de Néphrologie Pédiatrique Les et 29 Novembre 2014 Chambre de Métiers et de l Artisanat d Ille-et-Vilaine 2, cours des Alliés RENNES France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "de Néphrologie Pédiatrique Les 27 28 et 29 Novembre 2014 Chambre de Métiers et de l Artisanat d Ille-et-Vilaine 2, cours des Alliés RENNES France"

Transcription

1 30 ème congrès Francophone de Néphrologie Pédiatrique Les et 29 Novembre 2014 Chambre de Métiers et de l Artisanat d Ille-et-Vilaine 2, cours des Alliés RENNES France PROGRAMME Comité de pilotage: Pr Georges DESCHÊNES, Paris, CHU - Robert.Debré Dr Christine PIETREMENT, CHU de Reims Dr Gwenaëlle ROUSSEY-KESSLER, CHU de Nantes Pr Denis MORIN, CHU de Montpellier Comité d organisation local : Pôle médico-chirurgical de Pédiatrie et Génétique Clinique CHU de Rennes Dr Sophie Taque Dr Amélie Ryckewaert Dr Sophie Gié Pr Edouard Le Gall SECRETARIAT DU CONGRES SNP 2014 INSTITUT DE LA MÈRE ET DE L ENFANT Annexe Pédiatrique HOPITAL SUD - 16, bd de Bulgarie BP RENNES Cedex 2 France + 33 (0) (0) e.mail : N Siret : Code APE : 8899B

2 Jeudi 27 Novembre h : Accueil Participants. Retrait des pochettes et badges de congrès Espace Conférence - Chambre de Métiers et de l Artisanat d Ille-et-Vilaine 2, cours des Alliés à Rennes 14 h 16 h20 : Registres/protocoles Modérateurs : Dr Christine Piétrement Pr Vincent Guigonis 14h00-14h15 : Reins/registre ESPN - Jérôme Harambat (Bordeaux) 14h15-14h30 : Mise en place de la filière - Denis Morin (Montpellier) 14h30-14h45 : European Renal Best Practices - Pierre Cochat (Lyon) 14h45-15h : Registre SHU Chantal Loirat 15h - 15h30 : Protocole SNP en cours (ZythroSHU - Marc Fila et EculiSHU - Arnaud Garnier) + étude Mimpara (T. Ulinski) + MA Macher (Cristal) 15h 30 15h50 : Pause Visite des posters et des stands 15 h 50 17h : Etat des lieux sur les groupes de travail (Pr Deschênes) : - syndrome néphrotique (Etienne Bérard) - SHU (Marc Fila) - Maladies rénales chroniques (Dr Piétrement) - Groupe prénatal (Dr Heidet) - 17h 18h : Symposium Alexion : Le SHU atypique en Pédiatrie Modérateurs : Pr Georges Deschenes et Pr Michel Tsimaratos La biologie du SHU atypique en 2014" Dr Véronique Frémeaux-Bacchi La prise en charge du SHUa en 2014" Pr Chantal Loirat 19 h : Apéritif offert par la ville de Rennes dans la salle de réception de la Mairie puis soirée libre Vendredi 28 Novembre h30 : Accueil Participants 08h30-08h35 : Ouverture Congrès : Dr Sophie Gié/ Pr Le Gall 08h35-11h : Conférences de Néphrologie périnatale (Amphithéâtre) Modérateurs : Pr Rachel Vieux / Dr François Nobili 08h35 09h30 : Quels sont les outils à notre disposition pour une réflexion éthique de qualité? Dr Vincent Morel Président de la Société d accompagnement et de soins palliatifs 09h30 10h 15 : «Néphrologie urologie prénatale» «Gestes invasifs ou abusifs? Les limites du contrôle» Pr Decramer Stéphane / Dr Heidet Laurence 10h15 10 h 40 : CGH Array et malformations rénales. Dr Jaillard Sylvie (CHU Rennes) 10h40 10 h 50 : Organisation de la consultation prénatale au sein de la SNP états des lieux. Dr Ryckewaert Amélie CC 1. Epidémiologie descriptive des malformations congénitales du tractus urinaire en Bretagne sur l année A partir du registre des malformations congénitales de Bretagne. Lopez C, Rouget F, De Parscau l, Ryckewaert A (Rennes Brest) 11h - 11h15 : Pause café visite stands 11h15-12h50: Les lymphomes EBV induit post transplantation (Amphithéâtre) Modérateurs : Pr Gandemer/ Pr Deschênes 2

3 11h15 11 h 45 / EBV : Dr S. Minjolle (CHU de Rennes) 11h45 12 h25 / Lymphome EBV induit : Dr Bénédicte Neven (CHU Necker) 12h25 12h50 : communications orales CL : communications longues (10 min + 3 min) ; CC : communications courtes (5 min + 2 min) CC 2. CC 3. CC 4. Infection à Epstein-Barr virus et transplantation rénal pédiatrique : intérêt de la prophylaxie par le valganciclovir Lagoutte Nathan, Ryckewaert A, Krug Tricot P, Novo R, Garnier A, Merieau E, Harambat J, Tenenbaum J, Zaloszyc A, Allain-Launay E, Roussey-Kesler G Les infections tardives à cytomegalovirus (CMV) chez le transplanté rénal sont elles si rares? L. Dehoux, A. Maisin, C. Dossier, T. Kwon, M.A. Macher, G. Deschênes, V. Baudouin Prédictibilité de la réplétion B après rituximab chez des patients avec un syndrome néphrotique idiopathique Individualisation du monitorage Leclerc Gaëlle, Ulinski T (Hôpital Trousseau Paris) 12h50-14h00 : repas 14h00-15h 10: 9 Communications orales (Amphithéâtre) Modérateurs : Dr Roussey / Pr Morin CC : communications courtes (5 min + 2 min) CC 5. CC 6. CC 7. CC 8. CC 9. Prenatal diagnosis of bilateral isolated hyperechogenic kidneys and outcome at one year of age. Lagoutte N, Hubert-Le Dorze G, Roussey-Kesler G, Ryckewaert A, Champion G, Merieau E, Descombes-Barroso E, De Parscau L, Dugue-Marechaud M, Le Bouar G, Pladys P, Taque S (Rennes) La créatinine sérique chez le prématuré et pronostic respiratoire de la période néonatale précoce R Cheriet, D Djeddi, A Vanrenterghem, A Léke, G Kongolo (Amiens) IRENEO : Pronostic rénal d une cohorte d anciens grands prématurés ayant présenté une insuffisance rénale aigue néonatale Bruel A, Roze JC, Roussey-Kesler G, Boivin M, Allain-launay E (Nantes) Grande prématurité et tension artérielle à 2 ans Grancher N, Pinto Cardoso G, Broux F, Louillet F, Lammens F, Marret S. (Dieppe- Rouen-Le Havre) Rapport protéinurie et albuminurie sur créatininurie à la naissance : normes chez 223 nouveaunés sains à terme. C El Hamel, T Chianea, S Thon, A Lepichoux, S Martinez, AM Pourchet, C Yardin, V Guigonis (Limoges) CC 10. Dysfonction tubulaire proximale au cours des acidoses tubulaires distales primitives : à propos de 3 cas. Beauval B, Vargas-Poussou R, Leroy V ( La réunion - HEGP). CC 11. Quel est le seuil de bactériurie significatif permettant de faire le diagnostic d infection urinaire chez l enfant? Une comparaison des recommandations internationales. O. Blanchard1, A. Dallocchio1, V. Guigonis2. 1 Pédiatrie, Tulle. 2Pédiatrie et CHREC, Limoges. CC 12. Etude du spectre de résistance bactérienne dans les pyélonéphrites de l enfant au CHU de Caen Flammang A., Porcheret F. Eckart P (Caen) CC 13. Evaluation prospective d une technique de stimulation vésicale pour déclencher une miction à la demande chez les nourrissons non continents. Valleix M., Bahans C, Tahir A, Faubert S, Fargeot A, Abouchi S, Dallocchio A, Mussgnug M, Guigonis V (Limoges). 15h10-16h25 : 8 communications orales dont une présentation européenne Modérateurs : Pr Rémi Salomon/ Dr Anne Laure Sellier 3

4 CL : communications longues (10 min + 3 min) ; CC : communications courtes (5 min + 2 min) CL 1. CL 2. Urine biomarkers for monitoring disease activity in juvenile lupus nephritis: A prospective longitudinal validation study Watson L, Smith E, Tullus K, Pilkington C, Marks S.D, Beresford M.W (Liverpool) Effets des toxines urémiques sur l expression des gènes endothéliaux en condition de flux laminaire Perrin Justine, Dou L, Cerini C, Poitevin S, Dignat-George F, Burtey S (Marseille) CC 14. Rituximab dans le syndrome néphrotique idiopathique de l enfant : résultats préliminaires de l étude NEPHRUTIX. V. Guigonis (Limoges). CC 15. Syndrome néphrotique congénital : une étude multicentrique française. Bérody Sandra, Heidet L, Pierrepont S, Baudouin V, Boudaillez B, Dehennault M, De Parscau l, Dunand O, Flodrops H, Fila M, Garnier A, Harambat J, Férielle Louillet, Merieau E, May A, Monceaux F, Pietrement C, Rousset-Rouvière C, Roussey-Kessler G, Taque S, Tenenbaum J, Ulinski T, Vieux R, Zalozyc A, Antignac C, Niaudet P, Salomon R, Boyer O, et la Société Française de Néphrologie Pédiatrique. (Hôpital Necker Enfants Malades) CC 16. Syndrome néphrotique idiopathique et diabète de type 1 chez 14 enfants : une simple coïncidence? Weill O, Brochard K, Bandin F, Boyer O, Champion G, Allain-Launay E, Eckart P, May A, Deparscau L, Piertrement C, Pons A, Musial-Salmon AS, Morin D, Harambat J, Decramer S, Garnier A (Toulouse) CC 17. Place de l immunoadsorption dans le syndrome néphrotique corticorésistant de l enfant : reins, natifs et transplantés Kwon T, Nattes E, Macher MA, Baudouin V, Maisin A, Deschênes G. (Robert Debré, Paris) CC 18. Association entre âge courant et risque de perte du greffon chez les jeunes transplantés rénaux en France Kaboré Rémi, Leffondré K, Macher MA, Salomon R, Ranchin B, Lahoche A, Roussey-Kesler G, Garaix F, Decramer S, Lassalle M, Couchoud C, Harambat J. Registre REIN CC 19. Impact d une greffe rénale sur la scolarisation et le redoublement en pédiatrie Berneau Pauline, Bonneau Lagacherie J, Ryckewaert A, Allain Launay, Roussey-Kesler G, Taque S (Rennes). 16h25-17h : Pause visite stands Modérateurs : Dr Brigitte LLanas / Pr de Parscaux 17h 17h35 : Hypnoanalgésie (Amphithéâtre) Dr Marie Madeleine Lucas Polomemi (CHU Toulouse) 17h 35 17h50 : Présentation de l Association «les petits princes» 17h50 18h50 : ASSEMBLEE GENERALE de la SNP et ELECTIONS (Amphithéâtre) 20 h : Repas 4

5 Modérateurs : Pr Etienne Bérard/ Pr Michel Tsimaratos Samedi 29 Novembre h00-10h00 : Cancer et système rénine angiotensine (Pr Cécile Vigneau Service de néphrologie CHU de Rennes) 10h00-10h30 : Résultats Registre Cemara : Cystinose (Pr Niaudet CHU Necker) 10h30-11h00 : Pause Visite des posters 11h00 13 h : 13 communications orales Modérateurs : V. Beaudouin/ Dr Champion CTC : communications très courtes (3 min + 2 min) ; CC : communications courtes (5 min + 2 min) CTC 1. Cystinose de découverte tardive Allard L, Humbert J, Allain-Launay E, Roussey G (Nantes) CC 20. Valeur pronostique à long terme de l atteinte rénale à 1 an dans le SHU post diarrhée Monet C, Godron A, Delmas Y, Llanas B, Harambat J. (Bordeaux) CC 21. Traitement du SHU typique par eculizumab : résultats à 2 ans Monet C, Godron A, Delmas Y, De Parscau L, Tullus K, Llanas B, Harambat J (Bordeaux) CC 22. Syndrome hémolytique et urémique typique : Suivi à long terme à l hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola de Bruxelles (HUDERF) Karava V, Lolin K, Adams B, Chiodini B, Ismaili K (Bruxelles) CC 23. Existe-t-il une prédisposition génétique au Syndrome Hémolytique et Urémique dû à des Escherichia coli producteurs de Shiga-like toxine chez l enfant? : Résultats préliminaires du PHRC Sellier-leclerc AL, Lahoche A, Baudouin V, Harambat J, Roussey-Kessler G, Loirat C, Frémeaux-Bacchi V (Lyon- HEGP) CC 24. SHU avec shigatoxines et mutation hétérozygote du gène CFH Caillaud C., Zaloszyc A., Pichault V., Fremeaux-Bacchi V., Terzic J., Fischbach M (Strasbourg) CC 25. SHU atypiques avec mutation DGKE : description de la cohorte française De Macedo A, Rousset Rouviere C, Cailliez M, Deschênes G, Tsimaratos M (Marseille, Robert Debré) Modérateurs : Dr Annie Lahoche/ Dr Ariane Zaloszyc CTC : communications très courtes (3 min + 2 min) ; CC : communications courtes (5 min + 2 min) CC 26. Ponctions biopsies rénales en pédiatrie : efficacité et morbidité De Macedo A, Garaix F, Rousset Rouvière C, Cailliez M, Bruno D, Daniel L, Tsimaratos M (Marseille) CC 27. La néphrite tubulo-interstitielle aiguë de l enfant : place de la ponction biopsie rénale dans la prise en charge diagnostique et thérapeutique. Baricheff J, Bennour A, Gnemmi V, Samaille C, Novo R,.Lahoche A (Lille) CC 28. Néphropathies à IgA : étude rétrospective ( ) de 73 patients pédiatriques dans 4 centres : Bordeaux, Marseille, Montpellier et Toulouse. Mahé P, Decramer S, Harambat J, Caillez M, Morin D CC 29. Corrélations anatomocliniques des néphropathies du purpura rhumatoide : étude rétrospective d une cohorte monocentrique Figueres ML, Moreau A, Allain-Launay E, Bonneville V, Roussey G, (Nantes) CTC 2. Calcinose métastatique pulmonaire après révélation aiguë d une insuffisance rénale chronique terminale. Paugam E, Samaille C, Bennour A, Novo R, Lahoche A (Lille) CTC 3. Echocardiographie trans-thoracique et mesure ambulatoire de pression artérielle chez des enfants atteints de polykystose rénale autosomique dominante Favier Marion, Godron A, Seguela PE, Llanas B, Harambat J (Bordeaux) 5

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé Agence relevant du ministère de la santé La maladie rénale chronique Un risque pour bon nombre de vos patients Clés pour la dépister et ralentir sa progression

Plus en détail

Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B

Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B Laurence Heidet Centre de Référence des Maladies Rénales Héréditaires de l Enfant et de l Adulte. Service de Néphrologie Pédiatrique

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE (Diplôme Interuniversitaire National d ) 17/02/2015 avec Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris V et XII, Toulouse et Tours Objectifs : Formation

Plus en détail

La transplantation rénale avec donneur vivant Aspects particuliers dans le cadre des maladies rénales transmises génétiquement

La transplantation rénale avec donneur vivant Aspects particuliers dans le cadre des maladies rénales transmises génétiquement La transplantation rénale avec donneur vivant Aspects particuliers dans le cadre des maladies rénales transmises génétiquement n Professeur Michel Broyer. Hôpital Necker Enfants malades, Paris Membre du

Plus en détail

La maladie de Berger Néphropathie à IgA

La maladie de Berger Néphropathie à IgA Néphropathie à IgA La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer

Plus en détail

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ACADEMIE Nom et prénom Téléphone MCTR Téléphone secrétariat FAX électronique MCTR électronique secrétariat AIX -MARSEILLE TAUDOU Pierre

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1 Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 323, du 4 mars 2014 Evolution de l activité globale L activité SOS Médecins est stable tous âges confondus depuis 3 semaines,

Plus en détail

CRPP. Syndrome MYH9. Centre de Référence des Pathologies Plaquettaires. Livret destiné au patient

CRPP. Syndrome MYH9. Centre de Référence des Pathologies Plaquettaires. Livret destiné au patient CRPP Centre de Référence des Pathologies Plaquettaires Syndrome MYH9 Macrothrombocytopénies constitutionnelles liées à MYH9 (Anomalie de May-Hegglin, Syndrome de Sebastian, d Epstein, de Fechtner, d Alport-like

Plus en détail

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT QUELS RÉSULTATS POUR LE RECEVEUR? QUELS RISQUES POUR LE DONNEUR? DONNER UN REIN DE SON VIVANT PEUT CONCERNER CHACUN /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

PUBLICATION DE L ASSOCIATION POUR L INFORMATION ET LA RECHERCHE SUR LES MALADIES RÉNALES GÉNÉTIQUES MARS 2014

PUBLICATION DE L ASSOCIATION POUR L INFORMATION ET LA RECHERCHE SUR LES MALADIES RÉNALES GÉNÉTIQUES MARS 2014 NEPHROGENE N 59 NEPHROGENE PUBLICATION DE L ASSOCIATION POUR L INFORMATION ET LA RECHERCHE SUR LES MALADIES RÉNALES GÉNÉTIQUES MARS 2014 LES 25 ANS DE L AIRG Une grande journée d échanges, de solidarité

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse Nous avons tous un don qui peut sauver une vie D e v e n i r donneur de moelle osseuse Pourquoi s inscrire comme donneur de moelle osseuse? Pour des personnes atteintes de maladies graves du sang, la greffe

Plus en détail

Démarrage du prélèvement d organes et de Tissus sur donneurs décédés au Maroc

Démarrage du prélèvement d organes et de Tissus sur donneurs décédés au Maroc Démarrage du prélèvement d organes et de Tissus sur donneurs décédés au Maroc B.Ramdani Président du coneil consultatif de Transplantation d'organes et de tissus humains benyounsramdani@gmail.com 1 INTRODUCTION

Plus en détail

25 èmes Journées EURO-PHARMAT, NICE, 13, 14 & 15 Octobre 2015 Mardi 13 octobre 2015

25 èmes Journées EURO-PHARMAT, NICE, 13, 14 & 15 Octobre 2015 Mardi 13 octobre 2015 Mardi 13 octobre 2015 08h30 09h00 Accueil des participants Ouverture officielle des 25 èmes Journées EURO-PHARMAT : M. GUERIN Olivier, Maire Adjoint délégué à la santé et M. THIVEAUD Dominique, Président

Plus en détail

Réseau Expert National Lymphomes Oculo-Cérébraux Primitifs de l Immuno-compétent

Réseau Expert National Lymphomes Oculo-Cérébraux Primitifs de l Immuno-compétent Réseau Expert National Lymphomes Oculo-Cérébraux Primitifs de l Immuno-compétent Organisation du Centre Expert National LOC GUYANE MARTINIQUE GUADELOUPE REUNION Lille Centre Expert National bi-site 20

Plus en détail

Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III

Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III de la NYHA Emmanuel ANDRES et Samy TALHA Service de Médecine Interne,

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé Professeur Michèle Kessler CHU de Nancy et réseau Néphrolor L une des applications de la télémédecine est la télésurveillance à domicile,

Plus en détail

Innovations thérapeutiques en transplantation

Innovations thérapeutiques en transplantation Innovations thérapeutiques en transplantation 3èmes Assises de transplantation pulmonaire de la région Est Le 16 octobre 2010 Dr Armelle Schuller CHU Strasbourg Etat des lieux en transplantation : 2010

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte

La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Jean-Claude Bernard La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte

Plus en détail

Programme Scientifique

Programme Scientifique Programme Scientifique L AFTAD est un organisme de FMC Agrément n 100381 Le Congrès Les Journées de l AFTAD donne droit à 12 crédits de FMC au titre de la Formation Présentielle, pour les médecins libéraux

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

Règlement des Etudes

Règlement des Etudes Règlement des Etudes Il est toléré 3 jours d absence, pour raisons valables, sur les 12 jours de l enseignement. A partir de 4 le DIU ne pourra pas être validé. Il est nécessaire d obtenir la note minimale

Plus en détail

Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner?

Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner? Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner? Malika Benkerrou Site de référence pédiatrique national sur la drépanocytose Hôpital Robert Debré, Paris 3èmes Journées de la Drépanocytose en Martinique

Plus en détail

Laurence LEGOUT, Michel VALETTE, Henri MIGAUD, Luc DUBREUIL, Yazdan YAZDANPANAH et Eric SENNEVILLE

Laurence LEGOUT, Michel VALETTE, Henri MIGAUD, Luc DUBREUIL, Yazdan YAZDANPANAH et Eric SENNEVILLE Laurence LEGOUT, Michel VALETTE, Henri MIGAUD, Luc DUBREUIL, Yazdan YAZDANPANAH et Eric SENNEVILLE Service Régional Universitaires des Maladies Infectieuses et du Voyageur, Hôpital Gustave Dron 59208 TOURCOING

Plus en détail

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 CONGRÈS Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 Sous la présidence du Professeur Catherine WEIL-OLIVIER Et du Docteur François VIE LE SAGE LA SANTE PUBLIQUE APPARTIENT A TOUS Pavillon Dauphine Place

Plus en détail

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES QU EST-CE QUE LE MDRD? Il s agit d une formule permettant d estimer le débit de filtration glomérulaire et donc la fonction rénale La formule est la suivante :

Plus en détail

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com Dossier de presse 2013-2014 Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com 1 Sommaire L Association Passerelle p.3 Le Concours Passerelle p.5 2013 : un concours réussi

Plus en détail

Scroll down for the full contact details of these training centres.

Scroll down for the full contact details of these training centres. FRANCE Paediatric Respiratory Medicine national training representative responsible: Prof. Dr A. CLEMENT, Prof. Dr P. SCHEINMANN Status of national recognition: French Paediatric Respiratory Medicine has

Plus en détail

vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER

vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER Direction générale Comité de direction, général délégué Crédit Foncier Immobilier Stéphane Imowicz, général, général délégué Stéphane Imowicz général Tél. : 01 57

Plus en détail

Le jour de la formation, deux possibilités s offriront à vous afin de suivre les conférences en direct, à distance, et en ligne :

Le jour de la formation, deux possibilités s offriront à vous afin de suivre les conférences en direct, à distance, et en ligne : MOYENS DE RECEPTION DE LA VISIOCONFERENCE Le jour de la formation, deux possibilités s offriront à vous afin de suivre les conférences en direct, à distance, et en ligne : 1 ères solutions : en ligne avec

Plus en détail

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions.

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Exemple d une étude prospective sur la place d un test de détection rapide du SGB. HONORAT Raphaële 1, ASSOULINE Corinne 1,

Plus en détail

Le plus grand Poker Tour jamais organisé

Le plus grand Poker Tour jamais organisé Le plus grand Poker Tour jamais organisé QUALIFICATIONS ONLINE DÈS LE 15 SEPTEMBRE 2011 ETAPES LIVE DÈS LE 5 NOVEMBRE 2011 COMPÉTITION 100 % GRATUITE 69 ÉTAPES PARTOUT EN FRANCE 37 VILLES 10 000 JOUEURS

Plus en détail

15 et 16 octobre 2015. Programme. Place de verdun - 59000 lille. Faculte de chirurgie dentaire

15 et 16 octobre 2015. Programme. Place de verdun - 59000 lille. Faculte de chirurgie dentaire 19 65 2015 15 et 16 octobre 2015 Faculte de chirurgie dentaire Place de verdun - 59000 lille Programme 1965 2015 CONGreS DU CINQUANTENAIRE Programme Scientifique d u Jeudi 1 5 Octobre 2015 8h30 Accueil

Plus en détail

Attestation de Formation Universitaire 2012-2013. «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire»

Attestation de Formation Universitaire 2012-2013. «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire» Attestation de Formation Universitaire 2012-2013 «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire» Formation Théorique (2 jours) par Visioconférences Bordeaux, Paris, Nice, Tours, Rennes,

Plus en détail

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie La diversité des étiologies et la variété des traitements utilisés en hépatologie rendent difficile la

Plus en détail

Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF

Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF (Mise à jour au 4 juin 2013) Attention : Conformément aux articles R.4127-339 et R.4127-340 du code de la santé publique, seuls les titres, diplômes

Plus en détail

Strasbourg. Pré-programme. Appel à communication. Date limite d envoi : 5 septembre 2011

Strasbourg. Pré-programme. Appel à communication. Date limite d envoi : 5 septembre 2011 Formations pratiques médicales et paramédicales/traitement/prévention des Plaies et Cicatrisations Strasbourg 29 et 30 septembre 2011 Amphithéâtre de la Faculté de médecine N de formation continue 11 91

Plus en détail

Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche

Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche Assises SFD- Partenaires de l Industrie - 19 juin 2015, Paris Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche Marie Beylot-Barry Présidente du Conseil Scientifique de la SFD Présidente

Plus en détail

Liste des masters de santé publique et apparentés 2011

Liste des masters de santé publique et apparentés 2011 1. Université Aix-Marseille II... 2 2. Université Amiens... 2 3. Université Angers... 3 4. Université Bordeaux II... 3 5. Université de Clermont-Ferrand... 4 6. Université de Dijon... 4 7. Université Grenoble

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

Anticorps anti-hla en transplantation rénale

Anticorps anti-hla en transplantation rénale Anticorps anti-hla en transplantation rénale Caroline Suberbielle Laboratoire d'immuno-histocompatibilité Hôpital St Louis Paris Définitions Patient «naïf» Patient sans événement immunisant Homme ou enfant

Plus en détail

Les Cahiers d'orphanet

Les Cahiers d'orphanet Les Cahiers d'orphanet Centres de référence labellisés et centres de compétences désignés pour la prise en charge d une maladie rare ou d un groupe de maladies rares Classement par région des consultations

Plus en détail

DEPISTAGE DES AFFECTIONS INFORMATION A L INTENTION DES ELEVEURS 18 JUIN 2010. Etude DEPARBOX RENALES CHEZ LE BOXER. Préambule

DEPISTAGE DES AFFECTIONS INFORMATION A L INTENTION DES ELEVEURS 18 JUIN 2010. Etude DEPARBOX RENALES CHEZ LE BOXER. Préambule Préambule Les maladies rénales chroniques sont des affections courantes dans l espèce canine. Le nombre de cas d insuffisance rénale chronique (IRC) chez des chiens de race Boxer semble être croissant

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

LA PLUS BELLE FAÇON DE RÉUSSIR VOS ÉVÉNEMENTS

LA PLUS BELLE FAÇON DE RÉUSSIR VOS ÉVÉNEMENTS LA PLUS BELLE FAÇON DE RÉUSSIR VOS ÉVÉNEMENTS SAINT-MALO, FIGURE DE PROUE DE LA BRETAGNE ENTRE TERRE ET MER, LA BRETAGNE VOUS INVITE À LA DÉCOUVERTE DE SES ESPACES NATURELS ET CULTURELS. D Armor en Argoat,

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ MESURE DE LA FORCE, DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP003 Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP001 NOVEMBRE 2006 Service

Plus en détail

MONSIEUR DELMAS Cadre expert-mission recherche et développement

MONSIEUR DELMAS Cadre expert-mission recherche et développement Madame Caroline PICHON Coordinatrice générale des soins MONSIEUR DELMAS Cadre expert-mission recherche et développement 1 PRESENTATION DE LA SEMAINE INTERNATIONALE DE L INFIRMIERE Du 11 au 15 mai 2009

Plus en détail

PRE PROGRAMME 2013-2014 Lieu : Hôtel Les Bains d Arguin

PRE PROGRAMME 2013-2014 Lieu : Hôtel Les Bains d Arguin M A T I N A P R E S - M I D I M A T I N A P R E S - M I D I M A T I N M A T I N PRE PROGRAMME 2013-2014 Lieu : Hôtel Les Bains d Arguin 9, Av du Parc 33120 ARCACHON 15 et 16 Novembre 2013 24 et 25 Janvier

Plus en détail

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis Congrès ITI Francophone Marrakech Maroc 7-8 novembre 2014 La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme Hôtel Le Méridien N'Fis www.congresitifrancophone.com Préambule Chères

Plus en détail

:: Atrésie de l œsophage

:: Atrésie de l œsophage :: Atrésie de l œsophage Définition : L atrésie de l œsophage est une malformation congénitale caractérisée par une interruption de continuité de l œsophage. Dans 50 % des cas, elle est associée à d autres

Plus en détail

Evidence-based medicine en français

Evidence-based medicine en français Evidence-based medicine en français MÉDECINE FACTUELLE (Office de la langue française) Médecine fondée sur des faits démontrés Médecine fondée sur des preuves Médecine fondée sur des données probantes

Plus en détail

Ethique, don d organe et Agence de la Biomédecine

Ethique, don d organe et Agence de la Biomédecine Ethique, don d organe et Agence de la Biomédecine Patrick Niaudet Président du Conseil d Orientation de l ABM Servie de Néphrologie Pédiatrique Hôpital Necker-Enfants Malades, Paris Mon intervention ne

Plus en détail

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée C. Rondé-Oustau, JY. Jenny,J.Sibilia, J. Gaudias, C. Boéri, M. Antoni Hôpitaux

Plus en détail

LES SYNDROMES D EHLERS-DANLOS LES CENTRES DE REFERENCES

LES SYNDROMES D EHLERS-DANLOS LES CENTRES DE REFERENCES LES SYNDROMES D EHLERS-DANLOS LES CENTRES DE REFERENCES Louvrier Loriane 30/01/15 Centres de référence des maladies rares #1/2 131 centres de références 40 millions d Assure un rôle : - D expertise - De

Plus en détail

Montréal, 24 mars 2015. David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting. DL Consulting Strategies in Healthcare

Montréal, 24 mars 2015. David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting. DL Consulting Strategies in Healthcare Montréal, 24 mars 2015 David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting 1 RSSPQ, 2013 2 MÉDECINE INDIVIDUALISÉE Médecine personnalisée Médecine de précision Biomarqueurs Génomique

Plus en détail

Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson

Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson Ain-Temouchent 08/Mai/2015. Groupe de pneumo-allergologie pédiatrique Société de pédiatrie de l ouest www.spo-dz.com societepediatrieouest@yahoo.fr GAAPP(Groupe

Plus en détail

Isabelle GONZALEZ Orthophoniste - Mérignac

Isabelle GONZALEZ Orthophoniste - Mérignac CURRICULUM VITAE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Isabelle GONZALEZ Orthophoniste - Mérignac http://www.leccom.fr FORMATION Universitaire : - CERTIFICAT DE CAPACITE D ORTHOPHONISTE en 1980, après soutenance d

Plus en détail

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet Procédure qualité : «VIH et grossesse» Page 1 sur 6 CHU de Clermont-Ferrand Service de Gynécologie-obstétrique Pôle Gynécologie-Obstétrique biologie de la reproduction Procédure médicale Infection VIH

Plus en détail

Etude pilote d un régulateur pneumatique continu de la pression des ballonnets des sondes

Etude pilote d un régulateur pneumatique continu de la pression des ballonnets des sondes Etude pilote d un régulateur pneumatique continu de la pression des ballonnets des sondes d intubation endotrachéale chez l enfant. Gaëlle Vottier 1,3 (Sous la direction du Pr Stéphane Dauger 1,3 ) (En

Plus en détail

Session Diagnostic. organisme gestionnaire du développement professionnel continu. www.cardiosleep.fr

Session Diagnostic. organisme gestionnaire du développement professionnel continu. www.cardiosleep.fr Session Diagnostic organisme gestionnaire du développement professionnel continu www.cardiosleep.fr UN CONSTAT 1 patient sur 3 est atteint de Troubles Respiratoires du Sommeil (TRS) en cardiologie. Les

Plus en détail

À PROPOS DU LANGAGE ET DES APPRENTISSAGES ACTUALITÉS INTERNATIONALES 2013. Jeudi 10 Octobre 2013 COLLOQUE SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL

À PROPOS DU LANGAGE ET DES APPRENTISSAGES ACTUALITÉS INTERNATIONALES 2013. Jeudi 10 Octobre 2013 COLLOQUE SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL COLLOQUE SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL sous le haut patronage de Madame la Ministre de l Enseignement Supérieur et de la Recherche À PROPOS DU LANGAGE ET DES APPRENTISSAGES ACTUALITÉS INTERNATIONALES 2013

Plus en détail

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009 Le GELARC Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique Biotuesday 8 septembre 2009 Pascal Deschaseaux Médecin, MBA Depuis 1990 dans les industrie de santé Pierre Fabre: Directeur Médical

Plus en détail

EXAMENS DES DU-DIU-CEU 2014/2015 EXAMENS DU 22 JUIN A JUILLET 2015

EXAMENS DES DU-DIU-CEU 2014/2015 EXAMENS DU 22 JUIN A JUILLET 2015 EXAMENS DU 22 JUIN A JUILLET 2015 Antibiologie 22/06/2015 FACULTE DE MEDECINE - Secteur NORD - Amphi 5 Accueil des urgences pédiatriques 22/06/2015 9h00-11H00 HOPITAL NORD - Service de Pédiatrie - Salle

Plus en détail

Stade municipal Marcel Billard avenue d'anderten. 4 terrains de football, 1 piste d'athlétisme, deux courts de tennis extérieur.

Stade municipal Marcel Billard avenue d'anderten. 4 terrains de football, 1 piste d'athlétisme, deux courts de tennis extérieur. Particulièrement bien desservie en infrastructures routières (accès facile à l'a13 par double échangeur liaison avec l'europe par l'a28 et l'a29), ferroviaires (gare desservant la ligne Paris- Le Havre)

Plus en détail

Les Centres de Diagnostic et d Evaluation de l Autisme et des Troubles Envahissants du Développement (TED)

Les Centres de Diagnostic et d Evaluation de l Autisme et des Troubles Envahissants du Développement (TED) Les Centres de Diagnostic et d Evaluation de l Autisme et des Troubles Envahissants du Développement (TED) en Ile-de-France En convention avec : Sommaire Introduction page 2 Qu est-ce que le diagnostic

Plus en détail

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir Extrait Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 avril 2012 Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir La dynamique du plan greffe 2000-2003 a généré un essor sans précédent de près de 50 % de

Plus en détail

AVK et insuffisance rénale : une association sans risque?

AVK et insuffisance rénale : une association sans risque? COLLOQUE DE PRATIQUE CLINIQUE AVK et insuffisance rénale : une association sans risque? T.-T. PHAM SMIG HUG 18.01.2012 ANTICOAGULANTS DISPONIBLES (ET LES FUTURS...) AVK (Sintrom, Marcoumar, Warfarin )

Plus en détail

UP-CNV 2.0 2.0. Projet financé par le GIRCI Grand-Ouest à hauteur de 98 000 (AO 2011)

UP-CNV 2.0 2.0. Projet financé par le GIRCI Grand-Ouest à hauteur de 98 000 (AO 2011) UP-CNV 2.0 Banque de données en ligne répertoriant les CNVs (Copy Number Variations) identifiés par CGH-array chez les patients atteints de retard mental, anomalie du développement 2.0 Projet financé par

Plus en détail

Accès des registres aux données de l assurance maladie

Accès des registres aux données de l assurance maladie Colloques registres et politiques de santé publique : Accès des registres aux données 6 et 7 décembre 2012 Accès des registres aux données de l assurance maladie Dr Jean-Paul Prieur, direction du réseau

Plus en détail

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Annexe A Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Adultes atteints de grippe légère ou sans complications Aucun facteur

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

Le rôle des infirmières en PIA

Le rôle des infirmières en PIA Cours de transplantation Le rôle des infirmières en PIA Mme Chantal Fortin IPSN, MSc., CNephro(C) Infirmière praticienne spécialisée en néphrologie RUIS McGill -UdeM 16 avril 2010 Objectifs Comprendre

Plus en détail

22 ème journée de formation Des infirmier(e)s D ORL

22 ème journée de formation Des infirmier(e)s D ORL 22 ème journée de formation Des infirmier(e)s D ORL PRESIDENTS D HONNEUR _Pr Christian MARTIN (St-Etienne) PRESIDENTE _Nathalie BERTRAND (Cannes) PRESIDENT COORDONNATEUR _Pr Thierry MOM (Clermont-Ferrand)

Plus en détail

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Il y a 35 ans Circulaire du 18 octobre 1973 CLI Pas de définition de l infection nosocomiale

Plus en détail

Ordonnance collective

Ordonnance collective Centre de Santé et de Services sociaux de Québec-Nord NUMÉRO DE L ORDONNANCE: OC-31 Ordonnance collective Nom de l ordonnance: Initier des analyses de laboratoire pour le suivi de la clientèle présentant

Plus en détail

Controverse UDM télésurveillée Pour. P. Simon Association Nationale de Télémédecine

Controverse UDM télésurveillée Pour. P. Simon Association Nationale de Télémédecine Controverse UDM télésurveillée Pour P. Simon Association Nationale de Télémédecine Controverse Peut-on être en 2013 opposé au développement de la télémédecine? Pourquoi les patients en insuffisance rénale

Plus en détail

Secteur Protégé d Hématologie

Secteur Protégé d Hématologie INFORMATIONS PATIENTS Secteur Protégé d Hématologie Centre accrédité de greffe de moelle osseuse et de cellules souches d hématopoïétiques Le Secteur d Hématologie est destiné à des patients atteints de

Plus en détail

Audition publique sur la vaccination. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition

Audition publique sur la vaccination. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition Audition publique sur la vaccination des enfants par le BCG. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition 13-14 novembre 2006 Société française

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

S. Kernéis, T. Ancelle, V. Naneix-Laroche, N. Amrane, JP. Leroy, T. Hanslik, O. Launay

S. Kernéis, T. Ancelle, V. Naneix-Laroche, N. Amrane, JP. Leroy, T. Hanslik, O. Launay Etude AMARCOR Tolérance et immunogénicité du vaccin contre la fièvre jaune chez des sujets recevant une corticothérapie par voie générale : étude de cohorte observationnelle S. Kernéis, T. Ancelle, V.

Plus en détail

COMITÉ DIRECTEUR DU 13 OCTOBRE 2012 - LYON. Relevé de décisions

COMITÉ DIRECTEUR DU 13 OCTOBRE 2012 - LYON. Relevé de décisions COMITÉ DIRECTEUR DU 13 OCTOBRE 2012 - LYON Relevé de décisions Présents : Comité directeur : BÉNINTENDE Jean-Claude - BOURDEAUX Jean-Philippe - BURLOT Bertrand DESSAINT Hubert - DUCHESNE DE LAMOTTE François

Plus en détail

Coordonnateur CNR-Strep : Laboratoires Associés : Pr Claire POYART claire.poyart@cch.aphp.fr. Paris, le 2 mai 2006. Chers(e) Collègues,

Coordonnateur CNR-Strep : Laboratoires Associés : Pr Claire POYART claire.poyart@cch.aphp.fr. Paris, le 2 mai 2006. Chers(e) Collègues, Coordonnateur CNR-Strep : 27, rue du faubourg Saint Jacques ou (33) 1 58 41 15 44 Laboratoires Associés : Infections à streptocoque du groupe A de l adulte (LA-SGA-A) Pr Anne BOUVET anne.bouvet@htd.aphp.fr

Plus en détail

Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé

Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé Paris le 3 septembre 2009 Dossier de presse Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé En 2004, l équipe de recherche dirigée par François Pattou (Unité Inserm

Plus en détail

Bonne lecture!! et si vous souhaitez consulter le document de l AFEF dans son intégralité, c est ici

Bonne lecture!! et si vous souhaitez consulter le document de l AFEF dans son intégralité, c est ici Un résumé des recommandations éditées par l AFEF le 1 er juin 2015 Les recommandations de l AFEF vont plus loin que celles de l EASL. Le Pr Victor De Lédinghen, du CHU de Bordeaux, et secrétaire général

Plus en détail

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent Accès aux soins avec couverture maladie Les centres d examens de santé Ce sont des structures qui proposent un «examen périodique de santé» qui représente un droit pour tout assuré social. L examen périodique

Plus en détail

Année Universitaire 2008-2009

Année Universitaire 2008-2009 Année Universitaire 2008-2009 1 ère Année DIPLOME INTER UNIVERSITAIRE de SEXOLOGIE et du DIU D ETUDES BIOLOGIQUES, PSYCHOLOGIQUES, et SOCIALES de la SEXUALITE HUMAINE Les cours auront lieu : Le Vendredi

Plus en détail

Épidémiologie des maladies interstitielles diffuses

Épidémiologie des maladies interstitielles diffuses Épidémiologie des maladies interstitielles diffuses 3 à 5/100 000 habitants Augmente avec l age 175 /100 000 >70 ans Notre file active toutes les maladies interstitielles confondues plus de 120 patients

Plus en détail

SOIREE INTERVISION Rencontre entre professionnels de la santé hypnopraticiens PROGRAMME 2015 Objectifs : Perfectionnement des pratiques fondé sur le partage de cas cliniques, les échanges d expériences,

Plus en détail

Prise en charge de l embolie pulmonaire

Prise en charge de l embolie pulmonaire Prise en charge de l embolie pulmonaire Dr Serge Motte Liège 06.12.14 - Laack TA et Goyal DG, Emerg Med Clin N Am 2004; 961-983 2 PLAN Diagnostic Prise en charge: Phase aiguë: analyse de gravité Choix

Plus en détail

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Donner un rein de son vivant peut concerner chacun. Cela s appelle le don du vivant. LE REIN, un organe indispensable à la vie l

Plus en détail

R@N: un outil innovant au service du suivi partagé

R@N: un outil innovant au service du suivi partagé Interface transplanteur/néphrologue R@N: un outil innovant au service du suivi partagé Dr Karine MOREAU, Bordeaux 1 Le suivi partagé: des pré-requis «officiels» 2 Le suivi partagé: des pré-requis «officiels»

Plus en détail

FICHE DE PRÉVENTION RISQUES, ACCIDENTS ET URGENCES

FICHE DE PRÉVENTION RISQUES, ACCIDENTS ET URGENCES www.securiteconso.org FICHE DE PRÉVENTION RISQUES, ACCIDENTS ET URGENCES COORDONNÉES DES SERVICES D'URGENCE DE LA MAIN Fédération Européenne des Services d urgence de la Main (FESUM) (Mise à jour Novembre

Plus en détail

REPERTOIRE TELEPHONIQUE

REPERTOIRE TELEPHONIQUE REPERTOIRE TELEPHONIQUE Centre de Lutte Contre le Cancer RENNES Etablissement de Santé Privé d Intérêt Collectif (ESPIC) Activité médicale : secteur 1 Centre Eugène Marquis www.centre-eugene-marquis.fr

Plus en détail

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011 note d information 12.1 MARS 38 1 nouveaux arrivants non francophones de plus de 6 ans ont été scolarisés au cours de l année scolaire 21-211 : 18 5 dans les écoles élémentaires, 16 2 dans les collèges

Plus en détail

Septième Journée AFM du Marketing Agroalimentaire à Montpellier. Lieu: Université Montpellier 2, IAE Amphithéatre ROBERT REIX

Septième Journée AFM du Marketing Agroalimentaire à Montpellier. Lieu: Université Montpellier 2, IAE Amphithéatre ROBERT REIX Septième Journée AFM du Marketing Agroalimentaire à Montpellier Lieu: Université Montpellier 2, IAE Amphithéatre ROBERT REIX Vendredi 30 septembre 2011 PROGRAMME DE LA JOURNEE 8h Accueil des participants

Plus en détail

Agenda Seniors. 2 ème session Mardi 20 mai 2014 9h30-11h30 Jeudi 22 mai 2014 9h30-11h30

Agenda Seniors. 2 ème session Mardi 20 mai 2014 9h30-11h30 Jeudi 22 mai 2014 9h30-11h30 Agenda Seniors du CLIC de Caen et couronne MAJ du 21 mai 2014 Page 1 sur 4 Agenda Seniors INFORMATION PREVENTION LOISIRS 70 ans après ils se racontent Sortie officielle du livre, recueil de témoignages

Plus en détail