Grappe Services Octobre 2004

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grappe Services Octobre 2004"

Transcription

1 Grappe Services Octobre 2004

2

3 Grappe Services Les services financiers Les services aux entreprises Les services scientifiques et techniques Les services liés au commerce Communauté métropolitaine de Montréal

4 Avec la participation de : Ministère des Affaires municipales et des Régions Ministère du Développement économique, de l Innovation et de l Exportation ISBN Dépôt légal: mars 2005 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada Tous droits réservés pour tous pays. Reproduction par quelque procédé que ce soit et traduction, même partielles, interdites sans l autorisation de la Communauté métropolitaine de Montréal

5 Note au lecteur La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), dans son Plan de développement économique, a opté pour une stratégie de compétitivité axée sur le dynamisme de grappes innovantes. À l automne 2003, la CMM a lancé un projet d identification des grappes métropolitaines. Il s agit de la première phase d une démarche qui doit conduire à l élaboration, puis à la mise en œuvre d une stratégie intégrée de développement économique et d innovation. La CMM souhaite associer à sa démarche toutes les instances territoriales et tous les intervenants économiques concernés pour chacun des secteurs à l étude. Elle compte se concentrer sur le rôle de planification et de coordination qui est le sien et n entend pas se substituer à l ensemble des acteurs et décideurs déjà sur le terrain. Ce sont eux qui doivent convenir d un plan de développement sous la gouverne d un organisme relais représentatif de leur milieu. Le présent document a été élaboré en deux parties distinctes : une première partie proposant une configuration de la grappe Services ; une seconde partie recensant les perceptions des principaux acteurs de la grappe et leurs hypothèses de développement. La configuration de la grappe a été établie à la suite d une recherche documentaire confirmée par un certain nombre d intervenants de la grappe elle-même. Elle a ensuite été commentée par les directions industrielles des ministères concernés. Cette première partie décrit la chaîne de valeur de la grappe, puis identifie les organismes ou infrastructures qui contribuent à son développement. Enfin, comme le développement économique ne se fait pas en vase clos, on indique les liens potentiels avec les autres régions du Québec. Si la première partie est par nature factuelle, la seconde est plus subjective, relevant davantage des perceptions des principaux acteurs de la grappe. Celles-ci ont été recueillies en toute confidentialité afin que l exercice puisse produire le maximum de données. Elles tournent autour de grands thèmes, soit l état des actifs relationnels et les stratégies de croissance. Les relations entre les acteurs étant comme on le sait source première d innovation, il est essentiel d identifier les flux relationnels entre les différentes composantes de la grappe. De même, pour être en mesure de fixer des priorités, il est essentiel de connaître les voies privilégiées de croissance perçues par les acteurs sur le terrain. Ce document se veut donc un déclencheur d actions prioritaires visant à dynamiser le processus stratégique de la grappe et à orienter sa volonté d innovation. C est dans un esprit d ouverture et de concertation que se poursuit cette démarche qui permettra, au bout du compte, à la région métropolitaine de Montréal de mieux jouer son rôle de locomotive économique du Québec. Michel Lefèvre Conseiller Développement économique Communauté métropolitaine de Montréal Services 2

6 Services La configuration Les perceptions Au cœur des grands changements 4 Les services financiers / Une vive concurrence 17 Chaîne de services Les banques et coopératives 21 La planification financière 24 Les sociétés de fiducie 22 L immobilier 25 Le courtage en valeurs immobilières 22 Les sociétés de financement 25 Les assurances 23 Les services gouvernementaux 26 Facteurs de développement La recherche, la formation 29 La réglementation 32 Le financement, les associations d affaires 31 La présence internationale 33 Les services aux entreprises / La nécessité des alliances 35 Chaîne de services La comptabilité 37 La recherche marketing 46 Le conseil en management 39 Le droit et le notariat 49 Les relations publiques 41 Les services gouvernementaux 52 La publicité et la promotion 43 Facteurs de développement La recherche 54 Les ordres professionnels 61 La formation 57 Les organisations internationales 64 Les associations 60 Les services scientifiques et techniques / Une croissance soutenue 69 Chaîne de services Le génie conseil 71 L architecture, l urbanisme, le design 75 La gestion de l innovation 73 La géomatique et autres services 77 Les services informatiques 74 Facteurs de développement La recherche 79 La réglementation 83 La formation 80 Les associations et les réseaux 84 Le financement 82 Les services liés au commerce / Le défi de l efficacité 87 Chaîne de services Sept maillons essentiels 89 Les services de télécommunication 95 Le transport 90 Les messageries et services postaux 96 La logistique, les agents de douane 94 Les services gouvernementaux 96 L entreposage 95 Facteurs de développement La recherche, la formation 99 Les associations 101 Les organismes de soutien 100 Les éléments de stratégie L enjeu de la productivité 105 Annexes Sources d information 110 Crédits 114 Services 3

7 Au cœur des grands changements Depuis le milieu du XX e siècle, on assiste à la tertiarisation accélérée de l économie canadienne et québécoise. Et dans la foulée de l internationalisation de l économie, les exportations de services ont progressé, mais beaucoup plus lentement que les biens. En revanche, toute croissance des exportations de services crée deux fois plus d emplois par million de dollars que celle des biens. La tertiarisation de l économie Le secteur des services est devenu l activité économique dominante. En 2002, a calculé Statistique Canada, ceux-ci ont contribué pour 68 % du produit intérieur brut canadien (PIB), 53 % des dépenses de consommation et 16 % des exportations totales. Trois emplois sur quatre étaient alors associés à ce secteur. La part des services est encore plus élevée au Québec (70,3 %) dans la Région métropolitaine de recensement de Montréal (73,5 % voir tableau 1). Plusieurs facteurs ont joué un rôle dans cette tertiarisation de l économie. Les progrès de la technologie, en particulier dans le domaine de l information, ont permis l exécution de tâches de plus en plus complexes, forçant les entreprises à recourir à des services conseils et à des services externes spécialisés. La libéralisation des échanges et le développement du commerce extérieur ont ouvert des marchés aux entreprises de services. La hausse du niveau de vie et plus récemment, le vieillissement de la population, ont suscité une demande pour de nouveaux services au sein de la population. Tableau 1 Répartition de l emploi selon les grands secteurs d activités Région métropolitaine de recensement de Montréal, février 2004 * Manufacturier 15,7 % Finances, assurances, immobilier et location 17,9 % Services aux entreprises 6,9 % Services publics et autres 48,7 % * Moyenne mobile trois mois Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, mars 2004 tel que présenté sur le site Internet de Montréal International Le tertiaire inclut des services commerciaux et non commerciaux tels l enseignement, la santé, les services sociaux et l administration publique. Le volet commercial comprend le tertiaire traditionnel et le tertiaire moteur. Le premier regroupe des activités bien implantées comme le commerce, le transport, les services personnels et la restauration alors que le second réunit des activités ayant un effet d entraînement sur une autre activité. La majorité des services dont il est question dans le présent document font partie du tertiaire moteur. Services 4

8 Tableau 2 Pourcentage du PIB et de la population active dans le secteur des services commerciaux, par industrie, en 2000 (prix de base en dollars enchaînés de 1997) PIB EPA Millions $ Part % Milliers de personnes Part % Services de distribution , ,9 20,8 Transport et entreposage ,8 779,8 5,2 Commerce de gros ,7 548,2 3,7 Commerce de détail , ,9 11,9 Services de production , ,2 26,7 Communications ,1 665,5 4,5 Finance assurances et services immobiliers ,4 867,0 5,8 Services aux entreprises , ,7 16,4 Autres services ,3 695,8 4,7 Total services commerciaux , ,9 52,2 Total hors services commerciaux , ,8 47,8 Total , ,7 100,0 Source : Statistique Canada (2002 b), EPA : Enquête sur la population active Le tableau 2 indique la contribution au PIB et à l emploi de ces différents sous-secteurs. La catégorie services aux entreprises est ici très inclusive puisqu elle représente, précise Statistique Canada, les industries suivantes : conseils en gestion ; conseils scientifiques et techniques ; conception de systèmes informatiques et services connexes ; architecture, génie et services connexes. Le tertiaire moteur connaît une croissance soutenue. L industrie des conseils en gestion par exemple a affiché une croissance annuelle supérieure à dix pour cent entre 1990 et La progression des services informatiques est encore plus phénoménale puisqu elle a été six fois plus rapide que celle de l économie dans son ensemble. Les emplois qui sont créés dans le tertiaire moteur sont généralement d une plus grande intensité technologique et exigent un niveau de connaissances et de spécialisation élevé. Ce sont pour la plupart des emplois bien rémunérés et stables. L internationalisation de l économie L économie québécoise ne fait pas que se tertiariser, elle s internationalise aussi. Les exportations ont doublé depuis 1990 passant de 65,4 milliards $ CA à 132,7 milliards $ CA (2001). Parallèlement, le territoire d exportation s est élargi. En 1990, le Québec exportait surtout dans les autres provinces canadiennes. Onze ans plus tard, le commerce interprovincial avait progressé de dix milliards pour se chiffrer à 44,6 milliards pendant que le commerce international explosait : les exportations internationales atteignaient 88,1 milliards contre 31,3 milliards en 1990 ; elles représentaient deux tiers des exportations en Services 5

9 Le Québec exporte encore beaucoup plus de biens que de services. La part des services dépasse à peine les 16 % et progresse lentement puisqu elle était de 14,7 pour cent en En revanche, les exportations de services ont un plus grand impact sur l emploi et la valeur ajoutée. Chaque million de dollars d exportations de services a généré 13,4 emplois en 2001 contre 7,2 pour chaque million de dollars d exportations de biens. Le commerce international crée légèrement plus d emplois que le commerce interprovincial. Ainsi, bien qu elles ne représentent que 16 % de la valeur totale, les exportations de services sont responsables de plus du quart des emplois associés au commerce extérieur (26,3 %). Le bilan est également favorable aux services lorsqu on regarde la valeur ajoutée associée à chaque million de dollars d exportation. Celle-ci est de $ pour les services et de $ pour les biens. La différence tient principalement au fait que le contenu local des exportations est plus important dans le cas des services. Accord général sur le commerce des services À la lumière de cette analyse comparative, on comprend mieux l intérêt des entreprises de services et des gouvernements à vouloir faciliter le commerce international des services. Une ronde de négociations en ce sens est en cours au sein de l Organisation mondiale du commerce (OMC) afin d en arriver à un Accord général sur le commerce des services (AGCS). Le Canada a notamment mis sur la table de discussion les services d ingénierie, d architecture, d aménagement urbain et d architecture de paysage, d arpentage, les services comptables, de conseil fiscal et de conseil sur le droit étranger, d évaluation immobilière ainsi que les services conseils en gestion. L objectif est de lever les barrières et restrictions qui limitent les échanges, de favoriser la reconnaissance mutuelle des titres professionnels quitte à adapter la réglementation intérieure. Ces négociations soulèvent bien des inquiétudes. On craint notamment qu elles ouvrent la porte à la mainmise du privé sur les services publics et qu elles privent les états de la capacité d élaborer les politiques sociales et culturelles qu ils jugent nécessaires dans l intérêt collectif de leurs populations. Ce nouveau traité de libre-échange risque fort de soulever les passions et de donner lieu à une opposition encore plus virulente que ce qu on a connu jusqu ici. Déjà, un fort vent de protestations souffle un peu partout et même sur le territoire de la CMM. Les élus du Plateau-Mont-Royal ont adopté une résolution faisant de leur arrondissement une zone hors AGSC. Du même souffle, ils invitaient la ville de Montréal à se joindre aux autres villes canadiennes (Toronto, Vancouver, Ottawa, Winnipeg), et européennes (Paris, Vienne, Gênes)qui ont fait de même. Services 6

10 Grappe de rayonnement Services Facteurs de développement Services financiers Services aux entreprises Chaîne de services Services scientifiques et techniques Services liés au commerce Recherche Banques et et coopératives Comptabilité Génie conseil Transport Formation Fiducies Conseil en en management Gestion de de l innovation Logistique Financement Assurances et et actuariat Relations publiques Informatique Entreposage Associations d affaires/réseaux Valeurs mobilières Publicité, promotion Design Agents douane, transitaires Ordres/corporations professionnels Services immobiliers Recherche marketing Architecture et et urbanisme Services de de télécom Organisations internationales Sociétés de de financement Droit Droit Géomatique Messagerie Permis Réglementation Planification financière Notariat Autres services scientifiques Services postaux Champs d expertise Conseil Analyses Stratégie Études/diagnostic Implantation de de processus Planification Alliances/fusions Gestion de de projets Gestion de de ressources Certification/vérification Évaluation/mesure Formation Diffusion Mandats mondiaux Articles/sites web web Ouvrages spécialisés Conférences/colloques Séminaires Salons/expositions Échange d experts

11 Emplois 1 par arrondissement et villes Finance et assurances Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 550 Anjou Montréal-Nord 350 Saint-Léonard Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve Ahuntsic/Cartierville Outremont 220 Plateau Mont-Royal 900 Rosemont/Petite-Patrie Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension Sud-Ouest 550 Westmount Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal 540 Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 340 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal Lachine 385 LaSalle 475 Verdun 635 Ouest de l'île de Montréal Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 365 Dorval/L'Île-Dorval 585 Pointe-Claire 905 Kirkland 255 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 175 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 70 Pierrefonds/Senneville 240 L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 265 Boisbriand 110 Bois-des-Filion 50 Deux-Montagnes 90 Lorraine 40 Mirabel 170 Oka 25 Rosemère 95 Sainte-Anne-des-Plaines 45 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 25 Sainte-Thérèse 255 Saint-Eustache 410 Saint-Joseph-du-Lac 20 Saint-Colomban (hors CMM) 10 Saint-Jérôme (hors CMM) 610 Lanaudière Charlemagne 85 L'Assomption 115 Mascouche 110 Repentigny 525 Saint-Sulpice 10 Terrebonne 595 Lavaltrie (hors CMM) 70 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 140 Beloeil 280 Boucherville 615 Brossard Candiac 95 Chambly 255 Châteauguay 355 Delson 40 Greenfield Park 180 Hudson 70 La Prairie 165 LeMoyne 40 Léry 10 Les Cèdres 20 L'Île-Perrot 65 Longueuil McMasterville 30 Mercier 50 Mont-Saint-Hilaire 100 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 10 Otterburn Park 20 Pincourt 80 Richelieu 95 Saint-Amable 20 Saint-Basile-le-Grand 80 Saint-Bruno-de-Montarville 220 Saint-Constant 105 Sainte-Catherine 35 Sainte-Julie 165 Saint-Hubert 570 Saint-Isidore 10 Saint-Lambert 310 Saint-Lazare 60 Saint-Mathias-sur-Richelieu 10 Saint-Mathieu 10 Saint-Mathieu-de-Beloeil 10 Saint-Philippe 15 Varennes 135 Vaudreuil-Dorion 120 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur la finance et les assurances représentent le code SCIAN 52. Services 8

12 Emplois 1 par arrondissement et villes Services immobiliers, de location, de location à bail Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 285 Anjou 430 Montréal-Nord 310 Saint-Léonard 430 Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve 995 Ahuntsic/Cartierville 850 Outremont 220 Plateau Mont-Royal 920 Rosemont/Petite-Patrie 770 Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension 660 Sud-Ouest 380 Westmount 700 Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal 700 Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 355 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal Lachine 350 LaSalle 500 Verdun 360 Ouest de l'île de Montréal Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 305 Dorval/L'Île-Dorval 960 Pointe-Claire 350 Kirkland 190 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 255 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 85 Pierrefonds/Senneville 165 L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 240 Boisbriand 100 Bois-des-Filion 20 Deux-Montagnes 20 Lorraine 95 Mirabel 75 Oka 10 Pointe-Calumet 10 Rosemère 175 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 35 Sainte-Thérèse 170 Saint-Eustache 390 Saint-Colomban (hors CMM) 10 Saint-Jérôme (hors CMM) 280 Lanaudière 960 Charlemagne 35 L'Assomption 60 Mascouche 95 Repentigny 390 Terrebonne 340 Lavaltrie (hors CMM) 25 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 10 Belœil 140 Boucherville 290 Brossard 510 Candiac 60 Carignan 10 Chambly 120 Châteauguay 190 Delson 40 Greenfield Park 55 Hudson 25 La Prairie 55 Léry 10 L'Île-Cadieux 10 L'Île-Perrot 100 Longueuil 725 McMasterville 10 Mercier 20 Mont-Saint-Hilaire 85 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 15 Otterburn Park 15 Pincourt 20 Richelieu 10 Saint-Amable 25 Saint-Basile-le-Grand 40 Saint-Bruno-de-Montarville 140 Saint-Constant 85 Sainte-Catherine 40 Sainte-Julie 105 Saint-Hubert 330 Saint-Lambert 245 Saint-Lazare 55 Saint-Mathias-sur-Richelieu 30 Saint-Mathieu-de-Belœil 10 Varennes 90 Vaudreuil-Dorion 95 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur les services immobiliers et services de location et de location à bail représentent le code SCIAN 53. Services 9

13 Emplois 1 par arrondissement et villes Services professionnels, scientifiques et techniques Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 650 Anjou Montréal-Nord 450 Saint-Léonard Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve Ahuntsic/Cartierville Outremont 855 Plateau Mont-Royal Rosemont/Petite-Patrie Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension Sud-Ouest Westmount Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 725 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal Lachine LaSalle 600 Verdun Ouest de l'île de Montréal Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 730 Dorval/L'Île-Dorval Pointe-Claire Kirkland 565 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 605 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 340 Pierrefonds/Senneville L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 495 Boisbriand 540 Bois-des-Filion 55 Deux-Montagnes 135 Lorraine 185 Mirabel 310 Oka 25 Pointe-Calumet 10 Rosemère 360 Sainte-Anne-des-Plaines 70 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 35 Sainte-Thérèse 345 Saint-Eustache 525 Saint-Joseph-du-Lac 15 Gore (hors CMM) 10 Saint-Colomban (hors CMM) 30 Saint-Jérôme (hors CMM) 745 Saint-Placide (hors CMM) 10 Lanaudière Charlemagne 20 L'Assomption 135 Mascouche 180 Repentigny 850 Saint-Sulpice 40 Terrebonne 815 Lavaltrie (hors CMM) 45 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 95 Beloeil 385 Boucherville Brossard Candiac 155 Carignan 35 Chambly 200 Châteauguay 490 Delson 105 Greenfield Park 195 Hudson 195 La Prairie 355 LeMoyne 55 Les Cèdres 20 L'Île-Perrot 95 Longueuil Mercier 90 Mont-Saint-Hilaire 355 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 100 Otterburn Park 70 Pincourt 80 Richelieu 55 Saint-Amable 30 Saint-Basile-le-Grand 120 Saint-Bruno-de-Montarville 595 Saint-Constant 95 Sainte-Catherine 75 Sainte-Julie 335 Saint-Hubert Saint-Lambert 715 Saint-Lazare 245 Saint-Mathias-sur-Richelieu 15 Saint-Mathieu 15 Saint-Mathieu-de-Beloeil 40 Saint-Philippe 35 Terrasse-Vaudreuil 20 Varennes 420 Vaudreuil-Dorion 405 Vaudreuil-sur-le-Lac 40 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur les services professionnels scientifiques et techniques représentent le code SCIAN 54. Services 10

14 Emplois 1 par arrondissement et villes Services juridiques et comptabilité Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 135 Anjou 430 Montréal-Nord 160 Saint-Léonard 455 Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve 380 Ahuntsic/Cartierville 585 Outremont 140 Plateau Mont-Royal 655 Rosemont/Petite-Patrie 450 Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension 675 Sud-Ouest 235 Westmount 915 Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal 455 Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 145 Saint-Laurent 735 Sud-Ouest de l'île de Montréal 415 Lachine 150 LaSalle 110 Verdun 155 Ouest de l'île de Montréal 690 Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 125 Dorval/L'Île-Dorval 115 Pointe-Claire 115 Kirkland 90 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 105 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 15 Pierrefonds/Senneville 110 L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 145 Boisbriand 60 Bois-des-Filion 20 Deux-Montagnes 45 Lorraine 40 Mirabel 40 Pointe-Calumet 10 Rosemère 60 Sainte-Anne-des-Plaines 55 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 25 Sainte-Thérèse 105 Saint-Eustache 170 Gore (hors CMM) 10 Saint-Jérôme (hors CMM) 425 Lanaudière 665 Charlemagne 10 L'Assomption 40 Mascouche 40 Repentigny 295 Saint-Sulpice 10 Terrebonne 270 Lavaltrie (hors CMM) 20 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 50 Belœil 125 Boucherville 295 Brossard 395 Candiac 35 Chambly 25 Châteauguay 140 Delson 30 Greenfield Park 25 Hudson 10 La Prairie 115 Les Cèdres 15 L'Île-Perrot 35 Longueuil 595 Mont-Saint-Hilaire 40 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 20 Otterburn Park 10 Richelieu 25 Saint-Amable 20 Saint-Basile-le-Grand 15 Saint-Bruno-de-Montarville 105 Saint-Constant 25 Sainte-Julie 85 Saint-Hubert 175 Saint-Lambert 240 Saint-Lazare 35 Saint-Mathias-sur-Richelieu 10 Saint-Mathieu 10 Saint-Mathieu-de-Belœil 15 Terrasse-Vaudreuil 10 Varennes 55 Vaudreuil-Dorion 160 Vaudreuil-sur-le-Lac 10 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur les services juridiques et la comptabilité représentent le total des codes SCIAN et Services 11

15 Emplois 1 par arrondissement et villes Architecture et génie Est de l'île de Montréal 520 Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 160 Anjou 245 Montréal-Nord 20 Saint-Léonard 85 Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve 390 Ahuntsic/Cartierville 455 Outremont 90 Plateau Mont-Royal 780 Rosemont/Petite-Patrie 415 Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension 205 Sud-Ouest 405 Westmount 300 Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 90 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal 400 Lachine 225 LaSalle 85 Verdun 90 Ouest de l'île de Montréal 815 Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 85 Dorval/L'Île-Dorval 175 Pointe-Claire 290 Kirkland 35 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 115 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 55 Pierrefonds/Senneville 50 L'île de Montréal Laval Lanaudière 335 Charlemagne 10 L'Assomption 15 Mascouche 10 Repentigny 205 Terrebonne 100 Laurentides 630 Blainville 110 Boisbriand 165 Bois-des-Filion 10 Deux-Montagnes 20 Lorraine 10 Mirabel 55 Oka 10 Rosemère 60 Sainte-Anne-des-Plaines 10 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 10 Sainte-Thérèse 30 Saint-Eustache 90 Saint-Jérôme (hors CMM) 60 Couronne-Nord 965 Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 10 Belœil 55 Boucherville 140 Brossard 255 Candiac 10 Carignan 10 Chambly 20 Châteauguay 180 Greenfield Park 45 Hudson 20 La Prairie 60 L'Île-Perrot 20 Longueuil 850 Mercier 10 Mont-Saint-Hilaire 170 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 30 Pincourt 30 Saint-Bruno-de-Montarville 105 Saint-Constant 30 Sainte-Julie 90 Saint-Hubert 245 Saint-Lambert 115 Saint-Lazare 20 Saint-Mathieu 10 Varennes 75 Vaudreuil-Dorion 45 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur l architecture et le génie représentent le code SCIAN Services 12

16 Emplois 1 par arrondissement et villes Autres services professionnels Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est 355 Anjou 990 Montréal-Nord 270 Saint-Léonard 755 Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve Ahuntsic/Cartierville Outremont 620 Plateau Mont-Royal Rosemont/Petite-Patrie Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension Sud-Ouest Westmount Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 490 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal Lachine 625 LaSalle 405 Verdun Ouest de l'île de Montréal Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 515 Dorval/L'Île-Dorval Pointe-Claire Kirkland 440 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 385 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 270 Pierrefonds/Senneville L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 235 Boisbriand 310 Bois-des-Filion 25 Deux-Montagnes 70 Lorraine 140 Mirabel 210 Oka 15 Rosemère 235 Sainte-Anne-des-Plaines 5 Sainte-Thérèse 210 Saint-Eustache 265 Saint-Joseph-du-Lac 20 Saint-Colomban (hors CMM) 30 Saint-Jérôme (hors CMM) 260 Saint-Placide (hors CMM) 10 Lanaudière L'Assomption 75 Mascouche 130 Repentigny 350 Saint-Sulpice 30 Terrebonne 445 Lavaltrie (hors CMM) 25 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 30 Beloeil 205 Boucherville 950 Brossard Candiac 115 Carignan 25 Chambly 160 Châteauguay 165 Delson 70 Greenfield Park 125 Hudson 165 La Prairie 175 LeMoyne 60 Les Cèdres 5 L'Île-Perrot 40 Longueuil Mercier 80 Mont-Saint-Hilaire 140 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 45 Otterburn Park 65 Pincourt 50 Richelieu 30 Saint-Amable 10 Saint-Basile-le-Grand 105 Saint-Bruno-de-Montarville 390 Saint-Constant 40 Sainte-Catherine 70 Sainte-Julie 160 Saint-Hubert 605 Saint-Lambert 365 Saint-Lazare 190 Saint-Mathias-sur-Richelieu 5 Saint-Mathieu-de-Beloeil 20 Saint-Philippe 30 Terrasse-Vaudreuil 10 Varennes 290 Vaudreuil-Dorion 200 Vaudreuil-sur-le-Lac 30 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur les autres services professionnels représentent le total des codes SCIAN 5414, 5415, 5416, 5417, 5418 et Services 13

17 Emplois 1 par arrondissement et villes Transport et entreposage Est de l'île de Montréal Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est Anjou Montréal-Nord 345 Saint-Léonard 620 Centre de l'île de Montréal Mercier/Hochelaga-Maisonneuve Ahuntsic/Cartierville Outremont 140 Plateau Mont-Royal 610 Rosemont/Petite-Patrie 985 Ville-Marie Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension Sud-Ouest Westmount 275 Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce Centre-Ouest de l'île de Montréal Mont-Royal 325 Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest 820 Saint-Laurent Sud-Ouest de l'île de Montréal Lachine LaSalle Verdun 135 Ouest de l'île de Montréal Dollard-des-Ormeaux/Roxboro 260 Dorval/L'Île-Dorval Pointe-Claire Kirkland 115 Beaconsfield/Baie-d'Urfé 155 L'Île-Bizard/Ste-Geneviève/Ste-Anne-de-Bellevue 110 Pierrefonds/Senneville 255 L'île de Montréal Laval Laurentides Blainville 435 Boisbriand 525 Bois-des-Filion 165 Deux-Montagnes 35 Lorraine 15 Mirabel Oka 10 Pointe-Calumet 10 Rosemère 145 Sainte-Anne-des-Plaines 45 Sainte-Marthe-sur-le-Lac 20 Sainte-Thérèse 315 Saint-Eustache 515 Saint-Joseph-du-Lac 80 Gore (hors CMM) 25 Saint-Colomban (hors CMM) 15 Saint-Jérôme (hors CMM) 705 Saint-Placide (hors CMM) 25 Lanaudière L'Assomption 175 Mascouche 285 Repentigny 510 Terrebonne 415 Lavaltrie (hors CMM) 65 Couronne-Nord Montérégie - Couronne-Sud Beauharnois 160 Belœil 135 Boucherville Brossard 595 Candiac 185 Carignan 100 Chambly 235 Châteauguay 535 Delson 335 Greenfield Park 85 Hudson 70 La Prairie 190 LeMoyne 20 Les Cèdres 130 L'Île-Perrot 30 Longueuil McMasterville 15 Mercier 25 Mont-Saint-Hilaire 165 Notre-Dame-de-l'Île-Perrot 40 Otterburn Park 10 Pincourt 15 Richelieu 85 Saint-Amable 35 Saint-Basile-le-Grand 75 Saint-Bruno-de-Montarville 350 Saint-Constant 105 Sainte-Catherine 280 Sainte-Julie 210 Saint-Hubert 935 Saint-Isidore 35 Saint-Lambert 150 Saint-Lazare 70 Saint-Mathias-sur-Richelieu 45 Saint-Mathieu 25 Saint-Mathieu-de-Belœil 110 Saint-Philippe 75 Terrasse-Vaudreuil 10 Varennes 110 Vaudreuil-Dorion 355 Région métropolitaine de Montréal Québec Canada Personnes de 15 ans et plus qui ont un lieu de travail habituel ou qui travaillent à domicile. Sont exclues les personnes qui n ont pas d adresse de travail fixe. Note : Les chiffres ayant été arrondis de manière aléatoire à un multiple de «5», il se peut que le total ne soit pas égal à la somme des composantes. Source : Statistique Canada, Emplois selon le lieu de travail, Recensement 2001 Les chiffres sur le transport et l entreposage représentent le total des codes SCIAN 48 et 49. Services 14

18 La configuration Services 15

19 Sous-grappe Les services financiers Services 16

20 Une vive concurrence Les services financiers ont littéralement explosé depuis 15 ans. Cette forte croissance s est produite dans un contexte de mondialisation et de décloisonnement des différents champs d activités. À la suite de changements législatifs, les banques étrangères ont pris d assaut plusieurs créneaux et de nouveaux joueurs ont accédé au système de paiement canadien. Grâce à l évolution des technologies de l information, les institutions financières ont multiplié leur offre de produits et de services. Résultat : la concurrence s est considérablement accrue. Le système financier canadien est considéré comme l un des plus solides du monde par le Fonds monétaire international (évaluation publiée en 2000). C est aussi l un des plus informatisé. Les Canadiens ont massivement adopté la carte de débit et les guichets automatiques de sorte que le Canada occupe le premier rang mondial au chapitre des services bancaires électroniques. Il y avait à la fin de 2003 plus de guichets automatiques bancaires et plus de terminaux de paiement direct au Canada. L utilisation d Internet est aussi en progression accélérée. Selon l Association des banquiers canadiens (ABC), le nombre de Canadiens ayant effectué des transactions bancaires en ligne a doublé au cours des deux dernières années. Cette utilisation massive des technologies de l information est source de productivité et d expertise. De multiples joueurs en vive concurrence Le secteur des services financiers (finance, assurances et services immobiliers) compte pour près du cinquième (19,4 %) du PIB généré par les services (68 % du PIB total). Sa contribution à l emploi est beaucoup moindre puisqu il ne regroupe que 5,8 % de toutes les personnes travaillant dans les services. En 2000, selon Statistique Canada, personnes détenaient un emploi en finance, assurances et affaires immobilières au Québec (Canada : ) alors que autres agissaient comme intermédiaires financiers et en assurances (Canada : ). La liste de leurs employeurs est fort longue. Quelque 175 institutions de dépôt (banques, fiducies, sociétés de prêts, associations coopératives de crédit) et plus de 300 compagnies d assurances détiennent une charte fédérale. Le Mouvement Desjardins se déploie en un vaste réseau de 671 caisses affiliées. Les maisons de courtage en valeurs mobilières et les sociétés de gestion de fonds d investissement ajoutent 275 noms à la liste. Enfin, les courtiers indépendants en finances, dépôts, hypothèques ou immobilier et les sociétés de financement se comptent par milliers. Ces institutions se livrent à une vive concurrence comme en font foi les faibles marges d intérêt que relève le Forum économique mondial dans son rapport sur la compétitivité mondiale Celles du Canada sont parmi les plus faibles des pays de l OCDE. Elles sont inférieures de 1 % à celles des États-Unis et du Royaume-Uni et de 4,5 % à celles de l Allemagne. Autre indice de forte concurrence, l actif financier des ménages canadiens est largement réparti entre les banques (22 %), les compagnies d assurance-vie (13 %) et une foule d autres fournisseurs de services financiers (65 %). Services 17

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Le ralentissement se poursuit

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Le ralentissement se poursuit Le Baromètre du marché résidentiel FCIQ Région métropolitaine de Montréal Faits saillants Le ralentissement se poursuit Toujours l effet des nouvelles règles hypothécaires Le recul des ventes est moins

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal Logement Perspective 5 n o Vol.2 No 5 SEPTEMBRE 2008 Bulletin bimestriel de la Communauté métropolitaine de Montréal Le concentre près de 60 des ménages québécois ayant un taux d effort de 30 et plus Près

Plus en détail

Perceptions et satisfaction des Québécois à l égard des bibliothèques

Perceptions et satisfaction des Québécois à l égard des bibliothèques Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa Table de concertation des bibliothèques québécoises Perceptions et satisfaction des Québécois à l égard des bibliothèques Juin

Plus en détail

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC ABITIBI-TÉMISCAMINGUE CAPITALE-NATIONALE Amos 6.27 0.07 25.89 La Sarre 7.06 0.04 25.14 Rouyn-Noranda 7.77 0.17 23.35 Val-d Or 6.21 0.09 25.16 Baie-Saint-Paul 8.68 0.2 25.1 Boischatel 2.05 0.02 9.76 Donnaconna

Plus en détail

Projet de PMGMR de la CMM soumis à la consultation publique VERS UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT PLAN MÉ

Projet de PMGMR de la CMM soumis à la consultation publique VERS UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT PLAN MÉ PMG GMR Projet de PMGMR de la CMM soumis à la consultation publique VERS UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT PLAN MÉ M Projet de PMGMR de la CMM soumis à la consultation publique Septembre 2003

Plus en détail

Légende. 2,5% Taux d'inoccupation de Île-de-Montréal pour 2011. Taux d'inoccupation en 2011 égal à celui de 2010

Légende. 2,5% Taux d'inoccupation de Île-de-Montréal pour 2011. Taux d'inoccupation en 2011 égal à celui de 2010 L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n Rapport Sur le marché Locatif Table des matières Date de diffusion : automne 2011 Faits saillants Le taux d inoccupation est demeuré stable dans la entre octobre

Plus en détail

Coup d œil sur le marché des appartements en copropriété dans huit des plus grandes régions métropolitaines du Canada.

Coup d œil sur le marché des appartements en copropriété dans huit des plus grandes régions métropolitaines du Canada. Coup d œil sur le marché des appartements en copropriété dans huit des plus grandes régions métropolitaines du Canada. NOTE DE CONJONCTURE COPROPRIÉTÉS HIVER 215 Note de conjoncture Copropriétés : Coup

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal Logement Perspective Grand Montréal 26 n o JUIN 2014 Bulletin de la Communauté métropolitaine de Montréal Stabilité du taux d inoccupation des logements locatifs entre et à l échelle de l ensemble du Grand

Plus en détail

Information Le système financier canadien

Information Le système financier canadien Information Le système financier canadien Juin 2 Le secteur canadien des valeurs mobilières Aperçu Le secteur canadien des valeurs mobilières joue un rôle clé au sein du secteur canadien des services financiers,

Plus en détail

Offre et besoins en. N o 3 Décembre 2013. Portrait de la répartition spatiale :

Offre et besoins en. N o 3 Décembre 2013. Portrait de la répartition spatiale : N o 3 Décembre 2013 D a n s c e n u m é r o Offre et besoins en logements sociaux et abordables dans le Grand Montréal Portrait de la répartition spatiale : 1 2 3 Des HLM et des suppléments au loyer Des

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2009 Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Sécurité financière, offre une gamme adaptée de produits

Plus en détail

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Modérateur: Jean-Pierre Lessard

Plus en détail

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2]

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2] GREAT-WEST LIFECO Great-West Lifeco Inc. est une société de portefeuille internationale spécialisée dans les services financiers ayant des participations dans l assurance-vie, l assurance-maladie, les

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance aujourd hui Notre offre de produits et de services

L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance aujourd hui Notre offre de produits et de services L'Industrielle Alliance Yvon Charest Président et chef de la direction Industrielle Alliance 1 Ordre du jour L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance

Plus en détail

PORTRAIT D U G R A N D MONTRÉAL

PORTRAIT D U G R A N D MONTRÉAL N o 1 Décembre 2010 PORTRAIT D U G R A N D MONTRÉAL É D I T I O N 2 0 1 0 D A N S C E N U M É R O 1 Localisation 2 Démographie 3 Économie et qualité de vie 4 Occupation du territoire 5 Transport et déplacements

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels

LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels Guillaume Marois Alain Bélanger Institut national de la recherche

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES

DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES PRÉSENTATION Nous avons le plaisir de vous présenter notre diagnostic sur les besoins en main-d œuvre du secteur de la finance

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien L industrie canadienne des assureurs de personnes Aperçu Au Canada, l industrie des assurances de personnes se compose de 120 entreprises, comparativement à 163 en 1990; elle englobe les sociétés constituées

Plus en détail

Assemblée annuelle des actionnaires

Assemblée annuelle des actionnaires Assemblée annuelle des actionnaires 2012 Dans le cadre de cette réunion, les dirigeants de la Société peuvent faire des remarques ou répondre à des questions pouvant contenir des déclarations prospectives.

Plus en détail

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements.

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements. SECTION III Généralités Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur/la société à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle S appuyant sur une étude récente 1 réalisée par l économiste Pierre Bélanger, expert-conseil en habitation et développement socio-urbain,

Plus en détail

Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite?

Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite? Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite? Ce que les faits nous révèlent Le 20 novembre 2014 CONFIDENTIEL ET EXCLUSIF Il est formellement interdit d utiliser ce matériel sans l autorisation expresse

Plus en détail

Un survol des marchés de valeurs de placement

Un survol des marchés de valeurs de placement 2 Chapitre2 Un survol des marchés de valeurs de placement D ans le présent chapitre, nous survolerons les principaux marchés offrant des produits d épargne et des valeurs de placement. Après avoir effectué

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage de détail en valeurs mobilières au Québec Mars 14 Quatrième trimestre 13 L Enquête sur le courtage de détail en valeurs mobilières au Québec

Plus en détail

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Symposium international sur les services bancaires postaux John Anderson 613-290-0016 andersjs1@gmail.com «Ils sont des millions à ne pas avoir

Plus en détail

Japon. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Japon. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Japon Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Pour fin de la présente analyse, nous nous référerons au secteur Finances et assurances (SCIAN numéro : 52).

Pour fin de la présente analyse, nous nous référerons au secteur Finances et assurances (SCIAN numéro : 52). GROUPE DE TRAVAIL L industrie des services financiers à Montréal Définition de l industrie Pour fin de la présente analyse, nous nous référerons au secteur Finances et assurances (SCIAN numéro : 52). Ce

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

Finance Montréal La grappe financière du Québec

Finance Montréal La grappe financière du Québec Finance Montréal La grappe financière du Québec Une industrie financière solide et dynamique est un précieux atout pour l économie et la société en général. Elle contribue de façon significative à l activité

Plus en détail

Règlement des plaintes. Pour une relation d affaires harmonieuse

Règlement des plaintes. Pour une relation d affaires harmonieuse Règlement des plaintes Pour une relation d affaires harmonieuse Vous avez toute notre attention La Banque Nationale et ses filiales 1 accordent beaucoup d importance à votre satisfaction. C est pourquoi

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES DOCUMENT SYNTHÈSE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES PAGE 2 CONSEIL EMPLOI MÉTROPOLE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE CONSTATS ET FAITS SAILLANTS DÉFINITION

Plus en détail

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain AVIS DEMANDE LIÉE À L ACQUISITION PROJETÉE PAR LA CORPORATION D ACQUISITION GROUPE MAPLE DU GROUPE TMX INC., D ALPHA TRADING SYSTEMS LIMITED PARTNERSHIP, D ALPHA TRADING SYSTEMS INC. ET DE LA CAISSE CANADIENNE

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir

Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir 06 Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir La majorité des clients d affaires des banques sont de petites et moyennes entreprises (PME). En effet, les banques

Plus en détail

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007 Corporation Financière Canada-Vie 2007 RAPPORT ANNUEL APERÇU DE LA COMPAGNIE La Corporation Financière Canada-Vie (la CFCV) est établie depuis 1999. Sa principale filiale, La Compagnie d Assurance du

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

Le statut des coopératives au Canada

Le statut des coopératives au Canada Le statut des coopératives au Canada Allocution de Marion Wrobel Vice-président, Politique et opérations Association des banquiers canadiens Devant le Comité spécial sur les coopératives de la Chambre

Plus en détail

CHAPITRE 9 LE SYSTÈME BANCAIRE

CHAPITRE 9 LE SYSTÈME BANCAIRE CHAPITRE 9 LE SYSTÈME BANCAIRE 9.1 LE SYSTÈME BANCAIRE AMÉRICAIN Contrairement aux banques de plusieurs pays, les banques américaines ne sont ni détenues ni gérées par le gouvernement. Elles offrent des

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Coût des opérations bancaires

Coût des opérations bancaires Bureau de la consommation Coût des opérations bancaires Coût des opérations bancaires On peut obtenir cette publication sur demande en médias substituts. Communiquer avec le Centre de diffusion de l information

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE 28 février 2002

NOTICE ANNUELLE 28 février 2002 NOTICE ANNUELLE 28 février 2002 AVANT-PROPOS Introduction La Banque Laurentienne du Canada ( «la Banque» ) a fourni son analyse par la direction des résultats d exploitation et de la situation financière

Plus en détail

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015 Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA 11 août 2015 Table des matières Profil des répondants sommaire 3 Mesures de rémunération sommaire 4 Profil d emploi sommaire 11 Méthodologie et

Plus en détail

Analyse statistique 1993 à 1998

Analyse statistique 1993 à 1998 Technologies de l information et des communications (TIC) Analyse statistique 1993 à 1998 Juillet 2000 Secteur du spectre, des technologies de l information et des télécommunications Industrie Canada VISITEZ

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010 Province de Québec Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques Remontée dans

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE

LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE En tant que gestionnaires d une importante partie de l actif de retraite au Canada, et avec plus de 400 milliards

Plus en détail

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC Faits et statistiques Les assurances de personnes au QUÉBEC Édition 2008 Association canadienne des compagnies d assurances de personnes inc. Canadian Life and Health Insurance Association Inc. Les assurances

Plus en détail

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Enquête unifiée auprès des entreprises - annuelle Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Guide

Plus en détail

Comptes d épargne CHOISIR LE COMPTE D ÉPARGNE QUI RÉPOND À VOS BESOINS

Comptes d épargne CHOISIR LE COMPTE D ÉPARGNE QUI RÉPOND À VOS BESOINS Comptes d épargne CHOISIR LE COMPTE D ÉPARGNE QUI RÉPOND À VOS BESOINS ISBN 978-0-662-08550-8 N o du catalogue : FC5-10/2008F-PDF Table des matières Introduction 2 Qu est-ce qu un compte d épargne? 2 Quelle

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Projets de plans métropolitains d aménagement et de développement. des communautés métropolitaines

Projets de plans métropolitains d aménagement et de développement. des communautés métropolitaines Projets de plans métropolitains d aménagement et de développement des communautés métropolitaines Pour une approche équilibrée et durable du développement Mémoire de l Association provinciale des constructeurs

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

Place financière genevoise : défis et opportunités

Place financière genevoise : défis et opportunités Place financière genevoise : défis et opportunités Edouard Cuendet, Directeur de la Fondation Genève Place Financière Top 20 des places financières globales 1. New-York 2. Londres 3. Hong Kong 4. Singapour

Plus en détail

Les courtiers auront de plus en plus

Les courtiers auront de plus en plus GÉRARD BÉRUBÉ Au cours de la dernière décennie, les transformations qui ont façonné le réseau de distribution en assurance n ont donné d autre choix que d examiner ce volet du marché et de se questionner

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL Renseignements et documents exigés Novembre 2008 Ouvrir un compte personnel TABLE DES MATIÈRES I. À PROPOS DE L OCRCVM 1 II. OUVERTURE D UN COMPTE 1 III. DEMANDE D OUVERTURE

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Barème de frais des produits et services

Barème de frais des produits et services Barème de frais des produits et services Le 4 mai 2015 Barème de frais des produits et services Sommaire Comptes bancaires 4 Compte de chèques 4 Compte Mérite 6 Compte Élan 7 Compte Épargne Privilège 8

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien L industrie canadienne des valeurs mobilières Vue d ensemble L industrie canadienne des valeurs mobilières joue un rôle clé au sein du secteur canadien des services financiers. Elle permet aux entreprises

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

Contexte de la présentation

Contexte de la présentation L épargne des ménages québécois au service de la démocratie actionnariale Une présentation du Contexte de la présentation «Le capital accumulé par les travailleurs, que ce soit dans les régimes de retraite

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage détail en valeurs mobilières au Québec Juin 2015 Premier trimestre 2015 L Enquête sur le courtage détail en valeurs mobilières au Québec,

Plus en détail

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial Intact Corporation financière (TSX : IFC) L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial 2 mai 2012 Énoncés prospectifs et mise en garde Certains

Plus en détail

Barème de frais et de commissions

Barème de frais et de commissions BMO Ligne d action 1 er mai 2015 Barème de frais et de commissions Pour des commissions et des frais concurrentiels, vous pouvez compter sur nous Chez BMO Ligne d action, nous sommes déterminés à fournir

Plus en détail

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Rapport final 29 juillet 2015 1 Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Sommaire

Plus en détail

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Avant de mettre votre téléphone en mode silencieux pour votre rencontre, vous le déposez sur le bureau pour faire défiler

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

Nathalie Juteau. Le bulletin d information de l Association Québécoise de la Gestion parasitaire

Nathalie Juteau. Le bulletin d information de l Association Québécoise de la Gestion parasitaire Le bulletin d information de l Association Québécoise de la Gestion parasitaire Vol. 11 no 3 juillet 2006 CONSEIL D ADMINISTRATION 2005-2006 Présidente Nathalie Juteau (450) 962-5589 Parasi-Tech Vice-Présidente

Plus en détail

Crise financière mondiale après 10 ans à titre de société publique

Crise financière mondiale après 10 ans à titre de société publique Le modèle d affaire de l Industrielle Alliance : un atout durant la récente crise financière Yvon Charest Président et chef de la direction VOTRE PARTENAIRE DE CONFNCE. 10 ANS À LA BOURSE! 1 Crise financière

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Notes de recherche de l

Notes de recherche de l Notes de recherche de l DÉCEMBRE 2009 Portrait général des régimes complémentaires de retraite au Canada Mathieu St-Onge, Étudiant, Département de sociologie, Université du Québec à Montréal décembre 2009

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Programme financier Infirmier(ère)s, infirmier(ère)s auxiliaires et étudiant(e)s de ces professions. On prend soin de vous

Programme financier Infirmier(ère)s, infirmier(ère)s auxiliaires et étudiant(e)s de ces professions. On prend soin de vous Programme financier Infirmier(ère)s, infirmier(ère)s auxiliaires et étudiant(e)s de ces professions On prend soin de vous 02 PROGRAMME FINANCIER Infirmier(ère)s, infirmier(ère)s auxiliaires et étudiant(e)s

Plus en détail

Le rôle du courtier principal

Le rôle du courtier principal AIMA CANADA SÉRIE DE DOCUMENTS STRATÉGIQUES Le rôle du courtier principal Le courtier principal (ou courtier de premier ordre) offre aux gestionnaires de fonds de couverture des services de base qui donnent

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

À TITRE D INFORMATION SEULEMENT

À TITRE D INFORMATION SEULEMENT Enquête unifiée auprès des entreprises annuelle Enquête de 2007 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit If you

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

Institutions de dépôts - Recueil d'instructions Bureau du surintendant des institutions financières

Institutions de dépôts - Recueil d'instructions Bureau du surintendant des institutions financières PASSIF-DÉPÔTS OBJET Le présent relevé fournit la ventilation détaillée du passif-dépôts des institutions de dépôts. FONDEMENT LÉGISLATIF Les articles 628 et 600 de la Loi sur les banques et l'article 495

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Une offre à la hauteur de votre réussite

Une offre à la hauteur de votre réussite Offre Distinction Avantages pour les membres particuliers Transactions courantes Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal

Plus en détail

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015 Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA 11 août 2015 Table des matières Sommaire 3 Méthodologie et échantillonnage 8 Profil des répondants 10 Mesures de rémunération 18 Avantages sociaux

Plus en détail

Entreprise manufacturière. Prix. excellence. Cahier de mise en candidature

Entreprise manufacturière. Prix. excellence. Cahier de mise en candidature Prix excellence Cahier de mise en candidature En 1999, les Prix Dominique-Rollin ne sont pas épargnés par le renouveau qui caractérisa le début du 21 e siècle; les catégories sont remaniées, un logo est

Plus en détail

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Découvrez TD Waterhouse Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Bienvenue à TD Waterhouse Tout le personnel de TD Waterhouse* s engage à vous aider à atteindre vos objectifs

Plus en détail