Grappe Services Octobre 2004

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grappe Services Octobre 2004"

Transcription

1 Grappe Services Octobre 2004

2

3 Grappe Services Les services financiers Les services aux entreprises Les services scientifiques et techniques Les services liés au commerce Communauté métropolitaine de Montréal

4 Avec la participation de : Ministère des Affaires municipales et des Régions Ministère du Développement économique, de l Innovation et de l Exportation ISBN Dépôt légal: mars 2005 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada Tous droits réservés pour tous pays. Reproduction par quelque procédé que ce soit et traduction, même partielles, interdites sans l autorisation de la Communauté métropolitaine de Montréal

5 Note au lecteur La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), dans son Plan de développement économique, a opté pour une stratégie de compétitivité axée sur le dynamisme de grappes innovantes. À l automne 2003, la CMM a lancé un projet d identification des grappes métropolitaines. Il s agit de la première phase d une démarche qui doit conduire à l élaboration, puis à la mise en œuvre d une stratégie intégrée de développement économique et d innovation. La CMM souhaite associer à sa démarche toutes les instances territoriales et tous les intervenants économiques concernés pour chacun des secteurs à l étude. Elle compte se concentrer sur le rôle de planification et de coordination qui est le sien et n entend pas se substituer à l ensemble des acteurs et décideurs déjà sur le terrain. Ce sont eux qui doivent convenir d un plan de développement sous la gouverne d un organisme relais représentatif de leur milieu. Le présent document a été élaboré en deux parties distinctes : une première partie proposant une configuration de la grappe Services ; une seconde partie recensant les perceptions des principaux acteurs de la grappe et leurs hypothèses de développement. La configuration de la grappe a été établie à la suite d une recherche documentaire confirmée par un certain nombre d intervenants de la grappe elle-même. Elle a ensuite été commentée par les directions industrielles des ministères concernés. Cette première partie décrit la chaîne de valeur de la grappe, puis identifie les organismes ou infrastructures qui contribuent à son développement. Enfin, comme le développement économique ne se fait pas en vase clos, on indique les liens potentiels avec les autres régions du Québec. Si la première partie est par nature factuelle, la seconde est plus subjective, relevant davantage des perceptions des principaux acteurs de la grappe. Celles-ci ont été recueillies en toute confidentialité afin que l exercice puisse produire le maximum de données. Elles tournent autour de grands thèmes, soit l état des actifs relationnels et les stratégies de croissance. Les relations entre les acteurs étant comme on le sait source première d innovation, il est essentiel d identifier les flux relationnels entre les différentes composantes de la grappe. De même, pour être en mesure de fixer des priorités, il est essentiel de connaître les voies privilégiées de croissance perçues par les acteurs sur le terrain. Ce document se veut donc un déclencheur d actions prioritaires visant à dynamiser le processus stratégique de la grappe et à orienter sa volonté d innovation. C est dans un esprit d ouverture et de concertation que se poursuit cette démarche qui permettra, au bout du compte, à la région métropolitaine de Montréal de mieux jouer son rôle de locomotive économique du Québec. Michel Lefèvre Conseiller Développement économique Communauté métropolitaine de Montréal Services 2

6 Services La configuration Les perceptions Au cœur des grands changements 4 Les services financiers / Une vive concurrence 17 Chaîne de services Les banques et coopératives 21 La planification financière 24 Les sociétés de fiducie 22 L immobilier 25 Le courtage en valeurs immobilières 22 Les sociétés de financement 25 Les assurances 23 Les services gouvernementaux 26 Facteurs de développement La recherche, la formation 29 La réglementation 32 Le financement, les associations d affaires 31 La présence internationale 33 Les services aux entreprises / La nécessité des alliances 35 Chaîne de services La comptabilité 37 La recherche marketing 46 Le conseil en management 39 Le droit et le notariat 49 Les relations publiques 41 Les services gouvernementaux 52 La publicité et la promotion 43 Facteurs de développement La recherche 54 Les ordres professionnels 61 La formation 57 Les organisations internationales 64 Les associations 60 Les services scientifiques et techniques / Une croissance soutenue 69 Chaîne de services Le génie conseil 71 L architecture, l urbanisme, le design 75 La gestion de l innovation 73 La géomatique et autres services 77 Les services informatiques 74 Facteurs de développement La recherche 79 La réglementation 83 La formation 80 Les associations et les réseaux 84 Le financement 82 Les services liés au commerce / Le défi de l efficacité 87 Chaîne de services Sept maillons essentiels 89 Les services de télécommunication 95 Le transport 90 Les messageries et services postaux 96 La logistique, les agents de douane 94 Les services gouvernementaux 96 L entreposage 95 Facteurs de développement La recherche, la formation 99 Les associations 101 Les organismes de soutien 100 Les éléments de stratégie L enjeu de la productivité 105 Annexes Sources d information 110 Crédits 114 Services 3

7 Au cœur des grands changements Depuis le milieu du XX e siècle, on assiste à la tertiarisation accélérée de l économie canadienne et québécoise. Et dans la foulée de l internationalisation de l économie, les exportations de services ont progressé, mais beaucoup plus lentement que les biens. En revanche, toute croissance des exportations de services crée deux fois plus d emplois par million de dollars que celle des biens. La tertiarisation de l économie Le secteur des services est devenu l activité économique dominante. En 2002, a calculé Statistique Canada, ceux-ci ont contribué pour 68 % du produit intérieur brut canadien (PIB), 53 % des dépenses de consommation et 16 % des exportations totales. Trois emplois sur quatre étaient alors associés à ce secteur. La part des services est encore plus élevée au Québec (70,3 %) dans la Région métropolitaine de recensement de Montréal (73,5 % voir tableau 1). Plusieurs facteurs ont joué un rôle dans cette tertiarisation de l économie. Les progrès de la technologie, en particulier dans le domaine de l information, ont permis l exécution de tâches de plus en plus complexes, forçant les entreprises à recourir à des services conseils et à des services externes spécialisés. La libéralisation des échanges et le développement du commerce extérieur ont ouvert des marchés aux entreprises de services. La hausse du niveau de vie et plus récemment, le vieillissement de la population, ont suscité une demande pour de nouveaux services au sein de la population. Tableau 1 Répartition de l emploi selon les grands secteurs d activités Région métropolitaine de recensement de Montréal, février 2004 * Manufacturier 15,7 % Finances, assurances, immobilier et location 17,9 % Services aux entreprises 6,9 % Services publics et autres 48,7 % * Moyenne mobile trois mois Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, mars 2004 tel que présenté sur le site Internet de Montréal International Le tertiaire inclut des services commerciaux et non commerciaux tels l enseignement, la santé, les services sociaux et l administration publique. Le volet commercial comprend le tertiaire traditionnel et le tertiaire moteur. Le premier regroupe des activités bien implantées comme le commerce, le transport, les services personnels et la restauration alors que le second réunit des activités ayant un effet d entraînement sur une autre activité. La majorité des services dont il est question dans le présent document font partie du tertiaire moteur. Services 4

8 Tableau 2 Pourcentage du PIB et de la population active dans le secteur des services commerciaux, par industrie, en 2000 (prix de base en dollars enchaînés de 1997) PIB EPA Millions $ Part % Milliers de personnes Part % Services de distribution , ,9 20,8 Transport et entreposage ,8 779,8 5,2 Commerce de gros ,7 548,2 3,7 Commerce de détail , ,9 11,9 Services de production , ,2 26,7 Communications ,1 665,5 4,5 Finance assurances et services immobiliers ,4 867,0 5,8 Services aux entreprises , ,7 16,4 Autres services ,3 695,8 4,7 Total services commerciaux , ,9 52,2 Total hors services commerciaux , ,8 47,8 Total , ,7 100,0 Source : Statistique Canada (2002 b), EPA : Enquête sur la population active Le tableau 2 indique la contribution au PIB et à l emploi de ces différents sous-secteurs. La catégorie services aux entreprises est ici très inclusive puisqu elle représente, précise Statistique Canada, les industries suivantes : conseils en gestion ; conseils scientifiques et techniques ; conception de systèmes informatiques et services connexes ; architecture, génie et services connexes. Le tertiaire moteur connaît une croissance soutenue. L industrie des conseils en gestion par exemple a affiché une croissance annuelle supérieure à dix pour cent entre 1990 et La progression des services informatiques est encore plus phénoménale puisqu elle a été six fois plus rapide que celle de l économie dans son ensemble. Les emplois qui sont créés dans le tertiaire moteur sont généralement d une plus grande intensité technologique et exigent un niveau de connaissances et de spécialisation élevé. Ce sont pour la plupart des emplois bien rémunérés et stables. L internationalisation de l économie L économie québécoise ne fait pas que se tertiariser, elle s internationalise aussi. Les exportations ont doublé depuis 1990 passant de 65,4 milliards $ CA à 132,7 milliards $ CA (2001). Parallèlement, le territoire d exportation s est élargi. En 1990, le Québec exportait surtout dans les autres provinces canadiennes. Onze ans plus tard, le commerce interprovincial avait progressé de dix milliards pour se chiffrer à 44,6 milliards pendant que le commerce international explosait : les exportations internationales atteignaient 88,1 milliards contre 31,3 milliards en 1990 ; elles représentaient deux tiers des exportations en Services 5

9 Le Québec exporte encore beaucoup plus de biens que de services. La part des services dépasse à peine les 16 % et progresse lentement puisqu elle était de 14,7 pour cent en En revanche, les exportations de services ont un plus grand impact sur l emploi et la valeur ajoutée. Chaque million de dollars d exportations de services a généré 13,4 emplois en 2001 contre 7,2 pour chaque million de dollars d exportations de biens. Le commerce international crée légèrement plus d emplois que le commerce interprovincial. Ainsi, bien qu elles ne représentent que 16 % de la valeur totale, les exportations de services sont responsables de plus du quart des emplois associés au commerce extérieur (26,3 %). Le bilan est également favorable aux services lorsqu on regarde la valeur ajoutée associée à chaque million de dollars d exportation. Celle-ci est de $ pour les services et de $ pour les biens. La différence tient principalement au fait que le contenu local des exportations est plus important dans le cas des services. Accord général sur le commerce des services À la lumière de cette analyse comparative, on comprend mieux l intérêt des entreprises de services et des gouvernements à vouloir faciliter le commerce international des services. Une ronde de négociations en ce sens est en cours au sein de l Organisation mondiale du commerce (OMC) afin d en arriver à un Accord général sur le commerce des services (AGCS). Le Canada a notamment mis sur la table de discussion les services d ingénierie, d architecture, d aménagement urbain et d architecture de paysage, d arpentage, les services comptables, de conseil fiscal et de conseil sur le droit étranger, d évaluation immobilière ainsi que les services conseils en gestion. L objectif est de lever les barrières et restrictions qui limitent les échanges, de favoriser la reconnaissance mutuelle des titres professionnels quitte à adapter la réglementation intérieure. Ces négociations soulèvent bien des inquiétudes. On craint notamment qu elles ouvrent la porte à la mainmise du privé sur les services publics et qu elles privent les états de la capacité d élaborer les politiques sociales et culturelles qu ils jugent nécessaires dans l intérêt collectif de leurs populations. Ce nouveau traité de libre-échange risque fort de soulever les passions et de donner lieu à une opposition encore plus virulente que ce qu on a connu jusqu ici. Déjà, un fort vent de protestations souffle un peu partout et même sur le territoire de la CMM. Les élus du Plateau-Mont-Royal ont adopté une résolution faisant de leur arrondissement une zone hors AGSC. Du même souffle, ils invitaient la ville de Montréal à se joindre aux autres villes canadiennes (Toronto, Vancouver, Ottawa, Winnipeg), et européennes (Paris, Vienne, Gênes)qui ont fait de même. Services 6

10 Grappe de rayonnement Services Facteurs de développement Services financiers Services aux entreprises Chaîne de services Services scientifiques et techniques Services liés au commerce Recherche Banques et et coopératives Comptabilité Génie conseil Transport Formation Fiducies Conseil en en management Gestion de de l innovation Logistique Financement Assurances et et actuariat Relations publiques Informatique Entreposage Associations d affaires/réseaux Valeurs mobilières Publicité, promotion Design Agents douane, transitaires Ordres/corporations professionnels Services immobiliers Recherche marketing Architecture et et urbanisme Services de de télécom Organisations internationales Sociétés de de financement Droit Droit Géomatique Messagerie Permis Réglementation Planification financière Notariat Autres services scientifiques Services postaux Champs d expertise Conseil Analyses Stratégie Études/diagnostic Implantation de de processus Planification Alliances/fusions Gestion de de projets Gestion de de ressources Certification/vérification Évaluation/mesure Formation Diffusion Mandats mondiaux Articles/sites web web Ouvrages spécialisés Conférences/colloques Séminaires Salons/expositions Échange d experts

11 Emplois 1 par arrondissement et villes Finance et assurances Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 550 Anjou Montréal-Nord 350 Saint-Léonard Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve Ahuntsic/Cartierville Outremont 220 Plateau Mont-Royal 900 Rosemont/Petite-Patrie Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension Sud-Ouest 550 Westmount Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal 540 Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 340 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal Lachine 385 LaSalle 475 Verdun 635 Ouest de l'île de Montréal Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 365 Dorval/L'Île-Dorval 585 Pointe-Claire 905 Kirkland 255 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 175 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 70 Pierrefonds/Senneville 240 L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 265 Boisbriand 110 Bois-des-Filion 50 Deux-Montagnes 90 Lorraine 40 Mirabel 170 Oka 25 Rosemère 95 Sainte-Anne-des-Plaines 45 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 25 Sainte-Thérèse 255 Saint-Eustache 410 Saint-Joseph-du-Lac 20 Saint-Colomban (hors CMM) 10 Saint-Jérôme (hors CMM) 610 Lanaudière Charlemagne 85 L'Assomption 115 Mascouche 110 Repentigny 525 Saint-Sulpice 10 Terrebonne 595 Lavaltrie (hors CMM) 70 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 140 Beloeil 280 Boucherville 615 Brossard Candiac 95 Chambly 255 Châteauguay 355 Delson 40 Greenfield Park 180 Hudson 70 La Prairie 165 LeMoyne 40 Léry 10 Les Cèdres 20 L'Île-Perrot 65 Longueuil McMasterville 30 Mercier 50 Mont-Saint-Hilaire 100 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 10 Otterburn Park 20 Pincourt 80 Richelieu 95 Saint-Amable 20 Saint-Basile-le-Grand 80 Saint-Bruno-de-Montarville 220 Saint-Constant 105 Sainte-Catherine 35 Sainte-Julie 165 Saint-Hubert 570 Saint-Isidore 10 Saint-Lambert 310 Saint-Lazare 60 Saint-Mathias-sur-Richelieu 10 Saint-Mathieu 10 Saint-Mathieu-de-Beloeil 10 Saint-Philippe 15 Varennes 135 Vaudreuil-Dorion 120 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur la finance et les assurances représentent le code SCIAN 52. Services 8

12 Emplois 1 par arrondissement et villes Services immobiliers, de location, de location à bail Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 285 Anjou 430 Montréal-Nord 310 Saint-Léonard 430 Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve 995 Ahuntsic/Cartierville 850 Outremont 220 Plateau Mont-Royal 920 Rosemont/Petite-Patrie 770 Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension 660 Sud-Ouest 380 Westmount 700 Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal 700 Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 355 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal Lachine 350 LaSalle 500 Verdun 360 Ouest de l'île de Montréal Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 305 Dorval/L'Île-Dorval 960 Pointe-Claire 350 Kirkland 190 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 255 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 85 Pierrefonds/Senneville 165 L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 240 Boisbriand 100 Bois-des-Filion 20 Deux-Montagnes 20 Lorraine 95 Mirabel 75 Oka 10 Pointe-Calumet 10 Rosemère 175 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 35 Sainte-Thérèse 170 Saint-Eustache 390 Saint-Colomban (hors CMM) 10 Saint-Jérôme (hors CMM) 280 Lanaudière 960 Charlemagne 35 L'Assomption 60 Mascouche 95 Repentigny 390 Terrebonne 340 Lavaltrie (hors CMM) 25 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 10 Belœil 140 Boucherville 290 Brossard 510 Candiac 60 Carignan 10 Chambly 120 Châteauguay 190 Delson 40 Greenfield Park 55 Hudson 25 La Prairie 55 Léry 10 L'Île-Cadieux 10 L'Île-Perrot 100 Longueuil 725 McMasterville 10 Mercier 20 Mont-Saint-Hilaire 85 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 15 Otterburn Park 15 Pincourt 20 Richelieu 10 Saint-Amable 25 Saint-Basile-le-Grand 40 Saint-Bruno-de-Montarville 140 Saint-Constant 85 Sainte-Catherine 40 Sainte-Julie 105 Saint-Hubert 330 Saint-Lambert 245 Saint-Lazare 55 Saint-Mathias-sur-Richelieu 30 Saint-Mathieu-de-Belœil 10 Varennes 90 Vaudreuil-Dorion 95 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur les services immobiliers et services de location et de location à bail représentent le code SCIAN 53. Services 9

13 Emplois 1 par arrondissement et villes Services professionnels, scientifiques et techniques Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 650 Anjou Montréal-Nord 450 Saint-Léonard Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve Ahuntsic/Cartierville Outremont 855 Plateau Mont-Royal Rosemont/Petite-Patrie Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension Sud-Ouest Westmount Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 725 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal Lachine LaSalle 600 Verdun Ouest de l'île de Montréal Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 730 Dorval/L'Île-Dorval Pointe-Claire Kirkland 565 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 605 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 340 Pierrefonds/Senneville L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 495 Boisbriand 540 Bois-des-Filion 55 Deux-Montagnes 135 Lorraine 185 Mirabel 310 Oka 25 Pointe-Calumet 10 Rosemère 360 Sainte-Anne-des-Plaines 70 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 35 Sainte-Thérèse 345 Saint-Eustache 525 Saint-Joseph-du-Lac 15 Gore (hors CMM) 10 Saint-Colomban (hors CMM) 30 Saint-Jérôme (hors CMM) 745 Saint-Placide (hors CMM) 10 Lanaudière Charlemagne 20 L'Assomption 135 Mascouche 180 Repentigny 850 Saint-Sulpice 40 Terrebonne 815 Lavaltrie (hors CMM) 45 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 95 Beloeil 385 Boucherville Brossard Candiac 155 Carignan 35 Chambly 200 Châteauguay 490 Delson 105 Greenfield Park 195 Hudson 195 La Prairie 355 LeMoyne 55 Les Cèdres 20 L'Île-Perrot 95 Longueuil Mercier 90 Mont-Saint-Hilaire 355 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 100 Otterburn Park 70 Pincourt 80 Richelieu 55 Saint-Amable 30 Saint-Basile-le-Grand 120 Saint-Bruno-de-Montarville 595 Saint-Constant 95 Sainte-Catherine 75 Sainte-Julie 335 Saint-Hubert Saint-Lambert 715 Saint-Lazare 245 Saint-Mathias-sur-Richelieu 15 Saint-Mathieu 15 Saint-Mathieu-de-Beloeil 40 Saint-Philippe 35 Terrasse-Vaudreuil 20 Varennes 420 Vaudreuil-Dorion 405 Vaudreuil-sur-le-Lac 40 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur les services professionnels scientifiques et techniques représentent le code SCIAN 54. Services 10

14 Emplois 1 par arrondissement et villes Services juridiques et comptabilité Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 135 Anjou 430 Montréal-Nord 160 Saint-Léonard 455 Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve 380 Ahuntsic/Cartierville 585 Outremont 140 Plateau Mont-Royal 655 Rosemont/Petite-Patrie 450 Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension 675 Sud-Ouest 235 Westmount 915 Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal 455 Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 145 Saint-Laurent 735 Sud-Ouest de l'île de Montréal 415 Lachine 150 LaSalle 110 Verdun 155 Ouest de l'île de Montréal 690 Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 125 Dorval/L'Île-Dorval 115 Pointe-Claire 115 Kirkland 90 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 105 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 15 Pierrefonds/Senneville 110 L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 145 Boisbriand 60 Bois-des-Filion 20 Deux-Montagnes 45 Lorraine 40 Mirabel 40 Pointe-Calumet 10 Rosemère 60 Sainte-Anne-des-Plaines 55 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 25 Sainte-Thérèse 105 Saint-Eustache 170 Gore (hors CMM) 10 Saint-Jérôme (hors CMM) 425 Lanaudière 665 Charlemagne 10 L'Assomption 40 Mascouche 40 Repentigny 295 Saint-Sulpice 10 Terrebonne 270 Lavaltrie (hors CMM) 20 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 50 Belœil 125 Boucherville 295 Brossard 395 Candiac 35 Chambly 25 Châteauguay 140 Delson 30 Greenfield Park 25 Hudson 10 La Prairie 115 Les Cèdres 15 L'Île-Perrot 35 Longueuil 595 Mont-Saint-Hilaire 40 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 20 Otterburn Park 10 Richelieu 25 Saint-Amable 20 Saint-Basile-le-Grand 15 Saint-Bruno-de-Montarville 105 Saint-Constant 25 Sainte-Julie 85 Saint-Hubert 175 Saint-Lambert 240 Saint-Lazare 35 Saint-Mathias-sur-Richelieu 10 Saint-Mathieu 10 Saint-Mathieu-de-Belœil 15 Terrasse-Vaudreuil 10 Varennes 55 Vaudreuil-Dorion 160 Vaudreuil-sur-le-Lac 10 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur les services juridiques et la comptabilité représentent le total des codes SCIAN et Services 11

15 Emplois 1 par arrondissement et villes Architecture et génie Est de l'île de Montréal 520 Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 160 Anjou 245 Montréal-Nord 20 Saint-Léonard 85 Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve 390 Ahuntsic/Cartierville 455 Outremont 90 Plateau Mont-Royal 780 Rosemont/Petite-Patrie 415 Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension 205 Sud-Ouest 405 Westmount 300 Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 90 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal 400 Lachine 225 LaSalle 85 Verdun 90 Ouest de l'île de Montréal 815 Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 85 Dorval/L'Île-Dorval 175 Pointe-Claire 290 Kirkland 35 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 115 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 55 Pierrefonds/Senneville 50 L'île de Montréal Laval Lanaudière 335 Charlemagne 10 L'Assomption 15 Mascouche 10 Repentigny 205 Terrebonne 100 Laurentides 630 Blainville 110 Boisbriand 165 Bois-des-Filion 10 Deux-Montagnes 20 Lorraine 10 Mirabel 55 Oka 10 Rosemère 60 Sainte-Anne-des-Plaines 10 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 10 Sainte-Thérèse 30 Saint-Eustache 90 Saint-Jérôme (hors CMM) 60 Couronne-Nord 965 Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 10 Belœil 55 Boucherville 140 Brossard 255 Candiac 10 Carignan 10 Chambly 20 Châteauguay 180 Greenfield Park 45 Hudson 20 La Prairie 60 L'Île-Perrot 20 Longueuil 850 Mercier 10 Mont-Saint-Hilaire 170 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 30 Pincourt 30 Saint-Bruno-de-Montarville 105 Saint-Constant 30 Sainte-Julie 90 Saint-Hubert 245 Saint-Lambert 115 Saint-Lazare 20 Saint-Mathieu 10 Varennes 75 Vaudreuil-Dorion 45 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur l architecture et le génie représentent le code SCIAN Services 12

16 Emplois 1 par arrondissement et villes Autres services professionnels Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 355 Anjou 990 Montréal-Nord 270 Saint-Léonard 755 Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve Ahuntsic/Cartierville Outremont 620 Plateau Mont-Royal Rosemont/Petite-Patrie Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension Sud-Ouest Westmount Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 490 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal Lachine 625 LaSalle 405 Verdun Ouest de l'île de Montréal Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 515 Dorval/L'Île-Dorval Pointe-Claire Kirkland 440 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 385 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 270 Pierrefonds/Senneville L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 235 Boisbriand 310 Bois-des-Filion 25 Deux-Montagnes 70 Lorraine 140 Mirabel 210 Oka 15 Rosemère 235 Sainte-Anne-des-Plaines 5 Sainte-Thérèse 210 Saint-Eustache 265 Saint-Joseph-du-Lac 20 Saint-Colomban (hors CMM) 30 Saint-Jérôme (hors CMM) 260 Saint-Placide (hors CMM) 10 Lanaudière L'Assomption 75 Mascouche 130 Repentigny 350 Saint-Sulpice 30 Terrebonne 445 Lavaltrie (hors CMM) 25 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 30 Beloeil 205 Boucherville 950 Brossard Candiac 115 Carignan 25 Chambly 160 Châteauguay 165 Delson 70 Greenfield Park 125 Hudson 165 La Prairie 175 LeMoyne 60 Les Cèdres 5 L'Île-Perrot 40 Longueuil Mercier 80 Mont-Saint-Hilaire 140 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 45 Otterburn Park 65 Pincourt 50 Richelieu 30 Saint-Amable 10 Saint-Basile-le-Grand 105 Saint-Bruno-de-Montarville 390 Saint-Constant 40 Sainte-Catherine 70 Sainte-Julie 160 Saint-Hubert 605 Saint-Lambert 365 Saint-Lazare 190 Saint-Mathias-sur-Richelieu 5 Saint-Mathieu-de-Beloeil 20 Saint-Philippe 30 Terrasse-Vaudreuil 10 Varennes 290 Vaudreuil-Dorion 200 Vaudreuil-sur-le-Lac 30 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur les autres services professionnels représentent le total des codes SCIAN 5414, 5415, 5416, 5417, 5418 et Services 13

17 Emplois 1 par arrondissement et villes Transport et entreposage Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est Anjou Montréal-Nord 345 Saint-Léonard 620 Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve Ahuntsic/Cartierville Outremont 140 Plateau Mont-Royal 610 Rosemont/Petite-Patrie 985 Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension Sud-Ouest Westmount 275 Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal 325 Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 820 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal Lachine LaSalle Verdun 135 Ouest de l'île de Montréal Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 260 Dorval/L'Île-Dorval Pointe-Claire Kirkland 115 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 155 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 110 Pierrefonds/Senneville 255 L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 435 Boisbriand 525 Bois-des-Filion 165 Deux-Montagnes 35 Lorraine 15 Mirabel Oka 10 Pointe-Calumet 10 Rosemère 145 Sainte-Anne-des-Plaines 45 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 20 Sainte-Thérèse 315 Saint-Eustache 515 Saint-Joseph-du-Lac 80 Gore (hors CMM) 25 Saint-Colomban (hors CMM) 15 Saint-Jérôme (hors CMM) 705 Saint-Placide (hors CMM) 25 Lanaudière L'Assomption 175 Mascouche 285 Repentigny 510 Terrebonne 415 Lavaltrie (hors CMM) 65 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 160 Belœil 135 Boucherville Brossard 595 Candiac 185 Carignan 100 Chambly 235 Châteauguay 535 Delson 335 Greenfield Park 85 Hudson 70 La Prairie 190 LeMoyne 20 Les Cèdres 130 L'Île-Perrot 30 Longueuil McMasterville 15 Mercier 25 Mont-Saint-Hilaire 165 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 40 Otterburn Park 10 Pincourt 15 Richelieu 85 Saint-Amable 35 Saint-Basile-le-Grand 75 Saint-Bruno-de-Montarville 350 Saint-Constant 105 Sainte-Catherine 280 Sainte-Julie 210 Saint-Hubert 935 Saint-Isidore 35 Saint-Lambert 150 Saint-Lazare 70 Saint-Mathias-sur-Richelieu 45 Saint-Mathieu 25 Saint-Mathieu-de-Belœil 110 Saint-Philippe 75 Terrasse-Vaudreuil 10 Varennes 110 Vaudreuil-Dorion 355 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur le transport et l entreposage représentent le total des codes SCIAN 48 et 49. Services 14

18 La configuration Services 15

19 Sous-grappe Les services financiers Services 16

20 Une vive concurrence Les services financiers ont littéralement explosé depuis 15 ans. Cette forte croissance s est produite dans un contexte de mondialisation et de décloisonnement des différents champs d activités. À la suite de changements législatifs, les banques étrangères ont pris d assaut plusieurs créneaux et de nouveaux joueurs ont accédé au système de paiement canadien. Grâce à l évolution des technologies de l information, les institutions financières ont multiplié leur offre de produits et de services. Résultat : la concurrence s est considérablement accrue. Le système financier canadien est considéré comme l un des plus solides du monde par le Fonds monétaire international (évaluation publiée en 2000). C est aussi l un des plus informatisé. Les Canadiens ont massivement adopté la carte de débit et les guichets automatiques de sorte que le Canada occupe le premier rang mondial au chapitre des services bancaires électroniques. Il y avait à la fin de 2003 plus de guichets automatiques bancaires et plus de terminaux de paiement direct au Canada. L utilisation d Internet est aussi en progression accélérée. Selon l Association des banquiers canadiens (ABC), le nombre de Canadiens ayant effectué des transactions bancaires en ligne a doublé au cours des deux dernières années. Cette utilisation massive des technologies de l information est source de productivité et d expertise. De multiples joueurs en vive concurrence Le secteur des services financiers (finance, assurances et services immobiliers) compte pour près du cinquième (19,4 %) du PIB généré par les services (68 % du PIB total). Sa contribution à l emploi est beaucoup moindre puisqu il ne regroupe que 5,8 % de toutes les personnes travaillant dans les services. En 2000, selon Statistique Canada, personnes détenaient un emploi en finance, assurances et affaires immobilières au Québec (Canada : ) alors que autres agissaient comme intermédiaires financiers et en assurances (Canada : ). La liste de leurs employeurs est fort longue. Quelque 175 institutions de dépôt (banques, fiducies, sociétés de prêts, associations coopératives de crédit) et plus de 300 compagnies d assurances détiennent une charte fédérale. Le Mouvement Desjardins se déploie en un vaste réseau de 671 caisses affiliées. Les maisons de courtage en valeurs mobilières et les sociétés de gestion de fonds d investissement ajoutent 275 noms à la liste. Enfin, les courtiers indépendants en finances, dépôts, hypothèques ou immobilier et les sociétés de financement se comptent par milliers. Ces institutions se livrent à une vive concurrence comme en font foi les faibles marges d intérêt que relève le Forum économique mondial dans son rapport sur la compétitivité mondiale Celles du Canada sont parmi les plus faibles des pays de l OCDE. Elles sont inférieures de 1 % à celles des États-Unis et du Royaume-Uni et de 4,5 % à celles de l Allemagne. Autre indice de forte concurrence, l actif financier des ménages canadiens est largement réparti entre les banques (22 %), les compagnies d assurance-vie (13 %) et une foule d autres fournisseurs de services financiers (65 %). Services 17

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Déclin des ventes résidentielles au deuxième trimestre

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Déclin des ventes résidentielles au deuxième trimestre Le Baromètre du marché résidentiel FCIQ Région métropolitaine de Montréal Faits saillants Déclin des ventes résidentielles au deuxième trimestre Statistiques décevantes pour le marché de l emploi Laval

Plus en détail

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Le ralentissement se poursuit

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Le ralentissement se poursuit Le Baromètre du marché résidentiel FCIQ Région métropolitaine de Montréal Faits saillants Le ralentissement se poursuit Toujours l effet des nouvelles règles hypothécaires Le recul des ventes est moins

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal Grand Montréal La diminution des mises en chantier de logements locatifs se poursuit Accroissement des écarts entre le taux d inoccupation des petits et des grands logements locatifs Les couronnes demeurent

Plus en détail

PROJET DE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

PROJET DE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES PROJET DE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES ANNEXES Septembre 2003 Présenté par : En collaboration avec : N/Réf. : 520089 Table des annexes Annexe 1 Annexe 2 Annexe 3 Annexe 4 Annexe

Plus en détail

Profil sectoriel. Finance et assurances. Agglomération de Montréal Octobre 2010. (scian 52)

Profil sectoriel. Finance et assurances. Agglomération de Montréal Octobre 2010. (scian 52) Profil sectoriel Agglomération de Montréal Octobre 2010 Finance et assurances (scian 52) Les profi ls d industrie présentent des statistiques sur les grands secteurs économiques tels que défi nis par

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

ASSOCIATION DES BANQUIERS CANADIENS STATISTIQUES EN BREF 2009

ASSOCIATION DES BANQUIERS CANADIENS STATISTIQUES EN BREF 2009 ASSOCIATION DES BANQUIERS CANADIENS STATISTIQUES EN BREF AU CANADA SEULEMENT (sauf indication contraire) Période (au, sauf indication contraire) Institutions financières incluses Disponibles par province

Plus en détail

Perspective. Disponibilité des logements locatifs : la pénurie des logements de deux chambres et plus persiste dans le Grand Montréal

Perspective. Disponibilité des logements locatifs : la pénurie des logements de deux chambres et plus persiste dans le Grand Montréal Le taux d inoccupation demeure relativement stable entre 8 et 9 Nouvelle baisse de la part des mises en chantier pour le marché locatif Les logements locatifs de taille adéquate pour les familles avec

Plus en détail

L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance aujourd hui Notre offre de produits et de services

L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance aujourd hui Notre offre de produits et de services L'Industrielle Alliance Yvon Charest Président et chef de la direction Industrielle Alliance 1 Ordre du jour L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance

Plus en détail

Documents de travail 1/5

Documents de travail 1/5 Documents de travail 1/5 La prospection des investissements directs étrangers (IDE) Préambule Les organismes de prospection d investissement étranger définissent différemment l investissement direct étranger

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

LISTE DES MUNICIPALITÉS

LISTE DES MUNICIPALITÉS Adopté en 2004 Adopté en 2004 Baie d Urfé 514 457-5339 Amendement au règlement Beaconsfield 514 428-4500 Beauharnois 450 429-3546 Adopté en 1991 Adopté en 2010 Beloeil 450 467-2835 # 2894 Blainville 450

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal Logement Perspective 5 n o Vol.2 No 5 SEPTEMBRE 2008 Bulletin bimestriel de la Communauté métropolitaine de Montréal Le concentre près de 60 des ménages québécois ayant un taux d effort de 30 et plus Près

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

L unifamiliale a le vent dans les voiles sur la marché du luxe

L unifamiliale a le vent dans les voiles sur la marché du luxe Le marché résidentiel haut de gamme est en pleine effervescence au Québec Depuis la seconde moitié de 2014, on assiste à un regain de vigueur sur le marché résidentiel haut de gamme, les résultats observés

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE TERMINE L ANNÉE 2002 EN FORCE : AUGMENTATION DU REVENU DE PRIMES DE 20 % ET RENDEMENT ANNUALISÉ SUR LES CAPITAUX PROPRES DE 14,5 % POUR LE QUATRIÈME TRIMESTRE Québec,

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Profil sectoriel. Services immobiliers et services de location et de location à bail. (scian 53) Agglomération de Montréal Octobre 2013

Profil sectoriel. Services immobiliers et services de location et de location à bail. (scian 53) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Profil sectoriel Services immobiliers et services de location et de location à bail (scian 53) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Ce profil sectoriel est une publication de l équipe de Montréal en

Plus en détail

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007 Corporation Financière Canada-Vie 2007 RAPPORT ANNUEL APERÇU DE LA COMPAGNIE La Corporation Financière Canada-Vie (la CFCV) est établie depuis 1999. Sa principale filiale, La Compagnie d Assurance du

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Montréal. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Montréal. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Montréal Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Le marché de la revente démarre l année 2012 sur une note positive Taux d intérêt favorables contrebalançant le

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage détail en valeurs mobilières au Québec Juin 2015 Premier trimestre 2015 L Enquête sur le courtage détail en valeurs mobilières au Québec,

Plus en détail

Gestion de sociétés et d entreprises

Gestion de sociétés et d entreprises Profil sectoriel Gestion de sociétés et d entreprises (scian 55) Agglomération de Montréal Octobre 213 Ce profil sectoriel est une publication de l équipe de Montréal en statistiques Division de la planification

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain AVIS DEMANDE LIÉE À L ACQUISITION PROJETÉE PAR LA CORPORATION D ACQUISITION GROUPE MAPLE DU GROUPE TMX INC., D ALPHA TRADING SYSTEMS LIMITED PARTNERSHIP, D ALPHA TRADING SYSTEMS INC. ET DE LA CAISSE CANADIENNE

Plus en détail

PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES

PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES 4 Une protection sur laquelle les Canadiens peuvent compter RAPPORT ANNUEL 2 010 DE LA SADC 4 Cette partie du rapport annuel donne un aperçu de nos institutions

Plus en détail

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada Financière Banque Nationale Présentation à la conférence des chefs de la direction des banques canadiennes Présentation aux investisseurs Raymond McManus Président et chef de la direction Banque Laurentienne

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015. Portrait du marché hypothécaire québécois. www.jlr.ca

ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015. Portrait du marché hypothécaire québécois. www.jlr.ca ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015 Portrait du marché hypothécaire québécois www.jlr.ca PORTRAIT DU MARCHÉ HYPOTHÉCAIRE QUÉBÉCOIS Le marché hypothécaire se transforme et l équipe de JLR a décidé de faire le point

Plus en détail

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal Veille stratégique métropolitaine DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal par Jean-François Marchand, urbaniste

Plus en détail

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE?

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? SERVICES DE FINANCEMENT DU COMMERCE INTERNATIONAL LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? PRENDRE AVANTAGE DE L INFORMATION DISPONIBLE Un accès sécuritaire à de l information

Plus en détail

Analyse statistique 1993 à 1998

Analyse statistique 1993 à 1998 Technologies de l information et des communications (TIC) Analyse statistique 1993 à 1998 Juillet 2000 Secteur du spectre, des technologies de l information et des télécommunications Industrie Canada VISITEZ

Plus en détail

Règlement des plaintes. Pour une relation d affaires harmonieuse

Règlement des plaintes. Pour une relation d affaires harmonieuse Règlement des plaintes Pour une relation d affaires harmonieuse Vous avez toute notre attention La Banque Nationale et ses filiales 1 accordent beaucoup d importance à votre satisfaction. C est pourquoi

Plus en détail

Le Mouvement Desjardins:

Le Mouvement Desjardins: Le Mouvement : Coopérer pour créer l avenir Présentation à l occasion du Rendez-vous de l habitation Le 1 er octobre 2012, Laval , de 1900 à aujourd hui 1900-1920 Fondation des premières caisses par Alphonse

Plus en détail

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC ABITIBI-TÉMISCAMINGUE CAPITALE-NATIONALE Amos 6.27 0.07 25.89 La Sarre 7.06 0.04 25.14 Rouyn-Noranda 7.77 0.17 23.35 Val-d Or 6.21 0.09 25.16 Baie-Saint-Paul 8.68 0.2 25.1 Boischatel 2.05 0.02 9.76 Donnaconna

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements.

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements. SECTION III Généralités Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur/la société à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

Table métropolitaine de Montréal

Table métropolitaine de Montréal PROFIL DE COLLECTIVITÉ DE LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL PORTRAIT ET CARACTÉRISTIQUES DU TERRITOIRE Table métropolitaine de Montréal Présentation Nous présentons dans ce document

Plus en détail

Le statut des coopératives au Canada

Le statut des coopératives au Canada Le statut des coopératives au Canada Allocution de Marion Wrobel Vice-président, Politique et opérations Association des banquiers canadiens Devant le Comité spécial sur les coopératives de la Chambre

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

Assemblée annuelle des actionnaires

Assemblée annuelle des actionnaires Assemblée annuelle des actionnaires 2012 Dans le cadre de cette réunion, les dirigeants de la Société peuvent faire des remarques ou répondre à des questions pouvant contenir des déclarations prospectives.

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

Conférence sur l économie coopérative

Conférence sur l économie coopérative Conférence sur l économie coopérative Bruxelles, Belgique 30 janvier 2013 Bernard Brun, Directeur Relations gouvernementales Mouvement Desjardins Plan de la présentation 1. Contexte 1.1 Contexte québécois

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

ÉTUDE JLR. Les copropriétés (2 e partie) Évolution du marché des copropriétés de 2009 à 2013 dans l agglomération de Montréal

ÉTUDE JLR. Les copropriétés (2 e partie) Évolution du marché des copropriétés de 2009 à 2013 dans l agglomération de Montréal ÉTUDE JLR Les copropriétés (2 e partie) Évolution du marché des copropriétés de 2009 à 2013 dans l agglomération de Montréal Dans un précédent article, JLR Recherche immobilière a analysé l évolution du

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

Financer la croissance des PME

Financer la croissance des PME Financer la croissance des PME Allocution de Marion G. Wrobel Vice-président, Politiques et opérations Association des banquiers canadiens (ABC) Prononcée devant le Comité sénatorial permanent des banques

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

NOUS AVONS CLASSÉ NOS ACTIVITÉS EN DEUX CATÉGORIES DE CLIENTÈLE DISTINCTES DÉTAIL ET

NOUS AVONS CLASSÉ NOS ACTIVITÉS EN DEUX CATÉGORIES DE CLIENTÈLE DISTINCTES DÉTAIL ET Revue des activités de la Banque REVUE REVUE DES DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS DE LA DE BANQUE LA BANQUE REVUE DES ACTIVITÉS DE LA BANQUE PROFIL ACTUEL DES ACTIVITÉS DE LA BANQUE NOUS AVONS CLASSÉ NOS ACTIVITÉS

Plus en détail

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Veille stratégique métropolitaine DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Jean-François Marchand, urbaniste Conseiller expert Le 31

Plus en détail

Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir

Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir 06 Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir La majorité des clients d affaires des banques sont de petites et moyennes entreprises (PME). En effet, les banques

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES La région de la Chaudière-Appalaches est reconnue pour la multitude de PME qu on retrouve sur son territoire. Dans le sondage mené par la CRÉ auprès d acteurs du développement de la région en janvier dernier,

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

3. Des données financières globalement positives en 2010

3. Des données financières globalement positives en 2010 3. Des données financières globalement positives 3.1 Une nouvelle progression du bilan À fin 2010, le total de bilan agrégé de l ensemble des organismes d assurance et de réassurance contrôlés par l Autorité

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage de détail en valeurs mobilières au Québec Mars 14 Quatrième trimestre 13 L Enquête sur le courtage de détail en valeurs mobilières au Québec

Plus en détail

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Symposium international sur les services bancaires postaux John Anderson 613-290-0016 andersjs1@gmail.com «Ils sont des millions à ne pas avoir

Plus en détail

Les banques du Canada : favoriser la croissance et la réussite de nos petites et moyennes entreprises

Les banques du Canada : favoriser la croissance et la réussite de nos petites et moyennes entreprises 07T4 08T1 08T2 08T3 08T4 09T1 09T2 09T3 09T4 10T1 10T2 10T3 10T4 11T1 11T2 11T3 11T4 12T1 12T2 12T3 12T4 13T1 13T2 Indice = 100 Les banques du Canada : favoriser la croissance et la réussite de nos petites

Plus en détail

PUBLICATION JLR 2016. Rapport sur le marché hypothécaire. www.jlr.ca

PUBLICATION JLR 2016. Rapport sur le marché hypothécaire. www.jlr.ca PUBLICATION JLR 2016 Rapport sur le marché hypothécaire www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Sur les 243 000 hypothèques notariées enregistrées au Registre foncier en 2015, un peu plus de 119 000 ont été contractées

Plus en détail

Décision n 13-DCC-130 du 10 septembre 2013 relative à la prise de contrôle exclusif de Foncière Paris France par Cofitem-Cofimur

Décision n 13-DCC-130 du 10 septembre 2013 relative à la prise de contrôle exclusif de Foncière Paris France par Cofitem-Cofimur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-130 du 10 septembre 2013 relative à la prise de contrôle exclusif de Foncière Paris France par Cofitem-Cofimur L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Direction de l évaluation foncière. Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal

Direction de l évaluation foncière. Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal Direction de l évaluation foncière Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal Présentation 1. Compétence en matière d évaluation 2. Contenu et entrée en vigueur des rôles 3.

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Annexe A.2 Sociétés d assurance-vie et SPA Entités admissibles

Annexe A.2 Sociétés d assurance-vie et SPA Entités admissibles Notes : 1. Dans la présente annexe, RDAP signifie Règlement sur la dispense d agrément pour certains placements dans des entités de services intragroupes; RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions

Plus en détail

LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels

LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels Guillaume Marois Alain Bélanger Institut national de la recherche

Plus en détail

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 222 MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 RÉSUMÉ Ce mémoire présente les observations de Genworth Financial Canada («Genworth») au

Plus en détail

Dépôt légal : février 2015 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada. /CommunauteMetropolitaineDeMontreal

Dépôt légal : février 2015 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada. /CommunauteMetropolitaineDeMontreal 1 Dépôt légal : février 2015 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada /CommunauteMetropolitaineDeMontreal @cmm_info Un deuxième PMGMR pour le Grand Montréal Créée le

Plus en détail

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8 GROUPE D OPC AGF offrant des titres de la série OPC, de série D, de série F, de série J, de série O, de série Q, de série T, de série V, de série W et de la série Classique (selon les indications) Notice

Plus en détail

Retombées économiques de la vente et l achat de propriétés par l entremise du. province de Québec

Retombées économiques de la vente et l achat de propriétés par l entremise du. province de Québec Retombées économiques de la vente et l achat de propriétés par l entremise du système MLS dans la province de Québec May 12, 2009 Retombées économiques de la vente et l achat de propriétés par l entremise

Plus en détail

ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE. Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES

ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE. Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES ASSEMBLÉE ANNUELLE Jeudi 7 mai 2015 200 Bloor Street Toronto Merci, Monsieur

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

Fonds propres 13 184 13 207 Valeur comptable par action ordinaire 15,79 16,27 Actions ordinaires en circulation (en millions) 708,0 705,7

Fonds propres 13 184 13 207 Valeur comptable par action ordinaire 15,79 16,27 Actions ordinaires en circulation (en millions) 708,0 705,7 APERÇU FINANCIER EXERCICES TERMINÉS LES 31 DÉCEMBRE [en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action] 2010 2009 Produits 32 427 32 697 Bénéfice d exploitation 1 733 1 533 Bénéfice d exploitation

Plus en détail

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010 2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 21 L économie mondiale continue d exercer une tension sur la reprise nord américaine, puisque les préoccupations liées

Plus en détail

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2]

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2] GREAT-WEST LIFECO Great-West Lifeco Inc. est une société de portefeuille internationale spécialisée dans les services financiers ayant des participations dans l assurance-vie, l assurance-maladie, les

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

INSTITUTIONS FINANCIÈRES NOUVELLES

INSTITUTIONS FINANCIÈRES NOUVELLES INSTITUTIONS FINANCIÈRES NOUVELLES RÈGLES RÉGISSANT LA PROPRIÉTÉ Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-62F Le 13 décembre 2000 Nouvelles règles en matière de régime

Plus en détail

Annexe A.5 Sociétés de fiducie et de prêt Entités admissibles

Annexe A.5 Sociétés de fiducie et de prêt Entités admissibles Notes : 1. Dans la présente annexe, RDAP signifie Règlement sur la dispense d agrément pour certains placements dans des entités de services intragroupes; RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

Annexe A.1 Banques et SPB Entités admissibles

Annexe A.1 Banques et SPB Entités admissibles Notes : 1. Dans la présente annexe, RDAP signifie Règlement sur la dispense d agrément pour certains placements dans des entités de services intragroupes; RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Préparé par l Association des banquiers canadiens Août 2014 EXPERTISE CANADA BANKS ON LA

Plus en détail

Finlande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Finlande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Présenté par Caroline Charest Économiste / directrice principale KPMG-SECOR Une accélération de la croissance mondiale

Plus en détail

Annexe A.6 Associations Entités admissibles

Annexe A.6 Associations Entités admissibles Notes : 1. Dans la présente annexe, RDAP signifie Règlement sur la dispense d agrément pour certains placements dans des entités de services intragroupes; RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions

Plus en détail