Présentation des partenaires de CAPSE NC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation des partenaires de CAPSE NC"

Transcription

1

2 Présentation CAPSE NC CAPSE NC un bureau d études, audits, conseils, accompagnements et formations composé d une équipe d ingénieurs généralistes et spécialisés en : Prévention des risques industriels Santé sécurité au travail Sécurité incendie Lutte contre la Malveillance Protection de l environnement Génie côtier et océanique Ses missions s échelonnent de l accompagnement des PME-PMI et collectivités locales, à la réalisation de mission à l international pour le compte de grandes sociétés d ingénierie. ETUDES CONSEILS AUDITS Le gage de l amélioration continue vers un développement durable de votre entreprise FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT La société CAPSE NC s intègre dans plusieurs réseaux de partenaires qui vous sont présentés ciaprès : Autres structures CAPSE Le Groupe d Ingénierie du Pacifique (GIP) Le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP) 3 rue Dolbeau, Zi Ducos - BP Nouméa Cedex Tél : (687) Fax : (687) SARL au capital de CFP - Ridet :

3 Présentation des partenaires de CAPSE NC FRANCE CAPSE France NOUVELLE-CALEDONIE CAPSE Nouvelle-Calédonie POLYNESIE FRANCAISE CAPSE Polynésie Siège social : La plaine Les Ollières sur Eyrieux Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) Agence Sud : Immeuble Odyssée Espace Bocaud Jacou Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) & CAPSE Nord Agence Province Nord: Lot municipal 50 BP Pouembout Tel/Fax : (+ 687) Siège social : Centre Bruat BP Papeete TAHITI Tél/Fax. (+689) CAPSE NC est également une entité d un groupe de bureaux d études partenaires à vocations diverses, le GIP, qui se compose de : Géotech NC Laboratoires et études géotechniques BECIB Maîtrise d œuvre en bâtiments et VRD Fusion avec NC Project BEGN Maîtrise d œuvre et études en Bâtiment Génie civil et structures Fusion avec BEGC CAPSE Nord Idem CAPSE NC en Province Nord Notamment Génie côtier et Océanique GT Industries Génie et Technologies Industrielles SAMCO Assistance à Maîtrise d Ouvrage S3E Maîtrise d œuvre et études en Electricité (courants faibles & forts CAPSE PF Idem CAPSE NC et Nord en Polynésie Française 3 rue Dolbeau, Zi Ducos - BP Nouméa Cedex Tél : (687) Fax : (687) SARL au capital de CFP - Ridet :

4 Présentation CNPP CAPSE NC est le centre agréé du CNPP pour la zone Pacifique (Nouvelle Calédonie, Australie, Nouvelle Zélande, Polynésie) depuis Le CNPP (Centre National de Prévention et de Protection), expert en prévention et en maîtrise des risques, a pour vocation de développer, diffuser et évaluer les connaissances et savoir-faire en sécurité des personnes, du patrimoine matériel et immatériel et de l environnement, dans toutes les activités et tous les milieux. Les activités du CNPP s'organisent autour de 7 métiers : Etudes. Normalisation. Expérimentations. Qualifications professionnelles. Plus de 266 stages dont 55 formations qualifiantes pour les décideurs, ingénieurs, techniciens et agents de sécurité sont proposés. Presse professionnelle : «Face au Risque», «L Expert». Livres, référentiels : APSAD, CNPP, NFPA. DVD pédagogiques. Solutions informatiques. Journées d étude. Evaluation de conformité, de produits et systèmes (essais et inspections). Evaluation de personnes (jurys d'admission et d'examens). Missions : - d identification et du traitement du risque, - d organisation de la sécurité, - d assistance à la maîtrise d ouvrage, - d assistance technique à la mise en œuvre des technologies de sécurité, de veilles réglementaires. Organisme certificateur pour : les produits et équipements de sécurité A2P, les services d installation A2P Service, les services d installation, de validation et de maintenance APSAD, les Experts Evaluateurs et d Assurance EEA, les systèmes de management. Le siège du CNPP est implanté sur le Pôle Européen de Sécurité CNPP-Vernon dans l Eure, à 80km de Paris. Avec son partenariat établi avec le CNPP, CAPSE NC élargit ses possibilités de prestations en matière de formation, d accompagnement, de certification et d information. Pour en savoir plus sur le CNPP : 3 rue Dolbeau, Zi Ducos - BP Nouméa Cedex Tél : (687) Fax : (687) SARL au capital de CFP - Ridet :

5 Prévention des Risques Industriels Dossiers e t é tudes régle menta i re s I n s t a l l a t i o n s C l a s s é e s p o u r l a P r o t e c t i o n d e l E n v i r o n n e m e n t ( I C P E ) Dossier de demande d autorisation d exploiter Etude de dangers Plan d Opération Interne Politique de prévention des accidents majeurs et système de gestion de la sécurité Bilan de fonctionnement Accompagnement depuis la phase projet jusqu à l exploitation des installations R é g l e m e n t a t i o n p y r o t e c h n i q u e R é g l e m e n t a t i o n m i n e s e t c a r r i è r e s T r a n s p o r t m a t i è r e s d a n g e r e u s e s ( c o n s e i l l e r à l a s é c u r i t é) O rganisa tion de la sécurité et Pla ns d'urgence P o l i t i q u e d e P r é v e n t i o n d e s R i s q u e s M a j e u r s ( P P A M ) e t S y s t è m e d e G e s t i o n d e l a S é c u r i t é ( S G S ) Assistance à la mise en place de politique de prévention des accidents majeurs et de système de gestion de la sécurité (de l étude de dangers à l audit organisationnel) Suivi et amélioration continue de la politique de prévention des accidents majeurs P l a n s d u r g e n c e Procédures et consignes à tenir en situation accidentelle Plan d Opération Interne Plan d Urgence Maritime Plan de gestion de crise

6 Prévention des Risques Industriels A ssistance techniq ue e t p ro jet A s s i s t a n c e E x p l o i t a t i o n H S E Conseiller HSE mis à disposition du chef d entreprise pour une durée partielle ou permanente Connaissance de la réglementation HSE applicable Garant des outils en place et à créer Fait vire et évoluer la politique et le système HSE Assure des formations HSE Apporte des solutions techniques, organisationnelles et humaines. A s s i s t a n c e m a î t r i s e d o u v r a g e Identification des réglementations applicables et des meilleures techniques disponibles Définition et dimensionnement des moyens de prévention et de protection Rédaction de cahiers des charges Assistance à l obtention des permis de construire et d autorisation d exploiter A n a l y s e s d e r i s q u e s Analyse Préliminaire des Risques (APR), méthode HAZOP (procédés industriels), AMDEC (Sûreté de Fonctionnement - Fiabilité) Arbres de causes, arbres de conséquences, nœuds-papillons, MOSAR, effets dominos M o d é l i s a t i o n d e s c é n a r i o s a c c i d e n t e l s Logiciels DNV PHAST 6.4, codes TNO, Baker, BLEVE, Boil Over, UVCE, logiciels US EPA, formules analytiques, logiciel Feu d'hydrocarbures CAPSE Explosifs, Explosion de gaz, Explosion de réservoirs et canalisations, Incendie d'hydrocarbures, incendie de matières combustibles, de déchets, de bâtiments & entrepôts, Dispersion de nuage de produits toxiques et de particules (poussières, amiante, fumées, autres) Dimensionnement d'installations industrielles en fonction des distances de sécurité E t u d e s c o m p l é m e n t a i r e s Accidentologie, Malveillance et Sûreté, Risques Transport de Matières Dangereuses (Conseiller à la sécurité) Etude Foudre

7 Prévention des Risques Industriels Forma tion G e s t i o n d e s r i s q u e s i n d u s t r i e l s e n e n t r e p r i s e Rédaction d une étude de dangers Réalisation d une analyse des risques (de l analyse préliminaire des risques aux effets dominos) Système de gestion de la sécurité : principes et outils de mise en oeuvre Scénarios et outils de modélisation (de l identification des scénarios à la définition des zones de dangers) Exercices POI Rôles, organisation et articulation des interlocuteurs officiels de l entreprise (DRIRE, Préfecture, SDIS, Sécurité Civile ) R é g l e m e n t a t i o n Réglementation des installations pour la protection de l environnement (de la nomenclature à la rédaction d un dossier de demande d autorisation d exploiter) Organisation et gestion des secours (de l alerte à la prise en charge des victimes et des populations) Transport de matières dangereuses et rôle du conseiller à la sécurité Quelques références des intervenants en Prévention des Risques Industriels FALCONBRIDGE (Extraction/Traitement minerais) VALE INCO (Extraction/Traitement minerais) SLN (Extraction/Traitement minerais) SMGM (Extraction/Traitement minerais) TECHNIP (Ingénierie) HATCH (Ingénierie) SHELL PACIFIQUE / SSP (Industrie pétrolière) Société LE FROID (Brasserie) GBNC (Brasserie) LABEL EXPLO (Pyrotechnie) ORICA mining (Pyrotechnie) Air Liquide (Fabrication de gaz) COLAS (BTP)

8

9 Sécurité Incendie Dossiers et études réglementaires Dossiers Installations Classées pour la Protection de l Environnement (ICPE) : dépôt et/ou utilisations de produits inflammables, stations de distributions de carburants, entrepôts couverts Dossier de déclaration Dossier de demande d autorisation d exploiter Etude de dangers Assistance à l application des arrêtés spécifiques et instructions techniques Bilan de fonctionnement Accompagnement depuis la phase projet jusqu à l exploitation des installations Notices de sécurité Etablissements Recevant du Public Immeubles de bureaux et/ou d habitations Audit de confomité règlementaire Code du travail Règlement de sécurité incendie (ERP/IGH) Normes Assurances (APSAD, NFPA, FM ) Veille réglementaire Organisation et gestion de la sécurité incendie Assistance à l organisation de l évacuation Evaluation de la conformité réglementaire (dégagements, équipements d alarmes, balisage et éclairage de sécurité ) Définition de l organisation humaine de l évacuation Réalisation des plans d évacuation et rédaction des consignes Assistance à la mise en place d exercices d évacuation Assistance à l organisation de l intervention Audit et définition des moyens de protection et de lutte contre l incendie Définition de l organisation humaine de l intervention Rédaction des consignes et plans d intervention Plans d urgence Plan d Opération Interne Cellule de crise Plan de survie et de reprise d activité après sinistre 1 6 r u e G a l l i é n i B P N o u m é a N o u v e l l e C a l é d o n i e Tel : (687) / Fax : (687) / Site Internet :

10 Sécurité Incendie Assistance technique et projet Assistance à maîtrise d ouvrage Identification des réglementations, des normes applicables et des meilleures techniques disponibles Définition et dimensionnement des moyens de prévention, de protection et de lutte contre l incendie Rédaction de cahiers de clauses techniques et particulières (CCTP) Assistance à l obtention des permis de construire et d autorisation d exploiter Coordination SSI (Système de Sécurité Incendie) Analyse des besoins de mise en sécurité Choix de la catégorie du SSI et conception du SSI Vérification du respect des règles d installation Réception technique du SSI Constitution du dossier d identité du SSI Audit de sécurité incendie (mesures techniques, constructives et organisationnelles) Audit de vulnérabilité (protection des biens, risques assurances, reprise d activité) Etudes incendie et modélisation Modélisation des flux thermiques et dispersion des fumées Evaluation des besoins en eau Evaluation des conséquences d un incendie sur l environnement Formation incendie Management de la sécurité incendie et réglementation Compréhension et évaluation des risques d incendie Management de la sécurité incendie en entreprise Aspects réglementaires de la sécurité incendie Mise en place, rédaction et suivi d un permis de feu Gestion des situations d urgence et conduite à tenir face à un incendie Formation des responsables et guides d évacuation Formation à l alerte et à l utilisation des moyens de première intervention Formation à l accueil des secours extérieurs Références des intervenants en sécurité incendie ATMEL (Microélectronique) Centre International de Toxicologie (Biologie) CNPP (Expertise Formation Assurances) DCN (Marine nationale) FALCONBRIDGE (Extraction/Traitement minerais) GOSS Systèmes graphiques (Impression offset) SHELL PACIFIQUE / SSP (Industrie pétrolière) TECHNIP (Ingénierie) HISPANO-SUIZA (Aéronautique) VALE INCO (Extraction/Traitement minerais) LABORATOIRES PIERRE FABRE (Pharmacie) SCHNEIDER ELECTRIC (Construction électrique) 1 6 r u e G a l l i é n i B P N o u m é a N o u v e l l e C a l é d o n i e Tel : (687) / Fax : (687) / Site Internet :

11 Santé Sécurité au Travail Dossiers et études réglementaires A p p l i c a t i o n e t f o r m a l i s a t i o n d e l a r é g l e m e n t a t i o n r e l a t i v e à l é v a l u a t i o n d e s r i s q u e s p r o f e s s i o n n e l s Accompagnement à la mise en oeuvre de l Evaluation des Risques Professionnels (création d outils, animation des groupes de travail, formation d un référent dans l entreprise, rédaction dossier d évaluation) Prévention du risque chimique, bruits, mécanique, biologique, psychosociaux, manutention, incendie, routier, rayonnements ionisants... Prévention des risques d explosion (ATEX) S u i v i d e s e n t r e p r i s e s e x t é r i e u r e s Plans de Prévention Protocole de sécurité pour les opérations de chargement déchargement A u d i t e t v e i l l e r è g l e m e n t a i r e Management de la Santé - Sécurité au tra vail R é f é r e n t i e l s O H S A S Accompagnement et assistance à la mise en place de système de management de la santé et la sécurité au travail (de la réalisation du diagnostic initial à l audit de pré-certification) Suivi et amélioration continue de la politique santé sécurité au travail M i s e e n œ u v r e d e s y s t è m e d e m a n a g e m e n t i n t é g r é S é c u r i t é - Q u a l i t é - E n v i r o n n e m e n t ( O H S A S , I S O , I S O ) C r é a t i o n d e b a s e s d e d o n n é e s s u r m e s u r e s u r l e s s u j e t s o p é r a t i o n n e l s d e l a s a n t é s é c u r i t é d u t r a v a i l gestion de l évaluation des risques professionnels, analyse des incidents / accidents du travail, produits chimiques, équipements, entreprises extérieures intervenantes, formation/habilitation permis de travail A s sista nce technique e t p rojet E t u d e d e s p o s t e s e t c o n d i t i o n s d e t r a v a i l Evaluation des risques : identification des sources de dangers chroniques et ou accidentels, quantification des niveaux d exposition (bruit, poussières, substances chimiques, manutention manuelles et ports de charges ) et des niveaux d ambiance (éclairage, température, ventilation ), comparaison aux valeurs seuils Propositions d amélioration (mode opératoire, ergonomie, protection collective et individuelle, ) Signalisation des équipements, produits et zones à risques Rédaction des consignes et fiches de sécurité au poste de travail, Préparation de modules d information et de formation et des opérateurs Assistance à la mise en place de plan de surveillance en relation avec le service de santé au travail

12 Enquêtes accident/incident Santé Sécurité au Travail M e s u r a g e s d e x p o s i t i o n a u x p o u s s i è r e s e t s u b s t a n c e s c h i m i q u e s Echantillonnage et mesurages en poste fixe (laboratoire, atelier de production) Prélèvements dynamiques M e s u r a g e s d e s n i v e a u x d e x p o s i t i o n s o n o r e Cartes de bruit, classification des zones de risque acoustique Dosimétrie A s s i s t a n c e à m a î t r i s e d o u v r a g e Identification des réglementations applicables et des meilleures techniques disponibles Etudes ergonomiques Définition et dimensionnement des moyens de prévention et de protection Rédaction de cahiers des charges C o o r d i n a t i o n s é c u r i t é e t p r o t e c t i o n d e l a s a n t é Plan Général de Coordination Gestion des sous-traitants (PPSPS, inspection chantier, contrôle réglementaire, formation du personnel, FDS, permis de travail...) Animation quart d heures sécurité F orma tio n / Sensib i l isa tio n Sé curité I n g é n i e u r i e d e f o r m a t i o n G e s t i o n d e l a s é c u r i t é e n e n t r e p r i s e e t r é g l e m e n t a t i o n Membre du CHSCT Présider le CHSCT Sauveteur Secouriste du Travail cadre INRS Droit du travail de Nouvelle-Calédonie : santé sécurité Responsabilité civile et pénale M a i t r i s e d e s r i s q u e s Produits chimiques, CMR, TMD Légionellose Bruit Gestes et postures Risques psychosociaux Amiante environnementale Opérations de levage, élingage Travail en hauteur Electrique Réseau incendie Espace confiné Permis de travail Rayonnements ionisants

13 Enquêtes accident/incident Santé Sécurité au Travail O u t i l s m é t o d o l o g i q u e Evaluation des risques et rédaction du dossier d évaluation Analyse des accidents de travail (méthodologie de l arbre des causes) Gestion de crise Audit de sécurité Références en Santé Sécurité au Travail VALE INCO (extraction/traitement minerais) NESTLE (agroalimentaire) 2TCR (maintenance bâtiment) ALSTOM (énergie) ARBE (BTP) Clinique Baie des Citrons (médical) FONDACAL (forage, fondations) JLP (route) KOMATSU (vente et maintenance engins) IRN (impression) Pacifique Presse Communication (média) SDD (grande distribution) SOCALMO (BTP) SODEXO (restauration, hébergement) TOTAL(pétrolier) TSW NC(maintenance industrielle) OLK Building (BTP) JV HATCH TECHNIP (ingénieurie, grand projet) KONIAMBO NICKEL SAS (extraction/traitement minerais) Chambre de Commerce et d Industrie SLN (extraction/traitement minerais) CHT Gaston Bouret (médical) ETV (gestion des déchets) OCEF (agro-alimentaire) SMGM (extraction minerais) Océanienne de Recherche (forage minier) Pacifique Print (impression) PCI (maintenance engins miniers) SIC (gestion immobilière) SOCOMETRA (électricité, mécanique, maintenance) South Pacific Tour (tourisme) SSP (pétrolier) Ville de Nouméa (collectivité publique) SAS Goro Mines Lycée Petro Attiti (scolaire) Centre International de Toxicologie (Biologie) GOSS Systèmes graphiques (Impression offset) GROUPE SEB (Electroménager) THALES (Aéronautique) HISPANO-SUIZA (Aéronautique) SNECMA (Aéronautique) LABORATOIRES PIERRE FABRE (Pharmacie) LACROIX TOUS ARTIFICES (Pyrotechnique) RIETER ICBT (Machines textiles) SANOFI-AVENTIS (Pharmacie) SCHNEIDER ELECTRIC (Construction électrique) SITA (Déchets) TRW Systèmes Aéronautiques (Aéronautique)

14

15 Malveillance D ossie rs et é tudes E t u d e s r é a l i s é e s à l a d e m a n d e d e s a s s u r e u r s, d e s a s s o c i a t i o n s o u e n c o r e d e s i n d u t r i e l s s u r l a p r o t e c t i o n d e s v a l i s e s d e s b â t i m e n t s, d e s p r o d u i t s s e n s i b l e s ( œ u v r e s d a r t, v a l i s e s d e t r a s p o r t d e f o n d ) Organisation du dispositif de surveillance générale de l établissement, Analyse des atteintes malveillantes possibles (menaces) et élaboration d un schéma directeur de sûreté A n a l y s e t e c h n i q u e d e s m a t é r i e l s u t i l i s é s D é f i n i t i o n d e p o l i t i q u e e t p l a n d a c t i o n d e p r o t e c t i o n c o n t r e l e s a c t e s d e m a l v e i l l a n c e ( z o n e s e t v a l e u r s à p r o t é g e r, s y s t è m e d e s u r v e i l l a n c e e t d e c o n t r ô l e ) s u i t e à l a u d i t d u s y s t è m e d e s û r e t é O rganisa tio n et gestion d e la m a lv eilla nce O r g a n i s a t i o n d e l a l u t t e c o n t r e l a m a l v e i l l a n c e Evaluation des moyens techniques existants, Définition de l organisation humaine de lutte, Rédaction de consignes, Assistance à la mise en place d exercices terrain. A s s i s t a n c e à l a m i s e e n p l a c e d e s y s t è m e d e g e s t i o n d e l a s û r e t é Définition d un référentiel de système de management, Définition d une politique de lutte contre la malveillance et la détermination des enjeux du système, Elaboration d outils d audit et d aide à la hiérarchisation des menaces, Définition d un système documentaire (procédures, consignes ), Accompagnement dans les démarches de certification de l activité (ISPS, NFX , OACI, APSAD, FSR/TAPA ) P l a n s d u r g e n c e Cellule de crise Plan de survie et de reprise d activité après sinistre Plan de continuité d activité

16 Malveillance A s sista nce technique e t p rojet A s s i s t a n c e à m a î t r i s e d o u v r a g e Identification des normes applicables et des meilleures techniques disponibles Définition et dimensionnement des moyens de prévention, de protection et de lutte contre la malveillance Rédaction de cahiers de clauses techniques et particulières (CCTP) Etude technique des offres de consultation d entreprise Réception d Installation Assistance à la conception et exploitation de plateforme de gestion de la sûreté (contrôle d accès, vidéosurveillance, télésurveillance ) R e c e p t i o n d e s i n s t a l l a t i o n s d e p r o t e c t i o n Détection Intrusion, Contrôle d accès, Télésurveillance, Vidéosurveillance, Protection mécanique (coffres-forts, portes, serrures) A u d i t d e s û r e t é ( m e s u r e s t e c h n i q u e s, c o n s t r u c t i v e s e t o r g a n i s a t i o n n e l l e s ) A u d i t d e v u l n é r a b i l i t é ( p r o t e c t i o n d e s b i e n s, r i s q u e s a s s u r a n c e s, r e p r i s e d a c t i v i t é ) F orma tio n Malve i l lance M a n a g e m e n t d e l a s û r e t é Se familiariser avec la sûreté malveillance, Cycle technique de Malveillance, Connaître les dispositifs et outils de la sûreté urbaine, Acquérir une vision globale de l intelligence économique, Mettre en œuvre un système de management de la sûreté. G e s t i o n d e s s i t u a t i o n s d u r g e n c e e t c o n d u i t e à t e n i r Mettre en place une organisation capable d identifier la menace, Concevoir et organiser la gestion des accès, Formation des responsables face à une intervention, Prévenir et réduire le vol de marchandises, Réduire le risque d agression grâce aux bons comportements Devenir Agents de Prévention Sécurité (CQP APS), chef de poste de sécurité. Références des intervenants en Malveillance ATMEL (Microélectronique) CNPP (Expertise Formation Assurances) FALCONBRIDGE (Extraction/Traitement minerais) INCO Ltd (Extraction/Traitement minerais) LABORATOIRES PIERRE FABRE (Pharmacie) SHELL PACIFIQUE (Industrie pétrolière) Société LE VIGILANT (Société de Surveillance Humaine)

17 Environnement terrestre F a i s a b i l i t é > C o n c e p t i o n > D C E > C h a n t i e r > E x p l o i t a t i o n > C e s s a t i o n e t r é h a b i l i t a t i o n D ossie rs et é tudes régleme n ta i re s I n s t a l l a t i o n s C l a s s é e s p o u r l a P r o t e c t i o n d e l E n v i r o n n e m e n t ( I C P E ) Dossier de déclaration, Dossier de demande d autorisation d exploiter, Porter à Connaissance, Assistance enquête publique, assistance relecture du projet d arrêté d autorisation d exploiter Audits de conformité et propositions d actions correctives Mise en œuvre de plans de surveillance des rejets et des nuisances : eau superficielle, souterraine, rejets atmosphériques, bruit, bilan de fonctionnement, déclaration d émissions polluantes Dossier de cessation d activité, réhabilitation M i n e s e t c a r r i è r e s Dossier de demande d autorisation d exploiter, Assistance enquête publique, assistance relecture du projet d arrêté d autorisation d exploiter Mise en œuvre de plans de surveillance des rejets et des nuisances : eau superficielle, souterraine, rejets atmosphériques, bruit, Dossier de cessation d activité, réhabilitation Déclaration minière E t u d e s e t n o t i c e s d i m p a c t s u r l e n v i r o n n e m e n t ( D o m a i n e P u b l i c M a r i t i m e e t F l u v i a l, d é f r i c h e m e n t, u r b a n i s m e ) Etat initial du site et de son environnement, intervention d experts en faune et en flore, analyses d eaux, études acoustiques, Evaluation des impacts environnementaux bruts et résiduels (Méthode CAPSE), Evaluation des impacts sociaux et sanitaires Assistance à la mise en place du plan de surveillance : eau, air, sol, sous-sol, écosystèmes, bioaccumulation... Définition du plan de réhabilitation (démantèlement des installations et remise en état du site en fin d exploitation) S i tes et so l s pollués D i a g n o s t i c s d e s i t e s p o t e n t i e l l e m e n t p o l l u é s Analyse historique et environnementale, Diagnostic de site et schéma conceptuel, Evaluation Quantitative des Risques Sanitaires (EQRS), Interprétation de l'état des milieux (IEM) et plan de gestion, Analyses et suivi de nappes, de sols, d eaux de surface

18 Environnement terrestre D échets R é h a b i l i t a t i o n d e d é c h a r g e s Diagnostic environnemental du site et état des pollutions potentielles et avérées Proposition de scenarii de réhabilitation et évaluation des coûts de la réhabilitation Proposition de suivi environnemental post-réhabilitation A s s i s t a n c e p o u r l a m i s e e n p l a c e d e n o u v e a u x m o d e s d e g e s t i o n c o m m u n a l e d e s d é c h e t s Assistance pour la définition de nouveaux modes de collecte et de gestion sur la commune Préparation, sensibilisation des populations au tri sélectif E t u d e s d é c h e t s, m i s e e n œ u v r e d u n e p o l i t i q u e d e r é d u c t i o n e t d e g e s t i o n d e s d é c h e t s Réduction des déchets à la source Classification et tri des déchets : déchets solides et liquides non dangereux (Inertes, DM, DIB) et dangereux (DIS, DASRI, DTQD) Collecte interne, stockage et étiquetage. Chargement sur site et transport des déchets dangereux (ADR) Recherche de filières d élimination : recyclage et valorisation, traitement physico-chimique, incinération, enfouissement P rélèveme nts e t analyses A n a l y s e s d e a u x s u p e r f i c i e l l e s, s o u t e r r a i n e s, l i x i v i a t s, a n a l y s e s d e s o l s Echantillonnage in situ à l aide de matériel adapté et suivant les normes en vigueur Prélèvement en piézomètres Conditionnement et transport des échantillons au laboratoire dans des conditions adaptées Analyse critique des résultats M e s u r e s d e b r u i t Détermination des points de mesure de bruit en fonction des sensibilités de l environnement et des réglementations en vigueur Réalisation des mesures de bruit in situ à l aide d un matériel adapté (sonomètre de classe 1) Dépouillement des enregistrements et analyse critique des résultats

19 Environnement terrestre G e s tion des milieux natu re l s P l a n d e g e s t i o n d e s m i l i e u x n a t u r e l s Plan de gestion des écosystèmes d intérêt patrimonial : forêts sèches, mangroves, etc. Plan de gestion des bassins versants S u i v i e n v i r o n n e m e n t a l d e s m i l i e u x Diagnostics, Faune et flore : inventaires et suivis par des experts, Analyse globale de l évolution des milieux à l échelle de l écosystème, Conseils pour limiter les impacts sur l environnement F orma tio n, in i tiation, in te rven tio n p édagogique D i f f é r e n t s p u b l i c s Animation de réunions en gestion participative Intervention pédagogiques auprès des scolaires Intervention de formation dans les cursus universitaires et professionnels Formation des administrations et des entreprises D o m a i n e s v a r i é s e t f o r m a t i o n s a d a p t é e s a u c a s p a r c a s Diagnostic initial de développement durable Les systèmes de management de l environnement (norme ISO 14001) Se familiariser avec la gestion de l environnement Gestion des déchets (réglementation, tri, collecte, filière d élimination) Spécificités et évolution de la réglementation en environnement en Nouvelle-Calédonie Réglementation des Installations Classées pour la Protection de l Environnement, analyser et mettre en œuvre les prescriptions de l arrêté d autorisation d exploiter Evaluer et maintenir la conformité réglementaire de son exploitation Intervention sur des fuites et épandages de matières dangereuses

20 Environnement Environnement terrestre A s sista nce technique e t p rojet A s s i s t a n c e à m a î t r i s e d o u v r a g e e t m a î t r i s e d œ u v r e Aide à la décision sur des variantes techniques ou d implantations de site Identification des réglementations applicables et des meilleures techniques disponibles Définition et dimensionnement des moyens de prévention et de protection de l environnement Rédaction de cahiers des charges d exigences techniques et réglementaires Assistance à l obtention des permis de construire et d arrêtés d autorisation d exploiter Q u a l i t é d e s c o n s t r u c t i o n s, c i b l e s d e d é v e l o p p e m e n t d u r a b l e, H Q E CAPSE est membre du Comité Calédonien de l Eco-Logis Assistance à Maitrise d ouvrage et à Maitrise d œuvre pour l éco-construction et l écogestion, Analyse environnementale préalable du site, Définition et hiérarchisation des objectifs, Pièces du Dossier de Consultation des Entreprises et estimation financière Conseils pour la mise en œuvre de constructions HQE (Haute Qualité Environnementale), Conseils pour le choix des matériaux, le choix des procédés techniques et énergétiques, Suivi d exploitation 2 ans après la livraison, contrôles, bilan de performance, analyse des écarts, proposition de mesures correctives, Assistance à l obtention de certifications environnementales C h a n t i e r s à f a i b l e s n u i s a n c e s Assistance à la programmation de chantiers à faibles nuisances et Chantiers Verts (Dossier de Consultation des Entreprises, chiffrage, Analyse des offres, Conseils) Pilotage Environnemental de chantiers, sensibilisation des entreprises, bilans technique et financier S y s t è m e s d e m a n a g e m e n t i n t é g r é s S é c u r i t é - Q u a l i t é - E n v i r o n n e m e n t ( O H S A S , I S O , E N V O L e t I S O ) Accompagnent et assistance à la mise en place de système de management de l environnement (de la réalisation de l analyse environnementale à l audit de précertification) Suivi et amélioration continue de la politique environnementale Ils nous ont fait confiance : Commune de Maré Commune de Yaté EEC (Énergie) EMC (Recyclage métaux) AEROWATT NC (Energies renouvelables) PROMOBAT Développement (Promotion immobilière) Société Le Nickel (traitement de minerais) ENDEL (Construction industrielle) FALCONBRIDGE SMSP (Extraction/Traitement minerais) VALE INCO (Extraction/Traitement minerais) Société LE FROID (Brasserie) SSP (anciennement SHELL PACIFIQUE, Pétrolier) VEOLIA (traitement des déchets)

21 G é n i e C ô tier et O c éa n i q u e L e s m e s u r e s e n m e r ( a c q u i s i t i o n e t t r a i t e m e n t d e s d o n n é e s ) Mesures océanographiques (Courants, houles, marées) Relevés bathymétriques «petits fonds» Mesures météorologiques Prélèvements et analyse de qualité de l eau et des sédiments Reconnaissance de la faune et de la flore sous-marine E t u d e s e t C o n s e i l s Modélisation numérique des processus physiques Propagation de la houle et agitation de surface Modélisation des conditions de déferlement Hydrodynamique locale et régionale Transport sédimentaire et morphodynamique sédimentaire Dilution des effluents Dispersion d une nappe d hydrocarbure dans le milieu marin Zones inondables (rurales, urbaines et rivières) Logiciels de calculs: DELFT3D (FLOW, WAVE, MOR, PAR, WAQ), REFDIF, VISUAL PLUME, CORMIX, MATLAB, logiciels US EPA SOBEK (Urban, Rural, River) Expertise technique et ingénierie marine Littoral, estuaires et rivières Evaluation des processus physiques côtiers Elaboration des stratégies de protection Plan de réhabilitation des plages par engraissement Plan de dragage Confortement de berges Dimensionnement d ouvrages maritimes (APS, APD) Marina, port de plaisance, voies navigables Port industriel (Application des Normes EUROCODE) Ouvrages de protection du littoral : digues, brise-lames, récifs artificiels Structures en mer et ouvrages d aménagement des fronts de mer Prises d eau de mer Ouvrages d évacuation, émissaires Assistance à la maîtrise d ouvrage 3 r u e D o l b e a u, Z i D u c o s B P N o u m é a N o u v e l l e C a l é d o n i e S i t e i n t e r n e t : w w w. c a p s e. n c

Master. Ingénierie du Développement Durable Spécialité Sûreté des Procédés Industriels, Environnement et Qualité. Page

Master. Ingénierie du Développement Durable Spécialité Sûreté des Procédés Industriels, Environnement et Qualité. Page Master Ingénierie du Développement Durable Spécialité Sûreté des Procédés Industriels, Environnement et Qualité Page Unités d enseignement Master 1 Semestre 1 Page 2 7AA1 Anglais Remise à niveau et perfectionnement

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Ingénieur méthodeordonnancement Qualité

Plus en détail

Phénomènes dangereux et modélisation des effets

Phénomènes dangereux et modélisation des effets Phénomènes dangereux et modélisation des effets B. TRUCHOT Responsable de l unité Dispersion Incendie Expérimentations et Modélisations Phénomènes dangereux Description et modélisation des phénomènes BLEVE

Plus en détail

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE. Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25.

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE. Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25. RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25. V2 La société VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE (VPNN) est autorisée

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

Système Management Environnemental

Système Management Environnemental Système Management Environnemental Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine - Bassin Eaux Pluviales Environnemental Politique Qualité Sécurité Environnement Sommaire Norme

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité gestion des pollutions et protection de l environnement de baccalauréat professionnel est un professionnel

Plus en détail

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Intitulé du stage Dates Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'eau Mardi 20 septembre 2011 Mardi

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation G1 Recrutements des assistants de recherche et de formation...2 G1.1 Assistant gestion de données patrimoniales...2 G1.2 Assistant technique en génie climatique...2 G1.3 Assistant technique en électricité...2

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Bilan annuel 2011 Etienne Lacroix Tous Artifices S.A. Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Page 1 SOMMAIRE Actions réalisées pour la prévention des risques Compte-rendu des

Plus en détail

Présentation CLIC. Compagnie de Distribution des Hydrocarbures Dépôt Pétrolier de Valence. Valence 8 décembre 2011

Présentation CLIC. Compagnie de Distribution des Hydrocarbures Dépôt Pétrolier de Valence. Valence 8 décembre 2011 Présentation CLIC Compagnie de Distribution des Hydrocarbures Dépôt Pétrolier de Valence Valence 8 décembre 2011 Coordonnateur HSEQ Logistique : Yves BLANC Vue aérienne du dépôt pétrolier de Valence Plan

Plus en détail

Vous apporter plus que la sécurits

Vous apporter plus que la sécurits Vous apporter plus que la sécurits curité. Une approche intégr grée, sur-mesure et au service du client ONET SECURITE 2010 1 1. Présentation ONET SECURITE 2010 2 ONET, un groupe de services Groupe français

Plus en détail

De l étude de dangers et d impact au management des risques. Séminaire projet 2010

De l étude de dangers et d impact au management des risques. Séminaire projet 2010 LES RISQUES INDUSTRIELS De l étude de dangers et d impact au management des risques Séminaire projet 2010 2 LES RISQUES EN EUROPE 3 Contexte, Enjeux et Terminologie 4 Introduction Évolution des accidents

Plus en détail

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 CAISSE RÉGIONALE D ASSURANCE MALADIE RHÔNE -ALPES Service Prévention des Risques Professionnels 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 FT 1022 OCTOBRE

Plus en détail

Transport et stockage des produits classés dangereux et assimilés

Transport et stockage des produits classés dangereux et assimilés Transport et stockage des produits classés dangereux et assimilés Jacques JOUANNEAU Pierre-Jean CHAFOIX Les enjeux Comment mieux se repérer dans le foisonnement des textes réglementaires? Comment répondre

Plus en détail

RAPPORT DE LA PRESIDENTE DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 15 JUIN

RAPPORT DE LA PRESIDENTE DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 15 JUIN " PRECIA " Société Anonyme à Directoire et à Conseil de Surveillance Au capital de 2 200 000 Siège social à VEYRAS - 07000 PRIVAS R.C.S. AUBENAS B. 386.620.165 (1966 B 16) RAPPORT DE LA PRESIDENTE DU CONSEIL

Plus en détail

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «SURETE DES PROCEDES INDUSTRIELS, ENVIRONNEMENT ET QUALITE»

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «SURETE DES PROCEDES INDUSTRIELS, ENVIRONNEMENT ET QUALITE» MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «SURETE DES PROCEDES INDUSTRIELS, ENVIRONNEMENT ET QUALITE» Le Master Mention «Ingénierie du Développement Durable» (I.D.D.) est destiné

Plus en détail

Quelques dates clés s pour TYM TYM : entreprise familiale créé

Quelques dates clés s pour TYM TYM : entreprise familiale créé Quelques dates clés s pour TYM TYM : entreprise familiale créé éée e en 1963 1976 : achat de Transports Trainpo 1979 :Construction des premiers entrepôts 3000 m2 1979 à 1988 : Construction de 18000 m2

Plus en détail

Table des matières... i. Liste des figures...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des tableaux...fehler! Textmarke nicht definiert.

Table des matières... i. Liste des figures...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des tableaux...fehler! Textmarke nicht definiert. Table des matières Table des matières... i Liste des figures...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des tableaux...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des annexes... iv Liste des abréviations

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIERE DE SANTE SECURITE AU TRAVAIL (SST)

POLITIQUE EN MATIERE DE SANTE SECURITE AU TRAVAIL (SST) POLITIQUE EN MATIERE DE SANTE SECURITE AU TRAVAIL (SST) Etapes Actions Pilote de l action Description et type de documents 1 Définition d une politique Santé Sécurité au Travail Top Management + externe

Plus en détail

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation.

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation. chemise 20/02/07 16:49 Page 1 VEOLINK Votre contact : tout au long de votre projet VEOLINK Com VEOLINK Tech VEOLINK Advanced Control VEOLINK Star VEOLINK Data Base VEOLINK Maintenance VEOLINK Pro VEOLINK

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Cette étude a été réalisée auprès de six entreprises de transport urbain de voyageurs, sur le territoire de la CINOR, sur la base des déclarations des

Plus en détail

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 Table des matières 1. Généralités Introduction Table des matières Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 2. Politique de sécurité Accueil et formation des nouveaux engagés

Plus en détail

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Développement durable des ports Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Rappel du cadre réglementaire Directive cadre européenne sur l eau Restauration d ici 2015 de la bonne

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

Les conférences INERIS

Les conférences INERIS Les conférences INERIS Forum Risques & Management Environnemental Forum B (Déchets) Forum Industrie Durable Forum Qualité de l Air Forum Biogaz L INERIS vous accueille sur son stand - Hall 3 /F223 Mardi

Plus en détail

RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95

RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95 RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95 PUBLIC CONCERNE Responsables, cadres technico-commerciaux, chefs de chantier «preneurs de permis» et chefs d équipe des entreprises ayant à intervenir dans

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail»

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Titre II du décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret 2012-170 du 3 février 2012 (articles 6 à 9) Article

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement Rubrique : Fonctionnels de la prévention du ministère... 2... 4 Rubrique : Risques psychosociaux...12 1 SOMMAIRE Rubrique : Fonctionnels

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30)

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30) Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Partie II RESUME NON TECHNIQUE ETUDE D IMPACT FEVRIER 2014 RAPPORT CON/13/084/CD/V2 SOMMAIRE I PRESENTATION DU PROJET ET DE SON ENVIRONNEMENT...

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

Compte-rendu du débat INERIS Société civile

Compte-rendu du débat INERIS Société civile Compte-rendu du débat INERIS Société civile Exploration et exploitation des hydrocarbures : enseignements de l accidentologie 19 mai 2015 Page 1 sur 10 Sommaire Liste des participants... 3 Contexte...

Plus en détail

Le transport de matières dangereuses

Le transport de matières dangereuses 1/5 Définitions > Une matière dangereuse est une substance qui par ses caractéristiques physicochimiques, toxicologiques, ou bien par la nature des réactions qu elle est susceptible de produire, peut présenter

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

Bachelors Technologiques

Bachelors Technologiques Bachelors Technologiques Mines et Carrières - Gestion et Maintenance de Parc de Matériels de Travaux Publics - QHSE Qualité Hygiène Sécurité Environnement www.2ie-edu.org Institut International d Ingénierie

Plus en détail

AF 2014-2015. Secteur. Titre. Comité. multimédia et récepteurs. Luminaires. nucléaires. Aspects systèmes Réseaux industriels

AF 2014-2015. Secteur. Titre. Comité. multimédia et récepteurs. Luminaires. nucléaires. Aspects systèmes Réseaux industriels Demandes approuvées au regard du CAN-P-2018 AF 2014-2015 Comité CEI/CISPR/A CEI/CISPR/I CEI/SC17A CEI/SC31G CEI/SC31J CEI/SC34D CEI/SC45A CEI/SC45B CEI/SC62A Titre Mesures des perturbations radioélectriques

Plus en détail

Préambule : présentation du Cabinet

Préambule : présentation du Cabinet Conférence - 3 décembre 2009 Sites et sols pollués : Outils techniques et juridiques Patricia SAVIN Avocate associée - Docteur en droit Stand C16 Dr. Férid BEN SLIMANE Responsable du Département Conseil

Plus en détail

2 e année d études. Durée. 130 h. 140 h. 206 h. Gestion et stratégie d entreprise. 61 h

2 e année d études. Durée. 130 h. 140 h. 206 h. Gestion et stratégie d entreprise. 61 h LES ENSEIGNEMENTS DE TRONC COMMUN * *programme 2011/2012 1 re année d études : - apporte les éléments scientifiques, - aborde des enseignements méthodologiques et technologiques dans plusieurs secteurs,

Plus en détail

Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012

Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012 Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012 Formation et sensibilisation Personnel du site : extrait des formations suivies en 2012 (12 personnes) : Nb de personnes

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

ASSURANCES DE DOMMAGES INCENDIE DE L ANALYSE AU COÛT DU RISQUE

ASSURANCES DE DOMMAGES INCENDIE DE L ANALYSE AU COÛT DU RISQUE ASSURANCES DE DOMMAGES INCENDIE DE L ANALYSE AU COÛT DU RISQUE 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 1 AGREPI? ASSOCIATION DES INGÉNIEURS & CADRES SPÉCIALISTES DE LA MAÎTRISE DES RISQUES INCENDIE

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL SOMMAIRE I. TRANSITION ENVIRONNEMENTALE II. TRANSITION DIGITALE III. ORGANISATION DURABLE DES ENTREPRISES IV. TECHNIQUES ET FILIERES METIERS 2 I- Transition

Plus en détail

Présentation de l entreprise l postes de travail. Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d. Présentation des postes de travail: Bureau

Présentation de l entreprise l postes de travail. Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d. Présentation des postes de travail: Bureau Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d ou d explosiond Caroline Pirotte Ergonome Présentation de l entreprise l et des postes de travail Hôtel situé à Bruxelles Ville +/- 90 travailleurs +/-

Plus en détail

FORMATION DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

FORMATION DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS FORMATION DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Objectif global: Obtenir les fondamentaux du métier de diagnostiqueur immobilier. Vous apprendrez la réglementation liée à chaque diagnostic. En fin de cursus, vous

Plus en détail

Le 10 ème programme (2013-2018) de l Agence de l eau Seine-Normandie

Le 10 ème programme (2013-2018) de l Agence de l eau Seine-Normandie Le 10 ème programme (2013-2018) de l Agence de l eau Seine-Normandie Les aides aux activités économiques Franck LEROY Responsable du Service Investissements Collectivités et Industrie Direction Seine Aval

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «Hygiène sécurité - environnement» Présentation de la formation

Programme Pédagogique National du DUT «Hygiène sécurité - environnement» Présentation de la formation Programme Pédagogique National du DUT «Hygiène sécurité - environnement» Présentation de la formation 1 SOMMAIRE Page -1-Objectif de la formation -2-Caractéristiques générales de la formation -3-Conditions

Plus en détail

Enjeux de la sécurisation durable d anciennes décharges en Alsace par la chimie bâloise

Enjeux de la sécurisation durable d anciennes décharges en Alsace par la chimie bâloise Enjeux de la sécurisation durable d anciennes décharges en Alsace par la chimie bâloise Journées d échanges franco-suisses sur la gestion des sites et sols pollués 14 15 juin 2012 Hans-Jürg Reinhart Carine

Plus en détail

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 www. CATALOGUE DVD & USB Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au

Plus en détail

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Amiante : Formation répondant aux critères de compétence obligatoires dans le cadre de la certification (NF EN ISO 17024) D P E : Formation répondant

Plus en détail

Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours

Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours Objectif Être capable : - d'appliquer la réglementation relative au transport des marchandises dangereuses et au stockage. - de rechercher

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Page : 1/8 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Identification de la préparation Utilisation de la préparation Identification de la Société / Entreprise Adresse : Eosine

Plus en détail

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15)

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15) Préparations à l'habilitation électrique Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Initial Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Recyclage (1,5 jours) Non électricien exécutant B0 H0 Initial / Recyclage Non électricien

Plus en détail

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 Introduction Les principales nuisances susceptibles d être rencontrées sur un chantier proviennent de la gestion des déchets, du bruit et des

Plus en détail

Une expérience, un diplôme, un métier

Une expérience, un diplôme, un métier Une expérience, un diplôme, un métier SOMMAIRE 4 agroalimentaire, viticulture 5 AMéNAGEMENT, ENVIRONNEMENT, qualité, risques 7 hôtellerie, tourisme 7 art, culture, communication 9 commerce, marketing 10

Plus en détail

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS L exemple de l agence 13/84 Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 Présentation Rappel de l engagement ISO 14001 de l ONF Quelques généralités sur la gestion

Plus en détail

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels Appellations Adjoint / Adjointe au responsable environnement-hygiène-sécurité en industrie Ingénieur / Ingénieure en traitement des déchets industriels Chargé / Chargée de l'hygiène et de la sécurité du

Plus en détail

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Carte de compétence Compétences du nouveau profil de qualification 1. Approvisionnement 1.1 L importance de la logistique dans l économie

Plus en détail

Normes CE Equipements de Protection Individuelle

Normes CE Equipements de Protection Individuelle E. P. I D O C U M E N T D I N F O R M A T I O N Normes CE Equipements de Protection Individuelle Normes CE EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE Définitions : E.P.I : Tout dispositif ou moyen destiné

Plus en détail

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES Fiche pratique DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE - ordonnance n 2005-655 du 8 juin 2005 : mise en place du dossier de diagnostic technique - décret n 2006-1114

Plus en détail

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Prévention et Sécurité au Travail Fiche Santé et Travail n 111 Date : 01/09/2014 "Un homme averti en vaut deux" Ce proverbe souligne que l on est plus

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001 SARRAMAGNAN Viviane Master II Économie et Gestion de l Environnement Année universitaire 2008/2009 Sommaire Présentation

Plus en détail

Recours aux entreprises extérieures

Recours aux entreprises extérieures RECOMMANDATION R429 Recommandations adoptées par le Comité technique national de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie le 21 novembre 2006. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

La Qualité au service de la construction...

La Qualité au service de la construction... La Qualité au service de la construction... Maîtriser ses projets... POLYEXPERT ENVIRONNEMENT est un spécialiste reconnu du conseil et du contrôle dans le domaine de la construction. Notre objectif est

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

Formations à la prévention des risques liés à l amiante (sous-section 4)

Formations à la prévention des risques liés à l amiante (sous-section 4) Formations à la prévention des risques liés à l amiante (sous-section 4) DOCUMENT DE REFERENCE Ce document présente le contexte relatif à l organisation des formations «amiante sous-section 4» : Les compétences

Plus en détail

Maîtrisez les risques environnementaux de votre entreprise

Maîtrisez les risques environnementaux de votre entreprise Artisans, Professionnels, PME, TPE, Collectivités vous êtes concernés! Maîtrisez les risques environnementaux de votre entreprise Fédération française des sociétés dʼassurances Dans le cadre de la gestion

Plus en détail

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)?

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)? Les plans de secours sont organisés et mis en oeuvre par une direction unique, le directeur des opérations de secours (DOS) qui est le préfet du département concerné. Qu est ce que le plan d organisation

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L ENSEMBLE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER D UNE LA COURNEUVE (93) 93-002

RESUME NON TECHNIQUE DE L ENSEMBLE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER D UNE LA COURNEUVE (93) 93-002 93-002 15 décembre 2014 RESUME NON TECHNIQUE DE L ENSEMBLE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER D UNE PLATE-FORME DE TRAITEMENT BIOLOGIQUE DE TERRES POLLUEES ET DE TRANSIT DE DECHETS VERTS

Plus en détail

RECONNAISSANCES OFFICIELLES DE L'INERIS

RECONNAISSANCES OFFICIELLES DE L'INERIS RECONNAISSANCES OFFICIELLES DE L'INERIS L UNION EUROPEENNE L INERIS est organisme notifié auprès de l'union européenne par différents ministères, au titre de plusieurs directives : 1 PAR LE MINISTERE CHARGE

Plus en détail

w p LE RISQUE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES LES RISQUES TECHNOLOGIQUES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE 2- QU EST-CE QU UNE MATIÈRE DANGEREUSE?

w p LE RISQUE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES LES RISQUES TECHNOLOGIQUES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE 2- QU EST-CE QU UNE MATIÈRE DANGEREUSE? LES RISQUES TECHNOLOGIQUES w p LE RISQUE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES? Le risque de transport de matières dangereuses, ou risque TMD, est

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com CARNET de la construction durable en béton Preuves à l appui 1 2 La maison en béton : un impact maîtrisé sur l environnement, page 5 La maison en béton

Plus en détail

Airparif Services. Formations professionnelles 2015. Surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France

Airparif Services. Formations professionnelles 2015. Surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France Services Formations professionnelles 2015 Surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France Catalogue de formations professionnelles 2015 a une longue expérience de sensibilisation et de formation tant

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 Informations Régie des Eaux Renseignements Accueil Téléphonique ipale des eaux siège de la Régie munic et de l Assainissement 58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 8h00 à 12h30 vendredi de Bureau ouvert

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1)

Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1) Logo de l organisme de Formation Intitulé Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la

Plus en détail

Présentation. Histoire...3 Moyens humains & matériels.4 Situation géographique..5 Références...6. Instrumentation...7

Présentation. Histoire...3 Moyens humains & matériels.4 Situation géographique..5 Références...6. Instrumentation...7 Sommaire Présentation Histoire...3 Moyens humains & matériels.4 Situation géographique..5 Références...6 Activités Instrumentation...7 Electricité.8 Génie électrique. 9 Courant faible.10 Maîtrise de l

Plus en détail

Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations

Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations FICHE D IDENTITE. DE LA SOCIETE ZI Daudel 17, rue Jean-Baptiste Colbert 26700 PIERRELATTE Tél : 04.75.27.94.84 - Fax : 04.75.27.96.92 contact.f@phenix-conseils.com

Plus en détail

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel H1303 - Intervention techniue en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel Appellations Animateur / Animatrice en déchets en industrie Technicien / Technicienne en environnement, sécurité et conditions

Plus en détail

CQP Installateur de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en couverture Étude d opportunité

CQP Installateur de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en couverture Étude d opportunité CQP GROUPE OPCA GFC AREF BTP CQP Installateur de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en couverture Étude d opportunité En matière d équipement concernant l énergie solaire photovoltaïque et

Plus en détail

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Septembre 2013 Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Si le recours aux matériaux recyclés ou aux déchets inertes progresse, les secteurs d activité du bâtiment ou des travaux

Plus en détail

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités SAGE DVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités BOCAGE RIVIERE ZONES HUMIDES TRAIT DE CÔTE D66 Réaliser des diagnostics partagés du fonctionnement hydraulique D67 Mettre

Plus en détail

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Qu est-ce qu un Tout le monde produit des déchets dangereux via ses activités quotidiennes

Plus en détail

Règles Générales de Sécurité et Santé

Règles Générales de Sécurité et Santé R.G.S.S. destinées aux entreprises extérieures devant intervenir sur les bâtiments et installations de la Banque Internationale à Luxembourg S.A. Les Règles Générales de Sécurité et Sûreté (R.G.S.S.) ont

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

maîtriser la qualité et les risques industriels avec sgs

maîtriser la qualité et les risques industriels avec sgs maîtriser la qualité et les risques industriels avec sgs l offre SGS dédiée à vos projets industriels SGS apporte un support à vos projets industriels tout le long de leur vie, de la conception à la mise

Plus en détail