Dangereux ou en danger? Seniors au volant. > Dossier JEAN-PASCAL ASSAILLY : LA RÉFORME DU PERMIS LA FORMATION OBLIGATOIRE POUR CONDUIRE UN 125 CM 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dangereux ou en danger? Seniors au volant. > Dossier JEAN-PASCAL ASSAILLY : LA RÉFORME DU PERMIS LA FORMATION OBLIGATOIRE POUR CONDUIRE UN 125 CM 3"

Transcription

1 > Pour ou contre? LA FORMATION OBLIGATOIRE POUR CONDUIRE UN 125 CM 3 > Questions à JEAN-PASCAL ASSAILLY : LA RÉFORME DU PERMIS > Comment ça marche? LE BONUS MALUS Printemps 2009 MagN 15 Prudence Adoptons ensemble les bons comportements sur la route > Dossier Seniors au volant Dangereux ou en danger? En partenariat avec

2

3 11 06 SOMMAIRE Événement Pour que les jeunes restent en vie > L opération «Pour nous, mourir à 20 ans sur la route n est pas une fatalité» Quoi de neuf? > Une journée de prévention pour les cyclistes > L AAC gratuite pour 3000 apprentis > Le permis à 1 > Un prix pour favoriser la sécurité de «L enfant dans la ville» Questions à Jean-Pascal Assailly: «la réforme du permis n est pas très cohérente» P.4 P.6 P.10 P.11 P.20 P.22 DOSSIER Les seniors au volant Dangereux ou en danger? > Faut-il continuer à laisser les seniors conduire sans aucune restriction? En France, cette question, soulevée très régulièrement, n a toujours pas trouvé de réponse satisfaisante. Comment ça marche? La règle du bonus-malus Pour ou contre? La formation obligatoire pour conduire un 125 cm 3 Prudence Mag : Directeur de la publication : Bérangère Auguste-Dormeuil, AGF IART - 87, rue de Richelieu, Paris Cedex 02. Directeur de la rédaction : Pauline Couturier. Rédacteur en chef: Nathalie Pons. Comité éditorial: Jean-Yves Salaün et Blandine Rossand pour l association Prévention Routière. Réalisation : HighCo AVENUE Publishing 8, rue de La Rochefoucauld, CS 30500, Paris Cedex 09. Tél. : Ont participé à ce numéro : Delphine Boffy, Arlette Chabrol, Marianne Chalubert, Kamel Kheyar, Béatrice Princi, Anaïse Viard. Crédits photos: Matton Images, Fotolia, Getty Images, D.R. Illustrations: Bod z (p. 6), Fred Van Deelen (p. 14) et Rebecca (p. 15) / Agence Christophe.com. Impression: CSP Claye-Souilly. Tél.:

4 ÉVÉNEMENT Une campagne choc En lançant, juste avant les fêtes de fin d année, sa campagne sur le thème «Pour nous, mourir à 20 ans sur la route n est pas une fatalité», l association Prévention Routière n a pas hésité à faire appel à une image forte, qui joue sur la violence de la représentation: celle d un jeune homme au volant de sa voiture, heureux de vivre et insouciant. Inconscient de la menace qui plane sur sa tête, symbolisée par un cercueil placé sur le toit de sa voiture. 04 > Prudence Mag > Printemps 2009

5 OPÉRATION «POUR NOUS, MOURIR À 20 ANS SUR LA ROUTE N EST PAS UNE FATALITÉ» Pour que les jeunes restent en vie Les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les ans. L association Prévention Routière refuse de considérer cette violence routière comme une fatalité. La lutte contre les accidents de la route doit se donner comme premier objectif de mettre fin à cette hécatombe qui, semaine après semaine, concerne des centaines de jeunes et de familles», a rappelé son président, Bernard Pottier, en lançant la nouvelle campagne de l association: «Pour nous, mourir à 20 ans sur la route n est pas une fatalité». La France, on le sait, est particulièrement mal placée sur ce terrain puisqu elle est l un des pays de l Union européenne où les jeunes se tuent le plus sur la route. La baisse générale du nombre de tués et de blessés depuis cinq ans a certes amélioré la situation, mais pas dans les proportions espérées. En 2008, par exemple, les ans n ont pas profité de la baisse générale de la mortalité routière (en recul de 7,5%) ; au contraire, ils ont aggravé leur bilan avec une augmentation de 1,7% des tués. C est même la seule catégorie à présenter un chiffre en hausse Le sur-risque routier, chez les jeunes, est au moins deux fois supérieur à celui de la population en général. Les ans (8,5% de la population) représentent aujourd hui plus d une personne sur cinq tuée dans un accident de la route. Si l on élargit la cible aux ans, ce n est guère mieux: cette tranche d âge constitue 12,6% de la population mais 25,6% des tués sur la route! Chez les garçons de ans, les accidents de la circulation sont, de loin, la première cause de mortalité, avec 41% des décès. Le schéma est connu: ces drames se produisent surtout la nuit (59%) et le week-end (43%). On retrouve souvent, à l origine, l alcool, premier facteur dans les accidents mortels, mais aussi les cocktails alcool+drogue. Enfin, une victime sur trois est un usager de deux-roues motorisé. Printemps 2009 > Prudence Mag > 05

6 QUOI DE NEUF? L AAC gratuite pour 3000 apprentis du bâtiment L a conduite accompagnée (AAC) sera assurée par l entreprise qui accueille le jeune, avec un véhicule à usage professionnel et son maître d apprentissage comme accompagnateur. Cette formation comportera une forte sensibilisation au risque routier: bonnes pratiques en mission, conduite apaisée, permis à points, consommation d alcool ou de stupéfiants, de médicaments, risques liés à la conduite en milieu professionnel (balisage des chantiers, surcharge du véhicule). Le temps de conduite accompagnée, pour l apprenti comme pour l accompagnateur, sera considéré comme du temps de travail effectif et rémunéré comme tel! LES NOUVELLES PLAQUES MINÉRALOGIQUES ARRIVENT POUR DE BON! Prévues au 1 er janvier dernier, elles équiperont finalement les véhicules neufs dès le 15 avril et les véhicules d occasion à partir du 15 juin. 06 > Prudence Mag > Printemps 2009 RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE: LE COMPTE N Y EST PAS! Comme beaucoup de ceux qui travaillent à réduire l insécurité routière en France, l association Prévention Routière comptait beaucoup sur cette réforme pour muscler le volet sécurité, en particulier l enseignement des risques (alcool, vitesse, téléphone ) et de leur prévention. Son espoir a été déçu. C est pourquoi, à l issue de l annonce gouvernementale, l association a fait savoir qu elle se montrerait vigilante sur la mise en œuvre des 15 mesures proposées dans les prochains mois. Tout particulièrement sur les moyens d évaluer les acquis comportementaux du candidat au moment de l examen théorique et pratique Le permis de conduire à 1 par jour relancé Le permis à 1 par jour, lancé en 2007, avait raté sa cible: les banques n acceptant de prêter que lorsque les parents offraient toutes les garanties. Le dispositif, vidé de son objectif, avait finalement perdu tout son intérêt. Le gouvernement a décidé de relancer le processus, cette fois en s engageant à prendre en charge la caution des jeunes issus de milieux défavorisés. À une condition: que leur projet se fasse dans le cadre d une démarche d insertion professionnelle prêts devraient ainsi venir s ajouter aux déjà accordés chaque année.

7 FORMATION Une journée de prévention pour les cyclistes Depuis quelques années, la randonnée en VTT est un sport-loisir qui a le vent en poupe. À Elven, un bourg du pays de Vannes (Morbihan), l École de VTT de randonnées tourne d ailleurs à plein. Récemment, sa responsable regrettait cependant la formation un peu insuffisante des cyclistes sur la sécurité. Elle s en est ouverte à l agent AGF d Elven qui a décidé d organiser une journée de prévention consacrée à ce thème, en partenariat avec l association Prévention Routière. Cette journée s est déroulée le 4 mars. Elle a été l occasion de rappeler aux participants les règles de prudence élémentaires (matériel en bon état, respect du code de la route, pas d alcool, etc.), mais aussi d insister sur l utilité, lorsqu ils partent en randonnée sur les routes du département, de porter un gilet de haute visibilité et un casque, d avoir une couverture de survie dans sa sacoche, etc. Un pompier est venu leur expliquer les gestes de premiers secours et leur indiquer comment passer un appel efficace en cas d accident. Dans l assistance, les cyclistes petits et grands étaient attentifs. Une satisfaction pour Patrick Goudy, l agent AGF: «Au-delà de notre métier d assureur, nous sommes des acteurs de la sécurité routière. Nous espérons qu une journée comme celle-ci participe à la prévention des accidents». Printemps 2009 > Prudence Mag > 07

8 CONCOURS Un prix pour favoriser la sécurité de «L enfant dans la ville» Pour l édition 2009, les Écharpes d Or innovent. Grâce à ce concours annuel, l association Prévention Routière distingue depuis 1990 des collectivités locales qui mènent des actions exemplaires en faveur de la sécurité routière. Cette année, en créant un prix spécial «L enfant dans la ville», elle souhaite mettre l accent sur une collectivité qui, en 2008, s est montrée particulièrement dynamique dans ce domaine. Par exemple, en réalisant des aménagements de voiries sécurisés sur le chemin de l école, en instaurant un pédibus, en mettant en place un plan de déplacement avec des pistes cyclables sécurisées ou des cours urbaines comprenant des aires de jeux pour les enfants, etc. Rendez-vous pour la remise des prix à la fin de l année. 08 > Prudence Mag > Printemps 2009

9 CHIFFRE CLÉ C est le nombre de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers qui sont passés au contrôle technique en Seulement 15,3% des véhicules contrôlés ont obtenu un «sansfaute», un chiffre en diminution d 1,4% par rapport à Le taux de contre-visite obligatoire, lui, a légèrement augmenté, en particulier pour les VUL. My beautiful 2CV de François Allain, Dominique Pagneux et Laurent Bourgeno. Un livre-hommage à cette drôle de voiture qui a fêté ses 60 ans il y a peu. Légère, économe et fiable, elle a laissé des souvenirs inoubliables à ses propriétaires. Éditions Ouest-France millions À LIRE, À VOIR La violence routière - Des mensonges qui tuent Dans cet essai, Claude Got, qui n a jamais la langue dans sa poche lorsqu il parle des accidents de la route, s en prend aux menteurs, ceux qui font l apologie de la vitesse, de la puissance, des grosses voitures. Décapant. Éditions Technique et Documentation LES GRANDES TENDANCES DE LA SÉCURITÉ SUR LES ROUTES EN BAISSE LE NOMBRE DES TUÉS En 2008, pour la septième année consécutive, on a enregistré une baisse du nombre de tués sur la route. Un résultat d autant plus satisfaisant que la diminution entre 2007 et 2008 se maintient à un bon niveau : 7,5 %. EN HAUSSE LES ACCIDENTS AVEC ALCOOL Comme en 2007, 5,5 % des conducteurs en cause dans un accident présentaient encore, en 2008, une alcoolémie supérieure au taux légal toléré Proportion qui atteint même 16,3 % en cas d accidents mortels! EN HAUSSE LA SÉCURITÉ DES PIÉTONS Alors qu en 2007, les statistiques indiquaient une dégradation sensible de la sécurité des piétons, en 2008, celles-ci affichent une nette amélioration (- 13,6 % de tués). EN BAISSE LA SÉCURITÉ DES CYCLISTES À l opposé, la sécurité des usagers de poids lourds (avec + 9,9 %) et, dans une moindre mesure, celle des cyclistes (+ 3,8 %) s est dégradée. EN BAISSE LA GRAVITÉ DES ACCIDENTS Il n y a pas seulement eu moins d accidents : ils ont aussi été moins graves. Nous sommes passés en 2008 sous la barre symbolique des blessés avec blessés hospitalisés. Printemps 2009 > Prudence Mag > 09

10 QUESTIONS À > Jean-Pascal Assailly, psychologue, chercheur à l INRETS (1) Repères 1983: soutient une thèse en psychologie du développement sur les évolutions des peurs et de l angoisse entre l enfance et l adolescence. 1988: intègre l INRETS où, depuis, il n a cessé de mener des recherches sur la sécurité des enfants, des adolescents et des jeunes conducteurs. 2007: il publie son troisième ouvrage: «Jeunes en danger - Les familles face aux conduites à risque» (Imago). La réforme du permis n est pas très cohérente La réforme du permis (2) va-t-elle permettre d avoir des conducteurs plus sûrs? Jean-Pascal Assailly : Un permis moins cher, moins dur et plus sûr, ce n est pas très cohérent. Quel intérêt d obtenir le papier rose plus vite si c est pour se retrouver à la morgue quinze jours après? D ailleurs, en France, le permis n est pas particulièrement cher, comparé à d autres pays européens. Mais le sur-risque des jeunes conducteurs, lui, y est plus important Assouplir la conduite accompagnée, est-ce une bonne décision? Oui: elle facilite l obtention du permis, permet une réduction du coût de l assurance et de la durée probatoire. Elle améliore aussi le dialogue entre les générations. Le problè me, c est qu elle n est bénéfique pour la sécurité qu à partir d un kilo - métrage substantiel (6000 km) et avec une bonne formation de l accompagnateur. Or, sur ce dernier point, la réforme ne va pas assez loin. Reste que la promotion des réseaux d accompagnateurs hors du cadre familial et le fait de ne plus exiger un âge minimal mais cinq ans de conduite, va dans le bon sens. Regrettez-vous l absence du rendezvous post-permis obligatoire? Oui, car il aurait permis d aborder des sujets pas ou peu traités en formation initiale: l autoévaluation, l éco-conduite, la conduite indépendante, l alcool et les drogues, les nouvelles technologies embarquées, etc. On a évoqué son financement À vrai dire, je ne sais pas qui devrait assumer les 100 euros du post-permis mais, quoi qu il en soit, c est peu par rapport aux 1,5 million d euros que coûte la mort d un jeune sur la route (coût de l éducation, richesse non produite )! (1 ) Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité. (2) Plus d informations sur: www2.securiteroutiere.gouv.fr/vos-infos/presse/ communiques/1-2009/cp_ html «Quel intérêt d obtenir le permis plus vite si c est pour mourir quinze jours après?» 10 > Prudence Mag > Printemps 2009

11 DOSSIER Les seniors au volant Dangereux ou en danger? Sommaire > Les conducteurs âgés sont-ils dangereux? p12 > Les «outils» pour continuer à conduire p14 > La voiture, un élément essentiel de l autonomie p15 > Test : Et vos parents, où en sontils? p17 > En Europe, là où l on impose un contrôle médical p18 Printemps 2009 > Prudence Mag > 11

12 DOSSIER > Les seniors au volant: dangereux ou en danger? Les conducteurs âgés sont-ils dangereux? Faut-il limiter l âge de la conduite? La mobilité des seniors mérite beaucoup mieux que des idées préconçues. Dans vingt ans dans les pays développés, un habitant sur quatre aura plus de 65 ans. En 2050, le nombre de personnes de 80 ans et plus aura triplé! L organisation de nos sociétés va s en trouver bouleversée. D ores et déjà, la mobilité des personnes âgées doit nous interpeller car les premiers effets sont bien présents. Dans le monde actuel, celle-ci repose en effet très largement sur la voiture individuelle. Avec le vieillissement de la population, il y aura forcément de plus en plus de conducteurs âgés sur nos routes. Or, il faut bien le reconnaître, nous ne sommes pas très indulgents avec eux! Ils nous rendent impatients avec leurs hésitations, leurs fautes d inattention. On les klaxonne et les accuse «in petto» d être des dangers publics tout en déplo rant le «laisser-faire» de notre pays sur ce point. Le sujet est délicat, mais mérite d être abordé sans détour: les conducteurs âgés sont-ils dangereux? Plus fragiles mais pas plus dangereux En 2001, un groupe de travail de l OCDE (Organi sation de coopération et de dévelop pe - ment économi que), com posé de chercheurs en sécurité rou tière, planificateurs et Stigmatisés, les seniors ne sont pourtant pas des dangers publics. CÔTÉ SANTÉ LES SENIORS: D INÉVITABLES DÉFICIENCES Troubles de l attention, assimilation plus lente des informations, apparition de nouvelles inhibitions, difficulté d effectuer deux tâches en même temps ces signes d un vieillissement normal sont souvent mal perçus car d apparition progressive. Or, au volant, ils peuvent avoir des conséquences fâcheuses car la conduite est un acte complexe. En général, les conducteurs vieillissants s adaptent spontanément à ces évolutions: ils roulent moins vite, choisissent des heures plus calmes, évitent les trajets difficiles non familiers et la nuit. Mais certains refusent l évidence: une attitude que l on constate en particulier dans les phases précoces des pathologies de type Alzheimer non diagnostiquées. C est alors à la famille d intervenir 12 > Prudence Mag > Printemps 2009

13 3 questions à Jean-François Caillard Président du Comité médical de l association Prévention Routière «S arrêter de conduire, cela se prépare» ingénieurs en transport, mé - de cins et décideurs politi ques, a publié un rapport (1) sur le sujet. Il dissipe nombre de my - thes et de perceptions erronés sur les conducteurs seniors. En effet, globalement, les seniors sont plutôt moins impliqués dans les accidents que les autres tranches d âge. S il y a plus de tués et de blessés par distance parcourue, c est essentiellement dû à leur fragilité. Elle les rend beaucoup plus vulnérables en cas d accidents. À gravité égale, un senior a, selon son âge, entre deux et quatre fois plus de risques de mourir qu un jeune de 20 ans. Ces faits se traduisent en chiffres de la façon suivante : la Les seniors représentent 22,1% des titulaires du permis de conduire tranche des 65 ans et plus représente 16,2% de la population et seulement 8,1% des blessés. Mais au final, cette catégorie constitue tout de même 18,8% des tués sur la route (2). Précisons que 51% des décès de piétons et 43% des décès de cyclistes proviennent des rangs des seniors. Quant à la responsabilité des conducteurs dans les accidents, elle est plus forte que dans la tranche des ans. Au kilomètre parcouru, elle Conduire après 70 ans, est-ce raisonnable? C est souhaitable pour conserver son autonomie! Mais il faut entretenir ses habitudes de conduite et s entretenir soi-même sur le plan physique pour garder sa mobilité et sur le plan psychique, intellectuel, cognitif pour conserver ses capacités de vigilance et ses réflexes. Doit-on prendre des précautions particulières? Il faut être reposé, ne pas conduire sous l effet de certains médicaments, ne pas avoir trop mangé Des précautions valables pour tout le monde, mais encore plus lorsqu on vieillit. Être à l écoute de soi, c est important. Une angoisse soudaine sur un giratoire, un panneau qu on n a pas vu, une moto qu on n a pas entendu arriver doivent alerter et inciter à consulter. À quel moment faut-il arrêter? L arrêt se fait en plusieurs phases. D abord, on ne conduit plus dans des conditions stressantes. Puis vient le moment où il est préférable de ne plus conduire du tout. Mais mieux vaut s y préparer pour l accepter et s organiser. Printemps 2009 > Prudence Mag > 13

14 augmente surtout après 70 ans pour rejoindre le niveau des ans! Les accidents des seniors se distinguent assez sensiblement des autres. Ils ont beaucoup moins de sinistres liés à l alcool ou à la vitesse. Ils sont beaucoup plus respectueux des règles et n oublient pas de boucler leur ceinture, par exemple. Des accidents bien différenciés En revanche, les sinistres dus à des défauts d attention (par exemple, la non-perception d un feu tricolore ou bien d un véhicule arrivant sur sa droite), à la fatigue, à la somnolence sont bien plus fréquents. Reste que, globalement, ils ne sont pas les «dangers publics» que les médias, trop souvent, désignent à la vindicte populaire. Faut-il limiter l âge de la conduite? La réaction des plus jeunes, surtout s ils ne sont pas directement concernés par ce problème, ne se fait pas attendre : «À partir d un certain âge, il faudrait leur retirer le permis!». De nombreux pays ont effectivement adopté cette solution. Ils ne donnent le permis de conduire que pour des durées limitées, soumettant son renouvellement à un contrôle médical obligatoire, selon des modalités plus ou moins strictes (voir article pages 18-19). Est-ce la bonne formule? Jusqu à ce jour, les autorités françaises ne l ont pas retenue. En 2002, le projet d un contrôle médical régulier pour tous les conducteurs et pas seulement les seniors avait bien été annoncé. Rejet sur le fond, difficultés à financer la mesure, à l organiser? Toujours est-il qu aujourd hui, on n en parle plus! Mais si l on se fie aux experts de l OCDE, il ne faut pas le regretter : l efficacité de ces contraintes est en effet loin d avoir fait ses preuves (1) «Vieillissement et transport Concilier mobilité et sécurité», édition de l OCDE, Paris, (2) Source: Observatoire national interministériel de la Sécurité routière. LES «OUTILS» POUR CONTINUER À CONDUIRE Mode d emploi 1 Certains équipements 2 S inscrire à un stage de 3 Pour se maintenir à un bon peuvent apporter du confort remise à niveau comme niveau, il faut conduire à la conduite : direction assistée, commandes aisées, rétroviseurs additionnels, radar de recul, régulateur de vitesse, boîte automatique. Mais attention à ne pas trop perturber les habitudes si on ne les a jamais utilisés auparavant. en propose l association Prévention Routière est l une des meilleures manières de vérifier que l on est toujours «dans le coup». Si l on n a pas conduit pendant un temps, ne pas hésiter à reprendre quelques leçons avec un moniteur. très régulièrement. Quand les deux membres du couple conduisent, il est important qu ils maintiennent l un et l autre cette habitude : cela multiplie par deux les chances de conserver leur liberté de mouvements. 14 > Prudence Mag > Printemps 2009

15 DOSSIER > Les seniors au volant: dangereux ou en danger? La voiture, un élément essentiel de l autonomie L association Prévention Routière vient de rendre publique une étude sur la mobilité des seniors. Les résultats démontrent que la sécurité dépend de la responsabilité de chacun Quelles sont les préoccupations des seniors en matière de mobilité? C est pour mieux répondre à cette question que l association vient de réaliser avec le soutien des assureurs de la FFSA (Fédération française des sociétés d assurances) une étude intitulée «Les seniors et le risque routier». Il y apparaît clairement que la voiture est un élément essentiel de l autonomie des personnes âgées. Elle montre ainsi qu on renonce à la mar - che avant de renoncer à la conduite. À la campagne ou dans les périphéries des centres-villes, la voiture est bien souvent le seul moyen pour se rendre au supermarché, à la Poste, à la pharmacie, chez le médecin Il n en reste pas moins vrai qu à Printemps 2009 > Prudence Mag > 15

16 DOSSIER > Les seniors au volant: dangereux ou en danger? «J ai suivi un stage de remise à niveau» 16 témoignage Roland Canet, 66 ans, retraité «C est la caisse de retraite qui l a proposé à mon épouse et nous avons décidé de le faire ensemble. Habitant une petite ville, nous conduisons tous les deux et tenons à maintenir cette habitude. Le stage s est déroulé sur une journée avec une partie code, suivie d un entretien individuel avec un médecin. Il est également intervenu en groupe pour nous sensibiliser aux problèmes de santé liés à la conduite. J avoue que j y ai appris pas mal de choses que je croyais connaître! On nous a passé aussi des vidéos pour nous mettre en condition réelle d examen. Je m attendais à avoir un sans-faute ou presque: j ai fait dix erreurs! Je me suis dit qu il serait bon de réviser les bases, de ne pas se laisser surprendre par la routine, d être plus vigilant, aussi, parce que les réflexes sont devenus un peu plus lents. En tout cas, le stage m a paru tellement intéressant et utile que j ai décidé d en organiser moi-même avec l association Prévention Routière.» > Prudence Mag > Printemps 2009 partir de 65 ans pour certains, et au-delà de 75 ans pour la plupart, des réticences apparaissent. «C est vrai, reconnaît Josette, j ai moins confiance en moi qu avant.» À 74 ans, elle n a pas renoncé à con - duire mais désormais, elle choisit ses heures et ses itinéraires. Elle s arrange aussi pour regrouper ses déplacements. Tout repose sur la responsabilité individuelle Cette lucidité, tout le monde ne l a pas. L étude distingue d ailleurs trois profils : ceux qui nient catégoriquement le problème et refusent de changer leurs habitudes; ceux qui sont lucides et s adaptent facilement; ceux qui résis - tent mais finissent eux aussi par accepter l évidence. Le problème, c est qu en France, le permis de conduire B n étant pas limité dans le temps ni soumis à un contrôle médical, tout repose sur la responsabilité individuelle. C est donc à chacun de faire vérifier son état général, à l occasion d une consultation chez le médecin, par exemple. Et pas seulement pour la vision et l audition Les performances psychiques étant plus difficiles à évaluer, ce sont en général les proches qui repèrent les premiers troubles de l attention, les premières hésitations, les petites fautes de conduite inhabituelles. Mais face à ce problème, et l étude le montre LA BONNE ATTITUDE COMMENT DIRE À MON PÈRE DE NE PLUS CONDUIRE? Telle Françoise qui voudrait bien que son père, 84 ans, vende sa voiture: «Je ne veux pas le vexer, ni l humilier en l obligeant à regarder une réalité qu il n a pas envie de voir», confie-t-elle. Renoncer à sa voiture, ce serait signer son arrêt de mort, dit-il

17 très clairement, le malaise de l entourage est flagrant. La conjointe, par exemple, se tait le plus longtemps possible, par crainte des conséquences sur la mobilité du couple. Quant aux enfants, souvent très inquiets, ils avouent ne pas oser intervenir de façon autoritaire. Dans les cas difficiles, c est souvent vers le médecin de famille que les enfants se tour nent en espérant que l avis de l homme de l art sera écouté. Un rôle délicat que beaucoup de praticiens, il est vrai, répugnent à tenir, mais qui est cependant essentiel. Chacun est censé être responsable et doit de lui-même faire vérifier son état de santé. TEST Et vos parents, où en sont-ils? Vous vous posez des questions sur l aptitude à la conduite de vos parents âgés? Faites-leur passer ce petit test la prochaine fois que vous les verrez ATTITUDE AU VOLANT Les secteurs complexes, nœuds routiers, entrées d autoroute, t inquiètent-ils? oui non As-tu plus de mal à dépasser les véhicules sur autoroutes ou grandes routes? oui non La circulation dense, en ville, t angoisse-t-elle? oui non As-tu l impression de réagir plus lentement qu avant dans les situations difficiles? oui non T arrive-t-il plus souvent qu avant de ne voir un piéton ou une voiture qu au dernier moment? oui non As-tu parfois l impression de gêner les autres par ta lenteur, tes hésitations? oui non Les gens que tu transportes semblent-ils soucieux lorsque tu prends le volant? oui non FORME PHYSIQUE Songes-tu, lorsque tu consultes ton généraliste, à l interroger sur tes aptitudes à la conduite? oui non As-tu fait contrôler ta vue depuis moins d un an? oui non T es-tu assuré que tes médicaments n ont pas d effets sur la conduite? oui non Fais-tu répéter plus souvent à tes interlocuteurs ce qu ils disent? oui non As-tu plus souvent qu avant des périodes de somnolence dans la journée? oui non Réponses Attitude au volant : 4 oui Sans doute faut-il commencer à réduire les déplacements, à les adapter à un périmètre familier et peu stressant. Forme physique : 2 non Il serait bon d aller consulter le généraliste pour faire le point sur les aptitudes à la conduite. Commencer par une argumentation très prudente, du genre: «Il me semble que tu vois de plus en plus mal (ou que tu entends mal, etc.). Tu devrais en parler à ton médecin, voir avec lui s il peut te conseiller de nouvelles lunettes (ou un nouvel appareil auditif) qui te permettraient de continuer à conduire sans prendre de risques». S il refuse d entendre raison, niant ses déficiences, faites appel à l affectif: «Tes petits-enfants se font du souci pour toi; ils craignent que tu aies un accident». Un cran au-dessus : «Imagine ta culpabilité si tu te rends responsable d un accident dans lequel un enfant est blessé ou pire!». Enfin, à réserver aux situations vraiment désespérées, reste le signalement auprès des services préfectoraux, qui vont le convoquer devant la commission médicale du permis de conduire! Dans tous les cas, il est important de dédramatiser : «La voiture, ce n est pas toute ta vie!» «On faisait comment avant?». Il faut surtout avancer des solutions alternatives : «Si tu as besoin d aller à la Poste, je viendrai te chercher, tu pourras prendre le car ou faire appel à M. Untel, etc.». Printemps 2009 > Prudence Mag > 17

18 DOSSIER > Les seniors au volant: dangereux ou en danger? En Europe, là où l on impose un contrôle médical Même s ils ne sont pas majoritaires, certains pays en Europe ont mis en place un contrôle médical des conducteurs, sans toujours le limiter aux seniors. Tour d horizon des pratiques LE PERMIS RENOUVELÉ CHAQUE ANNÉE L Irlande, pour sa part, n accorde aucun permis de conduire définitif puisqu il faut le renouveler chaque année, quel que soit l âge du titulaire. Cependant, ce n est qu à partir de 70 ans qu un certificat médical d aptitude est exigé lors du renouvellement. Irlande UNE DÉCLARATION SUR L HONNEUR PLUTÔT QU UN CERTIFICAT MÉDICAL Au Royaume-Uni, à partir de 70 ans, le renouvellement du permis de conduire doit se faire tous les trois ans, mais les titulaires n ont pas de certificat médical à présenter : ils font une déclaration sur l honneur attestant que leur vision est conforme aux exigences du code. Par ailleurs, les conducteurs ont l obligation de déclarer toute affection susceptible d interférer sur la conduite. 18 > Prudence Mag > Printemps 2009 Royaume- Uni Pays-Bas CONTRÔLE MÉDICAL OBLIGATOIRE TOUS LES CINQ ANS Aux Pays-Bas, à partir de 70 ans, le renouvellement du permis de conduire se fait tous les cinq ans, avec examen médical obligatoire.

19 Danemark Finlande DES RÈGLES STRICTES En Finlande, à partir de 45 ans, les titulaires du permis de conduire doivent faire renouveler leur titre tous les cinq ans et pour cela passer un bilan médical prouvant qu ils sont toujours aptes à conduire (état général et vue). À partir de 70 ans, la période de renouvellement dépend essentiellement de l avis médical, sachant que l aptitude du conducteur doit être vérifiée par deux médecins. Selon les observateurs de l OCDE, ce programme très strict n a pas apporté de diminution sensible des accidents sauf chez les piétons âgés où l on a en revanche enregistré une hausse des décès. UN «NOUVEAU STYLE DE CONDUITE» Au Danemark, le permis de conduire est valable jusqu à 70 ans. Ensuite, il est soumis à renouvellement pour des durées limitées qui diminuent au fil du temps: quatre ans à 70 ans, trois ans à 71 ans, deux ans entre 72 et 79 ans et un an à partir de 80 ans. Dans tous les cas, le titulaire doit au préalable passer avec succès le contrôle médical. ÉTUDE PÉDAGOGIE Pour en savoir + L étude «Les seniors et le risque routier» réalisée par l association Prévention Routière et la FFSA est consultable/téléchargeable sur le site de l association : Très pratique, cette brochure de 28 pages intitulée «Les seniors au volant» et éditée par l association Prévention Routière, aborde les questions de santé (état général, vision, audition), les questions de vigilance (médicaments, fatigue), le choix du véhicule, les règles de circulation (les changements récents, les situations délicates). Elle propose des tests et donne des conseils (stages de remise à niveau, préparation de l après-conduite). Elle est téléchargeable sur le site : Italie UN EXAMEN MÉDICAL TOUS LES TROIS ANS L Italie impose un examen médical à chaque fois que le titulaire du permis de conduire le fait renouveler, en l occurrence tous les dix ans jusqu à 50 ans puis tous les cinq ans jusqu à 70 ans et enfin tous les trois ans au-delà de cette période. L association Prévention Routière avec la FFSA a élaboré «Conduite senior : restez mobile!» destiné aux animateurs de stages de remise à niveau. Un CD-Rom et un livret permettent d enrichir les interventions avec des interviews (médecin, etc.) et des analyses d accidents le plus souvent constatés chez les seniors. Printemps 2009 > Prudence Mag > 19

20 COMMENT ÇA MARCHE? La règle du bonus-malus Le système du bonus-malus pratiqué par les assureurs permet de faire évoluer le montant de votre cotisation en fonction de votre nombre d années d assurance sans sinistre ayant engagé votre responsabilité, même partiellement. Bien encadré par la loi, ce système a des règles identiques dans toutes les compagnies d assurances (1). Assurance groupée AGF propose aux clients qui assurent leur auto et leur moto une réduction de 50 % sur la cotisation moto. De plus, le bonus auto est repris sur le contrat moto, même si la voiture n était pas assurée chez AGF. (1) Le bonus/malus s applique sur les cotisations Responsabilité civile, Vol, Incendie, Bris de glace et Dommages accidentels ; il ne concerne pas les garanties Conducteur, Assistance, Protection juridique et autres options. 20 > Prudence Mag > Printemps 2009

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention COMMUNIQUE DE PRESSE Paris - 19 mai 2011 Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Embouteillages, problèmes

Plus en détail

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Mercredi 1er juillet 2015 Bilan de l accidentologie en Saône-et-Loire Évolution des ATBH 2015/2014 pour la période du 1er janvier au 28 juin Période

Plus en détail

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Conseil national de la sécurité routière Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Sommaire 27 novembre 2012 : Manuel Valls, ministre de l Intérieur, relance le Conseil national de la sécurité routière (CNSR)

Plus en détail

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Le 29 janvier 2015 Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Campagne conducteur-d-elite.ch: suivre des cours, c est avoir une conduite plus sûre. L objectif de la campagne

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Campagnes de prévention Information aux enseignants

Campagnes de prévention Information aux enseignants Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail Objectif Diverses campagnes ont été réalisées pour augmenter la sécurité routière. En nous appuyant sur l exemple d une campagne actuelle (turbosieste),

Plus en détail

La conduite accompagnée

La conduite accompagnée La conduite accompagnée L âge minimal requis pour s inscrire en conduite accompagnée est 16 ans révolu. POUR ACCEDER A LA FORMATION CONDUITE ACCOMPAGNEE VOUS DEVEZ ETRE DETENTEUR de L A.S.S.R.2 ou de L

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Les français et les jeunes conducteurs

Les français et les jeunes conducteurs DOSSIER DE PRESSE Paris, 4 mai 2015 www.jeune-conducteur-assur.com Les français et les jeunes conducteurs Révélation de l étude Jeune Conducteur Assur / Ifop Enquête menée auprès d un échantillon de 1000

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque Communiqué de presse Mardi 16 septembre 2014 Baromètre AXA Prévention sur le comportement des Français en deux-roues motorisés Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Trouvez facilement votre chemin parmi nos solutions. L assurance auto Allianz

Trouvez facilement votre chemin parmi nos solutions. L assurance auto Allianz Pour de plus amples renseignements, votre interlocuteur Allianz est à votre disposition. Trouvez facilement votre chemin parmi nos solutions. Allianz I.A.R.D. Entreprise régie par le Code des assurances.

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. specimen factice

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. specimen factice RÉPUBLIQUE FRANÇAISE F le permis à specimen factice Qu est-ce que le permis à? Le permis de conduire est un certificat de capacités, obtenu après une formation et un examen, attestant qu une personne est

Plus en détail

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème Au collège, les élèves doivent obtenir La partie théorique du BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est important de bien préparer cet

Plus en détail

Prudence Mag. Jeunes & conduite. Les nouveaux codes. En partenariat avec. Adoptons ensemble les bons comportements sur la route

Prudence Mag. Jeunes & conduite. Les nouveaux codes. En partenariat avec. Adoptons ensemble les bons comportements sur la route Prudence Mag Adoptons ensemble les bons comportements sur la route Hors-série - Printemps 2010 Jeunes & conduite Les nouveaux codes En partenariat avec Sommaire 13 04 04 Actualité Permis B : enfin la

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

Dossier de presse. La non-assurance routière en France en 2013

Dossier de presse. La non-assurance routière en France en 2013 Dossier de presse La non-assurance routière en France en 2013 Dossier de presse Sommaire Le communiqué de presse Page 3 Quelle ampleur et quelle évolution? Page 5 Quel est le profil des non-assurés? Page

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex Délégation à la sécurité

Plus en détail

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux COTITA Centre Est 29 mai 2012 Évolution de l accidentalité et futurs enjeux Christian Machu Secrétaire général-adjoint Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) Sommaire 1.

Plus en détail

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents Alcool au volant Pour rouler sereinement vers votre avenir bpa Bureau de prévention des accidents A votre santé! Dans la circulation routière, de nombreux accidents sont causés par des conducteurs alcoolisés.

Plus en détail

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Filiale du COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 novembre 2009 La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Alors que le

Plus en détail

Seniors au volant. Conduire plus longtemps en toute sécurité et en toute liberté

Seniors au volant. Conduire plus longtemps en toute sécurité et en toute liberté Seniors au volant Conduire plus longtemps en toute sécurité et en toute liberté Seniors, sachez allier expérience et prude nce La vigilance n a pas d âge Aujourd hui, quand on est senior, on est très longtemps

Plus en détail

Conduire. Mark Tant et Guido Baten

Conduire. Mark Tant et Guido Baten Conduire Mark Tant et Guido Baten A juste titre ou non, la voiture est parfois un signe extérieur de richesse. L utilisation de la voiture, en tant que conducteur, n implique cependant pas que le fait

Plus en détail

JORF n 0172 du 26 juillet 2013. Texte n 27

JORF n 0172 du 26 juillet 2013. Texte n 27 Le 3 février 2014 JORF n 0172 du 26 juillet 2013 Texte n 27 ARRETE Arrêté du 16 juillet 2013 relatif à l apprentissage de la conduite des véhicules à moteur de la catégorie B du permis de conduire à titre

Plus en détail

100 questions sur le livre de code

100 questions sur le livre de code 100 questions sur le livre de code 1)quel poids maximum de matériel peut transporter un véhicule conduisible avec un permis B(3,5 tonnes) 2)citer 3 catégories de conducteurs soumis à une visite médicale

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017

SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017 SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017 18 avril 2013 2 SOMMAIRE INTRODUCTION...4 DEMARCHE...5 LES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L ACCIDENTALITE...6 LES ENJEUX...7 LES JEUNES... 7 LES

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière Plan d action sécurité routière Table ronde contre l insécurité routière Objectif : combattre l insécurité routière durablement Vision Zéro Zéro mort Zéro blessé grave 2 Plan d action «sécurité routière»

Plus en détail

Le permis auto se modernise TROIS NOUVELLES FORMULES POUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE

Le permis auto se modernise TROIS NOUVELLES FORMULES POUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE Le permis auto se modernise TROIS NOUVELLES FORMULES POUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE Dossier de presse Jeudi 7 janvier 2010 Contacts presse Cabinet de Dominique BUSSEREAU 01 40 81 77 34 Sécurité routière

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Brevet pour l exercice de la profession d enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière (B.E.P.E.C.A.S.E.R.) LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

Les Français, sommaire. Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon. 30 décembre 2014

Les Français, sommaire. Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon. 30 décembre 2014 Les Français, Le Réveillon et l alcool au volant 30 décembre 2014 Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon sommaire Communiqué de presse - Les Français, Le Réveillon

Plus en détail

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 Cocher la ou les orientations auxquelles répondent votre projet COMMUNICATION GRAND PUBLIC Travailler sur les représentations liées à l'alcool et aux drogues. Comprendre

Plus en détail

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés.

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés. La Réforme 2010 - La consommation de drogue peut être décelée avec un test salivaire ou urinaire. - La première cause de mortalité des jeunes de 18 à 24 ans au volant est l alcool. - Dans une «zone 30»les

Plus en détail

Comité interministériel de la sécurité routière (CISR)

Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) 8 novembre 2006 Permis à points : Sur la base des conclusions de la mission d évaluation du Préfet Aribaud COMITÉ INTERMINISTÉRIEL DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

Le permis auto se modernise RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : BILAN D ÉTAPE, UN AN APRÈS. Dossier de presse Jeudi 7 janvier 2010

Le permis auto se modernise RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : BILAN D ÉTAPE, UN AN APRÈS. Dossier de presse Jeudi 7 janvier 2010 Le permis auto se modernise RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : BILAN D ÉTAPE, UN AN APRÈS Dossier de presse Jeudi 7 janvier 2010 Sommaire La réforme du permis de conduire : bilan d étape, un an après... P.3

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

Toute une gamme de produits et services qui donnent aux jeunes les moyens de leur indépendance.

Toute une gamme de produits et services qui donnent aux jeunes les moyens de leur indépendance. Toute une gamme de produits et services qui donnent aux jeunes les moyens de leur indépendance. Découvrez toutes les solutions dont vous avez besoin pour bien démarrer. Financer vos études, gérer votre

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE PRÉFET DE LA LOIRE PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE Année 2015 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...3 1. BILAN 2014...4 1.1. Accidentologie dans le département de la Loire

Plus en détail

Intervention de Monsieur le Préfet de police Réunion «Ambassadeurs visibles» Seul le prononcé fait foi

Intervention de Monsieur le Préfet de police Réunion «Ambassadeurs visibles» Seul le prononcé fait foi Intervention de Monsieur le Préfet de police Réunion «Ambassadeurs visibles» Seul le prononcé fait foi Madame la Maire du 8 ème arrondissement, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames, Messieurs, Bonjour

Plus en détail

Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier

Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier Santé, Sécurité, Environnement Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier Formation initiale AP Formation ACMO 2010 Le risque routier : un risque professionnel majeur Les accidents de la

Plus en détail

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contrôle routier du 26 juin 2015 Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contacts presse : Préfecture de région : 04 67 61 61 25 pref-communication@herault.gouv.fr Facebook : facebook.com/prefet34lr

Plus en détail

CONDUCTEUR ÂGÉ. Dr Jamie Dow. Medical Advisor on Road Safety Société de l assurance automobile du Québec LLE. Dr Jamie Dow

CONDUCTEUR ÂGÉ. Dr Jamie Dow. Medical Advisor on Road Safety Société de l assurance automobile du Québec LLE. Dr Jamie Dow LLE CONDUCTEUR ÂGÉ Dr Jamie Dow Conseiller médical en sécurité routière Service des usagers de la route Janvier 2011 Dr Jamie Dow Medical Advisor on Road Safety Société de l assurance automobile du Québec

Plus en détail

Campagne motards 2015 Les chiffres

Campagne motards 2015 Les chiffres Campagne motards 2015 Les chiffres Le printemps est synonyme du retour de nombreux motards sur nos routes. Le mois d avril marque également le début de la période la plus meurtrière pour les motards. Même

Plus en détail

Entrée en vigueur du nouveau permis de conduire européen le 19 janvier 2013

Entrée en vigueur du nouveau permis de conduire européen le 19 janvier 2013 Entrée en vigueur du nouveau permis de conduire européen le 19 janvier 2013 La 3e directive du conseil européen du 20 décembre 2006, directive 2006/126/CE, relative au permis de conduire prescrit la mise

Plus en détail

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011 J. 11 1203 MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 7 septembre 2011 Question 1 Dans le cadre de l apprentissage

Plus en détail

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Durant l'année scolaire, l'éducation routière cycliste Dans les écoles : Chaque année, le comité intervient auprès des élèves de CM des écoles

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

VÉHICULE DE PROMENADE

VÉHICULE DE PROMENADE VÉHICULE DE PROMENADE Dépôt légal : 1 er trimestre 2010 Bibliothèque et Archives nationales du Québec ISBN 978-2-550-58627-2 (version imprimée) ISBN 978-2-550-58629-6 (version PDF) TABLE DES matières 1

Plus en détail

Première éducation à la route Je suis piéton

Première éducation à la route Je suis piéton séance 1 Première éducation à la route Je suis piéton Je découvre Observe attentivement ce dessin puis décris ce qui se passe dans cette rue. Est-ce que tu as repéré des situations dangereuses? Lesquelles?

Plus en détail

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr DOSSIER DE PRESSE 28 avril 2011 * Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels Marie-Eva PLANCHARD 01 72 60 22 88 marie-eva.planchard@cnamts.fr

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

Fiche technique Réforme du permis de conduire monégasque

Fiche technique Réforme du permis de conduire monégasque Mercredi 29 avril 2015 Fiche technique Réforme du permis de conduire monégasque Le Gouvernement Princier a engagé une réforme du permis de conduire afin de rendre la réglementation monégasque conforme

Plus en détail

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Juillet 2014 Date : juillet 2014 Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay Le contexte et les objectifs de l étude Contexte et objectifs Assureurs

Plus en détail

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.»

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Mon véhicule «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Pour la Macif, être à vos côtés au quotidien, dans chacun de vos déplacements, est essentiel. «POUR VOUS, LA MACIF

Plus en détail

La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi!

La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi! La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi! Accident avec arrêt Accident avec incapacité temporaire Accident avec incapacité permanente 2.000 à 4.000 25.000 86.000 Accident mortel

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Des jeunes conducteurs stigmatisés et mal informés

COMMUNIQUE DE PRESSE. Des jeunes conducteurs stigmatisés et mal informés COMMUNIQUE DE PRESSE Ethias lance le «Young Drivers Bonus», l assurance qui change la donne pour les jeunes conducteurs en récompensant la conduite sécurisée et responsable Ethias dévoile sa nouvelle approche

Plus en détail

RC Auto. comment s y prendre?

RC Auto. comment s y prendre? RC Auto comment s y prendre? RC Auto Une assurance, pour quels conducteurs et pour quels véhicules? «Pas de voiture» sans assurance Parler de l assurance automobile, c est songer aussitôt à l assurance

Plus en détail

Le Pédibus. Petit guide, trucs et astuces. www.pedibus.ch et www.pedibus-geneve.ch informations & contacts: coordinatrice@pedibus-geneve.

Le Pédibus. Petit guide, trucs et astuces. www.pedibus.ch et www.pedibus-geneve.ch informations & contacts: coordinatrice@pedibus-geneve. Le Pédibus www.pedibus.ch et www.pedibus-geneve.ch informations & contacts: coordinatrice@pedibus-geneve.ch Petit guide, trucs et astuces Contacts Coordination du Pédibus (ATE-GAPP) Françoise Lanci-Montant,

Plus en détail

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS J. 8 000990 BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 03 SEPTEMBRE 2008 Question 1 Tout véhicule doit subir un contrôle technique pour être mis en circulation à l

Plus en détail

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR POUVOIR CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA? Vous devez être âgé d au moins 16 ans et être détenteur d un permis de conduire valide. Il y a

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

2 roues www.allianz.fr

2 roues www.allianz.fr Allianz 2 roues Une assurance qui roule pour tous les 2 roues, ça change tout! www.allianz.fr Jusqu à 60 % * * Sur votre cotisation moto ou scooter si votre auto est également assurée chez Allianz. Offre

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto.

Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto. DU GRANIER Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto. - Centre Commercial Richelieu 73490 La Ravoire - ZA Plan Cumin, 660rue de la Jacquère 73800 Les Marches Tél: 04 79 72 55 12 Siret

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC

LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC LUNDI 29 MARS AU VENDREDI 2 AVRIL 2004 La semaine de la Prévention routière organisée au Lycée professionnel Bel Air de Tinténiac dans le cadre du C.E.S.C s est déroulée

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

Assurance Bonus Malus (juillet 2005) Assurance BONUS MALUS vers une reforme annoncée mais bien vite oubliée

Assurance Bonus Malus (juillet 2005) Assurance BONUS MALUS vers une reforme annoncée mais bien vite oubliée Assurance Bonus Malus (juillet 2005) Assurance BONUS MALUS vers une reforme annoncée mais bien vite oubliée Dans notre numéro d avril nous avions eu l occasion de vous rappeler, l obligation absolue qui

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention"

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite EF-SCOOT Prévention Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention" Ce document a été réalisé conjointement par l Inspection

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42 1/ Lorsque nous marchons le long d une route avec un groupe d enfants, devons-nous le faire à gauche ou à droite de la chaussée? Quelles précautions particulières devons-nous prendre lors des déplacements

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ETAT-ASSURANCES POUR LA LUTTE CONTRE L'INSECURITE ROUTIERE Entre Monsieur Jean-Pierre RAFFARIN Premier ministre, représentant l'etat, et Monsieur Gérard DE LA MARTINIERE, Président

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

Enfants sur le chemin de l école

Enfants sur le chemin de l école Enfants sur le chemin de l école Sécurité et autonomie bpa Bureau de prévention des accidents Des trajets scolaires adaptés aux enfants, des leçons d éducation routière, des patrouilleurs scolaires, des

Plus en détail

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 16 mai 2001

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 16 mai 2001 MINISTERE DE L EQUIPEMENT, J. 5242 DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 16 mai 2001 Question n 1 Un automobiliste arrive à une intersection où est implanté

Plus en détail

Le Pédibus. Petit guide, trucs et astuces

Le Pédibus. Petit guide, trucs et astuces Le Pédibus Petit guide, trucs et astuces Le chemin de l école s apprivoise! 2 C est en marchant tous les jours vers l école que l enfant apprend les règles de la circulation. Dès ses premiers pas d écolier,

Plus en détail

Savoirs de base en sécurité routière. Vitesse et mortalité

Savoirs de base en sécurité routière. Vitesse et mortalité Sétra Savoirs de base en sécurité routière mars 2006 Vitesse et mortalité Avertissement : cette série de fiches est destinée à fournir une information rapide. La contrepartie est le risque d erreur et

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

PERMIS À POINTS. Préservez votre capital points L S C O N P R É V E N I O N. www.groupama.fr

PERMIS À POINTS. Préservez votre capital points L S C O N P R É V E N I O N. www.groupama.fr PERMIS À POINTS C O N S E I L S P R É V E N T I O N Préservez votre capital points www.groupama.fr SOMMAIRE 1 Le principe du permis p. 4 2 Le permis probatoire en quelques points p. 4 3 Comment fonctionne

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE 5 janvier 2005 Original : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail sécurité et circulation

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

LE MINI GUIDE DE L ASSURANCE RC AUTO EN BELGIQUE. Agréé par la CBFA sous le numéro 14313A-cB.

LE MINI GUIDE DE L ASSURANCE RC AUTO EN BELGIQUE. Agréé par la CBFA sous le numéro 14313A-cB. LE MINI GUIDE DE L ASSURANCE RC AUTO EN BELGIQUE Avant propos Cet ouvrage est la propriété intellectuelle du Bureau Financier Pietquin Bureau de courtage indépendant Agréé par la CBFA sous le numéro 14313A-cB.

Plus en détail

Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch

Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch boire ou conduire Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch Que se passe-t-il quand on boit de l alcool? Que se passe-t-il dans le corps? Un petit pourcentage

Plus en détail

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 202 20 DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE /24 2/24 Quelques données sur les radars dans le département En 202,

Plus en détail

Dossier de presse. Sécurité routière en Martinique Bilan 2014 et plan 2015. Conférence de presse Vendredi 13 février 2015 à 11h30

Dossier de presse. Sécurité routière en Martinique Bilan 2014 et plan 2015. Conférence de presse Vendredi 13 février 2015 à 11h30 Cabinet du préfet Bureau de la communication interministérielle Fort-de-France, le 2015 Dossier de presse Sécurité routière en Martinique Bilan 2014 et plan 2015 Conférence de presse Vendredi 13 février

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

Les journées "Trajectoires" au service des motards

Les journées Trajectoires au service des motards PRÉFET DE LA HAUTE-SAVOIE Point presse Les journées "Trajectoires" au service des motards 19 avril 2015 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie www.haute-savoie.gouv.fr Les journées

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication Comment réussir son permis de conduire sans se ruiner Dans la série Mémo (extrait) Conjugaison française, Librio n 470 Grammaire française, Librio n 534 Orthographe française, Librio n 596 Difficultés

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail