Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov"

Transcription

1 Virus Virus HIV IFMT-MS-Nov

2 Qu est ce qu un virus? les micro-organismes agents des maladies sont classés en 4 types de / taille décroissante : parasites certains visibles à l œil nu champignons autour de 1/10 mm bactéries env. 1µ (1/1000 de mm) virus env nm (1000nm =1µ) visibles au microscope optique au microscope électronique Les virus sont donc les + petites structures vivantes sans cytoplasme, ni noyau, seulement un génome + coque protéique (capside) ; et une enveloppe présente ou non IFMT-MS-Nov

3 Taille des virus (comparative) IFMT-MS-Nov

4 Qu est ce qu un virus? (2) les virus sont des agents de maladies et de cancers chez : les humains - mais aussi plantes les animaux - et même les bactéries les virus se transmettent d un individu à l autre généralement dans une même espèce, qqfois d une espèce à l autre chaque souche de virus porte des gènes des protéines spécifiques qui permettent de l identifier et le classer IFMT-MS-Nov

5 Structure d un virus à enveloppe (schéma) IFMT-MS-Nov

6 Aspect des virus: microscope électronique Hand - foot - mouth - Grippe - influenza IFMT-MS-Nov

7 La transmission des virus (dissémination) Elle est aussi très variable : faible pour certains virus (hépatite C) très forte pour d autres causant des épidémie massives (grippe, conjonctivite) par des voies différentes directes ou indirectes : orale (eau, aliments) aérienne sexuelle sanguine ou par vecteur (moustique) Le circuit de transmission peut être très complexe incluant, homme, animaux, moustique IFMT-MS-Nov

8 Caractéristiques générales Les virus ne peuvent pas vivre indépendamment mais dépendent obligatoirement d une cellule hôte : on les qualifie de «parasites obligatoires» ou cyto-pathogènes se reproduisent (répliquent) dans cette cellule vivante chaque virus a son type préféré de cellule/tissus (tropisme) et souvent une spécificité d espèce (barrière d espèce) les v. à la différence des bactéries ne peuvent être cultivés que sur des tissus ou cellules IFMT-MS-Nov

9 Les relations entre virus et hôtes Il existe des milliers de virus (1400 pathogènes dénombrés) : et on en découvre régulièrement de nouveaux Très variables dans leur caractères Tous ne sont pas également pathogènes ou virulents certains pas du tout, d autres d une extrême virulence Tous ne sont pas également transmissibles Tous stimulent l immunité de l hôte, ce qui protège ± l hôte, et permet de diagnostiquer la maladie virale (sérologie) IFMT-MS-Nov

10 Organe et tissus cible : expression clinique Infection virale : de multiples présentations cliniques - inapparente : situation très fréquente - apparente : modérée, sévère, voire mortelle Cette diversité est fonction de : - la souche virale (nouveau sous-type, nouveau variant), - l exposition antérieure à ce virus ou à un virus apparenté - l âge du sujet - une éventuelle immunodépression IFMT-MS-Nov

11 Réplication virale «standard» 1. Fixation membranaire 2. Pénétration (endocytose ou fusion) et phagocytose 3. «Décapsidation» et libération du génome viral 4. Réplication - ARN messager - Protéines virale - Acide Nucléique viral 5. Assemblage 6. Re-largage IFMT-MS-Nov

12 Quelques virus très ordinaires causent : la conjonctivite le rhume la sinusite l herpès l angine la bronchite la grippe la diarrhée infantile la varicelle IFMT-MS-Nov

13 Rhume banal, conjonctivite IFMT-MS-Nov

14 Herpes - Verrues IFMT-MS-Nov

15 D autres causent des maladies sévères la dengue les hépatites la rougeole la polio l encéphalite (japonaise ou autre) le cancer du foie le cancer du col de l utérus IFMT-MS-Nov

16 Asie : dengue, encephalite japonaise, grippe IFMT-MS-Nov

17 D autres des maladies historiques la variole la rage la grippe espagnole (1918) la sida la fièvre hémorragique Ebola le SARS la grippe aviaire IFMT-MS-Nov

18 Jenner IFMT-MS-Nov

19 A. variole ; B. monkey pox (source: OMS) IFMT-MS-Nov

20 Rage IFMT-MS-Nov

21 Affiche en Inde IFMT-MS-Nov

22 Polio IFMT-MS-Nov

23 Ebola IFMT-MS-Nov

24 SARS Corona virus IFMT-MS-Nov

25 H5N1: Épidémiologie histoire d hommes et d oiseaux. IFMT-MS-Nov

26 Grippe aviaire et médias IFMT-MS-Nov

27 Grippe, épidémiologie : pourquoi l Asie? Sud est asiatique : Berceau classique des pandémies (Chine Hong Kong) 1957, 1968, 1977 Biotope favorable? * énorme densité humaine et animale * promiscuité oiseaux-hommes-porcs * climat? Circulation permanente de Virus Recombinaisons virales permanentes IFMT-MS-Nov

28 Distribution géograph. poulets et cas humains IFMT-MS-Nov

29 Épidémies de grippe historiques IFMT-MS-Nov

30 Virus des plantes : la mosaïque du tabac IFMT-MS-Nov

31 Maladies animales : Blue tongue IFMT-MS-Nov

32 Les traitements contre les virus 1) Meilleure option = prévention c est à dire vaccination De nombreux virus peuvent être ainsi prévenus : polio, rougeole, encéphalite japonaise, rubéole, oreillons, varicelle, rage, hépatite A & B, grippe, papilloma, etc.. Mais pas tous - pas de vaccin contre : VIH, herpès, SARS, hépatite C, Ebola, etc.. IFMT-MS-Nov

33 Les traitements contre les virus (2) 2) l option curative est moins efficace et + coûteuse, ce sont les antiviraux Pour de nombreuses maladies virales, une fois déclarées, il n existe pas de traitement : rougeole, rubéole, oreillons, rage, hépatite A & B, dengue, encéphalites, Ebola, Marburg, SARS, etc.. Pour d autres il en existe : VIH, grippe, herpès virus, etc.. IFMT-MS-Nov

34 Oui Faut il avoir peur des virus? parce que les virus sont susceptibles à tout moment de : émerger (SARS) muter (H5N1) devenir résistants aux rares antiviraux disponibles (VIH) donner des épidémies potentiellement dévastatrices (VIH) franchir la barrière d espèce (VIH) Oui, parce que les médicaments antiviraux sont en nombre limité (beaucoup moins nombreux que les antibiotiques) IFMT-MS-Nov

35 Non Faut il avoir peur des virus? parce que beaucoup de maladies virales sont : relativement bénignes contrées par notre système immunitaire efficace assez accessibles à la vaccination accessibles à une prévention efficace de type barrière Oui & non parce que l homme est souvent le responsable de leur émergence, et il devrait donc pouvoir l éviter??? IFMT-MS-Nov

Virologie. Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse

Virologie. Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse Virologie Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse 06/09/2006 Qu est-ce qu un virus? Aspect fonctionnel : entité qui se caractérise par : un seul type d acide nucléique

Plus en détail

Epidémies et Pandémies: pourquoi sont-elles possibles? Werner Wunderli Laboratoire Central de Virologie HUG

Epidémies et Pandémies: pourquoi sont-elles possibles? Werner Wunderli Laboratoire Central de Virologie HUG Epidémies et Pandémies: pourquoi sont-elles possibles? Werner Wunderli Laboratoire Central de Virologie HUG Sujets Structure générale d un virus Comment les virus se multiplient-ils? Comment un virus peut-il

Plus en détail

Les virus à la limite du vivant

Les virus à la limite du vivant Les virus à la limite du vivant 1 PRÉSENTATION virus (biologie), micro-organisme constitué essentiellement d un acide nucléique entouré d une coque protéique, parasite intracellulaire obligatoire, souvent

Plus en détail

AGENDA. Introduction. Bactériophage. Prion. Nouvelles thérapies

AGENDA. Introduction. Bactériophage. Prion. Nouvelles thérapies AGENDA Introduction Bactériophage Prion Nouvelles thérapies LES VIRUS Le Bactériophage VIRUS II Cours de Cytologie VIRUS II Cours de Cytologie VIRUS II Cours de Cytologie Où trouve t-on les bactériophages?..

Plus en détail

DES MICROBES OU DES HOMMES, QUI VA L EMPORTER?

DES MICROBES OU DES HOMMES, QUI VA L EMPORTER? DES MICROBES OU DES HOMMES, QUI VA L EMPORTER? Maxime Schwartz Société Royale Belge de Gastro-entérologie Samedi 13 juin 2009 1 Plan INTRODUCTION LE RETOUR DES MICROBES NOUVELLES ARMES CONTRE LES MICROBES

Plus en détail

LA REPLICATION VIRALE

LA REPLICATION VIRALE LA REPLICATION VIRALE I Généralités! Virus = parasite intracellulaire obligatoire!virus détourne le métabolisme et la machinerie de la cellule pour se multiplier 1 Virus «n» Virions Infection = rencontre

Plus en détail

AVL Liban 2011 VIH. Retrovirus. Pourquoi étudier les virus? Qu est-ce qu un Virus? Terminologie. Egypte Ancienne et Virus AVL 2011 VIH

AVL Liban 2011 VIH. Retrovirus. Pourquoi étudier les virus? Qu est-ce qu un Virus? Terminologie. Egypte Ancienne et Virus AVL 2011 VIH AVL Liban 2011 Sami Khuri Department of Computer Science San José State University San José, California, USA sami.khuri@csjsu.edu www.cs.sjsu.edu/faculty/khuri Retrovirus Parasites intracellulaires Gènes:

Plus en détail

Incidence des maladies

Incidence des maladies Incidence des maladies Les vaccins ont contribué à la réduction spectaculaire du nombre de personnes malades et de décès provoqués par ces microbes ou virus. L effort vaccinal doit être maintenu afin d

Plus en détail

VACCINATIONS. Amboise, le 10 septembre Claire Hassen-Khodja, Interne de Santé Publique au CHU de Tours

VACCINATIONS. Amboise, le 10 septembre Claire Hassen-Khodja, Interne de Santé Publique au CHU de Tours VACCINATIONS Amboise, le 10 septembre 2012 Claire Hassen-Khodja, Interne de Santé Publique au CHU de Tours Historique Première vaccination humaine avec un virus atténué : contre la rage en juillet 1885

Plus en détail

LA GRIPPE. Épidémiologie Clinique Complications Traitement prophylaxie

LA GRIPPE. Épidémiologie Clinique Complications Traitement prophylaxie LA GRIPPE Épidémiologie Clinique Complications Traitement prophylaxie La grippe : une maladie contagieuse Réplication virale Voies aériennes supérieures ET Voies respiratoires inférieures Incubation :

Plus en détail

MALADIES TRANSMISSIBLES "0" Ph. MEERT & M. VANHERP

MALADIES TRANSMISSIBLES 0 Ph. MEERT & M. VANHERP NETWORK OF HUMANITARIAN ASSISTANCE SANTE DANS LES OPERATIONS DE SECOURS SOS - HUMA 3880 MALADIES TRANSMISSIBLES "0" Ph. MEERT & M. VANHERP UCL SOS NOHA MALADIES TRANSMISSIBLES INTRO Ph. MEERT & M. VANHERP

Plus en détail

Le risque épidémique pour la Réunion et Mayotte

Le risque épidémique pour la Réunion et Mayotte Le risque épidémique pour la Réunion et Mayotte L. Filleul, E. Balleydier, E. Brottet, S. Larrieu, C. Larsen, F Pagès, JL. Solet, P. Vilain Cire océan Indien Rencontres de Santé publique France, 24-26

Plus en détail

Le virus de la grippe. Présenté par GRATOL Rémy

Le virus de la grippe. Présenté par GRATOL Rémy Le virus de la grippe Présenté par GRATOL Rémy Introduction La Grippe décrite par Hippocrate en 412 av. J-C. 1580 Première pandémie grippale Depuis, 31 pandémies recensées, dont 3 au XXème 1918, 1957 et

Plus en détail

Les facteurs favorisant l émergence de nouveaux virus

Les facteurs favorisant l émergence de nouveaux virus Les facteurs favorisant l de nouveaux virus Héla KARRAY-HAKIM Laboratoire Microbiologie, Sfax XXI ème Congrès de la STPI. Tunis, 21-23 Avril 2011 «Infections virales émergentes» Introduction récente Phénomènes

Plus en détail

Epidémies et maladies émergentes

Epidémies et maladies émergentes Fiche du cours n 2 de Biomédecine quantitative Epidémies et maladies émergentes I- Epidémies et Maladies Infectieuses Emergentes (MIE) 1) Histoire et définition. Historique : Les maladies infectieuses

Plus en détail

Infection. transformante. Infection aiguë lytique. Infection persistante. Infection. Cellule infectée par le virus. latente.

Infection. transformante. Infection aiguë lytique. Infection persistante. Infection. Cellule infectée par le virus. latente. DIVERSITE DES INFECTIONS VIRALES Dr Rafik HARRATH Laboratoire de Virologie, Faculté de Pharmacie de Monastir Les infections virales Infection transformante Infection aiguë lytique Infection latente Cellule

Plus en détail

Je m informe sur la grippe

Je m informe sur la grippe Je m informe sur la grippe Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Adresse du site : www.docvadis.fr/malinf.sat.paris Validé par le Comité Scientifique Infectiologie La grippe est une maladie infectieuse

Plus en détail

Les virus sont-ils prévisibles?

Les virus sont-ils prévisibles? Les virus sont-ils prévisibles? Pr Didier HOBER Laboratoire de Virologie CHRU Lille dhober@chru-lille.fr Pôle de Microbiologie Laboratoire de Virologie Pr Didier HOBER A Baras A Goffard L Bocket A Dewilde

Plus en détail

Variabilité virale. Vaccins anti viraux

Variabilité virale. Vaccins anti viraux Variabilité virale Vaccins anti viraux Cours DCEM 1 10-11-08 Prof. François SIMON Faculté de Médecine Diderot Paris 7 CHU Saint-Louis francois.simon@sls.aphp.fr PLAN Variabilité virale Vaccins viraux Définition

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 172 - Avril 2017 SOMMAIRE Les maladies infectieuses infantiles 1. Les maladies à éviction des collectivités p 2 2. Les fiches Grand Public p 4 3. Test de lecture p 5 Le mot de

Plus en détail

-Protection de l acide nucléique (physique, chimique (UV), enzymatique (nucleases) Les capsides virales sont composées de nombreuses sous-unités

-Protection de l acide nucléique (physique, chimique (UV), enzymatique (nucleases) Les capsides virales sont composées de nombreuses sous-unités Virus Parasites obligatoires (dépendent d un hôte pour leur réplication) Phase extracellulaire inerte Acide nucléique (ARN ou ADN) encapsidé par protéines structurales (morphologies variables) Génomes

Plus en détail

AGENDA. Introduction. Virus. Bactériophage. Prion. Nouvelles thérapies. Définitions. Notions. Généralités

AGENDA. Introduction. Virus. Bactériophage. Prion. Nouvelles thérapies. Définitions. Notions. Généralités AGENDA Introduction Virus Définitions Notions Généralités Bactériophage Prion Nouvelles thérapies réflexion : Les maladies virales sont connues depuis des millénaires. Déjà sous les babyloniens, on savait

Plus en détail

Adenovirus. Salmonelloses(non typhiques) Escherichia coli entéropathogènes (EPEC) Escherichia colientéro-hémorragiques (EHEC)

Adenovirus. Salmonelloses(non typhiques) Escherichia coli entéropathogènes (EPEC) Escherichia colientéro-hémorragiques (EHEC) GASTRO-ENTERITES VIRALES Affections fréquentes, de courte durée Troubles digestifs aigus Multiplication virale au niveau des entérocytesde l intestin grêle Baisse de l activité enzymatique des cellules

Plus en détail

Vaccinations et avenir de ces pathologies infectieuses émergentes. D. Christmann

Vaccinations et avenir de ces pathologies infectieuses émergentes. D. Christmann Vaccinations et avenir de ces pathologies infectieuses émergentes D. Christmann Vaccinations Vaccin «grippe saisonnière» Vaccin 2009 Cultivé sur œufs embryonnés Fragmenté, inactivé Composition 2009 A/Brisbane/59/2007(H1N1)

Plus en détail

Les infections. Schéma de mécanisme des infections de manière générale : TRANSMISSION CONTAMINATION

Les infections. Schéma de mécanisme des infections de manière générale : TRANSMISSION CONTAMINATION Les infections. I : MECANISME DES S Les infections sont les compagnes constantes et parfois fatales de notre vie ;leur importance vient du fait qu elles sont fréquentes, parfois graves ou épidémiques avec

Plus en détail

Challenges industriels du développement d un vaccin en cas de pandémie grippale

Challenges industriels du développement d un vaccin en cas de pandémie grippale Challenges industriels du développement d un vaccin en cas de pandémie grippale 3 ème Journée Life Sciences du LES France Hélène Santacruz 3 Fevrier 2009 Challenges industriels du développement d un vaccin

Plus en détail

Le virus. Le virus de l immunodéficience humaine (VIH) a été découvert en Il appartient à la famille des rétrovirus.

Le virus. Le virus de l immunodéficience humaine (VIH) a été découvert en Il appartient à la famille des rétrovirus. Le virus Le virus de l immunodéficience humaine (VIH) a été découvert en 1983. Il appartient à la famille des rétrovirus. On distingue le VIH de type 1 dont la répartition est mondiale et le VIH2 plus

Plus en détail

Programme Séance Notion construite

Programme Séance Notion construite 1 2 Programme Séance Notion construite L organisme est constamment confronté à la possibilité de pénétration de microorganismes (bactéries et virus) issus de son environnement. Comment les microorganismes

Plus en détail

Cours de Virologie. Qu est-ce qu un virus? Rafik HARRATH. Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir

Cours de Virologie. Qu est-ce qu un virus? Rafik HARRATH. Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir Cours de Virologie Qu est-ce qu un virus? Propriétés générales des virus Rafik HARRATH Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir Virus? Particule infectieuse: Structure acellulaire:

Plus en détail

LES VIRUS EMERGENTS Définition et facteurs favorisants

LES VIRUS EMERGENTS Définition et facteurs favorisants LES VIRUS EMERGENTS Définition et facteurs favorisants Dr O. BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis Formation Médicale Continue 19 Février 2010 INTRODUCTION Emergence virale

Plus en détail

9. Maladies infectieuses des animaux causées par les microbes

9. Maladies infectieuses des animaux causées par les microbes 9. Maladies infectieuses des animaux causées par les microbes - Une maladie infectieuse est une maladie provoquée par la transmission d'un microorganisme pathogène: virus, bactérie, parasite, ou champignon.

Plus en détail

La lutte contre les maladies infectieuses Un exemple d action de Santé Publique. Bakary TOUMANION Ph.D / Consultant et Formateur EHESP MALI

La lutte contre les maladies infectieuses Un exemple d action de Santé Publique. Bakary TOUMANION Ph.D / Consultant et Formateur EHESP MALI La lutte contre les maladies infectieuses Un exemple d action de Santé Publique 1 Notre démarche scientifique Observer les faits Analyser et Agir pour changer 2 Introduction Au début du xxè siécle, même

Plus en détail

Encéphalites à tiques et nouveaux vaccins

Encéphalites à tiques et nouveaux vaccins Encéphalites à tiques et nouveaux vaccins D. Christmann Hôpitaux Universitaires Strasbourg CEMI 17 : ACTUALITES SUR LES ARBOVIROSES. 15 et 16 mars 2012 Institut Pasteur Virus TBE (1) Famille Togaviridae

Plus en détail

LE RISQUE BIOLOGIQUE

LE RISQUE BIOLOGIQUE LE RISQUE BIOLOGIQUE PROGRAMME Définitions Modes de contamination Activités à risque Conséquences Prévention DÉFINITIONS o Les agents biologiques sont présents partout autour de nous : Humains Animaux

Plus en détail

Facteurs d évolution des maladies infectieuses, et infections émergentes (ou ré-émergentes)

Facteurs d évolution des maladies infectieuses, et infections émergentes (ou ré-émergentes) Facteurs d évolution des maladies infectieuses, et infections émergentes (ou ré-émergentes) Dr D. Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes Maladie émergente : définition OMS Une maladie

Plus en détail

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques Virus: Diversité génétique et variation antigénique Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques M. Segondy Virus: Diversité génétique Virus: Génome + Capside ± Enveloppe 1 Virus: Diversité génétique

Plus en détail

Transmission et épidémiologie

Transmission et épidémiologie Transmission et épidémiologie L épidémiologie est l étude des facteurs qui influencent l apparition, la distribution, la prévention et le contrôle de maladies, au sein d une population (Dictionary of Science

Plus en détail

Pathologies infectieuses à risque d émergence dans l océan Indien. Laurent Filleul, Sophie Larrieu Cire océan Indien, Saint-Denis

Pathologies infectieuses à risque d émergence dans l océan Indien. Laurent Filleul, Sophie Larrieu Cire océan Indien, Saint-Denis Pathologies infectieuses à risque d émergence dans l océan Indien Laurent Filleul, Sophie Larrieu Cire océan Indien, Saint-Denis 3éme JRI, Souris Chaude, Réunion, 19 Nov 2011 Les maladies infectieuses

Plus en détail

Le SIDA. Activité proposée :

Le SIDA. Activité proposée : Le SIDA Le syndrome d immunodéficience acquise (SIDA) est une maladie due à un rétrovirus, le VIH (virus de l immunodéficience humaine). Celui-ci infecte aujourd hui plus de 35 millions de personnes dans

Plus en détail

II/ Actualité et intérêt des maladies infectieuses

II/ Actualité et intérêt des maladies infectieuses GENERALITES Reconnaître, comprendre, pour traiter! I/ Définitions Infection = manifestations cliniques et biologiques consécutives à la pénétration dans l'organisme d'agents pathogènes microscopiques et

Plus en détail

Je me protège et je protège les autres en cas de maladie

Je me protège et je protège les autres en cas de maladie Je me protège et je protège les autres en cas de maladie contagieuse Les maladies contagieuses se transmettent d une personne à l autre. Vos vaccinations doivent être à jour. Quelques règles simples permettent

Plus en détail

Mesures préventions. Avant. Pendant. Après

Mesures préventions. Avant. Pendant. Après Module 3 Mesures préventions Avant Pendant Après AVANT: Vaccination Immunité acquise soit soit Active Passive est De longue durée S effectue Par intervention du système immunitaire C est à dire que Lymphocyte

Plus en détail

Syndrome d'immunodéficience Acquise

Syndrome d'immunodéficience Acquise Syndrome d'immunodéficience Acquise Sommaire Qu'est ce que le SIDA? Qu'elles sont les particularités structurelles d'un tel virus? Comment le VIH infecte t-il l'organisme? Comment ces cellules se multiplient-elles?

Plus en détail

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise)

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise) Immunologie = partie de la médecine et de la biologie qui étudie l immunité. Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent

Plus en détail

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable Virus de la grippe Introduction Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) 1- introduction 2- le virus 3- clinique 4- complications 5- traitement S. Nguyen 03/2005 responsable

Plus en détail

Grippe A (H1N1) Ex grippe «Porcine» ou «mexicaine» M Bouskraoui

Grippe A (H1N1) Ex grippe «Porcine» ou «mexicaine» M Bouskraoui Grippe A (H1N1) Ex grippe «Porcine» ou «mexicaine» M Bouskraoui Le pire n est pas certain mais il faut s y préparer Épidémie de grippe H1N1 de 2009 Les virus grippaux C : uniquement humain, cas sporadiques

Plus en détail

Eléments de virologie

Eléments de virologie Université Mohammed V Agdal Faculté des Sciences Rabat Eléments de virologie Préparéé par Pr El Bekkay BERRAHO Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire, B.P. 1014, Rabat Maroc. Tél. (212) 37

Plus en détail

Virus: le retour... Virus et organisme humain

Virus: le retour... Virus et organisme humain Virus: le retour... Grippe, hépatites, paludisme, tuberculose Il est loin le temps où la communauté scientifique internationale estimait la question des maladies infectieuses révolue, du moins dans les

Plus en détail

MINI MODULE D'AUTO-ENSEIGNEMENT DE PEDIATRIE 4 ème ANNEE DE MEDECINE FIEVRES ERUPTIVES

MINI MODULE D'AUTO-ENSEIGNEMENT DE PEDIATRIE 4 ème ANNEE DE MEDECINE FIEVRES ERUPTIVES FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE DE RABAT Professeur Laïla EL HARIM - ROUDIES DEPARTEMENT DE PEDIATRIE SERVICE DE PEDIATRIE I MINI MODULE D'AUTO-ENSEIGNEMENT DE PEDIATRIE 4 ème ANNEE DE MEDECINE FIEVRES

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSION 2017 Sous-épreuve écrite de Chimie Biochimie

Plus en détail

Le virus de l Hépatite B

Le virus de l Hépatite B Cours : Biochimie N 11 Professeur Tiollais Le 05/11/2007 à 10h30 Ronéotypeur : Julien GANEM Le virus de l Hépatite B Cette ronéo sera en ligne sur http://clement.ad.free.fr/fac/fac.html. Merci à Clément!

Plus en détail

Position du Comité Vaccins

Position du Comité Vaccins Position du Comité Vaccins GRIPPE AVIAIRE LA MOBILISATION DES ENTREPRISES DU MEDICAMENT 1. L épidémie grippale saisonnière Chaque hiver, la grippe frappe de 3 à 8 millions de personnes en France. Le virus

Plus en détail

Classeur numérique de SVT Niveau 6 ème. Ou cliquez sur Alt A puis f puis x

Classeur numérique de SVT Niveau 6 ème. Ou cliquez sur Alt A puis f puis x Classeur numérique de SVT Niveau 6 ème AFFICHER le classeur en PAGE DOUBLE «Affichage de page» «Deux pages» Ou cliquez sur Alt A puis f puis x Ou en bas: Puis en haut: Ou faire défiler les pages M BOITEAU

Plus en détail

Toxicité des antirétroviraux

Toxicité des antirétroviraux Le VIH est un virus appartenant à la Famille des Rétrovirus (Virus à ARN), il rétrotranscrit l ARN en ADN grâce à la Transcriptase Inverse. Virus sphérique (80 à 100 nm), à Symétrie combinée (appelée encore

Plus en détail

Module de Cytologie et Physiologie cellulaire enseigné par 4 enseignantes. Madame Benzine Madame Dekar Madame Elahcene Madame Foukrache

Module de Cytologie et Physiologie cellulaire enseigné par 4 enseignantes. Madame Benzine Madame Dekar Madame Elahcene Madame Foukrache Module de Cytologie et Physiologie cellulaire enseigné par 4 enseignantes Madame Benzine Madame Dekar Madame Elahcene Madame Foukrache Programme de la Cytologie et Physiologie cellulaire Sommaire chapitre

Plus en détail

Je protège les enfants des maladies infectieuses, en particulier dès qu'ils sont en collectivités

Je protège les enfants des maladies infectieuses, en particulier dès qu'ils sont en collectivités Je protège les enfants des maladies infectieuses, en particulier dès qu'ils sont en collectivités Dr. Khaled El Chehadeh Adresse du site : www.docvadis.fr/khaled.elchehadeh Validé par le Comité Scientifique

Plus en détail

Anthropozoonoses et autres infections interspécifiques: des brèches dans la «barrière d espèce»

Anthropozoonoses et autres infections interspécifiques: des brèches dans la «barrière d espèce» Anthropozoonoses et autres infections interspécifiques: des brèches dans la «barrière d espèce» André-Laurent PARODI Ecole nationale vétérinaire d Alfort Centenaire de la Société de Pathologie Exotique

Plus en détail

LE MONDE MICROBIEN ET LA SANTE

LE MONDE MICROBIEN ET LA SANTE LE MONDE MICROBIEN ET LA SANTE Microorganisme (ancienne orthographe : micro-organisme) : être vivant trop petit pour être visible à l œil nu. C est aussi ce qu on peut appeler «microbe» dans le langage

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous les informations concernant les principales maladies, leurs zones à risque ainsi que les vaccinations adéquates.

Vous trouverez ci-dessous les informations concernant les principales maladies, leurs zones à risque ainsi que les vaccinations adéquates. Vaccinations Vous trouverez ci-dessous les informations concernant les principales maladies, leurs zones à risque ainsi que les vaccinations adéquates. Diphtérie Tétanos Polio Fièvre jaune Hépatite A Fièvre

Plus en détail

POURQUOI SE FAIRE VACCINER? et citoyenneté 2014

POURQUOI SE FAIRE VACCINER? et citoyenneté 2014 POURQUOI SE FAIRE VACCINER? Journée e défense d et citoyenneté 2014 Avant de commencer Combien d entre vous sont sûrs d être à jour de leurs vaccinations? Qui se sent concerné par la vaccination? Qui sait

Plus en détail

RISQUES BIOLOGIQUES ET SANITAIRES

RISQUES BIOLOGIQUES ET SANITAIRES Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) RISQUES BIOLOGIQUES ET SANITAIRES Introduction Les risques biologiques et sanitaires professionnels peuvent

Plus en détail

En savoir plus sur les virus

En savoir plus sur les virus En savoir plus sur les virus On connaît des dizaines de milliers de virus différents qui infectent les plantes, les animaux, ou même les bactéries. Ce dossier vous permettra d'en savoir plus, sur leur

Plus en détail

prévention vaccinations La vaccination peut vous sauver la vie.

prévention vaccinations La vaccination peut vous sauver la vie. PS70252 Depliant vaccination 15/06/07 12:11 Page 1 en savoir plus BEH Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire www.invs.sante.fr Institut Pasteur www.pasteur.fr www.plateforme-sante.fr prévention vaccinations

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2017

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2017 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2017 Durée : 3 heures Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

INFECTION PAR LE VIRUS INFLUENZA A/H5N1 EN ASIE

INFECTION PAR LE VIRUS INFLUENZA A/H5N1 EN ASIE INFECTION PAR LE VIRUS INFLUENZA A/H5N1 EN ASIE Kruy Sun Lay, Philippe Buchy Sek Mardy, Sok Touch, Ly Sovann, Sirenda Vong Réseau International des Instituts Pasteur et Instituts Associés 1 1. Virus influenza

Plus en détail

Grippe A (H1N1) Ex grippe «Porcine» ou «mexicaine» Le point au 17 Juin Robert Cohen

Grippe A (H1N1) Ex grippe «Porcine» ou «mexicaine» Le point au 17 Juin Robert Cohen Grippe A (H1N1) Ex grippe «Porcine» ou «mexicaine» Le point au 17 Juin 2009 Robert Cohen Les virus grippaux C : uniquement humain, cas sporadiques B : uniquement humain, cas sporadiques + épidémiques,

Plus en détail

La grippe. Un fléau familier.!!! Le pire n est pas certain mais il faut s y préparer

La grippe. Un fléau familier.!!! Le pire n est pas certain mais il faut s y préparer La grippe Un fléau familier.!!! Le pire n est pas certain mais il faut s y préparer La grippe: Histoire Décrite depuis Hippocrate 500 avt JC Grande vague épidémique au moyen âge Grippe terme germanique

Plus en détail

Physiopathologie des infections virales

Physiopathologie des infections virales Dr.Seladji.S Assistante en Microbiologie Module : Bactériologie 3 ème année médecine 2016-2017 1. Introduction : Physiopathologie des infections virales L infection virale est le résultat de la transmission

Plus en détail

Pathologies virales. Généralités. Pathogénicité virale

Pathologies virales. Généralités. Pathogénicité virale Pathogénicité virale APTITUTE A PRODUIRE UNE MALADIE Procaryotes: lyse, transformation (lysogénie) ou parasitisme permanent de la cellule (phages Ff) Plantes: Apparition de symptômes plus ou moins prononcés

Plus en détail

Rappel : les maladies causées par des virus ne se guérissent pas avec les ANTIBIOTIQUES mais avec des VACCINS.

Rappel : les maladies causées par des virus ne se guérissent pas avec les ANTIBIOTIQUES mais avec des VACCINS. LE SIDA Syndrome d Immunodéficience acquise ou HIV (Virus d Immunodéficience Humaine ou VIH en anglais) Syndrome : ensemble des signes (symptômes) qui définissent une maladie. Exemple : les symptômes de

Plus en détail

Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux

Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux! PLAN 1 Le risque infectieux A) Les micro-organismes organismes microscopiques très divers : les plus fréquents sont les bactéries et les virus

Plus en détail

Dr Jalel Boukadida - Dr Naila Hannachi Laboratoire de Microbiologie CHU F.Hached Sousse

Dr Jalel Boukadida - Dr Naila Hannachi Laboratoire de Microbiologie CHU F.Hached Sousse Journée de formation pour les résidents en Microbiologie et Maladies Infectieuses 23 Septembre 2011 Dr Jalel Boukadida - Dr Naila Hannachi Laboratoire de Microbiologie CHU F.Hached Sousse Virus : principaux

Plus en détail

Les avancées thérapeutiques 2006 dans le domaine des vaccins

Les avancées thérapeutiques 2006 dans le domaine des vaccins Les avancées thérapeutiques 2006 dans le domaine des vaccins Bertrand Alexandre Président du Comité Vaccins Leem 29 janvier 2007 1 Les vaccins : une contribution majeure à l éradication ou l atténuation

Plus en détail

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE :

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : INTRODUCTION : Quelles sont les différentes sortes de micro-organismes présents dans notre environnement? (Activité 1) Observation microscopique de différents microbes

Plus en détail

Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution

Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution Les virus sont des microorganismes de très petite taille, 20 à 300 nanomètres, 100 fois plus petit qu une bactérie, non visibles en microscopie

Plus en détail

HENRIOT Solenne Virologie 10 RB CALIEZ Olivier 04/11/11 VIRUS RESPIRATOIRES. - Virus respiratoire syncytial (RSV)

HENRIOT Solenne Virologie 10 RB CALIEZ Olivier 04/11/11 VIRUS RESPIRATOIRES. - Virus respiratoire syncytial (RSV) HENRIOT Solenne Virologie 10 RB CALIEZ Olivier 04/11/11 VIRUS RESPIRATOIRES Introduction I. Famille des Paramyxoviridae 1) Présentation 2) Virus respiratoire syncytial (VRS) 3) Le virus para-influenza

Plus en détail

INFECTION HIV, MANIFESTATIONS CLINIQUES ET ASPECTS THERAPEUTIQUES Présenté par: DR K.CHARAOUI 1. Introduction: Problème majeur de santé publique 33

INFECTION HIV, MANIFESTATIONS CLINIQUES ET ASPECTS THERAPEUTIQUES Présenté par: DR K.CHARAOUI 1. Introduction: Problème majeur de santé publique 33 1 INFECTION HIV, MANIFESTATIONS CLINIQUES ET ASPECTS THERAPEUTIQUES Présenté par: DR K.CHARAOUI 1. Introduction: Problème majeur de santé publique 33 millions de personnes infectées dans le monde /25 millions

Plus en détail

Diversité, abondance et rôle écologique des bactériophages

Diversité, abondance et rôle écologique des bactériophages Diversité, abondance et rôle écologique des bactériophages Eau de mer : 10 7 virus /ml 10x plus que de bactéries -> 10 30 virus /biosphére La + grande population d organismes et la plus grande diversité

Plus en détail

Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017

Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017 Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017 1 Diagnostic & suivi des infections virales - Définitions Identifier la nature et la cause d une infection Est-ce une infection virale? Quel

Plus en détail

Multiplication des virus

Multiplication des virus Dr Bousselham.A ép. Aîssani Maître assistante en Microbiologie Faculté de médecine de Tlemcen Module : Bactériologie médicale Introduction : Multiplication des virus Les Virus sont des parasites intracellulaires

Plus en détail

Contre quelles maladies nos

Contre quelles maladies nos Fiche technique n 7 Contre quelles maladies nos chiens sont-ils vaccinés? La vaccination est une des armes les plus efficaces dans la lutte contre certaines maladies infectieuses. En matière de médecine

Plus en détail

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme QCM Niveau : Troisième Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes.

Plus en détail

UE9 Agent infectieux Hôte Cours 1 : Généralités Épidémiologie Pandémie- Les enjeux de santé publique

UE9 Agent infectieux Hôte Cours 1 : Généralités Épidémiologie Pandémie- Les enjeux de santé publique UE 9 Agents infectieux- Hôte Pr Leport Le 20/01/14 16h30-17h30 RT : Lisa MAMAN RL : Astrid LOUZOUN UE9 Agent infectieux Hôte Cours 1 : Généralités Épidémiologie Pandémie- Les enjeux de santé publique Il

Plus en détail

LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH

LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH On sait aujourd hui que le VIH est transmis par voie sexuelle, sanguine et de la mère à l enfant au cours de la grossesse : il se propage donc par

Plus en détail

17 novembre 2010 DCEM III LA GRIPPE. DERMG Université de Nice Sophia Antipolis. Docteur Nicolas HOGU Docteur Sébastien PILLET

17 novembre 2010 DCEM III LA GRIPPE. DERMG Université de Nice Sophia Antipolis. Docteur Nicolas HOGU Docteur Sébastien PILLET 17 novembre 2010 DCEM III LA GRIPPE Docteur Nicolas HOGU Docteur Sébastien PILLET DERMG Université de Nice Sophia Antipolis Cas Clinique M. Sceptique, 66 ans, vient vous voir au cabinet car il vient de

Plus en détail

MALADIES VIRALES DES BOVINS MALADIES VIRALES DIGESTIVES DES BOVINS. Pathologie des maladies virales, Chapitre 4 (suite)

MALADIES VIRALES DES BOVINS MALADIES VIRALES DIGESTIVES DES BOVINS. Pathologie des maladies virales, Chapitre 4 (suite) MALADIES VIRALES DES BOVINS Chapitre 4 (suite) 1 MALADIES VIRALES DIGESTIVES DES BOVINS Chapitre 4.2. 2 1 DIARRHEE NEONATALE A ROTAVIRUS BOVIN Chapitre 4.2.1. 5 Etiologie Rotavirus : RNA bicaténaire (11

Plus en détail

De l influenza à la pandémie d influenza. Dre Jocelyne Sauvé Directrice santé publique

De l influenza à la pandémie d influenza. Dre Jocelyne Sauvé Directrice santé publique De l influenza à la pandémie d influenza Dre Jocelyne Sauvé Directrice santé publique Objectifs Définir les caractéristiques d une pandémie d influenza, connaître le risque et ses impacts Connaître les

Plus en détail

Partie : Monde microbien et notre organisme

Partie : Monde microbien et notre organisme Partie : Monde microbien et notre organisme Quelles sont les relations qu entretient l être humain avec le monde microbien? Chapitre : Un contact permanent avec les microbes. Les microorganismes par leur

Plus en détail

Vaccination(s) et déficits immunitaires. Eric Jeziorski Réunion IRIS Le 26 sept 2015, Marseille

Vaccination(s) et déficits immunitaires. Eric Jeziorski Réunion IRIS Le 26 sept 2015, Marseille Vaccination(s) et déficits immunitaires Eric Jeziorski Réunion IRIS Le 26 sept 2015, Marseille Introduction Vaccination de la population générale Médecine de population et non d individu Administration

Plus en détail

Aucun cas de grippe humaine d origine porcine n a été déclaré au Québec à ce jour.

Aucun cas de grippe humaine d origine porcine n a été déclaré au Québec à ce jour. QUESTIONS ET RÉPONSES Cas de grippe humaine d origine porcine 2009-04-28, 14 h 45 L Organisation mondiale de la Santé (OMS) a fait passer, le 27 avril, le niveau d alerte de la phase 3 à la phase 4, sur

Plus en détail

Microbiologie BIOL Les virus: introduction et caractères généraux

Microbiologie BIOL Les virus: introduction et caractères généraux Microbiologie BIOL 3253 Les virus: introduction et caractères généraux Les virus Organismes acellulaires simples. Parasites intracellulaires obligatoires. Virologues Scientifiques qui étudient les virus.

Plus en détail

Partie C: protection de l organisme. Cours téléchargeable en ligne à l adresse:

Partie C: protection de l organisme. Cours téléchargeable en ligne à l adresse: Partie C: protection de l organisme Cours téléchargeable en ligne à l adresse: http://marina.miori.free.fr Introduction Dans notre environnement, vit une multitude de microbes (ou microorganismes) invisibles

Plus en détail

Docteur Philippe Bessières SMTA Bordeaux. Table ronde du 9 juin 2017 à Bilbao

Docteur Philippe Bessières SMTA Bordeaux. Table ronde du 9 juin 2017 à Bilbao Les zoonoses ou maladies infectieuses émergentes en France: évolution de la gestion des risques professionnels lors des alertes et des crises sanitaires Docteur Philippe Bessières SMTA Bordeaux Table ronde

Plus en détail

M. SEGONDY CHU Montpellier

M. SEGONDY CHU Montpellier Virusdelagrippe CHU Montpellier Virus de la grippe: 3D Structure des virus grippaux Virus de la grippe Génome segmenté (8 segments) 1 PB2 2 PB1 Réplicase, transcriptase 3 PA 4 HA Hémagglutinine 5 NP Nucléoprotéine

Plus en détail

Virologie cours n 1 Structure des Virus Animaux

Virologie cours n 1 Structure des Virus Animaux Virologie cours n 1 Structure des Virus Animaux Ouvrage de référence: Traité de Virologie Médicale, Ester 2003 Introduction: Virus: taille entre 20 et 100 nm. Les virus peuvent donc infecter des cellules

Plus en détail

La chaîne de transmission des micro-organismes

La chaîne de transmission des micro-organismes Les agents infectieux Les agents infectieux conventionnels (ATC) La chaîne de des micro-s Les bactéries Les virus les champignons microscopiques Les parasites IADE-Octobre 2011 1 Les agents transmissibles

Plus en détail