de Montréal via le programme de revitalisation urbaine intégrée, mais aussi grâce au financement conjoint du Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale et de la Ville de Montréal ainsi que de l arrondissement de LaSalle pour le volet animation. Quatre ans après le début de la démarche, de nombreux pas ont été faits. Le présent bilan fait état des divers travaux et projets réalisés, ou en cours de réalisation, depuis le début de l année Durant la première partie de cette année, les travaux de la RUI ont principalement porté sur la restructuration des objectifs et la création d indicateurs de performance. Toujours en utilisant les éléments soulevés par les citoyens et partenaires lors de l élaboration du plan d intervention , l ajout d indicateurs permettra de démontrer l atteinte des objectifs ciblés par les citoyens au départ du projet de la Revitalisation du quartier Airlie- Bayne et les efforts investis. 4

5 OBJECTIFS ET ACTIVITÉS DE LA RUI ENTRE 2010 ET 2014 Le tableau présente les objectifs de la RUI accompagnés de toutes les activités qui ont été faites depuis le début du projet en La première colonne représente les objectifs suite à la restructuration et l actualisation de ces derniers (réalisée en 2014), alors que les colonnes suivantes indiquent respectivement les actions prises entre 2010 et 2013 ainsi que les actions continues et celles qui ont été effectuées durant l année de ce bilan, soit en Ce tableau permet de mettre en lumière tout le travail accompli depuis le début de la revitalisation du quartier Airlie-Bayne, en plus de cibler plus précisément les actions réalisées durant la dernière année, et ce, afin d établir où en est rendu le processus. La lecture du tableau favorisera ainsi la compréhension de l évolution du programme et la transition entre certains objectifs. # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue Axe1 : Aménagement du territoire 1. Immeubles et logements 1.1 Augmenter la prise en charge des locataires concernant leur logement - Rencontres d informations et conférences du Comité logement Lachine-LaSalle (CLLL) dans le local Airlie; - Ateliers sur le logement social au local RUI; - Offre d intervention sur l augmentation du loyer par Médiaposte; - Présentation du mandat du CLLL au comité Vie de quartier ainsi que droits et obligations en lien avec le logement. - Présence du CLLL dans le local citoyen 2 journées/semaine o Permet un accès direct aux citoyens du quartier qui souhaitent de l information, tout en permettant le maintien des services aux locataires. 5

6 REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE AIRLIE-BAYNE REVITALISATION 2014 URB # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue Améliorer la salubrité et l'entretien des immeubles Améliorer la qualité du bâti des immeubles résidentiels du secteur RUI - Envois postaux de dépliants dans 2 immeubles ciblés; - Porte-à-porte : distribution de documents de sensibilisation aux punaises visant locataires et propriétaires; - Suivi sur la situation générale du quartier : Obtention et compilation des requêtes et infractions de salubrité; - Café urbain sur le logement et les différentes problématiques; - Rencontre des intervenants pour agir sur la problématique de punaises; - Enlèvement de graffitis sur les immeubles résidentiels du quartier par l arrondissement. - Liens avec les propriétaires; - Sensibilisation des propriétaires du quartier aux programmes et aides existants; - Rénovation de logements sur une façade extérieure; - Ateliers sur le logement social au local RUI. - Sacs à matelas disponibles au local de la RUI et publication du service dans les logements du quartier; - Plan d intervention pour contrer les problèmes de punaises et concertation des actions - Mise à jour de l information en lien avec les programmes de subvention de logements sociaux. 1.4 Augmenter la quantité de logements sociaux et communautaires disponibles - Comité de travail sur les logements sociaux avec le CLLL; - Approches avec des propriétaires. - Démarches préliminaires avec un Groupe de Ressources Techniques (GRT) afin de mettre en place un projet de logements sociaux. 1.5 Augmentation des nouveaux immeubles résidentiels - Suivi et partage d informations sur les projets en développement. - Les démarches entamées pour mettre en place des logements sociaux impliquent l ajout d un nouvel édifice. 1.6 Réduire la quantité de déchets à l'extérieur, hors des moments de collecte - Suivi sur la situation générale du quartier : Obtention et compilation des requêtes et infractions de salubrité; - Démarche avec un des commerçants concernant l enlèvement des déchets - Corvée de nettoyage annuelle dans le quartier; - Démarches auprès de l arrondissement pour cibler des pistes de solutions afin de réduire les déchets hors des moments de collecte. 6

7 # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue 2. Sécurité du milieu de vie 2.1 Réduire les activités illégales - Plan de suivi intensif pour les jeunes contrevenants; - Projet COOP du Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) afin de favoriser les liens entre les policiers et les citoyens. - Présence du travailleur de rue de la Maison des jeunes dans le quartier Airlie; - Intervention du MAP (Module d'action par projet); - Participation au Comité intervention jeunesse; - Présence dans le quartier par diverses activités le soir et la fin de semaine. 2.1 Accroître le sentiment de sécurité des citoyens du quartier, particulièrement des femmes - Marches exploratoires dans le quartier; - Assurer une veille informelle sur le taux de vacances des immeubles résidentiels; - Enlèvement des graffitis par l arrondissement; - Présence accrue de La Van (CGFL). - Ateliers de femmes réalisés dans le cadre du groupe LaSalle au féminin; - Actions posées par le groupe de femmes, réalisées dans le cadre du groupe LaSalle au féminin; - Marches exploratoires biannuelles; - Travail d empowerment avec les citoyens qui posent des actions concrètes pour changer leur environnement ; - Intégration au comité contre la Violence conjugale du Sud-Ouest-Verdun; - Porte à porte avec des agents du SPVM afin de discuter avec les citoyens du quartier sur la sécurité dans le quartier. 3. Aménagement d ensemble, espaces de loisirs et écologie urbaine 3.1 Améliorer l'aménagement de la rue Airlie et du quartier afin de créer un secteur sécuritaire, actif et vert - Démarches effectuées par la direction de l aménagement et l urbanisme et du service aux entreprises (DAUSE); - Semaine d embellissement : Corvée de nettoyage du quartier et plantation de végétaux; - Aménagement et verdissement du quartier : Réalisation du projet «Ma cour, ma rue, mon quartier!», plantation de 325 arbres; - Formation «Quartier vert actif et en santé» présentée - Mise en place et support d un comité de citoyens responsable de l entretien estival du jardin collectif de Pierre-Rémy; - Lancement du Jeu d'eau Aquaciel dans le stationnement de l'aréna Dollard-St-Laurent; - Suivi du PMAD, dépôt de mémoire et suivi du plan de déplacement de l arrondissement LaSalle; - Demande à l Arrondissement de LaSalle de déplacer les jeux de l avenue Angus sur le terrain de l école 7

8 YNE REVITALISATION 2014 URBAINE INTÉGRÉE AIRLIE-BAYNE 2014 # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue par le Centre d écologie urbaine de Montréal; - Inauguration des jeux d eau de la 90 e ; - Plantation d un cerisier à proximité du jeu d eau de la 90e Av, dans le cadre du Jour de la Terre; - Café urbain sur l aménagement; - Activité citoyenne sur les problématiques liées aux déplacements en transport actif. - Formation «Quartier vert actif et en santé» présentée par le Centre d écologie urbaine de Montréal; - Lien piéton entre le parc Cavelier-De LaSalle et les jeux d eau de la 90 e. Cavelier-de-LaSalle vers le terrain où se trouve le jeu d eau de la 90 e avenue afin de réduire le risque d accident, car les des jeunes passent d un jeu à l autre. 3.2 Augmenter la connectivité et la sécurité des liens entre les milieux résidentiels, les réseaux de transports actifs et les lieux de destinations - Lancement des travaux pour la création d un plan de déplacement de l arrondissement de LaSalle. (reporté à 2016) 3.3 Augmenter la canopée dans le quartier et promouvoir le verdissement dans des espaces privés. - Élaboration d'une vision d un quartier vert; - Création du comité Développement durable. Mise en œuvre du projet Quartiers21 : Travaux ayant comme point de départ le secteur Airlie o Partenaires : TDSL, Héritage Laurentien (HL), Nutri-Centre LaSalle (NCL), CSSS DLL, Arrondissement, École secondaire Cavelier-De- LaSalle (ESCL), Carrefour Jeunesse Emploi (CJE); - Participation au projet «Lutte aux îlots de chaleur» de propriétaires et aux travaux de verdissement du quartier; - Subvention INSPQ Lutte aux îlots de chaleur : Réalisation de la demande de subvention : Plan de verdissement global du quartier et 325 arbres plantés; - Rencontre afin d inciter les entreprises à participer au projet de verdissement. - Maintien des liens avec les propriétaires de logements; - Liens avec les travaux de Quartiers21 : approche aux propriétaires de logements pour verdissement. 8

9 # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue 3.4 Créer des zones de fraîcheur sur les terrains des écoles du secteur RUI - Projet lutte aux îlots de chaleur (INSPQ) avec les écoles primaires Pierre-Rémy, Orchard et l école secondaire Cavelier-De LaSalle. - Construction et aménagement de jardins collectifs à l école Pierre-Rémy, en partenariat avec la TDSL et le CJE. 3.5 Créer des projets de sensibilisation à l'écologie urbaine - Projets d'activités de sensibilisation et d'éducation par Héritage Laurentien dans les écoles du secteur; - Ateliers informatifs dans 31 classes en lien avec le thème du projet de verdissement; - Articles parus dans 2 Info-Airlie sur l importance du verdissement; - Affiches installées sur les lieux de plantations; - Sensibilisation des résidants du quartier au verdissement et à la propreté. - Événements dans les cours d école; - Jardins collectifs Pierre-Rémy, ateliers aux élèves et entretien par les familles et les citoyens du quartier; - Vente de semis, activités de plantation dans les bacs et distribution de bacs pour l'agriculture; - Activités d éducation sur les jardins collectifs par le NCL. 3.6 Augmenter l'accessibilité aux terrains des écoles en dehors de la période scolaire - Présence dans les cours pendant l été : Camp de jour Mini-Centaure de Cavelier-De LaSalle. - Jardins collectifs Pierre-Rémy; - Programmation d activités (soccer, jeux coopératifs, activités de boîtes à lunch) prenant place dans les écoles du quartier; - Fête de Noël du quartier dans la cour d école et le gymnase de l école Pierre-Rémy. 3.7 Améliorer les équipements disponibles dans les parcs - Parc Boivin : o Installation de nouvelles balançoires o Présence de Culture en cavale - Parc Cavelier-de-Lasalle : o Réfection des aires de sable, plantation, sentiers, aire de détente et engazonnement o Installation de nouvelles balançoires ainsi que de deux nouveaux modules de jeux o Réfection des terrains de soccer o Aménagement d un jeu d eau incluant une aire de détente; - Parc Cavelier-de-LaSalle : o Réfection de balançoires o Demande faite à l arrondissement par le Comité Vie de quartier pour déplacer les modules près des terrains de soccer (Avenue Angus) pour qu ils se retrouvent de l autre côté de la rue avec le jeu d eau (90 e ); - Parc Maher-Beauport : o Réfection de balançoires. 9

10 # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue 3.8 Favoriser le maintien de la Maison des Jeunes La Bicoque - Parc Hayward : o Mise en place de la patinoire des Canadiens Bleu- Blanc-Bouge! o Réfection du chalet, du tennis et des sentiers o Réaménagement du gazon sur le terrain de soccer; - Parc Maher-Beauport : o Construction des aires de sable o Installation de deux modules de jeux et de balançoires; - Parc Parent : o Construction des aires de sables o Installation de modules de jeux et de balançoires o Réaménagement complet du parc et créations de sentiers et d aires de détentes o Installation d un jeu d eau incluant une aire de détente. - Implantation de la Maison des jeunes. - Projets en partenariat et préoccupation du financement sur les saines habitudes de vie pour les adolescents; - Implication des ados dans les activités de la RUI (corvée de nettoyage, événements, etc). Axe 2 : Développement de la vie économique, communautaire et sociale 4. Citoyens 4.1 Soutenir la capacité d'agir des citoyens du secteur RUI dans l'amélioration de leur qualité de vie - Implication des partenaires dans un processus d urbanisme participatif; - Fête interculturelle où les citoyens ont partagé des plats offerts par des représentants de diverses cultures; - Prise en charge de deux activités (informatique, café Airlie) de la programmation par les citoyens; - Comité Vie de quartier (citoyens du quartier); - Rencontres de 5 tables de travail thématiques réunissant des citoyens; - Participation des citoyens à la Corvée annuelle de nettoyage du quartier; - Planification et tenue de la Fête des voisins par les citoyens; 10

11 # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue - Projet d évaluation et d accompagnement : Démarche d évaluation et d accompagnement des efforts de mobilisation citoyenne; - Intégration de citoyens dans le CRA; - Évaluation et réflexions avec le comité Vie de quartier sur les comptoirs urbains; - Appropriation et mise en pratique d une approche systémique par l équipe RUI; - Renforcer les compétences des citoyens en matière de processus démocratique, prise de parole, animation, etc (CSSS, Bibliothèque l Octogone); - Reconnaissance de deux bénévoles par une remise du Prix du Gouverneur général pour l entraide. - Jardin collectif à Pierre-Rémy; - Journal de Quartier «Info Airlie-Bayne» ; - Évolution de la programmation d activité : Orientée vers l'intégration des nouveaux arrivants, la socialisation et la reprise de pouvoir (empowerment). Prise en charge d activités par les citoyens. Encouragement du bénévolat et de l appropriation des citoyens de leur milieu; - «Recrutement» constant de nouveaux citoyens pour implication; - Élaboration d un plan d action pour le comité Vie de quartier; - Reconnaissance des citoyens engagés; - Une ressource est dédiée à la mobilisation citoyenne afin de susciter et soutenir leur engagement autour des différents enjeux qui préoccupent les citoyens; - Tenus des cafés urbains trimestriels. 4.2 Créer un espace de rencontre pour les citoyens du secteur RUI avec des services d'accueil, de référence, d'information et de formation sur divers sujets - Aménagement des locaux de la TDSL sur la rue Airlie; - Inauguration du local citoyen : Rénovation et aménagement du sous-sol du local Airlie; - Création d un lieu de rencontre extérieur pour les citoyens, soit l aménagement de la place du Citoyen (terrasse); - Un local dédié à la RUI : Des locaux administratifs ont été installés au deuxième étage du Centre Dollard-St- Laurent. Le local situé sur la rue Airlie est donc dédié aux travaux de la RUI; - Installation du kiosque d'animation sur la place du Citoyen, espace permanent qui facilite l animation dans le quartier; - Présentation et information de l'école Pierre-Rémy aux - Utilisation du local citoyen pour les programmations d hiver, d été et d automne, en plus de devenir le lieu de référence dans le quartier; - Utilisation de la terrasse pour les activités de la programmation d été ainsi que pour le Marché de Quartier, lieu de rencontre informel des citoyens ; - Conférence du CLLL dans le local Airlie; - Élaboration d'un outil pour compter les entrées dans le local Airlie; - Tenus des cafés urbains trimestriels répondant aux préoccupations des citoyens et permettant à ces derniers d en discuter; - Marché de quartier sur la place du Citoyen; 11

12 # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue 4.3 Favoriser l'établissement à long terme des citoyens dans le quartier RUI parents du secteur (bulletin, système scolaire); - Premier Café urbain : Préoccupations des citoyens; - Présentations du CSSS DLL dans le local Airlie aux citoyens. - Projet de Café communautaire et d espace de socialisation. - Effort de socialisation, de mise en contact des citoyens entre eux afin de créer un milieu de vie ou ils peuvent s épanouir et où ils voudront s établir à long terme. 5. Biens, services et sécurité alimentaire 5.1 Améliorer la réponse aux besoins urgents alimentaires et diversifier l'offre - Une ressource est dédiée à la mobilisation citoyenne (agent de mobilisation). Mandat de mobiliser les citoyens dans le but de définir un projet qui permettra l autonomie alimentaire du quartier; - Demande de subvention refusée au Fond Régional d Investissement Jeunesse pour un rapprochement entre le marché St-Pierre et les comptoirs urbains de la RUI; - Évaluations des programmes de la Direction de la santé publique (DSP) autour de la sécurité alimentaire. - Présence de la St-Vincent-de-Paul sur la rue Airlie pour dépannage d urgence; - Partenariat avec le NCL pour les Marchés de Quartier (produits locaux, ateliers de cuisine/ d'information); - Partenariat avec le Marché St-Pierre pour une partie de l approvisionnement des marchés de quartier; - Discussion avec le NCL pour redémarrer la table de concertation en sécurité alimentaire. 5.2 Favoriser l'offre commerciale de proximité - Développement économique LaSalle (DÉL) adopte une politique pour le soutien et l implantation d entreprises dans le secteur de la RUI; - Implantation d'une école d'arts martiaux Centre Daito Koryukan; - Marché saisonniers/comptoir urbain; - Suivi de l état des bâtiments et des travaux effectués; - Démarches avec la propriétaire concernant la salubrité des commerces : Extermination réalisée; - Développement du projet SolidaritéS LaSalle; - Inauguration du commerce d alimentation : Bon C Bon; - Marchés de quartier - Local de la RUI est un point de chute de Bonne Boîte Bonne Bouffe; - Bazar Hivernal Airlie (annuel); - Poste de coordonnatrice au développement (animation de milieu et planification d'activités/événements); - Développement d un projet de regroupement 12

13 # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue - Suivi et partage d informations sur les projets en développement; - Catégories de commerces souhaitées et non souhaitées dans le quartier; - Rencontre avec DÉL et un promoteur potentiel intéressé par un édifice désaffecté. Suivi des échanges avec DÉL. d organismes communautaires; - L épicerie africaine se déplace dans un plus grand local (toujours au coin Airlie/80 e ) afin d augmenter son offre et sa variété de produits frais. 5.3 Favoriser le développement des projets immobiliers, commerciaux et communautaires - Suivi de l état des bâtiments et des travaux effectués; - Développement économique LaSalle adopte une politique pour le soutien et l implantation d entreprises dans le secteur de la RUI. - Travaux autour d un projet de regroupement d organismes communautaires. 6. Emploi 6.1 Favoriser l'accès à l'emploi - Projet d accompagnement à l employabilité «It s up to you» par Destination Travail (CJE); - Partenariats avec le CJE dans différents événements, favorisant l entrepreneurship des jeunes. - Référence des citoyens vers les services de recherche d emploi; - Partenariats avec le CJE pour l intégration de participants dans les activités et travaux de la RUI. 7. Amélioration générale des conditions de vie 7.1 Développer des projets favorisant de saines habitudes de vie - Construction de la patinoire communautaire de la fondation du Canadien pour l enfance : Patinoire Bleu- Blanc-Bouge; - Formation «Quartier vert actif et en santé» présentée par le Centre d écologie urbaine de Montréal; - Projet de verdissement INSPQ : Plantation d arbres, aménagement de lieux de rencontres. - Partenariat avec LaSalle en santé pour les Jeux de la rue; - Partenariat avec LaSalle en santé dans le développement d un projet de cuisine : Boîtes à lunch pour les familles; - Programmation d activités de loisirs pour la famille (soccer, zumba, boxe, etc). 13

14 # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue Axe 3 : Plan de Communication 8. Connaissance de la RUI 8.1 Améliorer la connaissance des services existants à LaSalle - Élaboration d'un plan de communication des travaux et activités de la Table pour les citoyens du secteur RUI; - Inauguration de la patinoire Bleu Blanc Bouge : organisée conjointement par la Fondation des Canadiens pour l enfance et l arrondissement de LaSalle, en présence de nombreux dignitaires et élèves des écoles avoisinantes; - Réalisation d un sondage en ligne sur le type d activités souhaité dans le quartier RUI; - Publication d informations en lien avec la RUI; - Porte-à-porte : Projet It's up to you; - Cafés urbains informatifs en invitant des acteurs lasallois; - Support à l'étude des besoins de la TAC Petite Enfance. - Tenus de Cafés urbains trimestriels avec l implication des partenaires; - Page Facebook et Page web de la TDSL; - Bibliothèque de référence dans le local Airlie; - Référence des services par l'équipe RUI; - Sensibilisation des citoyens au fait que la TDSL est présente pour les écouter, les informer, les orienter et les référer; - Chroniques à la radio communautaire Radio LaSalle pour diffuser l information; - Participation des organismes lasallois aux activités de la RUI afin de faire connaître les services qu ils offrent; - Implantation d une Microbiblio.org; - Activité de sensibilisation et d information par les partenaires. 8.2 Assurer la circulation de l'information entre les organisations lasalloises dont les services sont accessibles à la clientèle de la RUI - Activités offertes par des organismes locaux dans le local RUI ou collaboration aux activités de la Table; - Participation de Radio LaSalle aux activités de la Table; - Rencontre des intervenants et présentation des activités de la RUI; - Dîner inter organismes. - Mise en place d une infolettre mensuelle (distribuée uniquement entre les partenaires de la RUI) afin de décrire les activités, formations, évènements de tous les partenaires en lien avec la RUI; - Échange d information entre les intervenants terrains des organismes lasallois; - Participation à la tournée des organismes. 14

15 # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue 9. Participation et mobilisation citoyenne 9.1 Augmenter la mobilisation citoyenne pour les projets du secteur RUI - Création du Comité Vie de quartier; - Programmation d événements et d activités développés avec les citoyens - Formation d un comité Programmation; - Formation d un comité Journal. - Événements à grand déploiement dans le quartier (Cabane à sucre, fête de Noël, etc); - Élaboration d une programmation d activités et animation de la place du Citoyen; - Mobilisation constante de l agent de milieu auprès des citoyens du quartier; - Faire connaître les projets de la RUI via les médias sociaux. 9.2 Augmenter la mobilisation citoyenne pour les enjeux du secteur RUI - Création du Comité Vie de quartier. - Publicité sur les grands enjeux lors des événements à grand déploiement dans le quartier (Cabane à sucre, fête de Noël, etc); - Élaboration d une programmation d activités et animation de la place du Citoyen; - Mobilisation constante de l agent de milieu auprès des citoyens du quartier; - Faire connaître les enjeux de la RUI via les médias sociaux. Axe 4 : Recherche de financement et de partenaires 10. Partenaires et financements 10.1 Obtenir la reconnaissance officielle du secteur Airlie-Bayne comme secteur désigné RUI à la Ville de Montréal pour Une entente signée entre la ville de Montréal et le Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire (MAMROT); - Obtention de la reconnaissance officielle de la ville de Montréal; - Coordination RUI est invitée à se joindre au réseau des coordonnateurs réunissant les douze démarches de - Confirmation d une subvention supplémentaire RUI provenant de la Ville de Montréal, direction de la diversité sociale, dans le cadre de la stratégie IMAGINER-RÉALISER MONTRÉAL

16 # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue 10.2 Développer de nouveaux partenariats RUI actuellement financées par Montréal. - Mise en place d un comité de partenaires travaillant ensemble (voir liste du CRA en page 23); - Adhésion de la TDSL au Réseau québécois de revitalisation intégrée (RQRI). - Nouveaux partenaires 2014 : o Wallaby et compagnie o Bon C Bon o Club de Boxe LaSalle Maintenir et renforcer les partenariats - Lancement de la RUI Appel à la mobilisation des acteurs locaux par la mairesse de LaSalle; - Création du Comité de revitalisation Airlie (CRA); - Engagement des partenaires autour du Plan d'intervention; - Partenariat avec la Brasserie Labatt; - Partenariats avec l École arts martiaux Daito Koryukan; - Présence de la DAUSE au comité de pilotage RUI; - Adhésion de la Table de développement social de LaSalle au RQRI. - Augmentation de la participation des partenaires dans la programmation d activités : o Nutri-Centre o Maison des Familles o CCS community services o Club de Boxe LaSalle o SPVM; - Continuité de la participation de nombreux partenaires pour les évènements et la programmation : o Arrondissement de LaSalle o Club Garçons et Filles de LaSalle o École Samuraï Daito Koryukan o Écoles Pierre-Rémy, Orchard, Eau-Vive et Cavelier De-LaSalle; - Participation active des membres du Comité de Revitalisation Airlie (CRA) à la réussite du projet RUI; - Mise en place d un projet de regroupement d organisme Assurer le financement des actions entreprises dans le cadre du plan d'intervention Obtention de la reconnaissance officielle et du financement de $; - Soutien financier complémentaire de Développement économique LaSalle; - Financement par l arrondissement de LaSalle pour la RUI de 2008 à 2010; - Soutien financier et donation : o COSTCO o Moisson Montréal o Maxi Angrignon; - Financement de l'arrondissement LaSalle pour le projet d'animation de quartier; 16

17 # Objectifs Actions (à jour au 31 décembre 2014) 2010 à et en continue Financement de l'arrondissement LaSalle pour le projet d'animation de quartier; - Dépôt d une demande de subvention pour l Alliance (Projet d animation Airlie); - Financement de la DSP pour l'initiative de mobilisation citoyenne pour l autonomie alimentaire du secteur Airlie/Bayne; - Demande de subvention au FRIJ pour un rapprochement entre le marché St-Pierre et les comptoirs urbains de la RUI (refusé); - Dépôt d une demande de subvention au programme «Quartiers 21» de la Ville de Montréal; - Financement de la Députée provinciale de Marguerite- Bourgeoys; - Subvention INSPQ Lutte aux îlots de chaleur; - Dépôt d une demande de subvention au «Programme de soutien aux initiatives communautaires liées à la diversité ethnoculturelle» (subvention refusée); - Maintien du lien avec la Brasserie Labatt; - Développement de partenariats avec des commerces aux travaux de la RUI; - Invitation du St-Hubert pour les enfants du secteur Airlie-Bayne à Noël chaque année. Tableau 1 : Objectifs et actions de la RUI mises en place - Partenariat avec le NCL pour les Marchés de quartier, dans le cadre de VILLE-MESS. 17

18 IMPLICATION CITOYENNE ET PARTENAIRES L implication des citoyens et des partenaires est cruciale au bon déroulement du projet de revitalisation. Puisque la revitalisation urbaine intégrée Airlie-Bayne vise l amélioration des conditions de vie et du cadre de vie des citoyens, il est primordiale de favoriser la mise en place d actions par et pour les citoyens, en plus de travailler à renforcer la capacité collective d agir. Les actions mises de l avant sont basées sur la participation citoyenne, la mobilisation des acteurs économiques, sociaux et communautaires, ainsi que sur la consolidation et la construction de partenariats. Cette deuxième section démontre la part importante que prennent les citoyens dans la revitalisation de leur quartier. PARTICIPATION CITOYENNE Catégories Nombre de présences Au-delà des activités effectuées, l implication citoyenne est au cœur de la RUI et ne peut passer inaperçue. Un des principaux objectifs de la RUI est d encourager les citoyens du quartier à porter certaines initiatives, qu ils s investissent et s impliquent dans l élaboration de projets qui leurs tiennent à cœur et qu ils participent à toutes les étapes du développement de ceux-ci. Pour ce faire, le sentiment d appartenance à été ravivé par la vie communautaire au sein du quartier. L appropriation du projet de revitalisation par les citoyens se faisant de manière de plus en plus prononcée, il est nécessaire de présenter leur participation et leur implication grandissante. Achalandage au local Citoyen Depuis le 10 mars 2014, nous avons commencé à prendre en note les statistiques d achalandage du local Citoyen (locaux de la TDSL), que ce soit sous forme de présence directe dans le local, d appels téléphoniques ou de présences lors d activités de la programmation. Nouvelles présences dans le local (261) Jeunes (-18 ans) 66 Femmes 115 Hommes 80 Présence de retour dans le local (855) Jeunes (-18 ans) 229 Femmes 424 Hommes 202 Autres Partenaires 341 Téléphones 1154 Programmations 4711 Total 7322 Références 1 98 Tableau 2 : Présences à la RUI entre le 10 mars et le 31décembre La section Références représente le nombre de personnes qui ont nécessité d être référées à un ou plusieurs autres services à l extérieur du local Citoyen. Cette section a été introduite au mois de juin 2014 (expliquant la faible proportion dans cette catégorie). 18

19 Trois éléments ressortent de ce tableau. Le premier élément est la quantité d interactions entre le local RUI, les citoyens et les partenaires. Avec un total de 7322 interactions en seulement 207 jours 2, cela implique que chaque jour ouvrable, il y a en moyenne 35 interactions sous forme de présence citoyenne, d appel téléphonique, de participation aux activités ou encore de présence des partenaires. Ce chiffre est aussi appelé à grandir puisque le local RUI devient de plus en plus populaire dans le quartier et que les activités sont de plus en plus fréquentées. Le second élément qui retient notre attention est le nombre de personnes qui sont venues pour une première fois au local, soit 261 citoyens. Ces 261 citoyens sont des gens qui se présentent durant les heures de travail, qui viennent chercher de l information ou qui viennent rencontrer l équipe après avoir entendu parler de nous par des voisins ou des amis. Toujours sur la base des 207 jours utilisés ci-haut, cela implique qu il y a eu plus d une nouvelle personne par jour qui a fréquenté les bureaux de la rue Airlie lors des 10 derniers mois. Cela est très encourageant et démontre que les gens parlent de la TDSL et incitent leurs voisins, familles et amis à venir nous rencontrer. Le dernier élément qui ressort du tableau est le fait que, parmi les citoyens qui fréquentent le local de la rue Airlie, plus de 65% sont des femmes 3. L objectif est d insister sur le bien fondé d activités spécialement prévues pour les femmes. Cette statistique vient renforcer les constatations sur la réalité du quartier exprimées dans le diagnostic de 2009 qui souligne qu un effort supplémentaire doit être fait pour rejoindre et soutenir les femmes. Le projet LaSalle au féminin est donc un excellent pas dans cette direction (pour plus d information sur ce projet, voir la partie Faits saillants). 65% des gens qui fréquentent le local RUI sont des femmes 2 Il y a 296 jours entre le 10 mars et le 31 décembre. Cependant, les interactions ont eu lieu uniquement les jours où la TDSL était ouverte. Il est donc nécessaire de soustraire les fins de semaine (sauf lors d activités) ainsi que les journées fériées ce qui donne un total réduit de 207 jours. 3 Le 65% représente le ratio femmes/hommes à partir du nombre total de présences dans le local en excluant les jeunes de moins de 18 ans qui ne sont pas ventilés par genre. 19

20 Implication citoyenne et bénévolat Afin de comptabiliser l implication bénévole à la TDSL, nous avons combiné les activités auxquelles ont participé des bénévoles, le nombre de bénévoles ainsi que le nombre d heures offertes entre le 1 er janvier et le 31décembre Les résultats démontrent la mobilisation et l implication des citoyens du quartier dans les activités de la RUI. En effet, il y a eu 147 présences de bénévoles dans les activités de la RUI pour 891 heures d implications ce qui représente l apport d un employé à temps plein pendant plus de 6 mois (sur une période évaluée de 12 mois). Il va sans dire que cette implication nous permet de mettre de l avant des activités supplémentaires et orientées vers les besoins des citoyens, ce qui améliore la qualité de vie dans Airlie-Bayne, en plus d augmenter la capacité d agir de la collectivité du quartier. Comité Vie de quartier 147 bénévoles 21 activités et événements 891 heures de bénévolat Le comité Vie de quartier, animé par l agente de milieu s est réuni mensuellement depuis janvier Il réunit 12 citoyens et permet à ces derniers de s impliquer de manière plus prononcée dans les succès de la RUI. En mai 2014, le comité Vie de quartier s est doté d un plan d action pour les prochaines années (voir les faits saillants pour le plan d action). Les priorités du comité de citoyens rejoignent intimement celles de la RUI puisqu il souhaite augmenter l implication citoyenne, améliorer la sécurité alimentaire et accroître le sentiment de sécurité dans le quartier. 12 citoyens Vie de quartier Journal Info Airlie-Bayne L Info-Airlie est un journal de quartier dont les textes sont signés par les citoyens et par certains partenaires travaillant dans le quartier. En 2014, deux numéros sont sortis incluant 17 articles écrits par 6 citoyens et 4 partenaires. Le journal de quartier est une excellente manière de permettre aux citoyens de s exprimer et d en apprendre à propos de leur quartier. Il est distribué à plus de 500 exemplaires au local de la TDSL, dans les écoles et lors des évènements de la RUI. 17 articles Journal Info Airlie- Bayne 20

21 Page titre des Infos Airlie/Bayne de mars et juin 2014 : Figure 1 : Info Airlie-Bayne des mois de mars et juin

22 PARTENAIRES ET IMPLICATION DU MILIEU LASALLOIS Assumant la mise en œuvre globale du Plan d intervention et la coordination de la démarche au quotidien, la Table coordonne, anime et assure la logistique des rencontres des comités de revitalisation et de pilotage. Elle assume aussi le suivi des travaux entre les rencontres. De plus, elle prend charge de la gestion des ressources humaines et voit à la gestion budgétaire des sommes rattachées à la démarche. Enfin, elle assume la réalisation de divers projets dont l animation de quartier, l organisation d événements et d activités hebdomadaires, le support à l engagement citoyen, l accès et l accompagnement vers divers services d aide aux citoyens, la mise en place de conférences, de rencontres d informations et de comités de réflexion sur les enjeux locaux. Ressources humaines L équipe RUI s est renouvelée au sein de la TDSL depuis Nous avons un nouveau coordonnateur RUI, monsieur Alexandre Savoie et une nouvelle agente de milieu, madame Maïga Korotoumou. De plus, à la fin de l été, la coordinatrice au développement, madame Stéphanie Sintas-Bélair, responsable de la programmation d activités, annonçait son départ pour relever de nouveaux défis professionnels. Ces changements au niveau des ressources humaines sont venus modifier les responsabilités de chacun et ont permis à l équipe de se restructurer afin de mieux répondre aux besoins. 2 personnes dédiées à la RUI à temps plein 22

23 Comités de la RUI La RUI s est dotée, depuis sa création en 2009, de deux comités pour mener à bien le projet. Il s agit du Comité de revitalisation Airlie et du Comité de pilotage. Comité de revitalisation Airlie Il regroupe tous les acteurs impliqués de près ou de loin dans la revitalisation du quartier Airlie-Bayne. Il s agit d un comité consultatif où l objectif est de se concerter autour des enjeux de la RUI, d agir ensemble, tout en récoltant les suggestions, commentaires et idées novatrices de ces derniers. Ce comité s est réuni le 24 septembre. Comité de pilotage Le comité de pilotage regroupe les acteurs impliqués directement dans le processus de revitalisation et dans les prises de décisions tout au long de l année. Animé par la directrice de la Table et le coordonnateur de la RUI, ce comité s est regroupé les 21 janvier, 25 avril, 8 mai, 26 mai, 2 septembre et 8 octobre. Arrondissement de LaSalle Bibliothèque l Octogone Bon C Bon Brasserie Labatt Bureau de la députée fédérale de LaSalle-Émard Bureau du député provincial de Marguerite-Bourgeoys CCS Community Services CDEC LaSalle-Lachine Centre du Vieux Moulin de LaSalle Centre local d emploi Comité Logement Lachine-LaSalle CPE Familigarde CSSS Dorval-Lachine-LaSalle Daito Ryu Koryukan Destination Travail / Carrefour Jeunesse-Emploi Développement économique LaSalle Échange de services LaSalle Écoles primaire Pierre-Rémy et Eau-Vive École primaire Orchard École secondaire Cavelier-De Lasalle Héritage Laurentien Lester-B.-Pearson School Board Maison des Jeunes La Bicoque Ministère de l immigration et des communautés culturelles Madame Micheline Patrice, citoyenne Nutri-Centre LaSalle SPVM PDQ13 Les partenaires qui ont contribué aux travaux du comité de pilotage sont : Madame Anik Dubuc, CDEC LaSalle-Lachine Monsieur Daniel Chainey, Comité logement Lachine-LaSalle Monsieur Jacques Fortin, Développement économique LaSalle Madame Hélène Lapierre, Centre du Vieux Moulin de LaSalle Madame Danielle Mimeault, Arrondissement de LaSalle Madame Sylvie Champagne, Arrondissement de LaSalle Monsieur Luc Paradis, CSSS-DLL Monsieur Philippe Tisseur, Carrefour Jeunesse-Emploi En 2014, les travaux des différents comités de la RUI ont porté sur deux sujets majeurs : la restructuration des objectifs incluant l ajout d indicateurs de performance et le développement d un projet levier dans le quartier. Comme le premier sujet a déjà été traité dans la première section, voici une brève description du projet mobilisateur du quartier Airlie-Bayne. 28 partenaires impliqués 23

24 Implication des partenaires De la même manière que pour l implication des bénévoles, nous avons comptabilisé l implication des partenaires dans les activités de la RUI. Les partenaires du milieu sont de plus en plus présents dans le quartier pour offrir une plus grande accessibilité à leurs services, des services qui ne sont pas disponibles dans le secteur; en plus de contribuer à l atteinte des objectifs du Plan d intervention RUI La force de la programmation d activités repose sur ces liens qui ont été créés avec les partenaires multisectoriels. Le nombre d heures investies par ces derniers est assez impressionnant. En additionnant leur présence dans la programmation et les activités offertes, plus de heures ont été données par les partenaires. À cela s ajoutent les rencontres de concertation et les planifications, le total monte à plus de heures d implication. Lorsqu on ajoute les coûts de déplacement, de matériel ou tous les autres coûts impliqués dans la mise en place d activités dans le secteur Airlie-Bayne qui ne sont pas comptabilisés, on comprend à quel point nos partenaires jouent un rôle essentiel dans la réussite des activités de la RUI. 7 partenaires impliqués pour des conférences 56 partenaires présents aux événements 24 partenaires présents aux Café Urbain heures investies par les partenaires dans la programmation : Total d heures d implication par les partenaires 24

25 Programmation et évènements La programmation d activités ainsi que les évènements sont une partie importante des liens que nous avons avec les citoyens du quartier. Non seulement ils offrent des moments de socialisation appréciés par ces derniers, mais il s agit aussi d une excellente opportunité de créer des liens, de se faire connaître et d agrandir le cercle d influence de la TDSL dans le quartier. Ce besoin est le plus important dans le secteur, il nous a été apporté par les citoyens dès les premières démarches de la RUI et revient constamment. Ce projet a aussi pour objectif d accroître et de faciliter l accessibilité aux services pour les citoyens du quartier. Pendant la programmation d hiver, nous avons accueillis participants et pendant l été participants à nos activités hebdomadaires. Lors de l automne, nos avons reçu participants, soit une augmentation de 15% par rapport à La participation ne cesse d augmenter et certaines activités sont mêmes à pleine capacité. Cette année, nous sommes en pleine transition d une programmation de loisirs, vers une programmation de services. L objectif est de remettre les activités de loisir entre les mains des citoyens. C est dans cette optique que la programmation d activité évolue et qu elle est présente et utilisée pour répondre à plus qu un besoin de loisir. Elle est maintenant orientée vers l'intégration des nouveaux arrivants, la socialisation et la reprise de pouvoir (empowerment). De plus, elle encourage le bénévolat et l appropriation des citoyens de leur milieu, c est-à-dire de leur quartier et de leur voisinage. 3 saisons d activités participants 25

26 Détail de la programmation hebdomadaire HIVER 2014 : ÉTÉ 2014 : 26

27 AUTOMNE 2014 : 27

28 Quelques publicités pour les activités et évènements de la RUI 28

29 FAITS SAILLANTS L année 2014 a été marquée par des actions de grande envergure et par des moments clés dans l avancement de la démarche de revitalisation urbaine intégrée du quartier Airlie-Bayne. Ces moments, intenses en rencontres et travaux relatifs à divers projets, ont imposé leur rythme à l équipe de la qui coordonne la mise en œuvre du plan d action annuel. Voici donc les principaux dossiers qui ont teinté l année. Engagement concrète de citoyens Tel que mentionné plus haut, un objectif de la transition dans la programmation est d impliquer davantage les citoyens dans les activités offertes par la TDSL. À ce niveau, nous sommes heureux de voir deux papas prendre en charge l activité de soccer pour les jeunes. En effet, comme le groupe est divisé en deux (6-8 ans de 18h à 19h et 9-12 ans de 19h à 20h) deux pères dont les fils participent, tous les deux avec de l expérience en tant qu entraîneur, se sont portés volontaires pour s occuper de l entraînement du groupe d âge dont leur fils fait partie. À cela s ajoute l implication d une bénévole en programme international de l ÉSCL, ainsi que la collaboration de l école primaire Orchard où nous pouvons aller mener les ballons les lundis après l école pour qu ils soient disponibles lors de l activité. Cette implication à plusieurs niveaux renforce la prise en charge des citoyens dans l offre de services dans leur quartier. Participation record au café urbain Le 5 septembre avait lieu le 9 e café urbain portant sur le système de santé et de services sociaux au Québec. Pour cette occasion, nous avons reçu 58 citoyens qui ont assisté à une conférence et échangé sur le sujet. Il s agit d un record de participation pour un café urbain et la RUI est extrêmement fière de cette réalisation. Cela va dans le sens des observations que nous avons faites tout au cours de l été en lesquelles les gens commencent à connaître de plus en plus la RUI et participent davantage aux activités. De plus, cela démontre qu il y a un vif intérêt dans le quartier pour en savoir davantage sur les services de santé et même selon les citoyens, sur les structures gouvernementales et le système d éducation au Québec puisque cela aide les familles à leur intégration. Les cafés urbain contribuent également à deux sousobjectifs; soit de briser l isolement de plusieurs familles du quartier et offrir un espace de socialisation et d échange informel. 58 citoyens 1 sujet Café urbain rassembleur 29

30 LaSalle au féminin Le projet LaSalle au féminin a vu trois cohortes cette année, soit une à chacune des programmations. Au total 20 participantes ont pris part aux ateliers et ont pu échanger sur plusieurs sujets chauds liés au sentiment de sécurité dans le quartier Airlie-Bayne. L activité permet de discuter en profondeur de certains éléments angoissants, en plus elle permet de discuter de ces problèmes directement avec des intervenants liés à la sécurité comme un agent du SPVM. LaSalle au féminin sert à créer des réseaux et des liens qui favoriseront l entraide entre des femmes qui ne se connaissaient pas au départ, mais qui vivent des situations semblables. Ces ateliers ont pour but de trouver des solutions ensemble, d entamer un travail quant à la perception de la sécurité, de dépister les femmes à risques et de les référer au besoin (par exemple : violence conjugale, victime d acte criminel ou autre). Le programme est évalué rigoureusement afin de s assurer des effets positifs et de répondre réellement à un besoin. 20 participantes LaSalle au féminin Nous voyons donc dans cette activité une excellente manière d avoir une meilleure compréhension des enjeux de sécurité pour une portion de la population plus vulnérable dans le quartier, mais surtout un moyen de créer des liens parmi les citoyens afin de renforcer le sentiment de sécurité et l entraide au sein du quartier Airlie-Bayne. Approche systémique Dans l optique de l évolution du projet d animation Airlie vers une Maison de quartier, l équipe de la revitalisation s est appropriée et met présentement en pratique une approche systémique. Cette approche mise sur un processus qui assure l interaction de tous les milieux (communautaire, institutionnel, scolaire, familial) dans un plan d action concerté. Les efforts autour du projet de la RUI étaient déjà réalisés dans ce sens. Le fait de nommer l approche priorisée permet à la RUI de rejoindre un plus grand bassin d intervenants et oriente les travaux avec les partenaires et les citoyens. L approche encourage la mobilisation et l implication des partenaires, ainsi que des citoyens dans la démarche RUI. En ce sens, plusieurs actions ont été mises en place. Par exemple, l agente de milieu assure une présence tous les mardis dans l école primaire Pierre-Rémy, afin de collaborer avec la direction sur les situations des familles à risques du quartier et collaborer avec la travailleuse sociale de l école dans les références de ces familles. Cela permet des références de familles nouvellement arrivées dans le quartier vers les activités de la RUI. Suivis et références sont faits avec les familles. L intégration à la programmation de plusieurs nouveaux partenaires communautaires et privés, ainsi que l animation de plusieurs activités par des citoyens du quartier renforcent la nouvelle approche priorisée. 30

31 Marchés de quartier À la suite d une réflexion entamée en , les marchés saisonniers ont été transformés en comptoirs urbains, offrant uniquement des fruits et des légumes à très bas prix. Cette nouvelle formule fut très appréciée des citoyens du quartier. La formule a été reprise en 2013, avec un ajout important, une collaboration nouvelle avec le Nutri-Centre LaSalle pour l approvisionnement en fruits et légumes. Ainsi le Nutri-Centre s est vu octroyer une subvention dans le cadre de l entente Ville-MESS afin d agrandir la superficie cultivable de son jardin et de produire suffisamment de fruits et légumes pour approvisionner en partie le comptoir urbain Airlie. L édition 2014 a été améliorée encore une fois, dans l objectif de réponde aux besoins de la population du quartier Airlie-Bayne, et ceci, en prenant en considération leur réalité. La formule améliorée se nomme Marchés de quartier. Basé sur l approvisionnement du jardin collectif du Nutri-Centre, cela permet aux Marchés de quartier d offrir une variété intéressante de produits locaux, en plus de maintenir le partenariat déjà installé avec le Marché St-Pierre depuis plusieurs années pour enrichir les Marchés. La tenue annuelle des Marchés de quartier s inscrit dans la poursuite des efforts de mobilisation citoyenne en vue d assurer l autonomie alimentaire dans le quartier Airlie. La RUI et le Nutri-Centre LaSalle sont partenaires de cette initiative, ce qui multiplie l expertise au projet. L initiative permet de faciliter l accès à des fruits et légumes frais et locaux dans le quartier Airlie-Bayne, d offrir une variété de produits à prix abordable et d offrir des activités d éducation culinaire qui visent à outiller les citoyens sur la saine alimentation. Effectivement, une variété d ateliers d éducation et de sensibilisation a été offerte tout l été pendant les Marchés, sur des aliments souvent méconnus des citoyens. De plus, lors de la Fête des voisins, une activité d agriculture urbaine a été réalisée dans les bacs de terre de la place du Citoyen avec les résidants du quartier. Leur implication dans la plantation de semis et l entretien des plants pendant l été, a sans aucun doute contribué à augmenter leurs connaissances en matière d agriculture urbaine, en plus de développer leur sentiment d appartenance au quartier. 24 variétés vendues kg de produits vendus 393 personnes ont fréquenté les Marchés 31

DÉMARCHE DE REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE AIRLIE-BAYNE 2012 RAPPORT FINAL

DÉMARCHE DE REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE AIRLIE-BAYNE 2012 RAPPORT FINAL DÉMARCHE DE REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE AIRLIE-BAYNE 2012 RAPPORT FINAL PRÉSENTÉ PAR LA TABLE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL DE LASALLE AVRIL 2013 0 Table des matières Introduction... 3 AXE 1 : AMÉNAGEMENT

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

Plan d'intervention 2010-2020 pour la revitalisation urbaine intégrée du secteur Airlie/Bayne à LaSalle. Table de développement social de LaSalle

Plan d'intervention 2010-2020 pour la revitalisation urbaine intégrée du secteur Airlie/Bayne à LaSalle. Table de développement social de LaSalle Plan d'intervention 2010-2020 pour la revitalisation urbaine intégrée du secteur Airlie/Bayne à Table de développement social de décembre 2009 Murale réalisée par un groupe de citoyens dans le cadre du

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

Les actions en sécurité alimentaire, notre DSP avant 2006

Les actions en sécurité alimentaire, notre DSP avant 2006 Leadership et mobilisation intersectorielle t i régionale : l exemple du Comité intersectoriel sur la sécurité alimentaire à Laval (CASAL) Présentation dans le cadre des Journées annuelles de santé publique

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Introduction Un milieu de vie inclusif et sain Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un milieu de vie complet

Plus en détail

d hébergement pour pour femmes violentées et et en en difficulté

d hébergement pour pour femmes violentées et et en en difficulté Alliance Alliance des des maisons d hébergement pour pour femmes violentées et et en en difficulté Une écoute et une aide à portée de main 24 heures par jour, 7 jours et ce, 365 jours par année. Historique

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Ont répondu (8à 9 membres/14) : Carrefour de participation, ressourcement et formation (CPRF), Centre de formation régionale de Lanaudière (CFRL)

Plus en détail

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014 Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont par Magali Vaidye, le 17 janvier 2012 QUÉBEC EN FORME ROSEMONT Plan de communication 2011-2014

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Présentation à la ministre des Finances du Québec, Mme Monique Jérôme-Forget lors des consultations prébudgétaires le 14 février

Plus en détail

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Saint-André-d Argenteuil 2010-2013

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Saint-André-d Argenteuil 2010-2013 Objectifs Doter la municipalité de Saint-André-d Argenteuil de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express

Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express Pour un environnement urbain sécuritaire: Formation express Montréal, 2002 Ville de Montréal Le contenu de cette présentation est tiré du guide d aménagement «Pour un environnement urbain sécuritaire»

Plus en détail

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS Y DES FEMMES DE MONTRÉAL MÉMOIRE POUR L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTREAL MONTREAL, 14 AVRIL 2011 PRÉSENTÉ PAR : ELISABETH ALARIE

Plus en détail

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre P A HI S S S T C R I ON M Ê IR E ULT U R A MO V ÉM E O IR E UR S AV OI R E LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE Plan d action sur le livre OCCUPATION : DÉVOREUSE DE LIVRES VOTRE LIBRAIRE, AUTEUR DE PETITS BONHEURS

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE ENTENTE ADMINISTRATIVE SUR LA GESTION DU FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVES SOCIALES DANS LE CADRE DES ALLIANCES POUR LA SOLIDARITÉ (MESS-VILLE 2015) GUIDE PRATIQUE 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME L Entente administrative

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Document mis à jour en avril 2014 Table de matière 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 3 1.1 PRÉSENTATION DU FONDS RÉGIONAL D INVESTISSEMENT

Plus en détail

Portfolio des services du ROHSCO Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous remettons ce portfolio; fidèle portrait des services du ROHSCO. Au fil des années le Regroupement s est

Plus en détail

LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2015-2018 DOCUMENT-SYNTHÈSE

LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2015-2018 DOCUMENT-SYNTHÈSE LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE - DOCUMENT-SYNTHÈSE 8 MAI 1 TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 3 DÉMARCHE ET ÉTAPES..... 3 RÉSULTATS DE LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE..4 MISSION...4

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives Conférenciers Stéphane Chabot, Réseau d investissement social du Québec (RISQ) Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC)

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie Commission de la santé et des services sociaux L autonomie pour tous Consultations particulières sur la création d une assurance autonomie Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale LE CRÉS DU CENTRE-DU-QUÉBEC SE VEUT UN LIEU DE CONCERTATION ET D HARMONISATION, UN LIEU DE PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, UN LIEU D INTERFACE ET D ARRIMAGE

Plus en détail

Quand le tricot en plein air connait un beau succès!

Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Jeudi 23 juillet 201 Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Concertation Anjou 6937, avenue Baldwin Anjou, Mtl, Qc H1K 3C6 Tél. : 14-31-4173 Fax : 14-31-0203 info@concertationanjou.ca www.concertationanjou.ca

Plus en détail

Le point sur La sécurité alimentaire

Le point sur La sécurité alimentaire Le point sur La sécurité alimentaire Information nécessaire pour aider les partenaires locaux, régionaux et nationaux à passer à l action. L ensemble des fiches thématiques constituera la base d outils

Plus en détail

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011!

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Introduction! Repenser les toits! Des surfaces à exploiter! Très

Plus en détail

Forum Petite-Patrie. Travailler. ensemble. Recommandations Actions

Forum Petite-Patrie. Travailler. ensemble. Recommandations Actions Forum Petite-Patrie Travailler ensemble s C est avec fierté et dynamisme que l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie participait au Forum Petite-Patrie qui s est tenu le 29 mai 2010. Ce premier forum,

Plus en détail

Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET

Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET ADOPTÉE LE 9 SEPTEMBRE 2009 MODIFIÉE EN MAI 2012 Le Forum jeunesse Estrie est soutenu financièrement par le gouvernement

Plus en détail

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Rédaction : Yves Gagnon, FCGA, OMA Consultant en gestion municipale Décembre 2008

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ La ville de L Assomption est plus dynamique et plus belle que jamais, reconnue ici et ailleurs pour sa qualité de vie et son environnement exceptionnel. Dans

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES EXPLOITATION PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES -2015-2016 Adopté le 13 décembre 2013 Résolution 13-CA (AMT)-314 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE L AGENCE MÉTROPOLITAINE DE TRANSPORT...

Plus en détail

Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité

Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité dans le cadre du 12 e Congrès national de Metropolis Immigration

Plus en détail

Guide pour une demande de financement. 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux

Guide pour une demande de financement. 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux Guide pour une demande de financement 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux Table des matières 1. PRÉSENTATION... 3 1.1 Le Forum jeunesse de la région de

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE)

Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE) Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE) Réflexion sur les enjeux municipaux et pistes d action en lien avec le dossier de la petite enfance André

Plus en détail

Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale. Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017

Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale. Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017 Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017 Mise en contexte Au SPVM Environ 18 000 appels de service au 911

Plus en détail

Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation

Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation Les Grandes Conférences les affaires FAVORISER L ADHÉSION DES PARTIES PRENANTES Ville de Montréal Le 5 décembre 2012 Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation Les éléments

Plus en détail

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INTRODUCTION En vertu de l article 61.1 de la Loi assurant l exercice des droits des personnes, en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et

Plus en détail

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS NOVEMBRE 2012 LES TERRASES ST-SULPICE PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice Plan d actions du Quartier Latin CONSOLIDATION

Plus en détail

Résultats de l enquête auprès des consommateurs, des gens d affaires et des travailleurs de Marieville

Résultats de l enquête auprès des consommateurs, des gens d affaires et des travailleurs de Marieville Résultats de l enquête auprès des consommateurs, des gens d affaires et des travailleurs de Marieville Présentation préparée pour le Comité consultatif de revitalisation du centre-ville de Marieville Caroline

Plus en détail

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE Le cadre de planification proposé par l unité de concertation «Seniors actifs 1» comprend : - six objectifs spécifiques à atteindre endéans les cinq ans ; - une série d objectifs intermédiaires, à initier

Plus en détail

Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD)

Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD) Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD) Mémoire présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Septembre 2011 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006

Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006 Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 8, Numéro 6 Mai 2015 PROGRAMME ALLOCATION-LOGEMENT Le gouvernement du Québec a instauré un nouveau programme

Plus en détail

RAPPORT ANN UE L 2014-2015

RAPPORT ANN UE L 2014-2015 RAPPORT ANN UE L 2014-2015 TABLE DES MATIÈRES Mots du président et de la direction... 4 Historique... Mission... Territoire... Présentation de l équipe... 5 6 6 7 Les bénévoles experts Processus d action

Plus en détail

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Élections municipales et scolaires de 2014 en Ontario Le lundi 27 octobre 2014 En Ontario, les élections municipales

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Mardi 6 novembre 2012 Sont présents: Madame Julie Figueiredo représentante des enseignants Madame Isabelle Gauthier représentante du personnel professionnel Madame

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Division des communications NOVEMBRE 2010 TABLE DES MATIERES 1) DÉFINITION... 2 2) PRINCIPES DIRECTEURS... 2 3) LA COMMUNICATION INTERNE... 3 3.1) L accueil des employés... 3

Plus en détail

Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM

Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM Campagne de sécurité des piétons «Zéro accident» Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM PRIX DE PARTENARIAT CCATM-POLICE CCMTA CCATM CANADIAN

Plus en détail

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Lancement de l appel de projets : 12 février 2015 Date limite dépôt des dossiers : 6 mars 2015 Résumé Dans le cadre

Plus en détail

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 Table des matières Lexique... 5 Mot du maire Gérard Tremblay...

Plus en détail

POLITIQUE INTERCULTURELLE

POLITIQUE INTERCULTURELLE POLITIQUE INTERCULTURELLE Adoptée à la 269 e réunion du conseil d administration du 21 septembre 2009 Politique interculturelle Préambule Le Collège de Maisonneuve évolue dans un contexte interculturel

Plus en détail

10 h à 10 h 10. Atelier méthodologique Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti

10 h à 10 h 10. Atelier méthodologique Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2013, au cours de l'atelier méthodologique «Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti» dans le cadre des 17es Journées

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1.1 Introduction.. 1. 1.2 Profil des familles de Stanstead 2. 1.3 Nature de la politique 3. Volet 1 : Prendre racine à Stanstead

TABLE DES MATIÈRES. 1.1 Introduction.. 1. 1.2 Profil des familles de Stanstead 2. 1.3 Nature de la politique 3. Volet 1 : Prendre racine à Stanstead PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE SOUTIEN AUX FAMILLES DE LA VILLE DE STANSTEAD EN COLLABORATION AVEC LA CAISSE DESJARDINS DE STANSTEAD DANS LE CADRE DE SA POLITIQUE DE BIENVENUE Projet rédigé par : Le

Plus en détail

Historique de Salaberry-de. de-valleyfield

Historique de Salaberry-de. de-valleyfield Le logement un milieu sain et sécuritaire Partenaires pour la Revitalisation des Anciens Quartiers Nathalie Leroux (PRAQ) Carol Légaré (Ville de Salaberry-de-Valleyfield) Historique de Salaberry-de de-valleyfield

Plus en détail

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Pour contrer le problème du vandalisme par tags et graffitis, la Ville de Gatineau a mis sur pied un Programme de prévention

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56

VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56 VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56 PLAN D ACTION 2012 VISANT À IDENTIFIER ET À RÉDUIRE

Plus en détail

Plan d action triennal 2012-2015

Plan d action triennal 2012-2015 Plan d action triennal 0-0 Adopté à l assemblée générale annuelle, le 08 juin 0 MISSION Regrouper les corporations de développement communautaire (CDC) du Québec et les soutenir dans leur mission tout

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant)

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) Ce document a pour objectif d harmoniser le mandat et le cadre d action des RECOPE ; d orienter et harmoniser l approche des ONG

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Journal municipal Sainte-Jeanne-d Arc

Journal municipal Sainte-Jeanne-d Arc Journal municipal Sainte-Jeanne-d Arc Août 2014 ATTENTION L été tire à sa fin, la rentrée scolaire arrive à grand pas et, avec elle, le retour des autobus d écoliers, soyez vigilants à leur approche et

Plus en détail

Volet réceptivité des milieux aux offres de service proposées

Volet réceptivité des milieux aux offres de service proposées Volet réceptivité des milieux aux offres de service proposées 3 Céline Poissant et Caroline Richard Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique et d évaluation Agence de

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

coopératives d habitation

coopératives d habitation Répertoire des coopératives d habitation dans le quartier Rosemont à Montréal 2 Les coopératives d habitation Qui vit dans une coopérative Qu est-ce qu une coopérative C est une personne morale regroupant

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Ententes de développement des ressources humaines autochtones au Québec

Ententes de développement des ressources humaines autochtones au Québec FNHRDCQ CDRHPNQ Ententes de développement des ressources humaines autochtones au Québec Il existe 5 détenteurs d ententes au Québec qui ont la responsabilité d administrer les programmes d emploi et de

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

Solidaires face à la violence faite aux femmes

Solidaires face à la violence faite aux femmes Solidaires face à la violence faite aux femmes Femmes de la francophonie en contexte minoritaire : Solidaires face à la violence faite aux femmes Alliance de la francophonie canadienne Table des matières

Plus en détail

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N L Actif VOLUME 8, NUMÉRO 3 B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N AOÛT 2014 Dans ce numéro : Nouvelles nutrition 1 Retour sur l assemblée générale annuelle 2014 Bénévoles recherchés 4 Jeu cognitif du

Plus en détail

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Gore 2010-2013

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Gore 2010-2013 Objectifs D ici 2013, la municipalité de Gore ciblera et mettra en place un minimum de trois zones «fumeur» dans divers lieux publics de son territoire. Résultats du portrait municipal -La loi sur le tabac

Plus en détail

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise POUR Enrichir le QuEbec Mesures pour renforcer l action du Québec en matière d intégration des immigrants Affirmer les valeurs communes de la société québécoise Affirmer les valeurs communes de la société

Plus en détail

Enjeux associés aux modifications du régime de l assurance-emploi en 2012-2013 pour la région de l Abitibi-Témiscamingue

Enjeux associés aux modifications du régime de l assurance-emploi en 2012-2013 pour la région de l Abitibi-Témiscamingue Enjeux associés aux modifications du régime de l assurance-emploi en 2012-2013 pour la région de MÉMOIRE présenté à la Commission nationale d examen sur l assuranceemploi Le 12 juillet 2013 Ce document

Plus en détail

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009 Rapport annuel 2008-2009 2009 Une grande équipe Le personnel : www.servicesjuridiques.org Présenté le 2 juin 2009 Le Conseil d administration - 10 citoyen(ne)s - 2 groupes communautaires - 1 représentante

Plus en détail

Forum régional sur les changements climatiques

Forum régional sur les changements climatiques Forum régional sur les changements climatiques Ville de Blainville Municipalité de 53 556 citoyens Maire, François Cantin depuis novembre 2005 Sondage en mai 2009 auprès de 501 citoyens par la firme Ipsos

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM)

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) Léonard Dumas, D.B.A. Professeur de marketing, UQTR (Québec) Robert Laporte,

Plus en détail

Atelier méthodologique. décideurs pour créer des environnements favorables aux saines habitudes de vie» dans le

Atelier méthodologique. décideurs pour créer des environnements favorables aux saines habitudes de vie» dans le Cette présentation a été effectuée le 24 novembre 2010, au cours de la journée «Influencer les décideurs pour créer des environnements favorables aux saines habitudes de vie» dans le cadre des (JASP 2010).

Plus en détail