F/12 COMMERCE ET INDUSTRIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "F/12 COMMERCE ET INDUSTRIE"

Transcription

1 F/12 COMMERCE ET INDUSTRIE Cette subdivision comprend, actuellement [en 1935], plus de articles. On y trouve des documents de la fin du XVII e siècle ; les plus récents sont des premières années du XX e siècle. I LES BUREAUX Au XVIII e siècle, les affaires de commerce étaient dispersées entre plusieurs départements ministériels. Au sommet, le Conseil royal de Commerce, décor plutôt que rouage de gouvernement, réuni d'abord au Conseil des Finances (1787), puis, le 9 août 1789, au Conseil d'état. Au département de la Marine étaient rattachés le commerce extérieur et maritime, les consulats; le Contrôle général des Finances avait la balance du commerce, les douanes de la Corse, les droits de marque; les provinces du royaume étaient réparties, au point de vue du commerce intérieur, entre quatre intendants de commerce. Au Conseil d'état était rattaché le Bureau du Commerce, créé en Les manufactures étaient de la compétence du Conseil royal de Commerce, du Bureau du Commerce, du Contrôle général. Il y avait un corps spécialisé d'inspecteurs des manufactures. De juin 1787 à février 1788, le Bureau du Commerce fut réorganisé, l'inspection des manufactures fut remaniée, les intendants de commerce réduits à une unité : Tolozan devint ainsi une sorte de directeur du commerce. Créé le 7 août 1790, le ministère de l'intérieur fut organisé d'avril à septembre Il eut dans ses attributions les affaires commerciales et industrielles (6 e puis 5 e division); les douanes furent données au ministère des Contributions et revenus publics [Finances]. Pendant le régime des Commissions exécutives (12 germinal an II-10 vendémiaire an IV), le commerce et l'industrie furent du ressort des Commissions suivantes : Commission du commerce et approvisionnements, avec ses Agences du commerce extérieur et du commerce intérieur et du maximum les manufactures comprises -; Commission des revenus nationaux, pour les douanes; Commission de la Marine, pour les ports de commerce et l'embargo ; Commission des Relations extérieures, pour les consulats, Commission d'agriculture et des arts, pour les manufactures; Commission d'instruction publique, pour les inventions et découvertes; Commission des Armes et poudres, pour les mines. Le 10 vendémiaire an IV, les ministères sont réorganisés : à l'intérieur reviennent le commerce et l'industrie ; aux Finances, les douanes ; à la Marine, les ports ; aux Relations extérieures, les consulats ; à la Police générale, les poids et mesures et les halles. et marchés (1). (1) Je résume ici très brièvement les indications que j'ai données dans le Bulletin de la Commission des documents économiques de la Révolution, année 1909 (recueil sur la législation de l'industrie de 1788 à l'an XI) et année 1912 (recueil sur la législation du commerce, de 1788 à l'an XI). Par décret du 22 juin 1811, un ministère des Manufactures et du Commerce fut créé ; il ne fut pourvu d'un titulaire que le 16 janvier 1812 ; Collin de Sussy qui, depuis plusieurs années, avait dans ses mains la direction du commerce de l'empire, fut le premier titulaire du nouveau ministère dont le décret du 19 janvier 1812 énumérait les attributions essentielles : direction et administration du commerce et des manufactures, surveillance et administration des douanes, surveillance des approvisionnements de l'empire, correspondance avec les consuls, Conseil des prises (2). (2) A noter que le décret créant le ministère (du 22 juin 1811) ne fut publié au Bulletin des Lois qu'en janvier 1812, en même temps que celui du 16 nommant le premier titulaire et celui du 19 énumérant les attributions. Le Bureau des poids et mesures restait au ministère de l'intérieur. A la première Restauration, le ministère fut supprimé et les manufactures et le commerce furent attribués au département de l'intérieur par arrêté du Gouvernement provisoire en date du 5 avril ; le 16 mai, une ordonnance royale créait une direction générale de l'agriculture, du commerce et des manufactures, qui était confiée à Becquey. Lors de la formation du ministère Martignac (4 janvier 1828), le comte de Saint-Cricq, ancien directeur général des douanes, fut nommé ministre-secrétaire d'état, président du Conseil supérieur du commerce et des colonies. Le 20 janvier une ordonnance royale rétablit en sa faveur le ministère du Commerce et des Manufactures. Dans le ministère du 8 août 1829 (ministère Polignac), ce département ministériel fut supprimé et l'on rattacha au ministère de l'intérieur les services du commerce qui en avaient été distraits en même temps que l'on reconstituait, sous l'autorité du ministre des Finances, le Bureau de Commerce tel qu'il existait avant le 4 janvier Le 13 mars 1831, Casimir Périer, qui prend la Présidence du Conseil, crée un ministère du Commerce et des 1

2 Travaux publics qu'il confie au comte d'argout. Après 1831, voici la série des transformations du ministère : le 6 avril 1834, les Travaux publics sont rendus à l'intérieur ; le 22 février 1836, les Travaux publics reviennent au Commerce, avec les Mines ; le 19 septembre 1836, le ministère devient le ministère des Travaux publics, de l'agriculture et du Commerce ; le 12 mai 1839, il perd les Travaux publics ; le 25 janvier 1852, le ministère est supprimé et l'intérieur devient ministère de l'intérieur, de l'agriculture et du Commerce : le 23 juin 1853, on crée à nouveau un ministère de l'agriculture, du Commerce et des Travaux publics ; peu à peu il est démembré : le 17 juillet 1869, par la création d'un ministère des Travaux publics (1) ; le 14 novembre 1881, par la création d'un ministère de l'agriculture. Le ministère du Commerce luimême est augmenté des Colonies du 14 novembre 1881 au 30 janvier 1882 ; il s'appelle ministère du Commerce et de l'industrie du 7 janvier 1886 au 14 mars 1906 (2) ; son titre est : ministère du Commerce, de l'industrie et du Travail du 14 mars au 25 octobre 1906 ; à cette date on crée un département spécial du Travail et de la Prévoyance sociale. (1) Il y en avait eu un déjà, en 1830 (19 mai); il ne dura que quelques semaines. (2) Avec les colonies du 14 mars 1889 au 6 décembre 1892, et du 11 janvier 1893 au 20 mars II. LES ARCHIVES Jusqu'à leur groupement au ministère de l'intérieur, les papiers du commerce et de l'industrie avaient été épars comme étaient dispersés les services et bureaux qui les produisaient. Au XVIII e siècle, on signalait deux dépôts de papiers relatifs à l'administration du commerce : le plus ancien était celui du Conseil devenu le Bureau du Commerce ; on y conservait aussi les papiers de M. de Lavigne qui, au début du XVIII e siècle, s'occupait d'affaires du commerce (3) ; l'autre, créé en 1726 par M. Fagon, continué par Rouillé son successeur en 1744, puis par les deux Trudaine : il était plus considérable que le précédent et l'on y trouvait des traités de commerce, des mémoires sur le commerce, des papiers de l'administration du commerce et de la Ferme générale, des dossiers relatifs aux inspecteurs et aux députés du commerce, des comptes de la caisse du demi pour cent, des dossiers relatifs aux privilèges des manufactures (4). (3) Nous possédons un inventaire détaillé des papiers de Lavigne ; serait-ce le sieur de la Vigne-Gicquel, commis des Fermes? (Note de M. P. Bonnassieux) (4) Bibl. nat., Collection Joly de Fleury, 1444, fol. 106, note communiquée par M. Camille Bloch. Dès 1777, Necker avait projeté la création d'un dépôt général des Archives du Commerce qui aurait été ouvert au public. Nous ne savons pas dans quelle mesure il avait réalisé son idée ou si même il en avait commencé la réalisation. Avant la Révolution, Dupont de Nemours était chargé de la direction d'un dépôt des lois commerciales étrangères et des tarifs étrangers. Où était ce dépôt dont on sait seulement qu'il était placé dans les attributions de trois ministres, celui des Affaires étrangères, celui de la Marine, celui des Finances et qu'il fut, en 1791, rattaché au ministère de l'intérieur? Archives du Bureau du Commerce, Archives des Trudaine furent, peu à peu, à partir de 1791, réunies du moins en théorie au ministère de l'intérieur. Le 7 mars 1793, un décret de la Convention prescrivait aux agents de l'ancien Gouvernement de remettre, sous quinzaine, aux ministres compétents les documents de leurs anciennes fonctions. Abeille, ancien secrétaire du Bureau du Commerce supprimé, se déclarait prêt à faire la remise des papiers dont il avait encore la garde. C'est le citoyen Vallée, ancien archiviste de ce même bureau, qui, devenu secrétaire du nouveau Bureau de Commerce créé par le Comité de Salut public, reprit l'idée de Necker. Il obtint, du Comité de Salut public, la création, par arrêté du 14 germinal an III, d'un dépôt d'archives commerciales dont il devait être le conservateur : ce dépôt devait être ouvert au public (1). Il fut créé, il fut utilisé et nous savons que l'éditeur Panckoucke, par exemple, y travailla. Plus tard, ce dépôt fut rattaché à l'intérieur, après la suppression des Commissions exécutives (décret du 13 brumaire an IV); on y réunit, dans un hôtel de la rue Neuve-des-Capucines (au n 172), les cartons du Comité de Commerce, de la section de commerce du Comité de Salut public, ceux de l'agence du Maximum, ceux de l'agence des Matières générales, ceux de la Commission [exécutive] d'agriculture et des arts (2). Au témoignage de Vallée il y avait là plus de cent mille manuscrits. (1) Vallée écrivait, le 10 messidor an IV, au citoyen Dubois, chef de division à l'intérieur : Je suis infiniment plus attaché à ma place de garde des Archives du commerce [qu'à celle de secrétaire du Bureau consultatif du 2

3 commerce] parce que je suis créateur de ce dépôt désiré par M. Necker et plusieurs autres ministres... (F T, d er Goschler.) (2) Par arrêté du 20 prairial an III, il était enjoint à la Commission de verser dans le délai de deux fois vingtquatre heures tous les papiers anciens qu'elle détenait; elle versa en particulier une partie des papiers de l'ancienne administration du commerce (Cf F ). Et pourtant on avait déjà détruit beaucoup de papiers : dans la première ou dans la seconde année de la Révolution, une partie des dossiers de l'ancienne administration du commerce fut vendue à des épiciers afin de faire face à des dépenses pour l'acquit desquelles il n'avait point été fait de fonds (3). On détruisit certainement plus tard, car il reste aujourd'hui bien peu de chose des cartons du Comité de Commerce et de la section de commerce du Comité de Salut public. Au temps des Commissions exécutives, les employés étaient nombreux ; il fallait trouver de la place : les papiers des anciennes administrations étaient divisés, partagés sans ordre et sans ménagement d'hôtel en hôtel; on les reléguait dans des caves, dans des greniers, dans des écuries, dans des remises. (3) F On se décida, après l'an VIII, à regrouper les archives éparses ; on en découvrait partout : un jour le hasard fit trouver, dans un grenier ou l'on ne pouvait parvenir que par une échelle, les registres de vote de la Constitution de l'an VIII et une partie des papiers de l'ancienne administration du commerce. En l'an X, Chaptal décida d'organiser les archives du ministère de l'intérieur : Scipion Mourgue, chef de la 5 e division [celle des archives], puis Carré d'haronville, puis de Lavédrine commencèrent le classement des dix-huit à vingt mille cartons qui étaient jusqu'alors exposés à l'indifférence des employés, à la rapacité des mercenaires, trop souvent à la voracité des rats (1). Ils s'attaquèrent d'abord aux documents du commerce et de l'industrie, les plus nécessaires et les plus demandés. Peu à peu le zèle des archivistes de l'intérieur se ralentit, peut-être pour le plus grand bien des documents anciens, car au cours de leurs triages et classements, ils détruisirent eux aussi : en janvier 1808, de Lavédrine proposait par exemple au ministre de mettre au pilon les projets vagues ou extravagants, les affaires du commerce n'intéressant plus le public, par exemple les demandes d'entrée dans les corporations, les dossiers de saisie des marchandises, les réclamations à l'occasion du siège de Lyon, les questions de douanes... La partie intéressante du commerce a paru étouffée sous ce tas d'inutilités (2). Il est fort probable que beaucoup de ces inutilités de 1808 seraient utilement consultées aujourd'hui. (1) Rapport au ministre de l'intérieur, du 17 thermidor an XI, dans F 1a 592. (2) Extrait du rapport Lavédrine, de janvier 1808, s. ind. d'origine, copie Bonnassieux. III. LES VERSEMENTS AUX ARCHIVES NATIONALES C'est au mois de mai 1811 que le ministère de l'intérieur fit aux Archives de l'empire le premier versement qui devait constituer comme la base de la série F 12. A ce moment se préparait l'organisation du ministère nouveau des Manufactures et du Commerce : sans doute fit-on, aux Archives de l'intérieur, le tri de ce qui devrait être affecté à ce nouveau ministère et de ce qui pouvait être versé aux Archives centrales. Une grande partie des dossiers du XVIII e siècle et de la période de la Révolution entra, dès cette année, à l'hôtel Soubise. Les versements continuèrent dès lors, à intervalles irréguliers, et, pour cette série comme pour les autres, sans plan d'ensemble et sans méthode : En 1816, 1819, 1820, 1822, 1826, 1827, 1838, 1848 on liquida le versement des fonds de l'ancien Régime et l'on commença à verser les documents relatifs aux douanes, aux licences et permis sous le Premier Empire. En 1877; versement par le Commerce des papiers des Expositions de 1855 et de En 1884, l'intérieur verse quelques liasses relatives aux colons de Saint-Domingue. En 1890, le Commerce verse le fonds des secours à ces mêmes colons, une importante série de documents relatifs aux machines nouvelles et aux découvertes aux XVIII e et XIX e siècles, et les papiers de l'exposition de En 1897, il envoie aux Archives nationales les papiers de l'exposition de En 1899, il verse les procès-verbaux du Conseil général du Commerce de l'an IV à 1829 (1). (1) A noter que les procès-verbaux de 1819 à 1821 avaient été versés en 1826! Cet exemple. entre beaucoup 3

4 d'autres que l'on pourrait citer, indique bien que les versements, à cette époque tout au moins, étaient faits sans aucune préparation; on envoyait aux Archives les cartons que l'on pouvait immédiatement atteindre ; les autres, les plus anciens, restaient cachés dans des coins et, bien souvent, les séries des Archives nationales demeuraient incomplètes : c'est ainsi qu'on versa en 1923 les documents préparatoires de la loi de 1841 sur le travail des enfants ; les documents d'exécution étaient aux Archives depuis En 1906, le même ministère du Commerce fait un important versement de documents sur le commerce extérieur, la police des manufactures, la statistique industrielle. En 1910, il se débarrasse des papiers de l'exposition de En 1912, 1916, 1923, 1924, le ministère du Commerce et celui du Travail versent des documents du XIX e siècle. Classements aux Archives nationales : Depuis leur entrée aux Archives, les papiers de la série F 12 ont fait l'objet des inventaires suivants : M. F. Gerbaux a dressé une table alphabétique, par noms de lieux, des documents relatifs à l'histoire de l'industrie de 1662 à 1789 (1889). M. P. Bonnassieux a laissé une collection de fiches relatives à l'histoire du commerce et de l'industrie, tirées de F 12 et de G 7 (AB XIX, ). Le présent répertoire est un résumé de l'inventaire sommaire rédigé par le soussigné, inventaire qui est accompagné de tables. MM. Bonnassieux et Lelong ont publié, en 1900, l'inventaire analytique des procès-verbaux du Conseil du commerce et du Bureau du commerce. F 12 * 1. Arrêts du Conseil relatifs au commerce Ch. SCHMIDT. F 12 * 2 à 5. Intendance du commerce: département de MM. de Montaran, arrêts du Conseil F 12 * 6. Arrêts du Conseil relatifs aux grains F 12 * 7. Intendance du commerce : département de M. de Bacalan et de ses successeurs, arrêts du Conseil, F 12 * 8. Intendance du commerce : département de M. Blondel, arrêts du Conseil F 12 * 9. Intendance du commerce : département de MM. de Colonia et de Pin de Gallande, arrêts du Conseil F 12 * 10 à 13. Intendance du commerce : département de MM. Vincent de Gournay et de Cotte, répertoires des affaires F 12 * 14 à 29. Conseil et Bureau du commerce : enregistrement d'arrêts du Conseil, délibérations, mémoires et instructions F 12 * 30 et 31. Intendance du commerce : département de M. de Tolozan, arrêts du Conseil F 12 * 32. Intendance du commerce : département de M. de Pougny puis de M. Le Tourneur, lettres et décisions F 12 * 33. Intendance du commerce : département de MM. Le Tourneur et de Gournay, lettres et décisions

5 F 12 * 34 à 38. Intendance du commerce : département de MM. de Gournay, de Cotte, de Colonia, de Pin de Gallande F 12 * 39. Intendance du commerce : département de M. Boula de Quincy, état des affaires F 12 * 40. Bureau du commerce : décisions sur les traites, F 12 * 41 à 50. Conseil et Bureau du commerce : plumitif et F 12 * 51 à 108. Conseil et Bureau du commerce : procès-verbaux, journal, délibérations Procès-verbaux Journal Procès-verbaux Journal Procès-verbaux Journal Procès-verbaux Journal Procès-verbaux Journal Procès-verbaux Procès-verbaux Délibérations F 12 * 109. Procès-verbaux du Bureau du commerce. An III-an IV. 5

6 F 12 * 110. Rapports du Bureau de consultation des arts et manufactures F 12 * 111 et 112. Rapports du Bureau du commerce. An III-an IV. F 12 * Procès-verbaux du Comité central du commerce F 12 * Délibérations et avis des députés du commerce F et 115. Correspondance dé M. Amelot touchant le commerce et les manufactures F 12 * 116 à 120. Conseil de commerce : département de M. Amelot, correspondance F 12 * 121 à Conseil de commerce ; correspondance de M. d'agnesseau pour le Contrôleur général F 12 * État des expéditions concernant le commerce et les manufactures F 12 * 126 à 131. Intendance du commerce : département de M. de Montaran fils, correspondance F 12 * 132. Intendance du commerce : département de M. Blondel, correspondance F 12 * Intendance du commerce : département de M. de Pin de Gallande, correspondance F 12 * 134. Intendance du commerce : département de M. Pottier, état des affaires F 12 * 135. Intendance du commerce : département de MM. de Boullongne et de Bacalan, état des affaires F 12 * 136 à 138. Intendance du commerce : département de MM. de Montaran, Blondel F 12 * Correspondance de Blondel, vice-président du Comité central de commerce F 12 * 141 à 152. Bureau du commerce : correspondance relative aux affaires rapportées par de Montchesne, Rouillé, Trudaine, F 12 * 153 à 155. Intendance du commerce : correspondance de MM. de Bacalan et Albert sur les grains F 12 * 156 et 157. Intendance du commerce : département de M. de Tolozan, correspondance du Contrôleur général F 12 * 158 à 165. Intendance du commerce : département de M. de Montaran, état des affaires F 12 * 166 à 170. Intendance du commerce : département de M. de Tolozan F 12 * 171. Inventaire des papiers concernant les affaires du commerce F 12 * 172. Inventaire des dossiers de M. Trudaine F 12 * 173 à 176. Répertoire des dossiers de M. Trudaine

7 F 12 * 177. Correspondance du Bureau du commerce. An III-an IV. F 12 * 178. Lettres du ministre de l'intérieur relatives au commerce, F 12 * 179 à 181. Correspondance du Bureau de commerce. An IV. F 12 * 182. Correspondance du Bureau des arts et manufactures. An X-an XI. F 12 * 183 à 187. Correspondance du Bureau du maximum. An II-an III. F 12 * 188. État des peaux au séchoir et des peaux vendues. An II. F 12 * 189. Correspondance relative aux subsistances et approvisionnements. An V. F 12 * 190 et 191. Procès-verbaux (an X) et avis (an XIII) du Conseil général de commerce. F 12 * 191 bis. Procès-verbaux du Bureau consultatif ou Conseil de commerce. An IV-an V. F 12 * 192 à 193 ter. Procès-verbaux du Conseil général du commerce. An XI à F 12 * et Procès-verbaux du Conseil supérieur et du Bureau du commerce et des colonies F 12 * 194 à Procès-verbaux du Conseil des fabriques et manufactures F 12 * 198 et 199. Rapports et projets de décrets soumis à Napoléon F 12 * 200 à 203. Répertoires des documents communiqués aux députés du commerce F 12 * 204 à 206. Correspondance du Contrôleur général relative aux communautés d'arts et métiers F 12 * 207. Inventaire des papiers relatifs aux corporations parisiennes, F 12 * 208. Poids et mesures en usage dans les pays frontières. XVIII e siècle. F 12 * 209. Comparaison des poids et mesures anciens et nouveaux. An II. F 12 * 210 à 218. Copies de lettres de l'agence des poids et mesures et de lettres du ministre relatives aux poids et mesures. An III-an IX. F 12 * 219 à 228. Agence puis Bureau des poids et mesures ; comptabilité, réception de mesures, etc. An III F 12 * 229 à 231. Atelier des peaux et cornes transparentes. An III-an IV. F 12 * 232 à 234. Agence des armes portatives : comptes. An II-an III. 1 F 12 * 194 à 196 bis (t. II, p. 65). Ces articles ont fait, en 1961, l'objet d'une publication de la VI e Section de l'école pratique des Hautes-Études : GILLE (Bertrand), Le Conseil général des manufactures (Inventaire analytique des procès-verbaux)

8 F 12 * 235. État des mines et usines de l'empire F 12 * 236. Contrôle des laines à Sarrelouis F 12 * 237. Marque et contremarque des laines F 12 * 238 et 239. Marque des toiles en Champagne F 12 * 240. Échantillons des étoffes, cuirs, fabriqués à Vire et Lisieux F 12 * 241 à 253. Balance du commerce F 12 * 254. Comptabilité de l'établissement des tisserands indiens en France F 12 * 255 et 256. Exportations aux colonies F 12 * 257. Mouvement des ports F 12 * 258. Décisions en matière de douanes F 12 * 259. Enregistrement des certificats d'origine F 12 * 260 à 264. Correspondance avec les Consuls dans le Levant, dans le Midi et dans le Nord ; marchandises expédiées de Barcelone et de Constantinople F 12 * 265 et 266. Listes de licences et permis américains. 1809,1813. F 12 * 267. Table analytique de textes législatifs compris entre 1650 et 1813 rédigée pour le ministère des Manufactures et du Commerce Les numéros F 12 * 268 à 500 sont vacants. F à 514. Papiers provenant du secrétariat général du ministère de l'intérieur, et concernant l'industrie et le commerce F et 516. Contentieux des manufactures et du commerce F a. Commission d'agriculture et des arts : circulaire du 14 messidor an II sur l'industrie. An II (1). (1) Cf. Levasseur, Hist. des classes ouvrières, 2 e éd., t. I. D. 297 et suiv. F b. Demandes individuelles et collectives adressées au ministre de l'intérieur. An VIII F Papiers provenant du secrétariat général du ministère de l'intérieur et relatifs à l'organisation des bureaux, etc F Direction générale de l'agriculture, du commerce et des arts et manufactures : correspondance

9 F 12 * 520 a. Budgets de l'intérieur F B et C. Ministère du commerce : ordonnances de payement F à 526. Conseil général de commerce : feuilles de travail et procès-verbaux. An XII F à 532. Armée d'espagne : séquestre des laines et des marchandises et denrées coloniales F Cotons : douanes, production. An XI F et 535. Commerce extérieur et missions commerciales F à 542. Pétitions adressées au ministre de l'intérieur et aux chefs de division. An VIII F Code de commerce : mémoires, projets. An X F et 548. Commission de commerce et approvisionnements : demandes de particuliers et de collectivités : An II-an III. F Commerce extérieur et commerce colonial F à 565. Manufactures (surtout celles d'étoffes), rapports d'inspecteurs, états statistiques. XVIII e siècle Documents généraux; réglementation Alsace, Angoumois, Anjou, Aunis Auvergne, Berry, Bourbonnais, Bourgogne Bretagne, Champagne, Dauphiné Trois-Évêchés, Flandre, Pays de Foix, Franche-Comté, Gascogne, Guyenne, Hainaut, Languedoc Languedoc Limousin, Lyonnais Maine, Montauban (généralité) Normandie (Rouen) Normandie (Caen, Alençon) Orléanais, Paris (généralité) Picardie Poitou, Provence. Saintonge, Touraine Mémoires communs à plusieurs généralités F Commerce et industrie des départements hanséatiques F (dossier 1). Importations par navires américains F à 605 B. Cabotage : circulation par vaisseaux neutres. An IV F et 607. Commerce et industrie de la Belgique. An IV F Port et entrepôt d'anvers Navigation du Rhin. An IX F Avis du Conseil général du commerce F A et B. Situation commerciale F à 615. Marque et estampillage des étoffes an XI. 9

10 F Correspondance ministérielle Renseignements sur le commerce en général Rapports entre la France et la Belgique F Création du Conseil des fabriques et manufactures Mémoire sur les établissements Ternaux Inspecteurs des poids et mesures Commerce de Gênes. An XIII École de commerce à Paris F Organisation des chambres de commerce d'anvers, Bayonne, Cologne, Nantes, Nice. An X Notes sur le commerce extérieur Manufactures de drap du Piémont. An X-an XI. Agriculture et commerce de la Hollande Commerce avec l'espagne Mouvement du port d'ostende an XI. F Prêts sur consignation Conseil du commerce et des manufactures Bergeries impériales, droits sur les laines Commerce avec l'italie an IV-1811, l'espagne , le Portugal F Commerce avec l'allemagne , Naples , la Hollande , la Russie , l'amérique et les neutres. An XII-1810; roulage des marchandises F Encouragements à l'agriculture. An XII-an XIII. Code rural Récolte des vins Tableaux de la population comparée (lettres d'envoi seulement). An XII. F Droits sur les cotons de Naples F Conseil spécial de Hambourg F Statistique industrielle F Papiers du ministère de l'intérieur (ampliations de décrets, etc.) F Enquête sur le régime commercial de la France, 1814 (I). F Enquête sur le régime commercial de la France (II). Commerce avec la Russie en F a et 639 b. Manufactures royales des Gobelins, de la Savonnerie F Manufacture royale de glaces ; marbres du roi, XVIII e siècle; plomb laminé et fer-blanc, XVIII e siècle. F et 642. Mémoires sur le commerce, l'industrie, les machines nouvelles. XVIII e siècle. F à 646. Mémoires sur le commerce avec l'étranger F Mémoires sur le commerce et l'industrie F à 651. Mémoires des inspecteurs des manufactures pour les diverses généralités F Pétitions adressées aux Comités d'agriculture et de commerce an II. F Approvisionnement de Cologne, Marseille, Paris en combustible,

11 F à 661. Commerce et industrie : réglementation industrielle, mémoires divers. Lettres patentes de , etc an XI. F à 672 b. Conseil du commerce F à 680. Manufactures ; arrêts et règlements, rapports des inspecteurs. Lettres patentes de , etc., F à 687. Conseil du commerce : minutes des délibérations et pièces annexes F a à 691. Conseil et bureau du commerce : plumitif des séances F Députés du commerce : nomination F à 724. Avis des Députés au Conseil et au Bureau du commerce , 1704, 1708, F à 728. Administration du commerce : personnel du Conseil et du Bureau du commerce an IV. F à 749 b. Inspecteurs des manufactures : commissions de nomination, appointements, mémoires sur le commerce ci l'industrie des généralités an IX. F à 791. Corporations d'arts et métiers : Documents généraux Intendances d'alençon à Rouen Abbeville à Amboise Amiens à Angoulême Arcis-sur-Aube à Blois Beauvais à Besançon Bordeaux. 757 A et B. Bordeaux Boulogne à Caen Calais à Corbeil Darnétal à Évreux Falaise à Louviers. 762 à 774. Lyon Macon à Mayenne Metz à Moulins. 777 à 779. Nancy Nantes à Orléans. 781 A à E. Paris Parthenay à Romorantin. 783 A. Poitiers. 783 B. Reims. 784 à 786. Rouen Saint-Chinian à Saumur Sedan Seignelay à Tournai Tours Trèves à Vitry-le-François. F à 704. Juridictions consulaires Abbeville à Gray. 11

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration TITRE Ier. Division du territoire Art. 1er. Le territoire européen de la République sera divisé

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales NOR: MCCE1240070A Version consolidée au 16 janvier 2015 Le ministre de l'économie

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire A - Dénombrement des micro-organismes aérobies à 30 C (= colonies aérobies = flore aérobie mésophile), Il regroupe les essais - Dénombrement des entérobactéries, suivants: - Dénombrement des Escherichia

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE Préambule Le droit au compte figure dans la législation française comme un principe fondamental. Le code monétaire et financier (article

Plus en détail

Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE

Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE ARCHIVES NATIONALES. Etat général des fonds. Fonds postérieurs à la Révolution française. Sous-série Z/6. Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE (3 401 articles environ) Les deux ordonnances du

Plus en détail

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 DIRECTION DE LA SANTE Département Relations avec les Professionnels de Santé Dossier suivi par : Monique LEFRANCOIS Réf. : 19/2005/ML/MPD Paris, le 22 décembre

Plus en détail

F/20 STATISTIQUES. Noms des producteurs :

F/20 STATISTIQUES. Noms des producteurs : F/20 STATISTIQUES Noms des producteurs : A/ Producteurs principaux : Ministère de l Intérieur, bureau de la statistique (an IX-1812). Ministère de l Agriculture, du Commerce et des Travaux publics (dénominations

Plus en détail

La filière de l expertise comptable

La filière de l expertise comptable La filière de l expertise comptable Comptabilité Audit Conseil Gestion Finance Une promesse d avenirs CURSUS Débouchés Une filière qui offre des parcours de formation à la carte... La filière de l expertise

Plus en détail

Bilan de l année 2011

Bilan de l année 2011 LE PERMIS A POINTS Bilan de l année DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE SERVICE DE L OBSERVATION ET DES STATISTIQUES Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional Note d accompagnement Février 2014 La consommation d'énergie

Plus en détail

La lettre d Information des Français de l Étranger

La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations Internationales et de la Coordination de la Cnav I MARS/AVRIL 200 I Le relevé de carrière Vous avez été salarié

Plus en détail

La France face à la pénurie de maisons de retraite

La France face à la pénurie de maisons de retraite OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à la pénurie de maisons de retraite Situation actuelle et à venir, à l échelle régionale et départementale OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur Logement métropole... 4 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité 2014... 2 II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS... 13 ACTIVITE

Plus en détail

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante.

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. En quelques chiffres, une entreprise Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. FDV 60% Yves Ménardais 40% Initiatives et Finances The Call Machine «TCM» Télémarketing Capital 674 000 Chiffre d affaires

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ L Institut national de recherche et

Plus en détail

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une production Distribuée En environnement Windows NT Une Production sous VTOM Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une Production sous VTOM

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité TCH Conseil, Evaluation et Transaction In Extenso Tourisme Hôtellerie Restauration, membre du Groupe Deloitte, intègre début 2015 l agence de conseil en

Plus en détail

- Éléments de référence 2013 pour 2014 -

- Éléments de référence 2013 pour 2014 - - Éléments de référence 2013 pour 2014 - I - TAXE FONCIÈRE DÉPARTEMENTALE SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES moyen de 2013 L article 1636B septies VI du CGI indique que le taux de la taxe foncière sur les propriétés

Plus en détail

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées note d informationdécembre 12.24 À la rentrée 2012, 6 718 900 élèves sont accueillis publiques et privées du premier degré de métropolitaine et des DOM (y compris Mayotte), dont 2 557 000 élèves l enseignement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT (DUCS-PAPIER) ANNEXE E CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E Table des codes et libellés pour les Caisses de congés payés du BTP Liste des Caisses de congés

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Exploitant Promoteur Constructeur Investisseur Mandat de vente d un fonds de commerce hôtelier sous enseigne Mandat

Plus en détail

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation > Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande L aide au retour à domicile après hospitalisation

Plus en détail

En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide

En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide FICHES THÉMATIQUES 1.1 ÉVOLUTION DE LA POPULATION ÂGÉE En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide des âges concernant les personnes âgées de 65 ans a fortement évolué : sa base s est élargie et

Plus en détail

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Statistiques 2014 2014 C Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche

Plus en détail

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION Guide d accompagnement pour remplir son dossier En partenariat avec Qu est-ce que la CAPEB? La Confédération de l Artisanat

Plus en détail

Assurances de biens et de responsabilité. Etude Mars 2014

Assurances de biens et de responsabilité. Etude Mars 2014 Assurances de biens et de responsabilité Etude Mars 2014 Tempêtes, grêle et neige : Résultats de l année 2012 Ce document est la propriété exclusive de la FFSA et du GEMA et est protégé par le droit d'auteur.

Plus en détail

Demande d aide au maintien à domicile

Demande d aide au maintien à domicile Demande d aide au maintien à domicile > Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande Vous êtes pensionné(e) civil(e) de l État ou ouvrier retraité(e)

Plus en détail

Bilan du permis à points

Bilan du permis à points Bilan du permis à points Année 2008 DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Règlement d Intervention du CONSUEL

Règlement d Intervention du CONSUEL Règlement d Intervention du CONSUEL EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DU DÉCRET 72-1120 DU 14 DÉCEMBRE 1972 MODIFIÉ PAR LE DÉCRET 2001-222 DU 6 MARS 2001 ET DES ARRÊTÉS DU 17 OCTOBRE 1973 Titre 1 DISPOSITIONS

Plus en détail

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique

Plus en détail

Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics

Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics Entre : d une part, les organisations professionnelles d employeurs représentatives au

Plus en détail

Établissement Français du Sang

Établissement Français du Sang Établissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES EFS Normandie Rapport d activité 2010 www.etablissement-francais-du-sang.fr EFS Normandie Dr Patrice

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE Liste des s Fichier ME109603 MENAGE Index des s : AADATE : Date de l'enquête... 3 AAPERIODE : Période... 3 AAPOID9603 : Coefficient de pondération... 3 AAPOID9903 : Coefficient de pondération... 3 AAPOIDSF

Plus en détail

Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours

Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours Réseau national de radiocommunications numériques pour les sapeurs-pompiers Page 2 de 13 1 ANTARES POURQUOI? 1.1 UNE MODERNISATION RENDUE

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi

Projet de loi de finances rectificative pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi Art. 53 (4 ) de la loi organique du 1 er août 2001 relative aux lois de finances Note explicative Cette annexe présente les évaluations préalables

Plus en détail

REGLEMENT JEU-CONCOURS «L EQUIPE DE TOUS LES FOOTBALLS»

REGLEMENT JEU-CONCOURS «L EQUIPE DE TOUS LES FOOTBALLS» REGLEMENT JEU-CONCOURS «L EQUIPE DE TOUS LES FOOTBALLS» Article 1 : Sociétés Organisatrices Crédit Agricole S.A. au capital de 7.493.916.453, dont le siège social est situé au 91-93, boulevard Pasteur,

Plus en détail

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Statistiques 2013 Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche d Age des

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

REGLEMENT CHALLENGE LEGRAND VDI Février 2014

REGLEMENT CHALLENGE LEGRAND VDI Février 2014 REGLEMENT CHALLENGE LEGRAND VDI Février 2014 Article 1. ORGANISATEUR La société LEGRAND SNC, au capital social de 6 200 000, immatriculée au RCS de LIMOGES, sous le numéro 389 290 586, dont le siège social

Plus en détail

contacts Guide des Pour trouver un emploi saisonnier en agriculture www.anefa.org En agriculture, à chaque saison son emploi.

contacts Guide des Pour trouver un emploi saisonnier en agriculture www.anefa.org En agriculture, à chaque saison son emploi. Guide des contacts Pour trouver un emploi saisonnier en agriculture ANEFA Association Nationale Emploi Formation en Association Agriculture Nationale Emploi Formation en Agriculture www.anefa.org www.anefa.org/saisonniers

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Règlement intérieur adopté à l assemblée générale du 28 juin 2014. Préambule

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Règlement intérieur adopté à l assemblée générale du 28 juin 2014. Préambule RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur adopté à l assemblée générale du 28 juin 2014 Préambule Le règlement intérieur est établi par le conseil d administration, approuvé par l assemblée générale. Il

Plus en détail

Protocole concernant l organisation des élections des délégués territoriaux au sein d Harmonie Mutuelle prévues au cours du 1er trimestre 2013

Protocole concernant l organisation des élections des délégués territoriaux au sein d Harmonie Mutuelle prévues au cours du 1er trimestre 2013 Protocole concernant l organisation des élections des délégués territoriaux au sein d Harmonie Mutuelle prévues au cours du 1er trimestre 2013 Harmonie Mutuelle, mutuelle soumise aux dispositions du livre

Plus en détail

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 total Total Mailing Emailing Phoning Mobile SMS TOTAL TANDEM 42038300 31662994 10824852 19596763 8685075 1987737 cod_civ Civilite Total Mailing

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera le 1 er 2008 à celle qui était en vigueur depuis le 1 er janvier 2003.

Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera le 1 er 2008 à celle qui était en vigueur depuis le 1 er janvier 2003. CIRCULAIRE COMMUNE 2007-26 -DRE Paris, le 13/12/2007 Objet : Mise à jour du répertoire professionnel Madame, Monsieur le Directeur, Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera

Plus en détail

Être le mieux placé sur le marché

Être le mieux placé sur le marché Répondre à la demande et développer son activité L ÉNERGIE DE PLUS EN PLUS CHÈRE... Pétrole, gaz, électricité, les prix ne cessent d augmenter : la période de l énergie bon marché est terminée. La part

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE Précarité Énergétique I. Des actions concrètes pour aider les clients en difficulté

Plus en détail

Les entrepreneurs de demain sont les élèves d aujourd hui

Les entrepreneurs de demain sont les élèves d aujourd hui la semaine Ecole-Entreprise Les entrepreneurs de demain sont les élèves d aujourd hui Sommaire p. 4 - Pourquoi participer à la semaine Ecole-Entreprise? p. 7 - Des acteurs engagés, des enjeux partagés

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 19 décembre 2012 fixant les listes de fonctions des services de l Etat du ministère de l intérieur

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 2. Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 2. Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points n o 2 Guide entreprises Janvier 2015 Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Soins dentaires : des dérives inacceptables

Soins dentaires : des dérives inacceptables Paris, le 25 novembre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Soins dentaires : des dérives inacceptables Les soins dentaires représentent un reste à charge conséquent pour les usagers. Ils constituent la principale

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES AIRES D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE

LE FINANCEMENT DES AIRES D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE CGPC / S5 / FW 2005-0032-01 LE FINANCEMENT DES AIRES D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE Rapport de mission relative aux modalités de mise en œuvre de l aide accordée par l Etat pour la réalisation des aires

Plus en détail

LISTE DE POSTES DE CATEGORIE C (FILIERES TECHNIQUE ET SIC)

LISTE DE POSTES DE CATEGORIE C (FILIERES TECHNIQUE ET SIC) LISTE DE S DE CATEGORIE C (FILIERES TECHNIQUE ET SIC) FILIERES LOCALISATION GEOGRAPHIQUE LOCALISATION ADMINISTRATIVE INTITULE DU 1 Ain Gendarmerie Belley Cuisinier au cercle mixte de l'escadron de gendarmerie

Plus en détail

AUDIT FRANCE LES FRANCAS FEDERATION NATIONALE LAIQUE DE STRUCTURES ET D ACTIVITES EDUCATIVES, SOCIALES ET CULTURELLES

AUDIT FRANCE LES FRANCAS FEDERATION NATIONALE LAIQUE DE STRUCTURES ET D ACTIVITES EDUCATIVES, SOCIALES ET CULTURELLES AUDIT FRANCE LES FRANCAS FEDERATION NATIONALE LAIQUE DE STRUCTURES ET D ACTIVITES EDUCATIVES, SOCIALES ET CULTURELLES Association reconnue d utilité publique Siège social : 10/14 rue Tolain 75020 PARIS

Plus en détail

INSTITUTIONS ADMINISTRATIVES LES JURIDICTIONS ADMINISTRATIVES. A. L organisation des tribunaux administratifs

INSTITUTIONS ADMINISTRATIVES LES JURIDICTIONS ADMINISTRATIVES. A. L organisation des tribunaux administratifs INSTITUTIONS ADMINISTRATIVES LES JURIDICTIONS ADMINISTRATIVES Les juridictions administratives sont chargées de régler les litiges entre les particuliers et les administrations, à la différence des juridictions

Plus en détail

Le réseau des CEL : 1er formateur national en langues Présentation générale Bretagne Basse Normandie Haute Normandie Picardie Nord Pas Calais

Le réseau des CEL : 1er formateur national en langues Présentation générale Bretagne Basse Normandie Haute Normandie Picardie Nord Pas Calais Le réseau des CEL :: 1 eerr fformatteur nattiionall en llangues Présenttattiion généralle Les CEL des CCI sont des départements linguistiques des centres de formation continue des Chambres de Commerce

Plus en détail

Prêts bonifiés à l agriculture

Prêts bonifiés à l agriculture MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction des affaires financières Sous-direction du financement de l agriculture Bureau du crédit Adresse : 78 bis, rue

Plus en détail

Évaluation des risques professionnels Questions-réponses sur le document unique

Évaluation des risques professionnels Questions-réponses sur le document unique Évaluation des risques professionnels Questions-réponses sur le document unique L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS

Plus en détail

GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE

GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2014 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE Précarité Énergétique I. Des actions concrètes pour aider les clients en difficulté

Plus en détail

INFORMATIONS DES ORGANISMES DU REGIME OBLIGATOIRE. Caisse Gestion CPAM 01 BOURG EN BRESSE Régime Général 36 46 01 011 0000. Nom Régime Téléphone

INFORMATIONS DES ORGANISMES DU REGIME OBLIGATOIRE. Caisse Gestion CPAM 01 BOURG EN BRESSE Régime Général 36 46 01 011 0000. Nom Régime Téléphone INFORMATIONS DES ORGANISMES DU REGIME OBLIGATOIRE Nom Téléphone CPAM 01 BOURG EN BRESSE Général 36 46 01 011 0000 CPAM 02 AISNE Général 36 46 01 021 0000 CPAM 02 ST QUENTIN Général 36 46 01 022 0000 CPAM

Plus en détail

Les télécommunications au service de la ville

Les télécommunications au service de la ville Les télécommunications au service de la ville HYPCOM Page 1 Préambule A ce jour, l évolution des structures nécessite souvent une implantation sur plusieurs sites. Parallèlement, les besoins de communiquer

Plus en détail

journées techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat

journées techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat journées 201 techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat 160 stagiaires formés par le CNIDEP depuis 2010 Amélioration des pratiques environnementales dans les

Plus en détail

Européenne De Métré. Présentation

Européenne De Métré. Présentation Européenne De Métré Présentation SOMMAIRE 1 - HISTORIQUE...2 2 - NOS ACTIVITES...2 3 - VOTRE PROFIL...3 4 - NOTRE PROPOSITION...4 5 - PRESENTATION DU RESEAU...4 6 - PRINCIPALES CONDITIONS JURIDIQUES DU

Plus en détail

MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS. Nivellement général de la France. dit Bourdalouë. Carnets des opérateurs et des lecteurs (1855-1863) F/14/4583 à 5672

MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS. Nivellement général de la France. dit Bourdalouë. Carnets des opérateurs et des lecteurs (1855-1863) F/14/4583 à 5672 ARCHIVES NATIONALES (PARIS) MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS Nivellement général de la France dit Bourdalouë Carnets des opérateurs et des lecteurs (1855-1863) F/14/4583 à 5672 Répertoire numérique par Jean-Philippe

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE

RAPPORT D ACTIVITÉ FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE Sommaire AVANT-PROPOS 02 ÉDITO 04 1. Des effectifs en constante évolution mais

Plus en détail

MARCHE ET COMPETENCES DANS LE LOGICIEL EMBARQUE. Etude pour le compte de l OPIIEC

MARCHE ET COMPETENCES DANS LE LOGICIEL EMBARQUE. Etude pour le compte de l OPIIEC MARCHE ET COMPETENCES DANS LE LOGICIEL EMBARQUE Etude pour le compte de l OPIIEC Juin 2008 1 LE LOGICIEL EMBARQUE : DEFINITION Un logiciel embarqué est un logiciel permettant de faire fonctionner une machine,

Plus en détail

Types de structures de soins de premier recours. Adresses Horaires Dates. Mutualité Française de Savoie SSAM 152, Faubourg Mâché 73000 Chambéry

Types de structures de soins de premier recours. Adresses Horaires Dates. Mutualité Française de Savoie SSAM 152, Faubourg Mâché 73000 Chambéry 73 Savoie Centre de santé dentaire mutualiste Mutualité Française de Savoie SSAM 152, Faubourg Mâché 73000 Chambéry 09h30 12h00 01/04/15 Ile de France 75 Paris Centre RATP 62, quai de la Râpée 75012 Paris

Plus en détail

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage DEVENIR PARTENAIRE Courtage L EXPERTISE Depuis 2006, AG2R LA MONDIALE a signé la charte de déontologie du courtage avec la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances (C.S.C.A.) Selon l évolution de la

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU «Bien-être et prévention»

REGLEMENT DU JEU «Bien-être et prévention» REGLEMENT DU JEU «Bien-être et prévention» Art. 1 : ORGANISATION La Mutuelle Nationale Territoriale, mutuelle régie par le livre II du Code de la Mutualité, enregistrée au Registre National des Mutuelles

Plus en détail

Le Directeur Académique, des Services de l Éducation Nationale. Mesdames et Messieurs les Instituteurs et Professeurs des écoles

Le Directeur Académique, des Services de l Éducation Nationale. Mesdames et Messieurs les Instituteurs et Professeurs des écoles Le Directeur Académique, des Services de l Éducation Nationale à Division des Personnels Bureau des actes collectifs DP2 Référence Mouvement inter-départemental 2013 Dossier suivi par : Monique VEAUGIER

Plus en détail

Changer de département à la rentrée

Changer de département à la rentrée A 2011 MUTATIONS Instituteurs Professeurs des écoles Changer de département à la rentrée www.sgen.cfdt.fr novembre 2010 Mensuel 2,50 suppl. au n 197 RCS Strasbourg B 588 505 354 11/10 MA BANQUE EST DIFFÉRENTE,

Plus en détail

De l évaluation des risques au management de la santé et de la sécurité au travail

De l évaluation des risques au management de la santé et de la sécurité au travail De l évaluation des risques au management de la santé et de la sécurité au travail ED 936 couverture CS4.indd 1 07/07/14 10:57 L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de

Plus en détail

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14.

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Organisme signataire Type TP Organisme AMC Libellé 01011 CPAM BOURG EN BRESSE RO T Néant 01021 CPAM LAON RO T Néant 01022 CPAM ST QT RO T

Plus en détail

BAROMÈTRE VOLTAIRE. Les Français et l orthographe. 1 re édition juin 2015

BAROMÈTRE VOLTAIRE. Les Français et l orthographe. 1 re édition juin 2015 BAROMÈTRE VOLTAIRE Les Français et l orthographe 1 re édition juin 2015 Introduction Qu est-ce que le Projet Voltaire? Depuis 2008, plus de deux millions de Français se sont entraînés avec le Projet Voltaire,

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Référentiel formation à l usage des formateurs SST L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels,

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Aide à la Gestion des Equipements Publics du Territoire-de-Belfort

Syndicat Intercommunal d Aide à la Gestion des Equipements Publics du Territoire-de-Belfort Syndicat Intercommunal d Aide à la Gestion des Equipements Publics du Territoire-de-Belfort - SIAGEP - Examen du traitement des usagers en situation de précarité énergétique Exercice 2012 Septembre 2014

Plus en détail

Établissement français du sang

Établissement français du sang Établissement français du sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES EFS Île-de-France Rapport d activité 2013 www.etablissement-francais-du-sang.fr Efs ÎLE-DE-FRANCE

Plus en détail

Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département

Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département Tarif des mutuelles santé : Communiqué de presse Lille, le 1er septembre 2011 Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département Le cabinet de conseil Fact&Figures prévoyait en juillet

Plus en détail

Repères et références statistiques

Repères et références statistiques Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche (RERS 2012) Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche ( RERS 2012) .

Plus en détail

Les lois sur la durée du travail

Les lois sur la durée du travail CENTRE HISTORIQUE DES ARCHIVES NATIONALES Les lois sur la durée du travail Sources conservées aux Archives nationales II. I. La loi de 1919 sur la journée de huit heures La loi de 1936 sur la semaine de

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE

RAPPORT D ACTIVITÉ FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE Sommaire AVANT-PROPOS 02 ÉDITO 04 1. Des effectifs en constante évolution mais

Plus en détail

Établissement Français du Sang

Établissement Français du Sang Établissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES EFS Pays de la Loire Rapport d activité 2010 www.etablissement-francais-du-sang.fr EFS Pays de

Plus en détail

BOFIP-RHO-14-0547 du 07/03/2014

BOFIP-RHO-14-0547 du 07/03/2014 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES BOFIP-RHO-14-0547 du 07/03/2014 Arrêté du 16 novembre 2009 ARRETE PORTANT INATION DE CONSERVATEURS DES HYPOTHEQUES Bureau RH-1B RÉSUMÉ Cet arrêté porte nomination

Plus en détail

REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES. enseignements formation recherche

REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES. enseignements formation recherche REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES enseignements formation recherche 2014 les académies Hautsde-Seine 971 92 Finistère 29 Seine-Saint-Denis 93 PARIS 75 GUADELOUPE MARTINIQUE 973 GUYANE Côtes-d'Armor 22

Plus en détail

Repères et références statistiques

Repères et références statistiques Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche (RERS 2013) Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche ( RERS 2013) .

Plus en détail

Projet de Datamining Supervisé (SODAS) Analyse des régions françaises

Projet de Datamining Supervisé (SODAS) Analyse des régions françaises Master 2 ème Année Ingénierie Statistique et financière Projet de Datamining Supervisé (SODAS) Analyse des régions françaises Réalisé par : Nicolas CHAIGNEAUD Nora SLIMANI Année universitaire 2007-2008

Plus en détail

INSTRUCTION. N 11-002-D61 du 12 janvier 2011 NOR : BCR Z 11 00002 J

INSTRUCTION. N 11-002-D61 du 12 janvier 2011 NOR : BCR Z 11 00002 J INSTRUCTION N 11-002-D61 du 12 janvier 2011 NOR : BCR Z 11 00002 J VERSEMENT AU PROFIT DE L'ÉTAT DES SOMMES DÉPOSÉES SUR DES PRODUITS D'ÉPARGNE RÉGLEMENTÉE ATTEINTES PAR LA PRESCRIPTION TRENTENAIRE ANALYSE

Plus en détail

Mobilier Urbain. L innovation au service des Collectivités

Mobilier Urbain. L innovation au service des Collectivités Mobilier Urbain L innovation au service des Collectivités Design, conception, fabrication, installation, entretien, maintenance, vente, location, financement - Poteaux d arrêt (leader national), abris

Plus en détail

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises)

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) 17octobre 2012 Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) Il est compétent pour vous aider à résoudre vos litiges persistants avec les

Plus en détail