Liste des thèmes abordés durant la Formation interentreprises Maintenance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Liste des thèmes abordés durant la Formation interentreprises Maintenance 2006-2013"

Transcription

1 Liste des thèmes abordés durant la Formation interentreprises Maintenance Département de la Marne performance durable ressources humaines santé - sécurité qualité management sécurité alimentaire INTERACTIONS ET ENTREPRISE Conseil I Audit I Formation 39 rue Hincmar Reims Tél : www. iereims.com Siret APE 7022 Z

2 2006 Séance du mercredi 22 février 2006 Le Management : son rôle et ses attributs Séance du mercredi 11 mars 2006 L organisation de la Maintenance Séance du mercredi 22 avril 2006 Les tableaux de bord & Les indicateurs Séance du mercredi 17 mai 2006 L analyse fonctionnelle Séance du mercredi 14 juin 2006 L Externalisation Séance du mercredi 18 octobre 2006 (au sein de l entreprise BOEHRINGER INGELHEIM FRANCE à Reims) La G.M.A.O. Séance du mercredi 22 novembre 2006 (A l Hôtel Restaurant Campanile à Reims Murigny) L accueil des entreprises extérieures Les Astreintes 1

3 Séance commune du mardi 6 février Clubs Sécurité & Maintenance Haute-Marne et Marne (au sein de l aéroport Paris-Vatry) Intervention des Entreprises extérieures & Plan de prévention Séance du mercredi 14 mars 2007 (Au sein de l entreprise Chamtor) L externalisation de la production d air comprimé 2007 Séance du mercredi 11 avril 2006 Présentation e l ADEME et axes d interventions vis à vis des entreprises dans le domaine de l énergie et de l environnement Intervention de Madame Colette KEIL Responsable Industrie de l ADEME DELEGATION REGIONALE CHAMPAGNE-ARDENNE (Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie) Les Certificats d Economie d Energie Intervention de Messieurs Jean-Claude GILLET Responsable Commercial et Claude FAIVRE Expert en Diagnostic d E.D.F. ENTREPRISES CHAMPAGNE ARDENNE Séance du mercredi 23 mai 2007 La responsabilité civile de l entreprise et du responsable maintenance Séance du mercredi 13 juin 2007 Les grandes lignes de préparation d un arrêt majeur Séance du mercredi 17 octobre 2007 Visite du Centre Nucléaire de Production d'electricité de Chooz (08) En journée Séance du mercredi 22 novembre 2007 Cahier des charges techniques dans le cadre de la prévention réalisée en interne ou en externe 2

4 2008 Séance du mercredi 6 février 2008 L A.M.D.E.C. Maintenance Séance du mercredi 19 mars 2008 Séance du mercredi 23 avril 2008 La prise en compte de la réglementation et les pratiques non contraignantes des directives ATEX/CE Séance du mercredi 20 mai 2008 (Au sein de l entreprise Forbo Sarlino) Visite de la nouvelle ligne de production, organisée par Monsieur François VUARNESSON Responsable Maintenance chez Forbo Sarlino Point d avancement sur les Annuaires Fournisseurs 5 S Maintenance Séance du mercredi 11 juin 2008 Annuaire Fournisseurs Devant la complexité grandissante des différentes réglementations applicables pour les vérifications périodiques, nous souhaitons avec la participation de tous les membres du Club, construire un outil de synthèse regroupant l ensemble des vérifications en charge ou non à la maintenance. Des tableaux d aide seront mis en ligne afin que chacun puisse apporter le 11 juin, les différentes réglementations qu il applique dans son secteur Séance du mercredi 15 octobre 2008 (Au sein de l entreprise Ecolab) Accueil par Madame Chantal BRESIN (animatrice Sécurité et Process Chimie) et Monsieur Didier BARBOTIN (Responsable Maintenance Process) Visite du site organisée par Madame BRESIN et Monsieur BARBOTIN Dans le cadre du travail collectif entamé lors de la dernière séance du Club sur la thématique des vérifications périodiques : o Présentation en co-animation : Madame BRESIN, Messieurs BARBOTIN et BEAURAIN Planner Maintenance : «Plan d accueil des entreprises extérieures et gestion des risques chimiques sur le site d ECOLAB à Chalons en Champagne» Séance du mercredi 19 novembre octobre 2008 Synthèse de la visite réalisée chez Ecolab Dans le cadre du travail collectif entamé lors des précédentes séances du Club sur la thématique des vérifications périodiques : o Intervention de Messieurs Laurent FOISSY et Eric LARCHER de la société ASTRAZENECA sur «La Maintenance des systèmes de Sécurité sur le site d ASTRAZENECA à Reims» Réflexion sur «l association des informations internes et externes pour une maintenance préventive» 3

5 Intervenant : Auguste Pineau 2009 Séance du mercredi 18 février 2009 Maintenance préventive / prédictive Ce qui a été mis en place Séance du mercredi 18 mars 2009 Poursuite de la séance entamée le 18 février sur la TPM Les Indicateurs Séance du mercredi 15 avril 2009 Suite de la séance du 18 mars : Les indicateurs Construction d un cahier des charges fonctionnel d une G.M.A.O. Séance du mercredi 20 mai 2009 (Au sein de l entreprise Forbo Sarlino) Visite de la nouvelle ligne de production, organisée par Monsieur François VUARNESSON Responsable Maintenance chez Forbo Sarlino Point d avancement sur les Annuaires Fournisseurs 5 S Maintenance Séance du mercredi 10 juin 2009 La gestion du magasin Débriefing des éléments émis lors du tour de table chez CHARBONNEAUX BRABANT & Co-construction de l outil Suite de la séance du 15 avril : Construction d un cahier des charges fonctionnel d une G.M.A.O. Plan d investissement Séance du mercredi 14 octobre 2009 Les pistes de réduction de consommation d énergie o Intervention de Madame Colette Keil Ademe Champagne Ardenne Les principaux postes consommateurs d énergie dans l entreprise, l accompagnement proposé par l ADEME (technique et financier) et présentation de retours d expérience o Echanges et présentation de ce que chaque adhérent a déjà mis en place dans son entreprise ou ce qu il pense faire en termes d économie d énergie Question/réponses et apports d éléments techniques Séance du mercredi 18 novembre 2009 Mise en application, au niveau de la Maintenance, de la nouvelle directive machines (2006/42/CE) 4

6 2010 Séance du mercredi 24 février 2010 Impact de l ergonomie dans la conception des outillages / machines Séance commune du mardi 23 mars Clubs Sécurité et Maintenance Marne Présentation de l arrêté sur les micropolluants Protection Travailleur Isolé Procédure de certification des entreprises extérieures / Système Mase ou Grille d audit Présentation des systèmes de qualification d entreprises adhérentes Les Cahiers de la Sécurité La Sous-traitance Co-présentation et retour d expériences de l outil de gestion des plans de prévention P.A.R.I. La consignation des équipements de travail Les différentes condamnations : électriques, mécaniques, pneumatiques, hydrauliques Séance du mercredi 21 avril 2010 L analyse fonctionnelle Séance du mercredi 19 mai 2010 L analyse fonctionnelle et CdCf Planning Investissements (rappel des fondamentaux) Séance du mercredi 16 juin 2010 Mesurer l efficacité de la Maintenance (thème souhaité à la demande de Gilles LOBRY) Prospective de la fonction Maintenance au sein d un système de production Nous vous remercions par avance de vous munir des documents et indicateurs relatifs à ces deux thèmes Projet d élaboration d une veille technologique (benmarking) sur des problématiques Maintenance : o Pneumatique, Robotique, Automatisme, Externalisation, Séance du mercredi 13 octobre 2010 (Au sein de l entreprise A.F.I.C.A.) Visite du site Nouvelle directive machine 2006/42/CE Comment intégrer cette nouvelle directive sur des moyens existants modifiés en interne Changement de série (Amélioratif) Séance du mercredi 17 novembre 2010 Elaboration des opérations pour chaque type de processus et pour chacune de vos entités Identification des opérations et/ou segments d opérations à améliorer sur 2011 Identification des méthodes et outils qui pourront être traités pour vous aider à améliorer le fonctionnement de vos services Maintenance, pour l année

7 2011 Séance du mercredi 16 février 2011 Mise en place d une veille règlementaire et technologique Amélioration de l organisation des processus de la Maintenance Séance commune du mardi 16 mars 2011 Constitution d une veille technologique et réglementaire en vue d obtenir un CdCF : o Systèmes de production de froid o Systèmes de production de chaleur o Systèmes de Sécurité des bâtiments Séance du mercredi 13 avril 2011 Consécutivement à la séance du 16 mars dernier, lors de laquelle nous avons élaboré l analyse des besoins concernant la veille technologique et réglementaire : 1.1. Systèmes de production de froid 1.2. Systèmes de production de chaleur nous vous proposons de poursuivre cette analyse des besoins par l élaboration : 1. d une trame de CdCF prête à être complétée pour un besoin spécifique 2. l identification des solutions existantes sur le marché 3. leurs évaluations Séance commune du mercredi 18 mai Clubs Maintenance Marne et Haute Marne à Saint Dizier (dans les locaux de Cogesal Miko) Accueil par Louis Philippe DEMOURY - Responsable Maintenance et Utilités Visite du site et focus sur l étude menée conjointement avec Benjamin FAY Animateur de l opération Régionale «Entreprises Economes en Energie» de la CCIR Intervention de Monsieur Aamir ABDEREMANE - Responsable des Ventes France de la société ALPIQ o Conseils sur les bonnes pratiques d un contrat «Gagnant/Gagnant» o Les pistes techniques d analyse en vue d optimiser le coût Intervention de Madame Colette KEIL Responsable du secteur Entreprises ADEME CHAMPAGNE- ARDENNE o Les évolutions de la réglementation dans le cadre des C2E o Les aides aux économies d énergie dans le domaine industriel Intervention de Monsieur Benjamin FAY Animateur de l opération Régionale «Entreprises Economes en Energie» de la CCIR o La loi NOME o Comment mettre en place un système de comptage? Séance du mercredi 22 juin 2011 (dans les locaux de Charbonneaux Brabant) Accueil par Christian CHARLET - Responsable Maintenance de l entreprise Présentation du robot KUKA (palettiseur et enboxeur) et de la zone de stockage et accumulation Bouclage des cahiers des charges fonctionnels débutés lors des séances précédentes : o Production thermique o Production de froid Mise en place de la 1 ère veille technologique relative à ces 2 cahiers des charges fonctionnels Elaboration des veilles technologiques futures à mettre en place sur le site internet dans l espace réservé 6

8 Séance du mercredi 12 octobre 2011 Echanges sur les axes de progrès (qualité, temps de disponibilité des moyens, sécurité, motivation, TRS, TRG, ) à prendre en compte lors de l élaboration des budgets 2012 pour la fonction Maintenance d un système de production Echanges sur les retours d expérience GMAO chez COHESIS Veille technologique Séance du mercredi 16 novembre 2011 Intervention de Monsieur José MENDES Responsable Inspection & Assistance Technique de l APAVE de Reims sur : «Vos obligations réglementaires» Echanges sur les indicateurs 7

9 2012 Séance du mercredi 22 février Elaboration des modes opératoires de Maintenance 1er niveau dans le cadre du Lean - Indicateurs et Budgets Séance du mercredi 21 mars Intervention de Monsieur Courjeaud du GE IDEES sur le thème «Le travail en temps partagé» - Mode opératoire de maintenance 1 er niveau : merci à chacun de rapporter des exemples de modes opératoires existants dans le but d en construire une trame - Elaboration de checks list d identification de questions à poser pour identifier les fonctions d un CdCf Séance du mercredi 18 avril Poursuivre l élaboration des Cahiers des Charges Fonctionnels et des check-lists de questions à se poser - Indicateurs de pilotage d un Système de Production et plus particulièrement ceux de la fonction Maintenance en vue de faciliter l élaboration du questionnaire Séance du mercredi 23 mai Développer la main courante des évènements de maintenance dans la GMAO pratique et utilisable à la fois par les opérateurs et par les techniciens de maintenance Séance du mercredi 20 juin 2012 journée commune Marne & Haute-Marne chez FORBO SARLINO - Accueil des personnes chez FORBO - Présentation de FORBO par M. Pascal MASSE, direction - Présentation par M. François VUARNESSON, responsable Maintenance, de la politique environnementale de l'entreprise et présentation synthétique du Système de Gestion de suivi des consommations énergétiques - Visite d'usine et visite détaillée sur certains points du Système - Présentation fonctionnelle par M. François VUARNESSON, de l'architecture du Système de suivi des consommations d'énergie, gaz et eau (et critères de choix) - Présentation du logiciel par M. Thierry BERGER, responsable Métrologie et Présentation des 1ers résultats obtenus par François VUARNESSON - Echanges avec les participants (questions/réponses) - Conclusions Séance du mercredi 17 octobre Définir les règles et les Bonnes Pratiques de mise en conformité aux plans de prévention lors de la réalisation des processus maintenance (Curatif, Préventif, Autonome / ) 8

10 Séance du mercredi 14 novembre Elaboration de cahiers des charges (première ébauche) concernant la mise en place de veilles technologiques sur 2013 sur trois thématiques d expérimentation : Moteur à haut rendement Economie d énergie Eclairage / - Première ébauche d élaboration de la liste des sociétés susceptibles d avoir des experts capables d intervenir au sein du Club dans le cadre de prescription de ces nouvelles technologies - Elaboration d une charte de fonctionnement de la veille technologique au sein du Club Maintenance Marne A l intérieur de cette charte sera intégrée : La participation d experts au titre de la prescription de nouvelles technologies Les groupes industriels qui sont en mesure de mandater des experts susceptibles d intervenir au sein du Club - Bilan de l année 2012 et élaboration du programme 2013 (Benchmarking, Veille technologique / ) 9

11 2013 Séance du mercredi 13 février Élaboration des fiches d application des thèmes abordés en cours d année séance de travail animée par Auguste Pineau o «Moteur à haut rendement» o «Eclairage des ateliers en basse consommation» o «Filtration d air ambiant chargé en particules dans un milieu industriel» - Élaboration d un planning prévisionnel d intervention des prescripteurs selon vos choix technologiques. Séance du mercredi 27 mars Intervention de Monsieur Gaël LAHAROTTE Responsable de la région Champagne de l entreprise LEROY SOMER sur la thématique «Moteur et variateur à haut rendement» - Élaboration de la fiche de synthèse Analyse Fonctionnelle du Besoin - Validation de la séance «Éclairage des ateliers en basse consommation» du 10 avril prochain Séance du mercredi 10 avril Intervention de Monsieur Denis Vaillier - Responsable Prescription Nationale et de Monsieur Gaillard de l entreprise OSRAM sur la thématique «Eclairage des ateliers en basse consommation» - Elaboration de la fiche de synthèse Analyse Fonctionnelle du Besoin - Validation de la séance du 15 mai prochain Séance du mercredi 15 mai Intervention de Monsieur Sébastien GRANDPIERRE Directeur de Marchés Industrie Santé et Prescription de l entreprise CIAT sur la thématique «Système de climatisation (chaud/froid) dans des locaux industriels» - Élaboration de la fiche de synthèse Analyse Fonctionnelle du Besoin - Évaluation de la démarche Veille technologique - Validation de la séance du 12 juin prochain 10

12 Séance du mercredi 12 juin Intervention de Monsieur Jean Luc DUMONT Ingénieur Technico-commercial de la société CHAUVIN ARNOUX sur la thématique «Relevé d affichage des consommations pour initier un processus d économie d énergie (électricité, gaz, eau, )» - Élaboration de la fiche de synthèse Analyse Fonctionnelle du Besoin - Évaluation de la démarche Veille technologique - Validation de la séance du 2 octobre prochain Séance du mercredi 2 octobre 2013 o Cahier des charges - fonctionnels o Budget Maintenance o AMDEC Méthode PIEU o Validation de la séance du 20 novembre prochain Séance du mercredi 20 novembre 2013 o Présentation du tableau de budget par Frédéric Lefèvre d ARD o Retour d expérience : Séparation des services Maintenance Production o Veille technologique sur le thème suivant: "Production du vide industriel" - Intervenant : Société Française du Vide - Jean-Marie CLAY o Identification des thématiques pour

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

Présentation. Histoire...3 Moyens humains & matériels.4 Situation géographique..5 Références...6. Instrumentation...7

Présentation. Histoire...3 Moyens humains & matériels.4 Situation géographique..5 Références...6. Instrumentation...7 Sommaire Présentation Histoire...3 Moyens humains & matériels.4 Situation géographique..5 Références...6 Activités Instrumentation...7 Electricité.8 Génie électrique. 9 Courant faible.10 Maîtrise de l

Plus en détail

Thème Techniques : 9. Mécanique et maintenance industrielle. 10. Electricité, électronique, électrotechnique et automatisme

Thème Techniques : 9. Mécanique et maintenance industrielle. 10. Electricité, électronique, électrotechnique et automatisme Thème Techniques : 9. Mécanique et maintenance industrielle 10. Electricité, électronique, électrotechnique et automatisme 11. Qualité et gestion de la production 12. Hydraulique 13. Organisation industrielle

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1 BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. PRESENTATION DE THALES SA... 3 2.1. Informations relatives à la personne morale... 3 2.2. Personne

Plus en détail

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r)

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) 1. Description de la personne morale (PM) concernée Raison sociale : ZF Systèmes de directions Nacam SAS Code NAF : 2932Z

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités

Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités Chapitre 1 Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités La politique de maintenance, entre prévention et correction 25 f Qu est-ce que le «préventif» et le «correctif»?

Plus en détail

Une solution modulaire couvrant l intégralité des besoins de contrôle et gestion de production.

Une solution modulaire couvrant l intégralité des besoins de contrôle et gestion de production. 1 Une solution modulaire couvrant l intégralité des besoins de contrôle et gestion de production. Visibilité, contrôle et maîtrise de votre production : un outil pensé pour le terrain TemPPro Co. est le

Plus en détail

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Partageons le succès de nos expériences Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Pascal Lesage Directeur Commercial 06 86 68 85 92 01 41 42 33 95 14 Novembre 2014 5 domaines d intervention

Plus en détail

Le management au Ministère de la Défense

Le management au Ministère de la Défense Ouvrage collectif piloté par le CFMD sous la direction du général Baudouin ALBANEL Le management au Ministère de la Défense, 2004 ISBN : 2-7081-3042-0 Sommaire Préface Manager : une priorité du secteur

Plus en détail

Nouveau projet innovant à l Ecole Centrale de Lille : EMS, des solutions informatiques pour les managers

Nouveau projet innovant à l Ecole Centrale de Lille : EMS, des solutions informatiques pour les managers Dossier de Presse Mars 2011 Nouveau projet innovant à l Ecole Centrale de Lille : EMS, des solutions informatiques pour les managers Contact presse : Lucas MAHIEUX Projet EMS Responsable Communication

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE FORMATIONS REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE

TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE FORMATIONS REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE ! CALENDRIER DES S INTER-ENTREPRISES ENTREPRISES 2015 TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE S REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE CONTACTS Bas-Rhin -

Plus en détail

Sans GMAO : Avec GMAO : Les gains GMAO

Sans GMAO : Avec GMAO : Les gains GMAO Les Gains 29 Les gains Sans : - Pannes répétitives car non analysées - Dépassements réguliers des budgets par manque de maîtrise des coûts - Difficulté à transmettre des informations au reste de l entreprise

Plus en détail

AMÉLIORATION. des Performances des PME par le Lean EN CHAMPAGNE-ARDENNE CAAP. pme. lean PME : améliorez vos performances, réagissez face à la crise!

AMÉLIORATION. des Performances des PME par le Lean EN CHAMPAGNE-ARDENNE CAAP. pme. lean PME : améliorez vos performances, réagissez face à la crise! AMÉLIORATION des Performances des PME par le Lean EN CHAMPAGNE-ARDENNE CAAP lean PME : améliorez vos performances, réagissez face à la crise! CAAP lean répond aux besoins de votre entreprise! gagnez en

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur du courtage en assurances Action collective au profit des entreprises rattachées

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 1: KIT DE COMMUNICATION ENVIRONNEMENT EN ENTREPRISE

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 1: KIT DE COMMUNICATION ENVIRONNEMENT EN ENTREPRISE Fiche action n 6.1.1 Réalisation d'un CD Rom 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES En s inspirant des outils mis en place au sein de la Poste (région Champagne Ardenne), l objectif est de fournir un Kit (guide méthodologique)

Plus en détail

Le Management de l Energie Rencontre ATEE du 17/06/2014

Le Management de l Energie Rencontre ATEE du 17/06/2014 Le Management de l Energie Rencontre ATEE du 17/06/2014 SOMMAIRE > La démarche de l entreprise DARVA > Performance du Système de Management de l Environnement et de l énergie La démarche de l entreprise

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 FICHE OPÉRATION INDUSTRIE Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 CAS PRATIQUE Activité : produits et service dans le domaine de la filtration

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover Page 1 Innover en mécanique Page 2 Rencontre Solutions Energie Entreprises Lille le 20 mai 2014 Atelier : «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Eric SENECHAL-CETIM

Plus en détail

Journée d échanges sur les Certificats d économies d énergie

Journée d échanges sur les Certificats d économies d énergie Journée d échanges sur les Certificats d économies d énergie Jeudi 7 avril 2011 - Lille 06/04/2011 Les Certificats d'économies d'énergie, c'est reparti pour 2013! 1 Sommaire 1 2 3 Qui est CertiNergy? Exemples

Plus en détail

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage?

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage? La GMAO et la GTB Les outils de pilotage et de diagnostic de la maintenance, de l exploitation des installations techniques Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure

Plus en détail

Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne

Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne Fort du succès de l opération dans les CFA lors de

Plus en détail

INENTECH nos expertises. Automatisation / informatique industrielle. Systèmes de conduite automatisée. Informatique de production.

INENTECH nos expertises. Automatisation / informatique industrielle. Systèmes de conduite automatisée. Informatique de production. www.inentech.fr Automatisation / informatique industrielle INENTECH nos expertises INENTECH est spécialisé dans la réalisation de systèmes d automatisation et d information de vos procédés industriels

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Hôtels Campings Villages-Vacances Gîtes & Chambres d hôtes Auberges de vacances hébergements insolites Devenez acteur de la mobilité de la clientèle! Le déplacement en voiture individuelle

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

En alsace, nous sommes fiers de :

En alsace, nous sommes fiers de : En alsace, nous sommes fiers de : Réseau VESTA, le benchmark entre communes Né en 2003, le Réseau Vesta des villes alsaciennes engagées dans le Développement Durable est co-animé par EDF Commerce Est et

Plus en détail

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Ingénieur méthodeordonnancement Qualité

Plus en détail

OFFENSIV PME REGION POITOU-CHARENTES SEMINAIRES DE FORMATION THEMES DEVELOPPES 2009

OFFENSIV PME REGION POITOU-CHARENTES SEMINAIRES DE FORMATION THEMES DEVELOPPES 2009 OFFENSIV PME REGION POITOU-CHARENTES SEMINAIRES DE FORMATION THEMES DEVELOPPES 2009 NOS PARTENAIRES EN REGION POITOU-CHARENTES MODULE 1 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES ET MANAGEMENT I) GESTION DES RESSOURCES

Plus en détail

SERVICES TECHNIQUES CENTRE HOSPITALIER. d AURILLAC. 1er congrès de l AFGRIS

SERVICES TECHNIQUES CENTRE HOSPITALIER. d AURILLAC. 1er congrès de l AFGRIS SERVICES TECHNIQUES CENTRE HOSPITALIER henri MONDOR d AURILLAC 1er congrès de l AFGRIS METHODE D ANALYSE ET DE PREVENTION DES RISQUES ET CERTIFICATION ISO 9002 Un couple pertinent pour les services techniques

Plus en détail

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle Appellations Chargé / Chargée de la sous-traitance en maintenance industrielle Ingénieur / Ingénieure de support technique maintenance industrielle Chef de service d'entretien et de maintenance industrielle

Plus en détail

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN OPTION ENERGIE http://www.option-energie.ecp.fr LE TRONC COMMUN Le cursus de l Option Energie se compose d un tronc commun de formation générale à la problématique énergétique dont l ambition est de sensibiliser

Plus en détail

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement JECO journée des éco-entreprises Présentation de l événement Atelier Valoriser sa démarche environnementale UN LEVIER DE CROISSANCE POUR L ENTREPRISE Objectifs Faire un panorama des différents référentiels

Plus en détail

Guide d utilisation du jeu et des ressources pédagogiques

Guide d utilisation du jeu et des ressources pédagogiques Guide d utilisation du jeu et des ressources pédagogiques Le jeu Ecoville... p2 Les ressources pédagogiques... p4 Monter un projet pédagogique avec Ecoville... p6 Le jeu Ecoville Le jeu Ecoville est un

Plus en détail

Présentation des guides d audit et du processus d audit d un réseau académique de formation continue

Présentation des guides d audit et du processus d audit d un réseau académique de formation continue Décembre 2011 Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la Recherche Inspection générale de l'éducation nationale Présentation des guides d audit et du processus d audit d

Plus en détail

Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012

Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012 CH SAINT-AFFRIQUE- Bilan des émissions des GES 2012 Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012 En application de la Méthode pour la réalisation

Plus en détail

POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA

POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA 1 POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA SOMMAIRE 1. OBJECTIFS ET ENJEUX 2. METHODOLOGIE 3. AUDIT ENERGETIQUE ET GROS ENTRETIEN 4. STRATEGIE ENERGETIQUE

Plus en détail

Synthèse des Prestations d'appui à la performance. Allons vers l EXCELLENCE!

Synthèse des Prestations d'appui à la performance. Allons vers l EXCELLENCE! Synthèse des Prestations d'appui à la performance Allons vers l EXCELLENCE! PRECELLENCE : Formaliser la vision du chef d entreprise et faire le point sur ses projets et besoins d accompagnement. AUVERGNE

Plus en détail

Audit interne. Audit interne

Audit interne. Audit interne Définition de l'audit interne L'Audit Interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance équipements de production TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance équipements de production TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance équipements de production TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES

Plus en détail

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY Paris Saclay, un territoire du Grand Paris Paris Saclay, état initial de la frange sud du Plateau de Saclay N 1 km SACLAY CEA SAINT- AUBIN Soleil Supélec Danone Thales IOGS

Plus en détail

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Septembre 2010 1 SOMMAIRE 1. Présentation de la Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la soustraitance

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Otis France - 2011

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Otis France - 2011 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : OTIS S.A.S. Code NAF : 4329B Code SIREN : 521 07 800 Numéro de SIRET : 542107800 Nombre de salariés : 5 027 Adresse : 3 place de La Pyramide

Plus en détail

Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale

Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale 2014 Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale Donner du sens AD FINE, en latin : «afin de, dans le sens de» 2 Domaines d intervention Accompagnement Conseil

Plus en détail

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

421 203 993 R.C.S. AGEN * * * * *

421 203 993 R.C.S. AGEN * * * * * ACCES INDUSTRIE Société Anonyme à Directoire et Conseil de surveillance Au capital de 1 754 704,80 Siège social : 2 rue du Pont de Garonne 47400 TONNEINS 421 203 993 R.C.S. AGEN * * * * * RAPPORT DU PRESIDENT

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

NOTRE OFFRE DE SERVICES ÉNERGÉTIQUES

NOTRE OFFRE DE SERVICES ÉNERGÉTIQUES NOTRE OFFRE DE SERVICES ÉNERGÉTIQUES SOMMAIRE BHC ENERGY, c est... Présentation de la société Des solutions adaptées à vos besoins Pourquoi structurer sa démarche d efficacité énergétique? Nos prestations

Plus en détail

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club.

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club. Le «baromètre CPV DEMETER» est une enquête annuelle réalisée par CPV Associés auprès des entreprises membres du Club Déméter, Environnement et Logistique. Les questions posées permettent de faire un état

Plus en détail

Normes et marquage CE

Normes et marquage CE Nathalie Maraval Délégation Afnor Midi-Pyrénées Normes et marquage CE CCI du Lot - 17 Le Groupe AFNOR : Un groupe de services pour développer et valoriser vos performances Opérateur central du système

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

FORMATIONS INTER-ENTREPRISES PROGRAMME 2015

FORMATIONS INTER-ENTREPRISES PROGRAMME 2015 S INTER-ENTREPRISES 2015 Contribuer à faire évoluer les compétences et les systèmes de management Management de la qualité et de la sécurité des aliments Nutrition, réglementation alimentaire Sensoriel

Plus en détail

Union des Coopératives Agricoles de l ALlier Approuvé par :

Union des Coopératives Agricoles de l ALlier Approuvé par : Manuel Qualité et HACCP Indice : I Union des Coopératives Agricoles de l ALlier Approuvé par : Jacky COURRIER Directeur de COOPACA Jean-Claude MICHEL Directeur de Val limagne.coop La force d un groupe

Plus en détail

Achats Industriels Efficacité et Sécurité

Achats Industriels Efficacité et Sécurité Achats Industriels Efficacité et Sécurité Mes domaines d intervention Achat de maintenance Achat investissement Achat de sous-traitance Mon expertise en achats industriels Elaboration de cahiers des charges

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

Gestion de production

Gestion de production Maurice Pillet Chantal Martin-Bonnefous Pascal Bonnefous Alain Courtois Les fondamentaux et les bonnes pratiques Cinquième édition, 1989, 1994, 1995, 2003, 2011 ISBN : 978-2-212-54977-5 Sommaire Remerciements...

Plus en détail

Département de l Hérault

Département de l Hérault Du diagnostic à l opérationnel, quelles priorités? Le cas des collèges de l Hérault Jean-Pierre Quentin, directeur d exploitation du pôle éducation Patrimoine Conseil général de l Hérault mai 2009 AUDIT

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL Ceelium 2014 CONFIDENTIEL Formation ARC 6 mai 2014 Copropriétés Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie Intervenant : Jérémy LAUER-STUMM, responsable marketing,

Plus en détail

A.3 Les méthodes : L applicabilité

A.3 Les méthodes : L applicabilité SOMMAIRE A. Première partie A.1 Ingénierie système : du besoin au système (produit/service) A.2 SDF, Maintenance et concepts sous-jacents A.3 Les méthodes : L applicabilité A.4 GMAO = GM + AO B. Deuxième

Plus en détail

GUIDE DE FORMATIONS ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE. Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015. www.rhone.fr COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION

GUIDE DE FORMATIONS ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE. Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015. www.rhone.fr COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION GUIDE DE FORMATIONS Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015 COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE www.rhone.fr ÉDITO Madame, Monsieur, Je souhaite que le Département continue

Plus en détail

SESSION 2009 DOSSIER

SESSION 2009 DOSSIER Lycée N-J Cugnot - 93 Neuilly sur Marne BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES MAINTENANCE DES VEHICULES ET DES MATERIELS SESSION 2009 DOSSIER CONTRÔLE MAINTENANCE DEUXIEME PARTIE ACTIVITE 2 CONTRÔLE ET MESURE

Plus en détail

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 Retours d expériences d organismes certifiés par AFNOR Certification Étude Certification ISO 50001 Octobre 2014 Trois ans après la publication de la norme

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Annuaire. professionnels. transmission d entreprise. des. La CCI, la maison des entreprises et des entrepreneurs. de la CCI REIMS EPERNAY

Annuaire. professionnels. transmission d entreprise. des. La CCI, la maison des entreprises et des entrepreneurs. de la CCI REIMS EPERNAY Annuaire de la des professionnels transmission d entreprise une dynamique CCI REIMS EPERNAY La CCI, la maison des entreprises et des entrepreneurs. Sommaire Edito p.5 La présentation schématique des étapes

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Manuel de management intégré

Manuel de management intégré Manuel de management intégré Versions 1 2015 Manuel de management intégré ETT 04/2015 1 Préface Le manuel de management intégré se veut une présentation succincte de notre organisation. Cette organisation

Plus en détail

Pré-diagnostic du Développement Durable

Pré-diagnostic du Développement Durable Pré-diagnostic du Développement Durable à l usage des PME-PMI et Autres Entreprises Le présent questionnaire a été réalisé par le groupe Développement Durable de l AUEG qui comprenait des membres d entreprises,

Plus en détail

SOLAIRE THERMIQUE. Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective

SOLAIRE THERMIQUE. Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective SOLAIRE THERMIQUE Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective OBJECTIFS - Connaître le principe de fonctionnement d'une installation individuel CESI - Maitriser le principe de fonctionnement

Plus en détail

Aujourd hui, nous pouvons intervenir auprès de vous :

Aujourd hui, nous pouvons intervenir auprès de vous : Maîtres d Ouvrages ou Architectes, Vous cherchez un Bureau d Études tous fluides qui puisse vous accompagner dans la conception et la réalisation des projets que vous menez, que ce soit dans le secteur

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production Toutes les actions sont à réaliser obligatoirement B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production du candidat Etablissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve

Plus en détail

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Dans le respect des procédures, des règles d hygiène et de sécurité, afin de satisfaire les clients ou fournisseurs internes/externes

Plus en détail

HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE?

HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE? HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE? Les dépenses publiques des hôpitaux ont augmenté de 50% en 10 ans et les hôpitaux ont une consommation d environ 400 kwh/m² d énergie finale (contre 100

Plus en détail

QUALITÉ, AMÉLIORATION & ÉVALUATION DES PROCESSUS

QUALITÉ, AMÉLIORATION & ÉVALUATION DES PROCESSUS QUALITÉ, AMÉLIORATION & ÉVALUATION DES PROCESSUS Les organisations du secteur privé, comme du secteur public, doivent pouvoir s adapter continuellement à un environnement en perpétuelle mutation. Ceci

Plus en détail

Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne. DOSSIeR De PReSSe

Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne. DOSSIeR De PReSSe E N G A G E O N S - N O U S P O U R N O T R E E N V I R O N N E M E N T Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne DOSSIeR De PReSSe 2014 DOSSIeR DE PReSSe " exemplarité environnementale

Plus en détail

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif Maîtrise des Fournisseurs La CAEAR Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif 1 La CAEAR : Définition Commission interne au CEA, Elle a pour mission la présélection des entreprises

Plus en détail

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES ACTION COLLECTIVE REGIONAL DE PROMOTION DU MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES CAHIER DES CHARGES DE LA CONSULTATION Avec le soutien de : Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Rhône-Alpes 75

Plus en détail

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement 27 Septembre 2011 Colloque CEE Colloque CEE du 27 septembre 2011 Présentation de la structure/organisation Politique et actions en matière

Plus en détail

Le Lean, enjeu stratégique pour les IAA?

Le Lean, enjeu stratégique pour les IAA? Le Lean, enjeu stratégique pour les IAA? Des conférences, des témoignages, une table ronde pour une vision claire, concise et pragmatique du Lean et de sa mise en œuvre. Cabinet TANOUS Conseil & Formation

Plus en détail

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N I S O 9 0 0 1 V E R S I O N 2 0 0 8 M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N Sommaire Approbation et diffusion du manuel qualité 4 Gestion des modifications du manuel qualité 5 Présentation de la SARL UNTEL

Plus en détail

Mesure de l efficacité énergétique du site et externalisation de maintenance

Mesure de l efficacité énergétique du site et externalisation de maintenance Mesure de l efficacité énergétique du site et externalisation de maintenance Deux outils d Amélioration Continue en Facilities Management chez Merck Millipore à Molsheim Thèse professionnelle présentée

Plus en détail

Licence Professionnelle G2EBI. Gestionnaire de l Efficacité Energétique. pour le Bâtiment Intelligent G2EBI

Licence Professionnelle G2EBI. Gestionnaire de l Efficacité Energétique. pour le Bâtiment Intelligent G2EBI Gestionnaire de l Efficacité Energétique pour le Bâtiment Intelligent G2EBI Objectifs de la formation Former des techniciens supérieurs de niveau L3 dans les domaines de : de la mesure de la réglementation

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LE CONTEXTE Un marché de l énergie fortement questionné Un marché de l énergie durablement haussier qui entraîne une perception nouvelle de l énergie l énergie est

Plus en détail

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans l industrie

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans l industrie Audits énergétiques L efficacité énergétique dans l industrie Préambule Vos consommations énergétiques vous semblent trop élevées et vous souhaitez améliorer l efficacité énergétique de vos installations

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

DOSSIER D INVITATION

DOSSIER D INVITATION 11 ème Convention d Affaires Sécurité des Aliments Hygiène & Traçabilité www.securfood.com 13 & 14 Octobre 2015 à Avignon DOSSIER D INVITATION Remplissez ce dossier soigneusement. Ces données serviront

Plus en détail

TRELAZE BASKET DOSSIER DE CREATION DE LICENCE

TRELAZE BASKET DOSSIER DE CREATION DE LICENCE DOSSIER DE CREATION DE LICENCE Ce dossier contient toutes les informations nécessaires à la création de votre licence ou de celle de votre enfant. Il est important que vous le lisiez attentivement. CONTENU

Plus en détail

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles Martina Kost Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles B4E 80 rue Voltaire BP 17 93121 La Courneuve cedex Joseph Irani www.b4e.fr Tél: 01.48.36.04.10 Fax: 01.48.36.08.65 Réduire

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE l ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction de l enseignement supérieur Service des contrats et

Plus en détail

Pour la Commune de FAVIERES, Monsieur Morad FENNAS, Madame Josette LAUTIER, Monsieur Jean Claude MARTINEZ, Monsieur Philippe MURO.

Pour la Commune de FAVIERES, Monsieur Morad FENNAS, Madame Josette LAUTIER, Monsieur Jean Claude MARTINEZ, Monsieur Philippe MURO. L an deux mille neuf, le 6 Juillet à vingt et une heures, les Délégués des cinq communes, composant la Communauté de Communes de la Brie Boisée, légalement convoqués, se sont réunis à la Mairie de Pontcarré,

Plus en détail

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale Le plan d action marketing et : De la réflexion marketing à l action e Un document qui oblige à réfléchir et à prendre du recul sur l activité, en mêlant l analyse marketing à l action e 1 L analyse marketing

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail