Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges"

Transcription

1 Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges I. Quelques données sur les collèges dans la Somme : II. Quelques données sur le gaspillage alimentaire : III. Bilan des réunions du réseau départemental animé par la DEST sur ce thème: IV. Les projets à développer : IV.1. Semaines Européennes de la Réduction des Déchets IV.2. Accompagnement des collèges en vue de limiter le gaspillage alimentaire

2 I. Quelques données sur les collèges dans la Somme : - 50 collèges publics Tous les repas sont préparés dans le département par des structures publiques : - 44 sur place dans les collèges, - 2 en cité mixte (les collégiens mangent avec les lycéens), - 4 sont livrés par la cuisine centrale de la cité scolaire. Equipes (rattachées au CG 80) : - 44 chefs de cuisine, - 28 seconds de cuisine, - 47 aides de cuisine millions de repas annuels - Coût moyen «denrée» d un plateau : 1.80 /plateau

3 II. Quelques données sur le gaspillage alimentaire : Le contexte réglementaire en restauration collective : Le Programme National de l'alimentation (PNA version de février 2011) évoque la réduction des déchets dans l'axe II "Améliorer l'offre alimentaire" décliné ainsi : II.6 - Réduire le gaspillage alimentaire : manque II Mettre en œuvre des études et programmes de recherche permettant de combler le de connaissances sur le gaspillage de nourriture II Limiter le gaspillage alimentaire Les données «déchets» : Pour information, selon l ADEME, en moyenne le gaspillage alimentaire est estimé autour de 20 kg/hab/an dans nos poubelles dont 7 kg/hab/an de produits non consommés encore emballés. II Sensibiliser les consommateurs aux effets néfastes du gaspillage

4 II. Quelques données sur le gaspillage alimentaire : Projections dans les cantines des collèges de la Somme : - 25 % à 30 % des denrées non consommées (selon plusieurs sources nationales et locales néanmoins à confirmer) - Coût moyen des denrées non consommées (coût moyen «denrée»: 1.80 /repas) : 0.36 /repas (20 % de gaspillage) 0.27 /repas (15 % de gaspillage) - Coût global pour l ensemble du département (2.5 millions de repas servis annuellement) : /an (20 % de gaspillage) /an (15 % de gaspillage) - Déchets produits (570 g de nourriture servis par plateau) : 295 tonnes/an (20 % de gaspillage) 215 tonnes/an (15 % gaspillage) - Coût «déchets» : (15 % gaspillage) à (20 % de gaspillage) Si ces chiffres sont à confirmer, ils démontrent néanmoins le réel enjeu économique du gaspillage et l importance de raisonner pour ce facteur en terme de coût denréeréseau non prévention consommée plutôt qu en terme de «déchets». des déchets en Picardie, le 12 octobre 2011, à Laon

5 III. Bilan des réunions du réseau départemental animé par la DEST sur ce thème: III.a. Le contexte Au cours du 1er semestre 2011, la Direction de l environnement a été associée aux réunions du réseau départemental des restaurateurs des collèges : - pour présenter le Plan Climat Energie Départemental (dont le lien avec l alimentation et l approvisionnement en circuit court) - pour présenter le Plan de prévention des déchets à travers : Le projet global La problématique du gaspillage alimentaire et des impacts «amont» La question du compostage et du conditionnement des produits - faire le point sur les bonnes pratiques existantes pour limiter le gaspillage dans les collèges Participation à 5 réunions ou étaient représentés au total une trentaine de collèges

6 III. Participation aux réunions du réseau départemental animé par la DEST : III.b. Les bonnes pratiques observées en matière de gaspillage Les actions déjà en place minimisant les gaspillages : Le salade bar (opération à tester de nouveau confirmant le gain) Deuxième passage en self (pour le plat principal) Travail en flux tendu La place du pain dans le self (moins de gaspillage en bout de chaine) Le calibrage des fruits Cuisiner les restes de produits bruts non servis (encore dans l emballage) La qualité des produits servis Autres actions minimisant les déchets : Suppression de la vaisselle jetable (achat de vaisselle réutilisable) Distribution d eau du robinet (pas d eau en bouteille) Autre proposition : Conclusion : De gros efforts déjà entrepris par les collèges mais qui peuvent être encore développés et améliorées. Impliquer les élèves en les sensibilisant aux enjeux et impacts du gaspillage (par le biais de professeurs) Réaliser une enquête auprès des DP sur leur goût (en adéquation avec les recommandations nutritionnelles)

7 III. Participation aux réunions du réseau départemental animé par la DEST : III.c. Les autres pistes d actions Développer le compostage : Des déchets végétaux (facile) Des restes de préparation de repas (facile) Des restes de repas Un accompagnement prévu par la mission bio-déchets à la Chambre Agriculture (6 jours/collège + formation groupée) Limiter le conditionnement des produits (palettes, cartons, suremballages) : Producteurs locaux (circuit court) Inclut dans l enquête sur le partenariat sur les circuits courts Fournisseurs industriels Nécessite la rencontres des fournisseurs des collèges

8 IV. Les projets à développer : IV.a. Semaines européennes de la réduction des déchets 2011 Contexte : Manifestation européenne et annuelle pour sensibiliser les publics à la réduction des déchets, Dates du 19/11/2011 au 27/11/2011, Constitue un bon moyen de sensibiliser les publics dans une période où la thématique est fortement relayée au niveau local et national, NE CONCERNE PAS LE TRI DES DECHETS! Quel projet pour les collèges? Actions simples de sensibilisation des élèves sur la prévention des déchets : Exemple : pesée du pain voire des restes alimentaires et présentation des résultats aux demi-pensionnaires sur un panneau de sensibilisation (potentiellement réalisé par les élèves) en précisant le coût en terme de denrées achetées non consommées, sensibilisation des élèves avec un professeur.

Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges de la Somme

Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges de la Somme CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA SOMME CP:Association De la Graine à l'assiette CP:Association De la Graine à l'assiette Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges de la Somme RET ADEME du 22

Plus en détail

Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile. Vendredi 7 Novembre 2014

Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile. Vendredi 7 Novembre 2014 Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile Vendredi 7 Novembre 2014 Sommaire Le constat Quels sont les chiffres du gaspillage en RHD Quels types de pertes / Comment les évaluer Comment lutter

Plus en détail

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013 Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Le 25 novembre 2013 Une définition commune du gaspillage alimentaire dans le cadre du pacte national de lutte contre le gaspillage Gaspillage

Plus en détail

REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT

REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT Protocole d accompagnement En partenariat avec 1 En 2015, le SMICTOM Ille et Rance et le SMICTOM des Forêts ont été lauréats de l appel

Plus en détail

Préambule. Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? Sodexo. Halte au gaspillage Mai 2016

Préambule. Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? Sodexo. Halte au gaspillage Mai 2016 1 Sodexo Préambule Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? 2 Halte au gaspillage Mai 2016 Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? C est le fait de jeter à la poubelle des denrées alimentaires, entamées

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : Lycée Louis Pasteur 151 boulevard Louise Michel - BP 9 59490 Somain 03 27 86 09 30 / 7 03 27 86 47 51 : http://lycee-somain.etab.ac-lille.fr/ Lycée général et technique 1 500 élèves (sans internat) ÉQUIPE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE Yaourts, viande, plats préparés En un an, chaque Français jette en moyenne 7 kg de produits encore emballés, non entamés! Autre chiffre

Plus en détail

PLAISIR à la CANTINE En Languedoc-Roussillon

PLAISIR à la CANTINE En Languedoc-Roussillon 29 janvier 2015 Quel accompagnement pédagogique pour une restauration collective, durable, responsable et de qualité? PLAISIR à la CANTINE En Languedoc-Roussillon Catherine Le Chevallier Piat Cap.nutricio

Plus en détail

«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION

«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION Présentation du kit «Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION SOMMAIRE 1. Préambule 2. Evaluation des pertes alimentaires en cuisine centrale 3. Evaluation des pertes alimentaires sur les restaurants

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : Lycée Jessé de Forest 15 avenue du Pont Rouge - BP 215 59440 Avesnes-sur-Helpe 03 27 56 10 30 0 / 7 03 27 56 10 39 : http://lyceeavesnes.etab.ac-lille.fr/projetsite/ Lycée général et technique avec section

Plus en détail

Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire

Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire Dossier de presse 17 octobre 2014 Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire Collège Maupassant à Limoges www.agglo-limoges.fr Contact presse - Hélène VALLEIX Service de presse - Limoges Métropole

Plus en détail

Gaspillage alimentaire en collectivité : stratégies des restaurations scolaires

Gaspillage alimentaire en collectivité : stratégies des restaurations scolaires Gaspillage alimentaire en collectivité : stratégies des restaurations scolaires Anne-Gaëlle HOCHART Franck NOIRAULT Pôle Restauration Hygiène Diététique Direction Education et Petite Enfance Plan v Définition

Plus en détail

Dynamique de territoires et d entreprises en faveur du développement durable. Salon IDDEBA CCIT Oise

Dynamique de territoires et d entreprises en faveur du développement durable. Salon IDDEBA CCIT Oise Dynamique de territoires et d entreprises en faveur du développement durable Salon IDDEBA CCIT Oise 19-06-2014 1 De quoi parle t-on? Un contexte économique contraint qui nécessite de faire autrement. Avec

Plus en détail

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE 1 Qu est-ce que c est? «Le gaspillage alimentaire est le fait de jeter à la poubelle des denrées alimentaires, entamées ou non, qui auraient pu être consommées Il est présent

Plus en détail

Questionnaire "gaspillage alimentaire et déchets alimentaires"

Questionnaire gaspillage alimentaire et déchets alimentaires Questionnaire "gaspillage alimentaire et déchets alimentaires" L enquête à laquelle nous vous proposons de participer concerne le gaspillage alimentaire au stade de la consommation finale. Son objectif

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : LEGTA du Pas-de-Calais Route de Cambrai 62217 Tilloy-lès-Mofflaines 03 21 60 73 00 / 7 03 21 60 73 13 : www.formationsnatures.fr Lycée d Enseignement Général et Technologique Agricole 900 élèves avec internat

Plus en détail

Le programme national pour l'alimentation (PNA)

Le programme national pour l'alimentation (PNA) Le programme national pour l'alimentation (PNA) Margaux DENIS Direction générale de l alimentation 17 février 2016 Contexte et enjeux Durabilité des systèmes ; environnement Plus de 3 millions de personnes

Plus en détail

PRECONISATIONS POUR REDUIRE LE GASPILLAGE DU PAIN DANS LES COLLEGES. Action inscrite dans le plan départemental de prévention des déchets

PRECONISATIONS POUR REDUIRE LE GASPILLAGE DU PAIN DANS LES COLLEGES. Action inscrite dans le plan départemental de prévention des déchets PRECONISATIONS POUR REDUIRE LE GASPILLAGE DU PAIN DANS LES COLLEGES Action inscrite dans le plan départemental de prévention des déchets 1 PREAMBULE Le gaspillage important dont le pain fait l objet, peut

Plus en détail

L exemple du lycée Chanzy Charleville-Mézières. France-Anne HENRY, Proviseure Agnès KOWNACKI, Gestionnaire

L exemple du lycée Chanzy Charleville-Mézières. France-Anne HENRY, Proviseure Agnès KOWNACKI, Gestionnaire L exemple du lycée Chanzy Charleville-Mézières France-Anne HENRY, Proviseure Agnès KOWNACKI, Gestionnaire ½ journée technique «Lutter contre le gaspillage alimentaire dans les établissements scolaires»

Plus en détail

PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE Collège Paul Emile Victor Mundolsheim 2013-2014 En partenariat avec le Sine et leurs intervenantes: Fanny PRUVOST Justine FLEUROT-GIGANT CONSTAT Une grande

Plus en détail

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 DOSSIER DE PRESSE SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 Du 22 au 30 novembre 2014 Le SIREDOM lance l opération : Tous contre le gaspillage alimentaire! Matinée du vendredi 28 novembre 2014

Plus en détail

Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :... Prénom :...

Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :... Prénom :... Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :. Prénom : Définition Le gaspillage alimentaire, de quoi s agit-il? Ensemble, nous avons construit cette définition : Où gaspille-t-on les aliments? - Chez

Plus en détail

Les bio-déchets des gros producteurs

Les bio-déchets des gros producteurs Les bio-déchets des gros producteurs Réunion du 18 décembre 2012-1- Activités et déchets concernés I.A.A, expéditeurs : rebuts de fabrication, d emballageconditionnement de fruits ou légumes Commerce et

Plus en détail

Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées. Verdicité France Nature Environnement

Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées. Verdicité France Nature Environnement Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées Verdicité France Nature Environnement Décembre 2011 Table des matières Table des matières... 1 Des opérations

Plus en détail

LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE 1 Appel à candidatures 2016 Lutte contre le gaspillage alimentaire à destination des restaurations collectives et commerciales en Corse Présentation de l opération

Plus en détail

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière «Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière PARTIE 1 PARTIE 2 Le nouveau cadre règlementaire des Grenelle 1 et 2 Les déchets des entreprises en France

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations SIREDOM Catalogue des formations collectivités exemplaires 2014 Préambule Face à l augmentation des déchets, la prévention est une priorité affichée au niveau national et un axe incontournable dans toute

Plus en détail

GASPILLAGE alimentaire

GASPILLAGE alimentaire GASPILLAGE alimentaire COMMENT RÉDUIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE? GUIDE PRATIQUE au collège Pôle attractivité environnement SOMMAIRE Réduire le gaspillage alimentaire au collège,

Plus en détail

Catalogue. d animations

Catalogue. d animations Catalogue d animations EXPO ANTI GASPI NOMBRE DE PARTICIPANTS : illimité DUREE : de 1h à journée complète Exposition sur le thème du gaspillage alimentaire (méthodes de conservation, rangement au frigo,

Plus en détail

Schéma Directeur Déchets (SDD)

Schéma Directeur Déchets (SDD) 23/09/2016 Schéma Directeur Déchets (SDD) (GAM) Groupe de travail prévention des déchets 21 septembre 2016 SOCODIT ICOM AVRIL 2014 1 Georges OUDJAOUDI Vice Président en charge de la prévention, de la collecte

Plus en détail

Journée Alimentation et activité physique : Pour des politiques territorialisées. Déclinaison du Programme National pour l Alimentation en Rhône-Alpes

Journée Alimentation et activité physique : Pour des politiques territorialisées. Déclinaison du Programme National pour l Alimentation en Rhône-Alpes RÉFET Journée limentation et activité physique : our des politiques territorialisées Déclinaison du rogramme ational pour l limentation en Rhône-lpes F Direction Régionale de l limentation, de l griculture

Plus en détail

Programme Régional Alimentation Activité Nutrition Santé PRAANS Réunion Mayotte Axe II - Agir sur l'offre alimentaire 17 avril 2012

Programme Régional Alimentation Activité Nutrition Santé PRAANS Réunion Mayotte Axe II - Agir sur l'offre alimentaire 17 avril 2012 Programme Régional Alimentation Activité Nutrition Santé Axe II - Agir sur l'offre alimentaire 17 avril 2012 Les chiffres clés A la Réunion Chez l adulte : Prévalence du surpoids 35% (30%) et celle de

Plus en détail

Programme local de prévention des déchets. CCSPL 22 avril 2010

Programme local de prévention des déchets. CCSPL 22 avril 2010 Programme local de prévention des CCSPL 22 avril 2010 SOMMAIRE 1- Historique de la prévention des sur l agglo 2- Le Grenelle : des moyens pour la prevention 3- Les enjeux 4- Le plan d action 2010 5- Les

Plus en détail

Lignes directrices concernant l alimentation et la nutrition pour les garderies réglementées

Lignes directrices concernant l alimentation et la nutrition pour les garderies réglementées Section B : Lignes directrices concernant l alimentation et la nutrition pour les garderies réglementées Page 1 of 6 Lignes directrices concernant l alimentation et la nutrition pour les garderies réglementées

Plus en détail

2 ème prix 1 repas au restaurant de votre choix avec un budget maximal de 150.

2 ème prix 1 repas au restaurant de votre choix avec un budget maximal de 150. La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, du 19 au 7 novembre 011, aura pour objet le gaspillage alimentaire. La mission d Inddigo réalisée pour l ADEME sur ce thème a révélé l importance de la

Plus en détail

Traitement autonome des déchets organiques alimentaires Bilan dans la Somme. Novembre 2012

Traitement autonome des déchets organiques alimentaires Bilan dans la Somme. Novembre 2012 Traitement autonome des déchets organiques alimentaires Bilan dans la Somme Novembre 2012 Plusieurs exemples dans la Somme 1/ les sites suivis par la Mission biodéchets ESAT Nicolas Roussel, Gézaincourt

Plus en détail

L agriculture Biologique. Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur

L agriculture Biologique. Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur L agriculture Biologique Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur Le marché des produits bio Part de la consommation des produits bio en Europe Marché

Plus en détail

Vers la réduction des déchets

Vers la réduction des déchets ADEME Vers la réduction des déchets Le compostage > Pourquoi composter dans les collèges? La mise en place du compostage dans les collèges est une expérience très intéressante du point de vue pédagogique.

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LES PRATIQUES EN CUISINE PACKAGE : II EFFICIENCE : 22%

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LES PRATIQUES EN CUISINE PACKAGE : II EFFICIENCE : 22% / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LES PRATIQUES EN CUISINE PACKAGE : II EFFICIENCE

Plus en détail

27/10/2015. Déroulement de la formation. Mises en situation (30 minutes) 1. Enjeux de la communication déchets. Constats de la communication déchets

27/10/2015. Déroulement de la formation. Mises en situation (30 minutes) 1. Enjeux de la communication déchets. Constats de la communication déchets Constats de la communication déchets FORMATION COMMUNICATION DE PROXIMITÉ ET DE TERRAIN EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET DE TRI DES DÉCHETS 12 octobre 2015 Cela touche peu la grande majorité des usagers Une

Plus en détail

Ce guide accompagne les classes et groupes inscrits dans le cadre des ateliers de l exposition ou en visite autonome (sur inscription uniquement).

Ce guide accompagne les classes et groupes inscrits dans le cadre des ateliers de l exposition ou en visite autonome (sur inscription uniquement). Avant propos Cette exposition a été réalisée par la Maison écocitoyenne de Bordeaux, en partenariat avec les centres d animation de la Ville. A partir d affiches publicitaires, les participants ont créé

Plus en détail

ALIMENTATION DURABLE. et la lutte contre le changement climatique

ALIMENTATION DURABLE. et la lutte contre le changement climatique ALIMENTATION DURABLE Étude sur l alimentation, l les circuits courts de proximité et la lutte contre le changement climatique Pourquoi l ADEME s intéresse-t-elle à l alimentation durable? L alimentation,

Plus en détail

SMICTOM des Forêts 24 rue La Fontaine LIFFRE

SMICTOM des Forêts 24 rue La Fontaine LIFFRE SMICTOM des Forêts 24 rue La Fontaine 35340 LIFFRE 02 99 55 44 97 www.smictom-forets.fr SMICTOM d Ille et Rance La Lande BP24-35190 TINTENIAC 02 99 68 03 15 www.sictom-tinteniac.fr Appel à projets ADEME

Plus en détail

serd.ademe.fr Séminaire de préparation à la SERD 2014 Orléans - 8 octobre 2014

serd.ademe.fr Séminaire de préparation à la SERD 2014 Orléans - 8 octobre 2014 Séminaire de préparation à la SERD 2014 Orléans - 8 octobre 2014 La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2014 Manuela Alves Marinho, ADEME La SERD, c est quoi? Le concept de la SERD Sensibiliser

Plus en détail

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Sommaire La prévention permet de réduire sensiblement la production d ordures ménagères

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire

CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire du SICTOM Sud Allier Entre les soussignés : SICTOM Sud Allier, Les Bouillots, 03500 BAYET, représenté par son

Plus en détail

Favoriser une restauration collective de qualité et de proximité

Favoriser une restauration collective de qualité et de proximité Favoriser une restauration collective de qualité et de proximité Ordre du jour La production en région Paca Les besoins et attentes des producteurs Témoignages État des lieux de la restauration collective

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013

CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013 Commune d EVECQUEMONT CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013 Ce cahier des charges vaut CCAP et CCTP Rue d Adhémar 78740 EVECQUEMONT - Tél : 01 34 74 08 79 - Fax : 01 30 22 16 75 1

Plus en détail

Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience

Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience «Manger bio et local à l hôpital, c est possible?» 22 novembre 2012 L.Barret Le contexte Dans le cadre du plan régional pour

Plus en détail

Fiche 11 Enquête sur mon plateau de cantine

Fiche 11 Enquête sur mon plateau de cantine Fiche 11 Enquête sur mon plateau de cantine S alimenter de façon responsable, c est aussi porter un regard critique sur notre alimentation de tous les jours, et essayer de prendre en compte certains facteurs

Plus en détail

SENSIBILISATION À LA GESTION ET À LA RÉDUCTION DES DÉCHETS GUIDE DES ACTIVITES ECOLES 2014

SENSIBILISATION À LA GESTION ET À LA RÉDUCTION DES DÉCHETS GUIDE DES ACTIVITES ECOLES 2014 SENSIBILISATION À LA GESTION ET À LA RÉDUCTION DES DÉCHETS GUIDE DES ACTIVITES ECOLES 2014 Ce guide à pour but de présenter les ateliers proposés au cours de l année 2014-2015 aux établissements scolaires

Plus en détail

TOUS ENSEMBLE, LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE AU COLLÈGE!

TOUS ENSEMBLE, LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE AU COLLÈGE! Green & Ecolo So rubbish, so selfish So green, so ecologist! TOUS ENSEMBLE, LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE AU COLLÈGE! POURQUOI S ATTAQUER AU GASPILLAGE ALIMENTAIRE? Les poubelles sont pleines à craquer!

Plus en détail

A Saint Jean-Pied-de-Port, le lycée de Navarre pionnier du recyclage des déchets organiques

A Saint Jean-Pied-de-Port, le lycée de Navarre pionnier du recyclage des déchets organiques Saint-Jean-Pied-de-Port, le 22 mai 2013 A Saint Jean-Pied-de-Port, le lycée de Navarre pionnier du recyclage des déchets organiques Retour sur 6 mois de compostage des déchets de cantine Une expérimentation

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement de l expérimentation de compostage dans les restaurants scolaires de Besançon. Contacts VILLE DE BESANÇON

Dossier de presse. Lancement de l expérimentation de compostage dans les restaurants scolaires de Besançon. Contacts VILLE DE BESANÇON Dossier de presse Lancement de l expérimentation de compostage dans les restaurants scolaires de Besançon Contacts VILLE DE BESANÇON Mission Développement Durable Eric Durand : 03 81 41 56 88 Direction

Plus en détail

ATELIERS THEORIQUES ET PRATIQUES LA BIO, LA RESTAURATION COLLECTIVE, LES FILIERES REGIONALES

ATELIERS THEORIQUES ET PRATIQUES LA BIO, LA RESTAURATION COLLECTIVE, LES FILIERES REGIONALES COMPRENDRE DECOUVRIR APPRENDRE ECHANGER IMAGINER SE FORMER ATELIERS THEORIQUES ET PRATIQUES LA BIO, LA RESTAURATION COLLECTIVE, LES FILIERES REGIONALES A PRO BIO POLE DE RESSOURCES, DE PROMOTION ET DE

Plus en détail

LE COLLEGE LE FERRONAY EN DEMARCHE E3D

LE COLLEGE LE FERRONAY EN DEMARCHE E3D LE COLLEGE LE FERRONAY EN DEMARCHE E3D RÉCUPÉRATION DU PAPIER Depuis plusieurs années, les élèves de sixième et les professeurs de SVT fabriquent des boîtes pour récolter le papier et le carton, avec l

Plus en détail

ANIMATION CYCLE 2 ET 3 GOUTER MALIN GOUTER VILAIN

ANIMATION CYCLE 2 ET 3 GOUTER MALIN GOUTER VILAIN 1h30 en divisant la classe en 2 ANIMATION CYCLE 2 ET 3 GOUTER MALIN GOUTER VILAIN 1 enseignant 2-3 animateurs Bordeaux Salle de classe 2 paniers, pancartes fruits et légumes de saison, éco roue, petits

Plus en détail

Séances pédagogiques sur l alimentation, l équilibre alimentaire, la digestion

Séances pédagogiques sur l alimentation, l équilibre alimentaire, la digestion ACTION 1 Séances pédagogiques sur l alimentation, l équilibre alimentaire, la digestion Afin de sensibiliser les enfants sur l alimentation, l équilibre alimentaire, la digestion les maîtresses vont, dans

Plus en détail

DES SOLUTIONS POUR LE CLIMAT

DES SOLUTIONS POUR LE CLIMAT DES SOLUTIONS POUR LE CLIMAT Le métier de commerçant et le modèle économique de Carrefour sont étroitement liés à la disponibilité et à la capacité de renouvellement des ressources naturelles, ainsi qu

Plus en détail

Réduction des déchets & compostage des biodéchets

Réduction des déchets & compostage des biodéchets Réduction des déchets & compostage des biodéchets C est simple si tout le monde joue le jeu! Diminuez votre impact environnemental Améliorez votre image auprès de vos publics et vos partenaires Une démarche

Plus en détail

La restauration scolaire. Les évolutions de la rentrée 2015

La restauration scolaire. Les évolutions de la rentrée 2015 La restauration scolaire Les évolutions de la rentrée 2015 La restauration scolaire à Montpellier Une équipe de 80 agents Cuisiniers Qualiticiens et diététiciens Équipe technique (livraison, maintenance

Plus en détail

/ Classification action : / Constats :

/ Classification action : / Constats : / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : Prendre en compte les comportements et habitudes alimentaires

Plus en détail

I. CONTEXTE RESULTATS

I. CONTEXTE RESULTATS Projet de lutte contre le gaspillage alimentaire Bilan des mesures et définition des actions Ecole Jean-Moulin Chevreuse et le SIOM de la Vallée de Chevreuse I. CONTEXTE Le SIOM et ses partenaires sont

Plus en détail

Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions. 4 février 2016

Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions. 4 février 2016 Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions 4 février 2016 Introduction professionnelle Jean Pierre Le Fur, AMF Laurent Kerlir, Chambre d agriculture du Morbihan FDSEA Ordre du

Plus en détail

Des solutions pour le commerce. Seeking ways for food waste valorisation in the French retail sector.

Des solutions pour le commerce. Seeking ways for food waste valorisation in the French retail sector. Des solutions pour le commerce Seeking ways for food waste valorisation in the French retail sector. Des solutions pour le commerce Depuis 1980, une association loi 1901 pour Représenter/ Connecter/ Contribuer

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP)

PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP) PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP) Bilan de la concertation et amendements au PLP suite à la concertation publique Rapport présenté en Commission Consultative d Elaboration et de Suivi du

Plus en détail

DES SOLUTIONS POUR LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

DES SOLUTIONS POUR LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE DES SOLUTIONS POUR LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE Un tiers de la nourriture produite dans le monde n est pas consommée par l homme*. Parce que les sources du gaspillage alimentaire sont multiples

Plus en détail

EMBALLAGE ET responsabilité sociétale Des entreprises. comment Démontrer votre engagement?

EMBALLAGE ET responsabilité sociétale Des entreprises. comment Démontrer votre engagement? EMBALLAGE ET responsabilité sociétale Des entreprises comment Démontrer votre engagement? Exemple de l'entreprise SANTALYA* *SANTALYA est une société factice. Une démarche de progrès pour Règle 1 / La

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

Approvisionnement de proximité dans la restauration collective: quels enjeux pour l école?

Approvisionnement de proximité dans la restauration collective: quels enjeux pour l école? Approvisionnement de proximité dans la restauration collective: quels enjeux pour l école? Christine Lauer IA-IPR d Histoire Géographie Coordonnatrice académique EDD Académie de Lyon L approvisionnement

Plus en détail

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets RENNES METROPOLE 14 mars 2012 Colloque de l organique 14-15 mars 2012 1 Présentation du contexte : le territoire NOM Nombre d habitants

Plus en détail

Lutte contre le gaspillage alimentaire en établissements de restauration collective

Lutte contre le gaspillage alimentaire en établissements de restauration collective Lutte contre le gaspillage alimentaire en établissements de restauration collective Cadre de restitution de l'action : Programme Local de Prévention Communaute d'agglomeration des Lacs de l'essonne 52

Plus en détail

Conseil d Administration 11 décembre 2015

Conseil d Administration 11 décembre 2015 Conseil d Administration 11 décembre 2015 Retour colloque du 4 novembre 2015 - Organisation d une journée d échange et de partage d expériences autour du changement climatique dans le cadre de la COP21

Plus en détail

PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS. 1 - Information Générale 2 - Plans et Programmes de prévention 3 - Pertes et gaspillages alimentaires

PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS. 1 - Information Générale 2 - Plans et Programmes de prévention 3 - Pertes et gaspillages alimentaires PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS 1 - Information Générale 2 - Plans et Programmes de prévention 3 - Pertes et gaspillages alimentaires Prévention : de quoi parle-t-on? Extraction Fabrication Prévention

Plus en détail

L E V AR, ACTEUR DE VOTRE QUOTIDIEN CHARTE QUALITÉ DE LA RESTAURATION SCOLAIRE VAROISE

L E V AR, ACTEUR DE VOTRE QUOTIDIEN CHARTE QUALITÉ DE LA RESTAURATION SCOLAIRE VAROISE L E V AR, ACTEUR DE VOTRE QUOTIDIEN CHARTE QUALITÉ DE LA RESTAURATION SCOLAIRE VAROISE 2015-2016 s CHARTE QUALITÉ DE LA RESTAURATION SCOLAIRE VAROISE 2015-2016 Le Département du Var a adressé un signe

Plus en détail

Action Gaspillage alimentaire. Collège Louis Germain

Action Gaspillage alimentaire. Collège Louis Germain Action Gaspillage alimentaire. Collège Louis Germain Année 2015-2016 Contexte : Dans le cadre de l action contre le gaspillage alimentaire toutes les classes de 5 ème ont suivi, avec l association de consommateurs

Plus en détail

LA RESTAURATION DES COLLEGES

LA RESTAURATION DES COLLEGES LA RESTAURATION DES COLLEGES 1 LA RESTAURATION DANS LES COLLÈGES Contexte et enjeux Organisation de la restauration : modes de production et schéma de distribution La Restauration scolaire et les produits

Plus en détail

LOGO DU C2DS. Les établissements de santé adhérents du C2DS se mobilisent en faveur de la réduction des déchets

LOGO DU C2DS. Les établissements de santé adhérents du C2DS se mobilisent en faveur de la réduction des déchets LOGO DU C2DS Les établissements de santé adhérents du C2DS se mobilisent en faveur de la réduction des déchets Semaine Européenne de Réduction des Déchets 2011 Une démarche de développement durable en

Plus en détail

Etape 0 - Lancement de la démarche et identification de l'origine principale de gaspillage alimentaire dans le RU

Etape 0 - Lancement de la démarche et identification de l'origine principale de gaspillage alimentaire dans le RU Fiche-intervention «prévention du gaspillage alimentaire» Mobiliser les étudiants dans un projet de réduction du gaspillage alimentaire d un restaurant universitaire Organisme rédacteur de la fiche intervention

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent

Charte Développement Durable. Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent Charte Développement Durable Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent Sommaire Une démarche engagée depuis plusieurs années 3 LES ENGAGEMENTS DES PROFESSIONNELS Servir les clients autrement

Plus en détail

Réduction des déchets

Réduction des déchets Réduction des déchets 2 12 2 16 Programme local PROGRAMME LOCAL DE RÉDUCTION DES DÉCHETS / 1 Réduction des déchets : quels enjeux? La mission En lien avec les orientations du Grenelle de l environnement

Plus en détail

HAUT CONSEIL DE LA COMMANDE PUBLIQUE. RÉUNION DU 16 AVRIL 2013

HAUT CONSEIL DE LA COMMANDE PUBLIQUE. RÉUNION DU 16 AVRIL 2013 HAUT CONSEIL DE LA COMMANDE PUBLIQUE. RÉUNION DU 16 AVRIL 2013 Produits locaux en restauration collective Présentation des actions engagées par le CHU de la Réunion et GCS- Restauration / UPAC Présentation

Plus en détail

Aménagement des cuisines : concevoir un travail durable

Aménagement des cuisines : concevoir un travail durable CNFPT 18 septembre 2013 La prise en compte du développement durable en restauration collective Aménagement des cuisines : concevoir un travail durable Laurent VAN BELLEGHEM Ergonome consultant 06 23 48

Plus en détail

Guide Restauration Commerciale

Guide Restauration Commerciale Guide Restauration Commerciale 1 Réglementations en vigueur : Règlement (CE) N 834/2007 du 28 Juin 2007 Règlement (CE) N 889/2008 du 5 Septembre 2008 Autres documents de référence : Cahier des charges

Plus en détail

Les déchets en entreprises

Les déchets en entreprises Les déchets en entreprises AS HERREBAUT ADEME Rhône Alpes Le 11 octobre 2013 Contexte et réglementation Réduction des déchets Coûts des déchets en entreprises L ADEME 4 domaines d'intervention Energie

Plus en détail

Durablement, La Direction. Objectif atteint en 2012

Durablement, La Direction. Objectif atteint en 2012 A l aube de ce nouveau millénaire, les problématiques environnementales sont devenues un enjeu incontournable et au cœur des préoccupations des sociétés. La France étant la première destination touristique

Plus en détail

Auto-évaluation. Votre auto-évaluation. salariés (évaluer taux fréquence des accidents du travail, absentéisme, programme préventif sur l alcool,

Auto-évaluation. Votre auto-évaluation. salariés (évaluer taux fréquence des accidents du travail, absentéisme, programme préventif sur l alcool, Votre auto-évaluation Les Salariés Population locale Les vacanciers Exemples (la liste n est pas exaustive, elle vous permet de vous poser quelques questions) Favoriser l emploi local Favoriser la durabilité

Plus en détail

Vers une société zéro gaspillage, zéro déchet

Vers une société zéro gaspillage, zéro déchet Vers une société zéro gaspillage, zéro déchet Calitom 20/02/2016 Zero Waste? Une démarche globale et participative pour tendre vers une société zéro déchet [résiduels], zéro gaspillage. Pourquoi? 38,5

Plus en détail

Produits transformés en Restauration Collective

Produits transformés en Restauration Collective Produits transformés en Restauration Collective 9 et 10 octobre 2013 Rencontres nationales des ateliers de transformation collectifs et de l'agroalimentaire paysan Produits transformés en Restauration

Plus en détail

QUESTIONNAIRE. Observatoire de la Restauration Durable de Mouans-Sartoux

QUESTIONNAIRE. Observatoire de la Restauration Durable de Mouans-Sartoux QUESTIONNAIRE Observatoire de la Restauration Durable de Mouans-Sartoux Dans le cadre d'une étude auprès des familles dont les enfants sont scolarisés dans les écoles de la commune, nous souhaitons évaluer

Plus en détail

BILAN OPERATION FOYERS TEMOINS «GASPILLAGE ALIMENTAIRE» /2016 -

BILAN OPERATION FOYERS TEMOINS «GASPILLAGE ALIMENTAIRE» /2016 - BILAN OPERATION FOYERS TEMOINS «GASPILLAGE ALIMENTAIRE» - 2015/2016 - SOMMAIRE BILAN GENERAL DE L OPERATION... 3 1. Présentation de l opération... 3 2. Résultats de l opération... 5 3. Comparaison aux

Plus en détail

GEM RCN. Groupement d Etudes des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition

GEM RCN. Groupement d Etudes des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition GEM RCN Groupement d Etudes des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition Marie-Aimée KUCHLY et Virginie GOMEZ Diététiciennes Nutritionnistes Sommaire Historique Naissance GEMRCN Objectifs généraux

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 21 au 29 novembre 2015

Dossier de presse. Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 21 au 29 novembre 2015 Dossier de presse Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 21 au 29 novembre 2015 Concarneau Cornouaille Agglomération (CCA) a signé un Programme local de prévention en juillet 2011 en partenariat

Plus en détail

A toi de jouer! Guide. du sportif. eco-citoyen

A toi de jouer! Guide. du sportif. eco-citoyen A toi de jouer! Guide du sportif eco-citoyen Quiz Pour savoir si tu es un bon éco-citoyen, teste-toi! 1- Selon toi, qu est-ce qu une empreinte écologique? a- Une empreinte digitale faite avec de l encre

Plus en détail

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN CHIFFRES

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN CHIFFRES LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN CHIFFRES Chaque habitant de la Communauté Urbaine d Alençon jette 23 kg de nourriture par an. La moyenne nationale est de 20kg/hab/an. Pour une famille de 4 personnes, ce gaspillage

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE LE CHU DE BREST ACTEUR DE LA 7 ème SEMAINE DU DEVELOPPEMENT DURABLE Engagé depuis 2007 dans une démarche de développement durable, le CHU de Brest sensibilise, autour d'un comité de

Plus en détail

- Vêtements, linges, chaussures autrement dit faisant partie de la filière "TLC" (Textiles, Linges, Chaussures) :

- Vêtements, linges, chaussures autrement dit faisant partie de la filière TLC (Textiles, Linges, Chaussures) : ANNEXE 5 : CIRCUITS DES MARCHANDISES ET DES DECHETS ASSOCIES - Marchandises réceptionnées à l'entrepôt - Cas spécifiques de certains dons en nature arrivant à l'entrepôt et apportés par les particuliers

Plus en détail

C EST JETER MOINS. NOS ACTIONS AntiGaspi

C EST JETER MOINS. NOS ACTIONS AntiGaspi C EST JETER MOINS NOS ACTIONS AntiGaspi 1.300.000.000 - UN CHIFFRE QUI PARLE! La lutte contre le gaspillage alimentaire et la réduction des déchets sont deux grands enjeux du 21 e siècle qui nous concernent

Plus en détail

VILLE DE GENNEVILLIERS PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS 2011/2015 PLAN D ACTION

VILLE DE GENNEVILLIERS PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS 2011/2015 PLAN D ACTION VILLE DE GENNEVILLIERS PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS 2011/2015 PLAN D ACTION DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT GENNEVILLIERS PROPRETE 1 THEME 1 : SENSIBILISATION DES PUBLICS A LA PREVENTION Opération

Plus en détail

ET LE 1 er PRIX A ÉTÉ ATTRIBUÉ À...

ET LE 1 er PRIX A ÉTÉ ATTRIBUÉ À... COMMUNIQUÉ Thématique 2016 : les biodéchets LE PALMARÈS DE LA 4E ÉDITION DU CONCOURS DESIGN ZÉRO DÉCHET A ÉTÉ DÉVOILÉ LE 2 JUIN 2016 LORS DU SALON JARDINS, JARDIN, AUX TUILERIES ET LE 1 er PRIX A ÉTÉ ATTRIBUÉ

Plus en détail