Twitter et les fans de Doctor Who : entre pratiques usuelles des fans et évolution du phénomène de sériephilie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Twitter et les fans de Doctor Who : entre pratiques usuelles des fans et évolution du phénomène de sériephilie"

Transcription

1 Twitter et les fans de Doctor Who : entre pratiques usuelles des fans et évolution du phénomène de sériephilie Mémoire Master 2 : Communication des entreprises et sociologie des TIC Année : Par Julie Morel sous la direction de Patrice Flichy Université Paris Est Marne La Vallée

2 Remerciements Je tiens à remercier tout particulièrement mon directeur de mémoire, Monsieur Flichy pour son soutien, son intérêt et ses nombreux conseils durant tout le déroulement de ce mémoire. Je le remercie également de m avoir aidée à choisir ce sujet passionnant. Je lui conseille vivement la nouvelle saison de Mad Men. Je remercie également Monsieur Lelong pour ses recommandations et ses articles sur Twitter, particulièrement utiles pour la rédaction de ce travail ainsi que pour ma culture personnelle. Je remercie les fans qui se sont prêtés au jeu des questions-réponses et avec qui je suis toujours en contact sur @teaspoon, Merci à Marianne, passionnée de séries. Merci à ma maman et à ma sœur pour le soutien durant cette année. Et surtout, je tiens à remercier François, mon (futur) Docteur et relecteur. 2

3 Sommaire Introduction P.4 Questions de recherche et hypothèses P.11 Méthodologie P.12 Premier Chapitre : Sériephilie et Twitter P. 17 A. La sériephilie à l épreuve d Internet P. 17 1) L âge d or des séries P. 17 2) L accessibilité aux séries Les séries ne sont plus seulement des objets télévisuels P. 18 3) Les nouvelles caractéristiques des séries P. 20 4) La réception : une expérience identitaire P. 22 5) La consommation des séries P. 23 B. Twitter P. 24 1) Carte d identité d un site de microblogging P. 24 2) Les fonctions de Twitter P. 25 3) Les utilisateurs P. 26 4) Vers une démocratisation rapide des contenus P. 26 5) Les usages de Twitter P. 27 6) Les avantages de Twitter P. 32 7) Les inconvénients de Twitter P. 32 8) Twitter et les séries P. 33 Chapitre II : Les pratiques de fans sur Twitter : entre découverte d un outil, utilisation et pratiques usuelles P. 35 1) Les pratiques de visionnage P. 35 2) La consommation de séries P. 39 3) Les raisons de l inscription à Twitter et de son utilisatio P. 41 4) Les usages P. 42 Chapitre III : des pratiques évolutives vers une nouvelle sériephilie P. 52 1) De nouvelles pratiques de recherche et de visionnage : le hashtag, le retweet et le Live Tweet (LT P. 52 2) Twitter et les spoilers P. 58 3) Twitter et le buzz P. 60 4) La production des fans P. 62 5) De nouvelles fonctionnalités d adressage direct entre les fans et les Professionnel P.63 6) La distinction fans/amateurs existe-t-elle encore avec Twitter P.65 Conclusion Références bibliographiques P 69 Annexe 1 : Tableau des amateurs interrogés P.71 Annexe 2 : Les entretiens réalisés entre janvier et mars 2013 P.73 Annexe 3 : Pages de profils fictifs de personnages de la série Doctor Who P.119 Annexe 4 : Quelques exemples de Tweet après la diffusion de «The name of the Doctor» P.120 Annexe 5 : Lien Internet pour regarder la dernière saison de Doctor Who en replay P.121 Annexe 6 : Graphique 1 - Les tweets durant la diffusion de «The Name of The Doctor» P.122 Annexe 7 : Graphique 2 : Le deuxième écran durant la diffusion de «The Name of The Doctor» P.123 3

4 Introduction I bring you to a paradise planet two billion light-years from Earth and you want to update Twitter? ( Je t amène sur une planète paradisiaque à deux milliards d années lumière de la Terre et tu veux mettre à jour Twitter? ). Telle est la réplique du Docteur à Amy, son compagnon humain dans l épisode 10 de la saison 6 de la série Doctor Who, diffusé le 10 septembre Du point de vue d un fan de la série, cette réplique peut faire sourire ; elle touchera d autant plus le spectateur qui, quelques minutes plus tard, recherche le profil du personnage sur le site de microblogging Twitter. Ce profil peut être la création des producteurs de la série qui l utilisent comme un nouveau canal pour leur marketing, mais il est peutêtre le fait d un fan, dans une évolution de ce qu on appelle les fans fictions, ces récits imaginaires rédigés par des fans pour prolonger l expérience de la série. Depuis les années 90, les séries télévisées américaines et britanniques sont devenues un objet culturel adulé par de nombreux passionnés qu on a longtemps désignés par le terme fans (de fanatique), prenant l image péjorative de celui qui idolâtre. Le fan est alors vu comme celui qui collectionnait des photos de son idole et des objets qui lui étaient liés (goodies, autographes) afin de montrer son adoration. Les séries sont aujourd hui diffusées en prime time et sont devenus des programmes à succès pour les chaînes de télévision. Elles suscitent donc des interrogations, des discussions et des débats parmi ceux que l on nommera ici fans ou amateurs, qui s identifient aux univers, aux personnages et aux situations narratives empruntées au quotidien : les séries (qui) se caractérisent non pas tant par leur réalisme que par leur rapport d insertion au monde d ici et de maintenant. En ce sens, les séries contemporaines, qui s inscrivent dans le monde et inscrivent le monde dans leur diégèse. 1 Même si de nombreuses séries présentent des éléments magiques ou surnaturels, elles incarnent des fictions de l ordinaire dans lesquelles un individu peut se reconnaître. 1 Page 20 La Sériephilie Sociologie d'un Attachement Culturel - Hervé Glevarec 4

5 Depuis l apparition d Internet, il devient plus aisé pour les fans de collectionner tout ce qui concerne les séries, puisqu ils ont ainsi accès à une base de données conséquente sur de nombreux sujets liés à celles-ci, ou peuvent la constituer si elle n existe pas. Internet a permis aux fans d échanger avec sur des forums ou des sites spécialisés sur la série qu ils apprécient. Plus récemment, les pratiques ont évolué avec les réseaux sociaux tels que Facebook et plus particulièrement Twitter. Une spécificité de ces réseaux est que les fans peuvent également être en lien direct avec les créateurs, les comédiens et les équipes, ce qu ils ne pouvaient faire auparavant que via des lettres de fans qui restaient dans la plupart des cas sans réponse, ou aux rencontres lors d évènements comme la Comic-Con (principale convention pour les comics et la pop culture en général) ou de rendez-vous spéciaux en rapport avec la série. Il semble qu il y a aujourd hui une plus forte interaction entre les fans d une série et la production qui diffuse des actualités et des exclusivités sur les coulisses. Pour un spectateur basé en France, le visionnage d un épisode d une série américaine ou britannique, en simultané ou léger différé, est souvent un vrai défi. Tandis que les offres légales manquent encore, les outils illégaux nécessitent le plus souvent un savoir-faire technique considérable, au moins pour regarder en direct. Par exemple, la diffusion de Doctor Who sur France 4 n intervient que plusieurs mois après son passage sur BBC One, suite au doublage (alors même que des sous-titres amateurs pour l épisode sont souvent disponibles le lendemain de sa diffusion originale). On constate pourtant, lors des diffusions, un nombre important de tweets (ou gazouillis, un message envoyé via Twitter) en français qui commentent l action au fur et à mesure de l épisode. Sauf à supposer que ces commentaires soient tous le fait de francophones résidants dans le pays de diffusion, il semble que les amateurs de série y compris en France contribuent de façon active et de manière croissante à la communauté sériephile sur Twitter. On peut donc s interroger sur ces nouvelles pratiques liées à cet objet culturel qu est la série via un réseau social. Comment les fans de série utilisent-ils Twitter? À quelles fins des fans vont-ils échanger sur Twitter, de manière certes intermittente, 5

6 lors de la diffusion d un épisode? Pourquoi choisissent-ils ce réseau social pour communiquer sur une série? Nous avons donc choisi de mettre en relation un réseau social Twitter et les séries télévisées, via les pratiques des fans : en quoi Twitter modifie et renforce les pratiques des fans de série? Va-ton vers de nouvelles formes de mobilisation des fans? S agit-il d une évolution particulière de ce phénomène qu est la sériephilie? Olivier Donnat distingue l amateur et le fan : l amateur est celui qui aime a une longue histoire qui renvoie aux cabinets de curiosité de la Renaissance, alors que le fan celui qui admire est né au vingtième siècle avec le développement des industries culturelles et des médias audiovisuels» ( ) l amateur se concentre essentiellement sur le contenu de l œuvre et ne s intéresse aux éléments biographiques que pour mieux la comprendre, alors que l intérêt du fan se porte surtout sur la personne qui l a produite dans une logique d identification. 2 Selon Philippe Le Gern, ainsi tout le monde semble à peu près s entendre sur ce qui est supposé définir un fan, même si cette définition emprunte souvent au sens commun : d une part, un certain niveau d engagement dans l admiration, supérieur à ce qui est habituellement attendu du public ordinaire. Cette économie de la démesure, évidemment relative, se mesure notamment par le temps passé et l argent dépensé par les fans pour assouvir leur passion. 3 Le fan a donc une image associée à un engagement particulier et à cette idée bien particulière d identification. Parmi les fans on distingue plusieurs niveaux d idôlatrie puisque tous ne collectionnent pas tous les objets liés à leur sujet de prédilection. Tous n affichent pas des photos dans leur chambre ou envoient des couriers à leurs acteurs favoris. L amateur est considéré comme celui qui aime et admire d une manière plus logique puisqu il s intéresse particulièrement au contenu et non à ce qui est autour de l œuvre, si ce n est pour mieux la déchiffrer. Il semble que Twitter permette de nouvelles formes d activités et une rencontre production-fan à plusieurs niveaux, qui n était pas possible jusqu alors : le fan peut être en lien direct avec la production puisqu il la suit (follow) et lit les actualités 2 Les pratiques culturelles des Français à l ère numérique Éléments de synthèse No matter what they do, they can never let you down entre esthétique et politique : sociologie des fans, un bilan critique. Philippe Le Guern (La Découverte/Réseaux (p23) 6

7 qu elle publie. Mais il peut aussi partager ce qui l intéresse et s adresser directement à la production pour donner son avis, critiquer, poser des questions. Précédemment, les spectateurs permettaient le succès de la série en la visionnant et par le boucheà-oreille, mais ne prenait pas directement part à la vie de cette série. Enfin, les fans pouvaient imaginer un prolongement ou une version alternative de l intrigue en écrivant des fans fictions, des récits imaginaires mettant en scène les personnages qu ils apprécient. Des fans de la série britannique Sherlock ont par exemple imaginé une histoire d amour entre ce dernier et son acolyte Watson. Par l intermédiaire de ces récits, les fans ont une nouvelle liberté sur l évolution de leurs personnages, qui ne se matérialise pas à l écran et reste donc pour les fans du domaine du fantasme. Il semble aussi que les fans fictions ont particulièrement évolué avec Twitter. Il s agit désormais de la création des profils des personnages. Ceux-ci sont parfois même évoqués dans la série, rompant le quatrième mur (notion inventée par André Antoine, le quatrième mur est un écran imaginaire qui sépare l acteur du spectateur) et insérant le personnage dans la vie réelle. Cela pourrait avoir le même objectif que les fans fictions afin de garder captif le public, il semble, en effet, aujourd hui nécessaire de lui permettre de s investir dans l univers fictionnel et le déroulement du récit, de l inviter à faire le plus large écho possible au produit, de l inciter à développer ses capacités à la libre interprétation ou une même invention. 4 Certains profils de personnages de série sont créés dans un but de prolongement de la série. Par exemple, des profils des personnages de la série Mad Men ont été créés et sont alimentés très régulièrement. Les tweets laissent penser que le personnage aurait pu dire ce qui est écrit cependant il est impossible qu il puisse réellement avoir un profil puisque la série se déroule à la fin des années 50. Cependant, il reste souvent difficile de savoir s ils ont été créés par des fans, ou bien par la production dans une optique de communication promotionnelle. Cela offre une certaine proximité au fan, donne une nouvelle identité aux personnages et permet de prolonger le plaisir de l expérience de la série ainsi que de garder le public intéressé quand la série est en pause et participerait à la création de nouvelles formes d activités de fans. Ces profils sont donc la création d une 4 page 172 de Réseaux n 165 7

8 nouvelle narration et d un univers fictionnel qui n est pas forcément possible à la télévision, tout en gardant le public intéressé quand la série est en pause et participerait à la création de nouvelles formes d activités de fans. Il semble que désormais les chaines doivent prendre en considération les fans de série qui forment de véritables communautés d admirateurs. J avais la moitié de mon écran pour l épisode, l autre c était pour ma fenêtre MSN et on commentait en même temps. ( ) Il faut vraiment ne pas avoir trois secondes de retard, 5 témoigne Sophie, une fan, expliquant au sociologue Clément Combes, que bien que seule devant son ordinateur, elle fait du visionnage d une série une activité collective en discutant à distance avec l une de ses amies. 6 On peut penser que Twitter prolonge cette expérience, non pas seulement avec des amis mais avec d autres utilisateurs, à la seule observation des échanges sur le site de microblogging. Au-delà d un dialogue sur la série, il semble que Twitter offre de nouvelles perspectives. MSN permettait un dialogue privé entre deux ou plusieurs personnes, tandis que Twitter au contraire permet l échange avec de nombreuses personnes, anonymes ou non de manière publique : tout le monde peut lire les tweets. Il est désormais possible de communiquer avec des gens que l on ne connaît pas et qu on ne possède pas dans sa liste d amis (ou followers ). Le rôle du fan semble donc avoir évolué. Twitter semble forger une nouvelle conception de la communauté de fans. Pour analyser ces évolutions, nous nous intéresserons particulièrement à la série Doctor Who. Cette série britannique de science-fiction, créée en 1963 par Sydney Newman, se démarque dans l univers télévisuel par son audience et sa longévité. À la base destinée aux enfants, elle est interrompue en 1989 puis relancée en 2005, séduisant un public plus vaste d amateurs. L étude de celle-ci est d autant plus intéressante puisque cette année, la série fête ses 50 ans, ce qui lui confère un statut particulier et est l objet de nombreux échanges sur Twitter. Nous avons étudié celle-ci durant la diffusion de la septième saison : du dernier épisode de la première 5 A CONSOMMATION DE SÉRIES À L'ÉPREUVE D'INTERNET Entre pratique individuelle et activité collective, Clément Combes, Réseaux n 165 (page 172) 6 8

9 partie de la saison au dernier de la deuxième partie. L attente de l épisode spécial à l occasion du cinquantième anniversaire de la série, le cliffhanger, c est-à-dire la fin ouverte créant un très grand suspense dans le dernier épisode de la saison (diffusé 18 mai 2013) et l annonce du départ de l acteur principal de la série sont quelques un des évènements marquants qui ont suscité une grande activité de la part des amateurs sur Twitter ces derniers mois. Audiences de la Saison 7 de Doctor Who 7 Titre Audience le soir Audience finale même Asylum of the Daleks 6.4 millions 8.3 millions Dinosaurs on a Spaceship 5.5 millions 7.57 millions A Town Called Mercy 6.6 millions 8.42 millions The Power of Three 5.5 millions 7.67 millions The Angels Take Manhattan 5.9 millions 7.82 millions The Snowmen 7.6 millions 9.87 millions The Bells of Saint John 6.18 millions 8.44 millions The Rings of Akhaten 5.5 millions 7.45 millions Cold War 5.7 millions 7.37 millions Hide 5 millions 6.61 millions Journey to the Centre of the TARDIS 4.9 millions 6.50 millions The Crimson Horror 4.61 millions 6.47 millions Nightmare in Silver 4.7 millions 6.64 millions The Name of the Doctor 5.5 millions 7.45 millions La série Doctor Who appartient au genre de séries que Clément Combes qualifie de séries feuilletonnantes ou évolutives, en général dites sérieuses qui invitent à une attention plus soutenue. Pour résumer, il s agit de programmes dont le spectateur ne peut pas rater un ou plusieurs épisodes sans risquer d être perdu dans l intrigue. Ces séries ne peuvent être suivies que dans l ordre puisque leur intrigue se caractérise par un arc de saison, une trame principale qui est en fait le fil conducteur 7 Sources : 9

10 même si certains épisodes peuvent être regardés d une manière autonome. C est cette articulation spécifique entre les deux axes, horizontal de la saison et vertical de l épisode, qui permet de caractériser les série, des plus feuilletonnantes, comme Mad Men par exemple, aux plus unitaires (NCIS, FBI Portés Disparus ). 8 Par exemple si on compare Doctor Who à des séries comme The Mentalist ou CSI : Las Vegas, on remarque que l on ne peut pas comprendre l intrigue si on ne regarde un épisode au hasard. The Mentalist ou CSI : Las Vegas offrent des épisodes avec une intrigue sur quelques épisodes mais la plupart racontent des histoires indépendantes les unes des autres, ici des résolution d enquêtes. Il en est de même pour les séries appelées sitcom au format court de min comme Les Simpsons, dont les personnages ont très peu évolué après 24 saisons. De plus, les séries feuilletonnantes sont différentes par la richesse de l univers qu elles présentent : Doctor Who est une série qui offre une mythologie avec des personnages et des langages très particuliers depuis près de 50 ans. Ces séries, même si on peut trouver des caractéristiques similaires des usages sur Twitter (profils de personnages, diffusion d actualités) sont moins intéressantes pour notre étude, puisqu elles suscitent moins de débat et d échange sur le réseau. Nous nous interrogeons donc sur la problématique des pratiques des fans sur le site de microblogging Twitter. En quoi Twitter renforce-t-il les pratiques des amateurs de séries? Dans une première partie, on tentera d élaborer une définition du concept de sériephilie, puis nous présenterons le réseau social Twitter en décrivant les fonctionnalités, les usages, le vocabulaire associé. Dans une deuxième partie, on mettra en avant les différentes pratiques faites de Twitter par les fans via l analyse de plusieurs entretiens et de tweets (durant et en dehors de la diffusion). Nous remarquerons que ces pratiques et usages se rapportent à des pratiques sociologiques auparavant étudiées. Enfin nous discuterons mettrons en avant l idée que Twitter propose des pratiques évolutives qui contribuent à modifier le statut de sériephile. 8 p18 La Sériephilie Sociologie d'un Attachement Culturel - Hervé Glevarec 10

11 Questions de recherche et hypothèses Qu est ce que la sériephilie? Comment peut on définir et caractériser Twitter, ce site de microblogging dont l usage et les utilisateurs sont de plus en plus importants. Quelles sont les pratiques des fans en terme de visionnage, de réception, de consommation de l objet culturel qu est la série, les raisons de l inscription à Twitter et de son évolution, leurs différents usages durant la diffusion d un épisode et durant les moments de pause entre les épisodes ou les saisons. Les pratiques des fans sur Twitter sont elles des pratiques usuelles dans le sens où elles ressemblent à celles qu ils peuvent avoir sur des sites ou des forums? Que pensent les fans de cette caractérisation? Quels sont les temps de participation active? Devant la montée en puissance de l utilisation de ce site de microblogging par les fans, les amateurs mais également les acteurs, les scénaristes et les chaines de télévision, n existe t il pas d autres pratiques plus évolutives qui vont renforcer l implication et le rôle des fans de séries. En effet, nous pensons que Twitter redétermine le rôle du fan de série et lui offre de nouvelles possibilités d action participatives, jusqu alors impossibles sur d autres sites et plateformes. Twitter deviendrait-il le site de référence pour les fans qui souhaitent tout savoir sur les séries? Qu est ce qui pourrait alors expliquer leur présence sur ce site et non sur un autre? Au contraire, Twitter, s il offre un accès à toutes les actualités, n est-il pas un danger par sa rapidité de diffusion, notamment pour les fans qui n ont pas encore eu accès aux derniers épisodes, modifiant les pratiques de réception? Enfin Twitter n offre-t-il pas des nouvelles formes de mobilisation des fans et un renforcement de leurs communautés? Les fans ne semblent alors plus tels que les décrivaient Jenkins et Certeau : les braconniers ( ) qui chassent sur des territoires où ils ne sont pas désirés, en l occurrence contre des producteurs qui imposent des significations et des usages, ceux de l ordre économique dominant. 11

12 Méthodologie Notre étude repose principalement sur une observation du réseau social ou site de micro-blogging Twitter, activité et veille des tweets ainsi que sur une enquête de terrain (des interviews d utilisateurs français, fans de séries). Il paraissait nécessaire d exposer le concept de sériephilie dans une première partie afin de comprendre ce phénomène, puis de développer une partie afin de présenter Twitter. Tout cela afin de placer le contexte de notre étude. Ensuite, nous avons décidé d interroger des fans de la série Doctor Who, principalement car il s agit d une série feuilletonnante, le modèle de séries qui intéresse principalement les fans, comme nous l exposerons dans ce devoir Je préfère largement les épisodes longs, parce que les scénarios plutôt bien élaborés sont ceux qui me tiennent le plus à cœur. Un bon fil rouge, des personnages profonds C est bien plus intéressants que des épisodes courts qui se bouclent d eux-mêmes. Le choix de la série Doctor Who s est également établie du fait qu il s agisse de la série de Science Fiction la plus longue de l histoire des séries mais aussi parce qu elle est considérée comme la série la plus populaire du monde (sources : Guiness des records). Il s agit donc d une enquête qualitative qui ne nous permet pas d avoir un panel mais plutôt de nous ouvrir à plusieurs réflexions. Nos fans et amateurs sont âgés de 16 à 37 ans et les interviews d une dizaine d entre eux ont été réalisées entre janvier et avril Ce sont des personnes de classe moyenne aux métiers divers. Certains finissent leurs études, d autres viennent d entrer dans la vie professionnelle alors que certains y sont déjà établis. Cela nous a permis d avoir une vision d ensemble des pratiques malgré la différence des âges et d activité. Nous nous sommes donnés comme objectif de faire décrire à ces derniers leur utilisation du site, leurs pratiques, leur biographie de fan ainsi que leur avis sur le concept de fan et de fan fictions (récits mais aussi les faux profils de personnages). Il fut assez aisé d entrer en contact avec nos interviewés sur Twitter, puisqu ils forment une véritable communauté. La plupart sont d ailleurs des followers les uns 12

13 des autres. Il m a été facile de les contacter, étant soi-même amatrice de séries. Il a néanmoins fallu modifier un profil et une photo afin de les convaincre de me suivre. En effet, il faut pour entrer en contact et avoir la chance de pouvoir échanger via un message privé que la personne nous suive à son tour. Cependant, il est plus difficile d obtenir un entretien. S ils se sont montrés très enthousiastes quand à mon sujet d étude, il a cependant fallu les convaincre de témoigner. Certains se sont montrés hostiles au début et d autres n ont simplement pas répondu à ma demande. Nous avons pourtant réussi à interviewer l intendant officiel à Paris du plus grand fan club français de Doctor Who, Gallifrance ainsi qu une utilisatrice ayant candidaté pour être la voix française du nouveau compagnon du Docteur, le personnage principal. L une des difficultés est également de savoir qui se cache derrière les profils de fan fictions. Il n est pas aisé d entrer en contact quand ceux ci ne vous suivent pas. Enfin nous souhaitons étudier les contenus des tweets afin de les hiérarchiser et d élaborer des catégories de tweets de fans (actualité, jeux de rôle, etc.) Notre étude sera également basé sur l étude d un cas spécifique : la diffusion d un épisode de la saison 7 de Doctor Who diffusé en mai dernier. Celui-ci est pertinent par son étude puisqu il s agissait du dernier de la saison et qu il offrait plusieurs moments d actions propices au live tweet (tweet en direct). Nous avons ainsi récupéré des tweets postés durant l épisode au rythme de 100 tweets toutes les 30 secondes (par contrainte technique) et quelques minutes après sa diffusion afin de relever les pics de publication et de comprendre s ils correspondent aux moments d actions ou non, ce qui nécessiterait moins d attention pour écrire et publier un message en ligne. Y a-t-il plus de tweets pendant la diffusion de l épisode ou après? Nous tirerons des graphiques afin d expliquer aussi le phénomène de plus en plus grandissant de double écran. Nous aurons, pour appuyer notre démonstration, un graphique montrant les supports des TIC utilisés afin de tweeter. Enfin notre étude sera illustrée de plusieurs exemples de tweets que nous avons récupéré lors de nos mois de veille et d activité sur Twitter. Voici la grille qui nous a permis de préparer les entretiens. 13

14 Grille d entretien pour fan adulte d une série télé et utilisateur de Twitter Présentation : >Prénom ou Pseudo, âge, sexe, situation sociogéographique, parcours scolaire, activités Qui êtes vous en quelques mots? Les séries tv : >À quelle fréquence les regardez vous? >Suivez-vous en direct les diffusions ou attendez vous qu elles passent sur les chaines de télévisions françaises? >Est il important pour vous de ne pas rater un épisode ou cela n est pas grave? >Par quel moyen les regardez-vous? >Les regardez vous seul ou avec des amis ou votre famille? Pourquoi? >Parlez vous d un épisode après sa diffusion? si oui avec qui? >Avez vous déjà rédigé des fans fictions? Biographie de fan : >Quelles sont vos séries préférées? >Quelle est votre série préférée, celles que vous regardez principalement et pourquoi? >Quel est votre personnage préféré et pourquoi? Donner une qualité. Vous reconnaissez vous en lui ou est ce juste un idéal? >Préférez vous les séries à épisodes longs ou courts? (les séries dites à scénario) pourquoi? >Depuis quand les regardez vous? >Comment avez-vous connu ces séries? Par qui? >Qu est ce qui fait selon vous une bonne série? >Vous considérez vous comme un ou une fan? (Collectionnez vous des produits dérivés par exemple) 14

15 >Appartenez vous à un groupe de fans? >Vous arrive-t-il de vous réunir avec des fans et de vous sentir appartenir à une communauté (les Whovian pour les fans de Doctor Who)? >Avez vous aimez les derniers épisodes que vous avez vu ou non? pourquoi? >Pensez vous que l on est devenu plus exigeant par rapport au contenu des séries? Twitter : >Quel est votre pseudo sur Twitter? Est ce une référence à une série que vous aimez? >Quelle est votre description de profil? >Depuis quand êtes vous inscrit? >Combien d abonnés et combien d abonnements? Quel type de profil suivezvous(que des séries tv et des amis)? >Combien de temps passez vous sur Twitter? >Quel usage faites vous en? (Veille, création de faux profil, retweet) >Etes vous présent sur un autre réseau social? >Parlez vous des séries principalement sur Twitter ou avez vous un autre lieu pour en parler (tumblr, site perso )? >Pourquoi aimez vous Twitter? >Pourquoi parlez vous de séries sur Twitter? >Avez vous déjà manifesté votre enthousiasme ou votre mécontentement concernant un épisode sur Twitter? >Parlez vous souvent de séries sur Twitter? un peu, beaucoup, énormément? >Suivez vous les pages d autres fans, les profils et de fan fictions ou encore les comptes des acteurs, chaines de tv ou créateur de la série? >Votre personnage préféré a t il un compte Twitter? >Aimez vous les pages de fan fiction (profil d un personnage de série)? >Pourquoi? >Avez vous déjà essayé de rentrer en contact avec eux? à quelle occasion? >Pourquoi les suivez-vous? >Twitter vous a t il permis de rencontrer d autres fans? >Allez vous sur Twitter en même temps qu un épisode est diffusé (cela même si 15

16 vous ne le regardez pas en direct)? >Si oui n avez vous pas peur d être spoilé sur certains épisodes en lisant Twitter? >Pensez vous que Twitter permet d être plus rapidement au courant des actualités des séries télé? >Est ce pour vous le moyen d être au courant d une actualité? >Pensez vous que les chaines de tv ou les producteurs s intéressent à ce que pensent les fans sur Twitter? >Pensez vous que Twitter aide au succès d une série? >Une dernière remarque? Les grandes questions : 1) Les pratiques sur Twitter? 2) Les pratiques sur Twitter à propos des séries? 3) Pourquoi aimez vous Twitter? 16

17 Premier Chapitre : Sériephilie et Twitter Avant d étudier les pratiques, il semble pertinent de définir dans un premier chapitre, deux concepts afin de cerner ce qu est le phénomène sociologique qu est la sériephilie et d établir les pratiques et le vocabulaire propres au site de microblogging étudié : Twitter. A. La sériephilie à l épreuve d Internet Le fait d aimer les séries est un phénomène culturel et sociologique désigné par un terme précis : la sériephilie. Ainsi les grands amateurs de séries et les fans sont appelés les sériephiles. Ce phénomène sociologique ne date pas d aujourd hui puisqu on peut expliquer son origine dès les années 1960 avec la diffusion de la série télévisée britannique diffusée sur ITV nommée Le Prisonnier. Celle-ci rencontre un fort succès auprès du public par son intrigue originale qui suscite des discussions et des débats entre les fans. 1) L âge d or des séries On a vu le véritable développement de la sériephilie dans les années 1990, avec des séries anglaises et américaines diffusées en France sur Canal Jimmy, une chaîne du câble, ou sur La Cinq, qui diffuse la série feuilletonnante Twin Peaks, qui interroge fans et amateurs sur l identité du meurtrier. Dans l introduction de l ouvrage Quelle sociologie pour une nouvelle culture? les séries sont désormais l objet d un investissement social et culturel qui manifeste tout autant l amateurisme déclaré d une partie des individus pour ce genre que leur programmation dominante sur les chaînes de télévision au détriment de la fiction cinématographique. 9 Nous sommes donc face à une évolution du champ d objet culturel. On parle d âge d or lorsqu on évoque les séries télévisées contemporaines constituées de séries américaines produites depuis les années Page 13 La Sériephilie Sociologie d'un Attachement Culturel - Hervé Glevarec 17

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation

Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation Formation Web présentée par Diane Bourque Spécialiste Web : WordPress, Réseaux Sociaux et Formation Web le 4 avril 2014, Dans le cadre des

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation :

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation : avec le soutien de «ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE nationale de sensibilisation : Génération Numérique Fiche technique Le cinquième baromètre et a été réalisé par Calysto dans le cadre de sensibilisation

Plus en détail

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX CYBERCAMP FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX Pourquoi être présent sur les médias sociaux? Aujourd hui, 70 à 100 % de vos clients sont des internautes! 72 % des français sont des internautes 92 % de ces internautes

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

DOSSIER FLASH. «Path - Tango»

DOSSIER FLASH. «Path - Tango» DOSSIER FLASH «Path - Tango» Contexte L utilisation des réseaux sociaux étant de plus en plus forte, nous avons constaté que les plus jeunes utilisateurs d Internet possédant des Smartphones, avaient tendance

Plus en détail

Lancer et réussir sa campagne de collecte

Lancer et réussir sa campagne de collecte Lancer et réussir sa campagne de collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Lancer et réussir votre campagne de collecte Étape 1 : Rédiger votre page de collecte - Présenter votre projet

Plus en détail

Le marketing digital

Le marketing digital François SCHEID Renaud VAILLANT Grégoire DE MONTAIGU Le marketing digital Développer sa stratégie à l ère numérique, 2012 ISBN : 978-2-212-55343-7 Introduction Bienvenue dans un monde connecté et interactif!

Plus en détail

Guide pratique : Je maitrise mon image sur les médias sociaux!

Guide pratique : Je maitrise mon image sur les médias sociaux! Guide pratique : Je maitrise mon image sur les médias sociaux! Ce guide, dédié aux étudiants de l université de Bourgogne a pour objec f de donner des conseils et des bonnes pra ques pour u liser au mieux

Plus en détail

Comment organiser efficacement son concours photo

Comment organiser efficacement son concours photo Livre blanc Comment organiser efficacement son concours photo Juillet 2014 www.kontestapp.com Introduction Que vous soyez un Community Manager soucieux de l activité de votre page fan Facebook ou bien

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org Guide à l intention des parents sur 2014 ConnectSafely.org Les adolescents canadiens aiment socialiser en ligne et surtout partager des photos. L étude réalisée par MédiaSmarts en 2014, Jeunes Canadiens

Plus en détail

Benchmark. Community Management d agences de communication

Benchmark. Community Management d agences de communication Benchmark Community Management d agences de communication Méthode Comparaison d agences très présentes sur les réseaux sociaux, petites et moyennes. Indicateurs : présence sur les réseaux sociaux, nombre

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION?

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION? Faut-il être présent sur les réseaux sociaux? De plus en plus d entreprises se posent la question. Considéré il y a encore peu comme un simple moyen d échange ou de prise de contact, le réseau social est

Plus en détail

100 millions de membres dans le monde. 2 millions en France

100 millions de membres dans le monde. 2 millions en France Atelier Réseaux sociaux Se mettre à la page de Facebook et Twitter 28 avril 2011 Accès WIFI :WIFIPUBLIC 2 500 millions de membres dans le monde 145 millions de membres dans le monde 20 millions en France

Plus en détail

Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux au service de l évènement. Inviter

Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux au service de l évènement. Inviter Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux au service de l évènement Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux font partie intégrante de notre vie privée et ont également investi notre vie

Plus en détail

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux qu est-ce qu un réseau social? définition Un réseau social est un site où l on peut échanger des informations (actualités, photos, vidéos ) avec des

Plus en détail

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Utiliser les médias sociaux Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Plan de présentation Les médias sociaux au Québec L utilisation des plateformes Les médias sociaux : Un outil d affaire? Pour

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document Leçon 7... Facebook, le réseau social sur internet Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations de base pour l enseignant Pourquoi?

Plus en détail

Générer du trafic sur son site gratuitement

Générer du trafic sur son site gratuitement Générer du trafic sur son site gratuitement Un composant essentiel de «La Liste en Or", pour générer des visites qualifiées vers votre site. Avoir un blog, une squeeze page, un auto répondeur en place

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012 Next Level 2 L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS avec 18 Octobre 2012 Un marché qui quadruple en 10 ans CA en M 45 000 40 000 35 000 30 000 25 000 20 000 Consoles

Plus en détail

Ouvrir un compte Twitter dans son labo Mars 2014 à Paris

Ouvrir un compte Twitter dans son labo Mars 2014 à Paris Ouvrir un compte Twitter dans son labo Mars 2014 à Paris Présentation issue des discussions de la journée des correspondants communication de l Institut de physique, le 20 mars 2014 1 I Titre de chapitre

Plus en détail

Jeudi 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014 Jeudi 16 octobre 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire un ensemble d individus, organisations reliés entre eux

Plus en détail

Réseaux sociaux et e-réputation mardi 8 septembre 2015

Réseaux sociaux et e-réputation mardi 8 septembre 2015 Réseaux sociaux et e-réputation mardi 8 septembre 2015 Programme PARTIE 1 - Internet et médias sociaux : chiffres-clés et tendances sociologiques PARTIE 2 Les géants Facebook et Twitter PARTIE 3 Les réseaux

Plus en détail

PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013. Novembre 2012, Lausanne

PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013. Novembre 2012, Lausanne PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013 Novembre 2012, Lausanne INTRODUCTION La bascule numérique a eu lieu dans l ensemble des média, bouleversant la donne, brouillant les repères. Elle a poussé

Plus en détail

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires 1 Fiche technique Le quatrième baromètre et a été réalisé par Calysto

Plus en détail

PARAMÉTRER SON COMPTE

PARAMÉTRER SON COMPTE PARAMÉTRER SON COMPTE Petit rappel: Facebook, qu est-ce que c est? Un réseau social sur Internet qui permet de communiquer entre «amis». Sur Facebook, on peut : Se créer un réseau d amis Poster (publier)

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la direction de projets audiovisuels Le master Création, Production, Images. Cinéma interactif et transmédia de l Institut

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet Protéger sa vie privée Date : 16 avril au 4 juin 2012 Lieu : INDSé 1 er degré Bastogne Public : les étudiants de 1 er et 2 e secondaire Durée

Plus en détail

DOSSIER FLASH «ASK.FM»

DOSSIER FLASH «ASK.FM» DOSSIER FLASH «ASK.FM» Les élèves nous parlent de plus en plus de ce réseau social qui se nomme «Ask.fm», à ne pas confondre avec le moteur de recherche «Ask». Selon les dires des jeunes que nous rencontrons,

Plus en détail

Collecter de nouveaux Leads avec Twitter

Collecter de nouveaux Leads avec Twitter Collecter de nouveaux Leads avec Twitter 05/05/2015 Comment générer de l intérêt pour votre marque sur Twitter? Comme tout autre réseau social, Twitter représente une bonne opportunité pour faire connaître

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

Ouest. bretonne! sur : mobile. Déroulé. photos et. dossiers de la dynamique et. : Accueil. Disponible. Contacts presse : Julie

Ouest. bretonne! sur : mobile. Déroulé. photos et. dossiers de la dynamique et. : Accueil. Disponible. Contacts presse : Julie Petit-déjeuner de lancement de l appli Sciences Ouest Jeudi 5 février à 9h au Café des Champs Libres (entrée par l escalier menant à la terrasse, Cours des Alliés) Restez connectés bretonne! à l actualité

Plus en détail

Twitter et Netvibes pour la veille

Twitter et Netvibes pour la veille Personnaliser sa veille en santé publique Twitter et Netvibes pour la veille Laetitia Haroutunian Documentaliste, Inpes Au programme! Introduction : définitions et enjeux de la veille! Quelques conseils

Plus en détail

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes.

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. BOÎTE D OUTILS POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. DANS CETTE BOÎTE

Plus en détail

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Internet et prévention Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Journées Annuelles de Santé Publique 1 décembre 2011 I- CONTEXTE : les jeunes français (15-24 ans) et Internet

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 La dernière étude de Lightspeed Research décrypte comment les Français suivent et participent

Plus en détail

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5 Festival Study guide Dossier pédagogique destiné aux adolescents 2014 (Homeland) présente Alliance Française FRENCH FILM FESTIVAL Table des matières Pour travailler avec le film en classe Niveau A2...4

Plus en détail

Les Utilisateurs Twitter

Les Utilisateurs Twitter Les Utilisateurs Twitter! Etude des usages & attitudes en France David Sourenian Research Manager - Twitter France @sourenian 271M UTILISATEURS ACTIFS MENSUELS DANS LE MONDE (Twitter ne communique ses

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES Dernière mise à jour : avril 2015

CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES Dernière mise à jour : avril 2015 CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES Dernière mise à jour : avril 2015 CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES RÉSUMÉ Au Canada, les médias numériques poursuivent leur croissance

Plus en détail

PEWDIEPIE : UN RÊVE ÉMISSIONS DOSSIERS CHRONIQUES GRATUITS FORUMS

PEWDIEPIE : UN RÊVE ÉMISSIONS DOSSIERS CHRONIQUES GRATUITS FORUMS Se connecter ÉMISSIONS DOSSIERS CHRONIQUES GRATUITS FORUMS VITE-DIT Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d être signalés. Si nécessaire, ils feront

Plus en détail

Convergence de A à Z 10000

Convergence de A à Z 10000 Convergence de A à Z 10000 second screen : la convergence entre en jeu, atouts, questions l 21,4 millions de mobinautes au 2 ème trimestre 2012 (Médiamétrie) l 45% des équipés mobiles ont un smartphone

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Pourquoi disposer d un site Internet mobile n est qu un début

Pourquoi disposer d un site Internet mobile n est qu un début Edition Spéciale 2 Intelligence Applied 1 Avoir un site «responsive design» ou adapté aux mobiles constitue un grand pas en avant. Il ne doit cependant pas être considéré comme le substitut à une véritable

Plus en détail

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Présenté par : Damien Guiavarch Sommaire 1. Introduction... 3 2. Présentation de la VàD... 4 2.1 Technologie de la VàD... 4 2.2 La VàD dans le monde...

Plus en détail

Réseaux Sociaux. (en Anglais Social Network)

Réseaux Sociaux. (en Anglais Social Network) Réseaux Sociaux Réseau social, locution Site internet qui permet aux internautes de se créer une page personnelle afin de partager et d'échanger des informations et des photos avec leur communauté d'amis

Plus en détail

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place»

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + E-réputation de L Entreprise Et les autres «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + Introduction : Vidéo 2 + Des chiffres 3 Internet est désormais le 1er canal

Plus en détail

Parlons «Mobile» sans parler «Publicité»

Parlons «Mobile» sans parler «Publicité» Parlons «Mobile» sans parler «Publicité» Club Entreprise et Média 31 Mai 2013 Patricia LEVY DG SFR Régie SOMMAIRE 1. Le marché du média mobile P.3 2. 3. 4. Le mobile pour renouveler les techniques de communication

Plus en détail

Notre planète mobile : France

Notre planète mobile : France Notre planète mobile : France Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. En France, le taux de pénétration

Plus en détail

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Le markéting en ligne Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Plan de la présentation Introduction Naissance des réseaux sociaux L influence des relations en ligne L importance d

Plus en détail

L explosion du marketing multi-écrans

L explosion du marketing multi-écrans Chapitre 6 L explosion du marketing multi-écrans Vérifier la météo sur son smartphone tout en regardant les informations à la télévision dès le matin, puis recevoir une publicité sur son PC du bureau pour

Plus en détail

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ CRÉER ET GÉRER SON IDENTITÉ NUMÉRIQUE François BONNEVILLE Aricia Jean-Baptiste MERILLOT Photo & Cetera Le terme d'identité recouvre plusieurs

Plus en détail

Association des Maires et des Elus Locaux du Tarn Les rencontres du numérique Lundi 28 septembre 2015

Association des Maires et des Elus Locaux du Tarn Les rencontres du numérique Lundi 28 septembre 2015 Association des Maires et des Elus Locaux du Tarn Les rencontres du numérique Lundi 28 septembre 2015 Qu est ce que la communication digitale? Digital autrement dit numérique. Digital signifie : qui appartient

Plus en détail

Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage

Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage D Histoires en Patrimoine J ai fondé D Histoires en Patrimoine en juillet 2013, sous le statut d autoentrepreneur.

Plus en détail

10 règles pour construire une communauté efficace sur Facebook

10 règles pour construire une communauté efficace sur Facebook Livre blanc 10 règles pour construire une communauté efficace sur Facebook Juillet 2014 www.kontestapp.com Introduction Augmenter son nombre de fans c est bien, les fidéliser c est mieux! Facebook compte

Plus en détail

ETUDE D USAGE D ALPHALIRE

ETUDE D USAGE D ALPHALIRE ETUDE D USAGE D ALPHALIRE Festival du premier roman de Chambéry-Savoie Festival du premier roman de Chambéry, 237 carré Curial, 73 000 Chambéry Directrice : Véronique Bourlon (veroniquebourlon@festivalpremierroman.com)

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les particuliers

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les particuliers Viadeo, prêt à l emploi livret de formation pour les particuliers sommaire Objectifs de la formation Cette formation, dispensée par Viadeo et Orange, poursuit un triple objectif : vous aider à comprendre

Plus en détail

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Introduction: Facebook est un réseau social populaire gratuit qui permet d être en lien avec ses amis, partager des centres d intérêts, créer des évènements

Plus en détail

Recueil des meilleures pratiques de transparence dans les médias sociaux Document à l attention des entreprises

Recueil des meilleures pratiques de transparence dans les médias sociaux Document à l attention des entreprises 333 W. North Ave Suite 500 Chicago, IL 60610 Recueil des meilleures pratiques de transparence dans les médias Document à l attention des entreprises Introduction Ce document présente une série provisoire

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Développer sa stratégie sur les médias sociaux

Développer sa stratégie sur les médias sociaux Your network is more powerful than you think Développer sa stratégie sur les médias sociaux Nicholas Vieuxloup Mai 2010 VOUS LES Panorama CONNAISSEZ des médias sociaux TOUS? Les Médias Sociaux en chiffres

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS

L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS Magdalena Grębosz Jacek Otto Ecole Polytechnique de Lodz, Pologne L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS L Introduction L Internet est actuellement le plus grand réseau

Plus en détail

Les Français et les sites de rencontre

Les Français et les sites de rencontre 13 février 2012 Présentation des résultats N 110 080 Contacts : François Kraus francois.kraus@ifop.com 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 Les Français et les sites de rencontre Sondage réalisé à l occasion

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

La télé, le second écran, et nous Résultat et analyse de l enquête réalisée début 2015 auprès d un panel de téléspectateurs français

La télé, le second écran, et nous Résultat et analyse de l enquête réalisée début 2015 auprès d un panel de téléspectateurs français TiVine Technologies La télé, le second écran, et nous Résultat et analyse de l enquête réalisée début 2015 auprès d un panel de téléspectateurs français Mosaïque représentant l icon de l application TiVipedia,

Plus en détail

Communication, relations publiques et relations médias à l heure des réseaux sociaux

Communication, relations publiques et relations médias à l heure des réseaux sociaux Communication, relations publiques et relations médias à l heure des réseaux sociaux Dans un univers médiatique en profonde et constante mutation, la communication, les relations publiques et les relations

Plus en détail

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE?

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE? Module sur l utilisation de la vidéo en classe de français langue étrangère JEAN-MICHEL DUCROT Coordinateur de programmes pédagogiques à Alep-Syrie. Responsable du Centre de Documentation Pédagogique d'alep,

Plus en détail

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction Introduction La nature, pour être commandée, doit être obéie.» Francis Bacon, peintre anglo-irlandais. En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, soit un quart de la population

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

Actu-français : Les jeux de Berck Niveau préconisé (A1-Enfants) Durée de l activité : 20 min.

Actu-français : Les jeux de Berck Niveau préconisé (A1-Enfants) Durée de l activité : 20 min. I COMPRENDRE le document Actu-français : Les jeux de Berck Niveau préconisé (A1-Enfants) Durée de l activité : 20 min. Compréhension orale : fiche individuelle (1 page) 1. A votre avis. Regardez l image

Plus en détail

GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX

GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX 17.07.2013 GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX GENERALITES Les réseaux sociaux font désormais partie du quotidien de milliards de personnes et l information, foisonnante, y

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 7 Septembre 2007 Communiqué de presse A quelques heures du coup d envoi de la Coupe du Monde de Rugby 2007, Yahoo! et Isobar font le point sur Internet et le sport. Quelle place occupe aujourd

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV)

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Livre numérique et terminaux de lecture, quels usages? note d analyse Dans le cadre de la mission légale d observation des utilisations licites et

Plus en détail

Tout Savoir. Tout Savoir 22/03/2013 CENTRE DE FORMATION ET DE RESSOURCES TIC. Nos actions centrées autour de. Un service de Proximité

Tout Savoir. Tout Savoir 22/03/2013 CENTRE DE FORMATION ET DE RESSOURCES TIC. Nos actions centrées autour de. Un service de Proximité CENTRE DE FORMATION ET DE RESSOURCES TIC L objectif : permettre aux professionnels de se familiariser avec les technologies, d'en suivre (voire d en anticiper) les évolutions, d'en identifier l'impact

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES par Camille LASTENNET Master 2 sciences politiques spécialité Management du Risque Université Paris Ouest Nanterre-La Défense

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

Introduction DROIT ET MARKETING ON LINE : QUELS ENJEUX? QUELLES RELATIONS?

Introduction DROIT ET MARKETING ON LINE : QUELS ENJEUX? QUELLES RELATIONS? DROIT ET MARKETING ON LINE : QUELS ENJEUX? QUELLES RELATIONS? Internet : réseau des réseaux où tout semble possible; espace où l on peut tour à tour rechercher, apprendre, travailler, échanger; vecteur

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail