Fusions, Acquisitions et Alliances Stratégiques dans l Industrie de l Assurance dans les pays du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fusions, Acquisitions et Alliances Stratégiques dans l Industrie de l Assurance dans les pays du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord"

Transcription

1 Fusions, Acquisitions et Alliances Stratégiques dans l Industrie de l Assurance dans les pays du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Myrna A. Barakat MBCAP

2 Est-ce que les F&A augmentent la valeur d une entreprise ou la détruisent? Résultats mixtes Néanmoins, l'activité se poursuivra et devrait même se développer de manière significative dans la région: Marché généralement fragmenté. Intérêt des compagnies internationales dans la région. Barrières à l'entrée sur le marché. Besoin d accéder à de nouveaux marchés pour servir la clientèle internationale. Nombreuses compagnies de petite taille. 2

3 Compagnies d'assurance locales: Cibles Acquéreurs Partenaires Compagnies d'assurance internationales: Acquéreurs Partenaires Les investisseurs stratégiques: Surtout vendeurs post-boom/crises Acheteurs dans les industries liées à l'assurance 3

4 Gagner des parts de marché Accéder à de nouveaux produits Accéder à de nouvelles régions Obtenir une licence dans un nouveau pays Acquérir du personnel qualifié Survivre Vendeur stratégique 4

5 Fusions (régionales) Horizontales Verticales Acquisitions de compagnies Acquisitions de portefeuille Acquisitions d une part minoritaire Acquisitions d une part majoritaire 5

6 Structure de la transaction Valeur de la cible ou du portefeuille Personnes approuvant la transaction Etendue et calendrier de la due diligence Mode de paiement Employés clés et contrats de travail/de rétention Clients indispensables à la valeur Délai de paiement Autres mesures de protection du deal 6

7 Si le vendeur retient des parts: Représentation au conseil Protection des actionnaires minoritaires Apport des actionnaires stratégiques Option de vente/achat des parts des autres actionnaires Droits spécifiques à certains actionnaires Pour les fusions entre égaux: Nom Siège sociale Chef du conseil, etc. 7

8 Signature de l accord de confidentialité Structure la transaction Due diligence Evaluation de la compagnie cible Négociations et signature des documents Approbation des régulateurs Closing (clôture) Ajustement du prix d achat post-closing Intégration 8

9 Due diligence déficiente Mauvaise évaluation Surestimation des synergies ou des coûts Incompatibilité de cultures Echec de l intégration Processus lent, perte de valeur Pas (ou pas assez) de protection du deal Parties mal ou non conseillées 9

10 Risque inhérent à toutes les F&A Mitigez les risques: Engagez les conseillers nécessaires. Assumez la responsabilité de la due diligence. Formez une équipe où tous les départements sont représentés. Insistez sur le travail d équipe. Sachez quand il vaut mieux ne pas faire le deal. Prévoyez un plan d intégration efficace. Ne pas sous-estimez le temps et le coût de la transaction. Protégez le deal et sa valeur. 10

11 Préparez la compagnie et soyez près à partager toutes vos informations. Engagez les bons conseillers. Assurez-vous que le moment est bon pour vendre. Choisissez la méthode de vente la plus rentable. Planifiez le processus selon un calendrier réaliste et respectez-le. Assurez-vous que le processus ne traîne pas. 11

12 Ayez des attentes réalistes afin de ne pas perdre du temps et de l'argent. Assurez vous que toutes les personnes dont l approbation est nécessaire sont informées des différentes phases et des progrès. Récompensez les employés clés. Soyez discrets, c'est pour votre bien! La confidentialité est nécessaire 12

13 Ne négligez pas les entreprises à problèmes ou à pertes. Engagez des conseillers F&A et juridiques qui connaissent l industrie. Identifiez les principaux points difficiles à conclure (les «deal breakers») dès le début. Ne déléguez pas le responsabilité de la due diligence ni son évaluation. Soyez réaliste en déterminant la valeur. Si vous n achetez pas la totalité de la compagnie, étudiez de près vos futur partenaires. 13

14 Identifiez les principaux constituants tôt pour protéger la valeur. Obtenez des conseils pour protéger le deal. Etablissez un plan de communication efficace avec tous les constituants: Ceux dont l accord est nécessaire; Ceux qui peuvent affecter la valeur de la cible; Généralement: les employés, clients, fournisseurs, medias, Ne sous-estimez pas l importance de l intégration Ne comptez pas sur un seul deal. 14

15 Pour éviter de prendre certains passifs achat d actifs Similaire à un achat de compagnie mais plus compliqué à documenter Vendeur doit déterminer si la compagnie sans actifs a une valeur (licence par exemple) Acheteur doit prendre en considération certains passifs qui ne peuvent pas être découplés des actifs achetés Pour les compagnies qui désirent sortir d un business vente de portefeuille Acheteur doit déterminer si d autres actifs/biens du vendeur sont nécessaires pour gérer le portefeuille et extraire sa valeur Acheteur doit planifier l intégration du portefeuille (système IT, communication de l achat aux assurés, etc.) Vendeur doit évaluer l impact de la séparation des biens sur le portefeuille qui est retenu 15

16 Comme un mariage, traitez-le avec la même importance... vous aurez à vivre ensemble. Identifiez les questions clés, surtout celles qui sont liées aux «people issues» dès le début : Président du Conseil Composition du Conseil et des comités du Conseil Nom, siège, etc. Mécanisme de règlement des différends Droits des actionnaires minoritaires Autres droits des actionnaires Faites une due diligence sur vos futures partenaires 16

17 Equilibre entre confidentialité et valeur. Fuite d informations: Risques Conséquences Partage d informations avec un concurrent Employés: Valeur d'entreprise Craintes Rétention Indemnité Intégration Importance de l'intégration efficiente et efficace. Efficacité du processus pour maximiser la valeur. Financement du prix de l'acquisition. 17

18 Avant de signer: contrat d exclusivité. Entre la signature et le closing: «No Shop» - période d exclusivité (plus ou moins) Indemnité de rupture Clauses restrictives Accords de rétention des employés Après le closing: Ajustements du prix. Earn-out. Accords de rétention des employés. Compte bloqué (escrow) pour certains passifs. 18

19

Acquisition et transmission d entreprises Aspects juridiques 31 janvier 2003

Acquisition et transmission d entreprises Aspects juridiques 31 janvier 2003 CONSEILS JURIDIQUES Acquisition et transmission d entreprises Aspects juridiques 31 janvier 2003 Olivier Dunant Avocat, LL.M. Responsable du département juridique olivier.dunant@eycom.ch Tel. +41 58 286

Plus en détail

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 Intervenant André Maeder Partner Transaction Services Responsable du département de Transaction

Plus en détail

Introduction. Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte. Banque Cantonale de Genève

Introduction. Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte. Banque Cantonale de Genève Banque Cantonale de Genève Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte Virginie Fauveau BCGE Corporate finance Introduction 1 Introduction Mise en parallèle des processus

Plus en détail

La transmission d entreprises

La transmission d entreprises La transmission d entreprises www.interface-entreprises.com Janvier 2013 Plan 1 2 3 4 5 1 Contexte et enjeux de la transmission d entreprises 2 Les motivations de la transmission 3 Les points clés du processus

Plus en détail

Transmission d entreprises

Transmission d entreprises Corporate Tax Le petit déjeuner des Start up Vendredi 14 mai 2004 Transmission d entreprises Nathalie Couvreu et Claude Meier Définition 2 Définition Share deal : Acquisition indirecte L entité propriétaire

Plus en détail

Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise. Pour un transfert à sa pleine valeur

Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise. Pour un transfert à sa pleine valeur Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise Pour un transfert à sa pleine valeur 1 Énoncé d ouverture La vente d une entreprise est un processus complexe et potentiellement rempli d embuches.

Plus en détail

COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani

COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani Aperçu de la société (1/2) 2 Micro-Macinazione Micro-Macinazione est le leader européen de micronisation de principes actifs pharmaceutiques.

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

Comment Optimiser la Cession de son Entreprise?

Comment Optimiser la Cession de son Entreprise? Comment Optimiser la Cession de son Entreprise? Raphaël Abou BluFinance Arnold Raicher Optimiser la cession Processus de décision Choix d un intermédiaire Processus de cession professionnel Témoignage

Plus en détail

Préparation à la vente

Préparation à la vente Alain Schockert Administrateur-Délégué 30 mars 2011 - Namur Agenda Quand et pourquoi? A qui? Comment et spécificités de la transaction? Processus type Phase préparatoire Modes de cession Etapes d un processus

Plus en détail

Nom du Document : ARBITRER ENTRE L ACHAT D UN FONDS DE COMMERCE OU ARTISANAL L ACQUISITION DE TITRES D UNE SOCIETE FICHE CONSEIL

Nom du Document : ARBITRER ENTRE L ACHAT D UN FONDS DE COMMERCE OU ARTISANAL L ACQUISITION DE TITRES D UNE SOCIETE FICHE CONSEIL ARBITRER ENTRE L ACHAT D UN FONDS DE COMMERCE OU ARTISANAL ET L ACQUISITION DE TITRES D UNE SOCIETE FICHE CONSEIL Page : 1/5 Est-il plus intéressant d acheter un fonds de commerce ou les titres d une société?

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE. Juin 2015

PRESENTATION GENERALE. Juin 2015 PRESENTATION GENERALE Juin 2015 Table des matières 1. UN CONSEIL DEDIE POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS VOS OPERATIONS DE HAUT DE BILAN 2. LES DIFFERENTES PRESTATIONS DE SERVICE 3. LES ACCREDITATIONS DE MJE

Plus en détail

PROGRAMME SUCCÈS-RELÈVE Qu il est SAJE d acheter une entreprise sans s inquiéter. - Syllabus de la formation -

PROGRAMME SUCCÈS-RELÈVE Qu il est SAJE d acheter une entreprise sans s inquiéter. - Syllabus de la formation - PROGRAMME SUCCÈS-RELÈVE Qu il est SAJE d acheter une entreprise sans s inquiéter - Syllabus de la formation - Module 1 : Introduction et validation du projet d acquisition Après un tour de table pour que

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE

LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR Créer une entreprise comporte une part de risque mais la reprise d une structure déjà existante également! Les risques

Plus en détail

Swiss Mergers and Acquisitions Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse

Swiss Mergers and Acquisitions Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse Swiss Mergers and Acquisitions Présentation de la société en français 1 Concentré sur la vente, fusion et acquisition

Plus en détail

Votre croissance notre métier

Votre croissance notre métier Votre croissance notre métier Nous vous assistons dans votre croissance externe: De la recherche d une entreprise à acquérir jusqu à l intégration dans votre entreprise existante Notre expérience opérationnelle

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Comment bien préparer le transfert de votre entreprise Guide pratique

Comment bien préparer le transfert de votre entreprise Guide pratique Comment bien préparer le transfert de votre entreprise Guide pratique 370, rue des Forges, bureau 100 Trois-Rivières (Québec) G9A 2H1 Téléphone : 819 374-4061 Télécopieur : 819 373-6511 Courriel : info@idetr.com

Plus en détail

Fusions et acquisitions : tendances 2013. Steven H. Levin Franziska Ruf Sébastien Thériault

Fusions et acquisitions : tendances 2013. Steven H. Levin Franziska Ruf Sébastien Thériault Fusions et acquisitions : tendances 2013 Steven H. Levin Franziska Ruf Sébastien Thériault Le 10 octobre 2012 Introduction Introduction Survol Influence des États-Unis sur les fusions et acquisitions au

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 Le Financement des Start-Ups Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 3 Table des matières Les services de PwC Situation des marchés de financement Stratégie de financement 4 Notre organisation

Plus en détail

Le cadre juridique général de la procédure de fermeture de sites industriels

Le cadre juridique général de la procédure de fermeture de sites industriels Le cadre juridique général de la procédure de fermeture de sites industriels 1ère Matinée du Club RSE Mardi 10 novembre 2009 Antoine Brault, Modérateur, AEDD AEF Sophie Hagège, Françoise Labrousse, Emmanuelle

Plus en détail

Acquisition et transmission d entreprise

Acquisition et transmission d entreprise Petits déjeuners des start-ups Acquisition et transmission d entreprise Facteurs à considérer dans la vente de son entreprise Genève, le 31 janvier 2003 Agenda Les services de PwC Le processus de vente

Plus en détail

ACHETER OU VENDRE UNE ACTIVITE DE COURTAGE : LA MÉTHODE POUR RÉUSSIR

ACHETER OU VENDRE UNE ACTIVITE DE COURTAGE : LA MÉTHODE POUR RÉUSSIR ACHETER OU VENDRE UNE ACTIVITE DE COURTAGE : LA MÉTHODE POUR RÉUSSIR 72, rue du Faubourg Saint - Honoré 75008 PARIS Tél : 01.46.10.43.80 Fax : 01.47.61.14.85 www.astreeavocats.com Xxx Enjeux Cahier des

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Chapitre V La mise en œuvre des stratégies 1 Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de

Plus en détail

LBO et Business Angels

LBO et Business Angels Mardi 26 novembre 2013 LBO et Business Angels Laurent Simon et Jérôme Loisy Alcyaconseil Définition de l opération de LBO Définition traditionnelle : «LBO» Leveraged buy-out : terme anglais pour acquisition

Plus en détail

Guide pratique. Mohamed LAHYANI Expert Comptable à Tanger +212 6 61 63 98 89 m.lahyani@audit-analyse.com

Guide pratique. Mohamed LAHYANI Expert Comptable à Tanger +212 6 61 63 98 89 m.lahyani@audit-analyse.com Mohamed LAHYANI Expert Comptable à Tanger +212 6 61 63 98 89 m.lahyani@audit-analyse.com Guide pratique P endant les années 60 et 70, le slogan «l Espagne est différente» a été utilisé pour assurer la

Plus en détail

Approche, risques et valorisation

Approche, risques et valorisation Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Approche, risques et valorisation Hilde WITTEMANS Réviseur d entreprises Table des matières 1. Tendances dans

Plus en détail

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY Avant toute autre démarche, il faut avoir un «business plan» (projet professionnel) solide et bien conçu. Pour cela, il vous suffit de suivre les instructions ci-dessous :

Plus en détail

Comment bien vendre son entreprise à un tiers M. Yves Dufresne Comment trouver un acquéreur pour votre entreprise?

Comment bien vendre son entreprise à un tiers M. Yves Dufresne Comment trouver un acquéreur pour votre entreprise? Comment bien vendre son entreprise à un tiers M. Yves Dufresne Consultant, ROCG Americas LLC Montréal Comment trouver un acquéreur pour votre entreprise? 1 Courbe de l avantage transactionnelle Vendeur

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1 : ACQUERIR UNE SOCIETE EN CHINE CONTINENTALE.. 13 1. ACQUÉRIR UNE SOCIÉTÉ EN CHINE?... 15

SOMMAIRE PARTIE 1 : ACQUERIR UNE SOCIETE EN CHINE CONTINENTALE.. 13 1. ACQUÉRIR UNE SOCIÉTÉ EN CHINE?... 15 SOMMAIRE PARTIE 1 : ACQUERIR UNE SOCIETE EN CHINE CONTINENTALE.. 13 1. ACQUÉRIR UNE SOCIÉTÉ EN CHINE?... 15 1.1 LE MARCHÉ CHINOIS DES M&A...15 1.1.1 Un marché naissant...15 Graphique 1...15 1.1.2 La place

Plus en détail

Cession de droits sociaux : quels sont les risques encourus au cours de la période de négociation?

Cession de droits sociaux : quels sont les risques encourus au cours de la période de négociation? Cession de droits sociaux : quels sont les risques encourus au cours de la période de négociation? La période des pourparlers : de la responsabilité délictuelle aux aménagements contractuels Introduction

Plus en détail

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface C O F A C E 9 novembre 2000 Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface Le commerce interentreprise s est considérablement développé

Plus en détail

Nous établirons une stratégie de recherche et d achat

Nous établirons une stratégie de recherche et d achat Acheter une propriété est sûrement l une des transactions les plus importantes de votre vie. C est un projet excitant qui demande néanmoins, beaucoup de temps et d énergie. En tant que professionnel de

Plus en détail

Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse. 21 juin 2012 11h00 à 12h30

Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse. 21 juin 2012 11h00 à 12h30 Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse 11h00 à 12h30 Intervenants Robert de VOGÜE ARKEON Finance (P.D.G.) Emmanuel STORIONE - ARKEON Finance Antoine LEGOUX - Expert comptable

Plus en détail

DDH Pierre Casanova Chun-Chun Garbit

DDH Pierre Casanova Chun-Chun Garbit Combien vaut mon Entreprise? Pierre Casanova Chun-Chun Garbit Introduction Organisation Une structure créée fin 2004 sur Marseille, après 10 ans d expérience chez General Electric, basée sur un fort réseau

Plus en détail

Point de vue de l investisseur

Point de vue de l investisseur Financez votre entreprise avec des fonds propres Point de vue de l investisseur Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 septembre 2010 Corporate Finance Intervenant Samuel Babey Directeur Corporate

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 Offres publiques.. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 OFFRES PUBLIQUES 6.8.1 Avis Aucune information. 6.8.2 Dispenses Compagnie de chemins de fer nationaux du Canada Vu la demande présentée par

Plus en détail

Cession organisée : QUELLE APPROCHE OPERATIONNELLE? François Almaleh - 03 66 72 10 81 / 06 01 99 20 51 - www.actionnal.com - f.almaleh@actionnal.

Cession organisée : QUELLE APPROCHE OPERATIONNELLE? François Almaleh - 03 66 72 10 81 / 06 01 99 20 51 - www.actionnal.com - f.almaleh@actionnal. Cession organisée : QUELLE APPROCHE OPERATIONNELLE? François Almaleh - 03 66 72 10 81 / 06 01 99 20 51 - www.actionnal.com - f.almaleh@actionnal.com Cession d entreprise : un process à gérer Forces & faiblesses

Plus en détail

9 octobre 2014. Acquérir et redresser une cible sous-performante

9 octobre 2014. Acquérir et redresser une cible sous-performante Acquérir et redresser une cible sous-performante , des compétences multiples, un partenaire unique au service de vos transactions Banquier d affaire Avocats Commissaires aux comptes Consultants en stratégie

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES ACHATS

POLITIQUE SUR LES ACHATS POLITIQUE SUR LES ACHATS Adoption : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 1. OBJET Définir les responsabilités et les obligations

Plus en détail

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Sommaire 1. Etre prêt pour l aventure 2. Créer ou reprendre? 3. Identifier la cible 4. Structurer votre projet d entreprise 5. Planifier votre

Plus en détail

CONSEIL ACCOMPAGNEMENT DES TRANSACTIONS

CONSEIL ACCOMPAGNEMENT DES TRANSACTIONS CONSEIL ACCOMPAGNEMENT DES TRANSACTIONS VOS ENJEUX Dirigeant ou actionnaire de votre entreprise, fonds d investissement, BDO vous accompagne dans vos projets d investissement ou de désinvestissement et,

Plus en détail

7.3. Les différents modes de transmission

7.3. Les différents modes de transmission 7.3. Les différents modes de transmission La manière d exercer l activité et le choix de la forme juridique ont des répercussions importantes sur le processus de transmission 7.3.1. Les impacts du choix

Plus en détail

Position recommandation AMF n 2009-23 La gestion des conflits d intérêts dans les sociétés de gestion de portefeuille gérant des OPCI

Position recommandation AMF n 2009-23 La gestion des conflits d intérêts dans les sociétés de gestion de portefeuille gérant des OPCI recommandation AMF n 2009-23 La gestion des conflits d intérêts dans les sociétés de gestion de portefeuille gérant des OPCI Textes de référence : articles 313-18 à 313-22 du règlement général de l AMF

Plus en détail

Liste de contrôle pour la planification de la convention de rachat d actions

Liste de contrôle pour la planification de la convention de rachat d actions Liste de contrôle pour la planification de la convention de rachat d actions La convention de rachat d actions 1 Pour une société comptant plus d un actionnaire, il est généralement conseillé de signer

Plus en détail

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Transactions Maroc AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Strictement confidentiel Les étapes clefs La préparation, un facteur clef de succès Quelle

Plus en détail

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride?

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? R- L achat immobilier en Floride est une belle opportunité d investissement. Que ce soit pour diversifier vos actifs, créer une plus-value, profiter de

Plus en détail

Coût d Achat d Energie Electrique Pass Through

Coût d Achat d Energie Electrique Pass Through Coût d Achat d Energie Electrique Pass Through ATELIER DE REGULATION D ERERA/ WAGPA juin 2011, Abuja, NIGERIA Prof. Jorry M. Mwenechanya juin 2011 jorry@zamnet.zm Pourquoi est-ce que le Pass Through est

Plus en détail

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles J'ai le plaisir de vous faire parvenir votre énoncé de la politique de placement pour la Série Portefeuilles de revenu. Celui-ci vous servira

Plus en détail

Petit-déjeuner des start-ups: «Le financement des start-ups»

Petit-déjeuner des start-ups: «Le financement des start-ups» Petit-déjeuner des start-ups: «Le financement des start-ups» Le capital-risque 15 novembre 2002 Pierre Delaly BCV Private Equity Table des matières Caractéristiques des fonds de VC Processus d investissement

Plus en détail

CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT

CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT Article 15.1 : Définitions Pour l application du présent chapitre : désigner s entend du fait d établir ou d autoriser un monopole,

Plus en détail

Lexique des termes de l industrie *

Lexique des termes de l industrie * Lexique des termes de l industrie * Ac t i o n o r d i n a i r e Action détenue dans une enterprise Ac t i o n s p r i v i l é g i é e s Actions d une compagnie qui comprennent les droits préférentiels

Plus en détail

Outil Transfert des pouvoirs et des savoirs

Outil Transfert des pouvoirs et des savoirs Outil Transfert des pouvoirs et des savoirs L outil Transfert des pouvoirs et des savoirs vous aidera à comprendre et à déterminer les savoirs et les pouvoirs que vous devez transmettre et comment les

Plus en détail

Les secrets d un bon business plan

Les secrets d un bon business plan Les secrets d un bon business plan Petit déjeuner des start-ups Miguel Perry & Jérôme Savioz PricewaterhouseCoopers Elie Curetti - McKinsey & Co 18 octobre 2002 PMG/21/10/2002 Agenda Objectifs du business

Plus en détail

RDV. du financement QUELQUES CONSEILS DE NOS EXPERTS. En collaboration avec :

RDV. du financement QUELQUES CONSEILS DE NOS EXPERTS. En collaboration avec : RDV du financement QUELQUES CONSEILS DE NOS EXPERTS. En collaboration avec : FINANCER SA CROISSANCE PAR LE FINANCEMENT BANCAIRE Quelle est l information qui me sera demandée par une institution financière

Plus en détail

METTRE SON BIEN EN VENTE

METTRE SON BIEN EN VENTE METTRE SON BIEN EN VENTE Faire les bons choix www.gsi-immobilier.com METTRE SON BIEN EN VENTE Lors de la mise en vente de votre bien, faire appel à un agent immobilier présente l avantage de faire intervenir

Plus en détail

TAXeNEWS. Corporate Tax. Acquisition d actions propres restrictions, délais, conséquences

TAXeNEWS. Corporate Tax. Acquisition d actions propres restrictions, délais, conséquences TAXeNEWS Corporate Tax Acquisition d actions propres restrictions, délais, conséquences fiscales En pratique, nous avons maintes fois remarqué qu en matière d acquisition d actions propres des incertitudes

Plus en détail

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste:

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille Grade: D1 Département: Gestion de projet et de portefeuille

Plus en détail

PARTIE 1 (4 POINTS) PARTIE 2: (4 POINTS)

PARTIE 1 (4 POINTS) PARTIE 2: (4 POINTS) REPUBLIQUE TUNISIENNE Année Universitaire : 2014/2015 MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Examen de CES Révision Comptable Session de rattrapage Epreuve : Finance Durée

Plus en détail

Transfert de patrimoine commercial Aspects civils

Transfert de patrimoine commercial Aspects civils Prof. Edgar Philippin Transfert de patrimoine commercial Les outils Loi sur la fusion Instruments de la loi Transfert de patrimoine Scission Fusion Cadre formel plus strict Contrat de vente (art. 184 ss

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Juin 2009. Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant»

Livre Blanc Oracle Juin 2009. Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant» Livre Blanc Oracle Juin 2009 Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant» Préambule Ce livre blanc met en avant certains risques impliqués dans les travaux liés

Plus en détail

Croissance externe. Jeudi 26 juin 2014

Croissance externe. Jeudi 26 juin 2014 Croissance externe Elle correspond pour une entreprise à l'acquisition de sociétés concurrentes ou complémentaires qui augmentent ainsi son volume d'activité Jeudi 26 juin 2014 L accompagnement de la transmission

Plus en détail

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING)

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) 7ÈME PARTIE GESTION DE PROJETS (PROJECT MANAGEMENT) Faculté des Sciences et Techniques http://perso.univ-st-etienne.fr/jacquene/gl/ Francois.Jacquenet@univ-st-etienne.fr

Plus en détail

La valorisation d'entreprises innovantes. Eric Rattier

La valorisation d'entreprises innovantes. Eric Rattier La valorisation d'entreprises innovantes Eric Rattier Plan de l intervention 1. Introduction 2. Quelles méthodes utiliser pour valoriser une entreprise innovante? 3. Conseils pour utiliser la méthode des

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession

Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession Intervenants Pascal Ferron Expert-comptable Jean-Jacques Brunet Consultant (CRA Formation) Marielle Poisson Avocat Jean-Jacques Vaxelaire Directeur

Plus en détail

Typologie des missions de due diligence et approche par étapes

Typologie des missions de due diligence et approche par étapes Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Typologie des missions de due diligence et approche par étapes M. Vincent DE WULF, Réviseur d entreprises, Membre

Plus en détail

rachat d un terrain de camping épisode 5

rachat d un terrain de camping épisode 5 rachat d un terrain de camping épisode 5 l indispensable parcours juridique à combien va se réaliser la transaction, quelles vont être les modalités de cession? Ces questions constituent une nouvelle étape

Plus en détail

Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes. Matthieu Bonnici Avocat

Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes. Matthieu Bonnici Avocat Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes Matthieu Bonnici Avocat 3 décembre 2008 Les investissements en Chine en quelques questions Est-il trop tard pour investir en Chine?

Plus en détail

-DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES

-DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES CHAPITRE 17 -DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre 6 moyens pour diversifier votre business VO Le rôle clé du commercial Mettre

Plus en détail

Pourquoi vous préparer à transmettre votre entreprise?

Pourquoi vous préparer à transmettre votre entreprise? GUIDE DU CEDANT Pourquoi vous préparer à transmettre votre entreprise? Quels que soient la taille ou le type de l entreprise, sa cession est un acte de gestion qui ne s improvise pas. Les conséquences

Plus en détail

www.lcf-rothschild.lu

www.lcf-rothschild.lu ANVERS, BARCELONE, BORDEAUX, BRATISLAVA, BRUXELLES, FRIBOURG, GENÈVE, GUERNESEY, HONG KONG, LAUSANNE, LIÈGE, LISBONNE, LONDRES, LUGANO, LUXEMBOURG, LYON, MADRID, MARSEILLE, MILAN, MONACO, MONTEVIDEO, NANTES,

Plus en détail

GUIDE DE VENTE Les étapes pour réussir votre transaction immobilière

GUIDE DE VENTE Les étapes pour réussir votre transaction immobilière GUIDE DE VENTE Les étapes pour réussir votre transaction immobilière Junot.fr Ce guide détaille l ensemble du processus de vente : de la première étape de l estimation jusqu à la signature définitive.

Plus en détail

Renforcez votre projet avec un conseil acheteur. Bienvenue

Renforcez votre projet avec un conseil acheteur. Bienvenue Renforcez votre projet avec un conseil acheteur Bienvenue Renforcez votre projet avec un conseil acheteur Pourquoi renforcer votre projet avec un conseil acheteur? 1. Wagram Conseil 2. Recherche de cible

Plus en détail

Parce qu il est question de vous

Parce qu il est question de vous protéger Parce qu il est question de vous Le traitement de votre demande d assurance nous tient à coeur 03 Félicitations pour votre décision d adhérer à l assurance-prêt de Banque Nationale Assurances

Plus en détail

Demain je vends mon entreprise: quelques pièges à éviter. Philippe Notter Jean-Marc Vionnet

Demain je vends mon entreprise: quelques pièges à éviter. Philippe Notter Jean-Marc Vionnet Demain je vends mon entreprise: quelques pièges à éviter Philippe Notter Jean-Marc Vionnet Notter Mégevand & Associés en bref Fribourg, Berne, Genève 16 avocats et notaires Français / Allemand / Anglais

Plus en détail

Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU

Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU SOMMAIRE I. Cadre de la transmission II. Les étapes clés de la transmission III. Les dix écueils à éviter I. Le cadre de la transmission Céder

Plus en détail

MODULE 6 - États financiers

MODULE 6 - États financiers - Introduction. 103 Résultats visés. 104 Notes à l intention du formateur. 105 Qu est-ce que la comptabilité?. 105 L «équation comptable»... 106 Terminologie comptable 107 Actif 107 Passif.. 107 Avoir

Plus en détail

Reprise d une PME/PMI LES REGLES DE LA REUSSITE. ANIMATEUR : Peggy CHARMI - Conseillère Transmission - CCI du Mans et de la Sarthe.

Reprise d une PME/PMI LES REGLES DE LA REUSSITE. ANIMATEUR : Peggy CHARMI - Conseillère Transmission - CCI du Mans et de la Sarthe. Reprise d une PME/PMI LES REGLES DE LA REUSSITE ANIMATEUR : Peggy CHARMI - Conseillère Transmission - CCI du Mans et de la Sarthe. INTERVENANTS : Denis DELAMARE Président de l Association des Experts-comptables

Plus en détail

SEMINAIRES DE DIRECTION

SEMINAIRES DE DIRECTION SEMINAIRES DE DIRECTION Conçus spécialement pour les membres de la direction, ces séminaires sont concis et pratiques. Ils peuvent prendre la forme de présentations avec études de cas à l appui, ou de

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

LES VC ET LES FONDS DE BUYOUT

LES VC ET LES FONDS DE BUYOUT LES VC ET LES FONDS DE BUYOUT Le rôle du gestionnaire Journée Tendances Réseau Capital 2 avril 2003 INDEX Critères investissement / Novacap Compagnies en portefeuille Capital de risque Buyout Relations

Plus en détail

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 L Institut canadien des évaluateurs (ICE) soumet les recommandations

Plus en détail

FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON

FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON DES INTERMÉDIAIRES DU COMMERCE ANIMATION PAR MARIE-LUCE DIXON, JURISTE LUNDI 10 MARS 2014 LUXEMBOURG LE RÉSEAU ENTREPRISE EUROPE Réseau officiel mis en place par la Commission

Plus en détail

Meule de la Jeune Pousse

Meule de la Jeune Pousse Meule de la Jeune Pousse Conventions d actionnaires et jeunes pousses Parc Scientifique PSE, Lausanne, 7 septembre 2003 Jacques Bonvin Tavernier Tschanz www.taverniertschanz.com I. Introduction II. Conventions

Plus en détail

DEMANDES D AGRÉMENT. (Nota : Les liens sont surlignés en bleu.)

DEMANDES D AGRÉMENT. (Nota : Les liens sont surlignés en bleu.) DEMANDES D AGRÉMENT (Nota : Les liens sont surlignés en bleu.) Demandes d agrément Conformément à la Loi sur les caisses populaires et les credit unions (la «Loi»), les caisses doivent faire une demande

Plus en détail

Les matinales du créateur d'entreprise Les avantages de reprendre une entreprise

Les matinales du créateur d'entreprise Les avantages de reprendre une entreprise Les matinales du créateur d'entreprise Les avantages de reprendre une entreprise Patrick Schefer OPI Capital Proximité Jeudi 22 juillet 2010 Office de Promotion des Industries et des Technologies Office

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

20 Questions que les administrateurs devraient poser sur la stratégie Sommaire de la présentation Le 19 juillet 2012 Ken Smith

20 Questions que les administrateurs devraient poser sur la stratégie Sommaire de la présentation Le 19 juillet 2012 Ken Smith 20 Questions que les administrateurs devraient poser sur la stratégie Sommaire de la présentation Le 19 juillet 2012 Ken Smith 1. Quel est le rôle du conseil en matière de stratégie par rapport à celui

Plus en détail

PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II

PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II Ces transparents sont fondés sur les conclusions préliminaires de l IASB telles qu elles ont été rendues publiques sur le site de l IASB. Le Board peut à tout

Plus en détail

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement Les due diligences sont un passage obligé pour tout entrepreneur désireux de lever des fonds, d ouvrir son capital ou de vendre sa société. Il s agit surtout d une étape cruciale car elle se situe, juste

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

VENTE ENTRE PARTICULIERS Facilitez-vous la vie

VENTE ENTRE PARTICULIERS Facilitez-vous la vie VENTE ENTRE PARTICULIERS Facilitez-vous la vie La tentation est grande de vendre un bien sans l intervention d une agence. La relation est souvent difficile à optimiser sans tomber dans un rapport de force

Plus en détail

MODÈLE D APPLICATION MONTAGE FINANCIER ET PLAN D AFFAIRES

MODÈLE D APPLICATION MONTAGE FINANCIER ET PLAN D AFFAIRES MODÈLE D APPLICATION MONTAGE FINANCIER ET GÉNÉRALE Liste des abréviations PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES Section 1 Section 2 Section 3 Section 4 Section 5 Section 6 Section 7 Section 8 Section 9 Section 10

Plus en détail

InfoMaison No.77 COMMENT ACHETER UNE MAISON QUAND LE VENDEUR NE VEUT PAS NÉGOCIER

InfoMaison No.77 COMMENT ACHETER UNE MAISON QUAND LE VENDEUR NE VEUT PAS NÉGOCIER InfoMaison No.77 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION. maximiser votre rendement

L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION. maximiser votre rendement L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION maximiser votre rendement Simplifiez votre cycle de production et obtenez les résultats convoités 1. Vente 5. Analyse 2. Production

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail