Centre hospitalier Le Quesnoy

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre hospitalier Le Quesnoy"

Transcription

1 Centre hospitalier Le Quesnoy Livret d accueil Hôpital Léon Schwartzenberg Centre Les Chênes Clinique gériatrique Centre médico-social Résidence Léonce Bajart Résidence Vauban Edition 2014

2 Le Centre Hospitalier Mot de bienvenue Vous avez fait le choix de notre établissement pour votre hospitalisation et nous vous remercions de la confiance que vous nous accordez. L ensemble des personnels, qu ils soient médicaux, soignants, administratifs ou techniques, s engagent à vous offrir leurs compétences et se mettent à votre service pour un séjour le plus agréable possible. Ce livret d accueil a été réalisé à votre intention dans le but de vous apporter une meilleure connaissance de notre structure et de vous fournir tous les renseignements et les conseils destinés à faciliter votre séjour. N hésitez pas à nous faire part de vos suggestions grâce au questionnaire de sortie qui vous est remis avec ce livret afin de nous aider à améliorer sans cesse la qualité de nos prestations. Nous vous souhaitons un plaisant et serein séjour au Centre Hospitalier du Quesnoy. Guy DUSAUTOIR, Directeur D une capacité d accueil de 661 lits et places d hospitalisation et d hébergement, le Centre Hospitalier du Quesnoy assure une partie de la prise en charge sanitaire et médico-sociale de la population du Quercitain et du Caudrésis. Situé au centre de la région Valenciennes - Cambrai - Maubeuge, le Centre Hospitalier du Quesnoy est facilement accessible par route et par rail. Organisation interne du Centre Hospitalier Le Centre Hospitalier du Quesnoy s organise en pôles d activité : Pôle de médecine polyvalente (Chef de pôle : Dr Sylvie TONDEUX) Pôle de médecine gériatrique (Chef de pôle : Dr François GAIDA) Pôle médico-technique (Chef de pôle : Carole CUINGNET) Pôle médico-social (Directeur adjoint -Résidence Léonce Bajart : Marc KUGELSTADT) (Attachée d administration - Résidence VAUBAN : Véronique LEFEBVRE) Pôle technico-administratif (Directrice adjointe : Emmanuelle BLERVACQUE) Gestion du Centre Hospitalier Le directoire est une instance qui appuie et conseille le directeur dans la gestion et la conduite de l établissement. Instance collégiale, il est un lieu d échange des points de vue gestionnaires, médicaux et soignants. M. Guy DUSAUTOIR, Directeur, en est le président. Mme Pascale COLEAUX, présidente de la commission médicale d établissement (CME), en est la vice-présidente. Le conseil de surveillance, présidé par Mme Marie-Sophie LESNE, Maire du Quesnoy, s'occupe des orientations stratégiques et du contrôle permanent de la gestion de l établissement. Il comprend 3 collèges où siègent des représentants des collectivités territoriales, du personnel du CH et des personnalités qualifiées, dont des représentants d usagers. D autres commissions participent à la gestion du CH : La Commission Médicale d Etablissement (CME), Le Comité Technique d Etablissement (CTE), Le Comité d'hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), La Commission des Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-Techniques (CSIRMT) présidée par Mme Nathalie VESINET, Coordonnateur des soins. Page 1

3 L Hôpital Léon Schwartzenberg Ouvert en mai 2005, il regroupe neuf unités fonctionnelles. Pôle de médecine polyvalente : Médecine polyvalente Soins de suite polyvalents Réhabilitation respiratoire Réadaptation cardiaque Soins externes Consultations externes Pôle médico-technique : Pharmacie Stérilisation Imagerie médicale Chefs de pôles : Dr Sylvie TONDEUX (médecine polyvalente), Carole CUINGNET (médico-technique) Equipe médicale : Dr Azzeddine BENNANI, Dr Pascale COLEAUX, Dr Philippe CUINGNET, Dr Alain DELVAUX, Dr Lassaad FAKHFAKH, Dr Ketty LANGLET, Dr Roland MAFOUTA, Dr Loan NGUYEN, Dr Laurent RABEUX, Dr Pierre VANEECLOO, Dr Lionel WATTINNE, Dr Chafik ZAANOUNI Pharmaciennes : Carole CUINGNET, Daisy GOURGOUILLON Cadres de santé : Virginie CAMUS (médecine polyvalente et réadaptation cardiaque), Karine RATTE (soins de suite et soins externes), Laurence ROCHAT (réhabilitation respiratoire et consultations externes) Cadre supérieure de pôle : Nathalie VESINET (médecine polyvalente) Médecine polyvalente (2ème étage ) Spécialisée dans la médecine de proximité et dans la prise en charge de différentes pathologies médicales, notamment les pathologies cardiaques et le syndrome métabolique. Soins de suite polyvalents (1er étage ) Prise en charge des patients nécessitant une surveillance renforcée à orientation cardiologique, pneumologique ou après intervention chirurgicale cardiologique ou viscérale. Page 2

4 Réhabilitation respiratoire (Rez-de-chaussée ) Consiste à améliorer la tolérance à l'effort des patients par un renforcement musculaire et à améliorer leur qualité de vie par une meilleure connaissance de leur maladie. En hospitalisation complète ou de jour. Soins externes (Rez-de-chaussée ) Assurés 24h/24 par un médecin et du personnel infirmier qui effectuent les premiers soins. Consultations externes (Rez-de-chaussée ) Le Centre Hospitalier du Quesnoy propose dans ses locaux des consultations dans de nombreux domaines médicaux. La liste et les horaires des consultations externes sont annexés à ce livret. Education thérapeutique Depuis février 2011, le CH est reconnu, par l ARS, pour dispenser trois programmes d éducation thérapeutique : la prise en charge des patients à haut risque cardiovasculaire et/ou présentant un syndrome métabolique la réadaptation cardiaque Pour tout renseignement, contacter le secrétariat de médecine polyvalente au l éducation thérapeutique en réhabilitation respiratoire Pour tout renseignement, contacter le secrétariat de réhabilitation respiratoire au Unités medico-techniques : Pharmacie : Elle assure la dispensation des médicaments et des dispositifs médicaux stériles dans les unités de soins. Elle effectue également la délivrance de certains médicaments aux patients extérieurs. Cette rétrocession a lieu à la pharmacie située au niveau -1 de l Hôpital Schwartzenberg, du lundi au vendredi de 9h à 12h ou sur rendez-vous Stérilisation : L unité est chargée du traitement des dispositifs médicaux restérilisables utilisés dans l établissement. Imagerie médicale : Le service assure la prise en charge des patients hospitalisés et des patients extérieurs sur rendez-vous ou munis d une prescription médicale. Le plateau technique permet la réalisation de scanners, radiographies, échographies, mammographies et ostéodensitométries. Page 3

5 Le Centre Hospitalier La Clinique gériatrique Ouverte en juin 2008, elle comprend la majorité des activités du pôle de médecine gériatrique : Consultations Hôpital de jour Court séjour Soins de suite Lits identifiés de soins palliatifs Unité cognitivo-comportementale (UCC) Chef du pôle de médecine gériatrique : Dr François GAIDA Equipe médicale : Dr Marie BERTIN-GAUDIN, Dr Sandrine CANION, Dr Rachèle CIUPA, Dr François GAIDA, Dr Denis LEFEBVRE, Dr Annabelle SIMON, Dr Pierre VANEECLOO Cadres de santé : Nadia DELATTRE (1er étage), Anne-Sophie ZAANOUNI (2ème étage) Cadre supérieure de pôle : Patricia-Anne GUELER Consultations (Rez-de-chaussée ) Le pôle de médecine gériatrique assure sur rendez-vous les consultations mémoire, plaies chroniques et oncogériatrie. Hôpital de jour (Rez-de-chaussée ) Une équipe pluridisciplinaire propose un bilan diagnostic, dans une approche globale, sur les thèmes de la mémoire, la chute et l incontinence urinaire. Court séjour (1er étage ou ) Prise en charge des problèmes médicaux aigus. L évaluation du patient âgé est globale et individualisée, sur le plan médical et psycho-social. Soins de suite (1er et 2ème étages ou ) L équipe accueille les patients dans le but d une réhabilitation à la suite d un problème médical et prodigue ses conseils avec l aide du service social, pour une meilleure orientation (retour à domicile, orientation en établissement d hébergement, etc.) Lits identifiés de soins palliatifs (2ème étage ou ) La prise en charge palliative a pour objectifs de soulager les douleurs physiques et les autres symptômes, mais aussi de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle de la personne atteinte d'une maladie grave, évolutive ou terminale. Les soins palliatifs et l'accompagnement sont interdisciplinaires. Ils s'adressent au malade en tant que personne, à sa famille et à ses proches. Unité Cognitivo-Comportementale (2ème étage ou ) Cette unité s adresse aux personnes souffrant de la maladie d Alzheimer ou de maladies apparentées et s intègre dans la filière gériatrique de territoire. L UCC répond à deux grands besoins : la stabilisation ou l amélioration de patients présentant des troubles cognitifs et/ou comportementaux, venant du domicile, d institutions ou d autres services, la possibilité de retourner au domicile ou structure d origine dans les meilleures conditions. GCS Filière gériatrique du Valenciennois L établissement est membre co-fondateur du GCS Filière Gériatrique du Valenciennois qui coordonne la prise en charge des personnes âgées sur tout le territoire. Page 4

6 Le Centre Les Chênes Ouvert en mars 1978, il comprend quatre unités fonctionnelles. Pôle de médecine polyvalente : Thérapies physiques Unité pour patients cérébro-lésés Pôle de médecine gériatrique : Unité de soins de longue durée Pôle médico-social : La résidence Les Chênes qui comprend le Pôle d Activité et de Soins Adaptés Chefs de pôles : Dr François GAIDA (médecine gériatrique), Dr Sylvie TONDEUX (médecine polyvalente) Equipe médicale : Dr Marie BERTIN-GAUDIN, Dr Jean-Paul KADIMA, Dr Jean TIERTANT Cadres de santé : Patricia-Anne GUELER (USLD), Sophie LOCOGE (thérapies physiques, EVC), Carole PETIT (Résidence Les Chênes - PASA) Cadres supérieures de pôle : Patricia-Anne GUELER (médecine gériatrique), Nathalie VESINET (médecine polyvalente) Thérapies physiques (3ème étage ) Assure la rééducation fonctionnelle des quatre membres après les interventions chirurgicales pour prothèses de hanche, genou, fractures... ou après un accident vasculaire cérebral. En hospitalisation complète ou de jour. Unité pour patients cérébro-lésés (3ème étage ) Assure les soins d'hygiène et de confort aux patients cérébro-lésés (Etats Végétatifs Chroniques). Soins de longue durée (2ème étage ) Accueillent des personnes âgées polypathologiques ne pouvant plus accomplir seules les actes de la vie courante. Leur état de santé requiert des soins médico-techniques réguliers et une surveillance médicale constante. Résidence Les Chênes (1er étage ) D une capacité de 40 lits, cet EHPAD assure l hébergement des personnes âgées de plus de 60 ans. Intégré aux locaux du Centre Hospitalier, il bénéficie d une prise en charge optimale pour les personnes très dépendantes. La résidence dispose par ailleurs d un Pôle d Activités et de Soins Adaptés, lieu de vie réservé en journée aux résidents atteints de maladie d Alzheimer ou des troubles apparentés. L Unité de Soins de Longue Durée et la résidence Les Chênes sont des services destinés à des personnes âgées dépendantes et, à ce titre, permettent le bénéfice de l Allocation Personnalisée à l Autonomie (A.P.A.). Ils sont, par ailleurs, habilités à l aide sociale. Page 5

7 Les services médico-sociaux Service Polyvalent d Aide et de Soins A Domicile (SPASAD) 88 rue du 8 mai BP Le Quesnoy Cadre, Responsable du SSIAD du SSAD et de l ESA : Emilie ROGGE Le Centre Hospitalier Le S.P.A.S.A.D. se compose de deux unités, il intervient sur les deux cantons du Quesnoy et limitrophes : Le Service d Aide A Domicile (SAAD) : les auxiliaires de vie et les aides à domicile du SAAD interviennent sur les cantons du Quesnoy et limitrophes. Elles apportent une aide matérielle pour les tâches de la vie quotidienne (hygiène, courses, démarches...). Le Service de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD): le SSIAD du CH dispose de 65 places autorisées. Il constitue un élément important de la prise en charge infirmière à domicile de personnes âgées, malades et le plus souvent dépendantes pour la réalisation des actes essentiels de la vie quotidienne. L Equipe Spécialisée Alzheimer peut prendre en charge 30 patients. Elle est constituée d une ergothérapeute et de deux assistantes de soins en gérontologie qui interviennent à domicile chez les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou apparentée. Grâce à des actions de réhabilitation, elles améliorent et préservent l autonomie de la personne dans les activités de la vie quotidienne, et favorisent ainsi le maintien à domicile.elle intervient sur les cantons de Bavay, de Landrecies et du Quesnoy. Plateforme d Accompagnement et de Répit des Aidants Familiaux Coordonnatrice : Jacqueline GRIMBERT Portée par le Centre Hospitalier et soutenue par le Groupement de Coopération Sanitaire, elle a pour mission d assister les aidants accompagnant un proche souffrant de la maladie d Alzheimer ou troubles apparentés. Les offres innovantes proposées sont le répit à domicile assuré par du personnel qualifié (1 à 3 heures) et la halte de répit itinérante à hauteur de demi-journées. Accueil familial Infirmières chargées du suivi médico-social : Brigitte SEBBAH et Christine DUSAUTOIR Par convention avec le Conseil Général du Nord, le Centre Hospitalier du Quesnoy est chargé du suivi à domicile des personnes âgées en famille d accueil. Le secteur regroupe les cantons de Bavay, Landrecies, Le Cateau, Le Quesnoy et Solesmes. L accueil familial suit 55 personnes âgées au sein de 31 familles agréées. Centre Local d Information et de Coordination (CLIC) du Plateau de Mormal 88 rue du 8 mai BP Le Quesnoy Responsable : Magali GLEDIC Le CLIC du Plateau de Mormal est un service qui a pour mission d informer, d orienter les personnes âgées de 60 ans et plus afin d améliorer leur prise en charge médico-sociale. Il répond aux besoins des personnes âgées des cantons de Bavay (hormis la commune de Feignies), de Landrecies et du Quesnoy. Le CLIC est un dispositif gratuit accessible à tous. Pour en savoir plus, une plaquette d information est disponible sur simple demande à l accueil des différentes structures ou en téléchargement sur notre site internet (www.ch-lequesnoy.fr). Le service social 88 rue du 8 mai BP Le Quesnoy Les assistantes sociales sont à votre disposition pour vous aider à résoudre tous les problèmes d ordre social ou administratif que pourrait soulever votre hospitalisation ou votre hébergement. Elles reçoivent le patient, le résident ou sa famille sur rendez-vous. Page 6

8 Les Etablissements pour Personnes Agées rattachés au centre hospitalier Résidence VAUBAN 25 rue Jean Jaurès Le Quesnoy Attachée d administration : Véronique LEFEBVRE (chargée dela Direction déléguée par intérim) Médecin coordonnateur : Dr Brigitte BERNARD Cadre de santé : Elisabeth DEBRUILLE Capacité : 70 lits + Accueil de jour pour personnes désorientées de 12 places La résidence Vauban est située au cœur du Quesnoy, à proximité immédiate de la Grand Place. Situation privilégiée qui permet aux résidents de sortir en ville au gré de leurs envies. Ouvert en septembre 2007, cet EHPAD apporte à ses résidents confort et sécurité. La résidence accueille également une permanence de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) et une activité de préparation à l accouchement dont les séances sont animées par Mme Sarah TISON, sage-femme. Pour en savoir plus, vous pouvez vous procurer le livret d accueil de la résidence au C.L.I.C. du Plateau de Mormal ou sur place. Vous pouvez aussi le télécharger sur notre site internet (www.ch-lequesnoy.fr) Résidence Léonce BAJART 1 boulevard du 8 mai BP Caudry Directeur adjoint : Marc KUGELSTADT Médecin coordonnateur : Dr Brigitte BERNARD Cadres de santé : Audrey DOLLEZ (1er étage), Christine DELSARTE (2ème étage) Capacité : 147 lits et 14 places pour le Pôle d Accueil et de Soins Adaptés (PASA) + Accueil de jour pour personnes désorientées de 12 places La résidence Léonce Bajart de Caudry a été mise en service en Dès décembre 2007, l'établissement a achevé son extension au service d'une meilleure prise en charge locale des personnes âgées. La structure dispose désormais de 147 lits. Pour en savoir plus, vous pouvez vous procurer le livret d accueil de la résidence sur place ou le télécharger sur notre site internet. Les résidences Vauban et Bajart sont des établissements destinés à des personnes âgées dépendantes et, à ce titre, permettent le bénéfice de l Allocation Personnalisée à l Autonomie (A.P.A.). Ils sont, par ailleurs, habilités à l aide sociale. Page 7

9 Le Centre Hospitalier assure également la direction de deux autres EHPAD : Le Centre Hospitalier Résidence Soleil d Automne Rue de la Cavée Solesmes Les résidences de Solesmes et Landrecies sont des établissements destinés à des personnes âgées dépendantes et, à ce titre, permettent le bénéfice de l Allocation Personnalisée à l Autonomie (A.P.A.). Ils sont, par ailleurs, habilités à l aide sociale. Médecin coordonnateur : Dr Philippe GLACET Cadre de santé : Marie-Pascale MAUVIEL Capacité : 48 lits Médecin coordonnateur : Dr Jean DAURIAC Cadre de santé : Dorothée LANGLET Capacité : 45 lits Résidence du Pays de Mormal 11 avenue du Maréchal Foch Landrecies Page 8

10 Votre séjour Une équipe à votre écoute Votre santé et votre confort sont confiés à un personnel pluridisciplinaire qualifié. Les équipes médicales et soignantes sont disponibles sur simple demande pour toute information. L équipe médicale L équipe médicale est responsable des soins prescrits et du traitement à appliquer. Elle se compose de tous les médecins travaillant dans les deux pôles médicaux de médecine polyvalente et de médecine gériatrique et dans l unité d imagerie médicale. L équipe soignante Les cadres de santé gèrent les équipes soignantes et sont responsables de l organisation des soins. Les infirmier(e)s dispensent des soins de manière autonome ou sur prescription médicale. Les aides-soignant(e)s accompagnent la personne soignée dans les actes de la vie quotidienne et aident aux soins réalisés par les infirmier(e)s. Les agents des services hospitaliers (ASH) et d entretien participent à votre confort et prennent en charge l entretien des chambres et des locaux. Page 9

11 Les autres professionnels qui concourent à votre bien-être Les diététiciennes élaborent des menus dans le souci de votre équilibre alimentaire. Elles adaptent votre alimentation au régime qui vous est prescrit. Les ergothérapeutes et psychomotriciens interviennent dans le processus de rééducation et de réinsertion des personnes en situation de handicap physique, psychique ou social. Les kinésithérapeutes et éducateurs médico-sportifs (Activité Physique Adaptée) mettent en œuvre un programme de rééducation et de réadaptation adapté. Les psychologues apportent un soutien psychologique et effectuent des bilans neuro-psychologiques dans le cadre des consultations mémoire. Les services administratifs et logistiques participent également à votre satisfaction. Comment reconnaître les personnels du Centre Hospitalier du Quesnoy? Chaque agent porte une tunique-pantalon ou une blouse sur laquelle figure son nom. La couleur est différente selon les grades et les unités. Pôles médicaux : Le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) Présidente du CLIN : Dr Sylvie TONDEUX Praticiens hygiénistes : Dr Anne-Adélaïde CRACCO - Dr Claude HUART Infirmière hygiéniste : Martine FREHAUT Infirmier Aide-soignant, auxiliaire de vie Dans un établissement de santé, il est malheureusement possible de contracter des infections nosocomiales. Ces infections peuvent toucher les personnes soignées comme les professionnels de santé. Elles peuvent être graves et sont dues à des microbes résistants aux antibiotiques. Le risque zéro n existe pas mais le personnel de l établissement est formé aux règles d hygiène et met tout en œuvre pour éviter et limiter la survenue de ces infections. De plus, un Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales a été institué et une équipe opérationnelle d hygiène a été constituée afin de mettre en œuvre les actions à mener en matière de prévention, surveillance, formation et information. Pour votre information, vous trouverez joints à ce livret le programme annuel de lutte contre les infections nosocomiales ainsi qu une brochure sur la désinfection des mains. Le Comité de LUtte contre la Douleur (CLUD) Les équipes médicales et soignantes sont particulièrement attentives à votre douleur et mettent en place tous les moyens pour vous soulager et répondre à votre demande. Un Comité de LUtte contre la Douleur a été créé à cet effet. Pour votre information, vous trouverez joint à ce livret le contrat d engagement du CH contre la douleur. Personnel de rééducation Unité de Soins de Longue Durée et résidence Les Chênes : Infirmier Agent d entretien (ASH) Agent d entretien (ASH) Aide-soignant, auxiliaire de vie Page 10

12 Votre séjour Toute l'équipe du Centre Hospitalier est à votre service pour rendre votre séjour le plus agréable possible. Le cadre de santé gère l'unité de soins dans laquelle vous êtes accueilli et se tient à votre disposition pour toute information durant votre séjour. La chambre Toutes les chambres, à un ou deux lits, disposent d'un cabinet de toilette avec sanitaires, d'une sonnette d'alarme et de prises pour téléphone et télévision. Si vous souhaitez être affecté en chambre individuelle, vous pouvez en faire la demande. Un supplément vous sera alors demandé, sauf si vous relevez de l unité de soins de longue durée. Dans les autres cas, ce supplément est parfois pris en charge par les mutuelles. Le linge Nous vous demandons d'apporter votre linge personnel et votre nécessaire de toilette et d'en assurer l'entretien. Si toutefois, vous étiez dans l impossibilité de réunir ce nécessaire, l établissement peut vous le fournir. Les tarifs actualisés sont disponibles dans ce livret. Les repas Les menus sont élaborés avec le concours d'une diététicienne et tiennent compte des prescriptions médicales et des régimes particuliers. Les repas sont servis en salle à manger ou en chambre, selon l'organisation du service. Horaires des repas 8h pour le petit-déjeuner 13h pour le déjeuner 19h pour le dîner Les visites Les visites sont autorisées tous les jours de 13h à 20h. Pour le bien-être du patient, il est conseillé d'en limiter le nombre. Pour respecter le patient et le travail des soignants, il vous sera demandé de quitter la chambre lors des soins. Les animaux ne sont pas admis dans l'établissement. Les accompagnants Un membre de votre famille peut être autorisé à passer la nuit et/ou prendre ses repas à vos côtés. Souvent, les frais de séjour des accompagnants ne sont pas pris en charge par les organismes tiers payants. Les tarifs des différentes prestations sont disponibles dans ce livret. L accueil des patients étrangers Le Centre Hospitalier a réalisé en interne un sondage pour déterminer les langues étrangères parlées au sein de l établissement. Nous sommes donc en mesure de pouvoir répondre aux besoins de la plupart des patients étrangers. Nous vous rappelons que les établissements de santé sont soumis à une interdiction totale de fumer par décret n du 15 novembre Vous ne pouvez donc plus fumer dans aucun lieu clos ou couvert de l hôpital : les emplacements réservés aux fumeurs ne sont plus autorisés et les endroits dits de convivialité (cafétéria, salle de détente...) ne présentent plus de zones fumeurs. Cette interdiction s applique à l ensemble du personnel, aux patients et aux visiteurs, sous peine de sanctions pénales. Si, durant votre séjour, vous souhaitez arrêter de fumer, l unité de réhabilitation respiratoire peut vous proposer un programme spécifique pour vous aider dans cette démarche. N hésitez pas à faire connaître ce désir au personnel chargé de vos soins. Page 11

13 Le téléphone Il est accessible sur demande à l accueil. Vos communications, ainsi qu'un forfait de mise à disposition, vous seront facturés à votre sortie. Les tarifs actualisés sont disponibles dans ce livret. La télévision Vous pouvez demander à l accueil l'activation d'un téléviseur dans votre chambre. Le montant de sa location vous sera facturé en fin de séjour. Les tarifs actualisés sont disponibles dans ce livret. Votre séjour Internet Si vous possédez un ordinateur portable, l établissement vous propose une connexion Internet via un réseau WIFI mis à votre disposition gratuitement. Pour en bénéficier, rapprochez-vous de l accueil du bâtiment. Le dépôt de valeurs Il vous est vivement déconseillé de vous munir d'objets de valeurs et de sommes importantes. Toutefois, des coffres-forts individuels sont à votre disposition dans certaines unités. Vous devez en faire la demande au bureau des admissions lors de votre entrée. L'établissement ne saurait être tenu pour responsable des éventuels vols, pertes ou détériorations. Le courrier Votre courrier vous est distribué chaque jour de la semaine du lundi au vendredi. Pour expédier votre courrier, remettez-le, affranchi, à un membre du personnel qui fera le nécessaire. Le culte L'établissement respecte vos croyances et vos convictions.vous êtes libre de recevoir, sur demande, la visite d'un représentant de votre confession sous réserve des nécessités du service. Selon votre confession, sont disponibles et à votre écoute : Pour le culte catholique : Mme Marie-Jeanne LATEUR ou Pour le culte musulman : Association Islamique d Aulnoye-Aymeries Pour le culte juif : Synagogue Jacques Partouche - Valenciennes M. SELLEM Pour le culte protestant : Eglise réformée du Hainaut Paroisse de Valenciennes Pasteur Frédéric VERSPEETEN Page 12

14 Vos formalités Votre entrée Le Centre Hospitalier du Quesnoy accueille tous les assurés sociaux quel que soit le régime dont ils dépendent. Pour le dossier administratif, fournir : Une pièce d'identité ou le livret de famille La carte VITALE et son attestation La prise en charge par la mutuelle et la carte d'affiliation La feuille d'accident délivrée en 3 volets en cas d'accident de travail L'attestation d'ouverture des droits à la CMU s'il y a lieu. Pour le dossier médical, fournir : La lettre du médecin Les radios et examens de laboratoire Le carnet de soins La carte du groupe sanguin Vos médicaments et ordonnances récentes si vous suivez un traitement médical. Une borne de mise à jour de la carte VITALE est disponible à l accueil de l Hôpital Léon Schwartzenberg. Pour les patients sans couverture sociale, se rapprocher des assistantes sociales pour la constitution des dossiers. Pour votre sécurité, le personnel de l établissement se chargera de vérifier votre identité tout au long de votre séjour. Pour plus d information sur l identitovigilance, vous trouverez une brochure jointe à ce livret. Si vous n êtes pas couvert par un régime d assurance maladie, vous pouvez effectuer une demande d affiliation à la CMU auprès de la Caisse Primaire d Assurance Maladie (CPAM) de votre lieu de résidence. En fonction de votre situation, vous pourrez alors bénéficier de la couverture maladie de base ou de l Aide Médicale d Etat. Le service social du Centre Hospitalier peut vous aider dans cette démarche. Page 13

15 Votre sortie Votre sortie est décidée sur avis médical. Dans le cas d'une sortie contre avis, vous devrez signer une décharge attestant la non-responsabilité de l'établissement et du médecin quant aux suites de votre décision. Les documents médicaux A votre sortie, vous seront remis des documents médicaux : Un mot de liaison contenant les informations utiles pour la poursuite du traitement Vos examens radiologiques Vos résultats de bilan sanguin Ainsi que, selon les cas : Une ordonnance de sortie Un bon de transport Un carton de rendez-vous Le transport Le transport jusqu'à votre domicile est possible en voiture particulière, en taxi ou en ambulance. Le transport est à votre charge. Toutefois, si votre état le nécessite, le médecin peut vous délivrer un bon de transport qui permet de vous faire rembourser auprès de la CPAM. Les frais d hospitalisation Si vous êtes assuré social : Les frais d hospitalisation sont pris en charge (en général à 80 %, parfois à 100 % dans des cas très spécifiques [accidents du travail ou maladie professionnelle]) par la sécurité sociale. Les 20 % restants (appelés ticket modérateur ), le forfait journalier hospitalier et les frais d hôtellerie à caractère facultatif doivent être acquittés par vos soins. Si vous êtes affilié à une mutuelle, ces frais sont néanmoins pris en charge pour tout ou partie par cet organisme. Pour être remboursé, le transport doit répondre à l une des situations suivantes : Hospitalisation (complète, partielle, ambulatoire) du patient, Le patient souffre d une affection de longue durée et le transport est en lien avec cette affection, Le patient a été victime d un accident de travail ou d une maladie professionnelle et le transport est en lien avec cet accident ou cette maladie, Le patient doit être allongé ou sous surveillance constante. Si vous n êtes pas assuré social : Vous devez acquitter l intégralité des frais d hospitalisation. Dans le cas où vos ressources ne vous permettraient pas d assurer le paiement de la part restant à votre charge, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier de la CMU complémentaire. Avant de sortir, présentez-vous au bureau des admissions pour régler le montant des frais à votre charge et retirer un bulletin de séjour à renvoyer à la CPAM. Page 14

16 Vos droits et devoirs Vos droits Votre droit d accès au dossier médical (art. L et R à R du code de la santé publique) Un dossier médical est constitué au sein de l établissement. Il comporte toutes les informations de santé vous concernant. Il vous est possible d accéder à ces informations en en faisant la demande auprès de la Direction. Elles peuvent vous être communiquées soit directement, soit par l intermédiaire d un médecin que vous choisissez librement. Vous pouvez également consulter votre dossier sur place, avec ou sans accompagnement d un médecin, selon votre choix. Les informations ainsi sollicitées ne peuvent être mises à votre disposition avant un délai minimum de 48 heures après votre demande mais elles doivent vous être communiquées au plus tard dans les 8 jours. Si toutefois les informations datent de plus de 5 ans, ce délai est porté à 2 mois. Si vous choisissez de consulter le dossier sur place, cette consultation est gratuite. Si vous souhaitez obtenir copie de tout ou partie des éléments de votre dossier, les frais, limités au coût de reproduction (et d envoi si vous souhaitez un envoi au domicile), sont à votre charge. Votre dossier médical est conservé pendant 20 ans à compter de la date de votre dernier séjour ou de votre dernière consultation externe. Si vous souhaitez en savoir plus sur les règles d accessibilité à votre dossier médical, une fiche informative est disponible à l accueil. Les directives anticipées (art. L du code de la santé publique) Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, rédiger des directives anticipées pour le cas où, en fin de vie, elle serait hors d état d exprimer sa volonté. Ces directives indiquent ses souhaits concernant les conditions de limitation ou d arrêt de traitement. Elles seront consultées préalablement à la décision médicale et leur contenu prévaut sur tout autre avis non médical. Renouvelables tous les 3 ans, elles peuvent être, dans l intervalle, annulées ou modifiées, à tout moment. Si vous souhaitez que vos directives soient prises en compte, sachez les rendre accessibles au médecin qui vous prendra en charge au sein de l établissement : confiez-les lui ou signalez leur existence et indiquez les coordonnées de la personne à laquelle vous les avez confiées. Si vous souhaitez en savoir plus sur les directives anticipées, une fiche informative et un formulaire de demande sont disponibles à l accueil. La personne de confiance (art. L du code de la santé publique) Pendant votre séjour, vous pouvez désigner, grâce à un formulaire mis à votre disposition, une personne de votre entourage, en qui vous avez toute confiance, pour vous accompagner tout au long des soins et des décisions à prendre. Cette personne, que l établissement considèrera comme votre personne de confiance, sera consultée dans le cas où vous ne seriez pas en mesure d exprimer votre volonté ou de recevoir l information nécessaire à cette fin. Elle pourra en outre, si vous le souhaitez, assister aux entretiens médicaux afin de participer aux prises de décision vous concernant. Sachez que vous pouvez annuler votre désignation ou en modifier les termes à tout moment. Si vous souhaitez en savoir plus sur la personne de confiance, une fiche informative est disponible à l accueil. Page 15

17 Vos plaintes, réclamations, éloges, observations ou propositions (art. R à R du code de la santé publique) Si vous n êtes pas satisfait de votre prise en charge, nous vous invitons à vous adresser directement au responsable concerné. Si cette première démarche ne vous apporte pas satisfaction, vous pouvez demander à rencontrer et à écrire au Directeur de l établissement. Il veillera à ce que votre plainte ou réclamation soit instruite selon les modalités prescrites par le code de la santé publique. Il fera le lien avec la Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la prise en charge (CRUQ). Il pourra, le cas échéant, vous mettre en relation avec un médiateur médecin ou non médecin, membre de la CRUQ. Le médiateur vous recevra, vous et votre famille éventuellement, pour examiner les difficultés que vous rencontrez. Outre les médiateurs, la CRUQ se compose du Directeur de l établissement et de représentants des usagers. La CRUQ a pour mission de veiller à ce que vos droits soient respectés et de vous aider dans vos démarches. Elle peut être amenée dans certains cas à examiner votre plainte ou réclamation. De plus, elle doit recommander à l établissement l adoption de mesures afin d améliorer l accueil et la prise en charge des personnes hospitalisées et de leurs proches. Pour établir ces recommandations, la CRUQ s appuie, en particulier, sur toutes vos plaintes, réclamations, éloges, remarques ou propositions : c est pourquoi il est très important, que vous soyez satisfait ou non, de nous en faire part. Si vous souhaitez en savoir plus sur la CRUQ et sur la façon dont votre plainte ou réclamation sera instruite, une fiche informative est disponible à l accueil. Pour contacter un représentant des usagers, vous pouvez utiliser l adresse électronique : Votre demande sera adressée à M.DUPONT et à M.FOURNIER, ainsi qu au service qualité. Informations sur l activité de l établissement Pour une totale transparence, les résultats des différentes procédures d évaluation de la qualité des soins, dont le rapport de certification, de la satisfaction des usagers et des indicateurs nationaux sont disponibles auprès de la cellule qualité/ gestion des risques de l établissement ou par voie d affichage. Les membres de la CRUQ Président : Guy DUSAUTOIR Médiateurs : Dr Brigitte BERNARD Emmanuelle BLERVACQUE Réprésentants des usagers : Bernard DUPONT, André FOURNIER Président de CME : Dr Pascale COLEAUX Représentant la CSIRMT : Nathalie VESINET (titulaire), Représentant du personnel : Anne FLAMAND Responsable qualité/gestion des risques : Françoise MOURA Page 16

18 Vos devoirs Quelques règles élémentaires de savoir-vivre Vous allez, durant votre hospitalisation, côtoyer d'autres patients et des personnels de l'établissement. Il convient donc de respecter quelques règles élémentaires de savoir-vivre : Ne détériorez ni les locaux ni le matériel mis à votre disposition. Usez avec discrétion des appareils de radio et de télévision, ainsi que des baladeurs. Evitez les conversations trop bruyantes. Soyez courtois avec les autres malades, les visiteurs et le personnel. Soyez ponctuel lorsque vous avez rendez-vous pour une consultation (pensez à venir un peu plus tôt que l'horaire indiqué, afin d'effectuer les formalités administratives indispensables à votre prise en charge). Si vous ne pouvez pas vous rendre à la consultation programmée, pensez à annuler votre rendez-vous auprès du secrétariat, afin que ce créneau horaire puisse être attribué à un autre patient. Quelques règles d'hygiène Lorsque l'on est malade ou que l'on procède à des examens, les règles d'hygiène revêtent une importance toute particulière. C'est pourquoi il convient toujours : D effectuer une toilette au moins une fois par jour, De se laver les mains au savon après être allé aux toilettes, avant de manger, avant de sortir de la chambre (y compris pour les visiteurs), De veiller à une bonne hygiène bucco-dentaire. Quelques règles de sécurité Pour la sécurité et la santé de tous, nous vous rappelons qu'à l'hôpital public, il est interdit : De fumer dans l'enceinte de l'établissement, par mesure d'hygiène et de sécurité (décret du 15 novembre 2006). D'apporter ou de se faire apporter des boissons alcoolisées. De se faire remettre des vivres, boissons ou médicaments, sauf autorisation expresse de votre médecin. En effet, votre santé impose souvent un régime alimentaire particulier lors de votre hospitalisation. Le non respect de ce régime peut donc présenter un danger. D'introduire des animaux dans l'établissement (sauf les chiens-guides d'aveugles). Les efforts des équipes de l'hôpital, ainsi que le respect de ces quelques règles de vie en commun, permettront à votre passage au sein de l'établissement de se dérouler dans les meilleures conditions possibles. Le Centre Hospitalier du Quesnoy a pris toutes les mesures nécessaires pour garantir un niveau maximum de sécurité compatible avec ses activités. Mais la sécurité reste l affaire de tous. Pour plus d informations, le règlement intérieur de l établissement est disponible à l accueil. Questionnaire de satisfaction Pour nous aider à améliorer la qualité de la prise en charge, nous vous demanderons de bien vouloir compléter le questionnaire de satisfaction qui vous a été remis lors de votre entrée dans notre établissement. Page 17

19 Votre séjour Charte de la personne hospitalisée Circulaire n DHOS/E1/DGS/SD1B/SD1C/SD4A/2006/90 du 2 mars 2006 relative aux droits des personnes hospitalisées et comportant une charte de la personne hospitalisée Toute personne est libre de choisir l établissement de santé qui la prendra en charge, dans la limite des possibilités de chaque établissement. Le service public hospitalier est accessible à tous, en particulier aux personnes démunies et, en cas d urgence, aux personnes sans couverture sociale. Il est adapté aux personnes handicapées. Les établissements de santé garantissent la qualité de l accueil, des traitements et des soins. Ils sont attentifs au soulagement de la douleur et mettent tout en oeuvre pour assurer à chacun une vie digne, avec une attention particulière à la fin de vie. L information donnée au patient doit être accessible et loyale. La personne hospitalisée participe aux choix thérapeutiques qui la concernent. Elle peut se faire assister par une personne de confiance qu elle choisit librement. Un acte médical ne peut être pratiqué qu avec le consentement libre et éclairé du patient. Celui-ci a le droit de refuser tout traitement. Toute personne majeure peut exprimer ses souhaits quant à sa fin de vie dans des directives anticipées. Un consentement spécifique est prévu, notamment, pour les personnes participant à une recherche biomédicale, pour le don et l utilisation des éléments et produits du corps humain et pour les actes de dépistage. Une personne à qui il est proposé de participer à une recherche biomédicale est informée, notamment, sur les bénéfices attendus et les risques prévisibles. Son accord est donné par écrit. Son refus n aura pas de conséquence sur la qualité des soins qu elle recevra. La personne hospitalisée peut, sauf exceptions prévues par la loi, quitter à tout moment l établissement après avoir été informée des risques éventuels auxquels elle s expose. La personne hospitalisée est traitée avec égards. Ses croyances sont respectées. Son intimité est préservée ainsi que sa tranquillité. Le respect de la vie privée est garanti à toute personne ainsi que la confidentialité des informations personnelles, administratives, médicales et sociales qui la concernent. La personne hospitalisée (ou ses représentants légaux) bénéficie d un accès direct aux informations de santé la concernant. Sous certaines conditions, ses ayants droit en cas de décès bénéficient de ce même droit. La personne hospitalisée peut exprimer des observations sur les soins et sur l accueil qu elle a reçus. Dans chaque établissement, une commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge veille, notamment, au respect des droits des usagers. Toute personne dispose du droit d être entendue par un responsable de l établissement pour exprimer ses griefs et de demander réparation des préjudices qu elle estimerait avoir subis, dans le cadre d une procédure de règlement amiable des litiges et/ou devant les tribunaux. Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance Toute personne âgée devenue handicapée ou dépendante est libre d exercer ses choix dans la vie quotidienne et de déterminer son mode de vie. Toute personne âgée en situation de handicap ou de dépendance doit pouvoir choisir un lieu de vie - domicile personnel ou collectif - adapté à ses attentes et à ses besoins. Toute personne âgée en situation de handicap ou de dépendance conserve la liberté de communiquer, de se déplacer et de participer à la vie en société. Le maintien des relations familiales, des réseaux amicaux et sociaux est indispensable à la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance. Toute personne âgée en situation de handicap ou de dépendance doit pouvoir garder la maîtrise de son patrimoine et de ses revenus disponibles. Toute personne âgée en situation de handicap ou de dépendance doit être encouragée à conserver des activités. Toute personne doit pouvoir participer aux activités associatives ou politiques ainsi qu aux activités religieuses et philosophiques de son choix. La prévention des handicaps et de la dépendance est une nécessité pour la personne qui vieillit. Toute personne âgée en situation de handicap ou de dépendance doit avoir accès aux conseils, aux compétences et aux soins qui lui sont utiles. Les soins et les aides de compensation des handicaps que requièrent les personnes malades chroniques doivent être dispensés par des intervenants formés, en nombre suffisant, à domicile comme en institution. Soins, assistance et accompagnement doivent être procurés à la personne âgée en fin de vie et à sa famille. La recherche multidisciplinaire sur le vieillissement, les maladies handicapantes liées à l âge et les handicaps est une priorité. C est aussi un devoir. Toute personne en situation de vulnérabilité doit voir protégés ses biens et sa personne. L information est le meilleur moyen de lutter contre l exclusion. Le document intégral de la charte de la personne hospitalisée est accessible sur le site Internet Il peut être également obtenu gratuitement, sans délai, sur simple demande, auprès du service chargé de l accueil de l établissement. Page 18

20 Plan d accès du Centre Hospitalier du Quesnoy Situation géographique Situé au coeur de la région de Valenciennes, Cambrai et Maubeuge, le Centre Hospitalier du Quesnoy est facilement accessible par route et par rail. 90 rue du 8 mai 1945, BP Le Quesnoy Conception : cellule communication CH Le Quesnoy - Crédits photo : CH Le Quesnoy et Vincent LECIGNE

RAPPORT ANNUEL CRUQPEC 2014

RAPPORT ANNUEL CRUQPEC 2014 RAPPORT ANNUEL CRUQPEC 2014 Etablissement : Centre Hospitalier Le Quesnoy Adresse : 90 rue, du 8 mai 1945 59530 LE QUESNOY Nom de l auteur du rapport de la CRUQPEC : Françoise MOURA Qualité de l auteur

Plus en détail

Psychiatrie. Place du Maréchal Niel 31130 PIN-BALMA 05 61 24 97 50 www.clinique-aufrery.com infos@clinique-aufrery.com

Psychiatrie. Place du Maréchal Niel 31130 PIN-BALMA 05 61 24 97 50 www.clinique-aufrery.com infos@clinique-aufrery.com Psychiatrie Place du Maréchal Niel 31130 PIN-BALMA 05 61 24 97 50 www.clinique-aufrery.com infos@clinique-aufrery.com Psychiatrie L équipe soignante Bienvenue La Clinique d Aufréry accueille en hospitalisation

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage LIVRET D ACCUEIL Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage Médecine Soins de suite et de réadaptation Hôpital Saint-Charles - 4 rue Charles de Gaulle

Plus en détail

Votre séjour à l hôpital

Votre séjour à l hôpital Votre séjour à l hôpital LE MOT DU DIRECTEUR Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue au CH Saint Jean de Dieu. Ce livret d accueil a été conçu pour répondre au mieux à vos questions

Plus en détail

livret d accueil s ervice d o ncologie vous informer, c est aussi notre rôle

livret d accueil s ervice d o ncologie vous informer, c est aussi notre rôle s ervice d o ncologie livret d accueil vous informer, c est aussi notre rôle centre hospitalier de tourcoing - 135, rue du président coty - 59208 tourcoing cedex www.ch-tourcoing.fr DSIO - Qualité - Communication

Plus en détail

1- LA CHARTE DU PATIENT HOSPITALISÉ...19 2- DROIT À L INFORMATION DU MALADE...20 3- PERSONNE DE CONFIANCE...20 4- RÉCLAMATIONS ET CONCILIATION...

1- LA CHARTE DU PATIENT HOSPITALISÉ...19 2- DROIT À L INFORMATION DU MALADE...20 3- PERSONNE DE CONFIANCE...20 4- RÉCLAMATIONS ET CONCILIATION... T U L L E I - PRÉSENTATION....2 II - PLAN....3 III - POUR NOUS JOINDRE....4 IV - PRÉSENTATION DU PERSONNEL.....5 V - PRÉSENTATION DUSERVICE... 10 VI - PRÉPARER SON HOSPITALISATION INFORMATIONS PRATIQUES....17

Plus en détail

Comment choisir sa maison de retraite?

Comment choisir sa maison de retraite? Les Essentiels Les Essentiels de Cap Retraite n 5 Résidence du soleil Comment choisir sa maison de retraite? 6 FICHES PRATIQUES Les différents types d établissement Les coûts en maison de retraite Le dossier

Plus en détail

2O14 LIVRET D ACCUEIL DES RESIDENTS. EHPAD Les Savarounes, 1 rue du Roc Blanc 63400 CHAMALIERES Tel : 04.73.31.76.00 Fax : 04.73.31.76.

2O14 LIVRET D ACCUEIL DES RESIDENTS. EHPAD Les Savarounes, 1 rue du Roc Blanc 63400 CHAMALIERES Tel : 04.73.31.76.00 Fax : 04.73.31.76. 2O14 IVRET D ACCUEI DES RESIDENTS EHPAD es Savarounes, 1 rue du Roc Blanc 63400 CHAMAIERES Tel : 04.73.31.76.00 Fax : 04.73.31.76.01 lessavarounes@wanadoo.fr Bienvenue e plus grand bien qu on puisse faire

Plus en détail

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement.

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Toute l équipe de MédiHAD vous souhaite la bienvenue. Nous vous remercions d avoir choisi notre structure d Hospitalisation A Domicile pour votre prise en charge médicale

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Céline BONNET : Infirmière Coordinatrice EHPAD B. P. 19 37290 PREUILLY SUR CLAISE 02 47 91 20 30 1 Le SSIAD de Preuilly est ouvert depuis juillet

Plus en détail

LIVRET D'ACCUEIL. EHPAD Valle Longa 0495532200 www.vallelonga.fr 20117 Cauro

LIVRET D'ACCUEIL. EHPAD Valle Longa 0495532200 www.vallelonga.fr 20117 Cauro LIVRET D'ACCUEIL EHPAD Valle Longa 0495532200 Sialare www.vallelonga.fr 20117 Cauro LE MOT D ACCUEIL Madame, Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue à la résidence Valle Longa de Cauro. Valle Longa,

Plus en détail

Livret d accueil. Photos : Julie NGO-VAN - Pierre BUYCK. La Maréchalerie. Établissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes

Livret d accueil. Photos : Julie NGO-VAN - Pierre BUYCK. La Maréchalerie. Établissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes Livret d accueil Photos : Julie NGO-VAN - Pierre BUYCK La Maréchalerie Établissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes Editorial Madame, Monsieur, C est avec grand plaisir et non sans fierté,

Plus en détail

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Tél : 01 45 77 98 98 - Fax : 01 45 77 14 18 RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT 1. Les finalités de la prise en charge Conformément à la charte des droits et libertés de la personne accueillie, l équipe de la

Plus en détail

Les résidences du Centre Hospitalier

Les résidences du Centre Hospitalier Les résidences du Centre Hospitalier QUIMPER Résidence Ty Glazig Résidence Ty Creac h Résidence Ker Radeneg CONCARNEAU Résidence Avel Ar Mor Résidence Les Embruns Résidence Les Brisants POUR VOUS AIDER

Plus en détail

Résidence Saint Jean

Résidence Saint Jean Résidence Saint Jean 41 Avenue Félix Baert 59380 BERGUES Tél : 03.28.68.62.99 Fax : 03.28.68.53.19 Email : stjean.residence@wanadoo.fr Site web : www.residence-saint-jean.fr Madame, Monsieur, Le Conseil

Plus en détail

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour CENTRE HOSPITALIER de BOURG-EN-BRESSE CS 90401 900 route de Paris 01012 BOURG-EN-BRESSE CEDEX 04 74 45 44 08 Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

EHPAD «Théodore ARNAULT» 10, rue Condorcet - B.P. 19-86110 MIREBEAU Tél. : 05.49.50.40.51 / Fax : 05.49.60.75.01

EHPAD «Théodore ARNAULT» 10, rue Condorcet - B.P. 19-86110 MIREBEAU Tél. : 05.49.50.40.51 / Fax : 05.49.60.75.01 EHPAD «Théodore ARNAULT» (Etablissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes) Contrat de séjour «Hébergement temporaire» EHPAD «Théodore ARNAULT» 10, rue Condorcet - B.P. 19-86110 MIREBEAU Tél. :

Plus en détail

Hospitalisation à domicile Mauges Bocage Choletais. Livret d accueil. Siège administratif PERMANENCE 24H/24 AU 02 41 49 62 75

Hospitalisation à domicile Mauges Bocage Choletais. Livret d accueil. Siège administratif PERMANENCE 24H/24 AU 02 41 49 62 75 Hospitalisation à domicile Mauges Bocage Choletais Livret d accueil Siège administratif PERMANENCE 24H/24 AU 02 41 49 62 75 PRESENTATION DE L HOSPITALISATION A DOMICILE MBC Hospitalisation à Domicile Mauges

Plus en détail

CONDITIONS DE SEJOUR REGLEMENT INTERIEUR

CONDITIONS DE SEJOUR REGLEMENT INTERIEUR CCAS d HEROUVILLE SAINT CLAIR EHPAD 504 quartier de Val 14200 HEROUVILLE ST CLAIR Tél : 02.31.46.23.40 Fax : 02.31.95.58.30 CONDITIONS DE SEJOUR REGLEMENT INTERIEUR 1 Le présent document définit les règles

Plus en détail

Centres Médico Chirurgicaux Ambroise Paré, Pierre Cherest et Hartmann

Centres Médico Chirurgicaux Ambroise Paré, Pierre Cherest et Hartmann Centres Médico Chirurgicaux Ambroise Paré, Pierre Cherest et Hartmann P a s s e p o r t A m b u l a t o i r e 6 Bienvenue Madame, Mademoiselle, Monsieur, Bienvenue aux Centres Médico-Chirurgicaux Ambroise

Plus en détail

Contrat de soins / Document individuel de prise. Définition des objectifs de la prise en charge

Contrat de soins / Document individuel de prise. Définition des objectifs de la prise en charge DUREE DEFINITION CONTRAT DE SOINS Contrat de soins / Document individuel de prise en charge au SSIDPA Le contrat de soins définit les droits et les obligations de l'établissement et de l usager avec toutes

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

SSIAD de Déville-Lès-Rouen. 4, rue Georges Hébert. 76250 Déville-Lès-Rouen 02.35.76.30.91. ssiad@chg-lafilandiere.fr

SSIAD de Déville-Lès-Rouen. 4, rue Georges Hébert. 76250 Déville-Lès-Rouen 02.35.76.30.91. ssiad@chg-lafilandiere.fr IVRET D ACCUEI Service Soins Infirmier A Domicile SSIAD de Déville-ès-Rouen 4, rue Georges Hébert 76250 Déville-ès-Rouen 02.35.76.30.91 ssiad@chg-lafilandiere.fr Centre d Hébergement Gérontologique A FIANDIERE

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL DE JOUR

CONTRAT D ACCUEIL DE JOUR Maison de retraite Foyer de vie 6-8 avenue Théodore d Arthez 64 120 SAINT PALAIS Tél. : 05.59.65.73.04 Fax : 05.59.65.61.82 E.mail : contact@stelisa.com Nom : Prénom :.. Date :.. CONTRAT D ACCUEIL DE JOUR

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Sommaire : Le mot du directeur... p. 2 Présentation de la M.A.S... p. 3-4 - lieu de vie au cœur de la cité

Sommaire : Le mot du directeur... p. 2 Présentation de la M.A.S... p. 3-4 - lieu de vie au cœur de la cité Sommaire : Le mot du directeur... p. 2 Présentation de la M.A.S.... p. 3-4 - lieu de vie au cœur de la cité - organisation architecturale L admission... p. 5 Fonctionnement... p. 6 Le projet personnalisé...

Plus en détail

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Du S.S.I.A.D de Chartres

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Du S.S.I.A.D de Chartres RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Du S.S.I.A.D de Chartres Décret N 2003-1095 du 14 novembre 2003 Circulaire DGAS/2 C n 2005-111 du 28 février 2005 1. PRINCIPES D ORGANISATION Les missions du S.S.I.A.D Les S.S.I.A.D.

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL

CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL CONTRAT DE SEJOUR CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL DE PRISE EN CHARGE DE PRISE EN CHARGE Accueil de Jour «Maison Bleue» Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l'etablissement

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT RESIDENCE LES TILLEULS 15 RUE MONTALEAU 94370 SUCY EN BRIE Tél : 01 49 82 93 50 Fax : 01 49 82 93 59 Email : residence.lestilleuls.sucy@orange.fr Site internet : maisonderetraitelestilleuls.fr REGLEMENT

Plus en détail

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996.

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Choix de vie Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service facultatif rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Handicap, Dépendance, Invalidité REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT HANDIVIE 1 Boulevard de Compostelle - 13012 Marseille : 04 91 44 07 73 - : 09 70 62 08 48 ssiad-handivie@wanadoo.fr TABLE DES MATIERES I.LE

Plus en détail

Vous allez être opéré du coeur

Vous allez être opéré du coeur LIVRET D ACCUEIL Coordonnateur de Département Pr. Bernard ALBAT Chirurgie cardiaque et vasculaire Vous allez être opéré du coeur Pôle Coeur-Poumons CŒUR POUMONS Hôpital Arnaud de Villeneuve 2 ème étage

Plus en détail

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H Psychiatrie infanto-juvénile UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION Edition : Août 2015 Franck RENAUDIN U.P.A.H Pavillon «l Orme» 20 avenue du 19 mars 1962 72703 ALLONNES Cédex 02.43.43.51.20

Plus en détail

Droits et accueil des usagers

Droits et accueil des usagers Système de santé Droits et accueil des usagers Les règles d accessibilité aux informations de santé à caractère personnel Que ce soit lors d une consultation en ville ou, au sein d un établissement de

Plus en détail

V- Votre Suivi Thérapeuthique 5.1 Votre suivi avant votre départ 5.2 Votre suivi après la sortie de l'hôpital

V- Votre Suivi Thérapeuthique 5.1 Votre suivi avant votre départ 5.2 Votre suivi après la sortie de l'hôpital I- Présentation Générale 1.1 Introduction Directeur 1.2 La filière de soins 1.3 Le dispositif de soins 1.4 La sectorisation Psychiatrique 1.5 Des unités départementales spécialisées 1.6 Des structures

Plus en détail

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE Chemin de la Bretèque 76230 BOIS-GUILLAUME Mois de juin 2001 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

CROIX-ROUGE FRANÇAISE Hôpital d'enfants Margency. 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91

CROIX-ROUGE FRANÇAISE Hôpital d'enfants Margency. 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91 DOSSIER ADMINISTRATIF DU PATIENT A renvoyer à Christine ANDRIEUX 18, rue Roger Salengro 95580 MARGENCY Tél 01.34.27.42.09 Fax

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes Livret d accueil du service Accueil temporaire Maison Saint Cyr Rennes 1 L Accueil temporaire pour qui? L Accueil temporaire s adresse aux personnes âgées qui vivent à domicile et qui souhaitent un séjour

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

LES HÔPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG. Livret d accueil. de l Hôpital de la Robertsau

LES HÔPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG. Livret d accueil. de l Hôpital de la Robertsau LES HÔPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG Livret d accueil de l Hôpital de la Robertsau Partie 1 Le fonctionnement de l établissement Sommaire Accueil des unités de soins du pôle de gériatrie... 2 Services

Plus en détail

CHARTE POUR L ACCUEIL DES INTERNES

CHARTE POUR L ACCUEIL DES INTERNES CHARTE POUR L ACCUEIL DES INTERNES Formalisation des engagements réciproques entre l EPS Ville-Evrard et les internes Ressources humaines médicales Delphine LEBIGRE AAH NOVEMBRE 2012 Objectifs L établissement

Plus en détail

Le personnel administratif et soignant se tient à votre disposition pour de plus amples renseignements.

Le personnel administratif et soignant se tient à votre disposition pour de plus amples renseignements. Bienvenue à la Clinique Chirurgicale du Libournais Madame, Monsieur, Vous allez être hospitalisé à la Clinique Chirurgicale du Libournais, établissement de soins de court séjour conventionné par les caisses

Plus en détail

Décret relatif. Sur le rapport du ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées,

Décret relatif. Sur le rapport du ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées, Décret relatif aux conditions techniques de fonctionnement des établissements de santé qui exercent l activité de traitement de l insuffisance rénale chronique par la pratique de l épuration extrarénale

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL POUR NOUS JOINDRE LOGEMENT-FOYER «RESIDENCE LES JONCHERES» Adresse :

LIVRET D ACCUEIL POUR NOUS JOINDRE LOGEMENT-FOYER «RESIDENCE LES JONCHERES» Adresse : POUR NOUS JOINDRE Adresse : Logement-Foyer «Les Jonchères» Promenade du Pré Pelote 49610 Mozé sur Louet Téléphone : 02 41 45 72 45 LIVRET D ACCUEIL LOGEMENT-FOYER «RESIDENCE LES JONCHERES» Fax : 02 41

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CENTRE REY-LEROUX

LIVRET D ACCUEIL CENTRE REY-LEROUX LIVRET D ACCUEIL CENTRE REY-LEROUX LE MOT DE LA DIRECTION L arrivée de votre enfant au Centre REY-LEROUX est motivée par un besoin médical. Une équipe pluridisciplinaire va l accompagner tout au long de

Plus en détail

Senior. Bon à savoir. + soins mode d emploi

Senior. Bon à savoir. + soins mode d emploi Chaque année, près de 5.000 patients âgés de plus de 75 ans sont hospitalisés à Saint-Luc. Tous ne sont pas soignés par un gériatre. Mais alors, qui est concerné par la gériatrie? Et en quoi consiste cette

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION)

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION) REPUBLIQUE FRANÇAISE M A I R I E DE P O N T H E V R A R D 5, PLACE DE LA MAIRIE 78730 PONTHEVRARD TELEPHONE : 01.30.41.22.13 - TELECOPIE : 01.30.88.20.26 EMAIL : PONTHEVRARD@ORANGE.FR REGLEMENT DES SERVICES

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS ACTIVITE PROFESSIONNELLE N 8 : LE CADRE GERE LES RISQUES CONCERNANT LES PRESTATIONS, LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES PERSONNELS,

Plus en détail

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Mai 2012 Préambule Le contenu et les qualités de l information Les modalités de la délivrance de l information L information du mineur, du

Plus en détail

CONTRAT DE SÉJOUR *** HÉBERGEMENT PERMANENT

CONTRAT DE SÉJOUR *** HÉBERGEMENT PERMANENT CONTRAT DE SÉJOUR *** HÉBERGEMENT PERMANENT Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Rue du Coguen - 56920 NOYAL-PONTIVY : 02 97 38 31 62 Fax : 02 97 38 30 62 Email : mdrnoyalpontivy@yahoo.fr

Plus en détail

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Projet de permanence des soins gériatriques en EHPAD dans le sud de l Essonne MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Le Sud de l Essonne accueille environ 3000 résidents en Etablissement d Hébergement

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail

A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex. Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21.

A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex. Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21. A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21.com Le mot de bienvenue du Président Vous avez choisi d

Plus en détail

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu-

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Accompagnement de fin de vie: un travail d équipe Fin de vie en EHPAD Quel que soit le lieu de la «toute fin de vie» et du décès des résidents d Ehpad, l accompagnement

Plus en détail

Vous avez besoin de :

Vous avez besoin de : votre arrivée Vos formalités administratives Le bureau d'accueil à l'entrée de l'établissement vous guidera pour l'accomplissement de vos formalités d'admission : Vous avez besoin de : Votre attestation

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE D'AIDE A DOMICILE

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE D'AIDE A DOMICILE REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE D'AIDE A DOMICILE Le présent document définit les règles générales d organisation et de fonctionnement du Service prestataire d Aide à Domicile de Ramonville-Saint-Agne

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY FEVRIER 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Un de vos proches ou vous-même avez été diagnostiqué malade d Alzheimer, ce guide peut vous aider

Un de vos proches ou vous-même avez été diagnostiqué malade d Alzheimer, ce guide peut vous aider Guide d aide à l orientation des malades et des familles Un de vos proches ou vous-même avez été diagnostiqué malade d Alzheimer, ce guide peut vous aider La maladie d Alzheimer et les maladies apparentées

Plus en détail

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord. Lorsque le processus de

Plus en détail

Usagers, vos droits. Charte de la personne hospitalisée

Usagers, vos droits. Charte de la personne hospitalisée Usagers, vos droits Charte de la personne hospitalisée Usagers, vos droits Charte de la personne hospitalisée l objectif de la présente charte est de faire connaître aux personnes malades, accueillies

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Présentation de l Etablissement

Présentation de l Etablissement Présentation de l Etablissement Madame, Mademoiselle, Monsieur, Ce livret d accueil a été conçu pour vous permettre de mieux connaître notre Centre de Néphrologie. Une version audio du présent livret et

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon LIVRET D INFORMATIONS CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon 04.72.17.26.26 Accès bus : C6, 89, C14, 66, 19 RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE Accès

Plus en détail

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France MISSIONS TEMPORAIRES Livret d accueil 15 rue Boileau 78008 Versailles cedex Téléphone : 01 39 49 63 00 Fax : 01 39

Plus en détail

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services 1 solidaire Apporter une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé, selon des principes fondamentaux de solidarité et d entraide. Développer un important réseau d œuvres sanitaires

Plus en détail

9 PROPOSITIONS POUR UNE MEILLEURE ACCESSIBILITE AU SYSTEME DE SANTE DES PERSONNES EN SITUATION DE GRANDE EXCLUSION

9 PROPOSITIONS POUR UNE MEILLEURE ACCESSIBILITE AU SYSTEME DE SANTE DES PERSONNES EN SITUATION DE GRANDE EXCLUSION 9 PROPOSITIONS POUR UNE MEILLEURE ACCESSIBILITE AU SYSTEME DE SANTE DES PERSONNES EN SITUATION DE GRANDE EXCLUSION De par ses missions d écoute, d orientation, d accueil et de prise en charge notamment

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Votre séjour à l Hôpital Thermal

GUIDE PRATIQUE. Votre séjour à l Hôpital Thermal GUIDE PRATIQUE Votre séjour à l Hôpital Thermal Accueil-renseignements Indications thérapeutiques - Rhumatologie - Rhumatologie + Phlébologie Informations pratiques Période d ouverture de l Hôpital Thermal

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée

La prise en charge de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Édition 2012 LA PRISE EN CHARGE DE VOTRE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Sommaire Votre protocole de soins en pratique p 4 Comment êtes-vous remboursé? p

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT

RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT Le présent règlement intérieur est applicable aux résidents ayant signé le contrat de séjour du foyer-logement du Val, conformément aux dispositions

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire Telecom Bretagne, Institut Telecom M@rsouin, CREM Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

livret d accueil Frais de santé

livret d accueil Frais de santé www.verspieren.com livret d accueil Frais de santé Santé Prévoyance Ce document n a pas de valeur contractuelle. Télétransmission, tiers-payant, décompte frais de santé un langage parfois compliqué pour

Plus en détail

sociales (pour information) CIRCULAIRE DGS(SD6/A)/DGAS/DSS/2002/551 / du 30 octobre 2002 relative aux appartements de coordination thérapeutique (ACT)

sociales (pour information) CIRCULAIRE DGS(SD6/A)/DGAS/DSS/2002/551 / du 30 octobre 2002 relative aux appartements de coordination thérapeutique (ACT) Le Ministre de la Santé, de la Famille Et des personnes Handicapées A Mesdames et Messieurs les Préfets de région Direction régionales des affaires sanitaires et sociales Mesdames et Messieurs les Préfets

Plus en détail

Livret d accueil du centre de soins d accompagnement et de prévention en addictologie de l Aveyron

Livret d accueil du centre de soins d accompagnement et de prévention en addictologie de l Aveyron A.N.P.A.A. 12 8 avenue de Paris Immeuble «La Parisienne» 12000 RODEZ Tél. : 05 65 67 11 50 Fax : 05 65 42 24 96 E-mail : comite12@anpa.asso.fr Livret d accueil du centre de soins d accompagnement et de

Plus en détail

Livret d accueil L ACCUEIL DE JOUR DE LA RÉSIDENCE PEN ALLE VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE

Livret d accueil L ACCUEIL DE JOUR DE LA RÉSIDENCE PEN ALLE VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE Résidence de Pen Allé Rue de Général Penfentenyo 29750 LOCTUDY Tel : 02.98.87.92.10 Fax :02 98 87 89 85 penalle@fondation-masse-trevidy.com Livret d accueil L ACCUEIL DE JOUR DE LA RÉSIDENCE PEN ALLE VOUS

Plus en détail

Livret de Présentation (Extrait du livret des patients distribué à leur accueil)

Livret de Présentation (Extrait du livret des patients distribué à leur accueil) Livret de Présentation (Extrait du livret des patients distribué à leur accueil) Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles PASTEUR «Tout faire pour la personne, ne rien faire à sa place»

Plus en détail

Fiche d'information des patients

Fiche d'information des patients Fiche d'information des patients Avec votre consentement et l'accord de votre médecin traitant, vous allez faire partie du réseau de santé ville-hôpital SPES. Le réseau S.P.E.S. fédère des professionnels

Plus en détail

L articulation Hôpital de jour Accueil de jour

L articulation Hôpital de jour Accueil de jour les hôpitaux de jour dans les filières de soin : un dispositif en marche L articulation Hôpital de jour Accueil de jour Dr Nathalie SCHMITT Dr Jacques HILD CH Colmar L articulation Hôpital de jour Accueil

Plus en détail

NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004. Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des libertés locales

NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004. Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des libertés locales DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE DIRECTION DE L ADMINISTRATION DE LA POLICE NATIONALE NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004 Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES Article 1 Bénéficiaires Le restaurant scolaire municipal accueille les enfants scolarisés dans les écoles DU RPI OZENAY-PLOTTES.

Plus en détail

Qu est-ce que le métier d aide-soignante?

Qu est-ce que le métier d aide-soignante? Au sein de l'équipe médicale, l'aide-soignante assure l'hygiène et le confort des patients. C'est sans doute la personne la plus proche, à l'écoute des souffrances et des inquiétudes des malades. Qu est-ce

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail