CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que de son contenu, sans autorisation expresse de McKinsey &

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que de son contenu, sans autorisation expresse de McKinsey &"

Transcription

1 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que de son contenu, sans autorisation expresse de McKinsey & Company est strictement interdite Le leadership pédagogique: mission essentielle de la direction d école fondamentale Conseil de l Education et de la Formation CFB / Fédération Wallonie Bruxelles Bruxelles, le 1 er février 2012

2 Agenda Les écoles en CFB/FWB sont confrontées à des défis et à des enjeux de société difficiles Les directions d école: un des facteurs clés du succès des systèmes scolaires les plus performants Priorité au leadership pédagogique et à l animation du changement pour faire progresser tous les élèves Gestion des directions comme une ressource stratégique du système scolaire Conclusions McKinsey & Company 1

3 Le niveau de performance de l enseignement obligatoire en CFB/FWB reste encore insatisfaisant Résultats des élèves Résultats moyens restent inférieurs aux pays voisins sur les critères d aptitude (p.ex., PISA, CEB) En moyenne, un an d écart avec la Flandre pour les élèves âgés de 15 ans Faible équité Forte corrélation entre indice socioéconomique (ISE) et résultats des élèves Pour un ISE donné, grande variabilité des résultats Equité entre les élèves Efficacité des moyens mis en œuvre Dépenses par élève sont supérieures aux autres pays. Au sein de la CFB/FWB, le fondamental est moins bien financé que le secondaire et l enseignement spécialisé SOURCE: Analyse McKinsey; PISA OCDE McKinsey & Company 2

4 Malgré une légère amélioration, la CFB/FWB se maintient à des scores inférieurs à ses voisins directs Très bon Bon Moyen Evolution des scores PISA Moyenne arithmétique des scores Lecture, Math et Sciences SOURCE: OCDE; Analyse McKinsey McKinsey & Company 3

5 Forte corrélation des résultats avec l indice socio-économique (ISE) et variabilité des résultats pour un ISE donné Moyenne des scores PISA 2009 par établissement scolaire 1 CFB/FWB et Flandre Elèves de 15 ans Niveau moyen Flandre Niveau moyen CFB 1 L équivalent de une année scolaire (EAS) correspond à 38 points sur l'échelle PISA Excellent Très bon Bon Moyenne du niveau socio-économique des élèves par établissement scolaire Moyen Faible Très faible SOURCE: OCDE; Analyse McKinsey McKinsey & Company 4

6 En CFB/FWB, les directions des écoles fondamentales travaillent dans des contextes très différents et souvent difficiles Une population d élèves en légère décroissance en Wallonie et en forte croissance à Bruxelles Des populations multi-culturelles, socioéconomiquement différentes et souvent paupérisées Des changements dans l environnement qui complexifient les responsabilités et les activités des directions Des établissements de tailles variables avec une ou plusieurs implantations, combinant maternel et/ou primaire, appartenant à différents réseaux, adossées ou non à des écoles secondaires SOURCE: Analyse McKinsey McKinsey & Company 5

7 Contrastes dans l évolution attendue du nombre d élèves par région Milliers d élèves, par province Maternel ordinaire Primaire ordinaire 305 Luxembourg 22 Brabant Wallon 26 Namur 33 En Wallonie, légère décroissance Luxembourg Brabant Wallon Namur Liège Liège Bruxelles A Bruxelles d ici 2020, +9,000 en maternel et +21,000 en primaire 1 Bruxelles 41 Hainaut 52 Hainaut Ces chiffres sont à répartir entre la CFB et la Communauté Flamande SOURCE: ETNIC ; Perspectives démographiques ( ) / ( ); IBSA 2010 McKinsey & Company 6

8 Des populations socio-économiquement différentes et souvent paupérisées ISE entre 6 et 20 ISE entre 1 et 5 Implantations fondamentales en encadrement différencié 1 Pourcentage En Wallonie, 22% des jeunes vivent sous le seuil de pauvreté 2 (37% sans les transferts sociaux) 49 Bruxelles 31 Hainaut 1 Indices Socio-Economiques entre 1 et 5 2 Pour un isolé (<966 EUR par mois); pour un couple avec 2 enfants (<2,028 EUR par mois) 22 Liège 8 Namur 0.5 Brabant Wallon SOURCE: CFB; FAPE; INS; SPF Economie McKinsey & Company 7

9 Les responsabilités et les activités des directions du fondamental se complexifient Par rapport à Famille (parents et élèves) Enseignants Intervenants sociaux et sphère judiciaire Politiques et administration Médias Changements observés Evolutions du modèle familial: Ecole doit instruire et éduquer. Former mais sans brider Nombreuses interpellations (p.ex., repas, surveillance, sieste, parascolaire, méthode de lecture, ) Locaux scolaires comme lieux d accueil et de garde, calqués sur les horaires des parents Hétérogénéité des publics et des cultures; maîtrise variable de la langue française Conflit relatifs à l autorité parentale, conflits entre parents et école Utilisation accrue d internet et des réseaux sociaux Légitimité de l autorité du directeur non automatique Individualisme: enseignant seul maître à bord dans sa classe; difficulté de mobiliser collectivement l équipe des enseignants Accroissement des temps partiels Apparition de nouveau personnel dans l enceinte de l école (garde, parascolaire, ) Ecole au cœur d un réseau complexe (police, parquet, juges, avocats, conseillers d aide à la jeunesse, CPMS, ONE, ) avec des différences en fonction du milieu (p.ex., urbain ou rural) L école est souvent l outil par excellence pour répondre vite à des problèmes de société (mixité sociale, obésité, homophobie, alimentation saine, protection de l environnement, violence, ) Nombre élevé de demandes, décrets, circulaires (à titre illustratif, 55 circulaires entre le 1 er septembre 2011 et le 25 janvier 2012) Interpellation plus fréquentes et dans des situations parfois complexes SOURCE: La fonction de direction dans l enseignement fondamental en CFB: états des lieux Janvier 2012; CFB McKinsey & Company 8

10 Des établissements de tailles très variables avec une ou plusieurs implantations Nombre d élèves par établissement Fondamental ordinaire Pourcentage 1 >500 élèves 400 à 499 élèves 5 11 <100 élèves à 199 élèves à 399 élèves 20 Nombre d implantations par établissement: à 299 élèves Officiel Communal: 2.0 Réseaux Libres: 1.5 Communauté Française: % = 1649 établissements représentant 90% des établissements en CFB/FWB 2 Dans les établissements de moins de 180 élèves, les directeurs doivent assurer un certain nombre de périodes de cours SOURCE: ETNIC 2010 McKinsey & Company 9

11 Des établissements appartenant à différents réseaux et combinant différents niveaux Répartition des établissements Pourcentage; 100% = 1,832 établissements 1 Par réseau Communauté Française 9 Par niveau Maternel seul Primaire seul 5 6 Libres Officiel Communal 89 Maternel et Primaire 1 Dont 2 établissements provinciaux; non compris 10 établissements en Flandre SOURCE: ETNIC McKinsey & Company 10

12 Les directions du fondamental sont au cœur des enjeux de la société! A Bruxelles, il faut ouvrir une nouvelle école chaque mois pendant 8 ans 6 1 Accélérer le développement économique +40 points PISA = +0.9% de croissance annuelle du PIB par habitant 2 Faire face à la croissance démographique Renforcer démocratie et citoyenneté Enjeux de société liés à un enseignement performant Renforcer la cohésion sociale Améliorer la santé, le bien-être et l estime de soi Diminuer le risque de pauvreté 5 L enseignement peut réduire les risques de manipulation politique, commerciale, religieuse, Diminuer la criminalité et les coûts de justice 4 3 >90% des détenus en CFB sont faiblement instruits Vivre plus longtemps en bonne santé (~20 ans) SOURCE: Hanushek & Woessmann 2007; OCDE; EU-SILC 2009; SPF Economie; TAHIB 2010; IBSA 2010 McKinsey & Company 11

13 Agenda Les écoles en CFB/FWB sont confrontées à des défis et à des enjeux de société difficiles Les directions d école: un des facteurs clés du succès des systèmes scolaires les plus performants Priorité au leadership pédagogique et à l animation du changement pour faire progresser tous les élèves Gestion des directions comme une ressource stratégique du système scolaire Conclusions McKinsey & Company 12

14 Plus de 40 systèmes scolaires étudiés à travers le monde ( ) Alberta Finlande Long Beach USA Chicago Ohio Atlanta Louisiane Ontario Pittsburgh Boston New-York Royaume-Uni Pays-Bas Allemagne Maroc Jordanie Lettonie Lituanie Pologne Slovaquie Slovénie Tchéquie Arménie Pakistan Inde Japon Shanghai Corée du Sud Hong Kong Ghana Qatar Emirats Arabes Unis Bahreïn Arabie Saoudite Malaisie Singapour Brésil Chili Minas Gerais Western Cape Australie Nouvelle Zélande SOURCE: Analyse McKinsey McKinsey & Company 13

15 Les clés du succès dans des contextes culturels et politiques pourtant radicalement différents 40 SYSTEMES ETUDIES A TRAVERS LE MONDE Inciter des personnes de qualité à devenir et à rester enseignant(e)s Améliorer les pratiques d enseignement sur le terrain Assurer la mise en place d équipes de direction de qualité Viser la réussite de chaque élève pour améliorer la performance globale Accès sélectif à la formation Bons salaires à l embauche (privilégier la qualité plus que la quantité) Bonne image de la profession dans la société Compétences pratiques lors de la formation initiale Tutorat pour les nouveaux enseignants Coaching dans les écoles pour aider tous les enseignants Directeurs comme leaders pédagogiques Partage d expérience entre collègues enseignants Enseignants avec compétences pédagogiques et de coaching d adultes Sélection stricte Rémunération attractive Développement du leadership (pédagogique et acteur de changement) Priorité au rôle pédagogique plutôt qu administratif Objectifs précis et ambitieux pour les élèves (standards internationaux) Contrôles et interventions ciblés et rapides auprès des écoles à problèmes Contrôles et interventions ciblés au niveau des élèves, en particulier défavorisés (remédiation) SOURCE: Analyse McKinsey McKinsey & Company 14

16 Les directions d école ont un impact direct sur plusieurs des facteurs clés de succès Impact des directeurs sur ce facteur Inciter des personnes de qualité à devenir et à rester enseignant(e)s Améliorer les pratiques d enseignement sur le terrain Assurer la mise en place d équipes de direction de qualité Viser la réussite de chaque élève pour améliorer la performance globale Accès sélectif à la formation Bons salaires à l embauche (privilégier la qualité plus que la quantité) Bonne image de la profession dans la société Compétences pratiques lors de la formation initiale Tutorat pour les nouveaux enseignants Coaching dans les écoles pour aider tous les enseignants Directeurs comme leaders pédagogiques Partage d expérience entre collègues enseignants Enseignants avec compétences pédagogiques et de coaching d adultes Sélection stricte Rémunération attractive Développement du leadership (pédagogique et acteur de changement) Priorité au rôle pédagogique plutôt qu administratif Objectifs précis et ambitieux pour les élèves (standards internationaux) Contrôles et interventions ciblés et rapides auprès des écoles à problèmes Contrôles et interventions ciblés au niveau des élèves, en particulier défavorisés (remédiation) SOURCE: Analyse McKinsey McKinsey & Company 15

17 Agenda Les écoles en CFB/FWB sont confrontées à des défis et à des enjeux de société difficiles Les directions d école: un des facteurs clés du succès des systèmes scolaires les plus performants Priorité au leadership pédagogique et à l animation du changement pour faire progresser tous les élèves Gestion des directions comme une ressource stratégique du système scolaire Conclusions McKinsey & Company 16

18 Trois missions prioritaires des directeurs pour améliorer les résultats des élèves 1 Améliorer les pratiques pédagogiques des enseignants Impact sur les résultats des élèves 2 Animer le changement pour améliorer les résultats 3 Maintenir un environnement de travail de qualité SOURCE: Waters, Tim, School Leadership That Works (2003); Robinson, Viviane, School Leadership and Student Outcomes (2007); Analyse McKinsey McKinsey & Company 17

19 Trois missions prioritaires des directeurs pour améliorer les résultats des élèves 1 Améliorer les pratiques pédagogiques des enseignants 2 Animer le changement pour améliorer les résultats 3 Maintenir un environnement de travail de qualité Responsabilités pour les directeurs Promouvoir et aider à développer les pratiques pédagogiques et psychologiques des enseignants Tutorat pour les nouveaux enseignants Observations des pratiques en classe Analyse et feedback des forces et faiblesses de chacun Coaching pour tous les enseignants Formations ciblées et démonstration dans les classes Planifier et coordonner les matières enseignées Par matière Par niveau Pour l école dans son ensemble Evaluer constamment les résultats obtenus sur base de recherches et données chiffrées SOURCE: Waters, Tim, School Leadership That Works (2003); Robinson, Viviane, School Leadership and Student Outcomes (2007); Analyse McKinsey McKinsey & Company 18

20 Trois missions prioritaires des directeurs pour améliorer les résultats des élèves 1 Améliorer les pratiques pédagogiques des enseignants 2 Animer le changement pour améliorer les résultats 3 Maintenir un environnement de travail de qualité Responsabilités pour les directeurs Développer et articuler une vision partagée pour l école ciblée sur l amélioration des résultats de tous les élèves Encourager une culture visant à faciliter le partage d expérience entre collègues enseignants Les enseignants assistent à certaines leçons de leurs collègues dans un climat bienveillant Echange de bonnes pratiques Célébrer les succès avec toute l équipe Etre un exemple en termes de pratiques et comportements, capacité et volonté de se remettre en question en cours de carrière Etablir des collaborations fructueuses avec les parents et les autres acteurs au sein de la communauté scolaire SOURCE: Waters, Tim, School Leadership That Works (2003); Robinson, Viviane, School Leadership and Student Outcomes (2007); Analyse McKinsey McKinsey & Company 19

21 Trois missions prioritaires des directeurs pour améliorer les résultats des élèves 1 Améliorer les pratiques pédagogiques des enseignants 2 Animer le changement pour améliorer les résultats Responsabilités pour les directeurs Assurer un temps suffisant pour l instruction dans les salles de classe en réduisant les perturbations, les absences et les interruptions externes Mettre en place un climat propice à l étude Confort des bâtiments et qualité des équipements Ordre, bruit, sécurité Disponibilité et fiabilité des services de support Gestion administrative et financière optimisée 3 Maintenir un environnement de travail de qualité SOURCE: Waters, Tim, School Leadership That Works (2003); Robinson, Viviane, School Leadership and Student Outcomes (2007); Analyse McKinsey McKinsey & Company 20

22 Aujourd hui, il est difficile pour les directions de donner la priorité à l amélioration des pratiques pédagogiques des enseignants L idéal Améliorer les pratiques pédagogiques des enseignants Animer le changement pour améliorer les résultats Maintenir un environnement de travail de qualité Sur le terrain Je n ai pas le temps à cause de l administratif Je suis continuellement dérangé(e) Mon PO n y attache pas beaucoup d importance Je fais confiance aux conseillers pédagogiques et aux inspecteurs pour le faire à ma place Pas de temps prévu pour cela dans les horaires des enseignants! J ai peur de la réaction de mes enseignants Je ne me sens pas compétent pour le faire SOURCE: Interviews avec des directeurs du fondamental en CFB/FWB McKinsey & Company 21

23 Décomposition du temps de travail d une direction Activités Améliorer les pratiques pédagogiques Coaching des professeurs Formations et journées pédagogiques Visites dans les classes et dialogues avec les enseignants Tutorat des nouveaux professeurs Planification et concertation sur les matières et la préparation des cours Gestion des conseils de classe Suivi des résultats des élèves Situation actuelle 1,2 Les meilleurs systèmes >40% Animer les changements pour améliorer les résultats Administratifs Total Projet de l école, ROI à élaborer et à fédérer Rencontre avec les parents Gestion des conflits Gestion de cas disciplinaires Recrutement de nouveaux professeurs Remplacement des enseignants absents Réunions: PO, inspections, CPMS, Association de parents Organisation d événements (spectacles, fancy-fair, ) Préparation des horaires, composition des classes Courrier postal et électroniques (circulaires, parents, ) Formulaires administratifs et secrétariat Dossiers du personnel (administratif, pécuniaire, absences, ) Dossiers des élèves (inscriptions, absence, attestations) Finances (budget, factures parents, ) Fournitures (achats, stocks, ) Organisation des visites médicales, voyages Appels téléphoniques divers ~30% <30% 1 Hors vacances scolaires 2 Dans les établissements de moins de 180 élèves, non compris les périodes de cours que les directeurs doivent assurer SOURCE: Entretiens avec des directeurs McKinsey & Company 22

24 Des recherches ont quantifié l impact d une direction qui se focalise sur les 3 priorités énoncées Pourcentage relatif dans la répartition 1 Résultats des élèves 75% % % Directeur exceptionnel Directeur très bon Un directeur très bon ou exceptionnel peut améliorer les résultats des élèves de 10 à 20 pourcent! Directeur moyen % Directions des écoles 1 Le pourcentage indique la situation relative dans la répartition SOURCE: Méta-analyse de 69 études sur la direction scolaire menées auprès de 14,000 enseignants et de 1.4 million d élèves, Marzano, Robert, Waters, et McNulty, 2005 McKinsey & Company 23

25 Impact de la qualité des directions: +10 à +20% au CEB? Scores Certificat d Étude de Base 2010 Pourcentage des élèves, 100% = 55,405 élèves 1 Français Mathématiques Eveil <50% 50-60% 60-70% 70-80% 80-90% % Minimum requis CEB (>50%) +10 à +20% 1 47,246 (6 ème primaire); 4,838 (1 ère différenciée); 3,321 (2 ème différenciée) SOURCE: Communauté Française de Belgique; Analyse McKinsey McKinsey & Company 24

26 Agenda Les écoles en CFB/FWB sont confrontées à des défis et à des enjeux de société difficiles Les directions d école: un des facteurs clés du succès des systèmes scolaires les plus performants Priorité au leadership pédagogique et à l animation du changement pour faire progresser tous les élèves Gestion des directions comme une ressource stratégique du système scolaire Conclusions McKinsey & Company 25

27 Les responsables des meilleurs systèmes gèrent les directions d école comme une ressource stratégique Attirer et former les futurs directions Recruter et nommer Soutenir et développer Evaluer Attractivité de la fonction de direction Pertinence des critères de sélection Clarté des attentes vis-à-vis des directions Alignement entre critères d évaluation et rôle attendu Gestion proactive d une réserve de candidats Rigueur des processus de sélection Qualité des services de support Qualité des évaluations et du feedback Adéquation avec les besoins de chaque école Formations de qualité en cours de carrière Alignement entre la performance et les conséquences Plans de carrière et opportunités de mobilité SOURCE: McKinsey School System Excellence McKinsey & Company 26

28 Pratique illustrée: «Attractivité de la fonction de direction» Attirer et former les futurs directions Recruter et nommer Soutenir et développer Evaluer Attractivité de la fonction de direction Pertinence des critères de sélection Clarté des attentes vis-à-vis des directions Alignement entre critères d évaluation et rôle attendu Gestion proactive d une réserve de candidats Rigueur des processus de sélection Qualité des services de support Qualité des évaluations et du feedback Adéquation avec les besoins de chaque école Formations de qualité en cours de carrière Alignement entre la performance et les conséquences Plans de carrière et opportunités de mobilité SOURCE: McKinsey School System Excellence McKinsey & Company 27

29 Qu est-ce qui peut être attrayant dans la fonction de direction d école? Leviers typiquement observés dans le monde Situation en CFB/FWB Je m engage dans un beau projet de société Enseignement: un vrai enjeu de société Impact sur les élèves (résultats et équité) Interaction avec et développement du personnel Je me crée des options pour le long terme Perspectives de développement personnel Reconnaissance sociale liée à la fonction et son impact Support du PO, de la fédération et de l administration Je serai bien aidé dans mon travail Je disposerai d une bonne rémunération et de conditions de travail agréable Support administratif, éducatif et social au sein de l école Equilibre entre autonomie et contrôle, notamment pour constituer son équipe Salaire de départ et progression en cours de carrière Environnement de travail Equilibre vie privée et vie professionnelle SOURCE: Team War for Talent survey; OECD Improving School Leadership, 2008; entretiens avec des directions McKinsey & Company 28

30 Le support administratif, éducatif et social aux directions du fondamental reste très inférieur à celui en vigueur dans le secondaire Taille de l école Nombre d élèves Support administratif, social et éducatif Equivalents temps plein octroyé² Fondamental 1 Secondaire Un directeur d école: Je suis interrompu sans arrêt, je change d activité toutes les 7 minutes 1 Les écoles maternelles et primaires autonomes du réseau CFB disposent d un correspondant-comptable Les écoles du réseau Officiel Communal disposent souvent de l aide du personnel administratif et technique communal 2 Non compris les postes liés aux politiques de résorption du chômage: PTP (BXL: 245; RW: 863), ACS BXL: 17, APE RW: 114 Pour les écoles à encadrement différencié, possibilité d arbitrage entre les moyens à des fins pédagogiques et à des fins sociales et éducatives SOURCE: La fonction de direction dans l enseignement fondamental en CFB: états des lieux Janvier 2012 McKinsey & Company 29

31 Dans la situation actuelle, le salaire des directions du fondamental est peu attractif par rapport aux instituteurs avec master Salaire mensuel brut indexé 1, EUR par mois Sans master Avec master Ancienneté Catégorie de personnel 0 ans Directeur >210 élèves Instituteur Barème 180 Barème 825 Barème 301 Barème 501 2,201 2,833 3,121 +3% 2, % 10 ans Directeur >210 élèves Instituteur Barème 180 Barème 825 Barème 301 Barème 501 2,763 3,451 3,803-2% 3,515 +8% 25 ans Directeur >210 élèves Instituteur Barème 180 Barème 825 Barème 301 Barème 501 3,705 4,454-8% 4,848 5,073 1 Hors compléments de salaire et autres avantages SOURCE: La fonction de direction dans l enseignement fondamental en CFB: états des lieux Janvier % McKinsey & Company 30

32 Pratique illustrée: «Gestion proactive d une réserve de candidats» Attirer et former les futurs directions Recruter et nommer Soutenir et développer Evaluer Attractivité de la fonction de direction Pertinence des critères de sélection Clarté des attentes vis-à-vis des directions Alignement entre critères d évaluation et rôle attendu Gestion proactive d une réserve de candidats Rigueur des processus de sélection Qualité des services de support Qualité des évaluations et du feedback Adéquation avec les besoins de chaque école Formations de qualité en cours de carrière Alignement entre la performance et les conséquences Plans de carrière et opportunités de mobilité SOURCE: McKinsey School System Excellence McKinsey & Company 31

33 Les meilleurs systèmes gèrent proactivement la carrière des futurs directions Gestion de la réserve de candidats directions: 3 niveaux de sophistication 3 Les meilleurs 1 Approche traditionnelle Les candidats se déclarent sur base d un cheminement individuel; prise progressive de responsabilité au sein de l école 2 En progrès En plus de l approche traditionnelle le système propose des programmes de formation pour devenir directeur et éveille ainsi de nouvelles vocations Gestion proactive de la carrière des futurs directions Identification (assez tôt dans la carrière) Mise en condition d apprentissage Leadership de projets spécifiques Cours intensifs et stages en entreprises Gestion proactive des phases de succession Possibilité de fast track pour enseignants avec leadership pédagogique et de coaching d adultes Possibilité de fast track pour des professionnels extérieurs SOURCE: McKinsey School System Excellence McKinsey & Company 32

34 Pratique illustrée: «Qualité des services de support» Attirer et former les futurs directions Recruter et nommer Soutenir et développer Evaluer Attractivité de la fonction de direction Pertinence des critères de sélection Clarté des attentes vis-à-vis des directions Alignement entre critères d évaluation et rôle attendu Gestion proactive d une réserve de candidats Rigueur des processus de sélection Qualité des services de support Qualité des évaluations et du feedback Adéquation avec les besoins de chaque école Formations de qualité en cours de carrière Alignement entre la performance et les conséquences Plans de carrière et opportunités de mobilité SOURCE: McKinsey School System Excellence McKinsey & Company 33

35 Dans les meilleurs systèmes, les échelons intermédiaires entre les écoles et l administration centrale jouent un rôle crucial Intervenir auprès des directions les plus faibles ou en difficulté de manière ciblée, rapide et décisive Organiser le coaching et le développement des directions au cours de leur carrière Gérer les groupes d écoles en favorisant l échange des meilleures pratiques entre directions Aider à professionnaliser le recrutement et la nomination des directions ainsi que l identification et la formation de la réserve de candidats directeurs Aider à professionnaliser et calibrer l évaluation des directions Offrir des services partagés de qualité (finance, juridique, IT, administratif, logistique, immobilier, achat) Autonomie des POs? SOURCE: Analyse McKinsey McKinsey & Company 34

36 Agenda Les écoles en CFB/FWB sont confrontées à des défis et à des enjeux de société difficiles Les directions d école: un des facteurs clés du succès des systèmes scolaires les plus performants Priorité au leadership pédagogique et à l animation du changement pour faire progresser tous les élèves Gestion des directions comme une ressource stratégique du système scolaire Conclusions McKinsey & Company 35

37 Conclusions L enseignement obligatoire en CFB/FWB et, en particulier, les directions des écoles fondamentales, sont confrontés à des défis et à des enjeux de société importants A travers le monde, les directions d école sont un des facteurs clés du succès de tous les systèmes scolaires les plus performants Ces directions d école se focalisent sur le leadership pédagogique et l animation du changement pour améliorer les résultats de tous les élèves Par ailleurs, les responsables des meilleurs systèmes gèrent les directions d école comme une ressource stratégique en optimisant un ensemble de bonnes pratiques Vu le contexte budgétaire de la CFB/FWB, ces bonnes pratiques devraient être évaluées (impact, coûts, risques, difficultés de mise en œuvre), et prioritisées par rapport aux autres mesures à prendre. La mise en œuvre devrait être planifiée en conséquence McKinsey & Company 36

38 Contacts McKinsey Mr. Etienne Denoël Directeur McKinsey & Company 480 Avenue Louise Box Bruxelles 02 / (secrétariat) 0477 / (mobile) Les rapports McKinsey dans le domaine de l enseignement sont téléchargeables à l adresse suivante: McKinsey & Company 37

CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que de son contenu, sans autorisation expresse de McKinsey &

CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que de son contenu, sans autorisation expresse de McKinsey & CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que de son contenu, sans autorisation expresse de McKinsey & Company est strictement interdite Positionnement des

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE EN COMMUNAUTÉ FRANÇAISE DE BELGIQUE: COMMENT S'INSPIRER DES SYSTÈMES ÉTRANGERS?

ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE EN COMMUNAUTÉ FRANÇAISE DE BELGIQUE: COMMENT S'INSPIRER DES SYSTÈMES ÉTRANGERS? ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE EN COMMUNAUTÉ FRANÇAISE DE BELGIQUE: COMMENT S'INSPIRER DES SYSTÈMES ÉTRANGERS? Etienne Denoël et Benoit Gérard 1 Novembre 2013 Cet article résume les leçons de recherches sur

Plus en détail

Résultats de TALIS 2013 Enquête internationale sur l enseignement et l apprentissage. Fête Des profs 2015. Marie-Amélie Doring Serre

Résultats de TALIS 2013 Enquête internationale sur l enseignement et l apprentissage. Fête Des profs 2015. Marie-Amélie Doring Serre Résultats de TALIS 2013 Enquête internationale sur l enseignement et l apprentissage Fête Des profs 2015 Marie-Amélie Doring Serre 1 Mean mathematics performance, by school location, after accounting for

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Circulaire n 4839 du 19/05/2014

Circulaire n 4839 du 19/05/2014 Circulaire n 4839 du 19/05/2014 Recrutement d un-e chargé-e de mission affecté-e à la Direction de l Enseignement à distance du Ministère de la Fédération Wallonie- Bruxelles Réseaux et niveaux concernés

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

Profil de recrutement

Profil de recrutement Profil de recrutement Intitulé de la fonction Conseiller pédagogique Conditions d accès En tant que Conseiller pédagogique, vous êtes désigné comme «expert pédagogique et technique» dans une fonction enseignante

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

Le coaching : mode passée ou passage obligé? Michel Gendron, associé Président-directeur directeur général

Le coaching : mode passée ou passage obligé? Michel Gendron, associé Président-directeur directeur général Le coaching : mode passée ou passage obligé? Michel Gendron, associé Président-directeur directeur général INTRODUCTION MCOR_CF-AC_COA_3050 2 Mon propos d aujourd hui Définir Distinguer Appliquer aux enjeux

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

CIRCULAIRE N 1603 DU 01/09/2006

CIRCULAIRE N 1603 DU 01/09/2006 CIRCULAIRE N 1603 DU 01/09/2006 Objet : nouveau modèle de fiche de paie des membres du personnel de l enseignement et des C.P.M.S. - Généralisation de l expérience pilote Réseaux : Tous Niveaux et services

Plus en détail

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Présentation au mini-colloque de l Institut d administration publique de Québec le 25 octobre 2012 Jean-François Beaucaire, chef de division

Plus en détail

Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé

Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Réunion du réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA Libreville Gabon, 2-3 octobre 2012 Plan de la présentation

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Transcontinental inc. (la Société) est une société dont les valeurs sous-tendent une saine gestion d entreprise. Son conseil d administration (le conseil) a pour mission

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05 1. OBJECTIF Promouvoir le développement professionnel et personnel pour que chacun contribue à l atteinte des objectifs organisationnels, à l amélioration continue de la qualité et de l efficacité des

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Liège, le 21 septembre 2013 PROJET D ETABLISSEMENT Projet d établissement Le Centre d Enseignement Secondaire Léon MIGNON se composant de trois implantations distinctes, ayant chacune leurs caractéristiques

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

ROBERT WALTERS ENQUÊTE CANDIDATS 2015. www.robertwalters.fr CHIFFRES CLÉS

ROBERT WALTERS ENQUÊTE CANDIDATS 2015. www.robertwalters.fr CHIFFRES CLÉS ROBERT WALTERS ENQUÊTE CANDIDATS 2015 Pour mieux comprendre les attentes des candidats, Robert Walters référence mondiale du recrutement spécialisé a diffusé une enquête au début de l année 2015, auprès

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Programme «Lecteurs Formateurs»

Programme «Lecteurs Formateurs» [Objectifs : Programme «Lecteurs Formateurs» Promotion de la langue française par l internationalisation des jeunes Jeunes diplômés en philologie romane, en traduction, en philologie classique ou autres

Plus en détail

Carrière & Leadership

Carrière & Leadership Carrière & Leadership www.100jours.ca Carrière & Leadership est un cabinet-conseil dont la mission est d accompagner les cadres supérieurs et intermédiaires... hors de leur zone de confort. Notre service

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Les indicateurs de Lisbonne appliqués au cas de la Région Wallonne

Les indicateurs de Lisbonne appliqués au cas de la Région Wallonne Florence HENNART, Attachée Ministère de la Région Wallonne Direction de la Politique Economique Les indicateurs de Lisbonne appliqués au cas de la Région Wallonne Plan Contexte européen Cadre belge et

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Roselyne TABORISKY, chargée de formation au Centre académique d Aide aux Écoles et aux Établissements (C.A.A.E.E.) de l académie de Versailles

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Assistant(e) d assurance. Un excellent tremplin pour les titulaires d une maturité. Quels que soient vos projets, nous sommes

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière L identification du programme I : insertion M: mentorat A : accompagnement J : jeune E : enseignant JE : représente la personne avant

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction Section : Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

Coordonnées de la commission d équivalence de diplômes

Coordonnées de la commission d équivalence de diplômes NB : En vertu des dispositions de l article 8 du décret n 2007-196 du 13 février 2007, la commission procède à une comparaison des connaissances, compétences et aptitudes attestées par votre ou vos titres

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

Les clés de l amélioration des systèmes scolaires

Les clés de l amélioration des systèmes scolaires Education Les clés de l amélioration des systèmes scolaires Comment passer de "bon" à "très bon"? "Les clés de l amélioration des systèmes scolaires" est le titre du nouveau rapport publié par McKinsey

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

TRAJET DES DIRIGEANTS. http://economie.fgov.be TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN

TRAJET DES DIRIGEANTS. http://economie.fgov.be TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN TRAJET DES DIRIGEANTS TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN Table des matières Défis pour le SPF Economie et réponses Contexte Objectifs Contenu Résultats Défis pour le SPF Economie Marché du travail sous pression

Plus en détail

Une proposition de partenariat pour l éducation primaire

Une proposition de partenariat pour l éducation primaire Une proposition de partenariat pour l éducation primaire Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et la communauté internationale poursuivent un objectif commun pour la stabilité et le développement

Plus en détail

Présentation du Pacte (support Prezi) Texte à l intention des directions Septembre 2015

Présentation du Pacte (support Prezi) Texte à l intention des directions Septembre 2015 Présentation du Pacte (support Prezi) Texte à l intention des directions Septembre 2015 Préambule Ce document a pour objectif de fournir un outil aux directions, en vue de présenter le processus du Pacte

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8418A-19 Gestion des

Plus en détail

LETTRES DE NOTIFICATION PARENTALE PREAVIS ECRIT PAR LE SYSTEME SCOLAIRE LOCAL. (Nom de l élève) Au(x) parents(s)/tuteur(s) de :

LETTRES DE NOTIFICATION PARENTALE PREAVIS ECRIT PAR LE SYSTEME SCOLAIRE LOCAL. (Nom de l élève) Au(x) parents(s)/tuteur(s) de : LETTRES DE NOTIFICATION PARENTALE PREAVIS ECRIT PAR LE SYSTEME SCOLAIRE LOCAL Date : Nom du contact : Ecole : Numéro de téléphone : A : (Nom de l élève) Au(x) parents(s)/tuteur(s) de : Les parents d un

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION MISSIONS ESSENTIELLES : Le cadre de santé des filières infirmière, de rééducation et médico-techniques, exerce l ensemble de ses missions sous l

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement»

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» «Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» Louis Fortin, MBA Président Actualisation IDH Le 23 avril 2014 Contenu de la présentation 1 L engagement en chiffre 4 Un leader mobilisateur 2 Les piliers

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Assistant(e) Social(e)

Assistant(e) Social(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Assistant(e) Social(e) Le Métier d Assistant(e) Social(e) L assistant de service social, qui est parfois spécialisé (drogue,

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Educateur spécialisé

Educateur spécialisé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Le Métier d L éducateur spécialisé vient en aide à des publics ciblés comme les enfants handicapés, les enfants ou adultes

Plus en détail

Responsable de la Gestion Administrative et du Personnel

Responsable de la Gestion Administrative et du Personnel Bachelor Ressources Humaines Programme / Niveau II (Bac+3) Responsable de la Gestion Administrative et du Personnel Métiers / Emplois Collaborateur de direction / Adjoint(e) de direction / Responsable

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

Circulaire n 5343 du 08 /07/2015

Circulaire n 5343 du 08 /07/2015 Circulaire n 5343 du 08 /07/2015 Appel à projets de lutte contre le décrochage scolaire Réseaux et niveaux concernés Wallonie-Bruxelles Enseignement Libre subventionné libre confessionnel libre non confessionnel

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de la Commission de l UEMOA Ouagadougou, 05 Mars 2015 1

Plus en détail

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE Une nouvelle analyse du livre pêche Juin 2009 Initiative : une ville pour toutes les femmes IVTF L est un partenariat entre des femmes

Plus en détail

Formulaire d évaluation de la contribution du personnel-cadre

Formulaire d évaluation de la contribution du personnel-cadre DOCUMENT OFFICIEL (version du 29 juin 2012) Formulaire d évaluation de la contribution du personnel-cadre Date de la rencontre initiale : Date de la rencontre de mi-année : Date de la rencontre d'évaluation

Plus en détail

Agent de maîtrise EXAMEN PROFESSIONNEL. par voie de promotion interne

Agent de maîtrise EXAMEN PROFESSIONNEL. par voie de promotion interne Brochure réservée aux agents du cadre d emplois des adjoints techniques territoriaux EXAMEN PROFESSIONNEL Agent de maîtrise par voie de promotion interne Juillet 2014 SOMMAIRE 2 I. L EMPLOI A. Le cadre

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Présents à l hôpital dans tous les services, les infirmiers et les infirmières dispensent

Plus en détail

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Saadna Mohamed Abdenour Sétif CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif 2 e Forum Paramédical International 08 et 09 Décembre 2010 LE CADRE PARAMEDICAL «LE MANAGER» Mr S. ARIF Service de CCI CHU Sétif Deuxièmes

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des personnes et de la famille : aspects internes et internationaux de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018

Plus en détail

Offre de formation. CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015

Offre de formation. CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015 2015 Offre de formation Egalité femmes/hommes U Unn lleevviieerr ddee ddéévveellooppppeem meenntt iinnddiivviidduueell eett ccoolllleeccttiiff CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015 Le CIDFF de

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel. Gestion-Administration

Baccalauréat Professionnel. Gestion-Administration Annexe I Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration Épreuve E2 : Gestion administrative des relations avec le personnel (candidats évalués en CCF étendu) 4 situations d évaluation en CCF étendu

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein

La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein Descriptif de fonction: Mission Dans le cadre d un service public, dans le respect des

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Définition des objectifs pour la rédaction des plans d action du Pacte

Définition des objectifs pour la rédaction des plans d action du Pacte Définition des objectifs pour la rédaction des plans d action du Pacte Septembre 2015 1 Axe thématique I - Adapter les compétences et savoirs aux besoins de l école du 21 e siècle Soutien académique :

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport UNIVERSITE ORLEANS 2012 2013 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES Développement social et médiation par le sport Lieu de la formation : 2 allée du Château BP 6237 45062 ORLEANS CEDEX 2 Tél : 02

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS.

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS. Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes présentée au conseil d administration de l AQESSS le 5 février 2009 par le Comité des ressources humaines du conseil d administration

Plus en détail

Catégorie économique Bachelier en Assistant-e de Direction Mons-Montignies. Profil d enseignement

Catégorie économique Bachelier en Assistant-e de Direction Mons-Montignies. Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier en Assistant-e de Direction Mons-Montignies Profil d enseignement Contenu 1. Introduction L enseignement à la HELHa... 3 2. Finalités de la formation de bachelier en Assistant-e

Plus en détail