Recyclage des matériaux bitumineux Expérience européenne Besoins de recherche Chantal de LA ROCHE LCPC Martin van de Ven TU Delft - NL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recyclage des matériaux bitumineux Expérience européenne Besoins de recherche Chantal de LA ROCHE LCPC Martin van de Ven TU Delft - NL"

Transcription

1 Recyclage des matériaux bitumineux Expérience européenne Besoins de recherche Chantal de LA ROCHE LCPC Martin van de Ven TU Delft - NL March 31,

2 Le recyclage Faire du neuf avec du vieux! Economie de ressources Economie d énergie (retraitement en place) Avec des performances comparables aux matériaux neufs Nécessité d une analyse globale sur ces matériaux Le contexte français Grenelle de l environnement Engagements actuels sur les agrégats d enrobés Matériaux et structures économes en ressources non renouvelables (orientation du LCPC depuis 2004 ) Situation actuelle Expérience ancienne en France (années 70) Nécessité d un «coup d accélérateur» formalisation, fiabilisation des solutions March 31,

3 Recyclage des matériaux bitumineux Panomara des expériences européennes (Rilem TC ATB TG5 «recycling of bituminous materials») Pas d obligation d utiliser les recyclés mais de fortes incitations des administrations (B, CH, NL, CZE) Utilisation principale à chaud 10% max en couche de roulement et 50% max dans les autres couches 30% représente une valeur standard due aux contraintes de matériels Recyclage jusqu à 100% dans les matériaux froids Réduction de coût de 10% aux Pays Bas pour des matériaux contenant 30% de recyclés (bitume d apport 3,5%) March 31,

4 L expérience hollandaise du recyclage sur 30 ans Martin van de Ven, Chantal de la Roche March 31, Road and Railway Engineering

5 Types de mélanges bitumineux à chaud utilisés aux Pays-Bas Couche bitumi neuse Matériau bitumineux Couche % de la production totale Assise Gravel Asphalt Concrete (GAC history) Stone Asphalt Concrete (STAC) Assise Liaison Surface 56 % 7 % 37 % Liaison Open Asphalt Concrete (OAC) Surface Dense Asphalt Concrete DAC Stone Mastic Asphalt (SMA) Porous Asphalt (PA) Production totale annuelle d enrobés à chaud : Entre 8 et 10 Millions de tonnes March 31,

6 Contexte du recyclage à chaud aux Pays Bas Milieu des années 70, forte impulsion donnée au recyclage des ancien enrobés Raisons: Crise pétrolière Environnement (raréfaction des matériaux, de la place disponible pour mise en décharge) Développement des fraiseuses Unique source de matériaux granulaires: matériaux roulés de rivière utilisés jusqu à la fin des années 70 entrainant de graves problèmes d orniérage (accroissement du trafic, étés chauds) March 31,

7 De l insertion des agrégats à froid ( ) à l insertion à chaud (depuis 1990) RAP =Reclaimed Asphalt Pavement (agrégats d enrobés) Possibilité d insérer les agrégats froids dans la plupart des centrales: dans le malaxeur pour les centrales discontinues ou dans l anneau de recyclage pour les centrales continues. Taux courants: Maximum 20 % sans étude spécifique pour les couches d assise Maximum 10% sans étude spécifique pour les couches de surface. March 31,

8 Tambour parallèle (agrégats chauffés à 130 C) Placé en hauteur!!!!! Tambour parallèle pour les agrégats March 31,

9 Importance de l action réglementaire (1) Années Deux projets importants lancés par l administration des routes en collaboration avec un groupe d entreprises: 1976: Renofalt (recyclage à 100 %) 1980: MARS (recyclage jusqu à 100% avec centrales à microondes) Objectifs: recycler dans la couche la plus proche possible de la surface et recycler au taux le plus important possible. Années le marché du recyclage devient un marché commercial du fait de l incitation gouvernementale pour l approche de marché avec mise en place d une législation sur les mises en décharge. Fort investissement dans les centrales à double tambour et gestion optimisée des agrégats. March 31,

10 Importance de l action réglementaire (2) Années Obligation pour les producteurs d enrobés de prouver la qualité des matériaux produits avec des résultats d essais sur matériaux prélevés in situ : module en flexion 4 pts, fatigue (4 pts) et déformation permanente (essai de fluage) Depuis 1990 les agrégats d enrobés font partie intégrante des normes néerlandaises (RAW) Les agrégats d enrobés sont un matériau de construction à part entière Depuis 2000 Le recyclage des agrégats d enrobés est effectué majoritairement en centrale Le recyclage est autorisé dans toutes les couches (RAW) (sauf SMA et enrobés drainants) March 31,

11 Centrales d enrobage à chaud (recyclage partiel PR) aux Pays Bas (2006) Type de centrale Nombre Centrale discontinue avec tambour (PR) séparé Centrale discontinue avec insertion à froid Centrale continue avec anneau de recyclage Installation sans possibilité de recyclage Total 44 March 31,

12 Principaux résultats du programme de recherche sur les STAC (matériaux pour couches d assise)(1) Fatigue Forte dispersion à 70% de recyclés Module March 31,

13 Principaux résultats du programme de recherche sur les STAC (matériaux pour couches d assise)(2) Taux maximum de 50 % (70% sous certaines conditions après essais) Agrégat matériau de construction : contrôles qualité adaptés après fraisage Bitume d ajout uniquement 40/50 ou 70/100 si possible Utilisation de la loi des mélanges sur les pénétrabilités sous certaines conditions March 31,

14 Situation actuelle (1) Taux de recyclage admissibles Couches d assise (STAC) maximum 50 % Couches de liaison (OAC) maximum 50%; Couches de surface : DAC (dense asphalt concrete)(0/11 ou 0/16) maximum 50% Enrobé drainant (PA) maximum 20 % (expérimental) Pas de recyclés dans les SMA Spécifications pour la pénétration résiduelle (mélange bitume neuf recyclé) pour la formulation de tous les types de mélanges. a.log pen1 + b.log pen2 = ( a + b).log pen a + b = 1 mix March 31,

15 Situation actuelle (2) La majorité des couches sous la surface contiennent 50% d agrégats. Production de 3, tonnes/an d agrégats 80 % des agrégats sont utilisés dans les enrobés à chaud (environ 30% de la production annuelle d enrobés à chaud) 50 % d agrégats 60% de la production totale des enrobés à chaud contient des recyclés Consommation de bitume en 2006 : 0, ton (sur ton asphalt) au lieu d une consommation attendue >0, sans recyclage March 31,

16 Sujets de recherche aux Pays-Bas Tenue en fatigue pour les très forts taux?? Pertinence de la loi des mélanges (logpen) Autoréparation des mélanges avec recyclés?? Recyclabilité des bitumes modifiés (résultats actuels obtenus avec agrégats au bitume pur) Recyclage des enrobés drainants (Utilisation pour les EME???) Plus généralement: recyclage dans les couches de surface? March 31,

17 Recherches en France Opération de recherche OPTIMIRR du LCPC (OPTImisation de Matériaux routiers économes et Incorporant des Recyclés de la Route) Homogénéité des agrégats Potentiel de recyclabilité des constituants Mélange liant ancien liant d apport? Fabrication d agrégats en Laboratoire Détection de polluants dans les matériaux à recycler Méthode d optimisation en laboratoire Comportement in situ (essai manège?) Participation aux projets Européens Direct-Mat :constitution d une base de données européenne sur les pratiques de recyclage dans les infrastructures routières Re-Road : recyclage à 99% des matériaux bitumineux (focus sur les liants modifiés) March 31,

18 Merci de votre attention! March 31,

19 Latest plant (Astec double drum) March 31,

Recherche, innovation et développement: Vers une nouvelle génération de routes

Recherche, innovation et développement: Vers une nouvelle génération de routes Routes du futur Rencontres techniques inter-régionales 16 novembre 2009 Recherche, innovation et développement: Vers une nouvelle génération de routes Chantal de la Roche LCPC Session A2 : 1 Sommaire Quelle

Plus en détail

Agrégats d enrobés -Réglementation -Centrales -Utilisation. LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC

Agrégats d enrobés -Réglementation -Centrales -Utilisation. LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC Agrégats d enrobés -Réglementation -Centrales -Utilisation LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC Sommaire - Point règlementaire - Présentation des centrales d enrobages - Introduction des agrégats dans

Plus en détail

Le recyclage des enrobés en Europe. N. Bueche Formation technique Bitume Québec

Le recyclage des enrobés en Europe. N. Bueche Formation technique Bitume Québec Le recyclage des enrobés en Europe N. Bueche Formation technique Bitume Québec 01.12.2015 Contenu de la présentation Expérience européenne Taux de recyclage Etude de pays représentatifs Quelques problématiques

Plus en détail

Assemblée générale de l asr 6 avril 2017 Langenthal

Assemblée générale de l asr 6 avril 2017 Langenthal Assemblée générale de l asr 6 avril 2017 Langenthal INTRODUCTION Revêtements bitumineux Bernhard Hirschi Jean-Marc Furrer Industrie de la production de revêtements bitumineux en Suisse 95 installations

Plus en détail

Chap VI : Retraitement des matériaux bitumineux. I. Principaux mécanismes de dégradation des chaussées

Chap VI : Retraitement des matériaux bitumineux. I. Principaux mécanismes de dégradation des chaussées Sommaire Chap VI : Retraitement des matériaux bitumineux I. Principaux mécanismes de dégradation des chaussées II. Retraitement en place à froid III. Retraitement à froid en centrale IV. Retraitement à

Plus en détail

Congrès Bitume Québec Mont Sainte-Anne 23 & 24 mars Normalisation Européenne Mélanges bitumineux à chaud. F.VERHEE Eurovia Management - France

Congrès Bitume Québec Mont Sainte-Anne 23 & 24 mars Normalisation Européenne Mélanges bitumineux à chaud. F.VERHEE Eurovia Management - France Congrès Bitume Québec Mont Sainte-Anne 23 & 24 mars 2005 Normalisation Européenne Mélanges bitumineux à chaud F.VERHEE Eurovia Management - France Normalisation Européenne - Mélanges bitumineux à chaud

Plus en détail

Grave Emulsion (GE) et Béton Bitumineux à Froid (BBF) Arnaud BUQUET CD 11 Jean Denis TALLIEU CD 11 Pascal ROBIN - SPRIR (COLAS)

Grave Emulsion (GE) et Béton Bitumineux à Froid (BBF) Arnaud BUQUET CD 11 Jean Denis TALLIEU CD 11 Pascal ROBIN - SPRIR (COLAS) Grave Emulsion (GE) et Béton Bitumineux à Froid (BBF) Arnaud BUQUET CD 11 Jean Denis TALLIEU CD 11 Pascal ROBIN - SPRIR (COLAS) HISTORIQUE La Grave-Emulsion (GE) trouve son origine dans les années 50 à

Plus en détail

L utilisation des Agrégats d enrobés en France

L utilisation des Agrégats d enrobés en France L utilisation des Agrégats d enrobés en France Enjeux et aspect techniques DTer Centre-Est Auteur :S Moreira Recyclage des agrégats d enrobés La loi du 13 Juillet 1992, relative à l élimination des déchets,

Plus en détail

La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence. Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence. Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr SOMMAIRE Pages Introduction Les

Plus en détail

La route constitue le premier patrimoine d une commune Km de routes communales en France, soit environ 17 km en moyenne par commune

La route constitue le premier patrimoine d une commune Km de routes communales en France, soit environ 17 km en moyenne par commune La gestion de la voirie communale I II III La route, un patrimoine Aspects réglementaires Aspects techniques IV Intervention sur voirie : Où? Quand? Comment? V Route et mobilité durable Pierre de Thé Congrès

Plus en détail

Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud

Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud S.Ollier/C.Mauduit Cotita Centre Est 3 juin 2010 Rappel normatif Les normes Depuis 1990, 53 normes européennes Toutes publiées en tant que normes françaises

Plus en détail

RETRAITEMENT EN CENTRALE. Bernard ECKMANN. Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007

RETRAITEMENT EN CENTRALE. Bernard ECKMANN. Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 Travaux routiers Matériaux routiers et industries Environnement RETRAITEMENT EN CENTRALE Bernard ECKMANN Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 RETRAITEMENT

Plus en détail

Techniques à froid et retraitement

Techniques à froid et retraitement Techniques à froid et retraitement Marc-Stéphane Ginoux LR Aix-en-Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr SOMMAIRE Pages Introduction Les matériaux Le

Plus en détail

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Sommaire - Point normatif - Caractéristiques techniques - Contrôles - Domaine d emploi et limites Point normatif NF

Plus en détail

CETE Méditerranée. Philippe DUMAS LRPC d Aix-en-Provence ERA n 25 PARTICIPANTS :

CETE Méditerranée. Philippe DUMAS LRPC d Aix-en-Provence ERA n 25 PARTICIPANTS : Corrélation des résultats des essais de simulation du vieillissement en laboratoire des bitumes-polymères et des observations faites sur les liants vieillis sur site PARTICIPANTS : Philippe DUMAS LRPC

Plus en détail

Les technologies à froid dans tous leurs états

Les technologies à froid dans tous leurs états Les technologies à froid dans tous leurs états Colloque Bitume Québec Trois-Rivi Rivières 19 mars 2007 Sabine Le Bec Construction DJL inc. Les technologies à froid dans tous leurs états Définition des

Plus en détail

«Amiante / HAP» Contrôle et suivi des déchets

«Amiante / HAP» Contrôle et suivi des déchets «Amiante / HAP» Contrôle et suivi des déchets ETAT DES LIEUX REGLEMENTAIRE Patrick VAILLANT Chef du Groupe des Infrastructures de Transport Direction Territoriale Centre Est / Département Laboratoire d

Plus en détail

Guide Technique sur l «Abaissement de température des mélanges bitumineux»

Guide Technique sur l «Abaissement de température des mélanges bitumineux» Guide Technique sur l «Abaissement de température des mélanges bitumineux» Journée Technique du Entretien économe et à moindre impact environnemental des chaussées Nicolas Grignard Département Laboratoire

Plus en détail

(c) ALIAPUR. Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés

(c) ALIAPUR. Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés Benoit CHAVET Directeur PR INDUSTRIE 19 Voie Romaine 21110 Genlis Tel. : 03 80 47 99 90 Fax : 03 80 47 99 99 b.chavet@pr-industrie.com

Plus en détail

Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés

Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés Présenté par : Alan CARTER (Ing., Ph. D,ÉTS) Arbia GARFA (Ph. D student, ÉTS) 1

Plus en détail

Les enrobés tièdes et semi-tièdes

Les enrobés tièdes et semi-tièdes Les enrobés tièdes et semi-tièdes Y. BROSSEAUD & V. GAUDEFROY Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Page 1 Attentes sur les enrobés Performances mécaniques élevées juste après la mise en œuvre En

Plus en détail

Enrobés hydrocarbonés

Enrobés hydrocarbonés Enrobés hydrocarbonés Référence : 3139843CD ISBN : 978-2-12-139843-3 Année d édition : 2013 Analyse La nouvelle édition du recueil Enrobés hydrocarbonés actualise de nombreuses références, notamment celles

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE - Point de vue de l entrepreneur - Eric LAYERLE

MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE - Point de vue de l entrepreneur - Eric LAYERLE MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE - Point de vue de l entrepreneur - Eric LAYERLE Intérêts des variantes Maître d ouvrage : offre plus intéressante Coût Matériaux économiques

Plus en détail

Les applications du bitume

Les applications du bitume Les applications du bitume 1.Utilistation A 90% : Routes : - Revêtement routier - Piste d aéroportd - Circuit automobile - Ballast de chemin de fer A 10% : Usages industriels : - insonorisation de pièces

Plus en détail

Normalisation européenne. des enrobés bitumineux à chaud

Normalisation européenne. des enrobés bitumineux à chaud Normalisation européenne et Marquage des enrobés bitumineux à chaud Cete de l Est - LR NANCY 17 Juin 2008 M. WALLEZ - USIRF 1/24 Qu'est-ce que le marquage CE? p La normalisation européenne des matériaux

Plus en détail

Teneur en liant optimale des enrobés avec recyclé

Teneur en liant optimale des enrobés avec recyclé Teneur en liant optimale des enrobés avec recyclé Teneur en liant optimale des enrobés avec recyclé Sara Bressi (PhD candidate) Laboratoire des voies de circulation (LAVOC) EPFL Teneur en liant optimale

Plus en détail

LES ENROBES COULES A FROID. Les Différentes Techniques. 1 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer

LES ENROBES COULES A FROID. Les Différentes Techniques. 1 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer LES ENROBES COULES A FROID Les Différentes Techniques 1 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer Patrice VALLON Septembre 2010 Réalisation d un Enrobé Coulé à Froid

Plus en détail

Règles de l art dans les domaine des Agrégats d Enrobés. LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC

Règles de l art dans les domaine des Agrégats d Enrobés. LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC Règles de l art dans les domaine des Agrégats d Enrobés LESBATS Damien CEREMA / D Ter SO / LRPC Sommaire - Point normatif - Caractéristiques techniques - Fabrication des enrobés incorporant des agrégats

Plus en détail

Valorisation d une grave mousse issue de 100 % de matériaux de déconstruction

Valorisation d une grave mousse issue de 100 % de matériaux de déconstruction Valorisation d une grave mousse issue de 100 % de matériaux de déconstruction COTITA 23 juin 2015 - Valorisation des matériaux alternatifs en techniques routières Alain ROMIER : Fairco et Germain BRUN

Plus en détail

Groupe Conseil SCT SCT

Groupe Conseil SCT SCT Groupe Conseil SCT SCT Utilisation des matériaux recyclés en centrale d enrobage Utilisation des matériaux recyclés en centrale d enrobage Par Frédéric Noël, ing. Par Frédéric Noël, ing. Services techniques

Plus en détail

RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010

RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010 Direction du Laboratoire des chaussées RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010 CERIU : INFRA 2011 7 au 9 novembre 2011 Guy Bergeron, ing., M.Sc. Service des chaussées?? Plan 1. Règlementation 2. Techniques

Plus en détail

PERFORMANCES MECANIQUES ET DIMENSIONNEMENT. Bernard ECKMANN

PERFORMANCES MECANIQUES ET DIMENSIONNEMENT. Bernard ECKMANN Travaux routiers Matériaux routiers et industries Environnement PERFORMANCES MECANIQUES ET Bernard ECKMANN Colloque de formation DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 MATERIAU & SOMMAIRE Performances

Plus en détail

Expérimentation sur la fatigue des matériaux bitumineux

Expérimentation sur la fatigue des matériaux bitumineux Expérimentation sur la fatigue des matériaux bitumineux Hugues Odéon 1978-2013 Un parcours d exp expériences inédites http://35ans-manege.ifsttar.fr Expérimentation sur la fatigue des matériaux bitumineux

Plus en détail

Groupe Conseil SCT. Formulation des enrobés pour recyclage en centrale. Par : D. Bissonnette YOUR LOGO

Groupe Conseil SCT. Formulation des enrobés pour recyclage en centrale. Par : D. Bissonnette YOUR LOGO Groupe Conseil SCT Formulation des enrobés pour recyclage en centrale Par : D. Bissonnette Sujets qui seront discutés Matières premières; Limitations et considérations; Les sujets Formulation; Enjeux de

Plus en détail

PROPRIETES MECANIQUES

PROPRIETES MECANIQUES DOSSI TECHNIQUE DU GRESEAL R PROPRIETES MECANIQUES 1.Recyclage de hauts taux d'agrégats d'enrobé. Sous réserve de la bonne connaissance des caractéristiques et spécifications de l'ensemble des agrégats

Plus en détail

Issu du projet SUDOE soutenu par INTEREG III

Issu du projet SUDOE soutenu par INTEREG III Connaître Comparer Développer Promouvoir les Techniques Routières Adaptées au Changement Climatique en Espagne Portugal - France Issu du projet SUDOE soutenu par INTEREG III Les partenaires français A

Plus en détail

MALET. Photo MALET. Les enrobés tièdes

MALET. Photo MALET. Les enrobés tièdes MALET Photo MALET Les enrobés tièdes 1 Pourquoi les enrobés tièdes? Tout en garantissant des performances identiques à celle des enrobés à chaud, le choix des enrobés tièdes permet : de réduire l énergie

Plus en détail

Préparation des supports en grave émulsion. Rennes 18/10/ Entretien des couches de surface et techniques à froid 1

Préparation des supports en grave émulsion. Rennes 18/10/ Entretien des couches de surface et techniques à froid 1 Préparation des supports en grave émulsion Rennes 18/10/2012 - Entretien des couches de surface et techniques à froid 1 Points abordés : - Contexte et rappel de la politique d entretien du CG35 - Présentation

Plus en détail

L entretien des chaussées en place aux liants hydrauliques Retour d expérience A10 Lionel GRIN USIRF/EUROVIA

L entretien des chaussées en place aux liants hydrauliques Retour d expérience A10 Lionel GRIN USIRF/EUROVIA L entretien des chaussées en place aux liants hydrauliques Retour d expérience Lionel GRIN USIRF/EUROVIA Intervenant et titre de la présentation RAPPEL DU REFERENTIEL TECHNIQUE Technique d entretien des

Plus en détail

Évolution normative des Mélanges Bitumineux

Évolution normative des Mélanges Bitumineux Évolution normative des Mélanges Bitumineux Présentation des normes Journée technique enrobés bitumineux : évolution normative et contractuelle 17/06/08 Vincent Coin LRPC Strasbourg Thomas Caillot - SETRA

Plus en détail

Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers.

Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers. Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers. Vincent Mathias Thierry Sedran François de Larrard Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes France Contexte de l étude Production

Plus en détail

Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC.

Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC. MINISTÈRE DES TRANSPORTS Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC. Michel Paradis, ing. M.Sc. Service des matériaux d infrastructures Direction

Plus en détail

Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS Par: Marc Proteau, ing.

Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS Par: Marc Proteau, ing. Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS 2005 Par: Marc Proteau, ing. Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les

Plus en détail

Valorisation des bétons bitumineux recyclés et étude de leur renforcement

Valorisation des bétons bitumineux recyclés et étude de leur renforcement Valorisation des bétons bitumineux recyclés et étude de leur renforcement Melbouci B.* Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou,Labo. Géomatériaux Environnement et Aménagement, Algérie. Sadoun S. Université

Plus en détail

EME Enrobé à module élevé Du laboratoire au comportement à l échelle 1 sous trafic accéléré

EME Enrobé à module élevé Du laboratoire au comportement à l échelle 1 sous trafic accéléré EME Enrobé à module élevé Du laboratoire au comportement à l échelle 1 sous trafic accéléré Pierre Hornych Emmanuel Chailleux IFSTTAR Pierre Hornych Use of APT for design method evaluation and calibration

Plus en détail

Effet des fines argileuses sur les caractéristiques mécaniques de l enrobé bitumineux

Effet des fines argileuses sur les caractéristiques mécaniques de l enrobé bitumineux Effet des fines argileuses sur les caractéristiques mécaniques de l enrobé bitumineux Nedjma Yaici, Smail Haddadi & Nadir Laradi Faculté de Génie Civil / U.S.T.H.B. Bp 32, El Alia, 16111 Bab-Ezzouar. Algérie.

Plus en détail

Conception des giratoires

Conception des giratoires Club Entretien du 11/10/14 Auteur : Nicolas Grignard Sommaire Contexte Dimensionnement Mise en œuvre 2 Contexte Références : Guide Technique du CERTU : «Conception structurelle d un giratoire en milieu

Plus en détail

Sensibilité à l eau. des enrobés bitumineux

Sensibilité à l eau. des enrobés bitumineux Sensibilité à l eau des enrobés bitumineux Dr. Stefan Vansteenkiste Centre de Recherches Routières (CRR) Journée d échange Project National MURE: Sensibilité à l eau & adhésivité 12 octobre 2015 INDURA

Plus en détail

ECF Enrobés Coulés à Froid Intervenant :

ECF Enrobés Coulés à Froid Intervenant : ECF Enrobés Coulés à Froid Intervenant : Denis BERTAUD PRESENTATION DES ECF Une technique éprouvée A l origine, les coulis 1920 : en Allemagne 1963 : en France De nouvelles performances à partir des années

Plus en détail

Effets des facteurs de formulation sur la fatigue et le module. Le plan pluriannuel

Effets des facteurs de formulation sur la fatigue et le module. Le plan pluriannuel Thème de recherche: formulation des enrobés Formulation des enrobés, du laboratoire au chantier, vers l Europe. Effets des facteurs de formulation sur la fatigue et le module Le plan pluriannuel François

Plus en détail

Utilisation des liants bitumineux en centrale et en chantier

Utilisation des liants bitumineux en centrale et en chantier LES APPLICATIONS DES EMULSIONS Utilisation des liants bitumineux en centrale et en chantier Bernard ECKMANN - EUROVIA 1 LES APPLICATIONS DES EMULSIONS DEUX GRANDS TYPES D UTILISATION. Emulsions de répandage

Plus en détail

Incidence des abaissements de températures sur la mise en œuvre de matériaux bitumineux

Incidence des abaissements de températures sur la mise en œuvre de matériaux bitumineux Incidence des abaissements de températures sur la mise en œuvre de matériaux bitumineux Anne DONY, Enseignant-chercheur IRC, Responsable thématique «Matériaux de chaussées» Layella ZIYANI, Enseignant-chercheur

Plus en détail

Projet National MURE Journée d échanges «Apport des régénérants dans le recyclage des enrobés»

Projet National MURE Journée d échanges «Apport des régénérants dans le recyclage des enrobés» Projet National MURE Journée d échanges «Apport des régénérants dans le recyclage des enrobés» Rappel des spécifications et prescriptions européennes et françaises sur l utilisation d AE Recyclage des

Plus en détail

FORMATION TECHNIQUE 2015 Gestion des GBR : du chantier jusqu à la centrale

FORMATION TECHNIQUE 2015 Gestion des GBR : du chantier jusqu à la centrale FORMATION TECHNIQUE 2015 Gestion des GBR : du chantier jusqu à la centrale 1 GBR GRANULATS BITUMINEUX RÉCUPÉRÉS D OÙ PROVIENNENT-ILS? Des chaussées; des rebuts de fabrication d enrobés et des excédents

Plus en détail

RECYCLAGE EN CENTRALE DE FRAISATS D ENROBES ET UTILISATION DE DECHETS DU BTP

RECYCLAGE EN CENTRALE DE FRAISATS D ENROBES ET UTILISATION DE DECHETS DU BTP RECYCLAGE EN CENTRALE DE FRAISATS D ENROBES ET UTILISATION DE DECHETS DU BTP Christophe MINARD / SPRIR Bretagne & Pays de Loire 1 Contexte TP La construction et l entretien des routes épuisent les ressources

Plus en détail

Les outils disponibles CCTP, SOSED, RC

Les outils disponibles CCTP, SOSED, RC COTITA OUEST Journée Route et Développement Durable Les outils disponibles CCTP, SOSED, RC Sylvain MOREIRA / LRPC Angers Lionel ODIE / LRPC Saint-Brieuc 1 SOMMAIRE Présentation de la commission CETE SPRIR

Plus en détail

Méthode rationnelle de dimensionnement des chaussées aéronautiques souples

Méthode rationnelle de dimensionnement des chaussées aéronautiques souples Méthode rationnelle de dimensionnement des chaussées aéronautiques souples STAC Sandrine FAUCHET IFSTTAR Pierre HORNYCH Une révision nécessaire Méthode actuelle empirique Inspirée par la méthode américaine

Plus en détail

Techniques innovantes

Techniques innovantes Techniques innovantes Marc-Stéphane Ginoux LR Aix-en-Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr SOMMAIRE Pages Introduction Les enrobés à froid et tièdes

Plus en détail

Historique et mise à jour de la méthode LC

Historique et mise à jour de la méthode LC Direction du Laboratoire des chaussées Historique et mise à jour sur les enrobés du MTQ Louise Boutin, ing. Laboratoire des chaussée Service des matériaux d infrastructure Survol de la présentation Historique

Plus en détail

2.2 : Présentation de l expérimentation 2015

2.2 : Présentation de l expérimentation 2015 Journée CoTITA Ouest Sécurité Routière et exploitation de la route du 27 Septembre 2016 2.2 : Présentation de l expérimentation 2015 ECOMAC REV - Colas 27 Septembre 2016 1 - Préambule Dans le cadre du

Plus en détail

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME 1 ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME L EXPÉRIENCE FRANÇAIS / FRENCH EXPERIENCES 01 Plan de la Présentation 2. Historique des EME en France;. Terminologie;. Caractéristiques Techniques;. Études de Formulations;.

Plus en détail

BILAN ENVIRONNEMENTAL 2016

BILAN ENVIRONNEMENTAL 2016 BILAN ENVIRONNEMENTAL 2016 Août 2017 La convention d engagement volontaire (CEV) pour les infrastructures routières Dans le cadre du Grenelle de l Environnement et de la transition énergétique, une convention

Plus en détail

Enrobés recyclés et caractéristiques des granulats Du laboratoire au chantier

Enrobés recyclés et caractéristiques des granulats Du laboratoire au chantier Enrobés recyclés et caractéristiques des granulats Du laboratoire au chantier Laurent De Marco CETE IF Clôture de l opération AGREGA Ifsttar (centre de Nantes) - Mardi 10 décembre 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Enrobés hydrocarbonés

Enrobés hydrocarbonés Enrobés hydrocarbonés Recueil sur CD-ROM Référence : 3139833CD ISBN : 2-12-139833-3 Année d édition : 2006 Analyse : Une révision importante des normes «Enrobés» en 2000 a permis d actualiser des références,

Plus en détail

Voie TRAIN DE RECYCLAGE. Développement Durable

Voie TRAIN DE RECYCLAGE. Développement Durable Voie a TRAIN DE RECYCLAGE du Développement Durable Plan de la présentation Train de recyclage La voie logique du Développement Durable Définition Train de recyclage. Équipement qui consiste à fragmentés

Plus en détail

Prise en compte du développement durable Marchés de construction et d entretien de chaussée Cas des matériaux bitumineux

Prise en compte du développement durable Marchés de construction et d entretien de chaussée Cas des matériaux bitumineux Prise en compte du développement durable Marchés de construction et d entretien de chaussée Cas des matériaux bitumineux L EXPERIENCE DU CONSEIL GENERAL DE LA SARTHE www.sarthe.com 1 Les principes «Il

Plus en détail

BILAN ENVIRONNEMENTAL 2014

BILAN ENVIRONNEMENTAL 2014 BILAN ENVIRONNEMENTAL 2014 Industrie routière française Mai 2015 La convention d engagement volontaire (CEV) pour les infrastructures routières Dans le cadre du Grenelle de l Environnement et de la transition

Plus en détail

Essais relatifs aux chaussées

Essais relatifs aux chaussées Essais relatifs aux chaussées Recueil sur CD-ROM Référence : 3139835CD ISBN : 978-2-12-139835-8 Année d édition : 2007 Analyse Les essais relatifs aux chaussées sont essentiels à l élaboration des normes

Plus en détail

XXX Réponse à l'interpellation Claudine DIND intitulée "goudron-bitume, recyclés ou non?" Rappel de l'interpellation

XXX Réponse à l'interpellation Claudine DIND intitulée goudron-bitume, recyclés ou non? Rappel de l'interpellation XXX 2000 à l'interpellation Claudine DIND intitulée "goudron-bitume, recyclés ou non?" Rappel de l'interpellation Actuellement, les goudrons qui étaient extraits du charbon et contiennent des HAP (hydrocarbures

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DE LA VIENNE JOURNÉE D'INFORMATION COUCHES D'ACCROCHAGE EMULSION À RUPTURE RAPIDE

CONSEIL GÉNÉRAL DE LA VIENNE JOURNÉE D'INFORMATION COUCHES D'ACCROCHAGE EMULSION À RUPTURE RAPIDE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA VIENNE JOURNÉE D'INFORMATION COUCHES D'ACCROCHAGE EMULSION À RUPTURE RAPIDE n-luc FORT sponsable du Service Entretien et Exploitation la Routes 27 novembre 2014 Remerciements à Sylvain

Plus en détail

Marc Ewald. Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace. Chantier D1083 près de Erstein. Conseil Général du Bas-Rhin

Marc Ewald. Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace. Chantier D1083 près de Erstein. Conseil Général du Bas-Rhin Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace Chantier D1083 près de Erstein Marc Ewald Conseil Général du Bas-Rhin Nancy, 26 mai 2011 L origine de l expérimentation PFE INSA Strasbourg

Plus en détail

La production d agrégats d enrobés

La production d agrégats d enrobés Semaine européenne de la réduction des déchets La production d agrégats d enrobés 28-11-2014 T. DELAUNAY 1 Qu est-ce qu un déchets d enrobés? Les fraisats Les croûtes Les excédents Les fraisats (rabotage)

Plus en détail

LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DES INFRASTRUCTURES Departement des travaux publics

LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DES INFRASTRUCTURES Departement des travaux publics CDC-ENR16 - Cahier des charges - Melanges Bitumineux LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DES INFRASTRUCTURES Departement des travaux publics PONTS ET CHAUSSEES

Plus en détail

Améliorer l empreinte environnementale et la durabilité d une chaussée grâce à l utilisation de chaux hydratée dans les enrobés bitumineux à chaud

Améliorer l empreinte environnementale et la durabilité d une chaussée grâce à l utilisation de chaux hydratée dans les enrobés bitumineux à chaud Améliorer l empreinte environnementale et la durabilité d une chaussée grâce à l utilisation de chaux hydratée dans les enrobés bitumineux à chaud A. SHTIZA*; C. Denayer; D. Lesueur, H-J Ritter, T. Schlegel

Plus en détail

Réduction des risques avec les enrobés phono-absorbants

Réduction des risques avec les enrobés phono-absorbants JOURNEE D ETUDES DE LA ROUTE ET DES INFRASTRUCTURES - PROBLEMES INSOLUBES RESOLUS Réduction des risques avec les enrobés phono-absorbants Jean-Louis Cuénoud Infralab SA Table des matières 1. Un peu d histoire

Plus en détail

Bitume-Quebec novembre Evotherm DAT

Bitume-Quebec novembre Evotherm DAT Bitume-Quebec 24-26 novembre 2009 Evotherm DAT Gamme des produits Température de es enrobés ( C) 250 Asphaltes.. 160 Asphalte à basses températures 140 Enrobés chaud 120 Enrobés tièdes 100 80 Enrobés semi-tièdes

Plus en détail

Matériaux recyclables dans les enrobés Pourquoi recycler ces matériaux? Limitation d utilisation Incorporation des matériaux recyclés en centrale Pour

Matériaux recyclables dans les enrobés Pourquoi recycler ces matériaux? Limitation d utilisation Incorporation des matériaux recyclés en centrale Pour Denis Veillette Frédéric Noël, Ing. Ing. Gécan International Ltée Ltée.. Matériaux recyclables dans les enrobés Pourquoi recycler ces matériaux? Limitation d utilisation Incorporation des matériaux recyclés

Plus en détail

Normalisation des Mélanges Bitumineux. Utilisation des normes

Normalisation des Mélanges Bitumineux. Utilisation des normes Normalisation des Mélanges Bitumineux Utilisation des normes Thomas CAILLOT - Sétra Thomas CAILLOT - Normalisation des Mélanges Bitumineux 1/26 Journée Enrobés Bitumineux Bitumineux Nancy le le 17 17 juin

Plus en détail

Définissant les appareillages, le mode opératoire ainsi que les divers éléments du procès-verbal

Définissant les appareillages, le mode opératoire ainsi que les divers éléments du procès-verbal Directives internes Document N DD-02 Page 1 / 5 Base MANAGEMENT DE LA QUALITE 2. Réalisation de la mission 2.3 Réalisation du produit 2.3.1 Planification 2.3.1.1 Enrobés bitumineux norme européenne Buts

Plus en détail

Le retraitement en place aux liants bitumineux. Christophe CHAIX SPRIR PACA / LR

Le retraitement en place aux liants bitumineux. Christophe CHAIX SPRIR PACA / LR Le retraitement en place aux liants bitumineux Christophe CHAIX SPRIR PACA / LR Une technique bien réglementée! Retraitement au liants hydrocarbonés Classes I, II et III Retraitement au liant hydraulique

Plus en détail

L amiante dans les enrobés routiers Tour de France amiante 02/06/2016 Nicolas BOHLER Responsable Commercial des laboratoires Eurofins

L amiante dans les enrobés routiers Tour de France amiante 02/06/2016 Nicolas BOHLER Responsable Commercial des laboratoires Eurofins L amiante dans les enrobés routiers Tour de France amiante 02/06/2016 Nicolas BOHLER Responsable Commercial des laboratoires Eurofins 12/05/2016 1 Sommaire Eurofins Hygiène du Bâtiment L amiante dans les

Plus en détail

COMPLEXE ANTI-FISSURE D EFFICACITÉ DÉMONTRÉE À BASE DE TREILLIS MÉTALLIQUES ET D ENROBÉS BITUMINEUX

COMPLEXE ANTI-FISSURE D EFFICACITÉ DÉMONTRÉE À BASE DE TREILLIS MÉTALLIQUES ET D ENROBÉS BITUMINEUX COMPLEXE ANTI-FISSURE D EFFICACITÉ DÉMONTRÉE À BASE DE TREILLIS MÉTALLIQUES ET D ENROBÉS BITUMINEUX Michel Ballié Colas France 4 rue Jean Mermoz Bât A 78772 Magny Les Hameaux Résumé De nombreux procédés

Plus en détail

L utilisation des enrobés tièdes par le Conseil Général du Var

L utilisation des enrobés tièdes par le Conseil Général du Var L utilisation des enrobés tièdes par le Conseil Général du Var Gérald LACROIX Direction des Routes CG83 Service Entretien Exploitation Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr

Plus en détail

La vision de l autorité organisatrice des transports en Ile-de-France

La vision de l autorité organisatrice des transports en Ile-de-France La vision de l autorité organisatrice des transports en Ile-de-France Catherine Le Gall Chef de projet à la Direction des projets d investissements La vision de l autorité organisatrice des transports

Plus en détail

La vérification des formules de mélanges

La vérification des formules de mélanges La vérification des formules de mélanges Pierre Langlois, ing., M.Ing. Formation technique 2011 Gestion de la qualité en chaussées souples 30 novembre et 1 er décembre 2011 Formules de mélanges (d enrobés)

Plus en détail

Enrobés en développement pour la norme 4202 et autres nouveautés

Enrobés en développement pour la norme 4202 et autres nouveautés MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITÉ DURABLE ET DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS Enrobés en développement pour la norme 4202 et autres nouveautés Colloque AQTr - Point de mire sur les travaux de

Plus en détail

Pierre Langlois, ing. M. Ing.

Pierre Langlois, ing. M. Ing. Les enrobés pour chaussées à longue durée de vie Pierre Langlois, ing. M. Ing. 1 L'expérience acquise Certaines chaussées ont des durées de vies écourtées malgré une mise en œuvre impeccable: Dégradations

Plus en détail

PRÉSENTATION MONSIEUR MICHEL WANTY MONSIEUR PATRICK CARLIER MONSIEUR FREDERIC DETRAUX MARDI 17 JUIN STRÉPY-BRACQUEGNIES

PRÉSENTATION MONSIEUR MICHEL WANTY MONSIEUR PATRICK CARLIER MONSIEUR FREDERIC DETRAUX MARDI 17 JUIN STRÉPY-BRACQUEGNIES PRÉSENTATION MONSIEUR MICHEL WANTY MONSIEUR PATRICK CARLIER MONSIEUR FREDERIC DETRAUX Schéma de principe d une centrale d enrobage discontinue 1. Pré-doseurs 2. Tambour sécheur 3. Filtre dépoussiéreur

Plus en détail

Matériaux alternatifs et économie circulaire : enquête sur le recyclage et la valorisation des déchets lors des travaux routiers

Matériaux alternatifs et économie circulaire : enquête sur le recyclage et la valorisation des déchets lors des travaux routiers Journée technique Matériaux alternatifs et économie circulaire : enquête sur le recyclage et la valorisation des déchets lors des travaux routiers Bilan des retours Bretagne et Pays-de-la-Loire Christelle

Plus en détail

Le bruit des transports Quelles actions mettre en œuvre à l échelle locale?

Le bruit des transports Quelles actions mettre en œuvre à l échelle locale? Le bruit des transports Quelles actions mettre en œuvre à l échelle locale? Anneleen BERGIERS a.bergiers@brrc.be Mis à jour Vademecum bruit routier urbain: REVÊTEMENTS ROUTIERS CHERCHEUR CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Analyse d eaux de «rupture» d'enrobés à l'émulsion de bitume

Analyse d eaux de «rupture» d'enrobés à l'émulsion de bitume Analyse d eaux de «rupture» d'enrobés à l'émulsion de bitume V. Gaudefroy, D. Demare, M. Legret LCPC C. Durrieu ENTPE L. Odie LRPC de Saint Brieuc L. Wendling LRPC d Autun 03/12/2009 Lyon Analyse des eaux

Plus en détail

Enrobé tiède; Enrobé avec bardeau; Enrobé avec fibres; Enrobé à matrice de pierre; Enrobé avec scories d acier.

Enrobé tiède; Enrobé avec bardeau; Enrobé avec fibres; Enrobé à matrice de pierre; Enrobé avec scories d acier. Direction du Laboratoire des chaussées Les différents enrobés spéciaux du MTQ : Description et usages Louise Boutin, ing. Laboratoire des chaussées Service des matériaux d infrastructure Survol de la présentation

Plus en détail

Lionel ODIE. Les revêtements superficiels. ESU et ECF : Deux techniques éprouvées

Lionel ODIE. Les revêtements superficiels. ESU et ECF : Deux techniques éprouvées Les revêtements superficiels ESU et ECF : Deux techniques éprouvées Lionel ODIE CETE de l Ouest / LRPC SaintBrieuc Commission de Normalisation Revêtements Superficiels Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

Pour les générations futures. le recyclage des enrobés s maintenant

Pour les générations futures. le recyclage des enrobés s maintenant c3 Pour les générations futures le recyclage des enrobés s maintenant Slide 1 c3 Pourquoi ce titre, parce que la population en général est beaucoup plus sensibilisé au phénomène de dégradation de l'environnement.

Plus en détail

LES ENROBES D ASSISESD

LES ENROBES D ASSISESD LES ENROBES D ASSISESD Graves Bitumes (GB) Enrobés à Module Élevé (EME) Les Enrobés Bitumineux : Formulation, Fabrication, Mise en Place - Montréal 2006 1 TERMINOLOGIE Bétons bitumineux Couche Base Base

Plus en détail

ACTIONS DE RECHERCHE EN COURS SUR LE RECYCLAGE ET LES MATERIAUX A LONGUE DUREE DE VIE

ACTIONS DE RECHERCHE EN COURS SUR LE RECYCLAGE ET LES MATERIAUX A LONGUE DUREE DE VIE Méditrrané ACTIONS DE RECHERCHE EN COURS SUR LE RECYCLAGE ET LES MATERIAUX A LONGUE DUREE DE VIE V. MOUILLET Virgini MOUILLET CETE Méditrrané / LRPC d Aix-n-Provnc Méditrrané Actions d rchrch au nivau

Plus en détail

comparateur Eco-comparateur Eco-comparateur comparateur SEVE

comparateur Eco-comparateur Eco-comparateur comparateur SEVE 1.Contexte Eco-comparateur comparateur Dans le cadre de notre politique de développement durable, nous proposons à nos clients des solutions de structures environnementales vérifiées à l aide du programme

Plus en détail

Acceptation et évaluation en production des formules de mélange. Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013

Acceptation et évaluation en production des formules de mélange. Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013 Acceptation et évaluation en production des formules de mélange Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013 2 1 Introduction Méthode appliquée pour le ministère des Transports du Québec

Plus en détail

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES MICROSPECTROSCOPIQUES DE L HOMOGENEITE DES LIANTS (NEUFS ET ANCIENS) DANS LES ENROBES RECYCLES Virginie MOUILLET LRPC d Aix-en-Provence Thèse de doctorat de Laëtitia El Bèze sous la direction de : Centre

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE PROPRIETS CHIMIQUES DU «GREENSEAL AR»

DOSSIER TECHNIQUE PROPRIETS CHIMIQUES DU «GREENSEAL AR» DOSSIER TECHNIQUE PROPRIETS CHIMIQUES DU «GREENSEAL AR» 1.PROPRIETES REJUVENANTES Les propriétés physico-chimiques du Greenseal AR réjuvènent le liant vieilli présent dans l'agrégat d'enrobé en le fluxant

Plus en détail