Évaluation et Reconnaissance des Acquis Au Nouveau-Brunswick. Groupe d action sur l ÉRA du N.-B. Guide de l apprenant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évaluation et Reconnaissance des Acquis Au Nouveau-Brunswick. Groupe d action sur l ÉRA du N.-B. Guide de l apprenant"

Transcription

1 Évaluation et Reconnaissance des Acquis Au Nouveau-Brunswick Groupe d action sur l ÉRA du N.-B. Guide de l apprenant Préparé pour le Groupe d action sur l ÉRA du Nouveau-Brunswick Par le Conseil Multiculturel du Nouveau-Brunswick Août, 2011

2 TABLE DES MATIÈRES Introduction...1 Objectif... 1 Reconnaissance des acquis (ÉRA)... 1 Comprendre l Évaluation et la Reconnaissance des Acquis (ÉRA)... 2 Le praticien de l ÉRA... 3 Consultation... 3 Évaluation... 3 Gestion... 4 ÉRA Au Nouveau-Brunswick...5 Groupe d action sur l ÉRA du Nouveau-Brunswick... 5 Le rôle de l ÉRA...6 Universités... 6 Définition... 6 Principe... 6 Procédure... 6 Résultats... 6 Collèges Communautaires... 7 Définition... 7 Principe... 7 Procédure... 7 Résultats... 7 Organismes de réglementation/associations Professionnelles... Error! Bookmark not defined. Définition... 8 Principe... 8 Procédure... 9 Résultats... 9

3 Organismes communautaires Définition Principe Procédure Résultats Modèle du programme de l ÉRA au Nouveau-Brunswick Programme de l ÉRA au Nouveau-Brunswick Guide d orientation de l ÉRA Introduction/Principe Compétences requises Déscription Résultats de l apprentissage Guide de consultation en ÉRA. Niveau Introduction/Principe Compétences requises Déscription Résultats d apprentissage Guide de consultation en ÉRA. Niveau Introduction/Principe Compétences requises Déscription Résultats d apprentissage Guide d évaluation en ÉRA. Niveau Introduction/Principe Compétences requises Déscription Résultats d apprentissage Guide d évaluation en ÉRA. Niveau Introduction/Principe Compétences requises... 17

4 Déscription Résultats d apprentissage Programme de gestion en ÉRA. Niveau Introduction/Principe Compétences requises Déscription Résultats d apprentissage Guide de gestion en ÉRA. Niveau Introduction/Principe Compétences requises Déscription Résultats d apprentissage Annexe 1: Groupe d action sur l ÉRA du Nouveau-Brunswick principes et normes Valeurs Efficacité Consistance Collaboration Transparence Normes du Council for Adult and Experiential Learning (CAEL) Assurance de la qualité Annexe 2: Programmes recommandés de certification des praticiens en ÉRA Red River College PLAR Practitioner Training Saskatchewan Institute of Applied Science and Technology (SIAST) Recognition of Prior learning Practitioner Program DePaul University Continuing and Professional Education Online PLA Certificate Program Annexe de ressources Ressources d évaluation des acquis Les institutions postsecondaires Organismes de réglementation/associations professionnelles Autres... 26

5 Développement de Portfolio Les institutions postsecondaires Organismes de réglementation/associations professionnelles Organismes communautaires Préparé pour le Groupe d action sur l ÉRA du Nouveau-Brunswick Par le Conseil Multiculturel du Nouveau-Brunswick: 361 Victoria Street Fredericton, NB E3B 1W5 Phone: (506) Fax: (866)

6 Introduction Objectif Ce guide de l apprenant a été développé pour informer, fournir de l orientation et le soutien à ceux et celles qui sont impliqués dans le développement, la livraison et / ou la gestion des systèmes et des services de l'évaluation et la reconnaissance des acquis au sein de leurs différents organismes, institutions et lieux de travail au Nouveau-Brunswick. Il peut servir d'aider à l'examen ou la sélection des programmes appropriés d'éra existants ainsi que le développement de nouveaux programmes adaptés aux besoins des communautés de pratique d ÉRA au Nouveau-Brunswick. Reconnaissance des acquis (ÉRA) Le terme «reconnaissance des acquis» (RA) englobe toutes les formes d évaluation et de reconnaissance des acquis, formelles ou non. Comme l indique la figure ci-dessous, la RA englobe l évaluation et la reconnaissance dans trois domaines distincts: l évaluation des titres de compétences, le transfert des crédits et l ÉRA. 1 Reconnaissance des acquis (RA) Évaluation des titres de compétences universitaires et professionnels Transfert de crédits Évaluation et reconnaissance des acquis (ÉRA) Reconnaissance par un organisme universitaire ou un ordre professionnel de compétences acquises à l extérieur de celui-ci. Reconnaissance de crédits ou d équivalences par un autre établissement d enseignement ou de formation. Évaluation et reconnaissance de l apprentissage non formel, informel, formel ou fondé sur l expérience (peut se traduire par des crédits ou titres de compétences universitaires). Reconnaissance des titres de Compétence étrangers * Évaluation des compétences * Évaluation des résultats d apprentissage * Apprentissage par portfolio 1 RÉALISER NOTRE POTENTIEL: PLAN D ACTION POUR L ÉVALUATION ET LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS (ÉRA) AU CANADA, PLA Centre, Halifax Nouvelle-Écosse Report-ExecSumFR.pdf 1

7 Comprendre l Évaluation et la Reconnaissance des Acquis (ÉRA) L évaluation et la reconnaissance des acquis (ÉRA) 2 est un processus consistant à déterminer, documenter, évaluer et reconnaître les compétences et les connaissances des apprenants adultes qu ils acquièrent par l apprentissage informel (expérientiel ou autodirigé) ou non formel (cours sans crédits et ateliers), plutôt que par l enseignement structuré. Il existe bon nombre de situations dans lesquelles l apprenant adulte peut acquérir des compétences et des connaissances, dont les suivantes: au travail dans ses loisirs dans sa vie familiale ou courante au cours d un service militaire en participant à des activités de bénévolat en voyage par apprentissage autonome par apprentissage formel au cours d une formation en milieu de travail L ÉRA comporte plusieurs avantages. Elle améliore l'accès à l'enseignement dans le cas où les titres et diplômes officiels ne sont pas bien compris. Elle aide à orienter les apprenantes et apprenants vers des niveaux adéquats au sein de programmes pédagogiques. Pour les étudiantes et étudiants, elle élimine la nécessité d'étudier des éléments déjà appris. Elle aide les apprenantes et apprenants à élaborer des objectifs et plans éducatifs clairs. La recherche indique que l ÉRA améliore également la confiance en soi des apprenantes et apprenants, leur estime personnelle, ainsi que leur motivation envers l'apprentissage. Si les cours offerts par un établissement sont souples, l ÉRA peut réduire la charge de travail et le coût afférent aux programmes et incombant aux étudiantes et étudiants. L ÉRA élargit l'accès aux professions en offrant des renseignements importants aux organismes de réglementation professionnelle et de reconnaissance professionnelle concernant les connaissances acquises et le savoir-faire des candidates et candidats. Elle peut permettre de définir si les candidates et candidats peuvent prétendre passer un examen d'aptitude ou entreprendre des stages. L ÉRA peut également aider à déterminer si une personne doit suivre une formation additionnelle et peut aussi permettre de réduire les coûts en définissant les besoins en formation de manière plus précise. 2 Centre d information Canadien sur les diplômes internationaux. Définition de l ÉRA. 2

8 Le praticien de l ÉRA L objectif principal du praticien de l ÉRA est d examiner les progrès et/ ou évaluer les résultats obtenus, afin que les individus et les organisations peuvent atteindre leur développement personnel et/ ou de l éducation et les objectifs de formation. 3 Le praticien de l ÉRA se trouve effectuer une ou plusieurs des trois fonctions suivantes: Conseiller et préparer les individus à reconnaître la valeur de leur formation antérieure Évaluer les apprentissages acquis d un individu soit des crédits scolaires, ou la reconnaissance des compétences professionnelles Développer et gérer des systèmes qui servent à faciliter l ÉRA Les praticiens ont besoin d'avoir une compréhension claire du processus d'éra et comment il se rapporte à leur rôle. Dans ce qui suit nous allons essayer de donner un aperçu sur les trois fonctions relatives à l ÉRA. Consultation Dans cette fonction le praticien se positionne en tant qu un mentor du client à travers un processus de réflexion et de communication sur son apprentissage, et devrait être en mesure de: Aider les individus à réfléchir sur leur apprentissage de l éducation, du travail, des expériences de vie ou des programmes de formation professionnelle Collaborer à l élaboration d un plan d action pour prouver les apprentissages acquises Guider les individus à préparer et à présenter des preuves ou de démontrer les acquis pertinents avec les résultats attendus Soutenir les individus à travers un plan d action (rendez-vous, ateliers, cours, vidéos, téléconférences) afin de recueillir les preuves appropriées Faciliter le développement de l e-portfolio Plaider en faveur de la personne ou de résoudre ses problèmes avec les instances de l ÉRA Assurer la liaison avec l évaluateur et/ ou le gestionnaire pour assurer un bon déroulement du processus Revoir la structure de présenter les preuves afin que l information soit bien organisée et répondra aux critères de l institution Fournir des orientations post-évaluation et discuter les résultats prévus Évaluation L évaluation des acquis n est pas différente de celle courante dans notre société, nous pouvons trouver des évaluateurs de l ÉRA dans les ressources humaines, dans les organismes gouvernementaux ou communautaires, ou dans les milieux éducatifs. Pourtant l évaluation des acquis n a pas de valeur à moins que l évaluateur possède une expertise de contenu ou est un spécialiste reconnu dans le 3 Developing Benchmarks for Prior Learning Assessment and Recognition Practitioner Perspectives, Guidelines for the Canadian PLAR Practitioner. Day, M. and Zakos, P

9 domaine. Autrement, ceux qui évaluent doivent avoir les connaissances, les habilités et les attitudes liées à l apprentissage qui est en cours d évaluation Dans l exercice de cette fonction, l évaluateur devrait être en mesure de: Identifier et utiliser les normes dans la conception des résultats de l apprentissage et les performances prévues Assurer les critères de transparence Reconnaître les apprentissages équivalents Collaborer à l élaboration d un plan d évaluation Utiliser une variété d outils d évaluation Examiner les preuves de l individu Vérifier l authenticité des preuves Appliquer les critères d évaluation et fournir des rétroactions Porter des jugements basés sur les preuves Fournir et documenter la justification des décisions Identifier les lacunes d'apprentissage Fournir des orientations post-évaluation Gestion En ce qui a trait à la gestion, l'animateur ou le coordonnateur participe à l'élaboration des politiques et de concevoir et maintenir des systèmes qui aident les personnes conseillers, les évaluateurs dans le processus de l ÉRA. Dans certains cas, le gestionnaire de l ÉRA peut également être impliqué dans l'orientation et / ou l'évaluation des individus. Dans ce cadre le gestionnaire devrait être en mesure de: Élaborer des plans stratégiques pour la mise en œuvre des programmes de l ÉRA et maintenir le système Utiliser le modèle des objectifs axés sur les résultats Promouvoir et augmenter la capacité de l ÉRA avec les programmes et les ministères Faciliter l'application de l ÉRA au sein et entre les organismes, les lieux de travail, les institutions et les départements ministériels appropriés Créer des structures de l ÉRA et des pratiques durables Sécuriser et gérer les ressources Construire et maintenir des partenariats Créer des équipes de développement formel et informel Développer des ressources documentaires, des processus, des systèmes administratifs et des mécanismes de rétroaction pour les clients Élaborer du matériel promotionnel Mener des recherches pour créer des nouvelles connaissances en ÉRA 4

10 ÉRA Au Nouveau-Brunswick Groupe d action sur l ÉRA du Nouveau-Brunswick Le groupe d action sur l ÉRA du Nouveau Brunswick a été créé pour promouvoir et faciliter l exécution de l évaluation et la reconnaissance des acquis (ÉRA) au Nouveau Brunswick au moyen d une prise de conscience et d une collaboration accrues ainsi que par une terminologie et des outils communs. Aux fins du présent document, l ÉRA comportera l évaluation et la reconnaissance des acquis non formels, informels ou par l expérience qui peuvent se solder par la reconnaissance en milieu de travail 4, ainsi que par des crédits universitaires ou en titres de compétences. L ÉRA comprend des activités telles que l'évaluation des compétences, l évaluation des résultats d apprentissage et le montage d un portfolio. Les principales responsabilités du groupe d action devront inclure: (A) Recommander et élaborer les politiques, procédures et directives qui permettront de promouvoir les activités provinciales de coordination des activités d ÉRA. (B) Encourager les intervenants au groupe d action sur l ÉRA du Nouveau Brunswick à élargir et à développer leurs politiques et pratiques en matière d ÉRA. (C) Assurer un rôle de direction en éduquant et en informant les résidants du Nouveau Brunswick au sujet de l ÉRA. L exécution efficace de l évaluation et de la reconnaissance des acquis (ÉRA) repose sur une bonne compréhension des principes et des pratiques à l œuvre dans l ÉRA. Afin de promouvoir l exécution efficace de l ÉRA au Nouveau-Brunswick, le Groupe d action sur l ÉRA au Nouveau-Brunswick a entrepris l élaboration d un ensemble de principes directeurs qui donneront un contexte de référence à la prestation des services d ÉRA dans la province. Aussi un processus de l assurance de la qualité devrait être pris en considération pour une meilleure mise en place de l ÉRA (voir l annexe 1). Pour les besoins du présent document, l ÉRA comprendra l évaluation et la reconnaissance de l apprentissage non-formel, informel et /ou expérientiel (ainsi que l apprentissage formel nonconsidérée pour le transfert de crédits) 5 qui peut mener à une reconnaissance en milieu de travail, mais aussi en crédits ou en diplômes d études. L ÉRA peu comprendre des activités telles que le processus d entrevue, l évaluation des compétences, l évaluation des résultats d apprentissage et le développement de portfolio. 4 Pour les besoins du présent document, l ÉRA comprendra l évaluation et la reconnaissance de l apprentissage non-formel, informel et /ou expérientiel (ainsi que l apprentissage formel non-considérée pour le transfert de crédits) qui peut mener à une reconnaissance en milieu de travail, mais aussi en crédits ou en diplômes d études. L ÉRA peu comprendre des activités telles que le processus d entrevue, l évaluation des compétences, l évaluation des résultats d apprentissage et le développement de portfolio. 5 Apprentissage Formel : Cours et programmes effectués à des institutions éducationnelles reconnus, avec des processus d évaluation relatifs et crédits. Apprentissage informel: Apprentissage acquis de l expérience de vie et de travail. Apprentissage non-formel: Les habiletés et connaissances acquises par l entremise d expériences d apprentissage, telles que la formation a base industrielle ou au travail, des ateliers de formation professionnelle, séminaires, études privées, ou expérience de travail. 5

11 Le rôle de l ÉRA Universités Définition Selon la définition donnée par l université de Moncton, il s'agit de la reconnaissance de connaissances théoriques et pratiques acquises dans des expériences d'un travail rémunéré ou non rémunéré, d'occupations personnelles ou de toute autre activité ayant contribuée à la formation personnelle. 6 Principe Il faut noter à ce propos qu il ne s agit pas d équivalence d un diplôme obtenu dans une autre université, mais la validité du processus se base sur l accord des crédits aux étudiants (les crédits accordés par reconnaissance des acquis ne peuvent constituer plus d'un quart des crédits requis pour l'obtention d'un diplôme) qui remplissent les critères d évaluation et que leur expérience comporte un ou plusieurs des éléments suivants: Avoir assumé pendant un certain temps des responsabilités en matière de gestion, de planification, d'organisation, de rédaction, d'intervention, de présentation, de conception ou de direction. Avoir contribué efficacement au travail d'une équipe, dans un emploi rémunéré ou à titre de bénévole. Avoir publié un texte sur un sujet défini. Avoir beaucoup lu sur un sujet défini ou longuement réfléchi à une situation, à un projet ou à un problème et être capable d'en parler de façon organisée de quinze à vingt minutes. Procédure L étudiant commence la procédure par une consultation avec la personne responsable de la RDA 7, après il prépare tous les documents pertinents qui prouvent les apprentissages acquises, les présente en évaluation à travers une ou plusieurs des méthodes suivantes: Passer un examen Preparer un portfolio Mettre en valeur les habiletés et les connaissances Résultats Lorsque le processus de l ÉRA est réussi et que le service responsable d étudier le dossier de l étudiant.e répondrait positivement, des crédits seront accordés et enregistrés au compte de l étudiant.e au secrétariat de l université. 6 Université de Moncton, Reconnaissance des acquis. 7 A l Université de Moncton le nom attribué à l ÉRA est, RDA la Reconnaissance Des Acquis 6

12 Collèges Communautaires Définition La définition donnée à l ÉRA par le Collège Communautaire du Nouveau-Brunswick, elle est un processus par lequel l'étudiante ou l'étudiant inscrit à un programme du CCNB peut obtenir une reconnaissance officielle de ses compétences acquises dans d'autres programmes postsecondaires reconnus ou par des expériences de vie et de travail. 8 Principe L ÉRA ne crédite pas d'unités pour l'expérience en soi. Les unités sont portées au crédit de la personne pour l'apprentissage acquis par l'expérience ou autrement dans diverses activités de vie. Les apprentissages qui pourraient être portés au crédit de la personne sont ceux ayant résulté en l'acquisition de compétences équivalentes à celles acquises en formation postsecondaire et faisant partie du programme dans lequel la personne est inscrite. L'expérience n'est donc pas nécessairement synonyme d'acquis donnant droit à des unités de formation portées au crédit de la personne. Procédure L adulte qui a accumulé une somme considérable d expériences de travail et de vie (acquis expérientiels) qui peuvent équivaloir à des cours ou des programmes de niveau postsecondaire, doit présenter son demande d une manière concise et fournir tous les détails qui peuvent aider à évaluer son dossier, aussi il doit être en mesure d'appliquer les connaissances acquises dans différentes situations et différents lieux de travail. Ses connaissances doivent être à jour, être jugées pertinentes par rapport au cours et avoir suffisamment d'ampleur pour correspondre aux résultats attendus. La personne doit également être inscrite à un programme du CCNB et verser des frais, non remboursables, pour l'évaluation et la reconnaissance de ses acquis expérientiels. Des évaluations peuvent avoir lieu si l évaluateur le jugera nécessaire. Finalement le transfert de cours peut s effectuer lorsque le Collège communautaire peut établir des correspondances entre la formation suivie et celle que la personne envisage de poursuivre au CCNB. Résultats A la fin de la procédure si la personne prouve les qualités acquises, des crédits lui seront accordés, il est à noter que le CCNB pourra reconnaître jusqu'à 80 pour cent des unités nécessaires à l'obtention d'un diplôme ou d'un certificat. 8 Collège communautaire du Nouveau-Brunswick. 7

13 Industrie Définition L évaluation et la reconnaissance des acquis (ÉRA) en formation professionnelle et technique est une démarche qui permet de faire évaluer et reconnaître officiellement les compétences acquises grâce à des expériences de vie et de travail en fonction d un programme d études. 9 Principe L ÉRA peut sauver temps et argent en reconnaissant des compétences déjà acquises et en réduisant la période de formation. L ÉRA peut aider les personnes à la recherche d un emploi à : identifier les besoins d'apprentissage pour créer un plan d'apprentissage continu appliquer les connaissances antérieures, les compétences et l'expérience dans un contexte de travail Organiser et structurer les activités de recherche à l emploi L ÉRA peut aider les employés à: identifier les besoins d'apprentissage pour créer un plan d'apprentissage continu démontrer leurs connaissances et leurs compétences clarifier leurs objectifs d emploi obtenir des crédits pour un cours, obtenir un certificat de compétence ou une promotion au sein de leur entreprise L ÉRA peut aider les employeurs à: comprendre les besoins de leurs employés en termes de compétences, de connaissances et de formation développer une formation adéquate en milieu du travail embaucher, former et garder la main d œuvre clarifier les objectifs d apprentissage et les résultats escomptés, y compris les plans de relève définir, documenter et contrôler les processus L ÉRA peut aider les organismes de réglementation à: identifier les compétences comparer les compétences aux normes établies mettre au point des évaluations fondées sur les compétences 9 Reconnaissance des acquis et des compétences, Éducation Loisirs et Sport Québec. 8

14 Procédure Les critères de délivrance d un certificat dans un métier d apprentissage désigné exigent, entre autres, d avoir exercé ce métier pendant un nombre d années prédéterminé et d avoir acquis une expérience pratique de travail reconnue. Une personne peut également faire une demande de reconnaissance de son expérience de travail, de test de niveau et d étude ou de validation d autres titres de compétences. Résultats À travers le processus de l ÉRA, l employé professionnel deviendra certifié sur la base de son expérience de travail, aussi il lui sera utile en termes d épargner du temps et de l argent. 9

15 Organismes communautaires Le Conseil Multiculturel du Nouveau-Brunswick (CMNB) offre le programme ÉRA e-portfolio aux professionnels formés à l étranger et les travailleurs qualifiés immigrants via un programme de langue avancé axé sur l emploi (NBELT). Ce programme est délivré par quatre agences d aide aux nouveaux arrivants dans la province. 10 Définition L ÉRA est un processus d identification, d évaluation et de reconnaissance des connaissances, des compétences et de l expertise d une personne acquises au travers les expériences du travail ou de la vie privée, sans prendre en considération où et quand l apprentissage a eu lieu. Principe Les cours de langues axés sur l emploi au Nouveau-Brunswick (NBELT), sont particulièrement désignés pour fournir les clés déterminantes aux nouveaux arrivants pour une meilleure intégration au marché du travail par l entremise de différents apprentissages dont l ÉRA, e-portfolio. Procédure Le programme NBELT est basé sur le développement d un e-portfolio dans un couple de session de huit semaines, chaque semaine un module e-portfolio est livré tout en incluant la langue au milieu du travail, la culture d entreprise et des cours en techniques d information. De plus il y a d autres activités supplémentaires pour compléter le programme à savoir, des cours de langue autodirigés en ligne, le réseautage dans la communauté et l apprentissage en milieu du travail. Résultats L achèvement d un e-portfolio ouvre des opportunités aux clients de: Avoir un emploi au Nouveau-Brunswick approprié avec leurs connaissances, habilitées et expériences Compléter un processus de reconnaissance des diplômes Reconnaître de leurs apprentissages antérieurs afin d avoir des crédits auprès les établissements d éducation au Nouveau-Brunswick 10 Conseil Multiculturel du Nouveau-Brunswick Inc. 10

16 Modèle du programme de l ÉRA au Nouveau-Brunswick Le guide de l apprenant de l ÉRA fournit une structure proposée pour la reconnaissance des rôles du praticien liés à la prestation de l ÉRA au Nouveau-Brunswick. Ce guide contiendra pour chaque niveau les compétences nécessaires et les cours / programmes qui correspondent au niveau de ces compétences. Activités Niveaux de reconnaissance Durée Descriptions Orientation Formation initiale jour Un sondage préliminaire sur l ÉRA et les concepts connexes pour les personnes dont leur travail exige une compréhension de l ÉRA. Consultation Consultation Niveau I 20 heures Fournir à une personne les connaissances, les compétences et les aptitudes nécessaires pour commencer à s'acquitter de ses fonctions de conseiller dans un système établi de l ÉRA. Consultation Niveau II 40 heures Permettre aux personnes qui ont acquis des bases dans la consultation, de se procurer des connaissances et des habilités nécessaires pour développer des outils et procédures de consultation nécessaires à un système de l ÉRA nouveau ou existant. Évaluation Évaluation Niveau I 20 heures Procurer à une personne le savoir, les acquis et les habilités nécessaires pour commencer l exécution des fonctions d évaluation dans un système établi de l ÉRA. Évaluation Niveau II 40 heures Permettre aux personnes possédant les connaissances essentielles d évaluation, d avoir les acquis et les habilités nécessaires pour développer des évaluations et des procédures d évaluation pour les nouveaux et existants systèmes de l ÉRA. Gestion Gestion de l ÉRA Niveau I 20 heures Procurer à une personne le savoir, les acquis et les habilités nécessaires pour commencer l exécution des fonctions de gestion dans un système établi de l ÉRA. Gestion de l ÉRA Niveau II 40 hrs (20 hrs si la consultation et l évaluation se sont complétées) Permettre aux personnes possédant les connaissances essentielles d évaluation, d avoir les acquis et les habilités pour développer ou réorganiser un système nouveau ou existant de l ÉRA. 11

17 Programme de l ÉRA au Nouveau-Brunswick Avant de commencer le développement des sections suivantes nous attirons ici votre attention que les résultats d apprentissage sont pris de certaines ressources disponibles sur les sites de la reconnaissance de l apprentissage 11 et l Association canadienne pour la reconnaissance des acquis. 12 Guide d orientation de l ÉRA Introduction/Principe Le personnel et/ ou les membres des organismes ou institutions qui offrent l ÉRA comme une alternative d accès, et qui seront en contact avec les futurs candidats, exigent une connaissance de base de l ÉRA et de sa fonction au sein de leurs organismes ou institutions. Ils devraient également se familiariser avec le processus de l ÉRA offert, et possèdent les compétences nécessaires pour communiquer les informations requises et éventuellement guider le candidat potentiel à la ressource convenable. Compétences requises Les participants doivent posséder les compétences suivantes avant d'accéder à ce niveau de formation: Décrire le type d'acquis / système de reconnaissance des titres de compétences mis en place au sein de leurs organismes ou institutions Se conformer aux politiques et procédures relatives au système Entretenir des rapports respectueux dans la réponse aux demandes du. de la candidat.e et l orientation vers les bonnes ressources. Déscription Un atelier initial sur l ÉRA et ses concepts reliés, à l intention des participants qui dans l exercice de leurs fonctions exigent une telle compréhension, donnera un aperçu sur l ÉRA, l apprentissage expérientiel, les résultats basés sur les compétences et les activités de l ÉRA. Les thèmes suivants peuvent être abordés dans la session: Le cycle d'apprentissage expérientiel et la réflexion personnelle Le cadre philosophique, les notions, les hypothèses de base, les normes en vigueur et les avantages de l ÉRA Les applications concrètes de l ÉRA (Transfert de crédit, reconnaissance des titres, l emploi) Étapes du processus de l ÉRA, les parties en cause et les méthodes d évaluation. 11 Le site est disponible seulement en Anglais. 12 Association canadienne pour la reconnaissance des acquis. 12

18 Résultats de l apprentissage Définir clairement le sens de l ÉRA Expliquer les principes et processus de l'éra Identifier les rôles et les responsabilités de toutes les personnes impliquées dans l'éra (individus, conseiller, évaluateur, gestionnaire) Reconnaître et traiter les défis et les enjeux en ÉRA Adapter les mesures pour s aligner avec les objectifs et les circonstances de l individu 13

19 Guide de consultation en ÉRA. Niveau 1 Introduction/Principe La consultation en ÉRA 13 consiste sur l accueil et l accompagnement des personnes qui requièrent des services tout au long de la démarche de l ÉRA, alors Les conseillères et les conseillers nécessitent une bonne compréhension des principes de l ÉRA dans le cadre de l exercice de leurs fonctions. Compétences requises Les conseillères et les conseillers en ÉRA doivent posséder de grandes habiletés en communication. L ouverture à autrui, une bonne capacité d écoute et de travail en équipe, le respect de la personne, du tact et de la diplomatie sont des qualités fortement appréciées. Les conseillères et les conseillers en ÉRA doivent aussi démontrer de la créativité tout au long de leur travail, étant donné la diversité des situations et des problématiques. De plus, compte tenu du nombre de dossiers qu il leur faut traiter, il va de soi que la rigueur, le sens de l équité, la capacité d adaptation ainsi qu une bonne capacité d organisation et de gestion de l information sont des aptitudes requises. Déscription La formation à ce niveau sert à démontrer comment les fonctions de guider et conseiller seront transférables dans le processus de l ÉRA., elle comprend également le développement des compétences et des stratégies nécessaires pour une consultation et un accompagnement efficaces, par l entremise du mentorat, l apprentissage collaboratif, la réflexion et la pratique. Résultats d apprentissage Aider les personnes à réfléchir sur ce qu'ils savent et peuvent faire et à identifier les objectifs Collaborer à l'élaboration d'un plan d'action pour prouver les apprentissages et les acquis de la personne candidate Guider les individus à préparer et à présenter des preuves et de démontrer des acquis pertinents avec les résultats convenus Orienter les individus vers les ressources appropriées Faciliter le développement de l e-portfolio si l individu l adopte comme une option de faire reconnaître ses acquis Assurer la liaison avec l'évaluateur et / ou le gestionnaire pour assurer un bon déroulement du processus Revoir la structure de présenter les preuves afin que les informations soient bien organisées et répondent aux critères de l'institution ou l organisme Fournir des orientations après le processus de l évaluation et donner l'occasion de discuter les résultats attendus 13 Conseillère et conseiller en reconnaissance des acquis et des compétences (c est l appellation donnée au Québec). 14

20 Guide de consultation en ÉRA. Niveau 2 Introduction/Principe Le personnel et/ou membres d un organisme ou d une institution ayant de l expérience dans l exercice de la consultation en ÉRA, peuvent assister ou superviser d autres employés ou membres impliqués dans la consultation, ils peuvent également être appelés à participer au développement des outils ou processus d un système nouveau ou existant d ÉRA. Compétences requises À coté les compétences identifiées dans la consultation en ÉRA, niveau I, le (la) participant (e) devrait démontrer les compétences suivantes avant de commencer ce niveau de formation: Veiller à l application et au respect des cadres légaux, réglementaires et institutionnels en matière d ÉRA être capable et responsable de définir son plan de travail individuel Connaître les principes et les notions d andragogie telle la responsabilisation, la relation d aide éducative ou les divers modes d apprentissage de l adulte Démontrer des compétences particulières dans la communication interpersonnelle, le travail d équipe, la pensée critique, la résolution de problème, l animation d un groupe et la recherche. Déscription La formation à ce niveau permettra d exploiter les connaissances et les compétences requises dans la consultation dans un contexte plus large de l ÉRA, elle devrait comprendre l identification des questions clés liées à l ÉRA au sein de l organisme, l institution ou le lieu du travail, la coordination et la liaison des composantes du système de l ÉRA avec d autres systèmes internes et externes,, ainsi que d'expliquer le processus d'élaboration, la mise en œuvre et le maintien de la qualité de consultation en ÉRA pour les systèmes nouveaux et existants. Résultats d apprentissage Définir un modèle pour l ÉRA, y compris la composition de l'équipe et ses rôles Former et / ou superviser le personnel professionnel et de soutien qui fournissent des services de consultation en ÉRA. Développer des supports pour améliorer le service de consultation en ÉRA, ou collaborer à leur développement Assumer les responsabilités administratives liées à leur rôle dans le processus de l ÉRA Maintenir les normes de qualité de la pratique de l ÉRA dans leur organisation ou institution Démontrer des pratiques professionnelles, y compris, mais sans s'y limiter, les compétences en leadership, le comportement éthique Promouvoir les services de consultation en ÉRA sur les plans interne et externe, ainsi que d'établir des partenariats pour améliorer la pratique de l ÉRA au sein de leur organisme, institution ou le lieu du travail 15

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015)

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) Normes (2015) Critères (2011-2015) Critères (2006-2011) 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA QUALITÉ DES PROGRAMMES 6.

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière.

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière. DIRECTIVE PROFESSIONNELLE Le champ d exercice de l infirmière (mai 2012) (1/11 ) Mission L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick est un organisme de réglementation professionnel

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PROGRAMME EN ATTENTE) AEC en ASSURANCE DE DOMMAGES DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 -

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

1.8.1 Compétences du personnel Introduction

1.8.1 Compétences du personnel Introduction Page 1 de 7 1.8.1 Compétences du personnel Introduction La présente section vise à garantir la transparence et l équité du processus d embauche pour tous les postes. Elle s applique aux offices de services

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire Education Éducation 1. Énoncé de politique L apprentissage en milieu communautaire permet aux élèves de faire des stages auprès d organismes d accueil ou d employeurs en milieu communautaire afin d explorer

Plus en détail

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE) Services à la famille et Logement Manitoba Programme de garde d enfants du Manitoba Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ 2 GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET «Le système européen de crédits d apprentissage pour l enseignement et la formation professionnels (ECVET) est un cadre technique pour le transfert,

Plus en détail

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Code des professions (chapitre C-26, a. 93, par. c.1 et a. 94,

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices

Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices Apprentissage et garde des jeunes enfants Manitoba Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices Énoncé de mission Le Programme d évaluation des compétences

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc.

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc. L avenir de l éducation médicale au Canada Volet sur l éducation médicale postdoctorale Rapport à l intention du public www.afmc.ca/fmecpg Un projet financé par Santé Canada 1 Introduction Le volet sur

Plus en détail

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada > > ARUCC 2014 16 juin 2014, Québec (Québec) PRÉSENTATION VUE D ENSEMBLE À propos du

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 1. Le Conseil de l AAI a approuvé le Programme-cadre d études et les Lignes directrices sur l éducation lors de la réunion qui a eu lieu le 6 juin 1998,

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. ASP en SECRÉTARIAT MÉDICAL

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. ASP en SECRÉTARIAT MÉDICAL ASP en SECRÉTARIAT MÉDICAL DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T Commission scolaire des Samares (450) 758-3552,

Plus en détail

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012 2012 PRÉAMBULE Cette version 2012 du Guide du stage d expérience pratique vise non seulement à fournir toutes les informations dont un candidat a besoin afin de remplir avec succès les exigences relatives

Plus en détail

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Objectifs du programme Ce programme vise à former des personnes aptes à exercer la fonction d infirmière ou d infirmier au Québec, et ce, dans

Plus en détail

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs I. Principes directeurs : Soins infirmiers directs 1. Perspectives du patient et de la famille

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP

Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP Pour être admissibles aux postes d auditeurs du programme CanadaGAP, tous les nouveaux candidats ayant reçu la formation après le 1 er avril 2015 doivent remplir

Plus en détail

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 1 er juillet 2013 SECTION : Programme NUMÉRO : PG301 PAGES : 6 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI APPROUVÉ PAR : COMMISSION DES ÉTUDES RÉS. : CE-360-3601 12-12-00 EN VIGUEUR : 12-12-00

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI APPROUVÉ PAR : COMMISSION DES ÉTUDES RÉS. : CE-360-3601 12-12-00 EN VIGUEUR : 12-12-00 TITRE : POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DE LA PARTICIPATION ÉTUDIANTE AUX ACTIVITÉS UNIVERSITAIRES CODE : APPROUVÉ PAR : COMMISSION DES ÉTUDES RÉS. : CE-360-3601 12-12-00 EN VIGUEUR : 12-12-00 MODIFICATIONS

Plus en détail

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES EN RÉPONSE AUX CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS CONTENUES DANS LE CHAPITRE 1 «L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES» DU RAPPORT DU PRINTEMPS

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTROMÉCANIQUE DE SYSTÈMES AUTOMATISÉS

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTROMÉCANIQUE DE SYSTÈMES AUTOMATISÉS DEP en ÉLECTROMÉCANIQUE DE SYSTÈMES AUTOMATISÉS DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T Commission scolaire des

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON

UNIVERSITÉ DE MONCTON UNIVERSITÉ DE MONCTON POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION POUR LE PERSONNEL ADMINISTRATIF, PROFESSIONNEL, TECHNIQUE, D ENTRETIEN, DE MÉTIERS ET DE SOUTIEN ADMINISTRATIF Mai 2003 VRARH TABLE DES

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014 CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs Septembre 2014 0 Les élèves du secondaire qui ont répondu aux exigences pour l obtention de crédits de

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

dans les programmes d'apprentissage au Canada : les raisons expliquant l'abandon et suggestions visant à amélioration la diplomation, FCA-CAF, 2011.

dans les programmes d'apprentissage au Canada : les raisons expliquant l'abandon et suggestions visant à amélioration la diplomation, FCA-CAF, 2011. INTRODUCTION Le Forum canadien sur l'apprentissage Canadian Apprenticeship Forum (FCA-CAF) est un organisme inclusif et national qui rassemble tous les intervenants de la communauté de l apprentissage

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTRICITÉ. Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTRICITÉ. Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière DEP en ÉLECTRICITÉ DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T Commission scolaire des Affluents (450) 492-3411 C

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3 RECOMMANDATIONS AUPRÈS DE LA COMMISSION SUR L ÉDUCATION POSTSECONDAIRE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Présenté par : L Association étudiante du Collège communautaire de Bathurst Avril 2007 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves RÉSOLUTION : 245-10 Date d adoption : 23 novembre 2010 En vigueur : 23 novembre 2010 À réviser avant : Directives administratives et date d entrée en vigueur : EED-DA1 23 novembre 2010 RECUEIL DES POLITIQUES

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

CO 2 SOLUTIONS INC. MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DES RESSOURCES HUMAINES

CO 2 SOLUTIONS INC. MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DES RESSOURCES HUMAINES CO 2 SOLUTIONS INC. MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DES RESSOURCES HUMAINES 1. OBJET Le Comité de gouvernance et de rémunération (le «Comité») est un comité permanent du Conseil d administration de

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN Adopté par le Conseil d administration le 10 février 2015 (résolution n CA-015-0915) Déposé au ministère

Plus en détail

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations Poste En bref : En tant que Conseiller implantation de logiciel chez Gestion Portail Santé, vous pourrez contribuer à la croissance d une entreprise reconnue pour moderniser les résidences de personnes

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste:

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille Grade: D1 Département: Gestion de projet et de portefeuille

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

Le leader d Ingénieurs Canada

Le leader d Ingénieurs Canada Le leader d Ingénieurs Canada Sommaire Ingénieurs Canada existe pour fournir du soutien et du leadership à l échelle nationale au nom des organismes de réglementation du génie, afin de promouvoir et de

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Financé par le Gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils sectoriels Introduction et contexte :

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Commission scolaire des Hautes-Rivières Commission scolaire des Hautes-Rivières P P O L I T I Q U E SUJET : POLITIQUE LINGUISTIQUE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE CODE : AGP 06 DATE D APPROBATION : 9 mai 2011 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 11.05.09-06

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD

COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD Aperçu Lancé en 2004 par l Association minière du Canada, le programme Vers le développement minier durable est un système de contrôle du rendement qui aide

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE

POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE (Adoptée par le Conseil d administration lors de son assemblée régulière du 2 juin 2004) 1. PRINCIPE DIRECTEUR LE COLLÈGE, UN MILIEU

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Code : 2310-02-11-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique linguistique Date d approbation : 22 mars 2011 Service dispensateur : Direction générale Date d entrée en vigueur : 22 mars 2011

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail