Olga Ménissez. Les 4P sont-ils encore les fondamentaux de l action marketing aujourd hui?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Olga Ménissez. Les 4P sont-ils encore les fondamentaux de l action marketing aujourd hui?"

Transcription

1 Olga Ménissez Les 4P sont-ils encore les fondamentaux de l action marketing aujourd hui? Paris, le 30 Avril 2011

2 Marketing mix, étant une combinaison de techniques utilisées dans l analyse marketing, englobe la totalité des variables stratégiques et détermine le positionnement d un produit ou d une gamme de produit. Les 4 P de marketing qui représentent un fondement de l action marketing, ont été revus et corrigés dernièrement afin de répondre aux exigences du marché actuel. Dans le premier temps, comme toutes les sciences, le marketing n échappe guère aux changements liés au développement rapide des nouvelles technologies et à la popularisation de l internet. Le passage au Web 2.0 marque le début d une nouvelle ère de communication : que ce soit dans le cadre professionnel ou personnel. L arrivé du Web 3.0 et Web 4.0 donne la naissance à un nouvel aspect du marketing mix que nous appelons la e-réputation. Il ne s agit plus d une volonté mais plutôt d une nécessité de communiquer sur le web afin d occuper son identité numérique et d éviter toute usurpation de données personnelles. Ces nouvelles règles de conduite nous obligent à revoir nos vieux classiques. Peut-on cependant renoncer au pivot qui nous a permis de construire une méthode de travail et développer des nouvelles idées? Les nouvelles tendances ne font-elles que préciser et conjuguer les bases avec le temps? *** Plusieurs événements importants ont marqué l histoire de la fin du siècle précédant et le début du XXIème. Il faut souligner le changement de mode de consommation ces derniers temps. Le consommateur s exprime d avantage par sa façon de consommer. Il recherche des produits labélisés ; fabriqués en France ou par des sociétés qui respectent les normes étiques. La circulation rapide de l information d un pays à l autre rend le consommateur de plus en plus averti. Il devient plus autonome et exige des relations plus personnalisées, voir uniques. Les marques cherchent à connaitre mieux leurs clients afin de satisfaire leurs demandes et les fidéliser. Le consommateur devient non seulement un client λ mais il a également le pouvoir de donner son avis sur les produits qu il achète. Il peut également rentrer en contact avec sa marque de

3 yaourt préférée ; donner son avis sur le salon de coiffure da sa ville, s exprimer sur le service de l opérateur de téléphonie mobile La sortie du silence rend le consommateur plus actif et formalise ses relations avec l enseigne dont il consomme les produits et dont il achète le service. Nous ne pouvons plus ignorer les changements sur notre quotidien induits par la démocratisation de l internet. Faire des démarches administratives ; avoir un accès permanent aux dernières nouvelles venant du monde entier, consulter une recette de cuisine, souhaiter un bon anniversaire, partir en vacances ou vendre son véhicule. Cet outil représente un fil d alimentation avec notre environnement. Les débats sur la fracture numérique et les mesures facilitant l accès de la majorité des français à Internet animent la politique. L industrialisation du système d information, la sous-traitance des savoir-faire, l hébergement des données, la télémaintenance ou l infogérance rendent les sociétés de plus en plus dépendantes du réseau internet. Le Web joue également un rôle important dans la communication, il a une forte influence sur la réputation. La e-communication est un accélérateur de la mondialisation, elle permet de partager des connaissances et de s informer Le e-commerce nous oblige à changer les règles du géomarketing et prendre en compte non seulement le ou les marché(s) sur lequels le produit sera commercialisé, mais également les marchés disponibles aux consommateurs grâce au réseau mondial de télécommunication. La concurrence élargie ses frontières. Un vendeur de chaussures à Paris aura comme concurrent d autres marchands de chaussures de son quartier, mais aussi un commerçant aux Etat-Unis ou en Australie qui commercialise le même type de produit sur internet. La saturation du marché met également en concurrence des secteurs très différents. Un vendeur de prêt-à-porter peut être concurrent d un restaurateur. Le budget destiné aux loisirs (sorties restaurant) peut-être dépensé en produits. Les achats impulsifs comblent les demandes hédonistes et explosent sur internet. Concernant le produit lui-même, nous assistons à l apparition des nouvelles caractéristiques intrinsèques. On passe de «l AchaMania» et du gaspillage des années 70 (lié au fort pouvoir d achat) aux achats raisonnables et responsables. Acheter moins cher rime aujourd hui avec «faire une bonne affaires» et non avec «une situation précaire». La multiplication des sites proposant la revente des vêtements, meubles, voitures voir même la location des outils et l échange des appartements pour les vacances démontre cette tendance.

4 Tous ces éléments nous obligent à prendre de plus en plus de critères en compte lors d une étude marketing. Nous ne pouvons plus avoir la même approche lors du lancement d un produit ou lors des études marketing «post launch». D où l idée d élargir les 4P du marketing mix (Produit, Prix, Promotion et Place) par 3P supplémentaires qui sont Personne, Process, et Support Physique (Physical evidence). Ses trois caractéristiques faisant déjà en quelque sorte partie des 4 P fondamentaux, ne pouvaient plus être caractérisés comme aspects variables. Ils devaient alors être plus développés et pris en compte systématiquement. La modernisation du marketing demande de compléter les 4 P pour avoir une analyse plus complète. Quels sont les points qui font la différence? «People» ou la mise en exergue du facteur humain ainsi que les différents acteurs qui interviennent. Dans l analyse du marché nous avons déjà eu l habitude de prendre en compte les forces de vente, leur potentiel, l organisation et la capacité à atteindre les objectifs visés, ou bien d analyser le marché concurrentiel en utilisant le principe de Porter. Nous y incluons alors, les fournisseurs,les clients et bien sûr les concurrents. Pour donner une valeur ajoutée à un produit on y associe également un service. C est par le service assuré par le personnel qu on humanise les relations entre les clients et leur marque, on les rend également moins industrialisées et moins virtuelles. Nous avons sur le marché de plus en plus de produits ou package qui se ressemblent. Un bon service associé permet à une société de diversifier l offre, de pérenniser les ventes et d innover. Il est souvent plus facile d adapter, voir de changer le service que de repenser le produit quand le marché le demande. Certaines grandes marques, comme Darty, ont su se différencier dès leur arrivée sur le marché, grâce au niveau de service associé à leurs produits. Le personnel, surtout dans le secteur du service, représente la société et est le visage de l entreprise. Dans la vente, le contact, la force de persuasion et les différentes compétences du vendeur augmentent les ventes, multiplient les achats d impulsion et fidélisent la clientèle. Nous sommes loin du marketing de masse et même loin du marketing différencié, nous sommes dans le marketing personnalisé et interactif. Le marketing relationnel souligne l importance du facteur humain.

5 Et enfin nous incluons également dans le point «People» les concurrents et les clients. Avons-nous ou aurions-nous les mêmes clients que les concurrents et quel est leur rôle sur le marché? «Physical presence and evidence». Les visuels, PLV, le packaging, le décor et l ambiance d un point de vente ou d un site marchand influence beaucoup sur notre décision d achat. Nous ne pourrions jamais faire deux fois la première impression. Que-ce qu il fait que nous achetons une crème cosmétique plutôt qu une autre? Dans les deux cas le contenu reste caché sous le conditionnement. La décision se prend en fonction de l impression que nous avons en voyant la présentation du produit. Les sociétés doivent alors mettre bien en avance les points voulus et surtout faire passer le message aux clients à travers le packaging, la texture du produit, l odeur ou la couleur. Pour être performant dans cet exercice nous avons aujourd hui le marketing sensoriel dont on peut retrouver les bases théoriques dans la Programmation Neurolinguistique (PNL). Une couleur qui communique ou qui s associe à des souvenirs agréables liés à l enfance ou aux vacances. Une odeur diffusée au magasin détend le client et le prédispose aux achats. Le plus grand challenge est de rendre tangible la vente de service. Pour cela il faut investir en matériel pédagogique ou visuel. Smartbox qui vend les coffrets cadeaux a réussi à rendre palpable le divertissement et ainsi augmenté l intérêt pour ce produit. Pour matérialiser les souvenir d un séjour ou d un spectacle nous pouvons également faire recours aux goodies, photos, CD, livre «Process». Tous ses éléments importants du 7P ne sont rien sans une bonne organisation, le choix des canaux de distributions, leur répartition. Le produit sera-t-il d abord commercialisé sur internet pour tester sa popularité et ensuite aux points de ventes physiques ou il remplacera un produit démodé? Les horaires d ouverture ont également leur importance ainsi que la livraison de la marchandise aux points de vente, la capacité de réapprovisionnement, l existence d un central d achat ou la livraison à domicile.

6 Le Processus doit tenir compte de la politique générale de l entreprise, ne pas perdre de vue les capacités financières, les ressources humaines, la faisabilité technologique, la répartition des tâches et du temps et bien sûr l analyse de la situation (externe et interne). Cette analyse aide à la rédaction du plan d action marketing. Or il est évident que l extension des 4P du marketing suit son cours d évolution. Nous aurions beaucoup de difficultés aujourd hui à faire une analyse marketing complète sans prendre en compte les 3 nouveaux P : Process, People et Physical. *** La modernisation du mix marketing met à jour les 4P fondamentaux mais ne les remet pas en cause. Le produit reste la variable principale. La politique de prix consiste à concevoir, réinventer ou repositionner le produit ou le service que la société commercialise. La société doit répondre aux questions-clés : mon produit répond-il aux attentes et aux besoins des consommateurs et sur quels critères? Un benchmark est toujours utile : Quelle est la qualité du produit par rapport à celle des concurrents ou par rapport aux produits de substitution? Déterminer le positionnement sur le marché, la taille, le conditionnement et le style, le moment de la vie dans lequel le produit sera utilisé ou consommé. Le produit doit être facilement identifiable et associé à la marque ou à une gamme de produit. Aujourd hui il doit également permettre aux clients de s identifier à travers leur achat. Le prix est un argument fort qui détermine le positionnement du produit sur le marché. Il est extrêmement dangereux de fixer les prix qui ne correspondent pas à la politique de la marque. Une marque qui se positionne comme une marque de bon marché ne peut pas augmenter ses prix du jour au lendemain en prétextant que la qualité a changé. Bien souvent la société doit faire recours à la création d une autre marque pour commercialisera les produits dont la qualité a augmenté. Un exemple avec l enseigne H&M qui s est positionnée avec des prix très

7 agressifs. Pour pouvoir commercialiser les produits plus élaborés et donc plus chères le groupe a ouvert une nouvelle chaîne de magasins COS Idem avec les grandes enseignes qui ouvrent des outlets, ces magasins de déstockages pour vendre les invendus sans nuire à la marque. Effet des produits trop soldés ou des réductions fréquentes auront des conséquences irréversibles sur leur image. Cependant la conquête du marché veut que l enseigne s adapte au consommateur qui achète de plus en plus en soldes. Ainsi les marques de luxe ont également décidé de répondre à cet appel. L entrée de gamme est née et devient de plus en plus courante parmi les grandes marques qui sont obligées de se plier aux règles de prix tout en gardant la qualité. Certaines marques de luxe, comme Mercedes et BMW ont suivi également cette tendance. «Un progrès n est pas un progrès s il n est pas accessible. D où l extension des marques, le double branding. Une marque qui s adapte et qui propose différents produits en fonction de la cible visée. Certaines marques clament l adaptation des prix au marché car on ne peut pas parler du marché si on est inaccessible. Les marques aujourd hui jouent un rôle de repère dans le monde de concurrence de plus en plus accrue et de l offre surabondante. La question de prix est également posée dans le livre de Kapferer Ce qui va changer les marques (rapports grandes marques/mdd). Dans la rivalité MDD/Marques, ce sont les marques qui devancent mais les MDD qui tirent plus de profits. Les marques investissent en R&D et les MDD tirent le profit en sortant les copies des produits les plus intéressants sans avoir investi dans l innovation ni dans la communication. Les grandes marques développent le marché et les «petites marques» les satisfont. Dans le monde low-cost les marques définissent la qualité et représentent le progrès. Les MDD ne prennent aucun risque financier car elles copient les produits les plus réussis. L auteur fait une comparaison : les MDD sont comme des wagons qui s accrochent à la locomotive (qui sont les marques). Ici les wagons de seconde classe sont destinés aux gens qui n ont pas pu accéder au progrès mais ils le font grâce au wagons qui suivent la locomotive. Chacun son rôle. Mais sans locomotive le train du progrès reste à quai avec trop de wagons.

8 Place. Des différents canaux de distribution que nous connaissons aujourd hui sont détrônés par Internet. Le chiffre d affaires des ventes en ligne ne cessent de grimper car ce canal de distribution correspond à notre mode de vie qui est déficitaire de temps libre. L internet est devenu un endroit incontournable d achat. Les jeunes entreprises qui s installent commencent souvent à commercialiser leurs produits sur internet en attendant de grandir et s affirmer suffisamment pour ouvrir un point de vente physique. L internet prend de plus en plus d ampleur : c est pratique, rapide et économique. Mais le problème avec Internet c est que plus il est présent plus l offre est virtuelle. Le client hésite à dépenser de l argent car il veut du réel. C est pour cette raison qu on trouve aujourd hui des consommateurs hostiles à ce type d achat même si l avantage parfois est bien réel. Dans la mesure du possible les grandes surfaces se prêtent également au jeu : Auchan Drive, Livraison à domicile. Rien n est trop beau pour attirer les clients qui manquent toujours de temps. Il y a aussi la popularité des show room qui reflètent tout d abord l image de l enseigne et servent également à vendre et populariser de nouveaux produits. Les méga stores des grandes marques sont là pour créer le buzz ; (comme chez Salomon, Nike), ils deviennent également les prescripteurs et s entourent de leurs propres réseaux sociaux. La vente par correspondance a été détrônée par le e-commerce qui a emprunté le principe des livraisons à domicile à ses prédécesseurs. Aujourd hui la vente par correspondance s est mise aussi sur le créneau e-commerce. Pour cela elle dispose d un atout indéniable qui est la connaissance de la chaîne logistique pour livrer leurs produits aux clients. La Redoute jadis étant connue comme un des leaders de la vente par correspondance, s est acquitté d une nouvelle réputation, leader de la vente en ligne. Promotion. Aujourd hui le consommateur est le garant des valeurs d une marque. Sa volonté d être impliqué dans les actions menées par la marque constitue la popularité de la marque. Le consommateur est devenu un nouveau type de média qui assure le «buzz» autour d une enseigne. Il participe à l élaboration des avis, propose des améliorations, critique et vante les mérites. Une marque qui a appris à écouter ses clients connait bien leurs attentes. Dans l instauration de dialogue avec les clients l internet est un moyen de démontrer aux clients que la marque cherche à les satisfaire.

9 Grace aux réseaux sociaux, les blogs et les forums, les marques créent et animent les communautés autour de leur enseigne et leurs produits. Elles impliquent leurs consommateurs dans leurs campagnes et créent la relation de confiance. La fidélisation des clients reste une des actions de marketing opérationnel la plus rependue avec l envoi de promotions et de chèques-cadeaux L incentive monétaire demeure d une attractivité forte. Le dilemme entre conquérir des nouveaux clients et fidéliser les clients déjà existants ne semble pas toujours tourné vers la fidélisation mais plutôt vers la conquête. Pourtant fidéliser les clients coûte moins cher que conquérir des nouveaux. Investir dans la fidélisation clientèle c est dépenser pour garder les clients intéressés. Investir en conquête c est dépenser pour trouver les clients potentiels, qui ne sont pas forcément intéressés par les produits, car peut-être ne les a jamais acheté. On s éloigne alors beaucoup trop du cœur de la cible. Sauf en cas d opérations ciblés qui sont souvent précédées par des enquêtes très onéreuses. Aujourd hui avec la sollicitation intensive des consommateurs par des différents types d opérations et de campagnes, le consommateur se sent harcelé par les messages. Les promotions doivent s appuyer beaucoup plus sur la volonté provenant du consommateur luimême. Il faut étudier le comportement, les habitudes et les centres d intérêt des consommateurs afin d anticiper leurs besoins. Souvent les promotions et les opérations incentives se confondent avec le yield marketing. Elles ont lieu au moment ou le client ne vient pas spontanément sur le point de vente. Mais sont-elles vraiment rentables? Certainement elles assurent le trafic des consommateurs sur le point de vente. Mais pourquoi ne pas utiliser plus les moments ou le consommateur est plus réceptif aux sollicitations de l enseigne? Pendant les périodes où il cherche à acheter les produits par exemple et ainsi éviter qu une bonne opération de la part des concurrents ne viennent pas perturber ses habitudes? *** Comme nous l avons bien vu, les 4P s adaptent très bien aux nouvelles tendances sur le marché. Nous pouvons facilement parler de e-commerce en abordant la variable Place ou des caractéristiques particulières d un produit. Les 4 P du mix marketing demeurent les bases stables et incontournables dans l analyse marketing. Néanmoins, les 3 P supplémentaires permettent attendre plus de précision dans l analyse.

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

Module 5 - Transparents

Module 5 - Transparents Module 5 - Transparents Qu est-ce que le marketing? Les cinq principes de base du marketing 87 Activités de marketing (PRIX) 89 Concept de marketing 90 Le marketing mix (quatre principes). 91 Marketing

Plus en détail

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN DÉFINITION l'ensemble des moyens dont dispose une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable LA CONCEPTION TRADITIONNELLE

Plus en détail

Comment Internet peut révolutionner le marché de la beauté et du bien-être?

Comment Internet peut révolutionner le marché de la beauté et du bien-être? Comment Internet peut révolutionner le marché de la beauté et du bien-être? Marie Sermadiras Co-Fondatrice de ZenSoon 1. Le Web a révolutionné le secteur des services traditionnels 2. Que veulent les

Plus en détail

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1 E-COMMERCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU E-COMMERCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU E-COMMERCE... 4 L'ACTIVITÉ DU E-COMMERCE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU E-COMMERCE... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 11 1 LE MARCHÉ

Plus en détail

Oser se différencier et innover!

Oser se différencier et innover! Conquérir une nouvelle clientèle via le web! Oser se différencier et innover! Jeudi 21 juin 17h30 18h30 à BRIANCON James Lefèvre Agence WEB SENSO à Chorges Les clés pour conquérir sur le web 2 Les 7 aspects

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 :

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 : Executive Summary Vue d'ensemble de la campagne : Margouillaprod est une société de production de films institutionnels et publicitaires, elle propose des prestations de film pour des évènements tels que

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Marketing. Printemps 2014

Marketing. Printemps 2014 Marketing Printemps 2014 «Le marketing est à la fois l activité, l ensemble des institutions et des processus visant à créer, communiquer, délivrer et échanger les offres qui ont de la valeur pour les

Plus en détail

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 S ommaire Présentation 5 Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 A. Le marketing de l offre 19 B. Le marketing de la demande 20 C. Le marketing de l échange 21 2 Une histoire du marketing

Plus en détail

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # Webmarketing Le mercredi 16 avril 2014 Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # E-marketing # Marketing 2.0 # Net Marketing # Marketing digital # Cyber Marketing Marketing : «Ensemble des

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B

La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B Pour bien servir son marché, une entreprise doit mettre en œuvre une démarche en trois temps : segmentation,

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

STRATEGIE MARKETING A COUT «0» «Small is beautifull!»

STRATEGIE MARKETING A COUT «0» «Small is beautifull!» STRATEGIE MARKETING A COUT «0» «Small is beautifull!» Sommaire 2 Introduction Concepts: Valoriser la relation client Valoriser votre entreprise Valoriser le produit Connaître vos clients Pourquoi? Comment?

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi :

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi : Les Avantages de la Vidéo pour votre Communication Le Développement des nouvelles technologies, et la démocratisation des équipements numériques depuis plusieurs années, réduit les coûts de production

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

La vente ophtalmique

La vente ophtalmique Marketing : la vente ophtalmique 1 La vente ophtalmique La vente représente la finalité pour commerçant. Pour la réussir il faut la préparer. I. LES CONAISSANCE PRÉALABLES A. Connaitre les produits La

Plus en détail

Réussir son affiliation

Réussir son affiliation David Sitbon Étienne Naël Réussir son affiliation Comment gagner de l argent avec Internet, 2012 ISBN : 978-2-212-55350-5 1 Comprendre que tout est marketing de rentrer dans le détail, il nous a semblé

Plus en détail

Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire. Animé par : Oliver THONNEL

Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire. Animé par : Oliver THONNEL Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire Animé par : Oliver THONNEL SE POSITIONNER SUR SON MARCHÉ Le CLIENT - la CIBLE Comprendre Des BESOINS Des ATTENTES Répondent-ils au

Plus en détail

LE SERVICE DE CONCIERGERIE

LE SERVICE DE CONCIERGERIE LE SERVICE DE CONCIERGERIE Choisir «S Club», c est s assurer un service d excellence, capable de traiter des demandes simples comme des demandes insolites avec une qualité de service irréprochable. Accessible

Plus en détail

Retour sur l expérience Marketing live Lexik/Yatooprint 1 ère partie

Retour sur l expérience Marketing live Lexik/Yatooprint 1 ère partie Retour sur l expérience Marketing live Lexik/Yatooprint 1 ère partie Dans le cadre du salon Connec sud Lexik et sa filiale Yatooprint se sont associés pour réaliser une expérience marketing en direct afin

Plus en détail

Améliorez vos résultats clients

Améliorez vos résultats clients Améliorez vos résultats clients Améliorez la fidélisation de vos clients Les conditions actuelles de notre marché rendent plus facile l infidélité de nos clients. Pourtant, l enjeu est d importance. Il

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux 1. Le E-Commerce et ses nouveaux usages Constat : Le Web 2.0 = Le renversement des pouvoirs Les consommateurs ne font plus confiance aux marques (Brand

Plus en détail

Agence de communication 3D

Agence de communication 3D Agence de communication 3D QUI SOMMES-NOUS? ora Concept est une agence bordelaise spécialisée dans la communication Hdigitale 3D. Nous sommes une équipe d experts en Communication, en Infographie 2D/3D,

Plus en détail

Diagnostic commercial

Diagnostic commercial Diagnostic commercial Si elle veut réussir, l entreprise doit avant tout vendre son produit. Pour cela, la fonction commerciale en son sein lui est d une grande utilité. Ceci est dû à la finalité même

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE www.parlonsentreprise.com Objectifs de l atelier Prendre conscience des besoins des clients Apporter un service supplementaire utile a nos clients Presenter une

Plus en détail

Développer le marketing des PME

Développer le marketing des PME 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteur N attendez pas d être grand pour croître! Développer le marketing des PME Groupe Bijouterie Joaillerie 28/07/2010 Confidentiel

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Les outils du manager commercial

Les outils du manager commercial OBJECTIFS Améliorer sa force de conviction et asseoir son leadership sur son équipe de collaborateurs mais aussi dans sa relation-clientèle Saisir l importance de la dimension relationnelle comportementale

Plus en détail

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices.

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Exercice 1 : la différence entre missions et projet. 1. A partir des extraits du référentiel (doc 1) et des exemples de projet (doc 2), compléter le tableau

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant Les clés de la Réussite Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant E-learning 14 heures Tarif : 490 Le manque d approche Marketing pénalise les petites structures.

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire Introduction... 1 Les enjeux

Plus en détail

French Entrée. J'adore! Marketing Services

French Entrée. J'adore! Marketing Services Votre partenaire privilégié pour la promotion de la France en tant que destination touristique sur le marché britannique et anglophone. FrenchEntrée Services Marketing Votre partenaire privilégié pour

Plus en détail

Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD.

Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD. Pas de PLV sans design! Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD. 25 juin 2013, Paris CPV PLUS. Créé en 2002, CPV Plus (Communication Point de Vente Plus ) est à l origine un bureau d etude spécialisé

Plus en détail

CORRIGE cas chaussure de sport Séance 4 SCP

CORRIGE cas chaussure de sport Séance 4 SCP CORRIG cas chaussure de sport Séance 4 SCP Une analyse externe : offre, demande, environnement, marché et segments 1/ Les marchés : Tous les marchés qui nous concernent ici sont des marchés français Principal

Plus en détail

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Mieux gérer le personnel 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Améliorer la gestion du personnel et obtenir des résultats financiers en contrôlant le trafic

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger

20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger 1 Michel Amossé 20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger Directeur Commercial & Marketing, de sociétés implantées

Plus en détail

Le E- commerce ce n est QUE du commerce...

Le E- commerce ce n est QUE du commerce... id@idagir.fr Le E- commerce ce n est QUE du commerce... Votre site ne représente que 20 % à 30% de votre investissement. Préservez donc 70 à 80 % de votre budget pour votre communication. Réflexions sur

Plus en détail

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6 1 Sommaire o La start-up TripConnexion 1 o Le concept 2 o TripConnexion en bref 4 o Revue de presse 5 o Contacts presse 6 2 Genèse C est au retour d un voyage en Birmanie, où ils ont fait la rencontre

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Conception et construction LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Sommaire 1. Les liens...3 2. Introduction...4 3. Quelles sont les fonctionnalités pour mon site e-commerce?...5 4. Comment exploiter les réseaux

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

Gestion d E-réputation. Management de marque

Gestion d E-réputation. Management de marque Renforcez votre présence sur Internet Stratégie Digitale Gestion d E-réputation Community Management Management de marque Web Marketing 0 www.forcinet.ma 1 Qui Sommes-Nous? Forcinet est une entreprise

Plus en détail

Introduction. Jean Rémy MARTINEZ Directeur General adjoint Teleperformance FSM

Introduction. Jean Rémy MARTINEZ Directeur General adjoint Teleperformance FSM Introduction Jean Rémy MARTINEZ Directeur General adjoint Teleperformance FSM by & 3eme vague de notre Analyse, en nette évolution, plus opérationnelle. Un monde en mutation et le nouveau marketing voit

Plus en détail

Ateliers du mercredi 9 février 2011

Ateliers du mercredi 9 février 2011 Ateliers du mercredi 9 février 2011 Barcamp Webmaster Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien ou rédacteur,

Plus en détail

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE La notion de prix de vente Les objectifs financiers Les objectifs commerciaux Les remises et rabais Exercice et corrigé Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial

Plus en détail

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi?

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi? L animation numérique, c est quoi? L Office de Tourisme vous accompagne Vos rendez-vous numériques Guide de l accompagnement numérique Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE 2014 2015 2 Sommaire

Plus en détail

LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION

LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION Une société multinationale est une société qui produit des effets économiques dans plusieurs pays. C'est-à-dire que, soit les actionnaires

Plus en détail

Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 4: Analyse stratégique - suite

Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 4: Analyse stratégique - suite Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 4: Analyse stratégique - suite Introduction Objectif de la séance Présenter un deuxième modèle d aide à l analyse stratégique Appliquer ce modèle Plan

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Le e-commerce

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Le e-commerce ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Le e-commerce Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain, Christian

Plus en détail

Un nouveau cycle pour Avanquest

Un nouveau cycle pour Avanquest Un nouveau cycle pour Avanquest Paris, Le 16 décembre 2013 www.avanquest-group.com CONFIDENTIEL - NE PAS DIFFUSER Un nouveau cycle pour Avanquest 16 Decembre 2013 1 30 ans d expertise, 3 mutations réussies

Plus en détail

FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Durée : 2 jours (14H) Programme de la formation : Objectifs : Méthodologie :

FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Durée : 2 jours (14H) Programme de la formation : Objectifs : Méthodologie : FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Quelques repères sur la réforme Comment améliorer l attractivité de la visite guidée Qualifier l offre des visites guidées pour réfléchir

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Dossier de presse Avril 2010 Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Lancement de TesterTout.com Agence Marketing Editrice du 1 er programme gratuit d envoi de cadeaux pour tous Contact Aurélien Deschodt

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON AMBITIVE Station Pizza- 1 Presentation de votre ApplicatiON 2 - Qui sommes-nous - 3 Sommaire Qui sommes-nous? Objectifs Intérêts du client Quelques fonctions phares Accueil & Vue Principale Menus & Carte

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Canon Business Services. Gestion des impressions

Canon Business Services. Gestion des impressions Canon Business Services Gestion des impressions 2 Gestion des impressions Aperçu du marché Le saviez-vous? Selon une étude IDC réalisée en 2012, la dépense globale en marketing et communication ne progressera

Plus en détail

Ficoba. Le Parc des Expositions du Gipuzkoa

Ficoba. Le Parc des Expositions du Gipuzkoa Le Parc des Expositions du Gipuzkoa «Pour bien préparer un Salon» Justification des Salons - Le SALON est l outil de marketing le plus utilisé après la propre force de vente. - Contacter un visiteur à

Plus en détail

S6 FSR.2013. Opportunité d affaire

S6 FSR.2013. Opportunité d affaire ENTREPRENEURIAT Cours n 4 S6 FSR.2013 Opportunité d affaire Trouver une «bonne» idée d affaire Demande réelle Retour sur investissement Concurrence Réaliser les objectifs du créateur Moyens et compétences

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Etude. du metier de responsable clientele

Etude. du metier de responsable clientele Etude du metier de responsable clientele decembre 2008 Sommaire Creation de l observatoire Outils de l observatoire prospectif des metiers et des qualifications... [ 3 ] Rappel des objectifs Logique de

Plus en détail

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés 1 Quelles difficultés rencontrait l entreprise LDP? Le client L entreprise (appelons

Plus en détail

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux Nouvelles modes de consommations des biens et des services, Nouvelles formes de communication dans le B2B, dans le B2C, dans le B2B2C, le C2C, Nouvelles compétences

Plus en détail

1er site. d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Dossier de presse 21/07/2009.

1er site. d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Dossier de presse 21/07/2009. JJ Mois Année 1er site d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Appart-Maison.fr en quelques mots Appart-Maison.fr est le 1er site Internet d annonces

Plus en détail

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING CONFÉRENCE MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING MANUEL DU PARTICIPANT Conférencier : Ronald Martineau, Conseiller stratégique, TAO Design & Marketing Collège de l immobilier du Québec 600, chemin du Golf, Île

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Nous créons vos annonces Nos experts, créent vos annonces et choisissent des mots clés qui sont des mots ou des expressions en rapport

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE?

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? Sommaire 1. Contexte général 2. Graphisme / Ergonomie 3. Page d accueil 4. Catalogue 5. Processus de commande Présentation Fondée en 2001, Oxatis est la solution de création

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail