ATLAS SOLAIRE ALGERIEN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATLAS SOLAIRE ALGERIEN"

Transcription

1 ATLAS SOLAIRE ALGERIEN Mohamed Rédha YAICHE Abdellah BOUHANIK Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique Centre de Développement des Energies Renouvelables EISSN/ISSN Dépôt légal

2 Portail des Energies Renouvelables Actualités Réseau CHEMS Annuaires Appels d Offres Projets Réglementation Documentation

3 Préface L e présent ouvrage est le premier volume d une série d Atlas consacrés à l évaluation des gisements des ressources renouvelables en Algérie. Le Centre de Développement des Energies Renouvelables a choisi de dédier ce premier volume au gisement solaire algérien, l un des plus importants au monde. Pour l'élaboration de cet Atlas, les auteurs ont développé une nouvelle méthode, validée scientifiquement, d estimation de l irradiation solaire globale, pour différents types de ciel, à partir de la durée d insolation mesurée. L étude a porté sur 48 sites répartis uniformément sur tout le territoire national pour lesquels nous disposons de données relatives à la durée d insolation mesurée sur une période de 11 années (Office National de la Météorologie, ). L application de la méthode de calcul développée, a permis de tracer les cartes solaires pour différentes inclinaisons et orientations. Les scientifiques et les acteurs du secteur socio-économique apprécieront cette nouvelle source de données primordiale dans la conception, le développement, la réalisation et l évaluation des performances des systèmes d énergie solaire. Ces données seront également utiles dans la conception de bâtiments bioclimatiques. Je tiens à remercier les auteurs, Rédha Yaiche et Abdellah Bouhanik, de leur travail qui est à l'origine de ce premier Atlas solaire en Algérie et j espère que ce dernier contribuera au développement des Energies Renouvelables en Algérie. Prof. Noureddine Yassaa, Directeur de l EPST CDER

4 Nomenclature SS SS0 Gh G lat G90 S G90 E & O Durée d insolation mesurée Durée d insolation calculée Irradiation globale reçue sur une surface horizontale Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Irradiation globale inclinée verticale Sud Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest G90 S-E & S-O Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest

5 Sommaire Moyennes annuelles de la durée d insolation et des irradiations globales, cas d un ciel totalement clair... 1 Durée d insolation calculée (SS0), (Tableau) Durée d insolation calculée (SS0), (Carte insolation) Irradiation globale reçue sur une surface horizontale, (Tableau) Irradiation globale reçue sur une surface horizontale,(carte solaire) Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Tableau) Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Carte solaire) Moyennes annuelles de la durée d insolation et des irradiations globales, tous types de ciel (Période ) Durée d insolation mesurée (SS), (Tableau) Durée d insolation mesurée (SS), (Carte insolation) Irradiation globale reçue sur une surface horizontale, (Tableau)

6 Irradiation globale reçue sur une surface horizontale, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Tableau) Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Carte solaire) Moyennes mensuelles de la durée d insolation et des irradiations globales, tous types de ciel (Période Hiver ) Durée d insolation mesurée (SS), (Tableau) Durée d insolation mesurée (SS), (Carte insolation) Irradiation globale reçue sur une surface horizontale, (Tableau) Irradiation globale reçue sur une surface horizontale, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Tableau) Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Tableau)

7 Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Carte solaire) Moyennes mensuelles de la durée d insolation et des irradiations globales, tous types de ciel (Période Printemps ) Durée d insolation mesurée (SS), (Tableau) Durée d insolation mesurée (SS), (Carte insolation) Irradiation globale reçue sur une surface horizontale, (Tableau) Irradiation globale reçue sur une surface horizontale, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Tableau) Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Carte solaire)

8 Moyennes mensuelles de la durée d insolation et des irradiations globales, tous types de ciel (Période Eté ) Durée d insolation mesurée (SS), (Tableau) Durée d insolation mesurée (SS), (Carte insolation) Irradiation globale reçue sur une surface horizontale, (Tableau) Irradiation globale reçue sur une surface horizontale, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Tableau) Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Carte solaire) Moyennes mensuelles de la durée d insolation et des irradiations globales, tous types de ciel (Période Automne ) Durée d insolation mesurée (SS), (Tableau) Durée d insolation mesurée (SS), (Carte insolation) Irradiation globale reçue sur une surface horizontale, (Tableau) Irradiation globale reçue sur une surface horizontale, (Carte solaire)

9 Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Tableau) Irradiation globale inclinée à la latitude du lieu, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale sud, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, (Carte solaire) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Tableau) Irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, (Carte solaire)

10 Moyenne annuelle de la durée d insolation calculée (SS0) Cas d un ciel totalement clair 1

11 Moyenne annuelle de la durée d insolation calculée (SS0) Cas d un ciel totalement clair 2

12 Moyenne annuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, cas d un ciel totalement clair 3

13 Moyenne annuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, cas d un ciel totalement clair 4

14 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Cas d un ciel totalement clair 5

15 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Cas d un ciel totalement clair 6

16 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Cas d un ciel totalement clair 7

17 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Cas d un ciel totalement clair 8

18 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest Cas d un ciel totalement clair 9

19 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest Cas d un ciel totalement clair 10

20 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, cas d un ciel totalement clair 11

21 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, cas d un ciel totalement clair 12

22 Moyenne annuelle de la durée d insolation mesurée (SS) Période

23 Moyenne annuelle de la durée d insolation mesurée (SS) Période

24 Moyenne annuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, période

25 Moyenne annuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, période

26 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Période

27 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Période

28 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Période

29 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Période

30 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest Période

31 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest Période

32 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, période

33 Moyenne annuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, période

34 Moyenne mensuelle de la durée d insolation mesurée (SS) Période «Hiver » 25

35 Moyenne mensuelle de la durée d insolation mesurée (SS) Période «Hiver » 26

36 Moyenne mensuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, période «Hiver » 27

37 Moyenne mensuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, période «Hiver » 28

38 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Période «Hiver » 29

39 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Période «Hiver » 30

40 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Période «Hiver » 31

41 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Période «Hiver » 32

42 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, période «Hiver » 33

43 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, période «Hiver » 34

44 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, période «Hiver » 35

45 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, période «Hiver » 36

46 Moyenne mensuelle de la durée d insolation mesurée (SS) Période «Printemps » 37

47 Moyenne mensuelle de la durée d insolation mesurée (SS) Période «Printemps » 38

48 Moyenne mensuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, période «Printemps » 39

49 Moyenne mensuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, période «Printemps » 40

50 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Période «Printemps » 41

51 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Période «Printemps » 42

52 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Période «Printemps » 43

53 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Période «Printemps » 44

54 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, période «Printemps » 45

55 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, période «Printemps » 46

56 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, période «Printemps » 47

57 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, période «Printemps » 48

58 Moyenne mensuelle de la durée d insolation mesurée (SS) Période «Eté » 49

59 Moyenne mensuelle de la durée d insolation mesurée (SS) Période «Eté » 50

60 Moyenne mensuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, période «Eté » 51

61 Moyenne mensuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, période «Eté » 52

62 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Période «Eté » 53

63 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Période «Eté » 54

64 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Période «Eté » 55

65 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Période «Eté » 56

66 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, période «Eté » 57

67 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, période «Eté » 58

68 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, période «Eté » 59

69 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, période «Eté » 60

70 Moyenne mensuelle de la durée d insolation mesurée (SS) Période «Automne » 61

71 Moyenne mensuelle de la durée d insolation mesurée (SS) Période «Automne » 62

72 Moyenne mensuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, période «Automne » 63

73 Moyenne mensuelle de l irradiation globale reçue sur une surface horizontale, période «Automne » 64

74 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Période «Automne » 65

75 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée à la latitude du lieu Période «Automne » 66

76 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Période «Automne » 67

77 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale sud Période «Automne » 68

78 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, période «Automne » 69

79 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Est et Ouest, période «Automne » 70

80 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, période «Automne » 71

81 Moyenne mensuelle de l irradiation globale inclinée verticale Sud Est et Sud Ouest, période «Automne » 72

82 Mesures relevées en temps réels au niveau de la Station de Mesure Radiométrique et Météorologique de Bouzareah CDER

83

84 Centre de Développement des Energies Renouvelables B.P. 62 Route de l observatoire, bouzaréah Web : Tél : (213) / Fax : (213) /

Estimation du rayonnement solaire direct en Algérie Cas d un ciel clair

Estimation du rayonnement solaire direct en Algérie Cas d un ciel clair Revue des Energies Renouvelables Vol. 14 N 3 (2011) 461 467 Estimation du rayonnement solaire direct en Algérie Cas d un ciel clair M.R. Yaïche 1 and S.M.A. Bekkouche 2 1 Centre de Développement des Energies

Plus en détail

DOSSIER INSTALLATION SOLAIRE

DOSSIER INSTALLATION SOLAIRE DOSSIER INSTALLATION SOLAIRE LES BASES DE L ENERGIE SOLAIRE LES CONSTANTES SOLAIRES LE MOUVEMENT DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL LES TRAJECTOIRES DU SOLEIL y x LE DIAGRAMME SOLAIRE!!!!! OU 1 1 LES CONSTANTES

Plus en détail

CARTOGRAPHIE SOLAIRE SUR LA MAJEURE PARTIE DU TERRITOIRE NATIONAL

CARTOGRAPHIE SOLAIRE SUR LA MAJEURE PARTIE DU TERRITOIRE NATIONAL CARTOGRAPHIE SOLAIRE SUR LA MAJEURE PARTIE DU TERRITOIRE NATIONAL K. Abdeladim, A. Hadj Arab CDER, Route de l observatoire, BP. 62, 16, Bouzaréah,, Algérie Résumé Une méthodologie de cartographie solaire

Plus en détail

Centrale Thermosolaire à Tour Solar Thermal Power Plant Algeria ( AlSol)

Centrale Thermosolaire à Tour Solar Thermal Power Plant Algeria ( AlSol) Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique Centre de Développement des Energies Renouvelables

Plus en détail

Estimation et Cartographie de la Composante Globale du Rayonnement Solaire

Estimation et Cartographie de la Composante Globale du Rayonnement Solaire Rev Energ Ren : Valorisation (1999) 219-4 Estimation et Cartographie de la Composante Globale du Rayonnement Solaire A Mefti et MY Bouroubi Centre de Développement des Energies Renouvelables, BP 62, Route

Plus en détail

Logiciel de calcul des paramètres astronomiques à l usage des installations solaires

Logiciel de calcul des paramètres astronomiques à l usage des installations solaires Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 343 348 Logiciel de calcul des paramètres astronomiques à l usage des installations solaires R. Yaiche * Centre de Développement des Energies renouvelables

Plus en détail

Conception et validation d un logiciel sous Excel pour la modélisation d une station radiométrique en Algérie Cas d un ciel totalement clair

Conception et validation d un logiciel sous Excel pour la modélisation d une station radiométrique en Algérie Cas d un ciel totalement clair Revue des Energies Renouvelables Vol. 12 N 4 (2009) 677 688 Conception et validation d un logiciel sous Excel pour la modélisation d une station radiométrique en Algérie Cas d un ciel totalement clair

Plus en détail

Etude comparative de simulation entre PVsyst3 et PSpice de la centrale photovoltaïque connectée au réseau du CDER

Etude comparative de simulation entre PVsyst3 et PSpice de la centrale photovoltaïque connectée au réseau du CDER Revue des Energies Renouvelables CER 07 Oujda (2007) 131 136 Etude comparative de simulation entre PVsyst3 et PSpice de la centrale photovoltaïque connectée au réseau du CDER A. Chouder 1*, F. Cherfa 1,

Plus en détail

Série 3. Question 1. Détermination des coordonnées horizontales

Série 3. Question 1. Détermination des coordonnées horizontales Question 1 Détermination des coordonnées horizontales du Soleil sur une station météorologique S le 26 Octobre à 16 h 33 min heure légale. La position de S est : 5 12 longitude Est 41 32 latitude Nord.

Plus en détail

SUPPORT ORIENTABLE DE PANNEAU SOLAIRE les cinématiques principales

SUPPORT ORIENTABLE DE PANNEAU SOLAIRE les cinématiques principales 1 1 Cours élémentaire d astronomie : Il y a une caractéristique importante de l'orbite terrestre qui peut être vue directement: le changement d'angle du Soleil dans le ciel qui dépend des variations saisonnières

Plus en détail

Evolution Mensuelle de la Ressource Eolienne à travers l Algérie

Evolution Mensuelle de la Ressource Eolienne à travers l Algérie Rev. Energ. Ren.: ICPWE (03)147-152 Evolution Mensuelle de la Ressource Eolienne à travers l Algérie Centre de Développement des Energies Renouvelables (CDER) B.P. 62, Route de l Observatoire, Bouzaréah,

Plus en détail

Le Gisement Solaire. 1.Le rayonnement solaire: origine et. définition. 2. Les variables du rayonnement solaire

Le Gisement Solaire. 1.Le rayonnement solaire: origine et. définition. 2. Les variables du rayonnement solaire Le Gisement Solaire 1.Le rayonnement solaire: origine et définition 2. Les variables du rayonnement solaire 1 Potentiel de l énergie solaire «disponible» sur terre Géothermie Biomasse Consommation énergétique

Plus en détail

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques R.KHARCHI a, B.BENYOUCEF b & M.BELHAMEL a. (a) Centre de Développement des Energies Renouvelables B.P. 62, Route de l observatoire, Bouzaréah,

Plus en détail

Corrélation de la Fraction Diffuse de l Irradiation Solaire en Algérie

Corrélation de la Fraction Diffuse de l Irradiation Solaire en Algérie Rev. Energ. Ren. : Valorisation (1999) 125-129 Corrélation de la Fraction Diffuse de l Irradiation Solaire en Algérie M. Chikh, A. Malek et M. Drif Laboratoire Photovoltaïque, Centre de Développement des

Plus en détail

Extrapolation verticale des paramètres de Weibull pour l estimation du potentiel récupérable

Extrapolation verticale des paramètres de Weibull pour l estimation du potentiel récupérable Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 193 198 Extrapolation verticale des paramètres de Weibull pour l estimation du potentiel récupérable N. Kasbadji-Merzouk 1*, M. Merzouk 2 et B.

Plus en détail

Etat des lieux d une installation de pompage solaire

Etat des lieux d une installation de pompage solaire Etat des lieux d une installation de pompage solaire Hocine GUELLIL 1 1 Laboratoire Energétique et Thermique Appliquée ETAP Département de Génie mécanique, Faculté de Technologie. Université de Tlemcen.

Plus en détail

LE TEMPS L HEURE, LES FUSEAUX HORAIRES, LES SAISONS. I. LA RÉVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL.

LE TEMPS L HEURE, LES FUSEAUX HORAIRES, LES SAISONS. I. LA RÉVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL. LE TEMPS L HEURE, LES FUSEAUX HORAIRES, LES SAISONS. I. LA RÉVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL. La rotation de la Terre sur elle-même est responsable de l alternance des jours et des nuits, ainsi que

Plus en détail

Estimation de l Irradiation Solaire par la Logique Floue. M. Drif & M. Chikh

Estimation de l Irradiation Solaire par la Logique Floue. M. Drif & M. Chikh Rev. Energ. Ren. : Chemss 2000 105-110 Estimation de l Irradiation Solaire par la Logique Floue M. Drif & M. Chikh Centre de Développement des Energies Renouvelables, B.P. 62, Route de l Observatoire,

Plus en détail

Etude comparative des performances thermiques d un prototype de chauffe eau solaire pour deux sites algériens

Etude comparative des performances thermiques d un prototype de chauffe eau solaire pour deux sites algériens Revue des Energies Renouvelables Vol. 14 N 3 (2011) 481 486 Etude comparative des performances thermiques d un prototype de chauffe eau solaire pour deux sites algériens F. Sahnoune *, M. Belhamel et M.

Plus en détail

C est un cadran qui donne l heure en fonction de la position dans le ciel d une étoile bien particulière puisqu il s agit du soleil.

C est un cadran qui donne l heure en fonction de la position dans le ciel d une étoile bien particulière puisqu il s agit du soleil. Le cadran solaire équatorial 1-Principe de fonctionnement : C est un cadran qui donne l heure en fonction de la position dans le ciel d une étoile bien particulière puisqu il s agit du soleil. L ombre

Plus en détail

Pour une politique volontariste du développement des énergies renouvelables: solaire et éolien

Pour une politique volontariste du développement des énergies renouvelables: solaire et éolien Ecole Nationale Polytechnique Département de Génie chimique Laboratoire de Valorisation des Energies Fossiles 20 e Journée de l énergie : Youm el Ilm : Auditorium O. Khouani Sonatrach 16 avril 2016 Pour

Plus en détail

ATLAS DU POTENTIEL SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE ET THERMODYNAMIQUE EN RÉGION PACA

ATLAS DU POTENTIEL SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE ET THERMODYNAMIQUE EN RÉGION PACA ATLAS DU POTENTIEL SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE ET THERMODYNAMIQUE EN RÉGION PACA PRÉSENTATION CG06 PLAN CLIMAT CENTRE ENERGETIQUE ET PROCEDES Philippe BLANC Centre Energétique et Procédés, MINES ParisTech /

Plus en détail

Le Dessalement Solaire - Considérations Techniques. A. Sadi

Le Dessalement Solaire - Considérations Techniques. A. Sadi Rev. Energ. Ren. : Chemss 2000 91-97 Le Dessalement Solaire - Considérations Techniques Centre de Développement des Energies Renouvelables, B.P. 62, Route de l Observatoire, Bouzaréah, Alger Résumé L exploitation

Plus en détail

Logiciel METEONORM 6. Francis Domain Ingénieur en Énergie Solaire Photovoltaïque INES Education

Logiciel METEONORM 6. Francis Domain Ingénieur en Énergie Solaire Photovoltaïque INES Education Logiciel METEONORM 6 Francis Domain Ingénieur en Énergie Solaire Photovoltaïque INES Education 1 Dimensionnement PV connecté au réseau électrique Surface S (en m²) de modules PV de rendement de conversion

Plus en détail

Modélisation des paramètres de fonctionnement d un capteur solaire plan à air

Modélisation des paramètres de fonctionnement d un capteur solaire plan à air Modélisation des paramètres de fonctionnement d un capteur solaire plan à air M. Baissi 1, A.Brima 2, N. Moummi 2, A.Moummi 2,3, H.Karoua 1 1 Département de Génie Mécanique 2 Laboratoire de Génie Mécanique

Plus en détail

L Influence de l Orientation sur les Apports Solaires d un Habitat Situé dans la Région de l Atlas Saharien

L Influence de l Orientation sur les Apports Solaires d un Habitat Situé dans la Région de l Atlas Saharien LE PREMIER SEMINAIRE NATIONAL SUR L'HABITAT TRADITIONNEL DANS LA REGION DE L'ATLAS SAHARIEN Laghouat les 24 et 25 avril 2011 L Influence de l Orientation sur les Apports Solaires d un Habitat Situé dans

Plus en détail

Le résidentiel en Altitude et dans les Hauts

Le résidentiel en Altitude et dans les Hauts CONSTRUIRE AVEC LE CLIMAT REUNIONNAIS Le résidentiel en Altitude et dans les Hauts Jean-Louis IZARD Enseignant-chercheur à l ENSA-Marseille Laboratoire ABC izard@marseille.archi.fr Avertissement Cet article

Plus en détail

Le Mouvement Terre Soleil

Le Mouvement Terre Soleil Le Mouvement Terre Soleil La course de la Terre autour du Soleil décrit une ellipse légèrement aplatie. Dans cette ronde annuelle autour du Soleil, la Terre effectue un tour complet sur elle-même en 24

Plus en détail

Lumières et ombres La révolution de la Terre et les saisons Les étoiles et les planètes Phases de la Lune et éclipses

Lumières et ombres La révolution de la Terre et les saisons Les étoiles et les planètes Phases de la Lune et éclipses M1EEF- physique Le ciel et la Terre Lumières et ombres La révolution de la Terre et les saisons Les étoiles et les planètes Phases de la Lune et éclipses Matière Matière et température Changements d état

Plus en détail

Brise Soleil Elegance SC : Design architectural & Optimisation thermique

Brise Soleil Elegance SC : Design architectural & Optimisation thermique Brise Soleil Elegance SC : Design architectural & Optimisation thermique Sapa Building System Elegance SC Design architectural & Optimisation thermique Le système de Brise Soleil Elegance SC est conçu

Plus en détail

Cadran Solaire Universel

Cadran Solaire Universel Cadran Solaire Universel 1) Construction d un cadran solaire Découper un disque (D) de 500mm de diamètre et à partir de son centre tracer 24 parts égales, de 15 degrés chacune. Percer un trou au centre

Plus en détail

3e cycle ASTRONOMIE. Carnet de science. Nom de l élève : Le Soleil et les saisons. Date :

3e cycle ASTRONOMIE. Carnet de science. Nom de l élève : Le Soleil et les saisons. Date : ASTRONOMIE Carnet de science 3e cycle Le Soleil et les saisons Nom de l élève : Date : Dessine le Soleil en couleur. Puis, effectue un réseau conceptuel (mots en lien avec le Soleil) autour de celui-ci.

Plus en détail

Comportement thermique d un séchoir solaire direct type serre dans la région de Ghardaïa

Comportement thermique d un séchoir solaire direct type serre dans la région de Ghardaïa Revue des Energies Renouvelables SMSTS 08 Alger (2008 167 176 Comportement thermique d un séchoir solaire direct type serre dans la région de Ghardaïa S Kherrour *, SMA Bekkouche et L Serir Unité de Recherche

Plus en détail

Bulletin d information mensuel

Bulletin d information mensuel Janvier 2014 BMI n 20 Bulletin d information mensuel Projet pilote revégétalisation par la méthode de l ensemencement hydraulique Dans le cadre du projet pilote revégétalisation par la méthode de l ensemencement

Plus en détail

ANALYSE DES RESULTATS

ANALYSE DES RESULTATS Conseil Dette Conseil Investissement Conseil Stratégique ANALYSE DES RESULTATS Appel d offres simplifié Toitures Photovoltaïques 100 250 kwc 6 Juin 2016 CONTEXTE Le mécanisme d Appel d offres simplifié

Plus en détail

Ombre et lumière (cycle 3) Astronomie

Ombre et lumière (cycle 3) Astronomie Ombre et lumière (cycle 3) Astronomie 1. La course apparente du soleil - le gnomon Les hommes ont su très tôt estimer l heure grâce au Soleil. On a d abord utilisé unn simple bâton planté dans le sol :

Plus en détail

CONCEPTION CLIMATIQUE

CONCEPTION CLIMATIQUE CONCEPTION CLIMATIQUE Selon les cours de Nicolas TIXIER Attention : l'ensemble de ce cours s'applique à des logiques d'habitat en climat tempéré (froid l'hiver / chaud l'été) - La notion de confort - Pour

Plus en détail

Traitement des effluents graisseux par méthanisation. Présentation du 17/09/2013 à la CCI du Lot 1

Traitement des effluents graisseux par méthanisation. Présentation du 17/09/2013 à la CCI du Lot 1 Traitement des effluents graisseux par méthanisation 1 SOMMAIRE 1. PRESENTATION FONROCHE 2. LA METHANISATION 3. SITUATION ACTUELLE 4. SOLUTION FONROCHE 5. MOYENS MIS EN PLACE 6. INTERETS 2 1. PRÉSENTATION

Plus en détail

By Christophe Tatsinkou, NIS_Cameroon

By Christophe Tatsinkou, NIS_Cameroon SEMINAR ON Mainstreaming Energy Sustainable Development Goals (SDGs), Targets and Indicators into Statistical Programmes By Christophe Tatsinkou, NIS_Cameroon Plan de la présentation Présentation sommaire

Plus en détail

Cadastre solaire genevois: méthodologie, modèles et outils d analyse du potentiel solaire sur les toitures et façades

Cadastre solaire genevois: méthodologie, modèles et outils d analyse du potentiel solaire sur les toitures et façades Cadastre solaire genevois: méthodologie, modèles et outils d analyse du potentiel solaire sur les toitures et façades 25 ème journée du CUEPE, 19 mai hepia INPACT/Leea: Gilles Desthieux, Claudio Carneiro,

Plus en détail

STUDY AND NUMERICAL SIMULATION OF SOLAR SYSTEM FOR AIR HEATING

STUDY AND NUMERICAL SIMULATION OF SOLAR SYSTEM FOR AIR HEATING Journal of Fundamental and Applied Sciences ISSN 1112-9867 Research Article Available online at http://www.jfas.info STUDY AND NUMERICAL SIMULATION OF SOLAR SYSTEM FOR AIR HEATING M. Ghodbane 1,*, B. Boumeddane

Plus en détail

Le photovoltaïque pour l éco-bâtiment

Le photovoltaïque pour l éco-bâtiment Le photovoltaïque pour l éco-bâtiment Le numérique au service du photovoltaïque Exemple du cadastre solaire Le 9 février 2017 https://www.cadastre-solaire.fr/ 2 3 4 5 Cadastre solaire Qu est ce qu un cadastre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE / novembre 2006

DOSSIER DE PRESSE / novembre 2006 K LINE, PRET A REPONDRE AUX NOUVELLES REFERENCES DE LA RT 2005 Depuis le 1 er septembre 2006, la RT 2005 s applique à tous les permis de construire pour les bâtiments neufs (habitats et non-résidentiels).

Plus en détail

environnement thermique et maitrise énergétique dossier analyse d un projet L5C > Environnement thermique et maîtrise énergétique généralités

environnement thermique et maitrise énergétique dossier analyse d un projet L5C > Environnement thermique et maîtrise énergétique généralités généralités environnement thermique et maitrise énergétique dossier analyse d un projet Objectif Le travail pour ce dossier a pour objectif d être capable d évaluer les partis pris d un projet architectural

Plus en détail

Caractérisation Eolienne du Site Les Grands Vents A l Aide d un Modèle Numérique

Caractérisation Eolienne du Site Les Grands Vents A l Aide d un Modèle Numérique Caractérisation Eolienne du Site Les Grands Vents A l Aide d un Modèle Numérique H.Daaou Nedjari*, S.Haddouche et N. Kasbadji Merzouk Centre de Développement des Energies Renouvelables Laboratoire Evaluation

Plus en détail

Méthodes de navigation. Chapitre 5 METHODES DE NAVIGATION. Axe des pôles

Méthodes de navigation. Chapitre 5 METHODES DE NAVIGATION. Axe des pôles Chapitre 5 basées sur le calcul de la distance rho et de l angle theta Nord METHODES DE NAVIGATION Angle Système de navigation rho-theta GPA-745 5-1 GPA-745 5-2 basées sur le calcul des distances rho-rho-rho

Plus en détail

07/10/2015. Module : Irradiation Solaire. Le Soleil. La puissance dégagée par le soleil

07/10/2015. Module : Irradiation Solaire. Le Soleil. La puissance dégagée par le soleil Ecole Supérieure de Technologie de Salé Systèmes Photovoltaïques raccordés au réseau électrique destinée aux Doctorants Marocains des filières photovoltaïques Université Mohammed V -Rabat Ecole Supérieure

Plus en détail

Approfondissement Energétique des bâtiments et confort Département Génie Civil Ecole des Ponts ParisTech. Bruno PEUPORTIER ParisTech

Approfondissement Energétique des bâtiments et confort Département Génie Civil Ecole des Ponts ParisTech. Bruno PEUPORTIER ParisTech Approfondissement Energétique des bâtiments et confort Département Génie Civil Ecole des Ponts ParisTech Thermique, 2 Rayonnement Bruno PEUPORTIER ParisTech Définitions 1 1 Flux entre deux surfaces 2 Corps

Plus en détail

CONSTRUIRE AVEC LE CLIMAT REUNIONNAIS

CONSTRUIRE AVEC LE CLIMAT REUNIONNAIS CONSTRUIRE AVEC LE CLIMAT REUNIONNAIS PARTIE 1 : Le résidentiel dans les Bas Partie 3 Jean-Louis IZARD Enseignant-chercheur à l ENSA-Marseille Laboratoire ABC izard@marseille.archi.fr 1-6. La grande question

Plus en détail

Les Saisons. Guide des enseignants CE 2, CM 1, CM 2 et 6 ème.

Les Saisons. Guide des enseignants CE 2, CM 1, CM 2 et 6 ème. Les Saisons Guide des enseignants CE 2, CM 1, CM 2 et 6 ème www.eurekamuseoa.es Introduction : MONITEUR : Avant de commencer, il convient de rappeler aux élèves quand commence chaque saison. Pour simplifier,

Plus en détail

Statistiques climatiques des communes belges Liège (ins 62063)

Statistiques climatiques des communes belges Liège (ins 62063) Statistiques climatiques des communes belges Liège (ins 6263) 1. Températures de l air et précipitations....... 2 2. Vent à 1 mètres..................... 4 3. Rayonnement solaire et durée d insolation.....

Plus en détail

R & D dans le domaine des énergies renouvelables en Algérie

R & D dans le domaine des énergies renouvelables en Algérie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique Centre de Développement des Energies Renouvelables

Plus en détail

Statistiques climatiques des communes belges Saint-Georges-sur-Meuse (ins 64065)

Statistiques climatiques des communes belges Saint-Georges-sur-Meuse (ins 64065) Statistiques climatiques des communes belges Saint-Georges-sur-Meuse (ins 6465) 1. Températures de l air et précipitations....... 2 2. Vent à 1 mètres..................... 4 3. Rayonnement solaire et durée

Plus en détail

Bulletin Climatique Mensuel

Bulletin Climatique Mensuel Bulletin Climatique Mensuel de Wallis et Futuna Juillet 2017 Sommaire Wallis (page 2) Futuna (page 4) Légendes et définitions (page 6) Fig. 1 : Image satellite du 14 juillet à 00:40 UTC provenant du satellite

Plus en détail

ARRETES, DECISIONS ET AVIS

ARRETES, DECISIONS ET AVIS 4 Chaoual 1425 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 73 15 ARRETES, DECISIONS ET AVIS MINISTERE DE L INTERIEUR ET DES COLLECTIVITES LOCALES Arrêté interministériel du 14 Joumada Ethania 1425 correspondant

Plus en détail

lieu dit «les places hautes» parcelles n 1140 p2 et 1158 p2 section C contenance 16155m²

lieu dit «les places hautes» parcelles n 1140 p2 et 1158 p2 section C contenance 16155m² RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis de construire et, pour les bâtiments de plus de 1000 m2, de la réalisation de l étude

Plus en détail

L'Atlas annuel des glaces de l'arctique

L'Atlas annuel des glaces de l'arctique L'Atlas annuel des glaces de l'arctique Hiver 2015-2016 Par Avant-Propos L Atlas annuel des glaces de l Arctique de 2015-2016 fait partie d une série d atlas préparés chaque année depuis 1990 par le Service

Plus en détail

Système de régulation d un séchoir solaire pour plantes aromatiques et médicinales

Système de régulation d un séchoir solaire pour plantes aromatiques et médicinales Revue des Energies Renouvelables SMSTS 08 Alger (2008) 221 228 Système de régulation d un séchoir solaire pour plantes aromatiques et médicinales S. Ould Amrouche 1* et N. Benaouda 2 1 Division Energie

Plus en détail

Règles de conception et de calcul des parois et murs en béton DTR-BC 2.42 banché (Version 97)

Règles de conception et de calcul des parois et murs en béton DTR-BC 2.42 banché (Version 97) LISTE DES DOCUMENTS EDITES PAR LE C.G.S. : Rue Kaddour Rahim BP : 252 Hussein-Dey ALGER : (021) 49.55.47/48/49/60/61/62 E-Mail : cgsd@wissal.dz Fax : (021) 49.55.36 A/ Pour acquisition en Algérie: TITRE

Plus en détail

ENVIRONNEMENT, ENERGIES RENOUVELABLES ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE ROLE, MISSIONS ET ACTIONS DU R20 MED

ENVIRONNEMENT, ENERGIES RENOUVELABLES ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE ROLE, MISSIONS ET ACTIONS DU R20 MED ASSOCIATION DES ANCIENS ELEVES DES LYCEES MALIKA GAID & MOHAMED KEROUANI DE SETIF (Agrément du Ministère de l Intérieur N 0612 DU 16 JUIN 2015) SOUS LE HAUT PATRONAGE DE MR. LE WALI DE SETIF CONFERENCE

Plus en détail

PERSPECTIVES DU POMPAGE EOLIEN EN ALGERIE*

PERSPECTIVES DU POMPAGE EOLIEN EN ALGERIE* Laboratoire Energie Eolienne Centre de Développement des Energies Renouvelables PERSPECTIES DU POMPAGE EOLIEN EN ALGERIE* N. KASBADJI MERZOUK 1 et M. MERZOUK 2 1 Maître de recherche au Laboratoire Energie

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE. STI2D EE - Energies et Environnement Energie solaire 1

ENERGIE SOLAIRE. STI2D EE - Energies et Environnement Energie solaire 1 ENERGIE SOLAIRE STI2D EE - Energies et Environnement Energie solaire 1 Le soleil Distance avec la terre : 150 millions de kilomètres Rayon équivalent à 109 fois celui de la Terre : Température du noyau

Plus en détail

Analyses lumière naturelle

Analyses lumière naturelle Saint Priest, le 04/05/2017 Analyses lumière naturelle «CONCEPT YRYS» Contact(s) Bastide Bondoux Antoine GIRET Hala ROCHDI Version N : 1 Cité de l'environnement 355 allée Jacques Monod 69800 SAINT PRIEST

Plus en détail

Centre de Développement des Energies Renouvelables C. D. E. R.

Centre de Développement des Energies Renouvelables C. D. E. R. Centre de Développement des Energies Renouvelables C. D. E. R. Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique BP 62, Route de l Observatoire, Bouzaréah, Algiers, Algeria Tel.: 213

Plus en détail

Le rayonnement solaire (2) CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement solaire (2) CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement solaire (2) CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD La variabilité saisonnière Les variations temporelles du rayonnement solaire Le RS absorbé en surface L obliquité de la Terre La

Plus en détail

PREFECTURE DE LA CHARENTE ****** Observatoire de l Eau en Charente ****** 29 Octobre 2013 ******

PREFECTURE DE LA CHARENTE ****** Observatoire de l Eau en Charente ****** 29 Octobre 2013 ****** PREFECTURE DE LA CHARENTE ****** Observatoire de l Eau en Charente ****** 29 Octobre 2013 ****** Sommaire 1- Bilan année 2013: au 20.10.13. 2- Bilan saison agronomique 2013: du 01.03 au 31.08.13. 3- Début

Plus en détail

Référence(s) cadastrale(s) : B 1097 Chemin de Cruscades - Lieu-dit "Canredon"

Référence(s) cadastrale(s) : B 1097 Chemin de Cruscades - Lieu-dit Canredon RAPPORT Formulaire d attestation de la réalisation de l étude de faisabilité pour les bâtiments de plus de 1000 m 2 et de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis

Plus en détail

CONSTRUIRE AVEC LE CLIMAT REUNIONNAIS

CONSTRUIRE AVEC LE CLIMAT REUNIONNAIS CONSTRUIRE AVEC LE CLIMAT REUNIONNAIS PARTIE 1 : Le résidentiel dans les Bas Partie 4 Jean-Louis IZARD Enseignant-chercheur à l ENSA-Marseille Laboratoire ABC izard@marseille.archi.fr 1-6.3. Performance

Plus en détail

Contribution à l étude théorique du comportement d un système hybride (éolien photovoltaïque - diesel) de production d électricité sans interruption

Contribution à l étude théorique du comportement d un système hybride (éolien photovoltaïque - diesel) de production d électricité sans interruption Revue des Energies Renouvelables Vol. 11 N 1 (08) 137 1 Contribution à l étude théorique du comportement d un système hybride (éolien photovoltaïque - diesel) de production d électricité s interruption

Plus en détail

Astronomie au cycle 3. Variation de la durée de la journée au cours de l année Les saisons

Astronomie au cycle 3. Variation de la durée de la journée au cours de l année Les saisons Astronomie au cycle 3 Variation de la durée de la journée au cours de l année Les saisons BO 2008 Cycle 3 Le ciel et la Terre Le mouvement de la Terre (et des planètes) autour du Soleil, la rotation de

Plus en détail

30% de la Terre est occupée par la terre( les continents et les îles) et 70% par l'eau (océans,

30% de la Terre est occupée par la terre( les continents et les îles) et 70% par l'eau (océans, LA PLANÈTE TERRE La Terre est la troisième planète du système solaire, en partant du Soleil. Habitat de plusieurs millions d'espèces, la Terre est actuellement le seul endroit connu dans l'univers où l'on

Plus en détail

Potentiel solaire à Lannion

Potentiel solaire à Lannion Potentiel solaire à Lannion Les deux cartes suivantes semblent réalistes, peut-être légèrement optimistes. En effet, les statistiques météorologiques 1985/2000 de source Météo-France* indiquent une moyenne

Plus en détail

Sujet : mise en place du projet WebArchiNet 2015 à la Réunion / proposition du press-book PRO-WEB31/examen 2015

Sujet : mise en place du projet WebArchiNet 2015 à la Réunion / proposition du press-book PRO-WEB31/examen 2015 WebArchiNet.info/Réunion 974 En constante augmentation, un foyer sur deux dispose d une connexion internet à la Réunion (52% des ménages réunionnais). 85% d entre eux l utilisent quotidiennement... Les

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis de construire et, pour les bâtiments de plus de 1000 m2, de la réalisation de l étude

Plus en détail

Etude, conception et expérimentation d un système de contrôle pour système suiveur de soleil

Etude, conception et expérimentation d un système de contrôle pour système suiveur de soleil Revue des Energies Renouvelables Vol. 11 N (007) 9 38 Etude, conception et expérimentation d un système de contrôle pour système suiveur de soleil M.D. Draou 1* et B. Draoui 1 Unité de Recherche en Energie

Plus en détail

Le gouvernement algérien a adopté, d une manière volontaire, et

Le gouvernement algérien a adopté, d une manière volontaire, et Les énergies renouvelables en Algérie: Etats des lieux et perspectives Le gouvernement algérien a adopté, d une manière volontaire, et au vu des ressources considérables et inépuisables des énergies renouvelables

Plus en détail

L astrolabe planisphérique

L astrolabe planisphérique L astrolabe planisphérique 1. Bref historique Les cartes du ciel sont les descendantes de l astrolabe. Sur les deux instruments on trouve des points communs (cercles des dates et des heures, positions

Plus en détail

Contributions au développement des technologies photovoltaïques émergentes adaptées à la production de l énergie solaire en Algérie.

Contributions au développement des technologies photovoltaïques émergentes adaptées à la production de l énergie solaire en Algérie. Contributions au développement des technologies photovoltaïques émergentes adaptées à la production de l énergie solaire en Algérie. Dr FATHI Mohamed*, Maître de Recherche, Directeur de Division CMP, Unité

Plus en détail

Rapport de dimensionnement de système photovoltaïque

Rapport de dimensionnement de système photovoltaïque SOLARIZE SARL 2 Sol du Comte 31310 RIEUX VOLVESTRE Tel: 0561987144 Port: 0670498796 Email: contact@solarize.fr Rapport de dimensionnement de système photovoltaïque Projet : Client : Adresse : EXEMPLE NON

Plus en détail

PERIODE : 21 au31 MOIS : AOUT ANNEE : 2017

PERIODE : 21 au31 MOIS : AOUT ANNEE : 2017 MINISTERE DES TRANSPORTS tu REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION - DISCIPLINE - TRAVAIL PERIODE : 21 au31 MOIS : AOUT ANNEE : 2017 SOMMAIRE SITUATION METEOROLOGIQUE GENERALE SITUATION PLUVIOMETRIQUE ETAT

Plus en détail

Les Cadrans Solaires... Et si on s'en fabriquait un?

Les Cadrans Solaires... Et si on s'en fabriquait un? Les Cadrans Solaires... Et si on s'en fabriquait un? Installer un cadran solaire, ça doit être facile! On enfonce une tige dans le mur, on note le passage de l'ombre au cours de la journée, et voilà. -

Plus en détail

1- Ce que pensent beaucoup d adultes

1- Ce que pensent beaucoup d adultes LE MOUVEMENT APPARENT DU SOLEIL SOUS NOS LATITUDES ET SES CONSEQUENCES 1- Ce que pensent beaucoup d adultes Avec un tel modèle on ne peut avoir la durée du jour deux fois plus longue le 21 juin que le

Plus en détail

Maquette Énergie reçue en fonction de la latitude 13015

Maquette Énergie reçue en fonction de la latitude 13015 Présentation Maquette Énergie reçue en fonction de la latitude 13015 NOTICE Retrouvez l ensemble de nos gammes sur : www.pierron.fr DIDACTIK CS 80609 57206 SARREGUEMINES Cedex France Tél. : 03 87 95 14

Plus en détail

La coopération algéro-allemande dans les Energies Renouvelables: Un exemple: le projet C.A.S.A. (Centre d Application Sidi Abdallah)

La coopération algéro-allemande dans les Energies Renouvelables: Un exemple: le projet C.A.S.A. (Centre d Application Sidi Abdallah) La coopération algéro-allemande dans les Energies Renouvelables: Un exemple: le projet C.A.S.A. (Centre d Application Sidi Abdallah) Elément Principal de ce Projet: La Construction d une Centrale Thermoélectrique

Plus en détail

3e cycle ASTRONOMIE. CORRIGÉ du carnet de science. Nom de l élève : Le Soleil et les saisons. Date :

3e cycle ASTRONOMIE. CORRIGÉ du carnet de science. Nom de l élève : Le Soleil et les saisons. Date : ASTRONOMIE 3e cycle CORRIGÉ du carnet de science Le Soleil et les saisons Nom de l élève : Date : Dessine le Soleil en couleur. Puis, effectue un réseau conceptuel (mots en lien avec le Soleil) autour

Plus en détail

Statistiques climatiques des communes belges Cerfontaine (ins 93010)

Statistiques climatiques des communes belges Cerfontaine (ins 93010) Statistiques climatiques des communes belges Cerfontaine (ins 931) 1. Températures de l air et précipitations....... 2 2. Vent à 1 mètres..................... 4 3. Rayonnement solaire et durée d insolation.....

Plus en détail

- La longitude : La longitude permet de repérer un point de la surface terrestre par rapport au

- La longitude : La longitude permet de repérer un point de la surface terrestre par rapport au SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre LA TERRE A. Se repérer sur Terre 1. Les repères spatiaux Les lignes virtuelles particulières - Les méridiens : demi-cercles qui passent par les pôles, repérés par

Plus en détail

Présentation de l Agence Nationale des Changements Climatiques

Présentation de l Agence Nationale des Changements Climatiques الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère des Ressources en Eau et de l Environnement الوكالة الوطنية للتغيرات المناخية Agence Nationale des Changements

Plus en détail

Etat civil : Mr, Mme : Né(e) le :

Etat civil : Mr, Mme : Né(e) le : DISPONIBILITE POUR LES MERCREDIS ET TEMPS PERISCOLAIRES Disponibilités du../.. au /... : Temps périscolaires Mercredi - Directeur - Directeur adjoint - Coordinateur - Accompagnateur d enfant en intégration

Plus en détail

ACTION INTERNATIONALE. ADEME amee. Une coopération FRANCO-MAROCAINE. évolution. Plus de 20 ans d échanges et de partenariats réussis

ACTION INTERNATIONALE. ADEME amee. Une coopération FRANCO-MAROCAINE. évolution. Plus de 20 ans d échanges et de partenariats réussis ACTION INTERNATIONALE ADEME amee Une coopération FRANCO-MAROCAINE en constante évolution Plus de 20 ans d échanges et de partenariats réussis La France comme le Maroc sont caractérisés par une forte dépendance

Plus en détail

+ Le Ciel et la Terre

+ Le Ciel et la Terre 1 + Le Ciel et la Terre Ce chapitre doit être abordé au cycle 3, du CE2 au CM2. Les notions sont les suivantes : lumières et ombre, le mouvement de la Terre autour du soleil, le mouvement de la Lune autour

Plus en détail

Bulletin Climatique Mensuel

Bulletin Climatique Mensuel Bulletin Climatique Mensuel de Wallis et Futuna Sommaire Wallis (page 2) Wallis Futuna (page 4) Légendes et définitions (page 6) Futuna Fig. 1 : Image satellite du XX à XXh UTC provenant du satellite Himawari-8.

Plus en détail

Les courants Algériens. Les courants Algériens

Les courants Algériens. Les courants Algériens Les courants Algériens Les courants Algériens Présenté par ASSASSI Charefeddine Responsable Mrs Andrea Doglioli Vu l'importance du courant algérien dans la circulation méditerranéenne, à Gibraltar, les

Plus en détail

Statistiques climatiques des communes belges Neufchâteau (ins 84043)

Statistiques climatiques des communes belges Neufchâteau (ins 84043) Statistiques climatiques des communes belges Neufchâteau (ins 8443) 1. Températures de l air et précipitations....... 2 2. Vent à 1 mètres..................... 4 3. Rayonnement solaire et durée d insolation.....

Plus en détail

Rapport de dimensionnement de système photovoltaïque

Rapport de dimensionnement de système photovoltaïque Entreprise CYTHELIA Adresse: La maison Zen Le Chef Lieu 73000 Montagnole Rapport de dimensionnement de système photovoltaïque La maison ZEN Projet : Client : Adresse : Maison Zen Cythelia Le Chef Lieu

Plus en détail

Vue d ensemble des systèmes de monitoring et des méthodes d analyses de rendements. Leo-Philipp Heiniger, Planair SA

Vue d ensemble des systèmes de monitoring et des méthodes d analyses de rendements. Leo-Philipp Heiniger, Planair SA Vue d ensemble des systèmes de monitoring et des méthodes d analyses de rendements Leo-Philipp Heiniger, Planair SA 1 2 Les prestations de Planair SA 4 spécialistes dédiés au solaire offrant des prestations

Plus en détail

Statistiques climatiques des communes belges Hotton (ins 83028)

Statistiques climatiques des communes belges Hotton (ins 83028) Statistiques climatiques des communes belges Hotton (ins 8328) 1. Températures de l air et précipitations....... 2 2. Vent à 1 mètres..................... 4 3. Rayonnement solaire et durée d insolation.....

Plus en détail

DONNEES MÉTÉOROLOGIQUES WEATHER

DONNEES MÉTÉOROLOGIQUES WEATHER - 57 - DONNEES MÉTÉOROLOGIQUES ANNEXE V WEATHER CAMPAGNE 2013 PAR Philippe QUETIN STATION D HYDROBIOLOGIE LACUSTRE (INRA-UMR/CARRTEL), BP 511, FR - 74203 THONON-LES-BAINS Cedex 1. INTRODUCTION Le réseau

Plus en détail

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires La maison bioclimatique Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Sommaire Introduction Le Plan Climat Énergie du Grand Nancy et de la ville de

Plus en détail

Statistiques climatiques des communes belges Antwerpen (ins 11002)

Statistiques climatiques des communes belges Antwerpen (ins 11002) Statistiques climatiques des communes belges Antwerpen (ins 112) 1. Températures de l air et précipitations....... 2 2. Vent à 1 mètres..................... 4 3. Rayonnement solaire et durée d insolation.....

Plus en détail