Règlement de perception de la taxe de séjour au réel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement de perception de la taxe de séjour au réel"

Transcription

1 Commune de Saint-Lunaire Règlement de perception de la taxe de séjour au réel Introduction : Les communes touristiques ont la possibilité d instaurer, par délibération, une taxe de séjour dans le but de faire contribuer les touristes qui y résident aux charges entraînées par leur fréquentation. Le produit de la taxe est obligatoirement affecté aux dépenses destinées à favoriser la fréquentation touristique de la commune (article L du Code Général des collectivités territoriales). A saint-lunaire, le produit de la taxe de séjour permet pour partie de subventionner l office de tourisme, permettant à ce dernier d assurer ses missions d accueil, d information, de promotion touristique et d animation, mais aussi, pour partie également d assurer la surveillance des plages pendant la saison estivale. Article 1 : Définition de la taxe de séjour. La taxe de séjour est établie sur les personnes qui ne sont pas domiciliées sur le territoire de la commune de Saint-Lunaire et qui n'y possèdent pas de résidence à raison de laquelle elles sont passibles de la taxe d'habitation (art. L et du Code Général des Collectivités Territoriales modifié par la loi n du 29 décembre 2014 art. 67). Article 2 : Instauration de la taxe de séjour au réel. La taxe de séjour au réel a été instaurée sur la commune de Saint-Lunaire, en remplacement de la taxe de séjour forfaitaire, à compter du 1 er mars 2016 par délibération n 160/2015 en date du 7 décembre Article 3 : Période de perception de la taxe de séjour La période de perception de la taxe de séjour s'étend du 1 er mars au 31 décembre pour l'année 2016 puis du 1 er janvier au 31 décembre pour les années suivantes. Article 4 : Application et calcul de la taxe de séjour au réel. La taxe de séjour «au réel» est appliquée à toutes les natures d hébergements par personne et par nuitée. Elle est due par le touriste ou le résident occasionnel et collectée par le logeur. Son montant est égal au tarif qui lui est applicable en fonction du classement de l'hébergement multiplié par le nombre de nuitées correspondant à son séjour. Son montant doit être facturé en supplément du prix de la chambre ou du logement. Il doit apparaître comme tel sur la facture.

2 Article 5 : Tarifs de la taxe de séjour au réel. Les tarifs sont fixés annuellement par délibération du conseil municipal. Pour la période du 1er mars au 31 décembre 2016, les tarifs ont été fixés comme suit : Natures et catégories d hébergements Palaces et tous les autres établissements présentant des caractéristiques de classement touristique équivalents. Taxe de séjour par personne et par nuitée Pas concerné à Saint- Lunaire Pas concerné à Saint- Lunaire Hôtels de tourisme 5 étoiles, résidences de tourisme 5 étoiles, meublés de tourisme 5 étoiles. Hôtels de tourisme 4 étoiles, résidences de tourisme 4 étoiles, meublés de 1.50 tourisme 4 étoiles. Hôtels de tourisme 3 étoiles, résidences de tourisme 3 étoiles, meublés de 1.00 tourisme 3 étoiles. Hôtels de tourisme 2 étoiles, résidences de tourisme 2 étoiles, meublés de 0.90 tourisme 2 étoiles. Hôtels de tourisme 1 étoile et non classés, résidences de tourisme 1 étoile et non classées, meublés de tourisme 1 étoile et non classés, villages de vacances, 0.50 chambres d hôtes, Gîtes d étape et de séjour, gîtes collectifs. Emplacements dans des aires de camping-cars et des parcs de stationnement touristiques par tranche de 24 heures. Terrains de camping et terrains de caravanage classés en 3, 4 et 5 étoiles Terrains de camping et terrains de caravanage classés en 1 et 2 étoiles Il est rappelé que les hébergeurs ont l obligation d afficher les tarifs de façon visible. Pas concerné à Saint- Lunaire Article 6 : Exonérations. Sont exemptés de la taxe de séjour (Article L du CGCT): 1 Les personnes mineures ; 2 Les titulaires d'un contrat de travail saisonnier employés dans la commune ; 3 Les personnes bénéficiant d'un hébergement d'urgence ou d'un relogement temporaire ; 4 Les personnes qui occupent des locaux dont le loyer est inférieur à 10 par jour. Article 7 : Modalités de perception et de reversement par le logeur. L hébergeur doit percevoir la taxe de séjour tout au long de l année auprès de sa clientèle et la reverser à la commune. Son montant doit être facturé en supplément du prix de la chambre ou du logement. ETAPE 1 : L hébergeur remplit un registre du logeur. Ce registre, imposé par la loi (article R du CGCT), permet à l hébergeur d établir un suivi complet et précis du montant de la taxe de séjour qu il perçoit. L'hébergeur doit inscrire sur le registre du logeur à la date d'arrivée de chaque client et dans l'ordre des perceptions effectuées les éléments suivants : N d ordre ; Date d arrivée ; Date de départ ; Nombre de nuits ; Nombre de personnes taxées ; Nombre de personnes exonérées ; Total de nuitées taxées ; Taxe encaissée (en ) (voir modèle en annexe N 1).

3 Chaque nouveau client correspond à un nouveau numéro d'ordre. Les logeurs ne doivent pas inscrire sur cet état des éléments relatifs à l'état civil des personnes hébergées. Ce tableau doit être rempli chaque trimestre. Il peut être complété de façon manuscrite ou par informatique par l'utilisation d'un tableau Excel. ETAPE 2 : A chaque fin de trimestre, l'hébergeur renvoie à la commune le registre du logeur trimestriel ainsi qu un état récapitulatif. Ainsi, l'hébergeur effectuera 4 envois dans l'année, au plus tard le : 1er mars pour les sommes encaissées entre le 1er décembre et le 28 février ; 1er juin pour les sommes encaissées entre le 1er mars et le 31 mai ; 1er septembre pour les sommes encaissées entre le 1er juin et le 31 août ; 1er décembre pour les sommes encaissées entre le 1er septembre et le 30 novembre. Les documents peuvent être transmis à la mairie par courrier (Mairie, Boulevard Flusson, Saint-Lunaire) ou courriel A noter : - L'hébergeur est tenu de renvoyer le registre du logeur trimestriel même si la taxe de séjour est égale à zéro. - Pour les hébergeurs professionnels (hôtels, campings ) qui possèdent un logiciel de comptabilité, ils auront la possibilité de fournir à la commune un extrait de cette comptabilité signé avec l'état récapitulatif trimestriel signé et daté. ETAPE 3 : Le règlement de la taxe de séjour collectée par les hébergeurs s effectuera auprès du Trésor Public dans un délai de 20 jours à compter de l émission du titre de recette qui leur sera envoyé. Le règlement peut se faire par virement ou par chèque à l ordre du Trésor Public adressé à la trésorerie de Dinard, 20 rue Ampère, DINARD. Article 8 : Modalités de contrôle des déclarations des logeurs. La commune de Saint-Lunaire se réserve le droit de vérifier par tout moyen l'exactitude des déclarations fournies par les logeurs. Ces déclarations pourront être corroborées par les renseignements fournis par les éventuelles annonces publiées par le logeur, les déclarations des locataires ou tout autre moyen de nature à confirmer ou infirmer ces déclarations. La facturation sera établie en conformité avec les vérifications effectuées par la commune de Saint- Lunaire. En cas de contestation, il appartiendra au logeur d'apporter la preuve contraire, après règlement de la facture. Si la commune s'aperçoit qu'une infraction a eu lieu, elle prendra les mesures jugées nécessaires et appropriées aux circonstances. Ainsi, s'il est déterminé qu'un logeur est responsable de la violation du présent règlement, il pourra faire l'objet des sanctions prévues à l article 10 ci-dessous. Article 9 : Taxation d office En cas de défaut de déclaration, d'absence ou de retard de paiement de la taxe de séjour, la commune déclenchera la procédure de taxation d office prévue aux articles L et R du Code Général des Collectivités Territoriales, à savoir : Après une première relance par téléphone ou par mail, le Maire adresse aux logeurs en défaut une mise en demeure par lettre recommandée avec demande d'avis de réception.

4 Faute de régularisation dans le délai de trente jours suivant la notification de cette mise en demeure, un avis de taxation d'office motivé est communiqué au déclarant ou au redevable trente jours au moins avant la mise en recouvrement de l'imposition. Tout retard dans le versement du produit de la taxe donne lieu à l'application d'un intérêt égal à 0,75 % par mois de retard. Dans le délai de trente jours séparant la notification de l avis de taxation d office de la mise en recouvrement de l imposition, le redevable peut présenter ses observations auprès du Maire. Le Maire fait connaître sa position définitive par une réponse dûment motivée et notifiée dans les trente jours suivant la réception des observations du redevable. Le Maire liquidera le cas échéant le montant dû au regard des éléments d assiette arrêtés à l issue de la procédure de taxation d office et émet le titre de recettes exécutoire mentionnant les bases d imposition retenues à l encontre du redevable. Les intérêts de retard donneront lieu à l émission d un titre de recettes séparé. Article 10 : Contraventions Le logeur s'expose à une contravention de seconde classe d'un montant de 150 en cas de : Non perception de la taxe de séjour au réel (ex : le logeur ne demande pas la taxe à ses locataires). Tenue inexacte ou incomplète de l'état récapitulatif (ex : le logeur ne déclare pas tout le monde). Etat récapitulatif exigée du logeur non fait dans le délai (Article R du CGCT). L hébergeur s'expose à une contravention de troisième classe d'un montant de 450 en cas de : Absence de déclaration du produit de la taxe de séjour. Déclaration inexacte ou incomplète du produit de la taxe de séjour au réel (ex : le logeur déclare moins que ce qu'il a, en réalité, perçu). Retard dans le délai de la déclaration exigée du loueur (délai supérieur à 15 jours). Ce cas peut, de plus, être qualifié de détournement de fonds publics, beaucoup plus lourdement sanctionné Article R du CGCT Les officiers de police judiciaire, dont les maires, sont habilités à constater par procès-verbal les infractions. Article 11 : Renseignements complémentaires Pour tout renseignement relatif à la gestion de la taxe de séjour, vous pouvez contacter les services de la mairie à l adresse suivante : Mairie de Saint-Lunaire Service comptabilité Boulevard Flusson Saint-Lunaire Téléphone : Courriel : Pour tout renseignement sur le paiement de la taxe de séjour : Trésor public de Dinard 20 rue Ampère DINARD. Téléphone :

5 Annexe 1 : REGISTRE DU LOGEUR Déclarant Nom : Prénom : Etablissement Nom de l établissement : Catégorie : Classement /Label : Tarif applicable à votre établissement : Trimestre : N d ordre Date d arrivée Date de départ Nombre de nuits Nombre de personnes taxées Nombre de personnes exonérées Total de nuitées taxées Taxe encaissée (en )

6 Annexe 2 ETAT RECAPITULATIF TRIMESTRIEL Déclarant Nom : Prénom : Etablissement Nom de l établissement : Catégorie : Classement /Label : Tarif applicable à votre établissement : Trimestre : NUITEES DE PLUS DE 18 ANS Nombre de nuitées :... X... =... NUITEES OUVRANT DROIT A EXONERATION Nombre de nuitée :... X 0.00 = 0.00 TOTAL :. Fait le : Signature du propriétaire :

FLASH INFOTOURISME N 97 1 er sept 2015 Décret Taxe de séjour

FLASH INFOTOURISME N 97 1 er sept 2015 Décret Taxe de séjour FLASH INFOTOURISME N 97 1 er sept 2015 Décret Taxe de séjour DÉCRET TAXE DE SÉJOUR : TAXATION D OFFICE OBLIGATIONS DES COLLECTIVITÉS, HÉBERGEURS ET PLATEFORMES DE RÉSERVATION EN LIGNE Décret n 2015-970

Plus en détail

TAXE DE SÉJOUR MODE D EMPLOI

TAXE DE SÉJOUR MODE D EMPLOI TAXE DE SÉJOUR MODE D EMPLOI Mars 2016 À quoi sert la taxe de séjour? Depuis le 1 er janvier 2007, la Communauté d'agglomération de Bastia a instauré une taxe de séjour forfaitaire sur l ensemble de son

Plus en détail

MANCHE TOURISME INFO HORS SÉRIE : LA TAXE DE SÉJOUR ET LA TAXE ADDITIONNELLE DÉPARTEMENTALE

MANCHE TOURISME INFO HORS SÉRIE : LA TAXE DE SÉJOUR ET LA TAXE ADDITIONNELLE DÉPARTEMENTALE MANCHE TOURISME INFO HORS SÉRIE : LA TAXE DE SÉJOUR ET LA TAXE ADDITIONNELLE DÉPARTEMENTALE Le tourisme constitue une activité essentielle dans l économie départementale de par la création de richesse

Plus en détail

REGLEMENT DE REDEVANCE D'ENLÈVEMENT DES ORDURES MENAGERES 2016

REGLEMENT DE REDEVANCE D'ENLÈVEMENT DES ORDURES MENAGERES 2016 COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L'ILE D'OLERON REGLEMENT DE REDEVANCE D'ENLÈVEMENT DES ORDURES MENAGERES 2016 ARTICLE 1 OBJET DU REGLEMENT Le présent règlement a pour objet de définir les modalités de facturation

Plus en détail

Guide d application de la taxe de séjour 2016

Guide d application de la taxe de séjour 2016 Guide d application de la taxe de séjour 2016 Office de Tourisme Nord Bassin de Thau Office de Tourisme Nord Bassin de Thau Maison de la Mer, Quai Baptiste Guitard, 34140 Mèze Tel : 04 67 43 93 08 Fax

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR VILLE DE PERIGUEUX GUIDE PRATIQUE

TAXE DE SEJOUR VILLE DE PERIGUEUX GUIDE PRATIQUE TAXE DE SEJOUR VILLE DE PERIGUEUX GUIDE PRATIQUE Ville de Périgueux Place de l'hôtel de Ville Tél : +33 (0)5 53 02 82 00 Fax : +33 (0)05 53 07 09 52 contact@perigueux.fr 1 30/05/2011 SOMMAIRE A - Introduction,

Plus en détail

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ)

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Le 17 mars 2016 AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Chère membre, Votre inscription au Tableau des membres de l OSFQ est obligatoire

Plus en détail

TAXE DE SÉJOUR AU RÉEL MODE D EMPLOI

TAXE DE SÉJOUR AU RÉEL MODE D EMPLOI TAXE DE SÉJOUR AU RÉEL MODE D EMPLOI Communauté de communes Pays de Forcalquier-Montagne de Lure Boulevard des Martyrs 04300 Forcalquier Tél : 04.92.75.33.21 Retrouvez toutes les informations dont vous

Plus en détail

GUIDE DE LA TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE

GUIDE DE LA TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE GUIDE DE LA TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE La commune de Lisses a instauré la taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE) par délibération du 23 juin 2015 pour les dispositifs présents sur

Plus en détail

Office de tourisme des Monts de Lacaune TAXE DE SEJOUR. Guide d application 2013

Office de tourisme des Monts de Lacaune TAXE DE SEJOUR. Guide d application 2013 Office de tourisme des Monts de Lacaune TAXE DE SEJOUR Guide d application 2013 SOMMAIRE p.2 Le mot du Président de l office de tourisme des Monts de Lacaune p.3 Présentation de la taxe de séjour p.4 Les

Plus en détail

REGLEMENT DE RECOUVREMENT DE LA TAXE DE SEJOUR SUR LE TERRITOIRE COMMUNAUTAIRE POUR LA PERIODE 2015-2016

REGLEMENT DE RECOUVREMENT DE LA TAXE DE SEJOUR SUR LE TERRITOIRE COMMUNAUTAIRE POUR LA PERIODE 2015-2016 REGLEMENT DE RECOUVREMENT DE LA TAXE DE SEJOUR SUR LE TERRITOIRE COMMUNTAIRE POUR LA PERIODE 2015-2016 1.- Personnes assujetties La taxe de séjour est payée par les personnes qui ne sont pas domiciliées

Plus en détail

Fiche d information, à conserver par le propriétaire (1/4)

Fiche d information, à conserver par le propriétaire (1/4) Fiche d information, à conserver par le propriétaire (1/4) La mission de visite de contrôle pour le classement des meublés est assurée par le Pôle Observatoire/Ingénierie de CHARENTE-MARITIME TOURISME

Plus en détail

MARCHE PUBLICS DE TRAVAUX MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE PUBLICS DE TRAVAUX MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Commune de CASTELLAR MARCHE PUBLICS DE TRAVAUX MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (En application des articles 26 et 28, alinéas 1 et 2 du Code des Marchés Publics) TRAVAUX D ENTRETIEN DE LA VOIRIE ET DES TERRAINS

Plus en détail

Morgins Tourisme. Taxes de séjour et d hébergement : mode d emploi. Morgins Tourisme +41 (0)24 477 23 61 touristoffice@morgins.ch. www.morgins.

Morgins Tourisme. Taxes de séjour et d hébergement : mode d emploi. Morgins Tourisme +41 (0)24 477 23 61 touristoffice@morgins.ch. www.morgins. Morgins Tourisme Taxes de séjour et d hébergement : mode d emploi www.morgins.ch Morgins Tourisme +41 (0)24 477 23 61 touristoffice@morgins.ch 2 Morgins Tourisme - Taxes de séjour et d hébergement : mode

Plus en détail

Taxe de séjour Guide d application 2015

Taxe de séjour Guide d application 2015 Taxe de séjour Guide d application 2015 EPIC Office de Tourisme LascauxDordogne, Vallée Vézère Place Bertran de Born 24290 Montignac Tél : 05.53.51.82.60 / mail : contact@lascaux dordogne.com www.lascaux

Plus en détail

Opéra de Dijon. Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20152 Location de matériel lumière, son et vidéo

Opéra de Dijon. Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20152 Location de matériel lumière, son et vidéo Opéra de Dijon Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20152 Location de matériel lumière, son et vidéo 1 4 Article 1 Objet et décomposition du marché 4 Article 2 Durée du Marché 5

Plus en détail

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas Ce qui change en 2015, suite à la réforme Pour vous aider à comprendre : Le applicable, expliqué pas à pas Loi n 2014-1654 du 29 décembre 2014 art 67 La loi de finances 2015 a été adoptée en dernière lecture

Plus en détail

Guide pratique à l attention des hébergeurs

Guide pratique à l attention des hébergeurs Guide pratique à l attention des hébergeurs 01/01/2016 Communauté de Communes du Cubzaguais 44 rue Emile Martin Dantagnan 33240 ST ANDRE DE CUBZAC 05.57.43.96.37. contact@cdc-cubzaguais.fr www.cdc-cubzaguais.fr

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17

REGLEMENT INTERIEUR. DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17 REGLEMENT INTERIEUR DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17 Le présent règlement intérieur s applique aux enfants fréquentant les structures

Plus en détail

Guide Pratique DE LA TAXE DE SEJOUR

Guide Pratique DE LA TAXE DE SEJOUR Guide Pratique DE LA TAXE DE SEJOUR Communauté de Communes du Mont d'or et des Deux Lacs 2 rue de la Seigne 25370 LES HÔPITAUX-VIEUX Tél. 03.81.49.10.30 SOMMAIRE QUESTIONS REPONSES 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Plus en détail

VILLE DE FROUARD FOURNITURE DE RADIATEURS ELECTRIQUES POUR LES BESOINS DU CENTRE TECHNIQUE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.

VILLE DE FROUARD FOURNITURE DE RADIATEURS ELECTRIQUES POUR LES BESOINS DU CENTRE TECHNIQUE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A. VILLE DE FROUARD FOURNITURE DE RADIATEURS ELECTRIQUES POUR LES BESOINS DU CENTRE TECHNIQUE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P) (le présent cahier des clauses administratives contient

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-04-30-27

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-04-30-27 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 30 avril 2015 DCM N 15-04-30-27 Objet : Actualisation des dispositions relatives

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE VILLE DE MAUGUIO

GUIDE PRATIQUE VILLE DE MAUGUIO GUIDE PRATIQUE VILLE DE MAUGUIO Taxe Locale sur la Publicité Extérieure (TLPE) Page 1 sur 6 Le Grenelle de l Environnement a rappelé la nécessité de mettre en place des mesures préservant notre cadre de

Plus en détail

Objet de la consultation PRESTATION DE SERVICES DE RELATIONS PRESSE DU PALAIS DE TOKYO. Marché n 2-2015

Objet de la consultation PRESTATION DE SERVICES DE RELATIONS PRESSE DU PALAIS DE TOKYO. Marché n 2-2015 Objet de la consultation PRESTATION DE SERVICES DE RELATIONS PRESSE DU PALAIS DE TOKYO Marché n 2-2015 REGLEMENT DE LA CONSULTATION DATE ET HEURE LIMITES DE REMISE DES OFFRES : 12 novembre 2015 à 18h Date

Plus en détail

Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS)

Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS) Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS) SOMMAIRE Chapitre 1 : Les conditions d emploi Chapitre 2 : la prise en charge Chapitre

Plus en détail

Conditions Générales de Vente clients entreprises du site Internet www.eurorekruter.com

Conditions Générales de Vente clients entreprises du site Internet www.eurorekruter.com Conditions Générales de Vente clients entreprises du site Internet www.eurorekruter.com Préambule : La Société désigne l entreprise TALENTINMOVE SARL, Société à Responsabilité Limitée au capital de 10

Plus en détail

Signature du protocole de coopération pour la protection des données personnelles des consommateurs > 6 janvier 2011

Signature du protocole de coopération pour la protection des données personnelles des consommateurs > 6 janvier 2011 Protocole général de coopération entre la Commission Nationale de l Informatique et des Libertés et la Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes L évolution

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette

Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette Page 1 Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette Marché Public à Procédure Adaptée Conditions particulières et générales Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR Guide d Application TOURISME. Communauté Communes Florac Sud Lozère. www.vacances-cevennes.com

TAXE DE SEJOUR Guide d Application TOURISME. Communauté Communes Florac Sud Lozère. www.vacances-cevennes.com TOURISME TAXE DE SEJOUR Guide d Application 2015 Communauté Communes Florac Sud Lozère www.vacances-cevennes.com Qu est-ce qu une taxe de séjour? La taxe de séjour a été instituée par la loi du 13 avril

Plus en détail

Annexe 1 à la délibération du 7 décembre 2015 n 2015-0340 REGLEMENT DE RECOUVREMENT DE LA TAXE DE SEJOUR A POITIERS POUR L ANNEE 2016

Annexe 1 à la délibération du 7 décembre 2015 n 2015-0340 REGLEMENT DE RECOUVREMENT DE LA TAXE DE SEJOUR A POITIERS POUR L ANNEE 2016 Annexe 1 à la délibération du 7 décembre 2015 n 2015-0340 REGLEMENT DE RECOUVREMENT DE LA TAXE DE SEJOUR A POITIERS POUR L ANNEE 2016 «Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment ses

Plus en détail

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS?

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS? CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI ENTRÉE EN SERVICE AU 1ER JANVIER 2012 (CNAPS) Prestataires et clients de la sécurité privée TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR

Plus en détail

ARTICLE I) DEFINITION DU MARCHE DISPOSITIONS GENERALES

ARTICLE I) DEFINITION DU MARCHE DISPOSITIONS GENERALES Document unique portant cahier des charges, CCP et acte d'engagement en vue de l'assistance technique de la Commune de SAINT-ARNOULT-en- YVELINES pour la passation d'un contrat de délégation de son service

Plus en détail

Règlement de facturation de la redevance incitative d enlèvement des ordures ménagères

Règlement de facturation de la redevance incitative d enlèvement des ordures ménagères Règlement de facturation de la redevance incitative d enlèvement des ordures ménagères Sommaire PREAMBULE... 3 ARTICLE 1 LES REDEVABLES... 3 1.1. Occupants ou propriétaires... 3 1.2. Professionnels...

Plus en détail

Cahier des charges. Objet du marché à procédure adaptée (art 28 CMP): Travaux de rénovation de la voirie suite aux

Cahier des charges. Objet du marché à procédure adaptée (art 28 CMP): Travaux de rénovation de la voirie suite aux Cahier des charges Objet du marché à procédure adaptée (art 28 CMP): Travaux de rénovation de la voirie suite aux intempéries «GOUDRONNAGE par enrobé à chaud» Phase 3 rue Elisa et rue et place de la Cirerola

Plus en détail

Bénévoles (ou collaborateur

Bénévoles (ou collaborateur Bénévoles (ou collaborateur occasionnel) dans la Fonction Publique Territoriale Des particuliers peuvent être amenés à apporter leur concours aux collectivités territoriales, dans un cadre normal lors

Plus en détail

MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN

MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN LETTRE DE CONSULTATION Maître d ouvrage : Communauté de Communes du Bassin de Pompey Rue des quatre

Plus en détail

REUNION D INFORMATION DU 25 JUIN 2015 Taxe de séjour : bilan financier 2014 et présentation des modifications à venir au 1 er juillet 2015

REUNION D INFORMATION DU 25 JUIN 2015 Taxe de séjour : bilan financier 2014 et présentation des modifications à venir au 1 er juillet 2015 REUNION D INFORMATION DU 25 JUIN 2015 Taxe de séjour : bilan financier 2014 et présentation des modifications à venir au 1 er juillet 2015 REUNION D INFORMATION DU 15 JUIN 2015 1 La politique de développement

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ Entre les soussignés : L ASSOCIATION/ENTREPRISE EMPLOYEUR L'association : Représentée par : En sa qualité de : Téléphone : Fax : N SIRET : Et L ASSOCIATION

Plus en détail

Résolution des différends en matière d instruments documentaires

Résolution des différends en matière d instruments documentaires RÈGLEMENT DOCDEX Règlement d expertise de la Chambre de commerce internationale pour la Résolution des différends en matière d instruments documentaires Première revision En vigueur à compter du 15 mars

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE SOMMAIRE PRESENTATION PAGE 3 MISE EN PLACE PAGE 4 TARIFS ET EXONERATIONS PAGE 5 MODE DE CALCUL PAGE 6 LES REGLES A SUIVRE PAGE 7 LES PENALITES PAGE 8 L ORGANISATION PAGE 9

Plus en détail

ADRESSE DE FACTURATION

ADRESSE DE FACTURATION 1 fiche d inscription par élève à retourner avant le 10 juillet 2013 au S.I.V.O.S. Collège Jean Jaurès 25410 Saint-Vit Les cartes seront distribuées le jour de la rentrée scolaire Je soussigné(e) (Nom

Plus en détail

Document de gestion # 500,004. Taxe scolaire

Document de gestion # 500,004. Taxe scolaire Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Document de gestion # 500,004 Taxe scolaire CS-DOC-LIP-312 CS-DOC-LIP-314 CS-DOC-LIP-315 CS-DOC-LIP-316 CS-DOC-LIP-317 CS-DOC-LIP-319 CS-DOC-LIP-339

Plus en détail

Lettre de Consultation

Lettre de Consultation Diagnostic amiante et état parasitaire avant démolition du Village Médiéval de La HUME Lettre de Consultation Date et heure limites de réception des offres : 22 février 2010 à 12h00. N de marché 1. Organisme

Plus en détail

REGLEMENT DES RESTAURANTS SCOLAIRES : ECOLE D ALLAUCH TRES IMPORTANT : A LIRE EN INTEGRALITE

REGLEMENT DES RESTAURANTS SCOLAIRES : ECOLE D ALLAUCH TRES IMPORTANT : A LIRE EN INTEGRALITE REGLEMENT DES RESTAURANTS SCOLAIRES : ECOLE D ALLAUCH TRES IMPORTANT : A LIRE EN INTEGRALITE La cantine fonctionne dès le premier jour d école. L inscription ou la réinscription est obligatoire et se fait

Plus en détail

LA PROCEDURE DISCIPLINAIRE

LA PROCEDURE DISCIPLINAIRE C E N T R E D E P A R T E M E N T A L D E G E S T I O N D E L A F O N C T I O N P U B L I Q U E T E R R I T O R I A L E D E L O I R E T C H E R LA PROCEDURE DISCIPLINAIRE Je vous invite à prendre connaissance

Plus en détail

Coordonnées précises des correspondants compta à contacter pour tout renseignement sur ce document

Coordonnées précises des correspondants compta à contacter pour tout renseignement sur ce document Pour contacter le SAG «Comptabilité» Tél 02 40 74 62 88 Fax 02 40 74 40 52 E-mail udogec@ec44.scolanet.org N OGEC : OGEC : DOSSIER A NOUS RENVOYER A COMPTER DE DEBUT SEPTEMBRE 2011 Coordonnées précises

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA TAXE DE SEJOUR

GUIDE PRATIQUE DE LA TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE DE LA TAXE DE SEJOUR DESCRIPTIF A L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE L HEBERGEMENT JUILLET 2015 La taxe de séjour, à quoi ça sert? Le Conseil municipal s est engagé dans la promotion tourisque

Plus en détail

DOCUMENTATION A L USAGE DES COMMISSIONS INTERCOMMUNALES DES IMPOTS DIRECTS (CIID) 1-PRESENTATION 2-ROLE, MISSIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA CIID

DOCUMENTATION A L USAGE DES COMMISSIONS INTERCOMMUNALES DES IMPOTS DIRECTS (CIID) 1-PRESENTATION 2-ROLE, MISSIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA CIID Annexe 2e DOCUMENTATION A L USAGE DES COMMISSIONS INTERCOMMUNALES DES IMPOTS DIRECTS (CIID) 1-PRESENTATION 2-ROLE, MISSIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA CIID 3-PRESENTATION DE LA LISTE 41 BATI 4-LES LOCAUX

Plus en détail

SEQUENCE D ELABORATION DES PRODUITS DU SAGE BIEVRE VALIDATION FINALE

SEQUENCE D ELABORATION DES PRODUITS DU SAGE BIEVRE VALIDATION FINALE Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Bièvre Marché Public à procédure adaptée de services Article 28 du Code des Marchés Publics SEQUENCE D ELABORATION DES PRODUITS DU SAGE BIEVRE VALIDATION FINALE Acte

Plus en détail

Les taxes communales en Polynésie française. Présentation du 21 Janvier 2011

Les taxes communales en Polynésie française. Présentation du 21 Janvier 2011 Les taxes communales en Polynésie française Présentation du 21 Janvier 2011 Définitions La taxe est un prélèvement obligatoire perçu au profit de l'état, des collectivités locales, des EPA à raison d'un

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS PHOTO SELFIE GLPHOTELS

REGLEMENT DU CONCOURS PHOTO SELFIE GLPHOTELS REGLEMENT DU CONCOURS PHOTO SELFIE GLPHOTELS DU 10 juillet au 1 er septembre ARTICLE 1 : SOCIETE ORGANISATRICE La société GLP HOTELS, désignée ci-après comme «la société organisatrice», organise en Nouvelle

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - FISCALITE

NOTE JURIDIQUE - FISCALITE Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - FISCALITE - OBJET : La redevance audiovisuelle Base juridique Art.41 de la loi de finances pour 2005 Loi

Plus en détail

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis,

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis, Convention relative au versement d une Subvention d Investissement en faveur du Groupe Hospitalier du Centre Alsace à COLMAR pour l installation de 18 nouvelles places d EHPAD transférées du Centre Départemental

Plus en détail

Demande de souscription d abonnement BRANCHEMENT OUVERT (Equipé d un éventuel dispositif de comptage)

Demande de souscription d abonnement BRANCHEMENT OUVERT (Equipé d un éventuel dispositif de comptage) Demande de souscription d abonnement BRANCHEMENT OUVERT (Equipé d un éventuel dispositif de comptage) A-Propriété concernée par la demande N et rue : Appartement n : Code postal : Commune : V.08-2015 DOSSIER

Plus en détail

JORF n 0214 du 15 septembre 2010 page 16665 texte n 26

JORF n 0214 du 15 septembre 2010 page 16665 texte n 26 JORF n 0214 du 15 septembre 2010 page 16665 texte n 26 Convention-cadre nationale relative au contrôle, à titre expérimental, des arrêts maladie des fonctionnaires territoriaux par les caisses primaires

Plus en détail

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE ANNEE 2013. DECLARATION ANNUELLE CONCERNANT : Les Pré-enseignes - Enseignes - Panneaux publicitaires.

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE ANNEE 2013. DECLARATION ANNUELLE CONCERNANT : Les Pré-enseignes - Enseignes - Panneaux publicitaires. V I L L E D E N Î M E S TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE ANNEE 2013 DECLARATION ANNUELLE CONCERNANT : Les Pré-enseignes - s - Panneaux publicitaires Raison sociale Nom de l enseigne NOM Prénom de

Plus en détail

REGLEMENT-TAXE RELATIF À LA MISE EN ŒUVRE DE CERTAINS ACTES ET TRAVAUX SOUMIS À PERMIS D'URBANISME ET À PERMIS DE LOTIR

REGLEMENT-TAXE RELATIF À LA MISE EN ŒUVRE DE CERTAINS ACTES ET TRAVAUX SOUMIS À PERMIS D'URBANISME ET À PERMIS DE LOTIR REGLEMENT-TAXE RELATIF À LA MISE EN ŒUVRE DE CERTAINS ACTES ET TRAVAUX SOUMIS À PERMIS D'URBANISME ET À PERMIS DE LOTIR Date de la délibération du conseil communal du 27 juin 2013. Visé par le Ministère

Plus en détail

Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER

Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER SERVICE UNIQUE RESPONSABLE.. CONVENTION N Portant attribution d une subvention FEDER au titre du Programme

Plus en détail

GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR

GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR Office de Tourisme d'istres GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR Pour toute information : Office de Tourisme, 30 allée Jean Jaurès 13800 Istres Tél. : 04 42 81 76 00 PRESENTATION La taxe de Séjour

Plus en détail

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE 1/4 MANDANT (propriétaire du (ou des) bien(s) ci-dessous) MR/MME/Mlle Domicilié.. né le :. à Profession : MR/MME/Mlle.. Domicilié.. né le à... Profession :. MANDATAIRE (Administrateur de Biens) La SOCIETE

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton

Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton Province de Québec Municipalité de régionale de Comté de La Haute-Yamaska Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton RÈGLEMENT 491-2011 RÈGLEMENT FIXANT LES MODALITÉS DE LA PRISE EN CHARGE PAR LA MUNICIPALITÉ

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION SPORTIVE ET CULTURELLE DE FRANCE

REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION SPORTIVE ET CULTURELLE DE FRANCE REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION SPORTIVE ET CULTURELLE DE FRANCE 22, rue Oberkampf 75011 PARIS Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Reconnue d utilité publique par décret du 31 mars 1932

Plus en détail

SUBVENTION A L ACHAT DE VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE Règlement et dossier de subvention

SUBVENTION A L ACHAT DE VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE Règlement et dossier de subvention SUBVENTION A L ACHAT DE VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE Règlement et dossier de subvention 1 REGLEMENT DE LA SUBVENTION Préambule Dans ce document, le terme générique «vélo à assistance électrique» et son

Plus en détail

Sommaire : février 16

Sommaire : février 16 Sommaire : 1. Qu est-ce que la TLPE?... 3 2. Quels sont les supports taxés?... 3 a) Trois catégories de supports :... 3 b) Les exonérations d office :... 4 c) Les exonérations et réfactions particulières...

Plus en détail

CONVENTION POUR L ENLEVEMENT, LE GARDIENNAGE ET LA RESTITUTION DES VEHICULES SUR LA COMMUNE DE SAINT ETIENNE DE MONTLUC

CONVENTION POUR L ENLEVEMENT, LE GARDIENNAGE ET LA RESTITUTION DES VEHICULES SUR LA COMMUNE DE SAINT ETIENNE DE MONTLUC CONVENTION POUR L ENLEVEMENT, LE GARDIENNAGE ET LA RESTITUTION DES VEHICULES SUR LA COMMUNE DE SAINT ETIENNE DE MONTLUC Date et signature : le 27 septembre 2013 1 SOMMAIRE Article 1 : OBJET DE LA DELEGATION

Plus en détail

MINICA. Assurance-maladie obligatoire pour soins de base GALENOS

MINICA. Assurance-maladie obligatoire pour soins de base GALENOS MINICA Assurance-maladie obligatoire pour soins de base (selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie du 18 mars 1994, LAMal) Les dénominations personnelles et fonctionnelles contenues dans le présent

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 avril 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 avril 2011 6 Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 avril 2011 Conventions tripartites Ville de Strasbourg/S.A. Energies Strasbourg/Recette des Finances et Œuvre Notre Dame/S.A. Energies Strasbourg/Recettes

Plus en détail

DÉCRET-LOI Nº 27/78 Création de l office des cafés

DÉCRET-LOI Nº 27/78 Création de l office des cafés DÉCRET-LOI Nº 27/78 Création de l office des cafés Chapitre 1. DE LA DENOMINATION, DU SIEGE, DE L'OBJET Article: 1 Il est créé un Office des Cafés, sous le sigle *OCIR-Café*, ci-après dénommé l'office.

Plus en détail

1 Origine et utilité de la taxe de séjour : 3 / 4. 2 Mise en place de la taxe de séjour : 5. 3 Les tarifs en vigueur :. 6

1 Origine et utilité de la taxe de séjour : 3 / 4. 2 Mise en place de la taxe de séjour : 5. 3 Les tarifs en vigueur :. 6 Taxe de Séjour SOMMAIRE 1 Origine et utilité de la taxe de séjour : 3 / 4 2 Mise en place de la taxe de séjour : 5 3 Les tarifs en vigueur :. 6 4 Les exonérations et réductions :.. 7 / 8 5 Les règles à

Plus en détail

Mémento «La loi sur les résidences secondaires»

Mémento «La loi sur les résidences secondaires» Mémento «La loi sur les résidences secondaires» Situation de départ Le 11 mars 2012, le peuple suisse acceptait l initiative sur les résidences secondaires. Depuis, la proportion de résidences secondaires

Plus en détail

Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés. Janvier 2016

Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés. Janvier 2016 Le dispositif ispositifpénibilité pénibilité Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés Janvier 2016 Le contexte réglementaire Loi et champs d application Contexte réglementaire

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE Guide de la Taxe de séjour UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % 55 % Question tourisme? C est la Com Com! www.cc-ribeauville.fr PRÉCURSEUR, POUR VOUS SERVIR La taxe de séjour,

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION MAIRIE DE COURNON D'AUVERGNE SERVICE TOURISME TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION Sommaire : Page 2 : Page 4 : Page 5 : Page 6 : Page 7 : Présentation de la taxe de séjour -qui est habilité

Plus en détail

LOGO CONTRAT D ABONNEMENT ANNUEL POUR LA CREATION DE SITE INTERNET

LOGO CONTRAT D ABONNEMENT ANNUEL POUR LA CREATION DE SITE INTERNET LOGO CONTRAT D ABONNEMENT ANNUEL POUR LA CREATION DE SITE INTERNET 1 Récapitulatif de votre abonnement annuel Vous avez créé votre site internet sur notre plate forme GIWEB. Pour l activer, merci de compléter

Plus en détail

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés PLAN D ACTION en faveur de l emploi des salariés âgés prévu par l article 87 de la loi 2008-1330 de financement de la sécurité sociale pour 2009 Pour la Direction de l AMAMB, Pour les salariés de l EHPAD

Plus en détail

- 1 - ACCORD. L Office national des aéroports, représenté par son directeur général, ci-après dénommé l ONDA,

- 1 - ACCORD. L Office national des aéroports, représenté par son directeur général, ci-après dénommé l ONDA, - 1 - ACCORD ENTRE L OFFICE NATIONAL DES AÉROPORTS (ONDA) ET L ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA SÉCURITE DE LA NAVIGATION AÉRIENNE (EUROCONTROL) RELATIF AUX REDEVANCES DE NAVIGATION AÉRIENNE L Office national

Plus en détail

LES SERVICES CONTENUS DANS LE PAD.

LES SERVICES CONTENUS DANS LE PAD. PAD PRESENTATION DU PAD Le «Pack Accueil Déménagement» est une box de services administratifs d aide au déménagement, qui inclut : Une box cartonnée à fenêtre intégrant les Conditions Générales de Ventes

Plus en détail

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès )

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Référence du contrat : Entre : Code EAN-GLN : Siège social : Numéro d entreprise : Numéro de TVA : Représenté

Plus en détail

La Maison du Tourisme et son parc locatif Evolutions et chiffres clés. Pourquoi faire classer ou labelliser son hébergement?

La Maison du Tourisme et son parc locatif Evolutions et chiffres clés. Pourquoi faire classer ou labelliser son hébergement? Loueurs en meublés et chambres d hôtes Plougasnou le 13 novembre 2013 Ordre du jour La Maison du Tourisme et son parc locatif Evolutions et chiffres clés. Pourquoi faire classer ou labelliser son hébergement?

Plus en détail

La taxe de séjour : Mode d emploi

La taxe de séjour : Mode d emploi La taxe de séjour : Mode d emploi Document d information à destination des hébergeurs de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine Communauté de Communes de Parthenay-Gâtine CS 80192 79205 Parthenay

Plus en détail

PRESENTATION DU DISPOSITIF Période 2011-2012 (version décembre 2011)

PRESENTATION DU DISPOSITIF Période 2011-2012 (version décembre 2011) FONDS D AIDE AU FOOTBALL AMATEUR CHAPITRE «EQUIPEMENT» FINANCEMENT D INSTALLATIONS SPORTIVES DEDIEES A LA PRATIQUE DU FOOTBALL PRESENTATION DU DISPOSITIF Période 2011-2012 (version décembre 2011) 1 FONDS

Plus en détail

P rojet P rofessionnel P lus Cabinet Conseils - Ingénierie Formation et Projet La réussite de vos projets d avenir!

P rojet P rofessionnel P lus Cabinet Conseils - Ingénierie Formation et Projet La réussite de vos projets d avenir! Année 2016-2018 DATE A RETENIR Ouverture de l inscription : Lundi 07 Mars 2016 Clôture des inscriptions : Mercredi 30 Juin 2016 Prérentrée : Lundi 5 Septembre 2016 à 9h00 Entrée en formation : Lundi 12

Plus en détail

Fournitures de Gasoil et GNR

Fournitures de Gasoil et GNR dfs VILLE D AVERMES Fournitures de Gasoil et GNR Règlement de la consultation N 16/002 Date et heure limites de réception des offres : 29 janvier 2016 à 12h00 Services techniques Mairie Avermes page 1

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-077

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-077 PARIS, le 03/05/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-077 OBJET : Frais professionnels décisions du Conseil d Etat du 29/12/2004 TEXTE A ANNOTER

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE 1 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ DE PRESTATIONS DE SERVICES EN ASSURANCES Date limite de réception des offres : LUNDI 21 OCTOBRE 2013

Plus en détail

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE ANNEE 2012. DECLARATION ANNUELLE CONCERNANT : Les Pré-enseignes - Enseignes - Panneaux publicitaires.

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE ANNEE 2012. DECLARATION ANNUELLE CONCERNANT : Les Pré-enseignes - Enseignes - Panneaux publicitaires. V I L L E D E N Î M E S TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE ANNEE 2012 DECLARATION ANNUELLE CONCERNANT : Les Pré-enseignes - s - Panneaux publicitaires Raison sociale Nom de l enseigne NOM Prénom de

Plus en détail

Maintien des rémunérations

Maintien des rémunérations Direction générale du personnel et l administration Circulaire Maintien des rémunérations pour les agents de l Etat mis à disposition des collectivités territoriales ou mutés dans l intérêt du service

Plus en détail

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017.

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017. Appel à Projets 2016 Education à la citoyenneté et à la solidarité internationale La Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ALPC) s engage à soutenir le développement des initiatives locales d'éducation

Plus en détail

guide taxe de séjour

guide taxe de séjour guide taxe de séjour Ce guide est conçu pour les loueurs d Hébergements Touristiques de Bandol. Il a pour objectif d apporter toutes les informations pour percevoir la taxe de séjour. SOMMAIRE 1- Mise

Plus en détail

Charte des stages. Aussi ces textes ont imposé de nouvelles contraintes à l Université.

Charte des stages. Aussi ces textes ont imposé de nouvelles contraintes à l Université. Charte des stages Préambule La loi n 2014-788 du 10 juillet 2014 tendant au développement, à l'encadrement des stages et à l'amélioration du statut des stagiaires et le décret d application n 2014-1420

Plus en détail

LES EXPERTS JUDICIAIRES

LES EXPERTS JUDICIAIRES LES EXPERTS JUDICIAIRES Art. 1 Seules les personnes physiques peuvent être agréées en qualité d expert judiciaire par l Institut des Experts Judiciaires (IEJ). Art. 2 Seules les personnes physiques qui

Plus en détail

Rencontre(Professionnelle( Tourisme,(Culture,(Patrimoine,(Nature( ( LILLE Maison Tourisme - 15/16 Mars 2016 (

Rencontre(Professionnelle( Tourisme,(Culture,(Patrimoine,(Nature( ( LILLE Maison Tourisme - 15/16 Mars 2016 ( FORMATION Interentreprises Développer la Communication et les innovations du Tourisme Familles RencontreProfessionnelle Tourisme,Culture,Patrimoine,Nature LILLE Maison Tourisme - 15/16 Mars 2016 TAMS Consultants

Plus en détail

La Prestation de Service

La Prestation de Service La Prestation de Service Unique (P.S.U.) à l usage des parents CRÈCHE MUNICIPALE DE MANGOT www.villedugosier.fr Qu est-ce que la PSU? En vigueur en Guadeloupe depuis 2010, la Prestation de Service Unique

Plus en détail

OBJECTIFS : ACHATS FOURNISSEURS Etape 1 Commande de fournitures de bureau. Responsable 1- DEMANDE DE FOURNITURES. Le salarié.

OBJECTIFS : ACHATS FOURNISSEURS Etape 1 Commande de fournitures de bureau. Responsable 1- DEMANDE DE FOURNITURES. Le salarié. ACHATS FOURNISSEURS Etape 1 Commande de fournitures de bureau OBJECTIFS : Les approvisionnements sont adaptés aux besoins de la Fondation et toujours formalisés. La Fondation s assure de la conformité

Plus en détail

Subvention pour l acquisition de matériels identifiés dans un plan d actions contre les TMS

Subvention pour l acquisition de matériels identifiés dans un plan d actions contre les TMS CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «TMS Pros Action» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitations financières) Subvention pour l acquisition de matériels

Plus en détail

MISE EN GESTION D'UNE PARTIE DU PATRIMOINE IMMOBILIER COMMUNAL

MISE EN GESTION D'UNE PARTIE DU PATRIMOINE IMMOBILIER COMMUNAL VILLE D'AMIENS MISE EN GESTION D'UNE PARTIE DU PATRIMOINE IMMOBILIER COMMUNAL CAHIER DES CHARGES - 1 ARTICLE I NATURE ET OBJET DE LA CONSULTATION La Ville d'amiens est propriétaire d'un patrimoine immobilier

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION (C.N.S.C.G.)

COMMISSION NATIONALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION (C.N.S.C.G.) COMMISSION NATIONALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION (C.N.S.C.G.) Issy les Moulineaux, le 12 janvier 2015, A l attention de tous les Président(e)s des groupements sportifs (association ou société sportive

Plus en détail