Les constats. Notre approche. Notre méthodologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les constats. Notre approche. Notre méthodologie"

Transcription

1 corruption investigationdefraude forensic Les constats Les conséquences pénales et financières des actes de corruption peuvent être particulièrement lourdes pour les dirigeants, tant pour les infractions commises en France que pour les infractions commises à l étranger par des filiales de sociétés françaises. Ces conséquences peuvent par ailleurs être multipliées par l expansionnisme territorial de certaines lois nationales. Ainsi, par exemple, un acte de corruption peut tomber sous la coupe du Foreign Corrupt Practice Act (FCPA) aux Etats Unis, dès lors qu un citoyen américain est impliqué et ce, quand bien même les actes incriminés concerneraient par exemple une société française dans un pays asiatique. Outre les peines d emprisonnement et les amendes, l entreprise impliquée dans des pratiques de corruption s expose au risque de dégradation de son image, de remise en cause de son éthique et d être interdite de soumissionner à des appels d offres publics. Compte tenu de ces risques, les sociétés doivent réagir promptement en diligentant des enquêtes visant à établir les faits. Les équipes de KPMG Forensic sont mobilisables dans des délais très brefs pour investiguer des faits de corruption suspectés tant en France qu à l étranger. Nous nous appuyons, le cas échéant, sur nos équipes Forensic locales afin de prendre en compte les particularités des pays dans lesquels nous intervenons. Notre approche nosatouts Nos professionnels s appuient sur leur expertise en matière comptable et financière et sur leur large expérience en matière d investigation de faits de corruption pour analyser les pratiques de la société Notre méthodologie > Analyser les flux financiers afin d identifier d éventuelles sorties de trésorerie susceptibles de correspondre à des rémunérations occultes > Revoir les contrats de prestation de services afin d identifier d éventuelles prestations fictives > Identifier les liens pouvant exister entre la société incriminée et des agents publics pouvant influer sur l attribution de marchés > Mener des travaux de «Corporate Intelligence» visant à rechercher des informations publiques sur des fournisseurs ou des intermédiaires > Conduire des entretiens avec les personnes suspectées d avoir perpétré les irrégularités ou simples témoins de faits Nos objectifs > Vous communiquer un état des lieux précis et objectif des pratiques commerciales de votre société/filiale > Vous proposer des solutions pratiques pour améliorer le contrôle des opérations susceptibles de masquer des faits de corruption (contrats d agents, autres contrats de prestations immatérielles, etc.) > Le cas échéant, vous fournir un rapport factuel que vous pourrez produire en Justice

2 Quelques expériences récentes investigationparallèleàcelleconduiteparlesautoritésjudiciaires KPMG Forensic est intervenu à l étranger pour le compte de la Direction générale d un groupe industriel, filiale d un groupe coté et objet d une enquête des autorités judiciaires pour faits de corruption. KPMG Forensic a mené une investigation très approfondie qui lui a permis de reconstituer précisément l historique et le calendrier des faits. Au cours de son investigation, KPMG Forensic a notamment conduit près d une quarantaine d entretiens auprès de dirigeants du groupe et de témoins de faits et effectué une analyse détaillée des contrats de consulting de la filiale. KPMG Forensic a pu également assister efficacement la Direction générale du groupe dans sa gestion de crise et dans sa communication, notamment vis-à-vis des autorités judiciaires. > Une intervention approfondie pour établir les faits et faciliter la communication externe de la société (justice, clients, fournisseurs, etc.). faitsdecorruptionaumoyen-orient KPMG Forensic a été mandaté par la direction de l audit interne d un grand groupe du secteur de l énergie pour mener des investigations suite à des soupçons de faits de corruption perpétrés par le responsable d une des filiales du groupe située au Moyen- Orient. Nous avons conduit des entretiens avec les responsables locaux des différentes lignes de services et avons analysé une sélection de mouvements sur les comptes bancaires, de flux avec les fournisseurs et de transactions sur les notes de frais et comptes d avance au personnel. Nos travaux ont permis de mettre en évidence des flux financiers au sein de la filiale ayant servi à verser des commissions à des fonctionnaires, notamment à travers l enregistrement de fausses factures et de cadeaux financés entre autres via des notes de frais fictives. > Des conclusions factuelles qui ont permis à la direction de prendre les décisions appropriées. pratiquesdemarchéillicites KPMG Forensic est intervenu en Pologne au sein de la filiale d un groupe français coté, afin d investiguer des allégations de conflits d intérêt parues dans un article de presse. Nos travaux d analyse des écritures comptables et de «Corporate Intelligence» ont mis en lumière des versements récurrents à des personnes détenant des sociétés en commun avec le Président de la filiale. Par un jeu d écritures comptables, ces dépenses étaient masquées dans le reporting financier remonté au groupe. Au cours d entretiens, nous avons confronté le Président de la filiale avec les documents probants collectés, et mis en évidence un système de corruption visant à influencer des procédures d appels d offres. > Une analyse ciblée de certaines écritures comptables qui a permis de confirmer les faits incriminés. schémadecorruptionpassiveenfrance KPMG Forensic a été contacté par la Direction générale d un acteur de la grande distribution après que celle-ci eut reçu un dénonçant la participation de certains de ses salariés en France à un schéma de commissionnement. KPMG Forensic a été mandaté pour conduire une investigation sur les faits allégués. Notre mission a principalement consisté à conduire des entretiens avec des témoins de faits et à analyser les mécanismes d attribution des marchés de travaux. En soutien de nos analyses, nous avons mis en œuvre des procédures de «Corporate Intelligence» et avons réalisé une cartographie des entreprises intervenant sur une sélection représentative de chantiers. Ces procédures ont permis d identifier les acteurs récurrents ayant participé au schéma de commissionnement, et/ou ayant faussé les procédures d attribution de marchés. > Une mission conduite en France, au siège de la société, qui a permis de détecter des cas de corruption passive parmi les proches collaborateurs de la Direction générale. Contacts Jean Luc Guitera Eric Bourdonnais Jean-Marc Lefort Les informations contenues dans ce document sont d ordre général et ne sont pas destinées à traiter les particularités d une personne ou d une entité. Bien que nous fassions tout notre possible pour fournir des informations exactes et appropriées, nous ne pouvons garantir que ces informations seront toujours exactes à une date ultérieure. Elles ne peuvent ni ne doivent servir de support à des décisions sans validation par les professionnels ad hoc. KPMG S.A. est une société anonyme d expertise comptable et de commissariat aux comptes à directoire et conseil de surveillance au capital social de euros RCS Nanterre. Siège social : Immeuble Le Palatin, 3 cours du Triangle, Paris La Défense Cedex. KPMG S.A. est membre du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de KPMG International Cooperative («KPMG International»), une entité de droit suisse. KPMG International ne propose pas de services aux clients. Aucun cabinet membre n a le droit d engager KPMG International ou les autres cabinets membres vis-à-vis des tiers. KPMG International n'a le droit d'engager aucun cabinet membre KPMG S.A., société anonyme d expertise comptable et de commissariat aux comptes, membre français du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de KPMG International Cooperative, une entité de droit suisse. Tous droits réservés. Imprimé en France. Conception - Réalisation : Markets Xerox Creative Services - Mars 2011

3 Détournement D actifs investigation De fraude forensic D après l étude «Profile of a Fraudster» réalisée par KPMG en 2007 sur 360 cas de fraudes ayant donné lieu à investigation, 42% des cas correspondaient à des détournements d actifs, plaçant ce type de fraude loin devant les cas de corruption (23%) et de présentation frauduleuse d états financiers (20%). Les constats Le fraudeur est souvent un récidiviste. Dans 91% des cas analysés, il a commis plusieurs infractions avant d être découvert. Même si le plus souvent les détournements d actifs portent sur des montants individuels relativement faibles, les sommes en jeu peuvent néanmoins atteindre plusieurs millions d euros, les fraudeurs poursuivant leurs agissements sur plusieurs années. Au delà du préjudice financier direct pour la société, l absence de réaction de l entreprise face à ce type de fraude peut créer un sentiment d impunité parmi ses salariés. Aussi, dès qu une fraude est signalée, l entreprise se doit de réagir avec diligence afin d éviter la généralisation de telles pratiques. KPMG Forensic peut mobiliser rapidement une équipe de professionnels de l investigation de fraude dont la mission consistera à reconstituer l historique de la fraude et estimer l impact financier résultant des irrégularités. nos atouts Nos professionnels ont une forte expérience en matière comptable et financière et s appuient sur une méthodologie éprouvée sur plus d une cinquantaine d investigations de fraudes pour vous permettre de comprendre les faits frauduleux dont votre société a été victime Notre approche Notre méthodologie > Analyser les données comptables et financières de l entité concernée afin d identifier les transactions suspectes, et ce, le cas échéant, à l aide d outils informatiques spécifiques > Mener des travaux de «Corporate Intelligence» visant à rechercher des informations publiques sur des sociétés ou des personnes et à documenter les liens entre des faits suspectés > Mettre en œuvre des procédures de «Forensic Technology» afin de collecter des éléments électroniques probants (documents, s, etc.) > Conduire des entretiens avec les personnes suspectées et les confronter aux éléments probants ainsi obtenus Nos objectifs > Etablir les faits, en toute indépendance et impartialité > Vous donner tous les éléments d information nécessaires pour faire cesser la fraude > Vous permettre de répondre aux questions provenant de sources internes (administrateurs ou actionnaires) ou externes (presse, autorité judiciaire, etc.)

4 Quelques expériences récentes Détournement de trésorerie perpétré par un Directeur financier en asie Un grand groupe français coté a confié une mission d investigation à KPMG Forensic suite à une dénonciation anonyme concernant l une de ses filiales en Asie. Une lettre adressée à la Direction générale l informait de détournements de fonds qui auraient été perpétrés par le directeur financier de la filiale. Au cours de sa mission, KPMG Forensic a collecté des éléments probants et rassemblé des témoignages incriminant le Directeur financier de la filiale, mettant ainsi en évidence un détournement de plus d une dizaine de millions de dollars au cours de la dernière décennie. L intervention de KPMG a permis de comprendre les différents schémas d écritures utilisés par le Directeur financier et de chiffrer le montant du détournement de fonds. > Une équipe mixte (Paris-Asie) sur site dès la semaine suivant la révélation de la fraude. contournement des procédures de contrôle interne «sox compliant» Après avoir identifié certaines transactions suspectes enregistrées par une jeune comptable intérimaire, la direction financière d un grand groupe international coté et soumis à SOX a fait appel à KPMG Forensic pour conduire une investigation visant à comprendre les mécanismes ayant permis la survenance des faits frauduleux et à identifier d éventuelles autres écritures irrégulières. La personne ayant perpétré la fraude avait détourné plusieurs centaines de milliers d euros en deux mois. Nos travaux d investigation ont permis de mettre en évidence plusieurs schémas comptables utilisés aux fins du détournement et d identifier un certain nombre de faiblesses de contrôle interne ayant permis l occurrence des faits frauduleux. > Une expérience et un esprit critique qui ont permis de mettre en évidence des failles dans le contrôle interne qui avait pourtant été considéré «SOX compliant». Paiements de fournisseurs fictifs KPMG Forensic a été mandaté par la direction financière d un grand groupe de communication pour mener des investigations sur des paiements effectués par une de ses filiales au profit d entreprises ne figurant pas parmi les fournisseurs référencés de cette filiale. Notre intervention a consisté en la conduite d entretiens, l analyse de pièces comptables et la mise en œuvre de travaux de «Corporate Intelligence» de manière à établir la réalité des faits et à évaluer le montant du préjudice subi par la filiale. Notre investigation a permis de mettre en évidence des décaissements frauduleux émis par la filiale et rendus possibles par l enregistrement de fausses factures, de remboursements indus de notes de frais et de versements de compléments de rémunération non autorisés au Président de la filiale. > Une approche pragmatique permettant d adapter nos travaux à la réalité du terrain. abus de biens sociaux KPMG Forensic est intervenu au Mexique au sein de la filiale d un groupe industriel français. La direction financière du groupe nous a engagés à la suite d une dénonciation anonyme, selon laquelle le directeur général de la filiale initiait des opérations de paiement en vue d acquérir des biens d équipement, qui n auraient jamais été livrés au site de production. Nous avons déployé sur cette mission une large palette de techniques d investigations de fraudes : analyse des opérations de décaissement, recherche d autres sociétés liées aux fournisseurs incriminés, inventaire physique des équipements, collecte d information et prise de contact avec les fournisseurs soupçonnés pour confirmer ou infirmer leur activité, et conduite d entretiens. Notre investigation a permis de confirmer le caractère frauduleux des paiements sur la base d éléments factuels, d en chiffrer l ampleur et de clarifier les faiblesses de contrôle interne ayant permis leur survenance. > Des techniques d investigation qui ont permis de circonscrire le périmètre de la fraude. Contacts Jean Luc Guitera Eric Bourdonnais Jean-Marc Lefort Les informations contenues dans ce document sont d ordre général et ne sont pas destinées à traiter les particularités d une personne ou d une entité. Bien que nous fassions tout notre possible pour fournir des informations exactes et appropriées, nous ne pouvons garantir que ces informations seront toujours exactes à une date ultérieure. Elles ne peuvent ni ne doivent servir de support à des décisions sans validation par les professionnels ad hoc. KPMG S.A. est une société anonyme d expertise comptable et de commissariat aux comptes à directoire et conseil de surveillance au capital social de euros RCS Nanterre. Siège social : Immeuble Le Palatin, 3 cours du Triangle, Paris La Défense Cedex. KPMG S.A. est membre du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de KPMG International Cooperative («KPMG International»), une entité de droit suisse. KPMG International ne propose pas de services aux clients. Aucun cabinet membre n a le droit d engager KPMG International ou les autres cabinets membres vis-à-vis des tiers. KPMG International n'a le droit d'engager aucun cabinet membre KPMG S.A., société anonyme d expertise comptable et de commissariat aux comptes, membre français du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de KPMG International Cooperative, une entité de droit suisse. Tous droits réservés. Imprimé en France. Conception - Réalisation : Markets Xerox Creative Services - Mars 2011

5 Présentation frauduleuse d états financiers investigation de fraude forensic Les constats La falsification intentionnelle des états financiers est généralement le cas de fraude le plus coûteux pour l entreprise. Dans les cas extrêmes, la survie même des entreprises est mise en jeu et la responsabilité des administrateurs est engagée. La comptabilisation de revenus fictifs, l activation de coûts, l omission intentionnelle d informations capitales impactant les comptes, etc., sont autant de moyens à la disposition des fraudeurs pour dissimuler des erreurs de gestion, accroître le résultat de la société, influer sur le cours de bourse et/ou accroître indirectement leur rémunération. Les missions d investigation portant sur la présentation frauduleuse d états financiers sont particulièrement délicates à mener car, d une part, elles peuvent impliquer des membres de l équipe de direction d un groupe ou d une filiale et, d autre part, les opérations incriminées sont le plus souvent à la frontière entre «l agressivité» comptable et des pratiques répréhensibles. Nos équipes de professionnels expérimentés sont à même de comprendre et d apprécier les hypothèses et options comptables retenues par la société. Nos investigations sont planifiées afin de nous permettre de rendre compte de façon claire et synthétique aux membres de la Direction et/ou du Comité d audit dans des délais resserrés. Notre approche nos atouts L expérience de nos collaborateurs est un facteur clé de succès pour ce type de mission compte tenu de la complexité des mécanismes comptables mis en œuvre et du profil des auteurs des faits incriminés Notre méthodologie > Analyser les opérations comptables et financières complexes (opérations de détourage, comptabilisation de produits financiers sophistiqués, contrats de concession, etc.), pour identifier les leviers susceptibles d être utilisés pour manipuler les états financiers > Analyser les opérations comptables requérant des estimations (contrats à long terme, provisions pour risques et charges) > En cas de fraude comptable avérée (fausses factures, gonflement artificiel d actif, etc.), rassembler l ensemble des documents probants permettant d établir les faits Nos objectifs > Préparer un rapport factuel et indépendant à l attention de la Direction générale ou du Comité d audit permettant de confirmer ou d infirmer la présentation frauduleuse d états financiers et d en identifier les auteurs > Vous assister dans la gestion de votre communication aussi bien en interne (administrateurs ou actionnaires) qu en externe (presse, autorité judiciaire, etc.)

6 Quelques expériences récentes intervention pour le compte du comité d audit d une société cotée A la suite du licenciement des cadres dirigeants d une filiale, KPMG Forensic a été mandaté par le Comité d audit d un groupe français coté pour conduire des investigations visant à analyser certaines écritures comptables de cette filiale portant sur plus de 100 millions d euros. Ces investigations ont été menées en plusieurs étapes afin de respecter le planning de clôture des comptes annuels du Groupe et d assurer une communication claire et objective aux investisseurs sur les résultats de nos investigations. Au cours de cette mission d investigation de fraude de reporting, nos équipes ont fait appel aux techniques de «Forensic Technology» (copie à l identique de disque dur de PC, extractions de données sur les serveurs), ont conduit plus d une vingtaine d entretiens auprès de dirigeants du Groupe et de témoins des faits, et ont procédé à l analyse comptable détaillée de plusieurs contrats à long terme sur trois exercices afin de circonscrire le périmètre des écritures concernées et de qualifier celles-ci. A cette occasion, nous avons été auditionnés par l AMF en tant qu Expert. > Une expérience d investigation d états financiers frauduleux de grands comptes réalisée pour le compte d un Comité d audit dans un contexte fortement médiatisé. investigations régulières dans les filiales étrangères de groupes français KPMG Forensic intervient régulièrement pour le compte de la Direction de l audit interne de grands groupes français pour mener des investigations dans leurs filiales situées à l étranger. L une des interrogations récurrentes de ces groupes porte sur la réalité des encours comptabilisés dans les comptes de leurs filiales. L intervention de KPMG Forensic consiste généralement à analyser une sélection d écritures comptables, à déterminer, le cas échéant, les méthodes auxquelles les équipes comptables ont eu recours pour présenter des reportings frauduleux à la maison-mère et à identifier les personnes susceptibles d avoir eu à connaître des pratiques frauduleuses perpétrées au sein de la filiale. > KPMG Forensic est l intervenant de référence de grands groupes français. informations financières falsifiées communiquées dans un processus d acquisition Lors d une mission portant sur les comptes de clôture réalisée suite à l acquisition d une société française par un fonds d investissement, les équipes de KPMG Forensic, mandatées par le fonds ont mis en évidence un certain nombre de pratiques comptables répréhensibles au sein de la société acquise, telles que le rajeunissement de créances clients, le gonflement artificiel des revenus, et une compensation des résultats entre contrats afin de minimiser les provisions pour pertes à terminaison. La mise en évidence de ces pratiques a permis au fonds d investissement, d une part, de récupérer plusieurs dizaines de millions d euros d ajustements de prix, et d autre part, d introduire une action au Tribunal de Commerce au titre des garanties contractuelles dans le but de récupérer le préjudice calculé par rapport au prix d acquisition de la société (multiple d EBITDA). > Une double compétence litige et fraude qui a permis de limiter le préjudice subi par notre client. non respect de l application de règles et méthodes comptables contractuelles KPMG Forensic a été mandaté par un grand groupe de construction français pour déterminer si les règles et méthodes comptables qui lui avaient été présentées lors du processus d acquisition d une de ses filiales correspondaient effectivement à celles qui avaient été appliquées pour la préparation des états financiers historiques. L intervention de KPMG Forensic a principalement consisté à conduire des entretiens avec les équipes comptables et financières de la filiale et à analyser la comptabilisation des revenus et des dépenses sur une sélection de contrats. Cette intervention a permis de démontrer, d une part, que la comptabilisation des contrats à long terme ne respectait pas les critères de reconnaissance des revenus à l avancement, et d autre part, que certains contrats déficitaires n avaient pas fait l objet d une provision pour perte à terminaison. > Une expertise reconnue dans l analyse comptable et financière de contrats à long terme. Contacts Jean Luc Guitera Eric Bourdonnais Jean-Marc Lefort Les informations contenues dans ce document sont d ordre général et ne sont pas destinées à traiter les particularités d une personne ou d une entité. Bien que nous fassions tout notre possible pour fournir des informations exactes et appropriées, nous ne pouvons garantir que ces informations seront toujours exactes à une date ultérieure. Elles ne peuvent ni ne doivent servir de support à des décisions sans validation par les professionnels ad hoc. KPMG S.A. est une société anonyme d expertise comptable et de commissariat aux comptes à directoire et conseil de surveillance au capital social de euros RCS Nanterre. Siège social : Immeuble Le Palatin, 3 cours du Triangle, Paris La Défense Cedex. KPMG S.A. est membre du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de KPMG International Cooperative («KPMG International»), une entité de droit suisse. KPMG International ne propose pas de services aux clients. Aucun cabinet membre n a le droit d engager KPMG International ou les autres cabinets membres vis-à-vis des tiers. KPMG International n'a le droit d'engager aucun cabinet membre KPMG S.A., société anonyme d expertise comptable et de commissariat aux comptes, membre français du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de KPMG International Cooperative, une entité de droit suisse. Tous droits réservés. Imprimé en France. Conception - Réalisation : Markets Xerox Creative Services - Mars 2011

Evidence and Discovery Management (EDM) kpmg.fr

Evidence and Discovery Management (EDM) kpmg.fr FORENSIC Evidence and Discovery Management (EDM) kpmg.fr EVIDENCE AND DISCOVERY MANAGEMENT Avec l explosion des moyens technologiques à notre disposition, ce sont plusieurs milliards de données qui sont

Plus en détail

La Master Franchise. Filière Franchise et Réseaux

La Master Franchise. Filière Franchise et Réseaux La Master Franchise Filière Franchise et Réseaux 2015 Définition d une Master Franchise et d un Master Franchisé La Master Franchise : La Master Franchise est un contrat conférant à un entrepreneur ou

Plus en détail

La Concession. Filière Franchise & Réseaux

La Concession. Filière Franchise & Réseaux La Concession Filière Franchise & Réseaux 2015 La Concession Concédant La concession est un contrat conclu entre deux parties, dans lequel un fournisseur (le concédant) donne à un ou plusieurs commerçants

Plus en détail

Le Code de Déontologie Européen de la Franchise. Filière Franchise & Réseaux

Le Code de Déontologie Européen de la Franchise. Filière Franchise & Réseaux Le Code de Déontologie Européen de la Franchise Filière Franchise & Réseaux 2015 Le Code de Déontologie Européen de la Franchise Code de déontologie européen de la franchise : http://www.franchise-fff.com/base-documentaire/finish/206/318.html

Plus en détail

Les différentes formes de commerce en réseau. Filière Franchise et Réseaux

Les différentes formes de commerce en réseau. Filière Franchise et Réseaux Les différentes formes de commerce en Filière Franchise et Réseaux 2015 Les différentes formes de commerce en isolé intégré associé organisé Indépendance totale; pas d affiliation à un Pilotage centralisé;

Plus en détail

La Franchise participative. Filière Franchise & Réseaux

La Franchise participative. Filière Franchise & Réseaux La Franchise participative Filière Franchise & Réseaux 2015 La Franchise Participative Le franchiseur détient des parts dans la société franchisée (jusqu à 50%) Cependant, il doit se limiter à une participation

Plus en détail

Fédération des Chasseurs 35

Fédération des Chasseurs 35 Fédération des Chasseurs 35 Exercice clos au 30 juin 2014 Assemblée Générale du 18 Avril 2015. Le compte de résultat - Fédération Intitulés Réalisations Réalisations 2013-2014 2012-2013 Variations N/N-1

Plus en détail

Le contrat de Franchise. Filière Franchise & Réseaux

Le contrat de Franchise. Filière Franchise & Réseaux Le contrat de Franchise Filière Franchise & Réseaux 2015 Le contrat de Franchise Accord entre un franchiseur et un franchisé qui traduit la stratégie du réseau de franchise Définit les droits et obligations

Plus en détail

L'export un vecteur de croissance : quel business model choisir? 25 mars 2015

L'export un vecteur de croissance : quel business model choisir? 25 mars 2015 L'export un vecteur de croissance : quel business model choisir? 25 mars 2015 Sommaire 1. Introduction et présentation du sujet 2. Témoignages 3. Questions 4. Conclusion 1 1. Introduction en Mds Données

Plus en détail

La Franchise. Filière Franchise & Réseaux

La Franchise. Filière Franchise & Réseaux La Franchise Filière Franchise & Réseaux 2015 La Franchise et ses principes «La Franchise est un mode de collaboration entre deux entreprises juridiquement et financièrement indépendantes (Franchiseur

Plus en détail

Gouvernance des risques, Comités d audit et Commissaires aux comptes

Gouvernance des risques, Comités d audit et Commissaires aux comptes Gouvernance des risques, Comités d audit et Commissaires aux comptes Quelles évolutions, quelles attentes? CONFERENCE 30 NOVEMBRE 2010 0 Sommaire 1 Actualité réglementaire et impact sur les relations CAC

Plus en détail

OptimHome. Proposition de mission Conseillers Optimhome. Octobre 2014

OptimHome. Proposition de mission Conseillers Optimhome. Octobre 2014 OptimHome Proposition de mission Conseillers Optimhome Octobre 2014 KPMG : Qui sommes nous? KPMG en bref Un réseau international Une présence nationale Une proximité régionale Premier groupe français d

Plus en détail

Les missions du comité d audit

Les missions du comité d audit AUDIT COMMITTEE INSTITUTE FRANCE Les missions du comité d audit Aide mémoire kpmg.fr Sommaire Réglementation... 3 Exemples de bonnes pratiques... 6 Suivi de l efficacité des systèmes de contrôle interne

Plus en détail

La Licence de marque. Filière Franchise & Réseaux

La Licence de marque. Filière Franchise & Réseaux La Licence de marque Filière Franchise & Réseaux 2015 La marque La marque commerciale constitue un actif essentiel de tout réseau de distribution (elle doit respecter la législation relative aux marques).

Plus en détail

Executive Placement Services. kpmg.fr

Executive Placement Services. kpmg.fr Executive Placement Services kpmg.fr Executive Placement Services I 3 > KPMG vous accompagne dans vos recrutements Savoir attirer des talents constitue plus que jamais un facteur décisif de la performance

Plus en détail

La Franchise en Corner La Franchise en Shop in Shop. Filière Franchise & Réseaux

La Franchise en Corner La Franchise en Shop in Shop. Filière Franchise & Réseaux La Franchise en Corner La Franchise en Shop in Shop Filière Franchise & Réseaux 2015 La Franchise en Corner et en Shop in Shop La Franchise en Corner ou Shop in Shop : C est l installation d un espace

Plus en détail

Association des Producteurs de Leads sur Internet

Association des Producteurs de Leads sur Internet TECHNOLOGIES, MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS Association des Producteurs de Leads sur Internet Baromètre 2014 de la génération de Leads sur Internet 10 septembre 2014 I. Présentation du baromètre Il s agit

Plus en détail

Communication des perspectives financières

Communication des perspectives financières Communication des perspectives financières Analyse portant sur les sociétés du CAC 0 Evolution 2010-2012 Janvier 201 Une étude basée sur les sociétés du CAC 0 * Le choix des groupes dans leur communication

Plus en détail

Baromètre des chaînes

Baromètre des chaînes Baromètre des chaînes hôtelières françaises Résultats 2012 KPMG Real Estate & Hotels KPMG Real Estate & Hotels Une équipe de spécialistes pluridisciplinaires dédiée au secteur du Tourisme, de l Hôtellerie,

Plus en détail

Les ratios d exploitation et ratios bilanciels des Tour-Opérateurs

Les ratios d exploitation et ratios bilanciels des Tour-Opérateurs Les ratios d exploitation et ratios bilanciels des Tour-Opérateurs Mars 2012 kpmg.fr Sommaire Les participants et le périmètre de l étude L évolution du marché en 2011 selon le CETO Les ratios d exploitation

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

réglementation bancaire

réglementation bancaire Ensemble, anticipons la réglementation bancaire KPMG met à votre service des professionnels expérimentés, disposant d une forte connaissance sectorielle, pour vous aider à répondre à vos enjeux réglementaires.

Plus en détail

Conférence Annuelle de l APDC

Conférence Annuelle de l APDC #GalaAPDC Conférence Annuelle de l APDC 9 octobre 2014 En partenariat avec La conférence est animée par : Isabelle GOUNIN LEVY Journaliste www.apdc-france.com Introduction Bernard MIRAILLES Président www.apdc-france.com

Plus en détail

Prévention & Restructuration. KPMG Entreprises

Prévention & Restructuration. KPMG Entreprises Prévention & Restructuration La Fiducie : Un nouvel outil de gestion des difficultés Cas d application d une restructuration à un groupe de distribution réalisé au 3 ème trimestre 2009 KPMG Entreprises

Plus en détail

Vous accompagner dans la gestion et les projets de votre exploitation agricole EXPERTISE COMPTABLE & CONSEIL

Vous accompagner dans la gestion et les projets de votre exploitation agricole EXPERTISE COMPTABLE & CONSEIL Vous accompagner dans la gestion et les projets de votre exploitation agricole EXPERTISE COMPTABLE & CONSEIL Vous accompagner dans la gestion et les projets de votre exploitation agricole KPMG accompagne

Plus en détail

Typologies sur la fraude fiscale

Typologies sur la fraude fiscale Typologies sur la fraude fiscale Les transactions suspectes et les anomalies dans le fonctionnement des comptes peuvent révéler des infractions sous-jacentes relevant tant de la fraude fiscale que d autres

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

Le président, le conseil d administration, les adhérents et les bénévoles : quelles troupes pour faire vivre et évoluer l association?

Le président, le conseil d administration, les adhérents et les bénévoles : quelles troupes pour faire vivre et évoluer l association? Le président, le conseil d administration, les adhérents et les bénévoles : quelles troupes pour faire vivre et évoluer l association? KPMG S.A. Pierre Marcenac Associé Salons de France Amériques Lundi

Plus en détail

Vous accompagner dans la transmission-reprise de votre entreprise

Vous accompagner dans la transmission-reprise de votre entreprise PETITES ENTREPRISES - PROFESSIONS LIBÉRALES Vous accompagner dans la transmission-reprise de votre entreprise kpmg ENTREPRISES KPMG en un regard Nos engagements KPMG est le 1 er cabinet français d audit,

Plus en détail

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX Politique Groupe Keolis - Mai 2015 - Document à usage interne et externe RE Rappels des principes fondamentaux posés par le GUIDE ETHIQUE DE CONDUITE DES AFFAIRES

Plus en détail

GROUPE BONDUELLE. Code de Déontologie Boursière

GROUPE BONDUELLE. Code de Déontologie Boursière GROUPE BONDUELLE Code de Déontologie Boursière Relatif à la politique de communication financière du Groupe Bonduelle et à la prévention des délits d initiés A jour au 30 septembre 2011 Page 1 sur 14 Sommaire

Plus en détail

Écouter et accompagner

Écouter et accompagner Gérer durablement Écouter et accompagner > Prestataire de services Le Groupe Dauchez s adresse aux propriétaires immobiliers souhaitant confier la gestion de leur investissement à des professionnels indépendants

Plus en détail

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France Téléphone : +33 (0)1 55 68 68 68 Télécopie : +33 (0)1 55 68 73 00 Site internet : www.kpmg.fr Rapport de l organisme tiers indépendant sur

Plus en détail

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération;

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; COMITÉ D AUDIT 1. Composition et quorum minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; seuls des administrateurs indépendants,

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Rapport de transparence Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux chiffres...

Plus en détail

Ville de Beaucourt. Analyse financière rétrospective 2005-2012. Conseil municipal du 18 juin 2013

Ville de Beaucourt. Analyse financière rétrospective 2005-2012. Conseil municipal du 18 juin 2013 Ville de Beaucourt Analyse financière rétrospective 2005-2012 Conseil municipal du 18 juin 2013 Sommaire Page Fiscalité 2 Budget de fonctionnement 7 Soldes intermédiaires de gestion 13 Investissements

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA États financiers de la FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet

Plus en détail

Outil 4 : Exemple de guide d auto-évaluation du comité d audit

Outil 4 : Exemple de guide d auto-évaluation du comité d audit Audit Committee Institute Outil 4 : Exemple de guide d auto-évaluation du comité d audit KPMG AUDIT Une auto-évaluation régulière du fonctionnement du comité d audit permet de s assurer du respect de la

Plus en détail

L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque. Présenté par Mays MOUISSI

L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque. Présenté par Mays MOUISSI L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque Présenté par Mays MOUISSI Sommaire La fraude : Définition Portrait robot du fraudeur Les différents types de fraude Exemple de fraude :

Plus en détail

Politique de Prévention et de Gestion des Conflits d Intérêts

Politique de Prévention et de Gestion des Conflits d Intérêts Politique de Prévention et de Gestion des Conflits d Intérêts 1 POLITIQUE DE PREVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS 1.1 PRINCIPES Le présent document a pour but d informer les investisseurs des

Plus en détail

CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR MIS A JOUR AU 28 AVRIL

CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR MIS A JOUR AU 28 AVRIL FAIVELEY TRANSPORT Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 14.614.152 euros Siège social : Immeuble Le Delage Hall Parc Bâtiment 6A 3 rue du 19 mars 1962 92230 Gennevilliers

Plus en détail

Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne. Jean François MALLEN

Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne. Jean François MALLEN Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne Conférence animée par Carole SENELIS Jean François MALLEN SOMMAIRE INTRODUCTION APPROCHE PAR LES RISQUES CONCLUSION QUESTIONS ET

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

Propositions de Transparency International France sur la transparence de la vie économique

Propositions de Transparency International France sur la transparence de la vie économique Propositions de Transparency International France sur la transparence de la vie économique Lors de ses vœux aux corps constitués le 20 janvier dernier, le Président de la République a annoncé l élaboration

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE Inscrite au tableau régional de l ordre des Experts comptables de Marseille et à la Compagnie régionale des Commissaires aux comptes près la Cour d Appel d Aix en Provence S.A.S. J. KALPAC & CIE AU CAPITAL

Plus en détail

Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement

Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement Fiduciaire de Révision Alpha Audit RAPPORT DE TRANSPARENCE 1 Cabinets de commissariat aux comptes 26 rue Victor Schoelcher - BP 31037-68050 MULHOUSE CEDEX 1 Tel : (+33) 03 89 44 55 55 Fax : (+33) 03 89

Plus en détail

FRANCHISE. Franchiseurs, franchisés, KPMG vous accompagne

FRANCHISE. Franchiseurs, franchisés, KPMG vous accompagne FRANCHISE Franchiseurs, franchisés, KPMG vous accompagne kpmg ENTREPRISES KPMG en un regard Nos engagements KPMG est le 1 er cabinet français d audit, d expertise comptable et de conseil. * Il met à votre

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise.

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise. EXPERTISE EXPERTISE COMPTABLE Libérer de la Gestion Quotidienne, Développer la Stratégie d Entreprise. De l'audit au conseil et à la mise en place de missions d'expertise comptable, S&A vous apporte une

Plus en détail

Maisons d édition : les chiffres 2013

Maisons d édition : les chiffres 2013 Maisons d édition : les chiffres 2013 Janvier 2015 9ème édition Joëlle Tubiana Associée Edito Pour cette 9 ème étude consécutive, nous avons apporté quelques modifications dans la classification des secteurs

Plus en détail

3 Pour l exercice terminé le 31 décembre 2013

3 Pour l exercice terminé le 31 décembre 2013 Rapport du vérificateur général de la Ville de Montréal au conseil municipal et au conseil d agglomération 3 Pour l exercice terminé le 31 décembre 2013 Reddition de comptes de la juricomptabilité 3.

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 240 LES OBLIGATIONS DE L AUDITEUR EN MATIERE DE FRAUDE LORS D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 240 LES OBLIGATIONS DE L AUDITEUR EN MATIERE DE FRAUDE LORS D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 240 LES OBLIGATIONS DE L AUDITEUR EN MATIERE DE Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe

Plus en détail

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur la Hongrie

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur la Hongrie DIRECTION GENERALE DES DROITS DE L HOMME ET DES AFFAIRES JURIDIQUES DIRECTION DES MONITORINGS Strasbourg, 11 juin 2010 Public Greco RC-II (2008) 4F Addendum Deuxième Cycle d Evaluation Addendum au Rapport

Plus en détail

Cette offre et le projet de note d information en réponse de Hitechpros restent soumis à l examen de l AMF.

Cette offre et le projet de note d information en réponse de Hitechpros restent soumis à l examen de l AMF. Communiqué Paris, 27 mars 2012 Dépôt d un projet de note d information en réponse au projet de note d information de HTP Manager à l occasion de l offre publique d achat simplifiée visant les actions Le

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA LOI SARBANES - OXLEY (USA), DE LA LOI SUR LA

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA LOI SARBANES - OXLEY (USA), DE LA LOI SUR LA TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA LOI SARBANES - OXLEY (USA), DE LA LOI SUR LA SECURITE FINANCIERE (FRANCE) ET DE LA LOI RELATIVE AU RENFORCEMENT DE LA SECURITE DES RELATIONS FINANCIERES

Plus en détail

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit RAPPORT DE TRANSPARENCE Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Cabinets de commissariat aux comptes 2 avenue de Bruxelles F-68350

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

Baromètre des chaînes hôtelières françaises

Baromètre des chaînes hôtelières françaises Baromètre des chaînes hôtelières françaises Résultat annuel 2013 KPMG Real Estate & Hotels KPMG Real Estate & Hotels Une équipe de spécialistes pluridisciplinaires dédiée au secteur du Tourisme, de l Hôtellerie,

Plus en détail

KPMG Entreprises. Réseau THL

KPMG Entreprises. Réseau THL KPMG Entreprises COMMENT SE PREPARER A UN CONTRÔLE FISCAL? TVA à 5.5 % dans la restauration Réseau THL Intervenants : Paul COISNARD, Expert-Comptable KPMG Entreprises Franck RAVENEL, Expert-Comptable KPMG

Plus en détail

Réviseur d entreprises Expert-comptable Conseil fiscal Conseil financier

Réviseur d entreprises Expert-comptable Conseil fiscal Conseil financier Réviseur d entreprises Expert-comptable Conseil fiscal Conseil financier Connected for success Parmi les principaux cabinets en Belgique, RSM Belgium est une société d audit, d expertise et de conseil

Plus en détail

Chapitre III. Incrimination, détection et répression (articles 15-24)

Chapitre III. Incrimination, détection et répression (articles 15-24) Chapitre III. Incrimination, détection et répression (articles 15-24) Chapitre III: Incrimination, détection et répression Infractions obligatoires Corruption d agents publics nationaux (Art. 15) Corruption

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

KPMG Audit 480, avenue du Prado 13272 Marseille cedex 08 France. Association ORTHORISQ. Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels

KPMG Audit 480, avenue du Prado 13272 Marseille cedex 08 France. Association ORTHORISQ. Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels ABCD KPMG Audit 480, avenue du Prado 13272 Marseille cedex 08 France Téléphone : +33 (0)4 96 20 54 54 Télécopie : +33 (0)4 96 20 54 55 Site internet : www.kpmg.fr Association ORTHORISQ Rapport du commissaire

Plus en détail

Votre Conseil patrimonial

Votre Conseil patrimonial Votre Conseil patrimonial KPMG à votre écoute pour...... vous conseiller dans la gestion financière et fiscale de votre patrimoine Vos questions > Comment développer mon patrimoine privé et professionnel

Plus en détail

Dossier de presse «LUTTER ENSEMBLE CONTRE LA FRAUDE ET L ÉVASION FISCALES»

Dossier de presse «LUTTER ENSEMBLE CONTRE LA FRAUDE ET L ÉVASION FISCALES» Dossier de presse «LUTTER ENSEMBLE CONTRE LA FRAUDE ET L ÉVASION FISCALES» MARDI 15 DÉCEMBRE 2015 --- Evénement présidé par Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et Michel SAPIN,

Plus en détail

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base. Finance - Comptabilité Gestion Fiscalité Conseil 19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.net Cadres supérieurs

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Rapport de transparence Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux

Plus en détail

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 22 JUIN 2012 SUR LA

Plus en détail

Association de la Performance et du Lead sur Internet

Association de la Performance et du Lead sur Internet TECHNOLOGIES, MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS Association de la Performance et du Lead sur Internet Baromètre 2015 de la génération de Leads sur Internet 5 novembre 2015 I. Présentation du Baromètre Il s agit

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013 RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013 Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet 2. Gestion des risques 3. Gouvernance 4. Déclarations - 1

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de contrôle interne

Plus en détail

AUFORT CAUCAT & ASSOCIES Société d expertise comptable

AUFORT CAUCAT & ASSOCIES Société d expertise comptable AUFORT CAUCAT & ASSOCIES Société d expertise comptable Marc AUFORT Expert comptable Commissaire aux comptes Laure CAUCAT Expert comptable Commissaire aux comptes... Nos réf. : / / PROPOSITION DE MISSION

Plus en détail

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions 1 CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE (CNIM) Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 056 220 Euros Siège social : PARIS (75008) 35, rue de Bassano RCS PARIS 662

Plus en détail

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE SOMMAIRE Préambule 1 Article 1 2 Conflits d Intérêts Article 2 3 Qualité de l information du Public Article 3 3 Respect des lois, règles et règlements

Plus en détail

RAPPORT TRANSPARENCE. Mise à jour le 15 avril 2014

RAPPORT TRANSPARENCE. Mise à jour le 15 avril 2014 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU CABINET 1.1 Description du cabinet 1.2 Description du réseau 2. GESTION DES RISQUES DU CABINET 2.1 Indépendance 2.2 Contrôle qualité 3. CLIENTS

Plus en détail

Comment s installer : Médecins

Comment s installer : Médecins KPMG S.A. Gilles DEFERT Directeur Régional DFA Alain ROGLIN Manager Le 17/06/2010 Avant de s installer : quand faut il s installer? Aspects juridiques. Les généralités: - Entreprise individuelle. (BNC)

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier.

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier. Société Anonyme au capital de 36 659 280 Siège social : 20, rue de l'arc de Triomphe - 75017 PARIS 378 557 474 RCS PARIS RAPPORT DU PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL ETABLI EN APPLICATION DU DERNIER ALINEA DE

Plus en détail

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés X) Exco Rapport de transparence Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés I 751 t._iiiii[ X) Exco Table des matières Préambule 1 Présentation de Kreston International LTD 2 Structure

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France Téléphone : +33 (0)4 37 64 78 00 Télécopie : +33 (0)4 37 64 78 78 Site internet : www.kpmg.fr

Plus en détail

Baromètre KPMG des chaînes Hôtelières

Baromètre KPMG des chaînes Hôtelières Baromètre KPMG des chaînes Hôtelières 2011 KPMG Résultats généraux France 2010 2011 2010 2011 Taux d'occupation 4 étoiles 60,3% 60,6% + 0,3 pts 60,3% 60,6% + 0,3 pts 3 étoiles 48,5% 50,9% + 2,4 pts 48,5%

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE FIDREX Société d expertise comptable et de commissariat aux comptes RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE

Plus en détail

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014.

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014. L Ombudsman des Assurances intervient si un problème persiste lorsque le demandeur n a pas obtenu de réponse satisfaisante à sa demande de la part de l entreprise d assurances ou de l intermédiaire d assurances.

Plus en détail

Rôle de l expert-comptable dans une opération de capital investissement

Rôle de l expert-comptable dans une opération de capital investissement Petit déjeuner débat : L expert-comptable : acteur du capital investissement Organisé par : le Conseil Régional de l Ordre des Expert Comptables de Casablanca et des Régions du Centre, Tensift et Sud,

Plus en détail

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Ethics & Compliance 1/6 1. Préambule Le Code d Éthique d Alstom est essentiel. Il décrit la bonne conduite que les collaborateurs doivent

Plus en détail

CONFÉRENCE ARRÊTÉ DES COMPTES

CONFÉRENCE ARRÊTÉ DES COMPTES CONFÉRENCE ARRÊTÉ DES COMPTES BANQUES & ASSURANCES PAVILLON GABRIEL - PARIS CONFÉRENCE ARRÊTÉ DES COMPTES BANQUES & ASSURANCES Votre rendez-vous incontournable pour décrypter, en une seule journée, l essentiel

Plus en détail

Sommaire L évolution de l activité Tour-Operating 2007/2006

Sommaire L évolution de l activité Tour-Operating 2007/2006 INFORMATION, COMMUNICATIONS & ENTERTAINMENT Les ratios d exploitation des Tour-Opérateurs mars 28 AUDIT Le CETO-Association de Tour-Opérateurs regroupe la majorité des Tour-Opérateurs (TO) français et

Plus en détail

Observatoire du Transport Sanitaire 2011. kpmg.fr

Observatoire du Transport Sanitaire 2011. kpmg.fr Observatoire du Transport Sanitaire 2011 kpmg.fr Edito Observatoire du Transport Sanitaire 2011 1 Marc Basset Associé, Directeur Haute-Normandie Picardie-Maritime Dans la poursuite de nos travaux, nous

Plus en détail

LES MISSIONS DE L EXPERT-COMPTABLE AUPRÈS DU COMITÉ D ENTREPRISE FINANCÉES PAR L ENTREPRISE

LES MISSIONS DE L EXPERT-COMPTABLE AUPRÈS DU COMITÉ D ENTREPRISE FINANCÉES PAR L ENTREPRISE LES MISSIONS DE L EXPERT-COMPTABLE AUPRÈS DU COMITÉ D ENTREPRISE FINANCÉES PAR L ENTREPRISE Groupe SOFIFRANCE - Carole Reynaud Siège social : Impasse Honoré Daumier, 238 voie privée - 13880 Velaux Téléphone

Plus en détail

L expérience des Hommes

L expérience des Hommes L expérience des Hommes audia est un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes, fort d une équipe qualifiée et experte installée au Maroc à Casablanca. Notre cabinet vous apportera l

Plus en détail

Lutte contre la fraude

Lutte contre la fraude Lutte contre la fraude Agence pour la Lutte contre la fraude à l assurance 1 Sommaire I. Présentation d ALFAd II. Lutte contre la fraude et expertise III. Le blanchiment de capitaux en IARD 2 L Agence

Plus en détail

S informer sur. Le médiateur de l AMF

S informer sur. Le médiateur de l AMF S informer sur Le médiateur de l AMF 04 Autorité des marchés financiers Le médiateur de l AMF Sommaire Quelle est la mission du médiateur de l AMF? 03 Quelles situations peuvent donner lieu à médiation?

Plus en détail

Solution logicielle IDEA

Solution logicielle IDEA 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Solution logicielle IDEA Intervenant: M. Michel PIRON 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Une initiative de l Ordre des

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 9.108.420 Siège social : Immeuble «Le Clemenceau I» 205 avenue Georges Clemenceau 92024 NANTERRE Cedex

Société Anonyme au capital de 9.108.420 Siège social : Immeuble «Le Clemenceau I» 205 avenue Georges Clemenceau 92024 NANTERRE Cedex Société Anonyme au capital de 9.108.420 Siège social : Immeuble «Le Clemenceau I» 205 avenue Georges Clemenceau 92024 NANTERRE Cedex R.C.S. NANTERRE B 331 408 336 NOTE d INFORMATION ETABLIE SUITE A LA

Plus en détail

Organisation du dispositif de maîtrise des risques

Organisation du dispositif de maîtrise des risques Organisation du dispositif de maîtrise des risques Conférence EIFR 18 décembre 2014 Marie-Agnès NICOLET Regulation Partners Présidente fondatrice 35, Boulevard Berthier 75017 Paris marieagnes.nicolet@regulationpartners.com

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DÉCEMBRE 2014 À JOUR AU 30 MARS 2015 SOMMAIRE Introduction 2 I Présentation du Cabinet 1. Le Cabinet

Plus en détail

KEY ISSUES - Corporate Governance COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE

KEY ISSUES - Corporate Governance COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE KEY ISSUES - Corporate Governance COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE Reporting corporate governance Bruxelles, le 18 novembre 1999 Madame, Monsieur La Commission bancaire et financière et Brussels Exchanges

Plus en détail