Les fraudes utilisent nécessairement le système. L informatisation de la recherche des. fraudes simples (1/2) >> fraudes. fraudes.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les fraudes utilisent nécessairement le système. L informatisation de la recherche des. fraudes simples (1/2) >> fraudes. fraudes."

Transcription

1 L informatisation de la recherche des simples (1/2) Noël Pons, CIA consultant, ancien Conseiller au Service Central de Prévention de la Corruption Yoanna Pons étudiante Cet article (et sa deuxième partie à paraitre) est destiné à faciliter la remontée d informations relatives à la fraude vers les services qui en ont la charge. Il sera utile en particulier aux petites et moyennes entreprises ne disposant pas de moyens importants pour traiter les dans leur structure. Les utilisent nécessairement le système informatique. Elles s insinuent dans chacune de ses défaillances, qu elles soient techniques ou organisationnelles : untel dispose d un accès qui n est pas justifié, tel autre, à la suite d un concours de circonstances improbable, dispose de l opportunité d ajouter un fournisseur à la base, d intervenir sur la trésorerie, de modifier les données relatives aux relevés d identité bancaire... Il est aussi possible de s entendre avec un fournisseur ou un client et de trafiquer les valeurs au détriment de l entreprise. La masse de données transitant rend les contrôles approfondis et la recherche d atypismes très difficiles. Des outils de détection sont donc absolument nécessaires. Trois axes d analyse vont être développés ci-dessous : le premier concerne l environnement informatisé, le deuxième la recherche de fichiers pertinents, le plus souvent dans l environnement comptable 1, le troisième présente les fonctions les plus simples de détection des atypismes. Analyse de l environnement informatisé La recherche des exige une technologie puissante, rapide et efficiente. Désormais, les matériels et les logiciels le permettent. Pour utiliser ces outils le contrôleur est confronté à une triple problématique : la prise de connaissance du système utilisé ; l établissement d une cartographie des adaptée au type d activité ; la mise en place des requêtes en lien avec la cartographie. 33

2 Ces opérations préalables se poursuivent par l investigation et la recher- OUI NON Informatisation Applications utilisées che de preuves à partir des atypismes Gestion des clients identifiés ; nous ne les traiterons pas 1- Gestion commerciale des clients ici. 2- Gestion des tarifs clients (remises, etc.) 3- Gestion des commandes clients Il est essentiel de maîtriser son propre 4- Gestion des expéditions aux clients système et, pour ce faire, il faut bien 5- Gestion des références clients le connaître. C est la condition essentielle du succès de ce type de travaux. 7- Gestion de la facturation clients 6- Gestion comptable des clients Pour tous les non-informaticiens, et 8- Gestion des comptes clients nous le sommes, l approche du 9- Suivi des encaissements clients système d exploitation constitue le Gestion des fournisseurs point le plus délicat de cet exercice. 1- Gestion commerciale (appels d offres, En effet, les très grandes entreprises valeurs significatives, montants réservés) disposent de cadres de références, de 2- Gestion des tarifs des fournisseurs tables tenues à jour, et du personnel 3- Gestion des commandes aux susceptible de réaliser ces travaux. Les fournisseurs entreprises moyennes ne disposent pas 4- Gestion comptable des fournisseurs de tous ces moyens pour effectuer ces 5- Établissement des facturations travaux. fournisseurs 6- Gestion des comptes fournisseurs L environnement fonctionnel et les 7- Émission des règlements fournisseurs applications informatiques sont structurés en sous-systèmes (gestion 1- Gestion des stocks (matière première) Gestion des stocks commerciale, stocks, comptabilité, 2- Gestion des stocks (en-cours) etc.) qui communiquent entre eux par 3- Gestion des stocks (produits finis) des chemins plus ou moins connus des 4- Gestion des stocks chez les tiers néophytes. Les risques de fraude sont 5- Gestion des articles forcément inclus dans l organisation Comptabilité générale juridique, l activité économique et 1- Gestion des immobilisations l analyse financière de ces sous-systèmes. 3- Comptabilité analytique 2- Gestion des provisions Salaires Cependant, les données qui transitent Etc. dans cet environnement empruntent des points de passage obligés qui deviennent autant de identifier la nature des actions du service de facturation sur un module ou une application informatique points de contrôle nécessaires tels que la facturation, les paiements, les écritures. Les traitements seront déclenchés dans une majorité de cas à partir de ces points. identifier les passerelles (interfaces) entre les diverses (gestion des tarifs et fichiers divers) ; Ainsi, l analyse d une facture de vente nécessite de disposer des connaissances suivantes : identifier les procédures autonomes qui sont par défi- applications ; connaître le cheminement des informations ; nition risquées. Risque 34

3 De plus, les entreprises sont confrontées de plus en plus souvent à des situations qui, du fait de la structure éclatée des entités, ne permettent pas de traiter directement certains fichiers utiles. Ces derniers appartiennent à une structure tierce qui pourra, ou non, mettre les données à disposition sous une forme exploitable. Nous proposons, dans le tableau ci-contre, un cadre d analyse relatif aux applications qui, pour être classique et largement connu, n en reste pas moins efficace. Il permet de cibler globalement les risques qui peuvent être rencontrés. Ce type de tableau se décline selon l environnement fonctionnel et l organisation de l informatique. Il est important d y faire figurer au moins les fonctions qui correspondent aux règles de séparation des fonctions. Par exemple : ordonnancement et paiement, commandes et gestion de stocks, etc. Cette approche met en évidence les points faibles des systèmes et des interfaces, constituant autant de points de passage pour les fraudeurs. Il est important de rechercher en priorité les zones peu ou pas contrôlables, les procédures non standardisées, les exceptions, les traitements particuliers (urgences), les modifications qui ont généré des transformations non prévues et non documentées. C est d autant plus sensible dans les entités en cours ou sortant de réorganisation, les failles se créant souvent dans ces périodes troubles ou dans l urgence. Ce type de tableau se décline à l infini pour chacun des sous-fichiers utiles. par une sortie de fonds, la mise en évidence de ce fait sera réalisée en «travaillant» les fichiers comptables au sens le plus large. Cette recherche constitue le second examen pertinent car elle identifie les fichiers «support» utilisables pour ces recherches. Les progiciels comptables actuels présentent de remarquables facilités d emploi. Ils ne sont cependant pas exempts de risques. Ils offrent, dans ces systèmes, des possibilités de modification difficilement traçables, et donnent l apparence de l exactitude des états comptables, sans compter qu ils peuvent être utilisés par une personne peu qualifiée en informatique ou en comptabilité. Une analyse préalable est donc nécessaire. De plus, les informations figurant dans la comptabilité cheminent en suivant différentes étapes : les données pré-comptables sont importées dans le système ; les écritures sont saisies en mode brouillard ; celles-ci sont validées puis intégrées dans le livre journal et dans les livres comptables. Ainsi, au travers de ces étapes, il est nécessaire de décrypter le cheminement d un montage frauduleux pour être en mesure d identifier les fichiers utilisés par le fraudeur ainsi que leur localisation dans le système de gestion commerciale et comptable. Décrivons, par exemple, une des les plus classiques et les plus répandues : un règlement destiné au fournisseur n est pas versé sur le compte bancaire de ce dernier. Analyse des fichiers utiles L analyse de données par interrogation de fichiers présente de larges possibilités à la condition de savoir ce que l on cherche et comment aller le chercher. Les données informatiques détaillées présentes dans les fichiers permettent de mettre en évidence la plupart des indicateurs de fraude interne. La fraude se matérialisant généralement Un premier règlement au fournisseur X est effectué en acquittement d une facture, un deuxième règlement en tout points comparable est effectué sur le compte d un employé. Ce cas est le fait d un fraudeur interne disposant de droits d accès multiples au système d information. Deux paiements doivent être considérés. Le premier correspond au paiement d une prestation réelle, le second relève d une opération fictive 2. 35

4 Cette fraude interne ne peut être réalisée que si certaines failles sont présentes dans le processus : la séparation des fonctions et des pouvoirs est faillible. Un salarié non habilité peut modifier des données dans des fichiers ; le logiciel comptable ne bloque pas les paiements en double. Le fraudeur peut cependant faire échouer le test de doublon par un simple rajout de quelques centimes à la facture. Il lui reste à ajuster l écart des centimes par une opération diverse. Il doit donc disposer de la possibilité de modifier les fichiers concernés. Dans ce cas le logiciel lira la facture comme étant dissemblable et ne l intégrera pas à la liste des doublons. La recherche informatisée pourra être développée comme suit à partir du traitement des fichiers suivants : détail des règlements fournisseurs ; liste des comptes bancaires déposés par les fournisseurs. On demandera de rechercher le numéro de compte bancaire différent de celui indiqué dans la liste ci-dessus. Techniquement, à partir du fichier des règlements fournisseurs, l outil effectue un «totaliser» sur le fournisseur et sur le numéro de compte bancaire. Il réalise une «jointure» entre le fichier obtenu et le fichier des fournisseurs indiquant leur compte bancaire, sur la clé commune fournisseur. Il crée une nouvelle colonne regroupant les règlements crédités sur des comptes bancaires différents de ceux considérés comme référents. Des recherches générales peuvent être diligentées dans le même esprit : par exemple, à partir du fichier maître fournisseur, isoler les modifications des données portant sur le compte à créditer, puis examiner tous les paiements effectués aux fournisseurs dont le compte bancaire a été modifié. Ce procédé de détection est efficace. Quelques types de fonctions pouvant être appliquées aux fichiers La «stratification» totalise le nombre d enregistrements et leur valeur à l intérieur de chacune des strates. Elle permet d analyser des éléments en fonction du code postal, du code de produit alphanumérique ou encore des immobilisations en fonction de la date d acquisition ainsi que tous les codes qui ont pu être instaurés en interne comme le numéro de fournisseur par exemple. La fonction «summarize» cumule des valeurs, des champs numériques propres à chaque clé. a b o n n e m e n t OUI, je souhaite m abonner à la revue Audit Interne pour l année 2010 (du n 198 au n 202)* au prix de : adhérents IFACI : 56 TTC non adhérents IFACI : 90 TTC * Si vous souscrivez un abonnement en cours d année, les numéros de l année parus avant la date du règlement vous seront envoyés. Nom Prénom N adhérent IFACI Organisation Adresse Code Postal Ville Date Signature Commande à retourner à : I F A C I - Elsa Sarda - 12 bis, place Henri Bergson Paris - Tél. : Fax : Mél : 36

5 La fonction «classify» par champ clé est utilisée lorsque la clé compte un champ ou plus. La «totalisation» sur un champ inclut des statistiques telles que maximum, minimum, moyenne, variance et écart-type. La fonction «age» sert à classer chronologiquement un fichier en fonction d une date indiquée. Cette fonction est couramment utilisée pour effectuer un «aging» ou une balance âgée. La fonction «test de doublon», relève les doublons dans un fichier à partir de divers champs : les numéros de compte, les adresses, les codes produits, etc. La fonction «test de séquence» permet d identifier la présence de trous dans une séquence numérique, chronologique ou alphanumérique au moyen d un masque défini par l utilisateur. C est pourquoi cette fonction est fort intéressante pour les auditeurs. La présence de trous (absence de bons de commande, etc.) peut avoir deux causes : la fraude évidemment, mais aussi l irrespect des processus. Ces analyses sont particulièrement pertinentes lorsqu elles touchent aux internes et à des fraudeurs ne disposant pas de toutes les habilitations relatives aux fichiers concernés : des traces sont laissées dans les systèmes, et il suffit alors de les suivre ou de les précéder. Son efficacité est maximale lorsque la comptabilité est informatisée et qu elle inclut tous les sites et tous les secteurs. Dans le cas contraire, comme la plus belle fille du monde, elle ne pourra donner que ce qu elle a! 1 Ces deux analyses sont concomitantes, nous les avons traitées séparément pour des raisons de présentation. 2 On notera qu il est possible d identifier une opération fictive au cours d un audit de routine en constatant l absence de documentation ou la présence de trous dans la nomenclature des opérations. Dans le prochain article, nous présenterons quelques types de requêtes qui pourront être utilisées dans trois domaines particuliers : celui relevant des grands processus (achats, ventes et salaires), et quelques requêtes susceptibles de permettre des recherches ciblées dans le domaine des sociales. 37

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel 1. Présentation générale Excel pour tenir sa comptabilité Pour pouvoir utiliser convenablement cet outil,

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

A partir du module d assistance au changement de taux de TVA, appuyer sur le premier bouton «Création des comptes de TVA à 7 %»

A partir du module d assistance au changement de taux de TVA, appuyer sur le premier bouton «Création des comptes de TVA à 7 %» Le changement du taux de TVA de 5,50 % à 7 % Vu le nombre de clients équipés du logiciel ARLEQUIN et le peu de temps restant avant le passage au nouveau taux, nous vous demandons d effectuer au plus vite

Plus en détail

LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS

LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS Ce logiciel gère aussi bien les produits Neufs, une petite Location de courte durée, les Objets Déposés et les objets d occasion RACHATS (Troc). Les Objets Neufs sont

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Module Client. I- Créer vos clients : 1- Création d un client dans

Module Client. I- Créer vos clients : 1- Création d un client dans Module Client I- Créer vos clients : 1- Création d un client dans Cliquez sur le bouton puis sur le bouton. La fiche de création ci-dessous apparait : Nom : Prénom : Sexe : Titre : Date de naissance :

Plus en détail

Guide d initiation à votre logiciel d audit et de comptabilité

Guide d initiation à votre logiciel d audit et de comptabilité Bien venue! Guide d initiation à votre logiciel d audit et de comptabilité OCEAN Introduction : Cher utilisateur, OCEAN est un progiciel destiné à la réalisation de toutes les opérations comptables, à

Plus en détail

IDENTIFICATION DES FRAUDES

IDENTIFICATION DES FRAUDES IDENTIFICATION DES FRAUDES Yoanna PONS est juriste, titulaire d un master d audit, elle est auditeur SI chez AUDEA Noël PONS est CIA, consultant et auteur d ouvrages et d articles sur la fraude, Auteurs

Plus en détail

Manuel d'utilisation La comptabilité dans LOCKimmo

Manuel d'utilisation La comptabilité dans LOCKimmo Manuel d'utilisation La comptabilité dans LOCKimmo Table des matières La comptabilité dans LOCKimmo...2 La logique du paramétrage...2 Comment paramétrer la comptabilité de LOCKimmo?...3 Le compte propriétaire...3

Plus en détail

Progiciel personnalisable de Gestion de Production Assistée par Ordinateur (GPAO) 1/6

Progiciel personnalisable de Gestion de Production Assistée par Ordinateur (GPAO) 1/6 de Gestion de Production Assistée par Ordinateur (GPAO) 1/6 OBJECTIFS ENVIRONNEMENT / ADAPTABILITÉ VIGIE est destiné aux entreprises de tous secteurs d activité travaillant à la commande et se gérant par

Plus en détail

PROGICIEL DE GESTION D ENTREPRISE

PROGICIEL DE GESTION D ENTREPRISE PARTENAIRES QUALIFIÉS ET COMPÉTENTS FORMATION PERSONNALISÉE DES UTILISATEURS LOGICIEL DÉVELOPPÉ PAR NOS INGÉNIEURS SERVICE DE MAINTENANCE EFFICACE GESTI PROGICIEL DE GESTION D ENTREPRISE LC LOGICIELS ET

Plus en détail

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Version 1 Service Hot Line Aareon 2009 page 1 de 15 Table des matières 1 Saisie d une demande d intervention... 3 1.1 Accès au site

Plus en détail

KAKI. Documentation Utilisateur. KAKI Guide Utilisateur Page 1 /

KAKI. Documentation Utilisateur. KAKI Guide Utilisateur Page 1 / KAKI Documentation Utilisateur KAKI Guide Utilisateur Page 1 / Avant - Propos KAKI : - Gestion des retours de paye TG. Analyse, import des fichiers KX et KA. - Déversement budgétaire et comptable automatique

Plus en détail

Exercice clos au 31/03/2004 Rapport du Président du Conseil d Administration sur le Contrôle Interne

Exercice clos au 31/03/2004 Rapport du Président du Conseil d Administration sur le Contrôle Interne Exercice clos au 31/03/2004 Rapport du Président du Conseil d Administration sur le Contrôle Interne En application des dispositions de l'article L.225-37 du Code de commerce, je vous rends compte dans

Plus en détail

Description sommaire des données de la base Global Système

Description sommaire des données de la base Global Système Description sommaire des données de la base Global Système Format de la fiche Société La fiche Société est l axe central des données du logiciel Global Système. Pratiquement toutes les autres informations

Plus en détail

Création d un nouveau dossier dans Cum@net

Création d un nouveau dossier dans Cum@net Création d un nouveau dossier dans Cum@net version du 14/11/2013 Par le module ACHAT/VENTE La fenêtre de gestion des dossiers s ouvre en mode liste. Rappel : pour passer en mode formulaire, il suffit de

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour gestion de restaurant

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour gestion de restaurant Table des matières 1/ But :... 2 2/ Paramétrage :... 2 2.1/ Familles de clients :... 2 2.1.1 Comment y aller?... 2 2.2/ Clients :... 2 2.3/ divers :... 2 2.3.1/ Comment y aller?... 2 2.3.2/ Fiches utilisateurs

Plus en détail

Service de l informatique pour les paroisses des Diocèses de Québec et de Trois-Rivières 1073, boul. René-Lévesque Ouest Québec (Québec) G1S 4R5

Service de l informatique pour les paroisses des Diocèses de Québec et de Trois-Rivières 1073, boul. René-Lévesque Ouest Québec (Québec) G1S 4R5 Service de l informatique pour les paroisses des Diocèses de Québec et de Trois-Rivières 1073, boul. René-Lévesque Ouest Québec (Québec) G1S 4R5 DESCRIPTION DES LOGICIELS PAROISSIAUX COMPTABILITÉ Ce logiciel

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour achats

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour achats 1/ But :... 3 2/ Procédure d achat :... 3 3/ Pré-requis :... 3 4/ Génération des prévisionnels de commandes fournisseurs :... 3 4.1/ Comment y aller?... 3 4.2/ Les filtres :... 3 4.3/ Calculs et conditions

Plus en détail

Accélérateur de votre RÉUSSITE

Accélérateur de votre RÉUSSITE Accélérateur de votre RÉUSSITE En choisissant SAP Business One, entrez dans un monde sans frontière, ouvert, mobile, agile et social. Achats Finance Avec une seule plateforme, vous répondez à l ensemble

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour comptabilité

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour comptabilité Table des matières 1/ But :... 2 2/ Compétences requises :... 2 3/ Ordre de saisie du paramétrage :... 2 4/ Taux de TVA :... 2 4.1/ Comment y aller?... 2 4.2/ Que saisir?... 2 4.3/ Cas particulier des

Plus en détail

A PROPOS DE CE LOGICIEL

A PROPOS DE CE LOGICIEL A PROPOS DE CE LOGICIEL Vous venez d acquérir le logiciel de gestion des immobilisations IMMOSoft version 8.30 pour Windows 98 et supérieur. Afin de vous faciliter son utilisation, nous vous offrons cette

Plus en détail

Les guides permettent d offrir une saisie rapide sur les opérations comptables les plus courantes.

Les guides permettent d offrir une saisie rapide sur les opérations comptables les plus courantes. La saisie comptable Une bonne gestion d entreprise commence par une bonne saisie des écritures comptables. C est pourquoi, le logiciel EBP Compta PRO Open Line TM propose différents types de saisie adaptés

Plus en détail

Logiciel dr.veto version 14.3.0

Logiciel dr.veto version 14.3.0 Logiciel dr.veto version 14.3.0 Release Note Mise à jour du 10 mars 2015 Nouveautés et améliorations Tél +33 (0)5 40 16 32 42 - support@drveto.com Table des matières 1. GESTION DE CAISSE... 3 Contrôle

Plus en détail

CONTRÔLE DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES M SUR LE FEC CE QU IL FAUT SAVOIR - POINTS DE VIGILANCE - BONNES PRATIQUES

CONTRÔLE DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES M SUR LE FEC CE QU IL FAUT SAVOIR - POINTS DE VIGILANCE - BONNES PRATIQUES i ZO M SUR LE FEC CE QU IL FAUT SAVOIR - POINTS DE VIGILANCE - BONNES PRATIQUES CE QU IL FAUT SAVOIR Depuis le 1er janvier 2014, les entreprises faisant l objet d un contrôle fiscal doivent être en mesure

Plus en détail

La base de données très simplifiée reproduite page suivante regroupe le personnel d une entreprise.

La base de données très simplifiée reproduite page suivante regroupe le personnel d une entreprise. Exploitez vos tableaux de données 235 66. Exploitez vos tableaux de données Vocabulaire De quoi se compose une base de données? Rubriques et fiches : les données sont organisées comme les fiches de bristol

Plus en détail

253, avenue du Général Leclerc 94701 MAISONS-ALFORT CEDEX

253, avenue du Général Leclerc 94701 MAISONS-ALFORT CEDEX Le Directeur Général Maisons-Alfort, le 17 février 2010 Procédure : Consultation par demande de présentation d une offre en application de l article 28 du Code des marchés publics Marché n : 10_05 Formation

Plus en détail

LOGICIEL. dans le. à effectuer. réparations. et planifiées. sien.

LOGICIEL. dans le. à effectuer. réparations. et planifiées. sien. Les nouvelles fonctions à connaître La gestion d atelier Cette nouvelle fonction permet au réparateur de disposer d une visibilité globale sur la charge de travail de l atelier et de visualiser rapidement

Plus en détail

CEGIDLIFE.COM GUIDE DE L ADMINISTRATEUR

CEGIDLIFE.COM GUIDE DE L ADMINISTRATEUR CEGIDLIFE.COM GUIDE DE L ADMINISTRATEUR Sommaire 1 CEGIDLIFE.COM... 2 2 COMMENT ACTIVER SON COMPTE CEGIDLIFE.COM... 2 3 COMMENT SE CONNECTER A CEGIDLIFE.COM... 5 4 LES INFORMATIONS DU PROFIL UTILISATEUR...

Plus en détail

Documentation Utilisateur

Documentation Utilisateur Gestion de devis, factures et Documentation Utilisateur Sommaire 1. INTRODUCTION... 2 2. LES PREALABLES TECHNIQUES... 2 3. MA PREMIERE CONNEXION... 5 4. JE VEUX CREER UN DEVIS... 7 5. LA GESTION GLOBALE

Plus en détail

Solution logicielle IDEA

Solution logicielle IDEA 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Solution logicielle IDEA Intervenant: M. Michel PIRON 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Une initiative de l Ordre des

Plus en détail

Activation de la TVA 1. DLex Activation de la TVA

Activation de la TVA 1. DLex Activation de la TVA DLex Activation de la TVA Copyright Pyramiq 27 décembre 2013 La version 2.13.12.06 de DLex vous permet de passer à la TVA dès le premier janvier. Les changements se feront de manière automatique via l

Plus en détail

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE SYSTÈME COMPTABLE DE L ENTREPRISE SUIVI BUDGÉTAIRE FILIALE DIRECTION UNITÉ PROJET

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE SYSTÈME COMPTABLE DE L ENTREPRISE SUIVI BUDGÉTAIRE FILIALE DIRECTION UNITÉ PROJET SCRABBLE WEB COMPTA COMPTABILITÉ DES ENGAGEMENTS COMPTABILITÉ FINANCIÈRE SYSTÈME COMPTABLE DE L ENTREPRISE COMPTABILITÉ ANALYTIQUE INTÉGRÉ SUIVI BUDGÉTAIRE SUIVI DE LA TRÉSORERIE FILIALE USINE DIRECTION

Plus en détail

BASE DOCUMENTAIRE EXPERTS COMPTABLES

BASE DOCUMENTAIRE EXPERTS COMPTABLES BASE DOCUMENTAIRE EXPERTS COMPTABLES Guide d utilisation http://www.editions-tissot.fr/bec BASE DOCUMENTAIRE EXPERTS COMPTABLES Septembre 2015 page 1/12 Table des matières Contenu Page d accueil & moteur

Plus en détail

SOFT AVOCAT Guide d utilisation

SOFT AVOCAT Guide d utilisation SOFT AVOCAT Guide d utilisation 1 SOFT AVOCAT est un logiciel de gestion automatisée des dossiers des cabinets d avocats qui facilite le suivi de leurs traitements à travers ses différentes composantes.

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Guide d initiation GexosBusiness

Guide d initiation GexosBusiness Guide d initiation GexosBusiness Sommaire Qu est-ce que GexosBusiness Le bureau de GexosBusiness Qu est-ce que le bureau Mode basic et mode expert Comment personnaliser le bureau Recherche rapide à partir

Plus en détail

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION Classe de terminale technologique hôtellerie L AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS 1/3 l amortissement linéaire OBJECTIF DU DOSSIER : «ETRE CAPABLE D ETABLIR LE PLAN

Plus en détail

GÉDIA AUDIT & SURVEILLANCE DES COÛTS D ENTRÉE DES ARTICLES FABRIQUÉS

GÉDIA AUDIT & SURVEILLANCE DES COÛTS D ENTRÉE DES ARTICLES FABRIQUÉS GÉDIA AUDIT & SURVEILLANCE DES COÛTS D ENTRÉE DES ARTICLES FABRIQUÉS 1. Pourquoi il est indispensable de surveiller les coûts d entrées des articles fabriqués 1.1. La règle de base de valorisation du stock

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

Sommaire. Menu Structure... 24

Sommaire. Menu Structure... 24 Taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014 dans les applications Sage 30 / 100 génération i7 jusqu à V7.50 Sommaire Contexte... 2 Modification des taux de TVA au 1er janvier 2014... 2 Nouvelle application

Plus en détail

140. Modélisation des données Historisation

140. Modélisation des données Historisation Modélisation de logiciels de gestion 140. Modélisation des données Historisation 1 Préambule Dans les chapitres précédents, nous avons appris à concevoir des modèles de données relativement élaborés en

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Page 1/11. Préambule. Table des matières

Page 1/11. Préambule. Table des matières Page 1/11 Table des matières Préambule... 1 1- Le principe de «NuaFil»... 2 2 - Accueil de votre gestion de profil... 2 2-1 - La recherche de profils... 3 2-2- La liste de vos profils... 3 3 - Le référencement

Plus en détail

GESTION DES DEVIS ET CONTRATS DE MAINTENANCE

GESTION DES DEVIS ET CONTRATS DE MAINTENANCE GESTION DES DEVIS ET CONTRATS DE MAINTENANCE Les devis Suivant vos besoins, le logiciel vous permet de gérer les DEVIS établis pour votre clientèle. Ce logiciel pouvant être utilisé par des Sociétés ayant

Plus en détail

Isabel 6 Aperçu des nouveautés dans la version 1.9

Isabel 6 Aperçu des nouveautés dans la version 1.9 Isabel 6 Aperçu des nouveautés dans la version 1.9 Cher Utilisateur Isabel, La version 1.9 d Isabel 6 contient pas mal de nouveautés. Non seulement nous avons corrigé divers bugs, mais nous avons surtout

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM)

Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM) bmi-fact+ Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM) Module commun aux applications bmi-fact, bmi-compta, POWERGES et Gest-Office. Qu est-ce qu un CRM (Customer Relationship

Plus en détail

VILLE DE FROUARD. Acquisition de fournitures de bureau pour les services municipaux CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.

VILLE DE FROUARD. Acquisition de fournitures de bureau pour les services municipaux CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A. VILLE DE FROUARD Acquisition de fournitures de bureau pour les services municipaux CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P) Marché N 2009.01.01 Article 1 Objet de la consultation Dispositions

Plus en détail

Outils TVA 1. DLex Outils TVA. Contenu

Outils TVA 1. DLex Outils TVA. Contenu DLex Outils TVA Version 2.14.02.02 20 février 2014 Contenu Encodage des clients et fournisseurs... 1 Blocage des numéros de TVA utilisés par les clients comptables... 3 Recherche avancée contact... 3 Configuration

Plus en détail

Exemples d utilisation

Exemples d utilisation Exemples d utilisation Afin de vous donner une indication de la puissance de Librex, voici quelques exemples de la façon dont le logiciel peut être utilisé. Ces exemples sont des cas réels provenant de

Plus en détail

FORMATION EN LIGNE PLAN DE FORMATION TITRE DU COURS SAGE 50 COMPTABILITÉ (ANCIENNEMENT SIMPLE COMPTABLE)

FORMATION EN LIGNE PLAN DE FORMATION TITRE DU COURS SAGE 50 COMPTABILITÉ (ANCIENNEMENT SIMPLE COMPTABLE) PLAN DE FORMATION FORMATION EN LIGNE Durée UEC * Tuteur Courriel Skype oovoo TITRE DU COURS SAGE 50 COMPTABILITÉ (ANCIENNEMENT SIMPLE COMPTABLE) 20 heures 2 unités Marc-André Labelle, B.A.A. marc-andre.labelle@collanaud.qc.ca

Plus en détail

StartNet. Client-Serveur

StartNet. Client-Serveur Prélèvements Gestion des effets Gestion des chèques Gestion de trésorerie Virements étrangers Saisie des flux pour les LCR Rapprochement comptable Gestion des relevés de comptes Prélèvements Gestion des

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013 GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS Version 1.0 du 27 septembre 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Les comptabilités auxiliaires... 3 2. Paramètres de bases... 3 2.1. Les conditions de

Plus en détail

Page 1. Hélios Comptabilité Documentation

Page 1. Hélios Comptabilité Documentation Page 1 Cet outil de comptabilité-finance est totalement interfacé avec Helios Entreprise pour les ventes les achats les encours Clients et Fournisseurs Fiche Plan Comptable Un plan comptable par défaut

Plus en détail

FirstW@ve. Comptabilité débiteurs

FirstW@ve. Comptabilité débiteurs FirstW@ve Comptabilité débiteurs ENVIRONNEMENT Fonctionne sous «Windows/NT» Base de données «SQL/Server» Outil de développement «MAGIC 8.3» Fonctionne en mono-poste ou multi-postes réseaux Licences nécessaires

Plus en détail

Le Progiciel destiné aux Professionnels de l'assurance

Le Progiciel destiné aux Professionnels de l'assurance PRESENTE Le Progiciel destiné aux Professionnels de l'assurance AXILOG INFORMATIQUE 08 Parvis de Saint Maur 94100 Saint Maur Des Fossés TEL : 01 41 79 31 50 FAX 01 43 78 39 23 FOX -ASSUR est un progiciel

Plus en détail

Pack Télésurveillance

Pack Télésurveillance Partez l esprit léger! Partez Télésurveillés... OFFRE DÉCOUVERTE 6 mois de télésurveillance offerts et sans engagement! Pack Télésurveillance La Télésurveillance Securitas Alert Services : Le complément

Plus en détail

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel www.uni-presse.fr/pro UNI-Presse 112 rue Réaumur, 75080 Paris Cedex 02 France Tél : 01 42 78 37 72 Fax : 01 42 78 06 57 E-mail : servicepro@uni-presse.fr

Plus en détail

Lettre d informations

Lettre d informations Juillet 2015 Lettre d informations Edito Nouveautés : Sage Génération i7 V8 Infos : Tableaux des dernières versions Fiche pratique : Echéance de vos codes annuels Chers Clients, A l arrivée de l été, vous

Plus en détail

1. Fonctionnement de Pep s

1. Fonctionnement de Pep s Ce document est destiné à aider les Chefs d établissements à comprendre le fonctionnement de l acquisition d un abonnement Pep s et de la gestion des licences auprès des enseignants à qui vous les distribuerez.

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS SOLUTIONS GMAO. performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr

CATALOGUE DE PRESTATIONS SOLUTIONS GMAO. performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr CATALOGUE DE PRESTATIONS 1 2 3 SOLUTIONS GMAO performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr Présentation de nos prestations ACSSIOM vous apporte : - Par sa présence régionale, une garantie

Plus en détail

TEMPI LOGICIEL DE GESTION DU TEMPS

TEMPI LOGICIEL DE GESTION DU TEMPS PARTENAIRES QUALIFIÉS ET COMPÉTENTS FORMATION PERSONNALISÉE DES UTILISATEURS LOGICIEL DÉVELOPPÉ PAR NOS INGÉNIEURS SERVICE DE MAINTENANCE EFFICACE TEMPI LOGICIEL DE GESTION DU TEMPS LC LOGICIELS ET CONSEILS

Plus en détail

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet 1 Table des matières Contenu 1. Préambule 3 2. Autorisation d accès 3 3. Accès technique à SanitasNet et identification 3 4. Coûts 4 5.

Plus en détail

Chapitre 9. Le suivi et l analyse des comptes

Chapitre 9. Le suivi et l analyse des comptes Chapitre 9 Le suivi des comptes L analyse des comptes Les comptes de tiers doivent être contrôlés fréquemment afin de détecter les erreurs et anomalies : des créances restées longtemps impayées peuvent

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

Découvrez Wansys le bureau mobile LES MODULES WANSYS. Documentation détaillée des modules existants Wansys MAJ 24/04/2014 Reproduction interdite

Découvrez Wansys le bureau mobile LES MODULES WANSYS. Documentation détaillée des modules existants Wansys MAJ 24/04/2014 Reproduction interdite LES MODULES WANSYS Sommaire 1. / DEFINITION... 3 2. / TOUT CE QUI EST COMMUN... 4 3. / INFORMATIONS DIVERSES... 4 4. / CE QU IL FAUT SAVOIR... 5 4.1. / Les groupes utilisateurs... 5 4.2. / Les utilisateurs...

Plus en détail

Sommaire. page 1. Taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014 dans les applications Sage 30 / 100 V16

Sommaire. page 1. Taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014 dans les applications Sage 30 / 100 V16 Taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014 dans les applications Sage 30 / 100 V16 Sommaire Contexte... 2 Modification des taux de TVA au 1er janvier 2014... 2 Nouvelle application de mise à jour de

Plus en détail

Abonnement interface 2GWEB AS

Abonnement interface 2GWEB AS Abonnement interface 2GWEB AS L interface 2GWEB AS est un outil qui est constitué : 1) Une partie "inscription en ligne", permettant aux adhérents de s'inscrire directement sur internet par l'intermédiaire

Plus en détail

LES SPECIFICITES D UNE COMPTABILITE INFORMATISEE

LES SPECIFICITES D UNE COMPTABILITE INFORMATISEE LES SPECIFICITES D UNE COMPTABILITE INFORMATISEE Système classique : 1 ) Enregistrement des pièces comptables dans un seul livre-journal appelé JOURNAL GENERAL 2 ) Report des écritures dans un seul grand-livre

Plus en détail

Locasyst MAÎTRISEZ LA GESTION DE VOS LOCATIONS

Locasyst MAÎTRISEZ LA GESTION DE VOS LOCATIONS SOMMAIRE 1. LOCASYST EN QUELQUES MOTS... 2. GESTION DES LOCATIONS. 3. ETATS-HISTORIQUES-STATISTIQUES. 4. BÉNÉFICIEZ DE LOCASYST EN LIGNE. P02 P06 P10 P12 1. LOCASYST EN QUELQUES MOTS... Facile à mettre

Plus en détail

Didacticiel. Les statistiques dans Winbike.Plus 1 - LES PARAMETRES RELATIFS AUX STATISTIQUES... 2 2 - LES STATISTIQUES DU MAGASIN...

Didacticiel. Les statistiques dans Winbike.Plus 1 - LES PARAMETRES RELATIFS AUX STATISTIQUES... 2 2 - LES STATISTIQUES DU MAGASIN... Didacticiel Les statistiques dans Winbike.Plus Sommaire 1 - LES PARAMETRES RELATIFS AUX STATISTIQUES... 2 2 - LES STATISTIQUES DU MAGASIN... 5 3 - LES STATISTIQUES DE L ATELIER... 8 4 - LES STATISTIQUES

Plus en détail

Afin d éviter toute perte de saisie, veillez à bien sauvegarder le formulaire sur votre terminal avant de le remplir.

Afin d éviter toute perte de saisie, veillez à bien sauvegarder le formulaire sur votre terminal avant de le remplir. ! Afin d éviter toute perte de saisie, veillez à bien sauvegarder le formulaire sur votre terminal avant de le remplir. notification de violation de données (Article 34 bis de la loi n 78-17 du 6 janvier

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

APPRENDRE A TENIR SA COMPTABILITE

APPRENDRE A TENIR SA COMPTABILITE APPRENDRE A TENIR SA Module 1 : Préparer des états comptables Personnes devant tenir la comptabilité d une entreprise 3 jours Connaître les documents commerciaux nécessaires à la production des états comptables

Plus en détail

1. Nouvelle Ergonomie

1. Nouvelle Ergonomie Le 26 Octobre 2009 NOTE D INFORMATION Objet : Les nouveautés SAGE V 16.01 COMMUNIQUE DE MISE A JOUR La nouvelle version V16.01 vous facilite l application de la circulaire du 08/02/08 sur le pouvoir d

Plus en détail

CHEQUE DOMICILE. PAIEMENT EN LIGNE d un intervenant ou d un prestataire

CHEQUE DOMICILE. PAIEMENT EN LIGNE d un intervenant ou d un prestataire CHEQUE DOMICILE PAIEMENT EN LIGNE d un intervenant ou d un prestataire PAIEMENT EN LIGNE d un intervenant ou d un prestataire De quoi s agit-il? Message de réception 1 ère connexion Mise à disposition

Plus en détail

SAGE Gestion Commerciale

SAGE Gestion Commerciale Hausse de la TVA de 10 % à 13 % Thème Hausse de la TVA de 10 % à 13% Descriptif L augmentation du taux intermédiaire de la TVA entrera en vigueur à partir du 1 er Octobre 2013. Le nouveau taux de 13 %

Plus en détail

Ces processus se déclinent de manière différente en fonction du type de dépenses (comme par exemple, une commande ou le versement d une subvention).

Ces processus se déclinent de manière différente en fonction du type de dépenses (comme par exemple, une commande ou le versement d une subvention). 1 2 3 4 Aide à l animateur: Dans le cas général, l exécution des dépenses, se décompose en deux processus majeurs: Décider une dépense : ce processus recouvre les phases qui vont de l expression de besoins

Plus en détail

Partie 1 : De la compréhension de SAP à l utilisation dans le contrôle de gestion

Partie 1 : De la compréhension de SAP à l utilisation dans le contrôle de gestion Partie 1 : De la compréhension de SAP à l utilisation dans le contrôle de gestion A Présentation générale de SAP(Software Application Product) 1 Philosophie d un ERP Un Erp (enterprise requirement planning)

Plus en détail

Les fonctionnalités détaillées

Les fonctionnalités détaillées Les fonctionnalités détaillées Les éléments de base Les civilités La civilité peut être indiquée sur chaque contact. Cette information est utilisée notamment dans les différents courriers. Les civilités

Plus en détail

Guide d utilisation. Trésorerie Générale du Royaume. Consultation de la situation fiscale vis-à-vis de la T.G.R via le Portail Internet. Version 1.

Guide d utilisation. Trésorerie Générale du Royaume. Consultation de la situation fiscale vis-à-vis de la T.G.R via le Portail Internet. Version 1. Trésorerie Générale du Royaume Guide d utilisation Consultation de la situation fiscale vis-à-vis de la T.G.R via le Portail Internet Version 1.1 P 1/10 Sommaire LE SYSTÈME... 3 Le contexte... 3 Les objectifs...

Plus en détail

«Nouveautés Sage BOB 50 3.0»

«Nouveautés Sage BOB 50 3.0» «Nouveautés Sage BOB 50 3.0» A l usage des utilisateurs de Sage BOB 50 LES NOUVEAUTES DE LA VERSION 3.0 DE SAGE BOB 50 La nouvelle gestion du plan comptable Avec sa version Sage BOB 50 3.0, Sage innove

Plus en détail

PREPARER VOTRE CONCOURS D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS

PREPARER VOTRE CONCOURS D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS E-FORM LEARN PREPARER VOTRE CONCOURS D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS NOUS CHOISIR, C EST ALLER A L ESSENTIEL EN TOUTE SIMPLICITE! DECOUVREZ NOTRE OFFRE FORM@PHASE est un organisme de formation basé à Paris.

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM

UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM Outil pour la gestion des dossiers médicaux des étudiants dans les services universitaires de médecine préventive Table des matières CALCIUM... 0 I. L INFORMATION GÉRÉE PAR

Plus en détail

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL CIEL Comptabilité - RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL (pour une saisie, sans imputation analytique, sans gestion budgétaire, sans gestion des échéances, sans gestion de la TVA sur encaissements/décaissements)

Plus en détail

Utilisation de Sarbacane 3 Sarbacane Software

Utilisation de Sarbacane 3 Sarbacane Software Tutorial par Anthony Da Cruz Utilisation de Sarbacane 3 Sarbacane Software Ambiance Soleil 17 Rue Royale 74000, Annecy Sommaire 1. Présentation générale 2. Guide étape par étape 3. Astuces de l éditeur

Plus en détail

Sage Formation. Le parcours pédagogique. ABEL Entreprise

Sage Formation. Le parcours pédagogique. ABEL Entreprise Vous êtes consultant, chef de projets, acteur clé au sein de votre entreprise et vous intervenez en phase de déploiement ou de paramétrage d un logiciel Sage, Optez pour les formations «Produits» : Nous

Plus en détail

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL PLAN : I. Introduction II. Définitions : 1) Fonction paie personnel 2) Audit paie personnel III. Démarche de l audit paie et personnel IV. audit cycle paie personnel 1)

Plus en détail

Examen de baccalauréat 2004,

Examen de baccalauréat 2004, Examen de baccalauréat 2004, Sciences économiques et droit (partie comptabilité et gestion) (durée 4h) Matériel autorisé : calculatrice de poche Structure de l examen durée prévisible points attribués

Plus en détail

Compta & Gestion Commerciale Ligne OpenLine

Compta & Gestion Commerciale Ligne OpenLine 1 Compta & Gestion Commerciale Ligne OpenLine Guided initiation PREMIERE PARTIE Démarche 2 Création de la société Paramétrage de base PGI Les stocks Le processus vente Le processus achat La création de

Plus en détail

Les principales nouveautés de la version 14 portent sur les points suivants.

Les principales nouveautés de la version 14 portent sur les points suivants. Nouveautés de la version La version 14 du programme Sage Gestion commerciale Ligne 100 dispose de fonctionnalités nouvelles qui faciliteront l utilisation du programme tout en le rendant conforme aux directives

Plus en détail

Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile

Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile Accor Services - Domiphone 72, Rue Gabrièl Péri 92120 Montrouge www.domiphone.fr Sandrine Waget Responsable Commerciale 01 57

Plus en détail

BSN 8 Prêt entre bibliothèques (PEB) et fourniture de documents (FDD) - 18 novembre 2011 - ÉTUDE. Quelle convergence entre SUPEB et REFDOC?

BSN 8 Prêt entre bibliothèques (PEB) et fourniture de documents (FDD) - 18 novembre 2011 - ÉTUDE. Quelle convergence entre SUPEB et REFDOC? BSN 8 Prêt entre bibliothèques (PEB) et fourniture de documents (FDD) - 18 novembre 2011 - ÉTUDE Quelle convergence entre SUPEB et REFDOC? La prise de commande à partir de la plateforme Enseignement supérieur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

1 Les clés de lecture du livre

1 Les clés de lecture du livre 1 Les clés de lecture du livre 1 Les clés de lecture du livre La logique de notre ouvrage Cet ouvrage est destiné aux lecteurs ne connaissant pas l ingénierie système et qui veulent comprendre rapidement

Plus en détail

GP9000 Gestion de production

GP9000 Gestion de production 1 Table des Matières 1- Fiche matière première...3 a) Caractéristiques générales de la matière première... 3 b) Affectation de conditions par fournisseur... 3 c) Documentation technique liée au produit

Plus en détail

Astuce N 1 : Consulter mon catalogue articles en mode liste puis en mode fiche : recherche du prix d'une référence, consultation du stock

Astuce N 1 : Consulter mon catalogue articles en mode liste puis en mode fiche : recherche du prix d'une référence, consultation du stock Produit concerné : Sage 100 Etendue (déclinaison mobile) Sujet mis en avant : Les fonctionnalités clés du profil commercial sur Smartphone Sage Etendue bénéficie désormais d une déclinaison sur terminaux

Plus en détail