FOURNITURE ET INSTALLATION D INFRASTRUCTURES RÉSEAUTIQUES ET DE TÉLÉPHONIE DANS L ÉDIFICE DES TRAVAUX PUBLICS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FOURNITURE ET INSTALLATION D INFRASTRUCTURES RÉSEAUTIQUES ET DE TÉLÉPHONIE DANS L ÉDIFICE DES TRAVAUX PUBLICS"

Transcription

1 FOURNITURE ET INSTALLATION D INFRASTRUCTURES RÉSEAUTIQUES ET DE TÉLÉPHONIE DANS L ÉDIFICE DES TRAVAUX PUBLICS SP-12-34A La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture et l installation d infrastructures réseautiques et de téléphonie dans l édifice des Travaux publics. Ne seront considérées que les soumissions préparées sur les formulaires destinés à cette fin. On pourra se procurer ces formulaires à compter du 10 décembre 2012 soit par courrier électronique: ou en communiquant avec le service à la clientèle du «Système électronique d appel d offres (SEAO)» au Ce service est disponible du lundi au vendredi de 8h30 à 17h00. Veuillez prendre note que pour obtenir ces documents des frais vous seront exigés. Les soumissions doivent être produites en duplicata (1 original et 3 copies) et accompagnées d un chèque visé ou d une traite bancaire au montant de $, libellé à l ordre de «Ville de Châteauguay» ou d un bon de cautionnement de soumission établi au même montant et valide pour une période de quatre-vingt-dix (90) jours de la date d ouverture des soumissions Les soumissions seront reçues jusqu à 11 heures le 10 janvier 2013 dans une enveloppe scellée à l adresse suivante: et y seront ouvertes le même jour, à 11 h 05. VILLE DE CHÂTEAUGUAY BUREAU DU GREFFIER DÉPÔT DES SOUMISSIONS 2 IÈME ÉTAGE ÉDIFICE DE LA MAIRIE 5, BOULEVARD D YOUVILLE CHÂTEAUGUAY (QUÉBEC) J6J 2P8 Le Conseil municipal n ayant aucune obligation envers les soumissionnaires, ne s engage à accepter aucune des soumissions reçues. Donné à Châteauguay, ce 8 décembre Isabelle Lazure Chef de la Division approvisionnements

2 VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-12-34A FOURNITURE ET INSTALLATION D INFRASTRUCTURES RÉSEAUTIQUES ET DE TÉLÉPHONIE DANS L ÉDIFICE DES TRAVAUX PUBLICS

3 1. INTRODUCTION 1.1. Présentation de la Ville La Ville de Châteauguay emploie environ 350 employés. Sa population s'établit aujourd'hui à plus de habitants. En 2010, le Conseil municipal a réalisé une consultation publique auprès des citoyens. Ce processus se nomme «Sommet Châteauguay 2020» et a pour objectif d établir les grandes orientations municipales à partir d ateliers tenus à l'automne Le bilan fut présenté le 9 novembre 2010 dont voici la répartition selon les grands thèmes : Le développement durable et concret axé sur l urbain (34%); Le développement durable et concret axé sur l environnement (33%); La famille (18%); Administration compétente et intègre (10%); Les jeunes (10%). Dans les cinq premières catégories viennent dans l ordre : l aménagement urbain; l île Saint-Bernard et la protection de l environnement à égalité; les loisirs et la culture; le transport; le développement économique. C est-à-partir de ce constat qu une planification stratégique a été élaborée durant l année 2011 et une vision, sous forme de vidéo, présentée en février 2012 afin de paver la voie à la réalisation d actions concrètes en accord avec les idées exprimées par les citoyens. 2. SERVICES REQUIS La ville de Châteauguay (ci-après également nommée «la ville») procède actuellement à un transfert du service pour les travaux publics à un nouvel édifice en construction. Ce changement crée un besoin de révision et d ajout d infrastructure en réseautique et en téléphonie. L édifice, dans sa version finale, aura une vocation conventionnelle des travaux publics (garage, entrepôt, etc.) et aussi une vocation d espace de bureaux. La ville désire également profiter de ce projet pour réviser son positionnement technologique à moyen et long terme. La ville souhaite alors profiter des nouvelles technologies et des nouvelles façons de faire qui sauront la positionner adéquatement pour l avenir. Le comité de direction de la ville reconnait que l intégration de tous les services dans un réseau fédérateur unique constitue la meilleure solution à mettre en place. L utilisation de normes et de protocoles ouverts est aussi largement favorisée par les administrateurs des services visés. Finalement, la ville souhaite que les solutions retenues dans le cadre de ce projet puissent être évolutives et prendre en charge graduellement l ensemble de ses activités. 3. DESCRIPTION GÉNÉRALE DU PROJET À noter que le nouvel édifice visé par ce mandat est présentement en construction. Le calendrier de réalisation de la construction prévoit, en date du 15 octobre, que la prise de possession des installations par la Ville est toujours pour le 31 mars Le soumissionnaire doit présenter un calendrier de réalisation qui s intègrera à celui de la construction pour cibler ce jalon. Il sera important de considérer l effort de réalisation nécessaire et les requis pour établir une date de démarrage selon les scénarios («meilleur et le pire») en fonction de trois PAGE 1 DE 20

4 échéanciers potentiels soit le 31 mars, le 30 avril ou le 31 mai À la convenance du chargé de projet de la Ville et de l adjudicataire, l échéancier à respecter sera confirmé à la rencontre de démarrage. Durant la préparation de la soumission, tous les changements apportés aux plans de construction de l édifice seront confirmés pour ajuster la soumission en fonction des nouveaux besoins. L actuel devis technique, incluant les plans de construction, couvre les aspects réseautiques (réseau TCP/IP) et les aspects téléphoniques relatifs au nouvel édifice des travaux publics et au positionnement global pour l ensemble des besoins de la ville. Plus spécifiquement, ce projet couvre : A. Les besoins réseautiques A.1 Équipement dans les salles de distribution; A.2 Câblage vertical (cat 6 et fibre optique multimode entre deux salles de distribution); A.3 Câblage horizontal (cat 6) pour relier les positions de travails au réseau local (LAN); A.4 Équipement de commutation TCP/IP; A.5 Configuration des équipements de niveau 2 et 3 (commutateur, routeur) incluant les besoins relatifs à l introduction de la VoIP dans le réseau local (nouveaux Vlan, QoS); A.6 Documentation des installations et des modifications apportées à l infrastructure générale; A.7 Le soumissionnaire doit fournir et installer les plaques, de couleur blanche, pour toutes les prises réseau. B. Les besoins téléphoniques B.1 Mise-à-niveau minimale de la plateforme téléphonique actuelle; B.2 Mise en marche de la fonctionnalité VoIP (déjà présente mains non-utilisée); B.3 Fourniture, configuration et installation d appareil téléphonique IP; B.4 Formation des techniciens et des usagers; B.5 Documentation des installations et des modifications apportées à l infrastructure du système téléphonique; B.6 Le soumissionnaire doit fournir et installer les plaques, de couleur blanche, pour toutes les prises téléphonique. 4. DESCRIPTION DE L INFRASTRUCTURE RÉSEAUTIQUE DE LA VILLE La ville exploite un réseau de transmission de données qui dessert tous ses usagers localement (LAN) et qui relie tous ces établissements entre-eux (WAN privé) tel que représenté sur le diagramme suivant : PAGE 2 DE 20

5 Figure 1 - Schéma réseau informatique (abrégé) Ville de Chateauguay La ville vient tout juste de procéder à la mise à niveau de ces commutateurs d interconnexions périphériques («edge»). La majeure partie des commutateurs ont été remplacées par des commutateurs de niveau 2 «Hp Procurve» modèle 5120 de 48 ports avec PoE (Power over Ethernet norme 802.3af). Quoique la ville est d avis que les équipements qu elle utilise offrent toutes les fonctionnalités requises pour satisfaire aux besoins de transmission de données, de voix et de vidéo qu elle entend exploiter dans ces installations, le soumissionnaire a la responsabilité de consulter les fiches techniques des équipements sur les sites web des manufacturiers pour s assurer de la compatibilité du réseau avec la solution qu il propose. 5. DÉTAILS DES TRAVAUX DEMANDÉS VIS-À-VIS DE L INFRASTRUCTURE RÉSEAUTIQUE Le soumissionnaire doit répondre à toutes les exigences énumérées dans la présente section. Il doit fournir une description détaillée de sa solution, dont la liste des équipements fournis, la liste des logiciels et micrologiciels fournis, le détail des actions qu il entend prendre (particulièrement les actions susceptibles d affecter les opérations normale de la ville) et un échéancier pour la réalisation des travaux, à partir d une date de début flottante. PAGE 3 DE 20

6 5.1. Besoins au niveau des salles de distribution Le soumissionnaire devra fournir et installer les équipements suivants : 1- Un (1) râtelier ouvert, d une largeur de 19 et d une hauteur approximative de 84 dans la salle informatique du rez-de-chaussée ; 2- Un (1) panneau de raccordement cat6 de 24 ports pour terminer les liens du câblage vertical (câblage en provenance des autres salles de distribution du bâtiment) dans la salle informatique du rez-de-chaussée ; 3- Un (1) panneau de raccordement cat6 de 48 ports pour terminer le câblage horizontal des postes de travail dans la salle informatique du rez-de-chaussée ; 4- Un (1) demi-râtelier ouvert d une largeur de 19 et d une hauteur approximative de 42 dans la salle télécom section atelier ; 5- Un (1) panneau de raccordement cat6 de 48 ports pour terminer le câblage horizontale des postes dans la salle télécom section atelier. Le plan de disposition des équipements dans les râteliers devra être conforme aux équipements déjà installés dans les installations de la ville ou suivre les instructions du gestionnaire responsable de la Direction des TI de la ville Besoin en câblage vertical Le soumissionnaire devra fournir et installer les câbles pour relier les différents points d interconnexion du réseau local entre eux à l intérieur du bâtiment des travaux public. Un plan du bâtiment dans sa version finale est joint. Il doit servir de référence pour le câblage. Il existe quatre (4) points d interconnexion principaux dans le bâtiment : 1- Salle informatique du rez-de-chaussée (section bureau); 2- Salle informatique du premier étage (± au dessus de celle du rez-de-chaussée) 3- Salle électrique (au centre du bâtiment, à l étage) 4- Salle télécom section atelier La salle principale (tête de réseau pour ce bâtiment) sera la salle informatique du rez-dechaussée. La salle électrique représente le point d entrée des câbles pour ce bâtiment (utilisée par les fournisseurs de services public et le réseau WAN privé). Cette salle devra alors être reliée à la salle principale pour récupérer les services et les liens extérieurs. Toute la distribution horizontale se terminera soit dans la salle informatique du rez-dechaussée ou la salle télécom de l atelier. De plus, même si aucune terminaison du câblage horizontal n est actuellement prévue dans la salle informatique du premier étage, cette salle doit tout de même être reliée à la salle informatique du rez-de-chaussée. Alors, les salles devront être reliées entre-elles selon les exigences suivantes : 1-1 lien fibre multimode fonctionnant à 1 gbit/s entre la salle informatique du rez-dechaussée et la salle télécom de l atelier. Le soumissionnaire doit fournir tous les équipements requis dont, le câble comprenant les fibres, les panneaux de raccordement des fibres (un (1) à chaque extrémité), les convertisseurs PAGE 4 DE 20

7 optonumériques (un (1) à chaque extrémité, plus une (1) unité de rechange) et tous les câbles d interconnexion («patch cord») ; 2-12 liens respectant la norme catégorie 6 sur câble de cuivre entre la salle électrique et la salle informatique du rez-de-chaussée. Ces liens devront être terminés au panneau de raccordement du câblage vertical dans la salle informatique du rez-de-chaussée d une part, et se terminer sur un connecteur RJ- 45 dans la salle électrique d autre part Ces câbles devront être clairement identifié sur le panneau d interconnexion ; 3-12 liens respectant la norme catégorie 6 sur câble de cuivre entre la salle informatique du premier étage et la salle informatique du rez-de-chaussée. Ces liens devront être terminés au panneau de raccordement du câblage vertical dans la salle informatique du rez-de-chaussée d une part, et se terminer sur un connecteur RJ-45 dans la salle électrique d autre part Ces câbles devront être clairement identifiés sur le panneau d interconnexion.; 5.3. Besoins en câblage horizontal Le soumissionnaire devra fournir et installer les câbles pour relier tous les postes de travail à la salle d interconnexion la plus près (selon les plans joints) entre la salle informatique du rez-de-chaussée, et la salle télécom de l atelier. Chaque poste de travail doit être câblée avec deux (2) liens respectant la norme catégorie 6 sur câble de cuivre et doit être prêt à fonctionner à la vitesse de 1Gbit/s. Le point de terminaison de chaque câble doit être clairement identifié aux panneaux de raccordement Besoins en commutateur La mise en place d un deuxième point de distribution du câblage horizontal implique l ajout d un commutateur de distribution périphérique. Comme mentionné précédemment, la ville vient tout juste de mettre à niveau ces commutateurs de distribution périphérique. La ville ne souhaite pas introduire de produit différent dans son infrastructure. Le soumissionnaire devra alors fournir un commutateur de marque HP modèle Procurve 5120 EI de 48 ports, avec PoE (# de produit HP : jg237a#aba). Ce commutateur devra être installé dans la salle télécom de l atelier Besoins en configuration des équipements de l infrastructure réseautique L adjudicataire devra configurer le nouveau commutateur en respectant le plan d adressage IP et le plan de routage déjà en place à la ville. L adjudicataire obtiendra toutes les informations requises à la suite de la signature du contrat. Comme mentionné à l article 3 du devis technique intitulé («description générales du projet») et comme il sera spécifié plus loin dans ce devis, le présent projet comprend également la mise en marche des premiers appareils téléphoniques sous le mode de fonctionnement VoIP. Cela implique que les signaux de voix seront transportés sur le réseau de données, conjointement avec les communications de données ou toutes autres communications utilisant le réseau de données. Comme il est d usage selon les bonnes pratiques, il est requis de conditionner le réseau à recevoir et traiter adéquatement le nouveau service de VoIP. Le soumissionnaire sera responsable de cette étape cruciale dans le déploiement du service. Il devra concevoir et proposer une solution qui respecte les bonnes pratiques de l industrie et procéder PAGE 5 DE 20

8 lui-même (avec la collaboration de la ville) à la configuration de tous les équipements du réseau (nouveaux et existants) qui requièrent des ajustements afin de : Mettre en marche les nouveaux réseaux locaux virtuels (VLAN) appropriés ; Mettre en marche la qualité de service (QoS) sur la totalité du réseau selon les recommandations d usage du manufacturier d équipement de téléphonie (Avaya) et des manufacturiers d équipement de réseautique (Cisco et HP). Mettre en marche les nouveaux services connexes (DHCP, DNS, TFTP, etc.). Le soumissionnaire devra soumettre un plan détaillé des actions qu il entend prendre pour atteindre cet objectif. Il doit tenir compte de l obligation, s il devient l adjudicataire, de faire valider et accepter son design par les représentants de la ville avant de procéder à une modification de configuration dans quelque pièce d équipements que ce soit. 6. DESCRIPTION DU SYSTÈME TÉLÉPHONIQUE À LA VILLE La ville possède un système téléphonique privée (PBX) utilisant les plateformes d Avaya «Call Manager et Intuity». La ville est consciente que plusieurs éléments constituant son système téléphonique ont déjà fait l objet d avis de fin de vente ou de fin de support du manufacturier. L actuel appel de propositions ne comprend pas la mise-à-niveau complète du système sachant qu il est encore possible d utiliser les éléments dans leur état et version actuel. Figure 2 - Schéma réseau téléphonique (abrégé) Ville de Chateauguay. PAGE 6 DE 20

9 Les sections qui suivent décrivent le système avec un niveau de détails jugé suffisant pour permettre aux soumissionnaires de concevoir leur proposition. L adjudicataire aura accès à toutes les informations détaillées et pertinentes selon certaines conditions de confidentialité. Si le soumissionnaire juge qu il lui manque de l information pour préparer sa proposition, il devra faire une demande détaillée par écrit en suivant les conditions générales du présent appel d offres. A) Le cœur du système téléphonique actuel est constitué de : Au poste de police Un Call Manager d Avaya a. Version CM3.1.3 b. Serveur S8700 c. G650 Media Gateway d. 293 rtu Un service voic d Avaya a. Intuity LX b. Version 3 c. 8 ports À l hôtel de ville : Serveur d autonomie S8300B 2 G700 Media Gateway Au poste de pompiers 1 G700 Media Gateway Aux travaux publics. 1 G700 Media Gateway À la bibliothèque 1 G700 Media Gateway Le tableau suivant liste les principaux composants du système actuel dans son ensemble. PAGE 7 DE 20

10 B) Les postes téléphoniques existants sont desservis par des appareils numériques ou analogiques. C) Le système actuel est prêt à fonctionner en mode VoIP. Par contre, aucun téléphone IP ni licence ne sont actuellement présent dans le système. Selon les vérifications menées par la ville, une mise à jour du «Call Manager» à la version permettrait l ajout de licences IP et la mise en fonction d appareils téléphoniques IP. La ville comprend également que la mise-à-jour à la version 6.2 serait minimalement requise pour profiter d un support logiciel d Avaya, mais elle ne requiert pas cette mise-à-jour 7. DÉTAILS DES TRAVAUX DEMANDÉS VIS-À-VIS DU SYSTÈME DE TÉLÉPHONIE Le soumissionnaire devra répondre à toutes les exigences énumérées dans la présente section. Il devra fournir une description détaillée de sa solution dont notamment la liste des équipements fournis, la liste des logiciels et micrologiciels fournis, le détail des actions qu il entend prendre (particulièrement les actions susceptibles d affecter les opérations normales de la ville) et un échéancier pour la réalisation des travaux, relatif à une date de début flottante Modification au système existant Mise-à-jour du «Call Manager» à la version minimale requise pour l ajout de licence VoIP dans le système. Selon les vérifications faites à ce jour, la version est toujours disponible et permettrait l ajout des licences souhaitées; PAGE 8 DE 20

11 Modifier toutes les données de configurations requises pour faire fonctionner la VoIP dans les équipements de téléphonie existants (CM, serveurs d autonomie, etc.) Ajout de nouveaux équipements Ajouter 35 licences pour des postes téléphonique IP utilisant le protocole H.323 ; Fournir 5 appareils téléphoniques d Avaya modèle 9621G fonctionnant sous le protocole H.323, mais pouvant être convertis sous le protocole SIP lors d une éventuelle migration; Fournir 30 appareils téléphoniques d Avaya modèle 9611G fonctionnant sous le protocole H.323, mais pouvant être convertis sous le protocole SIP lors d une éventuelle migration; Faire l installation des appareils téléphoniques dans l édifice des travaux publics, poste par poste. Cela inclus notamment : - Configuration des appareils avec le profil de l usager approprié pour chaque position de travail. Cela peut nécessiter la modification ou l enlèvement de configurations existantes puisque la majorité des usagers visés sont actuellement existants et desservit en mode numérique ou analogique par le système; - Branchement de chaque appareil à l une des deux prises réseau à la position de travail de chaque usager ; - Si l ordinateur est présent au poste de travail lors de l installation des postes téléphonique, l adjudicataire devra procéder au branchement de l ordinateur au port commuté du téléphone ; - Si l ordinateur n est pas présent à l emplacement prévu lors de l installation des postes téléphoniques, l adjudicataire devra procéder au branchement du câble cat6 pour l ordinateur dans la prise de téléphone et laisser le câble nonbranché à l autre extrémité, Note : La deuxième prise réseau de la position de travail doit demeurer inutilisée Formation et documentation Préparer et dispenser une session de formation d administrateur à trois représentants de la ville (en français). Cette session devra permettre aux administrateurs désignés de faire l ajout, la modification, le déménagement, la gestion de la sécurité (mots de passe) ou la suppression d un poste IP dans le système tant au niveau téléphonie, messagerie vocale et configuration TCP/IP des postes. Elle devra également couvrir les nouveaux aspects de gestions des postes IP tels que la mise-à-jour des micrologiciels. La formation doit être accompagnée d un support (en français) papier ou électronique sous forme d aide mémoire et de procédure («How To») Préparer et dispenser une session de formation d une heure pour les utilisateurs des nouveaux appareils pour 5 à 10 représentants (en français) incluant un PAGE 9 DE 20

12 support papier ou électronique (en français) sous forme d aide mémoire pour les principales fonctionnalités L adjudicataire devra fournir la liste de tous les manuels d installation, guides d utilisation et les spécifications techniques des équipements proposés tel que fournis avec les équipements par le manufacturier, en français si disponible Considérations diverses La solution finale devra maintenir le niveau de service actuel en assurant notamment un taux de disponibilité équivalent ou supérieur à celui existant dans le système; Toute l information sur les besoins de programmation des équipements tels que les plans de routage, les VLANs, le plan d adressage IP, etc. sera remise à l adjudicataire par les représentants de la ville suite à la signature du contrat ; L aménagement électrique des locaux où seront installés les équipements est déjà en place et jugé satisfaisant; L alimentation électrique des postes IP sera assurée par les commutateurs de distribution périphérique à l aide de la norme PoE, protocole 802.3af. 8. GESTION ET ORGANISATION Le soumissionnaire doit se conformer aux directives nécessaires à la gestion et à l organisation du projet présentées dans cette section. Si des changements sont demandés par le soumissionnaire, la Ville se réserve le droit d accepter ou de refuser lesdits changements. Le soumissionnaire pourra proposer l utilisation de ses propres gabarits si ceux-ci, après une évaluation du Comité Directeur, sont conformes aux normes établies par la Ville. Voici la structure fonctionnelle proposée pour la réalisation : PAGE 10 DE 20

13 8.1. Rôles et responsabilités Rôles et responsabilités de la Ville La Direction générale désignera un directeur de projet provenant de la Direction des Technologies de l Information. Il sera responsable de la livraison de la téléphonie et du réseau informatique. Un comité directeur sera composé de différents intervenants de la Ville. Le rôle du comité consistera à assister le directeur de projet dans la gestion du suivi des activités et de l approbation de tous les livrables. Le directeur du projet est l unique interlocuteur officiel avec l adjudicataire. Le directeur du projet désignera un chargé de projet représentant la Ville. Le chargé de projet sera responsable de présenter tous les livrables pour approbation au comité de direction et travaillera en étroite collaboration avec le chargé de projet de l adjudicataire pour assurer le succès du projet. Les responsabilités du comité directeur, du directeur de projet, des chargés de projets pour les équipes de réalisation seront détaillées au démarrage du mandat. Le comité de direction et le directeur du projet participeront au suivi de la réalisation du projet et à l approbation des livrables déposés Rôles et responsabilités de l adjudicataire L adjudicataire devra fournir les services nécessaires de gestion de projet, en conformité avec le modèle proposé par la Ville. Il doit en conséquence respecter les critères spécifiés dans le document de l appel d offres. Le chargé de projet de l adjudicataire assume les responsabilités suivantes : planifier, organiser, diriger et contrôler l ensemble des activités du projet auprès de l équipe de l adjudicataire; s assurer que la communication entre les équipes de réalisation et les autres intervenants du projet soit efficace; préparer les livrables de gestion (manuel d organisation de projet, plan d assurance qualité, plan de travail, revues de gestion, demandes de changement et points en suspens) et de les déposer pour obtenir les approbations nécessaires; aviser le chargé de projet Ville des écarts à la planification et soumettre les recommandations pour y remédier; assurer l application des mécanismes d assurance qualité pour l ensemble des biens livrables avant leur remise; consigner les résultats de la vérification des biens livrables et prendre des mesures dans le cas d écart de conformité; assurer le suivi des efforts, des coûts et de l échéancier; assurer le suivi des points en suspens et demandes de changement; assurer le suivi et l approbation des biens livrables; PAGE 11 DE 20

14 maintenir un contact permanent avec le chargé de projet de la Ville afin de bien coordonner les activités qui sont sous la responsabilité des ressources Phases d implantation A) L adjudicataire doit proposer une méthodologie pour assurer une implantation ordonnée de la solution proposée et qui est propre aux réalités et contraintes des opérations courantes de la ville. B) Activités sous la responsabilité de l adjudicataire : 1. Prise d'informations complémentaires aux tableaux fournis par la ville, si requis; 2. Configuration des systèmes; 3. Installation des systèmes; 4. Formation des administrateurs, techniciens et agents multiplicateurs (usagers); 5. Installation dans chaque site où des travaux seront requis; 6. Entrée en vigueur des garanties; C) Activités pouvant être exécutées en régie : La responsabilité des activités suivantes pourra être partagée entre l adjudicataire et les représentants de la ville. Nécessairement, ce départage devra recevoir l'aval des deux parties : i. Ajustement des documents de procédures administratives et opérationnelles des systèmes; ii. Modifications aux configurations d équipements existants tels que les routeurs, les coupe-feu, les sondes, les éléments de gestions et de surveillance des infrastructures, etc. 9. EXIGENCES FACE À L INTÉGRATION L adjudicataire devra assumer l intégration complète de la solution proposée. Les soussections qui suivent présentent les principales exigences de la ville à cet égard Rencontre de démarrage L adjudicataire devra organiser une rencontre de démarrage dans les 5 jours ouvrables suivant l adjudication. Cette rencontre devra être tenue avant la commande des équipements. Elle servira plus précisément à : - Présenter les membres de l équipe de l adjudicataire qui seront impliqués dans le projet ; - Compléter les négociations gré à gré, si requis ; - Confirmer le calendrier des travaux en tenant compte du projet de construction du nouvel édifice pour le service des Travaux Publics ; - Présenter la façon dont l adjudicataire entend procéder pour réaliser l ensemble des travaux. PAGE 12 DE 20

15 9.2. Conception L adjudicataire sera responsable de la conception détaillée des modifications requises aux systèmes et aux infrastructures. Il devra s assurer d obtenir les accords auprès de la ville avant de procéder à la mise en place de sa solution, particulièrement pour les activités qui requièrent un arrêt de service d un système Plans et devis L adjudicataire devra fournir à la ville la mise à jour de tous les plans et devis en fonction des modifications apportées aux systèmes et aux infrastructures. Ces plans et devis devront être révisés conjointement avec les représentants de la ville et devront être approuvés par ces derniers. Cela inclut notamment : Un échéancier de réalisation détaillé; Un nouveau schéma logique du réseau représentant tous les éléments de la solution en plus des éléments existants (commutateurs, etc.); Un document synthèse sur les normes et standards supportés par le système (profils d usagers, profils de boîtes vocales, etc.); Un plan de tests et d acceptation de la solution; Un plan de migration. Un plan de contingence pour les activités prévues sur les systèmes actifs Fourniture des équipements L adjudicataire devra fournir tous les équipements mentionnés dans cet appel de propositions. Il devra assurer le suivi de la livraison et s entendre avec le représentant de la ville sur le lieu de livraison des composantes Configuration et Installation des composantes du nouveau système L adjudicataire sera responsable de reconfigurer et d installer toutes les composantes incluant les postes téléphoniques. La mise-à-jour des plateformes ne doit entraîner aucune perte de fonctionnalité dans le système. L adjudicataire est seul responsable de l intégrité des données et des systèmes. Il doit alors s assurer de prendre toutes les précautions d usages tels la prise d images de secours, la préparation d un plan de contingence («Fall Back») et ainsi de suite Tests et acceptation Les tests du système devront être réalisés conjointement avec les représentants de la ville. L acceptation du système sera faite par les représentants qui auront participé aux tests Migration et mise en service L adjudicataire sera responsable de coordonner et exécuter la migration et la mise en service des nouveaux éléments du système. Les mises en service devront se faire en minimisant les interruptions de service. Le soumissionnaire devra soumettre un plan qui devra être approuvé par les responsables de la ville. La date et l heure de la mise en service devront être négociées afin de PAGE 13 DE 20

16 minimiser les perturbations. Il est probable que la ville demande que les mises en service nécessitant une interruption de service se fassent en dehors des heures normales d opération. Une attention particulière devra être portée au service de police et au centre d appels d urgence 911. L adjudicataire s assurera du maintien de ces services après la migration vers le nouveau système. 10. PERIODE DE GARANTIE La période de garantie couvre le nouvel environnement téléphonique et réseau informatique implantés. Cette période de garantie démarrera suite à l acceptation officielle de l environnement par la Ville de Châteauguay et aura une durée de douze (12) mois L adjudicataire devra être en mesure de fournir le plus rapidement possible les correctifs nécessaires et ce, incluant le matériel de rechange identique ou avec approbation de la Ville minimalement équivalant aux pièces d origine pour au moins la période de garantie. L application de la garantie s effectue sans frais par l adjudicataire. 11. DÉFAUT D EXÉCUTION ET PÉNALITÉS Tous les frais encourus par la Ville et/ou pénalités qui font suite au défaut de l adjudicataire d exécuter l une quelconque des clauses du présent contrat, devront être payés ou remboursés par l adjudicataire Les dommages découlant d infraction(s) aux différents articles de cet appel d offres seront remboursés à même les paiements dus à l adjudicataire après rapport du responsable du Service concerné, dont une copie sera transmise à l adjudicataire Si l adjudicataire est en défaut de respecter l un des engagements souscrits, et sans limiter la généralité de ce qui précède, le responsable du Service concerné pourra mettre à l œuvre le personnel et les équipements nécessaires pour suppléer au défaut de l adjudicataire, après l en avoir avisé verbalement ou par téléphone, si possible. Les dépenses ainsi encourues par la Ville devront être payées ou remboursées par l adjudicataire De plus, en dépit de toutes les autres clauses de pénalités exigées aux présentes, des montants de pénalité décrits ci-après devront être payés par l adjudicataire à titre de dommages intérêts liquidés, sans préjudice aux autres recours que la Ville pourra juger bon d intenter. À cette fin, la Ville déduira le(s) dit(s) montants des paiements dus à l adjudicataire, ou à défaut de quoi, la Ville pourra requérir le paiement de la caution. 1) 1 er manquement ; 500 $ 2) 2ème manquement; $ 3) 3ème manquement; $ L adjudicataire reconnaît expressément qu après trois (3) manquements, la Ville pourra résilier de plein droit, ledit contrat et ce, sans avis et pénalité à la Ville. En lieu et place de cette résiliation, la Ville pourra requérir de la caution, la poursuite de l exécution dudit contrat. Dans un cas comme dans l autre, l adjudicataire demeurera responsable des dépenses et des frais encourus par suite de son défaut. PAGE 14 DE 20

17 12. ESSAIS D ACCEPTATION DE LA SOLUTION CLÉ EN MAIN Une fois la solution ou partie de la solution est installée et fonctionnelle, l adjudicataire devra effectuer des essais dans le but de valider, avec les personnes responsables de la Ville, que le nouvel environnement téléphonique et réseau informatique respecte tous les critères contenus dans l appel d offres et ceux confirmés dans le plan des essais d acceptation défini au démarrage du projet. En supplément, l adjudicataire peut suggérer des tests spécifiques pour valider la qualité de l environnement téléphonique et réseau informatique. 13. RÉCEPTION DES ÉTAPES DE RÉALISATION Dans le but de déterminer les séquences de réceptions des étapes à réaliser, l adjudicataire devra se référer aux jalons identifiés au bordereau de soumission L adjudicataire avise par écrit le représentant de la Ville lorsqu il juge qu une étape de réalisation du projet est complétée, c est-à-dire que lorsque tous les jalons associés à chacune des étapes sont complètement effectués selon les exigences de la Ville Dans les 5 jours ouvrables suivant la réception de cet avis, le représentant de la Ville vérifie et valide les réalisations Le représentant de la Ville rédige un rapport sur le résultat de la vérification des réalisations déposées pour approbation, contenant, entre autres, une liste des points non acceptables, à corriger ou à refaire, et de ceux non complétés, puis en remet une copie à l adjudicataire Les étapes de réalisation seront reçues provisoirement si, selon le représentant de la Ville, les critères d acceptation prévus dans l appel d offres et ceux inclus dans le manuel d organisation du projet et les livrables afférents sont rencontrés à sa satisfaction La date de la réception de chaque étape de réalisation est celle qui est mentionnée au rapport après avoir satisfait tous les critères d acceptation Le rapport indique aussi, le cas échéant, que les conditions de réception ne sont pas remplies et que, par conséquent, la réception n a pas eu lieu Après que l adjudicataire a complété les changements mentionnés au rapport et validés à la satisfaction du représentant de la Ville, l adjudicataire doit produire une facture représentant les montants acceptés selon l entente préalable entre les deux parties Aucun paiement à l adjudicataire ne sera effectué tant que ce dernier n aura pas fourni à la Ville les garanties exigées ainsi que les attestations d assurance. 14. PARTICULARITÉS RELIÉES À LA LIVRAISON FINALE DU MANDAT À la livraison finale de l environnement téléphonique et réseau informatique, l adjudicataire devra tenir compte des étapes prévues à l article 3 de la présente section, à l exception des éléments suivants : PAGE 15 DE 20

18 14.1. L adjudicataire avise le représentant de la Ville par écrit lorsqu il juge que l environnement téléphonique et réseau informatique est entièrement déployé. C est-àdire que le nouvel environnement est implanté, testé et fonctionnel, que le transfert de toutes les activités est complété selon les exigences de la Ville Suivant la réception de cet avis, le représentant de la Ville vérifie le bon fonctionnement de l ensemble de l environnement qui sera testé par des utilisateurs sélectionnés par la Ville. 15. DÉCOMPTE DÉFINITIF Avant que la Ville n effectue le paiement final, l adjudicataire doit fournir une déclaration conforme aux dispositions de la Loi sur la preuve au Canada attestant que tous les montants dus à la main-d œuvre et à tous les sous-traitants et fournisseurs ont été payés pour le montant qui a déjà été versé à l adjudicataire. Ce dernier doit aussi fournir un certificat de la Commission de la santé et de la sécurité du travail attestant qu il a versé toutes les contributions exigées par la Loi L acceptation par l adjudicataire du paiement du décompte définitif constitue une reconnaissance par ce dernier qu il n a aucune réclamation à l endroit de la Ville de Châteauguay, sauf celles, le cas échéant, dont avis a déjà été signifié par écrit à la Ville et qui ne sont pas encore réglées. Ce paiement se fait nonobstant ces réclamations. 16. ENTENTE DE SERVICE (Référence item 2 du bordereau de soumission, Annexe I) Le soumissionnaire devra inclure, dans la soumission, un contrat de service d entretien pour assurer le fonctionnement du système téléphonique Avaya Definity pour une durée de trentequatre (34) mois qui débutera en mars 2013 jusqu en décembre Cette entente sera complémentaire durant la période de garantie couvrant les changements demandés par ce devis Situation actuelle : Se référer à la section 6 pour une description sommaire du système Informations complémentaires Tous les sites énumérés ci-dessous sont reliés par un réseau de fibre optique : Hotel de ville : 5, boul. D Youville; Caserne d incendie : 20, boul. D Anjou; Ateliers municipaux : Ancien : 20, boul. Maple / Nouveau : 220, boul. Industriel; Centre culturel Vanier : 15, boul. Maple; Bibliothèque municipale : 25, boul. Maple; Service de police : 55, boul. Maple. Le système téléphonique contient au total environ 243 lignes DID. Un système Norstar est utilisé pour le 911. PAGE 16 DE 20

19 16.2. Musique en attente Le système de téléphonie permet le raccordement d une source musicale pour diffusion de musique en attente. Le soumissionnaire a l obligation de desservir les points de services suivants : Hotel de ville : 5, boul. D Youville Caserne d incendie : 20, boul. D Anjou Réseau Ateliers municipaux : Ancien : 20, boul. Maple / Nouveau : 220, boul. Industriel Centre culturel Vanier : 15, boul. Maple Bibliothèque municipale : 25, boul. Maple Service de police : 55, boul. Maple Voir le diagramme de la section Besoins pour le contrat de service le support technique en ligne durant les heures normales de bureau pour les personnes responsables du système; La coordination des demandes pour tout ajout, retrait ou modification pour les lignes téléphoniques régulières; La coordination et le suivi avec la compagnie de service lors de troubles ou pannes sur tous les circuits téléphoniques; Terminer des travaux de réparation en temps supplémentaire lorsque déjà entamé, selon l urgence des travaux; L assistance lors d évaluation des rapports d étude de trafic, projets spéciaux, etc La maintenance préventive : afin de conserver les équipements en bon état de fonctionnement selon les recommandations du manufacturier. Minimalement, l adjudicataire doit procéder mensuellement à : faire une copie de sauvegarde de la programmation que la Ville de Châteauguay conservera à ses bureaux et qui pourra être utilisé en cas de panne ou de sinistre; faire la vérification d usage des batteries UPS; Cette maintenance devrait être exécutée avant et après chacune des interventions sur le réseau, sinon sur une base mensuelle La surveillance à distance : tous les systèmes téléphoniques Definity, Multivantage et Communication Manager sous contrat d entretien doivent être automatiquement dans le programme de diagnostique journalier à distance de la Ville de Châteauguay. Le site est équipé d un modem qui devra être en mesure d aviser de toute irrégularité du système. Si le problème ne peut être résolu à distance, un technicien devra se présenter à nos bureaux avec les pièces de remplacement nécessaires. PAGE 17 DE 20

20 Couverture du service : 7 jours/7, 24 heures/24, incluant les jours fériés; Temps de réponse : problème mineur : en dedans de 24 heures; urgence : en dedans de 4 heures Traitement des pannes Types de pannes : Les pannes sont classées en deux catégories : les pannes majeures et les pannes mineures. Les cas de pannes majeures comprennent : Une position principale de réponse, ou plus de 5 % des circuits ou 5 % des postes et plus qui ne fonctionnent pas correctement; un faisceau de circuits ou un lien «Megalink» qui ne fonctionne pas; un mauvais fonctionnement de l équipement commun (unité centrale de traitement); un mauvais fonctionnement de postes désignés comme vitaux par le Requérant; (centre 911); une panne du système de messagerie vocale, de réceptionniste automatisée ou un mauvais fonctionnement de plus de 5 % des boîtes vocales. Les pannes qui ne répondent pas aux critères des pannes majeures sont considérées comme des pannes mineures Appels de service Le fournisseur doit mettre à la disposition du Requérant un numéro de téléphone sans frais pour tous les types d appels de service. Au numéro de service précité, le fournisseur doit maintenir un service de réponse 24 heures sur 24, sept (7) jours par semaine. Afin d assurer un suivi régulier, nous aimerions connaître la hiérarchie selon les niveaux de résolution de problèmes : Niveau Délai Nom de la(les) ressource(s) Fonction de la(les) ressource(s) No téléphone 1 2 heures 2 4 heures 3 6 heures 4 8 heures PAGE 18 DE 20

FOURNITURE D UN SERVICE D ENTRETIEN DES GICLEURS, EXTINCTEURS, SYSTÈMES D ALARME ET D INTRUSION POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE D UN SERVICE D ENTRETIEN DES GICLEURS, EXTINCTEURS, SYSTÈMES D ALARME ET D INTRUSION POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE D UN SERVICE D ENTRETIEN DES GICLEURS, EXTINCTEURS, SYSTÈMES D ALARME ET D INTRUSION POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-12-16 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES GÉNÉRALES

CAHIER DES CHARGES GÉNÉRALES CAHIER DES CHARGES GÉNÉRALES CONTRÔLE BIOLOGIQUE DES INSECTES PIQUEURS 2014 ET 2015 Le 24 janvier 2014 1 1. MANDAT La Municipalité de Saint-Côme sollicite les services professionnels d une firme pour le

Plus en détail

Formulaire 1 VILLAGE DE CASSELMAN

Formulaire 1 VILLAGE DE CASSELMAN Formulaire 1 Politique F2 (10/05/2005) VILLAGE DE CASSELMAN PROCÉDURES D ACHAT Ce document contient les procédures d achat pour la Corporation du village de Casselman et doit faire partie intégrante, sous

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI

TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI Novembre 2013 1 1- Objectifs

Plus en détail

Veuillez prendre note que pour obtenir ces documents des frais vous seront exigés.

Veuillez prendre note que pour obtenir ces documents des frais vous seront exigés. SERVICES PROFESSIONNELS D UN CABINET D EXPERTS- COMPTABLES POUR LA VÉRIFICATION DES ÉTATS FINANCIERS ANNUELS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY POUR LES TROIS ANNÉES FERMES 2015, 2016 ET 2017 SP-15-166 La Ville

Plus en détail

CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES

CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES COLLECTE SÉLECTIVE DEVIS NORMALISÉ FOURNITURE DE SERVICES CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES PRÉPARÉ PAR : MRC DE DRUMMOND NOVEMBRE 2004 DEVIS NORMALISÉ FOURNITURE DE SERVICES CAHIER DES GARANTIES & ASSURANCES

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY DOCUMENT D APPEL D OFFRES NO : SP-14-144 CHAPITRE E CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES FOURNITURE

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données Cahier des Clauses Techniques Particulières Convergence Voix - Données SOMMAIRE - Objet du document et du marché - Contexte et périmètre du projet - Configurations existantes et besoins - Services attendus

Plus en détail

Guide de rédaction pour une entente de gestion des CCTT

Guide de rédaction pour une entente de gestion des CCTT Guide de rédaction pour une entente de gestion des CCTT CCTT CENTRES COLLÉGIAUX DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE Guide de rédaction pour une entente de gestion des CCTT Septembre Pour tout renseignement sur

Plus en détail

Services Colocation Conditions Particulières

Services Colocation Conditions Particulières Services Colocation Conditions Particulières Les présentes Conditions Particulières et les Conditions Générales de DCLUX doivent être interprétées et appliquées comme un seul et même instrument ( l Accord

Plus en détail

Cadre financier des télécommunications. Juin 2015. Sylvain Perras, Service des technologies de l information Yves Courchesne, Service des finances

Cadre financier des télécommunications. Juin 2015. Sylvain Perras, Service des technologies de l information Yves Courchesne, Service des finances Juin 2015 Sylvain Perras, Service des technologies de l information Yves Courchesne, Service des finances 1 Sommaire Contexte des télécommunications à la Ville Cadre financier des télécommunications à

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Cahier des clauses techniques particulières Objet Equipement téléphonique du siège de l Inrap Titulaire Montant Société Désignation et adresse de la personne habilitée à donner les renseignements prévus

Plus en détail

Annexe 2g. Conditions supplémentaires applicables au service IP VPN

Annexe 2g. Conditions supplémentaires applicables au service IP VPN Conditions supplémentaires applicables au service IP VPN 1. DESCRIPTION DU SERVICE Le Service Interoute IP VPN assure un réseau IP privé spécialisé, intégralement géré et basé sur la technologie MPLS (Multi

Plus en détail

Service d échange HP Foundation Care

Service d échange HP Foundation Care Données techniques Service d échange HP Foundation Care Services HP Care Pack Le service d échange HP Foundation Care regroupe un ensemble de services matériels et logiciels qui vous permettent d accroître

Plus en détail

Conditions spécifiques de ventes applicables aux offres AUTISCONNECT ADSL110101 Page 1 sur 5

Conditions spécifiques de ventes applicables aux offres AUTISCONNECT ADSL110101 Page 1 sur 5 CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTES APPLICABLES AUX OFFRES AUTISCONNECT ADSL ARTICLE 1. DÉFINITIONS Dans les présentes conditions particulières, les termes suivants ont, sauf précision contraire, le sens

Plus en détail

CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTES APPLICABLES AUX OFFRES OPENCONNECT ADSL

CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTES APPLICABLES AUX OFFRES OPENCONNECT ADSL ARTICLE 1. DÉFINITIONS CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTES APPLICABLES AUX OFFRES OPENCONNECT ADSL Dans les présentes conditions particulières, les termes suivants ont, sauf précision contraire, le sens qui

Plus en détail

Guide du requérant et du mandataire

Guide du requérant et du mandataire Guide du requérant et du mandataire Service en ligne du programme de la taxe sur l essence et de la contribution du Québec volet Reddition de comptes 00- Novembre 0 Direction générale des infrastructures

Plus en détail

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail.

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail. Conditions Générales Business Continuity & Recovery Services Les dispositions suivantes complètent et/ou modifient les Conditions du Contrat Client IBM (Le Contrat Client IBM est disponible à l'adresse

Plus en détail

Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000

Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000 Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau Services HP Données techniques Le service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau offre l'installation

Plus en détail

DEMANDE DE SOUMISSIONS

DEMANDE DE SOUMISSIONS DEMANDE DE SOUMISSIONS Pierre Roy & Associés inc. (ci-après le «Séquestre») a été nommée séquestre aux biens de 7319983 Canada inc. (Système APM 2010) (ci-après «APM») par le tribunal en vertu d une ordonnance

Plus en détail

Laboratoire #2 TÉLÉINFORMATIQUE ET RÉSEAUX PLANIFICATION D UN RÉSEAU D ENTREPRISE

Laboratoire #2 TÉLÉINFORMATIQUE ET RÉSEAUX PLANIFICATION D UN RÉSEAU D ENTREPRISE ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DÉPARTEMENT DE GÉNIE DE LA PRODUCTION AUTOMATISÉE GPA-785 Automne 2009 Professeur : Mohamed Chériet Chargé de Laboratoire : Ludovic Felten Laboratoire #2 TÉLÉINFORMATIQUE

Plus en détail

Dossier d appel d offres

Dossier d appel d offres FONDS DES NATIONS UNIES POUR LA POPULATION Sauver des vies de femmes UNITED NATIONS POPULATION FUND Saving women s lives Cotonou, le 23 février 2009 Dossier d appel d offres Type de marché : Intitulé du

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS 18/06/2015 CONTRACTANTS Entre d une part, RESSOURCES, Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 modifiée et ses textes d

Plus en détail

Liste de vérification des exigences Flexfone

Liste de vérification des exigences Flexfone Liste de vérification des exigences Flexfone Introduction Avant de déployer un service de voix par le protocole de l Internet (VoIP) ou un PBX hébergé dans votre entreprise, vous devriez prendre certaines

Plus en détail

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet TERMES ET CONDITIONS OUVERTURE DE COMPTE-CLIENT PRÉVOYANT L UTILISATION D UN TRANSPONDEUR, DESTINÉ AU PÉAGE DU PONT SERGE-MARCIL, VÉHICULES DE CATÉGORIE 1 ET 2 Mise en contexte Ces modalités contractuelles

Plus en détail

Description de service : <> Services des opérations essentielles pour la solution TelePresence de Cisco

Description de service : <<Cisco TelePresence Essential Operate Services>> Services des opérations essentielles pour la solution TelePresence de Cisco Page 1 sur 5 Description de service : Services des opérations essentielles pour la solution TelePresence de Cisco Ce document décrit les Services des opérations

Plus en détail

Grille finale. Total : /1 000. Montage d un poste informatique /150 Installation de logiciels et de

Grille finale. Total : /1 000. Montage d un poste informatique /150 Installation de logiciels et de Grille finale Montage d un poste informatique /150 Installation de logiciels et de /0 périphériques Rétablissement d un poste /0 Optimisation d un poste /0 Installation d un réseau et /200 administration

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

INFORMATIONS IMPORTANTES AU SUJET DU SERVICE 911

INFORMATIONS IMPORTANTES AU SUJET DU SERVICE 911 INFORMATIONS IMPORTANTES AU SUJET DU SERVICE 911 Il y a d importantes différences entre le fonctionnement du service 911 à partir d un téléphone voix sur IP (VoIP) et celui d un service de téléphonie traditionnel.

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES COMMUNE DE COLLONGES AU MONT D OR CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE SOMMAIRE CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

Accord d Hébergement Web Mutualisé

Accord d Hébergement Web Mutualisé Les Conditions qui suivent s appliquent aux services d hébergement Web mutualisé et aux services associés de Radiant achetés sur le site Web de Radiant ou sur les sites d autres partenaires. D autres services

Plus en détail

Lot 1 Lot de mobilier de salon de coiffure comprenant: 6 fauteuils de coiffure; 3 fauteuils pour évier de coiffure et 3 éviers de coiffure.

Lot 1 Lot de mobilier de salon de coiffure comprenant: 6 fauteuils de coiffure; 3 fauteuils pour évier de coiffure et 3 éviers de coiffure. DEMANDE DE SOUMISSIONS BELHUMEUR PRONOVOST INC., syndic de l actif de, requiert, à l égard des biens ci-après décrits, des offres d achat ou des offres de les vendre pour le compte de l actif (les «soumissions»).

Plus en détail

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP I REPRÉSENTER SON RÉSEAU Remettez en état votre petit réseau VOIP et réalisez-en le schéma (avec Vision 2010 éventuellement) II PEAUFINER LE PARAMÉTRAGE Pour activer la messagerie

Plus en détail

Gestionnaire de réseaux Linux et Windows

Gestionnaire de réseaux Linux et Windows Gestionnaire de réseaux Linux et Windows LEA.A6, version 2012 Information : (514) 376-1620, poste 7388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 51

Plus en détail

CONCOURS C est le temps de changer pour mieux avec Germain Larivière et Rouge fm! RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

CONCOURS C est le temps de changer pour mieux avec Germain Larivière et Rouge fm! RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION CONCOURS C est le temps de changer pour mieux avec Germain Larivière et Rouge fm! RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION 1. Le concours «C est le temps de changer pour mieux avec Germain Larivière et Rouge fm!» (ciaprès

Plus en détail

Demande de cotations pour : l Installation d un système de téléphonie IP PBX à l Hopital La Providence des Gonaïves

Demande de cotations pour : l Installation d un système de téléphonie IP PBX à l Hopital La Providence des Gonaïves Demande de cotations pour : l Installation d un système de téléphonie IP PBX à l Hopital La Providence des Gonaïves Référence n o : RFQ-HTOC-77684-15-24093(WE) Demande de cotations pour l installation

Plus en détail

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS & RESEAUX SEMINAIRE ATELIER SUR LA TELEPHONIE ET LA VOIX SUR IP (T-VoIP): DE LA THEORIE A LA PRATIQUE DEPLOIEMENT D UNE PLATEFORME DE VoIP AVEC ASTERIK SOUS

Plus en détail

Plan de cours. Fabien Soucy soucy.fabien@aucegep.com Bureau C3513

Plan de cours. Fabien Soucy soucy.fabien@aucegep.com Bureau C3513 Plan de cours 243-P16-MO Installer et configurer les liaisons et équipements de réseaux Fabien Soucy soucy.fabien@aucegep.com Bureau C3513 Collège Montmorency Hiver 2006 Techniques de l informatique-gestion

Plus en détail

Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat

Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Dossier 0955 W ENSSAT 17 juin 2009 Page 1/8 Table des matières I. Présentation de l environnement...

Plus en détail

Contrat d Assistance Sage

Contrat d Assistance Sage Contrat d Assistance Sage A titre de rappel, il est précisé que les conditions générales d utilisation auxquelles est soumis le client depuis l acquisition des licences restent applicables aux Progiciels

Plus en détail

Guide d administration de Microsoft Exchange ActiveSync

Guide d administration de Microsoft Exchange ActiveSync Guide d administration de Microsoft Exchange ActiveSync Copyright 2005 palmone, Inc. Tous droits réservés. palmone, HotSync, Treo, VersaMail et Palm OS sont des marques commerciales ou déposées dont palmone,

Plus en détail

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Bureau du vérificateur général Vérification des contrats et processus propres Résumé Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Cette page a été intentionnellement laissée en blanc. Vérification

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-123

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-123 VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-123 CONSTRUCTION ET RÉFECTION DE BORDURES ET TROTTOIRS POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1.1. Spécifications

Plus en détail

Contrat de maintenance Elaborate

Contrat de maintenance Elaborate Contrat de maintenance Elaborate Une entreprise, petite ou grande, doit prendre soin de vérifier et d entretenir son matériel informatique. C'est le gage d'un service optimal. Ce service étant différent

Plus en détail

MARCHE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Ardèche 5 rue de l Isle 07 300 TOURNON SUR RHONE Tél. 04 75 07 54 00 Télécopie 04 75 08 09 22 MARCHE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES 1. Contexte Ce document décrit les différentes fournitures et prestations à mettre en œuvre dans le cadre du remplacement de la solution de proxy et firewall actuellement

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse Modem routeur 2704N Mode Passerelle (Bridge) Version 2014-09 1 800 360-8555 Table des matières 1. Installation du modem routeur...4 1.1 Matériel fourni...4 1.2

Plus en détail

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 Table des matières Politique d approvisionnement... 5 Politique de gestion contractuelle... 6 Des biens et des services... 7 Fichier

Plus en détail

L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes

L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes Table des matières 1. Objet de la politique... 4 2. Cadre légal et règlementaire...

Plus en détail

CONVENTION REGISTRE - BUREAU D ENREGISTREMENT

CONVENTION REGISTRE - BUREAU D ENREGISTREMENT CONVENTION REGISTRE - BUREAU D ENREGISTREMENT Entre les soussignés : L Agence Tunisienne d Internet, sise à 13, avenue Jugurtha 1002 Tunis, Tunisie, Matricule Fiscal n 539698L/A/M000 et représentée par

Plus en détail

Contrôleur de communications réseau. Guide de configuration rapide DN1657-0606

Contrôleur de communications réseau. Guide de configuration rapide DN1657-0606 K T - N C C Contrôleur de communications réseau Guide de configuration rapide DN1657-0606 Objectif de ce document Ce Guide de configuration rapide s adresse aux installateurs qui sont déjà familiers avec

Plus en détail

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY 1. Définitions Dans ces Conditions, les notions suivantes ont la signification qui suit: Demandeur de crédit : la personne (personne physique) qui présente une Demande de

Plus en détail

SOMMAIRE DU RAPPORT ANNUEL 2013 DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL

SOMMAIRE DU RAPPORT ANNUEL 2013 DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL SOMMAIRE DU RAPPORT ANNUEL 2013 DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL Avertissement : LE PRÉSENT DOCUMENT CONSTITUE UN CONDENSÉ DU RAPPORT ANNUEL DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL. VOUS ÊTES INVITÉ À CONSULTER LA VERSION INTÉGRALE

Plus en détail

ENERGIE 106.1 (ESTRIE) CONCOURS ÉCOUTEZ ÉNERGIE, RÉCLAMEZ 106 000$ RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

ENERGIE 106.1 (ESTRIE) CONCOURS ÉCOUTEZ ÉNERGIE, RÉCLAMEZ 106 000$ RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION ENERGIE 106.1 (ESTRIE) CONCOURS ÉCOUTEZ ÉNERGIE, RÉCLAMEZ 106 000$ RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION 1. Le concours «ÉCOUTEZ ÉNERGIE, RÉCLAMEZ 106 000$ CASH» (ci-après le «concours») est organisé par Bell Média

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»), doit conclure des contrats d'approvisionnement

Plus en détail

Avis d appel d offres Vente de chalets Réserve faunique La Vérendrye secteur Outaouais

Avis d appel d offres Vente de chalets Réserve faunique La Vérendrye secteur Outaouais Avis d appel d offres Vente de chalets Réserve faunique La Vérendrye secteur Outaouais La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) gère et eploite la réserve faunique La Vérendrye secteur

Plus en détail

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION CAUTIONNEMENTS FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION À UTILISER AVEC LE DOCUMENT INTITULÉ CAUTIONNEMENT D EXÉCUTION HEADSTART

Plus en détail

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS ENTENTE DE PRESTATION DU COURS D AMBASSADEUR (Trainer Course) INDIVIDUEL avec Assurance - PRINCIPES ET TECHNIQUES 151, Boulevard Ste Rose, Laval, Québec, H7L1L2 Tél : 1-877-238-9343 Fax : 1-450-661-3884

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

Le bail commercial : les aspects importants à vérifier

Le bail commercial : les aspects importants à vérifier Le bail commercial : les aspects importants à vérifier Le choix d un local commercial est une étape cruciale dans le développement d une entreprise. L endroit choisi peut sembler prometteur mais il faut

Plus en détail

APPEL D OFFRES Mise en place d un système de gestion de contenu et création d un nouveau site Web.

APPEL D OFFRES Mise en place d un système de gestion de contenu et création d un nouveau site Web. APPEL D OFFRES Mise en place d un système de gestion de contenu et création d un nouveau site Web. Chambre de commerce et d'industrie de Québec 17, rue Saint-Louis, Québec, Québec, G1R 3Y8 Table des matières

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Michel Perron 2014-10-25

CURRICULUM VITAE. Michel Perron 2014-10-25 CURRICULUM VITAE 2014-10-25 Renseignements généraux Conseils Télécommunications (CTMP) inc. Laval, Québec (514) 953-4764 Courriel : mperron@ctmp-inc.com Langues parlées et écrites : Français anglais Réalisation

Plus en détail

CONVENTION REGISTRE - BUREAU D ENREGISTREMENT

CONVENTION REGISTRE - BUREAU D ENREGISTREMENT CONVENTION REGISTRE - BUREAU D ENREGISTREMENT Entre les soussignés : L Agence Tunisienne d Internet, sise à 13, avenue Jugurtha 1002 Tunis, Tunisie, Matricule Fiscal n 539698L/A/M000 et représentée par

Plus en détail

POLITIQUE. 2013-12-05 (Rés. : CA-20131205-5) AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

POLITIQUE. 2013-12-05 (Rés. : CA-20131205-5) AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE POLITIQUE NUMÉRO DE LA RÉSOLUTION : APPROUVÉ PAR : CA-20130912-8 CONSEIL D ADMINISTRATION DATE DE LA RÉSOLUTION/APPROBATION : 13 septembre 2013 ENTRÉE EN VIGUEUR : DERNIÈRE MISE À JOUR : DATE D ABROGATION

Plus en détail

Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal

Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal Présenté à La Commission du développement économique de la Communauté

Plus en détail

DEMANDE D OFFRE DE SERVICE

DEMANDE D OFFRE DE SERVICE Cahier spécial des charges DE/2013/DEV AND Partie A : Dispositions administratives et contractuelles. Contexte et finalité Technofutur TIC asbl créée en 1998, est labellisée Centre de compétence de la

Plus en détail

Installation du Routeur Hitachi AH4021. Version Abonné 1 PARTIE 1 INSTALLATION. 1.1 Pré requis avant l'installation. 1.1.1 Configuration requise

Installation du Routeur Hitachi AH4021. Version Abonné 1 PARTIE 1 INSTALLATION. 1.1 Pré requis avant l'installation. 1.1.1 Configuration requise 1 PARTIE 1 INSTALLATION 1.1 Pré requis avant l'installation Installation du Routeur Hitachi AH4021 Version Abonné 1.1.1 Configuration requise - Une ligne téléphonique analogique isolée (hors Numéris et

Plus en détail

Conditions Particulières de Maintenance. Table des matières. Ref : CPM-1.2 du 08/06/2011

Conditions Particulières de Maintenance. Table des matières. Ref : CPM-1.2 du 08/06/2011 Conditions Particulières de Maintenance Ref : Table des matières 1 CONDITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX CONTRATS DE MAINTENANCE...2 1.1 Préambule...2 1.2 Obligations d'atreal et services rendus...2

Plus en détail

ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA SECURITE DE LA NAVIGATION AERENNE ~EUROCONTROL~ MESURE n 131190

ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA SECURITE DE LA NAVIGATION AERENNE ~EUROCONTROL~ MESURE n 131190 ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA SECURITE DE LA NAVIGATION AERENNE ~EUROCONTROL~ - Mesures de Ia Commission permanente - MESURE n 131190 portant approbation des modifications au ((Régime applicable aux

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DE CORNWALL POLITIQUES ET PROCÉDURES

BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DE CORNWALL POLITIQUES ET PROCÉDURES Titre de la politique : Politique sur la location de salles Catégorie de politique : Administrative Entrée en vigueur : le 26 mai 2009 ÉNONCÉ DE POLITIQUE La Bibliothèque publique de Cornwall offre des

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 2 / TABLE DES MATIÈRES 1. APERÇU DU PROGRAMME...3 1.1 Contexte...3 1.2 Description...3 2. ADMISSIBILITÉ...3 2.1 Clientèles admissibles...3 2.2 Véhicules

Plus en détail

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2013-096 R-3834-2013 3 juillet 2013 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2013-096 R-3834-2013 3 juillet 2013 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur D É C I S I O N QUÉBEC RÉGIE DE L ÉNERGIE D-2013-096 R-3834-2013 3 juillet 2013 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur Société en commandite Gaz Métro Demanderesse Décision Demande de Gaz Métro relative au projet

Plus en détail

DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : NOVEMBRE 2008. Service des finances, Division de l approvisionnement. Garanties et assurances

DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : NOVEMBRE 2008. Service des finances, Division de l approvisionnement. Garanties et assurances OBJET : DEVIS NORMALISÉ DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : NOVEMBRE 2008 SERVICE : Service des finances, Division de l approvisionnement Garanties et assurances TABLE DES MATIÈRES 1.0 GARANTIE DE SOUMISSION...

Plus en détail

Politique de gestion contractuelle de la SHDM

Politique de gestion contractuelle de la SHDM Politique de gestion contractuelle de la SHDM Adoptée par les membres du conseil d administration le 22 octobre 2013 Direction des affaires juridiques et corporatives Politique de gestion contractuelle

Plus en détail

Annexe de la fiche technique HP Datacenter Care - Flexible Capacity Service

Annexe de la fiche technique HP Datacenter Care - Flexible Capacity Service Fiche technique Annexe de la fiche technique HP Datacenter Care - Flexible Capacity Service Spécifications Formule de base Formule de tarification progressive : Formule premium Flexible Capacity Service

Plus en détail

La Voix Sur IP (VoIP)

La Voix Sur IP (VoIP) La Voix Sur IP (VoIP) Sommaire 1. INTRODUCTION 2. DÉFINITION 3. POURQUOI LA TÉLÉPHONIE IP? 4. COMMENT ÇA MARCHE? 5. LES PRINCIPAUX PROTOCOLES 6. QU'EST-CE QU'UN IPBX? 7. PASSER À LA TÉLÉPHONIE SUR IP 8.

Plus en détail

Boom fm Montérégie CONCOURS «Le grand retour de la diva» 30 juillet 2015 RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Boom fm Montérégie CONCOURS «Le grand retour de la diva» 30 juillet 2015 RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Boom fm Montérégie CONCOURS «Le grand retour de la diva» 30 juillet 2015 RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours «Le grand retour de la diva» (ci-après le «concours») est organisé par Bell Media Radio

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de la téléphonie La procédure

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 juillet 2014 portant approbation du modèle de contrat d accès au réseau public de transport d électricité pour les clients «consommateurs»

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES

CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES Par «Colloquium», on entend la société en charge de l organisation de l Evènement, dans la cadre d un mandat préalable consenti par son mandant ou donneur,

Plus en détail

6.1 L UNIVERSITÉ RECHERCHE... 5... 6

6.1 L UNIVERSITÉ RECHERCHE... 5... 6 DIRECTIVE 2600-035 TITRE : ADOPTION : Comité de direction de l Université Résolution : CD-2008-07-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 8 juillet 2008 MODIFICATION : Comité de direction de l Université Résolution : CD-2014-04-08-05

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement GUIDE ADMINISTRATIF Classification et rémunération du personnel d encadrement En vigueur du 1 er avril 2007 au 31 mars 2010 Contenu et rédaction Association québécoise des centres de la petite enfance

Plus en détail

Cisco Unified SIP Phone 3911

Cisco Unified SIP Phone 3911 Cisco Unified SIP Phone 3911 Les solutions Cisco Unified Communications réunissent applications vocales, vidéo, mobiles et de données sur réseaux fixes et mobiles, afin de proposer une expérience multimédia

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales Table des matières Société admissible... 3 Société

Plus en détail

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE SOUS-LOCATION RÉSIDENTIELLE NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le contrat préliminaire requis par les articles 1785 et suivants du Code civil du Québec la vente

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel 1 Sommaire 1) Présentation du contexte technique...3 1.1) Des

Plus en détail

CONCOURS «De notre famille à la vôtre»

CONCOURS «De notre famille à la vôtre» CONCOURS «De notre famille à la vôtre» Règlement de participation Le concours «De notre famille à la vôtre» est tenu par Les Éleveurs de volailles du Québec et par le Groupe TVA inc. (ci-après collectivement

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE D'ACHEMINEMENT DE COMMUNICATIONS FIXES ET MOBILES NUMERO 05-2010 CDG 64 n 05-2010 CCTP Communications téléphoniques 2010 1 1. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage

Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage ASSURANCE-EMPLOI Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage Guide à l intention des employeurs qui offrent à leurs employés des prestations supplémentaires de chômage Publication

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux ////////////////////// Administration systèmes et réseaux / INTRODUCTION Réseaux Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec

Plus en détail

Liste de vérification des documents à remettre au Ministère

Liste de vérification des documents à remettre au Ministère Septembre 2013 Outil Liste de vérification des documents à remettre au Ministère 5.3 Financement des améliorations locatives Ce document a été produit grâce à l aide financière du Ministère de la Famille.

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Résolution CM13 0552 du conseil municipal le 17 juin 2013 et Résolution CG13 0246 du conseil d agglomération du 20 juin 2013 CONTEXTE L article 573.3.1.2 de la Loi sur les cités et villes oblige les municipalités

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) Commune de CAZERES/GARONNE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon la procédure adaptée prévue par l article 28 du Code des Marchés Publics MAITRE DE L OUVRAGE : Commune de CAZERES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE B13

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE B13 ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE B13 PRINCIPES DIRECTEURS POUR LES ACCORDS CONJOINTS RELATIFS AUX MESSAGERIES AÉRIENNES/DE SURFACE 2004 ASSOCIATION CANADIENNE DES

Plus en détail

REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES

REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES APPEL D OFFRES OUVERT N 8/2013/DAL REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES REGLEMENT DE CONSULTATION Avril 2013 1 I/REGLEMENT

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre le risque de maladie grave Assurance invalidité De la soumission de la proposition

Plus en détail

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TERMES DE REFERENCE I. Information sur la consultation/contrat de service Titre Projet Type de contrat Durée initiale Lieu d affectation CONSULTANT NATIONAL

Plus en détail

Procès-verbal du conseil municipal de la Ville de Port-Cartier

Procès-verbal du conseil municipal de la Ville de Port-Cartier CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MINGAN VILLE DE PORT-CARTIER PROCÈS-VERBAL de la séance spéciale du conseil municipal de la Ville de Port-Cartier, tenue le 27 mars 2008, à 17 h, au 40, avenue Parent,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2008-55.

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2008-55. CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT VS-R-2008-55 DE LA VILLE DE SAGUENAY DÉLÉGUANT CERTAINS POUVOIRS D AUTORISER DES DÉPENSES ET DE PASSER DES CONTRATS AVERTISSEMENT Le présent document constitue

Plus en détail