COMMENT PRÉPARER UN ENSEIGNEMENT PAR APP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMENT PRÉPARER UN ENSEIGNEMENT PAR APP"

Transcription

1 1 sur 5 16/03/ :03 COMMENT PRÉPARER UN ENSEIGNEMENT PAR APP (PCEM2 - DCEM1) L élaboration de cas d APP est un processus multisequentiel exécutable par étapes : I- constitution d un groupe de travail II- réalisation de la spirale de l enseignement III- identification des problèmes ou situations cliniques prioritaires IV- identification d un arbre de concepts pour les problèmes V- rédaction des scénarios de problèmes VI- choix des références VII- préparation du guide du tuteur VIII- préparation du cahier de l étudiant IX- planification de l évaluation formative et sommative X- évaluation et amélioration du problème I- constitution d un groupe de travail : le groupe sera formé de : experts de la spécialité futurs tuteurs d APP experts de la méthode d APP le groupe sera responsable : de l identification des objectifs et de la spirale de l enseignement de la production de tout le matériel didactique nécessaire pour l APP (rédaction des problèmes, guide du tuteur, cahier de l étudiant, évaluation des étudiants...) du choix des références le groupe doit tenir des réunions régulières (une fois par semaine par exemple) jusqu à l exécution du travail demandé. II- réalisation de la spirale de l enseignement : Cf document " Comment préparer la spirale d'enseignement " III- identification des problèmes ou situations cliniques prioritaires : le groupe doit identifier le nombre et les sujets des problèmes à rédiger. Chaque problème doit correspondre à un thème bien précis. le nombre de problèmes prévus doit être en adéquation avec le nombre de semaines allouées à chaque unité. Le nombre optimal de problèmes pouvant être traité chaque semaine est de 2. Ainsi nb de problèmes = (nb de semaines x 2) 1, ex : si nb sem = 3 þ nb problèmes = 5. l identification des thèmes prioritaires des problèmes peut être facilitée par l utilisation du système

2 2 sur 5 16/03/ :03 PUIGEP. A ce stade de l enseignement (PCEM2 - DCEM1) le thème doit correspondre à un sujet de physiologie, à un symptôme, ou à un syndrome, plutôt qu à une pathologie (ex : «Hématurie» et non «cancer du rein», «syncope» et non «bloc auriculo-ventriculaire»...) la séquence des problèmes dans l unité doit être déterminée de manière à permettre une construction progressive et logique des connaissances. IV- identification d un arbre de concepts pour les problèmes pour chaque problème on doit établir un arbre de concept. ces concepts correspondent aux objectifs d apprentissage des étudiants. rédaction des objectifs: voir document " Comment rédiger les objectifs d'apprentissage " V- rédaction des scénarios de problèmes le problème doit être constitué d une succession de «faits contextualisés» : description de phénomènes quotidiens, récit d une situation réelle, détails d un cas clinique permettant aux étudiants de découvrir les concepts visés, de les analyser, et de les apprendre par la suite lors de l étude personnelle. le problème doit tenir compte des connaissances antérieures des étudiants, il doit être adapté à leur niveau. Un problème trop complexe, ou introduisant un très grand nombre de notions nouvelles, risque de décourager l'étudiant. Par exemple, lors des premiers tutoriaux, le contenu des problèmes doit être relativement simple, introduisant un nombre limité de concepts et formulé par des termes clairs et compréhensibles (introduction progressive des termes médicaux techniques). en PCEM-2 et DCEM-1 le «toit» des compétences à acquérir est représenté par la physiopathologie. Ainsi, le format et le contenu des problèmes doivent être développés dans un sens permettant l analyse et l explication des phénomènes normaux et pathologiques, plutôt que le raisonnement clinique et la prise en charge des différents problèmes des patients. Le but direct du problème serait de susciter l analyse des mécanismes explicatifs sous-jacents et non pas celui de mettre l étudiant dans une situation de recherche du diagnostic ou de la conduite à tenir. Le problème doit permettre à l'étudiant de réactiver ses connaissances antérieures sur le sujet avant de l'analyser. Ceci contribue au traitement actif de l'information et favorise le stockage et le rappel ultérieur des connaissances. L enseignant doit être au courant des connaissances que l étudiant possède quand il va aborder le problème en question. Ainsi, la rédaction du problème doit se faire de sorte à entraîner l'étudiant à faire le lien avec ces différentes connaissances acquises antérieurement (durant les unités précédantes et lors des problèmes précédants de la même unité). la contextualisation des faits doit rester le principal outil utilisé dans la construction des problèmes. Le contexte le plus réel en médecine est celui du malade hospitalisé ou du patient qui consulte au cabinet. Un problème construit à partir du récit de l'histoire clinique d'un patient est utile pour traiter des thèmes comme la dyspnée ou la douleur épigastrique: dans ce type de situations, le cas du malade permet de bien développer la plupart des concepts visés. Cependant, Il est nécessaire que l'histoire clinique traite d'un cas assez fréquent, qui permet d'analyser des concepts de base importants (ex:

3 3 sur 5 16/03/ :03 l'insuffisance cardiaque pour la dyspnée, l ulcère pour la douleur épigastrique ). Ces "prototypes" d'étude serviront plus tard comme références à partir desquelles les autres entités seront apprises. Dans d'autres problèmes, le contexte réel n'est plus l'histoire clinique d'un patient, mais une succession de phénomènes (normaux ou anormaux), de questions, ou d'histoires courtes en rapport avec le thème développé et ne s intégrant pas nécessairement dans le cas clinique d un seul malade. dans tous les cas, les questions soulevées doivent rester pertinentes, signifiantes et stimulantes pour l'étudiant. cette deuxième approche est utile quand il est impossible d'intégrer les concepts retenus dans un seul cas clinique (ex: quelques concepts de base en physiologie...), ou bien quand il est difficile d'identifier un seul prototype pour le thème en question (ex: souffles cardiaques, syncope...). il est préférable que le problème soit rédigé par un enseignant, puis rediscuté et amélioré par tout le groupe. VI- choix des références si possible, références communes pour les différentes spécialités concernant l anatomie, l histologie, et la physiologie. références adaptées aux objectifs. VII- préparation du guide du tuteur ce guide est destiné exclusivement aux tuteurs et ne doit en aucun cas être transmis aux étudiants. il doit contenir les informations et les explications nécessaires pour aider le tuteur dans : la préparation des tutoriaux l exécution de sa tâche lors des tutoriaux plus il contient des commentaires, des propositions d intervention et des références commentées et plus on est garant de l homogénéité de l enseignement. plus spécifiquement, ce document doit comprendre : une description sommaire du problème : il s agit d un résumé en quelques lignes du problème ou d une courte explication en quelques lignes des mécanismes impliqués. les buts généraux et la liste des concepts : par exemple ce problème s adresse aux étudiants de 3ème année pour leur exposer la physiologie mictionnelle avec les signes urodynamiques, ensuite la liste des concepts ou objectifs sera fournie. le scénario avec les indices commentées : le tuteur reçoit le même texte que ses étudiants mais les indices sont soulignés et commentés. le guide des interventions : le tuteur est informé du cheminement prévu pour ses étudiants, des difficultés à contourner le matériel complémentaire : il peut s agir de résultats de laboratoire, de radiographies ou autres. les références commentées : pour réduire au minimum son temps de préparation, le tuteur bénéficie de références précises avec commentaires sur leur contenu et leur niveau.

4 4 sur 5 16/03/ :03 VIII- préparation du cahier de l étudiant il sera distribué aux étudiants en début d unité. il doit contenir : les problèmes et le matériel complémentaire (radios,...) les objectifs d apprentissage pour chaque problème les références doit-on fournir les objectifs aux étudiants? le risque de fournir les objectifs aux étudiants est de voir ces derniers délaisser les séances et se concentrer sur la recherche des réponses aux objectifs, cependant il faut prendre en compte les points suivants : 1/ les élèves auront de toute façon ces objectifs de leur prédécesseurs 2/ la rédaction détaillée des objectifs transforme le travail en une recherche séquentielle des réponses alors qu une formulation plus générale comme celle recommandée plus haut nécessite un travail de synthèse 3/ les élèves s apercevront que la mémorisation des objectifs avant la séance ne leur apporte rien 4/ souvent ils n auront pas le temps de le faire il est donc recommandé de fournir ces objectifs aux étudiants, cependant il demeure nécessaire de leur expliquer les buts de cette méthode d apprentissage et de les responsabiliser. IX- planification de l évaluation formative et sommative X- évaluation et amélioration du problème

5 5 sur 5 16/03/ :03

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA Pr Thierry Valette Récit: Récit écrit descriptif chronologique détaillé ou décrivant les moments forts ou a problèmes d une situation De la plainte

Plus en détail

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/WG.4/2012/1 Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 25 mai 2012 Français Original: anglais Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS Méthode de tests MODE D EMPLOI Cette première partie est destinée à ceux qui débutent en tests et permet une approche progressive et simple de la méthodologie des tests. L introduction vous aura permis

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais -------------

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse I. Contexte de la mission En Anglais ( prêt de la Banque Mondiale

Plus en détail

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES DOSSIERS PÉDAGOGIQUES Les dossiers pédagogiques comprennent des outils pour faciliter la tâche d enseignement d un professeur. 1. PLANIFICATION PÉDAGOGIQUE Yvon Brunet, inf., M. Éd. Ce dossier pédagogique

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 : Semestre 1. Préface... XIII. Chapitre 1. Raisonnement et démarche clinique infirmière (unité d enseignement 3.1.

Sommaire. PARTIE 1 : Semestre 1. Préface... XIII. Chapitre 1. Raisonnement et démarche clinique infirmière (unité d enseignement 3.1. Préface..................................................................................... XIII PARTIE 1 : Semestre 1 Chapitre 1. Raisonnement et démarche clinique infirmière (unité d enseignement 3.1.S1)

Plus en détail

Convention sur la lutte contre la désertification

Convention sur la lutte contre la désertification NATIONS UNIES Convention sur la lutte contre la désertification Distr. GÉNÉRALE 29 juillet 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ CHARGÉ DE L EXAMEN DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION Septième session

Plus en détail

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) -------------

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Capacité de Gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse Dans le domaine de la Gestion Financière des Établissements Publics

Plus en détail

*1418975* FCCC/CP/2014/6. Convention-cadre sur les changements climatiques. Nations Unies

*1418975* FCCC/CP/2014/6. Convention-cadre sur les changements climatiques. Nations Unies Nations Unies Convention-cadre sur les changements climatiques Distr. générale 21 octobre 2014 Français Original: anglais FCCC/CP/2014/6 Conférence des Parties Vingtième session Lima, 1 er -12 décembre

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

STAGE OBLIGATOIRE DE M2

STAGE OBLIGATOIRE DE M2 STAGE OBLIGATOIRE DE M2 (500h) FICHE D OBJECTIFS 1 (à renvoyer à l'adresse suivante : Faculté de Psychologie, Mr Eric Bizet, 12 rue Goethe, 67000 Strasbourg) Nom et prénom de l'étudiant(e) : Lieu de stage

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère ou Terminale Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Sous-thème : 3.2 Les systèmes vivants utilisent deux grandes voies de communication

Plus en détail

Apprentissage Par Problèmes (APP) Guide de l étudiant et du tuteur

Apprentissage Par Problèmes (APP) Guide de l étudiant et du tuteur Apprentissage Par Problèmes (APP) CONCEPTION DU GUIDE Anne Baroffio, Arnaud Perrier, Ben Vermeulen et Nu Viet Vu sur la base du texte original de la Faculté de Médecine de Sherbrooke version année académique

Plus en détail

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS Ce document présente la procédure d évaluation des services centraux de l UNIL

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS Ce document n a aucune valeur réglementaire et ne se substitue pas aux textes officiels INTRODUCTION La

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques Employé/employée de commerce CFC Branche logistique et transports internationaux Le livre de travail Le livre de travail est un classeur avec les registres suivants (proposition): 1. Base de la logistique

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat Diplôme professionnel d aide-soignant Guide d évaluation par candidat Prénom et nom du candidat (ou identification du candidat) : Date : Dossier n Page 1 / 23 Evaluation de l unité de compétence 1 du DPAS

Plus en détail

L utilisation et le contenu d un devis d événement

L utilisation et le contenu d un devis d événement Chapitre 4 Annexe B L utilisation et le contenu d un devis d événement Les formules de gestion pour la réalisation ont été discutées à l annexe 4A. Une de ces formules est le lancement, par le promoteur,

Plus en détail

ARFGA. 7. Dossier de formation. Association Romande pour la Formation des Gardiens d'animaux

ARFGA. 7. Dossier de formation. Association Romande pour la Formation des Gardiens d'animaux 7. Le dossier de formation collecte les rapports d apprentissage et doit être complété régulièrement. Il est très important pour deux raisons : d une part, et selon l'opan, la personne en formation est

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION SOLUTION PACKS KALITISS PROGRAMME DE FORMATION in&co, 3 avenue Marie Reynoard 38100 Grenoble Tél/Fax 04 76 22 23 85 contact@inandco.com SOMMAIRE 1 - PACKS DE FORMATION... 3 1.1 - Pack Sécurité...3 1.2

Plus en détail

FICHE DE COURS. DOMAINE Musique OPTION Vents «bois» INTITULE DU COURS HAUTBOIS Y COMPRIS COR ANGLAIS TITULAIRE Sylvain CREMERS

FICHE DE COURS. DOMAINE Musique OPTION Vents «bois» INTITULE DU COURS HAUTBOIS Y COMPRIS COR ANGLAIS TITULAIRE Sylvain CREMERS π DOMAINE Musique NIVEAU TOUS OBJECTIFS PRE-REQUIS MOYENS EVALUATIONS Acquérir la maîtrise de la technique instrumentale Acquérir la maîtrise de la respiration Sensibiliser à l'importance de la maîtrise

Plus en détail

L élaboration des prospectus sukuk et les modalités pratiques d obtention d un visa en vue de l admission sur un marché réglementé

L élaboration des prospectus sukuk et les modalités pratiques d obtention d un visa en vue de l admission sur un marché réglementé L élaboration des prospectus sukuk et les modalités pratiques d obtention d un visa en vue de l admission sur un marché réglementé Octobre 2010 Les S informer clés pour comprendre sur 10 0,5 % 32,5 * 32,5

Plus en détail

Administration : rapport de situation

Administration : rapport de situation COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-huitième réunion Point 4.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC18/2 8 mai 2013 Administration : rapport de situation Rapport

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation OBJECTIFS - Connaître les phases d élaboration d un cahier des charges de formation - Etre capable de définir les objectifs

Plus en détail

OBJECTIFS DE STAGE ET. VALIDATION DES STAGES M1 et M2. Modules assurés par Frédérique Marguerin M1 : EC 2D, EC 7A, EC 7B M2 : EC 56 C, EC 59 C

OBJECTIFS DE STAGE ET. VALIDATION DES STAGES M1 et M2. Modules assurés par Frédérique Marguerin M1 : EC 2D, EC 7A, EC 7B M2 : EC 56 C, EC 59 C INSTITUT SUPÉRIEUR DE FORMATION DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE JACQUES SEVIN 2, rue Edouard Branly 51500 TAISSY Tel: 03.26.85.14.10 Fax : 03.26.85.22.73 F E-mail : acfpec51.taissy@wanadoo.fr 22, rue Charles

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES ELABORATION D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE FORMATION POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES

TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES ELABORATION D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE FORMATION POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES ELABORATION D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE FORMATION POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES FCW BENEFICIAIRES 2009 LOT N 11 : Macro économie, Statistiques,

Plus en détail

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet»

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet» FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveaux

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES 1. Constitution MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES Est constitué un comité du conseil d administration appelé comité des ressources humaines. (art. 13.3) 2. Composition Le comité est composé des

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

Dossier de gestion de projet

Dossier de gestion de projet Dossier de gestion de projet Sommaire 1. Diagramme de Gantt... 2 a. Diagramme... 2 b. Tâches... 3 2. Description textuelle... 3 1. Dossiers... 3 2. Conception... 4 3. Répartition du travail... 5 4. Difficultés

Plus en détail

Construction d une progression pédagogique

Construction d une progression pédagogique Construction d une progression pédagogique Enseignement technologique transversal en 1 re STI2D IA-IPR STI Paris - Réunion du 6 mars 2012 - lycée Raspail 1 L objectif visé A partir des Programme Centres

Plus en détail

Les démarches en science et en technologie

Les démarches en science et en technologie Les démarches en science et en technologie (Sources LAMAP) La démarche scientifique est une démarche qui conduit à construire une procédure de résolution d'un problème en utilisant, de manière explicite,

Plus en détail

Présentation de l UE 7 : Santé, Société, Humanité

Présentation de l UE 7 : Santé, Société, Humanité Présentation de l UE 7 : Santé, Société, Humanité Sommaire : 1/ Qu est ce que l UE 7? 2/ Qu est-ce que les SHS, le droit, la santé publique, les maladies chroniques et l étymologie en médecine? 3/ Comment

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/68/12 2 novembre 2012 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE & L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES VENDREDI 14 JUIN 2013 A 15 heures Salle de visioconférence Centre

Plus en détail

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Le bilan réalisé par l infirmier libéral pour le patient, permet de conduire les actions du suivi à domicile de l insuffisant

Plus en détail

Méthodes d apprentissage

Méthodes d apprentissage UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Annexe au plan d études du BMed en médecine humaine Méthodes d apprentissage

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Apprentissage Par Problèmes (APP) Guide de l étudiant et du tuteur

Apprentissage Par Problèmes (APP) Guide de l étudiant et du tuteur Apprentissage Par Problèmes (APP) CONCEPTION DU GUIDE Anne Baroffio, Arnaud Perrier, Ben Vermeulen et Nu Viet Vu sur la base du texte original de la Faculté de Médecine de Sherbrooke TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Module 6 Enseigner et apprendre l EBM lors d un audit clinique

Module 6 Enseigner et apprendre l EBM lors d un audit clinique Module 6 Enseigner et apprendre l EBM lors d un audit clinique Bienvenue au Module 6 du cours EBM formation des formateurs. Dans ce module, vous apprendrez comment traduire un audit clinique en question

Plus en détail

Sur le rapport de Notre Ministre de la Sécurité sociale et après délibération du Gouvernement en conseil ; Arrêtons :

Sur le rapport de Notre Ministre de la Sécurité sociale et après délibération du Gouvernement en conseil ; Arrêtons : *09012FF580E1 9135* Référence : 80dxcccc5 Objet : Avant-projet de règlement grand-ducal modifiant le règlement grand-ducal du 17 décembre 2010 déterminant la procédure de déclaration des accidents et précisant

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S POUR L ENSEIGNEMENT DE L INFORMATIQUE MPSI première année I. Objectifs de la formation II-1 Développement de compétences et d aptitudes

Plus en détail

Introduire l analyse et la résolution de problème dès le début du cursus (médical)

Introduire l analyse et la résolution de problème dès le début du cursus (médical) Introduire l analyse et la résolution de problème dès le début du cursus (médical) Introduire les éléments de la pratique dès le début de la formation théorique Anne Collard Journée IFRES 2014 Cadre 2

Plus en détail

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE STAF 2001-2002 STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE Présentation du cours Responsable : Daniel Peraya Assistante : Nathalie Deschryver TABLE DES MATIERES

Plus en détail

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle Règlement ARTICLE I

Plus en détail

F.2.16 LA CARTE MENTALE DES RESULTATS ET DES PRODUITS FINALES

F.2.16 LA CARTE MENTALE DES RESULTATS ET DES PRODUITS FINALES Projet «CO.PE» COMPETENCES POUR L EUROPE 2012-1-IT1-LEO05-02837 F.2.16 LA CARTE MENTALE DES RESULTATS ET DES PRODUITS FINALES Il presente progetto è finanziato con il sostegno della Commissione Europea

Plus en détail

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Catégorie Technique Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle HELHa Charleroi 185 Grand'Rue 6000 CHARLEROI

Plus en détail

Formulaire du dépôt de plan de cours

Formulaire du dépôt de plan de cours Formulaire du dépôt de plan de cours H 2013 H 2014 PROGRAMME : Technologie de l électronique industrielle TITRE : Gestion de projets CODE : 243-374-RA PONDÉRATION : 1-2-1 DISCIPLINE : Génie électrique

Plus en détail

Projet 3. L'audiovisuel numérique scientifique et culturel

Projet 3. L'audiovisuel numérique scientifique et culturel 1 décembre 2000 Formation-Stages dans le cadre du Séminaire de Maîtrise et de DREA OIPP à l'inalco Projet 3 L'audiovisuel numérique scientifique et culturel Projet pour un groupe de 3 personnes 2 Objectifs

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE 15 MAI 2012 Document 212021 POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE A. INTRODUCTION Le présent document énonce le processus et les critères définis par le Conseil des normes

Plus en détail

MASTER 2 DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PARCOURS PSYCHOTHERAPIES

MASTER 2 DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PARCOURS PSYCHOTHERAPIES MASTER 2 DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PARCOURS PSYCHOTHERAPIES Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation MASTER 2 VISE À : Plus d'infos

Plus en détail

Evaluation des rapports de stage chez le praticien. Quel intérêt? Quelles limites? Quelles améliorations possibles?

Evaluation des rapports de stage chez le praticien. Quel intérêt? Quelles limites? Quelles améliorations possibles? Evaluation des rapports de stage chez le praticien Quel intérêt? Quelles limites? Quelles améliorations possibles? Déroulement du stage chez le praticien à Angers Stages en cabinet : 3 ECA, 1 journée /

Plus en détail

La procédure de demande de travaux immobiliers

La procédure de demande de travaux immobiliers La procédure de demande de travaux immobiliers Introduction L'Administration du Patrimoine Immobilier et des Infrastructures (en abrégé ADPI) assure la gestion, au sens large, du patrimoine immobilier

Plus en détail

Planifier & Organiser

Planifier & Organiser Planifier & Organiser Introduction Cette introduction (en ligne) vous propose un bref aperçu des tâches principales à prendre en compte lorsque vous planifiez & organisez votre projet européen. L introduction

Plus en détail

ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES. Développement professionnel continu. Simulation en santé. Fiche technique méthode

ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES. Développement professionnel continu. Simulation en santé. Fiche technique méthode ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES Développement professionnel continu Simulation en santé Fiche technique méthode Cette fiche technique décrit la participation des professionnels à une session de

Plus en détail

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 INTRODUCTION Dans la poursuite de la pédagogie proposée dès le semestre 1, nous vous proposons, pour le semestre 2, de renforcer l apprentissage des savoirs et vous permettre

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise

Projet : Ecole Compétences Entreprise Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D'ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : VENDRE LE VOYAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec

Plus en détail

Préparation et révision

Préparation et révision 2 MÉTHODO Préparation et révision 1. Comment s organiser au cours de la période de formation? a) Bien connaître le programme et la nature de l épreuve Il faut évidemment lire attentivement le programme

Plus en détail

Canevas concernant la formation individualisée encadrée

Canevas concernant la formation individualisée encadrée Canevas concernant la A Description générale La formation individualisée se déroule en deux temps dans le même groupe. Une période d observation (3 séances) est suivie d une période de co-animation (6

Plus en détail

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème 5 LE CHOIX DES PARTIES DE COURS : UNE PROGRESSION DES APPRENTISSAGES Éléments du cinquième chapitre 5.1 La description de la situation-problème finale 5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

Plus en détail

FORMATION DE FORMATEUR

FORMATION DE FORMATEUR FORMATION DE FORMATEUR Finalité : Il s'agit d'amener des formateurs et intervenants occasionnels ayant des missions pédagogiques à développer les compétences humaines et techniques facilitant le développement

Plus en détail

Programme. Animer et Piloter un MOOC. Intitulé de l'atelier : Formateur : Jean-Marie Gilliot. Programme atelier Animer et piloter un MOOC Page 1 sur 7

Programme. Animer et Piloter un MOOC. Intitulé de l'atelier : Formateur : Jean-Marie Gilliot. Programme atelier Animer et piloter un MOOC Page 1 sur 7 Programme Intitulé de l'atelier : Animer et Piloter un MOOC Formateur : Jean-Marie Gilliot Programme atelier Animer et piloter un MOOC Page 1 sur 7 Intitulé de l'atelier : Animer et piloter un MOOC Formateurs

Plus en détail

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Automne 2011 Service des programmes et du développement pédagogique Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Contexte Au Cégep Marie

Plus en détail

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle Développer des compétences professionnelles du BTS Assistant de Manager en séance d Activités Professionnelles de Synthèse (APS) Par Elodie SERGENT (relecture Maguy Perea) Le BTS assistant de manager forme

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information

Plus en détail

montage et gestion de projets d'aménagement - mgpa

montage et gestion de projets d'aménagement - mgpa montage et gestion de projets d'aménagement - mgpa Les étudiants de la maîtrise en aménagement (option mgpa) peuvent choisir entre s'inscrire (i) à un travail dirigé ou (ii) à un stage. Ce document introduit

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

VISITE CONSEIL MASTER 2 MEEF ou DU EEF Second degré Stage en responsabilité des étudiants fonctionnaires mi-temps

VISITE CONSEIL MASTER 2 MEEF ou DU EEF Second degré Stage en responsabilité des étudiants fonctionnaires mi-temps VISITE CONSEIL MASTER 2 MEEF ou DU EEF Second degré Stage en responsabilité des étudiants fonctionnaires mi-temps Nom de l'étudiant : Université : Parcours : Nom du tuteur terrain : Etablissement d'exercice

Plus en détail

ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du EVALUATION DU STAGE. Acquis.

ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du EVALUATION DU STAGE. Acquis. ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du au EVALUATION DU STAGE Acquis Non acquis Absences pendant le stage : jours Date et Signatures : Stagiaire

Plus en détail

Bachelier en gestion des ressources humaines

Bachelier en gestion des ressources humaines Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Bachelier en gestion des ressources humaines HELHa Tournai 1 Rue Frinoise 12 7500 TOURNAI Tél : +32 (0) 69 89 05 06 Fax : +32 (0)

Plus en détail

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires.

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Mise à jour actualisée en fonction des modifications au Régime pédagogique entrant en vigueur le 1 er juillet

Plus en détail

MODULE 5 Enseigner et apprendre l EBM lors de colloques cliniques

MODULE 5 Enseigner et apprendre l EBM lors de colloques cliniques MODULE 5 Enseigner et apprendre l EBM lors de colloques cliniques Bienvenue au Module 5 du cours EBM formation des formateurs. Dans ce module, vous apprendrez comment enseigner la médecine fondée sur les

Plus en détail

Du 19 au 21 Décembre 2007

Du 19 au 21 Décembre 2007 CENTRE DE FORMATION CONTINUE RAPPORT DE FORMATION PRINCIPES DE BASE DE CRÉDIT Du 19 au 21 Décembre 2007 DÉCEMBRE 2007 INTRODUCTION TI L ANIMH a organisé une session de formation sur les P rincipes de B

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE MÉDECINE SOCIALE ET PRÉVENTIVE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DESCRIPTION DE COURS

DÉPARTEMENT DE MÉDECINE SOCIALE ET PRÉVENTIVE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DESCRIPTION DE COURS DÉPARTEMENT DE MÉDECINE SOCIALE ET PRÉVENTIVE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DESCRIPTION DE COURS SIGLE : MSO 6039 TITRE : Sc. humaines/sociales en santé publique BRÈVE DESCRIPTION : Introduction aux concepts

Plus en détail

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick Cours Master 1 / 2013-2014 Dr YAO Kouassi Patrick Une base de données est le terme informatique désignant un ensemble de données connexes stockées informatiquement. Ce terme ne doit pas être confondu avec

Plus en détail

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Yves Lenoir, D. sociologie Professeur titulaire Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l intervention

Plus en détail

Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart

Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart Geographic Information Technology Training Alliance (GITTA) presents: Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart Table des matières 1. Les études de cas...2 1.1. Définitions et commentaires...

Plus en détail

Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi

Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi Le processus consiste à aider les conseillers à fournir des ateliers par étapes successives (ou mise à niveau). Ceci peut s effectuer de différentes manières,

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1 de la Pratique 1 1. Objectifs Sensibiliser l étudiant à l intérêt et aux objectifs de l APP Structurer la rédaction de l APP : pertinence du choix de la situation et de sa description, pertinence du questionnement

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES PRÉAMBULE La description des activités et des compétences du métier d ostéopathe ne se substitue pas au cadre réglementaire. En effet, la plate-forme

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 3 ème année de Licence Économie-Gestion Parcours Gestion Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 4 semaines à temps plein

Plus en détail

PROPOSITION DE LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLABORATION DES COURS OFFERTS EN LIGNE ET SUR LA RÉVISION ENTRE COLLÈGUES

PROPOSITION DE LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLABORATION DES COURS OFFERTS EN LIGNE ET SUR LA RÉVISION ENTRE COLLÈGUES PROPOSITION DE LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLABORATION DES COURS OFFERTS EN LIGNE ET SUR LA RÉVISION ENTRE COLLÈGUES Supplément à L enseignement à distance : manuel de politique à l intention des écoles,

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Catégorie Technique Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle HELHa Charleroi 185 Grand'Rue 6000 CHARLEROI

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1018-1 Confiance en soi Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1018-1 Confiance en

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie audit statistique des performances.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie audit statistique des performances. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu EVOLUTIONS EXOGENES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être considérés comme un engagement

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail