LES MUTATIONS INDUSTRIELLES EN PICARDIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES MUTATIONS INDUSTRIELLES EN PICARDIE"

Transcription

1 LES MUTATIONS INUSTRIELLES EN PICARIE Niveau concerné : troisième Place dans la programmation : quatrième partie du programme : la France Ce que disent les instructions officielles : Histoire La France depuis 1945 Géographie Les mutations de l économie française et leurs conséquences géographiques Commentaire [ ] On présente les composantes et les mutations du système productif, agricole, industriel et de services, en soulignant le rôle des pouvoirs publics. émarche Après avoir étudié en classe les principales mutations de l espace industriel français, le professeur peut proposer aux élèves un dossier à faire à la maison sur la Picardie. Il s agit de montrer comment dans une région industrielle, les évolutions différent selon les espaces et les activités. A partir de duments accompagnés d un questionnaire, l élève est amené à : relever et croiser des informations dans des duments de nature variée classer des informations dans un schéma rédiger Problématique Comment, dans une région industrielle en mutation, le Vimeu s adapte-t-il à la concurrence internationale? Objectifs Connaissances étudier les mutations industrielles dans sa région capacités lire et utiliser différents langages comprendre un énoncé, une consigne rédiger un paragraphe argumenté

2 QUESTIONS 1. Les mutations de l industrie en Picardie a) Comment a évolué l emploi en Picardie depuis 1962? 1 b) après vos connaissances, quelles en sont les principales raisons? c) Comparez la structure de l emploi en Picardie avec celle de la France en 1999 ; que remarquez-vous? d) Pourquoi la Picardie est-elle particulièrement touchée par les mutations industrielles? e) Quelles sont les régions où le taux de chômage est le plus bas? 2a 2b 3 f) Indiquez où la métallurgie et le travail des métaux sont particulièrement importants en Picardie. g) après le dument 2a, quelle évolution connaît ce secteur depuis 1989? 2. Le Vimeu dans l espace et le temps a) Où se situe le Vimeu? 2b 4 b) Relevez les dates indiquées dans le dument et placez les sur un axe chronologique (4 cm pour un siècle). Assiez chaque date à un évènement, une information ou une situation. 3. Le Vimeu aujourd hui 5 a) Montrez à partir du texte, les forces de l industrie du Vimeu. b) A quelles difficultés se heurte l industrie du Vimeu malgré tout?

3 QUESTIONS 4. La siété ecayeux, une puissante industrie du Vimeu 6 7 a) A partir des duments, dressez la fiche d identité de la siété ECAYEUX en répondant aux questions ci-dessous : Qui est à l origine de la siété? A quelle date a-t-elle été créée? Où s est-elle installée? Que produisait l entreprise à l origine? Que produit-elle aujourd hui? A combien s élève son chiffre d affaires? b) Quelle transformation de l espace accompagne l évolution de cette entreprise? 7 8 c) Où se situent les filiales françaises de l entreprise ECAYEUX? A votre avis, en quoi est-ce un avantage? d) ans quel type de pays sont installées la plupart des filiales de la siété? Pourquoi ce choix? e) A partir de vos réponses aux questions précédentes, complétez le schéma cidessous. LA SOCIETE ECAYEUX C EST Une histoire es stratégies.6 : Une entreprise puissante.6 :.6 :. 8 :. 8 : 5. Rédiger Rédigez quelques lignes expliquant comment le Vimeu a réussi à s adapter à la concurrence internationale. La Picardie est touchée par les mutations industrielles (Pourquoi? Conséquences?) Le Vimeu, un exemple d adaptation (Quels sont ses atouts? Ses stratégies? Ses résultats?)

4 a).1 b) Les actifs selon les secteurs d activités en France en % 80% 60% 40% 20% 0%.2 es pertes d emploi importantes en Picardie Source : INSEE PICARIE : ossier n a) Taux de chômage trimestriels au sens du BIT par zone d emploi

5 b) La région n'a pas été épargnée et a été davantage touchée qu'en moyenne par les restructurations industrielles. En 1989, elle était fortement spécialisée dans 5 des 8 secteurs industriels ayant connu les plus fortes pertes d'emplois en France : l'industrie textile, les équipements du foyer, les produits minéraux, l'industrie du bois et la métallurgie. Ainsi, entre 1989 et 2002, les pertes d'emploi s'élèvent à 30 % dans l'industrie des produits minéraux, à 38 % dans l'industrie automobile, et à 55 % dans la filière textile (atteignant même les 75 % sur la période ). Source : INSEE PICARIE : IAGNOSTIC ET PERSPECTIVES

6 .3.4 Part du secteur de la métallurgie et du travail des métaux dans l emploi salarié par zone d emploi Le Vimeu, de l artisanat au haut de gamme L'industrie du Vimeu repose sur la fabrication de serrures et ferrures, présente depuis le XVIIe siècle et qui s'est ensuite spécialisée vers d'autres activités de la petite métallurgie, notamment la fabrication d'articles de robinetterie. ès le début du XXe siècle, la zone dispose déjà de beaucoup de petits ateliers de robinetterie, de serrurerie et de fonderie faisant travailler des compagnons, des apprentis et des artisans. La croissance et la prospérité du Vimeu se concrétisent après les deux guerres mondiales. Les entreprises sous-traitent* de plus en plus et c'est ainsi tous les métiers de la chaîne qui se développent et affirment leur place au niveau national. ans les années 1980, les entreprises sont confrontées à la concurrence étrangère, et le manque de qualification, de formation, et d'investissements se fait ressentir : de profonds changements s'opèrent. Certaines entreprises sont contraintes de fermer, d'autres sont rachetées par des unités étrangères, d'autres enfin choisissent de s'orienter vers le haut de gamme et le luxe [ ]. Aujourd'hui, la fabrication d'articles de robinetterie dans la zone du Vimeu emploie environ salariés, la fabrication de serrures et de fermetures en emploie plus de Avec les métiers assiés (fonderie, décolletage, traitement des métaux) c'est ainsi près de salariés qui sont employés dans la zone d'emploi. Source : INSEE PICARIE : iagnostic et perspectives Sous-traiter : confier à une autre entreprise une partie de la fabrication.5 Le Vimeu, aujourd hui

7 L industrie du Vimeu est organisée en «district industriel». Il s agit d une forme d organisation productive où de petites unités ont pu préserver leur autonomie grâce à la disposition d un savoir faire lal, d une forte capacité de réaction et d une coordination efficace des entrepreneurs. Le nombre important d entreprises produisant de la serrurerie et de la robinetterie donne au Vimeu une forte identité industrielle. e nos jours, 70 % de la fabrication française des serrures et 80 % de la fabrication française des robinets provient du Vimeu [ ]. Avec 200 entreprises et plus de salariés, le Vimeu se classe ainsi parmi les principaux centres européens de métallurgie légère. Le territoire présente un tissu lal de sous-traitants très dense et très diversifié. Ces entreprises font appel à la fonderie, au matriçage, au décolletage, à l usinage, au polissage et au montage qu elles ont soit intégrés, soit sous-traités. Le bassin picard se spécialise ainsi sur le travail du laiton, première matière manufacturées dans le Vimeu employant une main-d œuvre qui possède un culture historique, des compétences techniques et des savoir-faire irremplaçables [ ]. Le district industriel du Vimeu est dynamique [ ]. Comme les autres districts industriels, le Vimeu est confronté à une forte concurrence internationale. Avec des spécialisations reposant sur le travail du laiton et des fabrications en voie de banalisation, l industrie du Vimeu est fortement exposée à la concurrence des pays à moindre coût de main-d oeuvre. La pression émane des entreprises italiennes sur le marché de la serrurerie et la concurrence chinoise entraîne l abandon de pans entiers de sous-traitance des produits de bas de gamme ou moyenne gamme [ ]. Source : INSEE PICARIE - L'industrie dans les territoires picards Zone du Vimeu.6 ECAYEUX SAS, un dynamisme à l échelle européenne En 1872, ésiré et Antoine ECAYEUX, artisans serruriers établis dans cette vallée du Vimeu où sont installées de très nombreuses PMI, fondent une petite entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de coffres-forts et serrures fortes [ ]. ans les années cinquante, la Siété entreprend sa première diversification avec la fabrication de boîtes aux lettres dont l'essor sera lié à celui de la maison individuelle. Aujourd'hui, ECAYEUX NUMERO UN EUROPEEN sur ce marché, vend plus d'un million de boîtes aux lettres par an en ayant développé également le créneau complémentaire de boîtes aux lettres d'immeubles. A partir de 1972, nouvelle étape du développement avec la relance de la production des coffres-forts, puis la création d'un département «serrures spéciales et électroniques», d'une activité de menuiserie métallique et rayonnages et, dernièrement, d'une fabrication de portes blindées. Aujourd'hui, le Groupe ECAYEUX SAS représente un chiffre d'affaires consolidé à 50 millions d'euros et 480 emplois en affichant une croissance régulière de plus de 6 à 10 % par an: la production a été multipliée par 6 en 20 ans et les effectifs ont triplé en 15 ans. La réussite de ECAYEUX, c'est depuis toujours une technicité sans cesse perfectionnée: de nombreux brevets sont déposés chaque année pour améliorer les produits existants ou en concevoir de nouveaux. Cette maîtrise technique est soutenue par une politique de modernisation de l'outil de production, de gestion rationalisée et de promotion du concept de «qualité totale». SOURCE : ecayeux SAS Présentation de la siété

8 .7 Plan de Feuquières-en-Vimeu (extrait) SOURCE : ecayeux, 2005

9 .8 ECAYEUX Groupe SOURCE : ecayeux SAS Présentation de la siété

Vimeu : une zone agricole devenue industrielle

Vimeu : une zone agricole devenue industrielle Vimeu : une zone agricole devenue industrielle Haute- Normandie Nord - Pas-de-Calais Chauny- Santerre- Tergnier- Laonnois Beauvais Oise La Fère Compiègne Soissons Champagne- Sud-Oise Ardenne Santerre-

Plus en détail

Industrie des équipements mécaniques

Industrie des équipements mécaniques Présentation du secteur Poids du secteur dans l'industrie et effectifs salariés Poids du secteur dans l'industrie régionale en % 15 ou plus de 10 à moins de 15 moins de 10 France métropolitaine : 11,6

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement?

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? L organisation Livre blanc Objectif du document : Ce document a pour objectif de présenter les principaux éléments de choix d un cabinet de reclassement

Plus en détail

Ce que disent les Instructions officielles.

Ce que disent les Instructions officielles. Ce que disent les Instructions officielles. Extraits du programme de 3 e de technologie Dans la logique de la technologie, les différentes activités sont mises en relation avec les réalités industrielles

Plus en détail

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie -

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - Réponses aux questions :Question 1 : A-B Question 2 : 1912 Question 3 : N 5-18-30-36 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - comestibles Question 7 :

Plus en détail

Nombre de chômeurs 50 257 22 Taux de chômage en % 12,9 % 6,6 %

Nombre de chômeurs 50 257 22 Taux de chômage en % 12,9 % 6,6 % Commune de - Fiches synthétiques La France est aujourd hui la 6 e puissance économique mondiale. L économie française est principalement une économie de services. Le secteur tertiaire (activités de services)

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 Charte Automobile 2008 et Charte Automobile 2012-2015 Les principales

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

2009-2011: une première mission de prospection exogène

2009-2011: une première mission de prospection exogène 2009-2011: une première mission de prospection exogène Le contexte Dès 2007, les acteurs institutionnels (Etat, Conseil Régional d'aquitaine, Conseil Général des Landes, Communautés de Communes d Hagetmau,

Plus en détail

Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France

Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France La performance des districts français L industrie du jouet dans le Jura Bologne 7 Novembre 2005 La compétitivité d un district

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département DOSSIER DE PRESSE Chateaugiron, le 18 mars 2010 Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département Pour la 31 ème édition du prix STARS et MÉTIERS,

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

Fiche : L'ESPAGNE : un territoire en mutation

Fiche : L'ESPAGNE : un territoire en mutation Fiche : L'ESPAGNE : un territoire en mutation Pourquoi et en quoi le territoire espagnol est-il en mutation? Quelles en sont les limites? PARTIE 1 : QUESTIONNAIRE Consignes : - Les questions ont pour finalité

Plus en détail

Alternatives Économiques Numéro 344 - mars 2015

Alternatives Économiques Numéro 344 - mars 2015 Alternatives Économiques Numéro 344 - mars 2015 Pages 14 à 16. Comment réduire les dettes publiques? - présente cinq options permettant de réduire les dettes publiques, en indiquant en quoi elles consistent,

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Présentation des industries de la Métallurgie

Présentation des industries de la Métallurgie Présentation des industries de la Métallurgie - Sources U.I.M.M. Lorraine En France Les industries de la transformation des métaux recouvrent les activités suivantes : - Biens intermédiaires : production

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 1. Consignes relatives au bon déroulement de votre stage en entreprise : Vous devez adhérer au fonctionnement de l'entreprise

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 Analyse du marché départementale : nombre de ventes et locations et chiffre d affaires, prix de la concurrence, attente des prescripteurs et

Plus en détail

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web Dossier de presse 2012-2013 Réussite, Dynamisme, Prospérité COMETIK en 3 mots Réussite, proximité et dynamisme REUSSITE Cometik est une agence

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

Cahiers Conjoncturels Aubois

Cahiers Conjoncturels Aubois Cahiers Conjoncturels Aubois Tendances 1 er Prévisions 2 nd 29 ème édition Septembre 1 Synthèse Constats SECTEURS D ACTIVITE Prévisions Evolution CA Note d activité Note de confiance Perspectives d évolution

Plus en détail

Le déclin de l industrie en France

Le déclin de l industrie en France Le déclin de l industrie en France Le but de ce dossier pédagogique est de comprendre les causes de la désindustrialisation en France. Il faut distinguer quatre phénomènes : i) les gains de productivité,

Plus en détail

L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015

L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015 L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015 Principaux résultats de l'étude OTT- CRÉDOC - GESTE 25 janvier 2011 Le marché du travail à l'horizon 2015 Le marché du travail en 2015 Aujourd'hui 24

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

BTS NRC. Négociations Relations Commerciales

BTS NRC. Négociations Relations Commerciales Unités contenu pédagogique commun contenu pédagogique spécifique Communication écrite et orale, économie, droit, mathématiques appliquées à l économie, informatique. Mercatique (études de marché, études

Plus en détail

Enquête sur les investissements dans l industrie

Enquête sur les investissements dans l industrie Note Méthodologique Dernière mise à jour : 30-08-2010 Enquête sur les investissements dans l industrie Avertissement : depuis mai 2010, les résultats de l enquête trimestrielle sur les investissements

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

5 rue Hubschwerlin 77390 VERNEUIL L ETANG 01.64.06.02.35

5 rue Hubschwerlin 77390 VERNEUIL L ETANG 01.64.06.02.35 5 rue Hubschwerlin 77390 VERNEUIL L ETANG 01.64.06.02.35 Année 2015-2016 CONSIGNES A SUIVRE PENDANT LE STAGE Vous allez vivre quelques jours en entreprise : Soignez votre présentation. Respectez les horaires

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux Les chiffres clés de la région Ile-de-France (au 31/12/2010) : - PIB : 572 milliards d euros (30% du PIB national) - Nombre d emplois industriels

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing opérationnel de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

Projet de cahier des charges «Développement économique»

Projet de cahier des charges «Développement économique» - 1 - Préambule Projet de cahier des charges «Développement économique» L Etat et la Collectivité Territoriale de Corse engagent, dans le cadre du Contrat de Plan, une démarche d évaluation à mi parcours

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 Avant-propos et remerciements... XV Introduction... XVII Les stratégies classiques Le positionnement stratégique

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

Enquête : les sous-traitants bourguignons

Enquête : les sous-traitants bourguignons Enquête : les sous-traitants bourguignons Octobre 2014 707 établissements bourguignons ont été identifiés comme travaillant en sous-traitance en mécanique générale, assemblage-soudage, chaudronnerie-tôlerie,

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne!

Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne! 1 Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne! 2 Dans le secteur du génie civil et voirie, on ne manquera pas de main-d œuvre, à condition que... 3 Travaux de construction projetés en 2010-2011 pour

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

Les Chambres des Métiers et de l Artisanat en Allemagne. Partenaires et prestataires de services qualifiés pour les métiers artisanaux

Les Chambres des Métiers et de l Artisanat en Allemagne. Partenaires et prestataires de services qualifiés pour les métiers artisanaux Les Chambres des Métiers et de l Artisanat en Allemagne Partenaires et prestataires de services qualifiés pour les métiers artisanaux Dr. Bernward Eckgold Alger 22 Novembre 2009 Structure Notion de Métiers

Plus en détail

Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme de Master français

Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme de Master français Master SF2M Sustainable Food Manufacturing Management Présentation aux ENTREPRISES Managers internationaux pour l agroalimentaire Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme

Plus en détail

L EDITO DU PRESIDENT

L EDITO DU PRESIDENT L EDITO DU PRESIDENT L Observatoire Péï, c est le premier observatoire de tendance économique lancé par l Ordre des Experts-Comptables de La Réunion! L expert-comptable est en prise directe avec l une

Plus en détail

Licence professionnelle Pilote de processus de fabrication assistée par ordinateur

Licence professionnelle Pilote de processus de fabrication assistée par ordinateur Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Pilote de processus de fabrication assistée par ordinateur Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

SOUS TRAITANCE ET PARTENARIAT

SOUS TRAITANCE ET PARTENARIAT SOUS TRAITANCE ET PARTENARIAT PLAN D INTERVENTION - THEME DU PARTENARIAT A ETE ENVISAGE SOUS SES DIFFERENTS ASPECTS AU COURS DE CETTE JOURNEE DEDIEE A LA SOUS TRAITANCE ET AU PARTENARIAT - PRESENTE INTERVENTION

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE

COMMISSION PERMANENTE 1 COMMISSION PERMANENTE Séance du 18 septembre 2006 CP 06/09-32 FONDS DEPARTEMENTAL D'INTERVENTION ECONOMIQUE AIDES IMMOBILIERES AUX ACTIVITES PRODUCTIVES (SEM) COMMUNE D'IMPLANTATION MAITRISE D'OUVRAGE

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE STAGE

LIVRET DE SUIVI DE STAGE Lycée Professionnel Pierre MENDES FRANCE BRUAY BARLIN 3ième Préparatoire aux Formations Professionnelles PÉRIODES DE DECOUVERTE EN MILIEU PROFESSIONNEL LYCÉE PIERRE MENDES FRANCE Rue de Saint-OMER 62700

Plus en détail

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE 1. Spécificité des Industries de la Métallurgie d Aquitaine Avec 57 000 salariés, les Industries de la Métallurgie d Aquitaine représentent 10%

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes wwww.poitou-charentes.gouv.fr DOSSIER DE PRESSE Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes Lundi 19 décembre 2011 Le marché de l emploi en Poitou-Charentes touché par la

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Marchand de biens 2014-2015

Marchand de biens 2014-2015 Marchand de biens 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 MISSION «ECONOMIE» COMPTE DE CONCOURS FINANCIERS PRETS ET AVANCES A DES PARTICULIERS OU A DES ORGANISMES PRIVES

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 MISSION «ECONOMIE» COMPTE DE CONCOURS FINANCIERS PRETS ET AVANCES A DES PARTICULIERS OU A DES ORGANISMES PRIVES 1 24 novembre 2011 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 - MISSION «ECONOMIE» ET COMPTE DE CONCOURS FINANCIERS PRETS ET AVANCES A DES PARTICULIERS OU A DES ORGANISMES PRIVES Examen en séance publique : lundi

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Appel à Projets 2013

Appel à Projets 2013 Appel à Projets 2013 POLE DES ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises REPRISE D ENTREPRISES ARTISANALES ET INDUSTRIELLES NATURE DU DISPOSITIF DIR AAP OBJECTIFS - Financer la

Plus en détail

Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1)

Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1) Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1) Centre de Marseille pour l intégration en Méditerranée Le CMI, le Centre de Marseille pour l intégration en Méditerranée,

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire Monde Contemporain Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés du master «Histoire

Plus en détail

Former à un métier - Éduquer à la vie

Former à un métier - Éduquer à la vie P.I.M. (PARCOURS D INITIATION AUX METIERS) La P.I.M. est une classe de découverte des métiers qui s adresse à des jeunes qui ont minimum 15 ans (élèves de 6 ème, 5 ème ) et qui n ont pas l âge d intégrer

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

PROJET INNOVANT 2008-2009 BILAN

PROJET INNOVANT 2008-2009 BILAN PROJET INNOVANT 2008-2009 BILAN Établissement : Lycée professionnel DESAIX St-Eloy-les-Mines Titre du projet : Classe européenne anglais Nom du coordonnateur et fonction : Mme TAWIL, professeur PLP Lettres-Anglais

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Le Crédit Agricole et les Professionnels

Le Crédit Agricole et les Professionnels Le Crédit Agricole et les Professionnels PROFESSIONS LIBÉRALES PROFESSIONS DE SANTÉ http://www.ca-morbihan.fr Vous souhaitez vous installer? Chaque année, plus de 3000 entreprises sont créées ou reprises

Plus en détail

Assemblée générale de l ordre des experts-comptables des Pays de la Loire

Assemblée générale de l ordre des experts-comptables des Pays de la Loire Assemblée générale de l ordre des experts-comptables des Pays de la Loire Présentation des outils de financement de la Région des Pays de la Loire 11 Juillet 2012 La boîte à outils du financement de la

Plus en détail

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS Remarques : L'enquête conjoncturelle de la CVCI a été réalisée entre le 23 février et le 7 avril. 3'177 questionnaires ont été envoyés; 1'036 questionnaires

Plus en détail

Analyse du secteur automobile marocain

Analyse du secteur automobile marocain Analyse du secteur automobile marocain Présentation du secteur L industrie automobile marocaine représente près de 5% du PIB industriel, assure 14% des Exportations industrielles et entraîne une grande

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. présente sa Commission «Marques» 15 MARS 2013 - CHOLET CONTACT ET RENSEIGNEMENTS

DOSSIER DE PRESSE. présente sa Commission «Marques» 15 MARS 2013 - CHOLET CONTACT ET RENSEIGNEMENTS présente sa Commission «Marques» DOSSIER DE PRESSE 15 MARS 2013 - CHOLET CONTACT ET RENSEIGNEMENTS Marie BRIN Centre d Affaires de la Mode et de l Industrie 1 Square de la Nouvelle France BP 21207 49312

Plus en détail

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire Enquête sur les besoins de compétences dans les secteurs Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire du bassin d emploi de Blois. Etude réalisée par Jean Luc VEZON et Manuel CASIMIRO 41 janvier 2008 Objectifs

Plus en détail

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011 BERTRAND ROZE COMMUNITY MANAGER OSEO EXCELLENCE Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE Antoine COULOMBEAUX

Plus en détail

Thème nouveau (dans le programme précédent abordé lors de la séquence Sur les transformations économiques après 1945). Ici à partir de 1900.

Thème nouveau (dans le programme précédent abordé lors de la séquence Sur les transformations économiques après 1945). Ici à partir de 1900. Thème nouveau (dans le programme précédent abordé lors de la séquence Sur les transformations économiques après 1945). Ici à partir de 1900. 3/4 heures On ne parle pas des conflits sociaux ou des avancées

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE*

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE* LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE* Année scolaire STAGIAIRE LIEU DE STAGE NOM : Prénom : Date de naissance : Classe : Collège : Tél. : NOM : Adresse : Tél. : Tuteur professionnel : Secteur professionnel

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

L emploi en Rhône-Alpes : la prépondérance des commerces et services et une nette orientation industrielle

L emploi en Rhône-Alpes : la prépondérance des commerces et services et une nette orientation industrielle 3) SYSTEME PRODUCTIF Avec un secteur des commerces et services développé, Rhône-Alpes conserve un tissu industriel important. Les efforts déployés dans la recherche et développement lui permettent de se

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Dénomination de l entreprise :... Activités (principales et secondaires) :... Nom du dirigeant :... Adresse (pour toute correspondance) :...

Dénomination de l entreprise :... Activités (principales et secondaires) :... Nom du dirigeant :... Adresse (pour toute correspondance) :... Dénomination de l entreprise :... Activités (principales et secondaires) :................... Nom du dirigeant :... Adresse (pour toute correspondance) :.................. Numéro de téléphone :... Site

Plus en détail

Qu est-ce que le FISAC

Qu est-ce que le FISAC Qu est-ce que le FISAC C est le Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce, Il s agit d un fonds d Etat Dispositif créé en 1989, Fondé sur le principe de solidarité entre les grandes

Plus en détail

L automobile : territoires et filières de demain en Bretagne

L automobile : territoires et filières de demain en Bretagne L automobile : territoires et filières de demain en Bretagne Partie 1 Les marchés du véhicule léger (VP et VUL) Partie 2 Etude Banque de France réalisée en 2012 (période 2006-2010) 2.1 Le tissu régional

Plus en détail

Réseau des Boutiques Paysannes Languedoc-Roussillon Mai 2008

Réseau des Boutiques Paysannes Languedoc-Roussillon Mai 2008 LA CHARTE DES BOUTIQUES PAYSANNES Ce document est un condensé de l expérience des producteurs et artisans des Boutiques Paysannes en Languedoc-Roussillon. Il est également inspiré de celle du Réseau AVEC-Rhône

Plus en détail

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Version intégrale 2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Par rapport aux séries 2 publiées l'année précédente sur le stock de capital (SDC) et les amortissements, trois adaptations méthodologiques ont été pratiquées

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Accompagnement et aides Comment présenter mon business plan au banquier Thomas BONVALET, expert-comptable Comment présenter son business plan au banquier Accompagnement et aides Qu est ce qu un business

Plus en détail

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard Washington Contenu du STS dossier Iris Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard/Washington

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations Accompagnement RH des projets de transformation des organisations La conduite d un projet de réorganisation : Un exercice complexe ET délicat! Confrontée à une dégradation continue de sa compétitivité,

Plus en détail

MACHINES A BOIS FRANCAISES : Le Groupe FINEGA affirme son ambition

MACHINES A BOIS FRANCAISES : Le Groupe FINEGA affirme son ambition MACHINES A BOIS FRANCAISES : Le Groupe FINEGA affirme son ambition Avec les rachats des sites GILLET-RENNEPONT, MEM et des actifs de la société SEGEM intervenus au cours de l année 2013, le Groupe FINEGA

Plus en détail

MANUFACTURIER. Cahier de candidature. Date limite pour soumettre votre candidature : 21 novembre 2014, 12 h

MANUFACTURIER. Cahier de candidature. Date limite pour soumettre votre candidature : 21 novembre 2014, 12 h MANUFACTURIER Cahier de candidature Date limite pour soumettre votre candidature : 21 novembre 2014, 12 h - 2 - Les candidats éligibles au Fidéide Manufacturier sont des entreprises ayant un minimum de

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commerce international agroalimentaire - Grande Région de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail