Action collective PC2M Plate-forme Collaborative du Comité Mécanique IDF

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Action collective PC2M Plate-forme Collaborative du Comité Mécanique IDF"

Transcription

1 Action collective PC2M Plate-forme Collaborative du Comité Mécanique IDF PC2M-IDF Acceptation des dernières candidatures en cours 9 PME d Île-de-France ont encore la possibilité de participer à cette action (Sous réserve d acceptation du Comité de pilotage) PME/PMI à caractère industriel ou de services à l'industrie. De moins de 250 personnes. et dont le chiffre d'affaire N'excède pas 50 millions d'euros ou dont le bilan N'excède pas 43 millions d'euros Et non contrôlées à plus de 25% du capital ou des droits de vote par un ou conjointement par plusieurs entreprises ne respectant pas la condition de taille ci-dessus. Contact : Philippe HALLAY

2 POURQUOI Y PARTICIPER Conséquences de la non-maîtrise des données de conception : 1.Surcoûts de développement 2.Non respect des délais 3.Non qualité sur les produits délivrés 2

3 Conséquences de la non-maîtrise des données de conception 1. Surcoûts de développement «reprise d'essais - mauvaise estimation d'une prestation suite à une fausse donnée d'entrée : action de correction tardive et donc coûteuse» «surcoût de développement» «perte d'efficacité» «Obligation de refaire plusieurs fois le travail» «Travail fait en double. Travail qui remet en question trop tard!» «Travaux inutiles» «Ressources non prévues» «Essais qui ne servent pas forcément à quelque chose» «Surcoût et/ou surinvestissement» «Refaire plusieurs fois le travail ou ne pas le faire du tout» «charge de travail non prévue (et donc non lissée)» «investissements ou coûts supplémentaires en fabrication» Source : Vinci Consulting «Retard de production, rebut de pièces, casse au niveau fabrication non prévue» «Souvent ce genre de décision conduit à une remise en cause de la modification et à une modification de la modification d'où surcoût (+ou - important selon gravité) qui aurait pu être évité.» «Demande de personnes supplémentaires. (hors budget)» «Redondance / Activité non justifiée» 3

4 Conséquences de la non-maîtrise des données de conception 2. Non respect des délais «Oui, retard planning surtout, par une «Décalage des plannings» mauvaise identification des points durs par les entités 'donneuses d'ordres» «retard de développement» «Oui, retard sur les officialisations, donc sur les dates de lancement en fabrication» «dérive du planning» «Impact planning» «changement de planning, retard de livraison...» «Retard Dispersions de l'activité» «oui : risques techniques planning et coût.» «Retard de développement, Décalage dans le planning, => Tout est à faire en urgence pour rattraper le retard» «retard d'industrialisation» «...remise en cause tardive» «Oui. Retard des livrables» Source : Vinci Consulting «Planning d'évaluation prenant du retard» «Plan d'actions pour résorber le retard sur le planning des livrables» «engendre retard de livraison» «Ajouts d'itérations dans le processus de conception/validation» «Glissement de planning» «La faisabilité technique ou le respect des délais ne sont plus certains» 4

5 Conséquences de la non-maîtrise des données de conception 3. Non qualité sur les produits délivrés «Livrables non conformes chez le client» «Non conformité réglementaire, non homologation» «Pannes» «Oui, non conformité des spécifications et donc des plans de tests car pas à jour» «Non conformité du produit final» «dégradation des prestations du produit non validées» «La modification d'une pièce sans ma consultation a entrainé une dégradation d'une prestation dont j'étais responsable. Cette dégradation a eu un effet négatif sur les enquêtes qualité clientèle» Source : Vinci Consulting «Déphasage entre nos livrables et d'autres documents opposables» «Modifications entraînant des produits non fonctionnels ou présentant des problèmes non admis» «Montage de mauvaise version de pièces sur des prototypes» «Risque dans l'atteinte des prestations» «Pour savoir si vos exigences matchent avec le produit? Si vous recevez une lettre d insulte du client, c est que vous vous êtes planté» 5

6 POURQUOI Y PARTICIPER Base centralisée Une base référentielle qui permet de gérer vos affaires et projets avec vos partenaires géographiquement dispersés tout en conservant la traçabilité et les données du projet, quelque soit l origine de ces données 6

7 POURQUOI Y PARTICIPER Une société investit dans une solution parce que Qu elle soit petite ou grande, ses contraintes sont importantes Centralisation & sécurisation des données Recherche d informations Gestion des modifications Gestion des configurations Gestion des cycles de vie Gestion & exécution de projets Communication avec les autres services & partenaires Collaboration, etc Pour être compétitive il lui faut réduire ses temps de développement et améliorer la qualité de ses produits 7

8 POURQUOI Y PARTICIPER Une société n investit pas dans une solution parce que Le coût de l investissement est trop élevé Coût du logiciel & Coût de la mise en service Le temps de mise en service est trop important Temps d installation & Temps de formation Manque de compétences en informatique Pas de service informatique interne à l entreprise Les besoins exprimés sont limités Centralisation des données, versions & révisions, cas d emplois, recherche de composants, modification des noms, verrouillage pendant la modification 8

9 POURQUOI Y PARTICIPER Aujourd hui, vous avez le choix, La demande d inscription Simple et rapide (Sous huitaine) Le coût de l investissement Allégée, uniquement H.T. à votre charge Incluant L accès à la plate-forme pendant 6 mois 10 jours d accompagnement sur la base d un projet pilote réel - Phase 1 - Étude des besoins - Phase 2 - Formation aux outils du travail collaboratif - Phase 3 - L action pilote sur 6 mois (Personnalisation de l outil suivant votre activité tout au long de cette période) - Phase 4 Séminaires utilisateurs - Phase 5 Résultat suivant des indicateurs de performance définis avec vous. 9

10 Vos contacts Philippe HALLAY GSM : Le Délégué régional Ile de France du Cetim Jean-Marc UROS Dominique HUMBLOT Les responsables du projet Patrick MARCHAND Tél : Tél : Tél : GSM :

OREE, l entreprise étendue appliquée

OREE, l entreprise étendue appliquée OREE, l entreprise étendue appliquée Les enjeux du travail collaboratif Comment optimiser la gestion de projet avec mes partenaires et fournisseurs? Comment offrir un service àforte valeur ajoutée à mes

Plus en détail

CCTP Assistance à Maitrise d'ouvrage pour la construction d'une biobanque et d'un LIMS, accompagnement de MGP vers une certification ISO

CCTP Assistance à Maitrise d'ouvrage pour la construction d'une biobanque et d'un LIMS, accompagnement de MGP vers une certification ISO CCTP Assistance à Maitrise d'ouvrage pour la construction d'une biobanque et d'un LIMS, accompagnement de MGP vers une certification ISO Contexte Metagenopolis - MGP - est une unité de l'inra. Sa mission

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

RESPONSABLE LOGISTIQUE

RESPONSABLE LOGISTIQUE RESPONSABLE LOGISTIQUE Programme de formation et planning Du 16 octobre 2015 au 15 octobre 2017 (dates prévisionnelles) 988 HEURES EN CENTRE Titre certifié de niveau II (BAC + 4) enregistré au RNCP : Arrêté

Plus en détail

CONDUITE DE PROJET CONDUITE DE PROJET CONDUITE DE PROJET

CONDUITE DE PROJET CONDUITE DE PROJET CONDUITE DE PROJET CONDUITE DE PROJET MODULE I : I.1 Fondamentaux : Définition, Composantes coût qualité délai, Revue de lancement, notion T0, Organisation des données, Traçabilité Constitution du dossier projet I.2 Phase

Plus en détail

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 N i c o l a s C h u Réussir un projet de site web 6 e édition Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 annexe D Les indicateurs de pilotage

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Designer en Résidence. Pôle de Compétitivité ViaMéca

APPEL A CANDIDATURE. Designer en Résidence. Pôle de Compétitivité ViaMéca APPEL A CANDIDATURE Designer en Résidence Pôle de Compétitivité ViaMéca CONTEXTE : Intégration «durable» du Design dans la stratégie du pôle de compétitivité ViaMéca année 2014 Le dossier de candidature

Plus en détail

Gestion de projet - réduction et suivi des risques

Gestion de projet - réduction et suivi des risques Gestion de projet - réduction et suivi des s GÉRARD CASANOVA - DENIS ABÉCASSIS Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ Table

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maitrise de l énergie et énergies renouvelables de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

POURQUOI UNE LABELLISATION?

POURQUOI UNE LABELLISATION? LABELLISATION - CPE POURQUOI UNE LABELLISATION? Pourquoi une labellisation? 2009 > besoin de sécurisation des CAE du réseau > pour rappel : les dépôts de bilan 2009 /2011. Impuissance du réseau face aux

Plus en détail

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace 1 Table of Contents 3 Manque de centralisation 4 Manque de données en temps réel 6 Implémentations fastidieuses et manquant de souplesse 7

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

FICHES RECAPITULATIVES DES DISPOSITIFS D'AIDES EN AQUITAINE FONCTION : MARKETING ET COMMERCIALISATION

FICHES RECAPITULATIVES DES DISPOSITIFS D'AIDES EN AQUITAINE FONCTION : MARKETING ET COMMERCIALISATION FICHES RECAPITULATIVES DES DISPOSITIFS D'AIDES EN AQUITAINE FONCTION : MARKETING ET COMMERCIALISATION Recensement dans le cadre des Étapes de l'innovation Mai 2011 Atelier : Commercialisation Nom du dispositif

Plus en détail

Opération Régionale pour l Entreprise Etendue

Opération Régionale pour l Entreprise Etendue Opération Régionale pour l Entreprise Etendue L entreprise étendue appliquée en Rhône-Alpes Alban KARNAVOS Chef de projets OTEN / ARF // Paris // 4 mai 2007 Espace Numérique Entreprises // Les partenaires

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS LE KIT DU MANAGER DE PROJETS Ce kit est basé sur les travaux du Professeur Hugues Marchat (parus aux éditions Eyrolles) complétés par les expériences opérationnelles de Denis Lannel. Sommaire Travailler

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. SOLUTYS Group Parc Technologique 10 rue Léonard de Vinci 91090 - Lisses

DOSSIER DE PRESSE. SOLUTYS Group Parc Technologique 10 rue Léonard de Vinci 91090 - Lisses DOSSIER DE PRESSE Parc Technologique 10 rue Léonard de Vinci 91090 - Lisses 01 60 78 93 06 01 60 78 93 06 01 64 97 31 24 01 64 97 31 24 Contact presse : Lilia Goncalves Da Mota Email : lilia.goncalvesdamota@solutys.com

Plus en détail

TalenTs RessOURCes HUMaInes

TalenTs RessOURCes HUMaInes Talents RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Formation et développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS

Plus en détail

Présente au SCHEMA DIRECTEUR TIC. aux PLANS OPERATIONNELS. Démarche et mise en œuvre. Présentation

Présente au SCHEMA DIRECTEUR TIC. aux PLANS OPERATIONNELS. Démarche et mise en œuvre. Présentation Présente au du SCHEMA DIRECTEUR TIC aux Forum NTIC 2005 PLANS OPERATIONNELS Démarche et mise en œuvre Daniel MEMBRIVES Présentation Cabinet d étude spécialisé dans les interventions autour des Technologies

Plus en détail

INFORMATION CONNECTED

INFORMATION CONNECTED INFORMATION CONNECTED Solutions Métiers Primavera pour l Industrie des Services Publics Gestion de Portefeuilles de Projets Garantir l Excellence Opérationnelle grâce à la Fiabilité des Solutions de Gestion

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Programme d accompagnement des PME dans la mise en œuvre d une démarche GPEC 1 er Juillet 2013 / 31 décembre 2013 OPCA FORCO Page 1 sur

Plus en détail

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE Février 2014 N 003 Sommaire Editorial - Editorial.1 - Les échos de la démarche Qualité 2 - Focus..4 - Champagne : Exemple à Suivre.8 Production : Sous-direction de la Qualité

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FEDER) Axe 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international Service instructeur Conseil Régional Direction des Affaires Economiques Dates agréments CLS

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Page 1 / Gagner en performances grâce au pilotage des flux / 2010 Détecter une problématique «flux» Si ces constats sont courants dans votre

Plus en détail

Questions de révision Gestion de projet Janvier- février 2010

Questions de révision Gestion de projet Janvier- février 2010 CHAPITRE 1 1. Quel est le rôle du promoteur? Le promoteur est celui qui veut que le projet se réalise. C est lui qui conçoit l idée et qui détermine les paramètres clés du projet. Il doit aussi déterminer

Plus en détail

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Iut de Tours Département Information-Communication Option Gestion de l Information et du Document dans les Organisations Page 1 sur

Plus en détail

Je découvre Lina Maintenance

Je découvre Lina Maintenance Je découvre Lina Maintenance Une interface simple et ergonomique pour optimiser la maintenance de vos équipements 1 Sommaire Présentation 4 La plateforme Lina 5 Référentiel 6 Agenda et données personnelles

Plus en détail

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE CONSEIL D ADMINISTRATION PRÉSENTATION DE LA CARTOGRAPHIE DES RISQUES 26 MAI 2015

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE CONSEIL D ADMINISTRATION PRÉSENTATION DE LA CARTOGRAPHIE DES RISQUES 26 MAI 2015 TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE CONSEIL D ADMINISTRATION PRÉSENTATION DE LA CARTOGRAPHIE DES RISQUES 26 MAI 2015 Présentation de la cartographie des risques 22/05/2015 Avant toute chose,

Plus en détail

FINANCEMENT DE L INNOVATION

FINANCEMENT DE L INNOVATION 2014 FINANCEMENT DE L INNOVATION EXPERTISE & ACCOMPAGNEMENT FABRICANT D ECONOMIES Sommaire Page 3 Page 6 Page 7 Page 9 Page 10 Page 16 Page 18 Page 19 Notre cabinet Pôle Financement de l Innovation Le

Plus en détail

Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing

Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing Pourquoi avons-nous créé Nuageo? Nos valeurs Nos forces Nos Services Les fondateurs Nous contacter 1 Pourquoi avons-nous créé Nuageo? A l heure

Plus en détail

Direction départementale des Hauts-de-Seine. Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013

Direction départementale des Hauts-de-Seine. Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013 Direction départementale des Hauts-de-Seine Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013 Enquête Industrie Ile de France - août 2013 : La conjoncture francilienne est mieux

Plus en détail

Journée nationale des pôles de compétitivité 26 janvier 2012

Journée nationale des pôles de compétitivité 26 janvier 2012 ENERGIES NON GENERATRICES DE GAZ A EFFET DE SERRE PÔLE DE COMPETITIVITE NATIONAL PÔLE REGIONAL D INNOVATION ET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SOLIDAIRE PÔLE D EXCELLENCE DE CORSE Journée nationale des pôles

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

PROJET DE CONCEPTION (6GIN333)

PROJET DE CONCEPTION (6GIN333) PROJET DE CONCEPTION (6GIN333) Cours #7 Hiver 2012 Ordre du jour Gestion des risques Introduction Concepts & définitions Processus d analyse Outils & méthodes Résultats Pause de 15 minutes Suivit des coûts

Plus en détail

QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC?

QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC? QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC? - Un marché public est un contrat conclu à titre onéreux entre un pouvoir adjudicateur (collectivité territoriale, Etat ) et un opérateur économique public ou privé pour

Plus en détail

Master Management PME PMI

Master Management PME PMI IUP Management et Gestion des Entreprises 7/8 Master Management PME PMI Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de ce : Former des professionnels de la gestion appelés à prendre en charge des fonctions

Plus en détail

Ingénierie des Exigences

Ingénierie des Exigences Club Management des Systèmes d'information Ingénierie des Exigences Comment construire et maintenir un référentiel? 1 Qui suis-je? Stéphane BADREAU Consultant et formateur en ingénierie des exigences chez

Plus en détail

Kit de conduite de projet

Kit de conduite de projet Hugues Marchat Kit de conduite de projet Deuxième édition Éditions d'organisation, 2001, 2003 ISBN : 2-7081-2945-7 Kit de conduite de projet PHASE 4 LE PILOTAGE Cette phase comporte deux étapes et trois

Plus en détail

Mise en place d'un système de Management Qualité ISO 9001:2000 pour la plate forme bio informatique GenOuest

Mise en place d'un système de Management Qualité ISO 9001:2000 pour la plate forme bio informatique GenOuest 1 Mise en place d'un système de Management Qualité ISO 9001:2000 pour la plate forme bio informatique GenOuest Annabel Bourdé http:genouest.org/ abourde@irisa.fr 2 Plan de la présentation 1. Brève présentation

Plus en détail

PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol

PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol Jan-Erik Starlander, CCI France Benoît Phuez, AFNOR Certification 27 novembre 2012, Pollutec 1 Qu est-ce que le management environnemental?

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

31 Concevoir et intégrer la Démarche Qualité dans les établissements et les services

31 Concevoir et intégrer la Démarche Qualité dans les établissements et les services CATALOGUE2009:Mise en page 1 12/09/08 9:26 Page 29 Evaluation et démarche qualité Formation diplômante : master professionnel politiques sociales, territoires et stratégies de direction EN PARTENARIAT

Plus en détail

Livret descriptif du CQP Concepteur 3D bijouterie / joaillerie (CAO/DAO) janvier 2015

Livret descriptif du CQP Concepteur 3D bijouterie / joaillerie (CAO/DAO) janvier 2015 Livret descriptif du CQP Concepteur 3D bijouterie / joaillerie (CAO/DAO) janvier 2015 Les C.Q.P. Qu est-ce le C.Q.P.? Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) est une reconnaissance professionnelle

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique. Celine.maze@direccte.gouv.fr

Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique. Celine.maze@direccte.gouv.fr Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique 1 Celine.maze@direccte.gouv.fr PLAN FILIERE INDUSTRIES AUTO AERO MECA Ile-de-France 2013 Accompagnement à la stratégie Développement

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

ECHANTILLONS INITIAUX FOURNISSEURS PROCEDURE N 33 SOMMAIRE. 4. Méthodologie 4.1. Donneur d'ordre 4.2. Délai

ECHANTILLONS INITIAUX FOURNISSEURS PROCEDURE N 33 SOMMAIRE. 4. Méthodologie 4.1. Donneur d'ordre 4.2. Délai 10 rue Jean Rostand 69745 Genas Indice P Page 1 / 6 ECHANTILLONS INITIAUX FOURNISSEURS PROCEDURE N 33 SOMMAIRE 1. Objet 2. Domaine d'application 3. Responsabilité 4. Méthodologie 4.1. Donneur d'ordre 4.2.

Plus en détail

Contrat tripartite. Medicen Paris Region /Entreprise / Consultant. Action «Propriété Industrielle»

Contrat tripartite. Medicen Paris Region /Entreprise / Consultant. Action «Propriété Industrielle» Contrat tripartite Medicen Paris Region /Entreprise / Consultant Action «Propriété Industrielle» Entre les soussignés : d une part, Le pôle de compétitivité Medicen Paris Region, constitué sous la forme

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

Page 1 13 mars 2015. Innover 1

Page 1 13 mars 2015. Innover 1 Page 1 13 mars 2015 Innover 1 en mécanique Institut technologique de mécanique Piloté par les industriels mécaniciens sous la tutelle de l État Un acteur régional, national, international Le Centre d expertise

Plus en détail

COMPRENDRE ET SE PRÉPARER

COMPRENDRE ET SE PRÉPARER COMPRENDRE ET SE PRÉPARER Comprendre et se préparer OUVERTURE Lydia BOMPART, responsable de la relation avec les établissements, Amue Serge BOURGINE, chargé de domaine Finance, Amue Comprendre et se préparer

Plus en détail

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision Département de l'indre et Loire COMMUNAUTE DE COMMUNES GATINE-ET-CHOISILLES ZAC POLAXIS STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USEES PIECE 1.8 CADRE DU SCHEMA D ORGANISATION DU PLAN D ASSURANCE QUALITE (SOPAQ)

Plus en détail

Jean-Pierre Brocart. Incubateur National Multimédia Belle de Mai. brocart@belledemai.org

Jean-Pierre Brocart. Incubateur National Multimédia Belle de Mai. brocart@belledemai.org La valorisation de la recherche par la création d entreprises innovantes Le rôle des incubateurs Jean-Pierre Brocart Incubateur National Multimédia Belle de Mai brocart@belledemai.org Les mesures prises

Plus en détail

MASTERPME Stratégies de Croissance Rentable

MASTERPME Stratégies de Croissance Rentable MASTERPME Stratégies de Croissance Rentable Le Financement Court Terme pour PME Instrument Stratégique de La Croissance des PME MasterPme Edition PME Comment Financer le Court Terme? Cette Solution permet

Plus en détail

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement»

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Résultat : 1. Obtenir les meilleures conditions d approvisionnement possibles, en termes de prix, de

Plus en détail

SOMMAIRE. I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2. II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6. III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p.

SOMMAIRE. I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2. II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6. III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p. CFR & CGL Consulting Carnet de bord Supply Chain Avec le concours de SOMMAIRE I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2 II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6 III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p. 7

Plus en détail

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 SFR Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 1 Sommaire 1- Le contexte et l historique de la Gestion des EXigences

Plus en détail

Formation projet Informatique. Qu'est-ce qu'un projet?

Formation projet Informatique. Qu'est-ce qu'un projet? Formation projet Informatique Qu'est-ce qu'un projet? Définition Typologie Les acteurs et les rôles Le déroulement Sommaire Définition Typologie Les acteurs et les rôles Le déroulement Sommaire Projet

Plus en détail

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Le domaine de la construction est en constante évolution : les contraintes se renforcent,

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I.

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I. REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I. BASES JURIDIQUES Vu le règlement général d exemption par catégorie N 651/2014 adopté

Plus en détail

Pôle Finance Exemples de réalisations

Pôle Finance Exemples de réalisations Pôle Finance Exemples de réalisations CONFIDENTIEL C PROPRIETE RENAULT Coûts de développement de l Ingénierie Mécanique: Réaliser une grille commune d analyse des coûts, et un benchmarking, puis proposer

Plus en détail

ACCOMPAGNER - Gestion de projet - Maintenance fonctionnelle - Méthodologie et bonnes pratiques - Reprise du réseau informatique

ACCOMPAGNER - Gestion de projet - Maintenance fonctionnelle - Méthodologie et bonnes pratiques - Reprise du réseau informatique netcat_ / Gnuside SAS 10 rue Rochechouart 75009 Paris 01 84 16 11 96 contact@netcat.io AOUT 2015 Fondée par 2 ingénieurs R&D, netcat_ est une entreprise spécialisée en infrastructures systèmes et réseaux.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES 1 INTRODUCTION 2 CONDITIONS D'INSTALLATION ET MONTAGE. 1.1 Contexte du projet et objectif : 1.2 Périmètre de la consultation

CAHIER DES CHARGES 1 INTRODUCTION 2 CONDITIONS D'INSTALLATION ET MONTAGE. 1.1 Contexte du projet et objectif : 1.2 Périmètre de la consultation ATTIJAIBANK conditions générales 1 INTRODUCTION 1.1 Contexte du projet et objectif : CAHIER DES CHARGES Dans le cadre du projet du nouveau siège ATTIJARIBANK se propose de lancer une consultation pour

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES

DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) Cet outil «passerelle» a

Plus en détail

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2 Nouveau Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée Plus simple, plus riche, plus métier! Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée est la solution de référence pour vous accompagner dans votre gestion

Plus en détail

Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013-2014. Thierry Rouaud GEP-AFTP

Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013-2014. Thierry Rouaud GEP-AFTP Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013- Thierry Rouaud GEP-AFTP L industrie parapétrolière et paragazière française Quel poids économique?

Plus en détail

Action collective ERP Bois

Action collective ERP Bois Action collective ERP Bois ou Le numérique au service de la compétitivité de l'industrie du bois 20 mars 2012 CCI des Landes (Mont de Marsan) Contexte. Filière bois en Aquitaine exploitation d'une des

Plus en détail

Cahier des charges d une mission de chargé de communication

Cahier des charges d une mission de chargé de communication PROGRAMME INNOVATION PME Saison 1 Cahier des charges d une mission de chargé de communication Appel à consultation 4 octobre 2011 1 Préambule THESAME, centre européen d entreprise et d innovation de la

Plus en détail

REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS Agriculture périurbaine Pratiques agricoles innovantes et respectueuses de l environnement

REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS Agriculture périurbaine Pratiques agricoles innovantes et respectueuses de l environnement CONSEIL GENERAL DE L ESSONNE Direction de l innovation et développement des territoires REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS Agriculture périurbaine Pratiques agricoles innovantes et respectueuses de l environnement

Plus en détail

Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing

Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing et Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing P. Reboud - 06.71.18.19.82 / D. Michallet 06 84 95 80 07 September 30 th, 2010 et Insert "IFS Offer, P. Reboud, 19/01/2010" 2 2010 Capgemini. All rights reserved

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : MENUISERIES EXTÉRIEURES

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : MENUISERIES EXTÉRIEURES 1/18 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : MENUISERIES EXTÉRIEURES Date d application : 01 juillet 2015 2/18 SOMMAIRE

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC)

APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Date 15/10/2013 APPEL A PROPOSITIONS CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE

Plus en détail

NANTES - Séminaire BEST- Coopération Public-Privé LE NOUVEAU STADE DE BORDEAUX

NANTES - Séminaire BEST- Coopération Public-Privé LE NOUVEAU STADE DE BORDEAUX NANTES - Séminaire BEST- Coopération Public-Privé LE NOUVEAU STADE DE BORDEAUX bordeaux.fr 1 ELEMENTS DE CONTEXTE L obsolescence d un stade mythique: Le Stade Chaban Delmas et ses 4 Coupes du monde : 1938,

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

Rentabilité économique. Pourquoi. 3 expertises à la carte

Rentabilité économique. Pourquoi. 3 expertises à la carte Rentabilité économique Améliorer le résultat d exploitation Vous avez besoin de prendre du recul pour choisir les bons leviers d amélioration de votre rentabilité? Dans cette réflexion complexe, FTC vous

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

368 Chèques Technologiques

368 Chèques Technologiques Réalisé par : DGO ECONOMIE, EMPLOI ET RECHERCHE Direction des Réseaux d'entreprises Place de la Wallonie, 1 B-5100 JAMBES (NAMUR) BELGIQUE Tel. : +32.(0)81.33.39.39 - Fax : +32.(0)81.33.37.77 E-mail :

Plus en détail

LES DIFFERENTES PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS

LES DIFFERENTES PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS LES DIFFERENTES PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS Les marchés publics sont des contrats conclus entre un ou plusieurs opérateurs économiques (entités publiques ou privées exerçant une activité

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Technicien/technicienne des industries graphiques (52242 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Technicien d'élaboration, de mise

Plus en détail

CONCOURS ROBAFIS 2015 Édition spéciale «10 ème anniversaire» Référentiel de Développement Plan type Lotissement des livrables documentaires

CONCOURS ROBAFIS 2015 Édition spéciale «10 ème anniversaire» Référentiel de Développement Plan type Lotissement des livrables documentaires CONCOURS ROBAFIS 2015 Édition spéciale «10 ème anniversaire» Plan type Lotissement des livrables documentaires Table des matières INTRODUCTION...2 OBJET DU DOCUMENT...2 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA PHASE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES

CAHIER DES CHARGES. Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES CAHIER DES CHARGES Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES Développer l E.N.F, c est s engager dans le cadre d une démarche partagée, à organiser le concept autour des

Plus en détail

Didier Taormina Christophe Piard

Didier Taormina Christophe Piard COMMENT AU QUOTIDIEN LA E-LOGISTIQUE RENFORCE LE LIEN CHARGEUR E-COMMERCANT/LOGISTICIEN PRÉPARATEUR/TRANSPORTEUR LIVREUR? DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE INDUSTRIELLE Didier Taormina Christophe Piard Sommaire

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ET MODALITES DE LA CONSULTATION

CAHIER DES CHARGES ET MODALITES DE LA CONSULTATION MARCHE N 07_01 CAHIER DES CHARGES ET MODALITES DE LA CONSULTATION Marché passé en application de l article 28 du code des marchés publics EXTENSION DES CONNEXIONS RESEAU ET SERVICES ASSOCIES SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Labellisation des projets par le Pôle DREAM Eau et Milieux 2013-2015

Labellisation des projets par le Pôle DREAM Eau et Milieux 2013-2015 1 Labellisation des projets par le Pôle DREAM Eau et Milieux 2013-2015 Sommaire : 1. Procédure de labellisation des projets 1.1 Le dossier de demande de labellisation 1.2 Attribution des dossiers aux correspondants

Plus en détail

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence Paris, le 10-03-2010 Le Plan Qualité et le montage de projet Corinne JUFFROY Ecole Conduite de Projet - Paris - 10 mars 2010

Plus en détail

Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution PPM de CA Clarity.

Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution PPM de CA Clarity. PRESENTATION DE LA TECHNOLOGIE : INNOVATION ET TRANSFORMATION DES ACTIVITES Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution

Plus en détail

Le service intégré FACILITIES SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE. ESPACEs PROPRETÉ. BÂtIMENT

Le service intégré FACILITIES SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE. ESPACEs PROPRETÉ. BÂtIMENT FACILITIES Le service intégré Accueil SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE ESPACEs VERTs multitechnique PROPRETÉ BÂtIMENT logistique 1 facility management hard services multitechnique BÂtIMENT TRAVAUX NEUFS

Plus en détail

PIMAN CONSULTANTS. Offre Photovoltaïque

PIMAN CONSULTANTS. Offre Photovoltaïque PIMAN CONSULTANTS Offre Photovoltaïque Pourquoi PIMAN dans vos projets PV? Les compétences requises pour le développement de projets photovoltaïque : Expertise technique Gestion de projet / de contrats

Plus en détail

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1 RÉPONSE DE GAZ MÉTRO À UNE DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Origine : Demande de renseignements n o 1 en date du 14 juin 2010 Demandeur : Fédération canadienne de l entreprise indépendante SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS

Plus en détail

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés Consultation de sociétés d Expert en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés, pour la réalisation d interventions auprès des PME/PMI dans le cadre du programme CAP ENERGIE Contexte

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF 315 NF Petite Enfance PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de

Plus en détail

Guide pour les organismes notifiés concernant l'audit des fournisseurs 2 des fabricants de dispositifs médicaux

Guide pour les organismes notifiés concernant l'audit des fournisseurs 2 des fabricants de dispositifs médicaux NBOG BPG 1 2010-1 Guide pour les organismes notifiés concernant l'audit des fournisseurs 2 des fabricants de dispositifs médicaux 1 introduction Traduction non officielle du document en anglais publié

Plus en détail

Moyen acceptable de de conformité. Performances des freins d immobilisation SAM F 007

Moyen acceptable de de conformité. Performances des freins d immobilisation SAM F 007 Document technique Matériel Moyen acceptable de de conformité SAM F 007 Applicable sur : RFN Edition du 04/07/2012 Version n 1 du 04/07/2012 Applicable à partir du : 04/07/2012 Remplace : IN 2851 (version

Plus en détail

Article 1 - Description du besoin. Article 1-1. Contexte. Article 1-2. Objet de la consultation. Article 1-3. Descriptif détaillé de la mission

Article 1 - Description du besoin. Article 1-1. Contexte. Article 1-2. Objet de la consultation. Article 1-3. Descriptif détaillé de la mission NATUREPARIF Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France 84, rue de Grenelle 75007 Paris CONSULTATION Sélection d auditeurs pour la réalisation d évaluations de la gestion écologique

Plus en détail

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 PROCEDURE DE GESTION GROUPE REPORTING ACHATS DD DAG PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 OBJECTIF 1. Définition

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : ETLL1524415A Intitulé du texte : Arrêté relatif aux critères de qualifications requis pour le bénéfice du crédit d impôt pour la transition énergétique

Plus en détail